DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 6:58

malawik a écrit:
lol "Loup Ecossais",

C'est bien la premiere fois que j'entend dire que Jesus aimer faire la fete !!!!!

Personnellement je ne pense pas !!! Il est marqué nul part dans la bible que Jesus participer a des "geule-ton". Enfin je ne pense pas.

En tous les cas en s'imaginant les scenes sa donne des situations assez caucasse. Imaginé Jesus entrain de picoler ou de fumer de l'herbe. LOL

D'autant que l'herbe était déjà largement connue et utilisée à cette époque. Mais je ne vois pas Jésus en train de fumer un pétard. Pour le reste, il a probablement fait des bringues tout comme nous. Je ne crois pas qu'il était d'un caractère austère. Il était certainement très joyeux. Pour attirer à lui autant de gens, il a bien fallu qu'il déroge à quelques règles. Mais après tout, ce n'est pas très important. Ce qui l'est, c'est le message qu'il nous a laissé...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 7:01

Les Pharisiens l'accusèrent d'ailleurs d'être un ivrogne et un glouton.

Citation :

Luc 7, 33 "Jean le Baptiste est venu en effet, ne mangeant pas de pain ni ne buvant de vin, et vous dites : Il est possédé!
Luc 7, 34 Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs!
Luc 7, 35 Et la Sagesse a été justifiée par tous ses enfants."

En réalité, chez ces pharisiens austères et rigides EN APPARENCE (et qui en secret fréquentaient les prostituées comme le prouve l'histoire de la femme adultère sauvée par Jésus), le fait d'être joyeux signifiait être un dépravé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 7:29

Certes. Mais comme Jésus était profondément honnête, il n'allait pas se cacher pour cuver son vin. Faire la java n'a rien de répréhensible, quand ça n'est pas tous les jours...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 8:07

Jésus était dans la joie, comme l'indiquent ces versets:

"Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite." - Jean 15, 11

"Maintenant je vais à toi et je dis ces paroles dans le monde pour qu'ils aient en eux ma joie dans sa plénitude." - Jean 17, 13

Mais ce n'est pas la joie selon le monde, faire la fête et s'envoyer en l'air, mais, je dirais, une autre joie que je ne saurais décrire, sans doute la joie divine. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 8:22

Simon1976 a écrit:
Jésus était dans la joie, comme l'indiquent ces versets:

"Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite." - Jean 15, 11

"Maintenant je vais à toi et je dis ces paroles dans le monde pour qu'ils aient en eux ma joie dans sa plénitude." - Jean 17, 13

Mais ce n'est pas la joie selon le monde, faire la fête et s'envoyer en l'air, mais, je dirais, une autre joie que je ne saurais décrire, sans doute la joie divine. Very Happy

Oui Simon. Il avait une joie divine, mais néanmoins humaine aussi. Et je suis sûr que comme moi, il aurait adoré le Whisky Ecossais lol! lol! lol! ...
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 10:15

Loup Ecossais a écrit:
malawik a écrit:
lol "Loup Ecossais",

C'est bien la premiere fois que j'entend dire que Jesus aimer faire la fete !!!!!

Personnellement je ne pense pas !!! Il est marqué nul part dans la bible que Jesus participer a des "geule-ton". Enfin je ne pense pas.

En tous les cas en s'imaginant les scenes sa donne des situations assez caucasse. Imaginé Jesus entrain de picoler ou de fumer de l'herbe. LOL

D'autant que l'herbe était déjà largement connue et utilisée à cette époque. Mais je ne vois pas Jésus en train de fumer un pétard. Pour le reste, il a probablement fait des bringues tout comme nous. Je ne crois pas qu'il était d'un caractère austère. Il était certainement très joyeux. Pour attirer à lui autant de gens, il a bien fallu qu'il déroge à quelques règles. Mais après tout, ce n'est pas très important. Ce qui l'est, c'est le message qu'il nous a laissé...


Le premier miracle du Christ fut bien de transformer l'eau en vin aux noces de Cana.

Jn 2:1- Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était.
Jn 2:2- Jésus aussi fut invité à ces noces, ainsi que ses disciples.
Jn 2:3- Or il n'y avait plus de vin, car le vin des noces était épuisé. La mère de Jésus lui dit : " Ils n'ont pas de vin. "
Jn 2:4- Jésus lui dit : " Que me veux-tu, femme ? Mon heure n'est pas encore arrivée. "
Jn 2:5- Sa mère dit aux servants : " Tout ce qu'il vous dira, faites-le. "
Jn 2:6- Or il y avait six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures.
Jn 2:7- Jésus leur dit : " Remplissez d'eau ces jarres. " Ils les remplirent jusqu'au bord.
Jn 2:8- Il leur dit : " Puisez maintenant et portez-en au maître du repas. " Ils lui en portèrent.
Jn 2:9- Lorsque le maître du repas eut goûté l'eau changée en vin - et il ne savait pas d'où il venait, tandis que les servants le savaient, eux qui avaient puisé l'eau - le maître du repas appelle le marié
Jn 2:10- et lui dit : " Tout homme sert d'abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, le moins bon. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent ! "
Jn 2:11- Tel fut le premier des signes de Jésus, il l'accomplit à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 10:18

Rex Tremendae a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
malawik a écrit:
lol "Loup Ecossais",

C'est bien la premiere fois que j'entend dire que Jesus aimer faire la fete !!!!!

Personnellement je ne pense pas !!! Il est marqué nul part dans la bible que Jesus participer a des "geule-ton". Enfin je ne pense pas.

En tous les cas en s'imaginant les scenes sa donne des situations assez caucasse. Imaginé Jesus entrain de picoler ou de fumer de l'herbe. LOL

D'autant que l'herbe était déjà largement connue et utilisée à cette époque. Mais je ne vois pas Jésus en train de fumer un pétard. Pour le reste, il a probablement fait des bringues tout comme nous. Je ne crois pas qu'il était d'un caractère austère. Il était certainement très joyeux. Pour attirer à lui autant de gens, il a bien fallu qu'il déroge à quelques règles. Mais après tout, ce n'est pas très important. Ce qui l'est, c'est le message qu'il nous a laissé...


Le premier miracle du Christ fut bien de transformer l'eau en vin aux noces de Cana.

Jn 2:1- Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était.
Jn 2:2- Jésus aussi fut invité à ces noces, ainsi que ses disciples.
Jn 2:3- Or il n'y avait plus de vin, car le vin des noces était épuisé. La mère de Jésus lui dit : " Ils n'ont pas de vin. "
Jn 2:4- Jésus lui dit : " Que me veux-tu, femme ? Mon heure n'est pas encore arrivée. "
Jn 2:5- Sa mère dit aux servants : " Tout ce qu'il vous dira, faites-le. "
Jn 2:6- Or il y avait six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures.
Jn 2:7- Jésus leur dit : " Remplissez d'eau ces jarres. " Ils les remplirent jusqu'au bord.
Jn 2:8- Il leur dit : " Puisez maintenant et portez-en au maître du repas. " Ils lui en portèrent.
Jn 2:9- Lorsque le maître du repas eut goûté l'eau changée en vin - et il ne savait pas d'où il venait, tandis que les servants le savaient, eux qui avaient puisé l'eau - le maître du repas appelle le marié
Jn 2:10- et lui dit : " Tout homme sert d'abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, le moins bon. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent ! "
Jn 2:11- Tel fut le premier des signes de Jésus, il l'accomplit à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.

salut king salut
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 10:20

Arnaud Dumouch a écrit:
(et qui en secret fréquentaient les prostituées comme le prouve l'histoire de la femme adultère sauvée par Jésus),

Ben v'là ot' chose...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 10:28

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
(et qui en secret fréquentaient les prostituées comme le prouve l'histoire de la femme adultère sauvée par Jésus),

Ben v'là ot' chose...
Citation :

Jean 8, 7 Comme ils persistaient à l'interroger, il se redressa et leur dit : "Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre!"
Jean 8, 8 Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol.
Jean 8, 9 Mais eux, entendant cela, s'en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 17 Avr 2011 - 10:38

"Adultère" signifie dans ce contexte "idolâtre" et les plus vieux sont les anciennes générations des Juifs que les Prophètes ont accusé d'idolâtrie.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier le chercheur



Masculin Messages : 2782
Inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Dim 24 Avr 2011 - 18:55

En tout cas décidé de changer l’eau en vin alors que tous était déjà sou, prouve bien qu’il n’était pas contre la fête…

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x3v728_une-nde-avec-nicole-dron
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:05

Ou bien la noce était-elle princière . On n'en sait pas plus .
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:10

Veuillez me pardonner pour cette lapalissade : le Christ n'était peut être pas gai, mais il était tout sauf triste !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:13

Poisson a écrit:
Veuillez me pardonner pour cette lapalissade : le Christ n'était peut être pas gai, mais il était tout sauf triste !

C'est certain, la tristesse et la désespérance viennent du malin........ les saints sont toujours joyeux même dans les pires tribulations, c'est la Joie des enfants de Dieu et Jésus est Dieu et Fils de Dieu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:19

Julienne a écrit:
Poisson a écrit:
Veuillez me pardonner pour cette lapalissade : le Christ n'était peut être pas gai, mais il était tout sauf triste !
C'est certain, la tristesse et la désespérance viennent du malin........ les saints sont toujours joyeux même dans les pires tribulations, c'est la Joie des enfants de Dieu et Jésus est Dieu et Fils de Dieu ! Very Happy
salut Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:29

Poisson a écrit:
Julienne a écrit:
Poisson a écrit:
Veuillez me pardonner pour cette lapalissade : le Christ n'était peut être pas gai, mais il était tout sauf triste !
C'est certain, la tristesse et la désespérance viennent du malin........ les saints sont toujours joyeux même dans les pires tribulations, c'est la Joie des enfants de Dieu et Jésus est Dieu et Fils de Dieu ! Very Happy
salut Amitiés

Amitiés et Joyeuses Pâques sunny
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:41

Je rajoute : amitiés dans la joie de Pâques
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Lun 25 Avr 2011 - 11:47

Poisson a écrit:
Je rajoute : amitiés dans la joie de Pâques

Oui, amitiés dans la joie de Pâques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 8:52

Bien qu'un mortel ordinaire de la Terre ne puisse espérer atteindre la haute perfection de caractère acquise par Jésus durant son temps d'incarnation, il est entièrement possible à tout croyant mortel de développer une forte personnalité unifiée selon les lignes devenues parfaites de la personnalité de Jésus de Nazareth.

Le trait exceptionnel de la personnalité du Maitre n'était pas tant sa perfection que son harmonie, son exquise unification équilibrée. La présentation la plus efficace de Jésus consiste à suivre l'exemple de celui qui a dit, en faisant un geste vers le Maitre debout devant ses accusations : « Voici l'homme. »

La constante bienveillance de Jésus touchait le coeur des hommes, mais la fermeté de sa force de caractère stupéfiait ceux qui le suivaient. Il était vraiment sincère; il n'y avait rien d'hypocrite en lui. Il était dégagé de toute affectation; il était toujours si agréablement franc. Il ne s'abaissait jamais à prétendre et n'avait jamais recours à la simulation. Il vivait la vérité exactement comme il l'enseignait. Il était la vérité. Il était forcé de proclamer la vérité salvatrice à sa génération, même si sa sincérité causait parfois de la peine. Sa loyauté envers toute vérité était sans réserve.

Le Maitre était pourtant si raisonnable, si accessible et si pratique dans tout son ministère; tous ses plans étaient empreints d'un grand bon sens sanctifié. Il était dégagé de toute tendance fantaisiste, erratique ou excentrique. Il n'était jamais capricieux, fantasque ni hystérique. Tous ses enseignements et tout ce qu'il faisait étaient empreint d'une charmante discrimination associée à un sens extraordinaire de l'à-propos. Le Fils de l'Homme fut toujours une personnalité bien équilibrée. Ses ennemis eux-mêmes lui témoignaient un respect salutaire; ils craignaient même sa présence. Jésus était sans peur. Il débordait d'enthousiasme divin, mais ne devenait jamais fanatique. Il était émotivement actif, mais jamais instable. Il avait de l'imagination, mais était toujours pratique. Il faisait franchement face aux réalités de la vie, mais n'était jamais ennuyeux ni prosaïque. Il était courageux, mais jamais téméraire, prudent, mais jamais lâche. Il était compatissant, mais non sentimental, exceptionnel, mais non excentrique. Il était pieux, mais non bigot. Il était si bien équilibré parce qu'il était si parfaitement unifié.

L'originalité de Jésus n'était étouffée d'aucune façon. Il n'était ni lié par la tradition, ni handicapé par soumission à d'étroites pratiques conventionnelles. Il parlait avec une confiance assurée et enseignait avec une autorité absolue. Mais sa magnifique originalité ne lui faisait pas négliger les perles de vérité contenues dans les enseignements de ses prédécesseurs ou de ses contemporains. Et le plus original de ses enseignements était l'accent mis sur l'amour et la miséricorde, au lieu de la peur et du sacrifice. Jésus avait des vues très larges. Il exhortait ceux qui le suivaient à prêcher l'évangile à tous les peuples. Il était exempt de toute étroitesse de pensée. Son coeur compatissant embrassait toute l'humanité et même un univers. Son invitation était toujours : « Si quelqu'un désire venir, qu'il vienne. »

On a dit à juste titre de Jésus qu' « il avait confiance en Dieu ». En tant qu'homme parmi les hommes, il manifesta la plus sublime confiance envers le Père qui est aux cieux. Il avait confiance en son Père comme un petit enfant a confiance en ses parents terrestres. Sa foi était parfaite, mais jamais présomptueuse. Il importait peu combien la nature pouvait paraître cruelle ou indifférente au bien-être des hommes sur terre, Jésus ne trébucha jamais dans sa foi. Il était immunisé contre les déceptions et insensible aux persécutions. Les échecs apparents ne le touchaient pas. Il aimait les hommes comme des frères et reconnaissait en même temps combien leurs dons innés et leurs qualités acquises étaient différents. « Il allait son chemin, faisant du bien. »

Jésus était une personne exceptionnellement gaie sans être d'un optimisme aveugle ou déraisonnable. Il exhortait en disant constamment : « Ayez bon courage. » Il put maintenir cette attitude confiante à cause de sa foi inébranlable en Dieu et de sa confiance à toute épreuve dans les hommes. Il manifestait toujours une considération touchante à tous les hommes parce qu'il les aimait et croyait en eux, mais il restait toujours fidèle à ses convictions et merveilleusement ferme dans sa dévotion à faire la volonté de son Père. Le Maitre était toujours généreux. Il ne se fatigua jamais de dire qu' « il vaut mieux donner que recevoir. » et « vous avez reçu libéralement, donnez libéralement. » Et cependant, malgré sa générosité illimitée, il ne gaspillait jamais et ne faisait pas d'extravagances. Il enseignait qu'il fallait croire pour recevoir le salut. « Car quiconque cherche recevra. »

Il était direct, mais toujours affable. Il disait : « S'il n'en était pas ainsi, je vous l'aurais dit. » Il était franc, mais toujours amical. Il exprimait clairement son amour des pécheurs et sa haine du péché, mais, dans toute cette étonnante franchise, il était infailliblement équitable. Jésus était toujours de bonne humeur, bien qu'il ait parfois bu largement à la coupe des douleurs humaines. Il faisait front avec intrépidité aux réalités de l'existence, et, cependant, il était rempli d'enthousiasme pour l'évangile du royaume. Mais il contrôlait son enthousiasme, il n'était jamais dominé par lui. Il était consacré sans réserve " aux affaires du Père ". Cet enthousiasme divin amenait ses frères non spirituels à croire qu'il n'avait plus tout son bon sens, mais l'univers qui l'observait l'appréciait comme le modèle de la santé mentale et le modèle de la suprême dévotion du mortel aux critères élevés de la vie spirituelle. Son enthousiasme contrôlé était contagieux et obligeait ses compagnons à partager son divin optimisme.

Cet homme de Galilée n'était pas un homme de douleurs; il avait une âme joyeuse. Il ne cessait de dire : « Réjouissez-vous et soyez plein d'allégresse. » Mais, lorsque le devoir l'exigea, il accepta de traverser courageusement la " vallée de l'ombre de la mort ". Il était heureux et en même temps humble. Son courage n'était égalé que par sa patience. Quand on le pressait d'agir prématurément, il se bornait à répondre : « Mon heure n'est pas encore venue. » Il n'était jamais pressé; son sang-froid était sublime, mais il s'indignait souvent contre le mal et ne tolérait pas le péché. Il fut souvent poussé à résister énergiquement aux tendances contraires au bien-être de ses enfants terrestres, mais son indignation contre le péché ne le conduisit jamais à se mettre en colère contre les pécheurs. Son courage était magnifique, mais n'allait jamais jusqu'à la témérité. Son mot de passe était : « Ne craignez pas. » Sa bravoure était altière et son courage souvent héroïque, mais son courage était empreint de discernement et contrôlé par la raison. C'était le courage né de la foi, et non la témérité d'une présomption aveugle. Il était vraiment brave, mais ne prenait jamais de risques inutiles.

Le Maitre était un modèle de déférence. Dès sa jeunesse, sa prière commençait par : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié. » Il respectait même le culte erroné de ses compagnons, mais cela ne l'empêchait pas d'attaquer des traditions religieuses ni de livrer assaut aux erreurs des croyances humaines. Il révérait la vraie sainteté, mais pouvait s'adresser avec justesse à ses compagnons en leur disant : « Qui d'entre vous me convaincra de péché ? » Jésus était grand parce qu'il était bon, et, cependant, il fraternisait avec les petits enfants. Il était doux et modeste dans sa vie personnelle, et, cependant, il était l'homme rendu parfait d'un univers. Ses compagnons l'appelaient Maitre sans en être priés.

Jésus était la personnalité humaine parfaitement unifiée. Et, aujourd'hui, comme autrefois en Galilée, il continue à unifier l'expérience mortelle et à coordonner les efforts humains. Il unifie la vie, ennoblit le caractère et simplifie l'expérience. Il pénètre le mental humain pour l'élever, le transformer et le transfigurer. Il est littéralement vrai que, « si un homme a le Christ Jésus en lui, il est une nouvelle créature; les anciennes choses sont en train de passer et voici, toutes choses deviennent nouvelles ».

De même la divinité opère dans votre personnalité humaine comme don de l'Esprit divin du Père, comme Esprit de Vérité du Fils et comme Saint-Esprit de l'Esprit de l'Univers. L'Esprit lui-même rend témoignage avec notre esprit que nous sommes les fils de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 9:31

Cher Daniel, connaissant les forum, puis-je vous conseiller (pour être lu) de ne pas mettre des messages de plus de 10 lignes ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 9:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Daniel, connaissant les forum, puis-je vous conseiller (pour être lu) de ne pas mettre des messages de plus de 10 lignes ?

oui s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 10:43

Je pense que toute proportion gardé Jésus avait une relation à la fête semblable à celle que j'ai à la pause café. champagne

Je ne bois pas de café mais cette pause est indispensable à la bonne entente, au recoupement d'informations, à la convivialité. Aussi je suis volontiers mes collègues pour leur payer le café, et je bois un verre d'eau... salut

Je ne pense pas que le Christ buvait beaucoup ni qu'il gloutonnait.
Il participait sans être rabat joie à la bonne ambiance car il aimait se réjouir avec ses frères juifs.

L'aspect "sans être rabat-joie" devrait nous interpeller. pukel
On n'est pas obligé de cautionner le péché par notre présence, mais jusqu’à un certain point il faut aussi être de bonne compagnie afin que nous soyons grec avec les grecs etc... farao

Afin que les cœurs soient toujours bien disposé à l’égard de la parole que nous pourrions avoir un jour à annoncer à nos collègues. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 10:48

Bonjour Fox,

Je vous suis sur le fait que Jésus ne devait pas faire tourner les serviettes et finir saoul sous les tables, mais il est clair qu'il buvait (du vin par exemple), et qu'il n'était pas cul serré, bien au contraire.

Chacun a son image de lui. Je ne peux m'empêcher de penser qu'il était bon vivant, et qu'il aimait les fêtes simples, avec des gens simples (comme on le voit plusieurs fois dans les Evangiles).

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 11:19

J'ai du mal avec le fait qu'il boive à vrai dire, et encore faut il s'accorder sur la teneur du vin de l'époque en alcool...

Le problème de la boisson c'est qu'on perd sa maitrise, même à petite dose, cela désinhibe.
Je trouve cela assez malséant pour le Christ.

Après, on peut se demander si étant parfaitement pur en lui même il n'avait rien de mauvais qui ressortait quand il buvait...

Mais étant humain et ayant à lutter contre la tentation, il est fort peu probable qu'il s'affaiblisse par une consommation un peu excessive de boisson face à l'adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 12:11

Cher Fox, le fait est que nous n'étions pas là, et qui vous avez peut-être raison: le Christ n'était pas obligé de boire pour s'"amuser".

Mais lors des noces, je le vois mal ne pas partager avec les mariés et la famille un verre de vin Very Happy

Mais n'est-ce pas aussi la beauté du christianisme que nous ayons chacun "notre" Jésus?

Amitiés,

Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mar 18 Oct 2011 - 16:36

Bonsoir,

Loup Écossais a écrit:
Citation :
Oui Simon. Il avait une joie divine, mais néanmoins humaine aussi. Et je suis sûr que comme moi, il aurait adoré le Whisky Écossais

Je doute que notre Seigneur Jésus Christ se mette à adorer autre chose que son divin Père :wo

On adore QUE Dieu !
Notre société actuelle est trop pleine d'abus de langage, ne serait-ce pas des pièges subtil ?

Désolé de répondre trop sérieusement à de la plaisanterie mais bon ... Embarassed je ne pouvais pas m'en empêcher ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
hop



Messages : 188
Inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mer 19 Oct 2011 - 4:06

Salut King Kong,

Pour ma part, je n'adhère pas à cette vision du Christ, toujours sourcilleux et moralisateur, cul serré, regardant avec défiance un verre de vin.

Sa force fut d'être au milieu des hommes. Dans les Evangiles, on le voit souvent partager des repas avec de simples gens, participer aux mariages. Le Christ aimait profondément l'Humanité, et dans mon esprit, nuls doutes qu'il partageait les moments de bonheur simples.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mer 19 Oct 2011 - 4:22

Bonjour,
Citation :



Pour ma part, je n'adhère pas à cette vision du Christ, toujours sourcilleux et moralisateur, cul serré, regardant avec défiance un verre de vin.

Sa force fut d'être au milieu des hommes. Dans les Évangiles, on le voit souvent partager des repas avec de simples gens, participer aux mariages. Le Christ aimait profondément l'Humanité, et dans mon esprit, nuls doutes qu'il partageait les moments de bonheur simples.

Ce n'est pas du tout mon propos, beaucoup de personnes autour de moi en ce moment utilisent le terme "adorer" pour n'importe quoi.
Quand je leur en parle, je constate qu'elles le font sans faire attention et qu'elles me remercient de cette remarque.
Je pense que c'est dangereux et je souhaitais juste donner mon avis sur ce point.
Les mots ont un sens ...

Cependant, je ne pense pas que notre Seigneur Jésus Christ, aussi sérieux qu'il se révèle dans les Évangiles, était anti-plaisanterie ;)
Nous sommes donc d'accord.


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Mer 19 Oct 2011 - 4:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mer 19 Oct 2011 - 4:23

hop a écrit:
Salut King Kong,

Pour ma part, je n'adhère pas à cette vision du Christ, toujours sourcilleux et moralisateur, cul serré, regardant avec défiance un verre de vin.

Sa force fut d'être au milieu des hommes. Dans les Evangiles, on le voit souvent partager des repas avec de simples gens, participer aux mariages. Le Christ aimait profondément l'Humanité, et dans mon esprit, nuls doutes qu'il partageait les moments de bonheur simples.

Cordialement,

Je suis aussi de cet avis !

Pourquoi Jésus n'aurait Il pas bu un verre de vin ???

Boire un verre de vin n'est pas un péché, en boire à l'excès est le péché de gourmandise,de faiblesse....
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28032
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mer 19 Oct 2011 - 8:12

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6484
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mer 19 Oct 2011 - 12:29

Loup Ecossais a écrit:
Certes. Mais comme Jésus était profondément honnête, il n'allait pas se cacher pour cuver son vin. Faire la java n'a rien de répréhensible, quand ça n'est pas tous les jours...


Salut Loupécossais,

a mon avis là tu t'égare et pas qu'un peu !!


Jésus dit aux Apôtres " Ma Joie personne ne vous l'enlevra !" ce qui veut dire , pas un événement de ce monde ni du Ciel n’ôtera la Paix la Joie Spirituelle qui viendra en vous par Mon Esprit Saint ; ce qui n'a absolument rien a voir avec une joie de foire et beuverie de ce monde qui le lendemain te demande des comptes sur ton excés de fête (mal de crane, indisgestion, fatigue , voir procés vu tes excés ! quand c'est pas scene de ménage justifiées !)

Jésus n'était pa sun joyeux drille IL EST UN FILS HEUREUX CAR UNIT au PERE DIVIN , mais ne doute pas que Le Christ depuis le jour du péché du Ciel Est profondément triste car LUI Seul sait qui sera sauvé ou pas et là L'Amour Divin ne triche pas IL sait ce qu'est le poids du néant pour les âmes perdues !

prie et demande au Seigneur d'avoir un instant de Vraie Lucidité sur ce qu'est la perte d'une âme et alors tu verras combien Le Seigneur souffre et souffrait en ce monde , car pour Lui notre péché était éttendu sous ses yeux a chaque pas en ce monde !
souffrir ne veut pas dire être désespéré et triste, mais Jésus était profondément malheureux du péché qui frappait son Âme Sainte a chaque instant, nous on peut être joyeux n'importe où vu notre inconséquence, mais pas Le Seigneur !!

regarde le nombres de fois où Jésus se fâche ou élève la voix contre les apôtres , car Il voit bien qu'eux aussi trichent qu'ils peuvent faire l'effort et ne le font pas , comment un ami conscient de cela ne pourrait il pas être peiné puisqu'IL Aime ses amis autant que Lui-Même !

croire que Jésus ai pu faire une java comme tu l'écris , désolé approche Le tu verras qu'IL n'Est pas venu pour cela mais pour porter le péché du monde pas en être le complice ! demande Lui de
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?   Mer 19 Oct 2011 - 13:33

"entre dans la joie de ton seigneur"
"Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète"

_____________________________________

Dans Luc 22,arrivé à Jérusalem Jésus " envoya Pierre et Jean en disant : « Allez nous préparer la pâque, que nous la mangions" et nous savons qu'il y avait du vin prévu.

A Cana Jésus change des dizaines et des dizaines de litres d'eau en vin pour une assemblée vers la fin d'un repas bien arrosé....

« Tout homme sert d'abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, le moins bon.Toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent ! » B. Jérusalem

"et lui dit: Tout homme sert le bon vin le premier, et puis le moindre, après qu'on a bien bu; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant." B. Darby

Ce qui prouve que le vin de l'époque faisait son effet....
Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus était-il joyeux et aimait-il la fête ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Ramadhan!
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» Joyeux anniversaire
» Joyeux aniverssaire Chatman
» et si c'était vrai....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: