DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Ven 25 Mar 2011, 16:53

GENEVE (AP) — Plus d'un million d'Ivoiriens ont quitté leurs maisons, principalement dans la capitale économique du pays, Abidjan, craignant de voir la crise politique actuelle dégénérer en guerre civile totale, a annoncé vendredi le Haut-Commissariat pour les réfugiés de l'ONU (UNHCR).
"Les déplacements massifs de population, à Abidjan et ailleurs, sont nourris par la peur d'une guerre totale", a déclaré à Genève la porte-parole du HCR Melissa Flemming.
Au conflit politique vient s'ajouter le chaos économique, les banques et entreprises désormais dans l'incapacité de fonctionner normalement à Abidjan, où le chômage augmente ainsi que les prix des denrées alimentaires, et où les gares routières sont prises d'assaut par des gens cherchant à fuir pour des zones sûres, dans le nord, l'est ou le sud, explique-t-elle.
En revanche, l'ONU n'avait guère d'informations sur la situation dans l'ouest du pays, où l'exode des civils battrait également son plein.
La Côte d'Ivoire est plongée dans le chaos depuis la présidentielle de fin novembre et le bras de fer opposant le camp de Laurent Gbagbo, qui refuse de céder le pouvoir, et celui du président élu reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara.
Selon les chiffres de l'ONU, au moins 462 personnes ont été tuées dans les affrontements depuis décembre. La situation s'est brutalement aggravée ces derniers temps, avec un bilan d'au moins 52 morts rien que la semaine dernière. Et les précédentes estimations du nombre de déplacés étaient de 500.000 pour tout le pays.
L'ONU craint également que les combats touchent le Liberia voisin, alors que des informations font état de mercenaires arrivant en Côte d'Ivoire en provenance du Liberia. AP
nc/v


Dernière édition par joker911 le Dim 03 Avr 2011, 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Ven 25 Mar 2011, 21:45

joker911 a écrit:
GENEVE (AP) — Plus d'un million d'Ivoiriens ont quitté leurs maisons, principalement dans la capitale économique du pays, Abidjan, craignant de voir la crise politique actuelle dégénérer en guerre civile totale, a annoncé vendredi le Haut-Commissariat pour les réfugiés de l'ONU (UNHCR).
"Les déplacements massifs de population, à Abidjan et ailleurs, sont nourris par la peur d'une guerre totale", a déclaré à Genève la porte-parole du HCR Melissa Flemming.
Au conflit politique vient s'ajouter le chaos économique, les banques et entreprises désormais dans l'incapacité de fonctionner normalement à Abidjan, où le chômage augmente ainsi que les prix des denrées alimentaires, et où les gares routières sont prises d'assaut par des gens cherchant à fuir pour des zones sûres, dans le nord, l'est ou le sud, explique-t-elle.
En revanche, l'ONU n'avait guère d'informations sur la situation dans l'ouest du pays, où l'exode des civils battrait également son plein.
La Côte d'Ivoire est plongée dans le chaos depuis la présidentielle de fin novembre et le bras de fer opposant le camp de Laurent Gbagbo, qui refuse de céder le pouvoir, et celui du président élu reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara.
Selon les chiffres de l'ONU, au moins 462 personnes ont été tuées dans les affrontements depuis décembre. La situation s'est brutalement aggravée ces derniers temps, avec un bilan d'au moins 52 morts rien que la semaine dernière. Et les précédentes estimations du nombre de déplacés étaient de 500.000 pour tout le pays.
L'ONU craint également que les combats touchent le Liberia voisin, alors que des informations font état de mercenaires arrivant en Côte d'Ivoire en provenance du Liberia. AP
nc/v
A quoi servent donc les soldats de L'ONUCI ,a transporté les mercenaire de Bouaké pour Abidjan? A qui profité tous ses massacre ?


Dernière édition par vieux le Dim 03 Avr 2011, 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Sam 26 Mar 2011, 09:44

Côte d'Ivoire : Obama reconnaît Ouattara comme président
Le président américain s'est inquiété de la poursuite des violences, alors que le pays est au bord de la guerre civile.

Barack Obama s'est adressé aux Ivoiriens dans un message vidéo. (AFP)
Les Etats-Unis reconnaissent Alassane Ouattara comme le dirigeant "démocratiquement élu" et légitime de la Côte d'Ivoire, a affirmé Barack Obama, vendredi 25 mars.

Sur le même sujetCôte d'Ivoire : Abidjan est "au bord de la guerre civile"
Côte d'Ivoire : la Cedeao évoque l'arrivée de mecernaires
"Les élections de l'an dernier ont été libres et justes" ajoute le président américain dans un message vidéo aux dirigeants et au peuple de ce pays.

Un message d'"espoir"
Si le président sortant Laurent Gbagbo et ses partisans continuent à s'accrocher au pouvoir, cela "mènerait à plus de violence, à plus de civils innocents tués et blessés ainsi qu'à un plus grand isolement diplomatique et économique", ajoute Obama.

Le président estime que les Ivoiriens méritent "un avenir d'espoir, pas de peur" et qu'il était temps que la démocratie triomphe dans cette nation d'Afique de l'ouest. "Vous méritez des dirigeants comme le président Ouattara, qui peut replacer votre pays à sa place légitime dans le monde", a encore affirmé le chef d'Etat en s'adressant aux Ivoiriens.

"Ceux qui choisissent cette voie auront un ami et un partenaire dans les Etats-Unis d'Amérique", a-t-il conclu.

L'Onu prend position

La déclaration du président Obama intervient après le dépot d'un projet de résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, demandant au président sortant Laurent Gbagbo de céder la place à Ouattara. Ce dernier a été élu lors des élections du 28 décembre dernier d'après la communauté internationale.

Si la résolution est votée, ce serait la première fois que le Conseil de sécurité demande formellement le départ de Laurent Gbagbo. Jusqu'à présent, l'organisme s'est borné à reconnaître indirectement Alassane Ouattara.

Des tirs à l'arme lourde ont été entendus vendredi pendant plusieurs heures dans deux quartiers du nord d'Abidjan, bastions des insurgés soutenant Alassane Ouattara.



Nouvelobs.com - AFP


Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 03 Avr 2011, 18:02

Côte d'Ivoire: "c'était tueries sur tueries" dans la région de Duékoué


De Zoom DOSSO (AFP) – Il y a 3 heures
DUEKOUE — "C'était tueries sur tueries", témoigne un habitant de la région de Duékoué (ouest) où, du 27 au 29 mars, les exactions des partisans des deux rivaux de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, se sont succédé de façon effrénée, faisant des centaines de morts.
Duékoué, ville d'environ 75.000 habitants en majorité de l'ethnie guéré, est tombée le 29 mars aux mains des combattants du président reconnu par la communauté internationale, M. Ouattara, après deux jours de combats avec les forces fidèles au président sortant Gbagbo.
"Avant notre arrivée, les pro-Gbagbo avaient emmené les allogènes (qui ne sont pas originaires de la région, ndlr) dans une maison et s'apprêtaient à les brûler quand nous les avons libérés", affirme une source proche des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) de M. Ouattara.
Une fois libérés, "ils ont dit qu'ils savaient où se cachaient" ceux qui les avaient rassemblés dans cette maison et "sont allés les attaquer, il y a eu au moins douze morts", ajoute cette source, sans préciser si les FRCI avaient tenté d'empêcher la vengeance.
Dans l'ouest ivoirien, au conflit politique s'ajoute celui entre "autochtones" guéré (réputés pro-Gbagbo) et "allogènes" étangers ouest-africains et d'autres tribus (considérés comme pro-Ouattara).
Depuis la prise de Duékoué par les FRCI, quelque 4.000 personnes se sont réfugiées dans une église par crainte de représailles.
"Nous ne voulons pas rentrer chez nous, nous avons peur", affirme à l'AFP l'un des réfugiés de l'église, protégée par des soldats de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).
Selon l'ONG Caritas, un millier de personnes sont portées disparues ou ont été tuées en trois jours à Duékoué, essentiellement dans le quartier Carrefour. Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a parlé de 800 morts en un seul jour, le 29 mars, l'ONUCI d'au moins 330 morts, la plupart vctimes des pro-Ouattara.
Avant l'arrivée des FRCI, le quartier Carrefour évoqué par Caritas abritait la base des miliciens pro-Gbagbo pour Duékoué et sa région, commandés par un certain "Colombo".
Dans la banlieue de Duékoué, à Niambi, les rues sont désertes. La ville a été en quasi-totalité incendiée, a constaté un journaliste de l'AFP qui a vu de nombreux corps carbonisés dans les décombres des maisons. 150 personnes dorment dans des salles de classe.
"Ici les miliciens et les mercenaires libériens de Colombo ont tué 20 personnes avant l'arrivée des FRCI", raconte Kouadio Gao Hubert, habitant de Niambi. "Ils ont brulé nos maisons, pillé nos biens et même violé nos femmes", affirme-t-il, ajoutant: "alors, quand les FRCI sont arrivées, nous on s'est vengés, on a brûlé leurs maisons et on a tué ceux qu'on pouvait tuer aussi".
Il n'a pas pu, ou pas voulu, dire le nombre de personnes tuées lors de ces actes de vengeance.
L'engrenage de la violence a touché une dizaine de villes et de villages aux alentours de Duékoué, selon des témoignages recueillis par l'AFP.
Diahouin, petite ville située à 11 km de Duékoué et d'où est originaire un des commandant des milices pro-Gbagbo se faisant appeler "Rambo", n'y a pas échappé.
Kouadio Kouanté, habitant de Diahouin, raconte: "avant l'arrivée des FRCI, il y avait tueries sur tueries. Les miliciens et mercenaires libériens (pro-Gbagbo) ont attaqué les quartiers des allogènes, Ils nous ont chassés et nous sommes partis en brousse. Il y a eu des morts, au moins 40".
Zoe Léon, un Guéré qui avait fui en forêt, est revenu samedi à Diahouin et a demandé pardon: "nos enfants ont reçu des armes et ont fait ce qu'ils ont fait. Nous, les parents ils ne nous ont pas écoutés. Ils ont tué les autres".
Les responsables du camp Ouattara s'en défendent, mais selon plusieurs sources à Duékoué, des membres des FRCI commettent des exactions. "Quand ils prennent des miliciens et des mercenaires qui s'enfuient, ils les tuent", affirme l'une d'elles.

Copyright © 2011 AFP
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 03 Avr 2011, 22:46

joker911 a écrit:
Côte d'Ivoire: "c'était tueries sur tueries" dans la région de Duékoué


De Zoom DOSSO (AFP) – Il y a 3 heures
DUEKOUE — "C'était tueries sur tueries", témoigne un habitant de la région de Duékoué (ouest) où, du 27 au 29 mars, les exactions des partisans des deux rivaux de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, se sont succédé de façon effrénée, faisant des centaines de morts.
Duékoué, ville d'environ 75.000 habitants en majorité de l'ethnie guéré, est tombée le 29 mars aux mains des combattants du président reconnu par la communauté internationale, M. Ouattara, après deux jours de combats avec les forces fidèles au président sortant Gbagbo.
"Avant notre arrivée, les pro-Gbagbo avaient emmené les allogènes (qui ne sont pas originaires de la région, ndlr) dans une maison et s'apprêtaient à les brûler quand nous les avons libérés", affirme une source proche des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) de M. Ouattara.
Une fois libérés, "ils ont dit qu'ils savaient où se cachaient" ceux qui les avaient rassemblés dans cette maison et "sont allés les attaquer, il y a eu au moins douze morts", ajoute cette source, sans préciser si les FRCI avaient tenté d'empêcher la vengeance.
Dans l'ouest ivoirien, au conflit politique s'ajoute celui entre "autochtones" guéré (réputés pro-Gbagbo) et "allogènes" étangers ouest-africains et d'autres tribus (considérés comme pro-Ouattara).
Depuis la prise de Duékoué par les FRCI, quelque 4.000 personnes se sont réfugiées dans une église par crainte de représailles.
"Nous ne voulons pas rentrer chez nous, nous avons peur", affirme à l'AFP l'un des réfugiés de l'église, protégée par des soldats de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).
Selon l'ONG Caritas, un millier de personnes sont portées disparues ou ont été tuées en trois jours à Duékoué, essentiellement dans le quartier Carrefour. Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a parlé de 800 morts en un seul jour, le 29 mars, l'ONUCI d'au moins 330 morts, la plupart vctimes des pro-Ouattara.
Avant l'arrivée des FRCI, le quartier Carrefour évoqué par Caritas abritait la base des miliciens pro-Gbagbo pour Duékoué et sa région, commandés par un certain "Colombo".
Dans la banlieue de Duékoué, à Niambi, les rues sont désertes. La ville a été en quasi-totalité incendiée, a constaté un journaliste de l'AFP qui a vu de nombreux corps carbonisés dans les décombres des maisons. 150 personnes dorment dans des salles de classe.
"Ici les miliciens et les mercenaires libériens de Colombo ont tué 20 personnes avant l'arrivée des FRCI", raconte Kouadio Gao Hubert, habitant de Niambi. "Ils ont brulé nos maisons, pillé nos biens et même violé nos femmes", affirme-t-il, ajoutant: "alors, quand les FRCI sont arrivées, nous on s'est vengés, on a brûlé leurs maisons et on a tué ceux qu'on pouvait tuer aussi".
Il n'a pas pu, ou pas voulu, dire le nombre de personnes tuées lors de ces actes de vengeance.
L'engrenage de la violence a touché une dizaine de villes et de villages aux alentours de Duékoué, selon des témoignages recueillis par l'AFP.
Diahouin, petite ville située à 11 km de Duékoué et d'où est originaire un des commandant des milices pro-Gbagbo se faisant appeler "Rambo", n'y a pas échappé.
Kouadio Kouanté, habitant de Diahouin, raconte: "avant l'arrivée des FRCI, il y avait tueries sur tueries. Les miliciens et mercenaires libériens (pro-Gbagbo) ont attaqué les quartiers des allogènes, Ils nous ont chassés et nous sommes partis en brousse. Il y a eu des morts, au moins 40".
Zoe Léon, un Guéré qui avait fui en forêt, est revenu samedi à Diahouin et a demandé pardon: "nos enfants ont reçu des armes et ont fait ce qu'ils ont fait. Nous, les parents ils ne nous ont pas écoutés. Ils ont tué les autres".
Les responsables du camp Ouattara s'en défendent, mais selon plusieurs sources à Duékoué, des membres des FRCI commettent des exactions. "Quand ils prennent des miliciens et des mercenaires qui s'enfuient, ils les tuent", affirme l'une d'elles.

Copyright © 2011 AFP
selon le CICR près de 800 personne massacré par les FRCI ou est passé ONUCI quel est vraiment sont rôle ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 04 Avr 2011, 07:14

vieux a écrit:
joker911 a écrit:
Côte d'Ivoire: "c'était tueries sur tueries" dans la région de Duékoué


De Zoom DOSSO (AFP) – Il y a 3 heures
DUEKOUE — "C'était tueries sur tueries", témoigne un habitant de la région de Duékoué (ouest) où, du 27 au 29 mars, les exactions des partisans des deux rivaux de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, se sont succédé de façon effrénée, faisant des centaines de morts.
Duékoué, ville d'environ 75.000 habitants en majorité de l'ethnie guéré, est tombée le 29 mars aux mains des combattants du président reconnu par la communauté internationale, M. Ouattara, après deux jours de combats avec les forces fidèles au président sortant Gbagbo.
"Avant notre arrivée, les pro-Gbagbo avaient emmené les allogènes (qui ne sont pas originaires de la région, ndlr) dans une maison et s'apprêtaient à les brûler quand nous les avons libérés", affirme une source proche des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) de M. Ouattara.
Une fois libérés, "ils ont dit qu'ils savaient où se cachaient" ceux qui les avaient rassemblés dans cette maison et "sont allés les attaquer, il y a eu au moins douze morts", ajoute cette source, sans préciser si les FRCI avaient tenté d'empêcher la vengeance.
Dans l'ouest ivoirien, au conflit politique s'ajoute celui entre "autochtones" guéré (réputés pro-Gbagbo) et "allogènes" étangers ouest-africains et d'autres tribus (considérés comme pro-Ouattara).
Depuis la prise de Duékoué par les FRCI, quelque 4.000 personnes se sont réfugiées dans une église par crainte de représailles.
"Nous ne voulons pas rentrer chez nous, nous avons peur", affirme à l'AFP l'un des réfugiés de l'église, protégée par des soldats de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).
Selon l'ONG Caritas, un millier de personnes sont portées disparues ou ont été tuées en trois jours à Duékoué, essentiellement dans le quartier Carrefour. Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a parlé de 800 morts en un seul jour, le 29 mars, l'ONUCI d'au moins 330 morts, la plupart vctimes des pro-Ouattara.
Avant l'arrivée des FRCI, le quartier Carrefour évoqué par Caritas abritait la base des miliciens pro-Gbagbo pour Duékoué et sa région, commandés par un certain "Colombo".
Dans la banlieue de Duékoué, à Niambi, les rues sont désertes. La ville a été en quasi-totalité incendiée, a constaté un journaliste de l'AFP qui a vu de nombreux corps carbonisés dans les décombres des maisons. 150 personnes dorment dans des salles de classe.
"Ici les miliciens et les mercenaires libériens de Colombo ont tué 20 personnes avant l'arrivée des FRCI", raconte Kouadio Gao Hubert, habitant de Niambi. "Ils ont brulé nos maisons, pillé nos biens et même violé nos femmes", affirme-t-il, ajoutant: "alors, quand les FRCI sont arrivées, nous on s'est vengés, on a brûlé leurs maisons et on a tué ceux qu'on pouvait tuer aussi".
Il n'a pas pu, ou pas voulu, dire le nombre de personnes tuées lors de ces actes de vengeance.
L'engrenage de la violence a touché une dizaine de villes et de villages aux alentours de Duékoué, selon des témoignages recueillis par l'AFP.
Diahouin, petite ville située à 11 km de Duékoué et d'où est originaire un des commandant des milices pro-Gbagbo se faisant appeler "Rambo", n'y a pas échappé.
Kouadio Kouanté, habitant de Diahouin, raconte: "avant l'arrivée des FRCI, il y avait tueries sur tueries. Les miliciens et mercenaires libériens (pro-Gbagbo) ont attaqué les quartiers des allogènes, Ils nous ont chassés et nous sommes partis en brousse. Il y a eu des morts, au moins 40".
Zoe Léon, un Guéré qui avait fui en forêt, est revenu samedi à Diahouin et a demandé pardon: "nos enfants ont reçu des armes et ont fait ce qu'ils ont fait. Nous, les parents ils ne nous ont pas écoutés. Ils ont tué les autres".
Les responsables du camp Ouattara s'en défendent, mais selon plusieurs sources à Duékoué, des membres des FRCI commettent des exactions. "Quand ils prennent des miliciens et des mercenaires qui s'enfuient, ils les tuent", affirme l'une d'elles.

Copyright © 2011 AFP
selon le CICR près de 800 personne massacré par les FRCI ou est passé ONUCI quel est vraiment sont rôle ?

ce exactement ce que je me demande, sur les video qu'on a de cote d'ivoire on voit les blindés de l'onu mais on dirrai qu'il ne sont la juste comme observateur.
hier je vu dans le journal qu'ils ont fait un camp securisé pour la "population" mais tout les gens que je vu sur la video etait blancs ... ( ils protegent seulement les occidentaux )


...................

La France renforce son dispositif en Côte d'Ivoire

lundi 04 avril 2011




$(function(){
if( $(".bloc_multi_photo").find(".carousel-photo").length > 1
&& $(".bloc_multi_photo").find(".carousel-caption").length > 1)
{
$("div.bloc_multi_photo").carousel({pagination:true, effect:"no", direction:"horizontal"});
}
});





  • Des soldats français de la force « Licorne » ont pris le contrôle de l'aéroport d'Abidjan, tôt, hier matin.

    ECPAD/MaxPPP/EPA














OAS_AD('Position1');


cachePubVide('pubDetailArt');

Trois cents soldats supplémentaires ont été déployés pour soutenir la « Licorne ». À Abidjan,tous les ressortissants français vont être regroupés en vue d'un éventuel rapatriement.

Nicolas Sarkozy a tenu, hier après-midi, une nouvelle réunion à l'Élysée sur la situation en Côte d'Ivoire, où les combats se poursuivaient autour des derniers bastions du président Gbagbo. Il a décidé « le regroupement sans délai de tous les ressortissants français d'Abidjan afin d'assurer leur protection », a indiqué un communiqué de l'Élysée.

La France a renforcé son dispositif pour veiller à la sécurité des 12 000 Français, dont la plupart sont présents à Abidjan. Trois cents hommes supplémentaires ont été déployés pour renforcer la force « Licorne », ce qui porte l'effectif global en Côte d'Ivoire à 1 500 soldats. Depuis vendredi, « Licorne » multiplie les patrouilles, en particulier dans le sud d'Abidjan où résident de nombreux Français. « La menace actuelle est essentiellement constituée par des bandes de pillards », a expliqué Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées.
« Crimes de guerre » ?
L'armée française a pris, hier matin, le contrôle de l'aéroport international d'Abidjan, situé en lisière du camp militaire français de Port-Bouët. Plus de 1 600 personnes, dont des Français et des ressortissants libanais, y ont trouvé refuge. La question d'un éventuel rapatriement sera réglée « dans les heures qui viennent », a déclaré, hier soir, le ministre français de la Défense, Gérard Longuet. Dans la journée, près de 170 personnes avaient déjà été évacuées à Dakar, au Sénégal, et à Lomé, au Togo.
La prise de contrôle de l'aéroport d'Abidjan a été vivement dénoncée par le camp Gbagbo. « La force française Licorne agit comme une armée d'occupation en dehors de tout mandat, a déclaré Toussaint Alain, conseiller de Laurent Gbagbo. Nous croyions avoir à faire à une rébellion de Ouattara. En réalité, la Côte d'Ivoire est engagée dans une guerre contre l'armée française. »
Signe de la détérioration du climat, l'Onu a décidé de relocaliser son personnel non essentiel d'Abidjan vers Bouaké, dans le centre du pays. C'est dans ce contexte que le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, a demandé à Alassane Ouattara de prendre des mesures contre ceux qui auraient participé au massacre de plusieurs centaines de personnes, il y a quelques jours, dans l'ouest du pays.
La prise mardi de Duékoué par les combattants fidèles à Alassane Ouattara s'est accompagnée, selon les Nations unies, de massacres à grande échelle (le bilan va de 330 à un millier de morts). La plupart des victimes de Duékoué auraient été tuées par des combattants pro-Ouattara. Ce dernier a contesté ces « allégations », affirmant que tous les tués étaient des « miliciens » armés, et non des civils.
Ces graves accusations sur de possibles « crimes de guerre » sont d'autant plus embarrassantes pour Ouattara qu'elles proviennent de l'Onuci qui assure sa protection et a validé sa victoire à la présidentielle du 28 novembre. Son image internationale pourrait s'en trouver gravement abîmée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 04 Avr 2011, 12:08

Ouattara l'homme soutenu par ceux la même qui aujourd'hui nous vendent une guerre au nom de l'humanitarisme...

Massacres dans l’ouest : les pro-Ouattara mis en cause.

Engagé dans une bataille décisive à Abidjan, le camp d’Alassane Ouattara doit se défendre de graves accusations de massacres dans l’ouest du pays, et notamment à Duékoué.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/04/03/massacres-dans-l-ouest-les-pro-ouattara-mis-en-cause_1502414_3212.html

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 04 Avr 2011, 12:27

la force Licorne n'est là que pour protéger les Français et autres ressortissants occidental , mais pas pour la défense des droits de l'homme !

l'ONUCI a déjà était dénoncée pour son inefficacité a plusieurs reprises voir pour son comportement inverse a sa mission !

je le disait ailleurs , mieux vaut avoir du pétrole si t'es en danger et a le profile qui intéresse la magouille mondiale qui prétexte les droits de l'homme , que d'avoir du cacao ou des ananas et noix de coco, ! car il y a bien plus de morts dans les massacres là bas que chez kadafi (qui n'est pas un saint non plus !) !

a force de jouer a cela on va se ramasser le continent Africain remonté contre nous avec a sa tête un islamisme de désespéré qui n'aura comme seul vision que de nous détruire, puisque l'on les a toujours trahi !
certes ils ont leurs tords car ils se comportent encore a l'état tribal et arriéré de roitelet de secteur et passe leur temps a se haïr ! mais combien de fois ces situations n'ont pas étaient exploitées dans le but de diviser pour régner sur leur sol au travers de structures qui n'étaient là que pour piller le sous sol (minerais, pétrole, et récupérer ce qui est utile a notre cher nucléaire) et aussi les faire trimer pour peu !
combien de fois n'est-ce pas nous qui faisons et défaisons les rois là-bas en les maintenant même lorsqu'ils étaient des Mobutu et autres Idi Amin dada et plus criminel encore !
et on doute encore que ce qui est dit dans l'apocalypse sur le crime de la grande prostituée soit pour nous ?
" tous les pauvres de la terre se sont réjouis au feu de son embrasement, car c'est elle qui les tenaient en esclavage, Cieux réjouissez vous !"

nous n'avons jamais voulu cela et même aujourd'hui nous le déplorons, mais alors qui est donc a la tête de ce fou,tu bo,,el ? :snake: :bienmal:
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Jeu 07 Avr 2011, 15:52

Gbagbo laminé par la conspiration Bouygues Bolloré Sarkozy Ouattara.


Aucun président africain de l’ex-néo empire colonial français n’est à l’abri d’une conspiration reposant sur d’énormes moyens financiers et d’empires industriels néo-coloniaux appartenant à Bouygues et Bolloré. C’est ce qui se passe avec Gbagbo éjecté comme un mal-propre de son pays surtout parce que sa politique n’allait pas dans le sens des puissants colonisateurs. Tout simplement. C’est le cycle sans cesse renouvelé de la domination de l’argent sur les peuples, ou tu te soumets ou tu disparais. Gbagbo cumulait tous les torts et notamment celui d’avoir abandonné son appartenance à la loge maçonnique d’obédience socialiste qui pullulent en Afrique et est un passage obligé pour tous les dirigeants. En plus il s’était converti à la doctrine religieuse évangéliste abandonnant la foi catholique ce qui a achevé de le couper de ses soutiens étrangers.
De l’autre côté Ouattara cumule tous les avantages: sa femme est une nièce de Bolloré, elle est juive, elle est influente dans les milieux d’affaire pro-israéliens (remember mme Ben Ali en Tunisie…); lui se dit musulman mais il ne l’est pas ce qui facilite son implantation dans le nord de la CIV quand même, c’est un ancien cadre dirigeant du FMI et ancien premier ministre de Houphouët-Boigny tout en ayant eu des liens étroits avec le dictateur Omar Bongo. Tiens un vrai aussi qui a installé son fils sur le trône du Gabon à sa mort sans que personne en France ne moufte. Bizarre ce deux poids deux mesures non? Merci à cette journaliste de replacer la vérité de la politique néo-coloniale française en Afrique :



Voilà comment on instrumentalise une guerre et on la livre à la propagande médiatique pour que le bon peuple pense que c’est une guerre juste. Non ce n’est pas une guerre juste c’est une guerre au service des pilleurs de richesse d’Afrique. Le dernier passage de Ouattara à la tête de la CIV a marqué les esprits tant il a appliqué la politique que l’on peut qualifier de Fmiste tant elle est connotée: extrême rigueur sociale pour les peuples pour résorber le déficit. Toujours les mêmes recettes de l’ordre mondial fasciste: imposer une obligation de prêt aux pays d’Afrique à des taux d’intérêts, ouverture du marché intérieur au libéralisme, spéculation sur les matières premières à la baisse, faillite économique du pays, politique de rigueur sociale pour les peuples pour faire semblant de rembourser la dette (comme en Grèce) alors que l’on sait que c’est impossible…Un cercle vicieux sans fin dans lequel la seule politique de sortie possible est effectuée par les véritables socialistes: nationaliser les richesses du pays. C’est ce que font les Chavez, Morales, Kirchner et c’est ce que voulait faire Gbagbo en nationalisant la filière cacao. Mal lui en a pris. La puissance coloniale s’est déplacée avec ses gros sabots pour lui faire rendre gorge devant les applaudissements du peuple de France enfumé encore une fois devant les intérêts cachés de cette sombre histoire coloniale.

Espérons qu’un jour les noirs de notre pays n’auront pas la désagréable idée de demander des réparations pour les injustices et les spoliations subies depuis deux siècles, comme les juifs le font sans vergogne depuis 60 ans pour la shoah alors que l’on sait qu’on nous ment et qu’en plus ils s’enrichissent illégalement sur notre dos. Ceux-ci sont beaucoup plus puissants en occident et peuvent donc tout se permettre pour faire valoir leurs intérêts, pour les noirs ils ne restent qu’à fermer leur gueule…pauvre France.

Pour plonger encore plus profond dans l’horreur économique et financière des Ouattara, je vous propose ces excellents articles sur l’ascension financière des Ouattara et les liens présumés avec le blanchiment d’argent. Encore une spécialité qu’il partage avec Sarkozy entre autre…: A lire ICI.

http://lesouffledivin.wordpress.com/2011/04/06/gbagbo-lamine-par-la-conspiration-bouygues-bollore-sarkozy-ouattara/

http://sormiounews.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Jeu 07 Avr 2011, 16:40

Donc : KOMPLOT ! spiderman

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Jeu 07 Avr 2011, 16:43

Philippe Fabry a écrit:
Donc : KOMPLOT ! spiderman

c'est pas mon avis mais je trouvai que l'article etait interesant, et j'habite en belgique et on entend presque pas parler du conflit en cote d'ivoire ... bizzare ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Jeu 07 Avr 2011, 16:44

joker911 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Donc : KOMPLOT ! spiderman
j'habite en belgique et on entend presque pas parler du conflit en cote d'ivoire

C'est dommage, parce que la Côte d'Ivoire a deux gouvernements, et la Belgique n'en a pas.

Si la Belgique accueillait Gbagbo et son gouvernement, on règlerait deux problèmes d'un coup !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Jeu 07 Avr 2011, 16:46

oui et on est bien come ca en belgique Smile
ca nous empeche pas a envoyer des avions en Lybie :p
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Jeu 07 Avr 2011, 23:37

OFFICIEL. Départ imminent de Choi et son remplacement par un Russe; interdiction de survol du territoire ivoirien par appareils ONUCI.

Moscou demande une évaluation de la légitimité de l’intervention militaire française en Côte d’Ivoire. LA FRANCE SOUS LA PRESSION INTERNATIONALE.

Moscou demande une évaluation de la légitimité de l’inversion militaire française en Côte d’Ivoire
MOSCOU – La Russie a exigé mardi l’évaluation de la légitimé des bombardements effectués par les forces françaises et onusiennes en Côte d’Ivoire, dans un communiqué lu par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Selon les informations de la nuit dernière, la mission de l’Onu (Onuci) et le contingent français (Licorne) qui l’appuie se sont engagés dans des hostilités aux côtés de M.Ouattara, en portant des frappes aériennes » sur les positions de l’armée, en insistant sur le mandat de l’Onuci qui l’oblige « à être neutre et impartiale ».

Les réactions dans le monde se multiplient contre les bombardements aériens des forces françaises en Côte d’Ivoire.

Le président de l’Union africaine, Teodoro Obiang Nguema, a dénoncé mardi le recours à la force par l’Onu et la France. A Paris, le Parti Communiste , le Nouveau Parti Anti-capitaliste (NPA) et Lutte ouvrière par un communiqué ont exigé le retrait « immédiat » de Côte d’Ivoire des troupes françaises.

La veille, le sénateur américain Jim Inhofe (R-Okla.), membre éminent de la commission sénatoriale des services armés (SASC) et du comité chargés des relations étrangères du Sénat (SFR), a indiqué que l’opposant ivoirien Alassane Ouattara était « illégitime pour diriger la Côte d’Ivoire », estimant que « les récents rapports des massacres perpétrés par les forces de Ouattara » constituent des « preuves supplémentaires » qui doivent emmener les États-Unis à « changer leur position » dans la crise ivoirienne.http://www.ibenin.com/2011/04/06/officiel-depart-imminent-de-choi-et-son-remplacement-par-un-russe-interdiction-de-survol-du-territoire-ivoirien-par-appareils-onuci/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Ven 08 Avr 2011, 10:10

Bah, Moscou n'a aucune chance d'être entendu. Il vient trop tard. La France n'a agi que sous résolution de l'ONU et au service d'une élection validée par les observateurs de l'ONU.

C'est encore Poutine le Nationaliste qui est là dessous.

Mais Medvedev est de plus en plus en décalage avec ses positions datant d'une autre époque où le seul droit des Nations était celui de son gouvernement, autorisé à tout chez lui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Ven 08 Avr 2011, 12:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Bah, Moscou n'a aucune chance d'être entendu. Il vient trop tard. La France n'a agi que sous résolution de l'ONU et au service d'une élection validée par les observateurs de l'ONU.

C'est encore Poutine le Nationaliste qui est là dessous.

Mais Medvedev est de plus en plus en décalage avec ses positions datant d'une autre époque où le seul droit des Nations était celui de son gouvernement, autorisé à tout chez lui.
Est-ce que ça faisait parti de son mandat de s’approprier l’aéroport sans aucune autorisation ? Evidemment que Non ils l'ont demandé 2 jours après . Quoi qu'il en soit Mandat ou pas la France vient de créer un sentiment anti France en Afrique de l'Ouest , elle a agit avec un mépris total pour le peuple ivoiriens et africain en général ... , un héritage de plus que Sarko laissera à la France ...Les chinois , les russes , les allemands ....peuvent se flotter les mains , sarkozy vient de leur ouvrir un boulevard économique en Afrique ce qui d'ailleurs n'est pas pour me déplaire .
Tu crois que le président Russe parle maintenant pourquoi alors qu'il sait que tout est joué ? C'est parce qu'il sait que ça sera un argument de poids pour avoir des contrats .Et s'il y a un continent sensible à cet argument c'est l'Afrique et l’Amérique du sud . Et s'il y a un pays occidental dont son économie dépend de l'Afrique c'est la France . Il ne faut d'ailleurs pas se leurre c'est la raison pour laquelle sarkozy a intervenu en côte d'ivoire où 50% des entreprise sont française et Chirac avait autant en 2004 et les militaire français exacerbé par les manifestant qui réclamaient leur départ avaient fini par tirer dans la foule tuant une trentaine de personne ...l'Onu d’ailleurs avait condamné l'attaque des français mais évidemment seulement avec les mots . Je comprend l'argument l’intérêt économique après tout Sarkozy ne peut pas lutter contre le chômage et la crise économique dans son pays tout en refusant de défendre les intérêts des entreprise française implanté à l’extérieur et dont les répercussion négative aurait eu des répercussion néfaste sur l’économie française. Sauf que les conséquence à long terme seront néfaste à tout point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Ven 08 Avr 2011, 13:03

[quote]
fredsinam a écrit:
[
Est-ce que ça faisait parti de son mandat de s’approprier l’aéroport sans aucune autorisation ?

TOUS les moyens utilisés au service de la protection ou de l'évacuation des civils en dangers sont justifiés. Et il ne sera pas difficile d'expliquer pourquoi l'aéroport, pourquoi le bombardement de la maison de la radio. Vous qui venez du Rwanda, souvenez vous du rôle de la radio dans l'appel au génocide à l'époque.


Citation :
Quoi qu'il en soit Mandat ou pas la France vient de créer un sentiment anti France en Afrique de l'Ouest , elle a agit avec un mépris total pour le peuple ivoiriens et africain en général ... ,

Uniquement chez les Africains NATIONALISTES.

Pas chez la majorité des Africains qui acclament la France et la Démocratie restaurée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 19:18

Arnaud Dumouch a écrit:
TOUS les moyens utilisés au service de la protection ou de l'évacuation des civils en dangers sont justifiés. Et il ne sera pas difficile d'expliquer pourquoi l'aéroport, pourquoi le bombardement de la maison de la radio. Vous qui venez du Rwanda, souvenez vous du rôle de la radio dans l'appel au génocide à l'époque
Évitons de parler du cas du Rwanda parce que lorsque tu en parle tu mélange tous . Je comprend que tu veuille jouer au nationaliste en défendant la France mais a pris une mauvaise solution en prenant part à la guerre et en défendant Ouatara ...probablement pour défendre ses intérêts

Citation :
Uniquement chez les Africains NATIONALISTES.

Pas chez la majorité des Africains qui acclament la France et la Démocratie restaurée.
Justement c'est la majorité des africains , Je n'ai pas les sondage mais à titre d'exemple l'union africaine a fortement condamné cet intervention or comme tu le sais l’Afrique noire c'est comme dans les pays arabes leur dirigeant modèrent leur opinion publique pour ne pas perdre les avantage de la France . En tous cas à titre d'exemple personnel tous mes amis ivoiriens contre ou pro Gbagbo ont vit dans cette intervention française , un mépris de France . Tu essaie de distinguer les africains en deux catégorie comme on le fait pour les musulmans mais ça montre que tu connais mal l'Afrique et surtout l'Afrique de l'Ouest , où on nourrit un fort ressentiment anti français tout en consommant Français . Il n'existe pas d'Africains nationaliste et ceux qui ne le sont pas ... Je me demande comment ça se passe actuellement au prieuré saint Jean à Abidjan avec des français au prieuré
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 19:25

fredsinam a écrit:
à titre d'exemple l'union africaine a fortement condamné cet intervention

L'Union Africaine ? Une mafia de dirigeants dictatoriaux accrochés à leur poste et tremblant devant la chute actuelle de plusieurs dictateurs.

Citez moi la liste des dirigeants vraiment démocratiques dans l'Union Africaine.

Et pourtant, il faut faire avec. L'autorisation de l'Union Africaine donne une apparence de légitimité.

Mais les peuples savent quoi en penser.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 20:10

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
à titre d'exemple l'union africaine a fortement condamné cet intervention

L'Union Africaine ? Une mafia de dirigeants dictatoriaux accrochés à leur poste et tremblant devant la chute actuelle de plusieurs dictateurs.

Citez moi la liste des dirigeants vraiment démocratiques dans l'Union Africaine.

Et pourtant, il faut faire avec. L'autorisation de l'Union Africaine donne une apparence de légitimité.

Mais les peuples savent quoi en penser.

Je peut vous dire la meme chose avec le referendum de Lisbone Smile le peuple a dit noàn et ca etait voté ;)
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 20:29

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
à titre d'exemple l'union africaine a fortement condamné cet intervention

L'Union Africaine ? Une mafia de dirigeants dictatoriaux accrochés à leur poste et tremblant devant la chute actuelle de plusieurs dictateurs.

Citez moi la liste des dirigeants vraiment démocratiques dans l'Union Africaine.

Et pourtant, il faut faire avec. L'autorisation de l'Union Africaine donne une apparence de légitimité.

Mais les peuples savent quoi en penser.

Tu vois , c'est toi qui ne connait pas l'Afrique ,l'Afrique évolue et tu crois qu'elle reste à ce que tu vois au journal parce que tu ne regarde que le journal . Les pays non démocratique sont minoritaire de l'Union africaine et comme par hasard ceux qui sont encore dictatoriaux sont des ancienne colonie française , et les démocraties modèles sont des pays anglophone ancienne colonie de l’Angleterre..que d'ailleurs Bush et Obama ont tous visité . Et justement un des ces pays c'est le Ghana qui a évidemment condamné l'intervention de la France et par contre les dictateurs francophone sont d'avis contraire .Donc c'est totalement le contraire de ce que tu dis
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 20:31

Voilà ce qui est clair :

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 21:47

fredsinam a écrit:
et comme par hasard ceux qui sont encore dictatoriaux sont des ancienne colonie française ,

Comme le Zimbabwe, l'Iran, le Soudan, la Libye, le Liberia, la Somalie, le Congo belge ! toutes d'anciennes colonies Françaises ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 21:58

fredsinam a écrit:
Voilà ce qui est clair :


La phrase-clé ici : "sans être cynique"

Qu'est-ce que ça serait alors si on était cyniques !!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 22:04

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
et comme par hasard ceux qui sont encore dictatoriaux sont des ancienne colonie française ,

Comme le Zimbabwe, l'Iran, le Soudan, la Libye, le Liberia, la Somalie, le Congo belge ! toutes d'anciennes colonies Françaises ! Mr.Red

Ecoute et apprend et ne dit plus n'importe quoi



Dernière édition par fredsinam le Lun 11 Avr 2011, 00:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 22:18

fredsinam a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
et comme par hasard ceux qui sont encore dictatoriaux sont des ancienne colonie française ,

Comme le Zimbabwe, l'Iran, le Soudan, la Libye, le Liberia, la Somalie, le Congo belge ! toutes d'anciennes colonies Françaises ! Mr.Red

Ecoute et apprend et ne dit plus n'importe quoi ce qui est grave c´est de vivre et de mourir ignorant

une autre information pour lui.


Voler le cacao, la VRAI raison de l’annexion du port autonome d’Abidjan par la LICORNE
Hier, les soldats de la licorne ont occupé le port autonome d’Abidjan. La raison évoquée était d’assurer le ravitaillement en denrées alimentaires en médicaments de la population ivoirienne durement touché par la crise. La réalité est tout autre.

C’est une colonne de chars français qui a fait son entrée manu-militari dans la zone portuaire dans la journée du samedi. Après avoir pris le contrôle de l’aéroport, c’est le port autonome d’Abidjan que la France de Sarkozy a décidé d’annexer. Ce port est l’un des meilleurs en Afrique sud saharienne hormis celui de Durban (Afrique du Sud). C’est surtout le « numéro un » en Afrique de l’ouest.

La raison évoquée est toujours, comme à leur habitude, de pouvoir assurer le ravitaillement des populations ivoiriennes, pseudo humanitaire. Mais, une fois sur place, l’on découvre la vraie raison de ce soudain intérêt pour l’humanitaire.

Selon les habitants de la cité portuaire, les soldats français ont ouvert tous les hangars et sont passés au pillage du cacao et du café ivoirien stockés en ces lieux. Voici donc le véritable motif de leur intervention militaire en Côte d’Ivoire.

Ce sont de nombreux sacs de café et de cacao qui sont embarqués dans un bateau venu expressément pour la circonstance.

La France vient encore de nous prouver qu’elle est un Etat voyou et brigand mais surtout pilleur et cela est dit avec beaucoup d’euphémisme. Cet autre acte perpétré par la France n’a d’autre nom que celui de braquage et de vol.

Cet acte a été fait sur l’ordre des grandes entreprises mafieuses françaises que sont Bolloré et Bouygues. Sarkozy leur avait promis de régler le problème Ivoirien en trois jours mais depuis cette situation perdure Ouattara.

Ces entreprises ont donc signifié à Sarkozy les pertes qu’elles enduraient à cause de la crise et lui aurait demandé de tout arrêter s’il n’était pas sûr de venir à bout de nos FDS. Pour les calmer, le président Sarkozy a décidé de voler le cacao Ivoirien pour leur donner afin qu’ils puissent compenser leurs pertes… On se demande ???!!!
http://souverainete-africaine.com/?p=1690
là ce n'est pas un complot il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Dim 10 Avr 2011, 22:25

Ce n’est plus Classé SECRET DEFENSE : Les dessous de la ‘reddition’ que la France voulait imposer à Laurent Gbagbo

Lundi dernier, la Côte d’Ivoire toute entière a été témoin d’un fait rocambolesque.

Le Président Laurent Gbagbo, Président démocratiquement élu des ivoiriens, est l’objet d’attaques qui ont tout d’une tentative d’assassinat.

Des aéronefs français pilonnent sa résidence qui est elle-même la cible d’assauts des troupes rebelles d’Alassane Ouattara. Au même moment Paris sort son joker.

Alain Juppé, Ministre des Affaires Etrangères de Sarkozy, devant les parlementaires français, parle de la fin de Laurent Gbagbo, à qui il aurait été demandé de signer un document dûment écrit de sa main et qui indiquerait qu’il part du pouvoir, tout en reconnaissant la victoire d’Alassane Ouattara. La chose paraissait trop grosse comme un montage pour ne pas suscitée notre curiosité. Aujourd’hui, les langues se délient un peu plus autour de cette folle journée.

Selon des sources proches des discussions, car il y en a effectivement eu, il ne s’agissait ni plus ni moins que d’un chantage fait à Laurent Gbagbo concernant les richesses du sous-sol de son pays.

Sarkozy aurait fait à Laurent Gbagbo la proposition de retenir pour la France : 80% du pétrole des revenues du bassin pétrolier du Golf de Guinée. Sur les 20 restants, une ponction de 10% devrait être faite pour le compte du Burkina Faso et l’autre 10% restant à la Côte d’Ivoire.

Sur la question, les sources proches des discussions téléphoniques tripartites (Elysée, Ambassade de France en Côte d’Ivoire, Ministère français des AE), indiquent que le Chef de l’Etat ivoirien aurait opposé un refus PLUS que catégorique. Le Président Laurent Gbagbo aurait gentiment conseillé à ses interlocuteurs de l’assassiner plutôt que d’espérer de lui qu’il abonde dans leur sens. La liaison téléphonique ainsi rompue entre les trois parties, la France n’a eu d’autre alternative que d’ordonner le pilonnage de la résidence de Laurent Gbagbo et d’y positionner des rebelles.

Le déroulement des évènements qui s’en suivaient a failli pousser Laurent Gbagbo à faire des révélations de taille sur cette discussion téléphonique. C’est en effet, le Chef de l’Etat ivoirien, lui-même, qui a téléphoné à la chaîne de télévision française LCI et à son Rédacteur en Chef pour faire le grand déballage, mais en fin stratège, il a laissé passer l’orage se bornant à dire que son départ n’est pas à l’ordre du jour et qu’il n’en a jamais été question lors de ces fameuses discussions.

Moralité : Le Président Laurent Gbagbo est encore et toujours le « Woodi » et Président démocratiquement élu de tous les ivoiriens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 00:51

Merci vieux belle article j’espère vraiment qu'Arnaud va regarder cette petite vidéo , elle est magnifique , impartial et pondére exactement ce que je pense ;



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 08:41

Citation de Gally :
Citation :
"Il y a un évident deux poids deux mesures. On tire sur les armes de Gbagbo et pas sur les armes de Ouatara".

Bien sûr que l'ONU a pris parti pour le président élu (Ouatara) !

Michel Galy voudrait une neutralité absolue : qu'on les laisse tranquillement d'entremassacrer.

Oui, c'est exactement l'avis de Fredsisam et cela ne m'étonne pas. votre reproche au Rwanda est déjà le même : vous reprochez à la France d'être intervenue pour mettre fin au Génocide venant des Hutu car au dessus de la vie du million de Tutsi, il y avant un bien à préserver : L’INDÉPENDANCE DU PAYS.

Vous êtes "nationaliste" dans le sens le plus idolâtrique du terme : Cette idée est plus grande pour vous que la vie de peuples entiers.

Quant au reste, aux difficultés qu'aura Ouatara pour gouverner, elles sont logique : seuls 54% de la population a voté pour lui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 13:57

[quote]
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation de Gally :
Citation :
"Il y a un évident deux poids deux mesures. On tire sur les armes de Gbagbo et pas sur les armes de Ouatara".

Bien sûr que l'ONU a pris parti pour le président élu (Ouatara) !

Michel Galy voudrait une neutralité absolue : qu'on les laisse tranquillement d'entremassacrer.

Oui, c'est exactement l'avis de Fredsisam et cela ne m'étonne pas. votre reproche au Rwanda est déjà le même : vous reprochez à la France d'être intervenue pour mettre fin au Génocide venant des Hutu car au dessus de la vie du million de Tutsi, il y avant un bien à préserver : L’INDÉPENDANCE DU PAYS.
S'il y a un fruit de notre conversation c'est que grâce à toi j'ai compris que le temps change mais les mentalités ne changent pas .Les hommes sont les mêmes quelque soit l'époque . Je me suis longtemps demandé comment quelqu'un pouvait contraindre totalement la liberté de quelqu'un , le réduire à l'esclavage pour son bien et tout en se disant profondément chrétien . Je l'ai compris en dialoguant avec toi .Ce n'est pas un reproche que je te fais mais je crois , je dirais même que je suis sûr que si tu avais existé à l’époque coloniale tu aurais été un colon , et si tu avais existé à l'époque d'esclavage , tu aurais fait de même parce que constamment tu aurais trouvé un bien qui justifie tes actes indépendamment de ce que le peuple qui subit peut penser ou ressentir. Comme les colons ou les esclavagistes tu t'aurais probablement dit qu'ils ne peuvent pas penser ou qu'ils sont incapable de savoir ce qui est bien pour eux .
Le seul moyen de dépasser ce qu'on estime être le bien pour l'autre c'est le connaitre ,connaitre sa richesse ,vivre avec lui , savoir se mettre à sa place , ...et tu ne connais pas l'Afrique , ni l'africain , tu ne connais pas les arabes , pas plus les sud américains ...tu vois tous d'un point de vue occidentale , et c'est ta pauvreté .Je peux comprendre que tous les gens n'ont pas les moyens de voyager ou de côtoyer les africains , ou les autre cultures mais lorsqu'on a la chance de savoir lire et on doit s'instruire sur les autres cultures , connaitre leur histoire , leur actualité confronté les opinions et ne pas se contenter d'un petit journal de 20H , surtout lorsqu'on veut parler de la politique ,de la géopolitique et qu'on se permet de l’intégrer dans la théologie comme tu le fais .

Par exemple tu dis que les français sont partie au Rwanda pour mettre fin au Génocide contre les Tusti mais s'il y a une ethnie au Rwanda qui hait (et le mot est faible) la France c'est les tustie au point que lorsqu'ils ont pris le pouvoir la première chose qu'ils se sont empressé de faire c'est de rompre toute relation diplomatique avec la France contrairement aux hutus qui ont trouvé en massé l'asile en France .Si par exemple ma famille du côte Hutu (pas du côte Tusti ) a pu échappé à la mort , elle le doit aux militaire français. Si les français sont venu au Rwanda c'était dans le but de ne pas perdre le Rwanda qui les échappait pour aller aux mains des américains et des anglais en vue du Congo .Ce qu'ils n'ont pas réussi à empêcher et depuis le Rwanda est anglophone.
En côte d'ivoire la France a aussi agit pour ces intérêts et non pour le peuple ivoiriens qu'elle a mis depuis plusieurs mois sous embargo médicaments et je ne sais pas si tu te rends compte de ce crime...un vrai crime humanitaire . Par ailleurs c'est une hypocrisie d'intervenir dans une guerre pour éviter les mort tout en initiant cette même guerre car maintenant on sait que c'est la France qui a armé et encadré les forces de Ouatara (cf le figaro ) .

Citation :
Vous êtes "nationaliste" dans le sens le plus idolâtrique du terme : Cette idée est plus grande pour vous que la vie de peuples entiers.
Evidemment que c'est faux , mais peux tu me citer à titre d'exemple un seul africain non ivoirien qui s'est félicité de l'intervention de la France pour que je sache ce que c'est un non nationaliste
Citation :
Quant au reste, aux difficultés qu'aura Ouatara pour gouverner, elles sont logique : seuls 54% de la population a voté pour lui.
Tu connais une démocratie où protagonistes des élections prend les armées pour renverser le pouvoir en place ...Ce n'est pas la démocratie c'est un coup d'état . La démocratie est là pour éviter la guerre ...et lorsqu'il y a des problème , des injustice dans une démocratie on manifeste , on paralyse le pays en manifestant ,on fait des grève de faim , on résiste comme Mandela , Martin Luther King , GHandi , ou d'autres . Lorsqu'on vient à apprendre les armés pour se faire justice dans une démocratie mettre le pays à feu et à sang on tue par la même action la démocratie et c'est dans ça que la France a participé en fournissant les armés lourd au rebelles et en mettant à genou la côte d'ivoire .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 14:12

L'indépendance d'une Nation est une valeur !

Mais si vous êtes chrétien, vous ne pouvez en faire une idole à laquelle vous seriez prêt à préférer un génocide.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 14:36

Arnaud Dumouch a écrit:
L'indépendance d'une Nation est une valeur !

Mais si vous êtes chrétien, vous ne pouvez en faire une idole à laquelle vous seriez prêt à préférer un génocide.


Je n'ai jamais préféré ce massacre en cote d'ivoire , je connais les conséquence d'une guerre contrairement à toi pour la souhaite à quelqu'un d'autre. Et c'est justement à cause de cette raison que je condamne Ouatara et la France qui ont poussé le peuple ivoirien dans une guerre avec tous les conséquences qui dureront des décennies ,c'est pour cette raison que je condamne l'intervention des occidentaux en Libye , qui vise à renverser Kadhafi en ignorant les nuances du pays ,ce qui aura pour conséquences de créer d'autre haine . Ce que j'essaie de te dire c'est que ni la france ,ni l’Angleterre ou l'americains ,....n'ont jamais oeuvré pour faire cesser un génocide ou quelque chose du même genre en Afrique comme ils essaient de nous le faire croire c'est tout simplement l’intérêt , rien que l’intérêt , si pour avoir les intérêts ou les préserver il faut mettre le pays à feu et à sang ils le feront , s'il faut mettre un dictateur pour ça ils le feront , si cela passer par un processus de paix ils le feront
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 14:49

Vous êtes ridicule. Les armes de l'ONU et de Licorne cherchent justement à éviter une guerre civile et, avec ces barbares qui se disent chrétiens ou musulmans, un génocide.

Ce qui est triste, c'est qu'il faudra probablement refaire cela pour Ouatara dans 5 ans car il ne semble pas valoir mieux que gbagbo.

Heureusement, l'ONU se décide enfin à mettre sous tutelles ces Démocraties prises en otage par leurs propres élus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 15:17

Arnaud Dumouch a écrit:

Heureusement, l'ONU se décide enfin à mettre sous tutelles ces Démocraties prises en otage par leurs propres élus.

Oui c'est exactement cela des "démocraties prises en otage par leurs propres élus" c'est le cas en Palestine avec le Fatha et le Hamas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 15:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous êtes ridicule. Les armes de l'ONU et de Licorne cherchent justement à éviter une guerre civile et, avec ces barbares qui se disent chrétiens ou musulmans, un génocide.
Si ça peut t'aide à avoir une conscience tranquille tant mieux il faut croire que l'ignorance aide certain à être tranquile , autrefois ce fus le cas des allemands .Qoui qu'il en soit sache que pour les africains ce n'est pas le cas et malheureusement ce sont des français qui vivent en cote d'ivoire qui en subiront les conséquences pendant que ceux d'ici se voilent la tête pour se donner bonne conscience
Citation :
Ce qui est triste, c'est qu'il faudra probablement refaire cela pour Ouatara dans 5 ans car il ne semble pas valoir mieux que gbagbo.
C'est la seule chose que tu as retenue dans la vidéo que je t'ai donne ou c'est la seule chose que tu as voulu retenir ?

Heureusement que ta tribune ne dépasse pas le forum de docteur angélique .
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 15:32

Paco a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Heureusement, l'ONU se décide enfin à mettre sous tutelles ces Démocraties prises en otage par leurs propres élus.

Oui c'est exactement cela des "démocraties prises en otage par leurs propres élus" c'est le cas en Palestine avec le Fatha et le Hamas.

Quel inversion des chose tu pense que le peuple palestiniens souffrent plus de leur élus que des élus israéliens pourqoui tu ne leur pose pas la question , qoui qu'il en soit depuis 60 ans le peuple palestiniens lancent les pierres contre les élus israéliens et non palestiniens
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 15:48

fredsinam a écrit:
Paco a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Heureusement, l'ONU se décide enfin à mettre sous tutelles ces Démocraties prises en otage par leurs propres élus.

Oui c'est exactement cela des "démocraties prises en otage par leurs propres élus" c'est le cas en Palestine avec le Fatha et le Hamas.

Quel inversion des chose tu pense que le peuple palestiniens souffrent plus de leur élus que des élus israéliens

la question n'était pas de savoir de quoi les palestiniens souffrent le plus mais de faire le constat que la démocratie palestienne est minée par des menbres du fatha et du hamas, bref c'était une parenthèse et un exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 16:33


ALERTE - Côte d'Ivoire: Gbagbo "aux arrêts", "le cauchemar est terminé"



ABIDJAN - L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone
sont "aux arrêts" et "le cauchemar est terminé" pour les Ivoiriens, a
déclaré lundi Guillaume Soro, Premier ministre d'Alassane Ouattara,
reconnu président par la communauté internationale, sur la télévision
pro-Ouattara.(©AFP / 11 avril 2011 16h13)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 16:35

Philippe Fabry a écrit:

ALERTE - Côte d'Ivoire: Gbagbo "aux arrêts", "le cauchemar est terminé"



ABIDJAN - L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone
sont "aux arrêts" et "le cauchemar est terminé" pour les Ivoiriens, a
déclaré lundi Guillaume Soro, Premier ministre d'Alassane Ouattara,
reconnu président par la communauté internationale, sur la télévision
pro-Ouattara.(©AFP / 11 avril 2011 16h13)

Enfin ! Maintenant, aux Ivoiriens de se soumettre au vote de 54% d'entre eux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 17:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

ALERTE - Côte d'Ivoire: Gbagbo "aux arrêts", "le cauchemar est terminé"



ABIDJAN - L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone
sont "aux arrêts" et "le cauchemar est terminé" pour les Ivoiriens, a
déclaré lundi Guillaume Soro, Premier ministre d'Alassane Ouattara,
reconnu président par la communauté internationale, sur la télévision
pro-Ouattara.(©AFP / 11 avril 2011 16h13)

Enfin ! Maintenant, aux Ivoiriens de se soumettre au vote de 54% d'entre eux.
Une fois on t'a demande si tu faisais la psychologie et tu as répondu Oui mais je pense que tu aurais du répondre Non encore moins de la Philo. Dans une démocratie on ne soumet pas la partie perdante encore moins par les armées , la partie perdante accepte la défaite (si elle est vraiment perdante ) mais elle ne se soumet pas .Si elle se soumet il n'y aura pas d'opposition et donc pas de démocratie , on parlera de dictature ou une parodie démocratique.
Si dans une démocratie ce qu'on juge comme injustice doivent se règlent à coup de mortiers c'est en même temps qu'on veut tuer la démocratie .Lorsqu'on s'est imposé par force en tuant on ne laisse pas le choix à une opinion contraire que de se soumettre c'est le cas dans toute organisation sociétale moins complexe et ça l'est encore plus dans un état .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 18:28

On ne soumet pas la partie perdante. C'est la partie perdante qui doit se soumettre librement au résultat des urnes.

Si les 46 % d'Ivoiriens ne veulent pas, ils entreront en guerre civile et alors personne ne pourra plus rien pour eux. Ils voudront le chao, ils l'auront.

nous verrons très bientôt si ce peuple est mûr pour la démocratie ou s'il mérite un dictateur à poigne.

Citation :

Si dans une démocratie ce qu'on juge comme injustice doivent se règlent à coup de mortiers c'est en même temps qu'on veut tuer la démocratie .Lorsqu'on s'est imposé par force en tuant on ne laisse pas le choix à une opinion contraire que de se soumettre c'est le cas dans toute organisation sociétale moins complexe et ça l'est encore plus dans un état .

Enfin une parle sensée de votre part. Cependant, parlez en à Laurent Gbagbo ! cyclops

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 19:23

Citation :
Fredsisam a écrit:

Si dans une démocratie ce qu'on juge comme injustice doivent se règlent à coup de mortiers c'est en même temps qu'on veut tuer la démocratie .Lorsqu'on s'est imposé par force en tuant on ne laisse pas le choix à une opinion contraire que de se soumettre c'est le cas dans toute organisation sociétale moins complexe et ça l'est encore plus dans un état .
Arnaud Dumouch a écrit:

Enfin une parle sensée de votre part. Cependant, parlez en à Laurent Gbagbo ! cyclops

c'est la France et les états unis qui ont rendu impossible tout accord négocié en ne laissant qu'une seule solution aux deux opposants
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 19:25

Laughing Accord négocié ! Votre naïveté est confondante.

Négocié comme au Rwanda ? A la machette ?

Ils s'y connaissaient, vos ancêtres Rwandais, pour ce genre de négociation ! Et je comprends pourquoi en vous lisant : Le Christ n'a pas évangélisé votre regard politique qui est envahi du démon nationaliste, comme pour les Français de 1914 !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 20:38

scenes de pillage dans l'ancien QG de l'ex pressedent ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 20:46

Confused

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 21:45

La France vient de réussir son coup d’Etat : Comment les forces spéciales ont arrêté Laurent GBAGBO.


La France vient de parachever son coup d’état entamé en 2002 et qui a connu un tournant décisif avec les dernières élections présidentielles. Après avoir pilonné depuis la nuit d’hier la résidence du président GBAGBO, la France a jeté ce matin ses forces spéciales dans la bataille avec une trentaine de chars. Elles ont arrêté le président ivoirien avant de le livrer aux rebelles.

Quand la France prend les choses en main.

Si elle s’était faite discrète dans son soutien depuis la conquête du pays profond jusqu’à Abidjan, la France à dû se présenter officiellement au front face à la résistance des forces de défense et de sécurité. D’abord en obtenant par tous les moyens de l’ONU une résolution « fourre-tout » pour la protection des civiles. Munie de ce feu vert, Sarkosy affaiblit l’armée de GBAGBO en détruisant son armement. Cela ne permettra pas à la rébellion d’envoyer à l’Elysée la tête de Laurent Gbagbo. La France décide alors de prendre en main son coup d’état. La nuit du dimanche au lundi, la résidence de Laurent GBAGBO fait l’objet de pilonnage à outrance par 4 avions français et onusiens. Lundi matin, les forces spéciales françaises entrent en action. Une trentaine de chars encerclent la résidence, pendant que trois hélicoptères en vol stationnaire au dessus de la résidence, assurent la couverture aérienne de l’opération. La garde présidentielle décide de ne pas livrer un combat qui pouvait s’avérer suicidaire. Les forces spéciales de Sarkozy peuvent ainsi forcer le portail de la résidence mettre la main sur le combattant GBAGBO et le livrer aux rebelles qui étaient avec eux. La télévision du Golf a montré les premières images du président GBAGBO dans ses premières humiliations. L’idole de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique digne en débardeur s’épongeant le visage, puis une brève image de la première dame Simone Gbagbo pas mieux traitée. D’Abidjan à Dakar en passant par Yaoundé et Douala, partout où des africains ont soutenu ce dernier défenseur de l’Afrique digne, ces images resteront comme les plus difficiles à supporter pour cet homme qui a fait rêver en un continent qui se défait du joug colonial. La françafrique a encore de beaux jours devant…
Source : Telediaspora.net :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 21:46

vieux a écrit:
La France vient de réussir son coup d’Etat : Comment les forces spéciales ont arrêté Laurent GBAGBO.
[img]

Un coup d'Etat ? Donc, selon vous, un homme élu avec 54% des voix de son peuple, dans une élection vérifiée et validée par l'ONU, c'est un coup d'Etat ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 21:52

on n'a plus besoin des bob denard pour exécuté les sale boulot on le fait nous même maintenant au vue et au su de tous .on bombarde même les médias qui serais dit-ont protéger lors des conflits salut la démocratie et les droits de l'homme .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 21:57

Arnaud Dumouch a écrit:
vieux a écrit:
La France vient de réussir son coup d’Etat : Comment les forces spéciales ont arrêté Laurent GBAGBO.
[img]

Un coup d'Etat ? Donc, selon vous, un homme élu avec 54% des voix de son peuple, dans une élection vérifiée et validée par l'ONU, c'est un coup d'Etat ?
En haïti l'ONU avais aussi vérifiée et validée le premier tour .mais après quelque casse et beaucoup de négociations les résulta ont changer et ont connais aujourd'hui qui a gagné en définitive .mais les armes n'ont jamais remplacé les négociations pour autant .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?   Lun 11 Avr 2011, 22:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Laughing Accord négocié ! Votre naïveté est confondante.

Négocié comme au Rwanda ? A la machette ?

Ils s'y connaissaient, vos ancêtres Rwandais, pour ce genre de négociation ! Et je comprends pourquoi en vous lisant : Le Christ n'a pas évangélisé votre regard politique qui est envahi du démon nationaliste, comme pour les Français de 1914 !

Je t'ai demandé de me citer un africain non ivoirien ou même un arabe qui n'aurait pas ce démon nationaliste afin que je puisse me compare pour en être guéri tu as même droit de me citer les évêques africains ou cardinaux ....

Victoir Hugo a dit : "Il y a deux manières d'ignorer les choses : la première, c'est de les ignorer ; la seconde, c'est de les ignorer et de croire qu'on les sait. La seconde est pire que la première."
Revenir en haut Aller en bas
 
Indépendance ou gendarme international en Côte d'Ivoire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armorial de l'Institut héraldique international
» Présentation de JP Petit au Colloque international de Corée
» Strasbourg - International Space University
» La place de la Chine, son comportement international : bilan 2010
» droit international public et droit communautaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: