DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 1er mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16647
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 10:28


FETE DU TRAVAIL ET DE ST-JOSEPH ARTISAN


Est-ce que St-Joseph artisan est toujours fêté ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 11:43

Ben non. Tout se perd ma pauvre amie. On préfère fêter la "gay pride", c'est plus tendance, dans un pays où la religion, n'est plus qu'une espèce de croyance complètement rétrograde, qu'il ne faut surtout pas laisser s'exprimer ailleurs que dans la sphère privée, sauf pour les mahométans, au regard des hédonistes et "fornicators à tort et à travers", issus de la révolution française. Mais c'est un autre débat...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 13:07

La "gay pride"... beurk ! :x

Bonne fête de saint Joseph !

Et bon mois de Marie !
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 14:01

Tiens c'est l'occasion de parler de l'oppression des patrons sur les travailleurs (lol je parle comme un syndicaliste pour l'occasion)
Citation :

Jacques 5:1 A vous maintenant, riches ! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous.
2 Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes.
3 Votre or et votre argent sont rouillés ; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours !
4 Vous n'avez pas payé leur juste salaire aux ouvriers qui ont moissonné vos champs. Cette injustice crie contre vous et les clameurs des moissonneurs sont parvenues jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées.
5 Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous vous êtes engraissés comme des animaux pour le jour où vous allez être égorgés.
6 Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté.

Et oui, Dieu se soucie de l'injustice social et des patrons voyous (heureusement il y a des bons patrons... Mais pas tant que cela de nos jours...)


Dernière édition par Fox77 le Dim 01 Mai 2011, 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 14:03

Je suis sûr que saint Joseph est un bon patron pour les travailleurs. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 14:05

Simon1976 a écrit:
Je suis sûr que saint Joseph est un bon patron pour les travailleurs. Wink

Un charpentier, qui plus est...
Revenir en haut Aller en bas
le plombier



Masculin Messages : 439
Inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: 1er mai    Dim 01 Mai 2011, 15:55

Espérance a écrit:

FETE DU TRAVAIL ET DE ST-JOSEPH ARTISAN


Est-ce que St-Joseph artisan est toujours fêté ?

Il est fêté chez nous, à Puimisson , à 10 km de Béziers sur la route de Bédarieux . Un sanctuaire consacré à saint Joseph travailleur fondé par l'abbé Granier.

Citation :

Historique
« C’est là que l’Œuvre se fera »
40 ans avec saint Joseph, en quelques dates



Accueil du site > Historique

« C’est là que l’Œuvre se fera »

f.D., 2 mars 2009

Un ami privilégié de saint Joseph, le père René Granier l’est devenu, lors même qu’il ne s’y attendait guère… L’aventure commence le 15 janvier 1958, dans le beau pays de l’Hérault…

« … Après la messe, pendant l’action de grâce, alors que j’avais sous les yeux l’image de Notre Dame du Foyer, le visage de Marie parut me sourire. En même temps se déroula dans mon esprit toute une série de paroles concernant mon avenir. Avec sur­prise et prudence, j’accueillis ces paroles du Seigneur ; je n’en dirai que les tout pre­miers mots : « Aie confiance, je te pro mets que tu fonderas… » Son confesseur, à qui il s’est ouvert de cet événement qu’il a mis par écrit, l’envoie vers son évêque, Monseigneur Cyprien Tourel, et vers le vicaire général, le père François Poursines, qui tous deux lui conseillent d’en référer au père Georges Finet et à Marthe Robin, de Chateauneuf-de-Galaure (Drôme).

« Le père G. Finet, d’accord avec Marthe Robin, lut attentivement mon petit écrit. Il en souligna particulièrement un passage, en me disant : « C’est là la signature de l’Esprit Saint… Patience et confiance, les choses se feront en leur temps. Soyez d’une totale obéissance à vos supérieurs et allez simplement où l’on vous enverra… »

Début février 1958, mon évêque me nomma curé de Puimisson et de Pailhès. J’igno­rais tout de ces deux vil la ges. Quand je vins voir ma nouvelle paroisse, c’était le soir. Comme je mar chais, sac au dos et valise à la main, le ciel était embrasé des feux du couchant. Tout en haut du village, mon attention fut attirée par un massif de grands pins qui se détachaient sur la rou geur des nuages.

En même temps, il m’était dit avec force, intérieurement : « C’est là que l’Œuvre se fera ». Presqu’aussitôt, une autre parole m’affirma : « C’est là que tu mourras !... » Le lendemain, ren contrant un viti culteur, je lui demandai : comment s’appelle cette pinède en haut du village ? – Il me répondit aimablement et d’une voix forte : « Mais c’est Mont-Rouge ! »

Puis les années passèrent. Je m’appliquais de mon mieux à mon travail de curé, ayant « mis au frigo », selon les conseils reçus, ce que j’appelle « la Promesse » du 15 janvier 1958… Cependant, malgré mes efforts sincères pour oublier, la même force intérieure me poussait vers l’Œuvre à réaliser…

Mais, me direz-vous, vous n’avez encore rien dit de saint Joseph ? C’est en effet qu’il n’était pas encore entré en scène. D’ailleurs, je n’avais alors pas la moindre dévotion envers lui. Malgré le silence de la « Promesse » sur saint Joseph, diverses grâces me rendirent progressivement plus sensible à sa présence.

Quand je priais Notre-Dame à son autel, dans mon église paroissiale, elle m’invitait intérieurement à saluer saint Joseph et à m’appuyer sur lui comme faisait Jésus.

Plusieurs fois j’ai été frappé de surprendre un homme, bien de chez nous, solide et jovial, tout occupé à gravir les marches de l’autel de saint Joseph et à tendre sa main robuste vers la sta tue du saint patriarche pour lui toucher amicalement la main, dans un geste plein de simplicité et d’émouvante confiance.

Un jour sur tout, sortant de l’église, je trouvai un livre sur saint Joseph qui traînait lamentablement dans la rue, sur un tas d’ordure… Intérieurement il me fut montré le peu de cas qu’on fai sait de saint Joseph ou même des moqueries stupides dont il était l’objet. Alors je me sentis poussé à honorer davantage ce grand saint et à le faire aimer, persuadé que je contribuerais ainsi à glorifier Jésus et Marie.

Peu à peu, saint Joseph forçait la porte de mon cœur et la sainte Vierge était complice. Au bout de quelques années, je me suis effectivement consacré à saint Joseph, pour faire jusqu’à la mort ce qu’il attendrait de moi. Alors les choses se sont précipitées. Il m’a fait comprendre que je devais lui préparer son domaine sur la colline de Mont-Rouge, lui bâtir une première cha pelle, avant un grand sanctuaire, et favoriser les pèle­rinages vers lui.

Certes, il reste encore beau coup à faire, et le meilleur reste à venir, non sans beaucoup de croix, mais ce qui a déjà été réalisé est une garantie de ce qui pourra se faire si nous restons tous artisans de cette Œuvre, attentifs et fidèles au dessein de Dieu.

Père René Granier

http://www.mont-rouge.fr/historique/article/c-est-la-que-l-oeuvre-se-fera
Revenir en haut Aller en bas
 
1er mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: