DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Catholique et Franc-Maçon est-ce possible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Lun 27 Juin 2011, 18:28

Je répète :

Ces deux pensées sont inconciliables : le FM (libre penseur) refuse l'idée même d'obéir à un Magistère humain pour croire en certains dogmes.

Il est plus facile d'être protestant (libre examen de tout) et FM de rite écossais. mais être catholique et FM, soumis au Magistère de la foi et en état de refus de ce Magistètre, je ne vois pas comment c'est possible.

Par contre, pour être FM du Grand Orient de France, dans une pensée purement laïque créant un monde aussi bon que possible et coupé entièrement de toute référence à Dieu et au sacré, je ne vois pas. C'est aussi contradictoire que d'être à la fois mondaion et chrétien, serviteur de Dieu et de Mammon !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Lun 27 Juin 2011, 18:37

A part être moine avec vœux de pauvreté, on a tous servit l'Argent un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Lun 27 Juin 2011, 18:40

nilamitp a écrit:
A part être moine avec vœux de pauvreté, on a tous servit l'Argent un jour ou l'autre.

Oui, tous. Et à cette époque là, si le monde était notre fin dernière, alors dieu ne l'était pas.

Attention, je ne dis pas que tous les FM sans exception n'ont que ce monde comme fin dernière. Il y a une grande spiritualité dans une tradition FM de rite écossais.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 28 Juin 2011, 00:16

Pour ma part je préfère être chrétien, catholique et FM plutôt que "catholique" à cette aune là :

Le « Journal de Saône et Loire », quotidien régional d’information diffusé dans le département où se situent Rimont (maison-mère de la Communauté des frères de St Jean) et Autun, évêché dont dépend canoniquement cette communauté de droit diocésain vient de publier pas moins de six articles sur cette congrégation. Ces articles sont consultables sur le site internet de ce quotidien.

Suite de l'article sur :
http://golias-news.fr/article5044.html
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 28 Juin 2011, 10:19

Encore une fois (bien que ce fut il y a fort longtemps désormais), comment peut-on citer en toute bonne foi un site comme Golias Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 28 Juin 2011, 10:44

Il est clair en tous cas, que toutes les communions des franc-maçons soit-disant catholiques sont sacrilèges.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 05 Juil 2011, 17:27

Voilà maintenant que les ménagères régimbaldiennes de plus de 50 ans ont des lumières sur ce qui plait ou non à Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 15:28

beranger a écrit:
Ce qui m'a choqué en tant que Franc Maçon, ce n'est pas tellement l'opposition ou l'incompatibilité entre la Franc Maçonnerie et l'Eglise, c'est plutôt l'immense hypocrisie puissance 1000 de la FM,

Je me disais aussi...

Je me souviens d'un frère qui était mis en examen pour une affaire d'abus de biens sociaux, au lieu d'être soutenu par nous, par ces frères FM, alors qu'il était présumé innocent, la Loge l'a toute de suite fait radié par vote de l'obédience,

Je ne sais pas quel fut votre obédience et votre degré au sein de votre loge. M'est avis, en me basant sur ce que vous écrivez que vous n'avez pas dû aller très loin. Désolé de vous décevoir mais la loge et l'obédience (qui au passage n'a fait qu'entériner la décision de la loge) ont eu raison. Car le cas est prévu dans les réglements intérieurs "Tout frère entrepris par la justice civile (pour quelque cas que ce soit) doit immédiatement en avertir le vénérable de sa loge". VM qui a le pouvoir de prendre une mesure d'urgence ou d'en déférer devant le Jury Fraternel en première instance, devant l'obédience le cas échéant. La procédure est contradictoire. Les décisions sont motivées. Dans le cas cité, la radiation est généralement automatique (dans un cas d'abus de biens sociaux on est rarement innocent).
En conclusion les statuts (déposés au greffe des tribunaux) ont été respectés.


Chaque mois, nous recevions par mail, l'état des radiations, des centaines de radiations par an, ce qui veut dire que si la FM ne démissionnait pas préventivement ses membres, elle ferait tous les jours la une des journaux dans les faits divers. Ainsi la FM ne respecte par la présomption d’innocence,

C'est également prévu par les statuts et afin d'éviter que certains soient tentés de frauder en s'inscrivant ailleurs il existe des conventions entre obédiences qui se communiquent ces listes. Quant à la présomption d'innocence elle est respectée tout au long de la procédure qui est contradictoire. Et si le membre est innocenté des faits pour lesquels il a été entrepris sa demande de réintégration est immédiatement prise en compte. Quant au volume des radiations il y a lieu de distinguer entre les décès, les démissions, les non paiements de cotisations abusifs, les manques d'assiduité, les mauvaises conduites. Les radiations pour motifs juridiques étant assez rares. En fait les choses sont comme dans toutes les associations concernant la perte de la qualité d'associé.

ainsi la FM ne respecte pas ce qu'elle dit au jeune impétrant, la phrase rituelle que s'entend dire le jeune qui vient de se faire initier, "félicitations mon Frère, maintenant tu es Maçon et tu l'es pour la vie !" hihihi !!! Non quand on est FM, on ne l'est pas pour la vie,

Vous oubliez simplement qu'en entrant en maçonnerie vous avez promis de respecter la Règle et les règlements particuliers. Vous oubliez aussi que "Dura Lex Ced Lex". Pour le reste c'est un épanchement de bile sans intérêt. Mais il est vrai que la maçonnerie ne s'oppose à rien et qu'elle n'a surtout pas à être opposée aux religions.

La Franc Maçonnerie m'a convaincu du Catholicisme, c'est déjà ça,

Et c'est pas rien... Bonne route dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 16:27

Bon un nouveau Caillet, Dellière...

Et puis avec le temps, je me suis aperçu que la FM ne proposait pas un chemin de vie, mais une conquête de l'avoir, et ce à tous les niveaux, vous m'aurez compris, et de cet avoir, j'avoue avoir eu ma part, je vous ai déjà dit que j'ai tous les hauts grades voulus...

Ce n'est pas parce qu'on atteint les plus hauts degrés qu'on en comprend le sens... et je suis loin d'avoir tout compris mais je cherche. Au moins vous avez l'honnêteté de reconnaître avoir eu votre part... dommage qu'elle se soit limitée à l'avoir c.à.d aux titres et à leurs honneurs.

Pour le reste j'ai pour règle de ne faire aucun commentaire sur les particularités obédiencielles et sur les rites. Sauf quand ils servent de prétexte pour dénigrer ceux qui sont différents et les rabaisser au rang de clubs affairistes voire pire.

Ce qui veut dire clairement que souvent les hommes sont bien meilleurs que les institutions auxquelles ils appartiennent.

C'est exactement pour ça, et quelques autres choses, que je me bats contre les idées fausses véhiculées ici.

Pour le reste des deux obédiences que j'ai connu, l'une était honnête, l'autre ne l'était pas

Nul n'est parfait. Et on change pas les choses de l'extérieur. De plus même l'honnêté n'est pas une donnée acquise il faut se battre tous les jours pour qu'elle soit et reste la marque d'une qualité majeure.

un bon catéchisme catholique est plus utile... pour recevoir la Lumière qui est Une !

Je ne saurais vous contredire au sujet de "la Lumière qui est Une" (encore que les scientifiques... ). Pour le cathéchisme... bonne lecture... Au fait c'est pas parce qu'on a un bon livre dans les mains... que l'institution qui le publie est plus parfaite que d'autres qui n'ont pas, elles, la prétention de détenir la Vérité (prenez connaissance de la dernière partie de ma signature);.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 16:52

Dont acte.
Je ne peux que vous souhaiter de vous sentir bien là où vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 16:55

Un membre de ce forum "Atomic" qui lui aussi était FM tenait le même discours que celui de Beranger...


Guenon: catholicisme et franc-maçonnerie


En Occident, l'exotérisme a revêtu une forme religieuse : celle du christianisme, et plus précisément du catholicisme, qui d'après Guénon est la seule organisation exotérique authentiquement traditionnelle, à l'exclusion donc du protestantisme. Néanmoins, les représentants de la tradition catholique lui semblent avoir perdu de vue sa signification profonde :

« il est assez douteux que le sens profond en soit encore compris effectivement, même par une élite peu nombreuse, dont l'existence se manifesterait sans doute par une action ou plutôt par une influence que, en fait, nous ne constatons nulle part. (La Crise du monde moderne, p. 115) »

Qui plus est, l'Occident a depuis longtemps rompu avec l'organisation sociale traditionnelle dont la religion catholique était la clé de voûte :
« La date précise de cette rupture est marquée dans l'histoire extérieure de l'Europe, par la conclusion des traités de Westphalie, qui mirent fin à ce qui subsistait encore de la "Chrétienté" médiévale pour y substituer une organisation purement "politique", au sens moderne et profane de ce mot. (Aperçus sur l'initiation, p. 243, note 3) »

À cet affaiblissement de « l'esprit traditionnel » dans le catholicisme, où il n'est plus conservé qu'à « l'état latent » correspond la disparition quasi-totale des organisations authentiquement initiatiques en Occident, avec d'une part, la destruction de l'Ordre du Temple, et d'autre part le départ pour l'Orient des véritables Rose-Croix. Ceux-ci étaient en réalité les initiés à l'ésotérisme chrétien qui, « d'accord avec les initiés à l'ésotérisme islamique [s'étaient réorganisés] pour maintenir, dans la mesure du possible, le lien qui avait été rompu par cette destruction. » Si l'on excepte quelques groupes très restreints et très fermés qui peuvent subsister encore, l'occidental moderne qui voudrait accéder à l'initiation, si toutefois il ne se tourne pas vers les traditions orientales, n'a pas d'autre choix que d'accéder à la seule organisation initiatique encore en activité en Occident : la franc-maçonnerie.


Celle-ci est néanmoins considérée par Guénon comme étant une « dégénérescence» de la Franc-maçonnerie originelle, qui n'était pas seulement « spéculative », mais également « opérative. » Guénon conteste en effet l'opinion selon laquelle « les Maçons "opératifs" étaient exclusivement des hommes de métier », qui peu à peu « "acceptèrent" parmi eux, à titre honorifique en quelque sorte, des personnes étrangères à l'art de bâtir», ce qui aurait marqué le passage d'une Maçonnerie opérative à une Maçonnerie spéculative. Loin d'être un progrès, explique-t-il, il s'agit d'un amoindrissement qui « consiste dans la négligence et l'oubli de tout ce qui est « réalisation », car c'est là ce qui est véritablement "opératif", pour ne plus laisser subsister qu'une vue purement théorique de l'initiation. »
Les conséquences de cet amoindrissement sont l'impossibilité pour l'initié de passer de l'initiation virtuelle à l'initiation effective :
« [...] la transmission initiatique subsiste bien toujours, puisque la "chaîne" traditionnelle n'a pas été interrompue ; mais, au lieu de la possibilité d'une initiation effective toutes les fois que quelque défaut individuel ne vient pas y faire obstacle, on n'a plus qu'une initiation virtuelle, et condamnée à demeurer telle par la force même des choses, puisque la limitation "spéculative" signifie proprement que ce stade ne peut plus être dépassé, tout ce qui va plus loin étant de l'ordre "opératif" par définition même. Cela ne veut pas dire, bien entendu, que les rites n'aient plus d'effet en pareil cas, car ils demeurent toujours, et même si ceux qui les accomplissent n'en sont plus conscients, le véhicule de l'influence spirituelle ; mais cet effet est pour ainsi dire "différé" quant à son développement "en acte", et il n'est que comme un germe auquel manquent les conditions nécessaires à son éclosion, ces conditions résidant dans le travail "opératif" par lequel seul l'initiation peut être rendue effective. (Aperçus sur l'initiation, pp. 95–196) »
Cette dégénérescence n'est toutefois pas inéluctable, puisque la « nature essentielle » de l'organisation reste la même tant que la « continuité de la transmission » initiatique est assurée : une restauration est toujours possible, « cette restauration devant alors nécessairement être conçue comme un retour à l'état "opératif". »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Gu%C3%A9non
Revenir en haut Aller en bas
Otis



Messages : 239
Inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 16:56

http://www.dailymotion.com/video/xjl5cq_1-4-ancien-franc-macon-francais-revelations-maurice-caillet_news

Et suivantes ;)

La maçonnerie a été condamnée par l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 17:02

Béh mon vieux je trouve qu'il y a beaucoup de Franc maçon sur ce site...

Quelle est la proportion dans un milieu professionel ? 3% ?

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 23:17

Otis a écrit:
http://www.dailymotion.com/video/xjl5cq_1-4-ancien-franc-macon-francais-revelations-maurice-caillet_news

Et suivantes ;)

La maçonnerie a été condamnée par l'Eglise.

Changez d'ascenceur mon vieux... le vôtre s'enfonce dans le lait caillé.
Et si vous saviez ce qu'on en fait de cette condamnation!!!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 23:20

Fox77 a écrit:
Béh mon vieux je trouve qu'il y a beaucoup de Franc maçon sur ce site...
Quelle est la proportion dans un milieu professionel ? 3% ?

Estimations
150 000 en France sur 25 millions d'actifs
5 millions environ dans le monde sur 4 milliards d'actifs.

Je vous laisse le soin des %
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 06 Juil 2011, 23:24

Il y a des milieux où vous êtes plus nombreux ou est ce un mythe ? Question (mis à part le catholicisme :beret: ;) )
J'en profite, ce n'est pas tous les jours que je rencontre un franc maçon. (enfin que je le sais)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Jeu 07 Juil 2011, 10:47

On peut estimer qu'en France au moins un maçon sur deux peut se revendiquer "catholique" et sans doute beaucoup plus de "Chrétien".

Il est certain que la socologie maçonnique compte une part importante de membres dans les classes plutôt aisées. Mais cela doit se partager à peu près avec les catégories plus populaires que sont les artisans, commercants, employés, cadres moyens et retraités. C'est vrai qu'on y rencontre peu d'ouvriers de la base. Je n'ai pas de chiffres précis. Je me base sur la sociologie des loges que je connais.

Il est vrai que la GLNF a une politique de recrutement (ça va faire plaisir à Karl) ciblée classe aisées. Que le GO, le DH... touche plutôt les classes moyennes (avec une forte proportion de fonctionnaires (tous secteurs)). Qu'à la GLFF (féminine) et la GLDF (masculine) le recrutement est plus mélangé.

Il se trouve qu'il y a des maçons en nombre dans le secteur de la politique et associatif (comme dans l'économie sociale). Cela tient au fait que la vocation du maçon est d'être engagé dans la cité. La très grande majorité d'entre-eux sont gens de bien mais il y a hélas aussi, comme partout, des moutons noirs.

Non Béranger le recrutement n'est pas du type "il faut...". Mais il est vrai qu'une obédience comme la GLNF à connu dans ce domaine quelques dérives. Le recrutement se fait par cooptation et accord majoritaire par vote (chez moi les 3/4) des membres de la loge. Cela exclue donc en principe le recrutement par copinage ou influence. Ceci étant il est évident qu'un artisan connaîtra probablement plus de commercants et d'artisans, voire d'ouvriers, que de grands patrons...

J'ai vu être reçus le même jour dans la même loge un important ministre de la république, un délégué CGT et un officier supérieur très catholique et jugulaire... je peux vous dire que - tout frères qu'ils étaient - ça a beaucoup fritté entre-eux avant qu'ils deviennent les meilleurs amis du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Jeu 07 Juil 2011, 11:14

[quote="adamev"]
Citation :
Il est vrai que la GLNF a une politique de recrutement (ça va faire plaisir à Karl) ciblée classe aisées.

C'est la vérité, point barre.

Et si vous n'étiez pas sur ce forum, il y a belle lurette que je ne penserais plus une minute à la franmaquerie.
Vous n'êtes pas fichu d'en donner au converti que je suis une image capable de me la faire regretter, et même vous avez grandement contribué depuis 2 ou 3 ans, alors que je ne nourrissais à son égard ni haine ni mépris, à me la faire prendre ne grippe.
N'en accusez que vos propos délibérément hostiles et méprisants envers Notre Sainte Mère l'Eglise, et même parfois insultants envers Notre-Seigneur Jésus-Christ.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Jeu 07 Juil 2011, 11:22

Soyez assuré mon cher que je ne cherche en aucun manière à vous faire regretter quoi que ce soit.
Ceci étant vu l'acharnement que vous mettez à la chose... je pense que qq part ça doit quand même vous travailler.
Quant au reste rien d'autre qu'un peu de bile.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Jeu 07 Juil 2011, 11:30

[quote="adamev"]
Citation :
Soyez assuré mon cher que je ne cherche en aucun manière à vous faire regretter quoi que ce soit.


C'est heureux... Et on s'en était aperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Jeu 28 Juil 2011, 17:05

Eglise et franc-maçonnerie : incompatibilité

Valeurs actuelles consacre un dossier aux relations entre l'Eglise et les franc-maçons. Mgr Rey y est longuement interrogé. Extraits :

"il n’est pas possible de faire partie d’une loge franc-maçonne et en même temps de professer la foi catholique. L’appartenance à la franc-maçonnerie, c’est l’adhésion à un système de pensée qui s’inscrit dans le relativisme, dans une négation de la place de la grâce de Dieu par rapport à l’effort de l’homme, dans un système qui relativise la place de l’Église aussi, et qui peut se définir comme l’exaltation d’une intelligence coupée de l’amour. C’est une nouvelle forme de gnosticisme.

Mais ne faut-il pas distinguer différents types de maçonneries ?

Il y en a en effet pour qui l’attestation de Dieu est tout à fait fondamentale, en une forme de déisme : mais de quel Dieu parle-t-on ? Pour nous, chrétiens, on parle de Dieu manifesté en Jésus-Christ, qui se révèle à travers le magistère de l’Église. Dieu ne relève pas simplement de la subjectivité mais s’est manifesté comme logos, c’est-à-dire comme raison, comme sagesse. Et c’est en lui qu’on trouve le critère suprême de l’intelligence, la pleine explication du sens de la vie. La franc-maçonnerie, en revanche, est marquée par le rationalisme : tout ce qui ne se justifie pas par la raison raisonnable n’a pas de valeur intrinsèque ; la foi est vite reléguée dans le subjectivisme et, pour certains, dans l’obscurantisme. Cela veut dire que, dans son essence même, au-delà des différenciations, la franc-maçonnerie est un principe qui porte atteinte à l’enseignement de l’Église.

[...] [P]our les maçons, il n’y a pas de vérité absolue ; tout part de l’intelligence de l’homme, de l’explication que l’homme donne de lui-même et du sens des choses ; la vie n’est plus reçue, mais elle est construite. C’est l’homme qui est chargé de transformer le monde par une connaissance intime des lois de l’Univers (c’est toute la vision de l’architecte), c’est l’homme qui se sauve par son intelligence, il n’a pas besoin de Dieu. Le recours à Dieu relève alors plus de l’émotion intérieure que de la grâce qui, pour nous, chrétiens, est au contraire le premier ressort de notre action."

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Jeu 28 Juil 2011, 19:02



Cent fois sur le métier...

Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon a sorti un nouveau livre aux éditions Salvator qui répond à la question "Peut-on être chrétien et franc-maçon ?" .Qu’en est-il vraiment ? La foi chrétienne est-elle conciliable avec la franc maçonnerie ? Quelle est la position de l’Église catholique vis-à-vis de ces courants ?

Telles sont les questions posées par l'auteur (Yvan de Rauglaudre) d'une note de lecture sur le site de l'évêque de Fréjus-Toulon Mrg Dominique Rey.

Et voilà ses réponses :
"La franc-maçonnerie n’imposerait aucun "principe" mais viserait plutôt à rassembler, au-delà des frontières des diverses religions et visions du monde, des hommes et des femmes de bonne volonté, sur la base de valeurs humanistes compréhensibles et acceptables par tous. La franc-maçonnerie constituerait un élément de cohésion pour tous ceux qui croient en l’Architecte de l’Univers et qui se sentent engagés à l’égard des ces orientations morales fondamentales qui sont définies, par exemple, dans le Décalogue ; elle n’éloignerait personne de sa religion mais constituerait au contraire une incitation à y adhérer davantage.".

.../... Voilà pourtant un commentateur qui s'est approché très près de la réalité maçonnique et qui a su éviter les habituels poncifs négatifs sur la FM. Merci Monsieur. Dieu, Grand Architecte de l'Univers, puisse-t-il inspirer tous vos frères en religion... A commercer par les clercs au service de "l'Eglise une, sainte, catholique et apostolique", seule Eglise instituée par le Christ et les premiers Apôtres.

Juste une petite précision : les FM ne croient pas au Grand Architecte de l'Univers comme les croyants croient en leur dieu (celui des chrétiens, des juifs, des musulmans... et sur la qualification duquel ils ne parviennent pas à s'entendre). Mais ils (les FM) proclament comme ils l'ont proclamé depuis leur origine "l'existence d'un Principe Créateur" (comme Cause Première).

http://lodgamour.blogspirit.com/
http://lodgamour.blogspirit.com/archive/2008/02/29/un-rey-onnant-morceau-d-antimaconnisme.html


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Ven 04 Nov 2011, 16:27


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Sam 05 Nov 2011, 09:34

Cher Adamev, ce type de réplique ne vous n'honore guère et ne saurait être considéré comme de l'humour, mais plutôt de la tentative de dénigrement facile:" Voilà maintenant que les ménagères régimbaldiennes de plus de 50 ans ont des lumières sur ce qui plait ou non à Dieu..."
La franc-maçonnerie est bien une organisation manifestement de polarité masculine, malgré certaines initiations féminines depuis le... XVIIIème siècle, et l'on sent encore quelques résistances chez vous à admettre une lueur d'intelligence chez une femme.....
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Sam 05 Nov 2011, 10:40

Cette réplique vaut pour ceux et celles qui se contentent de répéter les sottises que d'autres ont inventées avant eux ou elles. Et dans ce domaine la nommée Fabienne ne fait que répéter les biperies du nommé Régimbald grand com.plotiste devant l'Eternel.

Quand à admettre "une lueur d'intelligence chez les femmes" posez donc cette question à l'église romaine qui les vire du service du choeur et ne leur reconnait pas assez de dignité pour en faire autre chose que des servantes (quoiqu'il y ait aussi de la noblesse dans cet état).

Quand à la maçonnerie, s'il est vrai qu'elle a pu être myso jusqu'à la dernière grande guerre et qu'elle l'est encore dans les pays anglo-saxons, nous comptons parmi nous environ 30 000 maçonnes en France toutes parfaitement reconnues à part entière. Ce que nous refusons c'est l'entrisme féministe. Il y a en France une obédience féminine et plusieurs obédiences mixtes prêtes à accueillir toutes les candidates de qualité. Comme dans l'Ecriture il y a plusieurs demeures dans la maison du père.
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Sam 05 Nov 2011, 13:22

Un point partout: il est vrai que l'Eglise n'est pas un exemple à suivre en ce domaine, je vous l'accorde entièrement. Mais la sottise, certes nom commun féminin, n'est cependant pas l'apanage des représentantes du sexe faible... Je n'ignore point que la maçonnerie soit ouverte aux femmes, maçonnes, ne rime certes pas avec connes...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Sam 05 Nov 2011, 14:05

Soyons heureux alors d'attirer à nous les meilleures d'entre-elles.
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Sam 05 Nov 2011, 14:34

Saluons donc alors en ce jour Olympe de Gouges qui acheva, exclue de la citoyenneté, une vie de combat sur un échafaud le 6 novembre 1793, après avoir proclamé (dans une grande solitude) la Déclaration des Droits de la femme et de la citoyenne en 1791...
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 13:01

MIKAELE a écrit:
Saluons donc alors en ce jour Olympe de Gouges qui acheva, exclue de la citoyenneté, une vie de combat sur un échafaud le 6 novembre 1793, après avoir proclamé (dans une grande solitude) la Déclaration des Droits de la femme et de la citoyenne en 1791...




Des historiens modernes ont eu le mérite de mettre en évidence la vérité selon laquelle la société médiévale chrétienne était (paradoxalement ?) objectivement moins machiste que celle qui est sortie des Lumières en France. A savoir sous les Républiques successives, jusqu'à l'octroi enfin du droit de vote des femmes en 1944...

Les historiens et intellectuels des Lumières ont calomnié, noirci et manipulé l'Histoire du MA et de la monarchie, à des fins idéologiques évidentes ! Quoique vous FM (peut-être beaucoup moins les femmes Laughing ) puissiez en dire ! :P



Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 17:06


Merci Arnaud pour cette très belle synthèse sur l'évolution de la position de l'Eglise catholique vis à vis de la FM...


Je me permets quand même de vous faire remarquer une petite coquille, une erreur que vous faites à la 15'30, lorsque vous dites que l'appartenance à la FM n'est pas "techniquement" compatible avec celle au catholicisme.

Il aurait mieux valu dire "spirituellement", comme d'ailleurs vous le dites au début de votre vidéo. Car certains FM comme Adamev utilise justement l'argument de technicité juridique (le Parlement français n'ayant pas ratifié la bulle de Clément XII, et Jean XXIII ayant levé l'excommunication canonique...).

Vous comprenez ?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 17:12

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 19:47

Emmanuel75 a écrit:

Merci Arnaud pour cette très belle synthèse sur l'évolution de la position de l'Eglise catholique vis à vis de la FM...


Je me permets quand même de vous faire remarquer une petite coquille, une erreur que vous faites à la 15'30, lorsque vous dites que l'appartenance à la FM n'est pas "techniquement" compatible avec celle au catholicisme.

Il aurait mieux valu dire "spirituellement", comme d'ailleurs vous le dites au début de votre vidéo. Car certains FM comme Adamev utilise justement l'argument de technicité juridique (le Parlement français n'ayant pas ratifié la bulle de Clément XII, et Jean XXIII ayant levé l'excommunication canonique...).

Vous comprenez ?


Pour ma part je n'ai jamais soulevé cet argument "technique" franco-français (sauf à dire que V.II a exclu (au sens de ne reconnait plus) la FM comme organisation complotant contre l'église romaine).

La question ne se pose pas dans la ratification ou non par le Parlement français de l'encyclique "In Eminenti". Mais bien dans la légalité même de cette condamnation (et des suivantes y compris la déclaration d'incompatibilité de 83) au vu des règles canoniques en vigueur sous Clément et suivants. Je vous rappelle que cette encyclique commence en expliquant qu'elle est prise sous l'influence "de la rumeur publique" et de "l'insinuation d'hommes pieux" (en d'autres termes la calomnie). Qu'elle n'a pas été prise à la suite d'un procès public contradictoire (prévu par le droit canonique) et qu'elle ne repose sur aucune preuve (ou sur des preuves fabriquées) ainsi que le démontre par exemple l'excellente analyse*** du père Ferrer-Benimeli (très éminent historien, professeur de l'Université de Saragosse et spécialiste des relations église (romaine) - franc-maçonnerie). Egalement dans une moindre mesure les études du père Rousse-Lacordaire. Ou, en son temps, celles du RP Riquet qui ont largement démenti les mensonges encore proférés aujourd'hui par le père (sic) Verlinde.

Quant à la "compatibilité" ou non je partage partiellement le pv "technique". Car comment faire cohabiter un système dogmatique, clos sur lui même (l'organisation et le magistère romain), avec une institution qui ne l'est pas. Quant à la "spiritualité" je vous trouve bien présomptueux d'en juger (que vaut en effet la vôtre?).

*** Dervy - Les archives secrètes du Vatican et de la Franc-Maçonnerie - Histoire d'une condamnation papale.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 20:06

adamev a écrit:
Mais bien dans la légalité même de cette condamnation (et des suivantes y compris la déclaration d'incompatibilité de 83) au vu des règles canoniques en vigueur sous Clément et suivants.

Franchement, cet argument est peu intéressant.

Ce n'est pas la question de la légalité qui imorte mais le fait intellectuel seul !

Vous savez bien à quel point, comme FM, vous n'arrivez pas à accepter que le successeur de Pierre est revêtu d'un charisme d'infaillibilité par le Christ pour expliquer la doctrine du salut.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 22:28

adamev a écrit:


Citation :
Pour ma part je n'ai jamais soulevé cet argument "technique" franco-français (sauf à dire que V.II a exclu (au sens de ne reconnait plus) la FM comme organisation complotant contre l'église romaine).

La question ne se pose pas dans la ratification ou non par le Parlement français de l'encyclique "In Eminenti". Mais bien dans la légalité même de cette condamnation (et des suivantes y compris la déclaration d'incompatibilité de 83) au vu des règles canoniques en vigueur sous Clément et suivants. Je vous rappelle que cette encyclique commence en expliquant qu'elle est prise sous l'influence "de la rumeur publique" et de "l'insinuation d'hommes pieux" (en d'autres termes la calomnie). Qu'elle n'a pas été prise à la suite d'un procès public contradictoire (prévu par le droit canonique) et qu'elle ne repose sur aucune preuve (ou sur des preuves fabriquées) ainsi que le démontre par exemple l'excellente analyse*** du père Ferrer-Benimeli (très éminent historien, professeur de l'Université de Saragosse et spécialiste des relations église (romaine) - franc-maçonnerie). Egalement dans une moindre mesure les études du père Rousse-Lacordaire. Ou, en son temps, celles du RP Riquet qui ont largement démenti les mensonges encore proférés aujourd'hui par le père (sic) Verlinde.

Quant à la "compatibilité" ou non je partage partiellement le pv "technique". Car comment faire cohabiter un système dogmatique, clos sur lui même (l'organisation et le magistère romain), avec une institution qui ne l'est pas.


Cher Adamev, que la condamnation canonique de la FM par l'Eglise catholique soit plus ou moins bien solidement fondée légalement est, comme l'a bien relevé Arnaud, une question somme toute secondaire. Car il ne s'agit pas que d'un malentendu historique, même si les relations mutuelles se sont un peu détendues. L'Eglise romaine s'est appuyée aussi sur des faits, sur des éléments objectifs (options philosophiques, constitutions maçonniques, rituels etc.) et sur des fruits spirituels objectifs (prise de recul par rapport au Magistère et à ses développements dogmatiques etc.). D'ailleurs ne vous définissez-vous pas vous-même comme un catholique non romain ? Au diable donc la reconnaissance papale, n'est-ce pas ?

Citation :
Quant à la "spiritualité" je vous trouve bien présomptueux d'en juger (que vaut en effet la vôtre?).

Par "incompatible spirituellement", il fallait comprendre "quant à la conception de la vie spirituelle et du Salut" et non pas "spiritualité", qui renvoie à des expériences spirituelles très diverses en dehors du catholicisme, et qu'il ne m'appartient pas ici de juger...



Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 23:37

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Mais bien dans la légalité même de cette condamnation (et des suivantes y compris la déclaration d'incompatibilité de 83) au vu des règles canoniques en vigueur sous Clément et suivants.

Franchement, cet argument est peu intéressant.

Ce n'est pas la question de la légalité qui imorte mais le fait intellectuel seul !

Vous savez bien à quel point, comme FM, vous n'arrivez pas à accepter que le successeur de Pierre est revêtu d'un charisme d'infaillibilité par le Christ pour expliquer la doctrine du salut.

A titre maçonnique en effet car la FM n'a pas pour objet le salut (encore que...). A titre de "catholique +- adogmatique" même si je n'accepte pas tous les dogmes d'appartenance (et semble-t-il je ne suis pas le seul) je professe le même Crédo que vous.

Quant au déni de légalité comment appelez-vous une organisation qui méprise ses propres règles???? Qui ne permet pas mis en cause de se défendre? Si le droit est trahi et si l'accusation ne repose que sur la calomnie c'est la validité du jugement qui est en cause... entièrement. Et c'est justement la raison qui a fait que le Parlement de Paris n'a jamais entériné les condamnations papales (en plus de quelques considérations politiques eu égard à la présence de nombre de ses membres, de la noblesse et de la bourgeoisie, dans les loges).
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mar 08 Nov 2011, 23:52

Emmanuel75 a écrit:
Cher Adamev, que la condamnation canonique de la FM par l'Eglise catholique soit plus ou moins bien solidement fondée légalement est, comme l'a bien relevé Arnaud, une question somme toute secondaire. Car il ne s'agit pas que d'un malentendu historique, même si les relations mutuelles se sont un peu détendues. L'Eglise romaine s'est appuyée aussi sur des faits, sur des éléments objectifs (options philosophiques, constitutions maçonniques, rituels etc.) et sur des fruits spirituels objectifs (prise de recul par rapport au Magistère et à ses développements dogmatiques etc.). D'ailleurs ne vous définissez-vous pas vous-même comme un catholique non romain ? Au diable donc la reconnaissance papale, n'est-ce pas ?


Je me définis comme "catholique +- adogmatique". Nuance!!! Non relisez les encycliques afférentes et vous verrez que ce n'est nullement le fondement des condamnations. Il faut attendre la déclaration de 83 pour voir utiliser l'argument du relativisme. Mais qu'est-ce que le relativisme quand on voit deux papes se réunir pour prier avec les représentants des autres religions et spiritualités? Si vous ne connaissez pas la réponse demandez à Julieng ou Chrispol qu'ils vous expliquent. Et surtout ne me parlez pas de la rencontre de qq maçons allemands avec des théologiens catholiques qui ne fut qu'une parodie de dialogue (avec d'ailleurs des maçons qui n'avaient aucune qualité pour cela). Bref l'inanité de ces condamntions a été parfaitement démontrée par de nombreux historiens (dont Ferrer-Benimelli).

Citation :
Par "incompatible spirituellement", il fallait comprendre "quant à la conception de la vie spirituelle et du Salut" et non pas "spiritualité", qui renvoie à des expériences spirituelles très diverses en dehors du catholicisme, et qu'il ne m'appartient pas ici de juger...

Que savez-vous de la spiritualité maçonnique et de sa conception? Vous êtes maçon? Est-ce que moi je me prononce sur la parfaite catholicité de la vôtre?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:00

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Mais bien dans la légalité même de cette condamnation (et des suivantes y compris la déclaration d'incompatibilité de 83) au vu des règles canoniques en vigueur sous Clément et suivants.

Franchement, cet argument est peu intéressant.

Ce n'est pas la question de la légalité qui imorte mais le fait intellectuel seul !

Vous savez bien à quel point, comme FM, vous n'arrivez pas à accepter que le successeur de Pierre est revêtu d'un charisme d'infaillibilité par le Christ pour expliquer la doctrine du salut.

A titre maçonnique en effet car la FM n'a pas pour objet le salut (encore que...). A titre de "catholique +- adogmatique" même si je n'accepte pas tous les dogmes d'appartenance (et semble-t-il je ne suis pas le seul) je professe le même Crédo que vous.

Quant au déni de légalité comment appelez-vous une organisation qui méprise ses propres règles???? Qui ne permet pas mis en cause de se défendre? Si le droit est trahi et si l'accusation ne repose que sur la calomnie c'est la validité du jugement qui est en cause... entièrement. Et c'est justement la raison qui a fait que le Parlement de Paris n'a jamais entériné les condamnations papales (en plus de quelques considérations politiques eu égard à la présence de nombre de ses membres, de la noblesse et de la bourgeoisie, dans les loges).

Cher Adamev, A partir d'une expression ambigüe du pape Pie IX vous visant (complot satanique), un courant chrétien s'est précipité pour vous accuser d'offrir des sacrifice et des orgies à Satan la nuit.

Vous savez ce qu'est la théorie du complot ? On ne l'arrête jamais.

Cette théorie du Complot n'est pas enseigné par le pape. Ne confondez pas.

Lui visait un lutte à mort sur le terrain du pouvoir politique et du sens de la vie.

L'Eglise a perdu sur le terrain politique et c'est venu d'une décision de Dieu.

Par contre, sur le terrain du sens de la vie, elle continuera jusqu'à son élévation sur la croix à proclamer : "Je crois en toutes les vérités révélées par Dieu et manifestées à travers son Eglise".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:27

Je comprend très bien la condamnation de la Franc Maçonnerie par l'Eglise, mais dans ce cas je ne comprend pas sa condescendance vis-à-vis de l'Islam et du Coran qui professe de façon dogmatique l'écrasement de l'Eglise et de l'Evangile. Il y a là quelque chose qui ne me semble pas logique.

Deux exemples :

- Abdel Kader qui était FM a sauvé 20 000 Chrétiens (dont la famille du père Boulad) en les accueillant alors qu'ils étaient persécutés par la Turquie

- Au moment de ma demande de reconnaissance de nullité de mariage à l'officialité, j'ai dû quitté ma paroisse (contre l'avis du curé) car un groupe en avait pris le contrôle et m'avait signifié mon exclusion. Et ceci sans aucun dialogue pour comprendre ce que je vivais.
A mon boulot à la MGEN (bastion de la FM)ça n'allait guère mieux, mais il ne m'ont pas viré.


Fabienne. j'admet très bien que d'une manière générale bon nombre de FM vont en enfer car "ils ont professé un autre évangile que celui du Christ". Mais dans ce cas quel a été le sort finale de Mahomet et celui des musulmans qui refuse la Vérité quand celle-ci leur est présentée de façon claire ? Pourquoi l'Eglise nous cache t'elle la Vérité ? Beaucoup de Chrétien en ce moment deviennent Kryptomusulman et mettent leur salut en danger parce que l'Eglise ne dit pas la vérité à ce sujet........et aussi, il faut bien le dire, parce que le ciel se tait.


Dernière édition par philippe le Mer 09 Nov 2011, 10:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:34

Cher Philippe, l'Eglise a pris maintenant la même attitude d'ouverture et de dialogue avec la FM qu'avec l'islam. Et le pape Benoît XVI vient de le prouver en invitant à Assise des FM.

Et cependant, l'Eglise continue d'affirmer qu'on ne peut être musulman et catholique, ni FM et catholique.

C'est contradictoire.

Si cela paraît évident pour l'islam, beaucoup ne le croient pas pour la FM et ils se trompent : Comment peut-on en même temps refuser l'autorité du dogme (pensée fondatrice des FM) et adhérer au dogme ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:35

Là c'est OK thumleft
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Adamev, A partir d'une expression ambigüe du pape Pie IX vous visant (complot satanique), un courant chrétien s'est précipité pour vous accuser d'offrir des sacrifice et des orgies à Satan la nuit.
Vous savez ce qu'est la théorie du complot ? On ne l'arrête jamais. Cette théorie du Complot n'est pas enseigné par le pape. Ne confondez pas.

Comme vous y allez...
Les accusations de satanisme, de complot, contre l'église romaine et les états, ainsi que d'autres fariboles, sont présentes dès Clément XII et son encyclique "In Eminenti" considérée comme la première condamantion de la maçonnerie. A ce titre ces théories sont donc bien enseignées par le pape Clément et par ses successeurs bien avant P.IX et ce jusquà au moins JP.II et on connait ce qu'en dit B.XVI

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:43

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Adamev, A partir d'une expression ambigüe du pape Pie IX vous visant (complot satanique), un courant chrétien s'est précipité pour vous accuser d'offrir des sacrifice et des orgies à Satan la nuit.
Vous savez ce qu'est la théorie du complot ? On ne l'arrête jamais. Cette théorie du Complot n'est pas enseigné par le pape. Ne confondez pas.

Comme vous y allez...
Les accusations de satanisme, de complot, contre l'église romaine et les états, ainsi que d'autres fariboles, sont présentes dès Clément XII et son encyclique "In Eminenti" considérée comme la première condamantion de la maçonnerie. A ce titre ces théories sont donc bien enseignées par le pape Clément et par ses successeurs bien avant P.IX et ce jusquà au moins JP.II et on connait ce qu'en dit B.XVI


Citez moi le texte. Je vous défie de trouver cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 10:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, l'Eglise a pris maintenant la même attitude d'ouverture et de dialogue avec la FM qu'avec l'islam. Et le pape Benoît XVI vient de le prouver en invitant à Assise des FM.

Des noms... vite!!!
Vous confondez laïcs non croyants avec francs-maçons...


Citation :
Et cependant, l'Eglise continue d'affirmer qu'on ne peut être musulman et catholique, ni FM et catholique. C'est contradictoire. Si cela paraît évident pour l'islam, beaucoup ne le croient pas pour la FM et ils se trompent : Comment peut-on en même temps refuser l'autorité du dogme (pensée fondatrice des FM) et adhérer au dogme ?

L'église romaine peut affirmer ce qu'elle veut y compris quand c'est contraire à la vérité et aux préceptes évangéliques. Tous les dogmes ne sont pas d'égale valeur. Les dogmes de foi sont incontestables et la FM de tradition le prouve en affirmant l'existence d'un Principe Créateur pensant et agissant (importe peu le nom qui lui est donné). Les dogmes d'appartenance (type infaillibilité) ne le sont pas (ils sont d'ailleurs largement contestés par les autres église chrétiennes).
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Catholique et Franc-Maçon est-ce possible   Mer 09 Nov 2011, 11:06

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Adamev, A partir d'une expression ambigüe du pape Pie IX vous visant (complot satanique), un courant chrétien s'est précipité pour vous accuser d'offrir des sacrifice et des orgies à Satan la nuit.
Vous savez ce qu'est la théorie du complot ? On ne l'arrête jamais. Cette théorie du Complot n'est pas enseigné par le pape. Ne confondez pas.

Comme vous y allez...
Les accusations de satanisme, de complot, contre l'église romaine et les états, ainsi que d'autres fariboles, sont présentes dès Clément XII et son encyclique "In Eminenti" considérée comme la première condamantion de la maçonnerie. A ce titre ces théories sont donc bien enseignées par le pape Clément et par ses successeurs bien avant P.IX et ce jusquà au moins JP.II et on connait ce qu'en dit B.XVI


Citez moi le texte. Je vous défie de trouver cela.

« CLÉMENT, ÉVÊQUE, SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU,

À tous les fidèles de Jésus-Christ, salut et Bénédiction Apostolique.


Élevé par la divine Providence au plus haut degré de l’apostolat, tout indigne que Nous en sommes, selon le devoir de la surveillance pastorale qui Nous est confiée, Nous avons, constamment secouru par la grâce divine, porté notre attention avec tout le zèle de notre sollicitude, sur ce qui, en fermant l’entrée aux erreurs et aux vices, peut servir à conserver avant tout l’intégrité de la religion orthodoxe, et à bannir du monde catholique, dans ces temps si difficiles, les risques de troubles.


Nous avons appris, par la rumeur publique, qu’il se répand à l’étranger, faisant chaque jour de nouveaux progrès, certaines sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules, appelés communément du nom de Francs-Maçons ou d’autres noms selon la variété des langues, dans lesquels des hommes de toute religion et de toute secte, affectant une apparence d’honnêteté naturelle, se lient entre eux par un pacte aussi étroit qu’impénétrable, d’après des lois et des statuts qu’ils se sont faits, et s’engagent par serment prêté sur la Bible, et sous les peines les plus graves, à couvrir d’un silence inviolable tout ce qu’ils font dans l’obscurité du secret.

Mais comme telle est la nature du crime qu’il se trahit lui-même en poussant des cris qui le font découvrir et le dénoncent, les sociétés ou conventicules susdits ont fait naître de si forts soupçons dans l’esprit des fidèles, que s’enrôler dans ces sociétés c’est, auprès des personnes de probité et de prudence, s’entacher de la marque de perversion et de méchanceté; car s’ils ne faisaient point de mal, ils ne haïraient pas ainsi la lumière; et ce soupçon s’est tellement accru que, dans plusieurs États, ces dites sociétés ont été, depuis longtemps déjà, proscrites et bannies comme contraires à la sûreté des royaumes.

C’est pourquoi, Nous, réfléchissant sur les grands maux qui résultent ordinairement de ces sortes de sociétés ou conventicules, non seulement pour la tranquillité des États temporels, mais encore pour le salut des âmes, et voyant que par là elles ne peuvent nullement s’accorder avec les lois civiles et canoniques; et comme les oracles divins Nous font un devoir de veiller nuit et jour en fidèle et prudent serviteur de la famille du Seigneur pour que ce genre d’hommes, tels des voleurs, ne percent la maison, et tels des renards, ne travaillent à démolir la vigne, ne pervertissent le cœur des simples et ne le transpercent dans le secret de leurs dards envenimés; pour fermer la voie très large qui de là pourrait s’ouvrir aux iniquités qui se commettraient impunément, et pour d’autres causes justes et raisonnables de Nous connues, de l’avis de plusieurs de nos vénérables frères Cardinaux de la Sainte Église Romaine, et de Notre propre mouvement, de science certaine, après mûre délibération et de Notre plein pouvoir apostolique,


Nous avons conclu et décrété de condamner et d’interdire ces dites sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules appelés du nom de Francs-Maçons, ou connus sous toute autre dénomination, comme Nous les condamnons et les défendons par Notre présente constitution, valable à perpétuité.


C’est pourquoi Nous défendons sévèrement et en vertu de la sainte obéissance, à tous et à chacun des fidèles de Jésus-Christ, de quelque état, grade, condition, rang, dignité et prééminence qu’ils soient, laïcs ou clercs, séculiers ou réguliers méritant même une mention particulière, d’oser ou de présumer, sous quelque prétexte, sous quelque couleur que ce soit, d’entrer dans les dites sociétés de Francs-Maçons ou autrement appelées, ni de les propager, les entretenir, les recevoir chez soi; ni de leur donner asile ou protection, y être inscrits, affiliés, y assister ni leur donner le pouvoir ou les moyens de s’assembler, leur fournir quelque chose, leur donner conseil, secours ou faveur ouvertement ou secrètement, directement ou indirectement, par soi ou par d’autres, de quelque manière que ce soit, comme aussi d’exhorter les autres, les provoquer, les engager à se faire inscrire à ces sortes de sociétés, à s’en faire membres, à y assister, à les aider et entretenir de quelque manière que ce soit, ou les conseiller: et Nous leur ordonnons absolument de se tenir strictement à l’écart de ces sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules, et cela sous peine d’excommunication à encourir par tous les contrevenants désignés ci-dessus, ipso facto et sans autre déclaration, excommunication de laquelle nul ne peut recevoir le bienfait de l’absolution par nul autre que Nous, ou le Pontife Romain qui nous succèdera, si ce n’est à l’article de la mort.


Nous voulons de plus et mandons que les Évêques comme les Prélats supérieurs et autres Ordinaires des lieux, que tous les Inquisiteurs de l’hérésie fassent information et procèdent contre les transgresseurs, de quelque état, grade, condition, rang, dignité ou prééminence qu’ils soient, les répriment et les punissent des peines méritées, comme fortement suspects d’hérésie; car Nous leur donnons, et à chacun d’eux, la libre faculté d’instruire et de procéder contre lesdits transgresseurs, de les réprimer et punir des peines qu’ils méritent, en invoquant même à cet effet, s’il le faut, le secours du bras séculier.


Nous voulons aussi qu’on ajoute aux copies des présentes, même imprimées, signées de la main d’un notaire public, et scellées du sceau d’une personne constituée en dignité ecclésiastique, la même foi que l’on ajouterait aux présentes, si elles étaient représentées ou montrées en original.

Qu’il ne soit permis à aucun homme d’enfreindre ou de contrarier, par une entreprise téméraire, cette Bulle de notre déclaration, condamnation, mandement, prohibition et interdiction. Si quelqu’un ose y attenter, qu’il sache qu’il encourra l’indignation du Dieu Tout-Puissant, et des bienheureux apôtres S.Pierre et S.Paul.

Donné à Rome, près Sainte-Marie Majeure, l’an de l’Incarnation de Notre Seigneur MDCCXXXVIII, le IV des Calendes de Mai (28 avril), la VIIIe année de Notre Pontificat. »



Autres textes : http://spiritualite-chretienne.com/Papes/franc-maconnerie.html

PIE VII, ÉVÊQUE (Ecclesiam a Jesus Chrito 1821)
SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU.
Pour en conserver le perpétuel souvenir.

L'Église que Jésus-Christ notre Sauveur a fondée sur la pierre ferme, et contre laquelle, selon la promesse du même Sauveur, les portes de l'enfer ne prévaudront jamais.../... Personne n'ignore quel nombre prodigieux d'hommes coupables se sont ligués.../... et ont mis tout en œuvre pour tromper les fidèles .../... et pour les arracher du sein de l'Église, dans la folle espérance de ruiner et de renverser cette même Église..../... Pour atteindre plus facilement ce but, la plupart d'entre eux ont formé des sociétés occultes, des sectes clandestines, se flattant par ce moyen d'en associer plus librement un plus grand nombre à leurs complots et à leurs desseins pervers. Il y a longtemps que ce Saint Siège, ayant découvert ces sectes, s'éleva contre elles avec force et courage, et mit au grand jour les ténébreux desseins qu'elles formaient contre la religion et contre la société civile


Et bien sûrs les textes originaux sur le site du Vatican.
Revenir en haut Aller en bas
 
Catholique et Franc-Maçon est-ce possible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» CATHOLIQUE........QU'EST-CE QUE C'EST ? VIDEOS
» Les dires de Goebbels sur l'Eglise Catholique
» je suis catholique mais non pratiquant!
» Le salut par la charité (Théologie catholique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: