DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mar 26 Avr 2011 - 20:54

Ne peut-on pas répondre "oui", quand on lit cette prophétie qu'il a donné par la bouche d'Ezéchiel :

34 10 Ainsi parle le Seigneur Yahvé. Voici, je me déclare contre les pasteurs. Je leur reprendrai mon troupeau et désormais, je les empêcherai de paître mon troupeau. Ainsi les pasteurs ne se paîtront plus eux-mêmes. J'arracherai mes brebis de leur bouche et elles ne seront plus pour eux une proie.
34 11 Car ainsi parle le Seigneur Yahvé :
Voici que j'aurai soin moi-même de mon troupeau et je m'en occuperai.
34 12 Comme un pasteur s'occupe de son troupeau, quand il est au milieu de ses brebis éparpillées, je m'occuperai de mes brebis.


En effet, dans la mesure où l'Eternel annonça qu'il s'occuperai personnellement de son troupeau après l'avoir repris aux pasteurs à qui il l'avait confié, ne peut-on pas dire qu'il a vraiment annoncé qu'il viendrait sur terre et donc en s'incarnant, prendre soin de son troupeau ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mar 26 Avr 2011 - 23:16

C'est comme ça que je comprends les choses!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 7:07

Les prophéties de l'Ancien Testament concernant la venue du Messie, c'est-à-dire du Sauveur de l'humanité, ont été écrites entre –1500 et –400 avant J.C.

Grâce à la traduction grecque des Septante remontant à –250 avant J.C. et grâce aux manuscrits de Qûmram datant de –200 (écrits contenant l'Ancien Testament dans son entier plus d'autres textes), nous avons les preuves formelles que ces prophéties ont été écrites bien avant la venue de Jésus-Christ.

Mais est-ce que Jésus correspond au Sauveur annoncé ?[/center]

Examinons quelques prophéties parmi toutes les références à ce sujet :


Le Sauveur naîtra miraculeusement d'une vierge :

« C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voici la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » (livre du prophète Esaïe ch.7 v.14 - environ -700 avant J.C.)((Emmanuel signifie "Dieu au milieu de nous", or c'est l'autre nom de Jésus)

Il sera Dieu fait homme :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera son épaule. On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » (Livre du prophète Esaïe ch.9 v.5)

L'époque et le lieu de sa naissance (Béthléem) ont été prédits :


* Lieu de naissance : « Et toi, Bethléem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l'éternité » (livre du prophète Michée ch.5 v.1 - environ -700 avant J.C.).

Or Bethléem Ephrata est la ville près de Jérusalem où Marie a accouché.

Date de naissance : « Depuis la sortie de la Parole pour rétablir Jérusalem jusqu'au Messie, il y a 7 semaines et 62 semaines… et après les 62 semaines, le Messie sera retranché » (livre du prophète Daniel ch.9 v.25-26 - environ -600 avant J.C.).

Après la destruction de Jérusalem par les Babyloniens, en –686, les Juifs déportés ont été autorisés à revenir dans leur pays et à rétablir leur capitale, en 450 avant J.C. Si l'on comprend qu'un jour de la prophétie correspond à une année réelle, 69 semaines d'années après –450 nous amènent à la troisième décennie de l'ère chrétienne, période du ministère et de la mort de Jésus-christ.


A un moment donné, le Sauveur entrera à Jérusalem sur un ânon :


« Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi vient à toi, il est juste et victorieux ; il est humble et monté sur un âne, le petit d'une ânesse » (livre du prophète Zacharie ch.9 v.9 - environ -500 avant J.C.)

Or voici ce qui se passa lors de l'entrée de Jésus à Jérusalem : « ils amenèrent à Jésus un ânon sur lequel ils jetèrent leurs vêtements et firent monter Jésus… Lorsqu'il approchait de Jérusalem, toute la multitude, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus. Ils disaient : béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! » (Evangile de Luc ch.19 v.35-3Cool.

Il sera trahi :


« Ils pesèrent pour mon salaire 30 sicles d'argent. L'Eternel me dit : jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! » (livre du prophète Zacharie ch.11 v.12-13)

Zacharie avait eu la révélation de ce qui se passerait pour Jésus : « Judas Iscariot alla vers les principaux sacrificateurs et dit : que voulez-vous me donner et je vous le livrerai. Ils lui payèrent 30 pièces d'argent… pris de remords (Judas) rapporta les 30 pièces… ils achetèrent avec cet argent le champ du potier »(Evangile de Matthieu ch.26 et 27)

Il sera condamné injustement, maltraité, cloué sur une croix :


« Avec le bâton on frappe sur la joue le juge d'Israël » (livre du prophète Michée ch.4 v.14)
« Tous ceux qui me voient se moquent de moi : <>, <>… une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds… ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique » ; « pour apaiser ma soif ils m'abreuvent de vinaigre » (Psaumes prophétiques du roi David, n°22 et 69 v.22 ; environ -1000 avant J.C.)


Vous savez sans doute ce qui est arrivé à Jésus :

« et quelques uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper.. avec un roseau» (Evangile de Marc ch.14 et 15)
« les passants l'injuriaient : "il s'est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant , s'il l'aime !" … Après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort » (Evangile de Matthieu ch.27 v.35-39)
« Jésus dit : "j'ai soif". Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge et ils l'approchèrent de sa bouche » (Evangile de Jean ch.19 v.28-29)

Le Sauveur mourra pour les péchés de tous les hommes :


« Qui a recconnu le bras de l'Eternel ? Il s'est élevé devant lui comme une faible plante…méprisé et abandonné des hommes… cependant ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé… Il était blessé pour nos péchés, brisés pour nos iniquités… L'Eternel a fait retomber sur lui toutes nos iniquités… Il s'est livré lui-même à la mort… il a porté les péchés de beaucoup d'hommes et il a intercédé pour les coupables » (livre du prophète Esaïe ch.53).

Or voici les paroles de Jésus : « Je donne ma vie pour mes brebis… Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même » (Evangile de Jean ch.10 v.15-17) ; « si le Fils (de Dieu) vous affranchit (du péché), vous serez réellement libres » (Evangile de Jean ch.8 v.36)
Le prophète Jean-Baptiste, désignant Jésus a dit aussi : « voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Evangile de Jean ch.1 v.29)

Il ressuscitera après sa mort :


« Après avoir livré sa vie pour le péché… il prolongera ses jours » (livre du prophète Esaïe ch.53 v.10)
« il nous rendra la vie dans 2 jours. Le 3ème jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui » (livre du prophète Osée ch.6 v.2 ; environ -700 avant J.C.)

Evangile de Marc ch.16 v.6 : «(un ange devant le tombeau vide dit aux femmes Smile vous cherchez Jésus qui a été crucifié ; il est ressuscité ; il n'est pas ici »

Il montera au ciel après sa mort :


« Parole de l'Eternel à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied » (Psaume prophétique de David n°110 v.1)

Livres des Actes des apôtres ch.1 v.9 : « il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux »

Il reviendra à Jérusalem à la vue de tout le monde, à la fin des temps :


« Alors je répandrai sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication et ils tourneront vers moi les regards, celui qu'il ont percé ; ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique » (lire du prophète Zacharie ch.12 v.10)

Voici ce qu'a dit Jésus avant sa mort : «(à la fin des temps) le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel ; toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec une puissance et avec une grande gloire » (Evangile de Matthieu ch.24 v.30).

Tout ceci n'est-il pas extraordinaire ?

Le parallèle entre les prophéties annonçant le Sauveur de l'humanité et la vie de Jésus montre une adéquation parfaite entre les deux.

Aucun homme n'a de pouvoir d'influer sur le lieu, la date et le contexte de sa naissance ; non plus sur les pensées et les actes de l'ensemble de ses contemporains. Enfin, qui pourraient prédire sa résurrection ?

Le fait que tous les critères sur la naissance, la vie, la mort et la résurrection du Messie soient réunis en la personne de Jésus est l'une des preuves par excellence qu'il est bien celui qui avait été annoncé par lui même chère Florence.

Oui, Jésus est le Messie annoncé.

Nul doute n'est possible ! Il est Dieu fait homme, pour nous.

Il est celui qui s'est sacrifié à notre place pour nos péchés et pour le Salut de toutes les générations.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 8:07

Cher Arnaud,

Tu n'as pas répondu à ma question bien précise. Dieu a-t-il prophétisé son incarnation, à savoir qu'il viendrait lui-même prendre soin, comme pasteur, de ses brebis, en vivant au milieu d'elle ?

Je crois que l'on peut répondre affirmativement. Dieu a bien annoncé par le prophète Ezéchiel, qu'un jour il serait "pasteur" de ses brebis, sur la terre, au milieu d'elles.

La question qu'on peut se poser ensuite est : "Peut-on reconnaître en Jésus, ce même Dieu qui a parlé par la bouche d'Ezéchiel". Jésus nous dit que les brebis reconnaissent leur pasteur, à sa voix, à ce qu'il leur dit. Il suffit de comparer ce que Jésus à dit à ce que Dieu a annoncé par Ezéchiel. Et là on voit de suite que ces paroles sont identiques. Jésus dit bien qu'il est venu accomplir cette promesse et donc qu'il est bien Dieu venu paître ses brebis.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 12:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Les prophéties de l'Ancien Testament concernant la venue du Messie, c'est-à-dire du Sauveur de l'humanité, ont été écrites entre –1500 et –400 avant J.C.

Grâce à la traduction grecque des Septante remontant à –250 avant J.C. et grâce aux manuscrits de Qûmram datant de –200 (écrits contenant l'Ancien Testament dans son entier plus d'autres textes), nous avons les preuves formelles que ces prophéties ont été écrites bien avant la venue de Jésus-Christ.

Mais est-ce que Jésus correspond au Sauveur annoncé ?[/center]

Examinons quelques prophéties parmi toutes les références à ce sujet :


Le Sauveur naîtra miraculeusement d'une vierge :

« C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voici la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » (livre du prophète Esaïe ch.7 v.14 - environ -700 avant J.C.)((Emmanuel signifie "Dieu au milieu de nous", or c'est l'autre nom de Jésus)

Il sera Dieu fait homme :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera son épaule. On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » (Livre du prophète Esaïe ch.9 v.5)

L'époque et le lieu de sa naissance (Béthléem) ont été prédits :


* Lieu de naissance : « Et toi, Bethléem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l'éternité » (livre du prophète Michée ch.5 v.1 - environ -700 avant J.C.).

Or Bethléem Ephrata est la ville près de Jérusalem où Marie a accouché.

Date de naissance : « Depuis la sortie de la Parole pour rétablir Jérusalem jusqu'au Messie, il y a 7 semaines et 62 semaines… et après les 62 semaines, le Messie sera retranché » (livre du prophète Daniel ch.9 v.25-26 - environ -600 avant J.C.).

Après la destruction de Jérusalem par les Babyloniens, en –686, les Juifs déportés ont été autorisés à revenir dans leur pays et à rétablir leur capitale, en 450 avant J.C. Si l'on comprend qu'un jour de la prophétie correspond à une année réelle, 69 semaines d'années après –450 nous amènent à la troisième décennie de l'ère chrétienne, période du ministère et de la mort de Jésus-christ.


A un moment donné, le Sauveur entrera à Jérusalem sur un ânon :


« Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi vient à toi, il est juste et victorieux ; il est humble et monté sur un âne, le petit d'une ânesse » (livre du prophète Zacharie ch.9 v.9 - environ -500 avant J.C.)

Or voici ce qui se passa lors de l'entrée de Jésus à Jérusalem : « ils amenèrent à Jésus un ânon sur lequel ils jetèrent leurs vêtements et firent monter Jésus… Lorsqu'il approchait de Jérusalem, toute la multitude, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus. Ils disaient : béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! » (Evangile de Luc ch.19 v.35-3Cool.

Il sera trahi :


« Ils pesèrent pour mon salaire 30 sicles d'argent. L'Eternel me dit : jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! » (livre du prophète Zacharie ch.11 v.12-13)

Zacharie avait eu la révélation de ce qui se passerait pour Jésus : « Judas Iscariot alla vers les principaux sacrificateurs et dit : que voulez-vous me donner et je vous le livrerai. Ils lui payèrent 30 pièces d'argent… pris de remords (Judas) rapporta les 30 pièces… ils achetèrent avec cet argent le champ du potier »(Evangile de Matthieu ch.26 et 27)

Il sera condamné injustement, maltraité, cloué sur une croix :


« Avec le bâton on frappe sur la joue le juge d'Israël » (livre du prophète Michée ch.4 v.14)
« Tous ceux qui me voient se moquent de moi : <>, <>… une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds… ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique » ; « pour apaiser ma soif ils m'abreuvent de vinaigre » (Psaumes prophétiques du roi David, n°22 et 69 v.22 ; environ -1000 avant J.C.)


Vous savez sans doute ce qui est arrivé à Jésus :

« et quelques uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper.. avec un roseau» (Evangile de Marc ch.14 et 15)
« les passants l'injuriaient : "il s'est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant , s'il l'aime !" … Après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort » (Evangile de Matthieu ch.27 v.35-39)
« Jésus dit : "j'ai soif". Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge et ils l'approchèrent de sa bouche » (Evangile de Jean ch.19 v.28-29)

Le Sauveur mourra pour les péchés de tous les hommes :


« Qui a recconnu le bras de l'Eternel ? Il s'est élevé devant lui comme une faible plante…méprisé et abandonné des hommes… cependant ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé… Il était blessé pour nos péchés, brisés pour nos iniquités… L'Eternel a fait retomber sur lui toutes nos iniquités… Il s'est livré lui-même à la mort… il a porté les péchés de beaucoup d'hommes et il a intercédé pour les coupables » (livre du prophète Esaïe ch.53).

Or voici les paroles de Jésus : « Je donne ma vie pour mes brebis… Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même » (Evangile de Jean ch.10 v.15-17) ; « si le Fils (de Dieu) vous affranchit (du péché), vous serez réellement libres » (Evangile de Jean ch.8 v.36)
Le prophète Jean-Baptiste, désignant Jésus a dit aussi : « voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Evangile de Jean ch.1 v.29)

Il ressuscitera après sa mort :


« Après avoir livré sa vie pour le péché… il prolongera ses jours » (livre du prophète Esaïe ch.53 v.10)
« il nous rendra la vie dans 2 jours. Le 3ème jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui » (livre du prophète Osée ch.6 v.2 ; environ -700 avant J.C.)

Evangile de Marc ch.16 v.6 : «(un ange devant le tombeau vide dit aux femmes Smile vous cherchez Jésus qui a été crucifié ; il est ressuscité ; il n'est pas ici »

Il montera au ciel après sa mort :


« Parole de l'Eternel à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied » (Psaume prophétique de David n°110 v.1)

Livres des Actes des apôtres ch.1 v.9 : « il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux »

Il reviendra à Jérusalem à la vue de tout le monde, à la fin des temps :


« Alors je répandrai sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication et ils tourneront vers moi les regards, celui qu'il ont percé ; ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique » (lire du prophète Zacharie ch.12 v.10)

Voici ce qu'a dit Jésus avant sa mort : «(à la fin des temps) le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel ; toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec une puissance et avec une grande gloire » (Evangile de Matthieu ch.24 v.30).

Tout ceci n'est-il pas extraordinaire ?

Le parallèle entre les prophéties annonçant le Sauveur de l'humanité et la vie de Jésus montre une adéquation parfaite entre les deux.

Aucun homme n'a de pouvoir d'influer sur le lieu, la date et le contexte de sa naissance ; non plus sur les pensées et les actes de l'ensemble de ses contemporains. Enfin, qui pourraient prédire sa résurrection ?

Le fait que tous les critères sur la naissance, la vie, la mort et la résurrection du Messie soient réunis en la personne de Jésus est l'une des preuves par excellence qu'il est bien celui qui avait été annoncé par lui même chère Florence.

Oui, Jésus est le Messie annoncé.

Nul doute n'est possible ! Il est Dieu fait homme, pour nous.

Il est celui qui s'est sacrifié à notre place pour nos péchés et pour le Salut de toutes les générations.
Thumright salut
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 13:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Les prophéties de l'Ancien Testament concernant la venue du Messie, c'est-à-dire du Sauveur de l'humanité, ont été écrites entre –1500 et –400 avant J.C.

Grâce à la traduction grecque des Septante remontant à –250 avant J.C. et grâce aux manuscrits de Qûmram datant de –200 (écrits contenant l'Ancien Testament dans son entier plus d'autres textes), nous avons les preuves formelles que ces prophéties ont été écrites bien avant la venue de Jésus-Christ.

Mais est-ce que Jésus correspond au Sauveur annoncé ?[/center]

Examinons quelques prophéties parmi toutes les références à ce sujet :


Le Sauveur naîtra miraculeusement d'une vierge :

« C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voici la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » (livre du prophète Esaïe ch.7 v.14 - environ -700 avant J.C.)((Emmanuel signifie "Dieu au milieu de nous", or c'est l'autre nom de Jésus)

Il sera Dieu fait homme :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera son épaule. On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » (Livre du prophète Esaïe ch.9 v.5)

L'époque et le lieu de sa naissance (Béthléem) ont été prédits :


* Lieu de naissance : « Et toi, Bethléem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l'éternité » (livre du prophète Michée ch.5 v.1 - environ -700 avant J.C.).

Or Bethléem Ephrata est la ville près de Jérusalem où Marie a accouché.

Date de naissance : « Depuis la sortie de la Parole pour rétablir Jérusalem jusqu'au Messie, il y a 7 semaines et 62 semaines… et après les 62 semaines, le Messie sera retranché » (livre du prophète Daniel ch.9 v.25-26 - environ -600 avant J.C.).

Après la destruction de Jérusalem par les Babyloniens, en –686, les Juifs déportés ont été autorisés à revenir dans leur pays et à rétablir leur capitale, en 450 avant J.C. Si l'on comprend qu'un jour de la prophétie correspond à une année réelle, 69 semaines d'années après –450 nous amènent à la troisième décennie de l'ère chrétienne, période du ministère et de la mort de Jésus-christ.


A un moment donné, le Sauveur entrera à Jérusalem sur un ânon :


« Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi vient à toi, il est juste et victorieux ; il est humble et monté sur un âne, le petit d'une ânesse » (livre du prophète Zacharie ch.9 v.9 - environ -500 avant J.C.)

Or voici ce qui se passa lors de l'entrée de Jésus à Jérusalem : « ils amenèrent à Jésus un ânon sur lequel ils jetèrent leurs vêtements et firent monter Jésus… Lorsqu'il approchait de Jérusalem, toute la multitude, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus. Ils disaient : béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! » (Evangile de Luc ch.19 v.35-3Cool.

Il sera trahi :


« Ils pesèrent pour mon salaire 30 sicles d'argent. L'Eternel me dit : jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! » (livre du prophète Zacharie ch.11 v.12-13)

Zacharie avait eu la révélation de ce qui se passerait pour Jésus : « Judas Iscariot alla vers les principaux sacrificateurs et dit : que voulez-vous me donner et je vous le livrerai. Ils lui payèrent 30 pièces d'argent… pris de remords (Judas) rapporta les 30 pièces… ils achetèrent avec cet argent le champ du potier »(Evangile de Matthieu ch.26 et 27)

Il sera condamné injustement, maltraité, cloué sur une croix :


« Avec le bâton on frappe sur la joue le juge d'Israël » (livre du prophète Michée ch.4 v.14)
« Tous ceux qui me voient se moquent de moi : <>, <>… une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds… ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique » ; « pour apaiser ma soif ils m'abreuvent de vinaigre » (Psaumes prophétiques du roi David, n°22 et 69 v.22 ; environ -1000 avant J.C.)


Vous savez sans doute ce qui est arrivé à Jésus :

« et quelques uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper.. avec un roseau» (Evangile de Marc ch.14 et 15)
« les passants l'injuriaient : "il s'est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant , s'il l'aime !" … Après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort » (Evangile de Matthieu ch.27 v.35-39)
« Jésus dit : "j'ai soif". Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge et ils l'approchèrent de sa bouche » (Evangile de Jean ch.19 v.28-29)

Le Sauveur mourra pour les péchés de tous les hommes :


« Qui a recconnu le bras de l'Eternel ? Il s'est élevé devant lui comme une faible plante…méprisé et abandonné des hommes… cependant ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé… Il était blessé pour nos péchés, brisés pour nos iniquités… L'Eternel a fait retomber sur lui toutes nos iniquités… Il s'est livré lui-même à la mort… il a porté les péchés de beaucoup d'hommes et il a intercédé pour les coupables » (livre du prophète Esaïe ch.53).

Or voici les paroles de Jésus : « Je donne ma vie pour mes brebis… Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même » (Evangile de Jean ch.10 v.15-17) ; « si le Fils (de Dieu) vous affranchit (du péché), vous serez réellement libres » (Evangile de Jean ch.8 v.36)
Le prophète Jean-Baptiste, désignant Jésus a dit aussi : « voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Evangile de Jean ch.1 v.29)

Il ressuscitera après sa mort :


« Après avoir livré sa vie pour le péché… il prolongera ses jours » (livre du prophète Esaïe ch.53 v.10)
« il nous rendra la vie dans 2 jours. Le 3ème jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui » (livre du prophète Osée ch.6 v.2 ; environ -700 avant J.C.)

Evangile de Marc ch.16 v.6 : «(un ange devant le tombeau vide dit aux femmes Smile vous cherchez Jésus qui a été crucifié ; il est ressuscité ; il n'est pas ici »

Il montera au ciel après sa mort :


« Parole de l'Eternel à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied » (Psaume prophétique de David n°110 v.1)

Livres des Actes des apôtres ch.1 v.9 : « il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux »

Il reviendra à Jérusalem à la vue de tout le monde, à la fin des temps :


« Alors je répandrai sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication et ils tourneront vers moi les regards, celui qu'il ont percé ; ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique » (lire du prophète Zacharie ch.12 v.10)

Voici ce qu'a dit Jésus avant sa mort : «(à la fin des temps) le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel ; toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec une puissance et avec une grande gloire » (Evangile de Matthieu ch.24 v.30).

Tout ceci n'est-il pas extraordinaire ?

Le parallèle entre les prophéties annonçant le Sauveur de l'humanité et la vie de Jésus montre une adéquation parfaite entre les deux.

Aucun homme n'a de pouvoir d'influer sur le lieu, la date et le contexte de sa naissance ; non plus sur les pensées et les actes de l'ensemble de ses contemporains. Enfin, qui pourraient prédire sa résurrection ?

Le fait que tous les critères sur la naissance, la vie, la mort et la résurrection du Messie soient réunis en la personne de Jésus est l'une des preuves par excellence qu'il est bien celui qui avait été annoncé par lui même chère Florence.

Oui, Jésus est le Messie annoncé.

Nul doute n'est possible ! Il est Dieu fait homme, pour nous.

Il est celui qui s'est sacrifié à notre place pour nos péchés et pour le Salut de toutes les générations.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 13:07

petero a écrit:
Cher Arnaud,

Tu n'as pas répondu à ma question bien précise. Dieu a-t-il prophétisé son incarnation, à savoir qu'il viendrait lui-même prendre soin, comme pasteur, de ses brebis, en vivant au milieu d'elle ?

Petero

Ce texte là semble l'indiquer :



Citation :
Isaïe 63, 9 Ce n'est pas un envoyé ni un prophète qui nous a sauvé. Mais lui-même, Dieu qui nous a sauvé (Dieu qui nous a sauvé se dit en Hébreu, "Jésus)".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 13:11

petero a écrit:
Cher Arnaud,

Tu n'as pas répondu à ma question bien précise. Dieu a-t-il prophétisé son incarnation, à savoir qu'il viendrait lui-même prendre soin, comme pasteur, de ses brebis, en vivant au milieu d'elle ?

Je crois que l'on peut répondre affirmativement. Dieu a bien annoncé par le prophète Ezéchiel, qu'un jour il serait "pasteur" de ses brebis, sur la terre, au milieu d'elles.

La question qu'on peut se poser ensuite est : "Peut-on reconnaître en Jésus, ce même Dieu qui a parlé par la bouche d'Ezéchiel". Jésus nous dit que les brebis reconnaissent leur pasteur, à sa voix, à ce qu'il leur dit. Il suffit de comparer ce que Jésus à dit à ce que Dieu a annoncé par Ezéchiel. Et là on voit de suite que ces paroles sont identiques. Jésus dit bien qu'il est venu accomplir cette promesse et donc qu'il est bien Dieu venu paître ses brebis.

Petero

Comment Yéshoua se fera reconnaître?
En t'appelant par ton nom ontologique comme YHWH a appelé Moïse...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 13:12

Arnaud Dumouch a écrit:
petero a écrit:
Cher Arnaud,

Tu n'as pas répondu à ma question bien précise. Dieu a-t-il prophétisé son incarnation, à savoir qu'il viendrait lui-même prendre soin, comme pasteur, de ses brebis, en vivant au milieu d'elle ?

Petero

Ce texte là semble l'indiquer :



Citation :
Isaïe 63, 9 Ce n'est pas un envoyé ni un prophète qui nous a sauvé. Mais lui-même, Dieu qui nous a sauvé (Dieu qui nous a sauvé se dit en Hébreu, "Jésus)".

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 15:49

Mister be a écrit:
Comment Yéshoua se fera reconnaître?
En t'appelant par ton nom ontologique comme YHWH a appelé Moïse...

C'est il me semble plus simple que cela. C'est en reprenant à son compte, la Parole que Dieu nous a donné par Ezéchiel :

(Dieu parlant par Ezéchiel)

34 11 Car ainsi parle le Seigneur Yahvé : Voici que j'aurai soin moi-même de mon troupeau et je m'en occuperai.
34 12 Comme un pasteur s'occupe de son troupeau, quand il est au milieu de ses brebis éparpillées, je m'occuperai de mes brebis.
34 15 C'est moi qui ferai paître mes brebis et c'est moi qui les ferai reposer, oracle du Seigneur Yahvé.


Dieu sera le Bon Pasteur de ses brebis, contrairement aux pasteurs à qui il va retirer ses brebis.
Il les fera reposer, leur procurera le repos

Jésus qui parle :

10 14 Je suis le bon pasteur.
11 28 "Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai (vous trouverez le repos).


(Dieu parlant par Ezéchiel)

34 16 Je chercherai celle qui est perdue, je ramènerai celle qui est égarée, je fortifierai celle qui est malade.

Jésus qui parle :

15 3 Il leur dit alors cette parabole
15 4 "Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et vient à en perdre une, n'abandonne les 89 autres dans le désert pour s'en aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée?
15 5 Et, quand il l'a retrouvée, il la met, tout joyeux, sur ses épaules
15 6 et, de retour chez lui, il assemble amis et voisins et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue!
15 7 C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n'ont pas besoin de repentir.


Petero

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?   Mer 27 Avr 2011 - 17:39

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Comment Yéshoua se fera reconnaître?
En t'appelant par ton nom ontologique comme YHWH a appelé Moïse...

C'est il me semble plus simple que cela. C'est en reprenant à son compte, la Parole que Dieu nous a donné par Ezéchiel :

(Dieu parlant par Ezéchiel)

34 11 Car ainsi parle le Seigneur Yahvé : Voici que j'aurai soin moi-même de mon troupeau et je m'en occuperai.
34 12 Comme un pasteur s'occupe de son troupeau, quand il est au milieu de ses brebis éparpillées, je m'occuperai de mes brebis.
34 15 C'est moi qui ferai paître mes brebis et c'est moi qui les ferai reposer, oracle du Seigneur Yahvé.


Dieu sera le Bon Pasteur de ses brebis, contrairement aux pasteurs à qui il va retirer ses brebis.
Il les fera reposer, leur procurera le repos

Jésus qui parle :

10 14 Je suis le bon pasteur.
11 28 "Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai (vous trouverez le repos).


(Dieu parlant par Ezéchiel)

34 16 Je chercherai celle qui est perdue, je ramènerai celle qui est égarée, je fortifierai celle qui est malade.

Jésus qui parle :

15 3 Il leur dit alors cette parabole
15 4 "Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et vient à en perdre une, n'abandonne les 89 autres dans le désert pour s'en aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée?
15 5 Et, quand il l'a retrouvée, il la met, tout joyeux, sur ses épaules
15 6 et, de retour chez lui, il assemble amis et voisins et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue!
15 7 C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n'ont pas besoin de repentir.


Petero

thumleft prière
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu avait-il, par la bouche d'un prophète, annoncé son incarnation ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu avait besoin.....
» Dieu au milieu des dieux
» Pourquoi DIEU avait-il besoin des prophètes ?
» Dieu avait-il besoin des anges?
» Conre nature selon le Dieu de l'AT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: