DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Quels sont les préjugés sur les musulmans?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 14:54

Que la Paix soit sur vous et les anges qui vous entourent.

Je me propose de répondre à tous les préjugés que vous avez sur les musulmans... Si vous avez des questions, ou simplement connaître la vérité sur leur Livre, ou autre, vous pouvez les poster ici, mais une à la fois car j'ai une vie à côté merci...lol
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 14:59

Donc, pour vous motivé...lol, je me permet de commencer...

Le sujet sera donc : la femme en islam...

A votre avis, quels sont nos droits et nos devoirs en tant que femme dans notre religion à nous (à moi excusez moi) à savoir l'islam.

Ce thread n'a pour but que la paix entre les peuples, cassé les préjugés et savoir ce que l'autre est vraiment permet ce dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Fidjouss



Messages : 547
Inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 21:34

Te casses pas la tête à polluer la leur avec la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 21:37

On pourrait parler aussi des préjugés sur les chrétiens...
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: va   Mar 14 Juin 2011, 21:40

Fidjouss a écrit:
Te casses pas la tête à polluer la leur avec la vérité.
Question de sémantique, inutile sans doute, mais quand je parle de LA VÉRITÉ, je mets une majuscule au mot que je veux mettre en relief. J'avais un professeur de français assez tatillon ! Avait-il tort ? Permettez-moi d'en douter !
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: va   Mar 14 Juin 2011, 21:40

Fidjouss a écrit:
Te casses pas la tête à polluer la leur avec la vérité.
Question de sémantique, inutile sans doute, mais quand je parle de LA VÉRITÉ, je mets une majuscule au mot que je veux mettre en relief. J'avais un professeur de français assez tatillon ! Avait-il tort ? Permettez-moi d'en douter !
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 21:50

Aurore a écrit:
Donc, pour vous motivé...lol, je me permet de commencer...
Le sujet sera donc : la femme en islam...
A votre avis, quels sont nos droits et nos devoirs en tant que femme dans notre religion à nous (à moi excusez moi) à savoir l'islam.
Ce thread n'a pour but que la paix entre les peuples, cassé les préjugés et savoir ce que l'autre est vraiment permet ce dialogue.
Si j'ai bien décrypté votre présentation, vous êtes donc Salafiste ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 23:35

Aurore a écrit:
Donc, pour vous motivé...lol, je me permet de commencer...

Le sujet sera donc : la femme en islam...

A votre avis, quels sont nos droits et nos devoirs en tant que femme dans notre religion à nous (à moi excusez moi) à savoir l'islam.

Ce thread n'a pour but que la paix entre les peuples, cassé les préjugés et savoir ce que l'autre est vraiment permet ce dialogue.

La femme dans l'islam n'est pas égale en droit à l'homme. Elle lui doit obéissance et si elle s'y refuse, le Coran donne autorisation de sanctions corporelles.

L'homme a droit à 4 épouse tandis que la femme est strictement cantonné à un mari.
Là où la chariah fonde le code de la famille comme en Algérie, de droit des femmes régresse et les femmes de ces pays s'en plaignent.

L'une des pitres choses est le droit à la répudiation : Lorsque la répudiation est prononcée trois fois par l'homme, la femme se retrouve à la rue, sans droits ni pensions.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fidjouss



Messages : 547
Inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mar 14 Juin 2011, 23:52

Arnaud Dumouch a écrit:


La femme dans l'islam n'est pas égale en droit à l'homme. Elle lui doit obéissance et si elle s'y refuse

Elle en ont un peu plus que dans la bible si je peux me permettre cher Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 07:02

Fidjouss a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


La femme dans l'islam n'est pas égale en droit à l'homme. Elle lui doit obéissance et si elle s'y refuse

Elle en ont un peu plus que dans la bible si je peux me permettre cher Arnaud

Elles en ont pls qu'au temps de Moïse, c'est certain.

Mais le temps de Moïse est celui où le peuple est encore barbare.

Elles en ont moins qu'au temps d'Adam et Eve et qu'au temps de Jésus.

Elle retournent à un état moins bon qu'au temps de Malachie qui avait déjà interdit la répudiation, 300 ans av. JC :

Citation :

Malachie 2, 13 Voici une seconde chose que vous faites : vous couvrez de larmes l'autel de Yahvé, avec lamentations et gémissements, parce qu'il se refuse à se pencher sur l'offrande et à l'agréer de vos mains.
Malachie 2, 14 Et vous dites : Pourquoi? - C'est que Yahvé est témoin entre toi et la femme de ta jeunesse que tu as trahie, bien qu'elle fût ta compagne et la femme de ton alliance.
Malachie 2, 15 N'a-t-il pas fait un seul être, qui a chair et souffle de vie? Et cet être unique, que cherche-t-il? Une postérité donnée par Dieu! Respect donc à votre vie, et la femme de ta jeunesse, ne la trahis point!
Malachie 2, 16 Car je hais la répudiation, dit Yahvé le Dieu d'Israël, et qu'on recouvre l'injustice de son vêtement, dit Yahvé Sabaot. Respect donc à votre vie, et ne commettez pas cette trahison!

Bref, Mohamed est revenu en arrière par rapport à la Bible ayant atteint sa maturité pour rétablir des choses datant de Moïse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 07:55

Fidjouss a écrit:
Te casses pas la tête à polluer la leur avec la vérité.
Pour une fois je te rejoins, il y a assez de "pollutions" sur ce forum avec tous ceux qui veulent nous présenter leur vérité, notamment par certains musulmans qui prétendent donner des leçons aux chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 08:33

Fidjouss a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


La femme dans l'islam n'est pas égale en droit à l'homme. Elle lui doit obéissance et si elle s'y refuse

Elle en ont un peu plus que dans la bible si je peux me permettre cher Arnaud

Bonjour, tout d'abord si vous le permettez, je vais préciser une chose.

D'une je ne répondrais pas aux attaques, si vous êtes réellement catholique, vous n'avez pas à attaquer les gens sur leur croyance, Jésus ne l'a pas fait...

De deux, je ne suis pas "salafiste" mais "salafiya" ce n'est pas du tout la même chose !

De trois, ici le sujet sont les préjugés sur les musulmans, et non pas sur les chrétiens, sachez toutefois qu'en France, le seul préjugé que les musulmans ont sur vous c'est le fait que vous dites "trois" pour un seul Dieu, que vous détestez les musulmans et que vous n'avez pas pris votre religion sufisamment au sérieux pour la défendre contre les athés, ce qui vous amène aujourd'hui à des églises vides.

Enfin, suite à ce petit éclaircissement, je vais enfin pouvoir répondre. Je vous demande juste de respecter le fil du sujet pour un dialogue serein, merci...

Vous avez dit : "La femme dans l'islam n'est pas l'égale de l'homme. Elle lui doit obéissance et si elle s'y refuse, le coran donne autorisation de sanction corporelle"...



Voici un sujet tout à fait symptomatique de l'ignorance, excusez-moi, mais ce n'est pas parce que des gens applique cela comme ça, ou que les médias véhicule cette image que ceci est la vérité...

Comme je vous l'ai expliqué auparavant dans un autre sujet, en Islam, on applique pas la religion sans preuves. Les preuves, nous les trouvons dans le coran et dans la tradition Prophétique, cad dans le comportement du Prophète, et de son entourage (à savoir ses femmes et ses compagnons, et les suivants des 3 générations suivante), sans preuves, on délaisse, c'est facile...

Donc voyons les preuves du Coran à ce propos et leur explication islamique faites par des chouyoukh, si vous le voulez bien...

verset 34 de la Sourate An Nissâ ("Les Femmes")/

"(…)Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand."

Sachez qu'en Islam, on n'explique pas un verset sorti de son contexte et du coran comme çà...On doit prendre en compte toute la parole et le pourquoi du comment et étudier la manière dont les premiers musulmans le vivait, donc pour vous expliquer "les sanctions corporelles" dont vous parlez, il faut tout remettre dans l'ordre...Vous verrez que je ne suis pas malhonnête, je n'aurai pas besoin de tourner autour du pot une heure, car tout est clair dans le coran.

Dieu dit dans le coran, ceci encore :

"Et comportez- vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l' aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien."

(Sourate 4 / Verset 19)


Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) disait pour sa part:

"Qu'un croyant n'ait pas de l'aversion envers une croyante, s'il déteste en elle un comportement, qu'il agrée d'elle un autre comportement."

Le Coran, évoquant les liens intimes entre les époux, dit encore:

"Elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles."

(Sourate 2 / Verset 187)

Le prophète avait par ailleurs confirmé les propos du compagnon Salmane al Fârissi (radhia Allâhou anhou) qui disait à Abu Ed-dardâ (radhia Allâhou anhou):

"Sache qu'Allah a des droits sur toi, que ton "nafs" (ta personne) a des droits sur toi et que ton épouse a des droits sur toi, alors donne à chacun d'eux son droit"

(Il lui avait dit cela, lorsque, sous prétexte de se rapprocher de son Seigneur, Abu Ed-dardâ' (radhia Allâhou anhou) avait délaissé la part de sa femme, au point où celle-ci s'en était plainte en disant qu'il n'avait plus envie des bien de cette vie. (Hadith relaté par Al Boukhâri et d'autres).)

Tels est la teneur des Textes Sacrés de l'Islam vis-à-vis du comportement habituel que devrait avoir le mari musulman envers son épouse et vice versa.
A vrai dire, tout comme l'Islam responsabilise l'homme, il responsabilise également la femme, étant donné que les deux se tiendront debout devant Allah le Jour du Jugement et tous deux devront rendre des comptes sur leurs comportements. Ainsi, tout comme l'homme doit observer les droits que son épouse a sur lui, son épouse doit elle aussi observer les droit qu'a son mari sur elle. Allah dit bien:

"Elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance."

(Sourate 2 / Verset 228)


Ainsi, il n'est autorisé ni à l'homme, ni à la femme de manquer aux droits qu'a leur conjoint(e) sur lui (elle). Telle est la règle générale de l'islam. Et à ce titre, l'homme n'a nullement le droit de lever sa main sur sa femme car cela est contraire au comportement convenable citée dans le Coran.

Maintenant, si la femme se montre "Nâshizah" (rebelle) vis-à-vis de son mari, que peut faire ce dernier, étant donné que lui aussi a des obligations et que chacun sera jugé selon son acte, et non selon l'acte de l'autre ?... Allah dit bien dans le Coran:

"Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression."

(Sourate 5 / Verset 2)


Et le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit -si le hadith est authentique; néanmoins, le principe y est- :

"Que l'un de vous ne soit pas un "suiveur" qui dit: "Je suis comme les autres. S'ils font du bien, je le fais et s'il font du mal, je le fais". Mais soyez indépendants en faisant du bien lorsque les autres le font et en évitant leur mal lorsqu'ils font du mal."

(Rapporté par Et-tirmidhi, qui l'a agréé)


Que peut donc faire le mari dans ce cas là ? A-t-il le droit de manquer à ses obligations ?

Dans le verset 34 de la Sourate 4, Allah exprime clairement que le mari n'est pas du tout dispensé de ses obligations, qu'il y a toujours un moyen de corriger cela en ayant recours à la "maw'idha" (l'exhortation), mais qu'il n'a nullement le droit, ni de quitter son lit conjugal pour cela, ni de lever le moindre doigt. Le verset en question dit bien:

"Et quant à celle dont vous craignez la rébellion, exhortez-les".

Maintenant, si l'exhortation ne donne pas ses fruits et l'épouse continue à s'entêter, là, Allah autorise à l'époux de manquer à un de ses devoirs et de ne pas partager sa couche avec elle.
Le verset dit:

"Eloignez-vous d'elles dans leurs lits."

Et ceci, comme l'ont bien compris les savants, en dormant dans la même chambre et non ailleurs car tant qu'ils sont ensembles, cela pourrait arranger les choses.

Allah dit à propos de la "Iddah" (délai d'attente) du "Talâq" (divorce) qu'il ne faut jamais faire sortir l'épouse durant cette période de son domicile, pour la raison qu'Il a Lui-même donnée :

"Tu ne sais pas si d'ici là Allah ne suscitera pas quelque chose de nouveau!"

(Sourate 65 / Verset 1)


Et la "chose nouvelle" évoquée dans ce verset est bien la réconciliation.

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), comme le rapporte la Tradition Prophétique, avait déjà eu recours à cette deuxième étape, et ce, durant un mois, jusqu'à ce que les versets de la Sourate "Al Ahzâb" s'adressant à ses épouses soient révélés, leur proposant de choisir entre rester avec le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et corriger par conséquent leur comportement et entre le divorce (Pour plus de détails sur ce choix, revenir aux versets en question (28 et 29 de la sourate 33) et à ceux de la sourate "Et-tahrîm" (Sourate 66).)

Maintenant, si malgré cela, cette étape n'apporte pas non plus de solutions, cela signifie que nous sommes face à une situation très délicate... En effet, la rupture ("shiqâq") n'est pas loin et c'est la femme qui en est la cause dans ce cas-ci. Que faire dans alors?

La suite le dit :

"Et frappez-les."

Que veut dire ce texte ? Incite-t-il a frapper l'épouse ou le conseille-t-il, étant donné que c'est d'une forme impérative qu'il s'agit ici ?... Et bien on ne l'a pas compris ainsi, et ce, à partir du contexte même dans lequel ce passage a été révélé, du style coranique et des Hadiths prophétiques qui traitent de la question.

En effet, le grand Imam Tâbi'î (de la génération qui suit celle des Compagnons du prophète (sallallâhou alayhi wa sallam)) 'Atâa r.a., qui a une très grande renommée entre les savants et est un très grand interprète du Coran, affirme :

"Qu'il ne la frappe pas, même s'il lui donne un ordre et elle ne lui obéit pas!"

L'Imâm Ibn Al Arabi r.a., le grand juge Malékite, réplique en disant:

"Cela provient de la compréhension bien profonde de 'Atâa !"

Puis, il argumente cela, comme je vais le détailler un peu plus loin. L'Imam Echâfi'î r.a. dit clairement dans "Kitâb Al Umm" (ses propos sont repris par Al Fakhr Ar-râzi r.a. dans son exégèse, le célèbre Tafsir Kabir") :

"Le fait de frapper est, dans ce cas extrême, autorisé mais le fait de ne pas la toucher est la meilleure solution!"

Et malgré mes nombreuses lectures, je ne suis tombé sur aucun savant ayant un poids chez les oulémas musulmans qui incite à frapper sa femme dans ce même cas extrême.

Bien au contraire j'ai même lu chez Al Âlûssi r.a., dans son "Rûh Al Ma'âni", ainsi que chez Eç-çâbûni dans ses "Ahkâmu al Qurân", l'accord entre les savants sur le fait que ne pas frapper dans ce cas est la meilleure solution et le meilleur exemple.

En effet, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit:

"Le meilleur d'entre vous est le meilleur envers ses épouses".

Dans un autre hadith, il dit clairement concernant le fait de frapper sa femme dans ce cas extrême:

"Les meilleurs de vous ne frapperont pas".

Et dans un autre Hadith, il est relaté que, lorsque des maris avait frappé leurs épouses dans ce même cas extrême et que celles-ci étaient allées se plaindre auprès des épouses du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), celui-ci avait donné un prêche dans lequel il évoqua que de nombreuses femmes étaient venues se plaindre de leurs maris... Il dit alors:

"Ceux-là (ces maris) ne sont pas les meilleurs d'entre vous."

(Hadith authentique rapporté par Esh-shâfi'î, Ibn Mâjah, Ibn Hibbân (si je me rappelle bien) et d'autres.)

Est-ce que cela contredit le passage du Coran en question ? Si l'on a une bonne maîtrise du style coranique, on comprend très bien qu'il n'y a aucune contradiction ici. En effet, on se trouvait déjà dans une étape où le simple fait de lever le moindre doigt constituait un péché en soi. Et nous sommes passés de l'interdiction au verbe employé à l'impératif qui est "idribûhunna": "Frappez-les." Cet usage est connu en arabe sous l'appellation de "Al Amru ba'da ennahy" (l'ordre qui suit une interdiction). Que signifie ce genre d'emploi ?

Je vais citer deux exemples dans le Coran qui permettent clairement de comprendre la règle ainsi que le style employés.

Le premier concerne le fait de chasser durant le pèlerinage. Le verset dit clairement :

"Ô vous qui avez cru, ne chassez pas en étant en état de sacralité."

(Sourate 5 / Verset 95)

Après cette interdiction, un verset révélé plus tard dit:

"Une fois désacralisés, chassez!"

(Sourate 5 / Verset 2)

(Traduction littérale)

Nous nous trouvons ici dans une situation similaire: Nous étions dans un moment d'interdiction. Et lorsque ce moment fut achevé, le verbe "içtâdû" ("Chassez !") a été employé à la forme impérative. Devons-nous en déduire qu'il s'agit ici d'un ordre ou d'une recommandation et, par conséquent, dès qu'on finit le pèlerinage, on va partir pour la chasse ?!!!

En tous les cas, aucun des savants musulmans ne l'a compris ainsi. D'ailleurs, aucun arabophone non plus ne le comprendra de cette façon. Tous ce qu'on peut déduire de cela est que durant l'Ihrâm (état de sacralité) la chasse était interdite et après, elle ne l'est plus, c'est à dire que si on chasse après la fin du Ihrâm, on ne commet plus de péché.

Un second exemple est donné dans sourate "al jumu'a" ( par rapport à la Prière du Vendredi. Le verset dit:

"Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l'invocation d'Allah et laissez tout négoce."

(Sourate 62 / Verset 9)

Cela signifie que durant cette période, le musulman est dans l'obligation de ne faire aucun commerce et de venir répondre à l'appel. Ensuite, nous avons le verset suivant qui dit:

"Puis, lorsque la prière est terminée, dispersez vous sur terre et demandez le bien d'Allah (le commerce entre autres...)"

(Sourate 62 / Verset 10)

Que faut-il alors comprendre par "intashirû fil ard" ("Dispersez-vous sur terre !") ? Est-ce un ordre ou est-ce une recommandation? Et celui qui veut rester dans la mosquée invoquer Son Seigneur après la prière du vendredi commet-il un péché ou quelque chose de déconseillé ? Absolument pas ! Mais nous nous trouvons une fois de plus dans la situation ou durant un moment une chose était interdite, puis le verbe est venu sous une forme impérative pour expliquer que cette interdiction est levée. Rien de plus!

Il en est de même pour le verset que nous traitons ici à propos de l'impératif "idribûhunna" ("Frappez-les"). Si nous le remettons dans son contexte, une fois de plus, nous voyons bien qu'il s'agit d'un impératif qui a été employé après toute une étape d'interdiction. Mais il y a ici quelque chose de plus important encore... Tout de suite après ce verbe à l'impératif, Allah dit :

"Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand!"
(Sourate 4 / Verset 34)

Quel sens a le passage "Allah est Haut et Grand!" qui vient après "Ne cherchez plus de voies contre elles" ?

Cela veut dire que si vous usez de votre force en transgressant les limites et vous frappez après la disparition de la raison pour laquelle le fait de frapper avait été autorisé, sachez que tout comme vous, vous êtes plus fort physiquement que votre femme, Allah est bien plus Grand que vous... Ce que vous pouvez lui faire à cette épouse, Allah peut vous en faire beaucoup plus et Allah est "aliy" ("Haut"), dans le sens que vous devriez vous élever contre ce genre de comportement.

Donc, en résumé, il s'agit ici d'une période où l' "immunité" de la femme (si l'on peut s'exprimer ainsi) a été levée temporairement, sans pour autant que le fait de frapper ne soit conseillé ou recommandé. Bien au contraire, le meilleur exemple demeure celui du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), comme je l'ai cité plus haut.

Maintenant, en quoi consiste cette "levée d'immunité" et que veut dire "frapper" ici ? Est-ce un geste qui, sans aucun doute, a une conséquence importante sur la psychologie de la femme ou est-ce un acte véritablement physique ? Quelle est véritablement sa limite?

C'est dans ce contexte qu'il faut lire les propos des juristes ("fouqahâa") sur la question. Lorsque le Compagnon Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou) fut interrogé sur le sens de "frapper", il répondit:

"bi essiwâki wa nahwih"

(Avec le siwaak (le petit bâton qui a la taille d'un stylo à peu près) et ce qui est du même genre.)

La réponse d'Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou) consiste a expliquer ce que veut dire "frapper" ici: Il est clair qu'il ne s'agit pas de faire mal physiquement. En fait, ce qui est autorisé par le verset, c'est l'impact même du geste et non la force de celui-ci.

C'est pourquoi, les savants disent que si le coup laisse la moindre trace, le talion s'impose. Et ce n'est certainement pas le coup avec un stylo qui risque de laisser quoi que ce soit comme trace, si ce n'est une trace plutôt morale. Et malgré cela, ceci est loin d'être conseillé. Bien au contraire, comme on l'a vu plus haut...

Voilà pour ce qui est des textes relatifs à cela. J'ai pris le temps de les détailler vu toute la confusion qui est propagée à droite et à gauche sur le sujet.

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

(ceci est un texte du frère Malik)

pour compléter donc et conclure sur le violence envers les femmes, les fouqaha sont d'accord sur ce point, avant de venir à de telle recommandation, il faut d'une part que la femme soit rebelle, mais pas dans n'importe quoi, ce n'est pas parce qu'elle dit un "non" à son mari que le mari doit la frapper, non, c'est seulement si dans son comportement elle désobéi à Dieu !!!

Par exemple, une femme qui hurle sur son mari comme il peut arriver malheureusement de nos jours, qui le harcèle ou qui ne veut pas sortir couverte, à ce moment là, l'homme doit d'abord l'exhorté, cad lui conseiller son bon comportement de manière calme, et pas en lui hurlant dessus. Si elle continue de désobéir à son mari dans la religion, alors il doit s'éloigner d'elle dans le lit conjugal, cad qu'il doit dormir pas dans le lit, mais mettre un matelas à côté, et si jamais elle continue au bout d'un mois dans sa désobéissance, alors à ce moment là il peut lever la main sur elle, mais attention, il ne s'agit pas de taper au visage avec une gifle, un coup de point, un coup de pied ou quoi que ce soit d'autre, il s'agit de prendre un siwak et de lever la main, et de lui donner une petite tichnette, les chouyoukh d'arabie ont dit que si la femme avait le moindre bleu, ceci constituais un péché et imposais la loi du talion, cad que si la femme veut se venger, elle le peut car cela aura toucher à son honneur et l'honneur du musulman est une chose sacrée...Aussi, elle pourrait rendre le coup ou demander à son père, son frère ou tout autre mahram de la venger par le même coup...

On est bien loin de la violence gratuite citée souvent cité dans les journaux...

Tout musulman contrrevenant à cette loi coranique est coupable de péché et en paiera le prix le jour du jugement...

je continuerais dans un autre poste avec l'égalité homme/femme dans le coran inch'Allah
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:02

En ce qui conerne l'égalité homme/femme dans l'islam...

Le préjugé st le suivant : les femmes musulmanes sont inférieure aux hommes dans l'islam...

FAUX

Voici ce que dit notre religion à ce propos :

La meilleure preuve de la parité en Islam est la Parole d'Allah.

"Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes,craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes,jeûneurs et jeûneuses, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense."

(Sourate "Les coalisés" - Versets 33:35)


Dieu dans le coran parle à l'homme et à la femme.

En islam, la femme et l'homme ont des droits et des obligations conformément à leur nature... Un homme aura donc des droits et des devoirs différents de la femme qui aura ses propres droits et devoirs...

En islam, la femme n'a aucunement besoin de l'accord de son mari pour faire des commerces (acheter, vendre)son argent n'est qu'à elle seule, elle n'a aucune obligation concernant l'alimentaire, le logement ou quelques frais d'argent que ce soit... Ce qu'elle donnera généreusement à son mari pour les frais du foyer, comptera pour elle comme une sadaqa, cad un don. Si l'homme lui prend son argent sans l'en aviser ou en la forçant, alors il commet un péché, je vous sugère pour de plus amples information sur le sujet de regarder cette vidéo de Cheikh ibn Otheimin :

[dailymotion]
Cheikh Mohammed ibn Otheïmine Les droits de la... par DaoudAbuYasir[/dailymotion]

Donc la femme est responsable de son foyer, cad dire qu'elle doit protéger les biens de son mari, ne pas dépenser son argent sans son autorisation, élever et donner une bonne éducation aux enfants, et bien entendu faire ses devoirs islamiques tels que la prières, le jeune etc... Le mari quant à lui, doit subvenir obligatoirement à sa famille, s'occuper de ses enfants, maintenir le lien avec la communauté, aider sa femme, et veiller à ce que sa femme soit instruite et ses enfants aussi, etc,etc...

Maintenant souvent les gens prennent pour exemple pour illustrer que l'homme est supérieur à la femme ce verset :

"Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à Allah puis à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah..." (4:34).

L'homme et la femme partagent des devoirs et des responsabilités et font face aux conséquences de leurs décisions, mais il incombe à l'homme seul le devoir de loger, nourrir et entretenir sa famille. C'est le sens du mot Qawwamounes évoqué dans le verset coranique suivant : "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes... " (4:34). Ce verset est souvent mal traduit par "Les hommes ont autorité sur les femmes...". En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne.

comme je l'ai déjà expliquer auparavant, les mots en arabe sont parfois trop complexe à traduire en français ou dans nos langues (tel que l'anglais ou l'allemand) les traducteur prennent souvent le parti de raccourcir pour que le texte soit lisible, mais la compréhension ne va pas de paire...

Il faut donc sans cesse revenir au sens en arabe littéraire, et seul les savants d'arabie sur ce point sont les plus doué vu que c'est leur langue maternelle.

Comme vous le voyez, les hommes n'ont pas la supériorité sur les femmes, ils sont égaux en droits et en devoirs selon leur capacité à chacun et chacune, par contre le mari "a autorité" sur sa femme en ce qui concerne ses biens personnels, aussi comme le mari ne doit pas prendre l'argent de sa femme, la femme doit préservé l'argent de son mari, sa maison et ses secrets, et donc si elle veut disposé d'un bien de son mari, alors elle doit lui demandé autorisation...
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:19

En ce qui concerne la poligamie maintenant...

Oui l'homme musulman à le droit de marier 4 femmes car Dieu dit dans le Coran :

"Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre parmi les femmes qui vous plaisent, mais si vous craignez de n'être pas justes envers celles-ci, alors une seule. "[Le Coran, 4:3]

ce verset résume tout et voici comment les musulmans le comprennent.

Ce verset à été révélé alors que les hommes, à l'époque avaient bien plus de 4 épouses, ils pouvaient en avoir un nombre illimité à l'époque de la jahiliyah (l'ignorance) d'ailleurs vous connaissez tous les mythes des harems me semble-t-il?

Bon, et bien pour accorder aux femmes leur droits légitimes, Allah a descendu ce verset et à limiter en disant qu'au maximum, l'homme ne pouvait prétendre qu'à 4 femmes.

Les conditions de la poligamie.

Comme chaque droits, l'islam imposent des règles strictes à ce sujet... L'homme qui à deux, trois ou quatres femmes devra obligatoirement accomplir tous ses devoirs conjugaux, comme s'il n'étais marié qu'à une seule femme, à savoir : payer la nourriture, les vêtements de sa femme et ses enfants ainsi que les loger de façon équitable pour toute les familles...De plus, il devra être équitable envers toutes ! S'il fait un cadeau à l'une, il devra en faire aux autres, il ne devra pas montrer sa préférence pour l'une ou pour l'autre et faire en sorte que ses femmes ne ressentent pas d'injustices, etc...

Et si ils craignent d'être injuste, cad qu'ils craignent de ne pas traiter leurs femmes avec stricte équité, alors ils doivent n'en prendre qu'une seule !

Le coran est le seul Livre qui dit "prendre une seule femme", je ne veut pas de polémique, mais la bible ne le précise pas, d'ailleurs les premiers chrétiens étaient poligames je vous rappelle, cela fait partie de l'histoire, c'est avec l'avènement de l'Eglise que le mariage à été fixé avec une seule femme, avant cela n'existait pas...

Maintenant il y a une autre question de fiqh à ce sujet dans l'islam : la femme a le droit, selon les 4 écoles musulmanes sunnites, d'imposer dans son contrat de mariage une clause de non poligamie, voici l'avis des écoles à ce sujet :

D'après l'école hanafite, la femme est en droit de poser comme condition dans l'acte de mariage que son mari ne prendra pas d'autre épouse. A partir de là, si l'homme accepte, il sera tenu de respecter cette condition devant Allah ("Diyânatan"). Mais s'il ne tient pas sa promesse, l'épouse n'aura pas le droit de réclamer le divorce ("Qadhâ'an"). Selon l'Imâm Nawawi r.a., l'opinion de l'école châféite est similaire à celle des hanafites sur cette question.


D'après l'école hambalite, il est tout à fait permis de soumettre cette condition lors du contrat de mariage. Si l'homme l'accepte, il lui sera obligatoire de la respecter. Par la suite, s'il ne tient pas son engagement, la femme sera en droit de demander le divorce. Dr Abdoul Karîm Zaydân (Réf: "Al Moufassal" - Volume 6 / Page 133) rapporte que cet avis était également celui de nombreux Compagnons (radhia Allâhou anhoum), parmi lesquels Oumar (radhia Allâhou anhou) , Sa'd Ibnou Abi Waqqâs (radhia Allâhou anhou) et Mouâwiyah (radhia Allâhou anhou). Cet avis est encore celui qui a été choisi par Allâmah Ibnou Taymiyah (r.a.). Dr Abdoul Karîm Zaydân accorde lui aussi préférence à cette seconde opinion.


Pour l'école mâlékite:

- Si la femme pose une condition simple (du genre: "Je t'épouse à condition que tu te remarieras plus"), sans la relier de façon explicite avec un choix de divorce (du genre: "Je t'épouse à condition que tu te remarieras plus; si tu le fais, j'ai le choix de divorcer ou de rester avec toi."), dans ce cas, l'opinion de l'école mâlékite est proche de celle des hanafites, sauf que d'après cette école, il est "Makrouh" (blamâble) de poser ce genre de conditions.

- Mais, si la femme a stipulé dans le contrat de mariage que son mari ne devrait pas prendre de seconde épouse, et qu'elle ajoute que, s'il ne respecte pas cette clause, elle aura le choix de divorcer ou de rester en sa compagnie, la condition posée sera valide et effective (bien que "Makrouh", d'après ce qu'écrit Cheikh Zouheyli). Dans ce cas, en cas de violation de la part de l'époux, elle bénéficiera du choix de se séparer ou de rester avec lui. Comme le rappelle Ibnou Taymiyah r.a., cet avis de l'école mâlékite est , dans le fond, très proche de celle de l'école hambalite.

(Réf: Fatâwa de Ibnou Taymiyah r.a. et "Al Fiqh oul Islâmiy" - Volume 6 / Page 55).

alors petite précision pour ceux qui me prennent pour une salafiste, dans le sens méchante musulmane pour être soft...Nous les salafi on prend de l'école hanbalite, de l'imam Ahmed ibn Hanbal... Les musulmans "soft" genre les laïques que tout le monde défend e france et qui sont contre les salafi (qui sont trop strictes aparemment) eux prennent de l'école malikite de l'imam Malik, et maintenant que vous savez cela lisez bien les différence de fiqh des écoles, et vous me direz qui sont les plus stricte à ce sujet...lol

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:27

SUR LE DROIT, ULTIMEMENT, DE BATTRE SA FEMME :

Chère Aurore, il vous faudra donc un traité de 2 pages à chaque fois pour faire dire au Coran l'inverse de ce qu'il dit en s'appuyant sur la Sunna ?

Moi, tout ce que je vois, c'est ceci :

Citation :

verset 34 de la Sourate An Nissâ ("Les Femmes")/

"(…)Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand."

D'autre part, en vous appuyant sur les dires et fait du Prophète pour interpréter à l'inverse de ce qu'il dit le Coran, vous serez vite confrontée à ses comportements absolument injustifiables sur deux choses :

1° Son impitoyable cruauté face à ses contradicteurs qu'il n'hésite pas à faire assassiner, provoquant, juste après sa mort, l'imitation de ses meilleurs successeurs qui n'auront de cesse que de s’entre-tuer pour le pouvoir. Je tiens à votre disposition la liste exhaustive de des assassinats de Mohamed rapportés par des Hadiths.

2° Son oubli, dans son viel âge, de sa chasteté première et son goût excessif pour le sexe qui le conduiront à s'autoriser davantage encore de femmes que la règle du Coran et jusqu'à une fillette de 6 ans, Aïcha, avec qui il couchera lorsqu'elle aura 9 ans, justifiant ses frasques par une loi tombée exprès pour lui du Ciel. Raël lui-même, en créant sa propre religion, n'osera pas aller si loin.
Le plus drôle est la justification actuelle de vos théologiens :
Citation :
"Ce fut Providentiel. Aïcha dont la mémoire était grande, devint sa meilleure biographe".
Chère Aurore, quand je veux une secrétaire qui fasse mon apologie après ma mort, je ne prends pas une fillette de 6 ans et je ne couche pas avec elle à ses 9 ans.

CONCLUSION : Tant que vous essayerez de justifier par toutes sortes d'arguments les pires frasques de votre religion, les appelant "préjugés des anti-musulmans", vous ne serez pas crédibles.

UN CONSEIL : REFORMEZ DANS LE REPENTIR ET LA VERITE VOTRE THEOLOGIE ET RECONNAISSEZ, COMME LE FIRENT LES JUIFS POUR LEURS PLUS GRANDS PROPHETES, QU'ILS FURENT PECHEURS ET QUE CERTAINS DE LEUR COMPORTEMENTS FURENT INACCEPTABLES.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 15 Juin 2011, 09:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:30

Aurore a écrit:
En ce qui concerne la poligamie maintenant...


Ce verset à été révélé alors que les hommes, à l'époque avaient bien plus de 4 épouses, ils pouvaient en avoir un nombre illimité à l'époque de la jahiliyah (l'ignorance) d'ailleurs vous connaissez tous les mythes des harems me semble-t-il?

Argument FALLACIEUX !
Il n'est vrai que chez les païens ! Mais depuis longtemps, chez les Juifs et les chrétiens, depuis plus de 1000 ans pour les juifs, la polygamie avait été interdite. Lisez donc le prophète Malachie vers 300 av. JC.

Autrement dit, Mohamed a fait faire un bon en arrière de 1000 ans au respect de la femme tel que Dieu l'avait imposée aux Juifs et aux chrétiens.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:37

En ce qui concerne la répudiation:

La répudiation est quelquechose que les catholiques ne connaissent pas, forcément il s'agit du divorce... En Islam, l'homme à le droit au divorce et sa femme de le demander...

Lorsque l'homme divorce, en principe c'est assez simple, il suffit qu'il lui dise une fois "je te divorce" (en arabe) et c'est fait...

Mais il y a, comme je l'explique depuis le début des règles à respecter, et des lois qui régissent le divorce, un homme n'a pas le droit de faire comme ça, comme bon lui semble et se casser (pour être polie)NON!

Et voici comment cela doit se dérouler islamiquement...

D'abord, avant d'en venir à cela, il faut chercher à se réconcilier, si le couple n'y parviens pas, alors le waly de la femme (souvent c'est son père) doit pouvoir discuter de ce qui ne va pas avec son gendre... Si cela ne suffit pas, il faut demander à un imam, un juge islamique (dans les pays musulman) ou un tiers ayant autorité de régler le problème... Si malgré tout cela ne suffit pas et que le couple ne parviens pas à se pardonner, alors le mari peut dire cette fameuse phrase... Ce qui engendre ceci : il ne doit pas quitter le foyer conjugal avant la période de viduité de sa femme, à savoir 3 mois après le divorce, il ne doit pas lui reprendre sa dote (cadeau fait au mariage à la femme), il doit continuer à subvenir aux besoins de sa famille.

Il a trois mois pour reprendre sa femme et se réconcilier, si tel n'est pas le cas, elle sera illicite pour lui, il ne sera plus son mahram et donc elle devra se voiler devant lui et il devra quitter le foyer conjugal. S'il veut la reprendre après ce délai (qui sers en cas ou la femme est enceinte pour les liens de paternité et la femme n'a pas le droit de se remarié durant ce temps, ni l'homme) il devra la redemander en mariage avec dote...Si cela fait la troisième fois, il ne pourra la remarié que si avant elle s'est remariée avec un homme, sinon elle sera illicite pour lui.

Ensuite, sachez qu'en islam, la notion de la garde des enfants et de la pension alimentaire va bien plus loin que ce qu'on peut trouver en France actuellement...

S'il n'y a as d'enfant, l'ex mari doit subvenir au besoin entier de son ex femme durant la période de viduité, si celle ci n'a plus de mahram (frères pères, oncle) alors il devra subvenir à tout ses besoin jusqu'à ce qu'elle se remarie..!!! car chez nous, la femme retourne chez ses parents ou vivre dans sa famille, et c'est la famille qui a l'obligation de la nourrir et la loger.

S'il y a des enfants, l'homme doit de toute manière subvenir aux besoins de tout ses enfants qu'elle soit remariée ou non... Un enfant doit rester chez sa mère tant qu'elle n'est pas remariée, si elle se remarie, l'enfant reste chez sa mère le temps de l'allaitement (2 ans), mais au temps du Prophète, celui ci recommandé aux hommes divorcé de laisser l'enfant chez sa mère si celle ci était une fille (pour l'éducation féminine) et si la mère souffrait de la séparation avec ses enfants, celui ci pouvant venir chercher ses enfants quand bon lui semblait. A noter que ce n'est pas une petite pension alimentaire française dont on parle, mais bien de la totalité des frais d'herbergement et d'alimentation pour ses enfants !

La femme a également le droit de demander le divorce, par contre elle ne dit pas la phrase, qui doit être dite par le mari, si celui ci ne veut pas la divorcer (en contradiction avec le coran puisqu'il y a un verset qui stipule de laisser partir le conjoint qui le veut), la femme demande à un imam ou à un juge islamique (dans les pays musulmans) d'obliger son mari de prononcer le divorce.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:42

Aurore a écrit:
En ce qui concerne la répudiation:


Et voici comment cela doit se dérouler islamiquement...

Encore faux. Là ou le code de la Chariah est appliqué, la femme algérienne (par exemple) se retrouve très souvent à la rue, sans pension ni droits. Le code de la chariah est une loi bien moins humaine et respectueuse des droits de la femme au foyer que le code civil des Nations athées !!

Il y a là un paradoxe et une honte qui vient des salafistes (des purs) qui croient devoir en revenir à la mentalité législative du 7° s. comme si l'humanité n'avait pas mûri. Ainsi, l'islam et son salaf porte en lui son propre archaïsme.



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Aurore a écrit:
En ce qui concerne la poligamie maintenant...


Ce verset à été révélé alors que les hommes, à l'époque avaient bien plus de 4 épouses, ils pouvaient en avoir un nombre illimité à l'époque de la jahiliyah (l'ignorance) d'ailleurs vous connaissez tous les mythes des harems me semble-t-il?

Argument FALLACIEUX !
Il n'est vrai que chez les païens ! Mais depuis longtemps, chez les Juifs et les chrétiens, depuis plus de 1000 ans pour les juifs, la polygamie avait été interdite. Lisez donc le prophète Malachie vers 300 av. JC.

Autrement dit, Mohamed a fait faire un bon en arrière de 1000 ans au respect de la femme tel que Dieu l'avait imposée aux Juifs et aux chrétiens.


La poligamie chez les juifs a été abrogée par le grand rabbin d'israel suite aux dérives de son peuple, à noter que certains juifs orthodoxe la pratique encore sans limitation.

Chez les chrétiens, oui, il y a plus de 1000 ans, c'est sûr... Et l'islam, il date d'avant cette abrogation...

Mais là n'est pas la question puisqu'aujourd'hui elle vous est interdite...

A noter que la polygamie n'a pas été tolérée pour contrevenir aux droits de la femme, mais pour lui accorder des droits, car à l'époque les arabes étaient païens et adoraient des divinités (360 idoles) et n'avaient pas de limitation du nombre de femme... D'ailleurs la liberté que l'islam accorde aux femmes n'a pas plus à ces gens qui ont persécuté les musulmans à cette époque...

A noter que les chrétiens ont protégé à cette même époque Mohammed (saws) et qu'un juif a hérité du Prophète quandmême, donc les seuls conflit interreligieux étaient avec les païens, et les certains juifs qui voulaient le pouvoir à la kaaba, puisque c'est à cet endroit précis qu'Abraham à voulu sacrifier pour Dieu Ismael, et que Dieu lui a dit de sacrifier un mouton (d'où notre fête de l'aïd el kebir)

La poligamie sers également à ce que l'homme ne sois pas tenter par la fornication, c'est interdit chez nous les relation extra conjugale, et comme l'homme est de nature appelé vers ces choses, alors celle ci est légale, mais en aucun cas obligatoire, vu les restriction que la poligamie impose...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 09:58

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Aurore a écrit:
En ce qui concerne la répudiation:


Et voici comment cela doit se dérouler islamiquement...

Encore faux. Là ou le code de la Chariah est appliqué, la femme algérienne (par exemple) se retrouve très souvent à la rue, sans pension ni droits. Le code de la chariah est une loi bien moins humaine et respectueuse des droits de la femme au foyer que le code civil des Nations athées !!

Il y a là un paradoxe et une honte qui vient des salafistes (des purs) qui croient devoir en revenir à la mentalité législative du 7° s. comme si l'humanité n'avait pas mûri. Ainsi, l'islam et son salaf porte en lui son propre archaïsme.





:bravo: :angebig:
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 10:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Aurore a écrit:
En ce qui concerne la répudiation:


Et voici comment cela doit se dérouler islamiquement...

Encore faux. Là ou le code de la Chariah est appliqué, la femme algérienne (par exemple) se retrouve très souvent à la rue, sans pension ni droits. Le code de la chariah est une loi bien moins humaine et respectueuse des droits de la femme au foyer que le code civil des Nations athées !!

Il y a là un paradoxe et une honte qui vient des salafistes (des purs) qui croient devoir en revenir à la mentalité législative du 7° s. comme si l'humanité n'avait pas mûri. Ainsi, l'islam et son salaf porte en lui son propre archaïsme.



Je vous demande de respecter ma religion comme je vous respecte vous et votre croyance.merci.

En ce qui concerne l'algérie, où avez-vous vu qu'en Algérie on applique la charia islamique?

La charia islamique n'est appliqué dans AUCUN PAYS !!! Elle ne sera appliquée à nouveau que lors de l'avènement du Califat qui arrivera juste avant la venue de Dajjal (l'antéchrist)

Je vais vous éclaircir...Charia en arabe veut dire "droit chemin", en arabe moderne, elle désigne également un ensemble de loi régissant les pays, par exemple, pour dire l'ensemble des loi française, un arabe dira dans sa langue "la charia française"... Ce qui est appelé charia en algérie n'est que la traduction de "l'ensemble des lois" elle n'a rien d'islamique, croyez moi que si jamais elle était islamique çà se saurais et les musulmans de se pays arrêterais d'être sans cesse contre leur gouvernement puisque c'est justement cette charia qu'ils demandent, d'ailleurs beaucoup en sont morts durant les années noires...

En algérie, pays que je connais bien, certes les droits des femmes régressent, mais c'est pas à cause de la charia islamique...

Si vous voulez me comprendre, il va falloir que je vous explique un point et vous comprendrez un peu mieux si Dieu le veut.

Ce que je vous réponds sur les questions concernant ma religion, sont des réponses islamiques purement. Cad que mes réponses sont jsutes l'islam selon la compréhension qu'ils avaient justement au 7 eme siècle... 7 eme siècle avec des femmes qui ont le droit de divorcer, de ne pas demander à leur mari pour disposer de leur argent (en France actuellement elle n'en dispose pas à son plein droit il fait parti du budget familial et les époux contribuent ensemble au foyer) avec des femmes égales à l'homme et des femmes qui ont le droit de vote dans le sens qu'elles ont le droit de choisir les représentants des musulmans au même titre que les hommes et que leur voix comptent !!!

On parle ici d'islam seulement, cad de religion, pas des pays et leur loi factice... L'algérie à prononcer le fait que la religion d'état était la religion islamique, cela dit elle n'applique rien de l'islam ! elle a fait çà sous pression des musulmans, un peu comme si aujourd'hui le peuple français réclamer une religion d'état catholique et que l'état le lui accordait pour avoir la paix dans le pays (sous peine de manif, boycotte etc..) c'est comme quand on dit que la France est un pays chrétien...La france est un pays chrétien c'est un fait mais qui n'a aucune loi chrétienne, on autorise le divorce etc... vous comprenez?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 10:21

Citation :
Aurore a écrit:

On parle ici d'islam seulement, cad de religion, pas des pays et leur loi factice... L'algérie à prononcer le fait que la religion d'état était la religion islamique, cela dit elle n'applique rien de l'islam ! elle a fait çà sous pression des musulmans, un peu comme si aujourd'hui le peuple français réclamer une religion d'état catholique et que l'état le lui accordait pour avoir la paix dans le pays (sous peine de manif, boycotte etc..) c'est comme quand on dit que la France est un pays chrétien...La france est un pays chrétien c'est un fait mais qui n'a aucune loi chrétienne, on autorise le divorce etc... vous comprenez?

Donc pour résumer l'Algérie met en place des lois islamiques pour complaire aux musulmans mais ces lois qui condamnent des gens parce qu'ils portent simplement sur eux des bibles, qui emprisonnent les gens qui se convertissent à une autre religion que l'islam, etc., n'ont rien d'islamiques?
Voulez-vous dire que si la vraie charia (quelle est-elle alors?) était appliquée, les gens qui désirent changer de religion en Algérie ne seraient plus condamnés et emprisonnés, (alors que le gouvernement et la constitution garantissent la liberté de conscience!)?
Ce serait merveilleux! En fait, c'est exactement ce que permettent les pays chrétiens, où changer de religion est tout à fait licite.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 10:40

Karl a écrit:
Citation :
Aurore a écrit:

On parle ici d'islam seulement, cad de religion, pas des pays et leur loi factice... L'algérie à prononcer le fait que la religion d'état était la religion islamique, cela dit elle n'applique rien de l'islam ! elle a fait çà sous pression des musulmans, un peu comme si aujourd'hui le peuple français réclamer une religion d'état catholique et que l'état le lui accordait pour avoir la paix dans le pays (sous peine de manif, boycotte etc..) c'est comme quand on dit que la France est un pays chrétien...La france est un pays chrétien c'est un fait mais qui n'a aucune loi chrétienne, on autorise le divorce etc... vous comprenez?

Donc pour résumer l'Algérie met en place des lois islamiques pour complaire aux musulmans mais ces lois qui condamnent des gens parce qu'ils portent simplement sur eux des bibles, qui emprisonnent les gens qui se convertissent à une autre religion que l'islam, etc., n'ont rien d'islamiques?
Voulez-vous dire que si la vraie charia (quelle est-elle alors?) était appliquée, les gens qui désirent changer de religion en Algérie ne seraient plus condamnés et emprisonnés, (alors que le gouvernement et la constitution garantissent la liberté de conscience!)?

Je vais vous dire honnêtement ce qui se pratiquerai et le comportement de ces gens qui aposthasient si la charia ISLAMIQUE et j'insiste était appliquée...

Déjà, la charia islamique contient des "clauses" pour les chrétiens et les juifs que l'on nomme "les gens du Livre" (on vous appelle pas des pervers mais "les gens du Livre" cela montre déjà notre respect)

Alors ,je vais essayer d'être claire même si c'est un peu complexe je l'avoue.

Prenons l'hypothèse qu'il y a un califat (un califat est un pays islamique ou l'islam serait la règle stricte)

Si des chrétiens ou des juifs habiteraient sur une terre purement islamique, les musulmans devraient les protégé s'ils ceux ci ne les combattent pas...Inutile de vous dire qu'arrêter des gens qui ont une bible sur eux seraient interdit ce la va de soit...

Ils verseraient (les chrétiens et les juifs) un impôt que l'on appelle la dhim, cet impôt servirais uniquement à subvenir aux besoins des pauvres chrétiens et à l'entretien de leur lieu de culte, c'est à dire que ce serai un impôt uniquement pour leur biens à eux, leur frais n'étant pas pris en charge par les musulmans...Les musulmans eux ne paient pas la dhim mais paient la zakat obligatoire qui équivaut à 2.5% de leurs économies ou surplus on va dire... La dhim elle est calculée en fonction des besoins des chrétiens et des juifs et de leur nombre, mais les chrétiens et les juifs ne paient pas la zakat (il n'y a pas d'autres impôts, il y a sufisamment de richesse pour payer les infrastructure et autres avec les richeses du sol dans les pays musulmans)

a partir du moment ou il y a des juifs et des chrétiens sur le sol islamique, qu'ils sont en paix et ne font pas de prosélitisme en demandant aux musulmans de se convertir, on leur doit obligatoirement le respect, le bon voisinage et la bienfaisance, sans les combattre et els persécuter (c'est un péché)...

Dans le cas de l'apostasie, ce qu'il faut savoir c'est qu'en islam on ne doit pas dévoilé les péchés des gens (chrétiens, juifs ou musulmans) et la charia islamique est très pointue et stricte avec ce sujet. Cad que pour condamner quelqu'un il faut avoir des preuves solides, il faut 4 témoins reconnus comme étant pieux (pas juste la prière et quelqu'un de banal, non quelqu'un qui ne vis que par la religion) des hommes... Si pas d'hommes il faut deux femmes pour un hommes (par exemple 3 hommes et deux femmes, etc...) qui atteste devant Dieu que untel par exemple à apostasié car ils l'ont vu dans un endroit public prier un autre dieu qu'Allah...

Il va s'en dire que si cela est appliqué dans un pays musulman, les gens qui apostasie se cacheront ils ne diront pas qu'ils ont apostasié, donc il n'y aura rien contre eux, pour peu qu'ils déménagent à l'autre bout du pays ou les gens ne les connaissent pas, ils peuvent même vivre au grand jour sans rien risqué...

Si dans le cas ou ils dévoilent leur apostasie, ou qu'il y a des témoins fiables contre eux, alors ils seront tués, je vais pas me cacher pour vous dire le contraire c'est vrai...

C'est pour éviter d'égarer le peuple en fait et préservé la pudeur et le respect d'Allah.

Il faut savoir que pour la personne qui se dénonce ou est dénoncée, si elle accepte sa peine, elle sera pardonnée de ses péchés, c'est une sorte d'absolution en fait.

Mais persécuter des gens car ils portent une bible ou parce qu'il y a eu une rumeur d'aposthasie ça n'existe pas islamiquement parlant...Il faut savoir aussi que si la personne jure par trois fois par Allah que ce qui est dit sur lui est fat, alors la personne est relaxée et ne risque rien selon la charia, après c'est entre cette personne et Dieu, si vous voyez ce que je veux dire, et à ce moment là, ce sont les témoins qui ont une punition de 80 coup de fouet chacun pour leur mensonge et ils ne seront plus jamais apte à témoigner... dans l'hypothèse qu'ils auraient menti bien entendu, et ce même si la personne incriminée ne dit rien, s'il y a mensonge, ce n'est pas valable.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 10:54

au passage en algérie il n'y a pas de lois islamiques, il n'y a de lois que sorti de leur cerveau, mais comme le peuple, suite à la colonisation française ignorait sa religion en grande parti car élevé par des bonnes soeurs, certaines personnes pensent que c'est islamique alors que ça ne l'est pas...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 11:48

autre chose... Vous savez, beaucoup de chrétien pensent que nous les musulmans nous détestons Jésus et Marie... Ceci est au grande idée reçue, il y a une sourate du coran qui porte le nom de marie (en arabe Mariam) et Jésus y est maintefois cité, le musulman doit aussi croire que Dieu a révélé des écrits aux chrétiens et aux juifs, l'Injil (l'évangile la torah. Pour Jésus nous attendons aussi son retour peu avant le jugement et tuera l'antechrist...

Les chrétiens pensent souvent que nous ne suivons que Mohammed, alors qu'en fait, c'est bien Mohammad qui nous guide à travers son comportement, mais c'est Dieu que nous suivons. Le Prophète de référence à l'islam, c'est Abraham, d'ailleurs Mohammed est un déscendant d'Abraham (chez nous son nom est Ibrahim) mais nous croyons aussi en Moussa (Moise) david (daoud), etc...

Pour revenir à Jésus, on est très attaché à lui, en fait on pense que Dieu à envoyer Moise pour punir les pleuples désobéissant (veau d'or, etc...) en leur instaurant beaucoup de restriction, Jésus est venu et à montrer la bonté de Dieu, et Mohammed a indiquer la voie droite, ni trop restrictive, ni laxiste, mélange de miséricorde et de punition pour les désobéissant.

Et pour finir, il y a beaucoup plus de petits maghrébins et musulmans en France qui s'appelle AISSA (Jésus en arabe) que de petits catholique ou français s'appelant Jésus (contrairement en italie ou dans les pays latin ou ce prénom est répandu) Toutes les femmes qui s'appellent mariam ou meriem s'appellent en fait marie (traduction de marie en arabe)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 11:53

Chère Aurore,

Je suis curieux de savoir quelle interprétation vous nous donnerez du verset suivant concernant "l'égalité" supposée homme/femme dans le Coran. Mais je suis que vous nous trouverez un haddit parmi les 60 000 abrogeants abrogés.

223. Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l'avance. Craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants! (Sourate 2 Al-BAQARAH (LA VACHE) )
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 11:54

beranger a écrit:
En Algérie, il y a un problème très préoccupant, à savoir la profanation systèmatique des cimetières Chrétiens perpétrés par les Musulmans, à part ça, ces fourbes viennent nous dire qu'ils nous respectent et nous donner des leçons....

Et ça va venir en France, l'Islam est une religion de guerre et de conquête, il suffit de lire certains graffitis pour s'en convaincre, les Français et les Européens sont aveugles, car tout ça est vu, pas loin de chez moi, on a vu un jeune Arabe en djellaba, "France, on t'encule",

Bon, je sais, on va me dire qu'il n'est pas représentatif, cas isolé, etc.....

Je comprends... Tu sais, l'islam impose des choses et un comportement, mais après les gens font ce qu'ils veulent, tu comprends?

L'islam ne tolère pas ces comportements, d'ailleurs c'est pour çà que dans les cités en France mais aussi ailleurs, notre génération fait tout son possible sans aucuns moyens pour les rééduquer islamiquement, car ils ne connaissent absoluement rien de l'islam. C'est effrayant !

Déjà les graffiti c'est interdit, les insultes c'est interdit

c'est pour cela que la religion c'est l'islam, et les pratiquants de la religion ne sont les islamiques, mais les musulman, pas de lien dand le mot, car l'islam n'est pas responsable des péchés commis en son nom.

ensuite l'islam n'a jamais été une religion de guerre. Vous avez vu beaucoup de pays musulman déclareer la guerre à l'occident? Non, c'est l'inverse qui se passe il faut être juste quand même!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:04

Jeb a écrit:
Chère Aurore,

Je suis curieux de savoir quelle interprétation vous nous donnerez du verset suivant concernant "l'égalité" supposée homme/femme dans le Coran. Mais je suis que vous nous trouverez un haddit parmi les 60 000 abrogeants abrogés.

223. Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l'avance. Craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants! (Sourate 2 Al-BAQARAH (LA VACHE) )

écoutez, je suis salafiya, donc je n'emploi pas les hadith faible, ou abrogé ou qui en abroge d'autre, nous on délaisse le doute et s'il y a doute on s'abstient. Mais la tradition prophétique le comprends ainsi :

Lorsque le mari veut honoré sa femme sa femme doit lui céder. Si jamais la femme est malade, ou qu'elle a une rancœur envers son mari le mari ne doit pas lui imposer quoi que ce soit. La force, et donc le viol conjugal en islam n'est pas permis, c'est un péché...

Par contre il y a un hadith qui dit en substance que lorsqu'une femme se refuse à son mari sans raison valable (maladie , indisposition mensuelle, disposition affective par exemple après une dispute du couple) alors les anges la maudissent jusqu'au petit matin.

Alors vous allez me dire que c'est cruel, mais bon si vous lisez la bible, il y a des passages bien plus cruel sur la femme... La raison pour laquelle la femme n'a pas le droit de se refuser sans raison est la suivante...

Dieu nous a demander d'être nombreux sur terre, Il a fait de nous une nation...etc... enfin il y a une tonne de versets là dessus, donc, en se refusant à son mari, la femme déni le droit que son mari à sur elle d'avoir des enfants en fait... Cela réduit donc le nombre de musulmans sur terre, et donc ils deviennent par conséquent une minorité...

Les musulmans qui pratiquent leur religion correctement, sans être savant l'applique comme cela depuis toujours...

Si vous voulez, notre religion est le juste milieu, si il y a empêchement physique ou morale justifier à une obligation, et bien l'obligation est retirée jusqu'à ce qu'on soit dans de bonnes dispositions, pour les interdit c'est pareil.Par exemple, si jamais une personne est prise dans un tremblement de terre, qu'elle est coicée et n'a rien à manger pour survivre, et qu'il y a une tranche de jamabon de porc qui traine, elle a le droit de la manger...etc... c'est un exemple tiré par les cheveux mais véridique...
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:09

beranger a écrit:
Aurore a écrit:
beranger a écrit:
En Algérie, il y a un problème très préoccupant, à savoir la profanation systèmatique des cimetières Chrétiens perpétrés par les Musulmans, à part ça, ces fourbes viennent nous dire qu'ils nous respectent et nous donner des leçons....

Et ça va venir en France, l'Islam est une religion de guerre et de conquête, il suffit de lire certains graffitis pour s'en convaincre, les Français et les Européens sont aveugles, car tout ça est vu, pas loin de chez moi, on a vu un jeune Arabe en djellaba, "France, on t'encule",

Bon, je sais, on va me dire qu'il n'est pas représentatif, cas isolé, etc.....

Je comprends... Tu sais, l'islam impose des choses et un comportement, mais après les gens font ce qu'ils veulent, tu comprends?

L'islam ne tolère pas ces comportements, d'ailleurs c'est pour çà que dans les cités en France mais aussi ailleurs, notre génération fait tout son possible sans aucuns moyens pour les rééduquer islamiquement, car ils ne connaissent absoluement rien de l'islam. C'est effrayant !

Déjà les graffiti c'est interdit, les insultes c'est interdit

c'est pour cela que la religion c'est l'islam, et les pratiquants de la religion ne sont les islamiques, mais les musulman, pas de lien dand le mot, car l'islam n'est pas responsable des péchés commis en son nom.

ensuite l'islam n'a jamais été une religion de guerre. Vous avez vu beaucoup de pays musulman déclareer la guerre à l'occident? Non, c'est l'inverse qui se passe il faut être juste quand même!


ça, c'est le double langage ignoble entretenu par les musulmans, ignoble car vous dîtes des mensonges, des fils d'Imam ont été compromis dans des exactions et divers trafics de drogue, voilà pour les faits !

MAis je vous croit !!!

c'est tout à fait possible,mais chez nous, chacun est responsable de ses actes, le père ne paie par pour les péchés de ses fils, c'est illogique ! Religieusement parlant... C'est pas un double langage...

Maintenant chez nous les imams, c'est pas comme les prêtres, chez nous n'importe qui peut devenir imam, il suffit que la personne sache faire la prière soit pieuse et lise bien le coran et c'est bon... Chez moi mon mari est imam (imam signifie celui qui dirige la prière), quand il est pas là ou que je suis avec des soeurs musulmane, je peut être leur imam, mon fils de 7 ans peut être imam... Imam c'est pas unn statut, il n'y a aucun clergé en islam. Il va falloir le comprendre quand même...lol

Il y a des prêtres qui violent des petits enfants, c'est quand même plus grave, pourtant je ne dit pas que vous croyez en une religion pédophile non!? Je respecte, et je sais que votre religion n'a rien à voir là dedans, donc va falloir aussi comprendre que l'islam n'est en aucun cas une religion de violence ou de dealers, surtout que la plupart de ces petits jeunes ne sont même pas musulmans mais athés...Encore une fois, arabe ne veut pas dire forcément musulman, moi je connais des mohammed qui sont chrétiens aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:12

[quote="Aurore"]
Citation :
Il va s'en dire que si cela est appliqué dans un pays musulman, les gens qui apostasie se cacheront ils ne diront pas qu'ils ont apostasié, donc il n'y aura rien contre eux, pour peu qu'ils déménagent à l'autre bout du pays ou les gens ne les connaissent pas, ils peuvent même vivre au grand jour sans rien risqué...

Si dans le cas ou ils dévoilent leur apostasie, ou qu'il y a des témoins fiables contre eux, alors ils seront tués, je vais pas me cacher pour vous dire le contraire c'est vrai...

C'est pour éviter d'égarer le peuple en fait et préservé la pudeur et le respect d'Allah.


Vous alors vous avez le mérite de la franchise! c'est rare parmi les musulmans qui interviennent sur ce forum...

Donc vous préférez un apostat qui se dissimule comme tel, plutôt qu'un apostat qui vit sa conversion à une autre religion au grand jour... POUR EVITER D'EGARER LE PEUPLE, ce qui se conçoit dans votre religion, où les lois civiles et religieuses ne font qu'un.

Une question: qu'est-ce qui vous parait le meilleur pour l'homme-créature de Dieu éprise de vérité, une religion comme la vôtre, prête à tuer les déviants, ou bien une religion comme la nôtre, qui accepte qu'en conscience, un chrétien se tourne vers l'islam?

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:24

Aurore a écrit:
autre chose... Vous savez, beaucoup de chrétien pensent que nous les musulmans nous détestons Jésus et Marie... Ceci est au grande idée reçue, il y a une sourate du coran qui porte le nom de marie (en arabe Mariam) et Jésus y est maintefois cité, le musulman doit aussi croire que Dieu a révélé des écrits aux chrétiens et aux juifs, l'Injil (l'évangile la torah. Pour Jésus nous attendons aussi son retour peu avant le jugement et tuera l'antechrist...

Les chrétiens pensent souvent que nous ne suivons que Mohammed, alors qu'en fait, c'est bien Mohammad qui nous guide à travers son comportement, mais c'est Dieu que nous suivons. Le Prophète de référence à l'islam, c'est Abraham, d'ailleurs Mohammed est un déscendant d'Abraham (chez nous son nom est Ibrahim) mais nous croyons aussi en Moussa (Moise) david (daoud), etc...

Pour revenir à Jésus, on est très attaché à lui, en fait on pense que Dieu à envoyer Moise pour punir les pleuples désobéissant (veau d'or, etc...) en leur instaurant beaucoup de restriction, Jésus est venu et à montrer la bonté de Dieu, et Mohammed a indiquer la voie droite, ni trop restrictive, ni laxiste, mélange de miséricorde et de punition pour les désobéissant.

Et pour finir, il y a beaucoup plus de petits maghrébins et musulmans en France qui s'appelle AISSA (Jésus en arabe) que de petits catholique ou français s'appelant Jésus (contrairement en italie ou dans les pays latin ou ce prénom est répandu) Toutes les femmes qui s'appellent mariam ou meriem s'appellent en fait marie (traduction de marie en arabe)
Nous ne pensons pas que vous détestez Jésus et Marie mais le Coran en donne une version historique fausse alors que vous prétendez suivre l'Injhil qui affirme que Jésus a été crucifié et est ressuscité.

Ensuite pour les arabes chrétiens le vrai nom de Jésus en arabe est Yashou, qui veut dire "Il sauve", et qui se rapproche de l'hébreu Yéshoua, et non Aisssa ou Issa dans le Coran.

L'enseignement de Jésus dans les évangiles est opposé à celui révélé à Mahomet. Or un prophète ne renie pas l'enseignement de son prédécesseur.

Dans le Nouveau Testament Jésus, qui a dit "Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie", a résumé les dix commandements de Dieu par cette "Loi d'Amour":
- "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement. Un second lui est égal: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. En ces deux commandements tient toute la Loi, et les Prophètes." Matthieu 22; 37-40.

Pour les chrétiens, le prochain de la Loi d'Amour inclut les ennemis et les persécuteurs (Ro 12;14, Matthieu 5; 43-46, Matthieu 5; 5 et 9).

Dans le Coran, le prochain est strictement celui qui appartient à la communauté des fidèles (l'Ouma). Le Coran demande aux croyants "l'affection à l'égard des proches" (Sourate 42 "La consultation", verset 23), mais "l'inimitié et la haine" envers les incroyants (Sourate 60 "L'éprouvée", verset 4). Ce qu'il résume en disant que "ceux qui sont avec lui [le Prophète] sont durs (le Coran traduit par Blachère dit même "violents") à l'égard des infidèles, miséricordieux entre eux" (Sourate 48 "La conquête", verset 29).

Avec le verset 45 de la sourate 5 ("La table servie"), le Coran prend encore plus clairement le contrepied de la Loi d'Amour dictée par Jésus, et de ce qu'elle implique dans Matthieu 5; 22, 38-39. Ceux qui appliquent cette loi divine deviennent des "injustes". En effet ce verset dit: "Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont des injustes"

Ainsi les versets de la période mecquoise, qui incitent à la paix et au pardon, sont abrogés par les versets 5 (verset dit du "Sabre") et 29 de la sourate 9 "Le repentir"At-Taubah).

Verset 5: "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (i.e. les chrétiens qui associent à Dieu deux autres divinités) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Verset 29: "Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (i.e. l'Islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre (i.e. les juifs et les chrétiens), jusqu'à ce qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Dans ce dernier verset 29 les juifs et les chrétiens peuvent être épargnés à condition "qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Pour Marie, la Mère de Jésus, le Coran mélange les dates et les personnes. Le Coran dit que Maryam, la mère d'Issa, est la sœur d'Aaron (sourate 19 verset 28), frère de Moïse, qui vécut quelques 1500 ans avant Jésus-Christ.
La mère d'Issa est aussi fille d'Imrân. (sourate 26 verset 12, sourate 3 verset 31).
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Aurore a écrit:
En ce qui concerne la poligamie maintenant...


Ce verset à été révélé alors que les hommes, à l'époque avaient bien plus de 4 épouses, ils pouvaient en avoir un nombre illimité à l'époque de la jahiliyah (l'ignorance) d'ailleurs vous connaissez tous les mythes des harems me semble-t-il?

Argument FALLACIEUX !
Il n'est vrai que chez les païens ! Mais depuis longtemps, chez les Juifs et les chrétiens, depuis plus de 1000 ans pour les juifs, la polygamie avait été interdite. Lisez donc le prophète Malachie vers 300 av. JC.

Autrement dit, Mohamed a fait faire un bon en arrière de 1000 ans au respect de la femme tel que Dieu l'avait imposée aux Juifs et aux chrétiens.


Mon cher monsieur.

Sachez qu'en ce qui concerne l'âge de notre mère Aicha (ra) le hadith en question qui indique qu'elle a 6 ans lors de son mariage avec le prophète porte à divergence. Selon les calculs des savants, et d'autres hadith mentionnant sont âge, il s'avère fort probable que lors de son mariage avec notre Prophète elle avait 16 ans et à consommer la mariage à 19 ans et pas avant !!! et il y a des hadith authentique mentionnant son âge à divers moment de sa vie qui prouve que son âge dans cet unique hadith est faux !

Ensuite chaque épouse que Mohammed à eu avait pour but d'appliquer des lois instauré par Dieu, aussi Zineb, après être marié avec le fils adoptif de Mohammed (zaid) et être divorcée d'avec lui, Allah a ordonné au Prophète de se marié avec elle pour montrer au gens que l'adoption n'est pas un lien du sang et n'implique pas certaines choses, pour Aicha, c'était la plus grande juriste,elle donnais des cours aux hommes après sa mort et était trè_s respectée par tout le monde, oum koulthoum était médecin, Maria la copte, après avoir été donnée comme esclave au Prophète en remerciement par un roi chrétien, le Prophète l'a marié pour montrer qu'il faut libéré les esclaves soit par le mariage soit en leur donnant la liberté, d'ailleur bilal est le premier muezzin...

Etc,etc...

Vous craignez quoi au juste? je vous dit la vérité et vous prétendez connaitre mieux l'islam que les musulmans pratiquant? Est ce que moi je vous fait cet affront? Ou est votre comportement de chrétien? Je ne dit pas de mal de vous MOI
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:30

Jeb a écrit:
Aurore a écrit:
autre chose... Vous savez, beaucoup de chrétien pensent que nous les musulmans nous détestons Jésus et Marie... Ceci est au grande idée reçue, il y a une sourate du coran qui porte le nom de marie (en arabe Mariam) et Jésus y est maintefois cité, le musulman doit aussi croire que Dieu a révélé des écrits aux chrétiens et aux juifs, l'Injil (l'évangile la torah. Pour Jésus nous attendons aussi son retour peu avant le jugement et tuera l'antechrist...

Les chrétiens pensent souvent que nous ne suivons que Mohammed, alors qu'en fait, c'est bien Mohammad qui nous guide à travers son comportement, mais c'est Dieu que nous suivons. Le Prophète de référence à l'islam, c'est Abraham, d'ailleurs Mohammed est un déscendant d'Abraham (chez nous son nom est Ibrahim) mais nous croyons aussi en Moussa (Moise) david (daoud), etc...

Pour revenir à Jésus, on est très attaché à lui, en fait on pense que Dieu à envoyer Moise pour punir les pleuples désobéissant (veau d'or, etc...) en leur instaurant beaucoup de restriction, Jésus est venu et à montrer la bonté de Dieu, et Mohammed a indiquer la voie droite, ni trop restrictive, ni laxiste, mélange de miséricorde et de punition pour les désobéissant.

Et pour finir, il y a beaucoup plus de petits maghrébins et musulmans en France qui s'appelle AISSA (Jésus en arabe) que de petits catholique ou français s'appelant Jésus (contrairement en italie ou dans les pays latin ou ce prénom est répandu) Toutes les femmes qui s'appellent mariam ou meriem s'appellent en fait marie (traduction de marie en arabe)
Nous ne pensons pas que vous détestez Jésus et Marie mais le Coran en donne une version historique fausse alors que vous prétendez suivre l'Injhil qui affirme que Jésus a été crucifié et est ressuscité.

Ensuite pour les arabes chrétiens le vrai nom de Jésus en arabe est Yashou, qui veut dire "Il sauve", et qui se rapproche de l'hébreu Yéshoua, et non Aisssa ou Issa dans le Coran.

L'enseignement de Jésus dans les évangiles est opposé à celui révélé à Mahomet. Or un prophète ne renie pas l'enseignement de son prédécesseur.

Dans le Nouveau Testament Jésus, qui a dit "Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie", a résumé les dix commandements de Dieu par cette "Loi d'Amour":
- "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement. Un second lui est égal: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. En ces deux commandements tient toute la Loi, et les Prophètes." Matthieu 22; 37-40.

Pour les chrétiens, le prochain de la Loi d'Amour inclut les ennemis et les persécuteurs (Ro 12;14, Matthieu 5; 43-46, Matthieu 5; 5 et 9).

Dans le Coran, le prochain est strictement celui qui appartient à la communauté des fidèles (l'Ouma). Le Coran demande aux croyants "l'affection à l'égard des proches" (Sourate 42 "La consultation", verset 23), mais "l'inimitié et la haine" envers les incroyants (Sourate 60 "L'éprouvée", verset 4). Ce qu'il résume en disant que "ceux qui sont avec lui [le Prophète] sont durs (le Coran traduit par Blachère dit même "violents") à l'égard des infidèles, miséricordieux entre eux" (Sourate 48 "La conquête", verset 29).

Avec le verset 45 de la sourate 5 ("La table servie"), le Coran prend encore plus clairement le contrepied de la Loi d'Amour dictée par Jésus, et de ce qu'elle implique dans Matthieu 5; 22, 38-39. Ceux qui appliquent cette loi divine deviennent des "injustes". En effet ce verset dit: "Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont des injustes"

Ainsi les versets de la période mecquoise, qui incitent à la paix et au pardon, sont abrogés par les versets 5 (verset dit du "Sabre") et 29 de la sourate 9 "Le repentir"At-Taubah).

Verset 5: "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (i.e. les chrétiens qui associent à Dieu deux autres divinités) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Verset 29: "Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (i.e. l'Islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre (i.e. les juifs et les chrétiens), jusqu'à ce qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Dans ce dernier verset 29 les juifs et les chrétiens peuvent être épargnés à condition "qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Pour Marie, la Mère de Jésus, le Coran mélange les dates et les personnes. Le Coran dit que Maryam, la mère d'Issa, est la sœur d'Aaron (sourate 19 verset 28), frère de Moïse, qui vécut quelques 1500 ans avant Jésus-Christ.
La mère d'Issa est aussi fille d'Imrân. (sourate 26 verset 12, sourate 3 verset 31).

Encore de l'ignorance !!!

Les uns n'ont JAMAIS abrogés les autres !!!

dans un livre de loi classique, vous avez des lois qui régissent le peuple en temps de paix, et les autres qui régissent le peuple en temps de guerre non?

Le coran c'est la même chose, les versets que vous mentioné sont les verset de la guerre !!! en état de guerre le musulman doit défendre la oumma...


Vous êtes sur un forum catholique pratiquant et vous mentez comme çà sur votre prochain? Mais repentez vous mon cher monsieur, quand on dénonce quelquechose, on vériéfie que cela est vrai, si vous voulez comprendre le coran et les musulman, va falloir leur demander à eux, et pas a des gens qui détestent l'islam si vous voulez être juste...En tout cas vous êtes bien loin des enseignements de Jésus à ce propos monsieur...

Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:32

Mariam dans le coran est bien la mère de Jésus puisqu'il est mentionné la façon dont elle accoucha de lui , et il est mentionné que son fils est le verbe de Dieu..Il n'ya aucun doute là dessus... Les musulmans connaissent l'histoire de Marie mère de Jésus et sa dévotion envers Dieu le Tout Puissant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:40

Aurore a écrit:
Si vous avez des questions, ou simplement connaître la vérité sur leur Livre, ou autre, vous pouvez les poster ici, mais une à la fois car j'ai une vie à côté merci...lol
Salut Aurore,

je me présente, Nilamitp, et on pourrait dire que je suis plutôt "islamophobe".

oui, j'aurais quelques questions si tu es intéressée.

Quelles sont pour toi les différences principales entre sunnites et chiites ? Est-ce que ça a une grande importance pour toi ?

Considères-tu (respectivement parmi les confessions suivantes): les alévis, les druzes, les alaouites les bahaïs, les sikhs comme étant des musulmans ?


Merci bien. Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:42

Aurore a écrit:
Jeb a écrit:
Aurore a écrit:
autre chose... Vous savez, beaucoup de chrétien pensent que nous les musulmans nous détestons Jésus et Marie... Ceci est au grande idée reçue, il y a une sourate du coran qui porte le nom de marie (en arabe Mariam) et Jésus y est maintefois cité, le musulman doit aussi croire que Dieu a révélé des écrits aux chrétiens et aux juifs, l'Injil (l'évangile la torah. Pour Jésus nous attendons aussi son retour peu avant le jugement et tuera l'antechrist...

Les chrétiens pensent souvent que nous ne suivons que Mohammed, alors qu'en fait, c'est bien Mohammad qui nous guide à travers son comportement, mais c'est Dieu que nous suivons. Le Prophète de référence à l'islam, c'est Abraham, d'ailleurs Mohammed est un déscendant d'Abraham (chez nous son nom est Ibrahim) mais nous croyons aussi en Moussa (Moise) david (daoud), etc...

Pour revenir à Jésus, on est très attaché à lui, en fait on pense que Dieu à envoyer Moise pour punir les pleuples désobéissant (veau d'or, etc...) en leur instaurant beaucoup de restriction, Jésus est venu et à montrer la bonté de Dieu, et Mohammed a indiquer la voie droite, ni trop restrictive, ni laxiste, mélange de miséricorde et de punition pour les désobéissant.

Et pour finir, il y a beaucoup plus de petits maghrébins et musulmans en France qui s'appelle AISSA (Jésus en arabe) que de petits catholique ou français s'appelant Jésus (contrairement en italie ou dans les pays latin ou ce prénom est répandu) Toutes les femmes qui s'appellent mariam ou meriem s'appellent en fait marie (traduction de marie en arabe)
Nous ne pensons pas que vous détestez Jésus et Marie mais le Coran en donne une version historique fausse alors que vous prétendez suivre l'Injhil qui affirme que Jésus a été crucifié et est ressuscité.

Ensuite pour les arabes chrétiens le vrai nom de Jésus en arabe est Yashou, qui veut dire "Il sauve", et qui se rapproche de l'hébreu Yéshoua, et non Aisssa ou Issa dans le Coran.

L'enseignement de Jésus dans les évangiles est opposé à celui révélé à Mahomet. Or un prophète ne renie pas l'enseignement de son prédécesseur.

Dans le Nouveau Testament Jésus, qui a dit "Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie", a résumé les dix commandements de Dieu par cette "Loi d'Amour":
- "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement. Un second lui est égal: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. En ces deux commandements tient toute la Loi, et les Prophètes." Matthieu 22; 37-40.

Pour les chrétiens, le prochain de la Loi d'Amour inclut les ennemis et les persécuteurs (Ro 12;14, Matthieu 5; 43-46, Matthieu 5; 5 et 9).

Dans le Coran, le prochain est strictement celui qui appartient à la communauté des fidèles (l'Ouma). Le Coran demande aux croyants "l'affection à l'égard des proches" (Sourate 42 "La consultation", verset 23), mais "l'inimitié et la haine" envers les incroyants (Sourate 60 "L'éprouvée", verset 4). Ce qu'il résume en disant que "ceux qui sont avec lui [le Prophète] sont durs (le Coran traduit par Blachère dit même "violents") à l'égard des infidèles, miséricordieux entre eux" (Sourate 48 "La conquête", verset 29).

Avec le verset 45 de la sourate 5 ("La table servie"), le Coran prend encore plus clairement le contrepied de la Loi d'Amour dictée par Jésus, et de ce qu'elle implique dans Matthieu 5; 22, 38-39. Ceux qui appliquent cette loi divine deviennent des "injustes". En effet ce verset dit: "Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont des injustes"

Ainsi les versets de la période mecquoise, qui incitent à la paix et au pardon, sont abrogés par les versets 5 (verset dit du "Sabre") et 29 de la sourate 9 "Le repentir"At-Taubah).

Verset 5: "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (i.e. les chrétiens qui associent à Dieu deux autres divinités) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Verset 29: "Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (i.e. l'Islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre (i.e. les juifs et les chrétiens), jusqu'à ce qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Dans ce dernier verset 29 les juifs et les chrétiens peuvent être épargnés à condition "qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Pour Marie, la Mère de Jésus, le Coran mélange les dates et les personnes. Le Coran dit que Maryam, la mère d'Issa, est la sœur d'Aaron (sourate 19 verset 28), frère de Moïse, qui vécut quelques 1500 ans avant Jésus-Christ.
La mère d'Issa est aussi fille d'Imrân. (sourate 26 verset 12, sourate 3 verset 31).

Encore de l'ignorance !!!

Les uns n'ont JAMAIS abrogés les autres !!!

dans un livre de loi classique, vous avez des lois qui régissent le peuple en temps de paix, et les autres qui régissent le peuple en temps de guerre non?

Le coran c'est la même chose, les versets que vous mentioné sont les verset de la guerre !!! en état de guerre le musulman doit défendre la oumma...


Vous êtes sur un forum catholique pratiquant et vous mentez comme çà sur votre prochain? Mais repentez vous mon cher monsieur, quand on dénonce quelquechose, on vériéfie que cela est vrai, si vous voulez comprendre le coran et les musulman, va falloir leur demander à eux, et pas a des gens qui détestent l'islam si vous voulez être juste...En tout cas vous êtes bien loin des enseignements de Jésus à ce propos monsieur...

C'est vous qui voulez ignorer tous les haddits abrogeants abrogés et les contradictions du Coran, quand cela vous arrange et vous m'accusez de mensonges.

Vous me dites "si vous voulez comprendre le coran et les musulman, va falloir leur demander à eux". C'est bien ce que je fais en m'adressant à vous puisque vous êtes musulmane et vous venez sur un forum catholique pour nous expliquer "nos préjugés" sur le Coran.

Vous vous attendiez à quoi ? A ce que l'on se convertisse à l'Islam ?


Dernière édition par Jeb le Mer 15 Juin 2011, 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:43

beranger a écrit:
Aurore a écrit:
autre chose... Vous savez, beaucoup de chrétien pensent que nous les musulmans nous détestons Jésus et Marie... Ceci est au grande idée reçue, il y a une sourate du coran qui porte le nom de marie (en arabe Mariam) et Jésus y est maintefois cité, le musulman doit aussi croire que Dieu a révélé des écrits aux chrétiens et aux juifs, l'Injil (l'évangile la torah. Pour Jésus nous attendons aussi son retour peu avant le jugement et tuera l'antechrist...

Les chrétiens pensent souvent que nous ne suivons que Mohammed, alors qu'en fait, c'est bien Mohammad qui nous guide à travers son comportement, mais c'est Dieu que nous suivons. Le Prophète de référence à l'islam, c'est Abraham, d'ailleurs Mohammed est un déscendant d'Abraham (chez nous son nom est Ibrahim) mais nous croyons aussi en Moussa (Moise) david (daoud), etc...

Pour revenir à Jésus, on est très attaché à lui, en fait on pense que Dieu à envoyer Moise pour punir les pleuples désobéissant (veau d'or, etc...) en leur instaurant beaucoup de restriction, Jésus est venu et à montrer la bonté de Dieu, et Mohammed a indiquer la voie droite, ni trop restrictive, ni laxiste, mélange de miséricorde et de punition pour les désobéissant.

Et pour finir, il y a beaucoup plus de petits maghrébins et musulmans en France qui s'appelle AISSA (Jésus en arabe) que de petits catholique ou français s'appelant Jésus (contrairement en italie ou dans les pays latin ou ce prénom est répandu) Toutes les femmes qui s'appellent mariam ou meriem s'appellent en fait marie (traduction de marie en arabe)

Arrête de nous enfumer avec tes sottises, toujours cette fourberie latente, vous n'aimez pas Jésus car vous le reconnaissez pas comme le Christ.

Les Musulmans martyrisent les Chrétiens,

Prouvez que vous aimez le Christ, cessez votre baratin, il faut des actes ! Que partout dans le monde, ou que ce soit, laissez libre les Chrétiens ! et cessez de nous persécuter, de nous massacrer.

Vous aimez tellement Jésus, qu'encore cette année, vous avez massacrer des milliers de Chrétiens à travers le monde !


Les musulmans massacrent les chrétiens ??????

Vous plaisantez là? Vous avez vu ce que font les chrétiens dans les pays musulmans? Ils tuent avec des bombes, ma chère, ils massacrent femmes et enfants, en afghanistant, en tchéchénie ils "dialogue " encore avec israel qui tue à grande échelle tout les jours le peuple palestinien, en irak, maintenant c'ets l'iran...J'espère que vous plaisantez...Ou les musulmans prennent des avions de chasse pour bombardé les pays chrétien? OU? Dites le moi ou?

Moi j'ai des gens de ma famille qui se sont fait tué par les chrétiens en algérie, le grand père de mon mari est mort après des tortures atroces ! l'oncle de mon mari à eu les deux yeux crevé par les chrétiens français ! et encore vivant pour en témoigner ! Le cousin de mon mari au mois d'octobre dernier est décédé après un assassinat perpétré par un chrétien kabile ! Gloire à Dieu, vos yeux sont fermés et je vous le souhaite qu'ils restent fermés sur ces atrocité perpétrée par des chrétiens et ce depuis les croisades, parce que le jour ou vous allez voir les gens, les mère qui ont vu leurs enfants avec la tête coupée à cause d'une bombe chrétienne, le jour ou vous verrez les vidéos que j'ai vu de mes yeux, et rencontré les gens que j'ai vu, vous n'allez plus dormir de la nuit....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:48

je rappelle que plus des deux tiers des morts en Afghanistan et en Irak ne sont pas dû à des dommages (-collatéraux ou non-) causés par les alliés, l'armée régulière et police (musulmans) des pays en question,

mais par des actions menées par des milices et des terroristes.

Donc le "les chrétiens massacrent les musulmans en Irak et en Afghanistan" est à hurler de rire.

Ensuite les deux conflits n'ont rien à voir pour les Français. L'engagement de la France en Afghanistan contre l'islamo-terrorisme international était un devoir moral.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:50

Jeb a écrit:
Aurore a écrit:
Jeb a écrit:
Aurore a écrit:
autre chose... Vous savez, beaucoup de chrétien pensent que nous les musulmans nous détestons Jésus et Marie... Ceci est au grande idée reçue, il y a une sourate du coran qui porte le nom de marie (en arabe Mariam) et Jésus y est maintefois cité, le musulman doit aussi croire que Dieu a révélé des écrits aux chrétiens et aux juifs, l'Injil (l'évangile la torah. Pour Jésus nous attendons aussi son retour peu avant le jugement et tuera l'antechrist...

Les chrétiens pensent souvent que nous ne suivons que Mohammed, alors qu'en fait, c'est bien Mohammad qui nous guide à travers son comportement, mais c'est Dieu que nous suivons. Le Prophète de référence à l'islam, c'est Abraham, d'ailleurs Mohammed est un déscendant d'Abraham (chez nous son nom est Ibrahim) mais nous croyons aussi en Moussa (Moise) david (daoud), etc...

Pour revenir à Jésus, on est très attaché à lui, en fait on pense que Dieu à envoyer Moise pour punir les pleuples désobéissant (veau d'or, etc...) en leur instaurant beaucoup de restriction, Jésus est venu et à montrer la bonté de Dieu, et Mohammed a indiquer la voie droite, ni trop restrictive, ni laxiste, mélange de miséricorde et de punition pour les désobéissant.

Et pour finir, il y a beaucoup plus de petits maghrébins et musulmans en France qui s'appelle AISSA (Jésus en arabe) que de petits catholique ou français s'appelant Jésus (contrairement en italie ou dans les pays latin ou ce prénom est répandu) Toutes les femmes qui s'appellent mariam ou meriem s'appellent en fait marie (traduction de marie en arabe)
Nous ne pensons pas que vous détestez Jésus et Marie mais le Coran en donne une version historique fausse alors que vous prétendez suivre l'Injhil qui affirme que Jésus a été crucifié et est ressuscité.

Ensuite pour les arabes chrétiens le vrai nom de Jésus en arabe est Yashou, qui veut dire "Il sauve", et qui se rapproche de l'hébreu Yéshoua, et non Aisssa ou Issa dans le Coran.

L'enseignement de Jésus dans les évangiles est opposé à celui révélé à Mahomet. Or un prophète ne renie pas l'enseignement de son prédécesseur.

Dans le Nouveau Testament Jésus, qui a dit "Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie", a résumé les dix commandements de Dieu par cette "Loi d'Amour":
- "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement. Un second lui est égal: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. En ces deux commandements tient toute la Loi, et les Prophètes." Matthieu 22; 37-40.

Pour les chrétiens, le prochain de la Loi d'Amour inclut les ennemis et les persécuteurs (Ro 12;14, Matthieu 5; 43-46, Matthieu 5; 5 et 9).

Dans le Coran, le prochain est strictement celui qui appartient à la communauté des fidèles (l'Ouma). Le Coran demande aux croyants "l'affection à l'égard des proches" (Sourate 42 "La consultation", verset 23), mais "l'inimitié et la haine" envers les incroyants (Sourate 60 "L'éprouvée", verset 4). Ce qu'il résume en disant que "ceux qui sont avec lui [le Prophète] sont durs (le Coran traduit par Blachère dit même "violents") à l'égard des infidèles, miséricordieux entre eux" (Sourate 48 "La conquête", verset 29).

Avec le verset 45 de la sourate 5 ("La table servie"), le Coran prend encore plus clairement le contrepied de la Loi d'Amour dictée par Jésus, et de ce qu'elle implique dans Matthieu 5; 22, 38-39. Ceux qui appliquent cette loi divine deviennent des "injustes". En effet ce verset dit: "Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont des injustes"

Ainsi les versets de la période mecquoise, qui incitent à la paix et au pardon, sont abrogés par les versets 5 (verset dit du "Sabre") et 29 de la sourate 9 "Le repentir"At-Taubah).

Verset 5: "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (i.e. les chrétiens qui associent à Dieu deux autres divinités) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Verset 29: "Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (i.e. l'Islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre (i.e. les juifs et les chrétiens), jusqu'à ce qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Dans ce dernier verset 29 les juifs et les chrétiens peuvent être épargnés à condition "qu'ils versent le tribut par leurs propres mains, avec une soumission volontaire, après s'être humiliés."

Pour Marie, la Mère de Jésus, le Coran mélange les dates et les personnes. Le Coran dit que Maryam, la mère d'Issa, est la sœur d'Aaron (sourate 19 verset 28), frère de Moïse, qui vécut quelques 1500 ans avant Jésus-Christ.
La mère d'Issa est aussi fille d'Imrân. (sourate 26 verset 12, sourate 3 verset 31).

Encore de l'ignorance !!!

Les uns n'ont JAMAIS abrogés les autres !!!

dans un livre de loi classique, vous avez des lois qui régissent le peuple en temps de paix, et les autres qui régissent le peuple en temps de guerre non?

Le coran c'est la même chose, les versets que vous mentioné sont les verset de la guerre !!! en état de guerre le musulman doit défendre la oumma...


Vous êtes sur un forum catholique pratiquant et vous mentez comme çà sur votre prochain? Mais repentez vous mon cher monsieur, quand on dénonce quelquechose, on vériéfie que cela est vrai, si vous voulez comprendre le coran et les musulman, va falloir leur demander à eux, et pas a des gens qui détestent l'islam si vous voulez être juste...En tout cas vous êtes bien loin des enseignements de Jésus à ce propos monsieur...

C'est vous qui voulez ignorer tous les haddits abrogeants abrogés et les contradictions du Coran, quand cela vous arrange et vous m'accusez de mensonges.

Vous me dites "si vous voulez comprendre le coran et les musulman, va falloir leur demander à eux". C'est bien ce que je fais en m'adressant à vous puisque vous êtes musulmane et vous venez sur un forum catholique pour nous expliquer "nos préjugés" sur le Coran.

Vous vous attendiez à quoi ? A ce que l'on se convertisse à l'Islam ?

Ecoutez Jeb, Allah nous demande dans le coran de délaisser la polémique. Et les divergence. C'est ce que je fais. Ce n'est pas de votre gout, vous auriez préféré dialoguer avec une musulmane suivant une des 73 sectes de l'islam, vous vous êtes trompée de personne, vous auriez du alors discuter avec dalil boubakeur ou un autre représentant de l'islam de france comme ils se nomment, des gens plus chrétiens que musulmans...

Un hadith apporte des précisions, pour plus de sécurité et de fiabilité les musulmans qui suivent scrupuleusement délaisse le doute et s'en abstienne, je ne rentrerais pas dans votre jeu malsain.

Pour le moment vous n'avez cité aucun hadith abrogeant et encore, il faut qu'il soit qudussi pour abroger un verset du coran car ils équivalent à un verset...Et il y a d'autres lois strictes à ce sujet pour éviter les dérives...

Un dialogue ne peut se faire que si les deux acteurs de ce dialogue s'écoutent et envisage que l'autre peut dire la vérité, or, les versets du coran cité et ce que je vous dit ne vous conviennent pas...Que puis-je faire?

En vérité Dieu guide qui Il veut, et Dieu sais la Vérité, laissons le juger parmis nous. Moi, pour ma part, je ne rentre pas dans un jeu de haine, vous avez des préjugés trop encré, vous avez oublié les enseignement de Jésus, il faut vous repentir, Jésus ne mentais jamais, et écoutais les gens peut importe leur croyance, il ne les qualifiais jamais de menteur, etc,etc...

Revoyez votre foi...
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:56

nilamitp a écrit:
je rappelle que plus des deux tiers des morts en Afghanistan et en Irak ne sont pas dû à des dommages (-collatéraux ou non-) causés par les alliés, l'armée régulière et police (musulmans) des pays en question,

mais par des actions menées par des milices et des terroristes.

Donc le "les chrétiens massacrent les musulmans en Irak et en Afghanistan" est à hurler de rire.

Ensuite les deux conflits n'ont rien à voir pour les Français. L'engagement de la France en Afghanistan contre l'islamo-terrorisme international était un devoir moral.

Un devoir moral?

Expliquez moi un truc... parce que je comprends pas trop...Est ce que vous savez ce qu'est le terrorisme? 90% du terrorisme "islamiste" tue des musulmans pieux...c'est çà le terrorisme, et aucun d'entre vous ici n'a perdu de proches, ou l'a vécu de près, juste fruits de votre imagination...Mon mari l'a connu en algérie, voire des femmes enceintes éventrées avec le foetus qui sors, les enfants égorgés ou la tête éclatée, les femmes qui ont peur de sortir, les mères qui ne voient pas leur fils revenir parce qu'ils se fait torturé par ces chiens d'apostat, car c'est ce qu'ils sont ces terroristes islamistes... allez au marché pour acheter de la nourriture, et à peine sorti, voir tous le monde explosé !!!

Vous l'avez vécu? Je ne crois pas non, alors le devoir moral, quand ça touche les chrétiens uniquement, ou les occidentaux, deux bombes et hop c'est la guerre, mais quand il y a des massacre à côté de chez soi, on ferme les frontières et les yeux hermétiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 12:58

Aurore a écrit:
vous auriez du alors discuter avec dalil boubakeur ou un autre représentant de l'islam de france comme ils se nomment, des gens plus chrétiens que musulmans...
voilà tout est dit. Merci, c'est bien, c'est précis et ça fait ouvrir les yeux des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore



Messages : 68
Inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 13:02

nilamitp a écrit:
Aurore a écrit:
vous auriez du alors discuter avec dalil boubakeur ou un autre représentant de l'islam de france comme ils se nomment, des gens plus chrétiens que musulmans...
voilà tout est dit. Merci, c'est bien, c'est précis et ça fait ouvrir les yeux des gens.

Vous voulez dire quoi? Dalil Boubakeur n'a aucun doctorat en science islamique, au bled, c'est un chef d'entreprise, c'est comme si l'on mettais à la place d'un évèque compétent, une personne qui a une grande entreprise et qui ne connais rien à la religion...

Et les imams qui sont écouté dans les médias partisans de l'islam de france sont éduqué dans les écoles catholiques et formé à leur role d'imam dans des écoles catholique fait par des catholique...Vous diriez quoi franchement si vos prètres apprenais leur métier dans une madrassa islamique?

Qu'on s'entende, qu'on se comprenne...Est ce que la religion catholique change de loi et de rites en fonction du pays ou elles se trouve? Non, elle est partout pareil, la bible ne change pas en fonction des pays il me semble... Donc il y a Une chrétienté, Un christianisme...on ne dit pas le christianisme de France, ou le christianisme de chine, avec ses loi qui change non?

L'islam c'est la même chose, on a pas de clergé, on est pas obligé de voir un imam pour se marié religieusement, on ne doit pas lire le coran en français, alors pourquoi vouloir d'un islam qui changerais en fonction du lieux ou l'on se trouve...Qu'on se fasse discret je suis d'accord avec ça, qu'on respecte les lois du pays, rien de plus normal et en plus l'islam ne les contredit pas, il y a plein de solutions si on est pas satisfait qui ne dérange personne... Mais vouloir d'un islam DE france au lieu d'un Islam tout court, pour moi c'est une peu difficile car cet islam à été élu par le gouvernement (ses représentant), vous avez des évèques qui sont élus par le président vous?

Le gouvernement ne veux plus qu'on lise en arabe dans les mosquées, veulent qu'on fasse un certificat de conversion, et veut qu'on fasse nos mariages religieux chez des imams... Et en plus place les imams, c'est comme si c'était le gouvernement qui choisissais quel prêtre va dans quelles église...

Franchement, si vous aimez la laicité, vous devriez être contre cela...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 13:28

Aurore a écrit:


Si dans le cas ou ils dévoilent leur apostasie, ou qu'il y a des témoins fiables contre eux, alors ils seront tués, je vais pas me cacher pour vous dire le contraire c'est vrai...

Il n'y a donc bien aucun préjugé de notre part sur l'islam. Elle fonctionne comme une secte qui menace de tuer ceux qui la quittent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quels sont les préjugés sur les musulmans?   Mer 15 Juin 2011, 13:32

Aurore a écrit:


Mon cher monsieur.

Sachez qu'en ce qui concerne l'âge de notre mère Aicha (ra) le hadith en question qui indique qu'elle a 6 ans lors de son mariage avec le prophète porte à divergence. Selon les calculs des savants, et d'autres hadith mentionnant sont âge, il s'avère fort probable que lors de son mariage avec notre Prophète elle avait 16 ans et à consommer la mariage à 19 ans et pas avant !!! et il y a des hadith authentique mentionnant son âge à divers moment de sa vie qui prouve que son âge dans cet unique hadith est faux !

Elle avait 16 ans, elle jouait à la poupée ? Laissez moi rire. Le texte est clair !


Citation :

Vous craignez quoi au juste? je vous dit la vérité et vous prétendez connaitre mieux l'islam que les musulmans pratiquant? Est ce que moi je vous fait cet affront? Ou est votre comportement de chrétien? Je ne dit pas de mal de vous MOI

Une vérité qui pendant 1400 ans a affirmé qu'Aïcha avait 6 ans et qui, aujourd'hui, devant l'évident scandale, vous conduit à insérer un petit 1 devant le "6 ans" du Hadith authentique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Quels sont les préjugés sur les musulmans?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quels sont vos traits d'évitement?
» Comment savoir quels sont nos talents ?
» Quels sont les pays menacés de banqueroute?
» Et quels sont les livres que avez-vous détestés, vomis, honnis, abhorrés ?
» Quels sont mes droits face à un animal maltraité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: