DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amitié en poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: L'amitié en poésie   Mer 20 Juil 2011, 16:19

Bonjour à tous,

Je fais en ce moment une petite recherche sur l'amitié en poésie.

On trouve facilement des poèmes qui expriment l'ambiguïté les sentiments d'amitié et les sentiments amoureux, ou le passage d'un l'un à l'autre (on retrouve souvent aussi la configuration classique du "triangle amoureux").

Mais ce que je recherche concerne strictement l'amitié : la grande amitié qui lie deux personnes qui se considèrent l'un et l'autre comme étant "son meilleur ami".

Si quelqu'un a des références, n'hésitez pas à m'en faire part.

Merci par avance!
Petar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80771
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amitié en poésie   Mer 20 Juil 2011, 18:45

Un exemple biblique : l'amitié forte qui unissait David, le futur roi, et Jonathan, fils du roi Saül.


La naissance de leur amitié :

Citation :

1 Samuel 17, 57 Lorsque David revint d'avoir tué le Philistin, Abner le prit et le conduisit devant Saül, tenant dans sa main la tête du Philistin.
1 Samuel 17, 58 Saül lui demanda : "De qui es-tu le fils, jeune homme?" David répondit : "De ton serviteur Jessé le Bethléemite."
1 Samuel 18, 1 Lorsqu'il eut fini de parler à Saül, l'âme de Jonathan s'attacha à l'âme de David et Jonathan se mit à l'aimer comme lui-même.
1 Samuel 18, 2 Saül le retint ce jour même et ne lui permit pas de retourner chez son père.
1 Samuel 18, 3 Jonathan conclut un pacte avec David, car il l'aimait comme lui-même :
1 Samuel 18, 4 Jonathan se dépouilla du manteau qu'il avait sur lui et il le donna à David, ainsi que sa tenue, jusqu'à son épée, son arc et son ceinturon.


Leur fidélité dans les épreuves :

Citation :
1 Samuel 19, 1 Saül communiqua à son fils Jonathan et à tous ses officiers son dessein de faire mourir David. Or Jonathan, fils de Saül, avait beaucoup d'affection pour David
1 Samuel 19, 2 et il avertit ainsi David : "Mon père Saül cherche à te faire mourir. Sois donc sur tes gardes demain matin, reste à l'abri et dissimule-toi.
1 Samuel 19, 3 Moi, je sortirai et je me tiendrai à côté de mon père dans le champ où tu seras, je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu'il y a et je t'en informerai."
1 Samuel 19, 4 Jonathan dit du bien de David à son père Saül et il lui parla ainsi : "Que le roi ne pèche pas contre son serviteur David, car celui-ci n'a commis aucune faute contre toi ; bien plutôt, ce qu'il a fait a été d'un grand profit pour toi.
1 Samuel 19, 5 Il a risqué sa vie, il a abattu le Philistin et Yahvé a procuré une grande victoire à tout Israël : tu as vu et tu t'es réjoui. Pourquoi pécherais-tu par le sang d'un innocent en faisant mourir David sans raison?"
1 Samuel 19, 6 Saül céda aux paroles de Jonathan et il fit ce serment : "Aussi vrai que Yahvé est vivant, il ne mourra pas!"
1 Samuel 19, 7 Alors Jonathan appela David et il lui rapporta toutes ces choses. Puis il le conduisit à Saül et David reprit son service comme auparavant.


Citation :

1 Samuel 20, 25 Le roi s'assit à sa place habituelle, la place contre le mur, Jonathan se mit en face, Abner s'assit à côté de Saül et la place de David resta inoccupée.
1 Samuel 20, 26 Cependant, Saül ne dit rien ce jour-là ; il pensa : "C'est un accident, il n'est pas pur."
1 Samuel 20, 27 Le lendemain de la nouvelle lune, le second jour, la place de David resta inoccupée et Saül dit à son fils Jonathan : "Pourquoi le fils de Jessé n'est-il venu au repas ni hier ni aujourd'hui?"
1 Samuel 20, 28 Jonathan répondit à Saül : "David m'a demandé avec instance la permission d'aller à Bethléem.
1 Samuel 20, 29 Il m'a dit : Laisse-moi partir, je te prie, car nous avons un sacrifice de clan à la ville et mes frères m'ont réclamé ; maintenant, si j'ai acquis ta faveur, laisse-moi m'échapper, que j'aille voir mes frères. Voilà pourquoi il n'est pas venu à la table du roi."
1 Samuel 20, 30 Saül s'enflamma de colère contre Jonathan et il lui dit : "Fils d'une dévoyée! Ne sais-je pas que tu prends parti pour le fils de Jessé, à ta honte et à la honte de la nudité de ta mère?
1 Samuel 20, 31 Aussi longtemps que le fils de Jessé vivra sur la terre, tu ne seras pas en sécurité ni ta royauté. Maintenant, fais-le chercher et amène-le-moi, car il est passible de mort."
1 Samuel 20, 32 Jonathan répliqua à son père et lui dit : "Pourquoi mourrait-il. Qu'a-t-il fait?"
1 Samuel 20, 33 Alors Saül brandit sa lance contre lui pour le frapper, et Jonathan comprit que la mort de David était chose décidée de la part de son père.
1 Samuel 20, 34 Jonathan se leva de table échauffé de colère, et il ne mangea rien ce second jour du mois parce qu'il était peiné au sujet de David, parce que son père l'avait insulté.
1 Samuel 20, 35 Le lendemain matin, Jonathan sortit dans la campagne pour le rendez-vous avec David ; il était accompagné d'un jeune servant.
1 Samuel 20, 36 Il dit à son servant : "Cours et trouve les flèches que je vais tirer." Le servant courut et Jonathan tira la flèche de manière à le dépasser.
1 Samuel 20, 37 Quand le servant arriva vers l'endroit de la flèche qu'il avait tirée, Jonathan lui cria : "Est-ce que la flèche n'est pas au-delà de toi?"
1 Samuel 20, 38 Jonathan cria encore au servant : "Vite! Dépêche-toi, ne t'arrête pas." Le servant de Jonathan ramassa la flèche et l'apporta à son maître.
1 Samuel 20, 39 Le servant ne se doutait de rien, seuls Jonathan et David savaient de quoi il s'agissait.
1 Samuel 20, 40 Jonathan remit les armes à son servant et lui dit : "Va et porte cela à la ville."
1 Samuel 20, 41 Tandis que le servant rentrait, David se leva d'à côté du tertre, il tomba la face contre terre et se prosterna trois fois, puis ils s'embrassèrent l'un l'autre et ils pleurèrent ensemble abondamment.
1 Samuel 20, 42 Jonathan dit à David : "Va en paix. Quant au serment que nous avons juré tous les deux par le nom de Yahvé, que Yahvé soit témoin pour toujours entre moi et toi, entre ma descendance et la tienne."
1 Samuel 21, 1 David" se leva et partit, et Jonathan rentra en ville.


Et à la mort de Jonathan :

Citation :

1 Samuel 31, 2 Les Philistins serrèrent de près Saül et ses fils et ils tuèrent Jonathan, Abinadab et Malki-Shua, les fils de Saül.
2 Samuel 1, 17 David entonna cette complainte sur Saül et sur son fils Jonathan.
2 Samuel 1, 18 Il dit (c'est pour apprendre l'arc aux fils de Juda ; c'est écrit au Livre du Juste :
2 Samuel 1, 19 "La splendeur d'Israël, sur tes hauteurs, a-t-elle péri? Comment sont tombés les héros?
2 Samuel 1, 20 Ne le publiez pas dans Gat, ne l'annoncez pas dans les rues d'Ashqelôn, que ne se réjouissent les filles des Philistins, que n'exultent les filles des incirconcis!
2 Samuel 1, 21 Montagnes de Gelboé, ni rosée ni pluie sur vous, campagnes traîtresses, puisqu'y fut déshonoré le bouclier des héros!
2 Samuel 1, 22 Le bouclier de Saül n'était pas oint d'huile, mais du sang des blessés, de la graisse des guerriers ; l'arc de Jonathan jamais ne recula, ni l'épée de Saül ne revint inutile.
2 Samuel 1, 23 Saül et Jonathan, aimés et charmants, dans la vie et dans la mort ne furent pas séparés. Plus que les aigles ils étaient rapides, plus que les lions ils étaient forts.
2 Samuel 1, 24 Filles d'Israël, pleurez sur Saül, qui vous revêtait d'écarlate et de lin fin, qui accrochait des joyaux d'or à vos vêtements.
2 Samuel 1, 25 Comment sont tombés les héros au milieu du combat? Jonathan, par ta mort je suis navré,
2 Samuel 1, 26 j'ai le coeur serré à cause de toi, mon frère Jonathan. Tu m'étais délicieusement cher, ton amitié m'était plus merveilleuse que l'amour des femmes.
2 Samuel 1, 27 Comment sont tombés les héros, ont péri les armes de guerre?"

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80771
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amitié en poésie   Mer 20 Juil 2011, 18:47

L'autre grand exemple d'amitié dans la Bible est entre Jésus et saint Jean.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'amitié en poésie   Mer 20 Juil 2011, 21:03

Mon ami mon maître, chanson de Serge Lama :
Citation :
J'ai essayé à cent reprises
De vous parler de mon ami
Mais comment parler d'une église
Dont l'accès vous est interdit ?
Mais ce soir je sens sous ma plume
Un fourmillement familier
Quand le soleil du coeur s'allume
L'éteindre serait un péché
C'est mon ami et c'est mon maître
C'est mon maître et c'est mon ami
Dès que je l'ai vu apparaître
J'ai tout d'suite su que c'était lui
Lui qui allait m'apprendre à être
Ce que modestement je suis

Comme une chèvre vendéenne
De ses secrets il est jaloux
Et même s'il a de la peine
Il ne vous parle que de vous
Il conserve de son bel âge
Un sourire au fond de ses yeux
Et je me dis que c'est dommage
De vous le décrire sans cheveux
C'est mon ami et c'est mon maître
J'le vouvoie encore aujourd'hui
Et quand j'ai mal dedans mon être
Je passe une heure ou deux chez lui
L'air qu'on respire à sa fenêtre
C'est l'air le plus pur de Paris

Il porte en lui dur comme une arme
Un orgueil au-delà de tout
Au point que même au bord des larmes
Il vous fera croire qu'il s'en fout
C'est lui qui a fortifié mon âme
Et si je suis encore en vie
Je n'le dois pas à cette femme
Qui me rend heureux aujourd'hui
Mais à mon ami à mon maître
Et dans la chanson que voici
Je sais qu'il va se reconnaître
Mais puisque nous sommes entre amis
Ce soir je peux bien me permettre
De vous le présenter aussi

en hommage à Marcel Gobineau
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Beta-Rhéteur



Masculin Messages : 173
Inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: L'amitié en poésie   Jeu 21 Juil 2011, 18:45

C'est intéressant comme post, ça donne l'occasion de réfléchir à des choses auxquelles ont ne s'arrête pas souvent.

Il y a des poèmes dont le contexte est l'amitié, mais dont l'amitié n'est pas le sujet principal.

J'ai pensé à Jef de Jacques Brel. C'est une histoire d'amitié pathétique, sûrement pas ce qu'il y a de plus noble. Cependant, c'est un beau poème.

Avais-tu une idée précise de ce que tu cherches en demandant ces suggestions ? Je serais content de le savoir.

Et pour qu'on ne croit pas que je met ce poème à la légère, voici ma clé d'interprétation quand j'écoute Jacques Brel : Montrer ce qui est beau à travers ce qui est laid. Je trouve que Brel est quelqu'un de sensible et vulnérable. Il voit la misère de notre condition et de notre vie, mais il ne devient pas cynique, il continue de croire que quelque chose de beau ou de bon demeure présent au travers de ce qui est vicié, corrompu. Il dépeint donc sans complaisance la réalité telle qu'elle s'offre à nos yeux (laide très souvent) tout en voulant montrer qu'à travers notre pauvre condition, quelque chose de bon, de toujours aimable ou estimable, demeure.
Deux des phrases clé pour illustrer mon point :
- "se damner pour l'or d'un mot d'amour" dans La quête
- "Pourquoi crois-tu la belle, Que les marins au port, Vident leurs escarcelles, Pour offrir des trésors, A de fausses princesses ?, Pour un peu de tendresse" dans La Tendresse

De même, dans Jef, Brel ne fait certes pas une analyse de l'amitié, il n'en présente pas la forme la plus noble(oui oui, très loin de là, justement Smile ), mais il en évoque certainement la force du lien, la fidélité...mais bon, c'est de la poésie, chacun la reçoit de manière personnelle. Je voulais juste montrer que je ne mettais pas ce poème à la légère.

Jef de Jacques Brel sur YouTube
Non Jef t'es pas tout seul
Mais arrête de pleurer
Comme ça devant tout le monde
Parce qu'une demi-vieille
Parce qu'une fausse blonde
T'a relaissé tomber
Non Jef t'es pas tout seul
Mais tu sais que tu me fais honte
A sangloter comme ça
Bêtement devant tout le monde
Parce qu'une trois quarts putain
T'a claqué dans les mains
Non Jef t'es pas tout seul
Mais tu fais honte à voir
Les gens se paient notre tête
Foutons le camp de ce trottoir
Allez viens Jef viens viens

{Refrain:}
Viens il me reste trois sous
On va aller se les boire
Chez la mère Françoise
Viens il me reste trois sous
Et si c'est pas assez
Ben il me restera l'ardoise
Puis on ira manger
Des moules et puis des frites
Des frites et puis des moules
Et du vin de Moselle
Et si t'es encore triste
On ira voir les filles
Chez la madame Andrée
Parait qu'y en a de nouvelles
On rechantera comme avant
On sera bien tous les deux
Comme quand on était jeunes
Comme quand c'était le temps
Que j'avais de l'argent

Non Jef t'es pas tout seul
Mais arrête tes grimaces
Soulève tes cent kilos
Fais bouger ta carcasse
Je sais que t'as le cœur gros
Mais il faut le soulever
Non Jef t'es pas tout seul
Mais arrête de sangloter
Arrête de te répandre
Arrête de répéter
Que t'es bon à te foutre à l'eau
Que t'es bon à te pendre
Non Jef t'es pas tout seul
Mais c'est plus un trottoir
ça devient un cinéma
Où les gens viennent te voir
Allez viens Jef viens viens

{Refrain}

Viens il me reste ma guitare
Je l'allumerai pour toi
Et on sera espagnols
Comme quand on était mômes
Même que j'aimais pas ça
T'imiteras le rossignol
Puis on se trouvera un banc
On parlera de l'Amérique
Où c'est qu'on va aller
Quand on aura du fric
Et si t'es encore triste
Ou rien que si t'en as l'air
Je te raconterai comment
Tu deviendras Rockfeller
On sera bien tous les deux
On rechantera comme avant
Comme quand on était beaux
Comme quand c'était le temps
D'avant qu'on soit poivrots

Allez viens Jef viens viens
Oui oui Jef oui viens
Revenir en haut Aller en bas
http://beta-rhetorique.blogspot.com/
Oculus



Masculin Messages : 2557
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'amitié en poésie   Ven 22 Juil 2011, 21:27

Pour un éclairage philosophique et théologique , essayez ces livres :

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=5019

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=6278
Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: L'amitié en poésie   Mer 27 Juil 2011, 16:39

Merci à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
 
L'amitié en poésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REMERCIEMENTS A TOUS NOS AMIS POUR LEURS APPUIS ET AMITIÉS
» prière d'amitié
» Alors, tu viens te chauffer chez moi… l’amitié (chanson)
» Kalyanamittata/L'amitié admirable
» De l'amitié entre musulmans et non musulmans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: