DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les représentations bibliques de la création du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 09:59

Bonjour,
Pour préparer un cours sur le darwinisme et le créationnisme à des élèves de 15 ans, j'essaie de rassembler les différents modèles bibliques de création du monde. J'en distinguerais trois ou quatre, mais j'attends vos lumières pour corriger ou compléter ce schéma:

1. Création à partir du néant: c'est ce qu'écrit II Mac. 7, 28 (notion à distinguer de la notion philosophique grecque d'émanation)

2. Création comme organisation du chaos, grâce à la parole: c'est le sens du récit de Gn. 1, qui est une démythisation d'un mythe de création originel à la suite d'un combat du dieu avec un monstre primordial (Tiamat / Léviathan-dragon / Rahab), dont il existe des échos ailleurs dans la Bible: Job 3:8; Is. 51:99; Ps. 104:7.26; Apoc. 12:3; etc.; la terre, reliée au ciel par l'axe du temple terrestre/céleste, se tient sur des colonnes au milieu d'un océan hostile. Elle est stable, immobile, statique. Création à partir de l'eau (= 2), pour donner une limite à l'envahissement de l'eau, comme dans le récit de Noé. Exode 40, l'inauguration du temple, est le complément historique de ce mythe.

3. Création comme fabrication à partir de la terre (adamah) par un dieu-potier-agriculteur: Gn. 2-3 (dont la suite est dans l'histoire de Caïn et Abel, la tour de Babel, etc.); la terre se défriche, s'invente, la création est un processus qui se continue. L'homme (mâle) est à l'image de Dieu qui le lui rend bien.

4. Dans le Nouveau Testament: création dans le Fils, par le Fils, avec le Fils, reprenant la théologie de la Sagesse de Sir. 24, Prov. 8, Sg. 9. Cette théologie sapientielle est une théologie de Dieu femme, mère, épouse (à voir).
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 10:57

La Croix, peut-être ?

Axe horizontal ( l'humain, le monde, la création ... ) porté sur un axe vertical ( action de Dieu, de sa divinité - le haut - vers le bas ) .... à développer.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 16:22

Je ne vois pas comment faire de la croix un symbole de création. Il y a, par contre, dans les mythes de création, le symbole de l'arbre cosmique et il y a des traditions chrétiennes qui relient la croix à cette mythologie. Mais cela ne constitue pas un modèle différent de ceux que j'ai essayés de distinguer.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 17:43

Ca me parait très mystique ton histoire, tu es sûr de vouloir présenter cela à des adolescents de 15 ans ?
Je pense qu'il faut s'en tenir aux faits tels qu'ils sont rapportés par la bible et à leur différentes lectures:

Par exemple:
La création ne s'est pas faite en 7 jours mais peut être en 7 périodes (plus longue qu'un jour terrestre)
ou
L'histoire de la création a été raconté à l'homme; chaque jour une partie de l'histoire, le soir venait, l'homme dormait, et le lendemain l'histoire continuait. (-il y eu un soir, il y eut un matin...)
etc ...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 18:40

scholasate a écrit:
Bonjour,
Pour préparer un cours sur le darwinisme et le créationnisme à des élèves de 15 ans, j'essaie de rassembler les différents modèles bibliques de création du monde. J'en distinguerais trois ou quatre, mais j'attends vos lumières pour corriger ou compléter ce schéma:



A mon sens, il faut surtout expliquer que Darwin et la Bible ne répondent pas au même questions.

Le Darwinisme s'efforce de définir Loi immuable permettant d'expliquer l'évolution des espèces.

La Génèse présente le rapport entre l'Etre incrée et sa conséquence, la création.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 19:44

La science confirme La Bible sur un sujet souvent décrié par ceux qui rejettent La Bible qui est : la création de la lumière avant la création du soleil par Dieu.

Genèse 1:3-5
Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.
Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

La lumière est donc créée en premier

Genèse 1:16-19
Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.
Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,
pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.
Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

Puis le soleil, la lune et les étoiles après !

Malgré les nombreuses erreurs des scientifiques notamment sur les datations de l'univers, une découverte scientifique de leur part montre bien que La Bible a des millénaires d'avance sur la science actuelle, normal, car La Bible Est La Parole de Dieu et en voici la preuve éclatante !

Une lumière nommée la lumière primordiale que l’astrophysique contemporaine a découvert récemment : l’énergie primordiale de l'univers était d’abord majoritairement sous forme de rayonnement avant que les étoiles ne soient créées. L'espace n'était pas noir comme aujourd'hui, mais lumineux. Donc pour la physique, la lumière a bien précédé les étoiles.


Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 21:24

Fox77 a écrit:
Ca me parait très mystique ton histoire, tu es sûr de vouloir présenter cela à des adolescents de 15 ans ?
Je pense qu'il faut s'en tenir aux faits tels qu'ils sont rapportés par la bible et à leur différentes lectures:

Par exemple:
La création ne s'est pas faite en 7 jours mais peut être en 7 périodes (plus longue qu'un jour terrestre)
ou
L'histoire de la création a été raconté à l'homme; chaque jour une partie de l'histoire, le soir venait, l'homme dormait, et le lendemain l'histoire continuait. (-il y eu un soir, il y eut un matin...)
etc ...
Votre première lecture est concordiste, votre seconde est historicisante, dans les deux cas vous passez à côté du texte. Il faut commencer par lire ce qui est écrit et identifier le "genre littéraire". Après, chacun peut interpréter comme il veut.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 21:26

Mister be a écrit:
La science confirme La Bible sur un sujet souvent décrié par ceux qui rejettent La Bible qui est : la création de la lumière avant la création du soleil par Dieu.

Genèse 1:3-5
Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.
Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

La lumière est donc créée en premier

Genèse 1:16-19
Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.
Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,
pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.
Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

Puis le soleil, la lune et les étoiles après !

Malgré les nombreuses erreurs des scientifiques notamment sur les datations de l'univers, une découverte scientifique de leur part montre bien que La Bible a des millénaires d'avance sur la science actuelle, normal, car La Bible Est La Parole de Dieu et en voici la preuve éclatante !

Une lumière nommée la lumière primordiale que l’astrophysique contemporaine a découvert récemment : l’énergie primordiale de l'univers était d’abord majoritairement sous forme de rayonnement avant que les étoiles ne soient créées. L'espace n'était pas noir comme aujourd'hui, mais lumineux. Donc pour la physique, la lumière a bien précédé les étoiles.



Et comment il y a-t-il des jours sans soleil ?

La Bible n'est pas un livre de science.

C'est triste de voir des gens qui rabaissent la Bible au niveau de la science.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 21:50

scholasate a écrit:
Bonjour,
Pour préparer un cours sur le darwinisme et le créationnisme à des élèves de 15 ans, j'essaie de rassembler les différents modèles bibliques de création du monde. J'en distinguerais trois ou quatre, mais j'attends vos lumières pour corriger ou compléter ce schéma:

1. Création à partir du néant: c'est ce qu'écrit II Mac. 7, 28 (notion à distinguer de la notion philosophique grecque d'émanation)

2. Création comme organisation du chaos, grâce à la parole: c'est le sens du récit de Gn. 1, qui est une démythisation d'un mythe de création originel à la suite d'un combat du dieu avec un monstre primordial (Tiamat / Léviathan-dragon / Rahab), dont il existe des échos ailleurs dans la Bible: Job 3:8; Is. 51:99; Ps. 104:7.26; Apoc. 12:3; etc.; la terre, reliée au ciel par l'axe du temple terrestre/céleste, se tient sur des colonnes au milieu d'un océan hostile. Elle est stable, immobile, statique. Création à partir de l'eau (= 2), pour donner une limite à l'envahissement de l'eau, comme dans le récit de Noé. Exode 40, l'inauguration du temple, est le complément historique de ce mythe.

3. Création comme fabrication à partir de la terre (adamah) par un dieu-potier-agriculteur: Gn. 2-3 (dont la suite est dans l'histoire de Caïn et Abel, la tour de Babel, etc.); la terre se défriche, s'invente, la création est un processus qui se continue. L'homme (mâle) est à l'image de Dieu qui le lui rend bien.

4. Dans le Nouveau Testament: création dans le Fils, par le Fils, avec le Fils, reprenant la théologie de la Sagesse de Sir. 24, Prov. 8, Sg. 9. Cette théologie sapientielle est une théologie de Dieu femme, mère, épouse (à voir).

Cher scholasate, Ces 4 aspect sont complémentaires; Ils indique Dieu créa par sa parole (Son Verbe), sans se servir d'aucune matière préexistante (ex Nihilo). Puis il organisa la matière primitive (le chaos) en vue de l'apparition de l'homme qui fuit son but et son chef d'oeuvre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 22:05

SJA a écrit:
Mister be a écrit:
La science confirme La Bible sur un sujet souvent décrié par ceux qui rejettent La Bible qui est : la création de la lumière avant la création du soleil par Dieu.

Genèse 1:3-5
Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.
Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

La lumière est donc créée en premier

Genèse 1:16-19
Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.
Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,
pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.
Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

Puis le soleil, la lune et les étoiles après !

Malgré les nombreuses erreurs des scientifiques notamment sur les datations de l'univers, une découverte scientifique de leur part montre bien que La Bible a des millénaires d'avance sur la science actuelle, normal, car La Bible Est La Parole de Dieu et en voici la preuve éclatante !

Une lumière nommée la lumière primordiale que l’astrophysique contemporaine a découvert récemment : l’énergie primordiale de l'univers était d’abord majoritairement sous forme de rayonnement avant que les étoiles ne soient créées. L'espace n'était pas noir comme aujourd'hui, mais lumineux. Donc pour la physique, la lumière a bien précédé les étoiles.



Et comment il y a-t-il des jours sans soleil ?

La Bible n'est pas un livre de science.

C'est triste de voir des gens qui rabaissent la Bible au niveau de la science.

La lumière du big bang n'a-t-elle pas précédé la création du Soleil ? Le rayonnement fossile est le résidu de cette lumière primordiale, qui devait être incroyablement plus lumineuse que la lumière du Soleil !
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 22:50

SJA a écrit:

A mon sens, il faut surtout expliquer que Darwin et la Bible ne répondent pas au même questions.

Le Darwinisme s'efforce de définir Loi immuable permettant d'expliquer l'évolution des espèces.

La Génèse présente le rapport entre l'Etre incrée et sa conséquence, la création.

Je dirais plutôt que Darwin et la Bible répondent à la même question: d'où vient la vie (du hasard / de Dieu), mais ils lui donnent une réponse qu'il n'est pas évident de concilier à première vue: la vie étant apparue, pour le premier les organismes évoluent en fonction de leur milieu, qui sélectionne les mieux adaptés qui sont donc dépourvus de toute liberté, pour la seconde en fonction d'un but, d'une finalité, d'une intention. Pour l'un l'évolution est guidée par des mécanismes purement matériels, pour l'autre elle est guidée par un principe spirituel.
En réalité, la sélection naturelle n'est pas incompatible avec un principe spirituel, car il y a, à un moment donné dans l'évolution, des sauts qualitatifs, comme l'apparition de la première bactérie, ou des premiers organismes qui se nourrissent, puis qui se reproduisent de manière sexuée, et qui sortent de l'océan, et qui produisent du lait, etc. Le pur hasard des mutations génétiques ne suffit pas expliquer ces sauts qualitatifs.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 23:00

Mister be a écrit:
La science confirme La Bible sur un sujet souvent décrié par ceux qui rejettent La Bible qui est : la création de la lumière avant la création du soleil par Dieu.

Il me semble que cette "concordance" que vous évoquez n'est pas à proprement parler du concordisme, cherchant dans les moindres détails du texte biblique des confirmations aux avancées scientifiques. Il s'agit peut-être de ce que la scolastique appelait les "vestiges de Dieu". Par une sorte d'humour sacré, les textes mythiques de la Bible concorde avec la vérité scientifique (la terre ferme primitive n'était-elle pas un seul continent comme le laisse entendre l'oeuvre du 3e jour; les mammifères ne sont-ils pas postérieurs aux reptiles; l'homme aux autres animaux qui l'entourent ?). Mais l'intention du texte n'est pas là, c'est comme une coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Lun 28 Mar 2011, 23:39

[quote="SJA"
Et comment il y a-t-il des jours sans soleil ?

La Bible n'est pas un livre de science.

C'est triste de voir des gens qui rabaissent la Bible au niveau de la science.[/quote]

Cher SJA,
Le D.ieu auquel je crois est le D.ieu de la science et le D.ieu de la religion!
Il y a des rapports entre la cosmologie et la Bible : "La Genèse et le Big-Bang", "La Science de D.ieu" et "La face cachée de D.ieu"...

Premier type de questions : Y a-t-il eu un commencement à l'Univers ?
En 1959, les 2/3 des scientifiques américains pensaient que l'Univers n'était pas parti d'un point "0". Pour eux, l'Univers était éternel ; réitérant ainsi les 2 400 ans d'enseignement de Platon et Aristote.

C'est seulement en 1965, avec les découvertes de Penzias et Wilson que les idées ont commencé à changer.La Science a alors découvert l'écho de notre création et de ce fait a validé la première phrase de la Bible.

Oui il y a eu un commencement (Genèse 1 : 1) à notre Univers. S'il était nécessaire d'ailleurs d'apporter une preuve scientifique à cet état de fait, il faut remarquer qu'il y a 15 milliards d'années, le Temps / l'Espace / la Matière et les lois de la nature ont été à l'origine de notre Univers et lui ont permis de sortir du néant.

" Comment peut-on prouver que le monde (l'Univers ) a un Créateur ? "

C'est simple - Si on voit un livre imprimé ayant un certain nombre de pages, on aura la certitude que celui-ci a été conçu par un homme doué de discernement, qui en a choisi les mots et l'a fait éditer. Vous n'imaginerez pas qu'il puisse n'y avoir là qu'un hasard, qu'une bouteille d'encre ait été versée sur un papier et que les mots lignes et pages se soient formés d'eux-mêmes afin de constituer la présentation rationnelle d'un concept.

Combien plus en est-il pour l'Univers, qui a une organisation merveilleuse, des milliards de fois plus qu'un livre comptant quelques pages !

Il est évident, au demeurant, que nous n'avons pas assisté à la création du Monde ; cependant rien ne nous empêche de réfléchir, ni de la commenter ; cela n'aura pas d'incidence sur la Hala'ha.

La Torah fut l'architecte de Hachem lors de la création du monde car selon les Sages au début du Midrach Béréchit Rabba (" Il consultait la Torah et créait les mondes " ; d'après le Zohar (Tome 2) " Il observa la Torah et créa le monde " (Ceci incluant bien sûr l'enchaînement des mondes depuis le plus élevé et donc le plus matériel !). Il faut bien comprendre que les récits de la Torah ne font pas uniquement référence à notre monde. La Genèse (Béréchit) commence par " Au commencement D.ieu créa le ciel et la Terre " et la 'Hassidouth rapporte que ce sont les Sefirot dans le monde le plus élevé - celui de l'ATSILOUT - ( Zohar Tome 1 p 30b et 31 b)

Cependant de nombreux textes et commentaires de la Torah envisagent uniquement l'aspect spirituel des Mondes. C'est le cas de l'anthropomorphisme " La main de D.ieu " ; " l'œil de D .ieu … "

D'autres textes font référence à ce qui est matériel ou tout au moins aux modes inférieurs . On- nous parle de la notion d'INTERDIT : " C'est seulement sur la Terre qu'existe le mauvais penchant " (Traité Chabbath 89 a) et " Rien d'impur ne tombe du Ciel " ! (Traité Sanhédrin 59 b)

Ne peut-on pas raisonnablement penser que l'Histoire cachée commence au premier verset de Béréchit ?

Pas de témoin, pas de document pour nous raconter ce qui s'est passé quand " D.ieu créa le Ciel et la Terre " ; rien si ce n'est la Torah que les générations cherchent à déchiffrer avec les clés qu'elles ne cessent de se donner (Codes de la Torah ….)

Au premier degré, on pourrait dire que l'Histoire cachée s'identifie à l'Histoire révélée. Le voilement, c'est ici la condition historique de l'Humanité, soumise à la Loi de Dieu et au règne des apparences !

Ces apparences, c'est l'Univers des phénomènes dans l'ordre de la Nature et de la Cité ; pouvant avoir une double lecture symbolique et scientifique ! La première fut immédiate ; la seconde fut lente à démarrer : Elle supposa un esprit, une méthode (critique et expérimentale) une technique (instruments de plus en plus performants) et des archives.

Des sciences Naturelles on est donc passé aux sciences morales et politiques et de l'histoire naturelle à l'Histoire tout court, qui décrit celle des hommes en société " la Civilisation " .

Est venu le jour où la religion est apparue et a été comprise comme l'œuvre des Hommes. A la théologie se sont opposées les " Sciences Religieuses " et à la lecture des Parachiots- l'histoire des religions. La morale de cette histoire, c'est que rien n'échappe à l'histoire et à ses méthodes et que tout, finalement, peut devenir un objet de Science !

En ce début du XXIème siècle, une large réflexion s'est engagée sur la Science et l'Histoire : Elle est en train d'aboutir sur la notion d'histoire cachée et sur un problème fondamental : Que se passe-t-il quand les religions de l'Histoire sont soumises à l'Histoire des Religions ?

La Torah n'a jamais eu la prétention de tout dire , elle garde ses plages de discrétion notamment en ce qui concerne le " message messianique " !


Comment le monde a-t-il pu être créé en six jours ?
Le premier chapitre de Béréchit raconte, jour après jour, les principaux évènements des 6 jours de la Création. Mais le soleil n'est apparu que le 4ème jour (on se rappellera ici que la lumière initiale était Céleste et qu'elle est réservée aux Tsaddikim ; (les hommes ne reçurent en compensation de la Faute, que la lumière solaire ) ! Tous les Sages nous disent que le terme " Jour " se réfère à un laps de temps, et cette unité de temps est 24 heures, indépendamment du fait qu'il y ait (ou non) le soleil.

De ces 6 jours, les Sages rapportent " ils ne furent pas plus longs que 6 jours d'une semaine de travail, mais ces 6 jours contenaient toute l'histoire et tous les secrets de l'Univers. "

Ces jours incluent en fait, des " âges ". Néanmoins, c'est ce que nous lisons 2 fois dans la Torah " Voici les générations des Cieux et de la terre, lorsqu'ils furent créés, le jour où D.ieu fit la terre et les Cieux " (Genèse 2 : 4) et aussi " Voici le livre des générations d'Adam. Le jour où D.ieu créa Adam " (Genèse 5 : 1)

Les travaux d'Einstein ont essayé de comprendre comment les " âges " peuvent se concentrer dans un seul jour.Scientifiquement parlant, il nous faut faire appel aux théories et travaux d'Einstein pour essayer de comprendre comment les " âges " peuvent se concentrer dans un seul jour.
Les Lois de la Relativité nous introduisent une notion de temps différente ; pour cette théorie, le flux du temps varie selon l'endroit de l'Univers où l'on se trouve - paradoxe des jumeaux - (où Einstein s'était d'abord trompé) et paradoxe du train qui montra que la simultanéité n'est pas un concept absolu.

Cette théorie d'Einstein nous montre, en fait, que l'ordre des évènements dépend du référentiel du système de référence, de l'observateur. Ceci peut s'appliquer aux 6 jours de la Création, les Sciences ne veulent pas nous parler de 6 jours mais de milliards d'années, tout dépend de quelle période de temps nous nous entretenons.

Faisons un Flash-back, étudions donc l'histoire de l'Univers. De notre point de vue, on constate que des milliards d'années se sont écoulées depuis le commencement, pourtant nos Sages nous ont appris que la Bible nous relate les 6 jours de la Création depuis le commencement.

La question qui se pose alors est comment nos générations se situent dans ces 6 jours ?

L'Univers dans lequel nous vivons n'est pas inerte. Il est en expansion, or il faut savoir que depuis quelques années, l'Univers nous semble plus jeune que les étoiles les plus âgées, ce qui est inconcevable !

A la surprise de la plupart des scientifiques, le satellite Hipparcos a permis de résoudre le paradoxe de l'âge de l'Univers. Mais ce paradoxe est-il résolu ?

Notre Univers est donc en expansion, les galaxies s'éloignent les unes des autres.

En étudiant la vitesse d'éloignement des galaxies, le taux de décélération et les distances qui nous séparent des galaxies, on peut déduire l'âge de l'Univers. Alors que la vitesse d'éloignement est une constante fiable, c'est le Big-Bang qui a donné à la matière l'impulsion, qui est, pour les scientifiques, à l'origine de l'expansion de l'Univers. Les galaxies continuent alors sur leur lancée et donc ne peuvent que ralentir sous l'effet de la gravité.

Les Scientifiques sont en fait divisés en deux clans, les tenants d'un Univers jeune qui cherchent l'erreur dans la théorie de l'évolution des étoiles et les partisans d'un Univers vieux qui refusent de mettre en jeu une théorie établie et qui considèrent l'erreur dans l'évaluation des distances intergalactiques.

Enfin, depuis Hipparcos (1997), les scientifiques ont eu avec certitude les mesures exactes intergalactiques et cela a été une grande stupéfaction car l'Univers est plus grand que prévu et de ce fait son âge est passé à 13 Milliards d'années !

Nous ne parlerons pas ici des théories abstraites de l'Univers, qu'il nous soit permis cependant de parler de la Constante Cosmologique.

En effet, que ce soit la théorie ou l'observation, les conclusions des savants convergent : Hipparcos n'a fait que confirmer le problème de la résolution de l'âge de l'Univers en nous montrant que les distances intra galactiques sont trop faibles. Donc, seul la constante cosmologique peut venir au secours de la cohérence de l'Univers. Ce paramètre ne peut pas être qu'une abstraction mathématique, il a forcément une signification réelle. Cette constante est un leurre mathématique introduit par Albert Einstein dans les équations de la relativité, car sa théorie décrivait un Univers en mouvement qui ne correspondait pas à sa conception d'un Univers stationnaire. Quand Edwin Hubble découvrit que l'Univers était en expansion, Einstein reconnut sa grande erreur. Cependant, depuis que les instruments de mesure sont de plus en plus précis, la constante cosmologique est redevenue " à la mode ".

A l'opposé la direction de l'observation, vers l'infiniment grand ou petit, elle est limitée ; notre vision vient toujours heurter sur un horizon qui semble marquer la limite de l'Univers donc l'Univers n'est pas infini, il ressemble à un Kelli compris entre l'infiniment grand et l'infiniment petit. Cet espace déterminé est délimité par l'horizon cosmologique du côté de l'infiniment grand et l'horizon quantique du côté de l'infiniment petit. Au delà de ces 2 horizons, l'espace n'existe pas. L'espace déterminé s'agrandit (Expansion), ainsi l'Univers s'étend à la fois vers l'infiniment grand et l'infiniment petit : C'est la Symétrie de l'expansion.

Aujourd'hui on considère que le paradoxe de l'âge de l'Univers est résolu par la variabilité de la vitesse d'écoulement du flux du temps, c'est une conséquence de la symétrie de l'expansion ; or ladite symétrie vient " au secours " de l'Univers à chaque fois qu'un problème se pose. C'est très beau pour être vrai !

A moins peut-être que la Torah nous propose une explication de ces six journées il y a 3 300 ans.

Genèse et Science ne sont pas antinomiques, elles utilisent seulement un système de références différent ; quant aux récentes découvertes scientifiques, notamment en ce qui concerne les limites de l'Univers, la Torah les avait sans doute déjà envisagées :" Tu peux entrer dans le Saint des Saints chaque fois que tu veux Me parler, lui dit Hachem. Chaque fois que tu entreras en ayant le désir d'écouter Ma parole, Ma voix venant de l'espace situé entre les deux Kérouvim s'adressera à Toi ." (Torat Cohanim - A'harei Mot)


La Bible a-t-elle occulté l'évolution ?
La Bible est très consciente de l'Evolution, cependant il faut avouer qu'elle ne s'intéresse pas vraiment aux détails du processus. Toute l'évolution animale tient en sept versets :

a - D.ieu dit " Que les eaux fourmillent d'une multitude d'êtres vivants, rampants et que les oiseaux volent sur la terre à travers le firmament du Ciel ". (Genèse 1 : 20)

b - D.ieu créa les énormes cétacés et tous les êtres vivants qui rampent, dont pullulent les eaux, selon leur espèce, et tout ce qui vole (au moyen) d'ailes selon leur espèce. D.ieu vit que (c'était bien). (Genèse 1 : 21)

c - D.ieu les bénit en disant " fructifiez et multipliez-vous et remplissez les eaux dans les mers et que les oiseaux se multiplient sur la terre ".

d - " Il fut soir, il fut matin : cinquième jour ".

e - D.ieu dit " Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bétail et reptiles et bêtes sauvages de la terre selon leur espèce et ce fut ainsi " (Genèse 1 : 24).

f - " D.ieu créa les animaux sauvages de la terre selon leur espèce ; et le bétail selon son espèce et tout ce qui se trouve sur le sol selon leur espèce. Et D.ieu vit que (c'était) bien " (Genèse 1. 25)

g - D.ieu dit " Faisons l'homme à Notre image, à Notre ressemblance et qu'il domine les poissons de la mer et les oiseaux du ciel et sur le bétail et sur toute la terre.
Et sur tout (être) rampant qui rampe sur la Terre " (Genèse 1 : 26).

Paléontologiquement parlant , c'est le message que nous délivrent les fossiles, la seule différence réside dans le fait que cette science nous donne une profusion de détails.

Pour la paléontologie moderne, la vie serait apparue sur Terre il y a environ 3,8 milliards d'années.

Les modifications simultanées de la biosphère et de l'atmosphère ont conduit à une diversification des formes de vie.

Le Cambrien situé au milieu de l'ère primaire, il y a 540 Millions d'années a été un " laboratoire " de l'évolution des formes vivantes. C'est dans les schistes de Burgess (Canada) datés du Cambrien moyen que l'on a découvert un grand nombre de fossiles d'invertébrés en bonne conservation, les images synthèse ont fait le reste. La crise qui survint au Premien détruisit 90 % de ces formes de vie !

Alors, à part la fallacieuse théorie Darwiniste de l'évolution des espèces, ne peut-on pas penser que quelque chose " d'exotique " s'est produit pour aboutir à la vie telle que nous la connaissons aujourd'hui ?


Si D.ieu est aussi miséricordieux et omnipotent, pourquoi des choses mauvaises arrivent-elles aux gens biens ?
C'est vrai, D.ieu est tout cela et plus encore. " L'Eternel passa devant lui et proclama : Eternel, Eternel, D.ieu clément et miséricordieux, lent à la colère abondant en bienveillance et vérité ". (Exode 54 : 6) Les Commentaires de Rachi sur ce verset nous apprennent que D.ieu rallonge le temps avant de se mettre en colère et ne se hâte pas de punir ; peut-être (le pêcheur se repentira-t-il).

De la même façon, à la fin des six jours de création, on nous dit " D.ieu vit tout ce qu'Il avait fait : et voici (c'était) très bien ". Pas juste bien mais très bien.

De même, nous pouvons constater malheureusement que si les choses graves arrivent à des gens biens, ceci est compatible avec le rôle de D.ieu.De même, nous pouvons constater malheureusement que si les choses graves arrivent à des gens biens, ceci est compatible avec le rôle de D.ieu.

Au chapitre IV, Caïn tua Abel. Au regard de la Bible, Abel était le bon bougre or D.ieu avait la capacité de prévenir le meurtre et il ne fit rien (Isaïe 45 : 7)

" Je forme la lumière et crée des ténèbres ; j'établis la paix et suis l'auteur du mal, Moi l'Eternel, je fais tout cela ". Que doit-on en tirer, simplement que tout ce que fait D.ieu est pour le Tov (bon) et que tout dans notre Univers matériel est en équilibre instable. La définition biblique de la Création est le retrait partiel de la présence de D.ieu (Tsimtsoum); D.ieu a crée le Ciel et la Terre ainsi que les Lois de la nature ; puis il a laissé la nature prendre son " envol ". Cependant, tout ceci n'est qu'une infime partie du plan divin.

" J'appelle à témoin contre vous aujourd'hui les Cieux et la Terre ; ce sont la vie et la mort afin que tu vives toi et ta descendance " (Deutéronome 30 :19).

Rachi, dans son commentaire sur la Torah nous explique que, quand nous arrivera le malheur, le ciel et la terre seront témoins que D.ieu nous avait averti ; c'est-à-dire que le ciel et la terre n'ont pas changé depuis la Création par contre vous, si vous êtes méritants, vous serez récompensés. Et si vous pêchez, vous recevrez un châtiment donc à plus forte raison, vous devez obéir à D.ieu.

Si l'espèce humaine dispose vraiment du libre arbitre, le monde restera naturel et de ce fait un tel monde créera des radiations qui engendreront des mutations et des tremblements de terre qui anéantiront l'innocence.


Si D.ieu connaît le futur, comment pouvons-nous disposer du libre arbitre ?
D.ieu connaît la fin. D.ieu connaît le futur mais celui-ci ne doit pas être considéré comme un futur figé. " D.ieu règne, D.ieu a régné, D.ieu régnera " (Prière du matin).

D.ieu a crée le temps et D.ieu est hors du temps. D.ieu est omniprésent dans chaque chose.

Les 4 lettres du nom de D.ieu Y/H/V/H sont formées par les lettres qui, en hébreu, signifient " J'étais, Je suis, Je Serai (dans le même instant) " comme cela nous est expliqué dans Rayâ Mehemna (partie ésotérique du Zohar) où l'on nous montre que D.ieu transcende le temps, c'est-à-dire que D.ieu est en bas, sur la Terre exactement comme en haut dans les Cieux. (Likoutei Amarine. Tome 2).

Pour notre part, nous vivons aujourd'hui et dans un espace à trois dimensions, aussi la notion du futur est intangible !

Les Lois de la Relativité nous ont montré que la vitesse de la lumière physique est une constante invariable.

A notre niveau et avec notre perception, le voyage de la lumière dure 8 minutes entre le soleil et la terre mais si nous pouvions voyager à la vitesse de la lumière (300 000 km à la seconde), le voyage durerait 0 seconde.

Ici sur terre ces 8 minutes nous permettent de varier nos activités ; si nous acceptons l'hypothèse précédente, le début et la fin de l'Univers sont simultanés !

C'est pour cela que D.ieu connaît la fin de l'Univers comme le commencement.

" Moi Y/H/V/H, Je n'ai pas changé " (Mala'hie 3 : 6) signifie que D.ieu n'a subi aucun changement ; il existait seul avant la Création et il est seul après.
Aussi la science et la religion ne doivent pas être antinomiques mais s'étayer mutuellement
Merci d'avoir eu la patience de me lire
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 00:52

Intéressant, même si je n'ai pas tout saisi. Smile

C'est vrai que la science et la religion ne s'opposent pas mais se tiennent ensemble pour découvrir la vérité.

Je ne sais pas si tu comprends l'anglais mais voici une entrevue avec un astronome américain, pour qui on peut être scientifique et croyant.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 07:35

Je n'ai pas compris le paradoxe de l'univers et pourquoi le satelitte Hipparchos y a mis fin.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 10:08

scholasate a écrit:
Je n'ai pas compris le paradoxe de l'univers et pourquoi le satelitte Hipparchos y a mis fin.

Je fais allusion au paradoxe d'Olbers
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_d'Olbers

http://translate.google.be/translate?hl=fr&sl=en&u=http://server5.sky-map.org/starview%3Fobject_type%3D1%26object_id%3D1107%26object_name%3DHD%2B25705%26locale%3DEN&ei=DpKRTdT9FYugOuvn4Y8B&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=6&ved=0CFQQ7gEwBQ&prev=/search%3Fq%3Dhippercos%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4SKPT_frBE398BE398%26prmd%3Divns

Mais là pour être plus compréhensif je demande de l'aide à l'équipe!
Il n'y a pas un astro physicien parmi nous?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 11:22

Mister be a écrit:

Il n'y a pas un astro physicien parmi nous?

Sérieusement, Mister Be, crois-tu qu'un astrophysicien a le temps de venir s'entretenir ici? Déjà qu'il n'y a pas de prêtre... même périodiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 12:03

Ou quelqu'un qui puisse expliquer clairement le calcul de l'âge de l'Univers, le paradoxe de Olders et de Fermi et ce que nous apporte le satellite hippercos car ce que je concois,j'ai toujours un mal fou à expliquer et à me faire comprendre

Je peux juste dire que avec Newton on n'était qu'observateur mais avec Einstein on est devenu acteur de la création
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12002
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 14:33

Il faut etre aveugle pour ne pas voir que le recit de la creation et la science correspondent sur à peu près tout.
1) D'abord la lumière : comment celui qui a écrit la Bible savait qu'il y eut un temps ou il n'y avait pas de lumière?
2) Il y a eu un début, ce qui n'est pas évident a priori
3) La terre était recouverte d'eau : comment celui qui a écrit la Bible le savait il?
4) La création des plantes, animaux, hommes est dans le bon ordre.
5) La séparation des eaux : c'est correct.

Il ne reste que le soleil et les étoiles au 3-ème jour qui ne va pas. Mais cela indique clairement que les jours de la création dans la Bible ne sont pas des jours solaires.

Alors ne venez pas dire que Science et foi sont incompatible. C'est le contraire : la science soutient la foi.

alors, ne venez pas dire que l'Eglise ne doit pas se méler de science. Sinon comment celui qui a écrit la création savait cela? Il est évident que cela veut dire quelque chose. L'Eglise ne doit pas avoir peur de la révélation, ni se s'occuper (avec prudence) de science.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 15:26

thumleft
RenéMatheux a écrit:
Il faut etre aveugle pour ne pas voir que le recit de la creation et la science correspondent sur à peu près tout.
1) D'abord la lumière : comment celui qui a écrit la Bible savait qu'il y eut un temps ou il n'y avait pas de lumière?
2) Il y a eu un début, ce qui n'est pas évident a priori
3) La terre était recouverte d'eau : comment celui qui a écrit la Bible le savait il?
4) La création des plantes, animaux, hommes est dans le bon ordre.
5) La séparation des eaux : c'est correct.

Il ne reste que le soleil et les étoiles au 3-ème jour qui ne va pas. Mais cela indique clairement que les jours de la création dans la Bible ne sont pas des jours solaires.

Alors ne venez pas dire que Science et foi sont incompatible. C'est le contraire : la science soutient la foi.

alors, ne venez pas dire que l'Eglise ne doit pas se méler de science. Sinon comment celui qui a écrit la création savait cela? Il est évident que cela veut dire quelque chose. L'Eglise ne doit pas avoir peur de la révélation, ni se s'occuper (avec prudence) de science.
Thumright L'une doit étayer l'autre!
Il ne faut pas avoir peur de la science ou que la science explique des pans entiers de la Bible!
La science dit le comment et la Bible le pourquoi !Les deux sont complémentaires!Sauf qu'il ne faut pas faire de la science une religion et de la religion une science
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les représentations bibliques de la création du monde   Mar 29 Mar 2011, 17:31

Mister be a écrit:
thumleft
RenéMatheux a écrit:
Il faut etre aveugle pour ne pas voir que le recit de la creation et la science correspondent sur à peu près tout.
1) D'abord la lumière : comment celui qui a écrit la Bible savait qu'il y eut un temps ou il n'y avait pas de lumière?
2) Il y a eu un début, ce qui n'est pas évident a priori
3) La terre était recouverte d'eau : comment celui qui a écrit la Bible le savait il?
4) La création des plantes, animaux, hommes est dans le bon ordre.
5) La séparation des eaux : c'est correct.

Il ne reste que le soleil et les étoiles au 3-ème jour qui ne va pas. Mais cela indique clairement que les jours de la création dans la Bible ne sont pas des jours solaires.

Alors ne venez pas dire que Science et foi sont incompatible. C'est le contraire : la science soutient la foi.

alors, ne venez pas dire que l'Eglise ne doit pas se méler de science. Sinon comment celui qui a écrit la création savait cela? Il est évident que cela veut dire quelque chose. L'Eglise ne doit pas avoir peur de la révélation, ni se s'occuper (avec prudence) de science.
Thumright L'une doit étayer l'autre!
Il ne faut pas avoir peur de la science ou que la science explique des pans entiers de la Bible!
La science dit le comment et la Bible le pourquoi !Les deux sont complémentaires!Sauf qu'il ne faut pas faire de la science une religion et de la religion une science

salut

"La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle." - Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
 
Les représentations bibliques de la création du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les représentations bibliques de la création du monde
» Psy cognitive - Représentations liées à l'action
» pas de représentations ni d'images ?
» Les représentations du prophète
» La création du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: