DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 18 Juil 2011, 21:03

Leibniz et Christian Knorr von Rosenroth : une amitié méconnue









http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhr_0035-1423_1996_num_213_4_1200#


Dernière édition par Alexis232 le Mer 20 Juil 2011, 23:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 18 Juil 2011, 21:08

autre ouvrage:


Métaphysique des idées et mystique des lettres : Leibniz, Böhme et la Kabbale prophétique









http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhr_0035-1423_1996_num_213_4_1199#
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Mar 19 Juil 2011, 18:46

Il n'est pas étonnant que de grands philosophes comme Leibniz,Newton ou Pic de la Mirandole aient été inspiré par la Kabbale.

Origine du mot philosophie:





extrait du livre de Michaël Laitman


http://fr.wikipedia.org/wiki/Micha%C3%ABl_Laitman



autre ouvrage:


Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Ven 22 Juil 2011, 21:26

Slosman croyait aussi que Pythagore détenait sa science des égyptiens :

" Le lecteur sera peut-être étonné de voir combien cette période [ de la destruction de l'Egypte par le perse Cambyse ] m'est bien connue , mais cela est dû à Pythagore dont j'ai étudié la vie pour préparer ma thèse . Or , il était en 525 av. J-C à Denderah , année de l'invasion persane . Le Grand Sage fut fait prisonnier et emmené en Perse en position privilégiée car il était grec , donc en paix avec les envahisseurs . Mais ce fut cependant sa
qualité de Sage possesseur de toute la Connaissance antique qui le protégea le plus efficacement .

Le premier tome de La Vie Extraordinaire de Pythagore parut en 1979 .
J'ai reçu depuis un important courrier demandant pourquoi le second tome ne paraissait pas .
C'est tout simplement parce qu'à ce moment-là , l'ayatollah Khomeiny retourna en Iran
et qu'il me devint impossible de me rendre à Hamadan , Suse et Persepolis comme je désirais le faire pour étudier sur place à ma manière . Chaque chose devant se faire au moment voulu , il convient de garder son sang-froid et la patience nécessaire à l'attente .
Cela m'a d'ailleurs permis de terminer la traduction de l'ouvrage pythagoricien fondamental : le Biblion , qui est le livre des Lois Morales et Politiques de son temps .
L'écrit permet de comprendre admirablement la vie des Grecs et de leurs voisins au moment où les Egyptiens vécurent l'invasion des Perses . "

La Grande Hypothèse d'Albert Slosman - Esquisse d'une histoire du monothéisme des origines à la fin du monde Robert Laffont 1982 chapitre XIII Dieu oublia l'Egypte : Cambyse le fou . p. 209
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Dim 24 Juil 2011, 19:27

Merci Boudo pour vos références intéressantes !

il est amusant de constater que l'esprit philosophique des Grecs "a pris naissance" avec la kabbale juive...et que la kabbale fut une sagesse connue des égyptiens.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Dim 24 Juil 2011, 20:03

Moïse était égyptien de culture . Les filles du prêtre de Madian qu'il secourt lors de sa cavale en tant que criminel , le prennent pour un égyptien : Exode 2 , 19 .
Moïse appelle son fils Guershom - Emigré-là , " car , dit-il , je suis devenu un émigré en terre étrangère " ( Exode 2 , 23 ) .

D'ailleurs , selon Crombette , le copte et l'hébreu étaient à l'origine deux langues extrêmement proches , comme le français et l'un de ses patois , tel que le wallon .
Les consonnes en tout cas étaient les mêmes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Dim 24 Juil 2011, 20:56

boudo a écrit:
Moïse était égyptien de culture . Les filles du prêtre de Madian qu'il secourt lors de sa cavale en tant que criminel , le prennent pour un égyptien : Exode 2 , 19 .
Moïse appelle son fils Guershom - Emigré-là , " car , dit-il , je suis devenu un émigré en terre étrangère " ( Exode 2 , 23 ) .

D'ailleurs , selon Crombette , le copte et l'hébreu étaient à l'origine deux langues extrêmement proches , comme le français et l'un de ses patois , tel que le wallon .
Les consonnes en tout cas étaient les mêmes .


salut

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Dim 24 Juil 2011, 23:07

Merci , cher Alexis232 , mais vous n'indiquez pas les références de ce tableau .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 25 Juil 2011, 09:21

Le déchiffrement des écritures / Ernst Doblhofer préface de Jean Bottéro— Paris : Arthaud, 1960.


Jean Bottéro

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bott%C3%A9ro
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 25 Juil 2011, 16:49

livre qui vient de paraître:

La kabbale et l’origine des dogmes chrétiens, Elie Benamozegh




Le Mot de l'éditeur : L'origine kabbalistique des dogmes chrétiens

L’importance et la modernité de l’œuvre d’Elie Benamozegh, grand maître à penser du judaïsme italien, sont redécouvertes aujourd’hui. Après avoir été conservé pendant 140 ans à Livourne, son ouvrage inédit majeur : « L’origine des dogmes chrétiens » voit le jour pour la première fois.
Œuvre forte et innovante, ce livre avance la thèse d’une explication kabbalistique de la dogmatique chrétienne. À l’origine de cette thèse, une réflexion sur les liens qui unissent christianisme et judaïsme et un questionnement : quels éléments dogmatiques et moraux le judaïsme a-t-il transmis aux religions qui l’ont suivi ?
Pierre angulaire de cette analyse, une question : de quelle façon le rigoureux monothéisme judaïque peut-il avoir donné origine au christianisme de la Trinité et de l’Incarnation ? Le problème reste sans solution tant que l’on reste sur le terrain exotérique du judaïsme traditionnel. Si au contraire, on entre dans le judaïsme ésotérique – et donc dans la Kabbale - une extraordinaire affinité de langage, de symbolisme spirituel se révèle.
Ce livre, en avançant une thèse originale et inédite, contribue à éclairer les liens entre les deux religions. En ouvrant des perspectives novatrices, il fournit de nouvelles bases au dialogue judéo-chrétien et vient alimenter un débat qui, plus d’un siècle après la rédaction de ce livre, demeure toujours contemporain.
Rabbin et philosophe italien, Elie Benamozegh (1823-1900) est l’auteur d’une œuvre forte et originale dont l’importance et la modernité sont redécouvertes aujourd’hui. Bibliste, talmudiste, kabbaliste, philosophe, on le compte parmi les précurseurs du dialogue judéo-chrétien. Son œuvre suscite aujourd’hui un intérêt renouvelé. Nous avons déjà publié en 2000 : Morale juive et morale chrétienne, un autre volet de la réflexion d’E. Benamozegh sur les relations entre judaïsme et christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 25 Juil 2011, 21:38

Le cas Elie Benamozegh (56 mn)

Alessandro Guetta, Maître de conférences à l'Inalco

Centre Communautaire - Paris, janvier 2010


http://www.akadem.org/sommaire/themes/limoud/9/2/module_7647.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Sam 24 Sep 2011, 00:16

Zohar & Tri-unité (Zohar III. 288b)

Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 26 Sep 2011, 12:32

Ou est le Fils dans cette trinité?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 26 Sep 2011, 15:13

Renaud a écrit:
Ou est le Fils dans cette trinité?


Cher Renaud ce texte est issu du sefer Zohar le livre de la splendeur,c'est une exégèse mystique juive qui est fort intéressante étant donné l'approche trinitaire...(ce qui est exceptionnel dans le judaïsme "limite blasphématoire")

Le Fils ? à chacun de se faire son idée...si l'on lit ce texte: 1 la sagesse mystérieuse 2 l'ancien,mystérieux parmi les mystères 3 la tête qui "domine" toutes les autres,une tête qui n'en est pas une.

Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 26 Sep 2011, 17:13

Oui mais il manque le Fils, car dans la Trinité chrétienne c'est trois en un donc au fond quatre.

La sagesse est le Saint-Esprit.
L'ancien mystérieux est l'originaire, le Créateur, le Père du monde.
La tête qui domine toutes les autres est l'origine, Dieu au dessus de Dieu c'est à dire l'unité des trois de la Trinité qui ne peut être vue humainement que comme néant.

Cela reste la transcendance juive isolée dans sa transcendance.
L'essence de la transcendance reste le néant car cette vision humaine ramène Dieu à ce qu'elle a vu. Les puristes diront que cette vision est démoniaque.

Mais le processus de génération est en route qui donnera le Fils, le Verbe, l'Esprit-Corps de la création, l'Esprit-Saint incarné : Jésus-Christ.

L'essence de la transcendance est alors dans l'immanence.
La vision de Dieu devient lumière, joie, amour.
Dieu n'est pas séparé du monde et des hommes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 26 Sep 2011, 20:41

Renaud a écrit:
Oui mais il manque le Fils, car dans la Trinité chrétienne c'est trois en un donc au fond quatre.

Symboliquement 13 - 1 & 3 c'est l'unité 1 (une) de la trinité 3 (trine),la Tri-Unité

La sagesse est le Saint-Esprit.
L'ancien mystérieux est l'originaire, le Créateur, le Père du monde.
La tête qui domine toutes les autres est l'origine, Dieu au dessus de Dieu c'est à dire l'unité des trois de la Trinité qui ne peut être vue humainement que comme néant.

Cela reste la transcendance juive isolée dans sa transcendance.

L'essence de la transcendance reste le néant car cette vision humaine ramène Dieu à ce qu'elle a vu. Les puristes diront que cette vision est démoniaque.

Mais le processus de génération est en route qui donnera le Fils, le Verbe, l'Esprit-Corps de la création, l'Esprit-Saint incarné : Jésus-Christ.

L'essence de la transcendance est alors dans l'immanence.
La vision de Dieu devient lumière, joie, amour.
Dieu n'est pas séparé du monde et des hommes.


La mystique juive (bien comprise) concilie très bien immanence & transcendance à travers le système des Sephiroth et l'Être Infini appelé le En Sof. en effet le monadisme de Leibniz s'inspire de cette science/philosophie métaphysique juive.

PS: C'est un Monisme "soft" dans la mesure ou le principe du mal n'est pas coéternel...le dualisme est un accident à l'intérieur d'un mécanisme dont les premisses sont monistes.


Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 26 Sep 2011, 21:09

Je n'ai pas vos références mais je veux bien croire ce que vous dites.
Cependant, ce texte là en tout cas se passe de l'immanence.
Or le fait que transcendance et immanence soient inextricablement unis sans prédominance de l'un sur l'autre est précisément l'avancée géniale du Christianisme.
La transcendance sans l'immanence c'est un jouet pour se flatter et se faire des frissons, ça vaut pas un clou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Mar 27 Sep 2011, 15:47

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Mer 28 Sep 2011, 19:56

boudo a écrit:
Slosman croyait aussi que Pythagore détenait sa science des égyptiens :

" Le lecteur sera peut-être étonné de voir combien cette période [ de la destruction de l'Egypte par le perse Cambyse ] m'est bien connue , mais cela est dû à Pythagore dont j'ai étudié la vie pour préparer ma thèse . Or , il était en 525 av. J-C à Denderah , année de l'invasion persane . Le Grand Sage fut fait prisonnier et emmené en Perse en position privilégiée car il était grec , donc en paix avec les envahisseurs . Mais ce fut cependant sa
qualité de Sage possesseur de toute la Connaissance antique qui le protégea le plus efficacement .

Le premier tome de La Vie Extraordinaire de Pythagore parut en 1979 .
J'ai reçu depuis un important courrier demandant pourquoi le second tome ne paraissait pas .
C'est tout simplement parce qu'à ce moment-là , l'ayatollah Khomeiny retourna en Iran
et qu'il me devint impossible de me rendre à Hamadan , Suse et Persepolis comme je désirais le faire pour étudier sur place à ma manière . Chaque chose devant se faire au moment voulu , il convient de garder son sang-froid et la patience nécessaire à l'attente .
Cela m'a d'ailleurs permis de terminer la traduction de l'ouvrage pythagoricien fondamental : le Biblion , qui est le livre des Lois Morales et Politiques de son temps .
L'écrit permet de comprendre admirablement la vie des Grecs et de leurs voisins au moment où les Egyptiens vécurent l'invasion des Perses . "

La Grande Hypothèse d'Albert Slosman - Esquisse d'une histoire du monothéisme des origines à la fin du monde Robert Laffont 1982 chapitre XIII Dieu oublia l'Egypte : Cambyse le fou . p. 209


Pas facile de trouver ses livres et ils ne sont pas cadeau...j'ai tout de même réussi à commander sur priceminister:

-La Grande Hypothèse

-La Vie Extraordinaire De Pythagore




Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Jeu 29 Sep 2011, 10:33

Alexis232 a écrit:
Renaud a écrit:
Ou est le Fils dans cette trinité?


Cher Renaud ce texte est issu du sefer Zohar le livre de la splendeur,c'est une exégèse mystique juive qui est fort intéressante étant donné l'approche trinitaire...(ce qui est exceptionnel dans le judaïsme "limite blasphématoire")

Le Fils ? à chacun de se faire son idée...si l'on lit ce texte: 1 la sagesse mystérieuse 2 l'ancien,mystérieux parmi les mystères 3 la tête qui "domine" toutes les autres,une tête qui n'en est pas une.


La Trinité est partout dans l'ancien Testament dès la génèse.

C'est parce que les Juifs n'ont pas la foi qu'il ne peuvent comprendre l'ancien Testament.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Jeu 29 Sep 2011, 17:58

SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
Renaud a écrit:
Ou est le Fils dans cette trinité?


Cher Renaud ce texte est issu du sefer Zohar le livre de la splendeur,c'est une exégèse mystique juive qui est fort intéressante étant donné l'approche trinitaire...(ce qui est exceptionnel dans le judaïsme "limite blasphématoire")

Le Fils ? à chacun de se faire son idée...si l'on lit ce texte: 1 la sagesse mystérieuse 2 l'ancien,mystérieux parmi les mystères 3 la tête qui "domine" toutes les autres,une tête qui n'en est pas une.


La Trinité est partout dans l'ancien Testament dès la génèse.

C'est parce que les Juifs n'ont pas la foi qu'il ne peuvent comprendre l'ancien Testament.


Ils n'ont pas la foi mais ils ont des outils pour comprendre je parle de leur science métaphysique,pour ne citer que lui le chevalier Drach (devenu bibliothécaire de la Congrégation pour la propagande de la foi à Rome) a utilisé cette science et s'est converti...

David-Paul Drach

http://fr.wikipedia.org/wiki/David-Paul_Drach






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Jeu 29 Sep 2011, 18:15

Un des plus grands sages d’Israël au XX° siècle l'éminent kabbaliste, le Rav Itshak Kadouri

Rabbi Kaduri :
« Jésus est le nom du Messie »

http://catholiquedu.free.fr/2008/rabbi_kadouri.pdf


RAV KADOURI : histoires



RAV KADOURI : histoires par ben26ben
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Jeu 29 Sep 2011, 21:52

Alexis232 a écrit:
SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
Renaud a écrit:
Ou est le Fils dans cette trinité?


Cher Renaud ce texte est issu du sefer Zohar le livre de la splendeur,c'est une exégèse mystique juive qui est fort intéressante étant donné l'approche trinitaire...(ce qui est exceptionnel dans le judaïsme "limite blasphématoire")

Le Fils ? à chacun de se faire son idée...si l'on lit ce texte: 1 la sagesse mystérieuse 2 l'ancien,mystérieux parmi les mystères 3 la tête qui "domine" toutes les autres,une tête qui n'en est pas une.


La Trinité est partout dans l'ancien Testament dès la génèse.

C'est parce que les Juifs n'ont pas la foi qu'il ne peuvent comprendre l'ancien Testament.


Ils n'ont pas la foi mais ils ont des outils pour comprendre je parle de leur science métaphysique,pour ne citer que lui le chevalier Drach (devenu bibliothécaire de la Congrégation pour la propagande de la foi à Rome) a utilisé cette science et s'est converti...


Non l'outil pour comprendre, c'est la foi.

"Croire pour comprendre afin de comprendre pour croire" Saint Augustin

La foi en la Sainte Trinité est le préhalable à l'existence de la pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Jeu 29 Sep 2011, 23:04

SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:



Cher Renaud ce texte est issu du sefer Zohar le livre de la splendeur,c'est une exégèse mystique juive qui est fort intéressante étant donné l'approche trinitaire...(ce qui est exceptionnel dans le judaïsme "limite blasphématoire")

Le Fils ? à chacun de se faire son idée...si l'on lit ce texte: 1 la sagesse mystérieuse 2 l'ancien,mystérieux parmi les mystères 3 la tête qui "domine" toutes les autres,une tête qui n'en est pas une.


La Trinité est partout dans l'ancien Testament dès la génèse.

C'est parce que les Juifs n'ont pas la foi qu'il ne peuvent comprendre l'ancien Testament.


Ils n'ont pas la foi mais ils ont des outils pour comprendre je parle de leur science métaphysique,pour ne citer que lui le chevalier Drach (devenu bibliothécaire de la Congrégation pour la propagande de la foi à Rome) a utilisé cette science et s'est converti...


Non l'outil pour comprendre, c'est la foi.

"Croire pour comprendre afin de comprendre pour croire" Saint Augustin

La foi en la Sainte Trinité est le préhalable à l'existence de la pensée.


Oui je suis absolument d'accord et c'est exactement mon cheminement,la foi est un don...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.   Lun 03 Oct 2011, 23:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Leibniz et la science métaphysique des Hébreux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» G.W. Leibniz, Discours de Métaphysique, explication du § 35
» Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz
» L'épître aux Hébreux est-elle de saint Paul ?
» hommage à camus, la foi métaphysique
» "La Nouvelle Jérusalem", célébrée, en ce clip, par un cantique hébreux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: