DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand commence la vie de l'âme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnneLéaMarie



Féminin Messages : 5
Inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Quand commence la vie de l'âme ?   Jeu 24 Mar 2011, 10:21

Bonjour à tous,
Nouvelle sur ce forum, je viens pour poser une question :
Si (d'après ce que j'ai compris) la théologie répond amplement à la question de ce qui se passe après la mort, qu'est-ce qui existe sur la question "que se passe-t-il avant la naissance ?" Le sujet peut comprendre d'ailleurs deux sous parties :
- Avant la fécondation : y-a-t-il pré-existence de l'âme ?
- Entre la fécondation et la naissance : quel est le statut de l'âme ? Le péché originel existe-t-il déjà ? Quand survient-il ?
Les expériences proches de la mort (NDE) ont inspiré Arnaud Dumouch, mais qu'en est-il des expériences proches de la naissance que certaines psychologies ou thérapies développent ?
Merci de vos éclairages.
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 05:33

Je n'ai pas la certitude absolue,mais j'avance ceci;
L'âme est créer à la première cellule par Dieu le Père,une parcelle de son Esprit pour que nous puiissions nous rappeler et vivre par/avec et en lui à son image et à sa ressemblance.
L'âme est son autel pour qu'il puisse nous habiter avec son Fils et l'Esprit-Saint et faire de nous des êtres sprirituels.
Avec l'âme, nous avons la faculté d'aimer,de penser,de raisonner et nous rappeler le sens et le pourquoi de notre existence qui est de retourner vers le ciel pour vivre un bonheur éternel.

Revenir en haut Aller en bas
AnneLéaMarie



Féminin Messages : 5
Inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 06:48

Merci Michael,
Une précision : vous dites cependant "retourner" vers le Ciel. Ce mot peut supposer qu'on en vient, à la différence de simplement "aller". Que voulez-vous dire par là ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 09:08

Faudrait avant tout définir ce qu'on entend par âme pour qu'on puisse en parler en connaissance de cause!
Revenir en haut Aller en bas
AnneLéaMarie



Féminin Messages : 5
Inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 09:20

Une suggestion, Mister be, pour bien démarrer sur ce sujet et le définir ? Un lien ? Un livre ? Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 09:31

Je n'ai qu'un enseignement à vous donner,sans prétention aucune, qui vient de mes pères!
Sinon vous avez platon et l'église de Rome a certainement bien des références!
http://sergecar.perso.neuf.fr/cours/consc_ame.htm
Je dirais que l'âme existe dès qu'il y a conception!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 12:10

AnneLéaMarie a écrit:
Merci Michael,
Une précision : vous dites cependant "retourner" vers le Ciel. Ce mot peut supposer qu'on en vient, à la différence de simplement "aller". Que voulez-vous dire par là ?

Quand on meurt, on va au ciel. Et puis l'AT parle souvent de l'âme qui retourne à son Créateur:

"avant que la poussière ne retourne à la terre, selon ce qu'elle était, et que le souffle ne retourne à Dieu qui l'avait donné." - Ecclésiaste 12, 7
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 25 Mar 2011, 12:20

Oui nous existons dans la pré science de D.ieu!
Revenir en haut Aller en bas
AnneLéaMarie



Féminin Messages : 5
Inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Jeu 07 Avr 2011, 18:25

Je m'instruis en regardant les cours de théologie d'Arnaud sur Dailymotion. J'avance un peu sur ma question : est-ce qu'il existe quelque chose en théologie qui associe symboliquement la vie intra-utérine et le Paradis dans lequel vécurent Adam et Eve ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Jeu 07 Avr 2011, 19:14

Oui symboliquement la genèse correspond à ça
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Jeu 07 Avr 2011, 21:35

AnneLéaMarie a écrit:
Bonjour à tous,
Nouvelle sur ce forum, je viens pour poser une question :
Si (d'après ce que j'ai compris) la théologie répond amplement à la question de ce qui se passe après la mort, qu'est-ce qui existe sur la question "que se passe-t-il avant la naissance ?" Le sujet peut comprendre d'ailleurs deux sous parties :
- Avant la fécondation : y-a-t-il pré-existence de l'âme ?
- Entre la fécondation et la naissance : quel est le statut de l'âme ? Le péché originel existe-t-il déjà ? Quand survient-il ?
Les expériences proches de la mort (NDE) ont inspiré Arnaud Dumouch, mais qu'en est-il des expériences proches de la naissance que certaines psychologies ou thérapies développent ?
Merci de vos éclairages.

Chère AnneLéaMarie,

D'après la foi catholique définie par Jean-Paul II, l'âme des bébés est créée et unie à leur corps aussitôt après la conception (9 mois avant la naissance). Il n'y a pas préexistence de l'âme avant la fécondation. Le péché originel est un choix d'Adam et Eve que l'enfant soit séparé de Dieu donc LIBRE. Il commence donc avec la création de l'âme : Dieu ne vient pas habiter en elle comme cela aurait dû se passer sans le choix d'Adam et Eve.

Pour moi, les expérience proche de la naissance sont imaginaires car l'enfant n'a pas encore de mémoire. Mais ce n'est qu'un avis personnel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Jeu 07 Avr 2011, 23:56

Les chercheurs sont unanimes pour soutenir que l'ovule choisit son spermatozoïde et que celui-ci choisit son ovule...J'y vois une réalisation du Plan de D.ieu et surtout le rôle que nous pouvons jouer au sein de l'humanité!
Je pense aussi qu'il n'y a pas de préexistence de l'âme mais d'une existence par la volonté de D.ieu dans sa préscience car il est le maître du temps
Revenir en haut Aller en bas
PetitefilledelaProvidence



Féminin Messages : 28
Inscription : 03/04/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 00:33

Bonjour AnneLéaMarie,

J'ai un avis tout personnel qui est que nous sommes des maculées conceptions... Nous péchons avec nos bébés dans le ventre, nourris de notre sang puis de notre lait. Ils sont conçus dès le départ et croissent dans le péché, tout bonnement. Le rituel d'exorcisme du baptême nettoie et libère de cette emprise et laisse place à l'Esprit-Saint.

Dieu ne pouvait s'incarner que dans une Immaculée Conception, une Vierge.

L'enfant in-utéro dispose progressivement d'une mémoire. Il reconnait les voix de son entourage proche (papa, fratrie) et des bruits familiers, mais aussi la langue maternelle.

A quelles expériences et quelles psychologies et thérapies faites-vous allusion ? Il y en a d'inoffensives (ex. haptonomie) et d'autres dangereuses (ex. communication type chanelling)... Le New-Age ouvre la porte aux Esprits du mensonge et de la duperie, avec eux vous êtes sûre de recevoir une super vision de vos vies antérieures ou de faire l'amour dans les étoiles... Ou juste ce qu'il faut pour décrocher votre vie spirituelle.

Oui, j'ai vu dans un reportage que l'ovule ne se laisse pénétrer que parce qu'il le veut pour un spermatozoïde particulier. Cela relève effectivement de l'intelligence... Une action Angélique ?
J'ai vu aussi que si deux spermes différents se retrouvaient dans un utérus, les spermatozoïdes du "légal" attaquaient les intrus !
Revenir en haut Aller en bas
AnneLéaMarie



Féminin Messages : 5
Inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 09:24

Merci de vos réponses à tous !
J'en profite pour remercier chaleureusement Arnaud de ce trésor qu'il a mis sur Dailymotion des 48 cours de théologie. Quand j'ai posé ma question la première fois, je ne les avais pas encore découvert.
Je n'ai pas encore terminé, car je prend des notes ! Mais j'avance.
Oui, je fais référence à des expériences proches de la naissance (thérapies qui font appel à la "mémoire du corps") qui ne semblent pas imaginaires ou délirantes, qui méritent peut-être d'être creusée dans le même sens qu'Arnaud l'a fait avec les NDE. Je vais approfondir le sujet et surtout finir les 48 cours qui amènent des précisions à chaque cours, ces précisions me servant pour ce sujet. Et je reviendrai avec des questions plus précises.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 10:00

[quote]
PetitefilledelaProvidence a écrit:
Bonjour AnneLéaMarie,

J'ai un avis tout personnel qui est que nous sommes des maculées conceptions...


C'est vrai. Mais être des maculés conception, cela signifie uniquement une absence de Dieu dans le coeur de l'enfant et cela ,n'implique aucune faute réelle venant de lui.

Il est plutôt soumis (il y est bien obligé) au choix d'Adam et Eve qui ont voulu pour lui une liberté divine quitte à chasser Dieu de son coeur.


Ils croyaient certainement bien agir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 10:23

Cher Beranger, à l'heure de la mort, cette génération va, elle aussi, se trouver confrontée CONCRETEMENT à ce crime immense par l'accueil de ces tout petits arrachés du sein des seins.

Et ce sera une épreuve analogue à celle que vient de vivre la génération de 14 qui a, elle aussi, sacrifier des millions de jeunes à une idole froide (le Nationalisme guerrier).

Finalement, rien ne change : Chaque génération est sûre d'être dans la vérité, méprise le prophète (le pape) qui lui montre son péché, se détruit puis est confrontée à l'heure de la mort à la vérité.

Heureusement, nous savons que Jésus ne permet cela que pour créer des coeur repentants, infiniment douloureux à cause de leur erreur, et pour les sauver selon cette parole : "Celui à qui on a peu remis aime peu".

Quant aux enfants tués, nous devons tenir que Dieu a préparé pour eux un chemin de salut (les limbes).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 10:39

Dès lors que l’on reconnaît dans le zygote une nouvelle vie humaine, il faut admettre qu’il y a là un nouvel être humain. Se pose alors la question du statut de l’embryon ; comment doit-on le considérer ? Nous pourrions dire avec Jacques Testart que "parce qu’il détient le message biologique constitutif d’une nouvelle personne, l’oeuf échappe à la versalité des géniteurs" et constater que le Larousse définit la personne par l’être humain.

Force est de constater que la philosophie et la théologie ne peuvent avoir de réponses précises pour définir la personne, car elles ne sont pas des sciences exactes. Or, le jugement moral est essentiel car de celui-ci dépend le résultat du discernement à porter sur "les frontières de la vie" que les progrès des sciences biologiques nous font découvrir.

Pour la philosophie, le paradoxe est qu’à l’inverse de la chose, la personne ne se laisse pas totalement définir. Par contre elle impose le respect, à cause de la vie qui marque l’entourage de cet être que l’on cherche à définir. C’est une réalité sur laquelle on peut énoncer un certain nombre de paroles mais qui restera toujours un mystère : en effet, la vie - qui caractérise aussi bien un embryon qu’un adulte dans la pleine force de l’âge ou un malade inconscient - ne laisse personne indifférent ; l’homme a ce sentiment profond qu’il existe quelque chose qui dépasse le simple aspect physique ou la simple auto-conscience pour définir la personne ; c’est ce que pourra constater le philosophe ; et le religieux verra dans la vie humaine un don de Dieu qui empêchera de considérer l’embryon comme une chose.

Nous ne pouvons ici faire de longs développements nécessaires à la compréhension de la personne humaine. Mais nous pouvons mentionner les trois grands types de réponses à la question de l’identité de l’embryon.

La biologie elle-même a fait abandonner la première de ces opinions qui considérait que l’embryon était un simple amas de cellules, excroissance du corps maternel.

La deuxième opinion est partagée par un grand nombre de penseurs depuis le IVème siècle, dont Grégoire de Nysse, qui considèrent que l’embryon est une personne dès la conception. La matière biologique humaine et l’âme spirituelle ne pourraient qu’avoir été créées ensemble et donc l’embryon aurait une âme spirituelle. L’embryon serait donc incontestablement une personne.

Défendue aussi par de nombreuses autorités, la troisième thèse dit que l’embryon deviendra une personne à un moment qu’il est impossible de discerner. Saint Thomas d’Aquin était l’un des plus prestigieux représentant de "l’animation médiate du foetus" : l’âme ne pouvait être infusée qu’après une organisation suffisante de la matière biologique.

D’autres considèrent que l’embryon est une personne seulement dès qu’il est indivisible (après 14 jours, ce qui laisserait entendre qu’avant on peut en jouir à sa guise),... lorsqu’il a une conscience (quid des malades dans le coma ? La personne se réduit-elle à une conscience ?), lorsqu’il naît ou encore lorsqu’il parle.

L’Eglise catholique connaît ces courants comme elle connaît parfaitement les découvertes biologiques. Dans le souci qui est le nôtre de comprendre quel pourrait être le statut de l’embryon, force est de constater que la position de ce phare spirituel semble être d’une grande sagesse : le magistère romain n’a jamais voulu trancher ce débat entre les tenants d’une personnalisation coïncidant avec la fécondation et ceux d’une personnalisation plus tardive.

Constatant avec raison que la personnalité de l’embryon ne peut être pour l’instant démontrée de façon absolue dès la conception, elle demande aux chrétiens d’adhérer à sa tradition constante : "le fruit de la génération humaine dès le premier instant de son existence, c’est-à-dire à partir de la constitution du zygote, exige le respect inconditionnel dû à l’être humain dans sa totalité corporelle et spirituelle. L’être humain doit être respecté et traité comme une personne humaine dès sa conception, et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie" .

Cette solution n’offre-t-elle pas, à l’homme de bonne volonté, le critère fondamental pour la solution des divers problèmes posés par le développement des sciences biomédicales ? C’est en tout cas le plus prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 10:43

[quote]
Mister be a écrit:
Dès lors que l’on reconnaît dans le zygote une nouvelle vie humaine, il faut admettre qu’il y a là un nouvel être humain. Se pose alors la question du statut de l’embryon ; comment doit-on le considérer ? Nous pourrions dire avec Jacques Testart que "parce qu’il détient le message biologique constitutif d’une nouvelle personne, l’oeuf échappe à la versalité des géniteurs" et constater que le Larousse définit la personne par l’être humain.

Cher Mister Be, l'ADN complet n'est que le signe de la présence de la personne humaine.

C'est la création ex Nihilo de son esprit (non fait de chair) qui achève le travail et qui fait, métaphysiquement, une personne dont la mort projettera l'âme dans un autre monde où elle survit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 11:14

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Mister be a écrit:
Dès lors que l’on reconnaît dans le zygote une nouvelle vie humaine, il faut admettre qu’il y a là un nouvel être humain. Se pose alors la question du statut de l’embryon ; comment doit-on le considérer ? Nous pourrions dire avec Jacques Testart que "parce qu’il détient le message biologique constitutif d’une nouvelle personne, l’oeuf échappe à la versalité des géniteurs" et constater que le Larousse définit la personne par l’être humain.

Cher Mister Be, l'ADN complet n'est que le signe de la présence de la personne humaine.

C'est la création ex Nihilo de son esprit (non fait de chair) qui achève le travail et qui fait, métaphysiquement, une personne dont la mort projettera l'âme dans un autre monde où elle survit.

Oui c'est ce que j'appelle la préscience de D;ieu et que l'on retrouve à notre niveau dans la parole du Christ "avant qu'Abraham fût, Je suis." Jean 8:56 -59.
D.ieu ne crée pas ce qu'on appelle des "golem" qui ne serait qu'un monstre exempt d' âme même si la création est parfaite
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 13:48

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Mister be a écrit:
Dès lors que l’on reconnaît dans le zygote une nouvelle vie humaine, il faut admettre qu’il y a là un nouvel être humain. Se pose alors la question du statut de l’embryon ; comment doit-on le considérer ? Nous pourrions dire avec Jacques Testart que "parce qu’il détient le message biologique constitutif d’une nouvelle personne, l’oeuf échappe à la versalité des géniteurs" et constater que le Larousse définit la personne par l’être humain.

Cher Mister Be, l'ADN complet n'est que le signe de la présence de la personne humaine.

C'est la création ex Nihilo de son esprit (non fait de chair) qui achève le travail et qui fait, métaphysiquement, une personne dont la mort projettera l'âme dans un autre monde où elle survit.

Faut 9 mois pour réaliser un être humain physiquement mais il faut toute une vie pour le réaliser métaphysiquement
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 08 Avr 2011, 20:19

Mister be a écrit:

mais il faut toute une vie pour le réaliser métaphysiquement

Selon sa perfection de ses opérations spirituelles, vous avez raison.

Mais selon son être, le bébé qui dort est métaphysiquement une personne humaine complète, avec son corps et son esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Sam 09 Avr 2011, 22:16

Pourquoi beaucoup de croyants veulent-ils trouver un moment précis où commencerait un nouvel individu humain?
On voit bien que la mort n'est pas un moment biologique précis. On la décrit souvent comme le temps où l'on estime que les supports de communication avec d'autres êtres humains sont irréversiblement rompus. Le mot "irréversible" montre bien qu'il y a à la fois un critère biologique et un choix fait par d'autres humains.
Dans les séries télévisées de type "Urgences" on voit que le médecin indique comme heure de la mort le moment où il abandonne toute tentative de réanimation.
N'en est-il pas de même pour le début d'un individu humain, support des relations personnelles?
Dans l'émergence d'un nouvel individu humain, il y a à la fois une grande continuité et un passage par des seuils, par des discontinuités.
Les événements autour de la fécondation ne sont pas concentrés en une seconde. Ils prennent du temps. Ils sont ponctués par acquis repérables : la pénétration du spermatozoïde dans l'ovule, puis toute une série d'événements décisifs, le fonctionnement en commun des patrimoines génétiques amenés par l'ovule et le spermatozoïde, le début des divisions, la période après laquelle ne pourront plus se former facilement des jumeaux vrais (il y aura un seul individu et pas plus d'un), la longue période d'implantation,... la mise en route du système nerveux,... le passage du stade embryonnaire au stade foetal, le fait que le foetus est viable hors de l'utérus...
Donc lorsqu'on demande au biologiste de proposer une période critique dans l'émergence d'un nouvel individu, il ne peut se contenter de signaler la fécondation comme s'il s'agissait d'un moment précis ni comme l'unique candidat.
Il faut se résoudre à constater que l'émergence d'un nouvel être humain prend du temps, et que l'entrée en relation avec cet être comme personne va dépendre de la femme enceinte, de son compagnon, de l'entourage...
Il y a une lecture biologique et une lecture sociale.
Pour un biologiste cette focalisation extrême sur la fécondation est assez étrange. La fécondation n'a été décrite qu'à partir de 1876, et d'abord chez l'oursin. Cette connaissance ne remonte pas à la nuit des temps.
Croire que la découverte de la fécondation aurait permis une unanimité autour d'un moment précis où commencerait la vie, c'est comme croire que le big-bang de Georges Lemaitre mettrait tout le monde d'accord sur la création, c'est une sorte de "concordisme".
Pour moi la recherche de moments précis où commencerait et où finirait la personne humaine, est une quête irréaliste. Quand dans sa tête on pensait à l'arrivée et au départ d'une âme (il y avait des peseurs d'âme qui essayaient de mesurer l'impact du départ de l'âme au moment précis de la mort), on avait sans doute besoin de plus d'assurance.
Mais on peut vivre avec une philosophie qui n'aurait pas besoin d'assigner de limites précises de temps à l'individu humain.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Dim 10 Avr 2011, 06:49

Cher Mister Be, il y a bien un instant où l'âme spirituelle, qui est une réalité, est créée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Dim 10 Avr 2011, 10:00

Bien sûr et le fait de vouloir savoir exactement le moment précis de la création de l'âme humaine nous conduit à déterminer exactement quand on peut où non intervenir dans la grossesse ou sur la fécondation jusqu'à l'interrompre pour un motif ou un autre.
C'est de nouveau le mythe de l'arbre de connaissance (Genèse 2 : 7 – 9 ; 3 : 1 – 7)
Moi je dirais que c'est le moment où les deux corps et les deux âme ne font plus qu'un dans l'acte d'amour

Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 22 Avr 2011, 13:17

Je crois que nous préexistons à la vie terrestre, sinon comment comprendre la parole de Jésus : leurs anges voient à travers toutes choses la face de Dieu Mt 18, 10
et : Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais (Jr 1,5)

On pourrait donc en déduire que nous sommes à la fois (du moins les petits enfants qui sont encore purs) au ciel (dans l'esprit) et sur la terre (monde physique).
Il nous appartient de suivre le chemin que Jésus nous a tracé qui implique souffrance, mort et résurrection, et GARDER ainsi la vie éternelle.

Nous savons avec la physique actuelle que notre cerveau ne fait que décrypter et émettre des photons, des ondes, ressentir les effets électromagnétiques, et la gravité.
Peut-être notre vie sur terre n'est-elle qu'un mauvais "trip" (la chute) dans le monde de l'esprit ? ;)

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 22 Avr 2011, 13:52

Cher Outremer, Dieu nous connait AVANT que nous soyons créés car Dieu est au delà du temps. Cela ne veut pas dire que, lorsque Dieu nous connait, nous existons sinon nous serions éternels, comme lui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 22 Avr 2011, 14:19

Nous sommes éternels, puisque nous sommes l'image de Dieu, (j'ai dit : vous êtes des dieux !) mais nous avons perdu pied avec l'union avec Dieu, par le processus de séparation qu'a choisi Ish/Isha (Adam et la femme) Depuis l'incarnation de Jésus, sur terre et dans le coeur de celui qui le choisit, le chemin s'est inversé pour celui qui veut retourner en Lui.

A partir de ce cheminement de retour :


"Celui qui s'unit au Seigneur est un seul esprit" (1 Corinthiens 6,17)

"Toutes choses ont été créées par Lui et pour Lui. Il est avant toutes choses et toutes choses subsistent en Lui ». (Colossiens 1, 16)

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? » (1, Corinthiens 3,16)





Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Ven 22 Avr 2011, 14:24

Le problème, Arnaud est que nous séparons encore et toujours, comme au premier jour d'Adam.

Dans l'optique que nous sommes éternel, la mort n'existe pas, et serait donc qu'une perception ... aussi vraisemblable et dramatique soit-elle....
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Sam 23 Avr 2011, 14:15

AnneLéaMarie a écrit:
Bonjour à tous,
Nouvelle sur ce forum, je viens pour poser une question :
Si (d'après ce que j'ai compris) la théologie répond amplement à la question de ce qui se passe après la mort, qu'est-ce qui existe sur la question "que se passe-t-il avant la naissance ?" Le sujet peut comprendre d'ailleurs deux sous parties :
- Avant la fécondation : y-a-t-il pré-existence de l'âme ?
- Entre la fécondation et la naissance : quel est le statut de l'âme ? Le péché originel existe-t-il déjà ? Quand survient-il ?
Les expériences proches de la mort (NDE) ont inspiré Arnaud Dumouch, mais qu'en est-il des expériences proches de la naissance que certaines psychologies ou thérapies développent ?
Merci de vos éclairages.


bonjour AnneLéaMarie,

l'âme est en principe la conscience de moi par mon corps et la connaissance que j'ai de moi par le psychisme, mais quand la connaissance de Moi fait suite A La Venu du Saint Esprit "Baptême et nouvelle Naissance" qui me témoigne du veille homme pris dans la mort, alors il ne s'agit plus de l'Âme mais de la Personne esprit engendrée en Dieu en Vérité !

l'âme peut être morte et se croire vivante Jésus le dit bien a un homme lorsqu'IL lui dit " laisse les mort enterrer les morts et toi va prêcher la Royaume de Dieu !"
le pécher induit la mort de l'âme et nous coupe de La Source Éternelle ! Paul dit " vous étiez mort suite a votre péché !"

donc l'âme est limitée si elle a péché elle es morte ! c'est pour cela que même les prophètes disait que voir Dieu fait mourir ; si nous étions Vivant d'Éternité par l'âme voir Dieu ne nous ferait pas mourir !
Depuis La Venu du Christ et le Baptême nous allons de transfiguration en Transfiguration et Alors notre veille âme meurt mais notre Nouvelle Personne "Esprit en Dieu Naît du Christ , Un avec LUI !" Vit de Dieu .
Jésus le dit " il faut mourir pour Vivre !"

Paul explique aussi, que de toute Éternité Notre Père Divin nous a connu en Christ pour Être les 1ers nés d'entre les Mort , donc ce que disent les prophètes en en attendant la réalisation (faite en Jésus) " avant que je sois né Tu me connaissais " est Vrai !

Saint je ne sais plus qui dit " Nous avons toujours existé en Dieu, mais nous y étions sans nous me^me !" je trouve cela merveilleusement Exact, car pour nous exister c'est pouvoir nous nommer moi, pouvoir nous définir comme conscience personnel, mais en fait nous contredisons là notre Foi, car nous Croyons EN JE SUIS CELUI QUI EST , et donc Être ne tiens pas a ma définition d emoi, mais A SON Être Personnelle a Son Éternité, se laisser atteindre par LUi m'assure que je n'ai pas besoin de ma définition de moi pour Être mais d'accepter que Vivre UN parce Qu'il EST !

nous voulons devenir uN, mais nous passons notre temps a affermir notre moi, plutot que de Trouver La Vie en LUI qui Est l'Unique Moi l'Unique dépositaire Eternel de l'Être = si ma volonté se laisse exister (conformer) a LUI ( a la sienne) j'existerais Éternellement e quelle Paix !

je ne crois pas qu'une personne existe seulement a cause d'un rapport sexuel, mais parce que de toute Éternité elle est appelée a la Vie, et cette Venu se manifeste avec cet événement ! nous nous sommes pour une part dans le créé (même prisonnier de la création qui va a la ruine pour les non Baptisés) mais une fois Baptisé nous sommes concient du UN Divin et donc nos actes de Vie ne sont pas esclave (en principe) de la Création, mais Acteur Vivifiant et Serviteur de l'Engendrement Éternel Unit au Père !

c'est en Cela que Jésus nous demande d'être des Esprit Vivifiant et non des âmes vivantes comme l'on étaient Adam et Ève et ceux qui n'ont pas connu L'Esprit Du Christ !

Si nous étions un peu plus Lucide, nous saurions, que nous ne mettons pas des âmes au monde, mais Engendrons des Fils de Dieu puisque Notre Esprit (Esprit UN) Est Unis a Lui !

nous disons 'nous le savons , nous le croyons" NON IL FAUT l'Être ! l'Église EST CHAIR ET SANG DIVIN SANG DU FILS DU PÈRE ÉTERNELLE, C'EST Là LA DIFFÉRENCE DU RESTE DU MONDE , EN CE MONDE PAS DE CE MONDE et ce n'est pas une promesse mais Le Rel du FILS !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Sam 23 Avr 2011, 17:03

outreneuve a écrit:
Le problème, Arnaud est que nous séparons encore et toujours, comme au premier jour d'Adam.

Dans l'optique que nous sommes éternel, la mort n'existe pas, et serait donc qu'une perception ... aussi vraisemblable et dramatique soit-elle....

La mort n'existe effectivement pas comme retour au néant. Elle n'est que la perte de son corps.

Par contre, la création de notre être est une réalité avec un début, comme d'ailleurs tout dans ce monde visible a eu un début.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Quand commence la vie de l'âme ?   Lun 25 Avr 2011, 13:09

Bonjour Arnaud,

la création de notre corps et la conséquence du psychisme peuvent être dite créées , mais l'Être n'est pas créé, sinon il n'existerait pas en Dieu, " ce qui est chair est chair, ce qui Est Esprit et Esprit " si Notre Père nous Connait de Toute Éternité en Christ " Verbe et principe Divin" c'est que notre Être Est de Dieu depuis toujours !

je crois que Jésus tente de nous le donner a Saisir et vivre en Disant Au Père " qu'Ils soient Un comme Nous Sommes Un " et c'est bien pour cela que Dieu n'a pas accepter notre Mort !

notre difficulté est de toujours vouloir que notre moi soi la définition par nous-même alors que Le Seul Qui SOIT Est Le Père Celui QUI EST UN, et justement notre moi ne cesse de nous fermer nous auto-exclure de la Vérité de UN de CELUI QUI EST !

pour nous dépasser le moi c'est ne plus ou ne pas exister=dangereusement se perdre car nous voulons tenir notre existence par la définition de moi, c'est a mon avis l'inverse de la Foi et de ce que tente de nous Manifester Jésus et L'Esprit Saint !
Jésus dit" Père entre Tes Mains Je remet Mon Esprit !" = l'identité et l'Existence de Mon Être != TU Es et Cela Suffit ! (et non pas " me suffit)
et l'Esprit en nous menant dans la Combustions de l'Aggapé d'abord par la Communion qui nous méne a nous dépasser par Amour nous fait découvrir Le Véritable Moi Divin qui ne cherche pas Moi, mais a Laisser Manifester Je SUIS CELUI QUI EST !
les Noces Mystiques sont cela , non plus 2 Volonté ajustée mais UN OUI Consommé dans l'Engendrement Éternel !
"Jusqu'au Jour où Dieu Sera TOUT en TOUS " dit Paul

notre conflit viens de la Volonté et l'erreur de la survie du moi qui conçoit que Se perdre en Dieu est dangereux , là est la méprise et l'expression de l'action du destructeur, qui lui sait et refuse !
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand commence la vie de l'âme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» quand faut il arroser ses cactus ???
» Je suis agoraphobe, et j'ai quand même réussi !
» Opération du plais quand ????
» Quand les symptômes changent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: