DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aldo



Messages : 4
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 22:45

Je voudrais ici vous partager mon témoignage de vie.

A 24 ans, j'ai découvert mon homosexualité.

Comme je pensais que le Christ me jugeait pour cela, je l'ai renié.
S'en ai suivi un long voyage à travers les spiritualités orientales que j'estimais moins culpabilisantes :
hindouisme, bouddhisme et taoisme.
En même temps, une longue thérapie pour découvrir qui j'étais (je suis maintenant psychothérapeute).

J'ai redécouvert le Christ mais avec une vision toute nouvelle : un Christ vivant, aimant et m'accueillant tel que je suis !

Je souhaite partager ce témoignage de manière anonyme car je pense qu'il pourra aider beaucoup
de personnes en doute sur elle-même mais aussi en doute avec le christianisme ...

vous pouvez trouver le témoignage sur google via ces mots clés ensemble sur google :
"homosexuel chretien aldo"

Bénédictions à tous les frères et soeurs de ce site,

Aldo

Revenir en haut Aller en bas
http://www.homosexuel-et-chretien.eu
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 22:47

Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 22:58

Aldo a écrit:
Je voudrais ici vous partager mon témoignage de vie.

Voici le lien : http://www.homosexuel-et-chretien.eu/

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 23:03

Aldo a écrit:
Je souhaite partager ce témoignage de manière anonyme car je pense qu'il pourra aider beaucoup
de personnes en doute sur elle-même mais aussi en doute avec le christianisme ...

Apparemment, cher Aldo, vous souhaitez aider les chrétiens qui sont homosexuels, à se débarasser de tout les endoctrinements religieux pour qu'ils redécouvrent le Christ de l'intérieur d'eux-même ...

C'est ce que j'ai relevé sur ce blog :

http://homosexuel-et-chretien.skynetblogs.be/archive/2011/week30/index.html

Est-ce ce genre de psychotérapie que vous pratiquez ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 23:12

Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


Est-ce que l'amour du prochain du même sexe fait de nous un homosexuel ? Je ne crois pas. L'homosexuel c'est celui qui aime jusqu'à avoir une relation sexuelle avec la personne du même sexe dont il est tombé amoureux.

L'amour, d'où vient-il ? Du coeur. L'homosexuel aime aussi son partenaire avec son coeur ; il a des désirs dans son coeur ; son désir de relation sexuelle avec son partenaire, il sort de son coeur aussi.

Quand Dieu regarde le coeur de l'homosexuel, il voit donc les désirs qu'il a dans son coeur et il voit que le désir de l'homesexue n'est pas ordonné au bon sexe ; car Dieu n'a pas créé le sexe de l'homme pour accueillir le sexe d'un autre homme, ni le sexe de la femme pour accueillir autre chose que le sexe d'un homme.

Doit-on suivre les désirs de son coeurs, où les désirs de celui qui nous a créé ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 23:41

petero a écrit:
Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


Est-ce que l'amour du prochain du même sexe fait de nous un homosexuel ? Je ne crois pas. L'homosexuel c'est celui qui aime jusqu'à avoir une relation sexuelle avec la personne du même sexe dont il est tombé amoureux.

L'amour, d'où vient-il ? Du coeur. L'homosexuel aime aussi son partenaire avec son coeur ; il a des désirs dans son coeur ; son désir de relation sexuelle avec son partenaire, il sort de son coeur aussi.

Quand Dieu regarde le coeur de l'homosexuel, il voit donc les désirs qu'il a dans son coeur et il voit que le désir de l'homesexue n'est pas ordonné au bon sexe ; car Dieu n'a pas créé le sexe de l'homme pour accueillir le sexe d'un autre homme, ni le sexe de la femme pour accueillir autre chose que le sexe d'un homme.

Doit-on suivre les désirs de son coeurs, où les désirs de celui qui nous a créé ?

Petero

Je ne dis pas que Dieu aime les actes homosexuels. Je parlais des personnes homosexuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Dim 31 Juil 2011, 23:51


Le Nouveau Testament continue de refuser les pratiques sexuelles qui ne sont pas dans le respect de la nature.

Mais jamais Jésus n'est dur pour l'homme et la femme qui ont ces travers.

La juste attitude, il la montre à la femme adultère : "Je ne te condamne. Va et ne pèche plus".

Cher Aldo, et nous en sommes tous là. Vous, c'est avec cette tendance inscrite en vous, nous c'est avec des regards et des pensées impures sur des femmes. C'est la même chose. Dans les deux cas, vous et nous, nous sommes aimés de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 10:56

Oui, la convoitise, pour un homme ou une femme (hors mariage), c'est péché.

On est donc tous exposés, à un moment ou à un autre.

Notre Seigneur nous aime, certes, mais hait le péché.

Nous devons donc faire tout notre possible, par la prière, le recours aux sacrements (en particulier la confession fréquente), la communion etc...pour ne pas succomber à la tentation, comme on le dit dans le "Notre Père".

Le péché nous blesse, nous fait mal et surtout nous éloigne de Notre Seigneur Jésus-Christ, en plus d'attrister son coeur.

Mais c'est clair que ça nous concerne absolument tous et toutes, et que nous devons toujours être vigilants.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 12:31

Ne pas confondre l'amour et le désir.
L'amour est sans objet tandis que le désir a un objet : celui qui est désiré.
L'intérêt du désir sexuel c'est qu'il est l'occasion d'aimer l'autre.
L'autre que l'on désire on peut le reconnaitre aussi comme un sujet qui peut nous aimer.
Aimer c'est accepter l'amour de l'autre.
Quand l'amour est partagé il est une création mutuelle, comme un enfant.
On part donc d'un désir personnel, égoiste, pour arriver à une création, l'amour partagé qui est altruiste parce qu'il est un don de Dieu.

Dieu procède toujours ainsi. Il part de ce que l'on est, désirant et égoiste pour nous amener vers lui grâce à l'amour.

Dans le cas de l'amour homosexuel, le désir s'attache à une personne du même sexe mais le processus est le même.

Le sexe est un péché s'il n'y a pas le partage, si l'on reste sur le plan du désir qui fait de l'autre un objet.

Il serait plus logique que l'homosexualité soit condamnée par la société civile plutôt que par les instances religieuses car elle n'est pas productive sur le plan de la reproduction.
Or c'est le contraire que l'on voit.
Sans doute parce que l'autorité religieuse est moins avancée que la société civile dans la reconnaissance de l'individu. On peut dire que la société civile est progressiste tandis que l'autorité religieuse est conservatrice. Mais cela concerne l'extériorité des choses où seule la société civile est légitime : rendez à César ce qui est à César.
Si les autorité religieuses veulent s'attacher à défendre ce qui est naturel, force est de constater que l'homosexualité est naturelle même si elle est minoritaire.

Que les hétéros laissent donc les homos vivre leur vie et qu'ils regardent plutôt dans quelle mesure ce sont eux qui sont dans le péché. Aiment-ils leur femme pour elle-même ou pour la satisfaction de leurs sens, de leur orgueil, de leur vanité, de leur conformisme ?

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 13:04

L'amour, c'est le don de soi. (dans le mariage par exemple, on dit "je te prends pour époux/épouse et je me donne à toi"), avec l'aide de Dieu qui est LE don gratuit et l'Amour.

L'homme et la femme par leurs propres forces ne peuvent pas atteindre et accomplir cet idéal, c'est pour cela que Dieu vient sceller l'Union du mariage : on ne peut pas rompre la corde "à trois noeuds" = époux, épouse, Dieu.

Le désir charnel, pour le désir, c'est plutôt l'idolâtrie de sa propre personne, du désir que notre personne peut inspirer à qq'un, un réflexe narcissique.

C'est péché, mais c'est humain, c'est pourquoi Notre Seigneur nous propose constamment Son aide et Son Pardon, car sans Lui, nous ne pouvons rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 14:12

Renaud a écrit:
Que les hétéros laissent donc les homos vivre leur vie et qu'ils regardent plutôt dans quelle mesure ce sont eux qui sont dans le péché. Aiment-ils leur femme pour elle-même ou pour la satisfaction de leurs sens, de leur orgueil, de leur vanité, de leur conformisme ?

Il y a le regard que le chrétien hétéro porte sur son frère chrétien homosexuel pécheur comme lui. Il ne le juge pas, il ne le condamne pas, tout en lui rappelant que pratiquer l'homosexualité est contraire à la volonté de Dieu.

On doit condamner l'homosexualité, mais pas l'homosexuel qui est appelé, avec l'aide de la grâce de Dieu, à renoncer à son homosexualité, c'est à dire à des rapports sexuels désordonnés ; tout comme les hétérosexuels doivent eux aussi, renoncer à avoir avec leur partenaire, des rapports sexuels désordonnés ; et comme tout baptisé pécheur doit renoncer à son péché et à tout ce qui conduit au péché.

Il faut savoir qu'un homosexuel demandant le baptême devra, pour recevoir le baptême, renoncer à pratiquer son homosexualité, car lors de la célébration du baptême on renonce au péché et à tout ce qui conduit au péché.

Tout baptisé qui a une vie sexuelle désordonnée est en état de péché. S'il refuse de renoncer à son péché, il ne peut accéder à la communion.

On doit respecter l'homosexuel, l'aimer tel qu'il est, mais être aussi en vérité avec lui.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 15:25

salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 21:31

Julia, Arnaud, Renaud, Simon et Pétéro, salut

Vous etes des preuves vivantes que les chrétiens ne sont pas homophobe.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 21:50

louis74 a écrit:
Julia, Arnaud, Renaud, Simon et Pétéro, salut

Vous etes des preuves vivantes que les chrétiens ne sont pas homophobe.


thumleft

Il y en a bien quelques-uns qui le sont mais l'Église catholique, à la suite du Christ, nous dit qu'il faut faire une distinction entre le péché et le pécheur.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 22:39

louis74 a écrit:
Julia, Arnaud, Renaud, Simon et Pétéro, salut

Vous etes des preuves vivantes que les chrétiens ne sont pas homophobe.


L'homo-phobie, c'est la peur irraisonnée de l'homosexualité.

Je puis partager mon expérience de père d'un enfant homosexuel. Mon fils cadet vit en effet depuis maintenant 7 ans avec un garçon. Ils viennent à la maison et il leur est arrivé même de dormir chez moi. Ce n'est pas arrivé souvent mais c'est arrivé. Je leur ai dit ce que je pensais de l'homosexualité. Je leur ai dit que je ne les rejetterai pas. J'ai dit au copain de mon fils : "ne demande pas de te considérer comme un beau-fils, c'est à dire comme un époux d'un de mes enfants. Je lui ai dit que je l'accueillais comme un fils ; comme j'aurai accueilli chez moi le fils d'un de mes amis ; où le copain d'un de mes fils. Je leur ai demandé, mais je ne sais pas s'ils m'ont écouté, de ne jamais pratiquer la sodomie. Je leur dit que la sodomie c'est vraiment commettre un péché grave. C'est ce que je pense. Se caresser, se donner de la tendresse, pour moi c'est un péché moins grave que de singer la relation sexuelle qu'un homme et une femme, surtout en passant par un endroit par lesquels sortent les excréments. J'ai voulu limiter la gravité de leur péché. Comme je le dis, je ne sais pas s'ils mont écoutés.

Je connais des personnes qui m'ont accusé, en les accueillant chez moi, de me faire complice de leur péchés, comme s'ils allaient me contaminer par leurs péchés. J'ai répondu que Jésus mangeait et dormait chez les pécheurs et que je ne vois pas pourquoi j'aurai refusé d'accueillir chez moi mon fils pécheur et son copain. L'homophobie c'est quand on a peur que les homosexuels nous contaminent avec leurs péchés. C'est ce que faisaient les pharisiens avec les pécheurs dont ils avaient peurs.

Mon fils qui a été élevé chrétiennement ne pratique pas. Je préfère de loin les homosexuels chrétiens qui ne pratiquent pas, parce qu'ils se savent en situation de péchés, que les chrétiens homosexuels qui pratiquent en se donnant plein de bonne excuses notamment à partir de la Bible. J'ai pratiqué pour lui et j'espère vraiment que tout ce que j'ai offert pour le salut de l'âme de mon fils, lui servira pour le jour où il sera jugé par Jésus ; ce jour où Jésus lui montrera son péché et tout ce à côté de quoi il est passé à cause de son péché. Ce jour là j'espère que Jésus lui dira : "ton père a réparer pour toi", il ne te restes plus qu'à reconnaître ton péché, à te repentir et à accueillir ma miséricorde. Je sais que lui seul pourra prendre la décision de suivre Jésus ou pas, malgré tout ce que j'aurai souffert pour lui et tout ce que j'aurai offert pour son salut.

Petero

Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4543
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 23:15

Merci petero pour votre témoignage.
Vous avez bien agi, j'en suis certain !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 23:33

Il va falloir expliquer ça aussi aux organismes gays qui accusent l'Église, le pape et les chrétiens d'homophobie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 23:39

Je pense qu'il ne faut pas fermer la porte aux enfants, si on leur ferme la porte on ne sait plus rien faire pour eux et ils risquent de s'enfoncer bien davantage.

On peut aimer l'être humain et ne pas être d'accord avec son comportement !

Mais le rejeter parce que par exemple il est homosexuel serait peu charitable, Jésus n'a jamais rejeté personne.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 23:40

Au contraire, il allait vers ceux qui étaient rejetés. Et il viendrait encore chez ces mêmes gens aujourd'hui. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Lun 01 Aoû 2011, 23:41

Simon1976 a écrit:
Au contraire, il allait vers ceux qui étaient rejetés. Et il viendrait encore chez ces mêmes gens aujourd'hui. sunny

Tout-à-fait Simon tu as raison I love you
Revenir en haut Aller en bas
Aldo



Messages : 4
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 00:48

Je pense que la notion du péché a complètement été déformée.

Le seul péché, le seul, est la déconnection avec le Père.
Et cette déconnection concerne toute la race humaine.

Jamais le Père ne refusera sa main, jamais il ne jugera.

L'amour n'est aucunement lié à une question de genre ou de sexe.
C'est au contraire la notion de péché qui réduit l'amour à néant.
Car qui dit péché dit peur et qui vit dans la peur ne peut aimer.

Je ne peux suivre un grand nombre d'entre vous dans leur raisonnement.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.homosexuel-et-chretien.eu
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 01:16

Aldo a écrit:


Le seul péché, le seul, est la déconnection avec le Père.
(...)
C'est au contraire la notion de péché qui réduit l'amour à néant.


Sans avoir l'air tu définis le péché (la deconnexion d'avec le Père) et puis ceux qui s'y enfoncent selon toi (ceux qui affirment la notion de péché) et l'enfer qui en résulte (l'amour réduit à néant dans l'âme de ceux qu'ils ainsi empoisonnés...).

Je me demande si tu les juges ou si tu les aimes .En attendant il est clair que tu les charges de tous les maux!!!

Au fait,as-tu lu le témoignage de Petero ci-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 08:11

Aldo a écrit:
Je pense que la notion du péché a complètement été déformée.

Le seul péché, le seul, est la déconnection avec le Père.

Ne serait-ce pas toi qui la déforme pour que ton péché apparaisse à ta conscience comme un péché qui n'en est pas un ? Avec ce péché que tu commets et pour lequel je te le répète, Jésus ne te condamne pas, tu es face à ta conscience qui essaie de transformer ton péché. Quel est l'esprit qui te fais voir ton péché, ton homosexualité, comme un bien ? Est-ce l'Esprit de Dieu ?

Comment pourrais-ton croire que c'est l'Esprit de Dieu quand on sait que Dieu t'a créée physiquement avec un sexe qui n'est pas fait pour s'emboiter dans un autre sexe que le sexe féminin ?

Le seul péché, et c'est Jésus qui nous le dit, c'est d'agir CONTRE LA VOLONTE DU PERE, notre créateur. Qui sont les frères et les soeurs de Jésus ? Ce sont ceux qui font la volonté du Créateur.

Réfléchis bien Aldo. Si vraiment c'était la volonté de Dieu que tu t'attache par le coeur et le sexe, à celui dont ton coeur est tombé amoureux, ne crois-tu pas qu'il t'aurait donné le sexe avec lequel tu aurais pu vraiment t'unir à Lui et qui aurait rendu ton amour fécond, par la venue d'un enfant, fruit de votre amour ? Dieu ne t'a pas donné un sexe pour aimer d'un amour fécond un homme. Il t'a donné un sexe pour aimer d'un amour féconde une femme. Ton corps n'est pas fait pour de donner corps et âme à un autre homme, mais pour te donner à une femme, pour ne faire qu'une seule chair avec le corps d'une femme.

La volonté de Dieu sur toi, elle s'exprime dans sa volonté créatrice. Dieu te montre ce qu'il a voulu pour toi, par le sexe qu'il t'a donné lorsque tu as été conçu.

En t'attachant à un homme pour ne faire qu'une seule chair avec lui, tu agis CONTRE LA VOLONTE CREATRICE DE DIEU inscrite en ta chair. Tu te déconnecte de Dieu de ton créateur et de sa volonté.

Adlo a écrit:
Jamais le Père ne refusera sa main, jamais il ne jugera.

Et toi, lui refuseras-tu encore pendant longtemps à être en accord avec sa volonté créatrice inscrite en ta chair ?

Aldo a écrit:
L'amour n'est aucunement lié à une question de genre ou de sexe. C'est au contraire la notion de péché qui réduit l'amour à néant. Car qui dit péché dit peur et qui vit dans la peur ne peut aimer. Je ne peux suivre un grand nombre d'entre vous dans leur raisonnement.

C'est normal que tu ne nous suives pas dans ton raisonnement puisqu'il est contraire à ton propre raisonnement que ton propre esprit t'inspire. Nous, on est inspiré par l'Esprit de Dieu qui éclaire tous ceux qui s'enferment dans leur péché pensant que leur péché n'est pas un péché, mais un bien pour eux. Ne penses-tu pas que ton homosexualité c'est un bien pour toi ? Mais est-ce un bien pour Dieu ? Est-ce que Dieu qui a voulu ton bien, et qui t'a donné un sexe male, et qui a donné la femme un sexe féminin pour qu'ensemble dans la chair il ne soit plus qu'Un, regarde comme un bien pour toi, ton union amoureuse jusqu'avec ta chair, ton sexe, avec un autre homme ?

Je le répète. Si Dieu avait voulu que tu vives pleinement l'amour que tu as pour cette personne et le vive jusqu'à ce qu'il soit fécond, il t'aurait donné un sexe féminin et pas un sexe masculin. L'amour que tu as pour cet homme, Adlo, il conduit à une impasse ; il ne peut pas aboutir, donner le fruit que l'amour de l'homme et le femme produise : l'enfant en qui ils vont pouvoir ensemble mettre tout leur amour, l'enfant qui est le fruit de leur amour. L'amour de 2 homosexuels conduit à l'amour de soi, pour soi et pas pour l'autre. Dans le partenair que je choisis et dont je tombe amoureux, je me cherche moi-même. Je crois aimer l'autre, mais en fin de compte c'est moi que j'aime, l'autre qui me renvoie une image de moi-même et pas l'image d'un autre. Dans l'amour homosexuel, on se contemple chacun soi-même dans l'autre qui est de même sexe que moi.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 12:52

Aldo a écrit :

Citation :
Je pense que la notion du péché a complètement été déformée.

Le seul péché, le seul, est la déconnection avec le Père.
Et cette déconnection concerne toute la race humaine.


Oui, ce péché est la déconnexion, et la poutre dans notre oeil c'est s'arroger le pouvoir de juger ce qui est bien et ce qui est mal.
Une fois la poutre enlevée, on voit clair, et il n'y a plus que la volonté de Dieu. Et la volonté de Dieu est bonne.
Tout ce que fait Dieu est bon.
C'est nous, avec nos désirs, nos rêves conditionnés qui n'acceptons la volonté du Père.
Accepter ce qui est c'est être libre.
La Vérité vous rendra libre, dit Jésus.
Être libre ça veut dire être libérés de ses désirs.
Celui qui ne désire plus ne pèche donc plus.

" C'est par l'envie du diable que la mort est entrée dans le monde " Livre de la Sagesse.
L'envie c'est le désir et le désir divise.
Le désir fait s'éloigner de la volonté de Dieu.


Ce sont les désirs des hommes qui ont amené le monde là où il est.













Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 12:54

Tout le monde est dans ce cas de figure, l'homosexualité n'est qu'un désir parmi tous les autres, et au même niveau.


Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4543
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 15:30

outreneuve a écrit:
Tout le monde est dans ce cas de figure, l'homosexualité n'est qu'un désir parmi tous les autres, et au même niveau.


Comme si tous les désirs se valaient ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 16:56

Tous les désirs ne se valent pas,plusieurs sont ceux qui sont condamnés copieusement.

Outreneuve veut dire que Aldo se trouve confronté à cette position de l'église et à l'insistance des textes qui appelle péché ce qui pour lui est amour et lui fait entendre que chacun se trouve confronté aux mêmes condamnations mais pour d'autres péchés.

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 18:38

Enlui a écrit:
Tous les désirs ne se valent pas,plusieurs sont ceux qui sont condamnés copieusement.

Outreneuve veut dire que Aldo se trouve confronté à cette position de l'église et à l'insistance des textes qui appelle péché ce qui pour lui est amour et lui fait entendre que chacun se trouve confronté aux mêmes condamnations mais pour d'autres péchés.


Comme désirer une femme :

5 28 Eh bien! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.

Ici il n'est même pas question de désirer une femme alors qu'on est marié, ou de désirer une femme mariée, il est question de désirer une femme, de la regarder pour la désirer.

Pour Jésus, l'adultère c'est d'abord convoiter quelque chose qui ne nous appartient pas, qui ne nous a pas été donné. Une femme qui ne s'est pas donné à nous dans le mariage, on ne doit pas la convoiter ; comme Adam et Eve ne devait pas convoiter le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal qui ne leur avait pas été donné. Comme un homme ne doit pas convoiter un autre homme qui n'a pas été donné à l'homme par Dieu. C'est la femme qui a été donné à Adam et quand Dieu l'a présenté à Adam, la lui a donné comme femme.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Aldo



Messages : 4
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:12

Beaucoup ne comprennent pas que l'homosexualité n'est pas un choix. C'est exactement comme avoir des yeux verts ou des cheveux chatains ... Celui qui condamne les homosexuels c'est comme s'il condamnait quelque chose envers lequel ils ne peuvent rien. Ils sont nés ainsi. Leur interdire d'aimer par ce qu'ils éprouvent de l'affection pour des hommes, c'est les condamner à ne jamais aimer et à toujours leur mettre l'étiquette du "péché". Voilà comme je suis devenu névrosé en étant jeune ... Merci le "péché". C'est contre cela que je m'insurge car je peux témoigner des dégats collatéraux, et avoir renié le Christ parce que je croyais qu'il me condamnait est de loin le plus gros dégat.

Vous êtes un homme hétérosexuel ? Renversons les choses. Imaginez que 90% de votre entourage vit avec une personne du même sexe et que l'on vous dise qu'aimer une femme est un péché ... Comment allez vous faire ? Si vous arrivez à imaginer cela, vous comprendrez mieux la position des homosexuels et leur rejet de tout jugement posé sur eux.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.homosexuel-et-chretien.eu
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:16

L'homosexualité n'est pas comme l'attirance naturelle d'un homme pour une femme. C'est Dieu qui les a faits l'un pour l'autre dans le but de s'aimer et transmettre la vie. Et quand bien même l'État légaliserait le "mariage" homosexuel et l'adoption d'enfants par des homosexuels, ce n'est qu'une caricature de l'amour conjugal et de la vie familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:23

Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


C'est faux, il faut voir tout ce que dit la bible sur le sujet

Jean 3:16 Dieu a tant aimer le monde zen mais bon après ça se gâte !!!


Dernière édition par Dr house le Mar 02 Aoû 2011, 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:23

Aldo a écrit:
Beaucoup ne comprennent pas que l'homosexualité n'est pas un choix. C'est exactement comme avoir des yeux verts ou des cheveux chatains ... Celui qui condamne les homosexuels c'est comme s'il condamnait quelque chose envers lequel ils ne peuvent rien. Ils sont nés ainsi. Leur interdire d'aimer par ce qu'ils éprouvent de l'affection pour des hommes, c'est les condamner à ne jamais aimer et à toujours leur mettre l'étiquette du "péché". Voilà comme je suis devenu névrosé en étant jeune ... Merci le "péché". C'est contre cela que je m'insurge car je peux témoigner des dégats collatéraux, et avoir renié le Christ parce que je croyais qu'il me condamnait est de loin le plus gros dégat.

Vous êtes un homme hétérosexuel ? Renversons les choses. Imaginez que 90% de votre entourage vit avec une personne du même sexe et que l'on vous dise qu'aimer une femme est un péché ... Comment allez vous faire ? Si vous arrivez à imaginer cela, vous comprendrez mieux la position des homosexuels et leur rejet de tout jugement posé sur eux.


Mais si d'autres comprennent que l'homosexualité n'est pas un choix, moi je te comprends !!
Sans m'étendre sur la question... je sais de quoi je parle ayant cotoyé beaucoup de monde.... un chrétien n' as pas le droit selon moi de condamner l'autre parce qu'il est "différent"... qui a le droit de jeter la première pierre ??? ne crois tu pas que chacun en a assez à balayer devant sa porte ??? celui qui pense autrement est un "pharisien" devant Dieu nous sommes tous misérables et devons le remercier pour toutes les grâces qu'Il nous accorde gratuitement et surtout bien veiller à rester dans l'Amour !!

Car l'Amour est la Vocation du Chrétien sans cela il n'est rien , rien que cymbale qui retentit !!

Et il peut discourir à l'infini il ne sera que cymbale. !!!

Je ne dis pas que j'approuve le comportement mais jamais je ne voudrais porter un seul jugement ... jamais !

Je n'oublie pas que Dieu est aussi Miséricordieux envers moi qui ait tant à me faire pardonner ... oui devant Dieu comment subsisterions nous s'Il daignait retenir toutes nos fautes ???

Pauvres avortons que nous sommes !!

Seul Dieu juge les reins et les coeurs, nous n'avons pas le droit de nous condamner nous-même.

Offrons nous à Dieu, offrons Lui notre faute, notre péché c'est cela que Dieu attend de nous et de rester dans l'Amour ! Et que Dieu se serve de nous à son plein gré ............

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:26

Aldo a écrit:
Beaucoup ne comprennent pas que l'homosexualité n'est pas un choix. C'est exactement comme avoir des yeux verts ou des cheveux chatains ... Celui qui condamne les homosexuels c'est comme s'il condamnait quelque chose envers lequel ils ne peuvent rien. Ils sont nés ainsi. Leur interdire d'aimer par ce qu'ils éprouvent de l'affection pour des hommes, c'est les condamner à ne jamais aimer et à toujours leur mettre l'étiquette du "péché". Voilà comme je suis devenu névrosé en étant jeune ... Merci le "péché". C'est contre cela que je m'insurge car je peux témoigner des dégats collatéraux, et avoir renié le Christ parce que je croyais qu'il me condamnait est de loin le plus gros dégat.

Vous êtes un homme hétérosexuel ? Renversons les choses. Imaginez que 90% de votre entourage vit avec une personne du même sexe et que l'on vous dise qu'aimer une femme est un péché ... Comment allez vous faire ? Si vous arrivez à imaginer cela, vous comprendrez mieux la position des homosexuels et leur rejet de tout jugement posé sur eux.


La sexualité a une orientation naturelle vers l'autre sexe. Elle n'a pas d'orientation naturelle vers une personne du même sexe, ou vers tout autre chose. Tenez en compte. Il n'y a aucun jugement moral dans ce que je dis. Juste un constat et vous trouverez certainement un moment dans votre jeunesse où cette orientation non naturelle s'est fortifiée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:27

Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


C'est faux, il faut voir tout ce que dit la bible sur le sujet

Jean 3:16 Dieu a tant aimer le monde zen mais bon après ça se gâte !!!

Je vois que tu reste dans l'Ancienne Alliance car alors pour toi qu'est venu faire le Christ en s'incarnant parmi nous ????

C'est quoi le Verbe de Dieu pour toi ????????

Et qu'est ce qui se gâte après Jean 3:16 ???? j'aimerais le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 22:58

Aldo a écrit:
Beaucoup ne comprennent pas que l'homosexualité n'est pas un choix. C'est exactement comme avoir des yeux verts ou des cheveux chatains ...

Cher Aldo,

On choisit de rester célibataire où d'avoir un compagnon, de vivre avec quelqu'un. Un homosexuel qui se sent attiré par un homme n'est pas obligé de vivre avec lui, il fait le choix de lui déclarer son amour et de vivre cet amour avec lui jusqu'à aimer son corps, vivre une relation sexuelle avec lui. Tu n'as pas choisi ton attirance pour les garçons, c'est vrai, mais tu as choisi de vivre avec un garçon. Quand mon fils a décidé de vivre en homosexuel, il m'a dit : "c'est mon choix".

Aldo a écrit:
Celui qui condamne les homosexuels c'est comme s'il condamnait quelque chose envers lequel ils ne peuvent rien. Ils sont nés ainsi.

NON, on ne naît pas homosexuel, on le devient. Ceux qui vous font croire cela vous mentent.

Aldo a écrit:
Leur interdire d'aimer par ce qu'ils éprouvent de l'affection pour des hommes, c'est les condamner à ne jamais aimer et à toujours leur mettre l'étiquette du "péché".

Personne n'interdit à quelqu'un d'avoir de l'affection pour une personne du même sexe, d'aimer une personne du même sexe. J'aime mon garçon et j'ai de l'affection pour lui. Est-ce que cela m'autorise à avoir des rapports sexuels avec lui ? NON. Quand Jésus nous a demandé de nous aimer les uns les autres, il ne nous a jamais demandé de se faire l'amour les uns les autres. Je peux aimer mon chien et avoir de l'affection pour lui. Est-ce que là aussi, cela veut dire que cela m'autorise à lui faire l'amour ? NON

Le péché c'est ce qui nous détourne de la volonté de Dieu. Aimer ses enfants jusqu'à faire l'amour avec eux, c'est un péché, car Dieu n'a pas fait l'homme pour faire l'amour avec ses enfants ; aimer son chien jusqu'à faire l'amour avec lui, c'est aussi un péché, car Dieu n'a pas fait l'homme pour faire l'amour avec un animal ; Dieu n'a pas fait l'homme pour qu'il fasse l'amour avec un autre homme ou une femme pour qu'elle fasse l'amour avec une autre femme.

Aldo a écrit:
Voilà comme je suis devenu névrosé en étant jeune ... Merci le "péché". C'est contre cela que je m'insurge car je peux témoigner des dégats collatéraux, et avoir renié le Christ parce que je croyais qu'il me condamnait est de loin le plus gros dégat.

Ceux qui t'ont fait croire que Jésus te condamnait à cause de ton homosexualité, ont eu tord de te dire cela ; mais il ne faut pas leur en vouloir car sans doute que c'est ce qu'on leur avait appris. Jésus est venu nous révéler l'Amour du Père pour nous et le projet que Dieu avait sur nous et il est venu réaliser ce projet. Jésus est venu nous révéler que Dieu désirait habiter notre coeur par son Esprit pour nous faire devenir l'homme, l'humain qu'il avait voulu que nous soyons en nous créant. Dieu sait que l'homosexualité n'est pas fait pour l'homme, car sinon il nous aurait donné à chacun les 2 sexes, ainsi nous aurions pu faire l'amour aussi bien à un homme qu'une femme. Ors il ne nous a pas créé pour faire l'amour à quelqu'un de n'importe quelle sexe. Il nous a créé pour faire l'amour à une personne du même sexe que nous ; personne qui nous est assorti, avec laquelle on peut vraiment s'unir et se reproduire.

Aldo a écrit:
Vous êtes un homme hétérosexuel ? Renversons les choses. Imaginez que 90% de votre entourage vit avec une personne du même sexe et que l'on vous dise qu'aimer une femme est un péché ... Comment allez vous faire ? Si vous arrivez à imaginer cela, vous comprendrez mieux la position des homosexuels et leur rejet de tout jugement posé sur eux.

Tu nous demandes d'imaginer quelque chose qui n'existe pas. La vérité, c'est que 90 % des hommes, depuis qu'ils sont sur la terre, vivent avec une femme et se reproduisent avec des femmes. Si 90 % des hommes avaient vécus avec des hommes, l'humanité n'existerait plus aujourd'hui.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mar 02 Aoû 2011, 23:02

Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


Dieu regarde chacun de nos mouvements, les pensées qu'on a eu, les pensées que des personnes ont eu envers un(e) tel(le) ... si tu pêches sans savoir, t'as une chance mais dans le cas contraire... cela voudra dire que tu as choisit de vivre comme tu es. être homo n'est pas une fin en soit, mais tout pêché a un niveau d'intensité. Exemple: certains saints passent les purgatoires sur terre et à la mort, ils vont aux paradis. Exemple 2 : L'Homme en générale, passe par les purgatoires correspondant aux pêchés propres à lui/elle.

petite pensée ;)

Avec Dieu, il n'y a jamais de "mais" ...
si tu ignores la vérité, les purgatoires sont là pour t'aider
si tu connais la vérité, il n'y a pas de purgatoires pour toi... c'est soit l'enfer ou soit le paradis ^^ , dans les deux cas et vu ton choix, tu ne souffriras pas.

... sauf si tu rencontres une âme de l'autre camp et là tu souffres vue que la logique mettra à rude épreuve ton choix...


... trop longue histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mer 03 Aoû 2011, 07:47

Julienne a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


C'est faux, il faut voir tout ce que dit la bible sur le sujet

Jean 3:16 Dieu a tant aimer le monde zen mais bon après ça se gâte !!!

Je vois que tu reste dans l'Ancienne Alliance car alors pour toi qu'est venu faire le Christ en s'incarnant parmi nous ????

C'est quoi le Verbe de Dieu pour toi ????????

Et qu'est ce qui se gâte après Jean 3:16 ???? j'aimerais le savoir !

Normalement le Verbe est Christ c'est à cela que tu penses ?

Quand tu lis l'apocalypse et que tu découvre dans l'apocalypse qu'il y aura des fausses couches c'est génial et même sans allé jusque là j'ai c'est je suis Dieu je fais se que je veux.

En fait le message biblique est clair tout ceux qui renieront Christ iront en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Mer 03 Aoû 2011, 07:59

Dr house a écrit:
Julienne a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Bienvenue ! :hello:

Dieu nous aime tous, qu'on soit hétéro, homo, bis, transsexuel. Contrairement aux hommes, Dieu ne regarde pas l'extérieur, il regarde le coeur. I love you


C'est faux, il faut voir tout ce que dit la bible sur le sujet

Jean 3:16 Dieu a tant aimer le monde zen mais bon après ça se gâte !!!

Je vois que tu reste dans l'Ancienne Alliance car alors pour toi qu'est venu faire le Christ en s'incarnant parmi nous ????

C'est quoi le Verbe de Dieu pour toi ????????

Et qu'est ce qui se gâte après Jean 3:16 ???? j'aimerais le savoir !

Normalement le Verbe est Christ c'est à cela que tu penses ?

Quand tu lis l'apocalypse et que tu découvre dans l'apocalypse qu'il y aura des fausses couches c'est génial et même sans allé jusque là j'ai c'est je suis Dieu je fais se que je veux.

En fait le message biblique est clair tout ceux qui renieront Christ iront en enfer.

Oui le Verbe est le Christ mais qu'as tu voulu exprimer par cela se gâte après Jean 3 : 16 ?

Celui qui renie le Christ à l'Heure de la mort se perdra Lui-même c'est clair, car Dieu ne force personne.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Ven 05 Aoû 2011, 22:33

... si jésus représente la vérité, pourquoi le renié? Jésus n'a pas créé la vérité, elle était là depuis le commencement...
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4543
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Ven 05 Aoû 2011, 23:07

Il ne la représente pas, il EST la Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Ven 05 Aoû 2011, 23:24

spidle33 a écrit:
Il ne la représente pas, il EST la Vérité.

Et bien voyons et tout ceux qui ne s'y conforme pas sont les serviteurs du diable Jean 8:44
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4543
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 06 Aoû 2011, 01:28

Dr house a écrit:
spidle33 a écrit:
Il ne la représente pas, il EST la Vérité.

Et bien voyons et tout ceux qui ne s'y conforme pas sont les serviteurs du diable Jean 8:44
Oui !
et on les brule tous! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 06 Aoû 2011, 01:48

spidle33 a écrit:
Dr house a écrit:
spidle33 a écrit:
Il ne la représente pas, il EST la Vérité.

Et bien voyons et tout ceux qui ne s'y conforme pas sont les serviteurs du diable Jean 8:44
Oui !
et on les brule tous! What a Face

Donne moi une autre lecture je prends mes bibles pour comparer .
Je peux même lancer une étude en ligne ça ne me gêne pas.

Tiens Eph 2:8 que veut il dire ?
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1369
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 06 Aoû 2011, 05:48

je me permets de mettre une NDE d'un gai,j'ai trouvé cet nde sur le site nderf(enfin le site officiel des nde)..quand je pourrai je veux bien mettre un lien


Mon nom est David, je vis à Hawaï, j’ai 32 ans et j’ai survécu à une EMI. Je n’ai parlé de cela à aucun groupe d’aide jusqu’à maintenant; cela a eu un impact significatif sur ma vie et maintenant je sais que son aspect démentiel était causé simplement par un genre de déni et de doute.

C’était en 1990, et je demeurais en Californie du Nord. Je revenais tout juste d’un voyage de ski à Squaw Valley. J’avais vu de la neige pour la première fois. J’étais revenu avec une toux qui, à première vue, n’avait l’air de rien, alors, j’ai repris mon travail de serveur à l’hôtel Berkeley Host Marriott. Je crois qu’à ce moment-là les conditions climatiques de la baie étaient plutôt extrêmes vu que nous étions vers la fin de l’année. Très froides pour ce gars des îles. J’étais un jeune homme en colère, en colère contre Dieu, parce que j’étais gai. Ainsi, j’ai emporté cela avec moi lors de mon voyage de l’autre côté. Sachant cela maintenant, je ne devrais plus jamais être dans une telle colère. Il était tard le soir lorsque je retournai à la maison de tante Maile, à El Cerrito, dans le district de Richmond. Personne à la maison. Ce soir là, oncle Reuben, Chow et Maile étaient partis à une fête de famille, je crois, et ma sœur travaillait tard à l’administration de l’hôtel Oakland Sheraton.

Ma toux avait considérablement empiré et j’avais beaucoup de difficulté à respirer normalement. C’est là que je me suis vaguement rappelé quelqu’un qui parlait de sa pneumonie pendant que je lunchais à la cafétéria de l’hôtel à Squaw Valley. J’étais emmitouflé dans des vêtements chauds pour éviter de me refroidir davantage. Le vent soufflait très fort dehors et j’entendais tout le temps la voix de mon père qui disait : « Fils, que se passe-t-il, ne sais-tu pas que la maladie n’existe pas dans notre famille? » Sa voix résonnait dans ma tête et m’aidait à me sentir plus fort. Alors, je me suis levé en disant « Oui, papa, je sais. » Ensuite, j’ai mis mes mitaines, ma casquette, mes bottes, et je suis allé marcher pour chasser ce rhume. J’ai faibli pendant la marche à moins du quart de la distance qui me séparait du bloc avoisinant. J’ai viré de cap en espérant que les voisins ne m’aient pas vu faiblir. J’étais en train de mourir, je le savais. Un peu de déni avant la mort est tout à fait naturel car l’expérience semble surréelle.

J’étais de retour sur le sofa, incapable de bouger sans inconfort. Je me suis finalement rendu à ma chambre pour m’allonger. C’était la seule chambre libre de la maison et elle était très petite. C’était comme une grande penderie, mais joliment décorée avec plein de choses que j’aimais. Son esthétisme seul m’était d’un grand réconfort. J’avais fini par glisser dans le sommeil au milieu de la nuit quand je fus réveillé par une douleur lancinante à la poitrine. Les yeux grands ouverts, je regardais le plafond avec horreur. Ma bouche était grande ouverte mais incapable de d’absorber l’air. J’étouffais et je me convulsais dans mon lit; la douleur ressentie dépasse les mots. Ma vision s’éteignit alors, je n’entendais plus que des sons. Par contre, je sentais la douleur s’évanouir lentement, comme sous l’effet d’une dose de drogue euphorisante sécrétée par mon cerveau. Alors, il n’y eut plus aucune douleur physique bien que je puisse entendre le corps faire ses derniers soubresauts contre le mur à côté du lit. Puis, plus rien.

« Je suis encore là, me suis-je dit, je devrais peut-être me lever pour voir exactement de quoi retourne cette commotion. » J’ai marché vers la porte de la chambre, et je me suis arrêté. Je me suis retourné mais j’étais incapable de voir le corps qui reposait encore sur mon lit. Ma chambre était la même, mais différente. Il semblait que toutes les choses qui m’appartenaient dégageaient une luminosité étrange mais splendide. Elles émanaient une aura de lumière bleu-vert. Les empreintes de mes pas lorsque je marchais, les empreintes de mes mains lorsque je touchais, scintillaient. J’étais tellement fasciné et préoccupé par cela que j’en avais temporairement oublié ce qui venait de se passer. Je ne savais pas si je devais attendre ici dans ma chambre ou faire un pas vers l’aventure.

Je me suis d’abord dirigé vers la porte de la chambre pour l’ouvrir. Mon bras est passé à travers jusqu’au coude et j’ai alors ressenti la présence de gens envahis par la peine, comme si rien d’autre ne comptait. C’était effrayant, alors j’ai retiré mon bras. J’ai regardé par la fenêtre pour constater que les branches de l’arbre n’arrêtaient pas de frapper dans la vitre à cause de la tempête qui rageait dehors. J’ai regardé mon corps, mais il semblait plus représenter une option appropriée. La seule ampoule que j’avais laissée allumée au-dessus de ma tête commença à briller de plus en plus. Voilà une porte d’entrée, me suis-je dit, et j’ai décidé d’aller vers cette lumière, et j’y allais à vive allure. J’ai vu tous les événements de ma vie défiler devant moi, de la naissance jusqu’à ce moment-là.

C’était un endroit très tumultueux. J’avais peut-être atteint cette destination parce que j’étais mort en colère à un moment où mon cœur n’était pas très en paix.

Je me souviens avoir remarqué qu’à cet endroit ma pensée « verbale » partait en écho droit vers l’horizon et me revenait toujours par derrière. Je trouvais le phénomène ennuyeux et l’environnement pas du tout confortable. Des tempêtes jamais vues sur terre m’emportaient dans le ciel et me jetaient par terre sur cette nouvelle planète ébranlée. Il y avait des vents volcaniques de différentes amplitudes qui soufflaient de la vapeur et de la chaleur à tout moment. Des fantômes sortaient parfois de la vapeur et ceux-ci erraient, comme à la recherche de quelque chose d’introuvable.

L’un de ces fantômes s’extirpa d’une émanation de vapeur tout près de moi, c’était une femme. Elle m’a fait peur. Elle était vêtue d’un costume ancien déchiré à certains endroits et qui me semblait très sale. Elle n’avait pas de pieds, ainsi, elle semblait plutôt glisser dans l’air. Elle se rapprochait de mon espace très lentement. Lorsqu’elle fut à proximité, je décidai de lui parler.

Je lui ai demandé si elle pouvait m’indiquer le nom de cet endroit, mais elle ne répondit pas, rampant plutôt vers moi comme si elle allait s’emparer de moi, me voler ou me blesser.

Ici, toutes les pensées sont captées, alors il est inutile d’essayer de cacher une intention. À la place, on doit l’exprimer. Je lui ai donc demandé brutalement « qui êtes-vous? » Alors, elle a retiré une partie du voile qui couvrait sa face. Je n’ai vu que des os, un crâne. La mâchoire grande ouverte, comme disloquée, elle s’est élevée, complètement dépouillée de sa robe, et elle est redescendue vers moi pour mordre mon corps spirituel à l’épaule gauche. La douleur était si grande que c’était pire que la mort. Et, comme elle allait prendre une nouvelle bouchée dans mon corps spirituel, je me suis mis à genoux pour invoquer Dieu.

Cette femme-esprit posa alors les mains sur sa tête et disparut à travers un trou dans le sol. Je remarquai que les autres esprits alentour faisaient la même chose. Mais, j’ai continué à supplier Dieu et à lui demander s’il voulait bien me pardonner d’avoir été si grossier envers lui quand j’étais sur terre et s’il acceptait de me ramener chez moi, loin de cette étrange contrée.

C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que ma voix ne me revenait plus en écho. Au lieu de ça, je hurlais son nom [Dieu] vers le sommet de l’horizon et son nom explosait en lumière et en son. Les autres esprits autour de moi semblaient avoir peur, comme si Dieu ne pouvait leur être d’aucun réconfort. Je trouvais cela triste, mais c’était aussi une joie de savoir que Dieu avait accepté mon repentir puisque cette lumière à l’horizon s’élargissait dans ma direction.

Sa lumière était d’une beauté indescriptible, Sa lumière ressemblait à celle du soleil levant. Et, comme le soleil, « Il » s’éleva dans le ciel derrière les montagnes. L’amour pénétra mon être tout entier et mon âme s’en trouva revitalisée. La planète aussi changeait sous l’effet de Sa lumière. J’ai vu des sommets de montagnes s’ouvrir béant et rejaillir comme d’immenses chutes d’eau. Les nuages sombres au-dessus de moi passèrent derrière à un rythme étonnant. Dieu était venu – Sa lumière était chaleureuse et accueillante. J’éprouvais un niveau très profond de calme et de paix. Aussitôt que Sa lumière touchait le sol, on pouvait voir l’herbe y pousser. Des arbres gigantesques déchiraient la surface du sol et se tenaient bien haut devant moi. Toutes sortes d’oiseaux volaient dans le ciel. Toutes les créatures de Dieu sortaient de la Forêt comme pour m’accueillir. N’était-ce pas là le plus somptueux des retours chez soi. Larmes de joie et rires, voilà comment je peux résumer cette expérience. Sa lumière devint alors extrêmement intense. J’étais complètement imprégné de lumière blanche. Dieu m’embrassa avec amour pendant un moment. Sa lumière devint intense au point que je pouvais à peine voir.

À ce moment-là, j’ai senti qu’il était temps de retourner sur terre. Regardant Dieu, je lui dis : « Je t’en prie Seigneur, puis-je rester ? » « Hum, dit-il, ton temps sur terre n’est pas terminé, va maintenant et sois bon gars car tu as encore beaucoup à apprendre! » J’ai remercié Dieu à l’infini tout au long de mon retour sur terre. Et là, bang! J’étais de nouveau dans mon corps. Ouille! Je ne sais pas si c’est le bon mot, mais c’est ainsi qu’on se sent lorsqu’on rapatrie le corps – je pense que « ouille! », c’est correct.

Oui, j’étais revenu dans ce véhicule vivant et j’en vérifiais tous les systèmes. Aucun problème détecté. Les poumons étaient complètement nettoyés! Impression de choc, de désorientation et de confusion. Voilà les mots qui me venaient à l’esprit après avoir réintégré le corps humain. Par la suite, une sorte de négation. Voici un exemple de vérification effectuée par la logique humaine. Question : avais-je trop fumé de « pot » et fait un voyage bizarre? La réponse repose sur les preuves qui m’entouraient. J’étais parti prendre une marche. Mon manteau d’hiver et mes gants étaient éparpillés comme sur un champ de bataille. Le téléphone était toujours programmé sur le 911 et la téléphoniste m’a engueulé à cet effet. Mais, je devais vérifier. De retour dans ma chambre, le dos appuyé au mur, je me suis laissé glisser et, assis par terre, j’ai attendu le soleil.

Ce fut le plus beau matin qu’il m’a été donné de voir. Le ciel était d’un rose radieux, et le soleil embrassait l’horizon. Il y de ces jours où la vie devient trop tendue, et c’est à ce moment-là que je sais qu’il est temps de m’arrêter et de regarder le lever du soleil. Souvent je peux encore « Le » voir souriant dans le soleil et se réfléchissant sur mon visage. C’est en soi un réconfort car je sais qu’il y a un chez-soi où aller lorsque le labeur et les leçons de vie sont terminé
s.


voilà bonne lecture.et ce témoignage montre qu'à la mort ben on peut encore choisir.ou on va aller.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 06 Aoû 2011, 09:55

Dr house a écrit:
spidle33 a écrit:
Dr house a écrit:
spidle33 a écrit:
Il ne la représente pas, il EST la Vérité.

Et bien voyons et tout ceux qui ne s'y conforme pas sont les serviteurs du diable Jean 8:44
Oui !
et on les brule tous! What a Face

Donne moi une autre lecture je prends mes bibles pour comparer .
Je peux même lancer une étude en ligne ça ne me gêne pas.

Tiens Eph 2:8 que veut il dire ?

Que c'est Dieu qui par la grâce qu'il nous accorde, nous sauve. Et quelle est cette grâce que Dieu nous accorde ? Le don de Lui-même dans l'Esprit, dans le Coeur de chair de son Fils, comme il l'avait promis par la bouche du prophète Ezéchiel :

36 26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. 36 27 Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes.

Et cette grâce c'est la Charité que son Esprit, par le Sacré Coeur de Jésus, répand en nos âmes et qui fait que nous marchons selon les lois de l'Amour absolu ; et que nous aimons comme Dieu aime.

Celui qui ne veut pas que Dieu vienne établir par son Esprit, avec son Verbe Jésus, la Parole, en son âme, pour être le Souverain de notre âme, celui qui va régner en notre âme et nous faire vivre de son Amour, de son Esprit ; celui qui ne veut pas que Dieu par son Fils et dans l'Esprit règne sur lui :

19 14 Mais ses concitoyens le haïssaient et ils dépêchèrent à sa suite une ambassade chargée de dire : Nous ne voulons pas que celui-là règne sur nous. (Luc)

Seul ceux qui ne voudront pas que Dieu règne sur eux, en eux par son Esprit, seul ceux là qui rejetteront totalement le règne de Dieu, seront jetés dans l'étang de Feu avec Lucifer celui qui en premier a refusé d'être soumis au règne de Dieu, d'être soumis à Dieu son créateur.

Le salut c'est un don de Dieu, c'est le don de Dieu Lui-même qui vient habiter notre coeur par son Esprit et qui par son Verbe, son Fils, va régner sur notre coeur, va le faire marcher, fonctionner selon les lois de l'Amour absolu qu'll Est :

14 23 Jésus lui répondit "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui. (Jean)

Dieu veut venir demeurer en notre coeur, établir son règne en notre coeur, mais il désire aussi que par son Esprit qu'il nous donne, nous demeurions aussi en Lui :

5 37 Et le Père qui m'a envoyé, lui, me rend témoignage. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez jamais vu sa face,
5 38 et sa parole, vous ne l'avez pas à demeure en vous, puisque vous ne croyez pas celui qu'il a envoyé.


Pour que Dieu demeure en nous et que nous demeurions en Lui, Jésus répand en nous son sang, sa Vie, l'Eau de sa grâce pour faire reculer le péché en nous, afin que Dieu puisse demeurer en nous et nous en Dieu :

8 34 Jésus leur répondit "En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave.
8 35 Or l'esclave ne demeure pas à jamais dans la maison, le fils y demeure à jamais.

15 4 Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit s'il ne demeure pas sur la vigne, ainsi vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
15 5 Je suis la vigne; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car hors de moi vous ne pouvez rien faire.

15 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il se dessèche; on les ramasse et on les jette au feu et ils brûlent.


C'est par la Foi qu'on demeure en Jésus, attaché à Jésus, à la Vigne qu'Il est devenu en s'unissant à nous, nous qui sommes devenu ses sarments, ses bras, ses mains, etc.

Mais c'est en accueillant en nous son Esprit qui répand en nos coeurs la Charité, sa Vie, que nous sommes enfantés à la Vie du Christ et que nous devenons porteur du Fruit de l'Arbre de Vie, le fruit de l'Amour que l'on va rendre à Dieu et à notre prochain.

Celui qui ne voudra pas que l'Esprit de Dieu, l'Esprit de son Amour, règne en Lui pour donner du fruit, celui là sera jeté dehors comme le sont les sarments secs qui ne produisent plus de fruit. Ils seront jetés dans l'étang de Feu.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 06 Aoû 2011, 17:57

spidle33 a écrit:
Il ne la représente pas, il EST la Vérité.

il est devenu la vérité ...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier le chercheur



Masculin Messages : 2782
Inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 27 Aoû 2011, 18:21

Salut Aldo est soit le bien venue ici :hello: ...

Ma meilleur amie et ma petites soeur sont lesbienne... La question est de savoir si l'homosexualité est un péché ou une nature. La réponse à cette question tu dois bien le sentir en toi même.. Si c'est une nature, comment serrait-ce un péché...

Si j'étais une femme, il serrait impossible pour moi de décidé d'aimer d'un coup les hommes ! Par quelle miracle je parviendrait à cette exploit ? Je suis hétéro et je n'ai aucun mérite de l'être... je le suis parce que je suis né ainsi.

On ne choisis pas sa sexualité, on ne devient pas homo ou hétéro - on l'est ou on ne l'est pas... Il ne suffit pas de se dire... à partir de maintenant je décide de ne plus l'être.

Tant ma petite soeur, que ma meilleurs amie ont toute deux essayé, de se tourné vers les hommes... mais il n'y a rien à faire c'est comme si dans mon cas, l'on me demandais d'aimer d'un coups les hommes...

Les hommes cela ne m'attire pas, et je n'ai aucun mérite pour cette chose c'est dans ma nature... De même si j'avais été homo, je n'aurais aucune culpabilité en moi car je serrais que c'est ma nature profonde et que je suis né ainsi... Or pourquoi avoir honte de la façons dont Dieu m'a fait venir au monde ? Si Dieu m'avait crée gay, je n'en aurait pas honte, et je n'en ferait pas une maladie, car il est bien inutile de vouloir se mentir sur sa vrais nature, cette nature avec la quelle Dieu nous as conçu.

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x3v728_une-nde-avec-nicole-dron
Olivier le chercheur



Masculin Messages : 2782
Inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 27 Aoû 2011, 18:22

Maintenant, il faut savoir, les verset qui condamne l'homosexualité dans le NT ne viennent pas de Jésus mais de Paul... Or selon moi Paul reste un homme... Le faite qu'il ait vue le Christ ne fait pas de lui un infaillible...

Paul dis que les efféminé, n'hériteront pas du royaume mais es Christ qui parle ici où es lui ? De même, Paul avait une vision bien étriqué de la place de la femme dans la société... On sait bien qu'il considérait la femme comme n'ayant que le droit de se taire... es l'opinion de Paul qui parle ici ou le Christ ? :


Citation :
Paul dit: 1 Timothée 2.11-15 Que la femme s'instruise en silence avec une entière soumission. 12Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre autorité sur l'homme mais qu'elle demeure dans le silence. 13 Car Adam a été formé le premier, Ève ensuite ; 14et ce n'est pas Adam qui a été séduit, c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. 15ELLE SERA NÉANMOINS SAUVÉE EN DEVENANT MÈRE SI ELLE PERSÉVÈRE DANS LA FOI. »

Evidement, je ne prends pas ces parole de Paul pour autre chose que les propos de Paul et non de ceux du Christ... Il est bien évident que le faite qu'une femme devient mère ou non, ne changera rien au faite qu'elle serra ou non sauvé.

Pour Paul une femme ne pouvait donc être sauvé qu'en devenant mère ! Voilà qui est bien absurde, il faut le reconnaitre ! De même que Paul, croyait que les efféminé n'entreront pas dans le royaume... il pensait qu'il était beaucoup plus difficile pour une femme d'être sauvé et il allait jusqu'à croire, qu'une femme ne pouvait être sauvé qu'en devenant mère... Bien entendu c'est bien là une preuve pour moi que Paul restait un homme et qu'en tant qu'homme il pouvait aussi se trompé.

Si l'homosexualité était un péché si grave qu'il empêcherait tout homo d'entré dans le royaume dite moi donc pourquoi Jésus n'en a jamais parler ? Es bien possible ? Pour moi la réponse est clairement que non ! Voici ce qui pour moi en est la preuve... dans Mt19, Jésus donne les condition pour entré au royaume... Notons que dans ces condition Jésus ne parle nul part de ne pas être homosexuel... et notons que ces condition peuvent être sans problème appliquer tant par des hétéro que par des gays... C'est ici la preuve qu'un gay peut luis aussi entré au royaume:



Citation :
Mt 19.16« Et voici, un homme s'approcha, et dit à Jésus : Bon Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ?

Jésus lui répond : Voici les point de la loi à suivre si tu veut avoir la vie éternelle:

1 Tu ne tueras point

2 Tu ne commettras point d'adultère

3 Tu ne déroberas point

4. Tu ne diras point de faux témoignage

5 honore ton père et ta mère;

6 Et tu aimeras ton prochain comme toi-même.


Notons que n'importe quelle homo peut tout aussi bien remplire ces condition qu'un hétéro ! Jésus n'as jamais mis en garde qu'un homo devrait renié sa sexualité pour entré au royaume... C'est pour moi un constat !


Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x3v728_une-nde-avec-nicole-dron
Chrysostome



Masculin Messages : 28059
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 27 Aoû 2011, 18:39

Quelqu'un qui pratique l'homosexualité est en situation de péché. Il doit renoncer à tout acte sexuel illicite s'il veut entrer dans le Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?   Sam 27 Aoû 2011, 18:42

[quote]
Olivier le chercheur a écrit:
Salut Aldo est soit le bien venue ici :hello: ...

Ma meilleur amie et ma petites soeur sont lesbienne... La question est de savoir si l'homosexualité est un péché ou une nature. La réponse à cette question tu dois bien le sentir en toi même.. Si c'est une nature, comment serrait-ce un péché...

Un état, un péché.

Et n'oubliez pas, entre les deux, une troisième forme d'homosexualité, sans doute la plus fréquente : c'est un travers psychologique lié à un déséquilibre dans l'enfance, du rapport au père et à la mère.

Pour les garçons, le schéma "enfant de nature sensible", père absent ou mis sous tutelle, mère castratrice est fréquent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Je suis homosexuel - Dieu peut-il m'aimer comme je suis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méditation Quotidienne : Aimer comme Dieu nous aime : d'un véritable amour
» Je suis comme je suis
» démontrons que je suis Dieu
» Aimer comme le Christ
» Est-il possible que Dieu me rejette ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: