DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Intervention en Libye : fini le débat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 12:45


Libye: les rebelles de Misrata affirment avancer vers Syrte




BENGHAZI (Libye) - Les rebelles libyens de l'enclave côtière de Misrata
ont annoncé jeudi avoir progressé d'une quarantaine de kilomètres au sud
de Touarga, en direction de la ville de Syrte, prenant le contrôle d'un
pont stratégique sur cet axe.

Les forces rebelles ont avancé
jusqu'au pont d'Aboukran, à 40 kilomètres vers le sud au-delà de la
localité de Touarga, affirme un communiqué de la rébellion transmis à
l'AFP.

Avec cette nouvelle avancée, les rebelles se trouvent
désormais à quelque 80 kilomètres au sud de Misrata sur la route
désertique qui longe la côte méditerranéenne et mène à la ville de
Syrte, région d'origine du colonel Mouammar Kadhafi et place-forte du
régime.

Quatre combattants rebelles ont été tués au cours de
cette progression, selon le communiqué signé du Centre d'information du
Conseil militaire de Misrata.

Des éclaireurs de la rébellion ont
mené des missions de reconnaissance dans la zone et ont libéré des
familles de Misrata prises en otage et utilisées comme boucliers humains
par des militaires pro-Kadhafi en retraite.

Les rebelles
s'étaient emparés il y a une semaine de Touarga, située à une
quarantaine de km au sud de Misrata, à l'issue d'une attaque éclair.

En
prenant Touarga, les rebelles avaient expliqué vouloir mettre fin aux
tirs de roquettes Grad des forces pro-régime sur Misrata et consolider
leurs positions pour éviter toute contre-attaque.

Les rebelles
libyens tiennent depuis la mi-mai le port de Misrata, situé à 200 km à
l'est de la capitale Tripoli, après avoir repoussé une vaste offensive
des pro-Kadhafi et subi deux mois de siège.

A Zliten, à l'ouest
de Misrata sur l'axe menant à Tripoli, les forces loyales au colonel
Kadhafi ont mené de nouveaux bombardements à la roquette visant les
positions rebelles, selon le même communiqué.

La rébellion tient
toujours ses positions dans le marché al-Thlat, tandis que des équipes
de reconnaissance vérifient par ailleurs de nouvelles zones dans le
sud-ouest de Zliten.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 12:46

Michel-Galgani a écrit:

Et oui je confirme la population soutient Kadafhi , d ailleurs elle le paye aux prix fort les bombardement incessant a Tripoli ville fort du soutient.

Vous confirmez que dalle, vous affirmez. Au tout début de la rébellion même Tripoli se soulevait, jusqu'à ce que les massacres de civils par des mercenaires installe la terreur dans la capitale.
Croyez-vous que les trois quarts du pays seraient déjà aux mains des rebelles, qui ne sont pas de grands guerriers, sila population soutenait vraiment Khadafi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 13:38

Michel-Galgani a écrit:
ce sont des faits, lagardere et dassault detiennent au moins 80% de la presse française , ce sont des marchands d armes, ont a le droit de mettre en doute leur partialité, les rebelles ont excectutés des civils qui soutenait kadafhi c est aussi la vérité, il y a de tout dans ces rebelles probablement des gens honnete et sinceres, mais honnetement c est quoi leur plan? Kadafhi est une enflure oui, mais il avait fais de bonne choses pour sont pays, ca aussi personne ne peut le dementir, la Lybie est un pays bien plus devellopés que les autres pays, du continent, l argent du petrole il ne le mettait pas dans sa poche.
Au final chacun prends ces infos ou il veut, je detiens pas la vérité vous non plus.
alors allons y debarrasons la planete de tout les tyrans, a quand le tour pour la syrie, la corée du nord, cuba, la birmanie, le soudan, la liste est longue.
Et oui je confirme la population soutient Kadafhi , d ailleurs elle le paye aux prix fort les bombardement incessant a Tripoli ville fort du soutient.
on verra ce qu il va advenir , mais imposer la liberté a cousp de bombes, j ycrois moyen, et puis de jeter un coups d oeil a ce qui se passe en Irak, en Aghanistan, ca donne des indices

Effectivement la presse ne peut pas vraiment tout dire étant donné les actionnaires ayant des intérêts précis,autrement concernant Tripoli et les exactions (très graves) des rebelles voici deux articles (Express & Le Monde) qui confirment bien ce que vous dites:

Mouammar Kadhafi reste fort, assure un de ses généraux capturé

Malgré six mois d'une insurrection appuyée militairement par les Occidentaux, 70% de la population de Tripoli soutient Mouammar Kadhafi dont la chute ne semble guère proche, a déclaré vendredi un général des services de renseignement libyens capturé par les insurgés.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/mouammar-kadhafi-reste-fort-assure-un-de-ses-generaux-capture_1020384.html



HRW dénonce les exactions des rebelles dans l'ouest de la Libye


L'organisation non gouvernementale Human Rights Watch a accusé mercredi 13 juillet les rebelles libyens d'incendies, de pillages et de mauvais traitements sur des civils lors de leur offensive sur Tripoli à partir du djebel Nafousa.


L'organisation de défense des droits de l'homme "a été témoin de certains de ces actes, a interrogé des témoins pour d'autres et a parlé avec un commandant rebelle de ces abus", a déclaré l'organisation dans un communiqué. HRW indique que ces exactions ont eu lieu en juin et juillet et jusqu'à la semaine dernière, alors que les rebelles engageaient leur offensive à partir du djebel Nafousa, une région montagneuse au sud de Tripoli.

"Dans quatre villages capturés par les rebelles dans les monts Nafousa ces derniers mois, les combattants rebelles et leurs sympathisants ont saccagé des biens, brûlé certaines habitations, pillé des hôpitaux, des maisons et des commerces, et frappé certaines personnes soupçonnées de soutenir les forces gouvernementales", écrit HRW. "Les chefs rebelles ont le devoir de protéger les civils et leurs biens, particulièrement les hôpitaux, et de sanctionner quiconque se livre au pillage ou à d'autres abus", déclare encore l'organisation.

MAUVAIS POUR L'IMAGE DES REBELLES

Un commandant rebelle de la région, que l'organisation identifie comme le colonel El-Moktar Firnana, a admis des abus et affirmé que certains combattants ou sympathisants avaient été punis. "Si nous n'avions pas donné des instructions, les gens auraient brûlé ces villages jusqu'au dernier", a déclaré le responsable, cité par HRW, qui précise que deux de ces villages abritent une tribu proche du colonel Kadhafi.

Le numéro deux de la rébellion libyenne, Mahmoud Jibril, a réfuté mercredi 13 juillet ces accusations portées contre elle par l'ONG. Il a admis à la presse qui l'interrogeait, à l'issue d'une réunion avec les chefs de la diplomatie des trois pays du Benelux, que "quelques incidents" s'étaient produits durant les deux premières semaines de l'insurrection, lancée à la mi-février, mais que ce n'était "plus le cas dans les zones libérées".

Après plusieurs semaines d'enlisement du conflit, les insurgés ont déclenché la semaine dernière, à partir des montagnes du djebel Nafousa, une offensive dans l'ouest de la Libye. Ils visent désormais deux verrous stratégiques pour prendre Tripoli en tenaille au sud et à l'ouest.

Ces accusations pourraient ternir l'image des rebelles, qui combattent le régime de Mouammar Kadhafi, en place depuis près de quarante-deux ans, avec le soutien des Occidentaux et de l'ONU. Le 27 juin, l'ONG américaine avait déjà fait état de ce genre d'abus perpétrés, selon elle, par les rebelles.

PARIS DEMANDE UNE ENQUÊTE

La France a appelé la rébellion libyenne à enquêter sur ces éventuelles exactions. Le Conseil national de transition (CNT), l'instance dirigeante de la rébellion, "a des responsabilités particulières s'agissant de la promotion et de la protection des droits de l'homme, dont les principes figurent dans sa charte constitutive", a déclaré le porte-parole du ministère français des affaires étrangères, Bernard Valero.

"Cela implique notamment qu'il prenne des mesures pour que des enquêtes sur les allégations d'atteintes aux droits de l'homme soient diligentées et pour que les auteurs de violations répondent de leurs actes", a-t-il ajouté.

La France avait été le premier pays à reconnaître le CNT et elle est en première ligne dans les opérations militaires de l'OTAN contre le régime de Kadhafi. Paris, qui a admis récemment avoir procédé à des parachutages d'armes légères dans le djebel Nafousa, a prolongé mardi 12 juillet son engagement en Libye lors d'un vote au Parlement qui a réuni majorité et opposition.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/07/13/hrw-denonce-les-exactions-des-rebelles-dans-l-ouest-de-la-libye_1548144_3212.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 15:32

Philippe Fabry a écrit:
Quand je subis une telle débandade dans Starcraft II, en général je dis "gg" et je capitule.

Khadafi devrait en faire autant.

Espérons ! J'ai bon espoir que ces rebelles aient, en six mois, appris à se battre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 15:44

Philippe Fabry a écrit:
Michel-Galgani a écrit:

Et oui je confirme la population soutient Kadafhi , d ailleurs elle le paye aux prix fort les bombardement incessant a Tripoli ville fort du soutient.

Vous confirmez que dalle, vous affirmez. Au tout début de la rébellion même Tripoli se soulevait, jusqu'à ce que les massacres de civils par des mercenaires installe la terreur dans la capitale.
Croyez-vous que les trois quarts du pays seraient déjà aux mains des rebelles, qui ne sont pas de grands guerriers, sila population soutenait vraiment Khadafi ?

La population soutient Khadafi avec un revolver de Khadafi sur la nuque. Moi, je ferais pareil dans cette situation ! Confused Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 16:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Michel-Galgani a écrit:

Et oui je confirme la population soutient Kadafhi , d ailleurs elle le paye aux prix fort les bombardement incessant a Tripoli ville fort du soutient.

Vous confirmez que dalle, vous affirmez. Au tout début de la rébellion même Tripoli se soulevait, jusqu'à ce que les massacres de civils par des mercenaires installe la terreur dans la capitale.
Croyez-vous que les trois quarts du pays seraient déjà aux mains des rebelles, qui ne sont pas de grands guerriers, sila population soutenait vraiment Khadafi ?

La population soutient Khadafi avec un revolver de Khadafi sur la nuque. Moi, je ferais pareil dans cette situation ! Confused Mr.Red


Pourtant sans revolver sur la la nuque une majorité de français ne soutient par l'OTAN...


Une majorité de Français sont contre l'intervention alliée en Libye, qu'ils approuvaient pourtant à son lancement en mars dernier, selon un sondage Ifop pour l'Humanité.

D'après cette enquête que publie mardi le quotidien, 51% des sondés (contre 49%) se déclarent aujourd'hui défavorables à cette opération militaire conduite sous l'égide de l'Otan et menée en priorité par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne.


http://www.lexpress.fr/actualites/2/actualite/une-majorite-de-francais-desapprouve-l-intervention-en-libye_1019123.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 16:23

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Michel-Galgani a écrit:

Et oui je confirme la population soutient Kadafhi , d ailleurs elle le paye aux prix fort les bombardement incessant a Tripoli ville fort du soutient.

Vous confirmez que dalle, vous affirmez. Au tout début de la rébellion même Tripoli se soulevait, jusqu'à ce que les massacres de civils par des mercenaires installe la terreur dans la capitale.
Croyez-vous que les trois quarts du pays seraient déjà aux mains des rebelles, qui ne sont pas de grands guerriers, sila population soutenait vraiment Khadafi ?

La population soutient Khadafi avec un revolver de Khadafi sur la nuque. Moi, je ferais pareil dans cette situation ! Confused


Pourtant sans revolver sur la la nuque une majorité de français ne soutient par l'OTAN...


Une majorité de Français sont contre l'intervention alliée en Libye, qu'ils approuvaient pourtant à son lancement en mars dernier, selon un sondage Ifop pour l'Humanité.

D'après cette enquête que publie mardi le quotidien, 51% des sondés (contre 49%) se déclarent aujourd'hui défavorables à cette opération militaire conduite sous l'égide de l'Otan et menée en priorité par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne.


http://www.lexpress.fr/actualites/2/actualite/une-majorite-de-francais-desapprouve-l-intervention-en-libye_1019123.html

Attendez que Khadafi soit tombé, et cela se renversera à nouveau.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 16:23

[quote]
Alexis232 a écrit:



Pourtant sans revolver sur la la nuque une majorité de français ne soutient par l'OTAN...

une majorité de français soutient son propre ventre. Et tant pis pour ces Arabes s'il s’entre-massacrent, pense cette majorité, logique avec son hédonisme.

Quand je pense que l'on estime que sauver ce pays d'un massacre coûte trop cher, à savoir 180 millions d'Euros, soit le dernier gros lot de l'Euromillion, soit le prix de 5 ronds-points !



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 16:35

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Alexis232 a écrit:



Pourtant sans revolver sur la la nuque une majorité de français ne soutient par l'OTAN...

une majorité de français soutient son propre ventre. Et tant pis pour ces Arabes s'il s’entre-massacrent, pense cette majorité, logique avec son hédonisme.

Quand je pense que l'on estime que sauver ce pays d'un massacre coûte trop cher, à savoir 180 millions d'Euros, soit le dernier gros lot de l'Euromillion, soit le prix de 5 ronds-points !




Je pense aussi que le coût de cette guerre est dérisoire si elle était justifiée,le problème est que libyens s'entre-massacrent aujourd'hui avec cette opération...le siège de Tripoli va être un véritable bain de sang.
L'après guerre va être ingérable,une guerre tribale permanente car l'unité du pays aura été brisée et tout sera à reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 16:47

Les lybiens ne s'entremassacrent pas.

Une clique armée,j se disant gouvernement Libyen, massacre son peuple pour rester au pouvoir. Idem en Syrie.

Vous voyez la nuance ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 17:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Les lybiens ne s'entremassacrent pas.

Une clique armée,j se disant gouvernement Libyen, massacre son peuple pour rester au pouvoir. Idem en Syrie.

Vous voyez la nuance ?


Ce n'est pas une simple clique armée qui soutient Kadhafi si l'on s'informe


(TF1 news juillet )




Des chefs de tribus réunis à Tripoli ont fait hier soir une déclaration paradoxale. Ils ont appelé hier à une loi d'amnistie générale pour mettre fin à la guerre civile, tout en apportant leur soutien au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et en qualifiant de "traîtres" les rebelles.

Dans une déclaration concluant une Conférence nationale des tribus libyennes, les participants ont indiqué vouloir "travailler à une loi d'amnistie générale qui inclue tous ceux qui ont été impliqués et ont pris les armes" depuis le soulèvement anti-Kadhafi de février.


Une telle loi "ouvrira la voie à une ère de paix et de pardon", ajoute la déclaration, sans autre détail sur la loi ni sur son calendrier.

Le porte-parole du gouvernement, Moussa Ibrahim, avait assuré auparavant que la conférence représentait les tribus de tout le pays, y compris celles des zones rebelles.

La déclaration appelle également à des "marches" pour "libérer" les villes tombées aux mains des insurgés. "La conférence appelle aussi les tribus libyennes voisines des villes et des cités dont se sont emparé des groupes armés à lancer des marche pacifiques et populaires pour libérer ces villes en désarmant les rebelles", stipule la déclaration. Mais le texte ne précise pas comment désarmer pacifiquement les rebelles.

http://lci.tf1.fr/filnews/monde/une-reunion-des-tribus-a-tripoli-evoque-une-amnistie-generale-6442363.html


Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 19:04

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les lybiens ne s'entremassacrent pas.

Une clique armée,j se disant gouvernement Libyen, massacre son peuple pour rester au pouvoir. Idem en Syrie.

Vous voyez la nuance ?


Ce n'est pas une simple clique armée qui soutient Kadhafi si l'on s'informe


(TF1 news juillet )




Des chefs de tribus réunis à Tripoli ont fait hier soir une déclaration paradoxale. Ils ont appelé hier à une loi d'amnistie générale pour mettre fin à la guerre civile, tout en apportant leur soutien au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et en qualifiant de "traîtres" les rebelles.

Dans une déclaration concluant une Conférence nationale des tribus libyennes, les participants ont indiqué vouloir "travailler à une loi d'amnistie générale qui inclue tous ceux qui ont été impliqués et ont pris les armes" depuis le soulèvement anti-Kadhafi de février.


Une telle loi "ouvrira la voie à une ère de paix et de pardon", ajoute la déclaration, sans autre détail sur la loi ni sur son calendrier.

Le porte-parole du gouvernement, Moussa Ibrahim, avait assuré auparavant que la conférence représentait les tribus de tout le pays, y compris celles des zones rebelles.

La déclaration appelle également à des "marches" pour "libérer" les villes tombées aux mains des insurgés. "La conférence appelle aussi les tribus libyennes voisines des villes et des cités dont se sont emparé des groupes armés à lancer des marche pacifiques et populaires pour libérer ces villes en désarmant les rebelles", stipule la déclaration. Mais le texte ne précise pas comment désarmer pacifiquement les rebelles.

http://lci.tf1.fr/filnews/monde/une-reunion-des-tribus-a-tripoli-evoque-une-amnistie-generale-6442363.html



Enième manoeuvre khadafiste, après avoir fait croire à une Libye islamiste, etc...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 19:04

Libye: le régime propose une trêve, la rébellion contrôle une raffinerie clé






Un rebelle libyen en patrouille dans une rue de Zawiyah, le 16 août 2011

© AFP Marc Hofer



TRIPOLI (AFP) -
(AFP) - Le régime libyen a de nouveau proposé jeudi un cessez-le-feu
tout en excluant un départ de Mouammar Kadhafi, au moment où
les rebelles ont pris le contrôle de la raffinerie du port stratégique
de Zawiyah et se rapprochent de Tripoli.

Les insurgés ont
ouvert depuis mercredi trois nouveaux fronts, l'un à Ajaylat, dans
l'Ouest, l'autre dans l'Est à Al-Hicha, à mi-distance entre Misrata et
Syrte, ville natale du colonel Kadhafi, et un troisième à Morzuk, dans
le Sud-Ouest saharien.

Parallèlement, des
combats se déroulaient à Brega, dans l'Est, et à Zawiyah, à une
quarantaine de km à l'ouest de Tripoli. Les rebelles ont affirmé
contrôler la raffinerie de Zawiyah, la seule de l'Ouest libyen et l'une
des dernières sources d'approvisionnement du régime en pétrole et en
gaz.

Mais le régime a
démenti. "Sans aucun doute, la raffinerie de Zawiya est sous notre
contrôle", a dit le Premier ministre Baghdadi Mahmoudi lors d'une
conférence de presse à Tripoli.

Au moment où les
rebelles s'approchent de la capitale, bastion du régime, M. Mahmoudi a
lancé un appel à "un cessez-le-feu immédiat" et au dialogue, tout en
excluant un départ de M. Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans.

"Le moment est
venu pour un cessez-le-feu immédiat", a-t-il dit, en faisant état de
contacts menés par son gouvernement pour trouver une solution politique
au conflit, lancé le 15 février par une contestation du régime réprimée
dans le sang, qui s'est transformée en guerre civile.





De la fumée au-dessus de Tajura, une banlieue de Tripoli, le 17 août 2011

© AFP Mahmud Turkia


"Nous sommes prêts pour
commencer le dialogue immédiatement en vue de mettre fin à cette crise
immédiatement", a dit M. Mahmoudi, tout en répétant que le sort de M.
Kadhafi "ne sera l'objet d'aucune discussion".

Le président du
Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion
basé à Benghazi (est), Moustapha Abdeljalil, a en revanche rappelé que
le départ de Mouammar Kadhafi était un préalable à toute discussion.

Des informations
contradictoires ont circulé ces derniers jours sur la tenue à Djerba en
Tunisie, et à Tunis de négociations entre représentants du régime et de
l'insurrection.

L'ancien Premier
ministre français Dominique de Villepin a dit au journal Le Parisien
avoir participé à des "discussions" en Tunisie pour tenter de trouver
une issue au conflit, mais sans en révéler la teneur et sans préciser
ses interlocuteurs.

L'envoyé spécial
de l'ONU pour la Libye, Abdel Ilah Khatib, a effectué une visite en
Tunisie où il a dit avoir rencontré "des représentants du CNT et du
gouvernement sans que ce soit dans le cadre de négociations
officielles".





Libye: carte des combats le 18 août à 16h00 GMT

©


En attendant, les rebelles semblent marquer des points sur le terrain.

A une trentaine de
km au nord-ouest de la ville côtière de Zawiyah, ils contrôlaient la
quasi-totalité de Sabrata, à l'exception de la partie orientale de la
ville, selon Abdel-Salam Othman, un porte-parole des rebelles.

Les insurgés ont
atteint le bord de mer dans l'extrême nord de Sabrata, a constaté un
correspondant de l'AFP sur place, qui a vu des postes des pro-Kadhafi
abandonnés le long de la côte.

Sabrata et Zawiyah sont situées sur la route côtière reliant la Tunisie à Tripoli, qui sert à l'approvisionnement du régime.

"L'étau se
resserre autour de Tripoli, depuis les montages de l'Ouest, à Sorman, à
Zawiyah et sur le flanc est de Tripoli", a affirmé M. Abdeljalil qui a
dit espérer fêter dans la capitale l'Aïd el-Fitr, qui marquera la fin du
mois de jeûne musulman du ramadan fin août.

Il a toutefois dit
craindre que la bataille pour la prise de Tripoli ne tourne à "une
véritable boucherie au vu du comportement de Kadhafi".

Les insurgés ont
attaqué mercredi, à 250 km à l'est de la capitale, la localité
d'Al-Hicha, située au sud de l'enclave rebelle de Misrata et sur la
route reliant Tripoli à Syrte, bastion militaire du régime.

Et jeudi, des
combattants venus de Misrata ont progressé d'une quarantaine de
kilomètres au sud de Touarga, prenant le contrôle d'un pont stratégique,
a indiqué la rébellion en faisant de quatre morts dans ses rangs.

Les rebelles ont aussi annoncé contrôler Morzuk, une importante localité du Sud-Ouest saharien.

Mais, a prévenu le chef des rebelles, "Kadhafi ne quittera pas facilement le pouvoir, il le fera dans le désastre".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 19:04

C'est l'hallali.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Jeu 18 Aoû - 19:14

Philippe Fabry a écrit:
C'est l'hallali.

Espérons. Merci pour ces passionnantes infos !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Ven 19 Aoû - 15:37

Libye: les rebelles avancent à Zliten, sur le flanc Est de Kadhafi






Des rebelles le 18 août 2011 à Zawiyah

© AFP Marc Hofer



BENGHAZI
(Libye) (AFP) - (AFP) - Les rebelles libyens ont annoncé avoir lancé
vendredi une vaste offensive sur Zliten et pénétré dans le centre de
cette ville disputée à 150 km à l'est de la capitale Tripoli, cible
pendant la nuit de nouveaux raids de l'Otan.

Vers 07H30 (05H30
GMT), plus de 1.200 combattants rebelles se sont lancés à l'assaut des
positions des forces pro-Kadhafi dans la ville de Zliten, selon la
rébellion.

"La bataille a
débuté avec des bombardements d'artillerie sur les positions de Kadhafi,
suivis d'un rapide mouvement en avant" des fantassins rebelles.

L'attaque "a
permis une avancée d'environ 5 kilomètres (...), la partie nord de la
ville le long de la côte est maintenant sous notre contrôle". Les
troupes rebelles sont entrées dans le centre-ville vers 13H00 (11H00
GMT), a encore affirmé la rébellion.

Les rebelles ont
également annoncé la capture du colonel Umran Ali Bin Saleem, chef des
renseignements intérieurs pour la ville de Zliten, "responsable de la
chasse" des militants locaux anti-Kadhafi.

Venus de l'enclave
de Misrata, à une cinquantaine de kilomètres plus à l'est, les rebelles
tentent depuis début août de s'emparer cette ville de 200.000 habitants
le long de la côte méditerranéenne.





Carte des combats le 18 août à 16h00 GMTen Libye

©


Des combats s'y étaient déroulés
toute la journée de jeudi, à l'issue desquels "les rebelles ont avancé
et pris position dans les zone de Bazh, Gananat, Ahamada et autour de
l'hôtel de Zliten", toujours selon la rébellion, qui a fait état de la
mort d'au moins une quarantaine de soldats gouvernementaux rien que pour
la journée de jeudi.

Aucun bilan des
combats de vendredi matin n'était encore disponible à la mi-journée, la
rébellion reconnaissant qu'"il y a des morts et des blessés" dans ses
rangs.

Alors que les
rebelles resserrent leur étau sur Tripoli par la périphérie ouest,
coupant la voie vers la frontière tunisienne, cette avancée dans Zliten,
si elle était confirmée, marquerait un nouveau revers militaire pour le
colonel Kadhafi, cette fois sur son flanc Est.

Depuis mercredi,
les insurgés ont ouvert trois nouveaux fronts, l'un à Ajaylat, dans
l'Ouest, l'autre dans l'Est à Al-Hicha, à mi-distance entre Misrata et
Syrte, ville natale du Guide libyen, et un troisième à Morzuk dans le
Sud-Ouest saharien.

Vendredi matin,
d'intenses combats de rues se déroulaient dans le centre de Zawiyah
(ouest) entre rebelles et loyalistes, selon un correspondant de l'AFP.
De nombreux bâtiments y sont détruits et des snipers sont postés sur les
toits. A une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli, la ville
est depuis plusieurs jours le théâtre d'intenses combats, notamment pour
le contrôle de sa raffinerie, l'une des dernières sources
d'approvisionnement du régime en pétrole et en gaz.





De la fumée au-dessus de Tajura, une banlieue de Tripoli, le 17 août 2011

© AFP Mahmud Turkia


La capitale libyenne a été la
cible dans la nuit de jeudi à vendredi de nouveaux bombardements de
l'Alliance atlantique, avec plusieurs détonations entendues dans le
secteur de la résidence du colonel Kadhafi (centre), ainsi qu'à l'ouest
de la ville.

Jeudi, le Premier
ministre libyen Baghdadi Mahmoudi avait lancé un nouvel appel à "un
cessez-le-feu immédiat" et au dialogue, tout en excluant un départ de M.
Kadhafi, que continue d'exiger pour sa part le Conseil national de
transition (CNT), organe politique de la rébellion basé à Benghazi
(est).

Sur le plan
humanitaire, "l'intensification" des combats a entraîné une "rapide
détérioration de la situation humanitaire" dans plusieurs villes, où des
hôpitaux ont été "attaqués ou utilisés à des fins militaires", a
déploré le Comité international de la Croix rouge (CICR).


A Genève,
l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) s'est quant à
elle inquiétée du sort de milliers de migrants --notamment Egyptiens--
qui cherchent à quitter Tripoli, et en sont actuellement empêchés de le
faire par la route vers la Tunisie à cause des combats sur le front
Ouest.

Plus de 600.000
migrants ont déjà quitté la Libye depuis le début de la crise. L'OIM est
en train de préparer des plans d'évacuation, probablement par voie
maritime, pour permettre des départs de la capitale "dès que possible".

Mise
à jour le
14:53 - 19/08/11

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Ven 19 Aoû - 21:48


Libye : Abdessalem Jalloud, ex-numéro deux du régime, rejoint la rébellion




BENGHAZI (Libye) - Abdessalem Jalloud, un ancien compagnon du colonel
Mouammar Kadhafi et ex-numéro deux du régime libyen, tombé en disgrâce
au milieu des années 1990, a réussi vendredi à fuir Tripoli et est passé
à la rébellion, a-t-on appris de sources concordantes.

Il a
quitté Tripoli, il a rejoint la rébellion, a déclaré à l'AFP le
porte-parole militaire de la rébellion, le colonel Ahmed Omar Bani.

Pour
des raisons de sécurité, nous ne pouvons révéler où il se trouve
exactement, a ajouté le colonel Bani, interrogé à Benghazi, capitale
rebelle dans l'est du pays.

Le commandant Jalloud a réussi à fuir
Tripoli avec sa famille et il est arrivé vendredi dans la ville de
Zenten contrôlée par les insurgés et située au sud-ouest de Tripoli, a
indiqué une autre source rebelle ayant requis l'anonymat.

La
défection d'Abdessalem Jalloud a été annoncée dans la soirée par
plusieurs médias rebelles. M. Jalloud a notamment été cité par la
télévision rebelle Libya Awalam, sur une bande passante à l'écran,
disant : le régime de Kadhafi est fini.

Compagnon de la première
heure de Kadhafi, Jalloud a longtemps été considéré comme le numéro deux
du régime, avant d'être discrètement mis à l'écart a partir de 1990.

Il
a exercé les fonctions de Premier ministre de 1972 à 1977. Il a occupé
plusieurs postes officiels, notamment ceux de vice-Premier ministre, de
ministres des Finances, de l'Industrie.

Après des différends avec
le colonel Kadhafi, M. Jalloud avait été écarté des affaires et s'était
retiré de la vie politique. Il a été maintenu en résidence surveillée
pendant plusieurs années.

Il est un des notables de l'influente
tribu des Megarha (dont le fief est à Sebha, dans le centre-ouest du
pays, comme la tribu du colonel Kadhafi, les Guededfa. Il reste une
personnalité populaire en Libye.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Ven 19 Aoû - 21:53

Allez !
L'accouchement est un peu long, mais ça va le faire...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 13:44


Libye: la fin du colonel Kadhafi est très proche




BENGHAZI (Libye) - La fin du colonel Mouammar Kadhafi est très proche et
sera sans doute catastrophique, a estimé samedi le président du Conseil
national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, qui a confirmé des
contacts avec le premier cercle du Guide libyen.

Nous avons des
contacts avec le premier cercle du colonel Kadhafi (...), tout montre
que la fin est très proche, avec l'aide de Dieu, a déclaré M. Abdeljalil
au cours d'une conférence de presse.

Si Kadhafi veut quitter le
pouvoir, nous voulons qu'il l'annonce lui-même (...). Mais nous pensons
qu'il ne le fera pas, a-t-il déclaré.

Je m'attends à une fin
catastrophique pour lui et pour les siens. Je m'attends aussi à ce qu'il
créé une situation (d'anarchie) dans Tripoli. J'espère que je me
trompe, a ajouté le président du CNT, l'organe politique de la rébellion
libyenne, basé à Benghazi (est).

Depuis une semaine, les
rebelles ont considérablement resserré leur étau autour de Tripoli, avec
notamment la prise de la ville de Zawiyah, à une quarantaine de
kilomètres à l'ouest de la capitale.

Les forces gouvernementales
ont également perdu du terrain sur deux autres lignes de front, à
Zliten, dans l'enclave côtière de Misrata, ainsi qu'à Brega (est), cité
pétrolière dont les rebelles affirment avoir pris le contrôle dans la
nuit.

L'ancien numéro deux du régime, Abdessalem Jalloud, a également fui Tripoli vendredi.

En
prévision des combats à venir dans Tripoli, le président du CNT a
appelé ses habitants, qui ont désormais une grande responsabilité, de
protéger la vie et les biens de la population, mais également de
protéger les institutions et les biens publics.

Ces biens sont la propriété de tous, toute destruction nous coûtera très cher, a mis en garde M. Abdeljalil.

Il
a par également appelé les combattants rebelles à ne pas piller, et à
protéger et à traiter avec justice tous les soldats du régime qui seront
faits prisonniers ou se rendront. Nous sommes tous Libyens, a-t-il
souligné.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 13:45


Libye: les rebelles affirment contrôler tout Brega




Benghazi (Libye) - Les rebelles libyens ont affirmé samedi contrôler
tout Brega, théâtre de violents combats depuis des semaines sur le front
Est, après s'être emparés des installations pétrolières de la ville.

La
zone industrielle (de Brega) est sous notre contrôle, tout Brega est
désormais sous notre contrôle, a affirmé une source militaire
haut-placée au sein de la rébellion, qui a requis l'anonymat.

Les forces de Kadhafi sont en train de se retirer vers l'ouest, vers Bishr, a précisé la même source.

Située
à environ 240 km au sud-ouest de Benghazi (est), la capitale des
rebelles, Brega a changé plusieurs fois de mains au début du conflit
entre la rébellion et les forces gouvernementales. Depuis avril, le
front Est s'était cependant stabilisé à mi-chemin entre Brega et le
carrefour routier d'Ajdabiya, 80 km à l'est.

Fin juillet, la
rébellion, appuyée par les avions et hélicoptères de l'Otan, a lancé une
offensive sur ce port autrefois principale voie de sortie par la mer du
pétrole pompé dans le centre du pays.

En pleine zone désertique,
Brega est une cité pétrolière avec une raffinerie, un port, une zone
résidentielle et des infrastructures industrielles. Elle s'étend sur une
dizaine de kilomètres d'est en ouest au milieu de dunes de sables, le
long des côtes de la Méditerranée.

Elle a été fortement minée par
les forces pro-Kadhafi, qui ont aussi creusé des tranchées qu'ils ont
emplies de liquides inflammables et des systèmes de caches pour tenter
de protéger leurs véhicules et armement des frappes aériennes de l'Otan.

Les
rebelles s'étaient emparés il y a une dizaine de jours de la majeure
partie de la zone résidentielle, dans l'est de Brega. Ils progressaient
depuis lors lentement, faisant face à une forte résistance des soldats
pro-régime dissimulés dans les infrastructures industrielles à
l'abandon.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 13:48

Espérons qu'il ne s'accrochera pas comme le fit Hitler, préférant le chaos à tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 21:21


Libye: explosions et tirs nourris entendus à Tripoli




TRIPOLI - Plusieurs explosions et des échanges de tirs nourris ont
retenti samedi dans la nuit à Tripoli, tandis que des témoins ont fait
état d'affrontements dans certains quartiers de la capitale.

Des échanges de tirs à l'arme légère étaient entendus depuis le centre de la capitale, après la rupture du jeûne du ramadan.

Des
habitants de la capitale ont indiqué à l'AFP que des affrontements
étaient en cours notamment dans les quartiers de Soug Jomaa et Arada,
dans l'est de la capitale.

Interrogé par des journalistes, un responsable libyen n'était pas en mesure de confirmer de tels affrontements.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 21:22

Deux nouvelles dépêches :

Citation :
Anti-Gadhafi protesters in streets of Tripoli, gunfire from multiple locations



Citation :
Al Arabiya: Tajura, suburb of Tripoli, in rebel hands



Des manifs anti Khadafi à Tripoli et une banlieue contrôlée par les rebelles. On y est presque.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 21:40

Libyan State TV: Gov. spokesman says Armed people sneaked into Tripoli but have been dealt with

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Sam 20 Aoû - 22:17


Libye: violents affrontements dans plusieurs quartiers de Tripoli




TRIPOLI - Plusieurs explosions et des échanges de tirs nourris ont
retenti dans la nuit de samedi à dimanche à Tripoli, tandis que des
témoins ont fait état d'affrontements dans certains quartiers de la
capitale libyenne.

Des échanges de tirs à l'arme légère et lourde
étaient entendus depuis le centre de la capitale, après la rupture du
jeûne du ramadan.

Des habitants de Tripoli ont déclaré à l'AFP
que des affrontements étaient en cours notamment dans les quartiers de
Soug Jomaa, Arada, ainsi qu'à Tajoura, dans l'est de la capitale, où des
cris d'Allah Akbar étaient diffusés par les haut-parleurs des mosquées.

Le
porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, a confirmé des
petits affrontements avec de petits groupes dans des quartiers comme
Tajoura, Soug Jomaa ou Ben Achour, pas loin du centre de la capitale.

M.
Ibrahim a indiqué que les volontaires et les forces libyennes étaient
venus à bout des insurgés et que des affrontements avaient eu lieu
seulement pendant une demi-heure.

La situation est désormais sous contrôle, a-t-il dit dans des déclarations diffusées par la télévision officielle libyenne.

Toutefois, des tirs nourris retentissaient toujours dans la capitale peu avant minuit (22H00 GMT).

M.
Ibrahim a dénoncé à nouveau une attaque médiatique contre le régime du
colonel Mouammar Gadhafi, affirmant que la victoire de son camp était
proche.

Auparavant, la télévision libyenne avait diffusé des
images de la place verte de Tripoli, où étaient rassemblés des dizaines
de personnes brandissant le drapeau vert libyen et des photos du colonel
Kadhafi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 9:15

Libye: affrontements entre insurgés et pro-Kadhafi dans la nuit à Tripoli






Jugeant la fin du régime proche, des milliers de Libyens crient victoire le 21 août 2011 à Benghazi

© AFP Gianluigi Guercia



TRIPOLI (AFP) -
(AFP) - Des explosions et des échanges de tirs nourris ont retenti
dans la nuit de samedi à dimanche à Tripoli où des témoins ont fait état
d'"affrontements" dans certains quartiers de la capitale libyenne vers
laquelle les rebelles progressent.

Dans un message
sonore diffusé pendant la nuit par la télévision officielle, le colonel
Mouammar Kadhafi a exhorté ses partisans à "marcher par millions" pour
"libérer les villes détruites".

Qualifiant les
rebelles d'"agents, de traîtres et de rats" qui "profanent les
mosquées", il a ajouté qu'ils étaient "des agents du (président français
Nicolas) Sarkozy qui veut prendre le pétrole libyen".

Des affrontements
entre des insurgés et les pro-Kadhafi ont été signalés par des habitants
en début de soirée dans plusieurs quartiers de la capitale, notamment
dans la banlieue Est, où des cris d'Allah Akbar étaient diffusés par les
haut-parleurs des mosquées. Peu après 04h00 (02H00 GMT), quatre
puissantes explosions ont secoué la ville, survolée par des avions.
L'Otan bombarde quasi-quotidiennement des objectifs à Tripoli.





Des rebelles à Brega, le 18 août 2011

© AFP Gianluigi Guercia


Le porte-parole du gouvernement,
Moussa Ibrahim, a simplement confirmé des "petits affrontements" avec
de petits groupes dans des quartiers comme Tajoura, Soug Jomaa ou Ben
Achour. Selon lui, les forces loyalistes sont venues à bout des insurgés
et les affrontements n'ont duré qu'une demi-heure. "La situation est
désormais sous contrôle", a-t-il affirmé dans des déclarations diffusées
par la télévision officielle.

Toutefois, des tirs nourris et des explosions retentissaient toujours dans la capitale vers 0430 (01H30 GMT).

A Sabratah (50 km à
l'ouest de Tripoli), la population, massée autour des téléviseurs,
manifestait sa joie dans les rues, jugeant que la fin du régime était
proche, a constaté un journaliste de l'AFP.

A
Benghazi,"capitale" rebelle dans l'est de la Libye, des milliers de
personnes en liesse se sont rassemblées samedi soir pour soutenir le
"soulèvement" à Tripoli, a constaté un photographe de l'AFP. "Au revoir
Kadhafi!", "Dieu est grand!" scandaient les manifestants.

A Tunis, des
milliers de personnes, en majorité des Libyens, se sont également
rassemblées samedi soir devant l'ambassade de Libye, où le drapeau des
insurgés a été hissé sur le toit du bâtiment, a constaté un photographe
de l'AFP. "Kadhafi traître!" "le peuple veut ton départ!" criaient les
manifestants.





Le chef de la rébellion libyenne, Moustapha Abdeljalil, le 20 août 2011 à Benghazi

© AFP Gianluigi Guercia


Plus tôt samedi, le chef de la
rébellion, Moustapha Abdeljalil, avait affirmé que la fin du colonel
Kadhafi était "très proche". "Nous avons des contacts avec le premier
cercle du colonel Kadhafi (...), tout montre que la fin est très
proche", a déclaré M. Abdeljalil, président du Conseil national de
transition (CNT, organe politique des rebelles) lors d'une conférence de
presse à Benghazi.

"Je m'attends à
une fin catastrophique pour lui et les siens. Je m'attends aussi à ce
qu'il créé une situation (d'anarchie) dans Tripoli. J'espère que je me
trompe", a-t-il ajouté.

En prévision des
combats à venir dans la capitale, M. Abdeljalil a appelé ses habitants à
"protéger la vie et les biens de la population", mais également à
"protéger les institutions et les biens publics". Il a aussi appelé les
combattants rebelles "à protéger et à traiter avec justice" les soldats
du régime qui seront faits prisonniers ou se rendront.

Parallèlement, les
rebelles qui avaient nettement progressé dans Brega, (240 km au
sud-ouest de Benghazi) vendredi rencontraient une résistance samedi dans
ce poste avancé des pro-Kadhafi dans l'Est. Brega est le théâtre de
violents combats depuis fin juillet.

Après avoir
annoncé s'être emparés vendredi de l'ensemble de la ville, les rebelles
ont reconnu samedi après-midi avoir été repoussés de la zone pétrolière
par des tirs d'artillerie.

Vendredi, les
rebelles avaient annoncé avoir pris Zliten et Zawiyah. Des journalistes
de l'AFP sur place ont confirmé les progrès à Zawiyah, à 40 km à l'ouest
de Tripoli, mais il n'a pas été possible d'obtenir d'information
indépendante sur Zliten (150 km à l'est de Tripoli).

A Zawiyah, la
ville est "libérée", ont déclaré d'autres rebelles tout en prenant
possession de l'hôpital, dernier grand bâtiment tenu par les
pro-Kadhafi.

Samedi, "il y a eu
de violents affrontements à la porte est de Zawiyah. Nous avons subi
quelques pertes", a déclaré un porte-parole des rebelles sur place.

L'atout principal
de Zawiyah reste sa raffinerie - unique source d'approvisionnement de la
capitale en essence, gazole et gaz -, prise jeudi par les rebelles.

Des milliers de
Tripolitains, qui subissaient déjà de longues coupures d'électricité,
tentent désormais de fuir le bastion du régime.

Ainsi l'ancien
numéro deux du régime, Abdessalem Jalloud, a fui Tripoli vendredi. Selon
un responsable gouvernemental tunisien, M. Jalloud est passé en Tunisie
et est reparti à l'aube "avec sa famille" vers l'Italie. Abdessalem
Jalloud, l'un des principaux officiers ayant participé au coup d'Etat
qui a porté Mouammar Kadhafi au pouvoir en 1969, a longtemps été
considéré comme le numéro deux du régime, avant d'être discrètement mis à
l'écart à partir de 1990.

Tripoli comme les
rebelles ont minimisé la portée de cette défection. M. Jalloud avait
"abandonné la politique, de son propre gré, depuis un bon moment" et
"passait la plupart de son temps à l'étranger pour des soins", a affirmé
l'agence officielle Jana.

"Je ne pense pas
qu'il puisse être utile à la révolution (...). Il est marginalisé depuis
longtemps", a déclaré le colonel Bani à Benghazi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 9:19

Kadhafi : la chute (mais comment ?)



L'Otan a atteint ses objectifs
militaires à moyen terme, et la fin du conflit semble proche. L'armée
libyenne n'a plus les moyens de se battre. Khadafi possède plusieurs
options inégales, de la fuite à la guerre asymétrique, en passant par la
mort.




Le bilan des objectifs militaires détruits en 4 mois par l’OTAN (15 avril-15 aout) est considérable.
Il
correspond probablement au deux tiers des matériels opérationnels des
forces de Kadhafi : 200 chars, 500 véhicules transport de troupe armés
et en partie blindés, 300 canons ou lance-roquettes multiples, 300 sites
anti-aériens canons ou missiles, 500 dépôts de munitions ou de
facilités logistiques, 100 postes de commandement et de contrôle.
Ce
bilan permet de penser que Kadhafi ne dispose plus d’unités de combat
organisées et capables de reprendre l’offensive sauf de façon limitée à
Tripoli.


Les
prochaines opérations des insurgés et de l’OTAN se concentreront
logiquement sur l’axe Misrata, Zlitan, Al-KHums de façon à faire peser
la même menace sur l’Est de Tripoli que celle qui existe à partir des
villes récemment libérées à l’Ouest à partir d’Az Zawiyah et au Sud à
partir de Bir al-Ghanam et de Garyan. En outre, le volume des matériels
détruits au Sud et à l’Ouest de Tripoli donne à penser que l’Etat-Major
de Kadhafi a sous-estimé la menace berbère du djebel Nefousa car moins
de forces y étaient positionnées comparé à celles qui barraient les
routes venant de l’Est, ce qui explique en partie la plus rapide
progression des insurgés du Djebel Nefousa.
La libération de
la majeure partie de la Libye est donc proche. Cela ne veut pas dire que
c’est la fin de Kadhafi car plusieurs scénarios sont envisageables.


- Kadhafi résiste à Tripoli. Cette
option est la moins probable car Tripoli compte beaucoup d’opposants et
compte tenu de la proximité des forces insurgées, une partie de la
population peut se soulever et faire basculer la situation très
rapidement. Kadhafi sait qu’il peut être pris au piège ce qui serait pour lui l’assurance d’être jugé ou tué.

- Kadhafi peut vouloir poursuivre la lutte avec l’appui de sa tribu et des terroristes de l’AQMI (Al
Qaïda au Maghreb islamique) qui sont présents dans la région de Sebha,
fief de la tribu de Guededfa dont il est issu. Les récents succès des
insurgés ont pratiquement encerclé Tripoli mais un axe de fuite vers le
Sud-Est par la route Tarhunah –Bani Waled semble pour l’instant ouvert.
Elle devrait lui permettre, encore pour quelque temps, de rejoindre
Sebha par la route.

- Kadhafi quitte la Libye pour un exil africain.
Ce scénario est à terme le plus probable mais il peut n’être joué que
dans plusieurs mois car Kadhafi peut penser qu’il disposera à Sebha de
meilleures cartes qu’à Tripoli pour négocier son départ ou le faire avec
ou sans accord de la coalition.

En France, ce succès -encore à confirmer- pourrait être mis au crédit du Président de la République.
Grace à sa décision courageuse et à l’action exemplaire de nos forces
armées, la France pourrait retrouver aux yeux des dirigeants arabes du
Maroc à la Syrie son rôle de leader et de protecteur d’un espace
méditerranéen démocratique dont les richesses devront à l’avenir
profiter plus aux peuples qu’aux dictateurs.


http://www.atlantico.fr/decryptage/khadafi-accule-depart-chute-166677.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 12:58


Libye: opération en cours à Tripoli pour isoler Mouammar Kadhafi




BENGHAZI (Libye) - Une opération est en cours à Tripoli, baptisée
opération sirène, pour isoler le colonel Mouammar Kadhafi dans la
capitale jusqu'à obtenir sa capitulation ou son départ, a déclaré
dimanche à l'AFP Ahmed Jibril, porte-parole de la rébellion.

Déclenchée
samedi soir dans la capitale libyenne, l'opération sirène se déroule en
coordination entre le CNT (Conseil national de transition) et les
combattants rebelles dans et autour de Tripoli, a affirmé Ahmed Jibril,
porte-parole du CNT, organe politique de la rébellion basé à Benghazi
(est).

L'Otan est également impliquée dans l'opération, a précisé M. Jibril.

Il
était prévu qu'elle débute hier (samedi) soir et nous estimons qu'elle
devrait durer encore plusieurs jours jusqu'à ce que Kadhafi soit
assiégé, a-t-il expliqué.

Nous prévoyons deux scénarios: qu'il se
rende, ou qu'il s'échappe de la ville pour trouver refuge à l'étranger
ou dans une autre ville du pays, selon le porte-parole du CNT.

Au
cas où il exprime son souhait de quitter la Libye, nous accueillerons
positivement cette proposition et nous l'accepterons, a-t-il ajouté.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 13:57


Des rebelles de Misrata infiltrés par la mer combattent à Tripoli




BENGHAZI (Libye) - Des rebelles libyens, venus par la mer de l'enclave
côtière de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli, ont infiltré la
capitale et participent aux combats qui s'y déroulent actuellement, a
affirmé à l'AFP un porte-parole local de la rébellion.

Des
éléments avancés des rebelles de Misrata ont atteint Tripoli ce matin
par la mer, a indiqué Abdoullah Melitan, du Centre des médias du conseil
militaire de Misrata.

Ils ont rejoint les rebelles sur place et
combattent actuellement à leurs côtés, a affirmé M. Melitan, dont les
déclarations n'ont pas été confirmées de source indépendante.

Les
rebelles libyens tiennent depuis la mi-mai le port de Misrata, situé à
200 km à l'est de la capitale Tripoli, après avoir repoussé une vaste
offensive des pro-Kadhafi et subi deux mois de siège.

Vendredi,
poussant vers l'ouest sur l'axe menant à Tripoli, ils se sont emparés de
la localité de Zliten. Seule la ville de Khoms les sépare désormais de
la périphérie est de la capitale, à environ une centaine de kilomètres.

Des
rebelles de Misrata protègent désormais Zliten. Les rebelles de Zliten
ont quant à eux avancé 7 kilomètres plus à l'ouest (sur la route de
Tripoli), jusqu'au pont de Keaam, a précisé M. Melitan.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 15:22


Les rebelles prennent le contrôle d'une caserne aux portes de Tripoli




PRES DE TRIPOLI (Libye) - Les rebelles libyens ont pris dimanche
après-midi le contrôle d'une caserne aux portes de Tripoli, située au
kilomètre 27, où ils se sont emparés d'armes et de munitions, selon un
correspondant de l'AFP sur place.

Des centaines de rebelles sont
entrés dans l'enceinte de cette base militaire, située à l'ouest de
Tripoli, sur la route de Zawiyah, d'après la même source. Cette caserne
était l'obstacle le plus important sur la route de Tripoli.

La
base militaire est entourée, comme une forteresse, d'un mur épais d'une
vingtaine de mètres de haut: à l'intérieur, au milieu d'une forêt
d'eucalyptus, se trouvent des armes, des lanceurs de Grad, différents
types de véhicules et de nombreuses caisses de munitions.

Quand
le correspondant est entré dans le bâtiment, après un violent assaut des
rebelles, des véhicules étaient en feu, avec à l'intérieur des corps
carbonisés.

Les combats ont fait plusieurs blessés, selon le
journaliste, qui n'était néanmoins pas en mesure de communiquer un bilan
des victimes.

Des centaines de véhicules de rebelles arrivaient sur les lieux en fin de journée.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 15:45


ALERTE - Le quartier de Tajoura, dans la banlieue de Tripoli, contrôlé par les rebelles




TRIPOLI - Le quartier de Tajoura, situé dans la banlieue est de Tripoli,
était sous le contrôle des rebelles libyens dimanche en fin de journée,
selon un témoin interrogé par l'AFP.

Selon ce témoin, les
pro-kadhafi pilonnaient régulièrement le quartier, mais la situation
restait toujours sous le contrôle des insurgés.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 17:52


ALERTE - Les rebelles de l'Ouest libyen sont entrés dans Tripoli




TRIPOLI - Les rebelles de l'Ouest libyen sont entrés dimanche en début
de soirée dans Tripoli, a constaté un correspondant de l'AFP.

Les
insurgés étaient acclamés par une foule en liesse, avec de la musique:
les civils couraient le long du convoi des insurgés. Des accrochages
avec des soldats fidèles au dirigeant Mouammar Kadhafi avaient néanmoins
lieu pendant leur avancée.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 18:00

Philippe Fabry a écrit:

ALERTE - Les rebelles de l'Ouest libyen sont entrés dans Tripoli




TRIPOLI - Les rebelles de l'Ouest libyen sont entrés dimanche en début
de soirée dans Tripoli, a constaté un correspondant de l'AFP.

Les
insurgés étaient acclamés par une foule en liesse, avec de la musique:
les civils couraient le long du convoi des insurgés. Des accrochages
avec des soldats fidèles au dirigeant Mouammar Kadhafi avaient néanmoins
lieu pendant leur avancée.

Non ! C'est un mensonge de la propagande française ! TOUS LES LIBYENS SOUTIENNENT KADHAFI ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 20:19


Le régime du colonel Kadhafi est en train de s'effondrer




BRUXELLES - Le régime de Mouammar Kadhafi est en train de s'effondrer ce
dimanche soir, a estimé l'Otan, qui affirme ne prendre aucunement part à
l'offensive des rebelles libyens à Tripoli.

Ce à quoi nous
sommes en train d'assister ce soir est l'effondrement du régime, a
déclaré à l'AFP le porte-parole de l'Alliance atlantique, Mme Oana
Lungescu. Plus tôt Kadhafi réalisera qu'il n'a aucune possibilité de
gagner, le mieux ce sera pour tout le monde, a-t-elle ajouté.

Le régime en est clairement à son stade ultime, a jugé Oana Lungescu.

Nous
voyons des gens faisant leurs bagages, trois personnes de haut rang
ayant fait défection ces derniers jours, et le territoire contrôlé par
Kadhafi rétrécir sous nos yeux, a-t-elle encore dit.

Nous ne
prenons part à aucune coordination officielle sur le terrain, a assuré
le porte-parole. Ce n'est pas le mandat (qui a été donné à l'Otan,
ndlr), nous ne sommes pas là bas pour fournir une aide immédiate ou une
couverture, si vous voulez, a insisté Mme Lungescu.

Toutefois,
évidemment, nous suivons ce qui se passe au sol et si nous voyons des
chars ou d'autres équipements sortir pour attaquer, nous tirons,
a-t-elle poursuivi.

Plus de 4.000 cibles militaires ont été
endommagées ou détruites ces quatre derniers mois, a-t-elle affirmé,
sans autres précisions.

Mme Lungescu a en outre démenti les
informations parues cette semaine selon lesquelles les ressources de
l'Otan s'asséchaient, après le retrait des porte-avions.

Les
Français ont par exemple installé leurs avions plus près du théâtre (des
opérations), et il y a eu des drones supplémentaires de la part des
Etats-Unis, a-t-elle souligné pour expliquer que l'Alliance a moins
besoin des porte-avions.

Les rebelles, venus notamment par la
mer, menaient dimanche une offensive sur Tripoli, tablant sur une chute
dans les prochaines heures de ce bastion du régime, mais Mouammar
Kadhafi, toujours combatif, a promis de résister et de sortir victorieux
de cette bataille.

Censée durer quelques semaines à son
déclenchement le 19 mars dans le cadre d'une résolution de l'ONU visant à
protéger les populations civiles, l'opération occidentale Protecteur
unifié est passée le 31 mars sous le commandement de l'Otan.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 20:21

Reste à savoir qui prendra la place. Régime militaire ? Régime islamiste ? Démocratie ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 20:28

Simon1976 a écrit:
Reste à savoir qui prendra la place. Régime militaire ? Régime islamiste ? Démocratie ? Confused

Bonne question Simon !! qui va le remplacer ??? !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 20:33

Simon1976 a écrit:
Reste à savoir qui prendra la place. Régime militaire ? Régime islamiste ? Démocratie ? Confused

Ce que l'on sait, c'est que le CNT a présenté un projet. J'ai posté ceci il y a quelques jours :

Citation :
La rébellion a
défini sa nouvelle feuille de route pour l'après-Kadhafi, dans un
document dont l'AFP a obtenu une copie. Il s'agit d'une "déclaration
constitutionnelle" qui prévoit de remettre le pouvoir à une Assemblée
élue dans un délai de moins d'un an et l'adoption d'une nouvelle
Constitution.

Il décrit en 37
articles, et sur une dizaine de pages, les grandes étapes de la période
de transition suivant une éventuelle chute du colonel Kadhafi.

Le Conseil
national de transition (CNT), l'organe politique de la rébellion basé à
Benghazi (est), réaffirme être "la plus haute autorité de l'Etat", le
"seul représentant légitime du peuple libyen" et "tire sa légitimité de
la révolution du 17 février". Dès la "déclaration de libération", il
quittera la capitale rebelle Benghazi pour venir siéger à Tripoli.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 20:56

Al-Jazeera says brigade in charge of Gadhafi's security surrenders and lays down arms

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 21:29

Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Reste à savoir qui prendra la place. Régime militaire ? Régime islamiste ? Démocratie ? Confused

Bonne question Simon !! qui va le remplacer ??? !

Qu'y aurait-il de pire que Kadhafi.

Je me souviens des avions civils abattus par ses ordres, des infirmières bulgares violées. Mon souhait est qu'il soit jugé et condamné à la prison à vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 21:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Reste à savoir qui prendra la place. Régime militaire ? Régime islamiste ? Démocratie ? Confused

Bonne question Simon !! qui va le remplacer ??? !

Qu'y aurait-il de pire que Kadhafi.

Un régime islamiste, peut-être ?

Je ne dis pas qu'il faut garder Kadhafi mais c'est l'après-Kadhafi qu'il faut surveiller.

Y a-t-il des islamistes parmi les rebelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 21:55

Oui, il y en a. J'en ai vu (avec leur barbe). Mais il semble qu'ils sont peu nombreux.
Il y a là un pari ..

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 22:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il y en a. J'en ai vu (avec leur barbe). Mais il semble qu'ils sont peu nombreux.
Il y a là un pari ..

Et surtout il ne faut pas oublier qu'il y a islamistes et islamistes.

L'éventail des islamistes est aussi grand que l'éventail des catholiques après la Révolution : vous aviez les monarchistes absolutistes, les partisans de la monarchie constitutionnelle, les libéraux, etc...

Islamisme ne signifie pas terrorisme, mais seulement conception politique de l'islam. Vouloir que la société respecte certaines lois islamiques est en soi islamiste, mais pas plus dangereux pour une société de culture islamique qu'un catholique qui milite pour la famille et contre l'avortement chez nous.

Méfions-nous donc des étiquettes simplistes. Il y a des islamistes modérés, comme il y a des radicaux et des terroristes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 22:38


Libye: Kadhafi appelle ses partisans à nettoyer la capitale




TRIPOLI - Le colonel Mouammar Kadhafi a appelé dimanche dans la nuit ses
partisans à nettoyer la capitale des rebelles qui sont entrés dans
Tripoli, dans un message sonore diffusé par la télévision libyenne.

Les
Tripolitains doivent sortir maintenant pour nettoyer la capitale, a
déclaré le colonel Kadhafi, affirmant qu'il n'y avait pas de place pour
les agents du colonialisme à Tripoli et en Libye.

Revenez d'où vous êtes venus, a-t-il dit à l'adresse des rebelles.

Mouammar
Kadhafi s'exprimait alors que les rebelles se sont rapprochés du
centre-ville de Tripoli après avoir lancé depuis samedi soir un assaut
contre la capitale, bastion du régime.

Dans certains quartiers
de la ville les rebelles ont été accueillis par des habitants en liesse,
a indiqué un correspondant de l'AFP.

Malgré les succès apparents
des rebelles, le porte-parole du régime, Moussa Ibrahim, a affirmé lors
d'une conférence de presse, que le régime est toujours fort et que des
milliers de volontaires et de soldats sont prêts à se battre.

Plusieurs pays occidentaux et l'Otan ont estimé que le régime Kadhafi approchait de sa fin après un conflit de plus de six mois.


(©AFP / 22 août 2011 00h25)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 22:39


ALERTE - Libye: le fils de Kadhafi, Seif al-Islam, a été capturé




BENGHAZI (Libye) - Le président du Conseil national de transition (CNT)
libyen Moustapha Abdeljalil a affirmé dimanche disposer d'informations
sûres que Seif al-Islam, un des fils du dirigeant libyen Mouammar
Kadhafi, a été arrêté.

Il est dans un lieu sûr sous garde
renforcée en attendant qu'il soit déféré à la justice, a-t-il indiqué
dans une interview à Benghazi, bastion des rebelles dans l'Est de la
Libye, à la chaîne de télévision du Qatar Al-Jazira.


(©AFP / 21 août 2011 23h24)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 22:46


ALERTE - Libye: l'internet rétabli pour la première fois depuis 6 mois à Tripoli




TRIPOLI - La connexion internet était à nouveau disponible pour le
public à Tripoli, pour la première fois depuis le début de
l'insurrection en Libye, mi-février, ont indiqué des habitants de la
capitale dans la nuit de dimanche à lundi.

ADSL marche à nouveau
dans tout le quartier, a indiqué à l'AFP un habitant du quartier de
Tajoura (est de Tripoli). Deux autres habitants de deux quartiers
différents non loin du centre de la capitale, ont confirmé que
l'internet était à nouveau disponible.


(©AFP / 22 août 2011 00h40)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 22:55


Le fils de Kadhafi Seif al-Islam a été capturé




Le fils de Mouammar Kadhafi, Seif
a-Islam, a été capturé, a dit dimanche le chef de file du Conseil
national de transition (CNT) mis sur pied par les rebelles. Il
s'exprimait dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Al
Jazira.

"Nous avons eu confirmation de l'information selon laquelle nos
hommes ont capturé Seif al-Islam. Nous avons donné des instructions pour
qu'il soit bien traité afin qu'il puisse être jugé", a déclaré
Moustapha Abdeldjeïl.

Le gouvernement a demandé la fin de l'offensive de la rébellion et
s'est dit prêt à négocier, a indiqué un porte-parole officiel dimanche
soir.

La situation évolue très vite en Libye, estime l'Otan. "La situation
est très fluide. On peut voir le régime s'effriter et, plus tôt Kadhafi
réalisera qu'il ne peut pas gagner cette guerre contre son propre
peuple, mieux ce sera", a déclaré une porte-parole de l'Alliance.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Dim 21 Aoû - 22:56

Vive le peuple libyen libre ! Vive la Libye libre !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Nogod



Messages : 105
Inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 22 Aoû - 0:51

Et maintenant voici que voila le regime islamiste modéré lybien qui arrive.

Kadhafi les avait empecher de proliferer maintenant Aqmi va pouvoir passer ses vacances a coté de la mediterané sans compté l'egypte qui est dans la bonne voie.

Certes on a enlevé de mechant dictateur mais la démocratie me fait bien plus peur en tant que français.
Sa ne fait que commencé, les Égyptiens et les Israéliens s'agitent on va voir se que sa peu donné...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 22 Aoû - 6:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Reste à savoir qui prendra la place. Régime militaire ? Régime islamiste ? Démocratie ? Confused

Bonne question Simon !! qui va le remplacer ??? !

Qu'y aurait-il de pire que Kadhafi.

Je me souviens des avions civils abattus par ses ordres, des infirmières bulgares violées. Mon souhait est qu'il soit jugé et condamné à la prison à vie.

Aux dernières nouvelles à la radio, on dirait qu'il tient bon... cela ne va pas être facile de l'avoir dehors !

Ce dictateur fou va terminer bientôt son règne de terreur, espérons le !
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 22 Aoû - 7:48

il est prévu que d'ici quelques heures les rebelles vont prendre la capitale de la Libye mais semble t-il le dictateur est déjà parti dans un lieu tenu secret tout en sachant que deux de ses fils sont prisonnier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 22 Aoû - 8:37

Il peut toujours s'installer une tente sur la pelouse de l'Elysée et aller prêcher l'Islam au Fouquet's
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 22 Aoû - 8:39


ALERTE - Le régime de Kadhafi ne contrôle pas plus de 10% à 15% de Tripoli




ROME - Le régime du colonel libyen Mouammar Kadhafi ne contrôle pas plus
de 10% à 15% de la ville de Tripoli, a déclaré lundi matin le ministre
italien des Affaires étrangères Franco Frattini à la chaîne de
télévision en continu Sky TG24.

Nous avons vu ces dernières
heures se consolider une avancée de l'opposition au régime et nous
pouvons dire qu'en ce moment pas plus de 10% à 15% de la ville est
encore entre les mains du régime, a-t-il dit à un journaliste qui
l'interrogeait sur la situation dans la capitale libyenne.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Intervention en Libye : fini le débat !   Lun 22 Aoû - 8:44

Citation :
ALERTE - La Chine respecte le choix du peuple libyen




pekin - La Chine a déclaré lundi respecter le choix du peuple libyen
alors que les rebelles ont pris le contrôle de plusieurs quartiers de
Tripoli et que de violents combats faisaient rage autour de la résidence
du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

La Chine respecte le choix
du peuple libyen et espère un retour rapide de la stabilité en Libye, a
indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué
sur son site internet.

C'est sûr que maintenant les opposants à l'intervention se sentent gênés...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Intervention en Libye : fini le débat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Ligue arabe appelle à une zone d'exclusion aérienne en Libye
» Libye: l'influent prédicateur Qatari justifie l'intervention internationale
» Intervention auteur de romans policiers college
» Pour la Culture générale intervention Albert Jacquard ... peut etre H.S.
» "Celui qui sait rire de lui-même n'a pas fini de s'amus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: