DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que dire aux bouddhistes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 03:39

Dr house a écrit:
Espérance a écrit:
Dr house a écrit:

En ce qui me concerne je sais que ma copine ne se prends pas la tête avec les personnes qui la barbe.
Tu me fais ch*** tu vires.

et la pratique de la compassion bouddhiste ou "zen" comme tu veux, c'est ça ? parce que c'est facile d'aimer ceux qui nous aiment, tout le monde peut le faire.
Le bouddhiste, en principe, doit aimer encore plus son ennemi il me semble...

Espérance,
Sur la définition d'aimer son ennemie tu as raison sur le fait mais de quelle manière ?
Ne pas être violent, refuser la violence oui mais le côtoyer je n'en suis pas certain.
Ma copine a eux des gros problèmes personnels elle a mis tout son coeur pour résoudre les problèmes avec les personnes avec qui elle était en conflit.
Le bouddhiste Zen enseigne le lâché prise, elle l'a fait pour ses problèmes et pour le refera pour les problèmes avenir.
Vois-tu espérance passer son temps a aller vers les personnes qui veulent nous détruire moralement est une erreur, tu ne tueras point est la bonne attitude mais de là a rechercher la mort parce que il faut aimer son ennemi je n 'adhérer pas.
Pour le christianisme plus tu souffres meilleurs c'est pour ton salut c'est une erreur.
Pour la phrase que j'ai mis en gras, mon cher House, c'est une erreur que tu fais.
On ne souffre pas pour son salut, mais celui de ses proches en union et communion avec et pour le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 03:46

Espérance a écrit:
Dr House, au sujet de la prière, peux tu résumer ? car il y a la prière avec les pratiques douddhistes et la méditation et il me semble que c'est lors des méditations qu'il peut y avoir une bombe quie explose à côté du bouddhiste qu'il ne bougera pas.

Hé le coup de la bombe c'est un peu exagéré :mdr:
Je veux bien expliquer mais on va dire que je fais de la propagande Very Happy


Dernière édition par Dr house le Lun 15 Aoû 2011, 03:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 03:48

Arc-en-Ciel a écrit:
Dr house a écrit:
Espérance a écrit:
Dr house a écrit:

En ce qui me concerne je sais que ma copine ne se prends pas la tête avec les personnes qui la barbe.
Tu me fais ch*** tu vires.

et la pratique de la compassion bouddhiste ou "zen" comme tu veux, c'est ça ? parce que c'est facile d'aimer ceux qui nous aiment, tout le monde peut le faire.
Le bouddhiste, en principe, doit aimer encore plus son ennemi il me semble...

Espérance,
Sur la définition d'aimer son ennemie tu as raison sur le fait mais de quelle manière ?
Ne pas être violent, refuser la violence oui mais le côtoyer je n'en suis pas certain.
Ma copine a eux des gros problèmes personnels elle a mis tout son coeur pour résoudre les problèmes avec les personnes avec qui elle était en conflit.
Le bouddhiste Zen enseigne le lâché prise, elle l'a fait pour ses problèmes et pour le refera pour les problèmes avenir.
Vois-tu espérance passer son temps a aller vers les personnes qui veulent nous détruire moralement est une erreur, tu ne tueras point est la bonne attitude mais de là a rechercher la mort parce que il faut aimer son ennemi je n 'adhérer pas.
Pour le christianisme plus tu souffres meilleurs c'est pour ton salut c'est une erreur.
Pour la phrase que j'ai mis en gras, mon cher House, c'est une erreur que tu fais.
On ne souffre pas pour son salut, mais celui de ses proches en union et communion avec et pour le Christ.

Et bien voyons quoi que pour moi c'est idem c'est des souffrances inutiles et voir des morts inutiles...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 07:54

Dr house a écrit:
Et bien voyons quoi que pour moi c'est idem c'est des souffrances inutiles et voir des morts inutiles...

C'est inutile, Dr House, si au coeur de ces souffrances, de ces morts, ne se trouve pas "la Charité". Celui qui accepte de souffrir car il pense que la souffrance est utile au salut, eh bien il a tord. Ce ne sont pas les souffrances du Christ, ni sa mort qui nous a sauvé, mais tout l'Amour qu'il a gardé pour nous et pour son Père, malgré tout le mal qu'on lui faisait subir ; malgré cette mort injuste qu'on lui infligeait.

Jésus nous le dit : "il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis" ; même quand ces amis sont devenus nos ennemis. Quand Jésus parle "d'amis", il ne parle pas de ceux qui nous aiment, il nous parle de ceux que nous aimons, de ceux que, lui, il aimait plus que lui-même ; qu'il aimait pour eux-mêmes. Ils sont nos amis, pas parce qu'ils nous aiment, mais parce que nous, nous les aimons, quoi qu'il fasse ; même si nous avons en horreur et pouvons haïr ce qu'il font.

Nous ne cessons jamais, dans le regard de Dieu, d'être ses amis, quoi que nous fassions, car il nous aime pour nous même et pas pour ce que nous sommes ou ce que nous faisons. Il nous aime par pur Amour ; il nous aime au-delà de tout. Et c'est avec cet Amour là, qui surpasse tout ce que nous pouvons connaître, tous les amours humains, que Dieu désire que nous aimions pour guérir du péché qui s'infiltre en notre coeur et qui vient fausser note capacité à aimer.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 08:29

petero a écrit:
Dr house a écrit:
Et bien voyons quoi que pour moi c'est idem c'est des souffrances inutiles et voir des morts inutiles...

C'est inutile, Dr House, si au coeur de ces souffrances, de ces morts, ne se trouve pas "la Charité". Celui qui accepte de souffrir car il pense que la souffrance est utile au salut, eh bien il a tord. Ce ne sont pas les souffrances du Christ, ni sa mort qui nous a sauvé, mais tout l'Amour qu'il a gardé pour nous et pour son Père, malgré tout le mal qu'on lui faisait subir ; malgré cette mort injuste qu'on lui infligeait.

Jésus nous le dit : "il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis" ; même quand ces amis sont devenus nos ennemis. Quand Jésus parle "d'amis", il ne parle pas de ceux qui nous aiment, il nous parle de ceux que nous aimons, de ceux que, lui, il aimait plus que lui-même ; qu'il aimait pour eux-mêmes. Ils sont nos amis, pas parce qu'ils nous aiment, mais parce que nous, nous les aimons, quoi qu'il fasse ; même si nous avons en horreur et pouvons haïr ce qu'il font.

Nous ne cessons jamais, dans le regard de Dieu, d'être ses amis, quoi que nous fassions, car il nous aime pour nous même et pas pour ce que nous sommes ou ce que nous faisons. Il nous aime par pur Amour ; il nous aime au-delà de tout. Et c'est avec cet Amour là, qui surpasse tout ce que nous pouvons connaître, tous les amours humains, que Dieu désire que nous aimions pour guérir du péché qui s'infiltre en notre coeur et qui vient fausser note capacité à aimer.

Petero

Petero,
Le seul actes d'amour que j'ai noté dans la bible est que Jésus c'est fait crucifier Jean 3:16 si je crois à cet évangile ensuite allé faire des disciple, sauf erreur de ma part les catholiques ne crois pas qui ont le salut, certains évangéliques disent que oui et d'autre comme certains pentecôtistes disent que le salut peut se perdre, bref une épée de damo claive toute sa vie sur sa tête, trop de contradiction et cela même au niveau du canon biblique.
De plus Dieu une personne mais une personne c'est physique à se que je saches?

En revanche je ne vois pas ou est le mal quand on aide quelqu'un a aller mieux en lui donnant des clés pour ne pas paniquer, a se relaxer, pour pouvoir aider à faire baisser sa tension en évitant le stress, ou encore à donner une méthode pour pouvoir s'endormir tout cela est mauvais pour le christianisme car l'homme doit souffrir a l'image de Jésus.

Ceux qui pratiquent cela sont des personnes mauvaises "parole biblique"
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 08:47

Mais la souffrance et la mort sont là qu'on l veuille ou non. Alors comment tu intègres ça ?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 08:58

Les tentatives de dialogue entre christianisme et bouddhisme sont loin d'être nouvelles .

" Le jour de Noël 1241 , les cavaliers mongols , provoquant panique et frayeur sur leur passage , traversent le Danube . Ils sont , aux yeux des chrétiens , les cavaliers de l'enfer . ...

Au concile de Lyon de 1244 , le pape Innocent IV décide d'envoyer des émissaires en Mongolie pour sonder les intentions du nouveau khân et l'exhorter à embrasser la foi chrétienne . Le moine franciscain Jean du Plan Carpin qui a déjà participé à des expéditions au-delà du Rhin , est désigné pour cette mission . ... il quitte Lyon le 16 avril 1245 et est rejoint à Breslau par Benoît de Pologne qui lui sert d'interprète . ...

Ils parviennent le 22 juillet 1246 au camp d'or du khâghan après avoir parcouru plus de cinq mille kilomètres en une centaine de jours . ... mission de renseignement . Le résultat de celle-ci sera consigné dans une Historia Mongolorum ( Histoire des Mongols ) qu'écrit Jean Carpin . ...

Jean Carpin est l'un des premiers à formuler contre ces habitants de Burutabeth [ très probablement le Tibet ] une accusation de cannibalisme qui sera ensuite portée contre les Tibétains et qui , en fait , renvoie à des pratiques existant avant l'introduction du bouddhisme .
...

Küyük étant mort peu de temps après le retour de Jean Carpin , au cours de l'hiver 1247 , Le roi Louis IX décide d'envoyer une nouvelle mission en Mongolie , sans statut diplomatique officiel , et dirigée par un franciscain des Flandres , Guillaume de Rubrouck .
...
Pendant la durée de son séjour chez le khâghan , Guillaume de Rubrouck a de nombreuses
conversations avec des prêtres nestoriens qu'il rattache à la légende de l'existence du prêtre Jean .
[ Dans " Voyage dans l'Empire mongol " ] Guillaume de Rubrouck donne aux Occidentaux , ... , la première description de moines sans doute tibétains rencontrés lors de son séjour dans la capitale mongole Karakorum .

Cinq à six ans après le retour de Guillaume de Rubrouck en Europe , deux marchands vénitiens , les frères Niccolo et Matteo Polo partent vers l'Orient pour commercer ...
Niccolo , rentré chez lui après quatorze années d'absence , apprend que son épouse est morte et découvre son fils Marco alors âgé de quinze ans . ...

Marco reste dix-sept ans au service de l'empereur mongol et rentre , accompagné de son père et de son oncle , à Venise , en 1295 , après vingt-quatre ans d'absence . ...

[ Dans le " Livre des merveilles " ou " Devisement du monde " ] , Marco Polo donne une vision assez fidèle de la vie de Säkya-Mouni ( le Bouddha ) , relatant les principaux épisodes de sa vie telle que la tradition bouddhiste les rapporte encore de nos jours . "



(" Le Tibet de la mémoire " par Michel Faucheux éditions du Félin , Philippe Lebaud , 2001
232 pp )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 09:08

philippe a écrit:
Mais la souffrance et la mort sont là qu'on l veuille ou non. Alors comment tu intègres ça ?

La mort est inévitable, en revanche si je peux évité des souffrances inutiles ou a défaut les contrôler je ne vois pas ou est le mal.
Retirer tout se qui t'empoisonne la vie, je ne vois pas ou est le mal.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 09:48

La conclusion du livre de Michel Faucheux insiste sur l'urgence , au-delà des querelles théologiques , qui paraissent bien vaines face à la desctruction de la culture tibétaine par les athées chinois :

" Pour dénouer le sort du Tibet , il n'y a sans doute pas de solution miracle mais de longues négociations . Lhassa , ville chargée de symboles , qui a fasciné tant de voyageurs ne pourrait-elle devenir un sanctuaire , ne pourrait-elle être considérée comme une ville sainte et ouverte , patrimoine de tous les hommes , comme l'est Rome ou comme pourrait le devenir Jérusalem ? Cette solution pourrait permettre de desserrer l'étau chinois .

Ne nous y trompons pa cependant : sur le Toit du Monde , se joue aussi notre destin . A trop détourner les yeux de l'ignominie , nous perdrons notre âme et abandonnerons les valeurs de démocratie et de liberté que nous prétendons défendre . ... " ( p. 243 ) .

Il faut crier que beaucoup de chinois installés à Lhassa se sont convertis au bouddhisme tibétain et s'opposent à leur gouvernement .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 09:57

Dr House, je suis d'accord avec toi en ce qui concerne ne pas chercher à se faire souffrir quand on peut l'éviter et aussi prendre du recul avec les personnes perverses et manipulatrices, je voulais simplement te dire que le bouddhisme dit "d'aimer plus ceux qui nous font du mal", mais je n'ai jamais vu un bouddhiste le faire en actes... (tout comme les catholiques d'ailleurs).

Au sujet de la prière, fais moi un mail si tu veux bien.

Bonne journée à toi et bises

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 14:53

Dr house a écrit:
Le seul actes d'amour que j'ai noté dans la bible est que Jésus c'est fait crucifier Jean 3:16 si je crois à cet évangile ensuite allé faire des disciple, sauf erreur de ma part les catholiques ne crois pas qui ont le salut, certains évangéliques disent que oui et d'autre comme certains pentecôtistes disent que le salut peut se perdre, bref une épée de damo claive toute sa vie sur sa tête, trop de contradiction et cela même au niveau du canon biblique.

Le salut c'est avoir "la Vie de Jésus en soi" et c'est vivre en Jésus. Jésus s'est laissé crucifié POUR QUE NOUS AYONS LA VIE EN NOUS, SA VIE ; pour que son sang (sa vie) puisse être répandu sur nous, EN NOUS.

Celui QUI VIt et croit EN MOI, ne mourra jamais", nous dit Jésus :

11 26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. (Jean)

Dr House a écrit:
De plus Dieu une personne mais une personne c'est physique à se que je saches?

Une personne ce n'est ni physique, ni spirituel, ce n'est pas de l'être. Une personne c'est ce qui n'est rien sans exister dans un être immatériel (l'esprit, l'âme) ou sans un être qui soit et immatériel et matériel (corps et âme).

Quand je te marche sur ton pied, c'est pas sur ta personne que je marche, c'est sur ton corps par lequel ta personne vie, s'exprime, est en relation avec la nature et avec ses frères en humanité. C'est toi qui va avoir mal, c'est pas ton pied. Si je coupe le pied d'un mort d'où la personne est sortie avec son âme, le pied ne va pas se mettre à crier. Very Happy

Dr House a écrit:
En revanche je ne vois pas ou est le mal quand on aide quelqu'un a aller mieux en lui donnant des clés pour ne pas paniquer, a se relaxer, pour pouvoir aider à faire baisser sa tension en évitant le stress, ou encore à donner une méthode pour pouvoir s'endormir tout cela est mauvais pour le christianisme car l'homme doit souffrir a l'image de Jésus.

NON, il n'y a aucun mal à aider les gens à gérer le mal qu'ils peuvent rajouter au mal qu'on leur fait quand ils stressent ; où quand ils se servent de leur corps n'importe comment. Et il n'y a pas qu'auprès des boudhistes que l'on peut apprendre à se contrôler. Auprès de Jésus-Christ, par l'oraison et la pratique de la Charité, on arrive au même résultat. Regardez les moins dans les monastères catholiques, ils arrivent aux mêmes résultats que le moines boudhistes. Le christianisme n'a nullement besoin de l'apport du boudhisme.

Le chrétien n'a pas à chercher la souffrance, à se faire souffrir pour se sanctifier. Ceux qui font cela ne sont pas sur le chemin de la sainteté. Celui qui veut suivre Jésus sur le chemin de la sainteté, ne doit simplement pas refouler la souffrance quand elle est là ; il doit l'affronter avec l'aide de la grâce ; avec l'aide de la prière et des sacrements, notamment le sacrement des malades. Il doit, dans ces moments là, s'abandonner entre les mains de l'Esprit Saint, l'Esprit de Dieu, comme l'a fait le Christ Jésus.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 15:55

- Une personne est un être capable de de Liberté, de conscience et de félicité (Sat chit Ananda)
- qui est à lui seul un monde.
- et qui peut poser un "JE" personnel.

Les êtres humains peuvent être considérer comme des personnes ; les anges aussi, ou du moins leur concept si on ne croit pas en eux, et à plus forte raison Dieu qui est à lui seul le monde des mondes.

Il faut donc trois personne infinis pour faire jaillir des trois mondes du non-être de : Chaos-Absurde-Néant les trois mondes : d'Existant, d'Harmonie et d'Unité.

On ne peut admettre que l'univers soit son propre principe sans principe, car l'univers n'épuise pas les catégories de non-être.
Ni qu'il y ait une multitude de principes sans principe, car dans ce cas ils s'opposeraient entre eux et ce serait le Chaos.

Mais on ne peut pas non plus prouver définitivement l'existence de "l'Être", car il faudrait pour cela s'appuyer sur un principe, or justement il n'y en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 18:22

boudo a écrit:
La conclusion du livre de Michel Faucheux insiste sur l'urgence , au-delà des querelles théologiques , qui paraissent bien vaines face à la desctruction de la culture tibétaine par les athées chinois :

" Pour dénouer le sort du Tibet , il n'y a sans doute pas de solution miracle mais de longues négociations . Lhassa , ville chargée de symboles , qui a fasciné tant de voyageurs ne pourrait-elle devenir un sanctuaire , ne pourrait-elle être considérée comme une ville sainte et ouverte , patrimoine de tous les hommes , comme l'est Rome ou comme pourrait le devenir Jérusalem ? Cette solution pourrait permettre de desserrer l'étau chinois .

Ne nous y trompons pa cependant : sur le Toit du Monde , se joue aussi notre destin . A trop détourner les yeux de l'ignominie , nous perdrons notre âme et abandonnerons les valeurs de démocratie et de liberté que nous prétendons défendre . ... " ( p. 243 ) .

Il faut crier que beaucoup de chinois installés à Lhassa se sont convertis au bouddhisme tibétain et s'opposent à leur gouvernement .

qui peut se soucier du sort de 120 000 tibétains Embarassed damage collatérale Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 21:53

120.000 ? Informez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 22:22

5 ou 7 millions. et la diaspora se développe.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 23:08

Et il y a maintenant plus de chinois que de tibétains au Tibet ( plus de 8 millions ) .
Les massacres de tibétains diminuent en fréquence mais la volonté du gouvernement chinois athée de réduire la culture tibétaine à du folklore pour touristes , est plus grande que jamais .
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Lun 15 Aoû 2011, 23:23

Oui mais Dieu: "relève les humbles et les affamés, renverse les puissants de leur trône renvoie les riches les mains vides".
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Mar 16 Aoû 2011, 02:22

boudo a écrit:
Et il y a maintenant plus de chinois que de tibétains au Tibet ( plus de 8 millions ) .
Les massacres de tibétains diminuent en fréquence mais la volonté du gouvernement chinois athée de réduire la culture tibétaine à du folklore pour touristes , est plus grande que jamais .

En fait 120 000 tibétains sont exilés avec le dalai lama.
Pour l' anecdote touristique certains drapeaux tibétains sont made in china c'est dingue non ?
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Mar 16 Aoû 2011, 06:51

La vérité triomphe, toujours. Quand le Tibet sera entièrement libéré de sa gangue d'archaïsme médiéval et apparaîtra comme la sagesse du psychisme, il triomphera. D'abord à travers toute la Chine, et ensuite dans le monde entier. L'heure n'est plus très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Mar 16 Aoû 2011, 07:27

boudo a écrit:
120.000 ? Informez-vous !

Je me suis planté en fait se sont 150 000 qui sont en exile en Inde http://fr.wikipedia.org/wiki/Tibet
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Mar 16 Aoû 2011, 07:31

Citation :
Le christianisme n'a nullement besoin de l'apport du boudhisme.

Donc j'en déduit que faire du yoga est une mauvaise chose.
Le lâché prise enseigné dans le yoga et repris par les psychologues est une mauvaise chose
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Mar 16 Aoû 2011, 07:36

Pour l'instant, ça n'est pas notre culture. Il faudra attendre des saints ou des Docteurs de l'Eglise qui viendront d'Asie. Les sept Chakras par exemple, c'est pas pour acquérir des pouvoirs occultes, mais maîtriser de façon naturelle les sept péché capitaux. On n'a rien compris.

Le meilleur yoga est de cultiver un potager dans son jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Mar 16 Aoû 2011, 07:43

philippe a écrit:
Pour l'instant, ça n'est pas notre culture. Il faudra attendre des saints ou des Docteurs de l'Eglise qui viendront d'Asie. Les sept Chakras par exemple, c'est pas pour acquérir des pouvoirs occultes, mais maîtriser de façon naturelle les sept péché capitaux. On n'a rien compris.

Le meilleur yoga est de cultiver un potager dans son jardin.

Ah oui les fameux pouvoirs occultes donc Jean 8:44 .
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Que dire aux bouddhistes ?   Sam 10 Sep 2011, 02:42

philippe a écrit:

(...). A notre naissance nous recevons du Père une âme immortelle qui monte au ciel à notre mort ; donc nous ne vivons qu'une seule fois. Mais rien n'empêche de penser qu'à notre naissance, nous recevons aussi la "'mémoire-force" d'un individu ayant vécu avant nous. Et ceci reste parfaitement conforme au exigence de la doctrine Chrétienne.

L'immortalité de l'âme individuelle est-elle un dogme actuel et depuis quand?
Et si oui, que faut-il entendre par âme individuelle?

Je précise que je ne crois pas à l'immortalité de l'âme individuelle ou alors il faudrait parler d'une âme si dépouillée qu'il n'en reste rien d'individuel.

Revenir en haut Aller en bas
 
Que dire aux bouddhistes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Que dire aux bouddhistes ?
» Amour, Compassion et prières bouddhistes
» Réconfort: 5 choses à dire à celui qui a perdu un proche
» Chapelet pour dire: me voici
» que dire à une amie-collègue qui craque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: