DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
petero



Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Ven 24 Juin 2011, 22:38

SJA a écrit:
L'être humain du Christ étant alors accompli avec sa mort, il se recoupe avec son être divin, ainsi "tout est accompli" c'est à dire que l'incarnation du Verbe est parfaite.

Cher SJA,

Quand Jésus dit : "tout est accompli", Jésus ne parle pas de son incarnation qui ne serait devenue parfaite qu'après qu'il est subi l'humiliation. Quand Jésus dit "tout est accompli", il parle de l'oeuvre qu'il est venu réaliser :

"si le grain tombé en terre ne meurt pas, il ne peut porter du fruit". Il fallait que Jésus meurt pour que le grain qu'il a semé dans l'humanité, prenne vie, germe et donne son fruit.

La veille de sa passion, Jésus a réalisé son oeuvre, il a fait don de sa chair, son coeur et don de son sang, sa vie, à ses Apôtres dans lesquels il va continuer à vivre une fois qu'il sera mort ; ses Apôtres dans lesquels il va ressusciter pour ne faire plus qu'un seul Corps avec eux, un seul Coeur et un seul Esprit. Voilà ce qui est accompli par l'offrande que Jésus a fait de Lui-même au Père, l'offrande qu'il lui a fait de son Coeur, de son Esprit, pour que son Coeur de chair rempli de l'Esprit soit donné à ses disciples et pour que l'Esprit dont est rempli son Coeur soit donné lui-même à ses disciples et que cet Esprit répande en eux la Charité.

Jésus n'est pas mort pour subir l'humiliation ; Jésus est mort pour que nous ayons la vie et que nous l'ayons abondante ; Jésus est mort pour ressusciter en chacun de nous ; pour être par nous, avec nous et en nous, le Fils unique de Dieu. Dieu a accepter de livrer son Fils à la mort, pour le retrouver en chacun de nous qui sommes appelés à devenir Fils avec Lui.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Lun 27 Juin 2011, 20:52

petero a écrit:
SJA a écrit:
L'être humain du Christ étant alors accompli avec sa mort, il se recoupe avec son être divin, ainsi "tout est accompli" c'est à dire que l'incarnation du Verbe est parfaite.

Cher SJA,

Quand Jésus dit : "tout est accompli", Jésus ne parle pas de son incarnation qui ne serait devenue parfaite qu'après qu'il est subi l'humiliation. Quand Jésus dit "tout est accompli", il parle de l'oeuvre qu'il est venu réaliser :

"si le grain tombé en terre ne meurt pas, il ne peut porter du fruit". Il fallait que Jésus meurt pour que le grain qu'il a semé dans l'humanité, prenne vie, germe et donne son fruit.


Petero

Comment recevez vous ces paroles du Christ aux Mont de l'Olive: "Non pas ma Volonté mais ta Volonté".Avant cet acte d'abandon à la volonté du Père, Jésus demande que "ce calice" s'éloigne de lui. Cette demande qui est autre et qui jaillie du coeur du Christ est brisée sur le plan humain par une autre volonté,celle de son père,à laquelle il s'unit avec amour et obéissance. Il rentre alors dans sa Passion, dans ce chemin qui va le fragiliser jusqu'à n'avoir plus aucun éspoir, jusqu'à avoir un "coeur brisé et humilié". La seule chose qui pouvait encore le vider de lui-même est le lien aimant qu'il avait avec sa Mère et qu'il offre à Jean. Le Christ dans son humanité est allé jusqu'à se vider de lui-même, parfaitement. Dans l'Incarnation le Christ nous rejoint jusqu'au bout de notre condition et de notre vocation humaine. D'avoir un "coeur brisé, humilié"(psaume 150) fait parti de cette vocation. Le Coeur humain du Christ est un coeur humain, un coeur humain quand il se brise cela fait mal, et cela fragilise énormément et cela marque. Il est évident que le Christ, vrai Homme vrai Dieu, à fait l'expérience du désespoir, tout comme son corps a été marqué par sa Passion, son Coeur lui aussi l'a été.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
SJA



Messages : 6299
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 11:06

petero a écrit:
SJA a écrit:
L'être humain du Christ étant alors accompli avec sa mort, il se recoupe avec son être divin, ainsi "tout est accompli" c'est à dire que l'incarnation du Verbe est parfaite.

Cher SJA,

La veille de sa passion, Jésus a réalisé son oeuvre, il a fait don de sa chair, son coeur et don de son sang, sa vie, à ses Apôtres

Dans ce cas pourquoi attend Il le moment de la mort pour dire tout est accompli ?

Parce que sa vie d'homme doit être complète et elle n'est pas complète tant qu'il n'a pas connu l'humiliation de la mort. Humiliation qui ira jusqu'à lui faire dire "Père pourquoi m'as tu abandonné ?".

Une fois l'humiliation actée par cette phrase alors oui, l'être humain du Christ est accompli et donc tout est accompli afin que nous soyons sauvés.

Citation :
Jésus n'est pas mort pour subir l'humiliation ; Jésus est mort pour que nous ayons la vie et que nous l'ayons abondante ; Jésus est mort pour ressusciter en chacun de nous ; pour être par nous, avec nous et en nous, le Fils unique de Dieu. Dieu a accepter de livrer son Fils à la mort, pour le retrouver en chacun de nous qui sommes appelés à devenir Fils avec Lui.

Petero

Et nous ne pouvons avoir la vie que si Jésus comme nous subit l'humiliation.

C'est le sujet du fil !

Dieu subit le fardeau qu'il nous impose alors qu'il est innocent.

Ainsi nous ne pouvons être tenté de Lui repprocher (orgueil) ce fardeau qu'Il nous impose à nous qui sommes perfectible parce qu'Il nous a crée perfectible.

Ce fil est une réponse à l'idée d'Arnaud selon laquelle Dieu demandera pardon.

A mon sens Dieu ne demandera pas pardon parce qu'il s'est déjà justifié par Jésus-Christ.

Dieu nous crée sachant que nous seront coupable sachant donc qu'Il sera contraint de nous imposer un fardeau. Sa bonté lui impose de prendre le fardeau, lui l'innocent, pour que justice soit faite.




Dieu est un peu comme un chirurgien qui se couperait son propre bras aprés avoir amputé celui de son patient. La différence entre Dieu et le chirurgien, c'est que le chirurgien n'a pas crée son patient sachant qu'il aurait la gangrène. C'est pour cela que les chirurgiens gardent leurs deux bras. Mr. Green


Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 14:40

J'ai lu un livre du Pape Benoit XVI qui s’appelle "Jésus de Nazareth" il me semble, en tout cas ce livre parle de Jésus Christ et il dit bien l'importance de la venue de Jésus Christ sur terre pour faire connaître DIEU aux hommes qui auparavant étaient aveugles, il leur a rendu la vue.

Jésus Christ est mort sur la croix pour nous montrer son amour, l'amour qui la pour nous est tellement fort qu'il c'est donnée LUI pour nous sauver. La mort du Christ sur la croix doit être vue comme la victoire de la VIE et de L'AMOUR sur les forces du mal.

Il faut méditer beaucoup plus pour comprendre CETTE AMOUR si GRAND dont DIEU NOUS AIME.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6299
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 14:48

Vincent01 a écrit:
Jésus Christ est mort sur la croix pour nous montrer son amour, l'amour qui la pour nous est tellement fort qu'il c'est donnée LUI pour nous sauver. La mort du Christ sur la croix doit être vue comme la victoire de la VIE et de L'AMOUR sur les forces du mal.

Il faut méditer beaucoup plus pour comprendre CETTE AMOUR si GRAND dont DIEU NOUS AIME.

Cher Vincent 01,

La question n'est pas de savoir si Jésus est mort pour nous sauver. Nous savons cela. Cela ne fait aucun doute.

La question est de savoir en quoi cette mort est indispensable à notre salut.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 15:00

J'ai trouvé ceci

Citation :
Aux yeux de Dieu, notre problème nest pas le péché, cest la confiance. Jésus a réglé notre problème du péché une fois pour toutes au Calvaire. Il nest pas constamment en train de rabâcher « cette fois-ci tu as franchi la ligne ». Non, jamais ! Son attitude vis-à-vis de nous est complètement opposée. Son Esprit nous courtise constamment, nous rappelant l'amour de notre Père céleste même au milieu de nos échecs. DAVID WILKERSON (des bénédictions empreintes de bonté et de bienveillance) . musique : Alain Goraguer
http://topchretien.jesus.net/toptv/view/8863/jesus-christ-est-vainqueur-de-la-mort.html

Jésus Christ a vaincu la mort et il a ligoté l'homme fort.

Citation :
Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 3,22-30.
Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce jésus est possédé par Béelzéboul ; c'est par le chef des démons qu'il expulse les démons. »
Les appelant près de lui, Jésus disait en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ?
Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir.
Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir.
Si Satan s'est dressé contre lui-même, s'il s'est divisé, il ne peut pas tenir ; c'en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, s'il ne l'a d'abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis : Dieu pardonnera tout aux enfants des hommes, tous les péchés et tous les blasphèmes qu'ils auront faits.
Mais si quelqu'un blasphème contre l'Esprit Saint, il n'obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d'un péché pour toujours. »
Jésus parla ainsi parce qu'ils avaient dit: « Il est possédé par un esprit impur. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
cheers DIEU EST VICTORIEUX !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28076
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 15:01

SJA a écrit:
Vincent01 a écrit:
Jésus Christ est mort sur la croix pour nous montrer son amour, l'amour qui la pour nous est tellement fort qu'il c'est donnée LUI pour nous sauver. La mort du Christ sur la croix doit être vue comme la victoire de la VIE et de L'AMOUR sur les forces du mal.

Il faut méditer beaucoup plus pour comprendre CETTE AMOUR si GRAND dont DIEU NOUS AIME.

Cher Vincent 01,

La question n'est pas de savoir si Jésus est mort pour nous sauver. Nous savons cela. Cela ne fait aucun doute.

La question est de savoir en quoi cette mort est indispensable à notre salut.

Si Jésus ne meurt pas pour notre salut, nous sommes encore sous l'emprise du péché. Quel autre moyen aurait-il fallu pour nous libérer du péché ?
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 15:06

Je vous met une réponse venant d'un autre forum.

Citation :
Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 3,22-30.
Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce jésus est possédé par Béelzéboul ; c'est par le chef des démons qu'il expulse les démons. »
Les appelant près de lui, Jésus disait en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ?
Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir.
Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir.
Si Satan s'est dressé contre lui-même, s'il s'est divisé, il ne peut pas tenir ; c'en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, s'il ne l'a d'abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis : Dieu pardonnera tout aux enfants des hommes, tous les péchés et tous les blasphèmes qu'ils auront faits.
Mais si quelqu'un blasphème contre l'Esprit Saint, il n'obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d'un péché pour toujours. »
Jésus parla ainsi parce qu'ils avaient dit: « Il est possédé par un esprit impur. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Les scribes qui parlent ici, je souhaite pour eux qu'ils parlent sans y avoir réfléchi. Car dire que l'on soulage une personne du mal, de la souffrance, de la maladie, de la désespérance dont elle souffre par pure méchanceté, et prétendre encore que c'est par volonté de nuire que des hommes s'efforcent de rétablir la justice, le droit, le bien... c'est aussi se priver soi-même de tout avenir et de tout bonheur.

Il existe bien sûr une manière plus 'théologique' de dire ces choses, en voici une: "dire que l'Esprit saint n’est pas puissance de vie et de résurrection, mais qu’il est l’esprit du mal, que ses appels sont insensés, vont contre la vie et le bonheur, bref que l’Esprit « veut ma mort », et dire que la source d’eau vive est empoisonnée, c’est se condamner à mourir de soif. Si l’Esprit est nié comme puissance de vie, la source du pardon est coupée sf nul n’est pardonné contre son gré."

L'homme fort dont parle le Christ, c'est celui qui, au contraire, croit en l'Esprit d'amour et de vérité et qui veut vivre selon ses inspirations; c'est l'homme qui - en dépit de sa faiblesse, place sa foi en l'Amour.

Mais le mot qui m'a parlé le plus dans ce texte, c'est le verbe "ligoter". Ne suis-je pas souvent ligoté par mes habitudes, par mon travail, par mes horaires, par mon désir de bien-être, même par mon sens de la justice (qui peut être très égoïste) ? L'esprit des démons ressemble bien pour moi à une corde qui prendrait vie et s'insinuerait par le mouvement des serpents par chaque endroit où je le laisse pénétrer. C'est ici que la veille est importante. Une veille de chaque jour, une veille qui ne consiste pas à se tenir raide, mais dans une attitude qui combine rigueur et souplesse: il faut savoir se libérer es habitudes, il faut être attentif aux occasions, il faut déjouer les situations qui risquent de se bloquer - mais comment obtenir cette intelligences: par la prière. Demandons l'Esprit-Saint et nous n'aurons pas à implorer plus tard la délivrance qu'il apporte toujours.

source :
http://ephata.actifforum.com/t3254-le-peche-contre-l-esprit
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 16:23

Le Christ est parfait depuis sa conception jusqu'à sa mort.

Il possède la vision béatifique;on dit qu'il est "comprehensor".Mais il est aussi "viator",c'est à dire qu'il peut progresser dans sa connaissance acquise:

A la Croix il fait une nouvelle expérience d'amour en tant qu'homme,et cela relève de la connaissance acquise.Il est ainsi "conduit à son achèvement"(traduit le verbe grec teleioun,qui vient de telos,fin,achèvement) comme dit l'Epître aux Hébreux à deux reprises.

On ne peut dire qu'il a progressé dans l'amour,son amour étant déjà parfait.Mais il a fait une nouvelle expérience de cet amour dans son humanité.

De plus,la Croix est la plus grande manifestation de son amour pour les hommes: en cela,il y a bien un accomplissement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 16:55

Cher Géraud, la question de savoir si le Christ a gardé sa vision béatifique à la croix pose question. saint Thomas a affirmé que oui. Mais c'est difficile à allier avec une vraie expérience de nuit de l'esprit car là où est la lumière ne peut être la nuit : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné ?"

Bref, saint Thomas ne clôt pas du tout la question.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 19:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Géraud, la question de savoir si le Christ a gardé sa vision béatifique à la croix pose question. saint Thomas a affirmé que oui. Mais c'est difficile à allier avec une vraie expérience de nuit de l'esprit car là où est la lumière ne peut être la nuit : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné ?"

Bref, saint Thomas ne clôt pas du tout la question.

Effectivement,St-Thomas ne clôt pas cette question,d'autant plus qu'il n'est pas absolument sûr qu'il ait eu pendant toute sa vie terrestre la vision béatifique,mais il est certain qu'il l'avait après sa mort et sa Résurrection,donc dans son corps glorieux! C'est sans doute de cet accomplissement que parle l'Epître aux Hébreux.

Pour de nombreux auteurs en effet cet accomplissement se réalisa dans la glorification de l'Humanité Sainte du Christ.On peut donc comprendre que c'est à ce moment que Dieu l'élevât "au plus haut degré de perfection"(Hb.2,10) dans sa nature humaine,par la vision béatifique!

Dans ce cas,il ne l'aurait pas perdue à la Croix puiqu'il ne l'aurait pas encore eue.
Le Christ dit aussi:"Mon âme est triste jusqu'à la mort",ce qui n'est pas compatible avec la vision béatifique ou science des bienheureux!

Je suis St-Thomas de manière générale,mais j'emets aussi des objections...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 21:27

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 21:39

je réponds à ma propre objection:

Oui,il faut maintenir que le Christ avait la vision béatifique dès sa conception,et pendant toute sa vie sur cette terre.

En effet,le Christ avait la plénitude de la grâce,ce qu'on appelle la grâce capitale.Or rien en Lui n'empêchait qu'elle arrivât à son terme,c'est à dire la vision béatifique.
Ce qui explique que le Christ n'avait pas besoin d'avoir la Foi.

Il n'a jamais perdu cette vision béatifique,même si son âme et son corps étaient passibles et capables de souffrances.Son âme,comme la nôtre,a trois niveaux: végétatif,sensoriel et spirituel.Il pouvait souffrir dans son âme sensorielle tout en gardant la vision béatifique qui réside dans son âme spirituelle.
C'est l'âme,en tant que spirituelle,qui est "capax dei",capable de recevoir la grâce de Dieu et de le comtempler.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 22:07

Géraud a écrit:


Il n'a jamais perdu cette vision béatifique,même si son âme et son corps étaient passibles et capables de souffrances.Son âme,comme la nôtre,a trois niveaux: végétatif,sensoriel et spirituel.Il pouvait souffrir dans son âme sensorielle tout en gardant la vision béatifique qui réside dans son âme spirituelle.
C'est l'âme,en tant que spirituelle,qui est "capax dei",capable de recevoir la grâce de Dieu et de le comtempler.

Cette seconde partie est la pensée de saint Thomas. Elle présente un inconvénient : ne pas vivre la nuit dans son esprit, c'est ne pas avoir vécu tous les genres de souffrance. Or, les nuits de l'esprit (= les désespoirs) sont les seules souffrances vraiment ultimes.


J'irai même jusqu'à dire que la vision béatifique du Christ fut temporairement voilée pendant sa Passion et Crucifixion. D'abord, Jésus avait la vision béatifique de sa nature divine et humaine dès le premier instant de la création de sa nature humaine. Ceci est forcément vrai puisque ses deux natures sont unies en une seule personne. Donc, la question est la suivante: comment le Christ a-t-il pu souffrir sa Passion et sa Crucifixion tout en contemplant sa nature divine ?

On dira, attention, il a souffert dans son corps mais pas en son âme. Cette position est réfutée par les paroles du Christ:

Citation :
Mt 26:38- Alors il leur dit : " Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi. "

Ainsi, son âme souffrit énormément tout comme il souffrit en son corps. Et l'intensité de sa souffrance contredit l'autre théorie selon laquelle Il souffrit en son âme tout en contemplant simultanément sa nature divine. Car, s'il avait toujours la vision béatifique, il n'aurait pas eu besoin de l'aide d'un ange pour le réconforter:

Citation :
Lc 22:43- Alors lui apparut, venant du ciel, un ange qui le réconfortait.

Quelqu'un qui possède la vision béatifique n'a pas besoin d'un ange lui apparaissant du Ciel puisqu'il aurait une vision directe de la nature divine, ce qui évidemment rend les Cieux....céleste!

Or, il est impossible de tenir la position selon laquelle Jésus n'a jamais eu la vision béatifique, ou encore qu'il l'obtint lorsqu'il entra au Ciel avec sa nature humaine.
Mon opinion théologique est que bien que le Christ possédait la vision béatifique sa vie durant, à sa passion, sa nature humaine fut temporairement privée de la contemplation de sa nature divine. Ce voile sur l'âme humaine du Christ - qui l'empêchait de voir sa nature divine - servait à lui permettre de souffrir pour notre salut et à le disposer encore plus à la vision béatifique. Ce voile sur l'âme du Christ fut retiré au moment de sa mort, peut-être même juste avant ou juste après :
Citation :
Lc 23:46- et, jetant un grand cri, Jésus dit : " Père, en tes mains je remets mon esprit. " Ayant dit cela, il expira
.

Si le Christ avait la vision béatifique alors qu'il était cloué sur la croix, il n'aurait pas dit:

Citation :
Mc 15:34- Et à la neuvième heure Jésus clama en un grand cri : " Élôï, Élôï, lema sabachthani ", ce qui se traduit : " Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? "

De plus, nous devons tenir que ce voilement temporaire n'a nui d'aucune façon à l'union du corps et de l'âme du Christ avec sa nature divine et que ce voilement eut lieu en accord avec la volonté humaine et la volonté divine du Christ.
j'ajoute que le Christ a renoncé sans doute sa vision béatifique ici :

Citation :

Luc 22, 17 Puis, ayant reçu une coupe, il rendit grâces et dit : "Prenez ceci et partagez entre vous ;
Luc 22, 18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne jusqu'à ce que le Royaume de Dieu soit venu."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6299
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 22:20

Arnaud Dumouch a écrit:

j'ajoute que le Christ a renoncé sans doute sa vision béatifique ici :

Citation :

Luc 22, 17 Puis, ayant reçu une coupe, il rendit grâces et dit : "Prenez ceci et partagez entre vous ;
Luc 22, 18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne jusqu'à ce que le Royaume de Dieu soit venu."

Vous voulez dire que le Christ renonce à la vision béatifique pour que sa mort soit pleinement humaine ?

Pour que son humilité humaine soit le pendant de la kénose trinitaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 22:21

C'est mon avis. Sinon, il aurait été bienheureux dans son esprit à la croix.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mar 28 Juin 2011, 23:44

Merci,Arnaud,pour cette longue explication.J'y réfléchirai avant d'y répondre.

Par contre je n'accepterai sans doute jamais la thèse hégélienne de la kénose en Dieu!
Cette thèse est reprise par des Jésuites:Theillard,Martelet,Varillon.
Autre thèse inadmissible:pour Hegel,Dieu s'achève dans la Création,il a besoin de nous pour s'accomplir!
Voilà,je voulais que tu saches d'où viennent ces idées de nos théologiens jésuites.Pour le défunt cardinal Jean Daniélou,c'était des "assassins de la Foi"!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mer 29 Juin 2011, 05:12

Ce n'est certainement pas une thèse Hegelienne que je soutiens. Car Hegel voit du changement et de la dialectique en Dieu. Certainement pas moi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mer 29 Juin 2011, 07:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce n'est certainement pas une thèse Hegelienne que je soutiens. Car Hegel voit du changement et de la dialectique en Dieu. Certainement pas moi.

Néanmoins tous ces théologiens jésuites ont puisé leur conception de la Trinité chez Hegel,et ils ont empoisonné la Foi de nombreux Catholiques.La kénose en Dieu vient directement de là,c'est une idée parfaitement hégélienne.D'où l'idée de "l'humilité de Dieu",expression proprement abbérante,l'humilité étant une vertu morale humaine,etc...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mer 29 Juin 2011, 07:30

Non, elle est détournée par ceux là. La source est plus profonde : Maurice Zundel par exemple ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil   Mer 29 Juin 2011, 08:43

quand on parle de ce sujet, et que l'on cite l'Écriture, il faut faire attention à ce point très important: ce n'est pas le Fils qui est esclave, c'est Jésus qui est obéissant jusqu'à la mort.
ce n'est pas la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Dieu ne meurt pas sur la croix tant pour racheter nos péchés que pour nous empécher de pécher de nouveau par orgueil
» Toutes les tribulations ou épreuves que Dieu permet../St-Jean de la Croix
» un dieu peut il mourir sur une croix??!!
» Je vous offre cette parole du Curé d'Ars :« On ne connaît Dieu que lorsqu'on aime. »
» Dieu est pour moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: