DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
spidle33



Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 09:48

Simon1976 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Il y est question de sorcellerie, et alors ?

Vois ce que le CÉC dit de la sorcellerie:

"2117 Toutes les pratiques de magie ou de sorcellerie par lesquelles on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain, – fût-ce pour lui procurer la santé -, sont gravement contraires à la vertu de religion. Ces pratiques sont plus condamnables encore quant elles s’accompagnent d’une intention de nuire à autrui ou qu’elles recourent ou non à l’intervention des démons. Le port des amulettes est lui aussi répréhensible. Le spiritisme implique souvent des pratiques divinatoires ou magiques. Aussi l’Église avertit-elle les fidèles de s’en garder. Le recours aux médecines dites traditionnelles ne légitime ni l’invocation des puissances mauvaises, ni l’exploitation de la crédulité d’autrui."

Tu devrais faire lire le Catéchisme à tes enfants, ce sera mieux ! ;)
Très franchement, votre position ne m'a l'air absolument pas mesurée. Et vous doutez par là même la capacité des parents de l'expliquer ce qu'est la sorcellerie, et de leur donner des repères suffisants pour qu'ils ne confondent pas le monde d'Harry Potter et celui de la réalité.

Moi je ne m'inquiète pas pour ça....
L'histoire d'Harry Potter n'est pas loin du danger à 0% pour notre société...

Les cathos ont d'autres combats à mener bien plus subversif.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 10:16

Simon1976 a écrit:
Je n'ai pas lu mais effectivement, le diable a plus d'un tour dans son sac pour nous éloigner de Dieu et nous faire croire que ce qu'on nous propose est parfaitement inoffensif.
:mdr:
les gens qui disent ça finissent avec des enfants complètement dingues de harry potter, tortues ninja et autres... et en guise de pénitence se voient contraint de leur payer tous les produits dérivés, y compris d'aller coller le dimanche du papier-peint dans leur chambre avec des petites sorcières et des trolls !
:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 10:32

Quand j'avais douze ans, pendant les vacances d'été, j'avais voulu acheter au supermarché un "livre dont vous êtes le héros" (un genre de livre où la suite dépend du choix ou du jet de dés que vous faites).

Ma mère a refusé parce que dans sa tête cela s'assimilait à ces jeux de rôle dont parlaient les infos et qui conduisaient certains jeunes déséquilibrés à se suicider. Alors qu'il n'y avait bien sûr aucun rapport, hormis la qualification "jeu de rôle".

Résultat j'ai pas eu mon livre. Et à l'époque cela m'a moins vexé de ne pas avoir le livre pour m'amuser que d'être considéré par ma propre mère comme un débile pas capable de faire la différence entre la réalité et un livre (livre où il était question d'être un chevalier qui tuait des trolls et trouvait des trésors, pas de quoi pousser au suicide).

Bref depuis je me méfie des bêtises que l'on peut fait avaler aux parents d'une part, et je me souviens de la capacité de discernement qu'a un enfant de 12 ans normal, d'autre part.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 12:03

Philippe Fabry a écrit:
Quand j'avais douze ans, pendant les vacances d'été, j'avais voulu acheter au supermarché un "livre dont vous êtes le héros" (un genre de livre où la suite dépend du choix ou du jet de dés que vous faites).
Moi, c'est l'inverse.
Je lisais ces livres, et un article de FC présentant les dangers des jeux de rôle m'avait fait très peur (j'étais assez jeune). J'avais eu peur de devenir comme ça.
Je me souviens encore de mes parents, m'expliquant que ce n'était pas grave de les lire, car ce genre de choses arrivaient à des personnes qui n'avaient pas de repères et qui en lisaient beaucoup et n'arrivaient plus à faire la différence entre l'histoire et la réalité.

Je ne me suis pas encore suicidé... Tongue Même si je n'en lis plus trop maintenant (la mode semble être passée).
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 12:37

spidle33 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Quand j'avais douze ans, pendant les vacances d'été, j'avais voulu acheter au supermarché un "livre dont vous êtes le héros" (un genre de livre où la suite dépend du choix ou du jet de dés que vous faites).
Moi, c'est l'inverse.
Je lisais ces livres, et un article de FC présentant les dangers des jeux de rôle m'avait fait très peur (j'étais assez jeune). J'avais eu peur de devenir comme ça.
Je me souviens encore de mes parents, m'expliquant que ce n'était pas grave de les lire, car ce genre de choses arrivaient à des personnes qui n'avaient pas de repères et qui en lisaient beaucoup et n'arrivaient plus à faire la différence entre l'histoire et la réalité.

Je ne me suis pas encore suicidé... Tongue Même si je n'en lis plus trop maintenant (la mode semble être passée).

Ben entretemps on a inventé World of Warcraft ! Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 12:42

C'est clair :P
Je n'y joue pas plus d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 13:00

J'ai fait beaucoup de jeux de rôle pendant mon adolescence, à mon avis ça développe la maitrise du français et le goût de la lecture. Pas les livre dont on est le héro, hein: JRTM-Tolkien- Warhammer-Paranoïa- Chtuluh (orthographe ?)

On m'avait mis en garde contre ce danger là, la mode était de dire que le jeune perdait ses repères entre la réalité et la fiction et risquait de se croire dans le jeu et de se suicider par inadvertance. Ou encore de faire des invocations réelles, croyant jouer dans le virtuel.
Je pense que cette dernière option est assez possible.

Pour finir j'ai lu un jour dans ma bible un verset qui m'a sauté aux yeux: "ne laisse personne diriger ton esprit avec ses rêves" ou quelque chose comme cela.
Je n'ai jamais retrouvé ce verset (je suis sûr qu'il n'existe d'ailleurs probablement pas sous cette forme) Mais Dieu fait comme il l'entend.
En tout cas j'ai tout laissé tombé suite à cela.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 13:17

L'erreur est de croire qu'en lisant, "quelqu'un dirige mon esprit et mes rêves".
Nous sommes des êtres libres et doués de raison.

Avant qu'Harry Potter ou les livres dont je suis le héros dirige mon esprit, il va falloir me faire boire, me faire fumer, me droguer, m'hypnotiser, m'endormir, et me jeter un sort, tout ça réuni au même moment :P

Vous trouvez donc votre cervelle si peu fiable ?
La mienne peut se planter, ok ! Mais je lui fais toute confiance pour différencier la réalité de la fiction, et pour prendre du recul sur ces trucs là.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 15:21

Bah, personnellement je n'ai pas une idée très haute des capacités de ma cervelle, mais si Dieu a jugé que ce n'était pas bon pour moi de continuer à jouer à ces jeux pendant cette période de ma vie... Comment donc avec ma petite cervelle je pourrai mieux apprécier cela que Lui ?

Les jeux de rôles pour rappel à ceux qui ne connaissent pas, se déroulent de la manière suivante:
Un maitre du jeu narre l'histoire, les personnages (les joueurs donc) décident de prendre des décisions. Ils ont tous les choix possible et imaginable. Le maitre du jeu interprète leurs décisions et les conséquences dans le monde qu'il a décrit.

Ainsi, on est prit dans l'histoire comme dans un bon livre, l'imagination étant la carte graphique la plus puissante du marché Mr.Red
Il existe par exemple un jeu où l'on incarne des démons ou des anges (in nomine satanis magna veritas) ou encore dans d'autres les inévitables magiciens, druides, nécromanciens etc...
Chaque personne joue son rôle comme au théâtre finalement, le danger est de vouloir passer aux travaux pratiques en se qui concerne la magie/sorcellerie, puisque les univers sont principalement axés la dessus.

Maintenant je ne saurai jamais si c'était vraiment dangereux pour moi, en tout cas j'en ai de très bon souvenirs. On jouait souvent nuit et jour le week end, il faut admettre que certains de mes compagnons continuaient à incarner leur personnage même au collège (pour plaisanter il est vrai, mais bon, de l'extérieur ils devaient avoir l'air cinglé !! )
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?   Ven 29 Juil 2011, 21:29

A propos :
http://www.libertepolitique.com/actualite/55-france/6956-a-propos-de-harry-potter-mona-mikael-et-la-rigueur-scientifique-par-antoine-gazeaud
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
 
“Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal ou une leçon de droiture ?
» “Harry Potter” : une séduisante porte ouverte sur le mal
» Journée porte ouverte au refuge du beaussart
» journée porte ouverte
» BTS Domotique Bilan journée Porte Ouverte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: