DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
prinu



Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Dim 28 Oct 2012, 16:51

la vie est a défendre, il n'y a pas de balance: les assassins ne valent pas les victimes, voilà ma position personelle. le vatican as t il une position différente, démontrez le.

j'ai de la pitié pour des civils. pas pour des terroristes, et là, vous parlez bien d'un terroriste, qui mérite d'aller en enfer, désolé.
il ne mérite pas d'aller au paradis.

--
Jésus et son amour, on ena besoin pour la paix intérieure.
mais on a besoin de défendre la vie et de rendre la justice parmis les hommes.
quand l'injustice ne sera plus de ce monde, qui sait.

Jean Paul 2 n'as t il aps pardonné a son agresseur parceque celui ci était dérriére les barreaux et a demandé pardon ?

Que le terroriste palestinien dont on parle demande pardon.
non seulement il en est fier, mais il est honoré, ce qui est un scandale, désolé.
l'état d'Israel demande toujours aprdon aux familles quand celui qui est décédé et n'a jamasi été visé volontairement, tombe pas accident. par accident, non volontaire.
quand le hamas et le hezbollah vise et tue intentionellement des civils comme but déclaré, et que leurs commandos égorgent des nourissons durant la nuit, comme on l' a vu, avec photo et aveux des terroristes palestiniens, et bien, ni le hezbollah, ni le hamas, ni meme les autres palestiniens, personne, ne demande pardon aux familles israéliennes endeuillées.
Jamais, ils font la fete. on les voit tirer en l'air et tuer le mouton.

quand c'est un terroriste assassin qui est visé, il n'y a pas a dire pardon.
les juges, aprés la sentence, ne disent pas pardon. Ou il faut me donner des exemples.

Les soldats de tsahal qui tirent sur des assassins, quand ils croient en dieu, ils prient avant d'agir, pour le salut des ames.
mais ce courageux a une mission de justice, il sait que son geste va sauver la vie de centaines de civils innocents qui sont visés intentionellement, en tant que cible déclarée, par les palestiniens.
i défend le droit et la vie. ce qu'il fait sauve des vies. il défend des femmes, des enfants, des hommes, que l'assassin devant lui n'hésite pas une seule seconde a tuer. comme ceux que j'ai mis en photo.

le role de la Police est de faire regner l'ordre et la justice.
Le role de Tsahal aussi, et défendre la vie.

argumentez.

défendre la vie, ce n'est pas la loi du talion.
le but n'est pas de rendre la pareille.
ce n'est pas la meme chose, entre viser intentionellement des civils israéliens, du terrorisme , et viser intentionellement les assassins qui déclarent viser des civils israéliens.
un seul de ces assassins palestiniesn peux tuer deux cent innocents, s'il VIT. vous avez un dilemme ??

car personne ne vise de civils palestiniens, PERSONNE.
le but est d'empecher des tueries par les palestiniens.

Je n'ai pas a etre neutre pour défendre la vie.

Je crois que dans ce conflit, personne n'applique la loi du Talion, personne.
dire celà, c'est aussi insulter le soldat de tsahal qui offre sa vie, pour sauver la vie des autres, pour sauver la vie des hommes, femmes, enfants, visé par ceux dont il a la charge d'empecher de nuire encore.
c'est une tache difficile, ce sont des héros.

soldats noirs de Tsahal au pied du mur des lamentations.

Tsahal en mission humanitaire au Japon, etc..


benny Gantz. On peux compter sur lui pour défendre la vie partout dans le monde.







1948
Libération de Jérusalem.
Aprés 2000 ans d'attente.
Ils sont de retour à la maison.

Les palestiniens ont le culte de la mort, les israéliens ont le culte de la vie.

--

Twitter entame la suppression des messages antisémites (UEJF)
L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a annoncé que Twitter avait entamé la suppression des messages antisémites, à la suite de la plainte déposée le 19 octobre à ce sujet. "Nous avons constaté qu'une bonne partie des tweets antisémites avaient commencé à être retirés ce dimanche. On sait que le reste le sera dans la journée", a déclaré à l'AFP le président de l'UEJF, Jonathan Hayoun. "Nous sommes satisfaits de ce retrait. Nous attendons maintenant que Twitter mette en place un système de signalement opérant", a ajouté M. Hayoun, en précisant que l'UEJF entendait toujours obtenir par la voie judiciaire les coordonnées des auteurs de ces tweets.

Attaque palestinienne du jour:
Une roquette Qassam tirée par les palestiniens de l'entité d'apartheid islamique de gaza, a été tirée en direction d'Ashkelon.

France : le site d’Euromillions piraté avec un message religieux
La page d’accueil du site français du jeu Euro Millions (euromillions.fr) est victime depuis ce matin d’un piratage par des inconnus qui sont parvenus à afficher un message en arabe et un en français condamnant les jeux de hasard pour leur "impureté". Dans sa version française, le texte indique : "O, vous les croyants ! Le vin, les jeux de hasard, les statues, les augures ne sont qu’une impureté parmi les oeuvres du diable. Ecartez-vous en afin que vous réussissiez, Le Diable, ne veut que jeter l’hostilité et la haine entre vous par le vin et les jeux de hasard et vous détourner de l’évocation de Dieu et de la prière. Allez-vous donc y mettre fin ?". L’ensemble paraît placé sous l’enseigne d’un auteur baptisé "Moroccanghosts", appellation qui chapeaute la page.

L'autorité américaine qui décide de la commercialisation des médicaments (FDA) a décidé d'approuver l'usage d'un médicament mis au point par la société pharmaceutique israélienne Teva et destiné à lutter contre un type de leucémie (CML).

Guerres palestinistes:
La militante syrienne Fatima Saad est morte sous la torture, rapporte aujourd'hui la Ligue syrienne de défense des droits de l'Homme, soulignant que plus de 1.125 personnes ont subi le même sort. Fatima Saad, 22 ans, a succombé après avoir été torturée par les redoutables services de renseignements qui avaient saisi chez elle une caméra et le téléphone portable avec lesquels elle filmait des manifestations hostiles au régime.
Poutine a bu un café.

Revenir en haut Aller en bas
pesca



Messages : 40
Inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Dim 28 Oct 2012, 22:50

Citation :
la vie est a défendre, il n'y a pas de balance: les assassins ne valent pas les victimes, voilà ma position personelle. le vatican as t il une position différente, démontrez le.

j'ai de la pitié pour des civils. pas pour des terroristes, et là, vous parlez bien d'un terroriste, qui mérite d'aller en enfer, désolé.
il ne mérite pas d'aller au paradis.

Je pense tout l'inverse de vous sur le conflit israelo/palestinien point barre.
Il n'y a pas de différence de valeur entre les hommes car notre valeur ne repose que sur l'amour de dieu pour tous les hommes et cet amour est parfait car il ne met pas de conditions!
Le vatican n'a pas du tout votre position et même si celui qui a cherché a tué le pape n'avait pas demandé pardon, Jean-Paul 2 aurait très probablement donner son pardon (d'ailleurs c'est sans doute Jean-Paul 2 qui a fait le premier pas). Quelles sont vos règles pour aller en enfer? Ca me fait penser aux gens qui donne une date à partir de laquelle un foetus devient un homme.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Dim 28 Oct 2012, 23:52

Heu, il faudra le dire aux islamistes, ils en rigoleraient longtemps. Leurs conditions sont en effet à rallonge.

---

c'est normal, je ne suis qu'un simple humain non croyant. Mais parfois .. enfin, les formes de foi occidentales (judaisme, christianisme) me font du bien. j'aimerai tant croire. celà m'attire. je crois en quelque chose, mais quoi. en une destinée, en une mission, en des devoirs devant la vie. visiter des lieux de priéres me trouble et me rend humble.
je lis beaucoup sur celà, autant la bible que des revues diverses, celà me passionne et me préoccupe beaucoup; le role de la vie, notre conduite, le message d'amour dont vous parlez.

donc c'est normal, qu'un chantre de la foi et de l'amour, pardonne a son agresseur, c'est sa foi.
le pape est un saint homme, et je ne saurais prétendre l'etre.
moi, donc, simple humain, je ne l'aurai pas fait.

d'ailleurs, je ne crois pas qu'il se soit excusé, son agresseur, avant d'avoir été visité par la venue du pape. si quelqu'un a les détails..

de meme, beaucoup, de parents ne pardonneraient pas au violeur ou à l'assassin de leur enfant. meme avec la foi, et jusqu'a leur mort, j'en doute vraiment.

Il y a des gens, je crois, qui sont mauvais.

pour moi, aller en enfer, il y a surement plusieurs conditions, mais je ne suis pas la justice divine pour en donner les régles, est ce que le vatican donne ces régles . donnez les si il y a une étude là dessus. la conviction divine , je ne saurais atteindre ce niveau de conviction sans doute.
je pense pas que le pardon par la priére change vraiment un homme, ca j'en doute . la sincérité est jugée par dieu..; mais seul dieu le saurait, n'est ce pas. si on triche..


si le dieu des musulmans dit que tuer est bien, et que ces tueurs tuent au nom de Mahomet, il y a un doute si on parle bien de la meme foi, c'est ca qui fait l'"étrangeté de l'égalité devant la priére. ils disent amen pour tuer des juifs et des mécrants, dans des priéres télévisés devant de millions de gens qui se sentent pieux et meilleur en disant amen à celà.
qu'en penser.

; je pense qu'un homme qui a décidé de faire du but de sa vie, de tuer des civils en grand nombre, mérite l'enfer.
et la terroriste quia tué 21 pzersonnes (voir mes photos) qu'on a honoré tout comme celui qui a été honoré par le maire de paris, sont deux terroristes assasssins, oui, ils ne méritent pas le paradis, ni les honneurs qu'on leur fait sur terre. j'ai donc raison de m'indigner, ne le pensez vous donc pas ?.
c'est mon avis personnel. je pense qu'il est partagé par beaucoup de gens.
d'ailleurs, avec les honneurs, ils sont pris comme des martyrs de l'islam, honorés, et donc plus fort moralement, afin de tuer encore plus: leurs émules veulent tuer des civils juifs ou chrétiens, pour leur ressembler. et faire mieux, puisqu'ils sont des exemples à suivre selon les chefs religieux musulmans.
La justice des hommes du moins, n'a pas a leur pardonner celà.
je ne peux etre juge de la justice divine, mais j'ai mes convictions à ce propos.

c'est dans ce monde-ci que ces monstres ont des comptes a rendre à l'humanité.
hors de ce monde terrestre, ce n'est pas à moi d'en juger.
et pour moi, ce n'est donc pas en ce monde terrestre qu'on a à leur pardonner,
seuls des saints venus sur terre le pourraient, à leur guise, mais ce n'est pas notre role.
nous, simples gens, devont défendre la justice des hommes, humainement mais avec justice. et sans détour. et le plus vite possible, afin de sauver le plus de vies humaines possibles, et sauver des innocents.


Mes régles, pour l'enfer, donc, c 'est surtout mon intime conviction selon l'accusation.
il y a des crimes qu'on expie pas selon moi.
malheur a celui qui a décidé, comme but déclaré public, de tuer un enfant, une femme, un homme, innocents, ce serait déja ma premiére régle. ca retire les accidents, et les dommages collatéraux involontaires dans une guerre, ou une opération chirurgicale a risque, et peut etre aussi la folie. Mais ce n'est pas à moi de lister les devoirs devant l'eternel. je ne suis rien.
qu'en pensez vous ? est ce si imbu de penser celà ?
ou n'est ce qu'humain ?







Dernière édition par prinu le Lun 29 Oct 2012, 00:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 00:11

Le pape invite les "brebis égarées" à rejoindre l'Eglise
Clôturant un synode des évêques consacré au retour des "brebis égarées" au sein de la chrétienté, le pape Benoît XVI, a déclaré dimanche que l'Eglise avait débattu de la façon de ramener au bercail ceux qui s'en étaient éloignés. L'Eglise catholique enregistre en effet d'importantes désertions de fidèles dans ses anciens bastions traditionnels que sont l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Amérique latine.

Des heurts ont éclaté entre marchands d'alcool et musulmans salafistes dans la capitale tunisienne, a-t-on appris auprès des forces de sécurité dimanche, blessant un gradé de la police.
Revenir en haut Aller en bas
pesca



Masculin Messages : 40
Inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 00:38

Voila Prinu, je préfère ce genre de message. Au moins dans ces circonstances la discussion peut prendre un sens.

pour en revenir très brièvement sur le sujet Musulman/Israël, je voudrais vous faire comprendre que les musulmans ne sont toujours que des idiots utiles, ce n'est que de la main d'oeuvre qui fait le sale boulot d'autres personnes... Et c'est pourquoi ils sont moins blâmables, selon moi, que ceux qui tiennent les rennes. Parenthèse close.

En vous lisant, je comprends que vous êtes d'origine juive mais que vous n'avez pas la foi. Les questions de foi ont néanmoins l'air de vous turlupiner l'esprit et je vous en félicite. Je vous remercie aussi de l'estime que vous portez au pape par contre ce n'est pas la peine de vous qualifier de "simple humain" à côté de lui qui en est aussi un...

Le vatican n'a pas de manuel pour l'enfer et le paradis mais vous savez nous voyons cette question beaucoup plus spirituellement que ce que vous semblez décrire :

Enfer ou paradis, c'est avant tout nous qui choisissons où on va. J'ai d'ailleurs vu une vidéo d'Arnaud D. intéressante sur le sujet; l'Enfer serait un endroit où les hommes vivent dans une certaine paix et où ils n'ont besoin de rien. Les progrès techniques et le "manque de manques" étant tels qu'il n'y a plus de place pour l'amour, il n'y en a plus besoin...
En gros et pour faire simple, il est peut-être plus évident à un musulman qui a eu une vie difficile et pleine de souffrances d'aller au paradis même si sa vie n'a pas toujours été remplie de vertus qu'à un bourgeois occidental qui a son majordome et sa jaguar et qui n'a jamais connu de période difficile.

Le (terroriste) dont vous parlez qui a été accueilli à la mairie de Paris est un ancien prisonnier Israelien... Il me semble que le soldat (moi je ne dis pas terroriste) shalit a quand même eu plus d'honneur que lui non?

Je pense que si quelqu'un est capable de s'en prendre à des civils, c'est qu'il a une énorme dent contre ce peuple mais ce n'est bien sur pas justifiable. Et pour aller dans mon sens, je dirais que les sionistes n'ont pas non plus peur de tuer des civils par contre là c'est l'armée qui tue.

Désolé pour cette dernière phrase qui n'a pas du vous plaire!

Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 03:02

le terroriste palestinien a été emprisonné pour ses actions terroristes. son dernier acte a été de viser un rabbin.
shalit n'avait fait aucune action terroriste.
on a fété le retour de shalit en Israel. ici, tout le monde s'en moquait, on a fait semblant ici. on n'avait d'yeux que pour les héros terroristes palestiniens ENFIN libérés des méchants sionistes zisraéliens.. .. honteux de les avoir mis lachement dans une prison palestinienne, honteux qu'on les ai empeché de tuer. voilà le sentiment de plusieurs Maires et politiques et associations "pacifistes" et pro-palestiniennes de france ..



on ne fete pas un terroriste (qui a visé un rabbin, en passant) qu'israel a libéré dans le cadre de la libération du gamin shalit, ce jeune piou piou qui n'avait tué personne, mais a qui on avait donné l'occasion, dans son service militaire, de défendre la vie et empecher les terroristes de tuer des civils.
ca ne se compare pas, j'aimerais qu'on cesse de comparer ceux qui veulent donner la mort, les terroristes palestiniens qui se préparent a massacrer
et ceux qui déféndent la vie, les soldats de tsahal.

il n'ya aucune égalité morale.
ca insulte ceux qui se battent pour sauver des vies humaines.
pour empecher que des islamopalestinistes tuent encore des hommes, des femmes et des enfants.

Ces islamopalestinistes fous, dont celui libéré par Isarel et acclamé par Delanoé, il fallait lui faire honte pour ses crimes - et regardez sa tete d'assassin.. il a prié hallah pour tuer des civils.; il n'a pas a etre honoré. meme la communauté musulmane de france aurait du lui faire honte et dénoncer les honneurs qu'on lui a fait - ca aurait été un bon message de paix.
ils n'ont rien fait, ils l'ont acclamé.

Urgence pédagogique à l’attention des médias français

A Paris, Gilad Shalit honoré et oublié, Claude Goasguen

Pendant 2 jours, le maire de Paris a enfin consenti à afficher le portrait de Gilad Shalit, manifestation que nous réclamons dpuis 5 ans, période de détention en otage du jeune franco-israélien par le Hamas. Bertrand Delanoë a consenti d'afficher le portrait 2 jours, mais pourquoi seulement 2 jours ? Ingrid Betancourt, dans la même situation, a vu son portrait affiché durant des années jusqu'à sa libération. Pourquoi cette petite parenthèse pour Gilad Shalit ? Non que je regrette cette initiative mais il est étonnant de voir comme un simple clin d'oeil dans cet affichage bref. Quelle est la gêne ? J'affiche depuis 3 ans son portrait sur la façade de la mairie du 16ème arrondissement et il n'y a eu aucun incident ! Alors quelle est la gêne ?

Il est vrai que le Parti socialiste n'est pas unanime sur la question israélienne, en témoignent la position de M. Vauzelle en PACA et le vote commun PS/FN en Rhône Alpes en faveur de la flotille pour Gaza. Mais il faut demander à Bertrand Delanoë d'être constant dans ses choix et non à éclipses, comme pour dire à la communauté juive de Paris, "je suis avec vous mais je ne peux pas le dire".

Le courage ne se dissimule pas, on ne défend pas Israël à moitié, parce que sa cause est juste et qu'il est un Etat démocratique. Ce que l'on fait à Gilad Shalit est aussi barbare que ce qu'a vécu Ingrid Betancourt.


et on n'honore certes pas des terroristes palestiniens, AUCUN.




---



Les services de l'autorité palestinienen disent qu'il y a plus de 30000 (trente mille) agents d'alqaida armés a gaza.


Ils ne sont pas la pour faire la paix. le Hamas non plus.
ni pour le moindre partage. la paix et les accords les genent terriblement: ils veulent tout.

et pas pour un peuple palestinien, non, pas pour le moindre peuple, pas pour aider les gens, non plus.

pour un reich qui doit etre commandé par les mollahs iraniens, c'set écrit dans la charte de leurs organisations (hamas, hezbollah..)
ils ne sont pas là pour aider des civils a vivre mieux, non.
ils sont là pour aduler la mort et donner la mort .. pour la gloire des mollahs tout puissants, et dans une partie d'echec mondiale qui a pour plateau l'europe également.
en acceptant qu'on fete un terroriste, en métant a égalité des meurtrieers et des assassins, on met en place la mentalité necessaire à la destruction de la civilisation occidentale chrétienne.


Dernière édition par prinu le Lun 29 Oct 2012, 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 14:20

Le raid aérien qui a frappé la province syrienne d'Idlib (au Nord-Ouest) dimanche, a fait au moins 16 morts, dont sept enfants et cinq femmes. L'Observatoire syrien des Droits de l'homme a déclaré que "le nombre de personnes tuées par la frappe aérienne dans le village d'Al-Bara s'élève au moins à 16".


----


Cette guerre faussement régionale se déroule selon des plans de création d'un reich palestinien qui doit éliminer les frontiéres, le nom de tout les pays arabes (plus d'irak, plus d'egypte, plus de syrie, plus de jordanie, etc sinon durant un temps pour les masses), retirer leurs drapeaux, et etre tenu par les mollah iranien, pour creer la trés grande Palestine.
c'est le but de la guerre en syrie: destabiliser la région, creer le reich palestinien. utiliser la fausse argumentation palestinienne, ce mythe politique, pour canaliser les musulmans, comme des pantins, dans ce but.

c'est le but déclaré depuis trente ans par les mollahs.
c'est écrit en noir sur blanc.
meme le non islamiste saddam hussein avait écrit dans un livre etre d'accord avec ce but politique final, et accepter de donner son pays dans ce but - et de retirer le nom d'irak a son pays dans ce but. Démagogique ? ouvrez les yeux ? démagogique mais réél. c'est écrit meme en noir sur blanc dans la charte du hamas et du hezbollah, rapellez vous. je n'invente rien. destabiliser la région pour un but hégémonique.
ils ne mentent pas: les islamistes ne mentent jamais à leur masse. ils n'ont jamais menti. jamais. ce qu'ils écrivent, c'est leur but.

Les russes soutiennent ce plan pour contrecarrer l'occident.

Toute la phraséologie de acteurs en syrie, utilise la sémantique palestiniste dans ce conflit. c'est leur madonne, les dieux palestiniens, leur référent. ce mythe fondateur du reich palestinien, comme jadis les nazis avaient eux aussi un mythe fondateur, la sémantique aryenne. d'un mythe, ils atteindront leur but.
Dans l'ombre, les mollahs attendent de voir ceux qui survivent. ils sourient à chaque massacre.
La vie ne compte pas pour eux, seul l'emprise des mollahs sur le futur empire palestinien compte. entretuez vous, nous, les mollahs, viendrons ensuite, et vous nous remercierez.
Les guerres et fausses révolutions les aident a atteindre ce but en éliminant tout type de société trop forte qui pourrait les empecher de réaliser leurs buts, ils ont tout le temps devant eux. et ils sont certains d'y arriver. ils destabilisent les sociétés qui mettent en prison leurs partisants.
car il est bien trop facile pour eux de destabiliser la région, si facile. ils ont créés quatre cent organisations semi-autonomes dans ce but dans le monde. il en sortira d'un chapeau dans n'importe quel pays du monde. sans cesse.
Et le temps marche pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 15:13

Les états du grand reich au sein des états arabes menacés.

L'Etat islamique en Irak (ISI), branche d'Al-Qaïda dans le pays, a revendiqué lundi dans un communiqué une série d'attentats commis à l'occasion de la fête musulmane de l'Adha, qui ont fait 44 morts à travers le pays. L'ISI a indiqué que les attaques à mains armées et à l'explosif, qui ont débuté vendredi, avaient été menées en représailles à l'arrestation selon eux de femmes sunnites par les forces de sécurité irakiennes dans le but de mettre la main sur les hommes de leur familles qui sont recherchés.

Ca mythe qu'ils ont fondé est le plus rassembleur et le plus éfficace au monde: cause palestinienne égal bon musulman.
Celà peux soulever des montagnes.

--
En 1947 les Nations Unies ont voté la partition du Mandat résiduel. À ce moment, un mouvement pour créer un “État palestinien” n’existait toujours pas. Nul ne parlait de “nation palestinienne”. Nul n’a parlé de “peuple palestinien” avant que la notion soit inventée, dans la deuxième moitié des années 1960, et la population arabe “palestinienne” a été très largement constituée d’immigrants arabes venus des pays voisins et aimantés par le dynamisme créé par les immigrants juifs.


Années 60:
Une réunion eu lieu entre services secrets russes et égyptiens, ils créérent la notion de peuple palestinien sur le meltingpot de ces immigrés venus d'ailleurs, et cherchérent un leader, ils en trouvérent un, l'éliminent, gardent le second, ce sera l'égyptien Arafat. Ils l'habillent et lui font pousser la barbe. ils créent le mythe d'un peuple palestinien, de toute piéce. (lire le livre de guy milliére pour tout les détails de cette rencontre véridique)

L'islamisme l'altermondialisme , le desespoir de la lutte des classes, et le communisme militant véhiculent le mensonge palestinien depuis 60 ans,et les vérités doivent venir au grand jour, à l'ONU nottament. c'est une machine de guerre russo-iranienne avant tout, un fanatisme palestinien et d'enragés dépités dans leurs malheurs sociaux, qui ne savent plus comment sortir de l'esclavage économique du capitalisme aliénant, et se rattachent à tout ce qui peux les faire lutter contre l'adversité, c'est une psychiatrie de masse, des millions de gens sont bernés, c'est sans doute la plus grande réussite du KGB, alimentée par des interets anti-occidentaux qui ont fabriqués ce qui est le pire négationnisme historique, c'est une tempete de l'histoire:

La guerre palestinienne mondiale.


si le christianisme ne veux pas etre balayé dans cette tempete historique, il doit ouvrir les yeux, et la tache est rude. tout l'occident est mis en péril. il y a une civilisation a sauver.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 15:33

le terme "Peuple palestinien" ne devint largement accepté qu’après 1977.

Aucunement en 1948 lors de la rédaction de la Résolution 181, encore moins dans celle de 1949, la 194, et pas du tout dans celle de 1967 (la 242).

Le grand père de Sari Nusseibeh indiqua à celui-ci qu'il se considérait, en 1948, comme faisant partie de la nation arabe, rien de plus.

Le mufti de Jérusalem, Hadj Amin Al Husseini, se considérait, lui, de 1920 à 1948, comme "syrien".

En effet, le "peuple palestinien" fut effectivement inventé de toutes pièces.
pourquoi, de 1948 à 1967, les "palestiniens" n'ont eu aucune vélléité nationale particulière en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ?

Pendant la deuxième guerre mondiale, puis pendant la guerre de libération de ce qui restait de la Palestine (après que les Britanniques en eurent octroyé 80% aux seuls Arabes en créant la Jordanie pour les palestiniens) contre l'occupation britannique, les seuls régiments dits "palestiniens" étaient exclusivement composés de JUIFS ! En 1947, l'ONU a partagé les 20% restants de la Palestine en DEUX ÉTATS qui avaient pour nom : "l'État juif de Palestine" et "l'État arabe de Palestine".

Je conseille aux anti-sionistes de lire Guy Millière, son livre "Comment le peuple palestinien fut inventé".

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 16:02

Définition et Historique de l'Etat islamique
Au nom d'Allah le Clément, Miséricordieux
Définition du Khilafah (Etat islamique)

Un Etat peut prétendre être islamique et formuler dans sa constitution que la religion
officielle est l'Islam. Sa constitution peut comprendre un article stipulant que l'Islam est
la source principale pour la législation. Mais, ce genre de mesures superficielles sont très
insuffisantes pour conclure sur la qualité islamique de cet Etat.
Nous mentionnons ici les quatre critères fondamentaux qui définissent l’Etat islamique.
Premièrement, la souveraineté revient à la charia.
Deuxièmement, l'État est le substitut de la Oumma pour traiter ses affaires, le pouvoir
appartient à la Oumma.
Troisièmement, la Oumma doit choisir un seul Khalifah pour la diriger. Cette
obligation n’est nulle part accomplie, car chacun des dirigeants de plus de cinquante
« Etats » du monde Musulman défend bec et ongles son trône et n’aspire nullement à
représenter l’ensemble de la Oumma. L'Etat islamique ne doit pas être associé seulement
à une nation précise ou un peuple particulier. De même l'Etat islamique n’adopte pas une
école de pensée islamique (madhab) au détriment des autres écoles ou des autres
recherches de moujtahidins. L’Etat islamique n’est donc n'est ni arabe, ni perse, ni
Albadil 1
Au nom d’Allah le Clément, Miséricordieux
pakistanais, ni afghan, ni saoudien, ni hanafi, ni chafi'i, ni jaafari. Il est l'Etat islamique
sans aucun adjectif le limitant à un groupe particulier d'individu. Il est au service des
Musulmans du monde entier, et des citoyens non Musulmans *.

(* statut de sous hommes dhimmis)

Quatrièmement, seul le Khalifah adopte les ijtihads qui deviennent des lois en
vigueur. Cette règle garantie la stabilité de l’Etat dans son application de l’Islam. Les
dirigeants actuels du monde musulman ne font nullement reposer leurs initiatives
d’institutions de nouvelles lois en référence à des ijtihads (recherches islamiques), même
s’ils peuvent parfois le prétendre.
--
voilà pourquoi les pays arabes , selon les mollahs, doivent disparaitre pour une seule entité, la trés grande Palestine.


voiilà pourquoi les fausses révolutions et la guerre en syrie.

Destabiliser.
--
Une autre condition, qui découle de la définition de la Maison de l’Islam « Dar al
Islam », est que la sécurité intérieure contre les dangers provenant d’autres nations doit
être garantie par l’Etat islamique et non par des puissances non-islamiques.
Quand toutes ces conditions sont réalisés, c'est-à-dire lorsque le pouvoir est entre les
mains des Musulmans qui désignent un seul Khalifah, la constitution est islamique, le
système du pouvoir, sa politique étrangère, les systèmes économique et social, les lois
pénales, les transactions, le culte, l'éducation et la justice, sont tous islamiques dans les
fondements et dans les détails, et lorsque l'Etat est au service de tous les Musulmans et de
tous les citoyens, alors cet Etat est réellement l’Etat islamique. Il est donc important de
souligner que ce qui importe ce n'est pas l'étiquette attribuée à un Etat mais sa structure
réelle.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 16:32

La structure et le
fonctionnement du Khilafah est déduit de la Sunna du Prophète Mohammed (SAAWS) et
de l'ijma'a (le consensus) des Sahabas. Le Prophète (SAAWS) a mentionné le système du
Khilafah dans de nombreux propos. Voici quelques exemples :
« Le Prophète (SAAWS) a dit : { Les enfants d'Israël étaient dirigés par des prophètes ; à
chaque fois qu'un prophète mourrait, un autre lui succédait ; il n’y aura pas de prophète
après moi, Il y aura des Khoulafah en grand nombre }. Ils demandèrent : que nous
ordonne-tu ? Le Prophète (SAAWS) répondit : { Donnez-leur la bay'a à chaque
succession et rendez-leur leur droit car ALLAH leur demandera des comptes sur ce qu’Il
leur a confié en gestion }. » [ sahih Boukhari, sahih Mouslim et mousnad Ahmed d'après
Abi Hazm ]
« Le Prophète (SAAWS) a dit : { La prophétie sera parmi vous autant de temps
qu'ALLAH le souhaitera, puis Il y mettra fin selon sa volonté ; ensuite il y aura un
Khilafah sur la voie des prophètes, il durera autant de temps qu'ALLAH le souhaite, puis
Il y mettra fin selon sa volonté ; ensuite il y aura des rois injustes [aadan] , cette période
durera autant de temps qu'ALLAH le souhaite, puis Il y mettra fin selon sa volonté ;
ensuite il y aura des rois dictateurs [jabria], cette période durera autant de temps
qu'ALLAH le souhaite, puis Il y mettra fin selon sa volonté ; ensuite il y aura un
Khilafah sur la voie des prophètes } puis le Prophète devint silencieux » [ mousnad
Ahmed ].
--
c'est exactement çà.
devant nos yeux éblouis ..






--
Une nouvelle qui vient d'être autorisée à la publication : le Shin Bet, en collaboration avec la police et Tsahal, a dévoilé récemment une importante infrastructure terroriste du Hamas qui œuvrait dans la région de Ramallah. 30 membres de cette organisation ont été arrêtés.


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 16:36

Selon le journal panarabe londonien A-Sharq al-Awsat, l'Iran fournit au régime syrien de Bachar al-Assad des combattants volontaires venus d'Irak, qui font halte à Téhéran avant de faire route vers Damas.

Le conflit du proche-orient ne tient pas à l' "occupation de territoires" par Israel (stupidité éffarante), non, il tient au refus des arabes de faire la paix avec Israel et d'accepter l'existence d'Israel.
Ce qui pour les islamistes conquérants, fortifiés en cas de succés et d'abandon moral et militaire de résistance des occidentaux, n'est qu'une petite étape avant la conquéte de l'occident, de l'orient, de l'afrique, de l'asie..

Si nous nous divisons, l’islam en Europe sera celui de Tariq Ramadan.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 17:20

Nos amis musulmans doivent lacher les palestiniens, leur cause est maudite et cynique, on se moque des musulmans, qu'on berne, on les prend comme chair à canon, on vous massacre en leur nom, on vous manipule depuis des générations, abandonnez cette fausse lutte, qui vous trompe tous, l'avenir du monde en dépend.
Cultivez votre jardin.

---
237 immigrants en provenance d'Ethiopie sont arrivés lundi 29 octbre 2012 en Israël.
Ils seront transférés dans un Centre près de Sdérot, où ils apprendront l'hébreu et recevront une formation professionnelle.









Israël nomme pour la première fois une ambassadrice d’origine éthiopienne à Addis Adeba
Pour la première fois, une Israélienne d’origine éthiopienne a été nommée ambassadrice de l’Etat hébreu, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères. Belaynesh Zevadia a été choisie pour être la prochaine ambassadrice en Ethiopie, a-t-on précisé de même source.

Plus de 120 000 juifs d’origine éthiopienne vivent en Israël.








--

quand l'émotion est trop forte


--
Des chrétiens soudanais pleurent de joie en arrivant - Israel les a sauvé.

Sains et saufs.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 17:35

Israël a un futur Réponse à Falk Van Gaver, par Shakin Nir

Réponse intelligente de l'écrivain Shakin Nir. C'est l'occasion de saluer le travail des éditions les Provinciales, qui ont récemment publié plusieurs livres essentiels sur Israël, dont l'Histoire de ma vie de Jabotinsky.] Je viens de lire l’article de Falk van Gaver « Israël l’exil à domicile » dans le numéro de Causeur d’Octobre. Il s’agit d’un article intelligent, intéressant. Alors pourquoi ai-je eu un sentiment de manque, voire de porte-à-faux ? Je l’ai relu lentement. Le premier choc que j’ai éprouvé est dans le choix de l’illustration qui représente de pittoresques ultra religieux de Mea Shearim. Ils sont extrêmement à la mode et de nombreux films, pièces de théâtre et romans s’attachent à décrire cette société en marge, d’une certaine manière tranquillisante puisqu’elle permet de remettre le Juif dans un ghetto. Or Israël c’est d’abord et avant tout l’anti ghetto, ceci comprenant d’ailleurs le droit des Juifs religieux à vivre… dans un ghetto !

Le deuxième choc c’est la citation de Sobol en ouverture (« Cet endroit est débile. Tout le monde déteste tout le monde. Laïcs. Religieux. Ashkénazes. Sépharades. Juifs. Arabes. Il n’y a pas de futur. »). Citation qui illustre évidement la position de l’article entier.
La première partie de cette citation met en vedette les différences et les luttes intérieures d’Israël. Il semble y avoir une certaine jubilation à souligner ces déchirements. Je le comprends, c’est un ressort dramatique réel et journalier mais si j’en parle moi-même longuement, c’est pour chercher à établir leurs limites. Oui, l’équilibre est difficile. Il le serait à moins : voyez l’éclatement des pays artificiellement fédérés (Yougoslavie, Tchécoslovaquie, ou même la Belgique) ou les carnages des pays africains enfermés dans des frontières imposées par des compagnies coloniales sans compter les appels au démembrement pour une simple menace de crise financière en Espagne, voire en France (la Corse…) ou en Angleterre. L’équilibre est difficile mais c’est l’honneur et le défi d’Israël de le tenter et de le réussir chaque jour.
La deuxième partie de la citation est lapidaire : « Il n’y a pas de futur. » Il faudrait au passage signaler que Sobol a essayé de nous le prouver en se cherchant un futur ailleurs. Après une telle assertion, ce n’est pas seulement l’utopie qui se ferme, c’est la raison d’être d’Israël elle-même qui est en question. Or, confronté à une réalité extrêmement brutale, la menace d’anéantissement est loin d’être une illusion mais bien une réalité vécue quotidiennement. Et l’Israélien conserve malgré les avatars de son histoire un besoin de croire au « Messie » même s’il ne l’attend plus pour demain et éprouve l’obligation de lutter pour son avènement.

Encore deux regrets à propos de la façon dont il est rendu compte de mon livre. Dans l’introduction de l’édition en hébreu, je déclarais que mon livre n’était pas simplement une nostalgie mais un pont de compréhension entre les générations, ce qui sous-entendait aussi une mise en garde contre les pièges où nous étions tombés. Car à travers l’histoire du kibboutz, je mets en scène un exemple qui s’étendait à toute une génération éprise d’absolu et mue par des idéaux dont les détournements ont laissé une telle soif que les masses se laissent aujourd’hui aller à un vide angoissant ou se tournent vers des mysticismes grossiers.

Cette préoccupation d’universalité qui est la mienne n’est pas présente dans l’article alors que c’est pourtant l’un des moteurs de mon livre. Mais peut-être n’ai-je pas été assez clair.
Shakin Nir




Revenir en haut Aller en bas
pesca



Masculin Messages : 40
Inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 18:04

Je ne posterai plus.

Bien a vous.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 29 Oct 2012, 21:31

Ne vous vexez pas si j'argumente avec foi.. et si ca vous dérange.
a votre place je n'aimerai pas lire des arguments qui me démonteraient, je vous comprend., je répondrais si je ne suis pas forcément d'accord.
argumentez, c'est simple.
cordialement.

pour moi, défendre la vie ce n'est pas etre neutre. Je ne suis pas neutre.
Je me défend d'ailleurs de ne pas etre neutre dans mon choix moral de défendre activement la vie.
Mais si ma défense de la vie ne vous plait pas, j'en suis désolé. amitié.

d'ailleurs, je pense que le Vatican a la meme position non neutre vis à vis des foetus, si j'ose faire une comparaison pour la vie. et là c'est a moi d'etre neutre, entre l'interet de la famille, le manque d'avenir si un foetus est malformé ou si un enfant sera dénué de tout moyen, le droit de la mere, et le droit à la vie. j'avoue que c'est trés difficile à résoudre, moralement. aussi, je pense que c'est aux femmes de répondre à la place des politiciens et des donneurs de lecons, sur ce sujet. donc je m'oppose à la vision des rabbins sur cette question. finalement, les spécialistes de la vie, ce sont les femmes.
tout comme je suis assez bien placé pour m'informer du moyen-orient avec une sensibilité. Il est difficile de se mettre à la place d'autrui, c'est sur. On ne recoit pas les informations avec la meme sensibilité, donc avec la meme perception. ce qui demande un travail d'introspection et une autocritique difficile.


--
nous savons ce qu'il ya derriere l'islamopalestinisme. et celà ne concerne pas seulement Israel, masi le monde chrétien, et aussi tout les continents et tout les peuples de toute religion, et les athés .. personne n'est à l'abri.
libre a ceux qui veulent etre neutre et de croire en l'amour des hommes d'etre de futures victimes.

nous savons, comme churchill savait sur l'holocauste et ils ont négligé la question juive.
Regardez ce soir, sur FR3 à 23h05, 'ils savaient"

Synopsis : Sur des commentaires de Jeanne Balibar et Stanislas Nordey. Les informations dont disposaient les Alliés sur l'holocauste pendant la Seconde Guerre mondiale auraient-elles pu sauver une partie des juifs européens des nazis ? Sur la base des révélations issues de documents déclassifiés, Virginie Linhart dévoile les choix et les motivations qui guidèrent Roosevelt, Churchill, Staline et De Gaulle pour sauver le monde du désastre tout en négligeant la question juive. Pendant des décennies, le monde a retenu une image : celle du général Eisenhower découvrant l'horreur des camps de concentration le 12 avril 1945 à Ohrdruf. Avec l'ouverture d'une partie des archives de la Seconde Guerre mondiale au cours des années 1990, il est impossible de dire qu'on ne savait pas.


VIDÉO. La réalisatrice du documentaire "Ce qu'ils savaient. Les Alliés face à la Shoah" explique le silence de Churchill, Staline, Roosevelt et de Gaulle.
Le remarquable documentaire de Virginie Linhart révèle l'indifférence générale des Alliés face à la Shoah. Rencontre avec la réalisatrice.
Le Point : Comment avez-vous eu l'idée du documentaire "Ce qu'ils savaient. Les Alliés face à la Shoah" ?
Virginie Linhart : Ma productrice, Fabienne Servan-Schreiber, voulait réaliser un film sur la Shoah, les Alliés et la Résistance. Je venais de travailler avec elle pour un documentaire sur les survivants de la Shoah dont le thème était : "Comment sortir d'Auschwitz, comment vivre après ?" Je me suis proposée, mais le travail semblait immense. Un ami historien spécialiste de la question nazie, Christian Ingrao, m'a prévenue que j'allais me noyer. Puis j'ai eu l'idée de traiter le sujet en me concentrant sur les quatre grands de l'époque : Churchill, Staline, Roosevelt, de Gaulle. Là, mon ami Ingrao m'a encouragée. J'ai convaincu ma productrice, même si certains me disaient : mais ce sont eux qui nous ont sauvés pendant la guerre, tu ne vas quand même pas les attaquer. L'historien Henry Rousso, qui est devenu mon conseiller sur le film, m'a également mise en garde : il était difficile de ne pas avoir a posteriori une position moralisatrice. Je me suis donc efforcée de comprendre sans juger.


Quels sont les éléments nouveaux que vous apportez ?
J'ai pioché à droite et à gauche dans beaucoup de livres, en m'apercevant qu'aucune synthèse n'avait jamais été entreprise sur l'indifférence, l'absence de réaction des Alliés sur la Shoah pendant la guerre. Prenons un exemple : dans l'ouvrage de Walter Laqueur, Le terrifiant secret, je suis tombée sur les papiers chiffrés que Churchill reçut dès l'automne 1941 sur les massacres commis par les Einsatzgruppen, en URSS. En tant que documentariste, il me restait à chercher la preuve par l'image de ces papiers, que j'ai trouvée dans les archives nationales anglaises.
Qu'est-ce qui vous a le plus étonnée lors de vos recherches ?
Le poids des administrations, qui bloquent l'action des Juifs désireux d'attirer l'attention des chefs d'État. C'est le cas en Angleterre avec le Foreign Office, aux États-Unis avec le département d'État et les services de l'immigration américaine. Ils font ce qu'ils veulent. J'ai découvert le rôle très négatif joué par Anthony Eden, le ministre anglais des Affaires étrangères, qui verrouille la Palestine, censure son homologue polonais qui pousse un cri d'alarme à la BBC, empêche Jan Karski de rencontrer Churchill. Le cynisme de Staline, qui manipule les Juifs russes, est aussi sidérant : j'étais très fière de retrouver l'appel en yiddish - langue interdite en URSS - lancé par les intellectuels juifs russes.
Pourtant, fin 1942, les Alliés montent au créneau et déplorent l'extermination des Juifs...
C'est la seule fois. Les informations étaient sorties dans la presse, qui faisait pression, ainsi que le Congrès juif mondial. Début 1942, ils avaient évoqué des poursuites pour crimes de guerre, mais ils n'avaient pas évoqué le cas des Juifs persécutés. Et lors de la conférence des Bermudes, le 19 avril 1943, jour du début de l'insurrection du ghetto de Varsovie, qui doit traiter de la question des réfugiés de guerre, rien n'est décidé.
Pourquoi ?
La préoccupation principale est de gagner la guerre. N'oublions pas que le monde d'avant-guerre est un monde antisémite. On aurait démobilisé les populations si on avait clamé qu'on faisait la guerre pour stopper le génocide juif. Cela aurait donné d'ailleurs du grain à moudre à la propagande allemande qui martelait que les Alliés faisaient la guerre pour sauver les Juifs. Il faut aussi rappeler que les Juifs d'Europe de l'Est étaient considérés comme des moins que rien. De Gaulle établit cette hiérarchie entre les Juifs de l'Est et les Juifs français, dont il est persuadé qu'il ne leur arrivera rien.
---

A la fin du film, la conclusion: les juifs étaient seuls à se défendre.

Quand on voit les lobbys islamistes majoritaires à l'ONU, qui votent sans relache des textes anti-israéliens sur des fondements diffamatoires non neutres, avec de faux rapports concoctés par des branches de l'ONU, qui se prétendent neutre, on comprend qu'Israel a raison d'agir selon sa sécurité avant tout.

A Entebbe, Ouganda, les traitement des prisonniers des terroristes palestiniens:
Les palestiniens séparaient les prisonniers juifs des prisonniers non -juifs, afin de tuer les juifs.
c'est ce que les palestiniens reservent aux juifs. c'est démontré, par ces faits, mais aussi par des centaines de discours télévisés et de livres déclarant ce but.

extrait:


--

nous savons ce qu'il y a dérriere le palestinisme, et nous savons ce que veux l'Iran.
nous savons que les cinq continents sont menacés.
npus savons que l'avenir del'humanité est en jeu. aucun pays ne peux se dire à l'abri dans un cocon hors du monde et des réalités.
chaque individualiste se dit "sauf moi".

Qu'on ne s'etonne surtout pas que si personne ne fait rien, Israel agira sans demander l'autorisation à qui que ce soit.

ce ne sera plus le cas, devant le danger irano-palestiniste, car Israel existe désormais.
Et qu'importe les critiques et les avis.
Nous ne serons plus des moutons qu'on améne à l'abattoir.
Les islamistes et les palestinistes veulent génocider les juifs, ils le disent et l'écrivent, ils le disent aussi en France, désormais, on le sait.




--

Lonely Planet classe le Négev (en Israel)en seconde place des "10 top" destinations touristiques du monde pour 2013

Dans son édition de 2013, Lonely Planet, l'un des guides de voyages parmi les plus connus et les plus appréciés des routards, a classé le désert du Négev à la deuxième place des 10 meilleures destinations de voyage, juste après la Corse. "Pendant des décennies, le Néguev n'a été considéré que comme un désert désolé. Mais aujourd'hui, cette région est une serre géante de développement. Vous y trouverez des Eco-villages, des stations thermales et même des caves à vins. Dans les prochaines années, un nouvel aéroport international va voir le jour à Timna, près d'Eilat ainsi qu'un chemin de fer à grande vitesse du nord d'Israël jusqu'à Eilat où d'autres hôtels sortiront de terre. Le temps est compté pour découvrir le désert comme la nature le veut", peut-on lire dans le guide.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a demandé lundi à l'Algérie, puissance régionale, de soutenir une intervention militaire africaine dans le nord du Mali voisin, a déclaré un haut responsable américain qui s'exprimait à l'issue de la rencontre entre Hillary Clinton et le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Il a indiqué que la secrétaire d'Etat américaine avait indiqué à son interlocuteur que les efforts visant à lutter contre le terrorisme au Mali ne pouvaient pas attendre une résolution politique des problèmes rencontrés par le pays.

Un officier supérieur israélien a sévèrement mis en garde le Hezbollah, ce soir, contre toute tentative d'assassinat d'Israéliens à l'étranger. " Si l'organisation terroriste chiite assassine des Israéliens à l'étranger, il s'agira d'une véritable déclaration de guerre. Et cette fois, nos tanks et nos soldats pénétreront immédiatement sur le territoire libanais ", a déclaré le militaire.

Argentine/attentat antisémite 1994 : Buenos Aires demande à l'Iran l'extradition de 8 suspects dont l'ancien président Rafsanjani et le ministre de la Défense Ahmad Vahidi, pour avoir commandité et organisé un attentat à la voiture piégée en 1994 contre des organisations juives à Buenos Aires qui avait fait 84 morts et 230 blessés.

Le principal conseiller du président Obama pour le Moyen-Orient, Dennis Ross, a indiqué que le chef de la Maison Blanche se serait rapproché des positions israéliennes sur le nucléaire iranien.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 30 Oct 2012, 19:31

Johnny declare:
Johnny Halliday a failli venir en Israël durant la guerre des Six jours
Pour sa première visite en Israël, Johnny Hallyday a confié lundi qu'il avait "failli" venir soutenir l'Etat juif au moment de la guerre des Six jours en juin 1967, mais que le temps qu'il arrive, le conflit était fini.

Paris : "La visite de Netanyahou témoigne de la qualité de la relation entre la France et Israël"
Au cours de son point de presse quotidien, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a commenté la visite de 48 heures prévue à partir de demain en France du Premier ministre Binyamin Netanyahou. "À l'invitation du président de la République, le Premier ministre de l'État d'Israël, M. Binyamin Netanyahou, effectuera une visite en France le 31 octobre et le 1er novembre. Cette visite témoigne de la qualité de la relation entre la France et Israël. M. Binyamin Netanyahou sera reçu par le président de la République pour un entretien suivi d'un déjeuner de travail. Il s'entretiendra ensuite avec le Premier ministre. Il rencontrera, également le 31 octobre, le ministre des Affaires étrangères. Au cours de ces entretiens, seront notamment abordées les perspectives d'approfondissement de la relation bilatérale, la nécessaire relance du processus de paix israélo-palestinien et les évolutions politiques dans la région".

Dans une interview publiée par l'hebdomadaire Paris Match à l'occasion de sa visite de 48 heures en France qui débute demain mercredi, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a estimé qu'une opération militaire contre l'Iran profiterait aux Etats arabes, car elle débarasserait la région d'une menace potentielle et apaiserait les tensions au Moyen-Orient. "Cinq minutes après, contrairement à tous ceux qui sont sceptiques, je pense qu'un sentiment de soulagement se répandrait dans toute la région", a souligné Netanyahou. "L'Iran n'est pas populaire dans la région, loin de là, et des gouvernements, tout comme leurs citoyens, ont compris qu'un Iran nucléaire serait dangereux pour eux, pas seulement pour Israël", a-t-il ajouté.

Deux jeunes touristes, âgées de 18 ans, ont été légèrement blessées, ce soir, par des pierres lancées par des Arabes sur un autobus, à proximité du quartier juif de la Vieille Ville de Jérusalem.

Un véhicule israélien qui circulait cet après-midi sur la route 55 entre Maalé Shomron et Alfeï Ménashé, en Samarie, a été caillassé et endommagé par des émeutiers palestiniens. On ne signale pas de victimes. Tsahal ratisse le secteur.


Les Algériens veulent une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français, a déclaré mardi à Alger le ministre algérien des moudjahidine (anciens combattants) Mohamed Cherif Abbas. "Au regard des crimes perpétrés par ce colonisateur contre un peuple sans défense et compte tenu de leur impact dans l'esprit même des générations qui n'ont pas vécu cette période, sachant que tout un chacun connaît les affres subies par notre peuple, les Algériens veulent une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre", a dit le ministre dans un entretien à l'agence APS. Le président français François Hollande, qui doit effectuer une visite en décembre en Algérie, a reconnu la répression sanglante de la manifestation d'Algériens du 17 octobre 1961 à Paris.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 30 Oct 2012, 19:36

Dans une interview publiée par l'hebdomadaire Paris Match à l'occasion de sa visite de 48 heures en France qui débute demain mercredi, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a estimé qu'une opération militaire contre l'Iran profiterait aux Etats arabes, car elle débarasserait la région d'une menace potentielle et apaiserait les tensions au Moyen-Orient. "Cinq minutes après, contrairement à tous ceux qui sont sceptiques, je pense qu'un sentiment de soulagement se répandrait dans toute la région", a souligné Netanyahou. "L'Iran n'est pas populaire dans la région, loin de là, et des gouvernements, tout comme leurs citoyens, ont compris qu'un Iran nucléaire serait dangereux pour eux, pas seulement pour Israël", a-t-il ajouté.

Lieberman : "Les évènements en Syrie démontrent le danger d'une restitution du Golan"
Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman s'est rendu ce matin sur le plateau du Golan. "En aucun cas, il n'y aura de négociations sur une restitution du Golan tant que je serai membre du gouvernement", a -t-il déclaré. "La loi israélienne s'applique au Golan depuis l'époque de Menahem Begin ce qui implique que le plateau du Golan est l'équivalent de Tel Aviv ou Holon. Les derniers évènements en Syrie démontrent le danger d'une restitution du Golan. Il y a en Syrie des membres des organisations islamistes les plus extrémistes, liés à Al Qaïda et au Jihad mondial, qui pourraient bien s'installer sur les bords du lac de Tibériade", a ajouté Lieberman.


Le site Opexnews rapporte que 6 jours après qu’une quarantaine de containers ont été détruits au sud de Khartoum sur un site de stockage de la plus grande usine d’armement d’Afrique, la 22ème flotte iranienne composée de 2 navires revient à Port Soudan, le principal port du Soudan.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mer 31 Oct 2012, 21:31

Dans la famille maboula, je demande.. gideon Levy.

Gideon Levy, le baron de l’industrie du mensonge

On ne présente plus le journaliste Gideon Levy ni le quotidien Haaretz. Une paire israélienne qui sert de référence à tous les antisionistes que compte la planète. Une qualité qui sert de paravent à ceux qui ont la haine du Juif. Il y a peu, ce couple indigeste avait diffusé un article étayé par un sondage assurant que « La plupart des Israéliens sont favorables à un régime d’apartheid en Israël ». Après le tollé causé par cette affirmation, un article correcteur intitulé « Nous nous sommes trompés mais… » est venu tenter d’amender l’effet négatif d’une lecture précipitée de cette enquête d’opinions mais non pas désintéressée.

Gideon Levy a, en effet reconnu que « Le titre de (son) article la semaine dernière était trompeur. La plupart des Israéliens Laughing sont en faveur d’un régime d’apartheid, Question mais seulement si les territoires occupés sont annexés ; toutefois, la plupart des Israéliens s’opposent à l’annexion ». ‘’Erreur’’ ( ?) de lecture cruciale escamotée par l’idéologie nauséeuse qui traine dans ce milieu de gauche et qui a en sainte horreur tout nationalisme forcément « raciste » dixit Lévy. Un texte qui lui permet de persister et de signer son accusation de « racisme ».


Un ‘’racisme’’ anti-arabe qui voit cependant une communauté musulmane d’environ vingt pour cent de la population s’épanouir et jouir d’un régime politique que jalousent tous les autres peuple arabes.


Un ‘’racisme’’ dont les tenants se voient confrontés depuis l’an 1948, voire auparavant, à une haine farouche et une tentative d’éradication de leur pays. Toutes deux niées par ‘’l’humaniste’’ que se prétend être ce journaliste.


Peut-on en effet reprocher aux Israéliens de vouloir protéger leur pays, leur culture et leur mode de vie ?


Peut-on les critiquer d’avoir construit des clôtures de sécurité que d’autres idéologues nomment à dessein de ‘’séparation’’ ?


Peut-on oublier l’histoire qui a vu les Juifs n’être que des citoyens de seconde zone en terre d’Islam mais aussi ailleurs ?


Peut-on ignorer l’antisémitisme actuel qui sévit un peu partout y compris au sein de l’occident et reprocher à cette grosse minorité, apeurée, de vouloir protéger son lopin de terre de l’Islam, lieu qui lui permettra de vivre dignement et en sécurité ?


En conclusion de son article correcteur trompeur, Gideon Levy demande à ce qu’on lui apporte « un autre sondage fiable qui prouve que la société israélienne n’est pas aussi raciste et nationaliste que présentée dans cette enquête. Ce serait vraiment bien faire les choses ».

L’exemple vérifié d’un nombre de plus en plus croissant de ‘’Palestiniens’’ demeurant à Jérusalem, demandant et obtenant la nationalité israélienne suffira t-il à contenter la demande ? Comment sinon expliquer que ceux-ci désirent vivre au sein d’un peuple souhaitant l’installation de « l’apartheid » en son sein ?


La demande d’un sondage similaire sur les Juifs au sein des populations frontalières ‘’palestinienne’’, libanaise, syrienne, jordanienne ou encore égyptienne relativisera t-elle le résultat de l’opinion israélienne ? Des populations arabes nationalistes au possible et, faut-il le rappeler, nettoyées de toutes présences de Juifs depuis plusieurs décennies et où règne l’antisémitisme d’état.


Gideon Levy et ses employeurs connaissent ces données mais ont préféré les taire pour mieux, a contrario, accabler le peuple israélien.


Ben Dror Yemini, journaliste de Maariv avait baptisé Gideon Levy de « Baron de l'industrie du Mensonge ». On ne peut plus effectivement douter qu’il existe une industrie anti-israélienne où tous les coups sont permis tant qu’ils nuisent aux intérêts et à la légitimité de l’Etat juif. Une industrie prospère qui autorisent les idéologies brune, verte et rouge à s’épanouir et à l’antisionisme à devenir un mobile justifié d’actions contre l’Etat d’Israël et ses soutiens, juifs pour la plupart.


Une industrie qui confirme d’une part que l’antisionisme se révèle n’être au final que le paravent de l’antisémitisme si cher à ceux qui se référencent à cette source putride mais aussi l’adage qui assure que ceux qui s’assemblent idéologiquement se ressemblent.

On se souvient du dérapage assez criminel (puisqu'il incitait à la haine antisémite) du site du CCLJ quand Oury Wesoly, plus vite que son ombre, sautait sur l'occassion de dénigrer un juif fantomatique de droite, Sam Bacile, pour son film satirique sur l'Islam. L'occasion était trop belle pour Wesoly, dont on sait qu'il lui manque parfois le temps de bien vérifier ses diffamations à cause de son empressement habituel de ne pas tolérer ceux qui n'ont pas la même conception de "tolérance" que lui. Des textes disparus du site, mais documentés sur le site philosemitisme en témoignent encore.

Maintenant c'est le tour de défendre l'article d'incitation à la haine de Gideon Levy, grand ami du CCLJ, qui raconte du n'importe quoi concernant une enquête en Israël http://www.cclj.be/article/2/3726

Pour défendre Levy et surtout dénigrer la population israélienne, Wesoly se change en spécialiste en statistique (sic) et utilise une critique pas trop bien réussie et confirmer que les israéliens ne sont que de sales racistes ...

Par contre quand on signale par le site qu'il y a des critiques très sérieuses de leur ami Gideon Levy que l'on retrouve ici http://m.guardian.co.uk/commentisfree/2012/oct/26/israel-arabs-not-apartheid? cat=commentisfree&type=article et http://blogs.timesofisrael.com/haaretz-gideon-levy-and-the-israel-apartheid-canard/

qui déconstruisent totalement le "canard" de Levy, le CCLJ refuse de publier cette réaction.

Même ici http://honestreporting.com/haaretz-apartheid-clarification-too-little-too-late/

qui informe d'un autre texte sur Ha'aretz http://www.haaretz.com/opinion/most-of-us-don-t-want-apartheid.premium-1.472660

et qui nous informe des excuses tardives de Gideon Levy, tout ce dont le site du CCLJ ne vous informerez pas (merci les Claims et la fondation de subsidier de tels textes orduriers sur le site du CCLJ) . Même si ces excuses de Levy sont assez hypocrites c'est assez significatif comme tout le monde le sait bien que la "gôche" ne se trompe "jamais"...

Hier nous avons envoyé un email concernant l'obsession anti-Israélienne sur le site du CCLJ concernant l'article rempli de fausses conclusions par l'ami du CCLJ, Gideon Levi, donc Oury Wesoly prenait la défense du faux ("une fois n'est pas coutume" concernant ce type de faits serait un sérieux understatement). et en plus le refus de publier les correctifs en commentaire.... très démocratique le site du CCLJ, subsidié avec l'argent des victimes de la Sho'ah par la Claims Conference et la Fondation du Judaisme. http://www.cclj.be/article/2/3726

Nous avons communiqué hier les articles qui corrigeaient ce faux ainsi que les excuses de Gideon Levy. Pour les excuses d'Oury Wesoly il faudra les marquer aux calendes grecques...comme d'habitude.

Ici encore un dans Ha'aretz même http://www.cclj.be/article/2/3726 avec le titre ‘Apartheid’ poll: Errors that traveled round the world

Donc Oury Wesoly et le site du CCLJ doivent se sentir moins seuls pour dénigrer le peuple juif d'Israël dans notre pays. Ils sont rejoint gaiement par Nordine Saidi, renvoyé du Mrax (Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie, association belge - de nombreuse associations pacifistes belges sont remplies d'antisémites en Belgique, pays ou l'immigration, les associations pro-palestiniennes et l'islamisme sont bien plus importantes qu'en France) pour antisémitisme, ami de Dieudonné et membre du parti islamo-fasciste égalité.

Celui-ci fait aussi l'éloge de Gideon Levy sur son blog: "Israël. L’apartheid, sans honte ni sentiment de culpabilité".


Les blogs anti-israéliens et autres antisémites en Belgique peuvent donc se réjouir qu'ils ne sont pas seuls dans ce pays à dénigrer le peuple juif d'Israël, ils sont allégrement rejoints par ceux subsidiés avec l'argent des victimes de la Sho'ah..

Merci Victor.
Gilles Paris avait repris l'article de Gideon Levy.
Les délateurs d'Israël sont nombreux : aussi nombreux que les antisémites. Je pense d'ailleurs que les deux font la paire.
Macina a très justement écrit à propos des soi-disant "excuses" de Levy qu'il s'agissait d'une "palinodie alambiquée et suintante de mauvaise foi".
Ceux qui prétendent qu'on ne peut être à la fois Juif et antisémite (je voulais dire antisioniste) ont tout faux. Chaque jour nous en apporte de nouvelles preuves.


(sic)--

prinu:
gidéon Levy, le genre de juifs d'extréme gauche antisioniste, souvent antisémites, ultraminoritaires ni représentatifs, mais cités comme exemple et pain béni par les palestinistes, avec jubilation entre deux fous-rires, avec, en rigolant, les commentaires "vous voyez bien ce qu'ils sont en majorité, racistes, heureusement qu'il y a ces rares juifs pacifistes..(hu-hu !) détruisons Israel".
Du choux-gras et du mou pour les chats. comment voulez vous avec ces gens là éviter d'alimenter psychologiquement et fanatiser des islamistes ou des pro-palestiniens, quand des juifs d'extréme gauche diffament honteusement un état démocratique, de l'intérieur. Pour l'extréme gauche, une démocratie, c'est déja bien trop de droite, leur révolution passe par la destruction de la démocratie, par tout les moyens. Pour eux, un socialiste est un affreux fashiste raciste de droite.

Au moins, vous avez la preuve de la liberté de la presse en Israel. Vous verrez assez peu de journaux iraniens ou de gaza disant du mal des sociétés islamistes, sans etre tous alignés sur un mur le lendemain et passés par les armes. Comme quoi, la liberté d'expression n'est pas une galéjade en Israel.
Vous pourrez constater d'ailleurs que ce gidéon levy est cité, invité et applaudi par tout les milieux d'extréme gauche révolutionnaire et palestinistes.


Dernière édition par prinu le Jeu 01 Nov 2012, 14:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 14:19

Shimon Pérès rencontrera Vladimir Poutine le 8 novembre à Moscou (Kremlin)
Chacun aura un pistolet à eau et des frites acidulées.

Selon le décompte mensuel des tirs de projectiles depuis l'entité d'apartheid islamique de Gaza sur le territoire israélien, les terroristes palestiniens ont tiré 184 missiles en octobre 2012, 25 en septembre, 753 depuis le début 2012, 676 en 2011 et un total de 15.754 depuis 2001.

Syrie : le CNS accuse le manque d'appui de la communauté internationale d'être responsable de la montée de l'islamisme dans le pays
Le chef du Conseil national syrien (CNS), la principale coalition de l'opposition syrienne, a imputé jeudi la montée des islamistes radicaux en Syrie au manque d'appui de la communauté internationale à la rébellion contre Bachar al-Assad. La communauté internationale est responsable, en raison de son manque de soutien au peuple syrien, de la croissance de l'extrémisme en Syrie, a affirmé jeudi Abdel Basset Saida, en réponse aux propos de la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, qui a réclamé une opposition élargie capable de résister aux extrémistes islamistes.

Le Qatar épinglé par Amnesty International pour les violations de la liberté d'expression
Philip Luther, le poète qatari Mohammad al Ajami serait en détention depuis un an "en raison de l'exercice du droit à la liberté d'expression pacifique qu'il a utilisé en écrivant des poèmes politiques inspirés du Printemps arabe et pour avoir salué la révolution tunisienne, exprimant ses souhaits que de telles révolutions aient lieu dans les pays du Golfe et au Qatar".

L'influent théologien qatari d'origine égyptienne cheikh Youssef al-Qaradaoui, 86 ans, est hospitalisé à Djeddah, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, a indiqué le prédicateur saoudien, cheikh Salman al-Audah."Cheikh al-Qaradaoui a été admis dans un hôpital spécialisé à Djeddah, prions pour lui", a annoncé Salman al-Audah sur son compte Twitter, sans indiquer les raisons ou la date de son hospitalisation. al-Qaradaoui est proche du Hamas, justifie les attentats suicide, n'est pas avare de déclarations antisémites et a, à plusieurs reprises glorifié la politique d'Hitler. "La seule chose que j'espère, au crépuscule de ma vie, c est que Allah me donne l'opportunité d'aller au pays du jihad et de la résistance, ceci même sur un fauteuil roulant. Je tuerai les ennemis d'Allah, les Juifs"...
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 14:30

Égypte : la Shariah doit être la base de la Constitution
Les Frères Musulmans en Égypte ont déclaré que la Shariah islamique doit être la base de la nouvelle Constitution égyptienne, et que la législation doit être basée sur le code pénal islamique. Les Frères ont également affirmé qu'un pays gouverné par Shariah ne deviendrait pas une théocratie, c'est-à-dire une société dans laquelle le Gouvernement est exercé par l'autorité religieuse.
nb: c'est bien halloween, ce soir, pas le premier avril..

L'Académie mondiale des arts, de la littérature et des médias a décidé de récompenser la chanteuse israélienne d'origine iranienne Rita, pour son nouvel album, "Mes Joies," dans lequel elle chante en persan.

Le ministère de l'Intérieur égyptien annonce avoir arrêté douze militants islamistes, dont un Tunisien et un Libyen, soupçonnés d'avoir préparé des attentats en lien avec Al Qaïda. Ces militants appartiennent à des cellules qui opéraient au Caire et dans une zone située dans le désert, entre la capitale et la grande ville d'Alexandrie.

Après que le Premier ministre turc a prévenu que l'UE risquaient de "perdre" la Turquie si elle ne l'admettait pas en son sein d'ici un an, Angela Merkel a déclaré mercredi à Recep Tayyip Erdogan en visite en Allemagne, que l'Union européenne poursuivrait de bonne foi ses négociations en vue de l'adhésion de la Turquie et ce, malgré des désaccords persistants.

Mais de quelle perte s'agit il ? Expliquez: ne pas avoir la turquie dans l'europe, c'est un gain pour l'europe,sur tout les plans, économique, culturel, etc..

Famille juive agressée à Genève : la CICAD salue l’arrestation d’un suspect
En décembre 2011, un père de famille, juif orthodoxe, avait été poignardé devant les yeux de sa famille sur le parking du Museum d’Histoire naturelle à Genève. L’agression s’était déroulée alors qu’il s’apprêtait à ranger une poussette dans le coffre de sa voiture. Grièvement blessé, il avait été hospitalisé d’urgence aux soins intensifs.

France : un imam expulsé pour antisémitisme
L'imam Mohamed Hammami, responsable religieux de la mosquée Omar, située dans le 11e arrondissement de Paris, a été expulsé mercredi du territoire français, annonce le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Il a été éloigné vers la Tunisie, pays dont il est ressortissant, précise-t-il dans un communiqué. Le ministre considère que les faits reprochés à Mohamed Hammami sont "particulièrement graves". "Il a tenu des propos ouvertement hostiles envers les valeurs de la République. Il a valorisé le djihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence et aux châtiments corporels contre les femmes", précise le texte

Un Français arrêté à Munich pour des attentats au Maroc en 2003
La police allemande a arrêté un ressortissant français âgé de 37 ans recherché par les autorités marocaines pour son implication présumée dans les attentats à la bombe commis en 2003 à Casablanca.

Un tribunal du Caire a rejeté un recours demandant l'annulation des accords de paix israélo-égyptiens. La Cour des affaires administratives, à l'origine de cette décision, a indiqué ne pas être habilitée à traiter ce dossier, lié aux intérêts souverains de l'Egypte. Ces intérêts sont la prérogative de la présidence égyptienne et non de l'appareil judiciaire égyptien, a-t-elle ajouté.

M. Netanyahou effectue une brève visite de deux jours en France pour évoquer notamment avec le président François Hollande l'Iran et la lutte antiterroriste. Les deux dirigeants rendront hommage jeudi à Toulouse aux 4 victimes juives de la tuerie de l'école Ozar Hatorah de mars dernier.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 14:32

Tunisie : démantèlement d'une cellule terroriste qui préparait le kidnapping de membres de la communauté juive
La garde nationale tunisienne a démantelé une cellule terroriste qui préparait l'enlèvement avec demande de rançon de plusieurs membres de la communauté juive du pays, révèle Al Hacad, un hebdomadaire local. La cellule était dirigée par un ancien officier de police qui était en charge de la protection de la communauté juive qui recrutait de jeunes Tunisiens en vue de cette opération dont le but final était le départ de la totalité de la communauté juive de ce pays. L'ex-policier conduisait un véhicule immatriculé en Libye et détenait des armes et des munitions.

Tunisie : démantèlement d'une cellule terroriste qui préparait le kidnapping de membres de la communauté juive
La garde nationale tunisienne a démantelé une cellule terroriste qui préparait l'enlèvement avec demande de rançon de plusieurs membres de la communauté juive du pays, révèle Al Hacad, un hebdomadaire local. La cellule était dirigée par un ancien officier de police qui était en charge de la protection de la communauté juive qui recrutait de jeunes Tunisiens en vue de cette opération dont le but final était le départ de la totalité de la communauté juive de ce pays. L'ex-policier conduisait un véhicule immatriculé en Libye et détenait des armes et des munitions.

--

Pas vu à la télé : 32.800 tonnes de marchandises sont entrées à Gaza la semaine dernière

La semaine dernière (21-27 octobre 2012), 1108 camions transportant 32.800 tonnes de marchandises sont entrés dans la bande de Gaza via Israël. Les marchandises livrées incluaient 351 camions remplis de matériaux de construction. Également au cours de la semaine, 178 membres d’organisations internationales sont entrés en Israël et 116 sont entrés dans la bande de Gaza. En outre, 222 patients palestiniens sont entrés en Israël et en Judée et Samarie afin de recevoir des soins.

Le quotidien: ceux qui vivent dans une ville et travaillent dans une autre ville, en France, ont des trajets plus longs et embetants que les gazaouites qui gérent leur ville eux meme souverainement et ne subissent AUCUNE occupation, pas la moindre. Une ville libre et cité de cocagne.


Dernière édition par prinu le Jeu 01 Nov 2012, 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 14:39

Citation :
La semaine dernière (21-27 octobre 2012), 1108 camions transportant 32.800 tonnes de marchandises sont entrés dans la bande de Gaza via Israël. Les marchandises livrées incluaient 351 camions remplis de matériaux de construction. Également au cours de la semaine, 178 membres d’organisations internationales sont entrés en Israël et 116 sont entrés dans la bande de Gaza. En outre, 222 patients palestiniens sont entrés en Israël et en Judée et Samarie afin de recevoir des soins.

Où sont ceux qui dénoncent le blocus de la bande de Gaza ?
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 15:01

Peut etre dans leurs spas et piscine de la nomemklatura du Hamas à Gaza, filmée en catimini il y a cinq ans (d'un luxe inoui, - véridique- parmis d'autres villas - une vidéo en caméra cachée montrait le traffic d'arme à la télévision francaise, on voyait des gardes du corps à la piscine. Le journaliste arabe faisait semblant d'etre un trafiquant proposant une cargaison, en amenant une arme échantillon sur une table prés de la piscine, ou d'autres armes étaient déja posées avant pour comparer les références..)

Et en France ils parlent révolution tout en prenant des déjeuners à la maison du caviar, ou écologie tout en prenant leurs voitures pour aller à Deauville.
Pour discuter comment mieux diffamer Israel, ou parler du complot judéo-maçonnique du 11 septembre, ils louent des salles bien plus chéres que le has-been Fouquet's (parmis les salles les moins chéres des champs élysées).

--
SUITE:

En vue de la saison des récoltes, 23 camions chargés de marchandises sont également sortis de la bande de Gaza à travers le passage de Kerem Shalom. Les exportations comprenaient surtout du platane et du basilic.

Le transfert de marchandises vers la bande de Gaza est coordonné par le gouvernement israélien et par le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) qui est responsable de l’acheminement de l’aide à la fois dans la région de Judée et Samarie et dans la bande de Gaza.

Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires aide quotidiennement les Palestiniens en matière de santé, d’éducation, d’agriculture et d’infrastructure.

--

Echangeriez vous votre voisin belge ou suisse contre les terroristes du Hamas .



Dernière édition par prinu le Jeu 01 Nov 2012, 15:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 15:06

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et le président François Hollande rendent hommage ce jeudi à Toulouse aux victimes de Mohamed Merah lors d’une cérémonie au collège-lycée Ozar Hatorah, où trois enfants et un enseignant avaient été tués. La cérémonie est prévue à 13 h 30 et rassemblera élèves, parents et personnel de l’école, ainsi que des élus locaux et des responsables de la communauté juive de la ville, la quatrième en France avec 20 000 membres.

Catherine Ashton cueille des olives à Ras Karkar pendant qu’on massacre par milliers en Syrie ou qu’on tue à Beyrouth

Catherine Ashton diffame Israel depuis des années comme elle respire

Les déplacements et priorités de Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, sont riches d’enseignements. D’autant que l’UE vient de se soir attribuer le Prix Nobel de la Paix. Au cours de son récent voyage au Moyen-Orient elle s’est rendue au Liban, à Jérusalem – et non pas en Israël - et dans « le territoire palestinien occupé » - selon l’UE. Territoire où elle a cueilli des olives dans un geste de soutien...La Syrie où il y aurait plus de 35.000 morts à ce jour n’était pas au programme...
Une visite de Catherine Ashton au Moyen-Orient pour quoi faire ? Liban
On peut se demander quel sens peut avoir le Prix Nobel de la Paix, attribué parfois à des terroristes comme Yasser Arafat, décerné aujourd’hui à l’Union européenne dont on peut s’interroger quant à ce qu’elle aurait fait pour le mériter....Ainsi la récente visite de Catherine Ashton, sa « haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité » laisse-t-elle perplexe. Certes, avant sa visite, débutant par le Liban, celle-ci a condamné l’attentat perpétré à Beyrouth dans un communiqué style langue de bois, allant jusqu’à évoquer ce que seraient des efforts faits au Liban pour promouvoir « une culture de dialogue » Mais elle ne dit rien des probables coupables syriens ni de la main mise du Hezbollah sur le Liban. Il est vrai que l’UE a décidé récemment e ne pas mettre ce groupe sur la liste des organisations terroristes, ce qui est scandaleux Un Hezbollah, impliqué dans un attentat anti-israélien en Bulgarie, qui fait partie de l’UE, et qui possède quelque 50.000 missiles, comme le rappelait récemment l’ambassadeur d’Israël à l’ONU

Jérusalem, où ça ?
La haute représentante s’est rendue ensuite à « Jérusalem » qui n’est pas en Israël selon l’UE. Elle y a rencontré les dirigeants israéliens, leur expliquant que « que la coopération et la collaboration est la meilleure voie à suivre, même lorsque les temps sont durs ». Ne sachant sans doute guère que le Premier ministre israélien réclame des négociations depuis que Mahmoud Abbas a décidé de les rompre. Ne sachant sans doute pas non plus qu’Israël coopère au quotidien, grâce au travail de commissions mixtes, avec l’Autorité palestinienne. Sans compter l’aide que lui apporte Israël, ainsi qu’à la Bande de Gaza. Ce que détaillait pourtant, le vice-ministre des Affaires étrangères israélien, Danny Ayalon, en s’adressant en septembre dernier au Comité Ad Hoc qui œuvre pour maintenir l’Autorité palestinienne en vie et a fort à faire..Le ministre israélien précisait alors que si des donateurs, arabes notamment n’ont pas tenu leurs engagements, ce qui explique une partie des difficultés de l’Autorité palestinienne, celles-ci sont également le produit d’une gabegie palestinienne Et il ne mentionnait pas la corruption et le népotisme endémiques....

Quelles frontières pour un État palestinien, allant souvent du Jourdain à la Méditerranée dans les déclarations officielles palestiniennes ?
En faisant ce type de déclaration Catherine Ashton ne remet d’ailleurs pas en question les déclarations de Mahmoud Abbas qui a trouvé mille et un prétextes pour ne pas reprendre de négociations de paix avec Israël – évoquant constructions, retour des réfugiés, etc. - lorsqu’il affirme qu’il reprendra celles-ci si l’Assemblée générale des Nations unies accorde en novembre à « la Palestine » le statut de « État observateur ». Abandonnant donc ses exigences actuelles, pourtant présentées comme incontournables. Ce qui est fort peu vraisemblable...

D’autant que, comme vient de le montrer récemment encore l’Observatoire des médias Palestiniens, Palestinian Media Watch, dans ses déclarations en interne ou sur ses pages Facebook – deux - Mahmoud Abbas affirme souvent que « la Palestine » va du Jourdain à la Méditerranée. Affirmation reprise par des officiels palestiniens...
Cueillette des olives et hécatombe en Syrie
Faisant fi de ces réalités Catherine Ashton va cueillir en toute quiétude des olives dans un village palestinien dans une zone contrôlée par Israël avec Salam Fayyad....Petite escapade champêtre pour montrer sa « solidarité » dit le Premier ministre palestinien
Et pendant ce temps on continue à tuer des civils en Syrie....le nombre de morts, des civils surtout, dépassant en cette fin octobre les 35.000, selon l’AFP...
voir : lorientlejour.com Sans compter les réfugiés qui se comptent par milliers....Bien entendu la haute représentante est « préoccupée » par la question et donne dans l’humanitaire en dégageant des fonds. Et dit espérer un cessez-le-feu permettant, selon elle, un « processus politique »...

Abandonner la Pologne, etc, et les soit disant "peuples inférieurs de l'est, dont les juifs, etc.; qu'on laissait massacrer et gazer sans rien faire en espérant que les francais, non, ils n'oseraient pas le faire ici, voyons..", en 1939, etc.., était un processus politique.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 15:27

La police norvégienne a renforcé la sécurité autour de la synagogue principale d’Oslo, après qu’un musulman a menacé de «protéger» la communauté juive avec un « fusil d’assaut AK-47 et un permis de chasse. »

Ubaydullah Hussain, un norvégien de 27 ans appartenant à l’organisation islamiste radicale Profetens Ummah, a été arrêté la semaine dernière après avoir proposé, sur Facebook, ses services: « je vais leur donner une protection… Dès que je reçois mon permis de chasse et mon AK47 ! »



Hussain, un ancien arbitre de football qui est né et a grandi en Norvège, a également déploré l’absence de morts dans une fusillade à l’extérieur de la synagogue en 2006.

Ervin Kohn, responsable de la communauté juive de Norvège, affirme que la police ne fournit pas de protection en dehors de la synagogue de la rue Hanshaugen à Oslo, et que les décideurs de la police ne sont pas pro-actifs dans leur lutte pour la protection des juifs.
« Nous nous sentons comme des citoyens que l’on néglige. Cela nous met mal à l’aise au regard de ce qui s’est passé à Toulouse et à Malmö! » a expliqué Kohn.

En Mars, Mohammed Merah, un islamiste radical français, a tué trois enfants et un rabbin dans une école juive de la Toulouse. Le mois dernier, une charge explosive a explosé en dehors de la seule synagogue de Malmö.

Kohn a déclaré que depuis la semaine dernière, il y a eu une protection policière à l’extérieur de la synagogue principale d’Oslo, la capitale, qui abrite la plupart des membres de la communauté juive de la Norvège, soit environ 700 personnes.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 16:00

Je veux y retourner, c'est à voir pendant les vacances


Les synagogues du comtat venaissin(vaucluse)

Avignon, Carpentras et Cavaillon

Les Juifs étaient nombreux depuis le Moyen Age dans le midi de la France et notamment dans le Comtat. Leur situation comme partout fut souvent incertaine. Les mesures vexatoires et discriminatoires ne leur manquèrent pas. En 1320, ils furent chassés du Comtat; en 1342, autorisés à y revenir.


Ils devaient payer des redevances spéciales, résider dans des quartiers spéciaux et se distinguer par des marques extérieures. Cependant, ils finirent par s'établir solidement. Ils furent autorisés à exercer publiquement et librement leur culte et à se construire des synagogues.


Le Comtat conserve celles de Carpentras et de Cavaillon. Elles ne remontent qu'au XVIIIe siècle. Ce sont pourtant de très rares, donc précieux, et très beaux témoignages, sinon sur l'architecture religieuse au moins sur les lieux de culte.


Elles ne sont pas, en effet, l'œuvre de membres de la communauté juive réédifiant sur la terre d'exil le temple de Salomon. Elles sont dues à des artistes ou à des artisans chrétiens ou travaillant aussi bien pour des chrétiens que pour des Juifs. Technique et style sont ceux de l'histoire générale adaptés à des besoins particuliers.


La synagogue peut comprendre - et nous verrons qu'elle comprend effectivement à Carpentras - des locaux nombreux, mais le lieu de culte est essentiellement une grande salle de réunion divisée en deux parties, haute et basse, le rez-de-chaussée étant pour les hommes et la galerie supérieure pour les femmes.


Le lieu sacré est l'armoire où est conservée la Thora, c'est-à-dire la Loi. Le culte consiste principalement dans la lecture de la Thora. Un mobilier rituel particulier: le fauteuil de Moïse, les chandeliers à sept branches, s'ajoute à des bancs, comme on en trouve dans toutes les salles de prière.






(origine: site internet du prieuré saint hilaire (abbaye).

La synagogue d’Avignon est située au cœur de l'ancienne carrière, à l’emplacement de l’ancienne synagogue du XVIIIe siècle qui avait brûlé entièrement en 1845.



L’édifice de style néo-classique, construit en 1846 par Joseph-Auguste Joffroy (infos), architecte du département du Vaucluse*, est original par son plan centré. Deux colonnades superposées soutiennent la tribune et une coupole percée d’un oculus central.


* Par décret impérial du 17 mars 1808 (texte), le culte israélite a pu se voir attribuer des bâtiments par l'Etat, mais cette possibilité est restée peu utilisée.

Son mobilier liturgique, conçu et exécuté en même temps que l’édifice se caractérise par une estrade circulaire au centre, des stalles en bois tout autour et le tabernacle abritant les rouleaux de la Torah. Cette disposition centrée est rare dans la typologie des synagogues.

Le système concordataire reconnaît les cultes catholique, luthérien, réformé et juif, ce qui entraîne leur organisation et leur financement par l’État en tant que services publics. Pour gérer les questions de bâtiments, l’administration des Cultes crée en 1848 les architectes diocésains, fonctionnaires chargés des travaux nécessaires aux cathédrales, évêchés et séminaires, qu’elle finance depuis 1824, et du contrôle des travaux sur les édifices paroissiaux ou consistoriaux (églises, temples, synagogues, presbytères) qu’elle subventionne depuis 1802 et 1808.

La communauté juive de Carpentras comptait deux mille membres au XVIIe siècle, proportion considérable puisque la population totale de la ville n'atteignait pas dix mille habitants. Dès la fin du XIVe siècle, l'évêque l'avait autorisée à se bâtir une synagogue. Ils habitaient alors près des remparts un quartier appelé la Fournaque.

Sous Louis XI, une buIle du pape les autorisa à s'établir au milieu de la ville. Le ghetto formait deux rues: rue de la Galafet et rue de la Muse. Elles étaient fermées la nuit. Ne pouvant s'étendre, ils construisirent en hauteur et leurs maisons atteignirent, dit-on, sept et huit étages. Bien entendu, ils y avaient transporté leur synagogue.


Celle-ci, devenue trop petite, fut reconstruite, sous l'évêque Imbert, entre 1741 et 1743. La communauté juive était riche et ses projets grandioses. Le monument, dit-on, atteignait la hauteur de la cathédrale et devait monter plus haut, quand l'évêque jugea que c'était aller trop loin et leur signifia de s'arrêter. Un tableau au Musée de Carpentras conserve le souvenir de ce projet.

Cette synagogue du XVIIIe siècle est la synagogue actuelle, près de l'hôtel de ville. Mais le reste du ghetto a été démoli au XIXe siècle, avec les constructions avoisinantes, pour aérer l'intérieur de la ville. L'espace ainsi libéré est devenu la principale place de Carpentras, sur laquelle se dresse la synagogue.


Elle n'a rien de monumental, rien qui de l'extérieur en indique l'importance et la destination. Une porte basse sans ornements donne sur un vestibule. Un escalier étroit monte à la salle de culte. Un autre descend à des pièces qui nous font mieux connaître la vie de la communauté juive. Il y a là notamment la boulangerie, où l'on fabriquait les pains azymes jusqu'au début du XXe siècle, et un bassin du XIVe siècle, le mikvé, d'une superficie d'environ 13 m², où les femmes et les fiancées la veille de leurs noces, venaient s'immerger.



Dans une paroi de la salle, l'armoire où est enfermée la Thora. A la galerie, où l'on accède par des escaliers avec rampe en fer forgé, le fauteuil de Moïse. De très beaux lustres en fer forgé complètent l'ameublement, sans parler de bancs utilitaires. Atmosphère de piété solide, bien équilibrée, sans concession à l'élégance du décor, mais accueillante et confiante.

Visites libres


Adresse: place Maurice Charretier.

Tél: +33 (0)4 90 63 39 97.

Ouvertures: lundi au jeudi: 10h-11h30 / 15h-16h30 (toutes les 1/2h).

vendredi: 10h-11h30 / 15h-15h30 (toutes les 1/2 h).

Fermeture: week-end, fêtes juives (dates à l'Office de Tourisme).

Visite libre: toute l'année.

Tarif: gratuit.




Visites guidées


Ouverture: avril à octobre par un guide conférencier (1h30.)

Renseignement à l’Office de Tourisme.

Départ: Office du Tourisme, place Aristide Briand.

Tél: +33 (0)4 90 63 00 78.

Tarifs: 4 € / 10 à 18 ans: 2.50 € / -6 ans: gratuit.

--

Association Culturelle des Juifs du Pape

Tout a commencé avec cette phrase, de Roger Ascot dans la revue l’Arche: "On les visite comme des pièces de musée", faisant allusion à quelques descendants des juifs du pape, les considérant comme "une espère en voie de disparition" !


C’était sous estimer la ténacité de ces juifs, présents depuis 20 siècles sur le sol du Comtat Venaissin et d’Avignon, territoires français de la Papauté durant près de 5 siècles et refuge pour les juifs expulsés du Languedoc (1394) et de la Provence (1501), tout au moins pour ceux qui ne s’étaient pas résignés à la conversion ou à l’exil.


Accrochés à ces lieux, ils ont survécu malgré la ségrégation, les brimades, les tentatives d’expulsion et l’enfermement dans les juiveries puis dans les carrières ; grâce aussi à une forme de tolérance qui leur faisait trouver ces lieux plus hospitaliers que le royaume de France voisin;


En effet, c’est un miracle qu’ils n’aient pas disparu! Depuis 1634, le nombre de Carrières (de rues) dans lesquelles ils avaient le droit d'habiter était réduit à 4: Carpentras, Avignon, Cavaillon et l’Isle-sur-la-Sorgue.


En 1791, dès qu’ils ont été reconnus comme citoyens français, les Carrières se sont vidées. Ils se sont assimilés à la société française, devenant des "français provençaux de confession juive", ni ashkénaze, ni séfarade.


Siège: Musée Juif Comtadin

Rue Hébraïque - 84300 - CAVAILLON

Tél: +33 (0)4 90 72 26 86



Nous sommes mieux renseignés sur la construction de la synagogue de Cavaillon, qui est aujourd'hui un musée.

Plus récente que celle de Carpentras, puisque les travaux ne remontent qu'aux années 1772 et suivantes, elle fut au moins la troisième que posséda la communauté juive de Cavaillon.


La première, au Moyen Age, fut reconstruite dans le courant du XVIe siècle. Celle-là même tombant en ruines en 1769, la communauté décida de la reconstruire, au moins de la restaurer, car il ne semble pas que tout ait été repris de fond en comble. Elle demanda à l'évêque l'autorisation d'emprunter 6.000 livres.


Après quelques difficultés, ce premier prêt fut consenti par des banquiers d'Avignon. D'autres s'y ajoutèrent. L'opération financière totale atteignit 14.000 livres à 5 % et fut régularisée en 1780 par le vice-légat. On peut en suivre l'emploi, au moins en partie.


Du 14 janvier 1772, on a un "prix fait" avec deux maîtres maçons, Antoine et Pierre Armelin, père et fils. Ils devaient démolir la façade et la reconstruire en pierre; y ajouter un balcon de bois reposant sur des consoles en fer et, à l'intérieur, creuser une niche pour y placer le fauteuil de Moïse.


Ces premiers travaux, qui sont donc plutôt des transformations ou des améliorations, furent terminés et reçus le 23 avril 1773 par Lambertin, architecte d'Avignon, et Joseph Bertet, maître maçon de CavaiJlon; le prix payé fut de 3.548 livres.



On ne s'en tint pas là. Le 9 novembre 1773, François Isoard, maître serrurier à Cavaillon, s'engage à exécuter en fer le balcon de la façade, ainsi que deux rampes en fer pour l'escalier de la tribune intérieure et le balcon de cette tribune; prix payé 1.464 livres.


Le 18 octobre 1773, la communauté achète une parcelle du terrain voisin pour y loger le tabernacle dans un renfoncement. Puis des panneaux sculptés en pierre et en bois furent demandés à J.-J. Charmot, sculpteur à l'Isle-sur-la-Sorgue.


Le total des quittances retrouvées atteint 8.000 livres; la communauté en ayant emprunté 14.000, il faut admettre qu'un certain nombre de quittances manquent ou qu'une partie de l'emprunt ne servit pas à cette reconstruction.



A Carpentras, sous Louis XV, on pouvait se croire encore sous Louis XIV. A Cavaillon, sous Louis XVI, nous en restons à Louis XV. Preuve nouvelle que, si les grands architectes provinciaux sont au courant de toutes les nouveautés, les petits artisans locaux, surtout dans le Midi, suivent la mode avec trente ou quarante ans de retard.


Dernier témoignage de la présence des juifs du pape, cette synagogue utilisée jusque dans les années 1920-1930, est, avec celle de Carpentras, le dernier exemple de style baroque provençal du Comtat Venaissin.

Synagogue et Musée Juif Comtadin


Ce curieux petit musée occupe l'ancienne boulangerie de la communauté israélite et l'on y peut voir, outre des pierres tombales de l'ancien cimetière des Juifs, la reconstitution du tabernacle de l'ancienne synagogue avec sa torah et ses panneaux de bois sculpté Renaissance.


Y sont également exposés différents objets cultuels ou rituels: assiettes pour la fête de Pâques, fouets de contrition, lampes, manuscrits, imprimés et livres de prières.

Visites


Visites libres


Adresse: rue Hébraïque

84300 CAVAILLON

Tél: +33 (0)4 90 72 26 86

Courriel: museespatrimoine@ville-cavaillon.fr

Fermeture: mardi toute l'année et dimanche du 1er novembre au 30 avril

Horaires: 2 mai au 30 septembre: 9h30-12h30 / 14h-18h

Départ des visites: 9h30, 10h30, 11h30, 14h, 15h, 16h, 17h

Horaires: octobre: 10h-12h / 14h-17h

Départ des visites: 10h, 11h, 14h, 15h, 16h

Tarifs: 3 € - billet commun avec le musée juif comtadin

tarif réduit: 1.5 € (12 à 15 ans - +60 ans)

-12 ans, étudiant: gratuit


Possibilité de visualiser trois films présentant les synagogues de Vaucluse: Carpentras, Cavaillon et Avignon. Ces films réalisés par Jacques Malaterre (L’odyssée de l’espèce).




Visites guidées


Visites surprises: tous les derniers samedis du mois - Gratuit, sur réservation






---

Abbaye prieuré saint Hilaire

Abbaye de Saint-Hilaire
D109 Route de Lacoste

84560 Ménerbes


http://www.prieuresainthilaire.com/






• Lauréat du concours "Un patrimoine pour demain" du magazine Pèlerin.

• Lauréat du prix Point de Vue et Carré Rive Gauche.

• Lauréat du prix Friends of Vieilles Maisons Françaises

• Membre de la Demeure Historique



Distances entre Saint-Hilaire et...


• Apt: 23 km.

• Avignon: 42 km.

• Bonnieux: 7.5 km.

• Cavaillon: 19 km.

• Gordes: 17 km.

• Goult: 8.5 km.

• Lacoste: 2.5 km.

• L'Isle-sur-la-Sorgue: 19.5 km.

• Ménerbes: 3.5 km.

• Oppède le Vieux: 8 km.



Saint-Hilaire, monument historique classé ainsi que ses terrasses en 1975, accueille les visiteurs en visite libre, tous les jours, de 9h à 19h, de la semaine précédent Pâques, jusqu'au 30 juin - de 9h à 20h du 1er juillet à la fin des vacances de la Toussaint, et de 10h à 18h entre le 26 décembre et le jour de l'an.


Tarif 2012: 2 euros par personne (gratuit pour les -18 ans).






Compte tenu de la présence de marches dans la chapelle, les personnes se déplaçant à l'aide d'un fauteuil roulant doivent être accompagnées.


Vous disposerez lors de votre visite de guides en français, anglais, italien, flamand et allemand.



J'y irais, c'est sur

Mais Saint-Hilaire ne saurait s'apprécier à sa juste valeur sans effectuer le parcours pédestre qui emprunte un chemin qui contourne celui-ci par le sud (flèches bleues - parcours d'environ 15 min mentionné dans le guide Provence 2010 du Michelin), à la sortie de la chênaie, la perspective d'ensemble des bâtiments conventuels, ancrés dans l'éperon des murailles bastionnées de ses terrasses, est vraiment exceptionnelle...!



le chemin communal donnant accès à l'abbaye de Saint-Hilaire, située en ZONE B, est ouvert tout l'été au public, hormis les jours où la prévision de danger météorologique d'incendie classent la ZONE B en risque exceptionnel, ou en risque très sévère.

Période de risque exceptionnel


Interdiction totale d'accès à Saint-Hilaire.


A titre d'information, aucune interdiction totale d'accès n'a été prononcée en 2008 en Vaucluse.

OK, je telephonerais avant.

Période de risque très sévère


L'accès à Saint-Hilaire est autorisé entre 5h00 et 12h00.


Dans l'attente de la mise en place d'une signalétique spécifique à l'entrée des chemins communaux d'accès aux massifs forestiers, similaire à celle utilisée sur les plages: drapeaux ►, ► et ►, vous pouvez obtenir des informations sur les conditions d'accès à Saint-Hilaire en période de conditions météorologiques défavorables (ex. mistral violent), en téléphonant au numéro ci-après:


04 88 17 80 00

--

Depuis la terrasse d'accueil, vous accédez à Saint-Hilaire par le vestibule de la chapelle (infos) du XIIIe siècle, d'où deux portes donnent accès au cloître (infos). De la cour intérieure, bordée de deux galeries à colonnes opposées, vous pouvez visiter la salle capitulaire (infos), le chauffoir (infos), le réfectoire (infos), et pénétrer dans la cour du chevet (infos).



Delà, une colonnade composée de fûts de pierre taillée constituant le Jardin de vignes vous guide vers les terrasses (infos) et les oliviers du chemin des Jassines.






Un site fréquenté depuis 2000 ans


Saint-Hilaire, situé au levant de Ménerbes (Minerbia), village perché sur un de ces mamelons escarpés qui courent entre le lit sablonneux du Cavalon et le massif du Petit Luberon, sur une terre qui après avoir appartenu à la dynastie des Agoult, héritiers des seigneuries d'Apt et de Caseneuve (à partir du XIe siècle), sera, dans les années 1250, sous la protection de Charles Ier, comte de Provence, et de son épouse Béatrix.


Son isolement n'était qu'apparent, puisque situé à mi-chemin entre Cavaillon et Apt, et idéalement situé en bordure de la Voie Domitienne Via Domitia, première voie romaine construite à partir de 118 av. J-C en Gaule narbonnaise, afin de relier l'Italie (Suse), après avoir franchit les Alpes au col du Montgenèvre, à la péninsule ibérique, en contournant par le nord le territoire de Massalia, cité grecque indépendante jusqu'en - 48 av. J-C

Les événements
16.11.2012 - La vie religieuse dans les campagnes

à l’époque romaine - APT


18h00 - Musée de l’Aventure Industrielle - 14, place du Postel (Tél. 04 90 74 95 30), conférence par David Lavergne, Conservateur au Service Régional de l’Archéologie (DRAC).


Peu évoqués par la littérature, les cultes émanant des communautés rurales sont de mieux en mieux connus par l’archéologie. Les fouilles effectuées ces dernières années en Provence ont permis de mettre en évidence leurs caractères originaux, que ce soit dans le cadre de la vie domestique ou dans celui de la mise en valeur du territoire.

Entrée libre.

Etc.; nombreux evenements avoir sur leur site:

http://www.prieuresainthilaire.com/page4.html

Flashcodes:
Des QR Codes ont été implantés à différents endroits de l'abbaye: chapelle, chapelle Saint Antoine le Grand et sa fresque, cloître, salle capitulaire, etc, afin d'apporter un contenu ciblé, riche en informations (texte, photos, sons, vidéos) à tous les visiteurs et touristes disposant de smartphones équipés du lecteur flashcode Android.

L'association Les Amis de Saint-Hilaire a pour objectif de participer à la sauvegarde de cet édifice et de favoriser le rayonnement de Saint-Hilaire qui fait partie des monuments exceptionnels qui sont l'âme de notre patrimoine.

Les amis de sainte-hilaire
D109 Route de Lacoste
Abbaye de Saint Hilaire
84560 Ménerbes

Smile
flower
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 16:13

Darius Milhaud est un compositeur français né le 4 septembre 1892 à Marseille, au 1, place Félix Baret, et mort à Genève (Suisse) le 22 juin 1974.



Il est issu de l’une des plus vieilles familles juives de Provence, originaire du Comtat Venaissin, particulièrement reconnue pour avoir engendré Joseph Milhaud, fondateur en 1840 de la synagogue d’Aix-en-Provence.

Milhaud débute le piano à l'âge de trois ans et le violon à l'âge de sept ans.Il affirme très tôt des dons exceptionnels pour la musique.
En 1904, il découvre Debussy qui sera pour lui une révélation orientant toute sa pensée musicale.
En 1909, il entre au Conservatoire de Paris où il étudie la composition avec Widor et la direction d'orchestre avec Vincent d'Indy. Cette même année, il prend part aux mouvements accompagnant les ballets russes de Diaghilev et s'enthousiasme en 1913 pour Le Sacre du Printemps de Stravinski. Alors qu'il est encore étudiant, Milhaud est déjà l'auteur de plusieurs œuvres composées dans un style moderniste audacieux.
Durant les années 1917-1918, Milhaud séjourne au Brésil en qualité de secrétaire d'ambassade, invité par Claudel nommé ambassadeur de France à Rio de Janeiro.
Rentré à Paris en 1918, il se rallie au Mouvement des Nouveaux Jeunes avec Cocteau et Satie. Il fait également partie du Groupe des Six. En 1919, son ballet Le Boeuf sur le toit est accueilli avec triomphe.
L'année 1925 est celle de son mariage avec sa cousine Madeleine Milhaud.
En 1930, la création de Christophe Colomb à l'Opéra de Berlin lui procure un succès considérable.
De 1940 à 1947, réfugié aux Etats-Unis durant la seconde guerre mondiale, Milhaud enseigne au Mills College d'Oakland en Californie.
En 1947, il revient à Paris où il est nommé professeur de composition au Conservatoire. Jusqu'en 1971, Milhaud conserve son poste au Mills College puis il s'installe à Genève.
En 1971, Darius Milhaud reçoit le Grand Prix International de la Musique et il est élu au fauteuil de Marcel Dupré à l'Académie des Beaux-Arts

L'oeuvre de Darius Milhaud, prolifique et novatrice, comporte près de 450 compositions de tous genres avec des opéras, de la musique de scène, des ballets, 10 symphonies, 12 quatuors à cordes, de la musique vocale et de la musique de film. Sa portée est capitale dans l'histoire de la musique du vingtième siècle. Il est le premier à exploiter la polytonalité de manière consistante et délibérée .

Inventeur de l'"Opéra minute" ainsi que de la "Symphonie miniature", expérimentateur de nouvelles technique scéniques intégrant des interludes cinématographiques, Milhaud fait également revivre avec succès la tragédie grecque.

Son ballet La Création du monde constitue le premier exemple de l'emploi du jazz dans une œuvre symphonique et annonce Gershwin.

Sa musique pleine de couleur et de malice est une expression directe de la culture provençale.

OEUVRES MARQUANTES

1913 : Agamemnon, musique de scène
1916 : Poèmes juifs, musique vocale
1917 : Retour de l’enfant prodigue, cantate (Gide)
1918 : L’homme et son désir, “poème plastique” pour solistes et orchestre (Claudel)
1919 : Le Boeuf sur le toit, ballet (Cocteau)
1920 : Saudades do Brazil, suite de danses pour piano ou orchestre
1921 : Les Mariés de la Tour Eiffel, ballet
1923 : La Création du monde, ballet
1928 : Christophe Colomb, opéra (Claudel)
1938 : Médée, opéra
1952 : David, opéra
1957 : Symphonie n° 8




Le Boeuf sur le toit c'est à écouter, trés connu. Et assez étonnant.







Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Jeu 01 Nov 2012, 16:40

Hollande : la sécurité des Juifs de France est une "cause nationale"
Dans un discours rendant hommage aux victimes de Mohamed Merah, le président français François Hollande a assuré jeudi que "l'antisémitisme sera pourfendu dans toutes ses manifestations, les actes mais aussi les mots". La garantie de la sécurité des Juifs est une "cause nationale", a-t-il déclaré. Répondant aux critiques contre les services de sécurité, le chef de l'Etat a tenu à affirmer que "toute la lumière sur ce qui s'est passé sera faite. Je m'engage une nouvelle fois devant vous, c'est-à-dire devant les familles, devant les Français, pour que toute la vérité soit faite. Nous devons tirer toutes les leçons de cette tragédie et briser le plus tôt possible les engrenages qui conduisent au terrorisme".

Le père de la petite Myriam Monsonego se souvient du "lundi noir" de Toulouse
Le rabbin Yaacov Monsonego, directeur de l'école Ohr Torah de Toulouse, s'est souvenu jeudi de "ce lundi noir" de mars dernier, où il a perdu sa fille, Myriam, dans la fusillade qui a aussi coûté la vie à un enseignant et ses deux fils. Ce jour-là, "un acte monstrueux de haine a pulvérisé mon univers", a-t-il déclaré, lors d'une cérémonie d'hommage devant le président français François Hollande et le Premier ministre Binyamin Neanyahou, parlant de la "douleur inouïe d'un père brisé" et de son "désespoir" de directeur d'établissement scolaire. "Avec cette épouvantable tragédie, l'obscurité s'est abattue sur notre monde", a ajouté M. Monsonego, la voix brisée par l'émotion. "Aujourd'hui la vie a repris son cours, les élèves sont au travail et notre regard est résolument tourné vers l'avenir", a-t-il affirmé, même si "la plaie demeurera béante à jamais".


Les millions et les millions de partout ..
et les palestiniens ne cultivent toujours pas leur jardin

Une délégation de Bahreïn inaugure des projets à Gaza
Une délégation du royaume de Bahreïn a inauguré jeudi une série de projets dans la Bande de Gaza gouvernée par le Hamas.
".. bibliotheques.;..des laboratoires dans les Universités Al-Azhar et l'Université islamique, etc ..", a déclaré le chef de la délégation, le secrétaire général de l'Association caritative royale du Barheïn, Moustapha al-Sayyed.

Fort bien . quelques millions de plus, tout rotis, sans éffort.. trés bien.

On retire des droits aux chomeurs de plus en plus tot, on ponctionne nos impots de francais pour que l'union européenne et l'unesco donne des millions aux palestiniens, on est content, il faut absolument creuser ce gouffre sans fond. les francais sont trop riches. on mange trop.
merci de retirer ce lait de la bouche de nos enfants, ceux des dieux islamistes en ont bien plus besoin. honte à vous ! expiez votre colonialisme héréditaire !

Mais ce n'est pas suffisant ..encore quelques millions ?
car les peuples du monde ne sont rien à coté des dieux palestiniens, le reste du monde peux donc crever de faim la bouche ouverte.
c'est par centaines de millions que tout arrive réguliérement.. et s'envole en fumée.

Les peuples africains réclament la fin de cette injuste à l'ONU. (nottament des soudanais, etc. les africains non islamistes bien sur ) qui déclarent depuis plusieurs années l'indecence de ces dons par milliards pour des gens qui ont ce qu'il faut, ne manquent de rien.. juste par solidarité musulmane et détruire Israel.
et des dons qui en définitive vont .. a acheter des armes.


--






Durban III: Un ancien esclave soudanais témoigne



Discours de Simon Deng, ancien esclave soudanais. Il s’est adressé à la conférence de « Durban III » à New York sur « Les périls de l’intolérance globale » le 22 septembre 2011.

Je suis venu pour protester contre cette conférence de Durban qui est basée sur un ensemble de mensonges. Elle est organisée par des nations qui sont-elles-mêmes coupables des pires sortes d’oppression. La Conférence de Durban est un outrage. Tous les honnêtes gens le savent. Mais les amis, je viens ici aujourd’hui avec une idée radicale. Je viens vous dire qu’il y a des peuples qui souffrent de l’anti-israélisme de l’ONU, bien plus que les Israéliens. J’appartiens à l’un de ces peuples.

En exagérant la souffrance des Palestiniens, et en blâmant les Juifs, l’ONU a étouffé les cris de ceux qui souffrent à une bien plus grande échelle.

 Depuis plus de cinquante ans, la population indigène noire du Soudan – Chrétiens et Musulmans — ont été les victimes de la brutalité, des régimes racistes arabo-musulmans à Khartoum.



Au Sud Soudan, mon pays natal, environ 4 millions d’hommes innocents, de femmes et d’enfants ont été massacrés de 1955 à 2005. Sept millions ont été victimes d’un nettoyage ethnique et ils sont devenus le plus grand groupe de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

L’ONU est préoccupée par les soi-disant réfugiés palestiniens. Elle a dédié un organisme distinct rien que pour eux. Et ils bénéficient d’un privilège spécial. Pendant ce temps, mon peuple, ethniquement nettoyé, assassiné et asservis, est relativement ignoré. L’ONU refuse de dire au monde la vérité sur les causes réelles des conflits au Soudan.
Qui sait vraiment ce qui se passe au Darfour ?

Ce n’est pas un « conflit tribal ». Il s’agit d’un conflit enraciné dans le colonialisme arabe bien connu en Afrique du Nord. Au Darfour, une région dans le Soudan occidental, tout le monde est musulman. Tout le monde est musulman parce que les Arabes ont envahi l’Afrique du Nord pour convertir les peuples autochtones à l’islam. Aux yeux des islamistes à Khartoum, les habitants du Darfour ne sont pas assez musulmans. Et les habitants du Darfour ne veulent pas être arabisés. Ils aiment leurs propres langues africaines, leurs vêtements et leurs coutumes. La réponse arabe est un génocide ! Mais personne à l’ONU dit la vérité au sujet du Darfour.

Dans les monts Nuba, une autre région du Soudan, le génocide a pris place alors que je vous parle. Le régime islamiste de Khartoum cible les noirs Africains - Musulmans et Chrétiens. Personne à l’ONU ne dit la vérité au sujet des monts Nuba.

Entendez-vous l’ONU condamner le racisme arabe contre les Noirs ?

 Qu’est-ce que vous trouvez sur les pages du New York Times, ou dans le dossier des condamnations de l’ONU ? Seulement « les crimes israéliens » et la souffrance palestinienne. Mon peuple a été évincé des Unes des journaux au profit d’une exagération de la souffrance palestinienne. Ce que fait Israël est dépeint comme un péché en Occident. Mais la vérité est que le vrai péché arrive lorsque l’Occident nous abandonne : nous, les victimes de l’apartheid arabe/islamique.

L’esclavage a été pratiqué pendant des siècles au Soudan. Il a été réanimé comme un outil de guerre dans les années 90. Khartoum a déclaré le djihad contre mon peuple et pour le légitimer ils ont pris des esclaves comme butin de guerre. Les milices arabes ont été envoyées pour détruire les villages du Sud et ont été encouragées à prendre les femmes africaines et les enfants comme esclaves. Nous pensons qu’environ 200.000 ont été enlevés, transportés au Nord et vendus comme esclaves.

Je suis une preuve vivante de ce crime contre l’humanité.

 Je n’aime pas parler de mon expérience en tant qu’esclave, mais je le fais car il est important que le monde sache que l’esclavage existe encore aujourd’hui.


Je n’avais que neuf ans quand un voisin arabe nommé Abdullahi m’a amené par ruse avec lui sur un bateau. Le bateau s’est arrêté dans le Nord Soudan où il m’a donné en cadeau à sa famille. Pendant trois ans et demi j’ai été leur esclave subissant les choses qu’aucun enfant ne devrait subir : brutalité, humiliation, coups, travaillant sans relâche ; dormant à même le sol avec les animaux, mangeant les restes de la famille. Pendant ces trois ans, j’ai été incapable de dire le mot « non ». Tout ce que je pouvais dire était « oui », « oui », « oui ».

Les nations Unies connaissaient l’asservissement du Sud Soudan par les Arabes. Leur propre personnel l’a signalé. Il y a eu l’UNICEF - sous la pression d’un groupe juif américain anti-esclavage - seize ans pour reconnaître ce qui se passait. Je tiens à remercier mon ami le Dr Charles Jacobs pour mener la lutte anti-esclavagiste.



Mais le gouvernement soudanais et la Ligue arabe ont fait pression sur l’UNICEF, et l’UNICEF a fait marche arrière, et a commencé à critiquer ceux qui ont travaillé à la libération des esclaves soudanais. En 1998, le Dr Gaspar Biro, les courageux rapporteurs spéciaux de l’ONU pour les Droits de l’homme qui ont signalé l’esclavage au Soudan, ont démissionné pour protester contre les actions de l’ONU.

Mes amis, aujourd’hui, des dizaines de milliers de noirs Sud-soudanais servent encore leurs maîtres dans le Nord et l’ONU est silencieuse à ce sujet. Elle offenserait l’OCI et la Ligue arabe.

En tant qu’ancien esclave et victime de la pire espèce de racisme, permettez-moi d’expliquer pourquoi je pense que dire qu’Israël est un Etat raciste est absolument absurde et immoral.



J’ai été en Israël à cinq reprises pour visiter les réfugiés soudanais. Laissez-moi vous dire ce qu’ils sont devenus là-bas. Ce sont des Soudanais qui ont fui le racisme arabe, en espérant trouver un abri en Egypte. Ils ont eu tort. Lorsque les Forces de sécurité égyptiennes ont abattus 26 réfugiés noirs au Caire, qui protestaient contre le racisme égyptien, les Soudanais se sont rendus compte que le racisme arabe au Caire est le même que celui de Khartoum. Ils avaient besoin d’un abri et ils l’ont trouvé en Israël. Tout en esquivant les balles des patrouilles égyptiennes frontalières, ils ont marché de très longues distances, l’espoir des réfugiés était d’atteindre le côté israélien de la barrière où ils savaient qu’ils seraient en sécurité.

Les Musulmans noirs du Darfour ont choisi Israël à tout autres pays arabo-musulmans de la région. Savez-vous ce que cela signifie !!!?? Et les Arabes disent qu’Israël est raciste !?

En Israël, les Soudanais noirs, Chrétiens et Musulmans ont été accueillis et traités comme des êtres humains. Il suffit d’y aller et leur demander, comme je l’ai fait. Ils m’ont dit que par rapport à la situation en Egypte, Israël est le « Paradis ».

Israël, un Etat raciste ? Pour mon peuple, des gens qui connaissent ce qu’est le racisme - la réponse est absolument, non ! Israël est un Etat composé de personnes aux couleurs de l‘arc-en-ciel. Les Juifs eux-mêmes sont de toutes les couleurs, même noir. J’ai rencontré des Juifs Ethiopiens en Israël. De beaux Juifs noirs.

Donc oui… Je suis venu ici aujourd’hui pour vous dire que les gens qui souffrent le plus de la politique anti-israélienne de l’ONU ce ne sont pas les Israéliens, mais tous ces peuples que l’ONU ignore au profit de son grand mensonge contre Israël : nous, les victimes d’abus arabo-musulmans ; les femmes, les minorités ethniques, les minorités religieuses, les homosexuels, dans le monde arabo-musulman. Ceux-ci sont les plus grandes victimes de la haine contre Israël de l’ONU.

Regardez la situation des Coptes en Egypte, celle des Chrétiens en Irak, au Nigeria et en Iran, les hindous et les Bahaïs qui souffrent de l’oppression islamique. Les Sikhs. Nous - Une coalition arc-en-ciel de victimes, cibles des djihadistes - tous en souffrance ! Nous sommes ignorés, nous sommes abandonnés. Alors que le gros mensonge contre les Juifs peut aller de l’avant.

En 2005, j’ai visité un des camps de réfugiés au Sud Soudan. J’ai rencontré une jeune fille âgée de douze ans qui m’a parlé de son rêve. Dans son rêve elle voulait aller à l’école pour devenir médecin. Et puis, elle voulait visiter Israël. J’ai été choqué. Comment une fille de réfugiés qui a passé la plupart de sa vie dans le Nord connaissait Israël ? Quand je lui ai demandé pourquoi elle voulait se rendre en Israël, elle m’a dit « C’est notre peuple ». Je n’ai jamais été capable de trouver une réponse à ma question.

Le 9 Janvier 2011 le Sud-Soudan est devenu un Etat indépendant. Pour le Sud-Soudan, cela signifie la continuation de l’oppression, de la brutalité, de la diabolisation, de l’islamisation, de l’arabisation et de l’asservissement.

De la même façon, les Arabes continuent de nier aux Juifs leur droit souverain à leur patrie et la conférence de Durban III se poursuit en niant la légitimité d’Israël.

En tant qu’ami d’Israël, je vous fais part d’une nouvelle de mon Président, le Président de la République du Sud-Soudan, Salva Kiir - a publiquement déclaré qu’une ambassade sera construite en Israël --- pas à Tel-Aviv, mais à Jérusalem, capitale éternelle du peuple juif.

Je tiens également à vous assurer que ma propre nouvelle nation, et l’ensemble de ses gens, s’opposeront aux forums racistes comme Durban III. Nous nous opposerons tout simplement en disant la vérité. Notre vérité.

Mes amis juifs m’ont appris quelque chose que je veux vous dire maintenant.

AM YISRAEL CHAI !

Le Peuple d’Israël est Vivant ! Merci






UNE fois, rien qu'une fois, qu'on arrete de leur donner de l'argent (pour leur guerre et non pour des besoins, ils croulent sous les dons) aux palestiniens qui mendient, et qu'on donne a l'Afrique qui a faim, et a nos necessiteux francais.
Puis qu'on conditionne des dons au démantelement du hamas, et du hezbollah, et leur dissolution, et que les palestiniens libérent le Liban qu'ils occupent avec le Hezbollah !!

Les palestiniens occupent le Liban depuis les années 70.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Ven 02 Nov 2012, 01:04

Un couple de Pakistanais a tué leur fille âgée de seize ans en l'aspergeant d'acide après l'avoir surprise en train de discuter avec un garçon devant leur domicile, a-t-on appris jeudi de sources médicale et policière.

Apartheid en Israël : Haaretz truque les résultats d'un sondage
Alors que son étude du 23 octobre sur "les Israéliens favorables à un apartheid dans le pays'' a fait le tour du monde, largement amplifiée par la presse internationale ravie de rajouter de l'eau à son moulin anti-israélien, le journal Haaretz a depuis retouché l'article à la fois dans la version anglaise et hébraïque. Il semble bel et bien que le quotidien de gauche ait falsifié certains résultats de l'enquête. Le journal qui affirmait au départ que "pour 58% des Israéliens un régime d’apartheid existe déjà'' dans le pays, n'a en fait pas posé la question en ces termes. La question était bien plus retorse : "Etes-vous d’accord avec un auteur américain qui prétend qu’il y a de l’apartheid en Israël ?" – 39% ont répondu oui ''dans une certaine mesure'' – 19% se sont dits "plutôt d’accord" – et 31% "absolument pas d’accord". Un exemple parmi d'autres.

shakng2

--


Vive l'impérialisme et l'apartheid de la démocratie !


Dernière édition par prinu le Ven 02 Nov 2012, 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Ven 02 Nov 2012, 14:30

Le ministre de l'Environnement Guilad Erdan: "Un Etat palestinien serait un Etat terroriste sous la coupe du Hamas"

Le ministre de l'Environnement et porte-parole du gouvernement Guilad Erdan (aile droite du Likoud) a réitéré vendredi sa ferme opposition à la création d'un Etat palestinien dans le cadre d'un règlement du conflit israélo-palestinien, estimant qu'un tel Etat serait "un Etat terroriste sous la coupe du Hamas". "Le conflit israélo-palestinien n'est pas territorial car les Palestiniens ont rejeté les solutions de 6 chefs de gouvernement israéliens dont certains ont même proposé la création d'un Etat palestinien. Le conflit est dû au refus d'accepter la présence du peuple juif sur sa terre", a déclaré Erdan.



Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a indiqué vendredi à des journalistes que des contacts ont lieu actuellement avec le Hamas en vue de sa prochaine visite à Gaza.

Pourquoi ne pas inclure gaza dans l'europe ? l'islamisme radical y a sa place toute naturelle. c'est l'occident qui n'est pas naturel.
Quel politique européen ose encore parler d'inclure la turquie dans l'europe ? n'est ce pas mme Merkel..

Israël/écologie : les Israéliens ont recyclé plus de 50% des bouteilles, davantage que les Européens et les Américains

Des milliers d'Iraniens ont marqué vendredi en scandant "Mort à l'Amérique" le 33e anniversaire de la prise de l'ambassade des Etats-Unis à Téhéran par des étudiants islamistes. Pour cette manifestation annuelle organisée par les autorités devant ce qu'elles appellent "le nid des espions", les participants ont aussi brandi des pancartes proclamant "Mort à Israël" ou "Mort à la Grande-Bretagne" et brûlé des drapeaux américains et israéliens.

A Téhéran, on se croirait dans les commentaires de Youtube ! (sur youtube francophone, la xénophobie et les appels au génocide des juifs sont légion)

Le café-librairie Tmol-Shilshom du quartier Nahalat Shiva à Jérusalem a été primé par le guide de voyage Lonely Planet comme servant un des 10 meilleurs petits-déjeuners du monde. ("Tmol-Shilshom" est le titre d'une oeuvre du prix Nobel Shaï Agnon.)

Liban : funérailles d'un membre du Hezbollah "ayant fait son devoir de jihad" en Syrie
Le Hezbollah a enterré Haïdar Mahmoud Zeineddine, tué dans le cadre du conflit syrien. Zeineddine a été tué en "effectuant son devoir de jihad". les journalistes ont été empêchés de prendre des photos, Le Hezbollah a annoncé plusieurs décés"" alors qu’ils "effectuaient leur devoir de jihad"".

Joël Mergui : "Toulouse, une libération des pulsions antisémites en France"
Très touché par les propos tenus jeudi par François Hollande, lors de l'hommage aux victimes du terroriste Mohamed Merah, Joël Mergui, président du Consistoire central, a indiqué vendredi sur Europe 1 que "l'antisémitisme, malgré les engagements pris par des présidents successifs, continue et pour la première fois, il a tué des enfants juifs, 70 ans après la Shoah et porté atteinte aux valeurs de la République". "Contre toute attente, Toulouse n'a pas été un frein à l'antisémitisme, mais une libération des pulsions antisémites en France", a-t-il ajouté. "Dénoncer l'islam radical est le meilleur moyen d'aider les musulmans à lutter contre l'islamophobie", a conclu Mergui.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Ven 02 Nov 2012, 14:38

La chorale gospel d'Harlem bientôt en Israël
L'une des plus célèbres chorales gospel au monde sera bientôt en Israël pour plusieurs représentations. La chorale gospel de Harlem, fondée en 1986, ne s'est pas arrêtée de chanter depuis, et ce pour les plus grandes célébrités, comme Madonna ou Michael Jackson, tout aussi bien que Barack Obama et Nelson Mandela, ainsi que des papes et rois. Le groupe composé d'une quarantaine de chanteurs et musiciens âgés de 17 à 70 ans donnera 3 concerts dans les Zappa Club de Tel-Aviv, Herzliya et Jérusalem, respectivement les 29 et 30 novembre et le 1er décembre.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Ven 02 Nov 2012, 19:33

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a tenu mercredi à démontrer sa détermination à ouvrir immédiatement et sans conditions des négociations avec les Palestiniens en proposant à François Hollande, son hôte du jour, de les abriter à l’Elysée. "Je n’ai aucune condition (...) Si vous voulez tester cela, le président Hollande peut inviter le président (de l’Autorité palestinienne Mahmoud) Abbas à l’Elysée, je le rencontrerai là", a dit Benyamin Netanyahou lors d’un point de presse conjoint avec son hôte.


--
Voir une interview de Nettanyaou dans paris match:
Textehttp://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Benyamin-Netanyahou.-Jerusalem-est-notre-capitale-eternelle-442510/
"Je vais à Toulouse pour ­exprimer ma solidarité envers les victimes du terrorisme, juives ou non, et appeler à agir contre les terroristes et les Etats qui les ­soutiennent."
".. c’est très dif­ficile de songer à un résultat quand les Palestiniens refusent de s’asseoir à une table pour négocier sans conditions préalables. Ce n’est pas faute de le leur proposer. Une seule fois le président Abbas est venu ici, chez moi, alors qu’il n’est qu’à 7 kilo­mètres. Je lui ai proposé d’aller le voir à Ramallah, mais il a décliné. J’espère qu’il changera d’avis, car c’est autant dans son intérêt que dans le nôtre."

"Jérusalem n’est pas un territoire occupé. Jérusalem unifiée est, depuis trois mille ans, la capitale du peuple juif et nous sommes déterminés à ce qu’elle le reste."

Printemps arabes, hivers islamistes ?
"Il ne faut pas désespérer. Je crois que le vent de liberté porté par les nouvelles technologies peut balayer les dogmes et provoquer un vrai changement dans les mentalités au Moyen-Orient. On parle de jeunes dont les esprits ont été contrôlés, auxquels on a dénié le droit au savoir, le droit de choisir. La propagation des réseaux sociaux finira par générer les doutes, la curiosité, les questionnements nécessaires à l’ouverture de leurs esprits. Mais c’est un processus complexe, lent, qui n’ira pas sans soubresauts. Il faut rester vigilant."

--



François Hollande et Benjamin Netanyahou à Toulouse, jeudi 1er novembre.
Une émotion rare. Des gestes libérés du protocole. Des discours forts.
"J’avais promis de me rendre à Toulouse dès ma prochaine visite en France. François Hollande a voulu venir avec moi, c’est son idée", confirmait le matin même à Paris M. Netanyahou, "et pour moi, ça veut tout dire".

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Ven 02 Nov 2012, 19:46

Voyage au bout du nouvel antisémitisme

Un jeune juif a été roué de coups dans un train entre Toulouse et Lyon. Dans la France de 2012, ils sont de plus en plus nombreux à subir cette violence au quotidien. L'enquête du "Nouvel Observateur".

C’est une goutte. Le 11 juin à Paris, Elie M., 12 ans, a dit à ses parents qu’il faudrait changer de nom : au collège on l’avait traité de "sale juif". Le 30 avril à Marseille, deux jeunes garçons ont été interpellés dans la rue : "Nous, on est pour la Palestine, on n’aime pas les juifs, on va tous vous tuer, on va tous vous exterminer, sales juifs que vous êtes." Puis ils se sont fait casser la gueule. Le 8 juin à Sarcelles, un adolescent a été insulté par trois jeunes : "Ferme ta gueule, sale juif." Il s’est défendu ; l’un d’eux l’a tenu au cou pendant que les deux autres le frappaient. Ça ne fait pas de bruit, une goutte, on ne l’entend que si on tend l’oreille.

Le 26 mars à Paris, un enfant de 11 ans portant tsitsits, ces franges traditionnelles, a pris des coups de poing au visage à quelques mètres de son école. "Sale juif", a dit son agresseur. Le même jour à Rillieux-la-Pape, dans le Rhône, en rentrant de la synagogue, un rabbin a été insulté par une bande de gamins de 12 ans environ. Ils lui ont jeté des pierres.

Quatre jours plus tôt, Mohamed Merah avait été abattu par la police à l’issue d’une équipée sanglante dans laquelle il avait tué sept personnes dont trois enfants juifs et un rabbin dans une école confessionnelle. Chaque fois c’est pareil : on pense que l’horreur d’un crime éteindra les mauvais instincts. Mais l’émotion, pour être générale, n’est jamais unanime. Au contraire. Le djihadiste toulousain est devenu un genre de héros pour une petite minorité. Des tags à sa gloire, un peu partout, ont fleuri. Lors de la minute de silence imposée dans toutes les écoles en hommage aux victimes de l’école Ozar Hatorah, de nombreux incidents ont été répertoriés.

A Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, une collégienne a dit : "Pour les juifs, je m’en fiche, mais s’il y a des Arabes, on peut le faire. J’aime pas les juifs, c’est comme ça." Convoqués, ses parents l’ont soutenue : "Vous ne faites rien pour les Palestiniens." A Marseille, une famille a été prise à partie par un doctorant en physique de 24 ans. Fils d’une universitaire et d’un ingénieur, il voulait "parler de la Palestine" avec le père de famille et lui a cassé la mâchoire. "J’ai vu à sa tête qu’il était sioniste", a expliqué à ses juges celui pour qui Mohamed Merah était un "résistant". Il a été condamné à un an ferme.

Une goutte dans un océan d’actualité. Une de plus. On aimerait l’oublier, la laisser tomber puis sécher dans son coin, la dédaigner. Mais elle revient toujours, avec une régularité de métronome. La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme.

Bien sûr, les juifs n'ont pas le monopole de la crainte. Ils ne sont pas la seule communauté à souffrir d'agressions de toute sorte. Ils ont moins de soucis que d'autres pour trouver un logement ou un travail. Mais s'ils portent une kippa, ils ne peuvent plus se promener sans peur dans certains quartiers. Des rabbins se font chahuter, on leur pique leur chapeau en passant, quand on ne les insulte pas. Les jours de shabbat, où les plus pratiquants des juifs sont les plus visibles et aussi les plus vulnérables (se déplaçant à pied et sans téléphone portable, pour respecter le dogme), les incidents se multiplient.

Dans certains quartiers populaires des régions parisienne, marseillaise ou lyonnaise, il y a, comme on dit, "un climat". Pas forcément une tension. Mais "un climat", malsain. Une vieille femme, vivant depuis toujours dans son immeuble à Marseille, trouve un matin la mention "sale juive" sur sa boîte aux lettres. Romy H., à Cannes, se demande si sa voisine, qui râle sans cesse contre ses "odeurs de cuisine" et trouve que la mezouzah qu'elle a mise au seuil de sa porte conformément à sa tradition religieuse dégrade les parties communes, n'a pas "un problème avec les juifs".

La plupart des incidents ne vont pas jusqu'à la violence et ne se terminent pas dans le sang comme début juin à Villeurbanne lorsque trois juifs ont été attaqués par une bande. Ce jour-là, l'un d'eux a été frappé à la tête avec un marteau. En général, il n'y a même pas de quoi porter plainte : à quoi bon prendre le risque de représailles pour si peu ?

C'est obsédant, une goutte. Ca peut rendre fou. Le récit de ce nouvel antisémitisme, diffusé à la vitesse du clic, va plus vite que le cheval au galop du shtetl d'antan. Les médias sont accusés d'être les amis des Arabes et donc, par paresseuse et injuste translation, forcément antisémites. Dans les boîtes mail, les listes de diffusion, mayonnaise anxiogène, font tourner en boucle les incidents, les amplifient.

De l'autre côté, le Net charrie son torrent de haine loin de tous ces médias (les mêmes) accusés immanquablement d'être dans la main du "lobby juif". Les modérateurs des sites internet le savent bien, qui doivent bloquer l'accès aux commentaires dès qu'il se passe quelque chose au Proche-Orient : la Toile est le grand défouloir des haines. Cette hypersensibilité se double parfois d'une maladresse, voire d'une tendance paranoïaque à faire de tout acte contre un juif une preuve indiscutable de l'antisémitisme rampant.

Pour désamorcer les critiques en exagération, le Conseil représentatif des Institutions juives de France (Crif ) s'est doté en 2003 d'un outil de comptabilisation des actes antisémites validés par le ministère de l'intérieur. Le Service de Protection de la Communauté juive (SPCJ), enregistre et centralise toutes les plaintes.

En 2011, 389 actes ou menaces ont été recensés, contre 466 en 2010. Ce qui fait dire à Ariel Goldmann, vice-président du Crif et porte-parole du SPCJ, que "depuis dix ans on est systématiquement à plus de 300 actes par an". Depuis le début de l'année 2012, et surtout depuis l'affaire Merah en mars, les chiffres flambent : fin mai, déjà 268 actes répertoriés, dont 78 actions violentes (dégradations, violences sur personne) et 190 menaces et actes d'intimidation (tracts, tags, injures).

La majorité des signalements se situent à Paris, en Ile-de-France, en banlieue lyonnaise et à Marseille. "L'antisémitisme d'extrême droite est plus organisé, selon le service juridique de la Ligue internationale contre le Racisme et l'Antisémitisme (Licra). Celui des banlieues semble plus spontané, non prémédité : ils se promènent, ils voient une kippa, ils se lâchent..." Comme si les uns disaient tout haut ce que d'autres pensent tout bas.

Ca revient toujours sur le lieu de son crime, une goutte. Eternellement par le même chemin. Si l'antisémitisme aujourd'hui est souvent le fait de jeunes issus du Maghreb ou d'Afrique noire et se disant musulmans, il n'est pas éloigné de l'antisémitisme occidental, si banal et florissant dans les années 1930. S'y ajoute la mélasse politico-religieuse transposée du confit israélo-palestinien et de l'antiaméricanisme. Mis à l'envers, le logo de Coca-Cola voudrait dire : "Pas d'Allah, pas de Mecque" en arabe. "On m'a même expliqué très sérieusement que lorsqu'on débouche une bouteille de Coca, on entend le mot "juif" !" sourit un professeur.

> Lire le témoignage de Iannis Roder, professeur d'histoire-géographie à Saint-Denis

Ainsi, comme un démon increvable, l'antisémitisme renaît toujours, crachant les mêmes clichés (le-juif-est-riche-puissant-solidaire), grimaçant la même haine (éradiquons-le-juif), mélangeant sa mauvaise bouillie (le-juif-tue-les-Palestiniens). Pour Nicole Yardeni, du Crif de Midi-Pyrénées,

"Ces jeunes perpetuent un antisémitisme trés virulent dans le monde arabe, que les juifs issus d'afrique du nord ont connus autrefois et que les jeunes arabes de France ont dans leurs mémoires. Le cliché du juif et de l'argent est plutot fort dans le monde chrétien. Dans le monde arabe, on assimilerait plutot le juif à la femme, c'est à dire à l'inférieur."

Le 14 mai, dans le métro parisien, Roger O. a été agressé par un homme noir qui lui a dit : "bip, tapette, tu es juif : tu as vu comment tu es habillé ?"

Des clichés, Isabelle Wekstein, avocate de confession juive, en a entendu depuis qu'elle fréquente les établissements scolaires avec Mohamed Ulad, un réalisateur d'origine marocaine. L'idée de départ est simple : demander aux élèves lequel des deux est juif, lequel est musulman. Un garçon, s'adressant à Mohamed Ulad :

- "Vous, monsieur, à 100%, vous êtes juif . A cause de votre coupe de cheveux."

Combien y a-t-il de juifs en France, d'après vous ? demandent-ils ensuite aux adolescents.

- "Au moins 30 millions, répond une fille, mais ils se cachent, on ne le sait pas."

Se souviennent-ils d'Ilan Halimi, ce jeune juif supplicié par le "gang des barbares" de Youssouf Fofana ?

- "Oui, c'était un Israélien qui a été tué parce qu'il avait de l'argent, les juifs sont riches. S'il aurait [sic] été juif, Fofana serait pas parti en prison à vie, les juifs s'en sortent mieux que les Noirs et les Arabes."

"Il y a quelques années, l'antisémitisme de ces jeunes se référait a u confit israélo-palestinien, dit Isabelle Wekstein. Aujourd'hui, il ressemble de plus en plus à celui des années 1930." Pour le président de la Licra, Alain Jakubowicz, "la 'dieudonnisation' des esprits qui gagne dans les banlieues n'est pas moins dangereuse que la lepénisation dont elle est le complément d'objet direct".

C'est destructeur, une goutte. "Le grand trauma de la communauté juive reste la vague d'antisémitisme des années 2000-2002 dans les banlieues, analyse l'historien Tal Bruttmann. Une partie de la communauté s'est sentie abandonnée par le gouvernement Jospin et a basculé à droite. Elle reproche à la gauche de ne pas se détacher de cette idée bien-pensante selon laquelle une minorité ne pourrait pas elle-même se montrer raciste. Or c'est bien le cas, et c'est vrai dans les deux sens : la hausse de cet antisémitisme-là conforte le racisme et l'islamophobie d'un certain nombre de juifs."

Depuis dix ans, le nombre d'enfants quittant l'école publique pour des écoles juives ne cesse d'augmenter. Ils sont 30.000 aujourd'hui (sur une communauté globale estimée à 600.000 juifs), repliés derrière les murs protégés de ces établissements. "Les gens se demandent s'ils doivent rester", assure Sammy Ghozlan, responsable du Bureau national de Vigilance contre l'Antisémitisme. Des jeunes s'inventent un avenir ailleurs, aux Etats-Unis, les plus anciens se disent qu'ils pourraient aller vivre en Israël. D'autres s'alarment d'une montée des tensions : "On ne sait plus comment tenir nos jeunes qui chaque samedi se font insulter en boîte de nuit, dit Michèle Teboul, responsable du Crif Marseille Provence. Notre équipe de foot ne peut plus participer aux compétitions, ça tournait chaque fois au pugilat. Mais nous ne pouvons pas les priver de tout."

A Toulouse, les jeunes ont un numéro de téléphone où appeler pour obtenir de l'aide : des amis arrivent alors en scooter, "pour faire nombre". Ariel Goldmann veut nuancer :
"On vit trés bien son judaisme en France, mais il ya des endroits ou c'est plus difficile. Ces endroits sont difficiles pour tout le monde, nous ne prétendons pas en etre les seuls victimes".

Toujours la crainte d'en faire trop et d'alimenter cette idée ancrée qu'il n'y en a que pour les juifs. Alors beaucoup se taisent, effacent le graffiti sur la devanture du magasin casher, réparent la mezouzah dix fois dégradée, ne veulent pas faire de vagues.

David, lui, est corse. Il y a deux ans, il était avec un de ses amis sur un banc, dans un square du 13e arrondissement de Paris, quand une dizaine de jeunes gens les ont pris à partie. "Soudain l'un d'eux a crié : 'Sale juif'. Je pense qu'il avait vu l'étoile de David autour du cou de mon ami. Ca a été comme un top départ. Ils l'ont roué de coups de pied et de poing et l'un d'eux l'a poignardé à plusieurs reprises dans le bras. Ils disaient : 'On va te saigner, sale juif'. Avant cela, comme beaucoup de gens, je pouvais penser que les juifs sont dans la victimisation, qu'ils exagèrent. Depuis cela, je sais que l'antisémitisme existe. Ils l'auraient tué si je ne les avais pas finalement fait fuir. Juste parce qu'il est juif. Ils ont été arrêtés, ils avaient entre 15 et 17 ans."

A Marseille, on raconte l'histoire de cette vieille dame de 83 ans. Cambriolée, elle a vu son voleur revenir après son forfait. "Il a dû voir sa mezouzah en sortant", souffle Michèle Teboul. Alors, il l'a violée. "Ne me fais pas ça, je suis tunisienne comme toi", suppliait la dame. "Tu n'es pas tunisienne, tu es juive", lui aurait dit le violeur. Confondu par son ADN, il a été arrêté. Il a 15 ans. C'est monstrueux, une goutte.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Ven 02 Nov 2012, 20:06

La conspiration juive en Asie


TOKYO – Un best-seller chinois, intitulé La guerre de l’argent , évoque comment les juifs projettent de diriger le monde en manipulant le système financier international. Ce livre serait lu dans les plus hautes sphères gouvernementales. Si c’est le cas, cela n’est pas de bon augure pour le système financier international, qui attend de Chinois bien informés qu’ils l’aident à se relever de la crise actuelle.

Ce genre de théories du complot n’est pas rare en Asie. Les lecteurs japonais ont montré au cours des ans un appétit insatiable pour des livres comme Regarder les juifs c’est y voir clair dans le monde, Les dix prochaines années : comment avoir un aperçu de l’intérieur du protocole juif , et Je voudrais demander pardon aux Japonais - la confession d’un sage juif (écrit par un auteur japonais naturellement, sous le pseudonyme de Mordecai Mose). Tous ces livres sont une variante du Protocole des sages de Sion , le faux écrit russe publié pour la première fois en 1903, que les Japonais découvrirent après avoir défait l’armée du tsar en 1905.

Les Chinois ont pris beaucoup d’idées occidentales modernes aux Japonais. Peut-être est-ce aussi ainsi que se sont transmises les théories du complot juif. Mais les Asiatiques du Sud-est ne sont pas non plus immunisés contre ce genre de sornettes. L’ancien Premier ministre de Malaisie, Mahathir Bin Mohammed, a déclaré que “les juifs dirigent le monde par procuration. Ils poussent les autres à se battre et à mourir pour eux.” Et un article récent dans un éminent magazine d’affaires philippin expliquait comment les juifs avaient toujours contrôlé les pays dans lesquels ils vivaient, y compris les États-Unis aujourd’hui.

Dans le cas de Mahathir, c’est sans doute une sorte de solidarité musulmane retorse qui est à l’œuvre. Mais, contrairement à l’antisémitisme européen ou russe, la variété asiatique n’a aucune racine religieuse. Aucun Chinois ou Japonais n’a reproché aux juifs d’avoir tué un saint homme ou ne croit que le sang de ses enfants finit dans le pain azyme de la Pâque juive. En fait, peu de Chinois, de Japonais, de Malais ou de Philippins ont déjà vu un juif, à moins d’avoir voyagé à l’étranger.

Comment dans ce cas expliquer l’attrait considérable exercé par les théories du complot juif en Asie ? La réponse doit être au moins partiellement politique. Les théories du complot s’épanouissent dans des sociétés relativement fermées, où l’accès à l’actualité est limité et la liberté d’investigation restreinte. Le Japon n’est plus une société fermée, et pourtant même les peuples vivant dans une démocratie jeune sont susceptibles de croire qu’ils sont victimes de forces invisibles. Précisément parce que les juifs sont relativement peu connus, et par conséquent mystérieux, et quelque part associés à l’occident, ils deviennent un élément évident de la paranoïa anti-occidentale.



Ce type de paranoïa est très répandu en Asie, où presque tous les pays ont été à la merci des puissances occidentales pendant plusieurs centaines d’années. Le Japon n’a jamais été officiellement colonisé, mais lui aussi ressent la domination de l’occident, au moins depuis les années 1850, quand des bateaux américains chargés de lourds canons l’ont forcé à ouvrir ses frontières selon les conditions imposées par l’occident.

L’association d’idée entre les États-Unis et les juifs remonte à la fin du XIXe siècle, quand les réactionnaires européens conspuaient l’Amérique qu’ils accusaient d’être une société sans racines, fondée uniquement sur l’appât du gain. Cette idée se mariait parfaitement au stéréotype du juif grippe-sous, “cosmopolite déraciné.” D’où l’idée que les juifs dirigent l’Amérique.

L’une des grandes ironies de l’histoire coloniale est la manière dont les peuples colonisés ont adopté certains des mêmes préjugés qui servaient de justification à la domination des colonisateurs. L’antisémitisme est arrivé avec tout un assortiment de théories raciales européennes qui ont persisté en Asie bien longtemps après être tombées en désuétude en occident.

D’une certaine manière, les minorités chinoises d’Asie du sud-est ont partagé une partie de l’hostilité dont ont souffert les juifs en occident. Exclus de nombreuses professions, eux aussi ont survécu grâce à l’esprit de clan et au commerce. Eux aussi ont été persécutés parce qu’ils n’étaient pas des “fils de la terre.” Et eux aussi sont soupçonnés de posséder des pouvoirs surhumains lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent. Par conséquent, quand les choses ne vont pas, c’est de la faute des Chinois, pas seulement parce que ce sont des capitalistes cupides mais aussi, encore une fois comme les juifs, parce qu’ils sont communistes, puisqu’à la fois le capitalisme et le communisme sont associés au déracinement et au cosmopolitisme.

Outre qu’ils sont craints, les Chinois sont aussi admirés pour leur intelligence supérieure. Le même mélange de peur et d’admiration est souvent évident dans une certaine vision des États-Unis, et, effectivement, des juifs. L’antisémitisme japonais est tout particulièrement intéressant.



Le Japon n’a pu battre la Russie en 1905 qu’après qu’un banquier juif de New York, Jacob Schiff, l’eut aidé en lui prêtant de l’argent. Le protocole des sages de Sion confirmait donc ce que les Japonais soupçonnaient déjà ; les juifs tiraient réellement les ficelles de la finance mondiale. Mais au lieu de décider de les attaquer, les Japonais, qui sont un peuple au sens pratique, décidèrent qu’ils seraient mieux avisés de cultiver l’amitié de ces juifs si puissants et intelligents.

Par conséquent, pendant la Seconde Guerre mondiale, tandis que les Allemands demandaient à leurs alliés japonais de rassembler les juifs et de les leur livrer, des dîners étaient organisés dans la Mandchourie occupée par les Japonais pour célébrer l’amitié sino-juive. Les réfugiés juifs de Shanghai, bien que dans une situation inconfortable, restèrent au moins en vie sous protection japonaise. Ce fut une bonne chose pour les juifs de Shanghai. Mais les idées mêmes qui les aidèrent à survivre continuent d’embrouiller les opinions de gens qui devraient vraiment faire preuve de plus de bon sens aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Sam 03 Nov 2012, 00:44

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad : "Il existe une grande ressemblance entre l'incident du 11 septembre et l'Holocauste"

Ci-dessous un extrait de discours prononcé par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, diffusé sur la chaîne télévisée de nouvelles iranienne IRINN le 24 juin 2011.

Mahmoud Ahmadinejad: Il existe une grande ressemblance entre l'incident du 11 septembre et l'Holocauste. Deux ans après l'utilisation par l'administration américaine de ce prétexte pour envahir deux pays, tuant, blessant et déplaçant des millions de personnes, engendrant indigence et retard dans la région, ils ont nommé un groupe, cédant à la pression de l'opinion, pour enquêter sur les raisons [du 11 septembre]. Mais dix ans plus tard, les faits sont encore tenus secrets pour le peuple américain et le monde entier.

Certains pensent que l'objectif du 11 septembre était d'accorder au régime sioniste fictif de l'espace pour respirer, afin d'accroître l'insécurité des pays de la région, de divertir l'opinion américaine de la situation économique instable et bien sûr, de remplir les poches des capitalistes bellicistes et incultes.

Si les boîtes noires de l'Holocauste et du 11 septembre étaient ouvertes, la lumière serait faite sur de nombreux points. Nous regrettons profondément qu'en dépit des demandes internationales, le gouvernement américain n'ait pas encore donné l'autorisation de le faire.

--
Parceque nier la shoah est un délit, fort heureusement, et que rediscuter les évidences ne sert qu'a creer du racisme antijuif, voilà pourquoi, on ne cedera pas au chantage antisémite réclamant, bien sur, qu'on RE-discute ce qui a déja été démontré, des discussions dans le but de creer de l'antisémitisme et creer des volontaires pour le jihad en occident meme.
Les milieux reopen 9/11 sont justement des milieux antisémites.

Les milieux islamistes et palestinistes sont les plus aptes à pouvoir aisément refaire des génocides, tout le démontre: la volonté et les masses qui les soutiennent.
Ces milieux soutiennent les apartheids islamiques et l'esclavage des chrétiens.
Il faut bloquer cette idéologie malsaine, qui se masque dérriére un prétendu droit alambiqué et cynique, et ce reich iranopalestinien qui crée la troisiéme guerre mondiale palestiniste contre l'occident et ses valeurs morales. Ce reich islamopalestiniste déclenche la guerre que personne ne voulais, et l'exporte partout.
Des peuples souffrent à cause de l'islamopalestinisme, maintenant, aujourd'hui-meme.


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Sam 03 Nov 2012, 02:02

Antisémitisme: La justice enquête sur un spectacle de Dieudonné
La justice belge indique avoir ouvert une enquête pour examiner l'enregistrement d'un spectacle donné récemment à Liège par l'humoriste français controversé Dieudonné.

Le spectacle a été enregistré par des policiers à titre de précaution.

"J'ai demandé que les enregistrements soient visionnés afin de voir s'il y a des éléments constitutifs d'infraction à la loi, concernant l'incitation à la haine, le racisme, la xénophobie et le négationnisme" de l'holocauste, a déclaré la procureur de Liège, Danièle Reynders.

Selon le quotidien Le Soir, des propos antisémites ont été tenus lors du spectacle par Dieudonné et applaudis par le public, essentiellement composé de jeunes issus de l'immigration.

Le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) s'apprête pour sa part à déposer une plainte. Ses observateurs sur place ont dénoncé le caractère haineux et antisémite des propos tenus par Dieudonné.

Selon les associations antiracistes (notamment SOS Racisme & la Licra), « Le fait qu’il se réfugie derrière son statut d’artiste pour justifier qu’il doit bénéficier d’une liberté d’expression extrême est une supercherie » a déclaré Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Dim 04 Nov 2012, 20:56

Triple language à la zébulon
Dans une interview diffusée vendredi soir à la télévision israélienne, Mahmoud Abbas a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de revivre dans la maison de son enfance à Safed, aujourd'hui en territoire israélien. Le président israélien Shimon Pérès a aussitôt qualifié de "courageuses" ces déclarations semblant remettre en cause le droit au retour des réfugiés palestiniens. Le président palestinien Mahmoud Abbas a dû cependant réaffirmer qu'il ne renoncerait "jamais au droit de retour" des réfugiés : "Je n'ai pas changé ma position. Ce que je dis aux Palestiniens n'est pas différent de ce que je dis aux Israéliens ou aux Américains ou à n'importe qui".

Lieberman compare Abbas à Goebbels
Le ministre des Affaires Étrangères Avigdor Lieberman a réagi aux récentes déclarations du Président palestinien Mahmoud Abbas concernant le processus de paix, déclarant : "C'est le même homme qui, il y a moins de deux mois, a exprimé une telle haine dans son discours à l'ONU, haine qui pourrait être retrouvée seulement dans les manuscrits de Joseph Goebbel". Il a ajouté : "Abu-Mazen nous a accusés de purification ethnique et a comparé les terroristes à des héros".

L'Iran a annoncé aujourd'hui que le pays allait intensifier la présence de sa marine dans le Golfe afin de renforcer son autorité sur trois îles qu'il contrôle, qui sont également revendiquées par les Emirats arabes unis. Ces trois îles (Abou Moussa, la Grande et de la Petite Tunb), près du détroit d'Ormuz, ont une importance stratégique puisqu'elles sont situées à l'entrée du Golfe qui couvre une grande partie du trafic pétrolier mondial.

Mon avis: Abandonnons les voitures pour aller bosser .. le pétrole est une escroquerie qui nous rend dépendants et aliénés.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Dim 04 Nov 2012, 23:18

Selon la Ligue Anti-Diffamation (ADL), l'audit annuel américain révèle une baisse de 13 % des incidents antisémites aux États-Unis en 2011, atteignant le niveau le plus bas depuis deux décennies.

Le PDG d'Intel, Paul Otellini, est en Israël afin de lancer le nouveau partenariat du fabricant de circuits intégrés avec le ministère de l'Éducation nationale. Leur projet commun inclut un investissement de 5 millions de dollars par Intel dans des lycées israéliens sur les quatre années à venir.

Le Lonely Planet élit le café Tmol Shilshom de Jérusalem parmi les 10 meilleurs petits déjeuners au monde
Le repas en Israël est une expérience gastronomique qui a retenu l'attention internationale. Les experts du guide touristique Lonely Planet, après avoir mangé dans le monde entier, sont revenus avec une liste des 10 meilleurs petits déjeuners du monde. Au beau milieu de cette liste appétissante, se trouve la Shakshouka du café Tmol Shilshom à Jérusalem.

La communauté juive de Tunisie a réclamé dimanche sa protection par l'armée, après l'arrestation de quatre Libyens et d'un policier tunisien préparant l'enlèvement d'un jeune juif tunisien pour obtenir une rançon : "Après l'implication d'un policier dans cette affaire, nous voulons que notre protection soit aussi assurée par l'armée", a déclaré le président de la communauté à Djerba, expliquant qu'ils ont confiance en l'armée.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 05 Nov 2012, 19:13

Plus de trois millions 600.000 € payés mensuellement par l’Autorité palestinienne aux terroristes palestiniens en prison


Palestinian Media Watch, Observatoire des Médias Palestiniens, vient de présenter devant le Parlement britannique son nouveau rapport sur les salaires versés par l’Autorité palestinienne aux terroristes palestiniens jugés et emprisonnés en Israël. Chaque mois plus de trois millions 600.000 € leur sont versés, ce qui constitue une prime et un encouragement au terrorisme. Ces sommes sont prises sur le budget général palestinien auquel contribuent des pays comme le Royaume Uni mais aussi la France.

Mr Hollande, les financements réalisés par la France aux tueurs palestiniens et à des organisations non pacifiques palestiniennes (via l'UNESCO) n'honorent pas les principes de la république.
Cette immoralité est anticonstitutionnelle.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 05 Nov 2012, 19:17

Arafat etait un terroriste avec du sang sur les mains.
il avalisait chaque acte terroriste qu'il disait dénoncer. Depuis sa résidence surveillée (moukata), il donnait secretement son aval aux terroristes qui leur soumettait les actes. Les organisateurs des attentats l'ont révélés.
Ses admirateurs commentent ils ses parties fines avec des gardes roumains.

Il était méprisé par les Arabes et les Israéliens confondus. Le Syrien Hafez El-Assad a tenté de l’emprisonner. Le roi Hussein de Jordanie et Moubarak le détestaient.
30 août 1982, port de Beyrouth, avant que les soldats israéliens évacuent Arafat et ses combattants. Il tirait des salves de victoire en l’air alors que les marines américains protégeaient leur départ. Les snipers israéliens avaient tous Arafat dans leur viseur. Mais Menahem Begin a ordonné de se retirer et de le laisser sauf. On a regretté sa décision.

Il commandait les brigades de terroristes qui ont fauché des milliers de civils innocents en Israël et à travers l’Europe. Il a ordonné l’assassinat des athlètes olympiques en 1972. En 1973, il a donné les ordres d’exécution de trois diplomates (deux Américains, un Belge) à Khartoum, au Soudan. Il a ordonné les massacres de Chrétiens au Liban. Il s’est moqué des Nations unies quand il s’est présenté avec un pistolet sur la hanche en 1974. Il embrassa l’ayatollah Khomeiny et la révolution iranienne en 1979. Et il était derrière la tentative de contrebande massive d’armes à bord du Karine A en 2002.
Quand il est venu discuter du processus de paix, il parlait avec une langue fourchue et venimeuse, séduisant les Occidentaux crédules avec des promesses de la paix, tout en incitant au djihad contre les Juifs dans ses déclarations en arabe. Ses promesses pour annuler la génocidaire « Charte palestinienne » n’ont jamais été tenues.
Auditorium au Caire en 1994,Yasser Arafat et Yitzhak Rabin devaient signer les Accords d’Oslo II. Arafat a fait semblant d’apposer sa signature sur le document, mais une équipe israélienne attentive a vu qu’il avait fait semblant. « Ya kalb! [chien que vous êtes]« , Moubarak a crié, et il a exigé qu’Arafat revienne signer.

Est-ce là l’héritage d’un « grand leader ? » Ou est-ce le mythe que le peuple palestinien veut perpétuer, après la Nakba, après le conte de l’UNRWA qui perpétue la tradition des réfugiés palestiniens, après le déni des liens des Juifs avec la terre d’Israël ? Arafat affirmait qu’aucun Temple juif n’avait existé à Jérusalem.

il est avéré que yasser Arafat était un agent du KGB.
Konstantin Georgiyevich Preobrazhenskiy, officier du KGB, connu pour ses publications sur les opérations du KGB au Japon, le recrutement d'émigrants russes par le service de renseignement russe des Affaires étrangères, et l'infiltration de l'Eglise orthodoxe russe par le Service du KGB / fédéral de sécurité (FSB), n'est pas seul à le confirmer, Ion Mihai Pacepa également.
Beaucoup d'hommes d'Arafat avaient été formés par le KGB, et Mahmoud Abbas également.

Le journaliste d'investigation Ken Timmerman a amené des documents démontrant que le mouvement islamiste Khalq Moudjahidine (MEK), groupe terroriste composé d'iranien et formé par le KGB, était lié à Yasser Arafat et était secretement soutenu financiérement par Saddam Hussein. Ce groupe avait soutenu Khomeyni en 1979, et serait actuellement courtisé car dans l'opposition au régime.

Un ancien agent de la CIA, BOB Baer améne les faits suivant: Yasser Arafat "a commencé sa vie comme un fondamentaliste islamique » et avait été un membre des Fréres Musulmans égyptiens.

Le pion Arafat avait TRES bien compris l'éfficacité du terrorisme et de la désinformation, pour quoi on l'avait formé.
Le petit pion avec de longues ficelles au dessus de lui.



Dernière édition par prinu le Lun 05 Nov 2012, 19:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 05 Nov 2012, 19:17


Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué que son pays a vendu pour 1 milliard de dollars d'armes à l'armée syrienne cette année, dans le cadre d'accords antérieurs entre les deux pays, signés à l'époque soviétique.

Le ministre en charge des Affaires de Renseignements, Dan Méridor, a commenté lundi l'interview de Mahmoud Abbas sur le deuxième chaine publique israélienne. "Ces remarques sont intéressantes, mais elles s'adressent principalement aux Européens afin de s'assurer de leur soutien à l'Onu", a déclaré Méridor.

L'armée syrienne a bombardé dimanche des positions rebelles situées à l'intérieur du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk dans le sud de la capitale Damas, tuant au moins 20 personnes, a-t-on appris auprès de l'opposition au président syrien Bachar al Assad.
Des dieux menacés, ca fera trembler l'ONU..
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 05 Nov 2012, 19:23

En Iran, Irak, il y a les milices de femmes islamistes, habillées en tchador, ce sont les plus terribles, et se proménent avec des matraques pour attaquer les femmes qui font un impair (allure, habillage, visage, etc.. juste parler à un autre homme, si la cheville est montrée en montant l'escalier (essayez de remonter un escalier sans remonter un peu la robe pour ne pas tomber..), etc..). Les miliciennes ne pardonnent pas.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 05 Nov 2012, 21:24

Plus de trois millions 600.000 € payés mensuellement par l’Autorité palestinienne aux terroristes palestiniens en prison


Palestinian Media Watch, Observatoire des Médias Palestiniens, vient de présenter devant le Parlement britannique son nouveau rapport sur les salaires versés par l’Autorité palestinienne aux terroristes palestiniens jugés et emprisonnés en Israël. Chaque mois plus de trois millions 600.000 € leur sont versés, ce qui constitue une prime et un encouragement au terrorisme. Ces sommes sont prises sur le budget général palestinien auquel contribuent des pays comme le Royaume Uni mais aussi la France.

Mr Hollande, les financements réalisés par la France aux tueurs palestiniens et à des organisations non pacifiques palestiniennes (via l'UNESCO) n'honorent pas les principes de la république.
Cette immoralité est anticonstitutionnelle.

Car par ce truchement et ces dons, l'argent des francais, en définitive, va dans la poche d'assassins islamistes multirécidivistes.
Celà récompense les assassinats et le terrorisme.

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a clairement affirmé, ce soir, à la deuxième chaîne de télévision, que s'il était à nouveau Premier ministre après les élections du 22 janvier prochain, l'Iran n'aurait pas l'arme nucléaire pendant les 4 ans de sa mandature. A la question de la journaliste Ilana Dayan qui lui demandait de répondre par oui ou par non à la question suivante : "pouvez-vous vous engager que l'Iran ne sera pas nucléaire pendant les 4 années de votre mandature si vous êtes reconduit comme Premier ministre", Netanyahou a répondu laconiquement "oui".

Les autorités marocaines ont annoncé aujourd’hui l'arrestation de huit personnes qui s'apprêtaient à commettre des "actes de sabotage contre des sites stratégiques, des bâtiments sensibles, des sièges des services de sécurité et des sites touristiques dans plusieurs villes marocaines". Ce, moins d'une semaine après l'annonce du démantèlement d'une autre "cellule terroriste" dans le Rif (nord). Ces dernières arrestations concernent une cellule nommée "Ansar achariaa au Maghreb islamique".

"L’Iran ne coopère pas avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur l’enquête concernant ses activités nucléaires", a déclaré lundi le directeur général de l’organisation. "Les négociations entre l’AIEA et Téhéran se sont intensifiées cette année, mais aucun résultat concret n’en est sorti", a affirmé le directeur général de l’AIEA, Yukio Amano, devant l’Assemblée générale de l’ONU. Le directeur général de l’AIEA a également demandé au gouvernement syrien de s’expliquer sur un immeuble détruit lors d’un bombardement israélien en 2007 sur le site secret de Daïr Alzour, qui abritait "très probablement" un réacteur nucléaire



Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 05 Nov 2012, 21:37

Noam Chomsky : "L'Iran n'est pas une menace, alors que les Etats-Unis et le régime israélien le sont"
"L'Iran n'est pas une menace pour la paix et la sécurité internationale, la menace et le danger réel proviennent des mesures américaines et du régime israélien", a déclaré le militant des droits civiques et spécialiste en relations internationales Noam Chomsky à l'Institut de Technologie du Massachusetts où il est professeur émérite du Département de linguistique et de philosophie. Il a précisé que "les Israéliens sont derrière les assassinats de scientifiques iraniens, et la plupart des actes de sabotage à l'intérieur de l'Iran sont des œuvres du régime israélien, tels que les cyber-attaques sur les installations nucléaires de ce pays".

Noam Chomsky, sympathisant du mouvement anarcho-syndicaliste et membre du syndicat IWW est un radical anti-israélien et anti-américain connu.
Il a également des positions altermondialistes.
Il se retrouvait souvent dans les locaux du journal anarchiste Freie Arbeiter Stimme dont l'un des plus importants collaborateurs était Rudolf Rocker.
pierre VIDAL-NAQUET témoigne d'une importante correspondance amicale entre chomsky et Faurisson, le négationniste connu, démontrant son antisémitisme caché.
L'avis de VIDAL-NAQUET, particulièrement explicite dans le texte "De faurisson à Chomsky" paru en appendice à "un eichmann de papier" en janvier 1981 (et inséré dans la version actuelle des "assassins de la mémoire" au éditions la découverte avec d'autres textes dont d'amples références à Chomsky) ne laisse que peu de doute à son antisémitisme.



Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9392
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 03:40

prinu a écrit:
...
pierre VIDAL-NAQUET témoigne d'une importante correspondance amicale entre chomsky et Faurisson, le négationniste connu, démontrant son antisémitisme caché.
L'avis de VIDAL-NAQUET, particulièrement explicite dans le texte "De faurisson à Chomsky" paru en appendice à "un eichmann de papier" en janvier 1981 (et inséré dans la version actuelle des "assassins de la mémoire" au éditions la découverte avec d'autres textes dont d'amples références à Chomsky) ne laisse que peu de doute à son antisémitisme.




Il ne suffit pas d'énoncer cette grave accusation ( que je considère jusqu'à plus ample informé comme une calomnie ) ; il faut la prouver .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 09:39

Chomsky est surtout connu comme un des principaux linguistes à l'heure actuelle. bien plus que comme "sympathisant du mouvement anarcho-syndicaliste".

Ce serait alors un juif antisémite.

Mais il faudrait savoir, puisqu'on l'accuse aussi de soutenir Israel :

USA - 22 avril 2006
Noam Chomsky, un héraut d’Israël ?

Par Erik Schechter

L’auteur est un ancien reporter militaire au Jerusalem Post

Qu’ont en commun Noam Chomsky et les néocons ?
L’un comme les autres sont accusés de protéger de toute critique légitime l’immensément puissant lobby pro-israélien à Washington. C’est tellement vrai qu’on dirait que l’enfer lui-même s’est gelé à cœur.
Le Professeur Chomsky, ce linguiste d’extrême gauche du Massachusetts Institute of Technology, connu pour avoir constamment (et bien souvent de manière pernicieuse) critiqué Israël depuis le début des années 1970, est apparemment un grand mou, dès qu’il est question de Sion.


Wikipedia :

Au cours de sa carrière, Chomsky a été invité à donner des conférences dans de nombreuses universités : cycle de conférences sur John Locke à l'université d'Oxford (printemps 1969), conférence commémorative sur Bertrand Russell à l'université de Cambridge (janvier 1970), conférence commémorative Nehru à New Delhi (1972), conférence Huizinga à Leyde (1977), conférence commémorative Davie sur la liberté académique au Cap (1997).

Chomsky a reçu des diplômes honorifiques de plus de trente universités un peu partout dans le monde. Il est membre de l'Académie américaine des arts et des sciences, de l'Académie nationale américaine des sciences et de la Société philosophique américaine. Il appartient également à d'autres associations et sociétés privées aux États-Unis et ailleurs, et est notamment récipiendaire du prix de la contribution scientifique de l'Association américaine de psychologie (1984).

Il a reçu le prix Kyoto en 1988127, la médaille Helmholtz, le prix de la paix Dorothy Eldridge, et la médaille Benjamin Franklin en sciences cognitives et de l'information. Il a reçu deux fois le prix Orwell accordé par le Conseil américain des professeurs d'anglais pour ses « éminentes contributions à la sincérité et la clarté du langage public128 » en 1987 et 1989 (« Distinguished Contributions to Honesty and Clarity in Public Language »).

Chomsky a été reconnu « plus grand intellectuel vivant » par un sondage organisé et publié en 2005 par les magazines Prospect (britannique ) et Foreign Policy (américain)129. Il a réagi en déclarant qu'il ne faisait pas très attention aux sondages.

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 10:37

boulo a écrit:
prinu a écrit:
...
pierre VIDAL-NAQUET témoigne d'une importante correspondance amicale entre chomsky et Faurisson, le négationniste connu, démontrant son antisémitisme caché.
L'avis de VIDAL-NAQUET, particulièrement explicite dans le texte "De faurisson à Chomsky" paru en appendice à "un eichmann de papier" en janvier 1981 (et inséré dans la version actuelle des "assassins de la mémoire" au éditions la découverte avec d'autres textes dont d'amples références à Chomsky) ne laisse que peu de doute à son antisémitisme.




Il ne suffit pas d'énoncer cette grave accusation ( que je considère jusqu'à plus ample informé comme une calomnie ) ; il faut la prouver .

Noam Chomsky place la liberté d'expression au-dessus de tout, ce qui peut se concevoir et c'est ce qui explique le soutient qu'il a pu apporter à Faurisson. En revanche, la contrepartie de cette liberté totale est de savoir faire preuve d'esprit critique, car tous les types de discours sont dans la nature, y compris les plus exécrables. Et sur ce plan, Chomsky s'est lamentablement planté et s'est comporté comme un imbécile tout en refusant de le reconnaître.

En revanche, nulle part dans son article Pierre Vidal-Naquet n'accuse Chomsky d'antisémitisme. Seulement de manque de discernement et de vanité.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9392
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 11:14

Merci , Lebob .

Cher Prinu , je peux ( hélas ) comprendre votre apologétique aveugle de la politique israëlienne mais il ne faut pas glisser dans vos tirades des flèches empoisonnées en direction de vos ennemis supposés .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 14:01

je pense éclairer des faits, amo boulo. A vous de juger et de découvrir ces faits.

C'est ne pas les voir qui est aveugle.

--
par contre, je sais critiquer la politique israélienne en politique intérieure quand c'est justifié, sur d'autres points que sécuritaires ou je pense qu'Israel n'en fait pas assez ( a mon avis il ne fallait pas offrir gaza contre la paix, ca n'a pas réussi, et il fallait aller plus loin au Liban pour vraiment eliminer le hezbollah).

---
Noam Chomsky : je confirme ce que j'ai écrit, il n'y a AUCUN doute.
c'est un juif antisémite, il sont quelques uns. j'ai démontré comment celà se fait , depuis longtemps.

ce n 'est pas un libertaire, c'est un fashiste qui tape sur le judaisme et tout ce qui défend légitimement les juifs. Pas seulement envers l'état d'Israel.
Il y a une frontiére entre anarchisme et fachisme populiste, qu'il a dépassé. Il soutiend un totalitarisme (faurisson et le négationnisme, palestinisme islamique), et attaque ce qui est libertaire et résistance a ces impérialismes (résistance sioniste, lutte occidentale contre l'islamisme radical).

il y a pour lui, un complot juif capitaliste Shocked il est mentalement atteind. On met cinquante ans avant de s'autocritiquer, à ce stade.
Il est devenu anti-occidental, dans les faits.
Ses raisons tumultueuses, tordues et utopistes importent peu, et ses diplomes importent peu, il est devenu anti-occidental, et il soutient des mouvements anti-occidentaux qui diffusent de l'antisémitisme.
Au meme niveau que dieudonné. les mems rencontresles memes serrages e main, ne soyez plus dupe, le parcours importe peu, il y a cent trajets pour arriver au fashisme populiste.
Il attaque également des mouvements qui luttent contre l'antisémitisme, alors ne cherchez pas d'excuses "libertaires" à un "manque de critique", il est ce qu'il est.

Il a aussi nié l'implication d'ALqaida pour le 11 septembre, appuyé par le rouge-brun Soral (la clique à dieudonné), meme avec les preuves devant ses yeux. l'islamofashiste rouge soral l'a félicité idéologiquement, ca veux tout dire.

Noam Chomsky soutient également Vincent Reynouard. Vincent Reynouard est un négationniste de la shoah.


Il ne critique aucun mercenaire d'alqaida ou islamopalestiniste, pas le moins du monde, il les défend aprement. il défend faurisson et d'autres.
n'en jetez plus, la coupe est pleine.
elle a bon dos "la liberté". l'antisémitisme n'est pas une position libre, c'est un délit. quand on en est coupable, on n'est pas un libertaire, non.
et quand on est un anti-occidental, on est un traitre à l'occident libre, et on perd sa dignité tout autant.

qu'importe les écrits fabuleux, diplomes,,décorations, les intellectuels, artistes, bienfaiteurs de l'humanité, médecins, énarques, académiciens, présidents, philosophes, qu'importe leurs titres et leurs oeuvres, quand l'homme est pourri de l'intérieur.


--
Iran : Netanyahou prêt à ''appuyer sur le bouton'' s'il le faut
Dans une interview lundi soir à la deuxième chaîne de télévision israélienne, le Premier ministre Binyamin Netanyahou s'est déclaré "prêt, s'il le faut" à déclencher une attaque contre les sites nucléaires iraniens. "Je suis bien sûr prêt, s'il le faut, à presser sur le bouton" pour lancer une attaque contre les installations nucléaires de l'Iran, a déclaré M. Netanyahou à la présentatrice Ilana Dayan, en parlant d'une attaque conventionnelle et non nucléaire.

L'un des plus grands écrivains israéliens, Avraham B. Yehoshua, a été couronné mardi par le prix Médicis étranger pour Rétrospective (Grasset), roman mélancolique sur les mystères de la création artistique, a annoncé le jury.

Etats-Unis : Elie Wiesel et Barack Obama coécrivent un livre
Elie Wiesel coécrit un livre avec le président Barack Obama, rapporte mardi le rescapé de la Shoah et prix Nobel de la Paix 1986 au journal Haaretz. L'ouvrage, dont la rédaction reprendra après le scrutin présidentiel qui se déroule aujourd'hui, est un "livre de deux amis", souligne Wiesel. Les deux hommes sont devenus des amis après la visite par Obama du camp de Buchenwald où Wiesel fut interné à la fin de la guerre après sa "Marche de la Mort" depuis Auschwitz. "Nous parlons philosophie, contemplation et échangeons nos pensées, mais nous n'abordons jamais les sujets politiques", a ajouté Elie Wiesel.

Selon le journal Maariv, Israël pourrait prendre des sanctions contre l'Autorité palestinienne au cas où celle-ci persiste à demander l'amélioration de son statut à l'Onu, au titre d'Etat non-membre. L'Etat juif envisagerait notamment le gel des transferts à l'Autorité palestinienne des fonds qui lui sont dus au titre de taxes collectées par Israël sur des marchandises transitant par ses ports. Il pourrait aussi être question de réduire le nombre des permis de travail octroyés à des Palestiniens des territoires disputés employés en Israël, de même que le trafic via les passages routiers entre Israël et les territoires contrôlés par l'Autorité palestinienne.


Dernière édition par prinu le Mar 06 Nov 2012, 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 15:08

prinu a écrit:
Selon le journal Maariv, Israël pourrait prendre des sanctions contre l'Autorité palestinienne au cas où celle-ci persiste à demander l'amélioration de son statut à l'Onu, au titre d'Etat non-membre. L'Etat juif envisagerait notamment le gel des transferts à l'Autorité palestinienne des fonds qui lui sont dus au titre de taxes collectées par Israël sur des marchandises transitant par ses ports. Il pourrait aussi être question de réduire le nombre des permis de travail octroyés à des Palestiniens des territoires disputés employés en Israël, de même que le trafic via les passages routiers entre Israël et les territoires contrôlés par l'Autorité palestinienne.

De quel droit Israël se permet-il de faire cela?
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 15:16

Pourquoi l'avoir fait avant ?
On leur a tout donné tout roti pour esperer la paix. ils veulent imposer une REPUBLIQUE ISLAMIQUE, voilà les faits. s'ils veulent etre autonome et souverains, et refuser l'existence de leurs voisins, qu'ils se gérent tout seul.
On n'a plus a leur faire des cadeaux: ils croulent sous les millions, ils n'ont plus besoin de l'aide israélienne, ces millionaires.
Puisque cinquante pays leurs donnent des millions, et vous aussi.
vous n'avez qu'a leur poster des pizzas avec l'argent que vous aviez reservé à vos enfants, et vos propres économies.
On n'a meme plus a leur offrir des papates, tant qu'ils utilisent des missiles et des obus avec les dons de l'europe, et continuent a s'armer inlassablement.
Ils peuvent se les acheter tout seuls, avec leurs millons et leurs millions de dons qui tombent du ciel.

On a calculé qu'ils sont plus riches que pas mal d'états africains.
Ils recoivent jusqu'a deux cent fois plus de dons que des pays africains sous alimentés, alors qu'ils ont des surplus, rien qu'avec la solidarité musulmane.
Des pays africains protestent de ces dons, à l'ONU.

Ils sont plus riches que vous.



Dernière édition par prinu le Mar 06 Nov 2012, 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 06 Nov 2012, 16:25

prinu a écrit:
Pourquoi l'avoir fait avant ?
On leur a tout donné tout roti pour esperer la paix. ils veulent imposer une REPUBLIQUE ISLAMIQUE, voilà les faits. s'ils veulent etre autonome et souverains, et refuser l'existence de leurs voisins, qu'ils se gérent tout seul.
On n' a plus a leur faire des cadeaux: ils croulent sous les millions, ils n'ont plus besoin de l'aide isarélienne, ces millionaires.
Puisque cinquante pays leurs donnent des millions, et vous aussi.
vous n'avez qu'a leur poster des pizzas.

Il ne s'agit pas d'aides israéliennes, mais de droits de douane perçus par les douanes israéliennes sur des produits importés à destination des territoires palestiniens. Ces droits de douane doivent être reversés à l'autorité palestinienne et si Israël s'avisait de conserver cet argent, il s'agirait d'un vol, ni plus ni moins. Vous le savez du reste très bien. Et le gouvernement israélien le sait encore mieux. Mais ce ne serait pas la première fois qu'il pratiquerait la politique du fait accompli pour pourrir encore davantage une situation qui n'en a pas vraiment pas besoin, les extrémistes des deux côtés étant apparement les seuls à faire entendre leur voix.



Revenir en haut Aller en bas
 
Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Retour du Christ selon Benoit XVI
» Le 4 eme cavalier
» L'antéchrist (Dajjal) et le retour du christ dans l'islam
» Israël : 100 000 manifestants dans l'attente d'un miracle
» Légitimité de l'état d'Israël.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: