DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que penser du grand avertissement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Que penser du grand avertissement ?   Mer 29 Juin 2011, 20:36

Cher Arnaud,
Dans ta dernière vidéo (Eschatologie45bis : que penser du grand avertissement ?), tu n'abordes pas la question de la permanence du signe annoncé à Medjugorje.
Par contre, tu y as répondu dans ton entretien avec Daria.
Je le retranscris ici, en complément de cette vidéo.

Comprendre Medjugorje (page 175) a écrit:

D. Klanac : Selon les voyants, le grand signe surviendra sur le mont Crnica, à l'endroit où la Vierge est apparue pour la première fois. Il sera durable, visible de tous et sera accompagné d'autres phénomènes et de nombreuses guérisons miraculeuses. Comment comprendre cette annonce du grand signe?

A. Dumouch : Voilà ce que la théologie peut dire du grand signe tel qu'il est formulé à Medjugorje: il semble limité dans le lieu (mont Crnica), quoique permanent dans le temps. Il semble donc être d'une nature analogue à celle du signe de Fatima, à savoir un événement sensible et terrestre. À Fatima en effet, le grand signe ne fut visible que cinq kilomètres autour de la Cova di Aria.
Le signe de Medjugorje présente par contre une grande différence avec le «Miracle» annoncé le 14 septembre 1965 à Garabandal (apparition non encore reconnue): «L'Avertissement est une chose venant directement de Dieu. Il sera visible dans le monde entier, quel que soit l'endroit où l'on se trouvera, où chacun sera. Il sera comme la révélation (intérieure à chacun de nous) de nos péchés. Les croyants aussi bien que les incroyants – de n'importe quel pays – les verront et les ressentiront. Ce sera comme du feu. Il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement… Personne n'y échappera. Mais après l'Avertissement, tu aimeras beaucoup plus le Bon Dieu.» Ce texte-là, s'il vient de Dieu, n'annonce pas une chose ponctuelle mais tout simplement le retour du Christ et la fin du monde. En effet, il ne faut attendre une telle manifestation glorieuse de vérité, supprimant toute possibilité de douter honnêtement, qu'à l'heure de notre mort ou à la fin du monde lors du retour du Christ dans sa gloire. Il serait vain et faux d'attendre une telle puissance puis une survie de ce monde, avec ses générations et sa vie politique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 30 Juin 2011, 15:03

Cher Petar, Sur terre, Dieu donne des signes permanent de telle façon que celui qui ne veut pas les voir ne les voit pas et que celui qui est de bonne volonté les voit.

Par exemple, le Saint Suaire est un signe permanganate et, jusqu'à la fin du monde, il ne sera pas puissant au point de forcer tout homme à croire.

A Fatima, seules 50 000 personnes virent ce qui laissa les milliards d'autres humains face à leur seul témoignage.

Par contre, à l'heure de la mort, puisque l'heure du choix éternel sera venu, il faudra à chacun une signe qu'oçn ne puisse rejeter sans faire un blasphème contre l'Esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 30 Juin 2011, 15:28

Excellent éclairage.
Je n'avais pas pensé à ce caractère de signe permanent du Saint Suaire tout en laissant à chacun la liberté de croire à son authenticité.

(Je remarque aussi ceci, avec humour: "est un signe permanganate" ;))


Dernière édition par Petar Klanac le Jeu 30 Juin 2011, 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 30 Juin 2011, 15:32

Jésus n'a jamais cru à l'efficacité des signes permanent :

Citation :

Ainsi parla Jésus, et s'en allant il se déroba à leur vue.
Jean 12, 37 Bien qu'il eût fait tant de signes devant eux, ils ne croyaient pas en lui,
Jean 12, 38 afin que s'accomplît la parole dite par Isaïe le prophète : Seigneur, qui a cru à notre parole? Et le bras du Seigneur, à qui a-t-il été révélé?
Jean 12, 39 Aussi bien ne pouvaient-ils croire, car Isaïe a dit encore :
Jean 12, 40 Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur coeur, pour que leurs yeux ne voient pas, que leur coeur ne comprenne pas, qu'ils ne se convertissent pas et que je ne les guérisse pas.
Jean 12, 41 Isaïe a dit cela, parce qu'il eut la vision de sa gloire et qu'il parla de lui.
Jean 12, 42 Toutefois, il est vrai, même parmi les notables, un bon nombre crurent en lui, mais à cause des Pharisiens ils ne se déclaraient pas, de peur d'être exclus de la synagogue,
Jean 12, 43 car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 30 Juin 2011, 22:52

Chère Fabienne,
Que répondez-vous à ceux qui disent que le signe de Garabandal concerne en fait le moment de notre mort ? Et que ce ne pourrait pas être la fin du monde car des prophéties comme celle du règne de l'Antéchrist doivent d'abord se réaliser ?
Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 30 Juin 2011, 23:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Jésus n'a jamais cru à l'efficacité des signes permanent :

Citation :

Ainsi parla Jésus, et s'en allant il se déroba à leur vue.
Jean 12, 37 Bien qu'il eût fait tant de signes devant eux, ils ne croyaient pas en lui,
Jean 12, 38 afin que s'accomplît la parole dite par Isaïe le prophète : Seigneur, qui a cru à notre parole? Et le bras du Seigneur, à qui a-t-il été révélé?
Jean 12, 39 Aussi bien ne pouvaient-ils croire, car Isaïe a dit encore :
Jean 12, 40 Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur coeur, pour que leurs yeux ne voient pas, que leur coeur ne comprenne pas, qu'ils ne se convertissent pas et que je ne les guérisse pas.
Jean 12, 41 Isaïe a dit cela, parce qu'il eut la vision de sa gloire et qu'il parla de lui.
Jean 12, 42 Toutefois, il est vrai, même parmi les notables, un bon nombre crurent en lui, mais à cause des Pharisiens ils ne se déclaraient pas, de peur d'être exclus de la synagogue,
Jean 12, 43 car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.
D'après vos références, le sens de l'expression "signes permanents" semble être celui des signes que sont les miracles accomplis par Jésus.
Notons que le Seigneur a bien mentionné que si les miracles qui ont eu lieu à Chorazein et Bethsaida avaient eu lieu à Tyr et à Sidon il y aurait eu une conversion (Mt 11,20-24) et de même en comparant Capharnaum et Sodome.

De même lors du signe des ténèbres qui envahirent la Terre, le centurion sur le Golgotha reconnut que vraiment Jésus était le Fils de Dieu.
Et Saint Paul se convertit car il fut "l'objet" même d'une intervention divine forte - sa bonne volonté profondément enfouie sous une épaisse couche de péché et d'erreur existait, mais avait besoin de cette manifestation sans laquelle il se serait toujours plus enfoncé ...

De toute façon il est évident que "des miracles, des signes et des prodiges" peuvent faire "basculer" dans la conversion une âme faible voire très faible mais pas délibérément et décisivement malicieuse, alors qu'ils peuvent faire accentuer le côté délibérément et décidément orienté contre l'Amour. Ce n'est pas le signe lui-même en tant que tel qui amène la conversion, mais le signe peut être un moyen très puissant d'aide à la conversion.
Idem pour une nation, une société toute entière ou à l'échelle de la Terre. L'Avertissement sera un évènement particulier, aussi bien universel que personnel et n'est pas non plus à confondre avec le Grand Miracle, ni avec le jugement particulier à l'heure de la mort ou la fin du monde ou le millénarisme ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Ven 01 Juil 2011, 06:24

Cher Territoire, de toute façon, lorsque viendra l'heure de la mort, Jésus donnera par son apparition un signe vraiment permanent et si fort que nul ne pourra rester indifférent : On aimera ou on se damnera pour toujours.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Ven 01 Juil 2011, 07:30

Fabienne Guerrero a écrit:
le ciel annonce d'abord l'avertissement avant les châtiments des 3 jours de ténèbres.

Chère Fabienne, il est vrai que, habituellement, cela se passe comme cela : Par exemple, à l'approche de notre mort, nous somme d'abord avertis par des signes comme quelques pepins de santé (avertissement). Puis vient la vieillesses et ses angoisses, sa solitude parfois, et les réflexions qui l'accompagne (châtiment). Enfin, vient la mort elle-même qui est un passage et qui, comme le Christ, peut durer plusieurs jours (trois jours de ténèbre). Dans ce passage de la mort, Le Christ apparaît dans sa gloire.
Dans son Evangile, pour nous avertir de cela, Jésus dit :
Citation :
"Matthieu 16, 4 Génération mauvaise et adultère! elle réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas." Et les laissant, il s'en alla."
Le signe de Jonas sera notre descente de "trois jours" (symboliques) dans le passage de la mort. Et c'est là que le Christ viendra nous cchercher.

Et voilà ce que disait Marthe Robin :

Citation :
" Et......Marthe Robin m'a fait savoir, que quand des jeunes qui ne pratiquaient pas, meurent dans l'ignorance de Jésus, il va se passer plusieurs heures avant le jugement définitif; Et même plusieurs jours, où le Seigneur va se montrer à eux dans toute sa lumière; Et va leur demander: VEUX-TU DE MON AMOUR ? Et en général, les jeunes disent OUI".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Ven 01 Juil 2011, 08:09

Citation :
"... Et en général, les jeunes disent OUI".
Est-ce écrit dans le sens que les jeunes répondent oui plus souvent que leurs ainés à cette question posée par Jésus ?
Et si c'est le cas, pourquoi les jeunes disent oui en plus grand nombre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Ven 01 Juil 2011, 11:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Territoire, de toute façon, lorsque viendra l'heure de la mort, Jésus donnera par son apparition un signe vraiment permanent et si fort que nul ne pourra rester indifférent : On aimera ou on se damnera pour toujours.
Oui, Arnaud, c'est bien vrai aussi ! et par votre rappel de cette réalité, que tous nous vivrons, je me sens touché et ému particulièrement ! ... Merci ! ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Sam 09 Juil 2011, 23:18

Incroyable cet entêtement pour sauver une thèse de jeunesse, et de foutre ainsi en l'air ce que Marie elle-même vient nous dire. D'en détourner des petites âmes fragiles.

Et Paul VI quand il prophétisait la civilisation de l'amour, il prêchait l'heure de la mort ?
Et Marthe Robin quand elle prophétisait la grande Pentecôte, elle prêchait l'heure de la mort ?
Ou alors les deux sont-ils tombés dans l'hérésie du millénarisme selon tes dires ?

Avant la fin, pour que l'ivraie et le bon grain soient mûr et soient donc séparés, et que ce monde passe, il faut d'abord que l'ivraie tombe dans le péché contre l'Esprit Saint. Par la grande Pentecôte. Et il tombera par les événements annoncés qui donnera à tous la certitude que Dieu existe, que Jésus est fils de Dieu. Comme Dieu doit se manifester à tous avant la fin du monde. Alors les bons deviendrons meilleurs et les mauvais n'auront plus la possibilité de faux-semblants et devrons aller vers le mal absolu (l'Antéchrist). Il n'y aura alors plus aucune raison de laisser le bon grain avec l'ivraie. ça arrive à l'heure de la mort, mais aussi dans le monde à l'heure des prophètes.

Ce ne sera pas un temps uniquement de bonheur et de règne de Jésus avant l'heure, mais aussi de grands combat qui finira par l'Antéchrist.
Disons que l'Eglise va vivre sa monter des rameaux avant sa mort, ce qui n'est pas du millénarisme.

Un conseil, écoute ton cœur profond dans la prière.
Cesse très vite de t'opposer à Marie en faussant ses messages.
Et crois-moi, le deuxième avertissement pour toi n'arrivera pas à l'heure de ta mort. Ton péché est que tu fais des thèses, mais qu'ensuite tu ne veux plus les corriger, comme si tu étais infaillible.


Dernière édition par philippe le Sam 09 Juil 2011, 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Sam 09 Juil 2011, 23:23

[quote]
philippe a écrit:


Et Paul VI quand il prophétisait la civilisation de l'amour, il prêchait le millénarisme ?
Et Marthe Robin quand elle prophétisait la grande Pentecôte, elle prêchait le millénarisme ?

Un renouveau de la grâce intérieure dans les coeurs n'est pas une annonce millénariste.

Citation :
Avant la fin, pour que l'ivraie et le bon grain soient mûr et soient donc séparés, et que ce monde passe, il faut d'abord que l'ivraie tombe dans le péché contre l'Esprit Saint.

Heureusement que non ! Voulez vous donc que le monde entier se damne , Le blasphème contre l'Esprit ne peut être celui du monde entier SUR TERRE heureusement, comme d'ailleurs la sainteté parfaite.

Citation :

Un conseil, écoute ton cœur profond dans la prière.
Cesse très vite de t'opposer à Marie en faussant ses messages.
Et crois-moi, le deuxième avertissement pour toi n'arrivera pas à l'heure de ta mort. Ton péché est que tu fais des thèses, mais qu'ensuite tu ne veux plus les corriger, comme si tu étais infaillible.

Je ne m'oppose pas à Marie mais à l'interprétation charnelle et opposée à la foi que font ceux qui ne savent pas, avec l'Eglise, comment les textes de gente Apocalyptique doivent être lus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 12:43

Cher Philippe,
C'est un peu comme dans le Notre-Père. Quand nous demandons "que ton règne vienne", nous le demandons bien pour ce monde-ci, mais il n'est pas certain qu'il arrive dans ce monde-ci, à cause de notre péché. Par contre il est certain qu'il est déjà arrivé dans l'autre monde (avec le Bon Larron, premier entré) et qu'il arrivera à la fin des temps. Et il est certain que la prière peut nous aider à accélérer sa venue dans ce monde-ci, c'est-à-dire qu'elle peut accélérer la fin des temps.

La prière, pas les prophéties de malheur. Peut-être qu'en croyant dur comme fer que le grand avertissement, le châtiment, les ténèbres, etc. arriveront dans ce monde-ci, on accélère non pas la venue du Royaume, mais la venue de ces châtiments. Et dans ce cas, on est sous l'influence du Mauvais.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 14:26

scholasate a écrit:


La prière, pas les prophéties de malheur. Peut-être qu'en croyant dur comme fer que le grand avertissement, le châtiment, les ténèbres, etc. arriveront dans ce monde-ci, on accélère non pas la venue du Royaume, mais la venue de ces châtiments. Et dans ce cas, on est sous l'influence du Mauvais.

Amicalement

En fait, cher scholasate, il est certain pour moi que le châtiment, les ténèbres, etc. arriveront dans ce monde-ci. en effet, d'ici 50 ans, on sera tous vieux, avec couches culottes et déambulateurs.

Ce que je reproche à l'interprétation de ces annonces de la Vierge, c'est que tous, pris par leurs passions politiques, attendent tout cela en un sens politique avec, opar dessus le marché, au lieu d'espérer le retour du Christ, la venue d'un grand Monarque CAPETIEN (Henri V), qui restaurera tout ! king

Ces fausses mystiques détournent les gens de l'espérance théologale et, par leur interprétation charnelle, les plonge dans un vain espoir POLITIQUE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 14:31

On peut aussi le voir comme ça, mais Philippe ou Fabienne ne me semblent pas directement être de ce parti, ils sont plutôt des chrétiens de la base, qui n'ont pas fait de théologie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 14:36

scholasate a écrit:
On peut aussi le voir comme ça, mais Philippe ou Fabienne ne me semblent pas directement être de ce parti, ils sont plutôt des chrétiens de la base, qui n'ont pas fait de théologie.

Et donc qui se font piégé par des "mystiques" qui interprètent les choses selon leur intelligence charnelle (politique).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 16:20

Comme le Padre Pio par exemple, annonçant les trois jours de ténèbres.


Dernière édition par philippe le Dim 10 Juil 2011, 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 16:29

Non, pas comme le Padre Pio ! Padre Pio annonçait un renouveau spirituel, pas un grand monarque politique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 16:48

scholasate a écrit:
...

La prière, pas les prophéties de malheur. Peut-être qu'en croyant dur comme fer que le grand avertissement, le châtiment, les ténèbres, etc. arriveront dans ce monde-ci, on accélère non pas la venue du Royaume, mais la venue de ces châtiments. Et dans ce cas, on est sous l'influence du Mauvais.
...
Les prophéties contenant des annonces de "malheurs" ou "châtiments" que ce soient les nombreuses prophéties de l'Ancien Testament en ce sens et concernant le peuple juif de l'Alliance (cf par exemple Jérémie) ou, plus spectaculaires, le Déluge, le châtiment des plaies de l'Egypte, Ninive (épargnée), ou plus récemment par La Salette ou Fatima avec des descriptions apocalyptiques, sont des annonces extraordinaires de faits extraordinaires advenus ou à venir sous condition, dans la perspective de conversions au Seigneur (dans le cas du Déluge pour remède extrême).

Ces prophéties ne sont pas du tout à mettre en antinomie avec la prière pour hâter la venue du Royaume de Dieu dans les coeurs, au contraire.

Il n'y a en fait aucune contre-indication chrétienne à croire à l'Avertissement en cela. D'ailleurs il n'est pas exact de classer l'Avertissement dans les châtiments à proprement parler; pour certains cela pourra avoir un "effet de ce genre" mais pas pour tous heureusement ! ... Et bien sûr de même pour le Grand Miracle à fortiori.

Libre à chacun d'y croire ou pas, comme toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Paul



Masculin Messages : 8
Inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 17:36

Je suis très sceptique quant aux apparitions de Garabandal. D'une part elles ne sont pas reconnues par l'église, d'autres parts il semblerait que certains des voyants se soient rétractés.
(cf wikipedia )

Je trouve très curieux toute cette histoire de miracle qui arriverait un jeudi... Je crois même que cette histoire pourrait nuire à l'image de l'église .. Chose curieuse, il semblerait que l'église de ce village menace de s'effondrer alors qu'elle a été restaurée en 1998.


Dernière édition par Paul le Dim 10 Juil 2011, 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 17:37

Je vais sur d'autres forums catholiques et on ne cesse de parler de cet Avertissement et de messages venant, soi-disant, de Dieu et annonçant un nouveau paradis terrestre. Je suis sceptique face à ces messages... scratch

Quand j'aurai du temps, je regarderai ce vidéo d'Arnaud. Smile
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 17:42


Je te loue Père des Cieux, d'avoir révélé ceci aux petits, et de l'avoir caché aux sages et aux savants.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 21:13

Simon1976 a écrit:
Je vais sur d'autres forums catholiques et on ne cesse de parler de cet Avertissement et de messages venant, soi-disant, de Dieu et annonçant un nouveau paradis terrestre. Je suis sceptique face à ces messages... scratch

Quand j'aurai du temps, je regarderai ce vidéo d'Arnaud. Smile

Cher Simon, tout message qui annonce le paradis sur terre est "millénariste" et condamné avec gravité par l'Eglise et pour cause : on a donné au XX° s et ces utopies ont fait des millions de mort.

On ne peut, sur terre, parce qu'on ne voit pas Dieu face à face, être UNANIME dans une seule direction. Cela n'est possible que dans un totalitarisme.

Voici le texte de l'Eglise :

CEC 676 :
Citation :

676 Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique : même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme (cf. DS 3839), surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, " intrinsèquement perverse " (cf. Pie XI, enc. " Divini Redemptoris " condamnant le " faux mysticisme " de cette " contrefaçon de la rédemption des humbles " ; GS 20-21).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 21:15

territoire en héritage a écrit:
scholasate a écrit:
...

La prière, pas les prophéties de malheur. Peut-être qu'en croyant dur comme fer que le grand avertissement, le châtiment, les ténèbres, etc. arriveront dans ce monde-ci, on accélère non pas la venue du Royaume, mais la venue de ces châtiments. Et dans ce cas, on est sous l'influence du Mauvais.
...
Les prophéties contenant des annonces de "malheurs" ou "châtiments" que ce soient les nombreuses prophéties de l'Ancien Testament en ce sens et concernant le peuple juif de l'Alliance (cf par exemple Jérémie) ou, plus spectaculaires, le Déluge, le châtiment des plaies de l'Egypte, Ninive (épargnée), ou plus récemment par La Salette ou Fatima avec des descriptions apocalyptiques, sont des annonces extraordinaires de faits extraordinaires advenus ou à venir sous condition, dans la perspective de conversions au Seigneur (dans le cas du Déluge pour remède extrême).

Ces prophéties ne sont pas du tout à mettre en antinomie avec la prière pour hâter la venue du Royaume de Dieu dans les coeurs, au contraire.

Il n'y a en fait aucune contre-indication chrétienne à croire à l'Avertissement en cela. D'ailleurs il n'est pas exact de classer l'Avertissement dans les châtiments à proprement parler; pour certains cela pourra avoir un "effet de ce genre" mais pas pour tous heureusement ! ... Et bien sûr de même pour le Grand Miracle à fortiori.

Libre à chacun d'y croire ou pas, comme toujours ...

Cher Territoire en héritage, il faut noter cependant que le "grand avertissement" est d'une autre nature que les annonces de jadis : un signe permanent dans le ciel, une telle épreuve et vision qu'on ne pourra plus que se prononcer pour ou contre Dieu, tout cela n'est pas un signe de ce monde mais un signe qui n'arrivera qu'à l'heure de la mort. En ce monde, c'est IMPOSSIBLE. Ce n'est pas la volonté de Dieu EN CE MONDE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 21:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Je vais sur d'autres forums catholiques et on ne cesse de parler de cet Avertissement et de messages venant, soi-disant, de Dieu et annonçant un nouveau paradis terrestre. Je suis sceptique face à ces messages... scratch

Quand j'aurai du temps, je regarderai ce vidéo d'Arnaud. Smile

Cher Simon, tout message qui annonce le paradis sur terre est "millénariste" et condamné avec gravité par l'Eglise et pour cause : on a donné au XX° s et ces utopies ont fait des millions de mort.

On ne peut, sur terre, parce qu'on ne voit pas Dieu face à face, être UNANIME dans une seule direction. Cela n'est possible que dans un totalitarisme.

Voici le texte de l'Eglise :

CEC 676 :
Citation :

676 Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique : même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme (cf. DS 3839), surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, " intrinsèquement perverse " (cf. Pie XI, enc. " Divini Redemptoris " condamnant le " faux mysticisme " de cette " contrefaçon de la rédemption des humbles " ; GS 20-21).

salut

Et même sous les régimes totalitaires, il y a de l'opposition, qui ne se manifeste pas toujours, et pour cause, mais elle est présente quand même.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 22:12

Arnaud Dumouch a écrit:
... il faut noter cependant que le "grand avertissement" est d'une autre nature que les annonces de jadis : un signe permanent dans le ciel, une telle épreuve et vision qu'on ne pourra plus que se prononcer pour ou contre Dieu, tout cela n'est pas un signe de ce monde mais un signe qui n'arrivera qu'à l'heure de la mort. En ce monde, c'est IMPOSSIBLE. Ce n'est pas la volonté de Dieu EN CE MONDE.

Je pense que vous faites une confusion sur l'Avertissement en supposant que ce sera un signe permanent dans le Ciel, cela n'a jamais été dit :

( cf. par exemple http://garabandalvoiedusalut.unblog.fr/lavertissement/ )

Citation :
... - L’Avertissement aura à la fois un caractère interne et externe :

interne dans le sens où chacun le ressentira au fond de lui-même en découvrant l’état de son âme. On connaîtra alors le mal que l’on a pu faire mais aussi, et surtout, le bien que l’on aurait pu faire et que l’on n'a pas fait.

externe dans le sens où un phénomène astral sera visible du monde entier. ...

Et il n'est même pas certain que cet Aviso entraînera instantanément la conversion ou la révulsion individuelle complète; pensez que le spirituel a aussi droit à la maturation. D'autre part à l'heure de la mort individuelle il n'y a pas spécialement de phénomène astral ! ...

Il n'y a aucune bonne raison chrétienne, selon moi, d'affirmer que l'Avertissement est impossible et encore bien moins que ce n'est pas la volonté de Dieu.


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 22:23

Cher Territoire en héritage, si donc vous visez un avertissement classique du style troisième guerre mondiale ou épidémie, c'est tout à fait possible et cela fut déjà l'objet d'annonces à Fatima (deuxième guerre mondiale et guerre froide).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 22:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Territoire en héritage, si donc vous visez un avertissement classique du style troisième guerre mondiale ou épidémie, c'est tout à fait possible et cela fut déjà l'objet d'annonces à Fatima (deuxième guerre mondiale et guerre froide).
Mais je vous assure qu'il n'est question de rien de cela et que ce n'est absolument pas mon imagination qui décide de la forme de l'Avertissement et ... et fort heureusement !!! ... Very Happy
Sur le site que j'ai indiqué on peut lire beaucoup plus de détails si on veut que le court extrait indiqué auparavant ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 22:42

Tel qu'il est décrit dans ce site, ce grand avertissement est celui que Jésus annone opour tout homme de toute génération, soit à l'heure de la mort, soit à la fin du monde.

Voici le texte :

Citation :

Matthieu 24, 29 "Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
Matthieu 24, 30 Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Dim 10 Juil 2011, 22:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Tel qu'il est décrit dans ce site, ce grand avertissement est celui que Jésus annone opour tout homme de toute génération, soit à l'heure de la mort, soit à la fin du monde.

Voici le texte :

Citation :

Matthieu 24, 29 "Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
Matthieu 24, 30 Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine
Je ne le pense pas quant à moi. Mais comme déjà dit, nous sommes libres de nos opinions.

Cependant à remarquer que le phénomène astral de l'Avertissement n'est pas décrit à Garabandal selon les termes de l'évangéliste ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 06:58

Vous êtes bien sûr libre de vos opinions, mais vous n'êtes pas libre de rester indifférent devant la vérité. La vérité demande une adhésion d'amour de l'intelligence. Pour une fois que l'intelligence est capable d'aimer, ne laissez pas passer l'occasion !
Il n'y a aucune nuance de mépris dans ce que je dis. Au contraire, je crois que les gens qui diffusent les messages de la Vierge de Garabandal ou d'ailleurs ont un rôle à jouer dans le réveil des chrétiens endormis. Mais avec discernement.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 09:36

scholasate a écrit:
Vous êtes bien sûr libre de vos opinions, mais vous n'êtes pas libre de rester indifférent devant la vérité. La vérité demande une adhésion d'amour de l'intelligence. Pour une fois que l'intelligence est capable d'aimer, ne laissez pas passer l'occasion !
Il n'y a aucune nuance de mépris dans ce que je dis. Au contraire, je crois que les gens qui diffusent les messages de la Vierge de Garabandal ou d'ailleurs ont un rôle à jouer dans le réveil des chrétiens endormis. Mais avec discernement.
Je suis content pour vous qu'il n'y ait pas de mépris dans ce que vous dites, que ce soit avec nuance ou pas.
Effectivement, d'autre part, aucun chrétien n'est libre de demeurer indifférent à la Vérité ne serait-ce que parce que Jésus le Christ notre Seigneur est la Voie, la Vérité et la Vie.
Il est vrai que l'Intelligence est l'un des sept dons sacrés et j'espère pour vous comme pour moi que ce don s'épanouisse comme chrétien, et nous devrions toujours avoir le meilleur discernement possible, cela est bien connu. Donc il est bon pour vous comme pour moi et pas seulement une fois (pourquoi se restreindre à une occasion?) mais le plus souvent possible de vivre les dons de Dieu, c'est exact.

Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 11:46

J'ai dit "pour une fois" car d'habitude l'intelligence se moque d'aimer, ce qui l'intéresse c'est de suivre sa propre logique, mathématique, où il n'y a pas de place pour l'irrationnel. Or quand la loi d'amour est déclarée par Dieu supérieure à la loi de justice, il y a une entorse à la rationalité comme nous la connaissons habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 12:18

scholasate a écrit:
J'ai dit "pour une fois" car d'habitude l'intelligence se moque d'aimer, ce qui l'intéresse c'est de suivre sa propre logique, mathématique, où il n'y a pas de place pour l'irrationnel. Or quand la loi d'amour est déclarée par Dieu supérieure à la loi de justice, il y a une entorse à la rationalité comme nous la connaissons habituellement.
Je pense qu'il y a là un petit problème concernant votre définition de "l'intelligence" qui se "moquerait d'aimer" car c'est assez flou ainsi exprimé je trouve ... De plus l'intelligence en général est loin de se limiter à une "logique", à une "mathématique" ou au "rationnel" que vous évoquez, et que l'on soit croyant ou incroyant d'ailleurs. Et bien plus en ce qui concerne l' Intelligence comme don de l'Esprit Saint, bien sûr.

Je ne suis vraiment pas sûr d'autre part que l'"entorse à la rationalité" soit ressenti aussi automatiquement que vous le suggérez; en tout cas ce ne devrait pas être le point de vue chrétien, effectivement.

Mais quoiqu'il en soit j'ai l'impression qu'on s'éloigne quelque peu du sujet ...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 13:27

Arnaud Dumouch a écrit:


Par exemple, à l'approche de notre mort, nous somme d'abord avertis par des signes comme quelques pepins de santé (avertissement). Puis vient la vieillesses et ses angoisses, sa solitude parfois, et les réflexions qui l'accompagne (châtiment). Enfin, vient la mort elle-même qui est un passage et qui, comme le Christ, peut durer plusieurs jours (trois jours de ténèbre). Dans ce passage de la mort, Le Christ apparaît dans sa gloire.

Arnaud, comment cela se passe t-il lors d'une mort violente ? (accident par exemple) : il n'y a pas d'avertissement..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 15:26

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Par exemple, à l'approche de notre mort, nous somme d'abord avertis par des signes comme quelques pepins de santé (avertissement). Puis vient la vieillesses et ses angoisses, sa solitude parfois, et les réflexions qui l'accompagne (châtiment). Enfin, vient la mort elle-même qui est un passage et qui, comme le Christ, peut durer plusieurs jours (trois jours de ténèbre). Dans ce passage de la mort, Le Christ apparaît dans sa gloire.

Arnaud, comment cela se passe t-il lors d'une mort violente ? (accident par exemple) : il n'y a pas d'avertissement..

Absolument. Et dans ce cas, l'avertissement se passe entre ce monde et l'autre. l'ange encore invisible va préparé peu à peu l'âme surprise par la mort à la rencontre qui va venir. Beaucoup de récit montrent ces âmes surprises par la mort entre ce monde et l'autre plusieurs jours, voire plusieurs mois, le temps que l'idée se fasse en elles.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 16:20

c'est que même les morts violentes durent plusieurs mois chez Arnaud Dumouch.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 16:25

le temps de la pensée peut aller très vite (voir sa vie passer devant ses yeux) ou très longtemps, et est déconnecté du temps physique.

Avouez que vous aimez ces histoires d'âmes coincées "dans l'entre-deux" juste par passion pour le spiritisme et autres sorcelleries du même genre, plus que pour illustrer vos enseignements qui n'ont pas besoin de ça en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Lun 11 Juil 2011, 16:38

nilamitp a écrit:
c'est que même les morts violentes durent plusieurs mois chez Arnaud Dumouch.

Il est vrai que le passage de la mort est comme le passage du peuple Hébreu depuis l'Egypte (cette vie) à la terre promise. Il arrive qu'il se transforme en un séjour de 40 ans dans le désert, entre ce monde et l'autre.

Et Dieu n'en est pas content :

Citation :

Deutéronome 8, 2 Souviens-toi de tout le chemin que Yahvé ton Dieu t'a fait faire pendant 40 ans dans le désert, afin de t'humilier, de t'éprouver et de connaître le fond de ton coeur : allais-tu ou non garder ses commandements?
Deutéronome 8, 3 Il t'a humilié, il t'a fait sentir la faim, il t'a donné à manger la manne que ni toi ni tes pères n'aviez connue, pour te montrer que l'homme ne vit pas seulement de pain, mais que l'homme vit de tout ce qui sort de la bouche de Yahvé.
Deutéronome 8, 4 Le vêtement que tu portais ne s'est pas usé et ton pied n'a pas enflé, au cours de ces 40 ans!
Deutéronome 8, 5 Comprends donc que Yahvé ton Dieu te corrigeait comme un père corrige son enfant,

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Mar 12 Juil 2011, 02:39

Fabienne Guerrero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Fabienne Guerrero a écrit:
le ciel annonce d'abord l'avertissement avant les châtiments des 3 jours de ténèbres.

Chère Fabienne, il est vrai que, habituellement, cela se passe comme cela : Par exemple, à l'approche de notre mort, nous somme d'abord avertis par des signes comme quelques pepins de santé (avertissement). Puis vient la vieillesses et ses angoisses, sa solitude parfois, et les réflexions qui l'accompagne (châtiment). Enfin, vient la mort elle-même qui est un passage et qui, comme le Christ, peut durer plusieurs jours (trois jours de ténèbre). Dans ce passage de la mort, Le Christ apparaît dans sa gloire.
Dans son Evangile, pour nous avertir de cela, Jésus dit :
Citation :
"Matthieu 16, 4 Génération mauvaise et adultère! elle réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas." Et les laissant, il s'en alla."
Le signe de Jonas sera notre descente de "trois jours" (symboliques) dans le passage de la mort. Et c'est là que le Christ viendra nous cchercher.

Et voilà ce que disait Marthe Robin :

Citation :
" Et......Marthe Robin m'a fait savoir, que quand des jeunes qui ne pratiquaient pas, meurent dans l'ignorance de Jésus, il va se passer plusieurs heures avant le jugement définitif; Et même plusieurs jours, où le Seigneur va se montrer à eux dans toute sa lumière; Et va leur demander: VEUX-TU DE MON AMOUR ? Et en général, les jeunes disent OUI".





Cher Arnaud,

Je fais confiance aux bons théologiens de l'Escorial mandatés pour étudier les messages. Puisqu'ils ont rendu leur avis positif auprès de l'Eglise il y a dejà quelques années, je garde la confiance et me prépare comme Dieu le demande pour l'avertissement tel qu'il est précisé à l'Escorial.

Pour écouter mes conférences sur l'Escorial voici les liens :

L'avertissement : http://fr.gloria.tv/?media=93015

Ceux qui souhaitent écouter une conférence complète sur les divers messages :

http://fr.gloria.tv/?media=122223

Soyez mille fois béni,




Soyez béni,

Bonjour Fabienne,

étant devenu totalement sourd je ne peux écouter ce que tu dis , mais j'ai confiance que le Seigneur va me guérir (en me bougeant aussi) de cette surdité qui en principe est inguérissable, ainsi je saurais ce que tu dis.

pour les 3 jours de ténèbres cela me parait bien possible il y a pas mal de choses qui se produisent dans le ciel et qui pourraient bien engendrer une jolie frousse aux humains, et puis rien qu'un bon volcan qui explose peu a lui seul éteindre la lumière quelques jours, ça en ferait trembler du monde et ensuite le choque en amènerait un grand nombre a prier dans le noir !

3 jours de nuit c'est long et la sensation de fin mettrait une belle pression sur les inconscients ! car ils réaliseraient a quel point tout peu être fini sans issue , et cela a quelque chose de commun avec l'idée du néant mourir c'est entrer dans la nuit sans direction, une fin sans sens !
Jésus a prévenu dans l'écriture qu'a un moment les événements iront en s’accélérant surtout au niveau des signes dans le ciel ébranlé !

n'ayez pas peur c'est que le ciel qui tombe et la voie lactée avec sinon tout va bien !Very Happy :bougie: :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Mar 12 Juil 2011, 07:43

Théodéric a écrit:


pour les 3 jours de ténèbres cela me parait bien possible il y a pas mal de choses qui se produisent dans le ciel et qui pourraient bien engendrer une jolie frousse aux humains, et puis rien qu'un bon volcan qui explose peu a lui seul éteindre la lumière quelques jours, ça en ferait trembler du monde et ensuite le choque en amènerait un grand nombre a prier dans le noir !

3 jours de nuit c'est long et la sensation de fin mettrait une belle pression sur les inconscients ! car ils réaliseraient a quel point tout peu être fini sans issue , et cela a quelque chose de commun avec l'idée du néant mourir c'est entrer dans la nuit sans direction, une fin sans sens !
Jésus a prévenu dans l'écriture qu'a un moment les événements iront en s’accélérant surtout au niveau des signes dans le ciel ébranlé !

n'ayez pas peur c'est que le ciel qui tombe et la voie lactée avec sinon tout va bien !Very Happy :bougie: :jesus:

Ca ne peut être un volcan puisque le message dit qu'on ne pourra attribuer au phénomène une cause naturelle ... Voilà pourquoi je maintiens que, vue la force surnaturelle du signe annoncé, il correspond à ce que nous vivons dans le passage de la mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Mer 13 Juil 2011, 21:42

J'ai regardé le vidéo. Merci pour les éclaircissements ! Thumright

Donc, il ne faut pas tout rejeter sur le grand avertissement mais il faut savoir discerner le vrai du faux à la lumière de l'enseignement de l'Église. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Mer 13 Juil 2011, 22:02

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 14 Juil 2011, 15:05

Philippe a écrit:
Les trois jours de ténèbres vont être provoqués par la grande Pentecôte d'amour que toute l'humanité va recevoir......ou se voir librement proposer. Ça va être un don d'amour pour un frère ou une sœur, mais comme on aime au Ciel ; avec la véhémence de l'amour comme au ciel.
Cet amour va comme faire exploser notre cœur et libérer toutes les scories de notre cœur, mais surtout et sous la véhémence de l'amour, faire exploser la dernière porte d'enfer devant nous, libérant du même coup tous...ce qui est mauvais, pour qui ça va être une tragédie irrémédiable et définitive ; un désespoir sans nom. Je ne vous dis pas le chambardement : Bonjour le grabuge.
Mais il ne s'agit pas de vivre un bel amour ou un beau mariage en vue, mais un amour fraternel du ciel. Et c'est là que le drame va vraiment commencer. Car comme nous sommes cent milliards d'hommes dans le phylum humain, il va falloir apprendre à aimer cent milliards de fois nos frères, de l'amour du ciel. C'est un drame
Je parle bien entendu des hommes bons, car les mauvais ne supporteront pas cet amour et vont périr.
Ce don d'amour va être un drame, et il va être le martyr absolu dépassant tous les autres martyrs : Le martyr d'amour.
Il va falloir apprendre petit à petit comment prier pendant ces trois jours de ténèbres, mais nous avons encore le temps. Ce n'est pas pour maintenant.
Arnaud a écrit:
Jésus annonce la même chose pour le jugement dernier.
Matthieu 24, 27 Comme l'éclair, en effet, part du levant et brille jusqu'au couchant, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme.
Matthieu 24, 28 Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours.
Matthieu 24, 29 "Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
Matthieu 24, 30 Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire.
Matthieu 24, 31 Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités.


Philippe, trompé par une interprétation millénariste rejetée par l'Eglise, attend cela pour bientôt au journal de 20 heures.
Fin de ce débat(Arnaud a verrouillé le sujet). Que chacun se fasse une opinion.

Droit de réponse

J'ai toujours dit que jusqu'au retour du Christ, la vie ne sera que douleur et combat, même si Jésus nous promet des moment plus heureux que d'autres, comme le Dimanche des rameaux pour l'Eglise, avant sa mort.

Et puis il ridiculise à dessein Garabandal, comme une pièce de puzzle ne rentrant pas dans ses conceptions perso, et verrouille ensuite le sujet pour avoir raison.
- Ce n'est pas les trois jours de ténèbres qui seront annoncés au journal de 20 heure, mais le Grand Miracle pour les 8 jours à venir....De l'à peu près et du n'importe quoi.
- Lers trois jours de ténèbres, physique, réels et pas seulement spirituels, ont été annoncé par tous les saints qui ont parlé sur le sujet et aucun n'a démenti....Padre Pio principalement. Mais Arnaud est plus fort que lui.
- Contrairement a ce qu'il affirme et sinon un évêque mais il y a longtemps, l'Eglise n'a pas condamné Garabandal et a même levé les interdictions. Donc Garabandal ne prêche pas le millénarisme, sinon l'Eglise aurait condamné.

Donc je reste sur ma position:

Aviso (de miséricorde) -------------Grand Miracle (de miséricorde)---------------Châtiments (si l'on n'a pas changé).

Et si l'on meurt avant(l'heure de la mort), le gain n'en sera que plus grand de s'être préparé à l'Aviso.
Tout concile, toute pentecôte, tous renouveaux, ne sont qu'une incarnation plus grande du Verbe. Attention au spiritualisme pur, car qui fait l'ange fait la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 14 Juil 2011, 15:38

Notre Seigneur nous a dit (de mémoire): "De signe, vous n'aurez que celui de Jonas"
C'est une phrase que j'ai reçue, personnellement, 2 fois.
J'ai pris une photo au mois de mars, cette année, d'un vol d'oies sauvages.
Je viens de la redécouvrir et j'ai remarqué une forme que je n'avais pas vu.


Mais bon ce que j'y vois, est sûrement personnel.
Je le reconnais.
Cela me fait penser à un gros poisson, aux trois jours dans son ventre et à ce passage de la mort (ténèbres) vers la Vie et RESURRECTION.

Bonjour Philippe, contente de ton retour sur ce forum.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 14 Juil 2011, 17:06

philippe a écrit:
Philippe a écrit:
Les trois jours de ténèbres vont être provoqués par la grande Pentecôte d'amour que toute l'humanité va recevoir......ou se voir librement proposer. Ça va être un don d'amour pour un frère ou une sœur, mais comme on aime au Ciel ; avec la véhémence de l'amour comme au ciel.
Cet amour va comme faire exploser notre cœur et libérer toutes les scories de notre cœur, mais surtout et sous la véhémence de l'amour, faire exploser la dernière porte d'enfer devant nous, libérant du même coup tous...ce qui est mauvais, pour qui ça va être une tragédie irrémédiable et définitive ; un désespoir sans nom. Je ne vous dis pas le chambardement : Bonjour le grabuge.
Mais il ne s'agit pas de vivre un bel amour ou un beau mariage en vue, mais un amour fraternel du ciel. Et c'est là que le drame va vraiment commencer. Car comme nous sommes cent milliards d'hommes dans le phylum humain, il va falloir apprendre à aimer cent milliards de fois nos frères, de l'amour du ciel. C'est un drame
Je parle bien entendu des hommes bons, car les mauvais ne supporteront pas cet amour et vont périr.
Ce don d'amour va être un drame, et il va être le martyr absolu dépassant tous les autres martyrs : Le martyr d'amour.
Il va falloir apprendre petit à petit comment prier pendant ces trois jours de ténèbres, mais nous avons encore le temps. Ce n'est pas pour maintenant.
Arnaud a écrit:
Jésus annonce la même chose pour le jugement dernier.
Matthieu 24, 27 Comme l'éclair, en effet, part du levant et brille jusqu'au couchant, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme.
Matthieu 24, 28 Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours.
Matthieu 24, 29 "Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
Matthieu 24, 30 Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire.
Matthieu 24, 31 Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités.


Philippe, trompé par une interprétation millénariste rejetée par l'Eglise, attend cela pour bientôt au journal de 20 heures.
Fin de ce débat(Arnaud a verrouillé le sujet). Que chacun se fasse une opinion.

Droit de réponse

J'ai toujours dit que jusqu'au retour du Christ, la vie ne sera que douleur et combat, même si Jésus nous promet des moment plus heureux que d'autres, comme le Dimanche des rameaux pour l'Eglise, avant sa mort.

Et puis il ridiculise à dessein Garabandal, comme une pièce de puzzle ne rentrant pas dans ses conceptions perso, et verrouille ensuite le sujet pour avoir raison.
- Ce n'est pas les trois jours de ténèbres qui seront annoncés au journal de 20 heure, mais le Grand Miracle pour les 8 jours à venir....De l'à peu près et du n'importe quoi.
- Lers trois jours de ténèbres, physique, réels et pas seulement spirituels, ont été annoncé par tous les saints qui ont parlé sur le sujet et aucun n'a démenti....Padre Pio principalement. Mais Arnaud est plus fort que lui.
- Contrairement a ce qu'il affirme et sinon un évêque mais il y a longtemps, l'Eglise n'a pas condamné Garabandal et a même levé les interdictions. Donc Garabandal ne prêche pas le millénarisme, sinon l'Eglise aurait condamné.

Donc je reste sur ma position:

Aviso (de miséricorde) -------------Grand Miracle (de miséricorde)---------------Châtiments (si l'on n'a pas changé).

Et si l'on meurt avant(l'heure de la mort), le gain n'en sera que plus grand de s'être préparé à l'Aviso.
Tout concile, toute pentecôte, tous renouveaux, ne sont qu'une incarnation plus grande du Verbe. Attention au spiritualisme pur, car qui fait l'ange fait la bête.
Encore une fois, Philippe, toute interprétation de ces signes aboutissant à une restauration MILLENARISTE est rejetée par l'Eglise.

Pour rester dans la foi catholique vous devez soi interpréter ces signes de manière limitée comme cela s'est passé à Fatima, soit (si vous croyez que ce sera universel au point que nul ne pourra plus douter) l'interpréter comme les évènement qui font entrer dans l'autre monde à l'heure de la mort ou à la fin du monde.

Ce n'est pas un avis personnel?. C'est induit par le CEC 676.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Que penser du grand avertissement ?   Jeu 14 Juil 2011, 18:43

Arnaud a écrit:
Encore une fois, Philippe, toute interprétation de ces signes aboutissant à une restauration MILLENARISTE est rejetée par l'Eglise.
Pour rester dans la foi catholique vous devez soi interpréter ces signes de manière limitée comme cela s'est passé à Fatima, soit (si vous croyez que ce sera universel au point que nul ne pourra plus douter) l'interpréter comme les évènement qui font entrer dans l'autre monde à l'heure de la mort ou à la fin du monde.
Ce n'est pas un avis personnel?. C'est induit par le CEC 676.

Fin du monde ? Non pas encore. Mais fin des temps, oui. Je ne donnerais que le témoignage de ce qui était écrit à Zeitoum sur la porte d'une église depuis des siècles :
"Ici en ce lieux apparaîtra la Vierge pendant un an. Et ceci se passera à la fin des temps".

Comment Jésus va-t-il nous préparer à son retour ? Nous laissera-t-il la possibilité de vivre notre purgatoire sur terre au milieu de grande souffrance et de grands combats ? Ne faut-il pas que par la grande pentecôte refusée ou acceptée il y ait une radicalisation du bien et du mal, afin que la moisson soit mûr ?
Et quand bien même en supposant que ceci soit une supercherie ; que fera Jésus avant son effectif retour,sinon nous prévenir doucement, nous préparer, envoyer ses prophètes: cf Jérémie : "Vos vieillards auront des songes et vos enfants des visions".

Mais ce n'est en rien du millénarisme, car avec de grands bonheurs va venir l'Antéchrist prophétisé à La Salette et par Catherine Emmerich, Anne Marie Taïga.....Et donc une période de grande douleur et de grands combats. Avec le Grand Monarque ne vient pas une ère de millénarisme, mais juste une période relativement plus heureuse et très courte(~25 ans), afin de faire vivre à l'Eglise son Dimanche des rameaux, avec malgré tout de grandes douleurs. Ensuite, après la chute de l'Antéchrist et le retour glorieux du Christ ??????? Dieu seul sait.

Souvenons-nous de ce que Jésus a dit (de mémoire) :
"Peuple incrédule à la nuque raide, au soleil qui rougeoie à son coucher vous savez dire que demain il fera beau, et vous ne savez pas reconnaître les signes du fils de l'homme".
Devons-nous être aussi incrédule ; aurions-nous reconnu le Christ de son vivant sur terre?
Revenir en haut Aller en bas
 
Que penser du grand avertissement ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que penser du grand avertissement ?
» Le Grand Avertissement 2009 : vous y croyez ?
» Que sera le grand avertissement ?
» A l'approche du Grand Avertissement
» Grand avertissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: