DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que la liberté?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 04:31

:?:
Revenir en haut Aller en bas
Franck P14



Messages : 24
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 05:57

Admettre que nous ne le sommes pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.denis.neuf.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 08:08

La seule liberté est de ne rien posséder !!!

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 09:41

Il existe finalement deux libertés:

- Celle qui séduit: "Faire ce qu'on veut quand on veut". Et elle a une propriété imprévisible: elle donne du plaisir et rend esclave de ces désirs. Et c'est la liberté de l'enfer, liberté superbe, divine, qui crée des petit gnome rabougris sur eux-mêmes et revendiquant le bonheur.

- Celle qui rend heureux: "Atteindre ce pourquoi sa nature est faite". Elle est une liberté à l'apparance bizarre puiusque qu'elle pousse à se soumettre à des lois naturelles (exemple: finaliser son esprit vers Dieu, finaliser sa sexualité vers l'amour et non vers le seul plaisir, etc.) Et elle rend libre. Car celui qui est heureux est libre. C'est la liberté du paradis où les gens, s'étant fait serviteurs les uns des autres, deviennent roi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 10:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Il existe finalement deux libertés:

- Celle qui séduit: "Faire ce qu'on veut quand on veut". Et elle a une propriété imprévisible: elle donne du plaisir et rend esclave de ces désirs. Et c'est la liberté de l'enfer, liberté superbe, divine, qui crée des petit gnome rabougris sur eux-mêmes et revendiquant le bonheur.

- Celle qui rend heureux: "Atteindre ce pourquoi sa nature est faite". Elle est une liberté à l'apparance bizarre puiusque qu'elle pousse à se soumettre à des lois naturelles (exemple: finaliser son esprit vers Dieu, finaliser sa sexualité vers l'amour et non vers le seul plaisir, etc.) Et elle rend libre. Car celui qui est heureux est libre. C'est la liberté du paradis où les gens, s'étant fait serviteurs les uns des autres, deviennent roi.

Thumright

Le travail aussi rend libre Arnaud. T'ention hein? pas d'amalgame.

Je veux parler du travail sur soi pour mériter le Paradis. Polir la "Pierre" brute.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 10:54

Citation :
Le travail aussi rend libre Arnaud.

C'est vrai. Un travail humain, porté par la dignité d'une participation au projet (non comme un exercice mécanique) rend libre de la deuxième liberté. Car il fait partie de notre nature humaine.

Et le chômage total, volontaire ou non, ronge, destructure. C'est l'un des inconvé nients de l'Etat providence qui préfère le chômage subventionné au travail.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 11:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Le travail aussi rend libre Arnaud.

C'est vrai. Un travail humain, porté par la dignité d'une participation au projet (non comme un exercice mécanique) rend libre de la deuxième liberté. Car il fait partie de notre nature humaine.

Et le chômage total, volontaire ou non, ronge, destructure. C'est l'un des inconvé nients de l'Etat providence qui préfère le chômage subventionné au travail.

Et la cerise sur le gâteau à propos du chômage, c'est que, à l'époqque ou Jacques Barraut était ministre du travail, une circulaire avait été interceptée, où il disait que, pour des raisons économiques, il était nécessaire de maintenir un certain taux de chômage. Hallucinant non?

Au fait, Joyeuses Pâques mon Frère. Mes amitiés à Madame ton épouse et bisous à ta progéniture.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 11:06

Ma progéniture te rend tes bisous et te réclame du chocolat.

Or les cloches ne passeront qu'à 13 heures. Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Dim 16 Avr 2006, 11:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Ma progéniture te rend tes bisous et te réclame du chocolat.

Or les cloches ne passeront qu'à 13 heures. Very Happy

Suis à Rome. :DD Et surtout, ne leur apprend pas que les loups c'est méchant hein?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Lun 17 Avr 2006, 03:32

Merci pour vos réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Ven 21 Avr 2006, 21:36

Plus on s'engage au service de ses fréres - tous les hommes -, plus on devient libre... et joyeux, c'est certain!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la liberté?   Jeu 04 Mai 2006, 03:42

Être libre !


La plupart des hommes se croient libres lorsqu'ils peuvent dire :
je fais ce que je veux; c'est-à-dire : je n'ai pas de menottes aux mains, aucune contrainte physique ne me retient; je peux satisfaire toutes impulsions, mes instincts, rien ni personne ne m'en empêche.
Cette " liberté " est celle de l'animal sauvage, mais non pas celle de l'homme, encore moins celle du fils de Dieu.

Même si tu es étendu sur ton lit, complètement paralysé, même si tu es prisonnier au fond d'une cellule de condamné. Si tu le veux, tu peux demeurer libre, car ta liberté d'homme ne se situe pas au niveau de ton corps, mais au niveau de ton esprit.

Sauf si on te réduit à l'état inconscient - mais alors tu n'as plus un comportement d'homme - rien ni personne ne peut t'enlever la liberté, car rien ni personne ne peut emprisonner ton esprit.

C'est toi , et toi seul, qui , avec la complicité des autres et des choses, limites ta liberté. Si tu veux être libre, il faut te battre contre toi, il faut conquérir " ta " liberté.

Si tu dis :
Ce n'est pas de ma faute, c'est mon tempérament!
Je ne peux pas m'en passer!
J'ai tort, mais je ne céderai pas!
Rien à faire pour travailler, je rêve tout le temps.
C'est plus fort que moi!
Pourquoi je pense aisni? Tout le monde le dit!
Celui-là, je ne peux pas le voir!
Je ne voulais pas le faire; en vain j'ai résisté!
...
Tu n'es pas libre, mais esclave. Esclave de toi, de ton passé, de ton milieu, des choses, etc..

Tu n'est pas libre humainement tant que tu n'as pas construit en toi l'homme debout en subordonnant à ton esprit, ton corps, ta sensibilité, ton imagination.

La barque n'est pas libre de voguer si un seul filin la retient encore à la berge...
Le ballon " captif " n'est pas libre de s'envoler si un seul câble le maintient encore au sol.
Tu n'es pas " libéré " tant que tu es encore attaché à ne seule chose, ou à une seule personne, d'un attachement incontrôlé.

Ce ne sont pas les choses qui s'attachent à toi, c'est toi qu it'attachent aux choses. Tu te livres à elles en esclave.

Plus tu auras:
de jouets dans ton coffre,
"d'affaires" dans ton bureau,
de linge dans ton amoire,
de disques dans ton classeur,
de chevaux à ta voiture,
d'argent dans ton portefeuille,
...
plus il te sera dur d'être libre, parce que tu auras plus d'occasions d'être "ataché".

Te détacher, c'est te rendre libre.

Etre libre, ce n'est pas être indifférent. Il est normal que tu goûtes, que tu sentes, que tu éprouves, que tu te réjouisses en face des choses et des hommes, mais il faut que toutes les attirances, les jouissances ou les souffrances ne brouillent pas ta raison dans le choix de la route, ne contraignent pas ta volonté dans la décision de la suivre.

Qu'importent tes jambes agiles si tu ne sais pas où diriger tes pas.
Qu'importent te matériaux si tu ne sais pas quelle maison construire.
Qu'importent tes richesses d'amour si tu ne sais pas à qui donner.
Qu'importent tes victoires sur ton hérédité, ton subconscient, ton inconscient, tes habitudes, tes contraintes intérieures et extérieures; qu'importent ta maîtrise de toi, ta disponibilité, ta liberté totale, si tu ne sais pas dans quel sens user de cette liberté conquise.

Si tu es libre pour n'importe quoi, tu n'es pas vraiment libre, mais condamné à l'indécision, l'instabilité et l'angoisse.

La vraie liberté, c'est la possibilité que tu as, une fois détaché et maître de toi, de choisir et de suivre toujours sans erreur et sans faux pas la route du Bien.

Si tu veux être authentiquement libre, il te faut reconnaître le Plan de Dieu sur le Monde, le désir infini du Père sur toi; il te faut, une fois rassemblé, recueilli, disponible, y adhérer librement par un oui d'amour qui est un oui d'épousailles avec Jésus-Christ.

Si tu fais la volonté de ton instinct, tu as une liberté d'animal.
Si tu fais la volonté de ta sensibilité, de ton imagination, de ton esprit, de ton orgueil, de ton égoïsme…, tu as une liberté d,homme blessé et limité par le péché.
Si tu fais la volonté de Dieu, tu as une liberté d'homme divinisé, un liberté de fils de Dieu.

La qualité de ta liberté augmente avec la qualité de la volonté à laquelle tu adhères.

Ton pouvoir d'adhésion à la Volonté du Père mesure ton degré de liberté.

Les caricatures de la liberté : indépendance, possibilité de satisfaire tous ses instincts, ses désirs ou ses caprices, sont gênées par l'obéissance.
La vraie liberté, elle, s'épanouit dans l'obéissance à Dieu, par l'intermédiaire de l'Église, des supérieurs, du devoir quotidien, des évènements.

L'obéissance authentique suppose la vraie liberté, mais la vraie liberté se nourrit d'obéissance.

Si tu es authentiquement libre, dans le Christ, rien ne peut plus t'arrêter, car la vraie liberté te permets de faire tiennes les contraintes légitimes, mais aussi de transformer les contraintes illégitimes et les obstacles inévitables en autant de moyens pour atteindre ton but.

En se faisant obéissant jusqu'à la mort, Jésus-Christ a gagné pour toi la vraie liberté.
En mourant avec Lui au péché, tu te libéreras de l'esclavage et ressuciteras avec Lui à la vie libre.

Au baptême, tu as reçu le germe de la liberté.
Par le sacrement de Pénitence, te plongeant à nouveau dans la grâce baptismale, tu retrouves la liberté.
A chaque fois que tu renonces au péché, à chaque fois que tu romps les liens de tout ce qui " t'attache ", pour t'unir à Jésus-Christ, tu épanouis en toi la vraie liberté.

Tu seras définitivement libre quand, dans l'amour, tu auras définitivement épousé ton Libérateur.


Michel Quoist - Réussir - Les Éditions Ouvrières
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que la liberté?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» La liberté religieuse : Le Magistère s'est-il contredit ?
» La liberté religieuse est-elle une hérésie?
» Semi-liberté pour les loups
» De la liberté de religion en Iran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: