DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Ven 29 Juil 2011, 22:49

petero a écrit:


Je suis étonné que St Thomas d'Aquin n'est pas découvert cela !!!

Petero

Parce que c'est faux. Même dans la vision béatifique, vous resterez un homme uni à Dieu, un homme doté par Dieu de pouvoir immense, mais un homme.

Quand Dieu dit que nous serons un avec lui, il parle d'amour, pas de fusion des êtres.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la confession   Ven 29 Juil 2011, 23:33

petero a écrit:
(....)

C'est Dieu qui a élevé notre nature jusqu'à la faire siéger à sa droite. Voici ce que j'ai relevé dans une homélie prononcée par St Jean de Chrysostome, le jour de l'Ascension :

Appliquons ce que nous venons de dire à la chair dont Jésus-Christ s'est revêtu, et qu'il a offerte pour nous. Il a offert à son Père les prémices de notre nature ; et son père a tellement approuvé cette offrande, tant par égard pour la dignité de celui qui la présentait, qu'en considération de la pureté de l'offrande elle-même, qu'il l'a reçue de ses propres mains, et l'a placée à ses côtés, en lui disant : Asseyez-vous à ma droite. (Ps. CIX, 1.) [color=red]A quelle nature Dieu a-t-il dit : Asseyez-vous à ma droite ? à celle qui avait entendu de sa bouche ces paroles : Vous êtes terre et vous retournerez en terre. (Gen. III, 19.) Ce n'était pas assez pour elle de s'élever au-dessus des cieux, d'être reçue parmi les anges : cet honneur, quoique ineffable, n'était pas assez magnifique. Elle s'est élevée au-dessus des anges et des archanges, au-dessus des chérubins et des séraphins, et passant au milieu de toutes les puissances et de toutes les dominations, elle ne s'est arrêtée que lorsqu'elle s'est vue assise sur le trône du Maître suprême.

notre nature qui était avilie et au-dessous de tous les êtres, par le défaut de raison et de sentiment, s'est élevée aujourd'hui au-dessus de tous. Les anges et les archanges ont vu aujourd'hui ce qu'ils désiraient de voir il y a longtemps : notre nature assise sur le trône du souverain Roi, resplendissante de gloire et brillante d'une beauté immortelle.


Notre nature, en Jésus, elle a été divinisée, elle a été revêtue des propriété de la nature divine, tout en restant humaine. En Jésus, le coeur de chair est devenu le coeur de Dieu, un coeur de chair rendu capable de pratiquer les coutumes de Dieu qui est Amour ; donc capable d'aimer comme Dieu aime, infiniment, divinement et comme Jésus aimait.

(....)

Petero

C'est ainsi,à la lumière de la révélation en Christ,que je trouvais sens à "il a fait l'homme à son image et à sa ressemblance"

Dieu voyait l'avenir de l'homme....

Je n'y vois pas une fusion mais des épousailles plus intime encore que l'amitié.
.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Ven 29 Juil 2011, 23:44

Arnaud Dumouch a écrit:
petero a écrit:


Je suis étonné que St Thomas d'Aquin n'est pas découvert cela !!!

Petero

Parce que c'est faux. Même dans la vision béatifique, vous resterez un homme uni à Dieu, un homme doté par Dieu de pouvoir immense, mais un homme.

Quand Dieu dit que nous serons un avec lui, il parle d'amour, pas de fusion des êtres.

Jésus vit bien en Dieu avec son corps de chair, sans qu'il y ait fusion entre la nature divine de son Père, sa propre nature et sa nature humaine. Ils n'est qu'un seul Être. En Jésus il n'y a pas 2 être, un qui serait divin et un qui serait humain. Jésus réunit en sa personne, ses 2 natures distinctes en un seul être humano-divin. Est-ce que ce que je dis est faux ?

Eh bien Jésus, le Verbe de Dieu fait chair, il réunit en son Corps qu'il nous donne à manger, pour qu'il devienne notre Nouveau Corps, notre Corps à tous, et notre corps personnel et notre corps Nouveau corps commun. Le corps de Jésus est devenu "le Corps de notre corps", sans que son Corps qui est devenu un Nouveau Corps pour nous, fusionne avec notre corps personnel.

C'est la raison pour laquelle Paul nous dira : "vous êtes le Corps du Christ", Jésus est la Tête et vous vous êtes les membres. Ce qui veut dire que depuis l'incarnation, nous subsistons dans le Corps de chair de Jésus que nous sommes appelés à épouser totalement pour n'être plus qu'Un avec Lui. Nous l'épousons quand nous le recevons dans le Pain de Vie. Nous mangeons le Corps de Jésus pour que nous ne fassions plus qu'un seul Coeur avec Jésus et un seul Esprit.

Je reste donc pleinement un homme, mais qui est en même temps devenu le Christ assis à la droite de Dieu, puisque je suis membre de son Corps qui est monté aux Cieux. Comment Dieu pouvait-il nous faire entrer dans les Cieux, au coeur même de la Trinité, sans nous porter en Lui. Dieu est l'Homme Dieu en qui nous subsiston dans la Trinité.

Il Est l'Homme Dieu qui a accomplit la promesse que Dieu avait fait par Ezéchiel. Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai un esprit nouveau. Ce Coeur nouveau et cet Esprit nouveau, son Esprit, c'est son Coeur de chair, et l'esprit nouveau c'est l'Esprit Saint. Nous ne sommes plus qu'Un seul Homme, un seul Corps avec le verbe fait homme, et de ce fait son Coeur est devenu notre Coeur et son Esprit est devenu notre Esprit.

Je ne sais pas si je m'exprime bien, mais je vous assure qu'il n'y a pas fusion entre l'Être de Jésus et le nôtre ; c'est notre être personnel, nos êtres qui sont uni par la personne du Verbe, en un seul être, l'Homme Dieu.

Jésus le dit bien, nous sommes appelés à vivre PAR LUI, comme Lui vit par le Père avec sa nature humaine.

Pour vous donner une image qui peut servir d'analogie. C'est celle du petit enfant dans le sein de sa mère. Il est à l'intérieur du corps de sa mère, comme un membre de son corps puisqu'il fait partie de son corps, il est relié à son corps par le cordon ombilical ; et en même temps c'est un être à part ; et pourtant quand on regarde sa maman, on ne voit qu'un seul être.

Eh bien, nous sommes nous aussi, assis à la droite du Père, sur le trône de Jésus, porté comme le petit enfant dans le sein de sa mère, car Jésus est notre prince en qui nous subsistons. Nous sommes là où notre principe se trouve car on ne peut pas être séparé de notre principe. Nous sommes donc déjà assi aux Cieux, comme le dit St Paul, avec Jésus ne faisant plus qu'un seul Coeur de chair et un seul Esprit avec Jésus, pour que nous puissions aimer Dieu avec le seul Amour qu'il puisse recevoir, son Amour à Lui qui nous est donné dans la Charité que nous sommes appelés à Lui rendre avec son Fils.

Ce que nous devons savoir, c'est que rien n'est digne de Lui sinon Lui-même. Dieu ne peut avoir de joie à être aimé de nous, que si l'amour dont nous l'aimons a la même perfection que l'amour dont il s'aime dans sa Trinité, autrement dit, que si l'amour dont nous l'aimons est une participation à l'Amour dont il s'aime. Son Amour c'est son être même. Il faut que l'âme redonne "Dieu à Dieu même par Dieu".

Voilà pourquoi tout l'amour que nous sommes appelés à donner à Dieu dans la vision béatifique, il passe par Jésus qui est consubstantiel à nous, qui ne fait qu'un seul Être avec nous sans nous fondre en Lui, et qui est Dieu, parce que consubstantiel à Dieu. Grâce à Dieu qui s'est fait homme en Jésus, nous somme rendus capable de redonner Dieu qui se donne à nous dans la Charité, parce que cet Amour passe par le Coeur de son Fils.

Nous donnons à Dieu un Amour qui est digne de Lui, le seul qu'il puisse recevoir, Celui de son Fils, que son fils a voulu nous donner en se donnant Lui-même à nous dans la Charité. Quand nous aimons Dieu avec la Charité, nous l'aimons avec l'Amour de son Fils et son Fils l'aime par nous, avec nous et en nous.

Il ne s'agit donc pas d'aimer avec notre amour transformé par la grâce, mais d'aimer avec l'Amour même de Dieu qui passe par le coeur de chair de Jésus pour être transformé en amour humano-divin, que moi humain je vais pouvoir offrir à Dieu, après que l'Esprit Saint l'aura répandu en mon coeur qui ne fait plus qu'Un avec le Corps de Celui qui me porte en Lui, le Nouvel Adam, mon principe.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Ven 29 Juil 2011, 23:51

Enlui a écrit:
C'est ainsi,à la lumière de la révélation en Christ,que je trouvais sens à "il a fait l'homme à son image et à sa ressemblance"

Dieu voyait l'avenir de l'homme....

Je n'y vois pas une fusion mais des épousailles plus intime encore que l'amitié..

Tout à fait, car dans ces épousaille là il y a vraiment union charnelle ; union entre le Corps ressuscité du Christ et notre corps, pour ne faire plus qu'une seule chair, à l'image des époux appelé à s'unir, à s'emboiter tout en restant 2 pour ne faire plus qu'une seul chair.

Les épousailles, ne l'oublions pas, elles étaient consommés par l'union des corps ; quand on se donnait l'un à l'autre, corps et âmes, tout entier.

Petero

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 03:02

Et quel résultat!!! :

ap 21,10 Il me transporta donc en esprit sur une montagne de grande hauteur, et me montra la Cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, de chez Dieu,
11 avec en elle la gloire de Dieu. Elle resplendit telle une pierre très précieuse, comme une pierre de jaspe cristallin.

18 (son) rempart est construit en jaspe, et la ville est de l'or pur, comme du cristal bien pur.
19 Les assises de son rempart sont rehaussées de pierreries de toute sorte : la première assise est de jaspe, la deuxième de saphir, la troisième de calcédoine, la quatrième d'émeraude,
20 la cinquième de sardoine, la sixième de cornaline, la septième de chrysolite, la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, la onzième d'hyacinthe, la douzième d'améthyste.
21 Et les douze portes sont douze perles, chaque porte formée d'une seule perle ; et la place de la ville est de l'or pur, transparent comme du cristal.

22 Du temple, je n'en vis point en elle ; c'est que le Seigneur, le Dieu Maître-de-tout, est son temple, ainsi que l'Agneau.
23 La ville peut se passer de l'éclat du soleil et de celui de la lune, car la gloire de Dieu l'a illuminée, et l'Agneau lui tient lieu de flambeau.

______________________

Remarquer qu'alors que durant notre vie notre corps est le temple du Saint-Esprit,au royaume,Dieu et Jésus-Christ sont le temple......



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 06:31

[quote]
petero a écrit:


Jésus vit bien en Dieu avec son corps de chair, sans qu'il y ait fusion entre la nature divine de son Père, sa propre nature et sa nature humaine.

Langage théologiquement très incorrect, même pour Jésus qui pourtant est le seul à vivre une union pour faire une seule personne, de sa nature humaine et de sa nature divine. En effet, sa nature humaine reste une nature humaine, avec son fonctionnement humain. Il n'y a pas mélange de ses deux natures.

Pour nous, c'est très différent : nous ne vivrons pas d'union hypostatique mais une union AMOUREUSE (charité) de notre personne humaine avec la personne de Dieu.




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 09:48

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
petero a écrit:


Jésus vit bien en Dieu avec son corps de chair, sans qu'il y ait fusion entre la nature divine de son Père, sa propre nature et sa nature humaine.

Langage théologiquement très incorrect, même pour Jésus qui pourtant est le seul à vivre une union pour faire une seule personne, de sa nature humaine et de sa nature divine. En effet, sa nature humaine reste une nature humaine, avec son fonctionnement humain. Il n'y a pas mélange de ses deux natures.

Pour nous, c'est très différent : nous ne vivrons pas d'union hypostatique mais une union AMOUREUSE (charité) de notre personne humaine avec la personne de Dieu.

Arnaud,

L'union amoureuse que vous vivez avec votre épouse, vous la vivez avec une personne humaine, au travers de votre nature. Vous passer par votre nature humaine pour vivre cette union amoureuse. Votre personne fait tout par sa nature humaine. Quand vous dite tout votre amour à la personne qu'est votre épouse, vous lui dite avec votre être tout entier. Quand vous lui manifestez cet amour vous pouvez lui manister :

. avec votre main qui prends la sienne, vous mettez votre main dans la sienne, vous marchez main dans la main, ou vous l'entourez avec votre bras, vous la serrez dans vos bras.
. quand vous voulez aller au delà dans la manifestation de votre amour, vous l'embrassez avec votre bouche, vos 2 bouches s'unissent en un seul baiser d'amour et parfois vous entrez votre langue dans sa bouche et vice versa,
. et si vous voulez allez encore plus loin dans cette manifestation de votre amour, vous pénétrez en elle avec votre chair, avec cette partie de votre corps qui vous a été donné pour que vous ne fassiez qu'une seul chair au plus haut sommet de la manifestation amoureuse ; en cet instant ou vous lui faite don de la vie, la semence de Vie pour qu'elle mettent la vie au monde, pour que de votre union charnelle, de votre amour, l'union de vos 2 vie, naisse une nouvelle vie, un nouvel être. Pour transmettre la vie, vous faites pendant quelques instant, 1 seul chair, un seul être, sans que vous 2 être ainsi réuni en un seul être se mélange.

A vrai dire, c'est dans l'enfant qui es conçu dans le sein de votre épouse, que vos 2 êtres se son mélangés. Votre spermatozoïde ayant pénétré dans l'ovule de votre femme, ensemble ils vont devenir 1 seul être, un autre vous-même dans lequel vos gênes à tous les 2 se retrouveront. Ce dont les époux qui s'aime passionément rêve et qui est l'union total des corps, ils le réalise dans un autre eux-même, un troisième.

Tout cela pour dire que vous ne pouvez pas transmettre la vie sans entrer dans la chair de votre épouse, sans faire avec elle 1 seule chair, ne serait-ce que durant le temps de l'union de la chair.

Eh bien c'est exactement ce que Jésus dit ici :

6 53 "En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
6 56 Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
6 57 De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. (Jean)


Si Jésus n'entre pas en vous avec sa chair, comme vous entrez en votre femme avec votre propre chair, vous ne pourrez pas recevoir la semence de Vie qu'il veut déposer en l'homme ; de même que vous même ne pourrez pas transmettre la vie humaine, donnez vie à votre descendance, si vous ne la déposez pas sous forme de semence en votre épouse.

A la différence, c'est que la semende de Vie que Jésus dépose en votre chair, elle va donner naissance à la descendance du Christ, à l'être nouveau que vous êtes appelé à devenir. Pour renaître de la Vie d'en Haut dont est porteur le Christ Jésus, nous devons l'accueillir en nous AVEC SA CHAIR pour que Lui-même nous enfante en nous même et en Lui, dans un corps spirituel, un corps tiré de sa chair, comme fût tiré le corps d'Eve, et comme nous sommes tous tirés de notre père par son spermatozoïde et de notre mère par son ovule.

Si vous ne recevez pas de Jésus sa chair qui porte en elle-même la vie éternelle, vous n'hériterez pas de sa chair ; comme nous nous ne pouvons pas hériter de la chair de notre père, si notre père ne dépose pas en son épouse, sa propre chair donnée dans le spermatozoïde.

Jésus compare ce que nous sommes appelés à vivre en sa chair qu'il nous donne à manger pour qu'elle devienne notre chair, à ce qu'il vit avec son Père qui lui transmet la vie divine pour qu'Il ne soit qu'un seul Être divin avec Lui dans l'Esprit qui est la Vie divine, qui est l'Essence de Dieu.

Puisque vous ne cessez de vous appuyer sur la vie du couple humain pour nous montrer ce que nous sommes appelés à vivre avec Jésus, eh bien allez jusqu'au bout de l'analogie. La vie amoureuse dans le couple humain, ce n'est pas que de l'amitié comme vous le laissez entendre. Dans l'amour vécu avec votre épouse, vous êtes appelés à vous donner avec votre chair à votre épouse, à ne faire plus qu'une seul chair avec elle, pour transmettre la vie, pour prolonger votre vie dans un 3ème, l'enfant qui fera de même que vous quand il sera adulte. La relation amoureuse amicale, elle est pour tous les autres, elle n'est pas pour notre épouse. Avec notre épouse, on va beaucoup plus loin que l'amour d'amitié, on l'aime jusqu'à ne faire plus qu'un seul Être avec elle, dans l'enfant qui nous est donné et qui est, tout comme l'Esprit Saint, une troisième personne avec laquelle on va former une famille.

Pourquoi Jésus a-t-il la Vie éternelle en Lui, ce qui veut dire la nature divine ? Parce qu'il vit avec sa nature humaine par le Père. La Vie divine, il l'a reçoit de son Père, en son humanité pour nous la donner. Et il l'a reçoit comment ? Dans l'Esprit qui est la Vie éternelle :

3 16 Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l'eau; et voici que les cieux s'ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 3 17 Et voici qu'une voix venue des cieux disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis tout mon amour. (Jean)

Cette descente de l'Esprit sur Jésus, sous la forme d'une colombe, c'est ce qu'on appelle "une théophanie". Dieu manifeste par ce signe, que Jésus en son humanité est rempli de la Vie de Dieu qui est Amour, de la Vie donné par l'Esprit qui est la nature de Dieu, car Dieu est Esprit ; et qui Est Amour, car Dieu est Amour.

Quand Dieu dit "en qui j'ai mis tout mon amour", il parle de son essence, de son être.

Quand Jésus dit :

17 21 Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu'eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m'as envoyé.
17 22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un
17 23 moi en eux et toi en moi, afin qu'ils soient parfaits dans l'unité
17 24 Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, afin qu'ils contemplent ma gloire, que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde. (Jean)


Quand Jésus dit : "comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi", que veut-il dire ?

Qu'il vit par le Père. La Vie éternelle ou Vie divine dont il est porteur en sa chair pour nous la donner, il l'a reçoit du Père avec lequel il n'est qu'Un seul Être dans l'Esprit Saint, l'Amour, la Vie qu'ils partagent en commun. Cette Vie divine, l'Esprit Saint, elle procède du Père et du Fils parce que le Fils la reçoit du Père qui la redonne au Père pour qu'Ils soient Un dans l'Esprit, dans cette Vie divine qu'Est l'Esprit Saint. L'Esprit Saint est la Vie du Père et du Fils ; la Vie que le Père et le Fils s'échangent en se donnant l'un à l'autre ce qu'ils sont en comme, la divinité.

La nature humaine du Fils qui s'est incarné, elle est entrée en Dieu, assumée qu'elle est par la personne divine du Fils. Jésus ne fait pas de sa nature humaine et de sa nature divine 1 personne, car la nature ce n'est pas la personne. Par contre Jésus fait de sa nature humaine et divine qu'il assume avec sa personne, 1 seul Être qui est divin et humain en même temps, sans que dans cet Être unique, les 2 natures soient mélangées. Elles ne sont pas mélangée, confondu, parce que Jésus est porté avec sa nature humaine, par le Père.

L'exemple du petit enfant porté dans le sein de sa mère nous aide à comprendre comment ce qui est possible en la femme, est possible en Dieu. La femme porte en elle son enfant qui a un corps qui n'est pas confondu, mélangé avec le corps de sa mère, mais qui est porté à l'intérieur de sa mère et qui est on peu le dire, comme un membre du corps de sa mère, puisqu'il fait partie de ce corps relié qu'il est à ce corps par la chair du cordon ombilical. Le petit enfant ne fait plus un seul corps avec sa mère quand on coupe le cordon ombilical. Avant, on peut dire qu'il ne fait qu'un seul corps avec sa mère. Tant qu'il est dans le sein de sa mère, il est assumé par la personne de sa mère, car sa vie est totalement dépendante de la vie de sa mère ; il reçoit de sa mère, la Vie qui fait vivre son petit être.

Eh bien le Fils de Dieu, avec son corps, il est comme le petit enfant dans le sein de sa Mère, sauf que Lui il est le petit enfant dans le sein de son Père, Dieu. Il subsiste en Dieu le Père avec sa chair, parce qu'il est une personne divine qui subsiste dans l'essence de Dieu, l'Esprit du Père et par l'Esprit du Père. Comme le petit enfant est relié à sa mère en son sein, par la chair du cordon ombilical, le Fils devenu homme vit dans le Père et par le Père. Il demeure dans le Père et le Père est en Lui par l'Esprit qu'Il leur est commun et Lui est dans le père avec son corps, sans que son corps se mélange à l'essence de l'Esprit qui est la nature divine qu'il reçoit de son Père depuis toute éternité.

Eh bien Arnaud, ce que Jésus vit avec son Père, nous sommes appelés à le vivre avec Lui. Comme Jésus vit avec son corps de chair, dans la Trinité, dans le Père, dans la nature du Père, l'Esprit Saint, n'étant qu'un seul Esprit, un seul Être avec le Père, nous sommes appelé à vivre dans le Corps de Jésus consubstantiel au nôtre, dans sa chair, avec le corps nouveau que Jésus nous donne et qui est tiré de sa chair qu'il nous donne à manger. Nous somme en Jésus, comme le petit enfant dans le sein de sa mère, dans la chair de sa mère, qui a un corps de chair en formation qui ne se confond pas avec celui de sa mère, mais qui demeure bien dans la chair de sa mère.

Eh bien comme ce petit enfant, le petit enfant de Dieu que nous sommes devenu par le baptême, il vit dans le sein de son père, le Nouvel Adam, Jésus, son créateur, le Verbe en qui nous avons été créés et pour qui nous avons été créé, pour devenir un de ses membres.

Voilà pourquoi Jésus nous dit ceci :

Celui qui me mangera, qui mangera ma chair et mon âme, mon être tout entier, je l'assimilerai à moi, je lui communiquerai la Vie que je reçois de l'Esprit du Père qui est en moi et qui est mon Esprit divin, ma vie divine. Celui qui mange ma chair et boit mon sang, vivra par moi comme moi je vis par le Père, grâce à son Esprit qui est mon Esprit.

Dans la relation amoureuse que vous vivez avec votre épouse, au plus fort moment de cette relation amoureuse, quand vous êtes en elle par ce morceau de chair qu'est notre sexe, vous n'être plus qu'une seule chair avec elle, par ce morceau de chair. C'est comme si on rebranchait le cordon ombilicale sur celle que nous avons épousé pour devenir la mère de cet autre nous-même qui va sortir de nous mêmes. Nous rendons à celle qui va devenir mère de cet autre nous-même, la vie que nous avons reçu de notre mère.

Bon je m'arrête là. En espérant que vous aurez mieux compris ma thèse.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 10:19

[quote]
petero a écrit:


L'union amoureuse que vous vivez avec votre épouse, vous la vivez avec une personne humaine, au travers de votre nature. Vous passer par votre nature humaine pour vivre cette union amoureuse. Votre personne fait tout par sa nature humaine. Quand vous dite tout votre amour à la personne qu'est votre épouse, vous lui dite avec votre être tout entier. Quand vous lui manifestez cet amour vous pouvez lui manister :

Avec Dieu, c'est exactement pareil (avec l'aide de la grâce). Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

D'ailleurs, les mêmes expressions poétiques sont utilisés dans la Bible pour exprimer l'amour entre un homme et une femme :

Citation :

Matthieu 19, 5 et qu'il a dit : Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair?
Matthieu 19, 6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

Une seule chair : Vous comprenez bien que ce n'est pas REELLEMENT, MATERIELLEMENT, une seule chair au point qu'un couple serait une nouvelle bestiole à 4 pattes et 4 bras ! C'est une image de l'amour !

Et l'union sexuelle en est le signe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 10:35

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
petero a écrit:


L'union amoureuse que vous vivez avec votre épouse, vous la vivez avec une personne humaine, au travers de votre nature. Vous passer par votre nature humaine pour vivre cette union amoureuse. Votre personne fait tout par sa nature humaine. Quand vous dite tout votre amour à la personne qu'est votre épouse, vous lui dite avec votre être tout entier. Quand vous lui manifestez cet amour vous pouvez lui manister :

Avec Dieu, c'est exactement pareil (avec l'aide de la grâce). Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

D'ailleurs, les mêmes expressions poétiques sont utilisés dans la Bible pour exprimer l'amour entre un homme et une femme :

Citation :

Matthieu 19, 5 et qu'il a dit : Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair?
Matthieu 19, 6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

Une seule chair : Vous comprenez bien que ce n'est pas REELLEMENT, MATERIELLEMENT, une seule chair au point qu'un couple serait une nouvelle bestiole à 4 pattes et 4 bras ! C'est une image de l'amour !

Et l'union sexuelle en est le signe.

Les chiens ne font pas des chats!
L'humain n'est pas destiné à devenir D.ieu ou des anges...alors que veut dire l'expression d'Irénée:
"D.ieu s'est fait homme pour que l'Homme devienne D.ieu"?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 10:51

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
petero a écrit:


L'union amoureuse que vous vivez avec votre épouse, vous la vivez avec une personne humaine, au travers de votre nature. Vous passer par votre nature humaine pour vivre cette union amoureuse. Votre personne fait tout par sa nature humaine. Quand vous dite tout votre amour à la personne qu'est votre épouse, vous lui dite avec votre être tout entier. Quand vous lui manifestez cet amour vous pouvez lui manister :

Avec Dieu, c'est exactement pareil (avec l'aide de la grâce). Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

D'ailleurs, les mêmes expressions poétiques sont utilisés dans la Bible pour exprimer l'amour entre un homme et une femme :

Citation :

Matthieu 19, 5 et qu'il a dit : Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair?
Matthieu 19, 6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

Une seule chair : Vous comprenez bien que ce n'est pas REELLEMENT, MATERIELLEMENT, une seule chair au point qu'un couple serait une nouvelle bestiole à 4 pattes et 4 bras ! C'est une image de l'amour !

Et l'union sexuelle en est le signe.

Avec le raisonnement que vous tenez, vous ne devez pas croire en la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie, vous ne devez pas croire que lorsque Jésus nous dit : "prenez et mangez, ceci est mon cors (ma chair)" que Jésus nous donne réellement sa chair à manger, son être, pour que nous demeurions en son être, en sa chair. Voilà donc que vous sous entendez que le sacrement de l'Eucharistie c'est de la poésie Very Happy

Quand vous faite l'amour avec votre épouse en unissant votre chair à la sienne sans qu'elles se confondent, vous faire l'amour en image Very Happy Vous faites de la poésie Very Happy

Sur ce point, Arnaud, vous êtes protestant, puisque le pain que vous mangez, selon votre raisonnement, c'est uniquement une image, un signe.une image d'amour et pas réellement la chair de Jésus. Jésus est présent, toujours selon votre raisonnement, sous forme d'image, comme votre union dans la chair avec votre épouse, n'est qu'une image.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:02

Je ne savais pas que les catholiques croyaient en la fusion de notre être avec l'être de Dieu, à la fusion de notre être avec l'être de notre épouse tandis que les Protestants (dont je suis) ne croyaient qu'en une union dans l'amour.

J'en apprends tous les jours !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

Et la divinité de Jésus dont sa chair qui tout à coup resplendi sur le Mt Thabor, c'est une expression poétique ?
Et le corps de chair et d'os de Jésus, qui une fois ressuscité a changé de propriétés, c'est une expression poétique ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne savais pas que les catholiques croyaient en la fusion de notre être avec l'être de Dieu, à la fusion de notre être avec l'être de notre épouse tandis que les Protestants (dont je suis) ne croyaient qu'en une union dans l'amour.

J'en apprends tous les jours !

Bienvenu chez les luthériens :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:11

petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

Et la divinité de Jésus dont sa chair qui tout à coup resplendi sur le Mt Thabor, c'est une expression poétique ?
Et le corps de chair et d'os de Jésus, qui une fois ressuscité a changé de propriétés, c'est une expression poétique ?

Petero

Vous êtes plus Orthodoxes que Catholiques,Pétéro!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne savais pas que les catholiques croyaient en la fusion de notre être avec l'être de Dieu, à la fusion de notre être avec l'être de notre épouse tandis que les Protestants (dont je suis) ne croyaient qu'en une union dans l'amour.

J'en apprends tous les jours !

Il s'agit d'un union sans fusion, sans confusion. Quand je m'unis à mon épouse, je ne me fonds pas en elle ; ma chair, mon corps n'est pas absorbez par son corps, nous restons 2 corps qui n'en font plus qu'Un, le temps que je dépose en elle la vie de l'humanité que j'ai reçu et qui va se continuer dans un autre nous-même, l'enfant.

Les catholiques croient en un union DANS L'AMOUR QUI S'EST FAIT CHAIR. Vous oubliez ce détail important. Dieu qui est l'Amour qui se donne à nous, il s'est fait chair. Si Dieu avait pu s'unir à nous dans l'amour sans prendre notre chair, alors il ne se serait jamais incarné.

Dieu ne peut pas s'unir à nous directement, d'Esprit à esprit, car nous ne sommes pas des personnes divines Arnaud. Nous, pour nous unir dans l'amour avec une autre personne, on a besoin d'un corps, de notre nature humaine. Voilà pourquoi Dieu qui désirait que nous lui soyons unis, a pris un corps.

Cela ne devrait pas être difficile à comprendre pour un intellectuel comme vous !!

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:24

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

Et la divinité de Jésus dont sa chair qui tout à coup resplendi sur le Mt Thabor, c'est une expression poétique ?
Et le corps de chair et d'os de Jésus, qui une fois ressuscité a changé de propriétés, c'est une expression poétique ?

Petero

Vous êtes plus Orthodoxes que Catholiques,Pétéro!

Parce qu'en moi, sont réunis le catholicisme et l'orthodoxie. Parce qu'en ma foi, j'ai fait l'unité entre la foi catholique et la foi orthodoxe.

Nous sommes appelés à devenir une icône vivant de Jésus ; nous reproduisons Jésus en nous, comme un enfant reproduit son père et sa mère qui lui transmettent la vie ; l'enfant n'est-il pas notre "reproduction" ? Ne dit-on pas parfois : "c'est son père tout craché" ; "comme il ressemble à sa mère", où parfois "il a des deux".

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:25

Petero a écrit:
Dieu ne peut pas s'unir à nous directement, d'Esprit à esprit, car nous ne sommes pas des personnes divines Arnaud. Nous, pour nous unir dans l'amour avec une autre personne, on a besoin d'un corps, de notre nature humaine. Voilà pourquoi Dieu qui désirait que nous lui soyons unis, a pris un corps.

Donc, selon votre théorie, les anges qui n'ont jamais eu de corps et les âmes des saints qui n'ont plus leur corps ne sont pas unies à Dieu ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:29

I love you
petero a écrit:
Mister be a écrit:
petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Toutes ces histoires de divinisation, de transformation de la nature humaine en Dieu, ce sont des expressions poétiques pour signifier l'absolu de l'amour entre Dieu et l'âme.

Et la divinité de Jésus dont sa chair qui tout à coup resplendi sur le Mt Thabor, c'est une expression poétique ?
Et le corps de chair et d'os de Jésus, qui une fois ressuscité a changé de propriétés, c'est une expression poétique ?

Petero

Vous êtes plus Orthodoxes que Catholiques,Pétéro!

Parce qu'en moi, sont réunis le catholicisme et l'orthodoxie. Parce qu'en ma foi, j'ai fait l'unité entre la foi catholique et la foi orthodoxe.

Nous sommes appelés à devenir une icône vivant de Jésus ; nous reproduisons Jésus en nous, comme un enfant reproduit son père et sa mère qui lui transmettent la vie ; l'enfant n'est-il pas notre "reproduction" ? Ne dit-on pas parfois : "c'est son père tout craché" ; "comme il ressemble à sa mère", où parfois "il a des deux".

Petero

J'aime beaucoup ce que vous écrivez I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:30

petero a écrit:


Parce qu'en moi, sont réunis le catholicisme et l'orthodoxie. Parce qu'en ma foi, j'ai fait l'unité entre la foi catholique et la foi orthodoxe.

Nous sommes appelés à devenir une icône vivant de Jésus ; nous reproduisons Jésus en nous, comme un enfant reproduit son père et sa mère qui lui transmettent la vie ; l'enfant n'est-il pas notre "reproduction" ? Ne dit-on pas parfois : "c'est son père tout craché" ; "comme il ressemble à sa mère", où parfois "il a des deux".

Petero

Votre problème, c'est qu'en voulant exprimer UN GRAND AMOUR, UNIQUE, vous en arrivez à utiliser le langage fort des amoureux (Ex : nous ne ferons qu'une seule chair, une seule âme, plus de vie personnelle") et, dans une grande beauté poétique et aussi une grande confusion intellectuelle, de longs messages venant de vous semblent mélanger "grand amour" et "disparition de son être qui devient l'autre".

Pour éviter cela, l'Eglise insiste sur une formation en métaphysique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:35

Arnaud Dumouch a écrit:
petero a écrit:


Parce qu'en moi, sont réunis le catholicisme et l'orthodoxie. Parce qu'en ma foi, j'ai fait l'unité entre la foi catholique et la foi orthodoxe.

Nous sommes appelés à devenir une icône vivant de Jésus ; nous reproduisons Jésus en nous, comme un enfant reproduit son père et sa mère qui lui transmettent la vie ; l'enfant n'est-il pas notre "reproduction" ? Ne dit-on pas parfois : "c'est son père tout craché" ; "comme il ressemble à sa mère", où parfois "il a des deux".

Petero

Votre problème, c'est qu'en voulant exprimer UN GRAND AMOUR, UNIQUE, vous en arrivez à utiliser le langage fort des amoureux (Ex : nous ne ferons qu'une seule chair, une seule âme, plus de vie personnelle") et, dans une grande beauté poétique et aussi une grande confusion intellectuelle, de longs messages venant de vous semblent mélanger "grand amour" et "disparition de son être qui devient l'autre".

Pour éviter cela, l'Eglise insiste sur une formation en métaphysique.

Pas facile de garder son unicité quand on fusionne au point de s' annihiler dans l' autre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 11:39

Mister be a écrit:


Pas facile de garder son unicité quand on fusionne au point de s' annihiler dans l' autre
Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 18:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Votre problème, c'est qu'en voulant exprimer UN GRAND AMOUR, UNIQUE, vous en arrivez à utiliser le langage fort des amoureux (Ex : nous ne ferons qu'une seule chair, une seule âme, plus de vie personnelle") et, dans une grande beauté poétique et aussi une grande confusion intellectuelle, de longs messages venant de vous semblent mélanger "grand amour" et "disparition de son être qui devient l'autre".

NON Arnaud, vous êtes vraiment terrible, où vous le faites exprès.

Je n'ai jamais dis qu'il n'y avait plus de vie personnelle.

Je m'appuie sur cette parole de Jésus que je reprends :

6 56 Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
6 57 De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. (Jean)


De même que je vis par le Père, de même celui qui me mange (qui mange mon être) LUI AUSSI VIVRA PAR MOI.

Jésus fait une analogie entre sa Vie dans le Père et la vie qu'on mènera EN LUI, en son Être, en sa chair.

DE MEME QUE ....

Est-ce que le Fils qui vivait par le Père, n'avait plus de vie personnelle, Arnaud ?

L'union total dans la nature divine, entre le Père et Jésus, n'empêchait nullement Jésus d'avoir une vie personnelle.

Et comme Jésus nous dit qu'on est appelé à vivre par la nature du Fils, sa chair, comme lui vit par la nature du Père, son Esprit, et qu'en contemplant le mystère de la Trinité, je découvre que le Fils avait une vie personnelle, je ne vois pas pourquoi, en vivant par et en Jésus, je n'aurai plus de vie personnelle.

Dans l'union qu'il m'est donné de vivre avec Jésus, qu'il nous est donnée de vivre tous, car tous nous sommes appelés à recevoir sa chair, mon être ne disparaît pas pour devenir l'autre ; comme l'être humain n'a pas été absorbé par son être divin. Je reçois dans le Corps du Christ, un autre corps tiré du sien, avec lequel je vais continué à vivre, pendant que mon premier corps, le corps du vieil homme va retourner à la poussière.

Jésus est venu pour nous "reproduire en Lui", le Nouvel Adam. Pour nous recréer, Jésus ne prend pas de la glaise, il nous recréé un corps à partir de sa chair, comme il créé un corps au petit enfant qui est conçu dans le sein de sa mère, à partir de la chair de la mère, fabriquant une ovule dans lequel le spermatozoïde va pénétrer.

Jésus est le Verbe Arnaud, Celui par qui et EN QUI NOUS AVONS ETE créés ; il est notre principe, Celui qui est au commencement de notre existence et celui qui est à la fin de notre existence, car celui qui nous recréé à son image, comme à sa ressemblance.

Nous mêmes procréons nos enfants comme à notre image, comme à notre ressemblance ; car nos enfants sont humains comme nous, sauf qu'ils sont une personne à part entière ; comme nous, dans notre recréation nous restons la même personne.

Quand Nicodème dit à Jésus : "3 4 Comment un homme peut-il naître, étant vieux? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître?" il posait la bonne question, sauf qu'il n'avait pas compris que pour naître à nouveau, à la vie d'en haut, il fallait que l'homme entre dans le sein de son Père, le Verbe, son créateur et le sein du Verbe fait chair, car comment le Verbe aurait-il restaurer notre chair, sans s'incarner lui-même.

Il fallait que l'homme retourne dans sa matrice, le Verbe fait chair, pour naître à nouveau à la vie d'en haut, en recevant du Nouvel Adam son nouveau corps, avec lequel il va vivre dans le face à face avec Dieu, dans les Cieux. En attendant de naître dans les cieux avec ce nouveau corps, le nouveau-né à la Vie du Christ est comme le nouveau-né à la vie des hommes, il reste dans la matrice du Verbe fait chair, dans le sein du Verbe son Père, jusqu'à ce qu'il ai été totalement formés, sanctifié.

Je ne vois pas d'autre solution, pour VIVRE PAR LE CHRIST, comme le Fils vit par le Père, que de vivre par la nature humaine ressuscitée du Fils.

Quand Paul nous dit que nous sommes le Corps du Christ, je prends vraiment, après ce que je viens de vous expliquer, cette parole de Paul au premier degré. St Paul avait compris, que dans une réalité innaccessible à la raison mais seulement dans la foi, nous n'étions qu'Un seul Corps avec Jésus nous incorporant en son Corps pour nous recrééer.

Vous me faites rigoler avec votre métaphysique. Quel est le scientifique qui a pu étudier la nature humaine de Dieu ? Que savons-nous d'une nature humaine, d'un corps assumé par une personne divine ; d'une nature humaine remplie de l'Esprit Saint ? RIEN

Ce dont je vous parle n'est pas le fruit d'un raisonnement intellectuel, mais de la relecture de mes expériences mystique à la lumière de la Révélation.

Les paroles de Jésus sont très forte et claire :

6 56 Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
6 57 De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. (Jean)


Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 19:09

Vous n'avez effectivement pas dit : "il n'y avait plus de vie personnelle."
Mais saint Paul, lui, l'a dit : "Ce n'est plus moi qui vis. C'est le christ qui vit en moi".

Et vous avez raison de ne pas interpréter cela en disant : "il n'y avait plus de vie personnelle." thumleft

Car saint Paul ne voulait pas dire cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 19:59

Mister be a écrit:
Pas facile de garder son unicité quand on fusionne au point de s' annihiler dans l' autre

Cher Mister Be,

Dans le véritable amour on ne cherche pas l'annihilation, la fusion, car ce serait tuer l'amour. Pour aimer il faut rester 2. Ors, la Révélation qui nous est donné de la Trinité nous montre qu'on peut s'aimer à 2 dans une même nature, un même être : "le Père et le Fils s'aiment par un seul et même Être."

Cela est possible en Dieu, parce que l'Amour qu'il ont l'un pour l'autre, c'est leur Être, c'est l'Esprit Saint. C'est dans l'Esprit Saint qu'il se donnent l'Un à l'Autre, qu'ils s'unissent.

Par analogie, on peux peut-être dire que l'union dans un même être avec le Christ, en sa chair a été rendu possible le jour de la résurrection, quand sa chair a été saisie par l'Esprit Saint, devenant elle-même, Esprit vivifiant. La chair tient alors dans notre union avec le Christ Jésus, la place que l'Esprit tient dans son union avec le Père.

Ce qui expliquerait que l'union dans la chair de Jésus, n'annihile pas ma personne, car la chair de Jésus est devenu l'Amour qui m'unit à Lui, puisque l'Esprit est Amour. Ce qui fait que Jésus, en nous donnant sa chair à manger, ne fait que mettre tout son Amour en nous, tout son Esprit. Vivre dans la chair de Jésus, c'est vivre dans l'Esprit de Jésus. Voilà pourquoi en étant un seul être avec la chair de Jésus, on est un seul Esprit avec Lui.

Mais là je m'avance sur un terrain un peu nouveau. Je vais peut-être un peu trop loin. C'est une idée qui vient de surgir. Very Happy

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80253
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 20:02

petero a écrit:


Ce qui expliquerait que l'union dans la chair de Jésus, n'annihile pas ma personne, car la chair de Jésus est devenu l'Amour qui m'unit à Lui, puisque l'Esprit est Amour. Ce qui fait que Jésus, en nous donnant sa chair à manger, ne fait que mettre tout son Amour en nous, tout son Esprit. Vivre dans la chair de Jésus, c'est vivre dans l'Esprit de Jésus. Voilà pourquoi en étant un seul être avec la chair de Jésus, on est un seul Esprit avec Lui.

Mais là je m'avance sur un terrain un peu nouveau. Je vais peut-être un peu trop loin. C'est une idée qui vient de surgir. Very Happy

Petero
Langage trop mystique pour moi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Sam 30 Juil 2011, 21:18

Arnaud Dumouch a écrit:
petero a écrit:


Ce qui expliquerait que l'union dans la chair de Jésus, n'annihile pas ma personne, car la chair de Jésus est devenu l'Amour qui m'unit à Lui, puisque l'Esprit est Amour. Ce qui fait que Jésus, en nous donnant sa chair à manger, ne fait que mettre tout son Amour en nous, tout son Esprit. Vivre dans la chair de Jésus, c'est vivre dans l'Esprit de Jésus. Voilà pourquoi en étant un seul être avec la chair de Jésus, on est un seul Esprit avec Lui.

Mais là je m'avance sur un terrain un peu nouveau. Je vais peut-être un peu trop loin. C'est une idée qui vient de surgir. Very Happy

Petero
Langage trop mystique pour moi.

Je fais simplement une association entre "la chair que Jésus nous donne à manger qui contient sa Vie" puisqu'il faut manger sa chair pour avoir la vie éternelle, sa vie en nous ; et "le Nouvel Adam qui est devenu Esprit vivifiant" selon St Paul, car comme le dit Jésus, c'est pas la chair elle-même qui vivifie, c'est l'Esprit. Et c'est bien parce que sa chair est devenu Esprit vivifiant, que sa chair qu'il nous donne à manger contient l'Esprit qui donne la Vie éternelle, L'Esprit qui répand en nos coeurs la Charité, participation créé à l'Amour de Dieu, donc, à l'Esprit de Dieu.

La charité serait une participation créée parce qu'elle vient de la chair vivifié de Jésus, du Nouvel Adam devenu Esprit vivifiant ; c'est son sang humain qui lui-même a été vivifié par l'Esprit pour être l'amour créé qui est répandu en nos coeurs, la charité.

Sans doute encore trop mystique !!

Petero



Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Mar 02 Aoû 2011, 09:02

Ps 51(50),3-4.5-6a.6bc-7.12-13.


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j'ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait. Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice, être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute, j'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.

Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: la confession   Ven 05 Aoû 2011, 11:17

ce qui est extra-ordinaire c'est que David ne demande pas que Dieu lui fasse évoluer son coeur, mais il dit "crée en moi un coeur pur"

Oui Seigneur, crée en moi un coeur pur !! :amen:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la confession   Ven 05 Aoû 2011, 11:42

Fox77 a écrit:
ce qui est extra-ordinaire c'est que David ne demande pas que Dieu lui fasse évoluer son coeur, mais il dit "crée en moi un coeur pur"

Oui Seigneur, crée en moi un coeur pur !! :amen:

Et il l'a exaucé, en donnant à son Fils, un coeur de chair, pûr de tout péché ; ce Coeur de chair que Jésus nous donne dans sa chair qu'il nous donne à manger, pour qu'il devienne comme le Coeur de notre coeur, notre Coeur à tous, à nous tous qui ne sommes plus qu'une seule chair avec Lui, un seul Corps. Et c'est en même temps cette promesse que Dieu avait fait qui a été exaucée :

36 26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. 36 27 Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes. (Ezéchiel)

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
la confession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» la confession des péchés
» Une Confession Ultime !
» la confession, le plus grand délit infligé à l'humanité !
» Comment préparer sa confession?
» la confession et moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: