DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mar 22 Mar 2011, 19:02

Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie

Capacité de raisonnement et logique, indispensables à la théologie


ROME, Mardi 22 mars 2011 (ZENIT.org) - « La préparation au sacerdoce passe par la philosophie » titre Radio Vatican en présentant le « Décret de réforme des études ecclésiastiques de philosophie » de la Congrégation pour l'éducation catholique.

Un écho aux paroles de Jean-Paul II dans « Fides et Ratio » : « la théologie a toujours eu et continue à avoir besoin de l'apport philosophique » n. 77. La capacité de raisonnement et logique sont ainsi indispensables à l'accès à la théologie.

Fides et Ratio


Le document a été présenté ce matin au Vatican par le cardinal Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique, par Mgr Jean-Louis Bruguès, op, secrétaire, et par le P. Morerod, op, recteur de l'Université pontificale Saint-Thomas d'Aquin (l'Angelicum).

Le cardinal Grocholewski a expliqué que cette réforme découlait de la constitution apostolique « Sapientia Christiana » de Jean-Paul II et des nouvelles normes adoptées cette même année 1979 par la congrégation. Il était donc « nécessaire d'adapter au contexte culturel les exigences de la vie ecclésiale ».

« Notre époque a besoin de la philosophie dont Jean-Paul II disait qu'elle « contribue directement à poser la question sur le sens de la vie et à ébaucher la réponse » et donc « se présente comme une des tâches les plus nobles de l'humanité ». »

« Fides et Ratio » est en effet la référence constante du document et des interventions de ce matin, au point que la réforme apparaît comme une mise en application concrète de l'encyclique de Jean-Paul II. Le cardinal Grocholewski souligne qu'il fallait « adopter des normes plus actuelles », en accord avec « l'enseignement passionné de Jean-Paul II dans Fides et Ratio », lui qui était un « grand philosophe, dans une perspective théologique, et dans la « juste mise en œuvre ».

« Notre temps a besoin de la philosophie, a affirmé le cardinal préfet, alors que la raison elle-même est menacée par l'utilitarisme, le scepticisme, le relativisme ». Cette réforme, approuvée par Benoît XVI et par la Congrégation pour la doctrine de la foi, vise à « renforcer la préparation philosophique » des séminaristes et des étudiants des instituts ecclésiastiques.

Crise de la philosophie, crise de la théologie


Pour sa part, le cardinal Joseph Ratzinger, cité par le document (p. 7), n'a pas hésité à dire, dès 1998 : « La crise de la théologie post-conciliaire est, dans une large mesure, la crise de ses fondements philosophiques [...]. Quand les fondements philosophiques ne sont pas clarifiés, le sol se dérobe sous les pieds de la théologie ».

Dans son intervention sur « l'importance de la métaphysique pour l'étude de la théologie », le P. Morerod a souligné que « l'étude de la philosophie aide le théologien à être conscient de ses propres pré-supposés philosophiques, à les critiquer, à éviter d'imposer à sa théologie ou à sa prédication un cadre conceptuel incompatible avec la foi ». Et d'ajouter : « Pour être juste, la réflexion critique sur les théories philosophiques doit chercher la vérité au-delà des apparences. »

Plus loin, il ajoute : « Comprendre l'utilisation du langage suppose, avant tout, une étude des différentes dimensions du réel, et, ensuite, du langage lui-même ».

L'importance de la métaphysique


Pour faire comprendre l'importance de la métaphysique, le P. Morerod prend l'exemple de la catéchèse face aux questions « sur la relation entre l'évolution des espèces et l'histoire biblique de la création ». Il fait observer que « les tentatives pour passer directement de la théologie à la biologie sont peu féconds. Il faut une médiation philosophique ». Et d'expliquer : « La philosophie devra se poser une question sur la forme originelle de l'évolutionnisme, celui de Darwin : comment fait-il pour expliquer ce qu'il nous décrit, c'est-à-dire l'omniprésence de la cause finale ? Un évolutionnisme finalisé à ne pas exclure l'action divine, même si elle ne la montre pas directement ».

La réforme prévoit que la philosophie représente entre 60% et 70 % des « crédits » des trois années (et non deux) de préparation à la théologie : histoire de la philosophie, métaphysique (dont l'importance a été spécialement soulignée par le P. Morerod), philosophie de la nature, philosophie de l'homme, philosophie morale et politique. Une étude de la philosophie « classique » - et de saint Thomas d'Aquin - et de la philosophie « moderne ». la réforme s'applique aussi, comme « Sapientia christiana », même aux facultés de philosophie ecclésiastiques présentes au sein des universités d'Etat (dans 10 nations en Europe, 50 à travers le monde), et à toutes les facultés de théologie.

La logique, discipline structurante

Mais aussi, et c'est une « nouveauté » constate Mgr Bruguès, la « logique » et la « méthodologie ». Le P. Morerod rappelle que la logique a continué de faire partie de la préparation philosophique dans les facultés pontificales romaines. Mais ce n'était pas ailleurs une obligation. La voilà réintroduite parce qu'elle « a toujours été incluse dans la philosophie », a fait observer le cardinal Grocholewski, comme une de ses « composantes importante ».

Mgr Bruguès a souligné que la logique est une « discipline structurante pour l'exposition de la sagesse ». Il fait observer que le contexte de la culture générale et chrétienne actuelle « impose aux séminaristes des efforts plus grands », et que certains n'ont jamais en de contact avec la philosophie auparavant dans leur vie, ce qui rend nécessaire « l'effort » de passer de 2 à 3 ans de philosophie.

Les normes prévoient aussi pour les facultés d'avoir 7 professeurs de philosophie, dont 2 fixes. Une réforme coûteuse ? Mgr Bruguès reconnaît : « économiquement », oui. Et le cardinal Grocholewski souligne que « l'effort principal » sera surtout du point de vue des ressources humaines : formation de nouveaux professeurs, recrutement d'enseignants ayant les compétences requises.

Le support philosophique, indispensable


Enfin, ne risque-t-on pas d'éloigner du sacerdoce des candidats qui n'auraient pas les compétences requises pour cette formation philosophique ? La réponse du cardinal Grocholewski manifeste que l'Eglise choisit ses candidats au sacerdoce parmi des personnes prouvant une « capacité de raisonnement » qui permet l'accès à la théologie, et pour cela un « support philosophique » est « indispensable ».

Les intervenants ont souligné par exemple qu'une certaine formation philosophique des Etats-Unis ne correspond pas aux conditions requises pour l'accès à la théologie catholique, soit qu'elle soit trop inclusive d'autres matières - c'est un « concept élargi » de philosophie, explique le cardinal Grocholewski -, soit sous la forme de la « philosophie analytique » « qui ne constitue pas une introduction adaptée à la théologie », explique Mgr Bruguès. Il prend cette image : « il y a des clefs qui ne permettent pas d'ouvrir la porte de la phétologie chrétienne ».

Anita S. Bourdin

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mar 22 Mar 2011, 19:03

La philosophie souvent enseignée se résume à un plateau de fromage où sont présentées toutes les idéologies possible.

Très peu de philosophies se contente d'être réalistes et de s'intéresser à l'approche du réel, selon ce qu'il est.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9427
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mar 22 Mar 2011, 19:40

Alors, quand une École catholique romaine m'engagera comme professeur de philosophie?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mar 22 Mar 2011, 19:45

saint Zibou a écrit:
Alors, quand une École catholique romaine m'engagera comme professeur de philosophie?

Vous pourriez à condition de n'avoir qu'un maître : le réel approché par l'expérience.

Par contre, ne comptez pas enseigner la théologie. Tongue

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9427
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mar 22 Mar 2011, 19:49

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
Alors, quand une École catholique romaine m'engagera comme professeur de philosophie?

Vous pourriez à condition de n'avoir qu'un maître : le réel approché par l'expérience.

Par contre, ne comptez pas enseigner la théologie. Tongue

Pourquoi pas les dogmes de la Trinité et de l'Incarnation?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mar 22 Mar 2011, 19:52

Vous avez un problème avec le filioque. sinon, ça va !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9427
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Mer 23 Mar 2011, 18:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous avez un problème avec le filioque. sinon, ça va !

Canoniquement:oui, pas dogmatiquement, distingo!
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Lun 18 Avr 2011, 02:17

Je me tue à répéter que la philosophie athée a déjà fait le constat que, en refusant la Trinité de Dieu, le monde tombe dans la trinité du chaos, de l'absurde et du néant. Et cette trinité, elle la constate et ne peut la refuser.

Sartes : constat du néant (la nausée).
Camus : l'absurde.
Nietzsche : le chaos où tombe le surhomme, et lui-même à la fin de sa vie.

A quand le philosophe athée qui aura la capacité de faire le triple constat.

Le grand malheur de ce forum est qu'on ne veut pas m'écouter clown
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 12:18

Il y a une révolution qui se prépare dans la philosophie et la théologie : L'ordinateur. Dans environs dix ans, nous aurons des ordinateurs suffisamment performants pour écouter un discours, analyser ensuite ce discours en fonction de la logique formel, et révéler ensuite les failles logiques, dire où ça cloche et même proposer des solutions de corrections.

En fait l'ordinateur peut, dans une certaine mesure, jouer le rôle que la scolastique avait au moyen-âge, mais cette fois-ci, en remplaçant la scolastique par la logique formelle mathématique.

Et en plus, cela sortirait la philosophie et la théologie de la crise culturelle de la raison, car ces deux disciplines sont actuellement exclues de la raison moderne au profil des strictes sciences mathématiques, physique, chimique etc..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 12:39

Cher Philippe, ça ne marchera pas.

En effet, le monde n'est pas en noir et blanc. Il y a toutes les nuances du "peut-être".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 13:15

Cher Arnaud, tu oublies la logique quantique où entre le O et le I, il y a toute les possibilités du "peut-être".

La seule limite est qu'un mathématicien a prouvé qu'il y a une fonction logique conçu par le cerveau humain, que les Math ne peuvent pas intégrer. Mais le gros du discours théologique peut être réécrit en équation de logique formel. Et certains matheux s'amusent déjà à le faire.

Pour la fonction logique non intégrable, un circuit informatique ne peut pas l'intégrer, mais un logiciel, si. C'est mon fils avec un master d'informatique robotique qui me l'a dit.

Un jour, la théologie sera le cantique des quantiques
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 13:37

Cher Philippe, Je connais bien saint Thomas et c'est pour cela que je doute car la logique l'a conduit à de grosses erreurs comme la damnation des bébés morts sans baptême.

C'est que lorsque Dieu ferme une porte, il ouvre un fenêtre (aux bébés).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 13:43

philippe a écrit:
Je me tue à répéter que la philosophie athée a déjà fait le constat que, en refusant la Trinité de Dieu, le monde tombe dans la trinité du chaos, de l'absurde et du néant. Et cette trinité, elle la constate et ne peut la refuser.

Sartes : constat du néant (la nausée).
Camus : l'absurde.
Nietzsche : le chaos où tombe le surhomme, et lui-même à la fin de sa vie.

A quand le philosophe athée qui aura la capacité de faire le triple constat.

Le grand malheur de ce forum est qu'on ne veut pas m'écouter clown

c'est pas qu'on ne veut pas t'écouter : mais la Trinité étant déjà insondable pour les catholiques, les philosophes athées en font leur 'joujou' pour dire que, eux, sondent tout....................... Very Happy
cependant, l'ami Sartre a presque raison de dire 'l'enfer, c'est les autres' Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 14:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, Je connais bien saint Thomas et c'est pour cela que je doute car la logique l'a conduit à de grosses erreurs comme la damnation des bébés morts sans baptême.

C'est que lorsque Dieu ferme une porte, il ouvre un fenêtre (aux bébés).

Thomas d'Aquin n'a pas été logique jusqu'au bout, car il n'a pas tenu compte de deux dogmes simultanément :
1 Sans baptême point de salut.
2 Jésus est venu sauver tous les hommes

Pour la logique quantique du "peut-être que....", c'est un jeux d'enfant de trouver la ou les solutions logiques respectant les deux dogmes.

Et puis dis-moi donc, quel est la solution de la logique scolastique ????? qu'on a sans doute eu tord d'abandonner un peu trop vite.

Le drame est que tous, y compris les philosophes athées, ne font qu'une sorte de logique scolastique sauvage sans le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 14:21

doris60 a écrit:
philippe a écrit:
Je me tue à répéter que la philosophie athée a déjà fait le constat que, en refusant la Trinité de Dieu, le monde tombe dans la trinité du chaos, de l'absurde et du néant. Et cette trinité, elle la constate et ne peut la refuser.

Sartes : constat du néant (la nausée).
Camus : l'absurde.
Nietzsche : le chaos où tombe le surhomme, et lui-même à la fin de sa vie.

A quand le philosophe athée qui aura la capacité de faire le triple constat.

Le grand malheur de ce forum est qu'on ne veut pas m'écouter clown

c'est pas qu'on ne veut pas t'écouter : mais la Trinité étant déjà insondable pour les catholiques, les philosophes athées en font leur 'joujou' pour dire que, eux, sondent tout....................... Very Happy
cependant, l'ami Sartre a presque raison de dire 'l'enfer, c'est les autres' Mr. Green

Les athées, en renonçant à la Trinité de l'Être, du médiateur et de l'l'Harmonie, tombent dans la trinité du chaos de l'absurde et du néant qu'ils sont obligé de constater et peuvent sonder tout à loisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 14:29

Chacun renonce à ce qu'il veut, et chacun adhère à ce qu'il veut !
Nous, nous adhérons à ce que l'on ne saisit pas : la Personne de Dieu.

Y'a de très bons philosophes athées !
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 14:39

Je reconnais une certaine valeur à Sartre. Il a su constater que chez l'homme, il y a un trou dans l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 14:42

je ne l'ai pas lu ? Oui, y'a une 'fracture' dans l'homme, et la Bible l'explique très bien et pour toutes les classes sociales et niveau d'instruction. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie   Ven 06 Mai 2011, 16:27

philippe a écrit:

Thomas d'Aquin n'a pas été logique jusqu'au bout, car il n'a pas tenu compte de deux dogmes simultanément :
1 Sans baptême point de salut.
2 Jésus est venu sauver tous les hommes

salut

Et pour être plus précis encore :

1 Tout homme arrivé après la mort sans la charité n'est pas sauvé.
2 Nous devons tenir que Dieu propose son salut à tout homme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Réforme des études de philosophie pour l’accès à la théologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reprendre des études en philosophie
» L'utilité des études de philosophie
» Entreprendre des études de philosophie en fac
» Qu'est-ce qu'aimer la philosophie pour vous ?
» Reprendre vos études, ça vous tente?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: