DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Démarche de guérison intérieure?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 01:50

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Quant la notion de thérapie, elle peut entraîner dans l’esprit de certain une obligation de résultat. Et comme elle est présentée comme étant liée à la personne du Christ (Christothérapie) le risque en cas d’échec est un rejet de sa personne.

le mot "thérapie" ne signifie pas "obligation de résultat", mais tout simplement: "aide" ou "soin". Toi qui es "aide soignant" est-ce que tu guéris tous les malades que tu aides et que tu soignes? Attendent-ils cela de toi? Sont-ils "en maudit" aprés toi parce qu'une fois ton aide ou ton soin donné ils ne sont pas guéris..?


Citation :
Le Vatican qui s’est déjà penché sur la question de la "prière de guérison" nous mets en garde dans un document qui nous dit ceci :

Citation :
Cependant, même les prières les plus intenses n'obtiennent pas la guérison de toutes les maladies. Ainsi saint Paul doit-il apprendre du Seigneur que «Ma grâce te suffit; car ma puissance se déploie dans la faiblesse» (2 Co 12,9), et que les souffrances à endurer peuvent avoir le sens que «je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son corps qui est l'Eglise» (Col 1,24).

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20001123_istruzione_fr.html

ABSOLUMENT...Voir ma réponse, en première page, suite la remarque de Arnaud sur le fait que Dieu ne guérit pas tout toujours.

Citation :
Mais en conclusion de ce post, je redis que Clotilde ne doit en rien se sentir jugée dans sa démarche personnelle. On discute en France de la bonne methode de lecture à adopter dans les écoles primaires. Cela ne signifie pas que les écoliers sont des abrutis !

mais, ici vous n'avez pas discuté de la "méthode", vous n'avez pas même cherché à savoir en quoi consistait cette démarche. D'office elle était pour vous "douteuse" "à remettre en question" "nouvel-âgeuse" et....tout faux, 100% tout faux...!!!! Laughing Laughing Laughing



Quel est le but ultime d'une Christothérapie?
Arrow la conversion du I love you

visible, entre autre, par:
Arrow la pratique des sacrements
Arrow le retour à la prière
Arrow l'amour du prochain
Arrow l'engagement en Église
...

Quelle est la plus grande "guérison" que l'on peut recevoir d'une démarche de Christothérapie? Comme déjà dit plus haut:

Arrow Se reconnaître et s'accepter blessé, c'est peut-être la plus grande "guérison" qu'on peut recevoir (cf l'orgueil) Tout comme l'acceptation de la souffrance.

Alors? Suis-je donc la seule personne blessée de ce forum...??? Allez, messieurs dames...un peu de courage... Mr. Green :DD

Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 03:16

Chers amis,

Vous avez discuté fort pendant mon absence.

Voici sur le site des pères Trinitaires (catholique) on y voit qu'ils offrent des sessions de Christothérapie.

Citation :
La Christothérapie est une démarche personnelle de foi avec Jésus Amour, Sauveur et Divin pour la guérison des blessures de l'âme, du coeur et de l'esprit.

http://www.cjpr.ca/

Je vous assure, que si c'était "New Age" ce ne serait pas là. Ce n'est pas une communauté nouvelle. D'accord le mouvement charismatique francophone au Québec est né là vers les années 1970. Mais je vous assure que étant depuis les premières années dans ce mouvement à cet endroit, que tout a été étudié par l'évêché. D'abord critiqué, ensuite examiné, il a finalement été accepté. Même approuvé dans les années 1975 par le pape. Un des papes a dit que le mouvement charismatique était un espoir pour l'Église. Alors ce n'est pas rien.

Je crois qu'un charismatique a beaucoup plus de facilité à se convertir à l'Orthodoxie qu'un catholique ne faisant pas parti d'aucun mouvement. Car l'Église Orthodoxe n'a jamais cessé d'être charismatique.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 06:57

Tourterelle a écrit:
En fait je dirais que le sujet est devenu "comment se faire pardonner tout en se donnant raison..." Alors bonne discussion...

Vraiment, j'espère que Clotilde m'a pardonné sans cela chère Tourterelle.
Je pense que sur un forum chrétien, on peut avoir souci de toutes les Clotildes et de toutes les Fannys du monde.
Sinon vraiment il n'y a plus de forum et , plus grave, on n'est plus chrétien !!! :DD

Les attentions particulières exprimées par Mgr RAFFIN et le Cardinal RATZINGER (document de la CDF que j'ai cité) méritent bien que l'on medite ce sujet, il me semble.
On voit bien la difficulté de la discussion. Il suffit de l'étendre au niveau de l'Eglise entière pour comprendre ce que je dis qu'en je parle de faille introduite dans l'édifice.
Le problème est de savoir si l'on se souci de soi ou de l'Eglise.

Je ne vois pas à quel endroit j'aurais mentionné n'avoir pas de blessures à guérir. Je crois avoir précisé au tout début de ce sujet la grande humilité nécessaire pour aborder la souffrance. Je le vis d'expérience par mon travail auprès des mourrants.

Peut-être qu'un jour Clotilde comprendra que j'ai eu souci d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 15:52

Sylvie a écrit:

Je vous assure, que si c'était "New Age" ce ne serait pas là. Ce n'est pas une communauté nouvelle. D'accord le mouvement charismatique francophone au Québec est né là vers les années 1970. Mais je vous assure que étant depuis les premières années dans ce mouvement à cet endroit, que tout a été étudié par l'évêché. D'abord critiqué, ensuite examiné, il a finalement été accepté. Même approuvé dans les années 1975 par le pape. Un des papes a dit que le mouvement charismatique était un espoir pour l'Église. Alors ce n'est pas rien.

Merci Sylvie. Smile

En fait, à la différence des québécois, je crois que les français, sont tout d'abord "frileux" lorsque quelque chose de nouveau leur est proposé...je suis française, donc je sais de quoi je parle... Mr. Green
C'est une des premières choses que j'ai constaté ici et c'est d'ailleur ce qui m'y a fait venir: l'ouverture d'esprit, la volonté de s'informer, de comprendre, d'essayer...et ensuite de se faire un jugement.
Quand j'ai entendu parler de la Christothérapie pour la première fois, j'étais persuadée que ce n'était pas pour moi... je crois que j'étais tout simplement orgueilleuse... :oops: ...et puis un prêtre, moine bénédictin, m'en a une nouvelle fois parlé...alors j'ai décidé de voir ce qu'il en était.
Il y a des milliers de personnes qui viennent à ces retraites, de Belgique, de France, du Québec, du Canada, de Martinique, de Guadeloupe, de l'Ile de la Réunion...etc. Je sais que ce n'est pas suffisant pour être un élèment de fiabilité, mais comme tu le dis, ces communautés qui le proposent sont reconnues par l'Église et elles ont attendu le feu vert de l'évêque du diocèse pour proposer ces démarches de guérison intérieure.

Tu dis aussi:

Citation :
l'Église Orthodoxe n'a jamais cessé d'être charismatique

pourrais-tu en dire plus à ce sujet?

@+
Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 16:09

Merci Jean-Yves Smile

Tu dis:

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Les attentions particulières exprimées par Mgr RAFFIN et le Cardinal RATZINGER (document de la CDF que j'ai cité) méritent bien que l'on medite ce sujet, il me semble.

oui, mais le blème c'est que tu es persuadé que ces citations sont en opposition avec la Christothérapie, or ce n'est pas le cas! J'ai répondu au sujet de ces 2 citations, mais je n'ai pas eu de retour de ta part à ce sujet et concernant plusieurs autres questions que je t'ai posé. Donc, c'est sûr que la discussion est difficile.


Citation :
Le problème est de savoir si l'on se souci de soi ou de l'Eglise.

d'aprés l'épilogue que j'ai donné, tu devrais trouver réponse à ce qui te semble être un problème relié à cette démarche.

Je suis engagée en Église au niveau paroissiale (animation messes) et diocésain (comité de pastorale jeunesse). Je participe depuis 5 ans sur différent forum chrétien et je suis la première à défendre l'Église qui est bien souvent malmenée par des non-catholiques (et des catholiques aussi, malheureusement). Je suis pratiquante et fidèle au Magistère... mais je ne suis pas parfaite Mr. Green


Citation :
Peut-être qu'un jour Clotilde comprendra que j'ai eu souci d'elle.

oui, je le comprends, mais la façon de l'exprimer était ...euh.... pas trés habile, disons....car je crois bien n'avoir jamais été autant humiliée depuis que je participe à des foruns de discussion sur internet.. :oops:
Peut-être aurait-il été plus simple que tu dises franchement: je suis mal-à-l'aise avec cette démarche de Christothérapie dont tu parles et je n'y vois pas la marque de l'Esprit de Dieu, je m'inquiète que tu te sois fait enrôler dans un mouvement sectaire quelconque....au moins c'aurait été clair... Laughing C'est une perception qui te revenait que tu aurait alors exposé et non pas un jugement et une condamnation par la bande (tout faux 100% tout faux...etc) de cette démarche que j'ai entrepris.

Comprends-tu , toi aussi, comment j'ai reçu vos commentaires ici..?

Bien à toi en Jésus-Christ surrexcité... ;)
Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 23:46

Chère Clotilde,

C’est vrai, je ne réponds pas à tout…
Mais toi tu n’as pas répondu à Tobie qui t’as dit que le Seigneur te bénit dans ta démarche.
Et que toi tu béniras Dieu.
Mais tu dois aussi garder le secret du Roi !

Qu’est-ce que cela veut dire pour toi ?

Jean-Yves TARRADE a écrit:
la Christothérapie véhicule à mon avis sous des aspects certainement positifs et efficaces (c'est peut-être le pire) une atteinte à la personne du Christ.

Le fait que la Christothérapie soit efficace me pose un vrai problème.
Que des milliers de personnes la pratiquent me pose un vrai problème.

Oui, je suis un peu dérangé, certainement. Un peu dérangeant, pardon encore.
Mais je n’ai jamais voulu t’humilier.

La seule humiliation que je vois est dans la réduction du Christ implicitement exprimée par ce terme de Christothérapie.
C’est sûr que nous vivons sur deux continents différents. En Amérique du nord, il y a plus de cent branches (je suis gentil…) protestantes et tout le monde trouve ça normal.

Ne te sens pas toujours visée. Quand je parle de souci de l’Eglise, c’est un souci eschatologique.
Il est certain que l’humanité se verra proposé l’Antichristothérapie.
Ici, je suis d’accord sur le terme ! Pleinement !
Alors, je me pose plein de questions.

J’ai été converti par ma rencontre avec Marthe ROBIN et je suis "formaté" par cette approche mystique de la personne du Christ.

Je te défis de faire admettre à Marthe ce terme de Christothérapie.
Elle ne peut comprendre de quoi il s’agit.
Si tu veux essayer, tu peux résumer sa vie à cette phrase d’elle :
"Grande est la souffrance quand elle est aussi volontaire que le péché !"
Maintenant qu’as-tu à lui dire sur cette Christothérapie ?
Oh tu peux lui dire tout ce que tu voudras. Elle te répondra :
"Mais vous avez vidé votre relation au Christ de toute sa substance ! Vous avez vidé la personne du Christ de son Essence même ! "
Pourquoi ? Oui, tu vas me dire pourquoi ?
Et bien parce ce qu’on n'approche pas le Christ pour en tirer un avantage.
Oui, je sais beaucoup l’ont fait nous dit l’Evangile.
Et alors, que sont ils devenus ?
La clé, c’est la conversion du cœur ai-je dis au début.
Quand j’ai compris que mes blessures sont les seules portes d’entrée pour le Christ, alors je ne les regarde plus de la même manière.
Le plus grand miracle de Lourdes (et de tous les sanctuaires marials) n’est pas dans les guérisons miraculeuses extraordinaires, mais dans ce qui se passe au fond des cœurs des milliers des malades qui repartent toujours malades mais différents.

L’eschatologie nous dit que des pans entiers de l’Eglise vont s’écrouler. Les évêques vont renier leur foi par centaines, les fidèles par milliers…
Tu penses que cela va arriver comme ça sans raison ?
Si notre relation au Christ ne cherche que des avantages alors l’Antichristothérapie sera bien séduisante.

Je voudrais bien qu’Arnaud nous dise si la Christothérapie est une bonne préparation à l’Heure de la Mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Lun 24 Avr 2006, 23:59

Non, je n'ai pas répondu à Tobie, parce que Tobie, ce n'est pas pour moi que le Seigneur te l'a donné, mais pour toi!

Jean-Yves, où vois-tu que j'ai parlé de tirer avantage ou profit du Christ via la Christothérapie? Shocked

J'aurai grand plaisir à parler de la Christothérapie avec Marthe Robin. Tu me prends un rendez-vous..? ;)

Je n'ai pas dit que tu étais dérangé....mais si tu l'es, tu ne l'es pas plus que moi.. Mr. Green





Jean-Yves TARRADE a écrit:
La clé, c’est la conversion du cœur ai-je dis au début.
Quand j’ai compris que mes blessures sont les seules portes d’entrée pour le Christ, alors je ne les regarde plus de la même manière.
Le plus grand miracle de Lourdes (et de tous les sanctuaires marials) n’est pas dans les guérisons miraculeuses extraordinaires, mais dans ce qui se passe au fond des cœurs des milliers des malades qui repartent toujours malades mais différents.

OUI OUI OUI...!
As-tu lu ce que j'ai écrit..??? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 06:58

Et après ça, chère Clotilde, tu oses dire que c'est moi qui ne réponds pas aux questions.

Là, tu as éluder les trois quart de ce que je t'ai dit.

C'est toi qui prends les rendez-vous avec Marthe.
Tu peux essayer, pas de problème. Comme avec tous les saints.
Elle n'est pas encore canonisée, car l'important ce n’est pas d'être canonisé le plus vite possible mais au bon moment pour l'Eglise.
Et celle-là (elle accepte de moi cette familiarité...) je te garantis que l'Eglise va en avoir besoin dans pas longtemps.
Il lui a été révélé qu'elle était une des plus grandes saintes (faut être humble pour recevoir ça !) et que nulle autre mystique ne fut plus unie qu'elle au Christ.
Alors quand elle va débarquer avec son auréole, ça sera encore mieux que les américains.

Ce n’est pas gentil de dire que Tobie était pour moi.
C’est très gentil pour moi mais pas pour Tobie.
Tu es perpétuellement sur la défensive.
C’est quand même extraordinaire de recevoir ce texte dans ce contexte.
Je n’avais pas le sentiment de te le jeter à la figure.
Qui oserai faire cela avec la Bible ?
Il faut accepter la Paix quand la Bible nous la donne !

Bon, je vois que tu es en ligne, alors je poste ça.
Mais j'ai beaucoup de choses à dire encore.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 07:03

Un petit mot avant de retrouver mon doudou... albino

Avec toute les questions que tu as éludé, j'avais bien droit à en éluder quelques unes moi aussi... Mr. Green

Je suis tombée sur cela tantôt:

Citation :
Jean-Yves: Le soleil de justice se lèvera portant la guérison dans ses rayons. Ml,3,20

A demain ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 07:04

Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 07:09

Cher Arnaud,

Dès que tu seras levé pourras-tu placer ceci en cogitation intense ?

Je voudrais bien qu’Arnaud nous dise si la Christothérapie est une bonne préparation à l’Heure de la Mort ?

Il y a quelques précisions sur mon post ci-dessus

Merci !


J'attends vraiment beaucoup de cette réponse car je crois que l'incompréhension entre Clotilde et moi se situe à ce niveau.
L'un de nous deux n'a pas bien compris quelque chose dans l'heure de la mort. Ou tous les deux peut-être ?

Pourquoi Clotilde (on peut parler elle dort...) se sent-elle tellement humiliée quand j'écris "tout faux, 100% tout faux" (avec une faute d'orthographe rigolote que Louis a bien exploitée pour se venger... mais je l'avais cherché le premier) ???

Pour moi c'était une mise en garde charitable. Je ne cherche pas à avoir raison, j’ai demandé pardon puisque Clotilde l'a mal reçu. C'est bien de ma faute.
Je cherche à comprendre et approfondir l'enseignement à tirer de tout cela. C'est bien le minimum, je dirais que ce n'est que justice. Le Seigneur nous donne tout pour grandir.

Je pense que lorsque je paraîtrai devant le Christ je lirai dans son regard quelque chose qui ressemblera à ce "tout faux, 100% tout faux".
Evidemment, ce sera avec un regard d'amour que j'ai été bien incapable de faire comprendre à Clotilde.

Arnaud, je suis absolument incapable de comprendre ce que signifie le mot Christothérapie.
Il ne me plait pas du tout, pas du tout.
Il y a quelque chose qui rampe là-dessous !

Tu imagines, de belles plaques de cuivre doré à l’entrée des immeubles :

LUCY FAIR
Christothérapeute



Ah oui, c’est un nom canadien, c’est pas de ma faute cette fois !
(Si ! ah bon… et ben décidemment !)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 13:36

Tiens, Jean-Yves, et si tu essayais, pour comprendre un peu mieux mon sentiment, vis-à-vis de vos réactions ici, de substituer le mot "Christothérapie" par le mot "Gospa".... :?:

Et puis? Tu crois que ça le ferai sur une plaque de cuivre dorée...?

Mme Gospa
divination - astrologie


.... :|

J'ai parlé avec Marthe avant ma petite incursion nocturne, elle m'a dit:
"Jean-Yves, avec moi, en 5 minutes, il a fait une Christothérapie de 5 jours...."

I love you

Aprés, en me recouchant, je lui ai dit:
"par pitié, Marthe, explique lui..."

silent
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 16:48

Chère Clotilde,

L'exemple que tu me retournes montre exactement ce que je ressens.
Je pense que l'on peut certainement comprendre ce que nous ressentons mutuellement à défaut d'être d'accord sur le fond.
Car il reste une nuance de taille.
Le passage de la Christothérapie au Christothérapeute est "naturel".
Alors que la Gospa qui délivre des secrets inspire à une "voyante" de dire l'avenir, c'est un peu plus tiré par les cheveux... Mais oui, on peut tout voir...

Je comprends tellement tes sentiments que je me demande (je n'affirme rien...) je me demande s'il n'y a pas un piège quasi parfait pour des milliers de fidèles.
Je ne cherche pas à démolir le contenu de la méthode mais l'appellation qui à mon avis est mensongère.
Le contenu est efficace et séduisant mais à quoi conduit-il sous cette appellation ???

Tu ne me réponds pas sur l'heure de la mort.
Penses tu que la Christothérapie va t'aider ou au contraire être une difficulté à surmonter dans ce passage.

Si tu ne réponds pas, j'attendrai l'avis d'Arnaud.

Quant à Marthe, elle ne t'a pas dit exactement cela.
Soit honnête !!!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 17:26

Bonjour Jean-Yves,

je réponds à tout ton message... ;)

Jean-Yves TARRADE a écrit:

L'exemple que tu me retournes montre exactement ce que je ressens.

je l'ai bien compris, et depuis le début. Donc tu dois bien comprendre aussi qu'est-ce que cela me reflète de ta part et pourquoi c'est humiliant....

Mais comme je le disais dans un autre message, tu peux trés bien ressentir cela, mais ce n'est pas pour autant que c'est vrai. Tout comme un catholique peut ressentir la même chose concernant les apparitions et messages de Marie à Medjugorje sans pour autant que ce soit vrai.
Cela te revient de penser, sans même connaître, sans même t'être informé - je le rappelle - que cette démarche et son appelation est "tout faux, 100% tout faux" et que c'est Lucy Fair qui est derrière tout cela, mais ce n'est pas pour autant que tu as raison. Et je sais bien que je ne pourrai pas te faire voir les choses autrement à ce sujet. C'est comme moi et le "père fouettard", si je ne m'étais pas mise dans la disposition de voir autre chose que MA perception, MA compréhension...tu aurais beau eu faire et Arnaud itoo...niet, rien ne serait passé.



Citation :
Je pense que l'on peut certainement comprendre ce que nous ressentons mutuellement à défaut d'être d'accord sur le fond.

un point d'accord! Merci Seigneur cheers

Citation :
Le passage de la Christothérapie au Christothérapeute est "naturel".

??? un "Christothérapeute", ça n'existe pas! Ce qui existe c'est simplement une démarche de guérison, de libération intérieure qui a pour but la conversion du coeur, se reconnaître et s'accepter blesser, l'acceptation de la souffrance et l'amour du prochain. Comme cette démarche est faite sous le regard de Jésus Miséricorde, par Lui, en Lui et avec Lui, elle a été intitulée "Christothérapie".



Citation :
Alors que la Gospa qui délivre des secrets inspire à une "voyante" de dire l'avenir, c'est un peu plus tiré par les cheveux... Mais oui, on peut tout voir...

oui, comme tu dis on peut tout voir...et je pense que tu as dû en lire des vertes et des pas mûres au sujet de la Gospa, et cela de la part de non-croyant mais aussi et surtout de catholiques, non?


Citation :
Je comprends tellement tes sentiments que je me demande (je n'affirme rien...) je me demande s'il n'y a pas un piège quasi parfait pour des milliers de fidèles.

n'affirme rien, n'affirme rien avant de savoir... Exclamation Là aussi, ne crois-tu pas que Medjugorje est perçu par beaucoup comme "un piège quasi parfait" "une fumisterie" "une arnaque" aux dépends de milliers de fidèles..?


Citation :
Je ne cherche pas à démolir le contenu de la méthode mais l'appellation qui à mon avis est mensongère.

ce n'est pas une "méthode"...c'est une démarche personnelle.

Pour l'appellation, je ne comprends toujours pas pourquoi tu la considères ainsi, je n'arrive pas voir ce qui te choque...et j'ai essayé de l'expliquer, de montrer en quoi elle n'était pas contradictoire avec la Parole de Dieu, mais....pas de réponse...


Citation :
Le contenu est efficace et séduisant mais à quoi conduit-il sous cette appellation ???

c'est quoi un contenu efficace et séduisant? Prenons un autre exemple: le sacrement du pardon...est-ce que le contenu de cette appellation est "efficace et séduisant"???

A quoi conduit cette démarche? Je l'ai dit et redit....mais tu ne m'as pas lu... :|


Citation :
Tu ne me réponds pas sur l'heure de la mort.

excuse-moi, je pensais que la question s'adressait à Arnaud.


Citation :
Penses tu que la Christothérapie va t'aider ou au contraire être une difficulté à surmonter dans ce passage.

tu vois, si tu m'avais lu, tu aurais déjà la réponse.
La démarche de Christothérapie, me ramène au Christ, elle me ramène à la prière quotidienne, elle me ramène (et m'engage) dans la pratique des sacrements, elle me ramène et m'ouvre aux autres, elle me ramène à ma petitesse, elle me ramène à l'humilité, à la pauvreté, à la conversion du coeur....comment cela pourrait-il être une difficulté à surmonter à l'heure de la mort....?


Citation :
Quant à Marthe, elle ne t'a pas dit exactement cela.
Soit honnête !!!

je suis honnête...ne l'as-tu pas vu encore..? :|
Je lui ai dit: Marthe, qu'est-ce que tu en penses, toi, de la Christothérapie? Je ne comprends pas la réaction de Jean-Yves..?....et j'ai eu cette réponse...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 23:37

Citation :
Je voudrais bien qu’Arnaud nous dise si la Christothérapie est une bonne préparation à l’Heure de la Mort ?

Cher Jean-Yves,
La surveillance automatique de cette question s'était fermée. Mais Clotilde m'a prévenu.

La guérison de notre âme, de notre psychologie sera effectivement nécessaire POUR NOTRE SALUT, mais pas nécessairement en cette vie.

En cette vie, ces souffrances peuvent vraiment être utiles pour le salut puisqu'elles peuvent façonner le coeur dans le sens de l'humilité et même de l'amour.

Par contre, à l'heure de la mort, comme ces souffrances DIMINUENT LA LIBERTE, elles deviennent nuisibles. Si elles subsistaient, elles abîmeraient notre choix libre et éternel. C'est pourquoi, à ce moment là, le Christ nous guérit.

Mais Clotilde demande la guérison en cette vie, afin d'obtenir une vie plus heureuse. Elle a bien raison. Le Christ aime que nous lui fassions ces demandes comme le fit saint Paul par trois fois pour lui.

Et lui, qui connaît notre âme, décide s'il nous exauce ou non. Car il regarde tout en fonction d'abord du salut éternel.

Qu'en pensez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 23:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais Clotilde demande la guérison en cette vie, afin d'obtenir une vie plus heureuse.

ben non, c'est pas ça... :|
Je n'ai jamais commencé cette démarche en demandant la guérison...je ne me reconnaissais pas comme une personne blessée...alors je pouvais difficilement demander d'être guéri... :?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 23:47

Clotilde a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais Clotilde demande la guérison en cette vie, afin d'obtenir une vie plus heureuse.

ben non, c'est pas ça... :|
Je n'ai jamais commencé cette démarche en demandant la guérison...je ne me reconnaissais pas comme une personne blessée...alors je pouvais difficilement demander d'être guéri... :?

De toute façon, c'est légitime.

Un père ne peut refuser d'écouter une telle démarche de son enfant. Il ne l'exauce pas toujours tout de suite.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mar 25 Avr 2006, 23:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais Clotilde demande la guérison en cette vie, afin d'obtenir une vie plus heureuse.

ben non, c'est pas ça... :|
Je n'ai jamais commencé cette démarche en demandant la guérison...je ne me reconnaissais pas comme une personne blessée...alors je pouvais difficilement demander d'être guéri... :?

De toute façon, c'est légitime.

peut-être, mais ce n'était pas dans cet esprit que j'ai commencé cette démarche.

Vous dites, vous-même: La guérison de notre âme, de notre psychologie sera effectivement nécessaire POUR NOTRE SALUT, mais pas nécessairement en cette vie.


et moi je demanderais la guérison en cette vie pour obtenir une vie plus heureuse...???

c'est vachement égoïste en plus comme demande..... Shocked

....pour qui je vais passer encore..? :|
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 00:03

Comment cela, c'est égoïste? Mais non. C'est NATUREL.

Et même si ce n'est pas votre démarche, cela peut l'être, non que le bonheur soit le but premier, mais parce qu'il permet de rendre heureux les autres.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 01:59

Arnaud Dumouch a écrit:
non que le bonheur soit le but premier, mais parce qu'il permet de rendre heureux les autres.

ok, mais de la façon dont vous l'avez formulé, ce n'est pas ce que ça laisse entendre. Et j'y vois de l'égoïsme dans la mesure où vous dites: "je demande pour obtenir"...et en plus la guérison de l'âme n'est pas nécesaire ici bas, d'aprés vos dires. Pour le coup, là, je comprends que Jean-Yves trouve cela "égocentrique" et non pas "christocentrique"... :?
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 03:09

Citation :
Par contre, à l'heure de la mort, comme ces souffrances DIMINUENT LA LIBERTE, elles deviennent nuisibles. Si elles subsistaient, elles abîmeraient notre choix libre et éternel. C'est pourquoi, à ce moment là, le Christ nous guérit.

C'est très juste... Mais de la même façon Dieu peut vouloir guérir certaines souffrances du coeur qui au lieu de rapprocher l'âme de Dieu (comme dans le cas des souffrances offertes) l'en éloigne et l'empêchent de choisir totalement Dieu durant sa vie terrestre. Donc dans ce cas ont parle de souffrances qui font obstacles entre Dieu et l'âme. Le but est l'union de l'âme à Dieu (conversion, salut) que ce soit par les souffrances offertes ou par les souffrances guérit.

De la même façon que l'Esprit Saint a agit dans le silence de Mme Robins (que je ne connais pas) et lui a inspirée les mots juste pour toucher le coeur de ce jeune homme. Ces paroles guidées par l'Esprit Saint ont traverssées l'armure de son coeur pour le toucher et guérir ce qui faisait obstacle entre Dieu et lui. C'est par l'action de l'Esprit Saint en ce coeur que ce coeur fut guérit. Il s'agit bien de la guérison d'un coeur (petite christothérapie). Rien à voir avec Lucifer...

Dans ce cas le mot thérapie n'est qu'un mot... Il ne s'agit évidement pas d'une thérapie au sens conventionnel (humain) du mot. Ce n'est pas un être humain qui guérit ou traite les coeurs, mais Dieu. Lucifer n'est pas un idiot, il ne servirait pas la cause de Dieu qui est d'unir les âmes à Dieu en enlevant les obstacles sur son chemin. Ont reconnaît un arbre à ces fruits.


[/quote]


Dernière édition par le Mer 26 Avr 2006, 05:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 03:26

Thumright

..et un lien pour en savoir un peu plus sur Marthe Robin: http://www.foyer-chateauneuf.com/
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 03:37

Marthe Robin :
"Il ne faut jamais rester au seuil de son âme, il faut entrer à l'intérieur, y descendre, y réfléchir, y méditer, y travailler et s'y laisser travailler..."
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 05:05

Cette dame me semble être une grande âme... sunny Son nom m'est familié mais je ne sais rien d'elle.

Merci bien Clotilde. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 09:24

Pardon Arnaud mais je suis un peu perplexe après ta réponse qui se situe à mi-chemin entre la position de Clotilde et la mienne (Ah ! t’es fort toi !)
Le problème est que ni elle ni moi ne sommes satisfaits.

Crois bien chère Clotilde que je lis tout mais bien souvent je ne sais pas quoi répondre.
Quand je t’ai adressé l’homélie de Mgr RAFFIN, je ne pensais vraiment ne jamais revenir sur ce fil qui me prend la tête. C’est en réponse à ton message privé que je suis revenu.
Si tu te sens encore humiliée, on arrête tout de suite.

Clotilde a écrit:
Bonjour Jean-Yves, je réponds à tout ton message... ;)

Jean-Yves TARRADE a écrit:

L'exemple que tu me retournes montre exactement ce que je ressens.

je l'ai bien compris, et depuis le début. Donc tu dois bien comprendre aussi qu'est-ce que cela me reflète de ta part et pourquoi c'est humiliant....
I love you

Ben non, excuse moi, je n’avais pas compris tout de suite que c’était humiliant.
De mon côté, je ne ressens pas d’humiliation mais de la souffrance. Je reçois ce mot de CTTRP (oui, c’est nouveau ça vient de sortir) comme les musulmans on reçu les caricatures de Mahomet.
Dis moi ce que je dois faire pour enlever cette humiliation et je le ferai tout de suite.
Déjà à partir de ce post je ne parlerai plus que de moi, non dans un esprit égocentrique mais tout simplement parce que l’incompréhension demeure et je ne veux plus que ce que j’exprime soit mal perçu par qui que ce soit.

DEFINITIVEMENT POUR EN FINIR AVEC TON HUMILATION

Ta démarche Clotilde est légitime et je l’approuve.
Je t’ai dit mon admiration pour la communauté du Cénacle et sa fondatrice sœur Elvira.
Dans cette communauté des jeunes qui rentrent à l’état de loques humaines ressortent ressuscités, et ceci en quelques mois. Mon admiration demeure mais elle est égratignée par cette appellation de CTTRP qui vraiment n’apporte rien à ce qui s’y passait depuis des années. Néanmoins, si je devais conseiller cette communauté à un jeune en difficulté je le ferai sans hésiter une seconde.

J’ai porté tout ça dans la prière et j’ai demandé un texte au Seigneur. Je ne pratique cela que très rarement.
La réponse en Tobie 12 m’a cloué sur place parce que tomber sur un texte de guérison, c’est quand même fort.

Je l’ai lu, relu et méditer ce texte, tu peux me croire. Et il m’a fallut un certain temps pour le comprendre intégralement.
1. Tu es confirmée dans ta démarche
2. Tu es appelée à bénir le Seigneur.
3. MAIS… Tu dois garder le secret du Roi….

Alors ça c’est fou !!! Combien y a-t-il de texte dans la Bible qui réponde à notre préoccupation. Je ne sais pas mais le Seigneur NOUS a donné celui-là !
Il y a un respect dû à la personne du Roi, Clotilde. Il y a un respect dû à la personne du Roi !

Et ce qui me blesse tant, c’est cette banalisation du nom du Christ.
A "CHRIT" on ne peut rien coller. Il ne rentrera dans aucune définition annexe. Il est défini en lui-même et en sa personne entièrement humaine et entièrement divine !
Parler de CTTRP peut sans doute (? !) être un point de repère pour un temps. Si ce terme peut aider un moment… et bien tant mieux… mais il faudra s’en défaire à l’heure de la mort et totalement l’oublier sur le parvis du ciel.

Le souci que je pourrais avoir pour toi, est de te voir aussi viscéralement attachée à un terme que pourtant beaucoup reconnaissent maladroit.
Mais ta réponse à Arnaud est fondamentale. Elle éclaire maintenant beaucoup de choses.
C’est bien la sainteté que tu as choisie. Alors j’en ai la certitude, tout se mettra en place et quand tu mettras en pratique ta promesse (car je l’ai retenu comme une promesse)…
Clotilde a écrit:
ce n'est pas l'évêque qui a choisi le mot de Christothérapie pour désigner ces retraites de démarche de guérison intérieure, mais la communauté de l'Alliance. Pourquoi ce choix? Je leur poserai la question au mois d'août...
… tu trouveras les mots pour exprimer la souffrance de ton frère Jean-Yves et tu diras définitivement "A Dieu" à l’humiliation !
Tu pourras montrer à cette communauté de l’Alliance un joli arc en ciel, signe de l’Alliance, dans lequel tu as placé tes frères et sœurs :
Clotilde a écrit:
Jean-Yves, Fanny, Écossais

La réponse sera ce qu’elle sera, mais je suis certain que lorsque que tu auras posé cette démarche, et si tu la poses pour Fanny, Ecossais et moi, il n’y aura plus de nuages entre nous.
Je ne sais pas si tu auras réussi à garder le "secret du Roi" mais au moins tu auras essayé.

Tu pourras proposer la lecture d’un document de travail du Vatican sur le Nouvel Age :
"JÉSUS-CHRIST LE PORTEUR D'EAU VIVE »
http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/interelg/documents/rc_pc_interelg_doc_20030203_new-age_fr.html

L’avantage et l’inconvénient d’un document de travaiil est qu’il n’a aucune autorité. Par conséquent, personne ne se sentira humilié. Mais enfin, un chemin est tracé pour qui veut bien écouter.

3 petits extraits (oui, je sais ça va t’énerver !)

Citation :
Le Nouvel Âge n'est pas un mouvement selon le sens que l'on donne à ce terme dans l'expression « Nouveaux mouvements religieux », et il ne correspond pas non plus à ce que l'on entend généralement par les termes de « culte » ou de « secte ». S'étendant à toutes les cultures, dans des domaines aussi variés que la musique, le cinéma, les séminaires, les stages, les retraites, les thérapies et bien d'autres activités ou manifestations, il est beaucoup plus répandu et informel, même si certains groupes religieux ou para-religieux incorporent sciemment des éléments Nouvel Âge,
***/***

Le Nouvel Âge croit fermement dans la perfectibilité de la personne humaine au moyen d'un large éventail de techniques et de thérapies (par opposition à la conception chrétienne de la coopération avec la grâce divine).
***/***

On assiste vraiment à l'apparition d'une nouvelle vision du monde qui remet en cause non seulement le contenu, mais aussi l'interprétation fondamentale de la vision précédente. Le meilleur exemple en est peut-être, du point de vue des rapports entre le Nouvel Âge et le christianisme, le remaniement complet de la vie et de la signification de Jésus-Christ. Il s'agit de deux visions inconciliables.


QUELLE EST LA SOUFFRANCE DU PAUVRE JEAN-YVES ?

Ah oui bonne question ! Sauf si c’est moi qui dois y répondre.

Lisez d’abord ceci et ouvre tes petits yeux Tourterelle :

Citation :
Littéralement, en Matthieu 24, 28: « Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours». Seuls les mystiques, fils de Marie, pourront contempler les restes de l’Église disparue (les bâtiments désaffectés, les anciens traités théologiques), et comprendre ce qui se joue. (La Fin du monde Arnaud DUMOUCH)
Je ne prétends pas être un "vautour" mais je suis un peu mystique. Je crois qu’Arnaud me l’a fait comprendre (ARRRNAAAUUD, le chikungunya te parle!!!)
Et c’est bien vrai que je vois le terme de CTTRP comme une brèche.

Ce n’est qu’une hypothèse, évidemment, mais rien ne l’a démontée sur fil.
Cette hypothèse serait plutôt (à mon sens, oui) démontrée par l’incompréhension qui demeure.

L’Eglise ne va pas s’écrouler comme ça par magie noire.
Les fissures vont s’immiscer dans l’édifice.
Elles seront invisibles pour le plus grand nombre.
Elles seront des atteintes insidieuses qui ne tracassent que les vautours et que les Tourterelle ne verront pas.

Mais moi, j’aime les Tourterelles !

Trouver moi une meilleure fissure qu’une atteinte à la personne du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 13:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Comment cela, c'est égoïste? Mais non. C'est NATUREL.

Et même si ce n'est pas votre démarche, cela peut l'être, non que le bonheur soit le but premier, mais parce qu'il permet de rendre heureux les autres.

Et réciproquement : rendre les autres heureux, c'est le meilleur moyen pour être heureux soi-même.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 17:06

Citation :
Elles seront des atteintes insidieuses qui ne tracassent que les vautours et que les Tourterelle ne verront pas.

Mais moi, j’aime les Tourterelles !

Et ben, excuse-moi de n'avoir rien de mystique.... Smile Mais bon, toi qui est un peu mystique tu me diras... ;-)

Merci Jean-Yves de veiller sur la petite tourterelle. cat cat C'est généreux et sa part d'une bonne intention. Comment ne pas l'apprécier... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 20:09

J'ai peut-être trouvé un Christothérapeute.
Je dis peut- être car je n'ai pas lu ce livre et ne le lirai probablement jamais vu sa présentation :

Citation :
Au nom des pères, des mères et des enfants
de H. Haas


Présentation de l'éditeur

La famille ? Voilà la grande malade du siècle, Un père qui s'en va, une mère déprimée, Un fils dealer, une fille fugueuse... Médicaments, drogue, suicides, Dépressions et violences, Voilà le lot des pauvres gens, Si tu es un fils drogué ou une adolescente battue, Si tu es une mère stressée ou un père violeur, Si le bonheur a quitté ton cœur, C'est pour toi que j'écris, Si tu es une parfaite secrétaire, un père catho-catho, Une grosse fille ou une sœur jalouse, J'écris aussi pour toi, Après l'allopathie et l'homéopathie, Essayons ensemble la " christothérapie " Et nous entrerons dans l'espérance, Bonheur garanti 100 % ! À toi !

Biographie de l'auteur

Philosophe et essayiste, Henry Haas est aussi un poète de Dieu. Il connaît bien les adolescents et leurs parents puisqu'il en rencontre des milliers chaque année au cours des spectacles-débats qu'il anime avec l'Ichthus Théâtre. Sa connaissance de l'homme s'enracine dans l'expérience. Henry se veut une voix prophétique dans le désert spirituel d'aujourd'hui.

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2866793633/402-1009547-6407368

Un christothérapeute, cela doit ressembler à ça !
Et ça me fait peur !
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 22:12

Bon, Jean-Yves, je crois que c'est sans espoir... tu es accroché à ce mot de "christothérapie", oui toi, et non pas moi, puisque pour moi il ne fait qu'intituler une démarche comme "christocentrique" intitule un mode de réflexion ou "christianisme" une religion...etc. Tu vois dans ce mot tout un tas de choses et, comme je le disais dans mon dernier message qui t'était adressé, je ne pourrais pas te faire voir autre chose que ce que tu veux y voir...c'est ainsi, ainsi soit-il..! ;)

Je ne vois toujours pas comment ni pourquoi ce mot porte atteinte au Christ, car si c'est le cas "christocentrique", "christique" ou "christianisme" sont aussi des mots qui lui portent atteinte puisque, dis-tu: "A "CHRIST" on ne peut rien coller".... confused

Bien évidemment que je compte demander aux responsables de la communauté de l'Alliance pourquoi le choix de ce mot, en leur expliquant les sentiments qu'il provoque chez des personnes de ma connaissance, et je sais déjà qu'ils vont comme moi en être trés perplexe... scratch

Je t'ai aussi dit qu'un "christothérapeute" ça n'existait pas, mais tu veux tout de même en trouver un...alors tant mieux si tu l'as trouvé, ça te conforte dans ce que tu penses... Laughing

Merci pour le document sur le nouvel-âge, je le connais déjà, mais cela fait encore plus ressortir l'incompréhension dans laquelle je suis quand tu me dis que ma démarche est confirmée alors que tu es persuadé qu'elle se fait dans un cadre "new-age"... confused

Ce terme de "christothérapie", je le redis, (j'ai l'impression de radoter.. geek ) n'a que pour seul but d'intituler une démarche de guérison intérieure que se fait sous le regard de Jésus Miséricorde, en, par et avec Lui. En un mot, en résumer 15, y'a un côté pratique, comme par exemple avec "christianisme" ou "christocentrique"...etc. Et ça s'arrête là pour moi, mais pas pour toi visiblement. Mais sur cela je ne peux rien.

Alors, finalement, comme je l'avais dit au début: ok, restons-en là... salut

En Jésus
Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 23:12

Merci Clotilde, d'abréger mes souffrances et de me respecter dans ma Christothérapeuticophobie !

Je ne peux définitivement admettre ceci :

Citation :
Après l'allopathie et l'homéopathie, Essayons ensemble la " christothérapie " Et nous entrerons dans l'espérance, Bonheur garanti 100 % ! À toi !

Non pas à moi ! Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 23:14

Je dois avouer que ca me gène beaucoup aussi... :oops:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Mer 26 Avr 2006, 23:21

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Merci Clotilde, d'abréger mes souffrances et de me respecter dans ma Christothérapeuticophobie !

Je ne peux définitivement admettre ceci :

Citation :
Après l'allopathie et l'homéopathie, Essayons ensemble la " christothérapie " Et nous entrerons dans l'espérance, Bonheur garanti 100 % ! À toi !

Non pas à moi ! Jamais !

à moi non plus..!!!! C'est juste du n'importe quoi, ça!!! Mais que veux-tu, pour toi, c'est ça la christothérapie, alors...je n'y peux rien...j'aurai beau dire, expliquer, redire, réexpliquer et radoter....niet, tu veux juste voir et comprendre ce que tu as envie de voir et comprendre. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Jeu 27 Avr 2006, 00:28

D'accord, Clotilde, mais d'autres pensent comme moi sur ce fil et dans l'Eglise. Essaies d'en tenir compte.

Je t'aurai au moins guérie de quelque chose.

CECI :

Clotilde a écrit:
Jean-Yves, s'il existait pas il faudrait l'inventer...!!! Laughing Laughing Laughing

Pensons maintenant à autre chose !!!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Jeu 27 Avr 2006, 00:44

Jean-Yves TARRADE a écrit:
D'accord, Clotilde, mais d'autres pensent comme moi sur ce fil et dans l'Eglise. Essaies d'en tenir compte.

hmmm....je serais bien tenter de répondre quelque chose, mais.....Jésus-Marie-Joseph, ne me laissez pas succomber à la tentation..!!! Laughing


Citation :
Je t'aurai au moins guérie de quelque chose.

CECI :

Clotilde a écrit:
Jean-Yves, s'il existait pas il faudrait l'inventer...!!! Laughing Laughing Laughing

c'est pas une fois qu'il aurait fallu t'inventer si tu n'existait pas, mais DEUX...!! :P Mr. Green

Citation :
Pensons maintenant à autre chose !!!

rendeer dwarf batman alien albino santa cherry jocolor
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Jeu 27 Avr 2006, 00:51

En fait ce n'est pas tant sur ce que tu apelles la "christothérapie" que je suis gêné que sur le terme lui-même, qu met le Christ au rang de science médicinale. Déjà je ne suis pas fan de tous le smots dérivés du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Jeu 27 Avr 2006, 01:00

Par pitié Spidle...... Crying or Very sad ...si tu pouvais lire les autres messages, ça sera bien...j'ai donné quelques explications...ce terme n'est qu'un mot au même titre que "christ-ianisme" "christ-ocentrique" ou "christ-ique"...une commodité de langage...la personne du Christ ne se limite pas à un mot, tout comme Dieu ne se limite pas à un livre, n'est-ce pas..?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Jeu 27 Avr 2006, 07:37

Je suis d'accord, c'est juste que "christotherapie" me gêne quand même. Une commodité de langage un peu gênante à mon avis parce qu'elle evoque des choses qui seraient fausses... Mais rassure-toi, je saisis bien ce que tu dis, et je ne jette nullement la pierre (ni 'éponge :p)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Jeu 27 Avr 2006, 13:26

Merci Spidle de lire les autres messages où j'ai donné des explications sur ce mot. Je ne comprends pas pourquoi il peut être génant en soi...mais je suppose que c'est lié soit à la méconnaissance de ce à quoi il fait référence (et qui devient forcément des choses qui seraient fausses), soit à une interpellation personnelle concernant la "guérison" intérieure....je n'ai pas trouvé d'autres explications jusqu'à présent. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Dis seulement une parole et je serai guéri...   Ven 28 Avr 2006, 03:21

Dis seulement une parole, seulement une parole et je serai guéri.
Souffle sur moi un mot de vie, pour que vienne en moi l'Esprit, et je serai guéri.
Pose sur moi ta main d'amour, car elle est mon seul secours et je serai guéri.
Mets dans tes plaies tous mes péchés, dans ton coeur ma vie passée et je serai guéri.

Ouvre mes yeux, Seigneur que je te voie pour que renaisse en moi le germe de la foi.
Ouvre mon coeur au feu de ton amour, pour qu'arrive le jour où j'aimerai toujours.

Dis seulement une parole, seulement une parole, et je serai guéri.
Souffle sur moi un mot de vie, pour que vienne en moi l'Esprit et je serai guéri.
Viens dans ma main, ô Pain de vie, dans ma main, toi, tout petit, et je serai guéri.
Verse sur moi ton Sang précieux, sois en moi victorieux, et je serai guéri.

Ouvre mes yeux, Seigneur que je te voie pour que renaisse en moi le germe de la foi.
Ouvre mon coeur au feu de ton amour, pour qu'arrive le jour où j'aimerai toujours.

Dis seulement une parole, seulement une parole, et je serai guéri.
Souffle sur moi un mot de vie, pour que vienne en moi l'Esprit, et je serai guéri.
Dieu, tu es Dieu et resteras, cet alpha, cet oméga. Que ton Nom soit béni.
Dieu, tu es Dieu, devant mes pas, je te cherche où que tu sois.Que ton Nom soit béni.

Ouvre mes yeux, Seigneur que je te voie pour que renaisse en moi le germe de la foi.
Ouvre mon coeur au feu de ton amour, pour qu'arrive le jour où j'aimerai toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 13:15

Je crois reconnaître une chanson de Lucie et Serge.



Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 13:41

Amen! Very Happy

Chère Clotilde, tout au long de ce débat, ceux qui ont réagi au nom de "christothérapie" l'ont fait uniquement parce que l'association du nom (sacré, infiniment digne de respect) du Christ à nos "pratiques" médicales - ou de soins - réduit Dieu à un rôle qui n'est PAS le sien ici-bas.

Nos réactions et nos échanges de point de vue se voulaient, et se veulent toujours, fraternels et dans l'esprit de charité foncière du Christ : nous essayons tous de vivre concrètement l'Evangile, vous la première. Il n'existe donc que des malentendus, des incompréhensions, dus à la maladresse et à l'insuffisance de nos mots..., et je parle de nos mots à tous! Nous vous aimons profondément, déjà même quand nous ne vous connaissions pas encore, ne vous croyez donc jamais attaquée personnellement. La question ne se situe pas sur ce plan, mais sur celui de ces "mouvements" d'Eglise mentionnés ici.

Vous ne m'ôterez quand même pas de l'esprit qu'un mot n'est jamais innocent ; jamais. Il ne saurait être "pratique", sans grande importance, ce n'est pas "qu'un mot", certainement pas : un mot est responsable de la pensée qu'il sous-tend, de la personne qui a nommé. Souvenez-vous de l'Ancien Testament et de l'importance donnée au fait de nommer (donner un nom, c'est créer, donner la vie, reconnaître l'existence de...). Nous vous remercions de nous dire ce que la communauté responsable en pense, cela nous intéresse tout à fait.

Nous essayons de débattre ici de sujets théologiques ou plus généraux à la manière dont on "disputait" au Moyen Âge : cela implique d'argumenter en défendant les idées qui nous tiennent à coeur, de la manière la plus objective possible ; il n'est pas question de se sentir subjectivement impliqué, encore moins attaqué ou humilié - sauf preuve évidente du contraire. Le risque (danger) est la division, le fait de se croire personnellement jugé, rejeté, mal aimé, incompris ; c'est là l'oeuvre du malin, il nous prend invariablement par l'orgueil, par nos amours-propres... Vous noterez bien le fait que j'emploie le "nous", je m'implique dans ce que je dis, ainsi que tous les intervenants ici. Qui n'a jamais ressenti cela sur un forum?

Et pour en finir avec ces "mouvements" que l'on constate çà et là en Eglise, on peut dire qu'ils encourent le risque de désacraliser, consciemment ou non, de pervertir le contenu de l'Evangile ; aujourd'hui, on célèbre volontiers la messe "à l'horizontale", plutôt qu' "à la verticale", comme dirait Jean-Cyrille sur le forum Agape (cf. le fil "Rien") : peu d'instants de silence - quand ils existent -, importance exagérée donnée aux signes extérieurs de sa foi et de ses manifestations (on agite les bras, on se donne la main, on fait voltiger de grands rubans de couleur, etc. etc. Alors que le plus important est intérieur et réside dans la prière, invisible, la communion eucharistique, intime et secrète, la foi, avant tout charité en action, la louange à Dieu, contemplation de l'Amour sans mesure de la Croix... L'homme prend toute la place ; où est le Seigneur dans nos célébrations (je parle toujours d'une tendance actuelle)? Est-il au centre de nos prières? Bref, j'estime qu'il y a danger, un danger certain - la fissure, insidieuse, qu'évoque Jean-Yves.


Bien cordialement à tous. Dieu vous bénisse!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 14:37

Bravo Fanny, cette conclusion est parfaite !

(Si, si, Clotilde, je t'assure !)

Amen ! Alleluia ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 16:02

Bonjour Fanny et ceux, celles que le sujet intéresse,

J'apprécie Fanny, l'effort que vous mettez à vous exprimer clairement en essayant d'être le moins blessante possible et je vous en remercie, je vais tâcher de faire de même. Smile

Citation :
ceux qui ont réagi au nom de "christothérapie" l'ont fait uniquement parce que l'association du nom (sacré, infiniment digne de respect) du Christ à nos "pratiques" médicales - ou de soins - réduit Dieu à un rôle qui n'est PAS le sien ici-bas.

Oui et non.

Oui, j'ai bien compris que ce terme ne passait pas pour certains, et que vous y voyiez là une atteinte à la personne du Christ. Sur ce point j'ai posé plusieurs questions, donné plusieurs exemples et n'ai toujours pas eu de réponses à ce jour. Bien évidemment, je n'oblige personne à me répondre, mais vous comprendrez que d'une certaine façon c'est pour moi une réponse que ce silence et cela me donne l'impression que vous restez accroché à ce mot, à l'idée que vous vous en faites sans vouloir en démordre, et là-dessus je ne peux rien. Cependant, je me trompe peut-être..? Mais sans réponse de votre part aux questions posées, je ne peux le savoir.

Non, ce n'est seulement sur le terme de "christothérapie" que vous avez réagi, mais aussi sur ce à quoi il fait référence, ce contenu qui est "à mettre en doute" et trés probablement "nouvel-âgeux" quand ce n'est pas "lucy fair" qui en fait orchestre le tout, puisque tout y est "tout faux, 100% tout faux". Cependant, je ne comprends pas comment on peut juger de cela sans connaître ce contenu? sans prendre la peine de s'informer? sans poser quelques questions? confused

Est-ce le simple fait que le mot "christ" soit associé au mot "thérapie" qui vous permet de juger avant même de savoir, simplement parce que cette association porte atteinte à la Personne du Christ et réduit Dieu à un rôle qui n'est pas le sien ici bas? Pourtant l'association du mot "christ" avec le mot "logie" ne semble pas provoquer chez vous la même réaction... confused
Y'a-t-il association du nom de Christ à nos "pratiques" philosophiques avec le terme "christocentrique"?
Y'a-t-il association du nom de Christ à nos "pratiques" religieuses avec le terme "christianisme"?

Croire en un Dieu qui sauve et qui guéri - signification littérale du nom "Jésus" en hébreux, c'est donc réduire Dieu à un rôle qui n'est pas le sien ici bas? Et pourtant, n'est-ce pas de la maladie du péché qu'il est venu nous sauver? N'est-ce pas de nos nombreuses chutes qu'il est venu nous guérir? N'est-ce pas pour les malades et non pas pour les bien-portant qu'il a pris chair de notre chair? Et pourquoi à chaque eucharistie redisons-nous avec tout notre coeur: "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole est je serai guéri"...or vous me dites que la n'est pas son rôle ici bas...??? Vous me voyez perplexe encore une fois... :oops:



Citation :
Nos réactions et nos échanges de point de vue se voulaient, et se veulent toujours, fraternels et dans l'esprit de charité foncière du Christ : nous essayons tous de vivre concrètement l'Evangile, vous la première. Il n'existe donc que des malentendus, des incompréhensions, dus à la maladresse et à l'insuffisance de nos mots..., et je parle de nos mots à tous!

absolument, et c'est bien pour cela que j'ai pris la peine de clarifier et de réexpliquer, redire, afin de dissiper autant que possible les éventuels mal-entendus et les incompressions que j'aurais pu provoquer dans ma façon de m'exprimer. Mais je n'ai pas toujours eu de retour sur ces clarifications, ce qui m'aurait permis de vérifier si cette fois j'avais été comprise. Mais puisque les mêmes remarques revenaient encore, j'en ai déduis que non.


Citation :
Nous vous aimons profondément, déjà même quand nous ne vous connaissions pas encore, ne vous croyez donc jamais attaquée personnellement. La question ne se situe pas sur ce plan, mais sur celui de ces "mouvements" d'Eglise mentionnés ici.

Je vous remercie. Smile Je vous apprécie également ainsi que tous les participants du présent forum. Je m'y suis sentie à l'aise dès ma première participation grâce à la qualité des interventions de chacun et à l'effort de charité qui s'en dégage. J'ai bien compris que vous ne m'attaquiez pas personnellement et je ne l'ai jamais pensé, mais inévitablement, je suis atteinte "par la bande" si je peux dire. Si le cadre dans lequel je fais cette démarche (une communauté et non un mouvement comme je l'ai plusieurs fois signalé) est "douteux", "à remettre en question" "nouvel-âgeux" "tout faux, 100% tout faux"...il est bien évident que cela déteint sur la démarche proprement dite. Il y a une cause à effet qui est évidente pour moi, probablement parce que je suis partie prenante de la démarche, mais qui visiblement ne l'est pas pour vous. Mais je ne vous en tiens pas rigueur, j'accepte de ne pas ête capable de vous donner à voir autre chose que ce que vous voulez y voir en fonction de votre propre expérience dans l'une ou l'autre de ces communautés. C'est ainsi, ainsi soit-il..;)




Citation :
Vous ne m'ôterez quand même pas de l'esprit qu'un mot n'est jamais innocent ; jamais. Il ne saurait être "pratique", sans grande importance, ce n'est pas "qu'un mot", certainement pas : un mot est responsable de la pensée qu'il sous-tend, de la personne qui a nommé. Souvenez-vous de l'Ancien Testament et de l'importance donnée au fait de nommer (donner un nom, c'est créer, donner la vie, reconnaître l'existence de...). Nous vous remercions de nous dire ce que la communauté responsable en pense, cela nous intéresse tout à fait.

un mot n'est jamais innocent, oui, mais pourquoi y voir forcement quelque chose de "douteux"....etc? Les mots "christianisme" "christocentrique" "christique" "christologique"...vous font-ils le même effet? Et pourquoi ne pas vous arrêter sur les explications déjà données au sujet de ce mot? Je ne comprends pas... confused

Un mot est responsable de la pensé qu'il sous-tend, dites-vous? Oui, mille fois oui! Cette pensée je l'ai mainte fois exposée, mais c'est toujours une autre, celle que vous vous aviez en tête, qui m'a été renvoyée...pourquoi?

Effectivement, l'AT fait référence à l'importance du "nom", à l'importance d'être appellé par son nom, mais le mot de "christothérapie" n'est pas un nom donné à une personne, tout comme le mot de "christianisme" ou "christocentrique"....etc., et pourtant dans un cas comme dans l'autre le nom de "Christ" y est présent, et acollé à un autre mot.

Quoiqu'il en soit soyez assurée que je poserai la question aux responsables de la communauté afin de connaître l'histoire et le pourquoi de ce mot, même si la raison du "pourquoi" est on ne peut plus évidente, pour moi.


Citation :
Nous essayons de débattre ici de sujets théologiques ou plus généraux à la manière dont on "disputait" au Moyen Âge : cela implique d'argumenter en défendant les idées qui nous tiennent à coeur, de la manière la plus objective possible ;

tout à fait, et si vous relisez meis messages, j'ai souvent "argumenté" pour exposer la réalité de cette démarche et expliciter les mal-entendus relié au terme de "christothérapie". Mais comme déjà dit, je n'ai eu que peu de retour sur ces arguments, si ce n'est aucun.



Citation :
il n'est pas question de se sentir subjectivement impliqué, encore moins attaqué ou humilié - sauf preuve évidente du contraire.

vous ne pouvez pas évacuer ce que moi je ressents par le fait même qu'un jugement de valeur négatif est porté sur le cadre dans lequel je fais cette démarche et sur le terme qui la désigne. Mais je le redis: j'ai bien compris que vous ne m'attaquiez pas et ne cherchiez pas à m'humilier délibérément, et je n'ai aucun doute à ce sujet.


Citation :
Le risque (danger) est la division, le fait de se croire personnellement jugé, rejeté, mal aimé, incompris ; c'est là l'oeuvre du malin, il nous prend invariablement par l'orgueil, par nos amours-propres... Vous noterez bien le fait que j'emploie le "nous", je m'implique dans ce que je dis, ainsi que tous les intervenants ici. Qui n'a jamais ressenti cela sur un forum?

oui, c'est un risque, mais comme vous l'avez vu, je ne me sens pas rejetée pour autant puisque comme je l'ai dit: je sais que votre intention n'est pas de me juger, de m'attaquer ou de m'humilier, mais de juger, mettre en doute, rejeter ce mot de "christothérapie" et la démarche à laquelle il fait référence en mettant aussi en doute le cadre dans lequel je la fais. Je vois bien que je ne suis pas comprise, puisque je n'ai pas de retours sur mes explications et les questions que j'ai posé, mais je ne me sens pas rejetée pour autant d'où ma présence encore ici et ma participation active. J'en suis tout simplement arrivée à me dire que le sujet abordé sur ce fil vous interpelle d'une façon particulière et indépendante de ma démarche et de la réalité de la "christothérapie". Cela fait référence à un "état intérieur" un "espace" sur lequel je ne peux rien, peu importe les explications que je pourrais donner et les preuves que je pourrais amener, car il vous concerne vous et le Seigneur Jésus.


Citation :
Et pour en finir avec ces "mouvements" que l'on constate çà et là en Eglise, on peut dire qu'ils encourent le risque de désacraliser, consciemment ou non, de pervertir le contenu de l'Evangile ;

je crois qu'il est trés risqué de faire une analyse généralisée concernant ces nouvelles comunautés ou "mouvements" qui se font jour aujourd'hui dans l'Église et qui pour beaucoup sont reconnus par elle.

Pour ma part, je m'en tiens à mes expériences personnelles positives. C'est par une de ces communauté que j'ai rencontré le Seigneur Jésus et que je suis revenue à une pratique des sacrements, que j'ai appris à voir l'Église comme le Christ la voit, à l'aimer et la défendre malgré ses faiblesses manifestées par certains de ses membres. Il m'est donc impossible de voir dans ces communautés (reconnues par l'Église) un élément qui lui porterait atteinte, qui désacraliserait (trés étonnant quand je vois que la génuflexion devant le tarbernacle n'est presque plus partiqué dans certianes paroisses alors qu'elle l'est instinctivement dans ces communautés..) et qui pervertirait le contenu de l'Évangile. Depuis une dizaine d'année que j'ai l'occasion de fréquenter quelques unes de ces communautés, je n'ai aucune expérience en mémoire pouvant aller dans ce sens, mais une multitude allant dans le sens contraire: sens du sacré, grand respect et révérence de la personne du Christ, attachement mariale, vie donnée à l'annonce de l'Évangile dans son intégralité, vie de prière personnelle et communautaire au rythme de l'Église, intériorité, disponibilité, charité, fidélité au Magistère....et j'en passe.


Citation :
aujourd'hui, on célèbre volontiers la messe "à l'horizontale", plutôt qu' "à la verticale", comme dirait Jean-Cyrille sur le forum Agape (cf. le fil "Rien") : peu d'instants de silence - quand ils existent -, importance exagérée donnée aux signes extérieurs de sa foi et de ses manifestations (on agite les bras, on se donne la main, on fait voltiger de grands rubans de couleur, etc. etc. Alors que le plus important est intérieur et réside dans la prière, invisible, la communion eucharistique, intime et secrète, la foi, avant tout charité en action, la louange à Dieu, contemplation de l'Amour sans mesure de la Croix... L'homme prend toute la place ; où est le Seigneur dans nos célébrations (je parle toujours d'une tendance actuelle)? Est-il au centre de nos prières? Bref, j'estime qu'il y a danger, un danger certain - la fissure, insidieuse, qu'évoque Jean-Yves.

il est fort possible que certaines communautés encore jeunes et sans statut officiel et reconnu, soient portées à se desaxer de la perosnne du Christ et de l'Église pour laisser trop de place aux "phénomènes" humains, mais je veux croire et faire confiance à L'Esprit Saint et à l'Église pour les aider à retrouver une ligne de conduite adaptée et qui plaise à Dieu. Mais, une fois encore, il ne me semble pas possible ni juste ne généraliser à partir de ces quelques excés ni de porter un jugement sur la "christothérapie" - sans même en connaître le contenu - à partir de ces exemples décevants.

Quoiqu'il en soit, comme déjà dit, je crois bien que toutes mes explications seront vaines, mais je ne m'en désole pas outre mesure. Je suis contente d'avoir pu les donner, car elles vous auront permis d'entendre un autre "son de cloche" et la discussion, même si elle se termine sur une impasse et une incompréhension mutuelle, m'aura permise de questionner ma démarche, d'en faire ressortir les vrais objectifs et de voir sa pertinance non seulement avec la liturgie mais aussi avec la Parole de Dieu où la guérison y est souvent évoquée et demandée, et toujours considérée ou associée au salut. Dieu sauve, Dieu guéri...c'est du pareil au même!

En Jésus sunny
Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 16:04

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Bravo Fanny, cette conclusion est parfaite !

(Si, si, Clotilde, je t'assure !)

Amen ! Alleluia ! Very Happy



Je crois qu'il faudra se résoudre à laisser le dernier mot au Seigneur Jésus, dans chacun de nos coeurs I love you

;)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 16:39

Citation :
Chère Clotilde, tout au long de ce débat, ceux qui ont réagi au nom de "christothérapie" l'ont fait uniquement parce que l'association du nom (sacré, infiniment digne de respect) du Christ à nos "pratiques" médicales - ou de soins - réduit Dieu à un rôle qui n'est PAS le sien ici-bas.

Dieu est le premier médecin! La croix en elle même est un remède qui guérit nos âme, la libère peu à peu de l'emprise du péché mais la guérison totale n'aura lieu qu'au ciel par le dernier choix. Dieu guérit Adam et Eve de plus en plus de l'erreur qui a entraînée leurs chutes. Il ne fait que ça guérir l'homme pour le ramener entièrement à lui toujours d'avantage! Il enlève les obstacles qui ont été créé par la séparation de l'homme d’avec Dieu. La croix en elle-même est la christothérapie par excellence! Par la croix Jésus en est la thérapie, le thérapeute et le but à la fois. Évidement Dieu est plus que la croix, il a sa propre réalité et le but de la croix c'est d'être unis d'avantage à Dieu lui-même. Ont ne peut pas réduire Dieu au mot croix... mais la croix est guérison (purification) qui uni l'âme d'avantage à Dieu.
Jésus est venu justement entant que médecin des âmes, donner le remède à l'homme. Il est lui-même se remède donner par la croix. Il est le médecin par excellence, il est le remède et le but. Et oui c'était son rôle ici bas (mission de guérir) offrir le remède à l'homme qui est sa croix donc lui-même. Les souffrances ne viennent pas de Dieu mais de la séparation d'avec Dieu. Dieu permet que les souffrances soient des outils spirituelles pour Guérir les âmes mais les souffrances cachent une réalité celle de la séparation de l'homme d'avec Dieu (chute). Donc derrière ces souffrances il y a l'obstacle de la chute. C'est bien les obstacles que Dieu veut enlever entre l'homme et lui. Derrière les souffrances du coeur peut se cacher aussi un obstacle (douleur passé, traumatisme) qui empêche l'âme d'aller d'avantage vers Dieu. C'est pour cette raison que Dieu peut vouloir guérir les coeurs. Mais il peut le vouloir simplement par amour (miséricorde).

Si ce mot christothérapie est un obstacle à la guérison des coeurs par l'action de l'Esprit Saint au point de croire qu'il y a un danger et bien faut le changer! Ce serait quand même dommage de croire que l'action de l'Esprit Saint puisse être l'action du démon!!!! Ce serait une énorme confusion... ho la la!!! Bon... alors prions Dieu de changer ce mot si c'est ce mot qui est réellement la source de toute cette confusion! !!! Smile Je ne peux pas être plus clair… Ne laissons pas nos peurs nous aveugler et allons un peu plus loin dans notre discernement…
Il faut maintenant aller au-delà du mot et voir ce qu’est réellement cette christothérapie donc entrer au cœur du sujet pour réellement discerner… Avant de condamner il faut réellement connaître en profondeur et là c’est impossible. Alors si ce sujet vous intéresse réellement entrons au coeur du sujet sinon que ce sujet soit fermé « barré ». Ont tourne en rond là…

Arnaud pourquoi est tu si silencieux...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 18:52

Cher Jean-Yves, chère Clotilde,

Voilà ce qui serait New Age:

"Faire du Christ un moyen, le but étant son "moi" et sa propre guérison. Les adeptes du New Age ont souvent cette tendance à tout réduire, dans une grande confiture à cette phrase: "Du moment que cela t'épanouit". drunken

Baptisé et converti, voilà ce que cela devient:

"Le BUT de tout est l'amour de Dieu et l'amour du PROCHAIN. Et MA guérison (par la grâce du Christ) est UN MOYEN qui, s'il veut bien me l'accorder, visera mieux aimer.

Vous le voyez, c'est simple. Ce qui donne un sens chrétien aux guérisons du Christ, c'est simplement leur but.

Donc, si le but est de mieux aimer thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 21:04

Citation :
"Le BUT de tout est l'amour de Dieu et l'amour du PROCHAIN. Et MA guérison (par la grâce du Christ) est UN MOYEN qui, s'il veut bien me l'accorder, visera mieux aimer.

Voila d’excellents critères de discernement... très juste Arnaud. Very Happy Merci infiniment pour ton intervention... Very Happy Very Happy

Alors il faut dépasser nos peurs et notre ignorance et ne pas s'arrêter juste à un mot pour bien évaluer ce qu'est en réalité cette thérapie. Il faut savoir qu'elle est le but de cette thérapie et de ces guérisons pour pouvoir en juger. Je comprends qu'un mot puisse créer en nous des réticences mais il faut aller au delà de ce mot pour exercer un discernement juste et clair. Il serait bien de changer ce nom à mon avis… Alors je crois que maintenant il est possible d'entrer dans le vrai sujet qui est cette thérapie afin d'exercer un bon discernement. Mais évidement je ne peux décider pour vous… Je crois que ce sujet a sa raison d’être et qu’on ne doit pas y faire obstacle par peur ou par ignorance. Allons-nous plus loin dans notre discernement? Si c’est impossible et bien abandonnons tout simplement le sujet. Alors à vous de décider…

Merci bien à tous,

Tourterelle
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 21:35

Chère Tourterelle,

Le vif du sujet est d'essayer d'avoir des yeux de vautour.

As-tu déjà oublié celà ???

Hormis le petit résumé réducteur de Clotilde que j'ai maladroitement noté 100% tout faux, je n'ai aucun reproche à formuler à ce qui est proposé en Christothérapie.

J'ai clairement écrit ceci :

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Le fait que la Christothérapie soit efficace me pose un vrai problème.

Il ne faut pas entraîner le débat sur un autre terrain, ou alors il faut ouvrir un fil sur l'efficacité de la Christothérapie. Moi je ne la conteste pas.

Le débat ici est de savoir si l'on peut réduire la guérison donnée par le Christ à une thérapie.

Le débat est de savoir si l'on peut programmer cette thérapie et si le résultat de ce programme est utile ou néfaste à l'heure de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 21:55

Cher Jean-Yves,

Citation :
Le débat ici est de savoir si l'on peut réduire la guérison donnée par le Christ à une thérapie.

Oui, vous avez raison. Lui vise le salut éternel.

Mais il se penche même sur nos maladies pour cela.

A Lourdes, il arrive que Marie accorde une guérison en apparence inutile: quelques douleurs.

Et les gens en sortent touchés de cette marque d'affection maternelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 22:24

Oui, Arnaud, mais ce n'est pas humainement programmé !
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Ven 28 Avr 2006, 23:28

Pour ma part je vous laisse discuter sur le sujet (?), sinon je vais finir par me transformer en perroquet... alien

Poser des questions et ne pas avoir de réponses, donner des explications à maintes reprises et se retrouver encore face aux mêmes remarques...c'est clair on tourne en rond... Arrow

J'ai fait et dit tout ce que je pouvais..le Seigneur fera le reste... salut

See you ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Sam 29 Avr 2006, 00:03

Citation :
Chère Tourterelle,

Le vif du sujet est d'essayer d'avoir des yeux de vautour.

As-tu déjà oublié celà ???

Hé ben... première nouvelle! Je ne savais pas que le sujet était avoir des yeux de vautour??? Moi j'ai des yeux de tourterelle et cela me suffit amplement. Je croyais que le sujet était la guérison...

J'ai clairement écrit ceci :

Citation :
Jean-Yves TARRADE a écrit:
Le fait que la Christothérapie soit efficace me pose un vrai problème.

Que l'Esprit Saint puisse vouloir guérir les coeurs et qu'il le fasse est un problème pour toi??? Hé ben...

Citation :
Il ne faut pas entraîner le débat sur un autre terrain, ou alors il faut ouvrir un fil sur l'efficacité de la Christothérapie. Moi je ne la conteste pas.

Le débat ici est de savoir si l'on peut réduire la guérison donnée par le Christ à une thérapie.

Alors pourquoi la contestes-tu? Mais non... ça c'est ton sujet le mot thérapie. Le sujet c'est la guérison par jésus le Christ. Tu as bien lu le titre de ce sujet qui est la guérison et non le mot thérapie ni vautour? Tu transforme ce sujet en ton sujet le mot "thérapie", alors qu'il n'y a en réalité aucune thérapie mais un cheminement (prières, méditations) tout simplement qui mène peut être à une guérison possible!!! C'est une nuance que tu n'arrive pas à faire. J'y peux rien... J'aimerais bien en savoir d'avantage sur cette thérapie de la guérison par Jésus Christ mais toi tu la conteste et tu tourne en rond avec ton sujet et finalement ont tourne tous en rond dans ce sujet du mot thérapie. Et tu ne fais que ça la contester sans la connaître ! Encore faudrait-il en parler pour la connaître! Étrange que tu n'en es pas conscience... Et tu penses pouvoir exercer un discernement sur un mot?? C'est à toi d'ouvrir un autre fil concernant le mot thérapie. Moi j'aimerais bien arrêter de tourner en rond et avoir de vraies informations et mieux connaître cette thérapie pour pouvoir exercer un vrai discernement. Et toi tu y fais obstacle en faisant de ce sujet autre chose que ce qu'il est. Ont nage en pleine irréalité et je suis une personne réaliste.

Citation :
Le débat est de savoir si l'on peut programmer cette thérapie et si le résultat de ce programme est utile ou néfaste à l'heure de la mort.
__

Hé ben... voila un autre sujet. C'est toi qui parle de l'heure de la mort, alors que le sujet est la guérison sur terre!!! Et pour ce qui est de la programmation de la guérison faudrait en parler à l'Esprit Saint, j'imagine que c'est lui qui a le contrôle étant donné que c'est lui qui guérit. Mais bon... je vais répondre ta question par une autre question, le fait que Dieu guérisse les obstacles entre nous et lui est-ce néfaste à l'heure de la mort selon toi?


Alors puisqu'il est impossible de discuter du réel sujet... oublions ça!

J’abandonne cette discussion... Bonne discussion Jean-Yves...
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Démarche de guérison intérieure?   Sam 29 Avr 2006, 04:42

Isaïe 53; 5.
Mais lui, il a été transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui, et dans ses blessures nous trouvons la guérison.


Jean 5:6.
Jésus, le voyant étendu et apprenant qu'il était dans cet état depuis longtemps déjà, lui dit : « Veux-tu guérir ? »


N'aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ;
Laisse-toi regarder car il t'aime.
N'aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ;
Laisse-toi regarder car il t'aime.

1. II a posé sur moi son regard, un regard plein de tendresse.
Il a posé sur moi son regard, un regard long de promesse.

2. Il a posé sur moi son regard, et m'a dit: "viens et suis-moi."
Il a posé sur moi son regard, et m'a dit: "viens, ne crains pas."

3. Il a posé sur moi son regard, et ses yeux en disaient long.
Il a posé sur moi son regard, c'était celui du pardon.

4. Il a posé sur moi son regard, alors j'ai vu qu'il pleurait.
Il a posé sur moi son regard, alors j'ai su qu'il m'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Démarche de guérison intérieure?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Démarche de guérison intérieure?
» Le pardon pour une guérison intérieure
» retraite de guérison intérieure
» pour la guérison intérieure de mon amie P.
» Prière pour demander la guérison intérieure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: