DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mariage à Monaco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Mariage à Monaco   Dim 3 Juil 2011 - 23:17

Rassurez-vous je ne vous passerais pas le film de ce mariage d'opérette.

Juste une question et une remarque;

La question : Il est de notoriété publique que le prince a eu plusieurs enfants hors mariage. Cependant il fut très religieusement marié par l'évêque Barsi à une jeune beauté exotique qui perso me laisse de glace.

Il semble que pour l'église romaine cela n'ai pas posé problème puisque la réponse fut "marions-les". N'est-ce pas là une illustration presque parfaite de Jean de Lafontaine et de son non moins célèbre "Suivant que vous serez puissant ou misérable..."?

La remarque : Il semble bien que l'évêque Barsi qui s'offusque fort de la présence de quelques FM sur le Rocher (d'ailleurs de la seule obédience qui impose à ses membres la croyance en un Dieu révèlé qu'elle appelle quand même Grand Architecte de l'Univers) ne se soit nullement montré gêné de faire d'une jeune célibataire une mère de famille nombreuse en puissance avant même consommation du mariage (car bien sûr le prince a su se montrer chaste conformément à sa foi).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Dim 3 Juil 2011 - 23:24

Et c'est reparti pour un tour, un n-ème sujet anticlérical sur la bande FM ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Dim 3 Juil 2011 - 23:31

Toi le satan...

Y-a-t-il de ma part énoncé de faits inexacts?
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Dim 3 Juil 2011 - 23:51

adamev a écrit:
Rassurez-vous je ne vous passerais pas le film de ce mariage d'opérette.

Juste une question et une remarque;

La question : Il est de notoriété publique que le prince a eu plusieurs enfants hors mariage. Cependant il fut très religieusement marié par l'évêque Barsi à une jeune beauté exotique qui perso me laisse de glace.

Il semble que pour l'église romaine cela n'ai pas posé problème puisque la réponse fut "marions-les". N'est-ce pas là une illustration presque parfaite de Jean de Lafontaine et de son non moins célèbre "Suivant que vous serez puissant ou misérable..."?

La remarque : Il semble bien que l'évêque Barsi qui s'offusque fort de la présence de quelques FM sur le Rocher (d'ailleurs de la seule obédience qui impose à ses membres la croyance en un Dieu révèlé qu'elle appelle quand même Grand Architecte de l'Univers) ne se soit nullement montré gêné de faire d'une jeune célibataire une mère de famille nombreuse en puissance avant même consommation du mariage (car bien sûr le prince a su se montrer chaste conformément à sa foi).

L'Eglise ne refuse JAMAIS les sacrements à un pécheur pénitent (riche ou pauvre ) ,qui prend la ferme résolution de changer de vie au contraire elle l'encourage et s'en presse de lui en procure .C'est donc une bonne nouvelle qui vous nous en apprenez
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 0:46

Pour une fois, je suis assez d’accord avec ce qu’a écrit Adamev, quand bien même Fredsinam a parfaitement raison d’affirmer cela. J’ai quelques doutes sur la « moralité » de ce prince. En fait, je n’aurais pas du tout aimé être l’évêque qui a béni cette union. Est-il vraiment repentant, sincère ? Dans le doute, faut-il s’abstenir ? J’ai le souvenir d’une pauvre fille qui voulait se marier à l’église, mais qui n’était pas baptisée. Le curé ne voulait pas (à juste titre) délivrer ce sacrement (cela fait maintenant une bonne dizaine d’années). Ma mère s’en est occupée : elle lui a fait les cours de catéchisme, lui a appris à lire ainsi que les rudiments de l’écriture. Cela a duré en tout plus de 2 ans.
Je ne sais pourquoi, mais cette union a pour moi bien plus de valeur que ce mariage type « Voici » ou « Gala ». Alors, effectivement, je ne suis dans la peau de ce prince. Il a peut être changé, mais peut être pas. Je ne m’érige pas en juge, mais je ne peux m’empêcher de revoir cette jeune femme, qui, comme moi lorsque j’étais enfant, apprenait les rudiments de la religion et de l’alphabet. La seule différence entre elle et moi, c’était l’âge de l’apprentissage. J’avais 5 ans, elle en avait 30 !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 7:28

adamev a écrit:
Rassurez-vous je ne vous passerais pas le film de ce mariage d'opérette.

Juste une question et une remarque;

La question : Il est de notoriété publique que le prince a eu plusieurs enfants hors mariage. Cependant il fut très religieusement marié par l'évêque Barsi à une jeune beauté exotique qui perso me laisse de glace.

Il semble que pour l'église romaine cela n'ai pas posé problème puisque la réponse fut "marions-les". N'est-ce pas là une illustration presque parfaite de Jean de Lafontaine et de son non moins célèbre "Suivant que vous serez puissant ou misérable..."?

La remarque : Il semble bien que l'évêque Barsi qui s'offusque fort de la présence de quelques FM sur le Rocher (d'ailleurs de la seule obédience qui impose à ses membres la croyance en un Dieu révèlé qu'elle appelle quand même Grand Architecte de l'Univers) ne se soit nullement montré gêné de faire d'une jeune célibataire une mère de famille nombreuse en puissance avant même consommation du mariage (car bien sûr le prince a su se montrer chaste conformément à sa foi).

Cher Adamev, ceci ne vient absolument pas de la "puissance" du prince Albert. Vous seriez dans son cas, vous auriez aussi été marié à l'église, bien que vous ne soyez pas un puissant.

Cela vient de notre statut terrestre où l'Eglise n'a absolument pas le pouvoir de savoir ce que contient votre fort interne. Elle ne peut gérer le mariage qu'on fort EXTERNE, c'est-à-dire avec des registres où elle peut vérifier que vous n'avez jamais été marié.

Si bien que si, secrètement, vous aviez déjà promis mariage à une jeune fille dans un serment caché, l'Eglise ne le saura pas. Mais Dieu le saura et à l'heure du jugement, tout ce qui est caché sera révélé.

Dans le cas du Prince Albert, étant richissime, il a matériellement agi au mieux en ce sens qu'il a reconnu ses enfant naturels et richement doté de pensions leurs mères... Tous n'agissent pas comme cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 10:41

adamev a écrit:
Rassurez-vous je ne vous passerais pas le film de ce mariage d'opérette.

Juste une question et une remarque;

La question : Il est de notoriété publique que le prince a eu plusieurs enfants hors mariage. Cependant il fut très religieusement marié par l'évêque Barsi à une jeune beauté exotique qui perso me laisse de glace.

Il semble que pour l'église romaine cela n'ai pas posé problème puisque la réponse fut "marions-les". N'est-ce pas là une illustration presque parfaite de Jean de Lafontaine et de son non moins célèbre "Suivant que vous serez puissant ou misérable..."?

La remarque : Il semble bien que l'évêque Barsi qui s'offusque fort de la présence de quelques FM sur le Rocher (d'ailleurs de la seule obédience qui impose à ses membres la croyance en un Dieu révèlé qu'elle appelle quand même Grand Architecte de l'Univers) ne se soit nullement montré gêné de faire d'une jeune célibataire une mère de famille nombreuse en puissance avant même consommation du mariage (car bien sûr le prince a su se montrer chaste conformément à sa foi).
Mgr Barsi n'aurait émis aucune opinion sur les FM vous n'auriez même pas parlé de cet évènement mon cher Adamev, ni même émis un jugement en le qualifiant de mariage d'opérette, ni sur le passé du Prince.

Pourquoi voir toujours le négatif ?

N'avez-vous pas remarquez qu'à l'invitation du Prince tous les invités au repas se sont levés et le Benedicite a été dit.

Connaissez-vous beaucoup de chefs d'états chrétiens qui osent affirmer leur foi devant tous et devant les caméras du monde entier ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 11:32

Il est inscrit dans la constitution monégasque que le catholicisme romain est la religion d'état. En faisant réciter le Benedicite le prince, bon prince, ne fait qu'appliquer le droit local dont il est le garant. De là à ce que ça suffise à l'exonérer du reste???

Marier à l'église des personnes qui ont des enfants d'autres unions (libres ou non (mariages civils suivis de divorces)) n'est pas étonnant puisque l'église romaine ne reconnait aucune validité ni aux unions libres ni aux mariages civils. Ce qui n'est pas le cas de l'état (en France) qui reconnait une valeur aux mariages religieux contractés dans d'autres systèmes juridiques que le sien (qui soumet le mariage religieux (engagement moral) au préalable civil (engagement contractuel).

Reste cependant l'engagement moral pour lequel, si j'ai bien compris l'argumentation d'AD, l'église romaine se satisfait d'un dédomagement sonnant et trébuchant contre ce qui me semble être "volonté divine".

Dans ma grande naïveté je pensais en effet que les relations hors mariage sont péché. Que concrétisées par l'enfant elles sont irrévocablement constituées en union devant Dieu et donc indissolubles. Et de ce fait interdisant toute autre union légale avec une autre personne que la mère ou le père de l'enfant.

En mariant le prince religieusement, sacrement, l'église se place donc en transgression de l'ordre divin et en complice d'un déni de foi et droit.
Du fait de son attitude passée le prince ne peut plus être considéré comme catholique. Il n'est donc plus constitutionnellement légitime mais, par intérêt, l'église passe outre.
Elle entérine les enjeux financiers et de pouvoir de la couronne qui font des enfants nés de ce mariage des ayants droits légitimes aux marches du trône alors que ceux nés hors mariage - bâtards - seront des laissés pour compte.

Relation avec les cris d'orfraie de l'évêque devant la présence maçonnique sur le rocher. La rumeur publique a suffit pour faire irrévocablement et faussement condamner les FM. Le scandale public avéré d'un prince qui abandonne ses enfants (même s'il les dote) n'émeut point la hiérarchie cléricale qui s'oppose même à la loi divine dont pourtant elle se réclame si fort.

Selon que vous serez puissants ou misérables...
C'est là objet de scandale pour "les tous petits".
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 11:50

adamev a écrit:
Reste cependant l'engagement moral pour lequel, si j'ai bien compris l'argumentation d'AD, l'église romaine se satisfait d'un dédomagement sonnant et trébuchant contre ce qui me semble être "volonté divine".

Dans ma grande naïveté je pensais en effet que les relations hors mariage sont péché. Que concrétisées par l'enfant elles sont irrévocablement constituées en union devant Dieu et donc indissolubles. Et de ce fait interdisant toute autre union légale avec une autre personne que la mère ou le père de l'enfant.
Vous avez alors mal compris.
Avoir une relation hors mariage est un péché selon l'Eglise, mais qui ne saurait interdire l'accès au mariage.
Par ailleurs, l'accueil de la vie qui en résulterait ne constitue pas en soi un péché supplémentaire, mais est plutôt reconnu comme le fait d'assumer les conséquences de ses actes.

On ne saurait reporter la transgression de deux êtres (acte sexuel hors mariage) sur l'Eglise, chargé d'unir deux êtres qui se choisissent et qui décident de s'unir devant Dieu. L'Eglise n'a pas à juger des expériences passées tant que l'union devant Dieu n'a jamais été prononcée.
Le mariage est interdit lorsque un engagement a déjà été pris devant Dieu, que ce soit un précédent mariage, ou un engagement perpétuel au célibat.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 11:57

Adamev vient d'inventer une nouvelle Loi. Il n'était pas marié. Il peut se marier. Sa présente épouse légitime ne l'a pas fait bip sur sa vie passée, pourquoi serait-ce le cas pour vous ?

Néanmoins Adamev a soulevé un point intéressant auquel il faut répondre:


Dans ce cas-là, pour être parfaitement dans la Loi Chrétienne, il faut proposer le mariage à ses concubines (sauf s'il est évident pour tous que cette démarche est vaine et inapproprié), par ordre de légitimité, c-à-d selon l'engagement passé l'amour et les enfants. Si elles refusent toutes, alors vous pouvez vous mariez avec une autre.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 11:59

Le mariage est interdit lorsque un engagement a déjà été pris devant Dieu

Parce que selon vous faire un enfant à une femme avec qui on a eu une relation n'est pas un engagement devant Dieu???

Et le DEVOIR vous en faites quoi????
Devoir qui ne se limite pas à verser quelque pension.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 12:03

nilamitp a écrit:
Adamev vient d'inventer une nouvelle Loi. Il n'était pas marié. Il peut se marier. Sa présente épouse légitime ne l'a pas fait bip sur sa vie passée, pourquoi serait-ce le cas pour vous ?

Parce que le scandale religieux et civil est de notoriété publique et avéré.

Néanmoins Adamev a soulevé un point intéressant auquel il faut répondre:

Dans ce cas-là, pour être parfaitement dans la Loi Chrétienne, il faut proposer le mariage à ses concubines (sauf s'il est évident pour tous que cette démarche est vaine et inapproprié), par ordre de légitimité, c-à-d selon l'engagement passé l'amour et les enfants. Si elles refusent toutes, alors vous pouvez vous mariez avec une autre.

Non la solution est qu'il se convertisse à l'Islam qui lui autorisera une femme légitime et autant de concubines qu'il voudra. :beret: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 12:25

Poisson a écrit:
J’ai le souvenir d’une pauvre fille qui voulait se marier à l’église, mais qui n’était pas baptisée. Le curé ne voulait pas (à juste titre) délivrer ce sacrement (cela fait maintenant une bonne dizaine d’années). Ma mère s’en est occupée : elle lui a fait les cours de catéchisme, lui a appris à lire ainsi que les rudiments de l’écriture. Cela a duré en tout plus de 2 ans.
J'ai pas compris. Elle voulait être baptisée ou pas ? Si elle voulait être mariée sans baptême c'est normal. Sinon, c'est qui ce curé ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 12:44

spidle33 a écrit:
adamev a écrit:
Reste cependant l'engagement moral pour lequel, si j'ai bien compris l'argumentation d'AD, l'église romaine se satisfait d'un dédomagement sonnant et trébuchant contre ce qui me semble être "volonté divine".

Dans ma grande naïveté je pensais en effet que les relations hors mariage sont péché. Que concrétisées par l'enfant elles sont irrévocablement constituées en union devant Dieu et donc indissolubles. Et de ce fait interdisant toute autre union légale avec une autre personne que la mère ou le père de l'enfant.
Vous avez alors mal compris.
Avoir une relation hors mariage est un péché selon l'Eglise, mais qui ne saurait interdire l'accès au mariage.
Par ailleurs, l'accueil de la vie qui en résulterait ne constitue pas en soi un péché supplémentaire, mais est plutôt reconnu comme le fait d'assumer les conséquences de ses actes.

On ne saurait reporter la transgression de deux êtres (acte sexuel hors mariage) sur l'Eglise, chargé d'unir deux êtres qui se choisissent et qui décident de s'unir devant Dieu. L'Eglise n'a pas à juger des expériences passées tant que l'union devant Dieu n'a jamais été prononcée.
Le mariage est interdit lorsque un engagement a déjà été pris devant Dieu, que ce soit un précédent mariage, ou un engagement perpétuel au célibat.

C'est vrai ! Et, dans ce monde où le moindre mal est préférable au pire, lui au moins n'a pas fait avorter ses maîtresses et a assumé financièrement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 13:34

Dites tout de suite que c'est un saint:
il n'a pas mis de préservatif, comme le demandait le Pape à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 13:53

nilamitp a écrit:
Dites tout de suite que c'est un saint
On peut se contenter simplement d'un juste milieu ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 13:53

Vous avez dit.... hypocrisie???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 14:15

spidle33 a écrit:
nilamitp a écrit:
Dites tout de suite que c'est un saint
On peut se contenter simplement d'un juste milieu ;-)
je ne blâme pas du tout albert de monaco.

je me suis permis la boutade, car encore heureux qu'il ne les ait pas poussées à l'avortement: il est censé un chef d'état catholique...
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 14:44

Si j'étais princesse :smurfin: , j'exigerai :manif: qu'on rase le béton du littoral sinon, je ne me rase plus ! cat
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 15:44

nilamitp a écrit:
Dites tout de suite que c'est un saint:
il n'a pas mis de préservatif, comme le demandait le Pape à l'époque.

Je ne dis pas cela. Je dis que dans ce monde où l'enfant gêneur est avorté partout, sa morale est celle de Louis XIV qui légitima ses enfants adultérins. Et c'est un moindre mal. J'en suis là. Et je crois que le monde n'a pas fini de nous montrer jusqu'où il ira dans bien pire !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Lun 4 Juil 2011 - 21:38

Je trouve courageux de la part du Prince Albert, d'avoir reconnu ses enfants "naturels" ... il fait preuve de transparence, de sincérité, d'intégrité !

J'ai regardé la cérémonie, c'était une cérémonie très recueillie, une messe solenelle catholique proche du traditionnel... le Prince Albert est d'ailleurs très croyant !

Qui n'a pas fait des erreurs de jeunesse surtout dans ce "monde doré" où tout semble facile et pourtant le Prince Rainier a oeuvré toute sa vie pour la Principauté de Monaco afin d'assurer son indépendance et le bonheur de ses sujets.

Le Prince Albert fera pareil, je leur souhaite beaucoup de bonheur et surtout du courage dans leur Mission car comme disait feu la Princesse Grâce, être princesse est un "métier" !

Enfin, voilà mon commentaire sur ce mariage sunny
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 259
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 11:34

Selon que vous serez puissant ou misérable...
J'ai du mal à comprendre qu'on puisse être chrétien et nourrir des sentiments complaisants pour Monaco qui est un temple de l'argent et du luxe.
Contemplez les voitures qui circulent devant le casino et demandez-vous combien d'Ethiopiens auraient pu être sauvés de la famine avec ces sommes astronomiques...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 11:50

Arnaud Dumouch a écrit:
nilamitp a écrit:
Dites tout de suite que c'est un saint:
il n'a pas mis de préservatif, comme le demandait le Pape à l'époque.

Je ne dis pas cela. Je dis que dans ce monde où l'enfant gêneur est avorté partout, sa morale est celle de Louis XIV qui légitima ses enfants adultérins. Et c'est un moindre mal. J'en suis là. Et je crois que le monde n'a pas fini de nous montrer jusqu'où il ira dans bien pire !

Vous savez Arnaud qu'on est au 21ème siècle????

Vous savez que selon l'église romaine l'enfant est la trace visible d'une union (ici durable) consommée et indissoluble aux yeux de Dieu ??? Que ces unions furent multiples (3 si on en croit les chroniques). Qu'en conséquence le prince aurait dû rester célibataire... et chaste pour être reconnu catholique.

En ayant doté les enfants et les mères il n'a fait que satisfaire ses devoirs d'homme... ce qui ne l'exonère nullement du reste. En lui accordant le sacrement de mariage l'église romaine a commis une faute au moins contre ses propres règles.

Puissants ou misérables...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 12:04

Mais parfaitement, j'admire Louis XIV pour avoir reconnu ses enfants adultérins et pour ne pas, comme aujourd'hui, les avoir avorté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 13:53

Belen a écrit:
Selon que vous serez puissant ou misérable...
J'ai du mal à comprendre qu'on puisse être chrétien et nourrir des sentiments complaisants pour Monaco qui est un temple de l'argent et du luxe.
Contemplez les voitures qui circulent devant le casino et demandez-vous combien d'Ethiopiens auraient pu être sauvés de la famine avec ces sommes astronomiques...

J'essaie de voir chacun avec le regard de Jésus.... cela seul suffit !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 14:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais parfaitement, j'admire Louis XIV pour avoir reconnu ses enfants adultérins et pour ne pas, comme aujourd'hui, les avoir avorté.

Vous êtes bien informé dites voir??? Serait-ce que dans votre esprit l'avortement n'existait pas à l'époque de LXIV???
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 14:24

comment peut on qualifier un état "paradis fiscal" de très chrétien? on n'est certe pas un bandit quand on est riche, ni une personne honnête parce qu'on est pauvre, mais les casinos (très pratique pour justifier des pertes ou des gains d'argent sale) , le faste, le luxe, etc, ... l'acte de prendre refuge dans un paradis fiscal pour "abriter" sa fortune et éviter de payer des impots dans son pays d'origine, ou l'on contribuerait tout simplement à la solidarité, çà me pose question. Servir Dieu ou Mamon? telle est la question. avec ou sans la couverture de l'église, qui sans doute donne bonne conscience à ses fidèles sur place et voit ses caisses se renflouer également. :angevil:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 14:30

Julienne a écrit:
Belen a écrit:
Selon que vous serez puissant ou misérable...
J'ai du mal à comprendre qu'on puisse être chrétien et nourrir des sentiments complaisants pour Monaco qui est un temple de l'argent et du luxe.
Contemplez les voitures qui circulent devant le casino et demandez-vous combien d'Ethiopiens auraient pu être sauvés de la famine avec ces sommes astronomiques...

J'essaie de voir chacun avec le regard de Jésus.... cela seul suffit !

Alors vous devez avoir un très bon fouet???
Revenir en haut Aller en bas
Passante



Féminin Messages : 230
Inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 14:47

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
nilamitp a écrit:
Dites tout de suite que c'est un saint:
il n'a pas mis de préservatif, comme le demandait le Pape à l'époque.

Je ne dis pas cela. Je dis que dans ce monde où l'enfant gêneur est avorté partout, sa morale est celle de Louis XIV qui légitima ses enfants adultérins. Et c'est un moindre mal. J'en suis là. Et je crois que le monde n'a pas fini de nous montrer jusqu'où il ira dans bien pire !

Vous savez Arnaud qu'on est au 21ème siècle????

Vous savez que selon l'église romaine l'enfant est la trace visible d'une union (ici durable) consommée et indissoluble aux yeux de Dieu ??? Que ces unions furent multiples (3 si on en croit les chroniques). Qu'en conséquence le prince aurait dû rester célibataire... et chaste pour être reconnu catholique.

En ayant doté les enfants et les mères il n'a fait que satisfaire ses devoirs d'homme... ce qui ne l'exonère nullement du reste. En lui accordant le sacrement de mariage l'église romaine a commis une faute au moins contre ses propres règles.

Puissants ou misérables...

Vous vous dites catholique, mais vous ne semblez pas y connaître grand-chose.

Depuis quand, pour les catholiques, la naissance d'un enfant détermine-t-elle une union indissoluble ?

Vous pouvez chercher, vous ne trouverez rien de tel.

Bien au contraire, pour qu'un mariage soit déclaré valide aux yeux de l'Eglise, il faut qu'il y ait eu un consentement clair de la part des deux conjoints, faute de quoi il n'y a pas de mariage.

Par ailleurs, si l'on suit votre raisonnement ("l'enfant est la trace visible d'une union consommée et indissoluble"), alors une femme ayant eu un enfant à la suite d'un viol devrait être tenue d'épouser son violeur... Vous raisonnez comme les musulmans !
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 15:04

j'hallucine..... si deux êtres se sont un jour rencontrés, ont appris à se connaître et à s'aimer, et qu'ils ont décidé consciemment de s'unir, qui les a mis en présence l'un de l'autre? qui a permis que leur union soit féconde pour qu'un enfant soit né???? mais bon, s'il faut que la hiérarchie humaine qu'est l'église ait déterminé que cette union soit indissoluble...... çà me laisse pantoise.



Citation :
Par ailleurs, si l'on suit votre raisonnement ("l'enfant est la trace visible d'une union consommée et indissoluble"), alors une femme ayant eu un enfant à la suite d'un viol devrait être tenue d'épouser son violeur... Vous raisonnez comme les musulmans !
dans le cas d'un viol, il n'y a pas de consentement mutuel, il y en a seulement un qui abuse du corps de l'autre... et la pauvre femme violée n'a bien sur pas le droit d'avorter du fruit de ce viol auquel cas elle commet péché plus grave que celui commis par son violeur (c'est ce qu'on m'a répondu sur un autre forum catholique). donc aux yeux des catholiques l'enfant n'implique pas l'indissolubilité de l'union, il y a fort à parier que la femme est néanmoins liée pour la vie à son violeur dans un sens pas très positif et qu'elle aura à faire face à de nombreuses difficultés, quelle que soit sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 15:22

Ce que je trouve étonnant c'est qu'on puisse systématiquement ramener les choses au seul cas de viol. Ca doit drôlement vous travailler les reins???

Ceci étant d'accord avec Cath1250. Selon l'église romaine la copulation ne doit avoir lieu que dans le cadre d'un mariage - indissoluble au yeux de Dieu - et n'avoir qu'un but la procréation - selon la loi naturelle. Pour être "catholique" cette union doit réunir ces deux conditions. Chacune d'elles étant elle-même conditionnée au consentement des deux parties et au respect des cycles (ce qui interdit le recours à la contraception artificielle).

L'enfant en est la concrétisation visible et le signe de l'indissolubilité de l'union librement consentie (jusqu'à ce jour le prince n'est accusé de viol par personne).

Dans le cas précis ces conditions ont-elles été réunies. Réponse évidemment non. Cependant l'enfant est là (3 fois aux dernières nouvelles).

Donc le prince n'est pas catholique et l'église romaine a violé non seulement ses propres lois mais, plus, les lois divines qu'elle prétend exprimer.
On comprend mieux la tristesse de la jeune princesse obligée d'abjurer sa foi au profit de cette religion et faisant p.e ce triste constat.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 17:28

Dromaeosaurus a écrit:
Et c'est reparti pour un tour, un n-ème sujet anticlérical sur la bande FM ... Rolling Eyes

Pour couper cours, c'est un mariage endemol; Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 17:35

adamev a écrit:
Ce que je trouve étonnant c'est qu'on puisse systématiquement ramener les choses au seul cas de viol. Ca doit drôlement vous travailler les reins???

Ceci étant d'accord avec Cath1250. Selon l'église romaine la copulation ne doit avoir lieu que dans le cadre d'un mariage - indissoluble au yeux de Dieu - et n'avoir qu'un but la procréation - selon la loi naturelle. Pour être "catholique" cette union doit réunir ces deux conditions. Chacune d'elles étant elle-même conditionnée au consentement des deux parties et au respect des cycles (ce qui interdit le recours à la contraception artificielle).

L'enfant en est la concrétisation visible et le signe de l'indissolubilité de l'union librement consentie (jusqu'à ce jour le prince n'est accusé de viol par personne).

Dans le cas précis ces conditions ont-elles été réunies. Réponse évidemment non. Cependant l'enfant est là (3 fois aux dernières nouvelles).

Donc le prince n'est pas catholique et l'église romaine a violé non seulement ses propres lois mais, plus, les lois divines qu'elle prétend exprimer.
On comprend mieux la tristesse de la jeune princesse obligée d'abjurer sa foi au profit de cette religion et faisant p.e ce triste constat.
Qu'est-ce donc que cette démonstration ?
Que tu aies à redire à l'Eglise on l'a compris, mais tu peux toujours t'asseoir indéfiniment sur les réponses que l'on fait, ce que tu dis n'est en aucun cas le discours officiel de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
jeandek



Masculin Messages : 8
Inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 17:40

adamev a écrit:
Selon l'église romaine la copulation ne doit [...]t n'avoir qu'un but la procréation - selon la loi naturelle..
Si je ne me trompe pas, cela peut-être légèrement nuancé mais je préfère ne pas m'engager sur un sujet que je ne maitrise pas suffisamment. Et puis on risquerait de déformer mes propos.

En revanche, comme vous faites remarquer, Albert ne remplit pas les conditions pour forniquer selon les règles catholiques (ou de Dieu, qu'importe). C'est donc un pécheur. En revanche, je me permet de mettre en doute qu'il s'est engagé devant Dieu (même sans prêtre) avant d'avoir eu ses relations sexuelles. Il est donc pécheur mais en aucun cas marié ou uni devant Dieu.

En tout cas, j'ai trouvé la messe superbe (pour le peu que j'ai regardé), il parait que le sermon était pas mal et le "Couronnée d'étoiles" était très émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 17:59

jeandek a écrit:
adamev a écrit:
Selon l'église romaine la copulation ne doit [...]t n'avoir qu'un but la procréation - selon la loi naturelle..
Si je ne me trompe pas, cela peut-être légèrement nuancé mais je préfère ne pas m'engager sur un sujet que je ne maitrise pas suffisamment. Et puis on risquerait de déformer mes propos.

En revanche, comme vous faites remarquer, Albert ne remplit pas les conditions pour forniquer selon les règles catholiques (ou de Dieu, qu'importe). C'est donc un pécheur. En revanche, je me permet de mettre en doute qu'il s'est engagé devant Dieu (même sans prêtre) avant d'avoir eu ses relations sexuelles. Il est donc pécheur mais en aucun cas marié ou uni devant Dieu.

En tout cas, j'ai trouvé la messe superbe (pour le peu que j'ai regardé), il parait que le sermon était pas mal et le "Couronnée d'étoiles" était très émouvant.

Et bien dit donc ?
Et la fornication des curés c'est quoi ?
L'apôtre Pauk dit qu'il est préférable de se marier que de brûler ou un truc du genre.
Revenir en haut Aller en bas
jeandek



Masculin Messages : 8
Inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mar 5 Juil 2011 - 21:38

Dr house a écrit:
Et la fornication des curés c'est quoi ?
Je ne vois pas le rapport. Albert n'est pas curé que je sache?

Dr house a écrit:
L'apôtre Paul dit qu'il est préférable de se marier que de brûler ou un truc du genre.
Dans la même veine, tu as Matthieu 5:28-30:

28 Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme et la désire a déjà commis l'adultère avec elle dans son coeur.
29 Si ton oeil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car c'est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
30 Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car c'est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne s'en aille pas dans la géhenne.


S'automutiler est un péché. Tout n'est pas à prendre littéralement et cela en particulier avec Paul qui était plutôt vif dans ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 0:23

jeandek a écrit:
Dr house a écrit:
Et la fornication des curés c'est quoi ?
Je ne vois pas le rapport. Albert n'est pas curé que je sache?

Dr house a écrit:
L'apôtre Paul dit qu'il est préférable de se marier que de brûler ou un truc du genre.
Dans la même veine, tu as Matthieu 5:28-30:

28 Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme et la désire a déjà commis l'adultère avec elle dans son coeur.
29 Si ton oeil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car c'est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
30 Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car c'est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne s'en aille pas dans la géhenne.


S'automutiler est un péché. Tout n'est pas à prendre littéralement et cela en particulier avec Paul qui était plutôt vif dans ses propos.

Et bien oui mais bon c'est fait hein et quoi ensuite Question Idea
Revenir en haut Aller en bas
Passante



Féminin Messages : 230
Inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 16:13

adamev a écrit:
Ce que je trouve étonnant c'est qu'on puisse systématiquement ramener les choses au seul cas de viol. Ca doit drôlement vous travailler les reins???

Ceci étant d'accord avec Cath1250. Selon l'église romaine la copulation ne doit avoir lieu que dans le cadre d'un mariage - indissoluble au yeux de Dieu - et n'avoir qu'un but la procréation - selon la loi naturelle. Pour être "catholique" cette union doit réunir ces deux conditions. Chacune d'elles étant elle-même conditionnée au consentement des deux parties et au respect des cycles (ce qui interdit le recours à la contraception artificielle).

L'enfant en est la concrétisation visible et le signe de l'indissolubilité de l'union librement consentie (jusqu'à ce jour le prince n'est accusé de viol par personne).

Dans le cas précis ces conditions ont-elles été réunies. Réponse évidemment non. Cependant l'enfant est là (3 fois aux dernières nouvelles).

Donc le prince n'est pas catholique et l'église romaine a violé non seulement ses propres lois mais, plus, les lois divines qu'elle prétend exprimer.
On comprend mieux la tristesse de la jeune princesse obligée d'abjurer sa foi au profit de cette religion et faisant p.e ce triste constat.

Je ne comprends pas pourquoi vous me répondez de cette manière violente et incroyablement grossière. Je ne crois pas vous avoir agressé ni avoir été impolie.

Cela dit, j'ai pris l'exemple extrême de l'enfant conçu à la suite d'un viol afin de démontrer l'absurdité de votre assertion : selon vous, le seul fait d'avoir conçu un enfant ferait que les gens seraient mariés, ce qui est totalement faux. Je le répète, pour qu'un mariage soit valide, il faut le consentement exprès de l'homme et de la femme, un engagement pris publiquement et sans contrainte. De plus, la naissance d'enfants n'est aucunement une condition pour que le mariage soit indissoluble.

Par ailleurs, votre affirmation selon laquelle le prince ne serait pas catholique est une autre absurdité. L'Eglise est composée d'êtres humains qui sont tous des pécheurs, et l'on ne marierait pas beaucoup de gens s'il ne fallait marier que les saints...

Quant à la princesse, je ne crois pas qu'elle ait ignoré le passé du prince, ni l'existence de ses enfants illégitimes, et je ne pense pas non plus qu'on l'ait "obligée" à se convertir au catholicisme.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 17:04

Citation :
et l'on ne marierait pas beaucoup de gens s'il ne fallait marier que les saints...

oui, çà c'est bien vrai. mais donc, si je comprends bien, je peux collectionner les conjoints et les enfants, vivre dans le péché (selon l'église catho) et ensuite me marier devant monsieur le curé.
Dans le cas de figure d'un couple marié devant monsieur le curé, et dont l'un des conjoints est un ignoble personnage (l'homme ou la femme), qui frappe, qui harcèle, qui trompe, bref, qui détruit sa douce moitié, ce couple divorce, la pauvre victime n'a plus droit à la communion, même si son bourreau était son premier conjoint ... çà me semble un peu injuste tout çà.

un mariage devant le maire est public également, et l'échange des consentement à bien lieu et sans contraintes.

les règles de l'église en cette matière sont donc des règles purement humaines. Même à la mairie, Dieu est présent. Et s'il ne veut vraiment pas que j'épouse telle ou telle personne, je suis certaine qu'il saura trouver le moyen de m'en empêcher Smile)

comment peut on se dire catholique quand on cumule plusieurs conjoints, et qu'on ne se marie pas avec? vous ne me ferez pas croire qu'il n'y a pas de régime de faveur pour certaines personnes...

Revenir en haut Aller en bas
Passante



Féminin Messages : 230
Inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 17:30

cath1250 a écrit:
Citation :
et l'on ne marierait pas beaucoup de gens s'il ne fallait marier que les saints...

oui, çà c'est bien vrai. mais donc, si je comprends bien, je peux collectionner les conjoints et les enfants, vivre dans le péché (selon l'église catho) et ensuite me marier devant monsieur le curé.
Dans le cas de figure d'un couple marié devant monsieur le curé, et dont l'un des conjoints est un ignoble personnage (l'homme ou la femme), qui frappe, qui harcèle, qui trompe, bref, qui détruit sa douce moitié, ce couple divorce, la pauvre victime n'a plus droit à la communion, même si son bourreau était son premier conjoint ... çà me semble un peu injuste tout çà.

un mariage devant le maire est public également, et l'échange des consentement à bien lieu et sans contraintes.

les règles de l'église en cette matière sont donc des règles purement humaines. Même à la mairie, Dieu est présent. Et s'il ne veut vraiment pas que j'épouse telle ou telle personne, je suis certaine qu'il saura trouver le moyen de m'en empêcher Smile)

comment peut on se dire catholique quand on cumule plusieurs conjoints, et qu'on ne se marie pas avec? vous ne me ferez pas croire qu'il n'y a pas de régime de faveur pour certaines personnes...


Et que faites-vous de la conversion ? Pensez-vous que nos fautes doivent peser sur nous toute notre vie, même si on les regrette ?

Imaginez une personne qui aurait mené une vie dissolue pendant des années, et qui soudain rencontre Dieu et se convertit.

Pourquoi sa vie passée l'empêcherait-elle de mener à l'avenir une vie conforme aux préceptes chrétiens ? Pourquoi ne pourrait-elle pas se marier religieusement si elle est sincère ?

Par ailleurs, non, il n'y a pas de "régime de faveur". Je connais plusieurs personnes très ordinaires qui sont dans ce cas et qui, après une jeunesse agitée, se sont converties et ont fondé un foyer chrétien.


Dernière édition par Passante le Mer 6 Juil 2011 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Passante



Féminin Messages : 230
Inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 17:37

cath1250 a écrit:
Citation :
et l'on ne marierait pas beaucoup de gens s'il ne fallait marier que les saints...

oui, çà c'est bien vrai. mais donc, si je comprends bien, je peux collectionner les conjoints et les enfants, vivre dans le péché (selon l'église catho) et ensuite me marier devant monsieur le curé.
Dans le cas de figure d'un couple marié devant monsieur le curé, et dont l'un des conjoints est un ignoble personnage (l'homme ou la femme), qui frappe, qui harcèle, qui trompe, bref, qui détruit sa douce moitié, ce couple divorce, la pauvre victime n'a plus droit à la communion, même si son bourreau était son premier conjoint ... çà me semble un peu injuste tout çà.

un mariage devant le maire est public également, et l'échange des consentement à bien lieu et sans contraintes.

les règles de l'église en cette matière sont donc des règles purement humaines. Même à la mairie, Dieu est présent. Et s'il ne veut vraiment pas que j'épouse telle ou telle personne, je suis certaine qu'il saura trouver le moyen de m'en empêcher Smile)

comment peut on se dire catholique quand on cumule plusieurs conjoints, et qu'on ne se marie pas avec? vous ne me ferez pas croire qu'il n'y a pas de régime de faveur pour certaines personnes...


Vous vous trompez quand vous dites "la pauvre victime n'a plus droit à la communion". C'est totalement faux.

Une personne abandonnée par son conjoint, ou forcée de divorcer en raison de graves violences, n'est nullement privée des sacrements de l'Eglise si elle reste fidèle à son conjoint, même s'ils sont séparés. Ce n'est qu'en cas de remariage que cette personne sera considérée comme adultère et ne pourra plus recevoir les sacrements.

D'autre part, le mariage à la Mairie est certes public, mais à la Mairie on ne jure pas fidélité à son conjoint jusqu'à ce que la mort nous sépare.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 17:51

Passante,
Le Viol est une tragédie pour la femme qui le subit et c'est encore plus dur qu'en elle s'aperçoit qu'elle est enceinte
Soit disant que l'avortement est un homicide.
En Irlande l'avortement en cas de viole est autorisé.
Maintenant en cas de fausse couche c'est pour moi qui suis non croyant un meutre divin je suis en droit de la penser mais là on crie au scandale parce que je juge Dieu, les voies du Seigneur et tralala.
Bref alors il y a encore une possibilité elle se trouve en Jean 8:44 c'est lui qui à provoqué la fausse couche pour je ne sais quoi et quoi ....

Non je ne peux pas avaler ça, je suis athée je suis l'ennemi des trois religions monothéiste c'est mon sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 17:54

Passante a écrit:
Une personne abandonnée par son conjoint, ou forcée de divorcer en raison de graves violences, n'est nullement privée des sacrements de l'Eglise si elle reste fidèle à son conjoint, même s'ils sont séparés. Ce n'est qu'en cas de remariage que cette personne sera considérée comme adultère et ne pourra plus recevoir les sacrements.
Oui c'est tout à fait vrai !

Passante a écrit:
D'autre part, le mariage à la Mairie est certes public, mais à la Mairie on ne jure pas fidélité à son conjoint jusqu'à ce que la mort nous sépare.
Et ce n'est pas devant Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 18:03

Dr house a écrit:
Maintenant en cas de fausse couche c'est pour moi qui suis non croyant un meutre divin je suis en droit de la penser mais là on crie au scandale parce que je juge Dieu, les voies du Seigneur et tralala.
tu t'es fait phagocyter ton esprit par le monde...

évidemment que Dieu a le droit de reprendre les vies qu'Il a créée. Il le fera aussi pour toi et pour moi.

Il n'y a pas que les bébés dans le ventre de leur mère qui meurent naturellement, voire "spontanément". Il y a aussi par exemple la mort subite du nourrisson après la naissance... c'est terriblement triste, mais ces choses-là arrivent.

Bon ben Dr house ne se donnerait pas le droit de pratiquer une ivg POST-natale sur un nourrisson sous prétexte que certains meurent subitement sans raison...

si ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 18:09

nilamitp a écrit:
Dr house a écrit:
Maintenant en cas de fausse couche c'est pour moi qui suis non croyant un meutre divin je suis en droit de la penser mais là on crie au scandale parce que je juge Dieu, les voies du Seigneur et tralala.
tu t'es fait phagocyter ton esprit par le monde...

évidemment que Dieu a le droit de reprendre les vies qu'Il a créée. Il le fera aussi pour toi et pour moi.

Il n'y a pas que les bébés dans le ventre de leur mère qui meurent naturellement, voire "spontanément". Il y a aussi par exemple la mort subite du nourrisson après la naissance... c'est terriblement triste, mais ces choses-là arrivent.

Bon ben Dr house ne se donnerait pas le droit de pratiquer une ivg POST-natale sur un nourrisson sous prétexte que certains meurent subitement sans raison...

si ?

Ok, mais dit moi alors pourquoi une femme à tous les enfants qu'elle veut tandis qu'une autre ne peut pas elle n'a pas le droit d'aimer un enfant elle?
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2557
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 18:11

Citation :
Il est de notoriété publique que le prince a eu plusieurs enfants hors mariage. Cependant il fut très religieusement marié par l'évêque Barsi à une jeune beauté exotique qui perso me laisse de glace.
Il semble que pour l'église romaine cela n'ai pas posé problème puisque la réponse fut "marions-les". N'est-ce pas là une illustration presque parfaite de Jean de Lafontaine et de son non moins célèbre "Suivant que vous serez puissant ou misérable..."?
Il semble bien que l'évêque Barsi qui s'offusque fort de la présence de quelques FM sur le Rocher (d'ailleurs de la seule obédience qui impose à ses membres la croyance en un Dieu révèlé qu'elle appelle quand même Grand Architecte de l'Univers) ne se soit nullement montré gêné de faire d'une jeune célibataire une mère de famille nombreuse en puissance avant même consommation du mariage (car bien sûr le prince a su se montrer chaste conformément à sa foi).

Adamev, au lieu de jouer les perdreaux de l'année éffarouchés ( ça vous va si peu !) , plongez-vous dans le code de droit canon catholique concernant le mariage , il est en libre accès
perso , je trouve ça tellement limpide que ça m'en donne des boutons ...
mais bon , y a des specialistes qui passent leur temps à interpréter ces canons et la jurisprudence.
Il est à peu près certain que la princesse pourra faire valoir des arguments en faveur de l'annulation de son mariage si des empêchements ou dols concernant le prince lui auraient été cachés ou dissimulés avant ...
C'est en Judaisme que vous contractez mariage valide par les rapports sexuels , pas en catholicisme ( l'enjeu de pouvoir ecclesial est le principal objet du droit canon ...)

:
Citation :
CHAPITRE II

LES EMPÊCHEMENTS DIRIMANTS EN GÉNÉRAL



Can. 1073 - L'empêchement dirimant rend la personne incapable de contracter validement mariage.

Can. 1074 - Est considéré comme public l'empêchement qui peut être prouvé au for externe; sinon, il est occulte.

Can. 1075 - § 1. Il revient à la seule autorité suprême de l'Église de déclarer de manière authentique quand le droit divin empêche ou dirime le mariage.

§ 2. De même, c'est cette seule autorité suprême qui a le droit d'établir d'autres empêchements pour les baptisés.

Can. 1076 - La coutume qui introduit un nouvel empêchement ou qui est contraire aux empêchements existants est réprouvée.

Can. 1077 - § 1. L'Ordinaire du lieu peut, dans un cas particulier, interdire le mariage à ses propres sujets où qu'ils demeurent et à tous ceux qui résident de fait sur son propre territoire, mais cela pour un temps seulement, pour une cause grave et aussi longtemps qu'elle perdure.

§ 2. Seule l'autorité suprême de l'Église peut ajouter une clause dirimante à cette interdiction.

Can. 1078 - § 1. L'Ordinaire du lieu peut dispenser ses propres sujets où qu'ils demeurent et tous ceux qui résident de fait sur son propre territoire de tous les empêchements de droit ecclésiastique, excepté de ceux dont la dispense est réservée au Siège Apostolique.

§ 2. Les empêchements dont la dispense est réservée au Siège Apostolique sont:

1 l'empêchement provenant des ordres sacrés ou du voeu public perpétuel de chasteté dans un institut religieux de droit pontifical; 2 l'empêchement de crime dont il s'agit au ⇒ can. 1090.

§ 3. Il n'y a jamais dispense de l'empêchement de consanguinité en ligne directe ou au second degré en ligne collatérale.

Can. 1079 - § 1. En cas de danger de mort imminente, l'Ordinaire du lieu peut dispenser, tant de la forme à observer dans la célébration du mariage que de tous et chacun des empêchements de droit ecclésiastique publics ou occultes, ses propres sujets où qu'ils demeurent et tous ceux qui résident de fait sur son propre territoire, excepté de l'empêchement provenant de l'ordre sacré du presbytérat.



§ 2. Dans les mêmes circonstances qu'au § 1, mais seulement pour les cas où il n'est même pas possible d'atteindre l'Ordinaire du lieu, ont le même pouvoir de dispenser tant le curé ou le ministre sacré dûment délégué que le prêtre ou le diacre qui assiste au mariage selon le ⇒ can. 1116, § 2.



§ 3. En cas de danger de mort, le confesseur a le pouvoir de dispenser des empêchements occultes au for interne, dans l'acte même de la confession sacramentelle ou en dehors.

§ 4. Dans le cas dont il s'agit au § 2, l'Ordinaire du lieu est censé ne pas pouvoir être atteint, si cela ne peut être fait que par télégraphe ou par téléphone.

Can. 1080 - § 1. Chaque fois qu'un empêchement est découvert alors que tout est prêt pour les noces et que le mariage ne pourra, sans risque probable de grave dommage, être différé jusqu'à ce que la dispense soit obtenue de l'autorité compétente, l'Ordinaire du lieu et, pourvu que le cas soit occulte, tous ceux dont il s'agit au ⇒ can. 1079, §§ 2, 3, étant observées les conditions exigées au même endroit, ont le pouvoir de dispenser de tous les empêchements, sauf de ceux dont il s'agit au ⇒ can. 1078, § 2, n. 1.



§ 2. Ce pouvoir vaut également pour convalider le mariage, s'il y a le même risque à attendre et que le temps manque pour recourir au Siège Apostolique, ou bien à l'Ordinaire du lieu, en ce qui regarde les empêchements dont il peut dispenser.

Can. 1081 - Le curé ou bien le prêtre ou le diacre dont il s'agit au ⇒ can. 1079, § 2, devra informer aussitôt l'Ordinaire du lieu de la dispense concédée au for externe; et elle sera inscrite au registre des mariages.

Can. 1082 - À moins que le rescrit de la Pénitencerie n'en dispose autrement, la dispense d'un empêchement occulte concédée au for interne non sacramentel sera inscrite dans un registre qui doit être conservé soigneusement dans les archives secrètes de la curie, et une autre dispense n'est pas nécessaire au for externe, si par la suite l'empêchement occulte devient public.


CHAPITRE III

LES EMPÊCHEMENTS DIRIMANTS EN PARTICULIER



Can. 1083 - § 1. L'homme ne peut contracter validement mariage avant seize ans accomplis, et la femme de même avant quatorze ans accomplis.

§ 2. La conférence des Évêques a la liberté de fixer un âge supérieur pour la célébration licite du mariage.

Can. 1084 - § 1. L'impuissance antécédente et perpétuelle à copuler de la part de l'homme ou de la part de la femme, qu'elle soit absolue ou relative, dirime le mariage de par sa nature même.



§ 2. Si l'empêchement d'impuissance est douteux, que le doute soit de droit ou de fait, le mariage ne doit pas être empêché ni déclaré nul tant que subsiste le doute.

§ 3. La stérilité n'empêche ni ne dirime le mariage, restant sauves les dispositions du ⇒ can. 1098.

Can. 1085 - § 1. Attente invalidement mariage la personne qui est tenue par le lien du mariage antérieur, même non consommé.

§ 2. Même si un premier mariage est invalide ou dissous pour n'importe quelle cause, il n'est pas permis d'en contracter un autre avant que la nullité ou la dissolution du premier mariage ne soit établie légitimement et avec certitude.

Can. 1086 - § 1. Est invalide le mariage entre deux personnes dont l'une a été baptisée dans l'Église catholique ou reçue dans cette Église et ne l'a pas quittée par un acte formel, et l'autre n'a pas été baptisée.

§ 2. On ne dispensera pas de cet empêchement sans que soient remplies les conditions dont il s'agit aux cann. ⇒ 1125 et ⇒ 1126.

§ 3. Si, au moment où le mariage a été contracté, une partie était communément tenue pour baptisée ou si son baptême était douteux, il faut, selon le ⇒ can. 1060, présumer la validité du mariage, jusqu'à ce qu'il soit prouvé avec certitude qu'une partie a été baptisée et non pas l'autre.

Can. 1087 - Attentent invalidement mariage ceux qui sont constitués dans les ordres sacrés.

Can. 1088 - Attentent invalidement mariage les personnes qui sont liées par le voeu public perpétuel de chasteté dans un institut religieux.

Can. 1089 - Aucun mariage ne peut exister entre l'homme et la femme enlevée ou au moins détenue en vue de contracter mariage avec elle, à moins que la femme, une fois séparée de son ravisseur et placée en lieu sûr et libre, ne choisisse spontanément le mariage.

Can. 1090 - § 1. Qui en vue de contracter mariage avec une personne déterminée aura donné la mort au conjoint de cette personne ou à son propre conjoint, attente invalidement ce mariage.



§ 2. Attentent aussi invalidement mariage entre eux ceux qui ont donné la mort à leur conjoint par une action commune physique ou morale.

Can. 1091 - § 1. En ligne directe de consanguinité, est invalide le mariage entre tous les ascendants et descendants tant légitimes que naturels.§ 2. En ligne collatérale, il est invalide jusqu'au quatrième degré inclusivement.

§ 3. L'empêchement de consanguinité ne se multiplie pas.

§ 4. Le mariage ne sera jamais permis s'il subsiste quelque doute que les parties sont consanguines à n'importe quel degré en ligne directe ou au second degré en ligne collatérale.

Can. 1092 - L'affinité en ligne directe dirime le mariage à tous les degrés.

Can. 1093 - L'empêchement d'honnêteté publique naît d'un mariage invalide après que la vie commune ait été instaurée ou d'un concubinage notoire ou public; et il dirime le mariage au premier degré en ligne directe entre l'homme et les consanguins de la femme, et vice versa.

Can. 1094 - Ne peuvent contracter validement mariage entre eux ceux qui sont liés par la parenté légale issue de l'adoption, en ligne directe ou au second degré en ligne collatérale.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 21:50

spidle33 a écrit:
Passante a écrit:
Une personne abandonnée par son conjoint, ou forcée de divorcer en raison de graves violences, n'est nullement privée des sacrements de l'Eglise si elle reste fidèle à son conjoint, même s'ils sont séparés. Ce n'est qu'en cas de remariage que cette personne sera considérée comme adultère et ne pourra plus recevoir les sacrements.
Oui c'est tout à fait vrai !

Passante a écrit:
D'autre part, le mariage à la Mairie est certes public, mais à la Mairie on ne jure pas fidélité à son conjoint jusqu'à ce que la mort nous sépare.
Et ce n'est pas devant Dieu !

Baptême civile, mariage civile, enterrement civile c'est le mieux.
Je suis né français par mon acte de naissance et voila.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Mer 6 Juil 2011 - 22:24

Dr house a écrit:
nilamitp a écrit:
Dr house a écrit:
Maintenant en cas de fausse couche c'est pour moi qui suis non croyant un meutre divin je suis en droit de la penser mais là on crie au scandale parce que je juge Dieu, les voies du Seigneur et tralala.
tu t'es fait phagocyter ton esprit par le monde...

évidemment que Dieu a le droit de reprendre les vies qu'Il a créée. Il le fera aussi pour toi et pour moi.

Il n'y a pas que les bébés dans le ventre de leur mère qui meurent naturellement, voire "spontanément". Il y a aussi par exemple la mort subite du nourrisson après la naissance... c'est terriblement triste, mais ces choses-là arrivent.

Bon ben Dr house ne se donnerait pas le droit de pratiquer une ivg POST-natale sur un nourrisson sous prétexte que certains meurent subitement sans raison...

si ?

Ok, mais dit moi alors pourquoi une femme à tous les enfants qu'elle veut tandis qu'une autre ne peut pas elle n'a pas le droit d'aimer un enfant elle?
Je veux bien vous dire "pourquoi", mais quel rapport ?

Ouvrez un nouveau fil sur les inégalités dans la vie. Là, on parlait du respect de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Mariage à Monaco   Jeu 7 Juil 2011 - 7:36

Citation :
D'autre part, le mariage à la Mairie est certes public, mais à la Mairie on ne jure pas fidélité à son conjoint jusqu'à ce que la mort nous sépare.
c'est archi faux, la fidélité fait partie des devoirs nés du mariage, ainsi que le secours et l'assistance, etc...

pour ce qui est de la conversion, il semble que certains soient cathos depuis l'enfance mais ne se convertissent qu'une fois après avoir estimé en avoir bien profité. et dire que le baptême des enfants est censé les mettre sous la grâce de dieu, les protéger en quelque sorte.... mais bon, en ce qui me concerne, je trouve la religion catholique très complète et très belle, mais je ne suis à ce jour toujorus pas convaincue de ses sacrements et de leurs bienfaits, et de l'utilité du bapteme des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage à Monaco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mariage à Monaco
» annulation de mariage : Jean Paul II
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??
» Spiritualité indissoluble du mariage
» Nullité de mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: