DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi



Masculin Messages : 5
Inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Dim 08 Mai 2011, 23:46

Bonjour,

Je vais une courte présentation pour commencer :

Je suis étudiant, je suis catholique " semi-pratiquant ", je suis dans une famille catholique pratiquante.
Je sors donc d'une période d'adolescence, qui, comme pour beaucoup, a été aussi un éloignement vis à vis de la religion est presque d'une perte de la foie.

Il y un maintenant quelques mois que je suis tombé par hasard sur les vidéos d'Arnaud Dumouch, qui m'ont " réconciliées " avec la religion.
Elles ont permis d'éclaircir bon nombre de points, de répondre à certaines questions, (en particulier le purgatoire, le paradis, l'enfer, NDE).
J'essaie même de retourner à la messe chaque dimanche, de faire la prière du soir

Seulement, le quotidien reprends le dessus ... j'ai du mal à maintenir tout ça.
Pourtant, maintenant je crois vraiment en dieu, je n'ai plus de doute sur la religion catholique.

Et il y a un truc qui me turlupine : même si je crois en dieu, je n'ai jamais ressenti sont amour, de quelle manière que ce soit.
Pour mieux me faire comprendre, un exemple : mes amis vont à la messe : ils sont contents et heureux d'y aller. Moi, j'ai beau y croire, aller à la messe reste quelque chose d'assez difficile. Je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit pendant une prière par exemple.

Quand je parle de " ressentir ", ca peut etre par exemple, une présence bienveillante qui serait receptive à mes prières, ou alors une certaine force qui vous donnerait des coups de mains pour mieux agir dans votre vie.

Alors je me pose des questions : peut être que mes amis ont plus de faciliter d'aller à la messe que moi parce qu'ils ressentent un amour, quelque chose qui les aides ...

Je ne sais pas du tout si j'arrive à me faire comprendre ou si tout ce que je vous dis vous parait floue.

Merci de me dire ce que vous en pensez.



PS : Et merci à A. Dumouch pour ces vidéos qui m'ont déjà bien aidées.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Lun 09 Mai 2011, 00:04

Moi a écrit:
Bonjour,

Je vais une courte présentation pour commencer :

Je suis étudiant, je suis catholique " semi-pratiquant ", je suis dans une famille catholique pratiquante.
Je sors donc d'une période d'adolescence, qui, comme pour beaucoup, a été aussi un éloignement vis à vis de la religion est presque d'une perte de la foie.

Il y un maintenant quelques mois que je suis tombé par hasard sur les vidéos d'Arnaud Dumouch, qui m'ont " réconciliées " avec la religion.
Elles ont permis d'éclaircir bon nombre de points, de répondre à certaines questions, (en particulier le purgatoire, le paradis, l'enfer, NDE).
J'essaie même de retourner à la messe chaque dimanche, de faire la prière du soir

Seulement, le quotidien reprends le dessus ... j'ai du mal à maintenir tout ça.
Pourtant, maintenant je crois vraiment en dieu, je n'ai plus de doute sur la religion catholique.

Et il y a un truc qui me turlupine : même si je crois en dieu, je n'ai jamais ressenti sont amour, de quelle manière que ce soit.
Pour mieux me faire comprendre, un exemple : mes amis vont à la messe : ils sont contents et heureux d'y aller. Moi, j'ai beau y croire, aller à la messe reste quelque chose d'assez difficile. Je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit pendant une prière par exemple.

Quand je parle de " ressentir ", ca peut etre par exemple, une présence bienveillante qui serait receptive à mes prières, ou alors une certaine force qui vous donnerait des coups de mains pour mieux agir dans votre vie.

Alors je me pose des questions : peut être que mes amis ont plus de faciliter d'aller à la messe que moi parce qu'ils ressentent un amour, quelque chose qui les aides ...

Je ne sais pas du tout si j'arrive à me faire comprendre ou si tout ce que je vous dis vous parait floue.

Merci de me dire ce que vous en pensez.



PS : Et merci à A. Dumouch pour ces vidéos qui m'ont déjà bien aidées.

Cher ami bienvenue.

Pour ma part, je n'ai raté que très peu de messes depuis que mes parents m'y ont amené tout petit, et en général pour cause de grippe.

Cela n'est pas "difficile" pour moi d'aller à la messe, mais la plupart du temps je le fais comme un devoir, non comme un plaisir. Un peu comme certains vont voir leur vieille tante malade : ils savent qu'il faut le faire et que c'est bien, le font, mais n'y prennent pas un plaisir extraordinaire, cela reste pour eux un effort. Moi c'est pareil. Et n'en doutez pas, à l'exception de quelques mystiques, c'est normal : si c'était si excitant d'aller à la messe pour tout le monde, les églises seraient remplies.

De même, "ressentir" en permanence l'amour de Dieu ne caractérise pas le chrétien. La ferveur est une grâce divine, et Dieu ne nous l'accorde pas toujours. Du reste, il fait bien, car le contraire enlèverait à peu près toute valeur à notre choix de le suivre.

De la même manière que le fait que deux époux restent fidèles l'un à l'autre pendant des décennies, et toujours prêts à faire des sacrifices, est la vraie preuve de leur amour. C'est facile de rester coller à l'autre quand on est grisé par les premiers instants. C'en est une autre de supporter le "quotidien" comme vous dites.

De fait, le jour où l'on nous baptise, on pourrait tout à fait nous faire prêter le même serment que lors d'un mariages : être fidèle à son baptême dans la joie et la douleur, la santé et la maladie...

Bref, si j'ai un conseil à vous donner (et je crains de n'avoir que celui-ci) : le quotidien, vivez-le pour Dieu. Quoi que ce soit : faire la vaisselle, vote boulot... De la même manière qu'un homme marié essaie de partager ce qu'il fait avec son épouse, partagez ce que vous faites avec Dieu. Ce n'est pas compliqué, il suffit de penser régulièrement à lui. Pas besoin de dire quoi que ce soit, de la même façon qu'un homme peut aimer sa femme en regardant un match de foot pendant qu'elle tricote (merci de ne pas me dénoncer à la police des clichés) simplement en lui jetant un coup d'oeil amoureux de temps en temps.

Et vous verrez que comme dans le couple, le quotidien n'est peut-être pas le plus excitant, mais ce peut être particulièrement beau dans sa simplicité.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Lun 09 Mai 2011, 00:22

Moi a écrit:
Bonjour,

Je vais une courte présentation pour commencer :

Je suis étudiant, je suis catholique " semi-pratiquant ", je suis dans une famille catholique pratiquante.
Je sors donc d'une période d'adolescence, qui, comme pour beaucoup, a été aussi un éloignement vis à vis de la religion est presque d'une perte de la foie.

Il y un maintenant quelques mois que je suis tombé par hasard sur les vidéos d'Arnaud Dumouch, qui m'ont " réconciliées " avec la religion.
Elles ont permis d'éclaircir bon nombre de points, de répondre à certaines questions, (en particulier le purgatoire, le paradis, l'enfer, NDE).
J'essaie même de retourner à la messe chaque dimanche, de faire la prière du soir

Seulement, le quotidien reprends le dessus ... j'ai du mal à maintenir tout ça.
Pourtant, maintenant je crois vraiment en dieu, je n'ai plus de doute sur la religion catholique.

Et il y a un truc qui me turlupine : même si je crois en dieu, je n'ai jamais ressenti sont amour, de quelle manière que ce soit.
Pour mieux me faire comprendre, un exemple : mes amis vont à la messe : ils sont contents et heureux d'y aller. Moi, j'ai beau y croire, aller à la messe reste quelque chose d'assez difficile. Je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit pendant une prière par exemple.

Quand je parle de " ressentir ", ca peut etre par exemple, une présence bienveillante qui serait receptive à mes prières, ou alors une certaine force qui vous donnerait des coups de mains pour mieux agir dans votre vie.

Alors je me pose des questions : peut être que mes amis ont plus de faciliter d'aller à la messe que moi parce qu'ils ressentent un amour, quelque chose qui les aides ...

Je ne sais pas du tout si j'arrive à me faire comprendre ou si tout ce que je vous dis vous parait floue.

Merci de me dire ce que vous en pensez.



PS : Et merci à A. Dumouch pour ces vidéos qui m'ont déjà bien aidées.


Si ça peut vous rassurez, même Mère Teresa était torturée par le doute de façon récurrente, sinon continue. Dans ses lettres personnelles, elle affirmait que durant au moins un demi-siècle de sa longue vie, Mère Teresa ne ressentait plus la présence de Dieu. Dieu était absent et laissait la place au grand vide. Aussi bien dans son coeur que dans l'eucharistie. Pendant un demi-siècle, la religieuse a vécu dans un état intense et tragique de déréliction spirituelle, et même de vraie détresse. Elle parle volontiers de "torture" intérieure. Elle compare son expérience à celle de l'enfer et se sent gagnée par l'inquiétude, au point de ne plus croire au ciel, ni même à Dieu.

http://www.motherteresa.org/Reactionsandcomments_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 01:41

Bonjour Toi.

C'est que tu le découvriras,ce ressentir,si tu nourris et fais croître ton amour du prochain.En imitation de l'amour de Jésus.Tu finiras par le voir ce Dieu au travers de leurs yeux et de leurs coeurs.Tu le sentiras animer ta flamme intérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 07:58

Cependant, cher moi, n'hésitez pas à demander à Dieu cette grâce sensible, ce baptême de l'Esprit Saint. N'hésitez pas à aller la solliciter auprès de frère qui pratique l'imposition charismatique des mains. En effet, si vous entrez dans cette expérience des larmes, vous pourrez alors connaître les joies et les douleurs d'une passion amoureuse pour Dieu.

Si Dieu ne vous donne pas cette grâce, rassurez-vous : ce n'est pas elle qui fait l'intensité de l'amour, mais (comme dit Philippe) c'est la fidélité au jour le jour).

Ce feu, qouiuqu'il arrive, vous l'aurez lors de l'apparition de Jésus d'ici 60 ou 70 ans, à l'heure de votre passage vers l'autre monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 08:54

Bonjour Moi,,,

Le tord de la majorité des personnes, c'est qu'ils croient que pour plaire à Dieu, il faut forcement pratiquer une religion.

Ce qui est FAUX !!! Tu peux tres bien croire en notre createur et etre aimé de lui sans forcement aller a la messse chaque dimanche.

En revanche, prier est un exelent moyen pour communiquer avec lui. Je te conseil donc de continuer cette pratique.

Ce que Dieu attend de toi, c'est que tu soit sincere dans ton coeur.


Tu dit que tu ne voit pas d'effet concret sur ta relation que tu entretien avec Dieu ??? Je voudrai te dire : Que sa ne marche helas pas comme cela !!!!

Il y a des personnes qui s'adressent à lui, uniquement dans le but d'obtenir des faveurs dans leur vie. Bien evidemment j'ose te dire que c'est une mauvaise idée qu'elles se font de Dieu.
Mais je ne pense pas que tu soit comme cela !!!!

Dieu et son ministere decide bien souvent de rester discret vis a vis de ses creatures !!! Mais pas toujours. Il arrive parfois qu'ils se manifestent et la biensur c'est une grande joie que nous ressentons.

Voila, tout sa pour te dire que tu ne doit pas perdre la foi et n'oublie pas cette phrase :

DIEU a un plan pour chacun de nous sur cette Terre, à condition de bien vouloir ouvrir son coeur à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 09:33

[quote]
malawik a écrit:
Bonjour Moi,,,

Le tord de la majorité des personnes, c'est qu'ils croient que pour plaire à Dieu, il faut forcement pratiquer une religion.

Ce qui est FAUX !!! Tu peux tres bien croire en notre createur et etre aimé de lui sans forcement aller a la messse chaque dimanche.

En revanche, prier est un exelent moyen pour communiquer avec lui. Je te conseil donc de continuer cette pratique.

Ce que Dieu attend de toi, c'est que tu soit sincere dans ton coeur.

Ce n'est pas si simple. La prière n'est pas qu'un excellent moyen. Elle est la vie chrétienne elle-même.

De même qu'il est impossible d'aimer son conjoint sans lui parler de temps en temps, de même il est impossible d'aimer Dieu sans prier.

Quant aux sacrements, ils ne sont pas des pièges ou des gestes inutiles. Ils sont des évidences de l'amour. Essayer de vivre avec votre épouse sans jamais prendre un repas avec elle, sans jamais lui toucher la main ou lui dire votre attachement !



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 09:58

Cher "Arnaud Dumouch"

Je ne dit pas le contraire pour les sacrements.
Je peux comprendre que certaines personnes ont besoin de cela pour "materialiser" leur relation avec le Divin mais ce n'est pas une obligation de pratiquer.

C'est bien dommage de reduire Dieu et son ministere à des rites et des coutumes.
Oui car pour moi beaucoup de sacrements sont helas vue par des personnes comme de simple coutumes.

Ce qui n'est pas mon cas !!!

Je respecte les sacrements. Je fut moi meme baptiser. J'ai egalement fait mes 2 communions. Meme si je l'avoue je n'es pas eu vraiment besoin de cela pour aimé Dieu et me rapprocher de lui, et je pense que Dieu n'ont plus n'a pas attendue ces evennements pour m'aimer !!!!

Combien de personnes font le bapteme de leur enfant (bien souvent d'ailleur encore tout bébé, ce que je trouve totalement absurde au passage, car le bébé n'a meme pas encore conscience dans quoi il s'engage) uniquement pour le rassemblement d'ami, de la famille et de la fete que sa va y ecouler.

Pareil pour les communions, ext....

Pour beaucoup de personnes ces sacrements relévent plus de coutumes que d'engagement sincere et de relation serieuse qu'ils entretiennent avec Dieu.

Ils considerent la forme plus important que le fond !!!!!!

Je prefere une personne qui s'abstient de tout sacrement et qui ne va pas à la messe chaque dimanche mais dont son coeur est sincere envers son createur à une personne qui pratique tous ses sacrement et qui se rend à l'eglise chaque dimanche mais dont son coeur est entaché de mauvaises pensées et dont ses intentions ne sont pas pures.
Et des personnes comme la derniere que je viens de cité, s'en ai remplie dans les eglises.

Biensur, j'exprime ici mon point de vue sur la religion catholique mais il en va s'en dire que je pense la meme chose pour toutes les autres religions.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 10:08

[quote]
malawik a écrit:
Cher "Arnaud Dumouch"

Je ne dit pas le contraire pour les sacrements.
Je peux comprendre que certaines personnes ont besoin de cela pour "materialiser" leur relation avec le Divin mais ce n'est pas une obligation de pratiquer.

De même qu'il n'est pas une obligation d'embrasser votre épouse pour l'aimer, de même pour ce qui est des sacrements pour aimer Dieu.

Ma comparaison n'est absolument pas ironique. Elle est VRAIE. Il y a des couples qui ne s'embrassent jamais. Cela peut exister. Mais reconnaissez que l'amour purement spirituel est surtout le fait de l'amour (réel) des personnes âgées. :sage:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 10:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a des couples qui ne s'embrassent jamais. Cela peut exister. Mais reconnaissez que l'amour purement spirituel est surtout le fait de l'amour (réel) des personnes âgées.

A soixante-dix ans, mes grands parents s'embrassaient encore dans les coins.

J'espère être comme ça à leur âge !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 11:16

Ba oui tout a fait cher Arnaud,

Biensur qu'il y a des couples de personnes agés qui s'embrassent encore et se temoingnent de l'amour qu'elles ont l'un vers l'autre.

C'est pour cela, je ne comprend pas tres bien votre phrase : "Mais reconnaissez que l'amour purement spirituel est surtout le fait de l'amour (réel) des personnes âgées".

Revenir en haut Aller en bas
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 11:17

"Philippe Fabry" pourquoi etre obligé de se cacher de la vue des autres pour se montrer que l'on s'aime ???

Il n'y a pas de honte à cela !!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 12:29

malawik a écrit:
Ba oui tout a fait cher Arnaud,

Biensur qu'il y a des couples de personnes agés qui s'embrassent encore et se temoingnent de l'amour qu'elles ont l'un vers l'autre.

C'est pour cela, je ne comprend pas tres bien votre phrase : "Mais reconnaissez que l'amour purement spirituel est surtout le fait de l'amour (réel) des personnes âgées".


Il faut tout de même être réaliste : Quand on a passé 60 ans ensemble, on n'est plus tellement à l'âge où on se fait des mimis ! Et pourtant on s'aime.

De même, il arrive au bout d'une longue vie religieuse avec le Seigneur que l'oraison soit habituelle et que la Règle de vie soit une béquille bien inutile.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 12:48

"Arnaud Dumouch"


"faut tout de même être réaliste : Quand on a passé 60 ans ensemble, on n'est plus tellement à l'âge où on se fait des mimis ! Et pourtant on s'aime."

Sa c'est parceque beaucoup d'humain sont de nature "non-constante" dans la durée.

Je veux dire par la que : Si on montre de l'affection et de l'amour pendant les premieres années d'une relation amoureuse, pourquoi ne pas continuer a en montrer au bout de 15, 20, 30, 40 ans de vie communes ???!!!!

C'est sa la faiblesse de beaucoup d'etre humain. Ne pas etre capable d'etre constent !!!!!

C'est pour cela que de nos jours, nous avons temps de divorce.

Aujourd d'aujourd'hui, bien souvent dans un couple marié apres des années de mariages c'est : "Tien aujourdui, j'ai le sentiment que je ne t'aime plus, je n'eprouve plus rien pour toi, alors je me separe de toi, c'est fini !!!"

Les gens sont des eternels insatisfait.

Au risque d'etaler ici ma vie familliliale, mais bon eme temps je suis un pseudo donc personnes ne me connais :

Mes parents ne dorment plus ensemble depuis des années. Ohhh ils s'aiment toujours (enfin, je suppose) mais ils n'eprouvent plus le besion de dormir ensemble et de se retrouver dans le meme lit.

Je trouve cela vraiment decevant !!!

Voyez-vous; c'est ce dont je vous ai parlé en debut de message. Les gens manques de consistance !!!

Pour mes parents au debut de leur relation, il devait etre inenvisageable de ne pas dormir ensemble et pourtant bien des années plus tard (bon de longue années apres, je vous l'accorde; + de 25 ans) l'envie n'est plus le meme !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:00

L'expression de l'amour change, cher Malawik. C'est ce qui se passe le plus fréquemment.

La sexualité s'efface au profit de la tendresse puis de l'amitié.

Dans la vie spirituelle, c'est pareil. Il y a des âges.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:05

"La sexualité s'efface au profit de la tendresse puis de l'amitié."

Comment peut t-on dire une chose comme cela ??

Je veux bien croire et admettre que arriver a un certains age, la sexualité n'est plus la meme, voir meme inexistante arrivé a un age tres avancé.

Mais on ne peut pas eprouver de l'amitié a une personne que l'on aime d'un amour amoureux.

Sinon dans ce cas commen differencié l'amour d'amitié que l'on eprouve vis a vis d'une personne a un amour sentimental ??!!!

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:08

L'amitié des jeunes couples, c'est moins que l'amour.

L'amitié des vieux couples, c'est l'amour accompli.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:13

"Arnaud Dumouch"

OUla, sa c'est du pur Yamamoto Tsunetomo
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:23

malawik a écrit:
"Arnaud Dumouch"

OUla, sa c'est du pur Yamamoto Tsunetomo

Non., C'est du bon sens. Si vous avez 22 ans et qu'une femme que vous aimez vous dit qu'elle a de l'amitié pour vous, vous ferez cette tête là : Crying or Very sad

Mais si vous avez 100 ans et 80 ans de vie commune, vous pourrez dire que votre couple a réussi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28508
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:24

Moi, j'aimerais bien qu'une femme me dise qu'elle a de l'amitié pour moi. Very Happy

Après tout, l'amour ne commence-t-il pas par l'amitié ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 13:26

Simon1976 a écrit:


Après tout, l'amour ne commence-t-il pas par l'amitié ?
A 22 ans, hélas, pas souvent ! L'amitié n'est pas bon signe si vous voulez l'amour ... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 14:30

[quote="Moi"]
Citation :
Merci de me dire ce que vous en pensez.


Bonjour,

Je voudrais tout d'abord vous dire la chance que vous avez d'être d'une famille pratiquante; bien que ce ne soit pas la panacée absolue, ce peut être un atout; car tout dans notre société semble conspirer à éloigner les âmes de Dieu, de l'Eglise, des Ecritures, de la Bonne Nouvelle.
Si vous avez retrouvé le chemin de l'Eglise au sortir de l'adolescence, tant mieux pour vous (moi j'ai mis trente ans...)! la vie ne vous dispensera pas des doutes (même sur la foi), des interrogations, des recherches ("le royaume de Dieu et Sa justice"); mais vous pourrez vous appuyer sur le bras de Dieu, qui ne s'impose à personne qui le refuse, et dont -sauf intervention miraculeuse- on ne ressent jamais si bien la puissance et la nécessité, que lorsqu'il fait défaut -par notre faute et toujours à notre initiative. Ne soyez pas inquiet de ne rien ressentir de spécial dans votre pratique religieuse: inquiétez vous plutôt de toute exaltation suspecte.
Une dernière chose que j'ai comprise, (fort tard): la vie a un sens, mais elle ne prend tout son sens qu'avec Dieu et en Dieu, parce qu'elle continue au-delà de ce monde et trouve au-delà son explication; on ne peut rien comprendre à l'existence si on n'a pas cela à l'esprit: l'existence terrestre demeure absurde si on n'escompte pas (je ne sais comment exprimer mieux ma pensée) notre renaissance dans l'Esprit.

Comme dit Saint Augustin: "croyez et vous comprendrez"; autrement dit, ne faites pas comme la majorité de nos contemporains travaillés et influencés par le matérialisme et qui croient pouvoir tout comprendre d'un univers qui s'y refuse obstinément, avant de croire la seule vérité qui les arrange, pour leur plus grand dommage et celui de leurs semblables.

J'espère n'avoir pas été trop abscons
Puisse la Sainte Vierge Marie, modèle de foi, veiller sur vous.






Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 21:52

Bonjour,

Il n'est pas normal d'aller à l'église comme on va chez le dentiste.
C'est une joie, un plaisir, on va louer son Dieu, apprendre plus encore à le connaitre, on va être surpris par ce qu'il a nous apprendre. C'est génial d'aller à l'église!!

Je te conseille de prier Dieu pour qu'il t'oriente vers l'église qui te conviendra (peut être une paroisse plus loin de chez toi ... Laisse le t'indiquer, et fait lui confiance si tu lui demande, il guidera tout et ne laissera rien au hasard)

Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Moi



Masculin Messages : 5
Inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mar 10 Mai 2011, 23:52

Merci à tous pour vos réponses.

Mais je ne me suis peut être pas tout à fait comprendre par tout le monde.
Bien évidement, je n'attend pas une manifestation surnaturelle ou une joie immense, mais seulement un petit ressenti.

Prenons un exemple : j'entend parler de temps de temps, de personnes qui tombent dans les pommes pendant une adoration. Je me dis donc qu'il dois comment même se passer quelque chose de fort entre la personne et dieu, je pense alors que je ne dois pas savoir prier ou je ne sais quoi, puisque je n'ai jamais eu de manifestation si discrète soit elle depuis le début de ma vie.
Mais maintenant je comprend un peu mieux la chose grâce à vos réponses.

Bonne nuit !

Moi



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28508
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mer 11 Mai 2011, 00:29

Moi a écrit:
Bonjour,

Je vais une courte présentation pour commencer :

Je suis étudiant, je suis catholique " semi-pratiquant ", je suis dans une famille catholique pratiquante.
Je sors donc d'une période d'adolescence, qui, comme pour beaucoup, a été aussi un éloignement vis à vis de la religion est presque d'une perte de la foie.

Il y un maintenant quelques mois que je suis tombé par hasard sur les vidéos d'Arnaud Dumouch, qui m'ont " réconciliées " avec la religion.
Elles ont permis d'éclaircir bon nombre de points, de répondre à certaines questions, (en particulier le purgatoire, le paradis, l'enfer, NDE).
J'essaie même de retourner à la messe chaque dimanche, de faire la prière du soir

Seulement, le quotidien reprends le dessus ... j'ai du mal à maintenir tout ça.
Pourtant, maintenant je crois vraiment en dieu, je n'ai plus de doute sur la religion catholique.

Et il y a un truc qui me turlupine : même si je crois en dieu, je n'ai jamais ressenti sont amour, de quelle manière que ce soit.
Pour mieux me faire comprendre, un exemple : mes amis vont à la messe : ils sont contents et heureux d'y aller. Moi, j'ai beau y croire, aller à la messe reste quelque chose d'assez difficile. Je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit pendant une prière par exemple.

Quand je parle de " ressentir ", ca peut etre par exemple, une présence bienveillante qui serait receptive à mes prières, ou alors une certaine force qui vous donnerait des coups de mains pour mieux agir dans votre vie.

Alors je me pose des questions : peut être que mes amis ont plus de faciliter d'aller à la messe que moi parce qu'ils ressentent un amour, quelque chose qui les aides ...

Je ne sais pas du tout si j'arrive à me faire comprendre ou si tout ce que je vous dis vous parait floue.

Merci de me dire ce que vous en pensez.



PS : Et merci à A. Dumouch pour ces vidéos qui m'ont déjà bien aidées.

J'ai suivi presque le même parcours que toi. On dirait que c'est Dieu qui nous a fait tous converger ici ! Very Happy

Il m'arrive, quand je vais à l'église en-dehors des messes, de m'asseoir devant le tabernacle. Et alors, je sens en moi la présence de Jésus. :jesus: Il faut le laisser venir en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu   Mer 11 Mai 2011, 12:22

Pour te rapprocher de Dieu il faut je pense constamment chercher, vu que tu es étudiant tu dois être jeune et donc il te reste encore beaucoup à apprendre. Je parle de connaitre profondément les choses de la vie, méditer les Saintes écritures, prier, aimer son prochain, aller de l'avant pour pratiquer la charité avec l'aide de Dieu (car c'est grâce à lui, tout le bien vient de lui).

Ainsi peut être faudrait il utilisé le mot mûrir pour ton âme et ce chemin le faire avec Dieu, chaque jour de ta vie et comme dit plus haut en pensant à lui chaque jour.

Franchement on peut vivre des choses intenses dans sa vie spirituelle, autant dans la joie que dans la difficulté, et quand on vie par exemple un instant de paix intérieur ont sait que c'est unique et qu'il n'y aura pas de mot pour le décrire.
Ainsi chaque âme découvre petit à petit la vie la vrai avec Dieu.

Concernant la religion, la messe, dans mon cas elle a été et reste importante c'est un soutien, une aide pour ne pas tomber dans de mauvais travers, par exemple : l'eucharistie c'est un instant de communion qui permet de changer, et j'espère d'aimer encore plus Dieu.

Voilà comme dit plus haut, ne lâchez pas et veillez et prier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Questionnement personnel : la présence sensible de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un message extraterrestre dans l'A.D.N humain
» Dieu a un projet unique et personnel pour chacun de nous....
» Le Nom personnel de Dieu dans le Nouveau Testament
» Stephen Hawking : Dieu n'a pas créé le monde
» Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: