DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Jeu 04 Aoû 2011, 11:34

Les jeunes à gauche ?
Un cliché qui a vécu



Le mythe d'une jeunesse
profondément ancrée à gauche semble avoir fait long feu. Les chiffres
montrent que les comportements et les attentes électorales des jeunes
Français se rapprochent sans cesse de ceux de leurs aînés. En
plébiscitant la famille et l'autorité, les jeunes se rapprochent
désormais des valeurs traditionnelles de la droite. Extraits de "La
jeunesse n'est plus ce qu'elle était" d'Olivier Vial



Quand Edgar Morin, en précurseur, s'intéresse à
la jeunesse au début des années 1960, il va le faire sous un angle
culturaliste, s'attachant à analyser les transformations rapides de la
société française de l'époque. Les jeunes apparaissent alors
comme les acteurs et les symboles du rejet de l'autorité, de la
revendication du droit à la différence, et de comportements hédonistes
.
Avec un tel portrait, la messe semblait définitivement dite : la jeunesse est consubstantiellement de gauche.
Aujourd'hui encore, les partis de gauche continuent à entretenir ce mythe. Dans son rapport, intitulé "Gauche, quelle majorité électorale pour 2012 ?", Terra nova, fondation proche du parti socialiste, place la jeunesse au centre du socle électoral de la gauche, celle-ci étant censée bien représenter les valeurs "progressistes" défendues par le PS.
Pourtant, le comportement électoral des jeunes tend à se rapprocher de celui des Français, tout comme leur système de valeurs.

Le vote "jeune" n'existe pas


"En
matière politique, le comportement électoral des 18-24 ans, qui
représentent environ 15 % du corps électoral, ressemble à celui de leurs
aînés immédiats, les 25-29 ans. Trois sur dix ont voté à tous les tours
des dernières élections nationales. Un sur huit s'est abstenu
systématiquement et un sur deux aux législatives"[1].
Les
jeunes électeurs restent parmi les plus abstentionnistes et ils se
montrent également souvent hésitants et plus volatils dans leur choix
.
Mais, "au
fil des élections, le vote des jeunes a incontestablement perdu de sa
spécificité et se démarque moins de celui de leurs aînés que par le
passé[2]".
Le différentiel entre le vote des jeunes et celui de la moyenne des Français diminue régulièrement.
Entre 1974 et 1995, la jeunesse semblait être structurellement de
gauche. Elle accordait majoritairement ses suffrages au candidat de la
gauche avec une prime de près de 10 points par rapport à la moyenne des
Français.
Actuellement, l'évolution du vote des
jeunes suit sensiblement la même pente que celui des ouvriers qui après
avoir été un "électorat captif " de la gauche est aujourd'hui de plus en
plus éclaté entre les différents candidats, et pour une part séduit par
le vote Front National (FN).
Dès 1988, le FN réalise de très bons scores parmi les jeunes, souvent supérieurs à la moyenne des Français. "Selon
les conditions d'insertion sociale des jeunes, tout particulièrement
leur niveau de formation, l'attractivité du vote frontiste n'est pas la
même : 29 % des 18-30 n'ayant pas le bac contre 13 % des 18-30 ans
détenteurs du bac et 20 % de l'ensemble des votants ont choisi
Jean-Marie Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2002. Seuls 8 %
des étudiants ont porté leurs voix sur le leader d'extrême-droite" [3].


La valeur "famille" plébiscitée


Il
a existé pendant des décennies de forts clivages entre les jeunes et
leurs aînés sur certaines valeurs comme par exemple la famille,
l'autorité, le sentiment national. Ces clivages tendent à s'estomper.
47
% des jeunes français jugent que fonder une famille est un moyen de
"réussir sa vie" (39 %, moyenne européenne). Quand on leur demande de se
projeter dans l'avenir pour savoir ce qu'ils aimeraient réaliser dans
les quinze prochaines années, les aspirations des jeunes français s'articulent autour du foyer. Ils sont 68 % à souhaiter devenir propriétaire et 58 % à vouloir des enfants[4].
Ces aspirations commencent d'ailleurs à se retrouver dans les statistiques de fécondité et de nuptialité. "En
effet, le nombre de naissances a de nouveau augmenté à compter de 1995.
En 2000, il s'est établi à 808 000, correspondant à un indice
conjoncturel de 1,89 enfant par femme en moyenne. […] 828 000 naissances
ont été enregistrées en 2008, ce qui correspond à 2,02 enfants par
femme en moyenne, plaçant la France en deuxième position dans l'Union
européenne (juste après l'Irlande, avec 2,1). Cette hausse est surtout
due à la fécondité des femmes de plus de 30 ans (l'âge moyen des mères à
la naissance du premier enfant était de 29,9 ans en 2008)"
[5].
De même, avec 265 000 mariages célébrés en 2008, on est revenu au niveau de 1994 et les jeunes français semblent se réapproprier le mariage.


L'autorité reconnue et respectée

L'anti-autoritarisme
né dans le sillage de mai 1968 et qui fut source d'un clivage politique
important tend à disparaître, depuis le début des années 80. En 1981,
60 % des Français pensaient que respecter l'autorité était une bonne
chose ; en 2008 la proportion atteint 79 %. La confiance dans l'armée, symbole d'autorité, progresse également de 58 % à 72 %.
La
notion d'autorité devient consensuelle. Elle est moins clivante sur le
plan politique et les différences de perception selon l'âge s'estompent.
Les jeunes sont beaucoup plus favorables à l'autorité que ne l'étaient leurs aînés à leur âge, comme le prouve l'enquête réalisée en 2008 auprès de 1 500 lycéens pour le magazine Phosphore : "
80 % des jeunes estiment que les enseignants devraient exercer leur
autorité pour faire respecter l'écoute en classe, mais aussi le respect
des autres (82,6 %) ou encore les travaux scolaires (73,4 %) et le
règlement."


La fierté d'être français retrouvée


Entre
1981 et aujourd'hui, le sentiment d'appartenance nationale et la fierté
d'être français a fortement progressé chez les jeunes (+23 points). Durant
plusieurs décennies, ce sentiment d'appartenance nationale était un des
clivages les plus importants entre les jeunes et leurs aînés
.
En
1981, par exemple, seuls 65 % des jeunes affirmaient être fiers d'être
Français contre 82 % de l'ensemble des français et 93 % des 60 ans et
plus. En 2008, ils sont 88 % des jeunes à déclarer être fiers d'être
français, contre 90 % de l'ensemble des Français et 94 % des 60 ans et
plus[6].

Un glissement vers plus de liberté


La jeunesse française continue de préférer l'égalité à la liberté. Comme leurs homologues finlandais, les
jeunes français sont 67 % à penser qu'une société idéale valoriserait
d'abord une "répartition équitable des richesses" plutôt que la
"performance individuelle"
. Il faut, cependant, noter que les
générations qui les ont précédés (30-50 ans dans cette enquête) étaient
encore plus nombreuses à choisir l'égalité (81 %).
Le
différentiel de 14 points qui existe entre les 16-29 ans et les 30-50
ans, sur cette question, constitue, ici encore, le signe d'un glissement
de la jeunesse vers des valeurs plus "libérales".


http://www.atlantico.fr/decryptage/politique-jeunes-pas-gauche-vote-valeurs-traditionnelles-droite-157414.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Jeu 04 Aoû 2011, 12:24

Et je le constate de manière claire chez mes élèves ! C'est même un retour de balancier très fort, parfois trop.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Lun 08 Aoû 2011, 15:25

Aujourd'hui la jeunesse par en lambeau, j'ai 16 ans et je suis un tres bon temoin pour vous le dire.
Ils y a enormement de derive des jeunes, notament car on les aides beaucoup trop, la plupard des propositions du gouvernement sur la reforme du systeme educatif vise a tout facilité pour l'eleve, la baisse enorme du niveau compte enormement aussi.

Ceux qui comme moi s'en rendent compte pense qu'un regime strict serai se qu'il y a de mieu pour nous.

Aujourd'hui la société a perdu le sens de respect et de sacrifice pour la nation, et ceux la je les classe a gauche, se sont ceux qui font des greve et bloque le pays pour leur propre egoisme.

La société derive enormement et va continué surtout avec la forte influence des reseau sociaux sur le comportement, faire n'importe quoi c'est marant et populaire et les gens deviennent vos amis, des lors on a plus reelement de limite sur la valeur principale a notre vie en communauté.
L'anarchie c'est deplacé a gauche et en tant que jeune je n'en veut pas.

Le fait aussi que nous soyons rationnalisé nous ne pouvons plus croire au reve que font planer la gauche, avec leur retraite a 60 ans, 300.000 emploi jeune, etc, etc... qui ont le sais foutrait la zut dans notre pays (economiquement et apres effet domino sur le reste). Utopie qu'il offre reste une utopie rien de plus...
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Lun 08 Aoû 2011, 15:27

Nogod a écrit:
Aujourd'hui la jeunesse par en lambeau, j'ai 16 ans et je suis un tres bon temoin pour vous le dire.
Ils y a enormement de derive des jeunes, notament car on les aides beaucoup trop, la plupard des propositions du gouvernement sur la reforme du systeme educatif vise a tout facilité pour l'eleve, la baisse enorme du niveau compte enormement aussi.

Ceux qui comme moi s'en rendent compte pense qu'un regime strict serai se qu'il y a de mieu pour nous.

Aujourd'hui la société a perdu le sens de respect et de sacrifice pour la nation, et ceux la je les classe a gauche, se sont ceux qui font des greve et bloque le pays pour leur propre egoisme.

La société derive enormement et va continué surtout avec la forte influence des reseau sociaux sur le comportement, faire n'importe quoi c'est marant et populaire et les gens deviennent vos amis, des lors on a plus reelement de limite sur la valeur principale a notre vie en communauté.
L'anarchie c'est deplacé a gauche et en tant que jeune je n'en veut pas.

Le fait aussi que nous soyons rationnalisé nous ne pouvons plus croire au reve que font planer la gauche, avec leur retraite a 60 ans, 300.000 emploi jeune, etc, etc... qui ont le sais foutrait la zut dans notre pays (economiquement et apres effet domino sur le reste). Utopie qu'il offre reste une utopie rien de plus...
En effet, vous êtes tout à fait significatif de la jeunesse dont on parle.
Je le crois en tout cas.

On appelle cela : la génération sacrifiée !
La mienne en partie. La vôtre encore plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Lun 08 Aoû 2011, 15:41

Cher Nogod, en même temps et par réaction, je crois que votre génération va se reprendre et remettre de l'autorité dans l'amour de ses enfants et leur éducation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Lun 08 Aoû 2011, 16:15

Je croit que l'amour et l'education se sont degradé d'année en année, je connais des parents d'amis qui font pousser du canabis dans leur cave pour leur fils par exemple.

Enfin c'est un exemple mais sa montre la derive, si les jeune derive leur enfant encore plus.
Une solution serai de remettre le service militaire pour la rigeur, et reformé une education a l'ancienne ou les professeur font leur cours sans se soucié de l'avis de leur eleve au lieu de se plié comme des chiffe molle au moindre desire pour ameliorer les condition de travail qui a la fin nous insite en fin de compte a ne pas travailler.

Je dit le service militaire mais une guerre serai quelque chose de reformateur pour notre pays, les gens s'entraiderai face a l'adversité et tout reviendrai comme il faudrai, c'est une solution drastique et certe pleinne d'horreur et de mort, mais je pense que a la fin on serai gagnant sur le plan humain, vivre dans un pays rose n'est pas toujours bon.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Lun 08 Aoû 2011, 16:36

Cher Nogod, Quand on va trop dans un excès, il est certains que la génération suivante réagi. Je vois que vous avez 16 ans. J'en ai 47 et je me rappelle très bien avoir réagi à mon époque comme vous face à cette dégradation que je constatais aussi. Le plus important a été pour rejeter la manière impure dont on regarde les femmes et les filles. Et je me suis battu pour acquérir un regard de respect et de fidélité. Je récolte aujourd'hui les bons fruits de ce combat.

si vous êtes intéressé, voici une page de vidéo qui est le fruit de ce travail de longues années :

http://publicain1.free.fr/fichiers/video.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Lun 08 Aoû 2011, 21:04

Il n'y a pas que la question de la droite et la gauche en politique, il y a surtout l'opposition entre l'étatisme (confiance dans les solutions décidées par en haut, le dirigisme, l'autorité, la protection, l'interventionnite et la subventionnite) et le libéralisme (liberté, responsabilité, propriété, initiatives, défense des droits individuels, défiance vis-à-vis du gouvernement, non intervention).

Actuellement, tous les partis en France, même d'extrême droite, sont socialistes et étatistes, peut être que dans 40 ans il y aura un retour de balancier.
Revenir en haut Aller en bas
Michel-Galgani



Messages : 27
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Mar 09 Aoû 2011, 02:58

les jeunes socialistes, proposent pour 2012 la priorités pour le mariages gay, l adoption pour les couples homos, Mettre fin aux difficultés rencontrées par les transexuel.
les autres jeunes veulent surtout du boulot, il ne se reconnaisent pas dans ces demandes, en pleine crise du chomage, et financiere, commençons par lutter contre le chomage, les delocalisation.
Moi aussi j ai etait surpirs de voir des jeunes pret a voter le pen au presidentiel, les memes d ailleurs qui avait manifester en 2002 lors de l entre deux tours , on completement tourner leurs vestes.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Mar 09 Aoû 2011, 08:38

Michel-Galgani a écrit:
les jeunes socialistes, proposent pour 2012 la priorités pour le mariages gay, l adoption pour les couples homos, Mettre fin aux difficultés rencontrées par les transexuel.
Toutes les question ultra prioritaires dans notre société Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Mar 09 Aoû 2011, 08:53

spidle33 a écrit:
Michel-Galgani a écrit:
les jeunes socialistes, proposent pour 2012 la priorités pour le mariages gay, l adoption pour les couples homos, Mettre fin aux difficultés rencontrées par les transexuel.
Toutes les question ultra prioritaires dans notre société Mr.Red

Ces questions sont la marque de la génération de mai 68 et c'est une génération qui passe.

Cependant, parce qu'ils sont allés TROP LOIN dans l'excès de cette décadence des moeurs, il se peut que le contrecoup du balancier soit tout aussi violent et qu'un ordre moral rigide revienne dans 50 ans ...
Car ce qui est contre nature et qui est DANS L’EXCÈS provoque quelque chose contre nature DANS L’EXCÈS INVERSE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite   Mar 09 Aoû 2011, 19:43

Michel-Galgani a écrit:
les jeunes socialistes, proposent pour 2012 la priorités pour le mariages gay, l adoption pour les couples homos, Mettre fin aux difficultés rencontrées par les transexuel.
les autres jeunes veulent surtout du boulot, il ne se reconnaisent pas dans ces demandes, en pleine crise du chomage, et financiere, commençons par lutter contre le chomage, les delocalisation.
Moi aussi j ai etait surpirs de voir des jeunes pret a voter le pen au presidentiel, les memes d ailleurs qui avait manifester en 2002 lors de l entre deux tours , on completement tourner leurs vestes.

C'est normal, Jean-Marie avait quelques bons moments, maintenant le programme de Marine Le Pen se rapproche beaucoup de celui du Front de Gauche. Niveau arbitraire, autoritarisme, xénophobie, maternalisme, démagogie, analphabétisme géopolitique et économique, le FN n'a rien à envier aux partis socialistes historiques.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'éternel balancier : la jeunesse repart à droite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu Eternel, aie pitié de nous (Jeunesse en Mission)
» Le problème de l'enfer éternel
» Si quelqu'un te gifle sur la joue droite...
» Les livres de littérature de jeunesse autour du personnage du RENARD
» Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: