DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La porte étroite = sacrifice ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 13:44

Envangile de Jésus-Christ selon Saint Luc 13,22-30 a écrit:
Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes et les villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ? » Jésus leur dit : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas. Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : ’Seigneur, ouvre-nous’, il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes.’ Alors vous vous mettrez à dire : ’Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal.’ Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »

La porte étroite a souvent été interprétée comme un chemin de sacrifice comme cette interprétation que j'ai trouvé sur le site Catholique.org

Je pense cependant que cette recherche du sacrifice pour passer la porte étroite ne soit qu'une démarche purement égoïste inspirée par le démon: "qui fait l'ange, fait la bête".

Le roman d'André Gide "La Porte Etroite" ainsi que son autre roman "La symphonie pastorale" sont à mon sens des descriptions de cette recherche du sacrifice pour sauver son âme.

Cette interprétation peut conduire à mon sens à la desespérance, au suicide, ou au renoncement à la vie qui ont d'ailleurs été le chemin d'André Gide et de ses héros de roman.

La question que je pose au forum est la suivante, et merci de m'éclairer:

Pour vous que représente la "Porte Etroite" de l'évangile selon Saint Luc?
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 15:12


La recherche du sacrifice ?

Quand tu es sur le chemin de la recherche absolue, il n'y a de place que pour toi et Celui que tu recherches, tout le reste tombe, donc la recherche du sacrifice est la recherche de l'effet et non une cause sine qua non. C'est pourquoi Jésus parle du "violent" qui s'empare du Royaume, car il délaisse tout ce qu'il possède (la parabole de la perle rare et du trésor dans le champ).

Le chemin de la passion de Jésus, était-il pavé de bonnes intentions ?
Comme le disciple n'est pas au-dessus de son maître, il aura, lui aussi à passer par là, à la mesure de ce qu'il a reçu.
Le chemin étroit est celui dont l'absurdité du monde ne satisfait pas, celui des derniers, des pauvres et des solitaires, ceux qui choisissent pour seul guide Jésus, le prototype de l'humanité parfaite, non pas à côté, mais devant, parfois très loin devant, qu'on le perd de vue, mais on sait qu'il est devant et qu'il nous attend.

Le chemin prend la forme, le degré d'inclinaison, l'étroitesse et la difficulté en proportion du degré de ton désir d'arriver au but.

En montagne, c'est très parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 17:18

La Porte Etroite c'est celle que Jésus a franchie par le chemin du Calvaire.... et le serviteur n'est pas supérieur au Maître !!

Je suis assez d'accord avec Outreneuve !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 17:21

Jésus nous dit d'entrer par la porte étroite, c'est-à-dire par lui, qui est la porte par laquelle entrent les brebis pour aller vers les pâturages. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 17:27

Simon1976 a écrit:
Jésus nous dit d'entrer par la porte étroite, c'est-à-dire par lui, qui est la porte par laquelle entrent les brebis pour aller vers les pâturages. Smile

Tout-à-fait Simon par lui.... c'est le dimanche du Bon Pasteur :

Evangile de Jean 10 1-10

Je suis frappée par ces mots " ceux qui sont intervenus avant moi sont tous des voleurs........."

Il n'y a qu'un Seul Pasteur !
Revenir en haut Aller en bas
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 20:24

outreneuve a écrit:

La recherche du sacrifice ?
Quand tu es sur le chemin de la recherche absolue, il n'y a de place que pour toi et Celui que tu recherches, tout le reste tombe, donc la recherche du sacrifice est la recherche de l'effet et non une cause sine qua non.

Cher outreneuve,
je pense que quand l'homme, la créature, est sur le chemin de l'absolu, il n'y a de plus de place pour soi, mais uniquement pour Celui qu'il cherche.

Je suis en train de lire un livre sur Saint Rafaël: Dieu seul! (Anaiz Baron Rafaël béatifié par JPII et canonisé par Benoit XVI, saint patron de JMJ de Madrid et dont c'est le 100ème anniversaire).
Avant de rentrer à la Trappe, il écrit:
Citation :
L'unique consolation que peuvent avoir les créatures est de se recréer en Dieu: c'est dans ce but que je vais à la Trappe... Le monastère sera pour moi d'abord un coin du monde où sans entrave je pourrai louer Dieu nuit et jour; ensuite un purgatoire sur la terre où je pourrai me purifier et devenir saint... Exprimé ainsi, avec cette assurance..., devenir saint semble un peu prétentieux..., je ne sais comment dire... Mais c'est la vérité; je veux être saint devant Dieu et non devant les hommes; une sainteté qui se développera dans le silence et que seulement Dieu connaîtra, même pas moi, parce qu'alors ce ne serait déjà plus une véritable sainteté...
Les souffrances, ce sont des jeux d'enfants à côté de la grande vérité..., l'unique, qui est Dieu... La seule chose qui importe c'est de la rechercher, et une fois qu'on l'a trouvé..., il n'y a pas de peine, ni de joies, il n'y a rien... Il n'y a plus que lui qui remplit tout et inonde tout.

Pour nous, créatures faites libres, le monde envahit tout. La porte étroite est peut-être simplement de laisser toute la place à Dieu dans un renoncement total à soi (ce qui est différent d'un renoncement à la vie dans ce monde).

Et mère Teresa va plus loin en disant, comme dans le passage de la Samaritaine, qu'il faut simplement entendre la parole de Jésus sur la croix: "J'ai soif" et lui laisser nous inonder de son Amour, de l'eau vive avec laquelle nous n'auront plus jamais soif.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 21:16

outreneuve a écrit:

La recherche du sacrifice ?

Quand tu es sur le chemin de la recherche absolue, il n'y a de place que pour toi et Celui que tu recherches, tout le reste tombe, donc la recherche du sacrifice est la recherche de l'effet et non une cause sine qua non. C'est pourquoi Jésus parle du "violent" qui s'empare du Royaume, car il délaisse tout ce qu'il possède (la parabole de la perle rare et du trésor dans le champ).

Le chemin de la passion de Jésus, était-il pavé de bonnes intentions ?
Comme le disciple n'est pas au-dessus de son maître, il aura, lui aussi à passer par là, à la mesure de ce qu'il a reçu.
Le chemin étroit est celui dont l'absurdité du monde ne satisfait pas, celui des derniers, des pauvres et des solitaires, ceux qui choisissent pour seul guide Jésus, le prototype de l'humanité parfaite, non pas à côté, mais devant, parfois très loin devant, qu'on le perd de vue, mais on sait qu'il est devant et qu'il nous attend.

Le chemin prend la forme, le degré d'inclinaison, l'étroitesse et la difficulté en proportion du degré de ton désir d'arriver au but.

En montagne, c'est très parlant.
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Dim 15 Mai 2011, 22:25

Théophile,
Oui, tu as raison de le préciser car celui qui est uni au Seigneur, est un même esprit [avec lui].(1,Cor.6,17)
C'était mal formulé, mon ego traînait dans le coin king


Mister be,
Quel honneur de trouver grâce aux yeux d'un juif à la nuque raide Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Lun 16 Mai 2011, 07:29

outreneuve a écrit:

La recherche du sacrifice ?

Quand tu es sur le chemin de la recherche absolue, il n'y a de place que pour toi et Celui que tu recherches, tout le reste tombe, donc la recherche du sacrifice est la recherche de l'effet et non une cause sine qua non. C'est pourquoi Jésus parle du "violent" qui s'empare du Royaume, car il délaisse tout ce qu'il possède (la parabole de la perle rare et du trésor dans le champ).

Le chemin de la passion de Jésus, était-il pavé de bonnes intentions ?
Comme le disciple n'est pas au-dessus de son maître, il aura, lui aussi à passer par là, à la mesure de ce qu'il a reçu.
Le chemin étroit est celui dont l'absurdité du monde ne satisfait pas, celui des derniers, des pauvres et des solitaires, ceux qui choisissent pour seul guide Jésus, le prototype de l'humanité parfaite, non pas à côté, mais devant, parfois très loin devant, qu'on le perd de vue, mais on sait qu'il est devant et qu'il nous attend.

Le chemin prend la forme, le degré d'inclinaison, l'étroitesse et la difficulté en proportion du degré de ton désir d'arriver au but.

En montagne, c'est très parlant.
Pendant que Myriam parcourt en hâte les chemins de la montagne, elle parcourt un itinéraire intérieur de foi qui va de l’adhésion docile du fiat à l’explosion joyeuse du Magnificat, de l’être visitée par Dieu à l’être qui devient la visite de Dieu pour les autres.

En montant sur la montagne Myriam n’est pas seule. Le Fils de Dieu est présent, caché en elle. Le salut de l’ange à Nazareth: "Réjouis-toi, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi", (Lc 1,28) qu’elle avait du mal à comprendre complètement, devient maintenant une expérience réelle et une conviction profonde.

Le chemin de Nazareth à Ain Karem, du Fiat au Magnificat, est un symbole de l’itinéraire que chaque croyant accomplit dans son pèlerinage de la foi, depuis l’adhésion initiale au projet de Dieu jusqu’à la l’expérience pleine de Dieu, en passant à travers une montée graduelle: monter sur le mont des béatitudes pour écouter Yéshoua, monter sur le Thabor pour contempler sa gloire, monter sur le Calvaire pour participer à sa passion, monter sur le mont de Galilée pour recevoir son mandat missionnaire, monter dans la pièce supérieure pour accueillir son Esprit.




Revenir en haut Aller en bas
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Lun 16 Mai 2011, 23:45

Mister be a écrit:
outreneuve a écrit:

Le chemin prend la forme, le degré d'inclinaison, l'étroitesse et la difficulté en proportion du degré de ton désir d'arriver au but.
En montagne, c'est très parlant.
Pendant que Myriam parcourt en hâte les chemins de la montagne, elle parcourt un itinéraire intérieur de foi qui va de l’adhésion docile du fiat à l’explosion joyeuse du Magnificat, de l’être visitée par Dieu à l’être qui devient la visite de Dieu pour les autres.

En montant sur la montagne Myriam n’est pas seule. Le Fils de Dieu est présent, caché en elle. Le salut de l’ange à Nazareth: "Réjouis-toi, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi", (Lc 1,28) qu’elle avait du mal à comprendre complètement, devient maintenant une expérience réelle et une conviction profonde.

Le chemin de Nazareth à Ain Karem, du Fiat au Magnificat, est un symbole de l’itinéraire que chaque croyant accomplit dans son pèlerinage de la foi, depuis l’adhésion initiale au projet de Dieu jusqu’à la l’expérience pleine de Dieu, en passant à travers une montée graduelle: monter sur le mont des béatitudes pour écouter Yéshoua, monter sur le Thabor pour contempler sa gloire, monter sur le Calvaire pour participer à sa passion, monter sur le mont de Galilée pour recevoir son mandat missionnaire, monter dans la pièce supérieure pour accueillir son Esprit.
Merci pour ces images du chemin ascendant vers Dieu, comme celui de Marie par une montée graduelle.

Je suis un montagnard, et je sais combien la montée peut être dure, mais arrivé près du sommet, le désir de pouvoir contempler l'ensemble du panorama au lever du jour seul dans l'ivresse de la haute montagne, peut se comparer à un désir de Dieu.
Je pense qu'on peut avoir un tel désir d'aller à la rencontre de Dieu qui vient aussi vers nous, que l'effort n'existe plus au regard de ce désir.

C'est la petite voie de Saint Thérèse qui prend comme exemple l'ascenseur préféré à l'escalier pour aller vers Dieu:

La petite voie, c’est tout simplement le Christ, Chemin, Vérité et Vie pour quiconque met en lui toute sa confiance.
L'ascenseur pour Thérèse évoque cet acte de confiance : se mettre dans les bras de Jésus comme quelqu’un s’en remet à un ascenseur pour le conduire dans les étages supérieurs.
Ainsi Jésus lui même nous conduit vers la sainteté !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mar 17 Mai 2011, 09:57

Theophile a écrit:
Envangile de Jésus-Christ selon Saint Luc 13,22-30 a écrit:
Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes et les villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ? » Jésus leur dit : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas. Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : ’Seigneur, ouvre-nous’, il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes.’ Alors vous vous mettrez à dire : ’Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal.’ Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »

La porte étroite a souvent été interprétée comme un chemin de sacrifice comme cette interprétation que j'ai trouvé sur le site Catholique.org

Je pense cependant que cette recherche du sacrifice pour passer la porte étroite ne soit qu'une démarche purement égoïste inspirée par le démon: "qui fait l'ange, fait la bête".

Le roman d'André Gide "La Porte Etroite" ainsi que son autre roman "La symphonie pastorale" sont à mon sens des descriptions de cette recherche du sacrifice pour sauver son âme.

Cette interprétation peut conduire à mon sens à la desespérance, au suicide, ou au renoncement à la vie qui ont d'ailleurs été le chemin d'André Gide et de ses héros de roman.

La question que je pose au forum est la suivante, et merci de m'éclairer:

Pour vous que représente la "Porte Etroite" de l'évangile selon Saint Luc?

Cher Theophile, vous avez raison. Le sacrifice en soi ne vaut rien.

Et Dieu répond dans la Bible :
Citation :
"Je hais vos sacrifices, je méprises vos boeufs et vos moutons. Le sacrifice qui plait à Dieu, c'est un coeur brisé et un esprit humilié".

Donc, dans l'ANT, la voie étroite que Dieu voulait pour les hommes était celle d'un coeur humble.

Dans le NT, la voie étroite se précise : elle est faite d'eau et de feu : un coeur humble et un coeur aimant.

Les deux choses doivent marcher ensemble, comme les deux jambes. sinon l'homme tombe et quitte la voie étroite.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mar 17 Mai 2011, 11:15

en gros, en résumé et avec des mots simples : il convient de marcher sur le chemin de la vie, telle qu'elle se présente à nous (c'est ce chemin que Dieu veut pour nous) et de faire face aux obstacles qui y sont semés (et non les contourner), sans trop se poser de questions (sinon on devient un intellectuel et on perd son âme d'enfant) et sans perdre de vue le mot Amour (je laisse tomber ce que je fais pour aider celui qui a besoin de moi par exemple). sachant que l'Amour englobe aussi le pardon. Si je trébuche, je me relève, je fais mon examen de conscience, j'en tire les leçons et je redémarre. (quand je dis je, je ne parle pas de moi bien sûr - je ne prétends nullement arriver à faire cela). C'est comme çà que je comprends les choses. Et vive la prière qui vient nous aider!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mar 17 Mai 2011, 11:17

Un chemin d'homme humble qui veut aimer et à qui Dieu, un jour, façonnera un coeur kénose.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mar 17 Mai 2011, 22:53

cath1250 a écrit:
Si je trébuche, je me relève, je fais mon examen de conscience, j'en tire les leçons et je redémarre. (quand je dis je, je ne parle pas de moi bien sûr - je ne prétends nullement arriver à faire cela)
Bonjour Catherine,

Sainte Thérèse de Lisieux allait jusqu'à souhaiter trébucher pour se laisser relever par Jésus.

Un jour, qu'une de ses soeurs lui manifestait son désir d’avoir plus de force et d’énergie pour pratiquer la vertu, Saint Thérèse lui répondit:

Citation :
“Et si le bon Dieu vous veut faible et impuissante comme une enfant, croyez vous que vous aurez moins de mérite?... Consentez donc à trébucher à chaque pas, à tomber même, à porter vos croix faiblement, aimez votre impuissance; votre âme en retirera plus de profit que si, portée par la grâce, vous accomplissiez avec élan des actions héroïques qui rempliraient votre âme de satisfaction personnelle et d’orgueil”.

Une autre fois où cette soeur s’attristait de ses défaillances, et Sainte Thérèse lui dit:

Citation :
“Vous voilà encore sortie de la petite voie! La peine qui abat et décourage vient de l’amour-propre, la peine surnaturelle relève le courage, donne un nouvel élan pour le bien; on est heureux de se sentir faible et misérable, parce que plus on le reconnaît humblement, attendant tout gratuitement du bon Dieu sans aucun mérite de notre part, plus le bon Dieu s’abaisse vers nous pour nous combler de ses dons avec magnificence

Et Dieu sait si Thérèse de Lisieux, dans sa petitesse, a accompli une oeuvre extraordinaire qui fait qu'elle a été reconnue Docteur de l'Eglise par Jean-Paul II et pour reprendre ses mots:
Citation :
Dans les écrits de Thérèse de Lisieux nous pouvons découvrir un témoignage éclairé de la foi qui, en accueillant d’un amour confiant la condescendance miséricordieuse de Dieu et le salut dans le Christ, révèle le mystère et la sainteté de l’Église.
Et elle continue a accomplir les oeuvres de Dieu, tout par Amour!!
Citation :
Je passerai mon ciel a faire du bien sur la terre
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mer 18 Mai 2011, 08:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Un chemin d'homme humble qui veut aimer et à qui Dieu, un jour, façonnera un coeur kénose.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mer 18 Mai 2011, 08:25

cath1250 a écrit:
en gros, en résumé et avec des mots simples : il convient de marcher sur le chemin de la vie, telle qu'elle se présente à nous (c'est ce chemin que Dieu veut pour nous) et de faire face aux obstacles qui y sont semés (et non les contourner), sans trop se poser de questions (sinon on devient un intellectuel et on perd son âme d'enfant) et sans perdre de vue le mot Amour (je laisse tomber ce que je fais pour aider celui qui a besoin de moi par exemple). sachant que l'Amour englobe aussi le pardon. Si je trébuche, je me relève, je fais mon examen de conscience, j'en tire les leçons et je redémarre. (quand je dis je, je ne parle pas de moi bien sûr - je ne prétends nullement arriver à faire cela). C'est comme çà que je comprends les choses. Et vive la prière qui vient nous aider!
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mer 18 Mai 2011, 16:26

La porte étroite c'est laissé tombé ces désirs profond quitte à en souffrir, je désire certaines choses comme plaire aux autres ? avoir une belle copine pour en mettre plein la vue à mes copains ? je désires avoir des copains à la pelle ? je souffre je vais me plaindre à mes proches peut être que cela me réconfortera ? Les jeunes vont tous en boîtes ben allons y j'y trouverai peut être une fille/conquête d'un soir... ?

Tout ces désirs qui nous assaillent et dont le monde va en courant dans ce genre de tentation, il faut les éviter car la porte étroite c'est Christ , suivre les commandements de Dieu, non par faire ma volonté mais ta volonté Dieu, bien que parfois je me trompe je continue vers toi vers le chemin.

La grande porte au contraire c'est aucune limite, un peu comme le libre échange vous voyez aucune limité car sois disant une plus grande liberté d'agir, seulement si tu tombe dans ce piège, tu tombe dans les idoles, tu deviens dépendant et le malheur car c'est l'esclavage d'être attaché à des attaché périssables. La lumière nous a libérer de la mort alors LOUER LE ! cheers

Exo Eclats 4- Je déclare (avec paroles)

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Mer 18 Mai 2011, 18:54

« L’enseignement véritable n’est pas une accumulation de savoir : c’est un éveil de conscience qui exige des étapes successives ; chaque étape consiste à découvrir la clè de la porte suivante ». (Schwaller de Lubicz
L’étude livresque est bien sûr un apport, mais celui-ci, n’est que la vision des différents auteurs, leurs analyses parfois très techniques.

C’est avec le cœur, son Être intérieur qu’il faut cheminer à sa mesure. Le livre ne fera pas brûler les étapes. Il faut vivre, découvrir par soi-même notre parcours afin de donner un sens au sens (comme disent les Kabbalistes).

La vision de l’autre n’est pas nécessairement la nôtre. Chaque individu est différent, chacun à son histoire, son passé, ses doutes, ses questionnements…Nous n’attendons donc pas tous les mêmes réponses, nous ne recherchons pas tous les mêmes matériaux pour nous construire.

L’homme n’a pas été réalisé dans un moule standardisé, que ce soit physique ou mental et fort heureusement, sinon cela nous conduirait à l’inévitable et dommageable « pensée unique ».

On a tous reçu un trousseau de clés…il nous faut au fur et à mesure que l’on avance trouver la bonne clé pour ouvrir les portes qui se présentent…

Ces portes sont nos propres portes et les clés, notre conscience qu’il faut éveiller, afin d’aller au fond de nous même, descendre marche par marche au plus profond de cette caverne qui est notre moi intérieur pour y trouver la petite étincelle, cette petite lumière cachée, la seule qui pourra éclairer notre chemin et rendre visible à notre esprit ces portes à ouvrir.

En hébreu, la porte c’est la lettre Daleth -ד l’ouverture qui rend la Parole créatrice et permet l’action individuelle, la concentration de la pensée et de la volonté. Elle invite à prendre possession de soi-même.

Mais attention, si nous glissons dans la serrure une clé qui n’est pas la bonne et que celle-ci reste prisonnière de la serrure alors il se passe le phénomène suivant :

La lettre Vav - ו est une clé de par sa forme, glissée dans la porte Daleth - דלת et que celle-ci reste emprisonnée dans la porte sans pouvoir l’ouvrir, nous obtenons le mot dalouth - דלות qui signifie pauvreté.

Ce qui nous indique et nous confirme les difficultés d’un chemin dit initiatique, cet enseignement ne peut être véritable que s’il est vécu en conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: La porte étroite = sacrifice ??   Jeu 19 Mai 2011, 11:35

Vincent01 a écrit:
La porte étroite c'est laissé tombé ces désirs profond quitte à en souffrir, je désire certaines choses comme plaire aux autres ? avoir une belle copine pour en mettre plein la vue à mes copains ? je désires avoir des copains à la pelle ? je souffre je vais me plaindre à mes proches peut être que cela me réconfortera ? Les jeunes vont tous en boîtes ben allons y j'y trouverai peut être une fille/conquête d'un soir... ?

Tout ces désirs qui nous assaillent et dont le monde va en courant dans ce genre de tentation, il faut les éviter car la porte étroite c'est Christ , suivre les commandements de Dieu, non par faire ma volonté mais ta volonté Dieu, bien que parfois je me trompe je continue vers toi vers le chemin.

Bonjour Vincent,
oui en effet la question aujourd'hui est la liberté sexuelle, qui est d'actualité avec l'affaire DSK, et qui est un sujet sur un autre post qui a suscité beaucoup d'interventions ici:
http://docteurangelique.forumactif.com/t12055-la-vertu-de-chastete-est-un-oui-a-la-vie

La liberté sexuelle est un fait de notre génération issue de mai 68.
"Vertu", "chasteté" sont des mots imprononçables, complètement exclus de notre vocabulaire sauf éventuellement pour faire rire.
Je vois que tu as 22 ans, tu es déjà d'une nouvelle génération qui pose exactement la question inverse de celle de 68:

"Nous avons la liberté sexuelle, c'est un fait acquis et non plus un droit à conquérir, mais est-ce vraiment la liberté?"

Est-ce que cela apporte un sens à la vie? Plus de bonheur?

DSK, porte parole de cette génération, a choisi la très large porte: "il est interdit, d'interdire", notre génération va trouver le bonheur en faisant tomber les murs de nos prisons morales, bourgeoises.

Je pense que c'est une question majeure à laquelle la nouvelle génération devra répondre, et j'ai bien peur qu'elle doive passer par des situations bien douloureuses pour trouver la Vérité.

Un Jean-Paul II peut être un grand témoin du Christ pour les générations à venir, mais ce que je crois le plus c'est que Marie, médiatrice de toutes les Grâces, sera le chemin, la porte étroite, qui nous conduit à la Vérité, à Jésus-Christ.
Je conseille, à ce propos, un livre extraordinaire qui vient de sortir en français qui est "Journal d'une amitié" de Wanda Polfawska sur la correspondance de Karol Wojtyla (JP II) avec Wanda Polfawska, polonaise rescapée des camps de concentration (très facile à lire): elle qui a vécu la déchéance humaine extrême, parle très bien de la sexualité
Elle nous apprend que dans les camps, la déchéance humaine faisait surgir les pires perversions sexuelles, elle doute de l'homme, elle garde cependant la foi mais n'arrive pas à trouver les réponses à une vie qui n'a plus de sens jusqu'à ce qu'elle rencontre au cours d'une confession un prêtre, un certain Wojtyla qui lui dit: "va à la messe et communie". Progressivement, dans l'accompagnement, la prière et l'eucharistie, sa vie s'oriente vers la Lumière.

Il faut donc se tourner vers les saints de notre temps, s'en remettre Marie par la prière, et recevoir l'Eucharistie. Il faut le sacrement de reconciliation.
Revenir en haut Aller en bas
 
La porte étroite = sacrifice ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La porte étroite = sacrifice ??
» Chercher la porte étroite
» La porte étroite et la grande foule
» Le chemin du secret et de la porte étroite
» La porte étroite difficile à passer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: