DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Intervention en Libye : fini le débat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mar 26 Avr 2011, 22:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Joker, Kadhafi peut convoquer qui il veut ! Protéger les civils de la mort passe par UNE SEULE ACTION : détruire la cause de ce danger, à savoir LUI ET SES FILS.

N'importe quoi... cette interention au depart a pu etre mise en place juste sous pretexte de souver des vies et des le departs ils ont dit que leur objectif ce n'est pas de tuer khadaffi maintenant que ca change tout change..
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mar 26 Avr 2011, 22:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Joker, Kadhafi peut convoquer qui il veut ! Protéger les civils de la mort passe par UNE SEULE ACTION : détruire la cause de ce danger, à savoir LUI ET SES FILS.

en lpus ce aberant ..
si un type tué votre voisin, vous le tuer pcq il est la source de cette action? et meme si vous le tuer ? What the fuck ?!?
n'allez vous pas en prison? What the fuck ?!?
ce pas parceque ce la france, angleterre et Usa que tout est permis king
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 11:29

61 tribus pour une Libye sans Kadhafi
AFP
27/04/2011

Les chefs ou représentants de 61 tribus libyennes affirment leur volonté de construire "une Libye unie", "une fois le dictateur (Mouammar Kadhafi) parti", dans une déclaration publiée aujourd'hui à Paris par l'écrivain français Bernard-Henri Lévy, soutien de la rébellion libyenne. "Face aux menaces qui pèsent sur l'unité de notre pays, face aux manoeuvres et à la propagande du dictateur et de sa famille, nous déclarons solennellement ceci. Rien ne saurait nous diviser. Nous partageons le même idéal d'une Libye libre, démocratique et unie", indique le texte, rédigé à Benghazi, fief de la rébellion dans l'est libyen, le 12 avril.

"La Libye de demain, une fois le dictateur parti, sera une Libye unie, dont la capitale sera Tripoli et où nous serons enfin libres de former une société civile selon nos voeux", insistent les 61 signataires de ce texte, dans un pays où le poids des tribus est considéré comme majeur. "Nous formons, nous Libyens, une seule et même tribu: la tribu des Libyens libres, en lutte contre l'oppression et le mauvais esprit de la division", assurent les représentants de ces tribus, remerciant la France et l'Europe "qui ont empêché le carnarge" promis par Mouammar Kadhafi.

"Les 61 signatures couvrent l'ensemble du territoire de la Libye. Chacune des tribus de la Libye est représentée par un représentant au moins", a assuré à l'AFP l'écrivain Bernard-Henri Lévy, soutien actif du Conseil national de transition (CNT) libyen, l'organe de la rébellion, et qui s'est rendu à deux reprises dans ce pays depuis mars. "Dans cette liste de 61 signatures, certaines tribus peuvent être représentées à 100%, d'autres sont encore divisées", a-t-il ajouté.

Ce texte "s'inscrit en faux contre le préjugé d'une Tripolitaine et, dans une moindre mesure, d'un Fezzan qui demeureraient les bastions, face à la Cyrenaïque rebelle, d'un kadhafisme toujours puissant", affirme l'intellectuel dans un commentaire publié sur le site de sa revue La Règle du jeu. "Le texte a recueilli la signature de Mouftah Matouk Al Werfali, chef de la tribu des Warfallas qui, située à Baniwalid, est l'une des plus grandes tribus de l'ouest du pays", relève notamment Bernard-Henri Lévy, soulignant aussi la signature de Khalifa Saleh Al Kadhafi, un des responsables de la tribu du guide libyen.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 13:45

Valtortiste91 a écrit:
61 tribus pour une Libye sans Kadhafi

Cette déclaration est une petite victoire de communication de la coalition et non une volonté du peuple Libyen .Kadhafi est en guerre contre l'ONU (organisation mafieux qui n'a rien envier à la mafia de kadhafi) et les insurgés et cette déclaration est probablement le fruit des pressions politique militaires et des négociations des coalisés à l'égard des chefs des tribus. Pour gagner la guerre il faut isoler l'ennemi le plus possible en faisant pressions sur ses alliés en coulisse et en publique par tout sorte de moyens de communication


Dernière édition par fredsinam le Mer 27 Avr 2011, 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 13:46

fredsinam a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
61 tribus pour une Libye sans Kadhafi

Cette déclaration est une petite victoire de communication de la coalition et non une volonté du peuple Libyen .Kadhafi est en guerre contre l'ONU et les insurgés , cette déclaration est probablement le fruit des pressions politique militaires et des négociations des coalisés à l'égard des chefs des tribus. Pour gagner la guerre il faut isoler l'ennemi le plus possible en faisant pressions sur ses alliés en coulisse et par tout sorte de moyens de communication

Vous aimeriez bien ! Mr.Red Il est si gentil et si aimé, si mal compris votre Kadhafi !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 13:52

Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 13:58

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
61 tribus pour une Libye sans Kadhafi

Cette déclaration est une petite victoire de communication de la coalition et non une volonté du peuple Libyen .Kadhafi est en guerre contre l'ONU et les insurgés , cette déclaration est probablement le fruit des pressions politique militaires et des négociations des coalisés à l'égard des chefs des tribus. Pour gagner la guerre il faut isoler l'ennemi le plus possible en faisant pressions sur ses alliés en coulisse et par tout sorte de moyens de communication

Vous aimeriez bien ! Mr.Red Il est si gentil et si aimé, si mal compris votre Kadhafi !

J'aimerais bien quoi ?

Vous êtes comme ces personnes qui disent que le pape est contre l'usage du préservatif .Pour eux si on n'est pas pour l'usage du préservatif c'est que on est contre , il n'existe pas pour eux d'option intermédiaire c'est du tout ou rien .Ainsi pour vous aussi si on n'est pas contre kadhafi c'est qu'on est avec lui. Finalement vous ne valez pas mieux que Bush qui a lancé avant sa croisade « Vous être avec nous, ou contre nous » .Mais figurez vous que pour moi Kadhafi est aussi dangereux que l'Onu ...pour moi c'est sans aucun doute que l'Onu comme le clan kadhafi sont des organisations mafieux aussi dangereux l'un comme l'autre évidemment à leur façon.


Dernière édition par fredsinam le Mer 27 Avr 2011, 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 14:06

Simon1976 a écrit:
Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale

Si c'était les soldats de kadhafi qui avaient commis ces exécutions , toutes les télévisions occidentales auraient suspendu leur émissions pour les diffuser et montre à quel point kadhafi est l'incarnation du diable qu'il faut absolument tuer peut importe les moyens .Et l'Onu se serait tout de suite réuni....Mais dommage ce sont les gentils insurgés qui se battent contre les armés lourd de Kadhafi les mains nu et pour cause vous ne verrez ces images sur aucune chaîne occidentale
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 14:13

Simon1976 a écrit:
Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale

Je vous laisse imaginer le sort des chrétiens en Libye si ces gens prennent le pouvoir par les armées. En cote d'ivoire les chrétiens sont entrain de se faire massacré (par les armées fourni par la France) sans que cela ne susciter l'indignation de personne en France
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 15:23

Khadafi ? CNT ? Otan ?
Tout finit par se savoir et tout finit par être sanctionné.
Pour l'instant, seul Khadafi est passible du Tribunal Pénal International.

Crime contre l'humanité

La Cour pénale internationale comprenant 110 États-membres est le principal tribunal permanent chargé de sanctionner les crimes contre l'humanité. L’article 7 du Statut de Rome en détaille la liste, même si elle n'est pas exhaustive :

L'article 79 définit onze actes constitutifs de crimes contre l'humanité, lorsqu’ils sont commis « dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile et en connaissance de l'attaque » :

- le meurtre ;
- l'extermination ;
- la réduction en esclavage ;
- la déportation ou le transfert forcé de population ;
- l'emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;
- la torture ;
- le viol, l'esclavage sexuel, la prostitution forcée, la grossesse forcée, la stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ;
- la persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste, ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime relevant de la compétence de la Cour ;
- la disparition forcée de personnes ;
- le crime d’apartheid ;
- d'autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.

Crime de guerre

Un crime de guerre est une violation des lois et coutumes de guerre d'une gravité particulière.

Les crimes de guerre sont définis par des accords internationaux et en particulier dans le Statut de Rome (les 59 alinéas de l'article 81), régissant les compétences de la Cour pénale internationale (CPI), comme des violations graves des Conventions de Genève. Ceci inclut les cas où une des parties en conflit s'en prend volontairement à des objectifs (aussi bien humains que matériels) non militaires. Un objectif non-militaire comprend les civils, les prisonniers de guerres et les blessés.

En 1945, le procès de Nuremberg, chargé après la Seconde Guerre mondiale de juger les criminels et organisations nazis, définissait ainsi le crime de guerre, dans la Charte de Londres :

« Assassinat, mauvais traitements ou déportation pour des travaux forcés, ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, assassinat ou mauvais traitements des prisonniers de guerre ou des personnes en mer, exécution des otages, pillages de biens publics ou privés, destruction sans motif des villes et des villages, ou dévastation que ne justifient pas les exigences militaires. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 16:19

fredsinam a écrit:
Simon1976 a écrit:
Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale

Je vous laisse imaginer le sort des chrétiens en Libye si ces gens prennent le pouvoir par les armées.

Si ces faits sont avérés - ce qui est fort possible - alors il faut une réaction.

Cela dit deux observations :
1 ) Ces atrocités ne signifient pas que les rebelles sont des "monstres musulmans". Ce sont des comportements que l'on trouve hélas dans tous les mouvements de libération : souvenez-vous des lynchages en France à la Libération, des femmes battues et tondues parce qu'elles avaient couché avec des Allemands. Cela ne signifiait pas que les Français étaient monstrueux, pas plus que musulmans. Simplement le mouvement de foule et la violence d'une frange de population entraîne généralement ce genre de crimes sordides. Mais pas plus que ces incidents ne font regretter l'intervention américaine contre les nazis, ces évènements ne doivent faire douter du bien-fondé de l'aide apportée au peuple libyen contre Khadafi.
Posez-vous la question : si vous aviez été français en 1944 et que vous aviez fait prisonniers des allemands responsables d'Oradour-sur-Glane, êtes-vous sûr que vous vous seriez comporté selon la convention de Genève ?
2) On ne voit guère le rapport avec les chrétiens de Libye, qui ne semblent pas particulièrement victimes d'exactions. Et je le redis, le comportement criminel ci-dénoncé n'est pas lié à la qualité de musulmans des rebelles, mais à un contexte politique extrêmement violent.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 17:21

J'ai regardé la vidéo (très mauvaise). Il s'agit d'un lynchage par égorgement. La victime est probablement un mercenaire ou identifié en tant que tel : c'est la bête noire des insurgés qui leur attribuent leur malheur.

Des scènes de ce type sont dans tous les conflits, y compris dans les nôtres. Ce n'est pas pour autant qu'elles sont excusables, car elles constituent des crimes de guerre au sens juridique (infraction aux lois inévitables de la guerre).

Par contre l'article promet une longue série d'atrocités : on les attend. Pour l'instant - de mon point de vue - Khadafi est largement gagnant au goal average, car il use envers la population civile, d'actes de terrorisme.

Je ne connais pas son passé, seulement sa réputation, mais je n'ai aucun doute qu'il soit passible de crimes contre l'humanité, ne serait-ce que par la répression contre sa population : ce qui a enclenché l'opération harmattan.

En Syrie, on est sur le même chemin. Le tueur en Syrie comme titrait "Libération".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 19:21

message de Khadafi:
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux…
Depuis 40 ans, à moins que ce ne soit plus, je ne me souviens pas,
j’ai fait tout mon possible pour donner aux gens des maisons, des
hôpitaux, des écoles, et, quand ils avaient faim, je leur ai
donné à manger. À Benghazi, j’ai même transformé le désert en terres
arables, j’ai tenu tête aux attaques de ce cow-boy, Reagan, quand il a
tué ma fille adoptive orpheline. Essayant de me tuer,
il a tué à la place cette pauvre enfant innocente. Ensuite, j’ai
épaulé mes frères et sœurs d’Afrique avec de l’argent pour l’Union
africaine.
J’ai fait tout mon possible pour aider les gens à comprendre le vrai
concept de démocratie, qui consiste en des comités populaires dirigeant
leur pays.

Mais ce n’était jamais assez, comme me l’ont dit certains. Même ceux
qui possédaient une maison de 10 chambres, des costumes et du mobilier
neufs, n’étaient jamais été satisfaits. Ils étaient si
égoïstes qu’ils en voulaient toujours plus. Ils ont dit aux Zuniens
et aux autres visiteurs qu’ils avaient besoin de « liberté » de «
démocratie, » et n’ont jamais réalisé qu’il s’agit d’un
système de panier de crabes, où le plus gros bouffe les autres. Ils
étaient seulement ensorcelés par ces mots, sans réaliser jamais qu'aux
Usa, il n’y a pas de médicaments gratuits, ni d’hôpitaux
gratuits, ni de logement gratuit, ni d’enseignement gratuit, ni non
plus de nourriture gratuite, sauf quand les gens sont obligés de mendier
ou de faire longtemps la queue pour avoir de la
soupe.

Non, peu importe ce que j’ai réalisé ! Pour certains ce n’était
jamais assez. Mais les autres savaient que j’étais le fils de Gamal
Abdel Nasser, le seul vrai leader musulman arabe que nous avons
eu depuis Salah-al-Din. Nasser était sur ses traces quand il a exigé
le canal de Suez pour son peuple, tout comme j’ai réclamé la Libye pour
mon peuple. J’ai essayé de l’imiter pour garder mon
peuple libre de la domination coloniale, des voleurs qui nous
détroussent.

Maintenant, je suis attaqué par la plus grande force de l’histoire
militaire. Obama, mon petit-fils africain, veut me tuer, priver notre
pays de liberté, nous priver de la gratuité de nos biens :
logements, médecine, éducation, nourriture, et remplacer tout ça par
la grivèlerie à la zunienne appelée « capitalisme. » Or, nous tous,
dans le tiers monde, savons ce que cela veut dire. Cela
signifie que les multinationales dirigeront le pays, dirigeront le
monde, et le peuple souffrira. Voilà pourquoi il n’y a pas d’autre
solution pour moi, je dois prendre mes dispositions. Et si
Allah le veut, je mourrai en suivant Sa Voie, la voie qui a rendu
notre pays riche en terres arables, avec de quoi manger et la santé, et
nous a même permis d’aider nos frères et sœurs africains
et arabes en les faisant travailler ici avec nous, dans le
Jamahiriya libyen.

Je ne désire pas mourir, mais si cela devait advenir, pour sauver
cette terre, mon peuple, tous ces milliers de gens qui sont tous mes
enfants, alors qu’il en soit ainsi.
Que ce testament soit ma voix dans le monde. J’ai tenu tête à
l’agression des croisés de l’OTAN, résisté à la cruauté, contrecarré la
trahison ; je me suis élevé contre l’Occident et ses
ambitions colonialistes, et, avec mes frères africains, mes vrais
frères arabes et musulmans, je suis dressé comme un phare de lumière.
Quand d’autres construisaient des châteaux, je vivais dans
une maison modeste et dans une tente. Je n’ai jamais oublié ma
jeunesse à Syrte, je n’ai pas stupidement dépensé notre trésor national,
et comme Salah-al-Din, notre grand leader musulman qui
sauva Jérusalem pour l’Islam, je n’ai guère pris pour moi-même…

En Occident, sachant pourtant la vérité, certains me qualifient de «
fou, » de « bizarre » , ils continuent de mentir, ils savent que notre
pays est indépendant et libre, et non pas sous emprise
coloniale, que ma vision, ma conduite, est et a été sincère et pour
mon peuple, et que je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour garder
notre liberté. Puisse Allah Tout-Puissant nous aider à
rester fidèles et libres.
Souvenirs de ma vie
Colonel Kadhafi Mouammar, Guide de la Révolution, 5 avril 2011
Source: Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Lire également :
Libye : systéme éducatif
Libye : Insurgés prévoyants
Bordel
libyen

Lybie : 22
Mars

Libye : Business as usual
Libye 21
Mars

Aube de l'Odyssée, le crépuscule des cons
L'nabot s'en va t'en guerre








Trouvé ICI
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 19:35

Une larme m'en sort ! Il était humaniste, en fin de compte, le Kadhafi, et son peuple est bioen injuste avec lui ! Il est un homme bon ! Crying or Very sad :beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mer 27 Avr 2011, 19:54

La réponse : 61 tribus, soit la quasi totalité de la Lybie, lui demandent de partir.
Ils ont leurs raisons.
Mais Khadafi finira dans un bunker.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 11:10

Simon1976 a écrit:
Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale
Il fallait s'y attendre .l'occident regrettera ces actions tôt ou tard .le diable n'est l'amie de personne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 11:15

joker911 a écrit:
message de Khadafi:
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux…
Depuis 40 ans, à moins que ce ne soit plus, je ne me souviens pas,
j’ai fait tout mon possible pour donner aux gens des maisons, des
hôpitaux, des écoles, et, quand ils avaient faim, je leur ai
donné à manger. À Benghazi, j’ai même transformé le désert en terres
arables, j’ai tenu tête aux attaques de ce cow-boy, Reagan, quand il a
tué ma fille adoptive orpheline. Essayant de me tuer,
il a tué à la place cette pauvre enfant innocente. Ensuite, j’ai
épaulé mes frères et sœurs d’Afrique avec de l’argent pour l’Union
africaine.
J’ai fait tout mon possible pour aider les gens à comprendre le vrai
concept de démocratie, qui consiste en des comités populaires dirigeant
leur pays.

Mais ce n’était jamais assez, comme me l’ont dit certains. Même ceux
qui possédaient une maison de 10 chambres, des costumes et du mobilier
neufs, n’étaient jamais été satisfaits. Ils étaient si
égoïstes qu’ils en voulaient toujours plus. Ils ont dit aux Zuniens
et aux autres visiteurs qu’ils avaient besoin de « liberté » de «
démocratie, » et n’ont jamais réalisé qu’il s’agit d’un
système de panier de crabes, où le plus gros bouffe les autres. Ils
étaient seulement ensorcelés par ces mots, sans réaliser jamais qu'aux
Usa, il n’y a pas de médicaments gratuits, ni d’hôpitaux
gratuits, ni de logement gratuit, ni d’enseignement gratuit, ni non
plus de nourriture gratuite, sauf quand les gens sont obligés de mendier
ou de faire longtemps la queue pour avoir de la
soupe.

Non, peu importe ce que j’ai réalisé ! Pour certains ce n’était
jamais assez. Mais les autres savaient que j’étais le fils de Gamal
Abdel Nasser, le seul vrai leader musulman arabe que nous avons
eu depuis Salah-al-Din. Nasser était sur ses traces quand il a exigé
le canal de Suez pour son peuple, tout comme j’ai réclamé la Libye pour
mon peuple. J’ai essayé de l’imiter pour garder mon
peuple libre de la domination coloniale, des voleurs qui nous
détroussent.

Maintenant, je suis attaqué par la plus grande force de l’histoire
militaire. Obama, mon petit-fils africain, veut me tuer, priver notre
pays de liberté, nous priver de la gratuité de nos biens :
logements, médecine, éducation, nourriture, et remplacer tout ça par
la grivèlerie à la zunienne appelée « capitalisme. » Or, nous tous,
dans le tiers monde, savons ce que cela veut dire. Cela
signifie que les multinationales dirigeront le pays, dirigeront le
monde, et le peuple souffrira. Voilà pourquoi il n’y a pas d’autre
solution pour moi, je dois prendre mes dispositions. Et si
Allah le veut, je mourrai en suivant Sa Voie, la voie qui a rendu
notre pays riche en terres arables, avec de quoi manger et la santé, et
nous a même permis d’aider nos frères et sœurs africains
et arabes en les faisant travailler ici avec nous, dans le
Jamahiriya libyen.

Je ne désire pas mourir, mais si cela devait advenir, pour sauver
cette terre, mon peuple, tous ces milliers de gens qui sont tous mes
enfants, alors qu’il en soit ainsi.
Que ce testament soit ma voix dans le monde. J’ai tenu tête à
l’agression des croisés de l’OTAN, résisté à la cruauté, contrecarré la
trahison ; je me suis élevé contre l’Occident et ses
ambitions colonialistes, et, avec mes frères africains, mes vrais
frères arabes et musulmans, je suis dressé comme un phare de lumière.
Quand d’autres construisaient des châteaux, je vivais dans
une maison modeste et dans une tente. Je n’ai jamais oublié ma
jeunesse à Syrte, je n’ai pas stupidement dépensé notre trésor national,
et comme Salah-al-Din, notre grand leader musulman qui
sauva Jérusalem pour l’Islam, je n’ai guère pris pour moi-même…

En Occident, sachant pourtant la vérité, certains me qualifient de «
fou, » de « bizarre » , ils continuent de mentir, ils savent que notre
pays est indépendant et libre, et non pas sous emprise
coloniale, que ma vision, ma conduite, est et a été sincère et pour
mon peuple, et que je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour garder
notre liberté. Puisse Allah Tout-Puissant nous aider à
rester fidèles et libres.
Souvenirs de ma vie
Colonel Kadhafi Mouammar, Guide de la Révolution, 5 avril 2011
Source: Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Lire également :
Libye : systéme éducatif
Libye : Insurgés prévoyants
Bordel
libyen

Lybie : 22
Mars

Libye : Business as usual
Libye 21
Mars

Aube de l'Odyssée, le crépuscule des cons
L'nabot s'en va t'en guerre








Trouvé ICI
l'occident veut la tête de Kadhafi pour une seul raison celle-ci:
Les vraies raisons de la guerre en Lybie par Jean-Paul Pougala

1-Premier satellite Africain RASCOM 1

C’est la Libye de Kadhafi qui offre à toute l’Afrique sa première vraie révolution des temps modernes : assurer la couverture universelle du continent pour la téléphonie, la télévision, la radiodiffusion et de multiples autres applications telles que la télémédecine et l’enseignement à distance ; pour la première fois, une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent, jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio WMAX.

L’histoire démarre en 1992 lorsque 45 pays africains créent la société RASCOM pour disposer d’un satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent. Téléphoner de et vers l’Afrique est alors le tarif le plus cher au monde, parce qu’il y avait un impôt de 500 millions de dollars que l’Europe encaissait par an sur les conversations téléphoniques même à l’intérieur du même pays africain, pour le transit des voix sur les satellites européens comme Intelsat. Un satellite africain coûtait juste 400 millions de dollars payable une seule fois et ne plus payer les 500 millions de location par an. Quel banquier ne financerait pas un tel projet ? Mais l’équation la plus difficile à résoudre était : comment l’esclave peut-il s’affranchir de l’exploitation servile de son maître en sollicitant l’aide de ce dernier pour y parvenir ? Ainsi, la Banque Mondiale , le FMI, les USA, l’Union Européenne ont fait miroiter inutilement ces pays pendant 14 ans.

C’est en 2006 que Kadhafi met fin au supplice de l’inutile mendicité aux prétendus bienfaiteurs occidentaux pratiquant des prêts à un taux usuraire; le guide Libyen a ainsi mis sur la table 300 millions de dollars, La Banque Africaine de Développement a mis 50 millions, la Banque Ouest Africaine de Développement, 27 millions et c’est ainsi que l’Afrique a depuis le 26 décembre 2007 le tout premier satellite de communication de son histoire. Dans la foulée, la Chine et la Russie s’y sont mises, cette fois en cédant leur technologie et ont permis le lancement de nouveaux satellites, Sud-Africain, Nigérian, Angolais, Algérien et même un deuxième satellite africain est lancé en juillet 2010. Et on attend pour 2020, le tout premier satellite technologiquement 100% africain et construit sur le sol africain, notamment en Algérie. Ce satellite est prévu pour concurrencer les meilleurs du monde, mais à un coût 10 fois inférieur, un vrai défi.

Voilà comment un simple geste symbolique de 300 petits millions peut changer la vie de tout un continent. La Libye de Kadhafi a fait perdre à l’Occident, pas seulement 500 millions de dollars par an mais les milliards de dollars de dettes et d’intérêts que cette même dette permettait de générer à l’infini et de façon exponentielle, contribuant ainsi à entretenir le système occulte pour dépouiller l’Afrique.

2. Fond Monétaire Africain, Banque Centrale Africaine, Banque Africaine des Investissements


Les 30 milliards de dollars saisis par M. Obama appartiennent à la Banque Centrale Libyenne et prévu pour la contribution libyenne à la finalisation de la fédération africaine à travers 3 projets phare :
- la Banque Africaine d’Investissement à Syrte en Libye,
- la création dès ce 2011 du Fond Monétaire Africain avec un capital de 42 milliards de dollars avec Yaoundé pour siège,
- la Banque Centrale Africaine avec le siège à Abuja au Nigeria dont la première émission de la monnaie africaine signera la fin du Franc CFA grâce auquel Paris a la main mise sur certains pays africains depuis 50 ans.

On comprend dès lors et encore une fois la rage de Paris contre Kadhafi. Le Fond Monétaire Africain doit remplacer en tout et pour tout les activités sur le sol africain du Fond Monétaire International qui avec seulement 25 milliards de dollars de capital a pu mettre à genoux tout un continent avec des privatisations discutables, comme le fait d’obliger les pays africains à passer d’un monopole publique vers un monopole privé. Ce sont les mêmes pays occidentaux qui ont frappés à la porte pour être eux aussi membres du Fond Monétaire africain et c’est à l’unanimité que le 16-17 décembre 2010 à Yaoundé les Africains ont repoussé cette convoitise, instituant que seuls les pays africains seront membres de ce FMA.

Il est donc évident qu’après la Libye la coalition occidentale déclarera sa prochaine guerre à l’Algérie, parce qu’en plus des ses ressources énergétiques énormes, ce pays a une réserve monétaire de 150 milliards d’Euros. Ce qui devient la convoitise de tous les pays qui bombardent la Libye et qui ont tous quelque chose en commun, ils sont tous financièrement en quasi faillite, les USA à eux seuls ont 14.000 Milliards de dollars de dettes, La France, la Grande Bretagne et l’Italie ont chacun environ 2.000 milliards de dettes publiques alors que les 46 pays d’Afrique Noire ont au total moins de 400 milliards de dollars de dettes publiques. Créer des fausses guerres en Afrique dans l’espoir de trouver de l’oxygène pour continuer leur apnée économique qui ne fait que s’empirer ne fera qu’enfoncer les Occidentaux dans leur déclin qui a pris son envol en 1884, lors de la fameuse Conférence de Berlin. Car comme l’avait prédit l’économiste Américain Adams Smith en 1865, dans son soutient à Abraham Lincoln pour l’abolition de l’esclavage, «l’économie de tout pays qui pratique l’esclavage des noirs est en train d’amorcer une descente vers l’enfer qui sera rude le jour où les autres nations vont se réveiller »

3- Unions régionales comme frein à la création des Etats Unis d'Afrique

Pour déstabiliser et détruire l’union Africaine qui va dangereusement (pour l’Occident) vers les Etats-Unis d’Afrique avec la main de maître de Kadhafi, l’Union Européenne a d’abord tenté sans y parvenir la carte de la création de l’UPM (Union Pour la Méditerranée) Il fallait à tout prix couper l’Afrique du Nord du reste de l’Afrique en mettant en avant les mêmes thèses racistes du 18-19ème siècle selon lesquelles les populations africaines d’origine Arabes seraient plus évoluées, plus civilisées que le reste du continent. Cela a échoué parce que Kadhafi a refusé d’y aller. Il a compris très vite le jeu à partir du moment où on parlait de la Méditerranée en associant quelques pays africains sans en informer l’Union Africaine, mais en y invitant tous les 27 pays de l’Union Européenne.

L’UPM sans le principal moteur de la fédération africaine était foirée avant même de commencer, un mort-né avec Sarkozy comme Président et Mubarack, le vice-président. Ce que Alain Juppé tente de relancer, tout en misant sur la chute de Kadhafi, bien sur. Ce que les dirigeants Africains ne comprennent pas est que tant que ce sera l’Union Européennes à financer l’Union Africaine, on sera toujours au point de départ, car dans ces conditions, il n’y aura pas d’effective indépendance. C’est dans le même sens que l’Union Européenne a encouragé et financé les regroupements régionaux en Afrique. Il était évident que la CEDEAO qui a une Ambassade à Bruxelles et qui tire l’essentiel de son financement de l’UE, est un obstacle majeur contre la fédération africaine. C’est ce que Lincoln avait combattu dans la guerre de sécession aux Etats-Unis, parce qu’à partir du moment où un groupe de pays se retrouvent autour d’une organisation politique régionale, cela ne peut que fragiliser l’organe central. C’est ce que l’Europe voulait et c’est ce que les Africains n’ont pas compris en créant coup sur coup, la COMESA, l’UDEAC, la SADC et le Grand Maghreb qui n’a jamais fonctionné encore une fois grâce à Kadhafi qui lui l’avait très bien compris.


4-Kadhafi, l'Africain qui a permis de laver l'humiliation de l'Apartheid

Kadhafi est dans le coeur de presque tous les Africains comme un homme très généreux et humaniste pour son soutien désintéressé a la bataille contre le régime raciste d’Afrique du Sud. Si Kadhafi avait été un homme égoïste, rien ne l’obligeait à attirer sur lui les foudres des occidentaux pour soutenir financièrement et militairement l’ANC dans sa bataille contre l’apartheid.

C’est pour cela que à peine libéré de ses 27 ans de prisons, Mandela décide d’aller rompre l’embargo des Nations Unis contre la Libye le 23 Octobre 1997. A cause de cet embargo même aérien, depuis 5 longues années aucun avion ne pouvait atterrir en Libye. Pour y arriver, Il fallait prendre un avion pour la Tunisie ; arriver à Djerba et continuer en voiture pendant 5 heures pour Ben Gardane, passer la frontière et remonter en 3 heures de route par le désert jusqu’à Tripoli. Ou alors, passer par Malte et faire la traversée de nuit, sur des bateaux mal entretenus jusqu’à la côte libyenne.

Un calvaire pour tout un peuple, juste pour punir un seul homme. Mandela décida de rompre cette injustice et répondant a l’ex Président Américain Bill Clinton, qui avait jugé cette visite «malvenue», il s’insurgea : «Aucun Etat ne peut s'arroger le rôle de gendarme du monde, et aucun Etat ne peut dicter aux autres ce qu'ils doivent faire ». il ajouta : « ceux-là qui hier étaient les amis de nos ennemis, ont aujourd’hui le toupet de me proposer de ne pas visiter mon frère Kadhafi, ils nous conseillent d’être ingrats et d’oublier nos amis d’hier ». En effet, pour l’Occident, les racistes d’Afrique du Sud étaient leurs frères qu’il fallait protéger. C’est pour cela que tous les membres de l’Anc étaient considérés des dangereux terroristes, y compris Nelson Mandela. Il faudra attendre le 2 Juillet 2008, pour que le Congrès Américain vote une loi pour rayer le nom de Nelson Mandela et de ses camarades de l’ANC de cette liste noire, pas parce qu’ils ont compris la bêtise d’une telle liste, mais parce qu’on voulait faire un geste pour les 90 ans de Nelson Mandela. Si les Occidentaux sont aujourd’hui repentis de leur soutient d’hier aux ennemis de Mandela et sont vraiment sincères lorsqu’on lui donnent des noms de rue et de places, comment continuer à faire la guerre à celui qui a permis la victoire de Mandela et son peuple, Kadhafi ?

B- Ceux qui veulent exporter la démocratie sont ils des démocrates?

Et si la Libye de Kadhafi était plus démocratique que les USA, la France, la Grande Bretagne et tous ceux qui font la guerre pour exporter la démocratie en Libye ? Le 19 Mars 2003, le Président Georges Bush lance les bombes sur la tête des Iraquiens avec le prétexte d’y exporter la démocratie. Le 19 Mars 2011, c’est-à-dire 8 ans plus tard et jour pour jour, c’est le Président Français qui lance ses bombes sur la tête des Libyens avec le même prétexte de leur offrir la démocratie. Monsieur Obama , Prix Nobel de la Paix 2009 et président des Etat Unis d’Amérique, pour justifier qu’il procède à un déferlement de missiles Cruise de ses sous-marins sur la tête des Libyens a dit que c’était pour chasser le dictateur Kadhafi du pouvoir et y instaurer la démocratie.

La question que tout être humain doté de la moindre capacité intellectuel de jugement et d’appréciation ne peut s’empêcher de se poser est : ces pays comme la France, l’Angleterre, les USA, l’Italie, la Norvège, le Danemark, la Pologne dont la légitimité pour aller bombarder les Libyens se base sur le seul fait de s’être autoproclamés « pays démocratiques » sont-ils réellement démocratiques ? Si oui, sont-ils plus démocratiques que la Libye de Kadhafi ? La réponse, sans équivoque est NON, pour la simple et bonne raison que la démocratie n’existe pas. Ce n’est pas moi qui l’affirme, mais celui-là même dont la ville natale, Genève abrite l’essentiel du commandement des Nations Unies. Il s’agit bien entendu de Jean-Jacques Rousseau né à Genève en 1712 qui affirme dans le chapitre IV du Livre III de son très célèbre « Contrat Social » que : « il n'a jamais existé de véritable démocratie, et il n'en existera jamais». Pour qu’un état soit véritablement démocratique Rousseau pose 4 conditions selon lesquelles la Libye de Kadhafi est même de loin plus démocratique que les Etats-Unis d’Amérique, la France et tous les autres qui prétendent lui exporter la démocratie à savoir :

1- Dimension de l’Etat : plus un état est grand, moins il peut être démocratique, pour Rousseau l’Etat doit être très petit pour que le peuple soit facile à rassembler et que chaque citoyen puisse aisément connaître tous les autres. Avant donc de faire voter les gens, il faut s’assurer que chacun connaisse tous les autres sans quoi voter pour voter est un acte dénué de tout fondement démocratique, c’est un simulacre de démocratie pour élire un dictateur. La structure de l’organisation de l’Etat Libyen se fonde sur une base tribale qui regroupe par définition le peuple en de petites entités. Le sentiment démocratique est plus présent dans une tribu, dans un village que dans une grande Nation, parce que le fait que tout le monde se connaisse et que la vie tourne autour des mêmes points communs apporte une sorte d’autorégulation, d’autocensure même pour peser à chaque instant, la réaction ou la contre-réaction des autres membres pour ou contre les opinions qu’on peut avoir. Sous cet angle, c’est la Lybie qui répond le mieux aux exigences de Rousseau, ce qu’on ne peut pas dire de même pour les Etats-Unis d’Amérique, la France ou la Grande Bretagne , des sociétés fortement urbanisées où la majorité des voisins ne se disent même pas bonjour et donc ne se connaissent pas, même vivant cote-à-cote pendant 20 ans.

Dans ces pays, on est passé directement à l’étape suivante : « le vote » qu’on a malignement sanctifié afin de faire oublier que ce vote est inutile à partir du moment où je m’exprime sur l’avenir d’une nation sans en connaitre ses membres. On est ainsi arrivé jusqu’à la bêtise du vote des citoyens vivant à l’étranger. Se connaitre et se parler est la condition essentielle de la communication pour le débat démocratique qui précède toute élection.

2- Il faut la simplicité des mœurs et des comportements pour éviter que l’on passe l’essentiel du temps à parler de justice, de tribunal pour trouver des solutions aux multitudes querelles d’intérêts divers qu’une société trop complexe fait naitre naturellement. Les Occidentaux se dé finissement comme des pays civilisés, donc aux mœurs complexes et la Libye comme pays dit primitif, c’est-à-dire aux meurs simples. Sous cet angle, encore une fois, c’est la Libye qui répondrait mieux aux critères démocratiques de Rousseau que tous ceux qui prétendent lui donner des leçons de démocratie. Dans une société complexe, les trop nombreux conflits sont résolus par la loi du plus fort, puisque celui qui est riche évite la prison parce qu’il peut se permettre un meilleur avocat et surtout, orienter l’appareil répressif de l’état contre celui qui vole une banane dans un supermarché, plutôt que le délinquant financier qui fait crouler une banque. Dans une ville comme New York où 75% de la population est blanche, 80% des postes de cadres sont occupés par des Blancs et ils ne sont que 20% des personnes en prison.

3- L’égalité dans les rangs et dans les fortunes. Il suffit de voir le classement FORBES 2010 pour voir quels sont les noms des personnes les plus riches de chacun des pays qui jette la bombe sur la tête des Libyens et voir la différence avec le salaire le plus bas dans chacun des pays et faire de même pour la Libye pour comprendre qu’en matière de redistribution de la richesse du pays, c’est à la Libye d’exporter son savoir faire à ceux qui la combattent et non le contraire. Même sous cet angle, selon Rousseau, la Libye serait plus démocratique que ceux qui veulent pompeusement lui exporter la prétendue démocratie. Aux Etats-Unis 5% de la population possèdent 60% de la richesse nationale. C’est le pays le plus déséquilibré, le plus inégal du monde.

4- PAS DE LUXE. Pour Rousseau pour qu’il y ait la démocratie dans un pays, il ne faut pas qu’il y ait de luxe parce que selon lui, le luxe rend nécessaire la richesse et cette dernière devient la vertu, l’objectif à atteindre à tout prix et non le bonheur du peuple, « le luxe corrompt à la fois le riche et le pauvre, l'un par la possession, l'autre par la convoitise ; il vend la patrie à la mollesse, à la vanité ; il ôte à l'Etat tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l'opinion ». Ya-t-il plus de luxe en France ou en Libye ? Ce rapport d’asservissement des employés qui sont poussés jusqu’au suicide les employés mêmes des entreprises publiques ou semi-publique, pour des raisons de rentabilité et donc de possession de luxe d’une des parties est-il plus criant en Libye ou en Occident ?

Le sociologue Américain C. Wright Mills a décrit en 1956 la démocratie américaine comme « la dictature des élites ». Selon Mills, les Etats-Unis d’Amérique ne sont pas une démocratie parce qu’en définitive, c’est l’argent qui y parle dans les élections et non le peuple. Le résultat de chaque élection y est l’expression de la voix de l’argent et non la voix du peuple. Après Bush-père et Bush-fils, pour les primaires républicaines de 2012, on parle déjà de Bush-benjamin. En plus, si le pouvoir politique se base sur la bureaucratie, Max Weber fait remarquer qu’il y a 43 millions de fonctionnaires et militaires aux Etats-Unis qui commandent effectivement le pays, mais qui n’ont été votés par personne et qui ne répondent pas directement au peuple de leurs activités. Une seule personne (un riche) est donc votée mais le vrai pouvoir sur le terrain est tenue par une seule caste de riches qui ne résulte purement et simplement que de nominations comme les ambassadeurs, les généraux de l’armée etc...

Combien de personnes dans les pays autoproclamés « démocratiques »savent qu’au Pérou la constitution interdit un deuxième mandat consécutif au président de la république sortant ? Combien de personnes savent qu’au Guatemala, non seulement le président sortant ne doit plus jamais se présenter comme candidat à cette fonction, mais qu’en plus à aucun degré de parenté, aucun membre de sa famille ne pourra plus prétendre à cette fonction ? Combien savent que le Rwanda est le pays qui intègre politiquement le mieux les femmes au monde avec 49% de parlementaires femmes ? Combien savent que dans le classement de la CIA 2007, sur 10 pays les mieux gérés au monde, 4 sont Africains ? Avec la palme d’or à la Guinée équatoriale dont la dette publique ne représente que 1,14% de son PIB.

La guerre civile, les révoltes, les rebellions sont les ingrédients d’un début de démocratie soutient Rousseau. Parce que la démocratie n’est pas une fin, mais un processus permanent pour réaffirmer les droits naturels des humains que dans tous les pays du monde (sans exception) une poignée d’hommes et de femmes, confisquant le pouvoir du peuple, l’oriente pour se maintenir aux affaires. On trouve ici et là des formes de castes qui usurpent le mot « démocratie » qui doit être cet idéal vers lequel tendre et non un label à s’approprier ou un refrain à vanter parce qu’on est juste capable de crier plus fort que les autres. Si un pays est calme comme la France ou les Etats-Unis, c’est-à-dire sans aucune révolte, pour Rousseau cela veut tout simplement dire que le système dictatorial est suffisamment répressif pour empêcher toute tentative de rébellion. Si les Libyens se révoltent, ce n’est pas une mauvaise chose. C’est prétendre que les peuples acceptent stoïquement le système qui les opprime partout dans le monde sans réagir qui est très mauvais. Et Rousseau de conclure : « Malo periculosam libertatem quam quietum servitium -traduction : S'il y avait un peuple de dieux, il se gouvernerait démocratiquement. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes ». Dire qu’on tue les Libyens pour leur bien est un leurre.

C- Quelles leçons pour l'Afrique?

Après 500 ans de relations de dominateur et de dominé avec l’Occident, il est dès lors prouvé que nous n’avons pas les mêmes critères pour définir le bon et le méchant. Nous avons des intérêts profondément divergents. Comment ne pas déplorer le Oui de 3 pays africains au sud du Sahara, Nigeria, Afrique du Sud et Gabon pour la résolution 1973 inaugurant la nouvelle forme de colonisation baptisée « protection des peuples », validant la théorie raciste que les Européens véhiculent depuis le 18ème siècle selon laquelle l’Afrique du Nord n’a rien à partager avec l’Afrique Subsaharienne, l’Afrique du nord serait ainsi plus évoluée, plus cultivée et plus civilisée que le reste de l’Afrique. Tout se passe comme si la Tunisie, l’Egypte, la Libye, l’Algérie ne faisaient pas partie de l’Afrique. Même les Nations Unies semblent ignorer la légitimité de l’Union Africaine sur ses états membres. L’objectif est d’isoler les pays d’Afrique subsaharienne afin de mieux les fragiliser et les tenir sous contrôle. En effet, dans le capital du nouveau Fond Monétaire Africain (FMA), l’Algérie avec 16 milliards de dollars et la Libye avec 10 milliards de dollars contribuent à eux tous seuls pour près de 62% du capital qui est de 42 milliards de Dollars. Le premier pays d’Afrique subsaharienne et les plus peuplés, le Nigeria suivi de l’Afrique du Sud arrivent très loin derrière avec 3 milliards de dollars chacun.

C’est très inquiétant de constater que pour la première fois de l’histoire des Nations Unies, on a déclaré la guerre à un peuple sans avoir exploré au préalable la moindre piste pacifique pour solutionner le problème.

L’Afrique a-t-elle encore sa place dans une telle organisation ? Le Nigeria et l’Afrique du Sud sont disposés à voter OUI à tout ce que l’Occident demande, parce qu’ils croient naïvement aux promesses des uns et des autres de leur donner une place de membre permanent au Conseil de Sécurité avec le même droit de veto. Ils oublient tous les deux que la France n’a aucun pouvoir de leur attribuer le moindre poste. Si elle l’avait, il y a belle lurette que Mitterrand l’aurait faite pour l’Allemagne de Helmut Kohl. La reforme des Nations Unies n’est pas à l’ordre du jour. La seule manière de compter, est la méthode chinoise : tous les 50 pays africains doivent quitter les Nations Unies. Et s’ils doivent y retourner un jour, ne le faire que s’ils ont obtenu ce qu’ils demandent depuis longtemps, un poste pour toute la fédération africaine, sinon rien.

Cette méthode de la non-violence est la seule arme de justice dont disposent les pauvres et les faibles que nous sommes. Nous devons tout simplement quitter les Nations Unies, car cette organisation de par sa configuration, de par sa hiérarchie est aux services des plus forts.

Nous devons quitter les Nations Unies afin de marquer notre réprobation de cette conception du monde basée uniquement sur l’écrasement du plus faible. Tout au moins ils seront libres de continuer de le faire, mais pas avec notre signature, pas en rappelant que nous sommes d’accord alors qu’ils savent très bien qu’ils ne nous ont jamais interrogés. Et même quand nous avons donné notre propre point de vue, comme la rencontre de samedi 19/3 à Nouakchott avec la déclaration sur la contrariété à l’action militaire, ceci a été passé tout simplement sous silence pour aller accomplir le forfait de bombarder le peuple africain.

Ce qui arrive aujourd’hui est le scénario déjà vu auparavant avec la Chine. Aujourd ’hui, on reconnaît le gouvernement Ouattara, on reconnaît le gouvernement des insurgés en Libye. C’est ce qui s’est passé à la fin de la deuxième guerre mondiale avec la Chine. La soit disante communauté internationale avait choisi Taiwan comme unique représentant du peuple Chinois en lieu de place de la Chine de Mao. Il faudra attendre 26 ans, c’est-à-dire le 25 octobre 1971 avec la résolution 2758 que tous les Africains devraient lire, pour mettre fin à la bêtise humaine. La Chine est admise, sauf qu’elle a prétendu et obtenue d’être membre permanent avec doit de veto, si non elle n’entre pas. Cette exigence satisfaite et la résolution d’admission entrée en vigueur, il faudra attendre un an pour que le 29 septembre 1972, le Ministre Chinois des Affaires Etrangères donne sa réponse avec une lettre au Secrétaire Général des Nations Unies pas pour dire Oui ou Merci, mais pour faire des mises au point, en garantie de sa dignité et de sa respectabilité.

Qu’est-ce que l’Afrique espère obtenir des Nations Unies sans poser un acte fort pour se faire respecter ? On a vu en Cote d’Ivoire un fonctionnaire des Nations Unies se considérer au dessus d’une institution constitutionnelle de ce pays. Nous sommes entrés dans cette organisation en acceptant d’être des serfs et croire que nous serons invités à table pour manger avec les autres dans les plats que nous avons lavés est tout simplement crédule, pire, stupide. Quand l’UA reconnaît la victoire de Ouattara sans même tenir compte des conclusions contraires de ses propres observateurs envoyés sur le terrain, juste pour faire plaisir à nos anciens maîtres, comment peut-on nous respecter ? Lorsque le président Sud-Africain Zuma déclare que Ouattara n’a pas gagné les élections et change à 180° après un tour à Paris, on peut se demander ce que valent ces dirigeants qui représentent et parlent au nom de 1 milliard d’Africains.

La force et la vraie liberté de l’Afrique viendront de sa capacité à poser des actes réfléchis et en assumer les conséquences. La dignité et la respectabilité ont un prix. Sommes-nous disposés à le payer ? Si non, notre place reste à la cuisine, aux toilettes pour garantir le confort des autres.

Genève le 28/03/2011

Jean-Paul Pougala


(*) Jean-Paul Pougala est un écrivain d’origine camerounaise, directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 11:18

vieux a écrit:
Simon1976 a écrit:
Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale
Il fallait s'y attendre .l'occident regrettera ces actions tôt ou tard .le diable n'est l'amie de personne

Carrément.
Les USA ont très vite regretté d'avoir libéré l'Europe d'Hitler en voyant les femmes tondues et les pseudo-collaborateurs lynchés.
Et aujourd'hui tout le monde convient qu'il eût mieux valu demeurer sous la saine botte nazie.



Rolling Eyes

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 11:28

Philippe Fabry a écrit:

Carrément.
Les USA ont très vite regretté d'avoir libéré l'Europe d'Hitler en voyant les femmes tondues et les pseudo-collaborateurs lynchés.
Et aujourd'hui tout le monde convient qu'il eût mieux valu demeurer sous la saine botte nazie.



Rolling Eyes
vous ne vous rendez même conte que les temps ont changés .tous les calcul d'arrière fond de ses guerres échouerons .c'est de ça que je veut parler . comme les calculs d'Hitler.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 12:04

vieux a écrit:
l'occident veut la tête de Kadhafi pour une seul raison celle-ci
Les vraies raisons de la guerre en Lybie par Jean-Paul Pougala
directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse
Quand on annonce qu'il n'y a qu'une seule raison à la guerre et qu'on en écrit trois pages, on a rien à dire à part du verbiage anti-occidental.
Malheureusement cet article stupide ne comprend pas que les bombes que reçoit Khadafi sont lâchées par des avions arabes aussi et que toutes les tribus lui ont dit unanimement : DÉGAGE !

Khadafi compte deux soutiens : Vieux et Pougala.
Hitler a bien ses nostalgiques : pourquoi pas Mouamar ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 13:27

Philippe Fabry a écrit:
vieux a écrit:
Simon1976 a écrit:
Citation :
Ces monstres musulmans que sont les rebelles libyens soutenus par la France

Cette vidéo est choquante et peut être insoutenable. Elle ne sera pas en lien sur le SB.

"Quand l’agresseur principal commence à scier le cou de la victime, la foule s'écrie « Allahu Akbar ! »

Autres descriptions d'autres vidéos :

"Ces vidéos montrent notamment des exécutions sommaires, le lynchage d'un prisonnier, la profanation de cadavres, et même une décapitation. Les victimes des abus les plus graves sont souvent des prisonniers africains noirs".

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/ces-monstres-musulmans-que-sont-les-rebelles-libyens-soutenus-par-la-france.html

Libre à vous de regarder, moi je m'abstiendrai. pale
Il fallait s'y attendre .l'occident regrettera ces actions tôt ou tard .le diable n'est l'amie de personne

Carrément.
Les USA ont très vite regretté d'avoir libéré l'Europe d'Hitler en voyant les femmes tondues et les pseudo-collaborateurs lynchés.
Et aujourd'hui tout le monde convient qu'il eût mieux valu demeurer sous la saine botte nazie.



Rolling Eyes

Si l'Hitler aurait pas trahi les russes vous serez encore tous sous la botte nazi ..
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 13:35

Valtortiste91 a écrit:
vieux a écrit:
l'occident veut la tête de Kadhafi pour une seul raison celle-ci
Les vraies raisons de la guerre en Lybie par Jean-Paul Pougala
directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse
Quand on annonce qu'il n'y a qu'une seule raison à la guerre et qu'on en écrit trois pages, on a rien à dire à part du verbiage anti-occidental.
Malheureusement cet article stupide ne comprend pas que les bombes que reçoit Khadafi sont lâchées par des avions arabes aussi et que toutes les tribus lui ont dit unanimement : DÉGAGE !

Khadafi compte deux soutiens : Vieux et Pougala.
Hitler a bien ses nostalgiques : pourquoi pas Mouamar ?

votre vision on dirait Mr. Dumouche ce blanc ou noir ...
Mais en realité toute est pas aussi facile si tout les tribus lui disait Degage il aurait deja degagé...

les avions arabes ??? hum ... vous voulez dire italiens( dernier pays en date qui a preter ses avions ..) et dans la tribune du journal "le monde" y a une semaine c'etait pas les president de Usa, Angeletter et la France qui se sont prononcé pour liquider Khadafi et que quelque jours apres ils ont bombardé le lieu il les diregents de UA etait venu pour trouver une solution politique ( ah non ce vrait c'est pas possible khadafi ce le satan en personne les diregents africains le bombordent aussi ...)..
Tout ca pour dire que les occidentaux ne sont pas les metres du monde et si ils y sont ils ont qu'intervenir en syrie aussi ah non y a pas de petrole et pui les etats unis ne veulent pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 14:16

joker911 a écrit:

Si l'Hitler aurait pas trahi les russes vous serez encore tous sous la botte nazi ..

Si les Russes n'avaient pas aidé Hitler on n'aurait jamais eu à la subir.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 14:33

Philippe Fabry a écrit:
joker911 a écrit:

Si l'Hitler aurait pas trahi les russes vous serez encore tous sous la botte nazi ..

Si les Russes n'avaient pas aidé Hitler on n'aurait jamais eu à la subir.

ce vrai aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 15:42

joker911 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

Si les Russes n'avaient pas aidé Hitler on n'aurait jamais eu à la subir.

ce vrai aussi Smile

Il y a deux sortes de complices d'un occupant : ceux qui ne les chassent pas et ceux qui les ont laissés entrer.

Hitler, hier, comme Khadafi, aujourd'hui, trouvent des complices dans ceux qui ont fait alliance par intérêt et calcul (le traité germano-soviétique) et ceux qui se sont cru pacifistes alors qu'il ne leur manquait que le courage moral (Munich).

Quant à la Syrie la complicité d meurtre se trouve encore une fois du côté de la Russie et de la Chine, pas de l'Europe.

Pour l'UA en Lybie, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle est inexistante. On sait pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 28 Avr 2011, 23:05

Valtortiste91 a écrit:
vieux a écrit:
l'occident veut la tête de Kadhafi pour une seul raison celle-ci
Les vraies raisons de la guerre en Lybie par Jean-Paul Pougala
directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse
Quand on annonce qu'il n'y a qu'une seule raison à la guerre et qu'on en écrit trois pages, on a rien à dire à part du verbiage anti-occidental.
Malheureusement cet article stupide ne comprend pas que les bombes que reçoit Khadafi sont lâchées par des avions arabes aussi et que toutes les tribus lui ont dit unanimement : DÉGAGE !

Khadafi compte deux soutiens : Vieux et Pougala.
Hitler a bien ses nostalgiques : pourquoi pas Mouamar ?
j'aime bien votre manière de vouloir défendre les actions de l'occident c'est normal.la seul raison est un plan global même un livre ne pourrais le contenir,tous ce qu'il cite dans cet article sont des réalité visible sur le terrain.vous refusé de voire que l'occident vie au dépend de l'Afrique ,mais un jour vous le verrez très clairement . au lieu de bombarder ils ferais mieux de négocier ce serai profitable pour tous les parties .mais comme les forts estimes qu'il ne peuvent pas négocier avec les faible ,on va faire comme .ils n' y aura pas de troisième guerre mondial et l'Afrique ce libèrera .

peut ont encore croire aux informations venant de Benghazi? avec la puissance manipulatrice qui anime les va en guerre.tantôt la résolution c'est pour empêche les avions mais ont voie le contraire ..tantôt ils n'ont pas d'armes mais il tienne tête a main nue a une armé fortement formé et armé .pourquoi ne pas déclarer ouvertement la guerre a la libyen sa passé par ses voie tortueuse comme vous l'avez fait tout au long de votre histoire. vraiment les temps ont changés

la réalité c'est que l'occident dans son agissement est bourré de contradiction. vous voulez sauver les pauvres civil libyen en les versant quelque bombe .c'est bien .mais vous refusé au même moment de les accueillir chez vous .vous soutenez la révolution tunisienne ,les Tunisiens ayant trouvé la liberté ,retrouvent le vraie chemin qu'ils rêvaient, la France .vous les chassés encore ,alors que vous êtes une terre de liberté .lorsque ses gens ne vont plus savoir ou mettre la tête,vers qui vont ils se retourné .n'ayant plus de gouvernement et d'état ? je crains que les attenta se multiplie a travers le monde et qu'on ne puisse même plus savoir par ou commencé les enquête .puisque vous avez réussi a vous mettre a dos les gouvernements légitimes et les terroristes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Ven 29 Avr 2011, 08:45

vieux a écrit:
...la réalité c'est que l'occident dans son agissement est bourré de contradiction. vous voulez sauver les pauvres civil libyen en les versant quelque bombe .c'est bien .mais vous refusé au même moment de les accueillir chez vous .vous soutenez la révolution tunisienne ,les Tunisiens ayant trouvé la liberté ,retrouvent le vraie chemin qu'ils rêvaient, la France .vous les chassés encore ,alors que vous êtes une terre de liberté .lorsque ses gens ne vont plus savoir ou mettre la tête,vers qui vont ils se retourné .n'ayant plus de gouvernement et d'état ? je crains que les attenta se multiplie a travers le monde et qu'on ne puisse même plus savoir par ou commencé les enquête .puisque vous avez réussi a vous mettre a dos les gouvernements légitimes et les terroristes.
Tu parles bien : c'est la réalité. Le monde tel qu'il est et non tel que l'imagine ceux qui parlent sans agir.

Tu confirmes mes propos : Tu soutiens Khadafi contre la volonté de son peuple qui s'est révolté et s'est prononcé massivement pour son départ. Tu soutiens un crime de guerre en légitimant la répression armée : celle qui a ouvert le conflit en Lybie au contraire des pays proches.
Pour le reste tu peux avoir des propos anti-occidentaux. Chez moi, si j'avais les mêmes propos que ton cher Pougala à l'encontre des africains, on me traiterait de raciste et de xénophobe. Chez nous, c'est l'extrême-droite qui tient de tels propos. Comme toi, elle soutient Khadafi par une complicité passive cachée derrière la non-intervention.

On peut critiquer les frappes de l'Otan sans pour autant prêter main forte à un dictateur meurtrier.

Khadafi, c'est fini et c'est une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Ven 29 Avr 2011, 22:53

Valtortiste91 a écrit:
vieux a écrit:
...la réalité c'est que l'occident dans son agissement est bourré de contradiction. vous voulez sauver les pauvres civil libyen en les versant quelque bombe .c'est bien .mais vous refusé au même moment de les accueillir chez vous .vous soutenez la révolution tunisienne ,les Tunisiens ayant trouvé la liberté ,retrouvent le vraie chemin qu'ils rêvaient, la France .vous les chassés encore ,alors que vous êtes une terre de liberté .lorsque ses gens ne vont plus savoir ou mettre la tête,vers qui vont ils se retourné .n'ayant plus de gouvernement et d'état ? je crains que les attenta se multiplie a travers le monde et qu'on ne puisse même plus savoir par ou commencé les enquête .puisque vous avez réussi a vous mettre a dos les gouvernements légitimes et les terroristes.
Tu parles bien : c'est la réalité. Le monde tel qu'il est et non tel que l'imagine ceux qui parlent sans agir.

Même le silence devant certaine situation vaux plus que l'action,et est un signe de sagesse .

Tu confirmes mes propos : Tu soutiens Khadafi contre la volonté de son peuple qui s'est révolté et s'est prononcé massivement pour son départ. Tu soutiens un crime de guerre en légitimant la répression armée : celle qui a ouvert le conflit en Lybie au contraire des pays proches.
tu attend surement ma position elle viendra lorsque les armes saisserons .la volonté du peuple ne ce décrète pas a l'ONU .malgré la répression le peuple en Syrie fait pression sur le gouvernement .même sans l'aide de qui que se soit si c'est dit que le gouvernement va tombé il tombera ,par ce que le pouvoir est de droit divin .

Pour le reste tu peux avoir des propos anti-occidentaux. Chez moi, si j'avais les mêmes propos que ton cher Pougala à l'encontre des africains, on me traiterait de raciste et de xénophobe. Chez nous, c'est l'extrême-droite qui tient de tels propos. Comme toi, elle soutient Khadafi par une complicité passive cachée derrière la non-intervention.

je pense qu'il faux a certain moment appelé chat,chat.l'ONU a décidé mais c'est l'occident qui verse ses bombes .

On peut critiquer les frappes de l'Otan sans pour autant prêter main forte à un dictateur meurtrier.

Khadafi, c'est fini et c'est une bonne chose.
ne chante pas très vite la victoire .il a 4 fils qui sont tous des guerrier .j'attend encore voire comment l'occident va si prendre .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 30 Avr 2011, 09:04

vieux a écrit:
...Même le silence devant certaine situation vaux plus que l'action,et est un signe de sagesse .
C'est pour cela que tu es si bavard sur ce forum ? Very Happy

vieux a écrit:
tu attend surement ma position ...
Non : ta position de soutien à Khadafi est claire.

vieux a écrit:
.... c'est l'occident qui verse ses bombes .
Et aussi les arabes du golfe. Tu l'oublies.

vieux a écrit:
il a 4 fils qui sont tous des guerriers
Le peuple lybien demande, avec raison, le départ de Khadafi et de sa clique. Il n'y a pas d'avenir avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 30 Avr 2011, 09:10

Valtortiste91 a écrit:


vieux a écrit:
il a 4 fils qui sont tous des guerriers
Le peuple lybien demande, avec raison, le départ de Khadafi et de sa clique. Il n'y a pas d'avenir avec eux.

Ses 4 fils qui sont des guerriers ! Cher Vieux, quand on déteste la culture de la Démocratie au point de préférer la domination tribale de tueurs s'accaparant un pays tout entier, ne devrait-on pas quitter l'Europe et sa liberté et aller vivre dans une terre où son rêve politique existe ? Émigrez en Libye. Vous y serez heureux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 10:22

Une frappe de l'Otan aurait tué un des fils Kadhafi


Le porte-parole du gouvernement a accompagné la presse sur les lieux d'une habitation bombardée à Tripoli. Crédits photo : LOUAFI LARBI/REUTERS
Tripoli a annoncé dans la nuit la mort du cadet du dirigeant libyen et de trois de ses petits enfants. Le Guide se serait trouvé dans la maison de son fils mais serait sain et sauf. L'Otan n'a pas encore confirmé le décès de Saif al-Arab mais assure ne pas viser des individus.

• Le colonel aurait réchappé de peu à un raid de l'Otan
Le colonel Kadhafi est touché en plein cœur. Tripoli a annoncé dans la nuit la mort du cadet du dirigeant libyen et de trois de ses petits-enfants dans une frappe de l'Otan. Le régime a sous-entendu que le colonel a réchappé de peu à un sort similaire.

«La maison de Saif al-Arab a été attaquée avec de puissants moyens. Le Guide et sa femme étaient dans la maison avec des amis et des proches» mais est «sain et sauf. Cependant, d'autres personnes ont été blessées», a déclaré le porte-parole du gouvernement. «Il s'agissait d'une opération visant à assassiner directement le dirigeant de ce pays», a-t-il accusé. Il a accompagné la presse sur les lieux d'une habitation bombardée à Tripoli. Au vu de l'ampleur des destructions, il semblait peu vraisemblable qu'il puisse y avoir eu des survivants, a estimé un correspondant de l'AFP.

Toutefois, la mort de Saif al-Arab, 29 ans, n'a pas été confirmée par l'Otan même si l'organisation admet avoir mené des frappes dans le secteur de Bab al-Aziziya à Tripoli, contre un bâtiment de commandement et de contrôle. L'alliance rappelle ne pas « viser d'individus dans ses raids ». «Toutes les cibles de l'Otan sont de nature militaire. Je suis au courant d'informations non confirmées des médias selon lesquelles certains membres de la famille Kadhafi pourraient avoir été tués», a déclaré le général Charles Bouchard, commandant en chef de l'opération. «Nous regrettons toute perte de vie, particulièrement celle de civils innocents», a-t-il ajouté. L'Otan «remplit son mandat de l'ONU pour arrêter et empêcher les attaques contre les civils avec précision et attention, contrairement aux forces de Kadhafi, qui causent tellement de souffrances», a souligné le militaire.

Saif al-Arab a été décrit par le régime comme un civil et un étudiant mais d'autres sources le présentent comme un officier de l'armée. Il occupait en tout cas une position mineure au sein du régime. Plus discret que certains membres de sa fratrie comme le flamboyant Hannibal qui a accumulé les déboires judiciaires en Europe, Saif a étudié en Allemagne, où il a passé plusieurs années. On le disait passionné de voitures rapides et amateur de fêtes. Les petits-enfants tués seraient des neveux et nièces de Saif et seraient âgés de moins de 12 ans.

Des tirs de joie ont retenti dans la nuit à Benghazi, fief de l'insurrection libyenne, à l'annonce du décès de Saif al-Arab Kadhafi. Sur le boulevard du front de mer, des voitures roulaient en klaxonnant alors que le ciel était illuminé par des balles traçantes et des tirs de roquettes, de batteries anti-aériennes et de fusils d'assaut. Les mêmes scènes de célébration ont eu lieu à Misrata, qui est assiégée depuis deux mois et demi par les forces pro-Kadhafi

• L'OTAN rejette la proposition de cessez-le-feu de Kadhafi
Mouammar Kadhafi a répété samedi qu'il ne renoncerait pas au pouvoir mais se disait prêt à négocier avec les Occidentaux s'ils cessaient leurs frappes. «L'Otan doit abandonner tout espoir d'un départ de Mouammar Kadhafi. Je ne quitterai pas mon pays et je m'y battrai jusqu'à la mort», a-t-il dit à la télévision, qualifiant les rebelles de «terroristes». «Nous ne nous rendrons pas, mais je vous appelle à négocier. Nous pouvons régler nos problèmes entre Libyens sans nous battre, retirez vos flottes et vos avions». L'Otan a rejeté cet appel, soulignant qu'il revenait avant tout au dirigeant libyen de cesser ses attaques contre des civils. Le CNT a lui aussi refusé toute négociation avec le Guide, affirmant que ce dernier n'avait plus aucun rôle à jouer à l'avenir.

• Probables raids de l'Otan à Misrata
Treize puissantes explosions ont ébranlé Misrata samedi soir, au moment où un ou plusieurs appareils de l'Otan survolaient la ville rebelle libyenne. Comprises dans un intervalle d'une dizaine de minutes, les détonations ont retenti peu avant 22H30, apparemment en provenance des faubourgs ouest et sud-ouest de la cité d'un demi-million d'habitants, des zones dans lesquelles des concentrations de forces pro-Kadhafi ont été signalées.

Les rebelles ont repoussé lundi l'armée libyenne hors de Misrata, qui s'était soulevée le 19 février. De violents combats se poursuivent néanmoins quotidiennement dans les faubourgs, en particulier autour de l'aéroport, tenu par les militaires. Les affrontements de samedi n'ont pas fait évoluer le front de manière notable. Par ailleurs, le réseau de téléphonie mobile, coupé le 16 mars dans la ville, a recommencé à fonctionner. Enfin, l'Otan a neutralisé plusieurs mines dans le port, où un navire humanitaire était toujours bloqué et trois autres en attente au large.

• Les pro-Kadhafi attaquent une oasis située à 300 km de Benghazi
70 véhicules pro-Kadhafi ont attaqué l'oasis de Jalo, 300 km au sud de Benghazi, tuant six civils et quatre rebelles, selon la rébellion. L'assaut aeu lieu dans la matinée contre la ville d'environ 20.000 habitants, puis les troupes du régime ont poursuivi leur route. «Il semble que Kadhafi soit en train d'ouvrir un autre front dans le Sud», décrypte le camp des rebelles. Selon eux, les troupes entrées à Jalo étaient les mêmes que celles qui étaient intervenues jeudi à Al-Koufra, environ 300 km plus au sud. Les forces du Guide ont pris le contrôle d'Al-Koufra où les insurgés se sont retirés après «avoir peu résisté». Il n'y avait pas eu de victimes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 10:31

Prions pour ces morts, les coupables comme les innocents, en particulier les petits enfants.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 16:59

La mort d'un fils ou d'un frère (si elle est confirmée) est toujours un drame.
Khadafi vit cruellement ce qu'il a fait subir des centaines de fois.

Khadafi est fini, mais il finira dans un bunker car il n'est pas capable de comprendre que son pays le rejette massivement. C'est le propre des vieux dictateur qui se sont entourés d'une cours d'adulateurs : les remises en question ne l'ont plus atteint.

On l'a vu dans son dernier discours, il est en plein déni de réalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 17:43

Arnaud Dumouch a écrit:


Ses 4 fils qui sont des guerriers ! Cher Vieux, quand on déteste la culture de la Démocratie au point de préférer la domination tribale de tueurs s'accaparant un pays tout entier, ne devrait-on pas quitter l'Europe et sa liberté et aller vivre dans une terre où son rêve politique existe ? Émigrez en Libye. Vous y serez heureux.
je ne vous comprend pas,vous condamnez la monarchie lorsqu'elle est en Afrique et vous la célébré lorsqu'elle est en Europe. en Angleterre j'ai vue les média du monde entier célébré une monarchie .c'est vraiment bizarre . il y avait des millier et des millier d'immigré en Libye ne l'oublié pas .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 17:49

Valtortiste91 a écrit:
La mort d'un fils ou d'un frère (si elle est confirmée) est toujours un drame.
Khadafi vit cruellement ce qu'il a fait subir des centaines de fois.
Dieu est le seul juge il me semble .l'occident a beaucoup a apprendre a ce niveau la .

Khadafi est fini, mais il finira dans un bunker car il n'est pas capable de comprendre que son pays le rejette massivement. C'est le propre des vieux dictateur qui se sont entourés d'une cours d'adulateurs : les remises en question ne l'ont plus atteint.
il reste encore a prouvé que son pays le rejette ce n'est pas par un décret que votre volonté deviendra réalité

On l'a vu dans son dernier discours, il est en plein déni de réalité.
son discourt n'était rien d'autre que des faits il me semble
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 18:40

vieux a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
La mort d'un fils ou d'un frère (si elle est confirmée) est toujours un drame.
Khadafi vit cruellement ce qu'il a fait subir des centaines de fois.
Dieu est le seul juge il me semble .l'occident a beaucoup a apprendre a ce niveau la .

Khadafi est fini, mais il finira dans un bunker car il n'est pas capable de comprendre que son pays le rejette massivement. C'est le propre des vieux dictateur qui se sont entourés d'une cours d'adulateurs : les remises en question ne l'ont plus atteint.
il reste encore a prouvé que son pays le rejette ce n'est pas par un décret que votre volonté deviendra réalité

On l'a vu dans son dernier discours, il est en plein déni de réalité.
son discourt n'était rien d'autre que des faits il me semble

C'est vraiment être aveugle : La Lybie est trouée de zones de contestation que Khadafi, votre copain, a essayé de réduire par la force. On le conteste dans les villes les plus importantes de l'ouest et de l'est. Dans la Tripolitaine, comme dans la Cyrénaïque, comme dans le Fezzan. Le bateau du dictateur prend l'eau de partout.
A Misrata il tente la politique de la terreur, mais il recule.
A l'est, il est stoppé.
A la frontière tunisienne, il recule.
A Tripoli il commence à subir ce qu'il a fait subir : les bombardements.

Ce ne sont pas des occidentaux qui risquent leur vie pour la liberté, mais des Lybiens. Vous niez la réalité et en ne comprenant pas ce fait d'évidence.
Mais la réalité vous rattrapera comme elle est en train de rattraper Khadafi.
Déjà votre dictateur commence à lever le drapeau blanc de la rédition, mais il n'est pas encore sincère : il a toujours un poignard caché pour frapper dans le dos. Nul n'est naïf : ni l'Otan, ni la coalition, ni le CNT.

Pour la mort des enfants, vous avez raison : Dieu seul est juge. Celui qui a tué des fils a vu ses fils tués car il est dit : celui qui se sert de l'épée, périra par l'épée. ET encore : ne fait pas aux autres ce que tu ne veut pas qu'on te fasse. Khadafi est en train d'apprendre la justice divine. Elle est terrible pour celui qui endurcit son coeur.

Quant à son discours, c'est celui d'un vieux dictateur finissant.
Il n'y a qu'une seule chose qui reste : les pleurs d'un père. Espérons qu'elles lui ouvre le coeur.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 01 Mai 2011, 18:59

vieux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Ses 4 fils qui sont des guerriers ! Cher Vieux, quand on déteste la culture de la Démocratie au point de préférer la domination tribale de tueurs s'accaparant un pays tout entier, ne devrait-on pas quitter l'Europe et sa liberté et aller vivre dans une terre où son rêve politique existe ? Émigrez en Libye. Vous y serez heureux.
je ne vous comprend pas,vous condamnez la monarchie lorsqu'elle est en Afrique et vous la célébré lorsqu'elle est en Europe. en Angleterre j'ai vue les média du monde entier célébré une monarchie .c'est vraiment bizarre . il y avait des millier et des millier d'immigré en Libye ne l'oublié pas .

Shocked

Alors là, comparer la monarchie britannique avec la tyrannie de Khadafi, on atteint le degré zéro de l'analyse politique.

Au cas où vous l'ignoreriez, le Royaume-Uni est une démocratie, et même la plus vieille du monde.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 12:25

Philippe Fabry a écrit:
vieux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Ses 4 fils qui sont des guerriers ! Cher Vieux, quand on déteste la culture de la Démocratie au point de préférer la domination tribale de tueurs s'accaparant un pays tout entier, ne devrait-on pas quitter l'Europe et sa liberté et aller vivre dans une terre où son rêve politique existe ? Émigrez en Libye. Vous y serez heureux.
je ne vous comprend pas,vous condamnez la monarchie lorsqu'elle est en Afrique et vous la célébré lorsqu'elle est en Europe. en Angleterre j'ai vue les média du monde entier célébré une monarchie .c'est vraiment bizarre . il y avait des millier et des millier d'immigré en Libye ne l'oublié pas .

Shocked

Alors là, comparer la monarchie britannique avec la tyrannie de Khadafi, on atteint le degré zéro de l'analyse politique.

Au cas où vous l'ignoreriez, le Royaume-Uni est une démocratie, et même la plus vieille du monde.
vous aimez beaucoup vous idéalisé il me semble .la monarchie britannique selon vous est l'idéal ? QUE faite vous des classes sociales ? vous parler de démocratie que mettez vous dans ce mot, il me semble vide de sens.


Dernière édition par vieux le Lun 02 Mai 2011, 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 12:35

Valtortiste91 a écrit:

C'est vraiment être aveugle : La Lybie est trouée de zones de contestation que Khadafi, votre copain, a essayé de réduire par la force. On le conteste dans les villes les plus importantes de l'ouest et de l'est. Dans la Tripolitaine, comme dans la Cyrénaïque, comme dans le Fezzan. Le bateau du dictateur prend l'eau de partout.
A Misrata il tente la politique de la terreur, mais il recule.
A l'est, il est stoppé.
A la frontière tunisienne, il recule.
A Tripoli il commence à subir ce qu'il a fait subir : les bombardements.
nul doute qu"avec les bombardements de l'OTAN son bateau prenne de l'eau .mais ne pas croire que c'est par le fait du peuple . dans certain moment le peuple s"aligne du coté du fort tous simplement .

Ce ne sont pas des occidentaux qui risquent leur vie pour la liberté, mais des Lybiens. Vous niez la réalité et en ne comprenant pas ce fait d'évidence.
Mais la réalité vous rattrapera comme elle est en train de rattraper Khadafi.
Déjà votre dictateur commence à lever le drapeau blanc de la rédition, mais il n'est pas encore sincère : il a toujours un poignard caché pour frapper dans le dos. Nul n'est naïf : ni l'Otan, ni la coalition, ni le CNT.
il ne sera jamais sincère comme le sont les occidentaux

Pour la mort des enfants, vous avez raison : Dieu seul est juge. Celui qui a tué des fils a vu ses fils tués car il est dit : celui qui se sert de l'épée, périra par l'épée. ET encore : ne fait pas aux autres ce que tu ne veut pas qu'on te fasse. Khadafi est en train d'apprendre la justice divine. Elle est terrible pour celui qui endurcit son coeur.

Quant à son discours, c'est celui d'un vieux dictateur finissant.
Il n'y a qu'une seule chose qui reste : les pleurs d'un père. Espérons qu'elles lui ouvre le coeur.
L'histoire retiendra je crains comme d'habitude elle lui donne raison .bien plus tard .


Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 12:47

vieux a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
vieux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Ses 4 fils qui sont des guerriers ! Cher Vieux, quand on déteste la culture de la Démocratie au point de préférer la domination tribale de tueurs s'accaparant un pays tout entier, ne devrait-on pas quitter l'Europe et sa liberté et aller vivre dans une terre où son rêve politique existe ? Émigrez en Libye. Vous y serez heureux.
je ne vous comprend pas,vous condamnez la monarchie lorsqu'elle est en Afrique et vous la célébré lorsqu'elle est en Europe. en Angleterre j'ai vue les média du monde entier célébré une monarchie .c'est vraiment bizarre . il y avait des millier et des millier d'immigré en Libye ne l'oublié pas .

Shocked

Alors là, comparer la monarchie britannique avec la tyrannie de Khadafi, on atteint le degré zéro de l'analyse politique.

Au cas où vous l'ignoreriez, le Royaume-Uni est une démocratie, et même la plus vieille du monde.
vous aimez beaucoup vous idéalisé il me semble ,la monarchie britannique selon vous est l'idéal ? QUE faite vous des classes sociales ? vous parler de démocratie que mettez vous dans ce mot, il me semble vide de sens.

Je ne comprends même pas ce que vous dites.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 12:59

Philippe Fabry a écrit:


Je ne comprends même pas ce que vous dites.
a quoi servent ;LES reines, les ducs, les marquis,les contes ,vicomtes et barons dans une démocratie?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 14:36

vieux a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Je ne comprends même pas ce que vous dites.
a quoi servent ;LES reines, les ducs, les marquis,les contes ,vicomtes et barons dans une démocratie?

A incarner la continuité de l'Etat et l'identité d'une nation. Les britanniques ne s'y trompent pas qui ont montré vendredi dernier leur attachement à ce symbole. En fait, c'est bien la démocratie qui, chez les anglais, réclame la pérennité de la monarchie.

Et en plus, la monarchie rapporte beaucoup d'argent : le mariage de vendredi, par exemple, a couté 30 millions d'euros, et en a rapporté d'après les estimations 700 millions.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 17:01

tout ce n'est que du poudre aux yeux des gens .. prennent le mariage de Kate et William ...
ce juste un mariage de bourge vu que pour l’état rien ne vas changer..
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 17:15

joker911 a écrit:
... vu que pour l’état rien ne vas changer..
C'est vrai, mais cela fait tellement du bien de voir une belle histoire.
Il vaut mieux donner un peu de bonheur à son peuple que des bombes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 17:29

on est d'accord et meme en peu d'humour ^^



mais bon a par çà ce juste pour montrer qu'ils ont des moyens ...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 17:31

pour la Libye, je continue a penser que les gens veulent que ça dure cette guerre ...
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 21:07

Philippe Fabry a écrit:
vieux a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Je ne comprends même pas ce que vous dites.
a quoi servent ;LES reines, les ducs, les marquis,les contes ,vicomtes et barons dans une démocratie?

A incarner la continuité de l'Etat et l'identité d'une nation. Les britanniques ne s'y trompent pas qui ont montré vendredi dernier leur attachement à ce symbole. En fait, c'est bien la démocratie qui, chez les anglais, réclame la pérennité de la monarchie.

Et en plus, la monarchie rapporte beaucoup d'argent : le mariage de vendredi, par exemple, a couté 30 millions d'euros, et en a rapporté d'après les estimations 700 millions.
pourquoi donc condamné le système monarchique libyen et vouloir sa dissolution alors qu'il incarne continuité de l'État ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 21:14

joker911 a écrit:
pour la Libye, je continue a penser que les gens veulent que ça dure cette guerre ...
il me semble que Khadafi avais dit que cela allait duré .se sont les libyens qui paye les dégâts collatéraux, pour les autres seul leur intérêt conte même s'il faut marché sur les cadavres ça importe peut surtout que ce n'est pas leur citoyens qui tombe tous les jours
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 21:31

vieux a écrit:
joker911 a écrit:
pour la Libye, je continue a penser que les gens veulent que ça dure cette guerre ...
il me semble que Khadafi avais dit que cela allait duré .se sont les libyens qui paye les dégâts collatéraux, pour les autres seul leur intérêt conte même s'il faut marché sur les cadavres ça importe peut surtout que ce n'est pas leur citoyens qui tombe tous les jours

pourquoi bombarder alors qu'ils ont affirmé leur volonter de le tuer? une mission commando ca va vite et le Xi/black water est bien dispo pour ...
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 21:42

joker911 a écrit:
vieux a écrit:
joker911 a écrit:
pour la Libye, je continue a penser que les gens veulent que ça dure cette guerre ...
il me semble que Khadafi avais dit que cela allait duré .se sont les libyens qui paye les dégâts collatéraux, pour les autres seul leur intérêt conte même s'il faut marché sur les cadavres ça importe peut surtout que ce n'est pas leur citoyens qui tombe tous les jours

pourquoi bombarder alors qu'ils ont affirmé leur volonter de le tuer? une mission commando ca va vite et le Xi/black water est bien dispo pour ...
je pense que sait par ce que a tripoli les étranger sont vite repérable par les services de renseignements de Khadafi c'est pourquoi il ont besoin de temps pour que la situation se désintègre pour entrer en action
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 21:47

Derrière l’attaque contre la Libye : les stratégies de la guerre économique

L’agression occidentale contre la Libye n’a pas eu pour but de s’emparer du pétrole local que des compagnies occidentales avaient déjà été autorisées à exploiter depuis la normalisation des relations diplomatiques. Il ne s’agit donc pas d’une guerre de ressources. Par contre, relate Manlio Dinucci, cette guerre, la reconnaissance précipitée par la France du Conseil national de transition (10 mars) et le sommet de Londres (30 mars), ont permis aux multinationales occidentales de modifier les termes de leurs contrats et de ne plus payer que des droits d’exploitation symboliques. De ce point de vue, il s’agit donc d’une guerre coloniale classique.



L’invasion de la Libye, contrairement à ce qui se dit, a déjà commencé. Les unités d’assaut qui, opérant depuis longtemps sur le territoire libyen, ont préparé la guerre sont en train de l’effectuer : ce sont les puissantes compagnies pétrolières et les banques d’investissement étasuniennes et européennes.

Quels sont les intérêts en jeu ? Ceci émerge d’un article du Wall Street Journal, le réputé quotidien d’affaires et de finance [1]. Après l‘abolition des sanctions en 2003, les compagnies pétrolières occidentales ont afflué en Libye avec de grandes attentes, mais ont été déçues. Le gouvernement libyen, sur la base d’un système connu sous le nom d’Epsa-4, concédait les licences d’exploitation aux compagnies étrangères qui laissaient à la compagnie étatique (National Oil Corporation of Libya, NOC) le pourcentage le plus élevé du pétrole extrait : étant donnée la forte compétition, ce pourcentage arrivait à environ 90 %. « Les contrats Epsa-4 étaient ceux qui, à l’échelle mondiale, contenaient les termes les plus durs pour les compagnies pétrolières », dit Bob Fryklund, auparavant président de la société étasunienne ConocoPhillips en Libye.



Les raisons apparaissent ainsi clairement —par une opération décidée non pas à Benghazi mais à Washington, Londres et Paris— de la création par le Conseil national de transition de la « Libyan Oil Company » : une coquille vide, semblable à une des sociétés clé en mains, prêtes pour les investisseurs dans les paradis fiscaux [2]. Elle est destinée à se substituer à la NOC, quand les « volontaires » auront pris le contrôle des zones pétrolifères. Sa mission sera de concéder des licences à des conditions extrêmement favorables pour les compagnies étasuniennes, britanniques et françaises. Seraient par contre pénalisées les compagnies qui, avant la guerre, étaient les principales productrices de pétrole en Libye : avant tout l’italienne ENI qui a payé en 2007 un milliard de dollars pour s’assurer les concessions jusqu’en 2042, et l’allemande Wintershall qui venait au deuxième rang. Plus pénalisées encore seraient les compagnies russes et chinoises, à qui Kadhafi a promis le 14 mars (2011) de donner les concessions pétrolières retirées aux compagnies européennes et étasuniennes. Les plans des « volontaires » prévoient aussi la privatisation de la compagnie d’État, qui serait imposée par le Fond Monétaire International en échange d’ « aides » pour la reconstruction des industries et infrastructures détruites par les bombardements des « volontaires » mêmes.

Il apparaît aussi clairement pourquoi a été créée, en même temps, à Bengazi, la « Central Bank of Libya », autre coquille vide mais avec une mission future importante : celle de gérer formellement les fonds souverains libyens —plus de 150 milliards de dollars que l’État libyen avait investi à l’étranger— quand ils seront « dégelés » par les États-Unis et par les plus grandes puissances européennes. Qui les gèrera effectivement est démontré par le colosse bancaire britannique HSBC, principal « gardien » des investissements libyens « congelés » au Royaume Uni (environ 25 milliards d’euros) : une équipe de hauts cadres d’HSBC est déjà au travail à Bengazi pour lancer la nouvelle « Central Bank of Libya » [3]. Il sera facile pour HSBC et d’autres grandes banques d’investissement d’orienter les investissements libyens en fonction de leurs stratégies.

Un de leurs objectifs est de couler les organismes financiers de l’Union africaine, dont la naissance a été rendue possible en grande partie par les investissements libyens : la Banque africaine d’investissement, avec siège à Tripoli ; la Banque centrale africaine, siège à Abuja (Nigeria) ; le Fond monétaire africain, siège à Yaoundé (Cameroun). Ce dernier, avec un capital programmé à plus de 40 milliards de dollars, pourrait supplanter en Afrique le Fond monétaire international, qui a jusqu’à présent dominé les économies africaines en ouvrant la voie aux multinationales et aux banques d’investissement étasuniennes et européennes. En attaquant la Libye, les « volontaires » essaient de couler les organismes qui pourraient un jour rendre possible l’autonomie financière de l’Afrique.



par Manlio Dinucci*

Réseau Voltaire




Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 02 Mai 2011, 22:45

vieux a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
vieux a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Je ne comprends même pas ce que vous dites.
a quoi servent ;LES reines, les ducs, les marquis,les contes ,vicomtes et barons dans une démocratie?

A incarner la continuité de l'Etat et l'identité d'une nation. Les britanniques ne s'y trompent pas qui ont montré vendredi dernier leur attachement à ce symbole. En fait, c'est bien la démocratie qui, chez les anglais, réclame la pérennité de la monarchie.

Et en plus, la monarchie rapporte beaucoup d'argent : le mariage de vendredi, par exemple, a couté 30 millions d'euros, et en a rapporté d'après les estimations 700 millions.
pourquoi donc condamné le système monarchique libyen et vouloir sa dissolution alors qu'il incarne continuité de l'État ?

Vous êtes débile ou vous le faites exprès ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Mar 03 Mai 2011, 02:35

vieux a écrit:
Derrière l’attaque contre la Libye : les stratégies de la guerre économique

L’agression occidentale contre la Libye n’a pas eu pour but de s’emparer du pétrole local que des compagnies occidentales avaient déjà été autorisées à exploiter depuis la normalisation des relations diplomatiques. Il ne s’agit donc pas d’une guerre de ressources. Par contre, relate Manlio Dinucci, cette guerre, la reconnaissance précipitée par la France du Conseil national de transition (10 mars) et le sommet de Londres (30 mars), ont permis aux multinationales occidentales de modifier les termes de leurs contrats et de ne plus payer que des droits d’exploitation symboliques. De ce point de vue, il s’agit donc d’une guerre coloniale classique.



L’invasion de la Libye, contrairement à ce qui se dit, a déjà commencé. Les unités d’assaut qui, opérant depuis longtemps sur le territoire libyen, ont préparé la guerre sont en train de l’effectuer : ce sont les puissantes compagnies pétrolières et les banques d’investissement étasuniennes et européennes.

Quels sont les intérêts en jeu ? Ceci émerge d’un article du Wall Street Journal, le réputé quotidien d’affaires et de finance [1]. Après l‘abolition des sanctions en 2003, les compagnies pétrolières occidentales ont afflué en Libye avec de grandes attentes, mais ont été déçues. Le gouvernement libyen, sur la base d’un système connu sous le nom d’Epsa-4, concédait les licences d’exploitation aux compagnies étrangères qui laissaient à la compagnie étatique (National Oil Corporation of Libya, NOC) le pourcentage le plus élevé du pétrole extrait : étant donnée la forte compétition, ce pourcentage arrivait à environ 90 %. « Les contrats Epsa-4 étaient ceux qui, à l’échelle mondiale, contenaient les termes les plus durs pour les compagnies pétrolières », dit Bob Fryklund, auparavant président de la société étasunienne ConocoPhillips en Libye.



Les raisons apparaissent ainsi clairement —par une opération décidée non pas à Benghazi mais à Washington, Londres et Paris— de la création par le Conseil national de transition de la « Libyan Oil Company » : une coquille vide, semblable à une des sociétés clé en mains, prêtes pour les investisseurs dans les paradis fiscaux [2]. Elle est destinée à se substituer à la NOC, quand les « volontaires » auront pris le contrôle des zones pétrolifères. Sa mission sera de concéder des licences à des conditions extrêmement favorables pour les compagnies étasuniennes, britanniques et françaises. Seraient par contre pénalisées les compagnies qui, avant la guerre, étaient les principales productrices de pétrole en Libye : avant tout l’italienne ENI qui a payé en 2007 un milliard de dollars pour s’assurer les concessions jusqu’en 2042, et l’allemande Wintershall qui venait au deuxième rang. Plus pénalisées encore seraient les compagnies russes et chinoises, à qui Kadhafi a promis le 14 mars (2011) de donner les concessions pétrolières retirées aux compagnies européennes et étasuniennes. Les plans des « volontaires » prévoient aussi la privatisation de la compagnie d’État, qui serait imposée par le Fond Monétaire International en échange d’ « aides » pour la reconstruction des industries et infrastructures détruites par les bombardements des « volontaires » mêmes.

Il apparaît aussi clairement pourquoi a été créée, en même temps, à Bengazi, la « Central Bank of Libya », autre coquille vide mais avec une mission future importante : celle de gérer formellement les fonds souverains libyens —plus de 150 milliards de dollars que l’État libyen avait investi à l’étranger— quand ils seront « dégelés » par les États-Unis et par les plus grandes puissances européennes. Qui les gèrera effectivement est démontré par le colosse bancaire britannique HSBC, principal « gardien » des investissements libyens « congelés » au Royaume Uni (environ 25 milliards d’euros) : une équipe de hauts cadres d’HSBC est déjà au travail à Bengazi pour lancer la nouvelle « Central Bank of Libya » [3]. Il sera facile pour HSBC et d’autres grandes banques d’investissement d’orienter les investissements libyens en fonction de leurs stratégies.

Un de leurs objectifs est de couler les organismes financiers de l’Union africaine, dont la naissance a été rendue possible en grande partie par les investissements libyens : la Banque africaine d’investissement, avec siège à Tripoli ; la Banque centrale africaine, siège à Abuja (Nigeria) ; le Fond monétaire africain, siège à Yaoundé (Cameroun). Ce dernier, avec un capital programmé à plus de 40 milliards de dollars, pourrait supplanter en Afrique le Fond monétaire international, qui a jusqu’à présent dominé les économies africaines en ouvrant la voie aux multinationales et aux banques d’investissement étasuniennes et européennes. En attaquant la Libye, les « volontaires » essaient de couler les organismes qui pourraient un jour rendre possible l’autonomie financière de l’Afrique.



par Manlio Dinucci*

Réseau Voltaire





HO Ben Vieux, ben non ils y sont pour les droits de l'homme que l'on te dit !!!

y z'avez simplement pas vu que kadafi ne les respectez pas depuis des décennies et tout a coup VLAn la Grâce de la Vertus leurs ouvre les yeux ! Shocked " HO le méchant cas-da-fit " et voila on a un Ha-Libie et eux des ruines presque plus de droit sur leurs pétrole et un nouveau plongeon pour l'Afrique !
je ne sais plus où j'ai lu, que tout les pauvres de la terre crient a Dieu qui fin par les exaucer en ruinant Babylonne et alors c'est une immense Acclamation de Joie pour tous les peuples quelle opprimés et plongeais dans la misère !

ha si j'ai retrouver où j'ai lu cela, le livre de l'Apocalypse ! study
mais ça a dû être écris pour d'autres, nous on est des gens bien qui défendons les droits de l'homme avec un peu de géométrie variable, mais je me demande pourquoi , l'Esprit Saint et l'Ange du Christ tiennent toujours a appeler babylonne la prostituée ? scratch prière
Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention en Libye : fini le débat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Ligue arabe appelle à une zone d'exclusion aérienne en Libye
» Libye: l'influent prédicateur Qatari justifie l'intervention internationale
» Intervention auteur de romans policiers college
» Pour la Culture générale intervention Albert Jacquard ... peut etre H.S.
» "Celui qui sait rire de lui-même n'a pas fini de s'amus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: