DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Mister be



Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 14:24

[quote="Karl"]
Mister be a écrit:
Citation :
je vous accueille telle que vous êtes dans ma religion que vous prenez pour vôtre.

Nous vous aurions pris votre religion? Rolling Eyes


ll parait qu' un Juif arrivant dans l'Eglise est doublement le bienvenu : une fois pour sa conversion et une autre pour ses origines. Pourtant, la cérémonie d' accueil terminée, on attend que ce Juif nouvellement intégré brûle tout ce qu' il a jusqu 'alors adoré et prenne, dès lors, pour être adopté pleinement, une forme particulière de pensée développée par la chrétienté au cours des âges et n' ayant plus rien à voir avec la réflexion juive.

Seulement, je l' ai dit, les chrétiens issus de la gentilité veulent remiser l'Ancienne Alliance et son Dieu, pour ne lire que le Nouveau Testament et prier le Dieu de la Nouvelle Alliance.

c' est à croire qu 'ils sautent, systématiquement et volontairement, toutes les introductions des épîtres pauliniennes, où l' apôtre répète invariablement la même chose : « ... Dieu notre Père, et notre Seigneur Jésus-Christ ».

c' est donc cette façon de considérer le Messie à travers l'Ecriture que le juif devrait remettre en cause, tout en sachant au fond de lui que ses frères chrétiens errent. On peut voir, par là, à quel point un juif ayant découvert son Messie en Jésus, devrait adopter une philosophie de la Bible en contradiction avec cette dernière, pour vivre en paix dans l'Eglise.

Il faudrait que ce juif accepte une castration culturelle le ravalant à une compréhension ne se situant pas même au niveau d' un enfant juif de six ans.

Se révolte-t-il contre cet esprit sous-développé du bulbe biblique régnant parmi les chrétiens, qu 'aussitôt on brandit contre lui l' argument suprême : « nous ne voulons pas judaïser, nous sommes sous la Grâce, non sous la Loi ! »

C' est l' une des raisons pour lesquelles, jusqu'au maintenant, les juifs croyant en Jésus se sont tu, se contentant d' épouser les formes d' un moule fondu tout exprès pour eux.

Allez donc discuter avec des gens n' ayant rien compris mais étant persuadés qu 'ils sont plus au fait que vous ! Allez donc leur faire comprendre que, ce Saint-Esprit dont ils se gargarisent, ne peut pas suppléer le manque de connaissance biblique (qui n' est pas tout à fait synonyme de connaissance du texte de la Bible) ! Les non-juifs étant la majorité dans l'Eglise, la discussion tourne toujours à leur avantage. Une main lave l' autre et ils se justifient mutuellement de leur égale ignorance.

De plus, n' arrivant pas à comprendre cet esprit juif, trop attaché aux détails à leur avis, ils appellent largeur de vue et liberté évangélique ce qui n' est que leur manque de profondeur scripturale, en même temps que leur incapacité à saisir le caractère contraignant de la Parole.


Quand le juif arrivé à Jésus entend qu' il doit se sanctifier pour être digne de servir Dieu et le rencontrer dans sa vie, il se demande anxieusement où ses frères chrétiens veulent en venir. Pour lui, pactiser avec cet esprit relèverait, à la fois, du dédoublement de la personnalité, de l' énucléation spirituelle, et de l' aliénation culturelle.


Car entendons-nous bien : il n' était pas question, à ma conversion, de quitter le judaïsme pour aller vers je ne sais quelle chrétienté brumeuse, où serait adoré un Christ dont l' apparence pagano-aryenne corrigerait l' accident de sa naissance juive. Ce que je veux, c' est trouver une Eglise (Kahal), Synagogue de Dieu, dans laquelle Jésus, le Messie des Juifs, l' est aussi des étrangers convertis à la religion d'Israël par la foi en lui. Si ce n' était pas pour ce résultat qu' il a porté mon péché à la croix, alors je n' aurais pas besoin des chrétiens, ni du Christ qu 'ils se sont fait : quoique,présentant certaines ressemblances avec le Messie d'Israël, le leur ne serait qu' un faux.


Le juif haïssant les chrétiens se retranche donc de son peuple et tombe dans les ténèbres païennes, où il y aura des pleurs et des grincements de dents car, et c' est une loi biblique, on ne peut jouir en même temps de la bénédiction et de la malédiction.


D' abord, parce que la véritable Eglise reconnaît la Seigneurie de Jésus, s' y soumettant en tout et pour tout. Ensuite parce que, de deux croyants selon son coeur, l'Eternel peut faire recommencer l'Eglise, cependant que tous les autres seront abandonnés à leur sort, s' endurcissant toujours plus dans un aveuglement leur faisant croire qu 'ils sont l'Eglise véritable et véridique.

De même pour Israël. Si, au bout d' un certain temps, le figuier s' obstine à demeurer stérile, refusant de produire des fruits dignes de la repentance (je ne parle pas ici de la conversion à Christ, laquelle ne se produira qu' au retour du Seigneur), s' il ne se tourne pas vers le Rocher de son salut au lieu de s' appuyer seulement sur son élection; si l'Etat d'Israël ne cesse d' attribuer ses victoires militaires à la valeur de son armée et son haut niveau technologique à ses propres capacités (ces choses existent effectivement, mais sont des grâces concédées par Dieu), s' il ne se détourne pas de l' immoralité regardée comme un sport national en Terre d'Israël, alors le Seigneur peut de nouveau détruire l'Etat juif et renvoyer Jacob en exil jusqu'à un autre moment, au milieu de nouvelles tribulations (Voir Ezéchiel 11 : 1-12).

Je ne dis pas que ces choses arriveront ; je dis seulement qu'elles pourraient se produire. Dieu a promis de faire revivre son peuple sur la terre des ancêtres, comme il a promis de garder l'Eglise dans son amour, mais il y a des conditions bibliques à respecter.

L'Eglise et les juifs, ces deux faces du même peuple d'Israël, sont placés sous les mêmes exigences. Les appels de Dieu sont certes irrévocables, mais peuvent être retardés ou reportés sur d'autres.

« Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi » (Galates 6 : 7).

Que ces deux destins parallèles sachent se reconnaître, en même temps que reconnaître le Rocher d'où ils sont sortis, et « celui qui est juste dans sa foi vivra » (Habakuk 2 : 4).



Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 15:02

Pour l'instant, cher Mister be, en matière de catholicisme, c'est vous qui êtes au niveau d'un enfant Smile

Voyez les père de l'Eglise, les docteurs, les saints à qui Notre Seigneur a donné de grandes révélations.

C'est vrai aussi que la Très Sainte Vierge, Mère du Dieu Vivant, que vous ne connaissez pas encore est apparue à Lourdes à une gamine illettrée, tout comme le choeur des anges et archanges est apparu à quelques pauvres bergers incultes lors de la nativité du Messie Smile

C'est ainsi, Dieu fait grâce aux humbles et résiste aux orgeuilleux, confond les savants et se révèle aux simples cheers

En matière de juifs convertis, comme je l'ai dit plus haut, voyez la vie d'Edith Stein, de Jean-Marie Lustiger, de la grande Thérèse d'Avilla, dont le père était juif; de Ratisbonne, et de quantité d'autres.

Vous entrez dans l'Eglise après 2000 ans d'absence, alors...prenez votre temps Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 15:08

julia a écrit:
Mister be a écrit:
Chère Julia,
si je vous ai heurté dans vos croyances, je vous prie de bien vouloir m'excuser!
Je n'ai fait exprimer ce à quoi je croyais sans prétendre détenir la Vérité.
Je ne revendique ni la primauté de ma religion ni son ancienneté mais je vous accueille telle que vous êtes dans ma religion que vous prenez pour vôtre.
Cette religion qui a été donnée à mes ancêtres il y a exactement 5771 ans...
Cette religion qui a donné de saints hommes et femmes et dont le plus illustres juifs est le fils de D.ieu, Yéshoua
Au contact d'autres croyances,ça me permet de me remettre en question et d'affiner et approfondir ainsi qu'affermir ma foi!
Je pourrais rester parmi les miens à prier, louer le Seigneur sans me poser de questions (vous avez un péché pour définir ce type d'attitude?)et être bien ainsi car il n'y a rien de plus rassurant de côtoyer des gens qui pensent comme vous mais ce n'est guère enrichissant.
Allez je ne vous en veux pas et vous comprends mais ne voyez pas en moi un perturbateur mais un chercheur!Je ne suis pas une menace pour votre foi!

Cher Mister be, ce n'est pas vous, mais bien Notre Seigneur Jésus Christ qui a voulu nous donner le salut, ne confondez pas tout s'il vous plaît. Et nous avons accueilli la Bonne Nouvelle avec gratitude;

Quand à "votre religion", Notre Seigneur a bien dit "voici je fais toute chose nouvelle"

l'Ancien Testament est la préfiguration de ce qui devait venir, mais Notre Seigneur nous a libérés des préceptes et lois de l'ancienne religion.

Les Saints de l'Eglise, Mère Thérèsa par ex, Padre Pio (un immense saint, portant dans sa chair les stigmates de Notre Seigneur et ayant fait des centaines de miracles en Jésus-Christ. Renseignez-vous) ne sont pas des saints de l'ancien testament, mais bien les disciples de Jésus, pour nos époques, car Dieu ne s'est jamais arrêté de nous envoyer des élus.

Il a plu également à Notre Seigneur Jésus-Christ d'endurcir le coeur de Son Peuple, qu'il avait pourtant choisi et élevé, mais qui l''a horriblement renié ensuite, afin que les "gentils" puissent bénéficier de la Bonne Nouvelle.

Le fait que plusieurs juifs se convertissent comme vous, cher Mister be, n'est pas nouveau, la Sainte Eglise est pleine de juifs convertis (notamment la grande Thérèse d'Avilla, docteur de l'Eglise, un génie ;) ; et plus près de nous, l'Evêque de Paris, feu Monseigneur Lustiger paix à son âme)

Je ne vous en veux pas personnellement cher Mister be, mais si vous voulez dialoguer pacifiquement, alors ne blasphémez pas le nom de la Sainte Mère de Notre Seigneur.
Ne dites pas, au sujet de la communion des saints, que c'est "n'importe quoi", "qu'ils ne peuvent rien pour nous" etc...parce que c'est faux, et que c'est juste vous dont le coeur n'a pas encore reçu la Vérité Pleine et Entière dont la Sainte Eglise est dépositaire.

Cela dit, Dieu sonde les coeurs et les reins, si votre coeur est simple et cherche sincèrement Dieu en venant sur ce forum, alors soyez bienvenu, vous trouverez certainement bp de réponses à vos questions, car il y a beaucoup d'âmes charitables et instruites sur ce forum; en particulier notre cher Arnaud, qui est un saint homme. ange1

Pardonnez-moi également si je suis un peu directe, mais je connais trop bien les procédés de beaucoup d'évangéliques, qui sont enflés d'orgueil et d'arrogance, juste parce qu'ils connaissent quelques passages bibliques !

Allez, sans rancune Very Happy

Très chère Julia,

Où voyez-vous que je me prends pour le Sauveur?
Je ne confonds rien mais relisez: Rom.3.27.et rappelons les sentiments de l’apôtre Paul. (Rom.10.1-2)
Lire Luc 18.8, 2 Tim.3.1-5, 2 Pier.3.3-10.
2 Tim.3.1-7, 2 Pier.2.1-22, 2 Thes.2.1-12, Apoc.2-3.
: 1 Cor.15.1 ; Col.1.23 ; Héb.3.6.

Quant à ma religion le Seigneur nous a bien dit qu'il n'était pas venu abolir la Loi mais l'accomplir!
Sachez aussi que le Christianisme est la continuité du Judaïsme, que l'un ne peut subsister sans l'autre!

Les Saints de l'Eglise appartiennent à l'Eglise et seul D.ieu est Saint et peut sanctifier,pas les êtres humains aussi Saints et proches de D.ieu que peuvent être vos "Saints"!
Le seul qui puisse vraiment faire quelque chose pour nous est Yéshoua, au risque de me répéter!C'est le seul intercesseur que je reconnaisse et vous me le repprochez?Comprends pas là!
Oui il y a des Juifs qui se sont convertis mais il y a des juifs athées, bouddhistes...L'Un n'empêche pas l'autre!
Rassurez-vous je suis bien informé,croyez-le!
Revoyez la notion de blasphème!Vous allez encore me dire que vous ne vénérez pas la Vierge alors que le commandement principal de Yéshoua est d'aimer D.ieu de toute son âme, de toutes ses forces, de toute sa volonté!
Je respecte toutes les personnes qui viennent sur ce forum mais je ne les prendrai jamais pour des saints et n'aurai aucune vénération autre que pour YHWH...
Chère Julia, malgré tout ce qui nous sépare,nous pouvons partager nos croyances pour la Gloire de D.ieu!
Rassurez-vous,Chère Julia, au moment venu, D.ieu reconnaîtra les Siens et svp, ne faites pas un amalgame de tout et cessez vos stéréotypes éculés!
Je peux vous citer des évangéliques sur ce forum qui ne sont pas comme vous dites et ne confondez plus judéo-chrétiens et Evangéliques que je respecte
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 15:16

julia a écrit:
Pour l'instant, cher Mister be, en matière de catholicisme, c'est vous qui êtes au niveau d'un enfant Smile

Voyez les père de l'Eglise, les docteurs, les saints à qui Notre Seigneur a donné de grandes révélations.

C'est vrai aussi que la Très Sainte Vierge, Mère du Dieu Vivant, que vous ne connaissez pas encore est apparue à Lourdes à une gamine illettrée, tout comme le choeur des anges et archanges est apparu à quelques pauvres bergers incultes lors de la nativité du Messie Smile

C'est ainsi, Dieu fait grâce aux humbles et résiste aux orgeuilleux, confond les savants et se révèle aux simples cheers

En matière de juifs convertis, comme je l'ai dit plus haut, voyez la vie d'Edith Stein, de Jean-Marie Lustiger, de la grande Thérèse d'Avilla, dont le père était juif; de Ratisbonne, et de quantité d'autres.

Vous entrez dans l'Eglise après 2000 ans d'absence, alors...prenez votre temps Smile

Quelle arrogance et intolérance!
Je n'entre pas dans votre Eglise chère Julia, la mienne est vieille de 6000 ans je vous le redis et sans elle vous n'existeriez pas!
Je ne me sens nullement convertis puisque c'est toujours la même religion...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 15:22

[quote="Mister be"]
Citation :

Car entendons-nous bien : il n' était pas question, à ma conversion, de quitter le judaïsme pour aller vers je ne sais quelle chrétienté brumeuse, où serait adoré un Christ dont l' apparence pagano-aryenne corrigerait l' accident de sa naissance juive. Ce que je veux, c' est trouver une Eglise (Kahal), Synagogue de Dieu, dans laquelle Jésus, le Messie des Juifs, l' est aussi des étrangers convertis à la religion d'Israël par la foi en lui. Si ce n' était pas pour ce résultat qu' il a porté mon péché à la croix, alors je n' aurais pas besoin des chrétiens, ni du Christ qu 'ils se sont fait : quoique,présentant certaines ressemblances avec le Messie d'Israël, le leur ne serait qu' un faux.


Connaissez-vous Edith Stein? Juive, intellectuelle brillante devenue carmélite, elle disait "vous ne pouvez pas savoir ce que cela signifie pour moi, d'être du même sang que Jésus et Marie!"; elle est morte à Auschwitz avec sa soeur en disant qu'elle mourait pour son peuple.
Je ne pense pas que le Christ pour lequel elle a donné sa vie lui soit apparu comme "pagano-aryen"... Vous avez une vision bien passéiste de l'Eglise, pour qui les juifs sont nos ainés dans la foi: personnellement je n'en ai jamais été aussi convaincu que depuis ma propre conversion.
Nous devons aux juifs les Ecritures et leur transmission; les catholiques considèrent même comme canoniques des textes qui ne figurent pas dans la Torah...


Citation :
Si ce n' était pas pour ce résultat qu' il a porté mon péché à la croix, alors je n' aurais pas besoin des chrétiens, ni du Christ qu 'ils se sont fait

Le Christ est mort et ressuscité pour nous sauver du péché; pas pour convertir une partie des hommes à la religion d'une autre.
Je vous accorde volontiers que je Christ a été sciemment dépOuillé de sa judéité par nombre de commentateurs; mais ce n'est pas la vision de l'Eglise.
Et soit dit en passant, qu'est-ce qui rattache plus Jésus-Christ au peuple juif et au judaisme, que Sa Mère Marie, comme en a très précisément eu l'intuition Edith Stein?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 15:44

[quote="Karl"]
Mister be a écrit:

Citation :

Car entendons-nous bien : il n' était pas question, à ma conversion, de quitter le judaïsme pour aller vers je ne sais quelle chrétienté brumeuse, où serait adoré un Christ dont l' apparence pagano-aryenne corrigerait l' accident de sa naissance juive. Ce que je veux, c' est trouver une Eglise (Kahal), Synagogue de Dieu, dans laquelle Jésus, le Messie des Juifs, l' est aussi des étrangers convertis à la religion d'Israël par la foi en lui. Si ce n' était pas pour ce résultat qu' il a porté mon péché à la croix, alors je n' aurais pas besoin des chrétiens, ni du Christ qu 'ils se sont fait : quoique,présentant certaines ressemblances avec le Messie d'Israël, le leur ne serait qu' un faux.


Connaissez-vous Edith Stein? Juive, intellectuelle brillante devenue carmélite, elle disait "vous ne pouvez pas savoir ce que cela signifie pour moi, d'être du même sang que Jésus et Marie!"; elle est morte à Auschwitz avec sa soeur en disant qu'elle mourait pour son peuple.
Je ne pense pas que le Christ pour lequel elle a donné sa vie lui soit apparu comme "pagano-aryen"... Vous avez une vision bien passéiste de l'Eglise, pour qui les juifs sont nos ainés dans la foi: personnellement je n'en ai jamais été aussi convaincu que depuis ma propre conversion.
Nous devons aux juifs les Ecritures et leur transmission; les catholiques considèrent même comme canoniques des textes qui ne figurent pas dans la Torah...


Citation :
Si ce n' était pas pour ce résultat qu' il a porté mon péché à la croix, alors je n' aurais pas besoin des chrétiens, ni du Christ qu 'ils se sont fait

Le Christ est mort et ressuscité pour nous sauver du péché; pas pour convertir une partie des hommes à la religion d'une autre.
Je vous accorde volontiers que je Christ a été sciemment dépOuillé de sa judéité par nombre de commentateurs; mais ce n'est pas la vision de l'Eglise.
Et soit dit en passant, qu'est-ce qui rattache plus Jésus-Christ au peuple juif et au judaisme, que Sa Mère Marie, comme en a très précisément eu l'intuition Edith Stein?

Je ne sais pas comment Edith Stein a rencontré le Christ, ce qu'il était pour elle sinon que comme moi, elle l'a reconnu comme ha mashiah(le messie)
Je n'ai pas une vision passéïste de l' Eglise mais la réalité est là sinon les papes ne s'évertueraient pas à replanter l'olivier de réconciliation en faisant des gestes forts jusqu'à aller prier au Kottel mais je suis d'accord avec ce que vous écrivez!
Oui ce qui rattache le peuple juif à sa judaïté, c'est la mère puisque c'est elle qui transmet la religion, Marie était une mère comme une autre qui a eu une immense faveur, celle de porter dans son ventre Yéshoua, notre rédempteur!Son rôle s'arrête là à mon humble avis!Et c'est c'est extraordinaire comme geste fort!C'est une simple femme humaine sur laquel YHWH s'est penché...mais bon j'ai déjà dit ce que je pensais...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 17:10

Mister be a écrit:

Quant à ma religion le Seigneur nous a bien dit qu'il n'était pas venu abolir la Loi mais l'accomplir!
Sachez aussi que le Christianisme est la continuité du Judaïsme, que l'un ne peut subsister sans l'autre!

Non, Jésus n'est pas venu abolir la Loi dans son essence mais les rites de la Loi n'étaient que transitoires en attendant la venue du Christ. Pourquoi continuer de les observer si on est chrétien ?

Si je me convertissait à une autre religion, je ne continuerais pas d'aller à l'église le dimanche ou à prier Marie et les saints, tout en appartenant à ma nouvelle religion. confused
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 17:24

Mister be a écrit:
julia a écrit:
Pour l'instant, cher Mister be, en matière de catholicisme, c'est vous qui êtes au niveau d'un enfant Smile

Voyez les père de l'Eglise, les docteurs, les saints à qui Notre Seigneur a donné de grandes révélations.

C'est vrai aussi que la Très Sainte Vierge, Mère du Dieu Vivant, que vous ne connaissez pas encore est apparue à Lourdes à une gamine illettrée, tout comme le choeur des anges et archanges est apparu à quelques pauvres bergers incultes lors de la nativité du Messie Smile

C'est ainsi, Dieu fait grâce aux humbles et résiste aux orgeuilleux, confond les savants et se révèle aux simples cheers

En matière de juifs convertis, comme je l'ai dit plus haut, voyez la vie d'Edith Stein, de Jean-Marie Lustiger, de la grande Thérèse d'Avilla, dont le père était juif; de Ratisbonne, et de quantité d'autres.

Vous entrez dans l'Eglise après 2000 ans d'absence, alors...prenez votre temps Smile

Quelle arrogance et intolérance!
Je n'entre pas dans votre Eglise chère Julia, la mienne est vieille de 6000 ans je vous le redis et sans elle vous n'existeriez pas!
Je ne me sens nullement convertis puisque c'est toujours la même religion...

Cette religion est devenue UNIVERSELLE, (ou catholique, si vous préférez)

Voyez l'histoire de l'Eglise, les premiers chrétiens, vous comprendrez beaucoup de choses, et vous verrez que l'Eglise est bien dans le Vrai en ce qui concerne la place de la Vierge Marie dans l'économie du salut (un terme que vous affectionnez je crois) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 17:36

Mister be a écrit:

Oui ce qui rattache le peuple juifJESUS-CHRIST à sa judaïté, c'est la mère puisque c'est elle qui transmet la religion, Marie était une mère comme une autre qui a eu une immense faveur, celle de porter dans son ventre Yéshoua, notre rédempteur! Et c'est précisément ce qui en fait une Mère comme aucune autre!



Son rôle s'arrête là à mon humble avis! Ce n'est pas celui de Son Fils, qui a admiré en Elle la foi humble et la fidélité, et qui nous a confiés à Elle sur la Croix.


Et c'est c'est extraordinaire comme geste fort! C'est une simple femme humaine sur laquel YHWH s'est penché... Elle est la première à le dire, dans le Magnificat, mais elle ajoute aussitôt: "Et voici que désormais on me dira bienheureuse de génération en génération. Car il fit pour moi de grandes choses, celui qui est puissant". Ces grandes choses, c'est qu'Elle a été conçue sans péché et qu'elle est demeurée vierge, ce qui fait d'Elle une Mère ABSOLUMENT PAS COMME LES AUTRES et la place en dignité bien au-dessus de nous... ça ne vous fait pas flipper? Moi si j'étais juif, je réagirais comme Edith Stein, savoir que je suis du même sang qu'une jeune fille de Galilée devenue la Reine des anges...
mais bon j'ai déjà dit ce que je pensais...
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 17:49

julia a écrit:

Cette religion est devenue UNIVERSELLE, (ou catholique, si vous préférez)
Voyez l'histoire de l'Eglise, les premiers chrétiens, vous comprendrez beaucoup de choses, et vous verrez que l'Eglise est bien dans le Vrai en ce qui concerne la place de la Vierge Marie dans l'économie du salut (un terme que vous affectionnez je crois) Smile

Tu ne t'adresse pas à moi Julia mais je me permets une remarque:
Cette religion a été déclaré catholique (universelle) une autre branche a été déclaré orthodoxe (doctrine droite). Qui leur a donné ces appellations ? Est ce que l'on peut dire : ma religion est la bonne parce qu’elle s'appelle universelle ... Les orthodoxes ont la vrai religion car leur doctrine est droite... Les chrétiens évangéliques ont raison car ils sont évangéliques... Les Tj sont la seule voie car ils sont les témoins de Jéhovah etc... What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 17:52

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Quant à ma religion le Seigneur nous a bien dit qu'il n'était pas venu abolir la Loi mais l'accomplir!
Sachez aussi que le Christianisme est la continuité du Judaïsme, que l'un ne peut subsister sans l'autre!

Non, Jésus n'est pas venu abolir la Loi dans son essence mais les rites de la Loi n'étaient que transitoires en attendant la venue du Christ. Pourquoi continuer de les observer si on est chrétien ?

Si je me convertissait à une autre religion, je ne continuerais pas d'aller à l'église le dimanche ou à prier Marie et les saints, tout en appartenant à ma nouvelle religion. confused

Simon ce n'est pas une nouvelle religion!Ce n'est pas une conversion au bpuddhisme ou à autres choses!C'est la continuité du Judaïsme
Yéshoua était Juif et pratiquait les rites religieux juifs comme je le fais !
Je n'ai pas à changer et suivre les rites de Constantin!
Pourquoi vous, vous avez changé?
Les rites de la Loi ne sont pas transitoires puisque dictée par D.ieu, elle est éternelle!
D.ieu ne change pas et ses lois non plus!
Je garde mon identité de Juif quoiqu'en disent les Juifs...C'est le moule dont je parle plus haut!
Sommes-nous Chrétiens, oui certainement mais pas reconnu par l'Eglise de Rome car nous n'adhérons pas à vos dogmes que nous ne reconnaissons pas!
Nous sommes Juifs pour Jésus avec tout le statut du Juif dans la théologie de l'élection comme Jésus l'était!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 18:02

Mister be a écrit:

Simon ce n'est pas une nouvelle religion!Ce n'est pas une conversion au bpuddhisme ou à autres choses!C'est la continuité du Judaïsme
Yéshoua était Juif et pratiquait les rites religieux juifs comme je le fais !
Je n'ai pas à changer et suivre les rites de Constantin!
Pourquoi vous, vous avez changé?
Les rites de la Loi ne sont pas transitoires puisque dictée par D.ieu, elle est éternelle!
D.ieu ne change pas et ses lois non plus!
Je garde mon identité de Juif quoiqu'en disent les Juifs...C'est le moule dont je parle plus haut!
Sommes-nous Chrétiens, oui certainement mais pas reconnu par l'Eglise de Rome car nous n'adhérons pas à vos dogmes que nous ne reconnaissons pas!
Nous sommes Juifs pour Jésus avec tout le statut du Juif dans la théologie de l'élection comme Jésus l'était!

Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 18:47

Karl a écrit:
Mister be a écrit:

Oui ce qui rattache le peuple juifJESUS-CHRIST à sa judaïté, c'est la mère puisque c'est elle qui transmet la religion, Marie était une mère comme une autre qui a eu une immense faveur, celle de porter dans son ventre Yéshoua, notre rédempteur! Et c'est précisément ce qui en fait une Mère comme aucune autre!
Ceci ne justifie pas le rôle incroyable que les Chrétiens lui confèrent!Mais je me suis déjà exprimé là-dessus!Mais justement si,une mère comme aucuneautre!
Son rôle s'arrête là à mon humble avis! Ce n'est pas celui de Son Fils, qui a admiré en Elle la foi humble et la fidélité, et qui nous a confiés à Elle sur la Croix.

Ca, c'est une interprétation!Le Christ mourant l'a confiée Jean son frère cadet puisque lui ne pouvait plus s'occuper de sa mère,ça c'est mon interprétation!
Ou c'est un concordisme de l'évangile de jean ou un récit apologétique...??

Et c'est c'est extraordinaire comme geste fort! C'est une simple femme humaine sur laquel YHWH s'est penché... Elle est la première à le dire, dans le Magnificat, mais elle ajoute aussitôt: "Et voici que désormais on me dira bienheureuse de génération en génération. Car il fit pour moi de grandes choses, celui qui est puissant". Ces grandes choses, c'est qu'Elle a été conçue sans péché et qu'elle est demeurée vierge, ce qui fait d'Elle une Mère ABSOLUMENT PAS COMME LES AUTRES et la place en dignité bien au-dessus de nous... ça ne vous fait pas flipper? Moi si j'étais juif, je réagirais comme Edith Stein, savoir que je suis du même sang qu'une jeune fille de Galilée devenue la Reine des anges...
mais bon j'ai déjà dit ce que je pensais...

Non ce qui me fait flipper c'est tout ce mysticisme alors que la réalité est tout autre!
Influence certainement des cultures greco latines car je vous assure que c'est loin d'être la conception juive!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 18:54

julia a écrit:
Mister be a écrit:
julia a écrit:
Pour l'instant, cher Mister be, en matière de catholicisme, c'est vous qui êtes au niveau d'un enfant Smile

Voyez les père de l'Eglise, les docteurs, les saints à qui Notre Seigneur a donné de grandes révélations.

C'est vrai aussi que la Très Sainte Vierge, Mère du Dieu Vivant, que vous ne connaissez pas encore est apparue à Lourdes à une gamine illettrée, tout comme le choeur des anges et archanges est apparu à quelques pauvres bergers incultes lors de la nativité du Messie Smile

C'est ainsi, Dieu fait grâce aux humbles et résiste aux orgeuilleux, confond les savants et se révèle aux simples cheers

En matière de juifs convertis, comme je l'ai dit plus haut, voyez la vie d'Edith Stein, de Jean-Marie Lustiger, de la grande Thérèse d'Avilla, dont le père était juif; de Ratisbonne, et de quantité d'autres.

Vous entrez dans l'Eglise après 2000 ans d'absence, alors...prenez votre temps Smile

Quelle arrogance et intolérance!
Je n'entre pas dans votre Eglise chère Julia, la mienne est vieille de 6000 ans je vous le redis et sans elle vous n'existeriez pas!
Je ne me sens nullement convertis puisque c'est toujours la même religion...

Cette religion est devenue UNIVERSELLE, (ou catholique, si vous préférez)

Voyez l'histoire de l'Eglise, les premiers chrétiens, vous comprendrez beaucoup de choses, et vous verrez que l'Eglise est bien dans le Vrai en ce qui concerne la place de la Vierge Marie dans l'économie du salut (un terme que vous affectionnez je crois) Smile

Merci je connais la signification de catholique!
Oui je vois l'histoire de l'Eglise de Rome,ne vous ai-je pas mis une vidéo là-dessus?
Revoyez votre histoire qui a coups de concile s'est détournée de l'église primitive!
L'économie de salut est une notion récente pour moi mais j'y adhère sauf pour Myriam!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 18:56

Mais dès la naissance du Messie l'évangile est remplie de choses surnaturelles et mystiques, il faut bien le dire (Virginité perpétuelle de Marie, Joseph averti en songe par l'archange Gabriel, les Rois Mages venus des antipodes pour offrir à la sainte famille des trésors dans leur grotte, le choeur des anges apparaissant aux bergers, j'en passe et des meilleures) :

une ère nouvelle s'avance
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 18:59

SJA a écrit:
Mister be a écrit:

Simon ce n'est pas une nouvelle religion!Ce n'est pas une conversion au bpuddhisme ou à autres choses!C'est la continuité du Judaïsme
Yéshoua était Juif et pratiquait les rites religieux juifs comme je le fais !
Je n'ai pas à changer et suivre les rites de Constantin!
Pourquoi vous, vous avez changé?
Les rites de la Loi ne sont pas transitoires puisque dictée par D.ieu, elle est éternelle!
D.ieu ne change pas et ses lois non plus!
Je garde mon identité de Juif quoiqu'en disent les Juifs...C'est le moule dont je parle plus haut!
Sommes-nous Chrétiens, oui certainement mais pas reconnu par l'Eglise de Rome car nous n'adhérons pas à vos dogmes que nous ne reconnaissons pas!
Nous sommes Juifs pour Jésus avec tout le statut du Juif dans la théologie de l'élection comme Jésus l'était!

Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:04

Mister be a écrit:
SJA a écrit:
Mister be a écrit:

Simon ce n'est pas une nouvelle religion!Ce n'est pas une conversion au bpuddhisme ou à autres choses!C'est la continuité du Judaïsme
Yéshoua était Juif et pratiquait les rites religieux juifs comme je le fais !
Je n'ai pas à changer et suivre les rites de Constantin!
Pourquoi vous, vous avez changé?
Les rites de la Loi ne sont pas transitoires puisque dictée par D.ieu, elle est éternelle!
D.ieu ne change pas et ses lois non plus!
Je garde mon identité de Juif quoiqu'en disent les Juifs...C'est le moule dont je parle plus haut!
Sommes-nous Chrétiens, oui certainement mais pas reconnu par l'Eglise de Rome car nous n'adhérons pas à vos dogmes que nous ne reconnaissons pas!
Nous sommes Juifs pour Jésus avec tout le statut du Juif dans la théologie de l'élection comme Jésus l'était!

Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!

Quant à moi, je ne désire pas me faire circoncire car cela ne me sert de rien pour mon salut. C'est par la foi au Christ qu'on est sauvé et non pas par la Loi.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:05

julia a écrit:
Mais dès la naissance du Messie l'évangile est remplie de choses surnaturelles et mystiques, il faut bien le dire (Virginité perpétuelle de Marie, Joseph averti en songe par l'archange Gabriel, les Rois Mages venus des antipodes pour offrir à la sainte famille des trésors dans leur grotte, le choeur des anges apparaissant aux bergers, j'en passe et des meilleures) :

une ère nouvelle s'avance

C'est à l'encontre des Lois naturelles qui régissent le monde!
Il n'ya pas de magie, mais D.ieu se manifeste dans le quotidien de la vie!C'est si difficile à concevoir!
Continuez à rêver,Julia!Mais la vie ne fait pas de cadeau!(cfr.la Passion!)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:11

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:
SJA a écrit:
Mister be a écrit:

Simon ce n'est pas une nouvelle religion!Ce n'est pas une conversion au bpuddhisme ou à autres choses!C'est la continuité du Judaïsme
Yéshoua était Juif et pratiquait les rites religieux juifs comme je le fais !
Je n'ai pas à changer et suivre les rites de Constantin!
Pourquoi vous, vous avez changé?
Les rites de la Loi ne sont pas transitoires puisque dictée par D.ieu, elle est éternelle!
D.ieu ne change pas et ses lois non plus!
Je garde mon identité de Juif quoiqu'en disent les Juifs...C'est le moule dont je parle plus haut!
Sommes-nous Chrétiens, oui certainement mais pas reconnu par l'Eglise de Rome car nous n'adhérons pas à vos dogmes que nous ne reconnaissons pas!
Nous sommes Juifs pour Jésus avec tout le statut du Juif dans la théologie de l'élection comme Jésus l'était!

Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!

Quant à moi, je ne désire pas me faire circoncire car cela ne me sert de rien pour mon salut. C'est par la foi au Christ qu'on est sauvé et non pas par la Loi.

Mais Simon, jamais je t'ai demandé de revenir aux sources de la religion!Pourquoi ne le fais-tu pas?(Fêter les fêtes de l'Eternel,observer shabbat...)
La circoncission est un acte de foi pour les Juifs uniquement mais si le coeur,le tien comme le mien n'est pas circoncis ça ne sert effectivement à rien!
En tant que pagano chrétien tu es dispensé de circoncision sauf celui du coeur!!
Oui et je suis d'accord avec ça!C'est la foi uniquement qui sauve car quand on a la foi les oeuvres en découle
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:13

Mister be a écrit:
Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:
SJA a écrit:


Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!

Quant à moi, je ne désire pas me faire circoncire car cela ne me sert de rien pour mon salut. C'est par la foi au Christ qu'on est sauvé et non pas par la Loi.

Mais Simon, jamais je t'ai demandé de revenir aux sources de la religion!Pourquoi ne le fais-tu pas?(Fêter les fêtes de l'Eternel,observer shabbat...)
La circoncission est un acte de foi pour les Juifs uniquement mais si le coeur,le tien comme le mien n'est pas circoncis ça ne sert effectivement à rien!
En tant que pagano chrétien tu es dispensé de circoncision sauf celui du coeur!!
Oui et je suis d'accord avec ça!C'est la foi uniquement qui sauve car quand on a la foi les oeuvres en découle

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:13

Mister be a écrit:
julia a écrit:
Mais dès la naissance du Messie l'évangile est remplie de choses surnaturelles et mystiques, il faut bien le dire (Virginité perpétuelle de Marie, Joseph averti en songe par l'archange Gabriel, les Rois Mages venus des antipodes pour offrir à la sainte famille des trésors dans leur grotte, le choeur des anges apparaissant aux bergers, j'en passe et des meilleures) :

une ère nouvelle s'avance

C'est à l'encontre des Lois naturelles qui régissent le monde!
Il n'ya pas de magie, mais D.ieu se manifeste dans le quotidien de la vie!C'est si difficile à concevoir!
Continuez à rêver,Julia!Mais la vie ne fait pas de cadeau!(cfr.la Passion!)

ha ben à moi elle en fait, croyez-le bien, par la grâce de Dieu !!! Very Happy sunny sunny sunny

Et relisez bien vos évangiles, les miracles innombrables que Notre Seigneur Jésus Christ a fait sont des défis aux lois naturelles justement !! (c'est la définition même du miracle : une suspention des lois naturelles, et qui amène, il faut bien le dire, un certain désordre, que n'aimaient guère les pharisiens )

Ne serait-ce que la résurection !!!

Sans compter les miracles opérés par les apôtres et les saints après la pentecôte !!

Grâces et miracles dont nous bénéficions toujours, nous les chrétiens, je vous l'affirme !!
le monde entier n'y suffirait pas pour tout raconter, amen !! Very Happy
A l'instant où je vous écris, je viens de bénéficier d'une immense grâce pas plus tard que ce matin, je sais de quoi je parle !!

Vive Jésus !! cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:42

julia a écrit:
Mister be a écrit:
julia a écrit:
Mais dès la naissance du Messie l'évangile est remplie de choses surnaturelles et mystiques, il faut bien le dire (Virginité perpétuelle de Marie, Joseph averti en songe par l'archange Gabriel, les Rois Mages venus des antipodes pour offrir à la sainte famille des trésors dans leur grotte, le choeur des anges apparaissant aux bergers, j'en passe et des meilleures) :

une ère nouvelle s'avance

C'est à l'encontre des Lois naturelles qui régissent le monde!
Il n'ya pas de magie, mais D.ieu se manifeste dans le quotidien de la vie!C'est si difficile à concevoir!
Continuez à rêver,Julia!Mais la vie ne fait pas de cadeau!(cfr.la Passion!)

ha ben à moi elle en fait, croyez-le bien, par la grâce de Dieu !!! Very Happy sunny sunny sunny

Et relisez bien vos évangiles, les miracles innombrables que Notre Seigneur Jésus Christ a fait sont des défis aux lois naturelles justement !! (c'est la définition même du miracle : une suspention des lois naturelles, et qui amène, il faut bien le dire, un certain désordre, que n'aimaient guère les pharisiens )

Ne serait-ce que la résurection !!!

Sans compter les miracles opérés par les apôtres et les saints après la pentecôte !!

Grâces et miracles dont nous bénéficions toujours, nous les chrétiens, je vous l'affirme !!
le monde entier n'y suffirait pas pour tout raconter, amen !! Very Happy
A l'instant où je vous écris, je viens de bénéficier d'une immense grâce pas plus tard que ce matin, je sais de quoi je parle !!

Vive Jésus !! cheers Very Happy

Ben je suis heureux pour vous!

Relisez vous-même les Ecritures et faites la différence entre récits apologétiques et réalité des faits!
Oui il y a eu des miracles mais pas à coups de baguettes magiques ni de guérissons extraordinaires!Ca ,les prêtres de Pharaon le faisaient aussi!
Il y avait toujours un dévoilement de la foi qui accompagnait le miracle et le seul miracle que je reconnaisse c'est la vie et la foi!
Le reste n'est autre que du fantastique!
Continuez à croire au Père Noël si ça vous chante!Quant à la grâce de D.ieu, j'accepte que vous puissiez en jouir et je suis heureux pour vous!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 19:47

je suis bien aise que "vous acceptiez que je puisse en jouir" :stefamille: (au fait, la sainte famille, vous connaissez ???)

Sérieusement, qu'est-ce que vous attendez des catholiques ?? que cherchez-vous sur ce forum ?? que nous devenions juifs ??

Paul s'en est expliqué en son temps avec Pierre, l'affaire est réglée depuis belle lurette.

Et pour les miracles, vous parlez comme un pharien, c'est dommage, vous vous privez de bien des choses.

Retrouvez votre âme d'enfant, sinon, vous aurez du mal à entrer dans le royaume des cieux ange1
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 20:12

julia a écrit:
je suis bien aise que "vous acceptiez que je puisse en jouir" :stefamille: (au fait, la sainte famille, vous connaissez ???)

Sérieusement, qu'est-ce que vous attendez des catholiques ?? que cherchez-vous sur ce forum ?? que nous devenions juifs ??

Paul s'en est expliqué en son temps avec Pierre, l'affaire est réglée depuis belle lurette.

Et pour les miracles, vous parlez comme un pharien, c'est dommage, vous vous privez de bien des choses.

Retrouvez votre âme d'enfant, sinon, vous aurez du mal à entrer dans le royaume des cieux ange1

Chère Julia,
Pourquoi restez-vous sur la défensive!Je ne suis pas une menace pour votre foi!
Pourquoi sainte famille parce qu'ils côtoyaient Yéshoua?Encore une fois seul D.ieu est Saint!
Je n'attends rien de spécial des Catholiques pas plus que des autres!
Non que vous deveniez Juifs est impossible sauf un miracle de conversion Very Happy mais n'attendez pas que je devienne catholique!
Je veux simplement qu'ensemble dans nos différences de race,de couleur de peau,d'idées philosophiques et religieuses,dans notre unicité que nous louons le Seigneur(Matthieu 18:20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom ...) et que nous allions au-delà de nos différences!Que chacun loue le Seigneur dans son for intérieur avec tout ce qu'il est...Connaissez-vous la prière d'Ignace de Loyola!
Soyons humbles comme des petits enfants devant l'Eternel!
Ce forum me permet de me conforter dans mes idées,d'améliorer mes connaissances et au contact d'autres croyances d'améliorer les miennes et de grandir dans la foi!
Prions chacun dans nos religions mais ensemble,c'est si difficile à comprendre

Oui Pierre et Paul se sont expliqués mais apparemment 2000 ans après ça continue!
Julia,vaut mieux penser comme un Pharisien que d'agir comme eux!
Je vous laisse à vos illusions!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 20:15

Et moi aux vôtres !!!

Le salut n'est plus uniquement pour les juifs, mais bien universel ; Dieu soit loué
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 20:16

et d'ailleurs avec 2000 ans de diaspora, on a tous du sang juif dans les veines (moi aussi ! Very Happy ), voyez Dieu a bien fait les choses
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 20:19

Non vous me repprochez mon réalisme!
Oui ça c'est vrai!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 20:25

Prudence et réalisme, c'est bien

Incrédulité, aïe aïe aïe !! :no
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 20:34

Mister Be, je suis plutôt d'accord avec Julia. Jésus-Christ, a scellé la nouvelle alliance entre l'Homme et son Créateur. Cependant, de votre point de vue (pas une opinion), vous avez également raison. Comme nous avons des cultures différentes (pas antagonistes), le passage de témoin est plus ou moins hasardeux, voire très difficile; mais le but final est le même, me semble-t-il...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 22:06

julia a écrit:
Prudence et réalisme, c'est bien

Incrédulité, aïe aïe aïe !! :no

Ne confondez pas incrédulité et septicisme!
L'apôtre Thomas l'était et ça ne faisait pas de lui un incroyant!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 22:08

Loup Ecossais a écrit:
Mister Be, je suis plutôt d'accord avec Julia. Jésus-Christ, a scellé la nouvelle alliance entre l'Homme et son Créateur. Cependant, de votre point de vue (pas une opinion), vous avez également raison. Comme nous avons des cultures différentes (pas antagonistes), le passage de témoin est plus ou moins hasardeux, voire très difficile; mais le but final est le même, me semble-t-il...

C'est ton droit,mon Loup!
Oui D.ieu a plus besoin de témoin que de théologien,qu'importe ses obédiences!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 22:11

Mister be a écrit:
SJA a écrit:


Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!

Et tant que vous ne serez pas catholique votre foi sera incomplète.

Il vous faudra aimez l'universalité de la Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 22:36

SJA a écrit:
Mister be a écrit:
SJA a écrit:


Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!

Et tant que vous ne serez pas catholique votre foi sera incomplète.

Il vous faudra aimez l'universalité de la Vérité.

Selon la Bible, un vrai Chrétien a été élu par Dieu avant la fondation du monde. Il a été racheté et pardonné par le sang de Jésus. Il a été éclairé par le Saint-Esprit pour connaître la vérité de l'Evangile. Un Chrétien est quelqu'un qui a fait confiance à Christ pour son salut, et qui loue le Seigneur pour Sa grâce. Veuillez relire Ephésiens 1:3-13.

Est-ce qu'un Catholique Romain correspond à cette description ? En apparence seulement. Il croit en Christ et parle de la grâce de Dieu. Mais il suit les enseignements officiels de l'Eglise Catholique Romaine. Je dois dire avec regret qu'il ne croit pas réellement en Christ, et qu'il ne croit pas vraiment à la grâce de Dieu.

Cette vérité qui doit me libérer,c'est pas dans votre église que je la trouve SJA
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 22:38

Mister be a écrit:
SJA a écrit:
Mister be a écrit:
SJA a écrit:


Cher Mister Be,

Vous ne pourrez être catholique que lorsque vous accepterez d'être frère avec les pierres desquelles Dieu a fait des fils d'Abraham.

Cher SJA,
Je ne désire aucunement être catholique!
Et je fais déjà partie des fils d'Abraham car je suis l'un des leur quoiqu'il arrive même si je me trompe!
Si mon coeur s'est endurci,je l'offre au Christ pourqu'il puisse reposer la tête!

Et tant que vous ne serez pas catholique votre foi sera incomplète.

Il vous faudra aimez l'universalité de la Vérité.

Selon la Bible, un vrai Chrétien a été élu par Dieu avant la fondation du monde. Il a été racheté et pardonné par le sang de Jésus. Il a été éclairé par le Saint-Esprit pour connaître la vérité de l'Evangile. Un Chrétien est quelqu'un qui a fait confiance à Christ pour son salut, et qui loue le Seigneur pour Sa grâce. Veuillez relire Ephésiens 1:3-13.

Est-ce qu'un Catholique Romain correspond à cette description ? En apparence seulement. Il croit en Christ et parle de la grâce de Dieu. Mais il suit les enseignements officiels de l'Eglise Catholique Romaine. Je dois dire avec regret qu'il ne croit pas réellement en Christ, et qu'il ne croit pas vraiment à la grâce de Dieu.

Cette vérité qui doit me libérer,c'est pas dans votre église que je la trouve SJA

Et en quoi les enseignements de l'Église catholique ne font pas de nous de vrais chrétiens ?
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 22:47

L'Eglise n'est en rien une institution humaine, mais bien divine, sinon il y a longtemps qu'elle aurait disparu, avec tous les pauvres pécheurs qui la dirigent !!! ;)

Non, c'est bien par l'autorité Divine qu'Elle tient, et qu'elle ne passera pas !!

Nous croyons ce que la Sainte Eglise nous enseigne, car c'est Notre Seigneur Jésus Christ qui lui a révélé ces vérités et qu'IL ne peut ni se tromper, ni nous tromper !!

Cher Mister be, vous avez la foi en Jésus Christ, c'est bien, mais montez sur la barque de Saint Pierre, vous verrez mieux !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 23:31

Il ne s'agit pas de religion, qu'elle soit Catholique, Hindoue, Musulmane, ou n'importe quelle autre ! Si vous êtes Chrétien, vous avez une relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et cette relation est fondée sur l'amour. Accepteriez-vous de vous laisser détourner de Lui par un système religieux quelconque, quelle que soit son attirance ? Jésus n'est-Il pas suffisant pour combler tous les désirs de votre cœur ? Quel tort vous a-t-Il causé ? N'est-Il pas mort pour vous, pour vous sauver de votre péché ? Sa Parole, la Sainte Bible, n'est-elle pas suffisante pour vous montrer le chemin du salut, et pour vous conduire tout au long de ce chemin qui mène au Ciel ?

Pourquoi vous tournez-vous vers le Catholicisme Romain, cette religion qui, en pratique, ne croit pas que le sacrifice de Christ soit suffisant pour nous assurer le salut, et renie Sa Sainte Parole ?

Si je devais résumer les différences essentielles entre le Catholicisme et la foi chrétienne véritable, je dirais trois choses:

1. Pour un Chrétien, Christ seul est notre médiateur et notre Prêtre. Tandis que le Catholicisme ajoute d'autres médiateurs: Marie, les saints, et les prêtres catholiques.

2. Pour un Chrétien, le salut est reçu par la grâce seule. Le salut lui est accordé comme un don de Dieu, reçu par la foi. Il s'agit pour le Chrétien d'un cadeau entièrement gratuit. Mais ce cadeau a coûté très cher à Dieu, car Il a dû le payer avec le sang de Son Fils bien-aimé. C'est ainsi que nous avons été rachetés de notre péché. Dans le Catholicisme, les gens s'efforcent de gagner leur salut par leurs bonnes œuvres, par leurs pénitences, et par leurs souffrances dans ce monde, ainsi que dans un endroit imaginaire appelé le Purgatoire.

3. Pour un Chrétien, la Bible seule est la Parole de Dieu. Il n'écoute aucune autre voix que celle du Bon Berger, qui lui parle par Son livre inspiré, la Bible. Dans le Catholicisme, on a remplacé la Bible par les déclarations officielles des chefs de l'Eglise. Quand leurs doctrines ne peuvent pas être appuyées par la Bible, ils invoquent une "Tradition" qu'ils mettent sur le même plan que la Parole de Dieu.

Attachez-vous à Jésus-Christ et à Sa Parole ! Conduisez vos anciens co-religionnaires à Christ et à Sa Sainte Ecriture ! Il n'y a pas d'autre chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mar 29 Mar 2011, 23:38

Il n'est pas suffisant de croire que Jésus-Christ est votre Sauveur. Vous devez aussi croire que Jésus seul vous suffit pleinement pour être sauvé ! L'apôtre Pierre affirme qu'il "n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4:12). Dans la pratique, le Catholicisme rejette cette vérité fondamentale. Bien que, par exemple, la Vierge Marie ne soit pas officiellement considérée comme "celle qui sauve", les Catholiques invoquent toutefois son nom pour être sauvés. Chaque jour, ils font la prière suivante: "Je vous salue Marie, pleine de grâce. Vous êtes bénie parmi toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort".

Apparemment, il n'y a rien de mal dans cette prière. Après tout, nous prions Dieu les uns pour les autres. Mais considérez cependant le simple fait que Marie ne se trouve plus sur la terre des vivants ! Les âmes de ceux qui sont décédés en Christ sont avec le Seigneur. La Bible ne parle absolument pas de "l'assomption" corporelle de Marie dans le Ciel. Comment donc Marie, qui n'est qu'une créature, peut-elle entendre les prières que des millions de Catholiques lui adressent en même temps ? Dieu seul est omniprésent. Lui seul connaît toutes choses, et peut entendre les prières de Ses enfants. Comment Marie, une simple créature, peut-elle entendre les prières secrètes qui montent du cœur de ceux qui l'invoquent ? La Bible dit: "Exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne ; agis, et rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur de tous les enfants des hommes" (1 Rois 8:39).

En outre, quand je demande à un frère chrétien, sur cette terre, de prier pour mes besoins, cela ne signifie aucunement que je me confie en lui. Mais quand les Catholiques prient Marie, ils se confient réellement en elle, et lui soumettent même le moment crucial de leur mort: "Nous nous offrons à elle maintenant, chaque jour de notre vie. Et, dès à présent, nous lui faisons même confiance pour confier pleinement à ses soins l'heure de notre mort" (Catéchisme Catholique, paragraphe 2677). Nous ne devrions placer une telle confiance qu'en Dieu seul ! A l'heure de sa mort, Etienne ne s'est pas "confié pleinement" aux soins de la Vierge Marie ! Il fit ce que doit faire tout Chrétien véritable: "Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit !" (Actes 7:59).

Il me faut encore ajouter quelque chose. Posez-vous cette question: "Qui est ma vie, mon espérance, ma Porte du Ciel: Marie, ou Jésus-Christ ?" Je vous en prie, soyez honnête devant Dieu ! Choisissez entre les enseignements de la Tradition Catholique, ou ceux de la Bible:

La Religion Catholique enseigne ceci:

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, je vous salue, notre vie…"

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, notre espérance…"

"Marie est appelée "la Porte du Ciel", parce que personne ne peut entrer dans ce Royaume béni sans passer par elle" ("Les gloires de Marie", page 102).

La Bible enseigne ceci:

" Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire" (Colossiens 3:4).

"Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance" (1 Timothée 1:1).

"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (Jean 10:9). "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14:6).

L'Eglise Catholique enseigne que Marie est "notre vie, notre espérance", et qu'elle est la "Porte du Ciel". La Bible enseigne que Christ est "notre Vie, notre Espérance, et le seul Chemin vers le Ciel. J'espère sincèrement que vous allez choisir la Parole de Dieu, et que vous placerez votre confiance en Christ, et en Christ seul ! C'est Lui que vous devez appeler "votre Vie, votre Espérance", et votre "Porte pour le Ciel" !

^Je n'aurais pas dû en arriver là mais vous m'y avez forcé Julia et SJA
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 00:40

Mister be a écrit:
Il ne s'agit pas de religion, qu'elle soit Catholique, Hindoue, Musulmane, ou n'importe quelle autre ! Si vous êtes Chrétien, vous avez une relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et cette relation est fondée sur l'amour. Accepteriez-vous de vous laisser détourner de Lui par un système religieux quelconque, quelle que soit son attirance ? Jésus n'est-Il pas suffisant pour combler tous les désirs de votre cœur ? Quel tort vous a-t-Il causé ? N'est-Il pas mort pour vous, pour vous sauver de votre péché ? Sa Parole, la Sainte Bible, n'est-elle pas suffisante pour vous montrer le chemin du salut, et pour vous conduire tout au long de ce chemin qui mène au Ciel ?

Pourquoi vous tournez-vous vers le Catholicisme Romain, cette religion qui, en pratique, ne croit pas que le sacrifice de Christ soit suffisant pour nous assurer le salut, et renie Sa Sainte Parole ?

Si je devais résumer les différences essentielles entre le Catholicisme et la foi chrétienne véritable, je dirais trois choses:

1. Pour un Chrétien, Christ seul est notre médiateur et notre Prêtre. Tandis que le Catholicisme ajoute d'autres médiateurs: Marie, les saints, et les prêtres catholiques.

2. Pour un Chrétien, le salut est reçu par la grâce seule. Le salut lui est accordé comme un don de Dieu, reçu par la foi. Il s'agit pour le Chrétien d'un cadeau entièrement gratuit. Mais ce cadeau a coûté très cher à Dieu, car Il a dû le payer avec le sang de Son Fils bien-aimé. C'est ainsi que nous avons été rachetés de notre péché. Dans le Catholicisme, les gens s'efforcent de gagner leur salut par leurs bonnes œuvres, par leurs pénitences, et par leurs souffrances dans ce monde, ainsi que dans un endroit imaginaire appelé le Purgatoire.

3. Pour un Chrétien, la Bible seule est la Parole de Dieu. Il n'écoute aucune autre voix que celle du Bon Berger, qui lui parle par Son livre inspiré, la Bible. Dans le Catholicisme, on a remplacé la Bible par les déclarations officielles des chefs de l'Eglise. Quand leurs doctrines ne peuvent pas être appuyées par la Bible, ils invoquent une "Tradition" qu'ils mettent sur le même plan que la Parole de Dieu.

Attachez-vous à Jésus-Christ et à Sa Parole ! Conduisez vos anciens co-religionnaires à Christ et à Sa Sainte Ecriture ! Il n'y a pas d'autre chemin !

Premièrement, je me tourne vers le catholicisme car j'ai été baptisé dans la foi catholique et que je crois qu'elle est la vraie Église fondée par le Christ et confiée par lui à Pierre.

Ensuite, je crois qu'en plus de l'Écriture, il y a les méditations des Pères de l'Église (la Tradition) et le Magistère de Pierre, qui ne vient pas de Pierre mais du Christ. Tout cela ne remplace pas la Bible. Je n'ai pas commencé par les Pères pour ensuite arriver à la Bible mais j'ai commencé par celle-ci et je la lis tous les jours study . Et si j'ai besoin de l'avis des Pères, je peux aller voir. Je ne crois pas que cela contredit l'Écriture.

Et je ne crois pas que le judéo-christianisme soit la vraie foi chrétienne. ;) Les Juifs ne vous considèrent pas comme juifs et, bien que vous croyiez en Jésus, il vous manque des éléments de foi, que l'Église catholique a médités pendant 2000 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 08:51

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:
Il ne s'agit pas de religion, qu'elle soit Catholique, Hindoue, Musulmane, ou n'importe quelle autre ! Si vous êtes Chrétien, vous avez une relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et cette relation est fondée sur l'amour. Accepteriez-vous de vous laisser détourner de Lui par un système religieux quelconque, quelle que soit son attirance ? Jésus n'est-Il pas suffisant pour combler tous les désirs de votre cœur ? Quel tort vous a-t-Il causé ? N'est-Il pas mort pour vous, pour vous sauver de votre péché ? Sa Parole, la Sainte Bible, n'est-elle pas suffisante pour vous montrer le chemin du salut, et pour vous conduire tout au long de ce chemin qui mène au Ciel ?

Pourquoi vous tournez-vous vers le Catholicisme Romain, cette religion qui, en pratique, ne croit pas que le sacrifice de Christ soit suffisant pour nous assurer le salut, et renie Sa Sainte Parole ?

Si je devais résumer les différences essentielles entre le Catholicisme et la foi chrétienne véritable, je dirais trois choses:

1. Pour un Chrétien, Christ seul est notre médiateur et notre Prêtre. Tandis que le Catholicisme ajoute d'autres médiateurs: Marie, les saints, et les prêtres catholiques.

2. Pour un Chrétien, le salut est reçu par la grâce seule. Le salut lui est accordé comme un don de Dieu, reçu par la foi. Il s'agit pour le Chrétien d'un cadeau entièrement gratuit. Mais ce cadeau a coûté très cher à Dieu, car Il a dû le payer avec le sang de Son Fils bien-aimé. C'est ainsi que nous avons été rachetés de notre péché. Dans le Catholicisme, les gens s'efforcent de gagner leur salut par leurs bonnes œuvres, par leurs pénitences, et par leurs souffrances dans ce monde, ainsi que dans un endroit imaginaire appelé le Purgatoire.

3. Pour un Chrétien, la Bible seule est la Parole de Dieu. Il n'écoute aucune autre voix que celle du Bon Berger, qui lui parle par Son livre inspiré, la Bible. Dans le Catholicisme, on a remplacé la Bible par les déclarations officielles des chefs de l'Eglise. Quand leurs doctrines ne peuvent pas être appuyées par la Bible, ils invoquent une "Tradition" qu'ils mettent sur le même plan que la Parole de Dieu.

Attachez-vous à Jésus-Christ et à Sa Parole ! Conduisez vos anciens co-religionnaires à Christ et à Sa Sainte Ecriture ! Il n'y a pas d'autre chemin !

Premièrement, je me tourne vers le catholicisme car j'ai été baptisé dans la foi catholique et que je crois qu'elle est la vraie Église fondée par le Christ et confiée par lui à Pierre.

Ensuite, je crois qu'en plus de l'Écriture, il y a les méditations des Pères de l'Église (la Tradition) et le Magistère de Pierre, qui ne vient pas de Pierre mais du Christ. Tout cela ne remplace pas la Bible. Je n'ai pas commencé par les Pères pour ensuite arriver à la Bible mais j'ai commencé par celle-ci et je la lis tous les jours study . Et si j'ai besoin de l'avis des Pères, je peux aller voir. Je ne crois pas que cela contredit l'Écriture.

Et je ne crois pas que le judéo-christianisme soit la vraie foi chrétienne. ;) Les Juifs ne vous considèrent pas comme juifs et, bien que vous croyiez en Jésus, il vous manque des éléments de foi, que l'Église catholique a médités pendant 2000 ans.

Voilà qui mérite d'être clair!
Je pense que la foi est la foi, seules nos rites, croyances changent!
Je n'ai pas plus ni moins la foi que toi!J'ai une foi qui demande qu'à grandir!
Moi aussi je la nourris par des exemples de vie,que ce soit vos Saints ou autres,par des lectures spirituelles cathos,orthos,musulmanes...et autres!Nous ne sommes pas fermés à tout témoignage, que du contraire et j'apprécie énormément les hommes de foi
Ce que tu réfutes dans ma religion,j'y adhère et ce que je réfute dans la tienne, tu y adhères!
Alors on fait quoi?
On essaye de se convertir l'un, l'autre?Non,c'est peine perdue!
Prions le Seigneur dans nos différences car il y a beaucoup de maison dans son domaine!
Ce qui m'a heurté est le fait que vous nous repprochez de faire du prosélytisme et vous faites la même chose!
On n'a pas besoin de convertir qui que ce soit car c'est l'oeuvre de l'ES!
On ne demande rien à personne que d'être sincère dans la foi!
Vivons la côte à côte dans le respect mutuel!
Partageons comme des frères pour aboutir à ce que j'ai écrit en signature!
Je ne demande rien de plus,rien de moins!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 10:40

Mister be a écrit:
Il ne s'agit pas de religion, qu'elle soit Catholique, Hindoue, Musulmane, ou n'importe quelle autre ! Si vous êtes Chrétien, vous avez une relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et cette relation est fondée sur l'amour. Accepteriez-vous de vous laisser détourner de Lui par un système religieux quelconque, quelle que soit son attirance ? Jésus n'est-Il pas suffisant pour combler tous les désirs de votre cœur ? Quel tort vous a-t-Il causé ? N'est-Il pas mort pour vous, pour vous sauver de votre péché ? Sa Parole, la Sainte Bible, n'est-elle pas suffisante pour vous montrer le chemin du salut, et pour vous conduire tout au long de ce chemin qui mène au Ciel ?

Cher Mister Be,

Justement l'Eglise fondée par le Christ est là pour que nous ne nous détournions par du Christ.

Votre problème est de croire que la Vérité est toute entière comprise dans la Bible.

C'est faux !

Seul Dieu est la Vérité. Et vous ne pouvez de part votre nature humaine connaitre la Vérité. C'est pourquoi l'Eglise Catholique n'a pas pour objet de nous dire quel est la Vérité (elle en est incapable) mais de nous encadrer dans sa recherche : de nous affermir dans la foi.

Et qu'est ce qu'avoir la foi ? C'est être fidèle à la Vérité immuable, savoir qu'elle existe mais reconnaitre qu'on ne peut la l'appréhender.

Or quelle est la mission de l'Eglise catholique dans la recherche de la Vérité par les chrétiens ? Son rôle est de signaler au chrétien lorsqu'il fait fausse route.
Et quand fait-il fausse route ? Il fait fausse route lorsqu'incapable de parvenir à la cohérence de la Vérité, il écarte une partie du message divin. C'est à dire lorsque le Chrétien fait un choix, lorsqu'il est hérétique.

Le Chrétien est hérétique lorsque qu'il ne reçoit pas une partie du message divin, lorsqu'il ne reçoit pas l'universalité du message.

Et Dieu envoit ce message par son Verbe sous troi forme : La Loi, l'incarnation, la création.

Et de ce message ne doit pas être écarté ce qu'il nous dit par :

1- La Loi : ancien Testament

2- L'Incarnation : Nouveau Testament

3- La Création : Philisophie (l'autre premier testament comme disait Saint Justin)

Les cathares étaient hérétiques parce qu'il rejettait la Loi, les juifs sont hérétiques parce qu'il rejette l'incarnation et vous vous étes hérétique parce que vous rejettez la création ou plus précisément le leçons de celle-ci (la Philosophie).

Nous les catholiques sommes fidèles (foi) aux trois formes du message divin, à l'universalité du message.

Les théologies prospèrent dans le catholicisme du moment qu'elle accepte l'universalité du message.

Catholique = Universel


Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 11:58

Mister be a écrit:
Il n'est pas suffisant de croire que Jésus-Christ est votre Sauveur. Vous devez aussi croire que Jésus seul vous suffit pleinement pour être sauvé ! L'apôtre Pierre affirme qu'il "n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4:12). Dans la pratique, le Catholicisme rejette cette vérité fondamentale. Bien que, par exemple, la Vierge Marie ne soit pas officiellement considérée comme "celle qui sauve", les Catholiques invoquent toutefois son nom pour être sauvés. Chaque jour, ils font la prière suivante: "Je vous salue Marie, pleine de grâce. Vous êtes bénie parmi toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort".

Vous faite un très beau paragraphe sur le Christ Sauveur mais pour terminer dans un procès d'intention des catholiques. Dite-nous ou dans cette prières à la vierge il est dit que c'est elle qui sauve? Si ce n'est pas le cas, je vous invite à l'admettre en toute humilité.

Apparemment, il n'y a rien de mal dans cette prière. Après tout, nous prions Dieu les uns pour les autres. Mais considérez cependant le simple fait que Marie ne se trouve plus sur la terre des vivants ! Les âmes de ceux qui sont décédés en Christ sont avec le Seigneur. La Bible ne parle absolument pas de "l'assomption" corporelle de Marie dans le Ciel. Comment donc Marie, qui n'est qu'une créature, peut-elle entendre les prières que des millions de Catholiques lui adressent en même temps ? Dieu seul est omniprésent. Lui seul connaît toutes choses, et peut entendre les prières de Ses enfants. Comment Marie, une simple créature, peut-elle entendre les prières secrètes qui montent du cœur de ceux qui l'invoquent ? La Bible dit: "Exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne ; agis, et rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur de tous les enfants des hommes" (1 Rois 8:39).

En outre, quand je demande à un frère chrétien, sur cette terre, de prier pour mes besoins, cela ne signifie aucunement que je me confie en lui. Mais quand les Catholiques prient Marie, ils se confient réellement en elle, et lui soumettent même le moment crucial de leur mort: "Nous nous offrons à elle maintenant, chaque jour de notre vie. Et, dès à présent, nous lui faisons même confiance pour confier pleinement à ses soins l'heure de notre mort" (Catéchisme Catholique, paragraphe 2677). Nous ne devrions placer une telle confiance qu'en Dieu seul ! A l'heure de sa mort, Etienne ne s'est pas "confié pleinement" aux soins de la Vierge Marie ! Il fit ce que doit faire tout Chrétien véritable: "Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit !" (Actes 7:59).

Pourriez-vous Mister Be, nous parler de l'exode, de son personnage principale Moise et du Peuple de Dieu; plus précisément de la relation entre le Peuple et Dieu. Il est évident à la lecture de l'exode que Moise est l'intermédiaire entre le Peuple et Dieu. Le peuple se confie à Moise lorsqu'il veut parler à Dieu et vice et versa. Un des moments central de la fondation du peuple élu se déroule à travers un intermédiaire. De même, que faite-vous du rôle d'Aaron et de ses descendants (prêtres) qui ont un rôle primordiale d'intercession pour le Peuple en offrant des sacrifices, holocaustes et prières. Cessez de nous dire que tout se passe comme par miracle entre Dieu et nous, ce n'est pas l'enseignement de l'Ancient Testament. Le peuple ne peut approcher proche du buisson ardent sans mourir; il se confie à Moise, ce même Moise qui est apparût à Jésus lors de la transfiguration ce qui prouve que les âmes survivent après la mort et qu'il y a interaction entre eux et nous.


Il me faut encore ajouter quelque chose. Posez-vous cette question: "Qui est ma vie, mon espérance, ma Porte du Ciel: Marie, ou Jésus-Christ ?" Je vous en prie, soyez honnête devant Dieu ! Choisissez entre les enseignements de la Tradition Catholique, ou ceux de la Bible:

La Religion Catholique enseigne ceci:

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, je vous salue, notre vie…"

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, notre espérance…"

"Marie est appelée "la Porte du Ciel", parce que personne ne peut entrer dans ce Royaume béni sans passer par elle" ("Les gloires de Marie", page 102).

La Bible enseigne ceci:

" Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire" (Colossiens 3:4).

"Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance" (1 Timothée 1:1).

"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (Jean 10:9). "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14:6).

L'Eglise Catholique enseigne que Marie est "notre vie, notre espérance", et qu'elle est la "Porte du Ciel". La Bible enseigne que Christ est "notre Vie, notre Espérance, et le seul Chemin vers le Ciel. J'espère sincèrement que vous allez choisir la Parole de Dieu, et que vous placerez votre confiance en Christ, et en Christ seul ! C'est Lui que vous devez appeler "votre Vie, votre Espérance", et votre "Porte pour le Ciel" !

^Je n'aurais pas dû en arriver là mais vous m'y avez forcé Julia et SJA
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 12:11

Cher SJA,

Je ne reconnais pas en l'Eglise de Rome, l'Eglise du Christ!
Aujourd'hui, l'Eglise Catholique est très ancienne. Elle remonte même au temps des apôtres. Toutefois, ce n'est pas l'ancienneté qui garantit qu'une Eglise soit vraiment fidèle à Christ ! Une Eglise peut bien commencer, mais dégénérer et devenir apostate dans la suite des temps. La marque de la fidélité d'un individu ou d'une Eglise sera toujours la fidélité à l'enseignement de Jésus-Christ:

"Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira" (Jean 8:31-32).

Mais, parce qu'ils ont tordu le message des Ecritures, et qu'ils l'ont remplacé par leurs traditions, ils ont été mis de côté. Toutefois, au milieu des nations apostates, il a toujours existé un reste fidèle au Seigneur, selon l'élection de la grâce. Ce sont ceux qui ont la foi. Ils font partie du véritable Israël de Dieu. Il en est de même dans l'Eglise du Nouveau Testament.

En étudiant l'Histoire de l'Eglise, j'ai été étonné de voir que dès le second siècle, certains Chrétiens avaient abandonné l'Evangile, pour accepter des fausses doctrines, comme celle du Purgatoire. J'ai été troublé d'apprendre que certains Chrétiens étaient considérés comme hérétiques, pour la simple raison qu'ils refusaient de se conformer aux enseignements de l'Eglise Catholique. Dieu a donné à l'Eglise Sa Parole, l'Epée de l'Esprit, pour répandre le Royaume de Christ sur la terre. Pourtant, l'Eglise a abandonné ses armes spirituelles. Elle s'est emparée de l'épée pour aller massacrer les Musulmans, lors d'une série de sanglantes Croisades organisées pour reconquérir la "Terre Sainte". Je pleure quand je vois dans quelles superstitions et dans quelles ténèbres d'ignorance sont les gens, concernant la Parole de Dieu. Je voulais voir l'Eglise prêcher l'Evangile et persuader les hommes, mais, au lieu de cela, j'ai vu les tortures organisées par l'Inquisition de l'Eglise de Rome, surtout en Espagne.

Pourtant, même dans les époques les plus enténébrées, Dieu a pu faire briller de précieux rayons de lumière. Il y a toujours eu des hommes comme Savonarole, Wycliffe et Huss. Il a suscité des oasis de vie dans les déserts les plus arides. Il a toujours existé des Chrétiens véritables, aussi bien au sein des Eglises Catholiques d'Occident et d'Orient, qu'en dehors de ces Eglises. C'était le cas des Vaudois. Car Christ a promis qu'Il bâtirait Son Eglise, et que les portes de l'Enfer ne prévaudraient pas contre elle.

Il en est de même aujourd'hui. Il existe toujours des Chrétiens et des églises fidèles. On les reconnaît à leur obéissance à la vérité de l'Evangile.

Oui la Vérité est toute entière comprise dans la Bible qui est la Parole de D.ieu car même si on a la Révélation transcendantale ou la rencontre personnelle avec le Christ,ça ne suffit pas pour connaître la volonté de D.ieu et ce n'est qu'à travers les Saintes Ecritures que nous pouvons nourrir la foi et c'est à travers Elles que nous pouvons avoir recours à l'Esprit Saint pour comprendre ce que D.ieu veut de nous!
Le rôle que vous assignait à l'Eglise de Rome devrait être le bon rôle mais force est de constater que la réalité est tout autre!
Oui D.ieu est la Vérité mais comment être fidèle à quelque chose,un concept immuable qu'on ne peut connaître et que votre EGLISE a l'humilité de reconnaître qu'elle ne peut la saisir mais bien encadrer ce qu'elle ne connaît pas!!
Comment votre église peut signaler à quelqu'un qu'il fait fausse route dans ces conditions là?Au royaume des Aveugles les borgnes sont rois!
Et c'est votre église qui juge qui a reçu ou non l'entiereté du message divin sur base d'une vérité qu'elle ne peut appréhender!
Faut trouver autre chose là!

Quant au message divin je suis bien d'accord avec vous mais pourquoi me traiter d'hérétique:
1 la Loi que je continue à observer et que vous me demander d'abolir alors que le Christ lui même n'est pas venu abolir mais accomplir et en plus que votre église n'observe plus car étant soi disant sous la grâce!

2 l'incarnation je reconnais le messie, fils de D.ieu selon les prophéties écrites et vérifiées dans les Ecritures et non pas comme on me l'impose!

3.la création telle que les Ecritures me la suggèrent et non pas la philosophie qui tend à mettre le bonheur de l'Homme en l' homme et non en D.ieu
Je reprends ce que vous dites sur la Vérité qui n'appartient qu'à D.ieu:Si le vrai n'est pas monnayable, la philosophie ne vaut pas une heure de peine et tout est vanité."
La Bible est mon autorité suprême, car elle est inspirée de Dieu
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre (2 Tim. 3:16-17). Sachez tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu (2 Pi. 2:20-21).

Ma compréhension de ces deux passages peut être ainsi résumée: Tout ce qui est écrit dans les textes originaux du canon biblique est insufflé de Dieu par le Saint-Esprit comme agent de Dieu. Ainsi donc, tout ce que les auteurs de ces livres écrivent est la parole de Dieu. Sachant que Dieu est vrai et que sa parole est la vérité (Jn 17:17; Rom. 3:4), je ne vais pas me comporter en insensé pour préférer la parole d'un homme à celle de Dieu. L'homme est un être fini, qui ne comprend qu'en partie, peu importe le diplôme qu'il détient. Pour moi, Dieu seul est vrai et seule sa parole est la vérité absolue.


Si, pour des théologiens modernistes ou libéraux, la Bible n'est qu'une référence importante, elle est pour moi la seule source de vérité absolue. Je réclame ce droit non seulement pour moi-même, mais aussi pour tous ceux qui sont du même avis.

De plus, tout chrétien, illuminé par le Saint-Esprit, est en mesure de distinguer un enseignement qui vient de Dieu de la philosophie d'un homme. Il suffit d'examiner toutes choses à la lumière des Écritures (Ac. 17:11; 1 Thess. 5:21). Au besoin, il peut faire appel à quelqu'un qu'il connaît comme un vrai homme de Dieu pour le guider dans sa recherche. Nul homme n'est détenteur de la vérité absolue.

La Bible est mon autorité suprême, car elle est la parole de Dieu
La Bible nous met constamment en garde contre la philosophie des hommes, parce que leur connaissance est limitée. Ésaïe dit: « Cessez de vous confier en l'homme dans les narines duquel, il n'y a qu'u souffle » (És. 2:22). L'apôtre Paul reconnaît que Dieu seul est vrai et que tout homme est menteur (Rom. 3:4). Il reconnaît que tout homme connaît en partie (1 Cor. 13:9). Par conséquent, en dépit de la bonne foi dans certains cas, l'homme peut se tromper et s'est souvent trompé. Souvent, l'homme, dans sa malveillance, profite de son diplôme, de son titre, pour égarer ceux qui sont plus faibles.

De ce qui précède, il faut comprendre que, si je suis un croyant mature, je dois donner prééminence à la parole de Dieu en lieu et place de celle de tout être, fût-il un ange du ciel, car il y a encore des anges déchus dans les lieux célestes (Éph. 6:12).

Nous devons croire de façon inconditionnelle à la parole de Dieu seulement et non à l'enseignement des pères de l'Église, car ils peuvent se tromper et se sont en fait déjà trompés. La parole de Dieu ne se trompe jamais! Par conséquent, seule la parole de Dieu a une autorité inconditionnelle. Celle des théologiens est relative et conditionnelle. Je suis prêt à les suivre seulement quand ils prouvent leurs opinions par la Bible, qui ne se trompe jamais. Sans l'autorité de la parole de Dieu (la Bible), personne ne peut établir des doctrines valides !

Excusez-moi si j'ai été un peu long mais avant de me traîter d'hérétique, prenez conscience de votre apostasie!


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 12:54

giacomorocca a écrit:
Mister be a écrit:
Il n'est pas suffisant de croire que Jésus-Christ est votre Sauveur. Vous devez aussi croire que Jésus seul vous suffit pleinement pour être sauvé ! L'apôtre Pierre affirme qu'il "n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4:12). Dans la pratique, le Catholicisme rejette cette vérité fondamentale. Bien que, par exemple, la Vierge Marie ne soit pas officiellement considérée comme "celle qui sauve", les Catholiques invoquent toutefois son nom pour être sauvés. Chaque jour, ils font la prière suivante: "Je vous salue Marie, pleine de grâce. Vous êtes bénie parmi toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort".

Vous faite un très beau paragraphe sur le Christ Sauveur mais pour terminer dans un procès d'intention des catholiques. Dite-nous ou dans cette prières à la vierge il est dit que c'est elle qui sauve? Si ce n'est pas le cas, je vous invite à l'admettre en toute humilité.

Je répondrai encore à votre intervention et puis j'en resterai là car le but n'est pas de polémiquer!
C'est vrai explicitement parlant cette prière ne dit pas que Marie sauve mais implicitement,ce "maintenant et à l'heure de notre mrt "n'est-elle pas iune demande d'intercession pour notre Salut?
Je n'ai pas inventé" le nom de"Marie psychosostria
"

Apparemment, il n'y a rien de mal dans cette prière. Après tout, nous prions Dieu les uns pour les autres. Mais considérez cependant le simple fait que Marie ne se trouve plus sur la terre des vivants ! Les âmes de ceux qui sont décédés en Christ sont avec le Seigneur. La Bible ne parle absolument pas de "l'assomption" corporelle de Marie dans le Ciel. Comment donc Marie, qui n'est qu'une créature, peut-elle entendre les prières que des millions de Catholiques lui adressent en même temps ? Dieu seul est omniprésent. Lui seul connaît toutes choses, et peut entendre les prières de Ses enfants. Comment Marie, une simple créature, peut-elle entendre les prières secrètes qui montent du cœur de ceux qui l'invoquent ? La Bible dit: "Exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne ; agis, et rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur de tous les enfants des hommes" (1 Rois 8:39).

En outre, quand je demande à un frère chrétien, sur cette terre, de prier pour mes besoins, cela ne signifie aucunement que je me confie en lui. Mais quand les Catholiques prient Marie, ils se confient réellement en elle, et lui soumettent même le moment crucial de leur mort: "Nous nous offrons à elle maintenant, chaque jour de notre vie. Et, dès à présent, nous lui faisons même confiance pour confier pleinement à ses soins l'heure de notre mort" (Catéchisme Catholique, paragraphe 2677). Nous ne devrions placer une telle confiance qu'en Dieu seul ! A l'heure de sa mort, Etienne ne s'est pas "confié pleinement" aux soins de la Vierge Marie ! Il fit ce que doit faire tout Chrétien véritable: "Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit !" (Actes 7:59).

Pourriez-vous Mister Be, nous parler de l'exode, de son personnage principale Moise et du Peuple de Dieu; plus précisément de la relation entre le Peuple et Dieu. Il est évident à la lecture de l'exode que Moise est l'intermédiaire entre le Peuple et Dieu. Le peuple se confie à Moise lorsqu'il veut parler à Dieu et vice et versa. Un des moments central de la fondation du peuple élu se déroule à travers un intermédiaire. De même, que faite-vous du rôle d'Aaron et de ses descendants (prêtres) qui ont un rôle primordiale d'intercession pour le Peuple en offrant des sacrifices, holocaustes et prières. Cessez de nous dire que tout se passe comme par miracle entre Dieu et nous, ce n'est pas l'enseignement de l'Ancient Testament. Le peuple ne peut approcher proche du buisson ardent sans mourir; il se confie à Moise, ce même Moise qui est apparût à Jésus lors de la transfiguration ce qui prouve que les âmes survivent après la mort et qu'il y a interaction entre eux et nous.
Mais nous n'avons qu'un seul intercesseur,le fils de D.ieu lui-même avons-nous besoin d'autres choses?
Moïse était l'unique guide,le seul intercesseur et trait d'union entre le Peuple et D.ieu!
Moïse intercédait de son vivant et oui Aaron était préposé à la prêtrise,gardien des rites et de la foi israélite!
Jésus défend aussi de dresser une tente pour ces intercesseurs!
Je ne veux pas vous convaincre mais cessez aussi de me traiter d'hérétique et j'arrêterai de vous montrer en quoi consiste votre apostasie!


Il me faut encore ajouter quelque chose. Posez-vous cette question: "Qui est ma vie, mon espérance, ma Porte du Ciel: Marie, ou Jésus-Christ ?" Je vous en prie, soyez honnête devant Dieu ! Choisissez entre les enseignements de la Tradition Catholique, ou ceux de la Bible:

La Religion Catholique enseigne ceci:

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, je vous salue, notre vie…"

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, notre espérance…"

"Marie est appelée "la Porte du Ciel", parce que personne ne peut entrer dans ce Royaume béni sans passer par elle" ("Les gloires de Marie", page 102).

La Bible enseigne ceci:

" Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire" (Colossiens 3:4).

"Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance" (1 Timothée 1:1).

"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (Jean 10:9). "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14:6).

L'Eglise Catholique enseigne que Marie est "notre vie, notre espérance", et qu'elle est la "Porte du Ciel". La Bible enseigne que Christ est "notre Vie, notre Espérance, et le seul Chemin vers le Ciel. J'espère sincèrement que vous allez choisir la Parole de Dieu, et que vous placerez votre confiance en Christ, et en Christ seul ! C'est Lui que vous devez appeler "votre Vie, votre Espérance", et votre "Porte pour le Ciel" !

^Je n'aurais pas dû en arriver là mais vous m'y avez forcé Julia et SJA
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 13:00

Mister be a écrit:
Cher SJA,

Je ne reconnais pas en l'Eglise de Rome, l'Eglise du Christ!
Aujourd'hui, l'Eglise Catholique est très ancienne. Elle remonte même au temps des apôtres. Toutefois, ce n'est pas l'ancienneté qui garantit qu'une Eglise soit vraiment fidèle à Christ ! Une Eglise peut bien commencer, mais dégénérer et devenir apostate dans la suite des temps. La marque de la fidélité d'un individu ou d'une Eglise sera toujours la fidélité à l'enseignement de Jésus-Christ:

"Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira" (Jean 8:31-32).

Mais, parce qu'ils ont tordu le message des Ecritures, et qu'ils l'ont remplacé par leurs traditions, ils ont été mis de côté. Toutefois, au milieu des nations apostates, il a toujours existé un reste fidèle au Seigneur, selon l'élection de la grâce. Ce sont ceux qui ont la foi. Ils font partie du véritable Israël de Dieu. Il en est de même dans l'Eglise du Nouveau Testament.

En étudiant l'Histoire de l'Eglise, j'ai été étonné de voir que dès le second siècle, certains Chrétiens avaient abandonné l'Evangile, pour accepter des fausses doctrines, comme celle du Purgatoire. J'ai été troublé d'apprendre que certains Chrétiens étaient considérés comme hérétiques, pour la simple raison qu'ils refusaient de se conformer aux enseignements de l'Eglise Catholique. Dieu a donné à l'Eglise Sa Parole, l'Epée de l'Esprit, pour répandre le Royaume de Christ sur la terre. Pourtant, l'Eglise a abandonné ses armes spirituelles. Elle s'est emparée de l'épée pour aller massacrer les Musulmans, lors d'une série de sanglantes Croisades organisées pour reconquérir la "Terre Sainte". Je pleure quand je vois dans quelles superstitions et dans quelles ténèbres d'ignorance sont les gens, concernant la Parole de Dieu. Je voulais voir l'Eglise prêcher l'Evangile et persuader les hommes, mais, au lieu de cela, j'ai vu les tortures organisées par l'Inquisition de l'Eglise de Rome, surtout en Espagne.

Pourtant, même dans les époques les plus enténébrées, Dieu a pu faire briller de précieux rayons de lumière. Il y a toujours eu des hommes comme Savonarole, Wycliffe et Huss. Il a suscité des oasis de vie dans les déserts les plus arides. Il a toujours existé des Chrétiens véritables, aussi bien au sein des Eglises Catholiques d'Occident et d'Orient, qu'en dehors de ces Eglises. C'était le cas des Vaudois. Car Christ a promis qu'Il bâtirait Son Eglise, et que les portes de l'Enfer ne prévaudraient pas contre elle.

Il en est de même aujourd'hui. Il existe toujours des Chrétiens et des églises fidèles. On les reconnaît à leur obéissance à la vérité de l'Evangile.

Oui la Vérité est toute entière comprise dans la Bible qui est la Parole de D.ieu car même si on a la Révélation transcendantale ou la rencontre personnelle avec le Christ,ça ne suffit pas pour connaître la volonté de D.ieu et ce n'est qu'à travers les Saintes Ecritures que nous pouvons nourrir la foi et c'est à travers Elles que nous pouvons avoir recours à l'Esprit Saint pour comprendre ce que D.ieu veut de nous!
Le rôle que vous assignait à l'Eglise de Rome devrait être le bon rôle mais force est de constater que la réalité est tout autre!
Oui D.ieu est la Vérité mais comment être fidèle à quelque chose,un concept immuable qu'on ne peut connaître et que votre EGLISE a l'humilité de reconnaître qu'elle ne peut la saisir mais bien encadrer ce qu'elle ne connaît pas!!
Comment votre église peut signaler à quelqu'un qu'il fait fausse route dans ces conditions là?Au royaume des Aveugles les borgnes sont rois!
Et c'est votre église qui juge qui a reçu ou non l'entiereté du message divin sur base d'une vérité qu'elle ne peut appréhender!
Faut trouver autre chose là!

Quant au message divin je suis bien d'accord avec vous mais pourquoi me traiter d'hérétique:
1 la Loi que je continue à observer et que vous me demander d'abolir alors que le Christ lui même n'est pas venu abolir mais accomplir et en plus que votre église n'observe plus car étant soi disant sous la grâce!

2 l'incarnation je reconnais le messie, fils de D.ieu selon les prophéties écrites et vérifiées dans les Ecritures et non pas comme on me l'impose!

3.la création telle que les Ecritures me la suggèrent et non pas la philosophie qui tend à mettre le bonheur de l'Homme en l' homme et non en D.ieu
Je reprends ce que vous dites sur la Vérité qui n'appartient qu'à D.ieu:Si le vrai n'est pas monnayable, la philosophie ne vaut pas une heure de peine et tout est vanité."
La Bible est mon autorité suprême, car elle est inspirée de Dieu
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre (2 Tim. 3:16-17). Sachez tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu (2 Pi. 2:20-21).

Ma compréhension de ces deux passages peut être ainsi résumée: Tout ce qui est écrit dans les textes originaux du canon biblique est insufflé de Dieu par le Saint-Esprit comme agent de Dieu. Ainsi donc, tout ce que les auteurs de ces livres écrivent est la parole de Dieu. Sachant que Dieu est vrai et que sa parole est la vérité (Jn 17:17; Rom. 3:4), je ne vais pas me comporter en insensé pour préférer la parole d'un homme à celle de Dieu. L'homme est un être fini, qui ne comprend qu'en partie, peu importe le diplôme qu'il détient. Pour moi, Dieu seul est vrai et seule sa parole est la vérité absolue.


Si, pour des théologiens modernistes ou libéraux, la Bible n'est qu'une référence importante, elle est pour moi la seule source de vérité absolue. Je réclame ce droit non seulement pour moi-même, mais aussi pour tous ceux qui sont du même avis.

De plus, tout chrétien, illuminé par le Saint-Esprit, est en mesure de distinguer un enseignement qui vient de Dieu de la philosophie d'un homme. Il suffit d'examiner toutes choses à la lumière des Écritures (Ac. 17:11; 1 Thess. 5:21). Au besoin, il peut faire appel à quelqu'un qu'il connaît comme un vrai homme de Dieu pour le guider dans sa recherche. Nul homme n'est détenteur de la vérité absolue.

La Bible est mon autorité suprême, car elle est la parole de Dieu
La Bible nous met constamment en garde contre la philosophie des hommes, parce que leur connaissance est limitée. Ésaïe dit: « Cessez de vous confier en l'homme dans les narines duquel, il n'y a qu'u souffle » (És. 2:22). L'apôtre Paul reconnaît que Dieu seul est vrai et que tout homme est menteur (Rom. 3:4). Il reconnaît que tout homme connaît en partie (1 Cor. 13:9). Par conséquent, en dépit de la bonne foi dans certains cas, l'homme peut se tromper et s'est souvent trompé. Souvent, l'homme, dans sa malveillance, profite de son diplôme, de son titre, pour égarer ceux qui sont plus faibles.

De ce qui précède, il faut comprendre que, si je suis un croyant mature, je dois donner prééminence à la parole de Dieu en lieu et place de celle de tout être, fût-il un ange du ciel, car il y a encore des anges déchus dans les lieux célestes (Éph. 6:12).

Nous devons croire de façon inconditionnelle à la parole de Dieu seulement et non à l'enseignement des pères de l'Église, car ils peuvent se tromper et se sont en fait déjà trompés. La parole de Dieu ne se trompe jamais! Par conséquent, seule la parole de Dieu a une autorité inconditionnelle. Celle des théologiens est relative et conditionnelle. Je suis prêt à les suivre seulement quand ils prouvent leurs opinions par la Bible, qui ne se trompe jamais. Sans l'autorité de la parole de Dieu (la Bible), personne ne peut établir des doctrines valides !

Excusez-moi si j'ai été un peu long mais avant de me traîter d'hérétique, prenez conscience de votre apostasie!



Un peu raide comme accusation :wo ! Suis-je un apostat ? Je crois que non. Et je n'ai pas l'impression que l'Église catholique est apostate. L'apostat est celui qui renie le Christ, or je ne l'ai pas renié, même si je me suis éloigné de la foi pendant un moment. En tout cas, lui ne m'a pas renié durant cette traversée du désert spirituel, que connaissent les athées et ceux qui voguent vers des spiritualités qui ne peuvent désaltérer l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 13:03

beranger a écrit:
@Mister be,

Je ne sais que vous répondre à défaut d'arguments, mais je trouve vos avis extrêmement intéressants, appellent à une importante réflexion, c'est vraiment beaucoup,

Merci,

Ne répondez rien si vous saviez comme ces joutes me fatiguent alors qu'on est là pour louer ensemble le Seigneur dans nos différences de croyances mais j'ai beau le répéter...je crois que c'est une utopie!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 13:10

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:
Cher SJA,

Je ne reconnais pas en l'Eglise de Rome, l'Eglise du Christ!
Aujourd'hui, l'Eglise Catholique est très ancienne. Elle remonte même au temps des apôtres. Toutefois, ce n'est pas l'ancienneté qui garantit qu'une Eglise soit vraiment fidèle à Christ ! Une Eglise peut bien commencer, mais dégénérer et devenir apostate dans la suite des temps. La marque de la fidélité d'un individu ou d'une Eglise sera toujours la fidélité à l'enseignement de Jésus-Christ:

"Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira" (Jean 8:31-32).

Mais, parce qu'ils ont tordu le message des Ecritures, et qu'ils l'ont remplacé par leurs traditions, ils ont été mis de côté. Toutefois, au milieu des nations apostates, il a toujours existé un reste fidèle au Seigneur, selon l'élection de la grâce. Ce sont ceux qui ont la foi. Ils font partie du véritable Israël de Dieu. Il en est de même dans l'Eglise du Nouveau Testament.

En étudiant l'Histoire de l'Eglise, j'ai été étonné de voir que dès le second siècle, certains Chrétiens avaient abandonné l'Evangile, pour accepter des fausses doctrines, comme celle du Purgatoire. J'ai été troublé d'apprendre que certains Chrétiens étaient considérés comme hérétiques, pour la simple raison qu'ils refusaient de se conformer aux enseignements de l'Eglise Catholique. Dieu a donné à l'Eglise Sa Parole, l'Epée de l'Esprit, pour répandre le Royaume de Christ sur la terre. Pourtant, l'Eglise a abandonné ses armes spirituelles. Elle s'est emparée de l'épée pour aller massacrer les Musulmans, lors d'une série de sanglantes Croisades organisées pour reconquérir la "Terre Sainte". Je pleure quand je vois dans quelles superstitions et dans quelles ténèbres d'ignorance sont les gens, concernant la Parole de Dieu. Je voulais voir l'Eglise prêcher l'Evangile et persuader les hommes, mais, au lieu de cela, j'ai vu les tortures organisées par l'Inquisition de l'Eglise de Rome, surtout en Espagne.

Pourtant, même dans les époques les plus enténébrées, Dieu a pu faire briller de précieux rayons de lumière. Il y a toujours eu des hommes comme Savonarole, Wycliffe et Huss. Il a suscité des oasis de vie dans les déserts les plus arides. Il a toujours existé des Chrétiens véritables, aussi bien au sein des Eglises Catholiques d'Occident et d'Orient, qu'en dehors de ces Eglises. C'était le cas des Vaudois. Car Christ a promis qu'Il bâtirait Son Eglise, et que les portes de l'Enfer ne prévaudraient pas contre elle.

Il en est de même aujourd'hui. Il existe toujours des Chrétiens et des églises fidèles. On les reconnaît à leur obéissance à la vérité de l'Evangile.

Oui la Vérité est toute entière comprise dans la Bible qui est la Parole de D.ieu car même si on a la Révélation transcendantale ou la rencontre personnelle avec le Christ,ça ne suffit pas pour connaître la volonté de D.ieu et ce n'est qu'à travers les Saintes Ecritures que nous pouvons nourrir la foi et c'est à travers Elles que nous pouvons avoir recours à l'Esprit Saint pour comprendre ce que D.ieu veut de nous!
Le rôle que vous assignait à l'Eglise de Rome devrait être le bon rôle mais force est de constater que la réalité est tout autre!
Oui D.ieu est la Vérité mais comment être fidèle à quelque chose,un concept immuable qu'on ne peut connaître et que votre EGLISE a l'humilité de reconnaître qu'elle ne peut la saisir mais bien encadrer ce qu'elle ne connaît pas!!
Comment votre église peut signaler à quelqu'un qu'il fait fausse route dans ces conditions là?Au royaume des Aveugles les borgnes sont rois!
Et c'est votre église qui juge qui a reçu ou non l'entiereté du message divin sur base d'une vérité qu'elle ne peut appréhender!
Faut trouver autre chose là!

Quant au message divin je suis bien d'accord avec vous mais pourquoi me traiter d'hérétique:
1 la Loi que je continue à observer et que vous me demander d'abolir alors que le Christ lui même n'est pas venu abolir mais accomplir et en plus que votre église n'observe plus car étant soi disant sous la grâce!

2 l'incarnation je reconnais le messie, fils de D.ieu selon les prophéties écrites et vérifiées dans les Ecritures et non pas comme on me l'impose!

3.la création telle que les Ecritures me la suggèrent et non pas la philosophie qui tend à mettre le bonheur de l'Homme en l' homme et non en D.ieu
Je reprends ce que vous dites sur la Vérité qui n'appartient qu'à D.ieu:Si le vrai n'est pas monnayable, la philosophie ne vaut pas une heure de peine et tout est vanité."
La Bible est mon autorité suprême, car elle est inspirée de Dieu
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre (2 Tim. 3:16-17). Sachez tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu (2 Pi. 2:20-21).

Ma compréhension de ces deux passages peut être ainsi résumée: Tout ce qui est écrit dans les textes originaux du canon biblique est insufflé de Dieu par le Saint-Esprit comme agent de Dieu. Ainsi donc, tout ce que les auteurs de ces livres écrivent est la parole de Dieu. Sachant que Dieu est vrai et que sa parole est la vérité (Jn 17:17; Rom. 3:4), je ne vais pas me comporter en insensé pour préférer la parole d'un homme à celle de Dieu. L'homme est un être fini, qui ne comprend qu'en partie, peu importe le diplôme qu'il détient. Pour moi, Dieu seul est vrai et seule sa parole est la vérité absolue.


Si, pour des théologiens modernistes ou libéraux, la Bible n'est qu'une référence importante, elle est pour moi la seule source de vérité absolue. Je réclame ce droit non seulement pour moi-même, mais aussi pour tous ceux qui sont du même avis.

De plus, tout chrétien, illuminé par le Saint-Esprit, est en mesure de distinguer un enseignement qui vient de Dieu de la philosophie d'un homme. Il suffit d'examiner toutes choses à la lumière des Écritures (Ac. 17:11; 1 Thess. 5:21). Au besoin, il peut faire appel à quelqu'un qu'il connaît comme un vrai homme de Dieu pour le guider dans sa recherche. Nul homme n'est détenteur de la vérité absolue.

La Bible est mon autorité suprême, car elle est la parole de Dieu
La Bible nous met constamment en garde contre la philosophie des hommes, parce que leur connaissance est limitée. Ésaïe dit: « Cessez de vous confier en l'homme dans les narines duquel, il n'y a qu'u souffle » (És. 2:22). L'apôtre Paul reconnaît que Dieu seul est vrai et que tout homme est menteur (Rom. 3:4). Il reconnaît que tout homme connaît en partie (1 Cor. 13:9). Par conséquent, en dépit de la bonne foi dans certains cas, l'homme peut se tromper et s'est souvent trompé. Souvent, l'homme, dans sa malveillance, profite de son diplôme, de son titre, pour égarer ceux qui sont plus faibles.

De ce qui précède, il faut comprendre que, si je suis un croyant mature, je dois donner prééminence à la parole de Dieu en lieu et place de celle de tout être, fût-il un ange du ciel, car il y a encore des anges déchus dans les lieux célestes (Éph. 6:12).

Nous devons croire de façon inconditionnelle à la parole de Dieu seulement et non à l'enseignement des pères de l'Église, car ils peuvent se tromper et se sont en fait déjà trompés. La parole de Dieu ne se trompe jamais! Par conséquent, seule la parole de Dieu a une autorité inconditionnelle. Celle des théologiens est relative et conditionnelle. Je suis prêt à les suivre seulement quand ils prouvent leurs opinions par la Bible, qui ne se trompe jamais. Sans l'autorité de la parole de Dieu (la Bible), personne ne peut établir des doctrines valides !

Excusez-moi si j'ai été un peu long mais avant de me traîter d'hérétique, prenez conscience de votre apostasie!



Un peu raide comme accusation :wo ! Suis-je un apostat ? Je crois que non. Et je n'ai pas l'impression que l'Église catholique est apostate. L'apostat est celui qui renie le Christ, or je ne l'ai pas renié, même si je me suis éloigné de la foi pendant un moment. En tout cas, lui ne m'a pas renié durant cette traversée du désert spirituel, que connaissent les athées et ceux qui voguent vers des spiritualités qui ne peuvent désaltérer l'âme.

Bien sûr que non Simon!
Je veux dire qu'en fonction de ce qu'on croit on se traite d'hérétique,d'apostat,de réprouvé...alors que ce n'est qu'un point de vue humain et D.ieu se fout pas mal de nos opinions car lui ne nous oublie pas et continue à nous aimer!
Nous avons tous connus des moments de "Désert" mais faut passer par là pour célébrer notre Pâque!
Les athées n'ont pas cette chance!
Je ne suis pas mieux que toi puisque je me défends de la même manière qu'on m'attaque et ce n'est pas l'enseignement du christ!
Je vous prie tous de bien vouloir accepter mes excuses
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 13:12

Mister be a écrit:
Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:
Cher SJA,

Je ne reconnais pas en l'Eglise de Rome, l'Eglise du Christ!
Aujourd'hui, l'Eglise Catholique est très ancienne. Elle remonte même au temps des apôtres. Toutefois, ce n'est pas l'ancienneté qui garantit qu'une Eglise soit vraiment fidèle à Christ ! Une Eglise peut bien commencer, mais dégénérer et devenir apostate dans la suite des temps. La marque de la fidélité d'un individu ou d'une Eglise sera toujours la fidélité à l'enseignement de Jésus-Christ:

"Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira" (Jean 8:31-32).

Mais, parce qu'ils ont tordu le message des Ecritures, et qu'ils l'ont remplacé par leurs traditions, ils ont été mis de côté. Toutefois, au milieu des nations apostates, il a toujours existé un reste fidèle au Seigneur, selon l'élection de la grâce. Ce sont ceux qui ont la foi. Ils font partie du véritable Israël de Dieu. Il en est de même dans l'Eglise du Nouveau Testament.

En étudiant l'Histoire de l'Eglise, j'ai été étonné de voir que dès le second siècle, certains Chrétiens avaient abandonné l'Evangile, pour accepter des fausses doctrines, comme celle du Purgatoire. J'ai été troublé d'apprendre que certains Chrétiens étaient considérés comme hérétiques, pour la simple raison qu'ils refusaient de se conformer aux enseignements de l'Eglise Catholique. Dieu a donné à l'Eglise Sa Parole, l'Epée de l'Esprit, pour répandre le Royaume de Christ sur la terre. Pourtant, l'Eglise a abandonné ses armes spirituelles. Elle s'est emparée de l'épée pour aller massacrer les Musulmans, lors d'une série de sanglantes Croisades organisées pour reconquérir la "Terre Sainte". Je pleure quand je vois dans quelles superstitions et dans quelles ténèbres d'ignorance sont les gens, concernant la Parole de Dieu. Je voulais voir l'Eglise prêcher l'Evangile et persuader les hommes, mais, au lieu de cela, j'ai vu les tortures organisées par l'Inquisition de l'Eglise de Rome, surtout en Espagne.

Pourtant, même dans les époques les plus enténébrées, Dieu a pu faire briller de précieux rayons de lumière. Il y a toujours eu des hommes comme Savonarole, Wycliffe et Huss. Il a suscité des oasis de vie dans les déserts les plus arides. Il a toujours existé des Chrétiens véritables, aussi bien au sein des Eglises Catholiques d'Occident et d'Orient, qu'en dehors de ces Eglises. C'était le cas des Vaudois. Car Christ a promis qu'Il bâtirait Son Eglise, et que les portes de l'Enfer ne prévaudraient pas contre elle.

Il en est de même aujourd'hui. Il existe toujours des Chrétiens et des églises fidèles. On les reconnaît à leur obéissance à la vérité de l'Evangile.

Oui la Vérité est toute entière comprise dans la Bible qui est la Parole de D.ieu car même si on a la Révélation transcendantale ou la rencontre personnelle avec le Christ,ça ne suffit pas pour connaître la volonté de D.ieu et ce n'est qu'à travers les Saintes Ecritures que nous pouvons nourrir la foi et c'est à travers Elles que nous pouvons avoir recours à l'Esprit Saint pour comprendre ce que D.ieu veut de nous!
Le rôle que vous assignait à l'Eglise de Rome devrait être le bon rôle mais force est de constater que la réalité est tout autre!
Oui D.ieu est la Vérité mais comment être fidèle à quelque chose,un concept immuable qu'on ne peut connaître et que votre EGLISE a l'humilité de reconnaître qu'elle ne peut la saisir mais bien encadrer ce qu'elle ne connaît pas!!
Comment votre église peut signaler à quelqu'un qu'il fait fausse route dans ces conditions là?Au royaume des Aveugles les borgnes sont rois!
Et c'est votre église qui juge qui a reçu ou non l'entiereté du message divin sur base d'une vérité qu'elle ne peut appréhender!
Faut trouver autre chose là!

Quant au message divin je suis bien d'accord avec vous mais pourquoi me traiter d'hérétique:
1 la Loi que je continue à observer et que vous me demander d'abolir alors que le Christ lui même n'est pas venu abolir mais accomplir et en plus que votre église n'observe plus car étant soi disant sous la grâce!

2 l'incarnation je reconnais le messie, fils de D.ieu selon les prophéties écrites et vérifiées dans les Ecritures et non pas comme on me l'impose!

3.la création telle que les Ecritures me la suggèrent et non pas la philosophie qui tend à mettre le bonheur de l'Homme en l' homme et non en D.ieu
Je reprends ce que vous dites sur la Vérité qui n'appartient qu'à D.ieu:Si le vrai n'est pas monnayable, la philosophie ne vaut pas une heure de peine et tout est vanité."
La Bible est mon autorité suprême, car elle est inspirée de Dieu
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre (2 Tim. 3:16-17). Sachez tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu (2 Pi. 2:20-21).

Ma compréhension de ces deux passages peut être ainsi résumée: Tout ce qui est écrit dans les textes originaux du canon biblique est insufflé de Dieu par le Saint-Esprit comme agent de Dieu. Ainsi donc, tout ce que les auteurs de ces livres écrivent est la parole de Dieu. Sachant que Dieu est vrai et que sa parole est la vérité (Jn 17:17; Rom. 3:4), je ne vais pas me comporter en insensé pour préférer la parole d'un homme à celle de Dieu. L'homme est un être fini, qui ne comprend qu'en partie, peu importe le diplôme qu'il détient. Pour moi, Dieu seul est vrai et seule sa parole est la vérité absolue.


Si, pour des théologiens modernistes ou libéraux, la Bible n'est qu'une référence importante, elle est pour moi la seule source de vérité absolue. Je réclame ce droit non seulement pour moi-même, mais aussi pour tous ceux qui sont du même avis.

De plus, tout chrétien, illuminé par le Saint-Esprit, est en mesure de distinguer un enseignement qui vient de Dieu de la philosophie d'un homme. Il suffit d'examiner toutes choses à la lumière des Écritures (Ac. 17:11; 1 Thess. 5:21). Au besoin, il peut faire appel à quelqu'un qu'il connaît comme un vrai homme de Dieu pour le guider dans sa recherche. Nul homme n'est détenteur de la vérité absolue.

La Bible est mon autorité suprême, car elle est la parole de Dieu
La Bible nous met constamment en garde contre la philosophie des hommes, parce que leur connaissance est limitée. Ésaïe dit: « Cessez de vous confier en l'homme dans les narines duquel, il n'y a qu'u souffle » (És. 2:22). L'apôtre Paul reconnaît que Dieu seul est vrai et que tout homme est menteur (Rom. 3:4). Il reconnaît que tout homme connaît en partie (1 Cor. 13:9). Par conséquent, en dépit de la bonne foi dans certains cas, l'homme peut se tromper et s'est souvent trompé. Souvent, l'homme, dans sa malveillance, profite de son diplôme, de son titre, pour égarer ceux qui sont plus faibles.

De ce qui précède, il faut comprendre que, si je suis un croyant mature, je dois donner prééminence à la parole de Dieu en lieu et place de celle de tout être, fût-il un ange du ciel, car il y a encore des anges déchus dans les lieux célestes (Éph. 6:12).

Nous devons croire de façon inconditionnelle à la parole de Dieu seulement et non à l'enseignement des pères de l'Église, car ils peuvent se tromper et se sont en fait déjà trompés. La parole de Dieu ne se trompe jamais! Par conséquent, seule la parole de Dieu a une autorité inconditionnelle. Celle des théologiens est relative et conditionnelle. Je suis prêt à les suivre seulement quand ils prouvent leurs opinions par la Bible, qui ne se trompe jamais. Sans l'autorité de la parole de Dieu (la Bible), personne ne peut établir des doctrines valides !

Excusez-moi si j'ai été un peu long mais avant de me traîter d'hérétique, prenez conscience de votre apostasie!



Un peu raide comme accusation :wo ! Suis-je un apostat ? Je crois que non. Et je n'ai pas l'impression que l'Église catholique est apostate. L'apostat est celui qui renie le Christ, or je ne l'ai pas renié, même si je me suis éloigné de la foi pendant un moment. En tout cas, lui ne m'a pas renié durant cette traversée du désert spirituel, que connaissent les athées et ceux qui voguent vers des spiritualités qui ne peuvent désaltérer l'âme.

Bien sûr que non Simon!
Je veux dire qu'en fonction de ce qu'on croit on se traite d'hérétique,d'apostat,de réprouvé...alors que ce n'est qu'un point de vue humain et D.ieu se fout pas mal de nos opinions car lui ne nous oublie pas et continue à nous aimer!
Nous avons tous connus des moments de "Désert" mais faut passer par là pour célébrer notre Pâque!
Les athées n'ont pas cette chance!
Je ne suis pas mieux que toi puisque je me défends de la même manière qu'on m'attaque et ce n'est pas l'enseignement du christ!
Je vous prie tous de bien vouloir accepter mes excuses

Tu es pardonné ! Very Happy

Moi aussi, il m'arrive de m'emporter sous l'impulsion de ma foi... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 13:20

Mister be a écrit:
giacomorocca a écrit:
Mister be a écrit:
Il n'est pas suffisant de croire que Jésus-Christ est votre Sauveur. Vous devez aussi croire que Jésus seul vous suffit pleinement pour être sauvé ! L'apôtre Pierre affirme qu'il "n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4:12). Dans la pratique, le Catholicisme rejette cette vérité fondamentale. Bien que, par exemple, la Vierge Marie ne soit pas officiellement considérée comme "celle qui sauve", les Catholiques invoquent toutefois son nom pour être sauvés. Chaque jour, ils font la prière suivante: "Je vous salue Marie, pleine de grâce. Vous êtes bénie parmi toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort".

Vous faite un très beau paragraphe sur le Christ Sauveur mais pour terminer dans un procès d'intention des catholiques. Dite-nous ou dans cette prières à la vierge il est dit que c'est elle qui sauve? Si ce n'est pas le cas, je vous invite à l'admettre en toute humilité.

Je répondrai encore à votre intervention et puis j'en resterai là car le but n'est pas de polémiquer!
C'est vrai explicitement parlant cette prière ne dit pas que Marie sauve mais implicitement,ce "maintenant et à l'heure de notre mrt "n'est-elle pas iune demande d'intercession pour notre Salut?
Je n'ai pas inventé" le nom de"Marie psychosostria
"

Apparemment, il n'y a rien de mal dans cette prière. Après tout, nous prions Dieu les uns pour les autres. Mais considérez cependant le simple fait que Marie ne se trouve plus sur la terre des vivants ! Les âmes de ceux qui sont décédés en Christ sont avec le Seigneur. La Bible ne parle absolument pas de "l'assomption" corporelle de Marie dans le Ciel. Comment donc Marie, qui n'est qu'une créature, peut-elle entendre les prières que des millions de Catholiques lui adressent en même temps ? Dieu seul est omniprésent. Lui seul connaît toutes choses, et peut entendre les prières de Ses enfants. Comment Marie, une simple créature, peut-elle entendre les prières secrètes qui montent du cœur de ceux qui l'invoquent ? La Bible dit: "Exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne ; agis, et rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur de tous les enfants des hommes" (1 Rois 8:39).

En outre, quand je demande à un frère chrétien, sur cette terre, de prier pour mes besoins, cela ne signifie aucunement que je me confie en lui. Mais quand les Catholiques prient Marie, ils se confient réellement en elle, et lui soumettent même le moment crucial de leur mort: "Nous nous offrons à elle maintenant, chaque jour de notre vie. Et, dès à présent, nous lui faisons même confiance pour confier pleinement à ses soins l'heure de notre mort" (Catéchisme Catholique, paragraphe 2677). Nous ne devrions placer une telle confiance qu'en Dieu seul ! A l'heure de sa mort, Etienne ne s'est pas "confié pleinement" aux soins de la Vierge Marie ! Il fit ce que doit faire tout Chrétien véritable: "Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit !" (Actes 7:59).

Pourriez-vous Mister Be, nous parler de l'exode, de son personnage principale Moise et du Peuple de Dieu; plus précisément de la relation entre le Peuple et Dieu. Il est évident à la lecture de l'exode que Moise est l'intermédiaire entre le Peuple et Dieu. Le peuple se confie à Moise lorsqu'il veut parler à Dieu et vice et versa. Un des moments central de la fondation du peuple élu se déroule à travers un intermédiaire. De même, que faite-vous du rôle d'Aaron et de ses descendants (prêtres) qui ont un rôle primordiale d'intercession pour le Peuple en offrant des sacrifices, holocaustes et prières. Cessez de nous dire que tout se passe comme par miracle entre Dieu et nous, ce n'est pas l'enseignement de l'Ancient Testament. Le peuple ne peut approcher proche du buisson ardent sans mourir; il se confie à Moise, ce même Moise qui est apparût à Jésus lors de la transfiguration ce qui prouve que les âmes survivent après la mort et qu'il y a interaction entre eux et nous.
Mais nous n'avons qu'un seul intercesseur,le fils de D.ieu lui-même avons-nous besoin d'autres choses?

Jésus nous demande de le suivre et de s'associer à son sacrifice expiatoire et en ce sens nous devenons nous-même des intercesseurs par association. La bible est une continuelle relation entre Dieu et les hommes avec des intermédiaires comme Moise, Aaron, les prophètes et culmine en Jésus et ceux qui le suive. "celui qui marche derrière moi sera dans la lumière". Il est clair que les saints deviennent lumières pour leur frères dans l'humanité et intercèdent pour eux.

Moïse était l'unique guide,le seul intercesseur et trait d'union entre le Peuple et D.ieu!
Moïse intercédait de son vivant et oui Aaron était préposé à la prêtrise,gardien des rites et de la foi israélite!
Jésus défend aussi de dresser une tente pour ces intercesseurs!
Je ne veux pas vous convaincre mais cessez aussi de me traiter d'hérétique et j'arrêterai de vous montrer en quoi consiste votre apostasie!


Je ne vous ai jamais traité d'hérétique, pour cela il faudrait que nous aurions adhéré à la même foi, ce qui n'est pas le cas même si nous partageons beaucoup de choses. De même vous ne pourrez pas nous montrer en quoi consiste notre apostasie pour les mêmes raisons. Je sens une certaine exaspération de votre part, mais elle est normale car vous êtes sur un blog catholique.

Il me faut encore ajouter quelque chose. Posez-vous cette question: "Qui est ma vie, mon espérance, ma Porte du Ciel: Marie, ou Jésus-Christ ?" Je vous en prie, soyez honnête devant Dieu ! Choisissez entre les enseignements de la Tradition Catholique, ou ceux de la Bible:

La Religion Catholique enseigne ceci:

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, je vous salue, notre vie…"

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, notre espérance…"

"Marie est appelée "la Porte du Ciel", parce que personne ne peut entrer dans ce Royaume béni sans passer par elle" ("Les gloires de Marie", page 102).

La Bible enseigne ceci:

" Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire" (Colossiens 3:4).

"Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance" (1 Timothée 1:1).

"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (Jean 10:9). "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14:6).

L'Eglise Catholique enseigne que Marie est "notre vie, notre espérance", et qu'elle est la "Porte du Ciel". La Bible enseigne que Christ est "notre Vie, notre Espérance, et le seul Chemin vers le Ciel. J'espère sincèrement que vous allez choisir la Parole de Dieu, et que vous placerez votre confiance en Christ, et en Christ seul ! C'est Lui que vous devez appeler "votre Vie, votre Espérance", et votre "Porte pour le Ciel" !

^Je n'aurais pas dû en arriver là mais vous m'y avez forcé Julia et SJA
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 13:30

giacomorocca a écrit:
Mister be a écrit:
giacomorocca a écrit:
Mister be a écrit:
Il n'est pas suffisant de croire que Jésus-Christ est votre Sauveur. Vous devez aussi croire que Jésus seul vous suffit pleinement pour être sauvé ! L'apôtre Pierre affirme qu'il "n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4:12). Dans la pratique, le Catholicisme rejette cette vérité fondamentale. Bien que, par exemple, la Vierge Marie ne soit pas officiellement considérée comme "celle qui sauve", les Catholiques invoquent toutefois son nom pour être sauvés. Chaque jour, ils font la prière suivante: "Je vous salue Marie, pleine de grâce. Vous êtes bénie parmi toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort".

Vous faite un très beau paragraphe sur le Christ Sauveur mais pour terminer dans un procès d'intention des catholiques. Dite-nous ou dans cette prières à la vierge il est dit que c'est elle qui sauve? Si ce n'est pas le cas, je vous invite à l'admettre en toute humilité.

Je répondrai encore à votre intervention et puis j'en resterai là car le but n'est pas de polémiquer!
C'est vrai explicitement parlant cette prière ne dit pas que Marie sauve mais implicitement,ce "maintenant et à l'heure de notre mrt "n'est-elle pas iune demande d'intercession pour notre Salut?
Je n'ai pas inventé" le nom de"Marie psychosostria
"
Apparemment, il n'y a rien de mal dans cette prière. Après tout, nous prions Dieu les uns pour les autres. Mais considérez cependant le simple fait que Marie ne se trouve plus sur la terre des vivants ! Les âmes de ceux qui sont décédés en Christ sont avec le Seigneur. La Bible ne parle absolument pas de "l'assomption" corporelle de Marie dans le Ciel. Comment donc Marie, qui n'est qu'une créature, peut-elle entendre les prières que des millions de Catholiques lui adressent en même temps ? Dieu seul est omniprésent. Lui seul connaît toutes choses, et peut entendre les prières de Ses enfants. Comment Marie, une simple créature, peut-elle entendre les prières secrètes qui montent du cœur de ceux qui l'invoquent ? La Bible dit: "Exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne ; agis, et rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur de tous les enfants des hommes" (1 Rois 8:39).

En outre, quand je demande à un frère chrétien, sur cette terre, de prier pour mes besoins, cela ne signifie aucunement que je me confie en lui. Mais quand les Catholiques prient Marie, ils se confient réellement en elle, et lui soumettent même le moment crucial de leur mort: "Nous nous offrons à elle maintenant, chaque jour de notre vie. Et, dès à présent, nous lui faisons même confiance pour confier pleinement à ses soins l'heure de notre mort" (Catéchisme Catholique, paragraphe 2677). Nous ne devrions placer une telle confiance qu'en Dieu seul ! A l'heure de sa mort, Etienne ne s'est pas "confié pleinement" aux soins de la Vierge Marie ! Il fit ce que doit faire tout Chrétien véritable: "Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit !" (Actes 7:59).

Pourriez-vous Mister Be, nous parler de l'exode, de son personnage principale Moise et du Peuple de Dieu; plus précisément de la relation entre le Peuple et Dieu. Il est évident à la lecture de l'exode que Moise est l'intermédiaire entre le Peuple et Dieu. Le peuple se confie à Moise lorsqu'il veut parler à Dieu et vice et versa. Un des moments central de la fondation du peuple élu se déroule à travers un intermédiaire. De même, que faite-vous du rôle d'Aaron et de ses descendants (prêtres) qui ont un rôle primordiale d'intercession pour le Peuple en offrant des sacrifices, holocaustes et prières. Cessez de nous dire que tout se passe comme par miracle entre Dieu et nous, ce n'est pas l'enseignement de l'Ancient Testament. Le peuple ne peut approcher proche du buisson ardent sans mourir; il se confie à Moise, ce même Moise qui est apparût à Jésus lors de la transfiguration ce qui prouve que les âmes survivent après la mort et qu'il y a interaction entre eux et nous.
Mais nous n'avons qu'un seul intercesseur,le fils de D.ieu lui-même avons-nous besoin d'autres choses?

Jésus nous demande de le suivre et de s'associer à son sacrifice expiatoire et en ce sens nous devenons nous-même des intercesseurs par association. La bible est une continuelle relation entre Dieu et les hommes avec des intermédiaires comme Moise, Aaron, les prophètes et culmine en Jésus et ceux qui le suive. "celui qui marche derrière moi sera dans la lumière". Il est clair que les saints deviennent lumières pour leur frères dans l'humanité et intercèdent pour eux.

Moïse était l'unique guide,le seul intercesseur et trait d'union entre le Peuple et D.ieu!
Moïse intercédait de son vivant et oui Aaron était préposé à la prêtrise,gardien des rites et de la foi israélite!
Jésus défend aussi de dresser une tente pour ces intercesseurs!
Je ne veux pas vous convaincre mais cessez aussi de me traiter d'hérétique et j'arrêterai de vous montrer en quoi consiste votre apostasie!


Je ne vous ai jamais traité d'hérétique, pour cela il faudrait que nous aurions adhéré à la même foi, ce qui n'est pas le cas même si nous partageons beaucoup de choses. De même vous ne pourrez pas nous montrer en quoi consiste notre apostasie pour les mêmes raisons. Je sens une certaine exaspération de votre part, mais elle est normale car vous êtes sur un blog catholique.

C'est vrai et je fatigue là!
C'est ce que je répondais à Simon

Il me faut encore ajouter quelque chose. Posez-vous cette question: "Qui est ma vie, mon espérance, ma Porte du Ciel: Marie, ou Jésus-Christ ?" Je vous en prie, soyez honnête devant Dieu ! Choisissez entre les enseignements de la Tradition Catholique, ou ceux de la Bible:

La Religion Catholique enseigne ceci:

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, je vous salue, notre vie…"

"Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, notre espérance…"

"Marie est appelée "la Porte du Ciel", parce que personne ne peut entrer dans ce Royaume béni sans passer par elle" ("Les gloires de Marie", page 102).

La Bible enseigne ceci:

" Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire" (Colossiens 3:4).

"Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance" (1 Timothée 1:1).

"Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (Jean 10:9). "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14:6).

L'Eglise Catholique enseigne que Marie est "notre vie, notre espérance", et qu'elle est la "Porte du Ciel". La Bible enseigne que Christ est "notre Vie, notre Espérance, et le seul Chemin vers le Ciel. J'espère sincèrement que vous allez choisir la Parole de Dieu, et que vous placerez votre confiance en Christ, et en Christ seul ! C'est Lui que vous devez appeler "votre Vie, votre Espérance", et votre "Porte pour le Ciel" !

^Je n'aurais pas dû en arriver là mais vous m'y avez forcé Julia et SJA
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 14:02

Sur la croix, Jésus nous a donné sa mère pour qu’elle soit la nôtre.

Jean le disciple bien-aimé, selon le dessein de la Providence, ne devait pas être son seul fils.

Le 12 décembre 1531, Notre Dame de Guadalupe – la « mère miséricordieuse de toute l’humanité », telle qu’elle s’est présentée – a parlé avec une infinie douceur à un autre de ses fils, Juan Diego.

« Ecoute et laisse pénétrer cela dans ton cœur, mon cher fils. Ne sois pas malheureux ou troublé par quoi que ce soit. Que ton cœur ne soit pas troublé. N’aie peur d’aucune maladie ou angoisse, souffrance ou douleur. Ne suis-je pas là, moi qui suis ta Mère ? N’es-tu pas sous ma protection ? Ne suis-je pas ta santé ? Ne reposes-tu pas sous mon manteau, en mon sein ? Que désires-tu de plus ? »

Il serait difficile de trouver des paroles plus consolatrices.
Elles sont fascinantes si on les associe avec l’image miraculeuse de Marie imprimée sur la tilma de Juan Diego.
Comment expliquer, entre autres, que dans les yeux de la Sainte Vierge se reflète Juan Diego (et les autres présents dans la pièce lorsqu’il déplia sa tilma) ? C’est notre technologie moderne, qui n’existait pas il y a quelques siècles, qui l’a découvert.
Comment expliquer que l’image elle-même soit restée intacte, sur un tissu grossier qui d’ordinaire ne résiste pas plus d’une vingtaine d’années ?
Qu’il n’y ait pas eu de détérioration en 479 ans, malgré plus d’un siècle d’exposition aux éléments naturels ?

Peu après les apparitions de Notre Dame, les Aztèques de la région se convertirent par millions – et par conséquent abandonnèrent leur pratique de sacrifice humain.


Notre Dame a dit qu’elle venait pour donner aux hommes tout son amour et sa protection, pour écouter leurs pleurs et « apaiser leurs nombreuses souffrances ».

Source : http://www.france-catholique.fr/Oublier-Notre-Dame-de-Guadalupe.html

Notre Dame de Guadalupe, priez pour nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 14:45

Mister be a écrit:
Cher SJA,


Oui la Vérité est toute entière comprise dans la Bible qui est la Parole de D.ieu car même si on a la Révélation transcendantale ou la rencontre personnelle avec le Christ,ça ne suffit pas pour connaître la volonté de D.ieu et ce n'est qu'à travers les Saintes Ecritures que nous pouvons nourrir la foi et c'est à travers Elles que nous pouvons avoir recours à l'Esprit Saint pour comprendre ce que D.ieu veut de nous!
Le rôle que vous assignait à l'Eglise de Rome devrait être le bon rôle mais force est de constater que la réalité est tout autre!
Oui D.ieu est la Vérité mais comment être fidèle à quelque chose,un concept immuable qu'on ne peut connaître et que votre EGLISE a l'humilité de reconnaître qu'elle ne peut la saisir mais bien encadrer ce qu'elle ne connaît pas!!
Comment votre église peut signaler à quelqu'un qu'il fait fausse route dans ces conditions là?Au royaume des Aveugles les borgnes sont rois!
Et c'est votre église qui juge qui a reçu ou non l'entiereté du message divin sur base d'une vérité qu'elle ne peut appréhender!
Faut trouver autre chose là!

Quant au message divin je suis bien d'accord avec vous mais pourquoi me traiter d'hérétique:
1 la Loi que je continue à observer et que vous me demander d'abolir alors que le Christ lui même n'est pas venu abolir mais accomplir et en plus que votre église n'observe plus car étant soi disant sous la grâce!

2 l'incarnation je reconnais le messie, fils de D.ieu selon les prophéties écrites et vérifiées dans les Ecritures et non pas comme on me l'impose!

3.la création telle que les Ecritures me la suggèrent et non pas la philosophie qui tend à mettre le bonheur de l'Homme en l' homme et non en D.ieu
Je reprends ce que vous dites sur la Vérité qui n'appartient qu'à D.ieu:Si le vrai n'est pas monnayable, la philosophie ne vaut pas une heure de peine et tout est vanité."
La Bible est mon autorité suprême, car elle est inspirée de Dieu
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre (2 Tim. 3:16-17). Sachez tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu (2 Pi. 2:20-21).

Pour moi, Dieu seul est vrai et seule sa parole est la vérité absolue.



Nous devons croire de façon inconditionnelle à la parole de Dieu seulement et non à l'enseignement des pères de l'Église, car ils peuvent se tromper et se sont en fait déjà trompés. La parole de Dieu ne se trompe jamais! Par conséquent, seule la parole de Dieu a une autorité inconditionnelle. Celle des théologiens est relative et conditionnelle. Je suis prêt à les suivre seulement quand ils prouvent leurs opinions par la Bible, qui ne se trompe jamais. Sans l'autorité de la parole de Dieu (la Bible), personne ne peut établir des doctrines valides !

Excusez-moi si j'ai été un peu long mais avant de me traîter d'hérétique, prenez conscience de votre apostasie!



NON.

La Vérité toute entière ne peut être contenue dans la Bible puisque la bible peut être connue de l'homme alors que l'homme ne peut connaitre la Vérité.

En disant que la Vérité peut être regroupée en quelques milliers de mots, vous montrez que vous n'avez pas la Foi. Car vous pensez que la Vérité est connaissable par l'homme. Vous identifiez le livre au Verbe (comme le font les musulmans). Avoir la Foi, s'est savoir que la Vérité existe mais savoir également qu'elle n'est pas connaisable par l'homme.

Vous confondez croyance, opinion et foi.


Je vous le redis une dernière fois :

Lorsque dieu Parle (Verbe), Il nous transmet trois choses la Loi, l'incarnation, la Création (Dieu dit que ... soit.).

Il nous donne à connaitre la création qui est le Verbe en acte. Et cette étude de la Création par l'homme, c'est la philosophie (au sens classique).

En refusant de prêter l'oreille à la philosophie, vous restez sourd à une partie du message que Dieu nous envoie.



Par ailleurs hérésie vient du grec et signifie choix. L'hérétique est celui qui fait un choix. Vous faites le choix de rester sourd à ce que nous enseigne l'observation de l'oeuvre de Dieu.

Comme vous restez sourd à tout ce qui nuit à la cohérence de votre doctrine toute personnelle : "L'homme n'est point fait pour le sabbat", "pais mes brebis", "affermis tes frères", "le sang de l'alliance nouvelle", etc etc ...

J'imagine que vous allez resté buté quelques temps mais rappelez vous que l'Eglise du Christ est la seule qui reçoit le message de Dieu dans son universalité, elle est donc catholique. C'est aussi la seule qui ne dit pas "voici la Vérité" mais qui laisse le chrétien libre de chercher et se contente de lui indiquer les cas où il oublie de prendre en compte l'intégralité du message, lorsqu'il fait un choix c'est à dire lorsqu'il perd la foi.

Il n'y a qu'au sein de l'Eglise catholique qu'on est libre penser puisqu'on ne se prive d'aucune parcelle du message divin.

Avoir la foi libère, faire des choix alliène.


Dernière édition par SJA le Mer 30 Mar 2011, 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu   Mer 30 Mar 2011, 14:52

Simon1976 a écrit:
Un peu raide comme accusation :wo ! Suis-je un apostat ? Je crois que non. Et je n'ai pas l'impression que l'Église catholique est apostate. L'apostat est celui qui renie le Christ, or je ne l'ai pas renié, même si je me suis éloigné de la foi pendant un moment. En tout cas, lui ne m'a pas renié durant cette traversée du désert spirituel, que connaissent les athées et ceux qui voguent vers des spiritualités qui ne peuvent désaltérer l'âme.

Cher Simon,

Les athées sont des hérétiques qui font le choix d'écarter la Loi et l'incarnation dans leur recherche de la Vérité.

Il ne conservent que la Création et pensent par elle seule parvenir à la Vérité.

Il n'y a que la méthode catholique (universaliste) qui permettre de ne pas s'écarter du chemin qui mène à la Vérité en acceptant l'intégralité du message divin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi le culte de la Vierge Marie ne s'oppose pas au commandement de n'adorer que Dieu
» La Vierge Marie a-t-elle connu LA MORT?
» Des questions à propos de la vierge marie
» La silhouette de la Vierge Marie apparaît dans une fenêtre d'un centre hospitalier en Malaisie !
» Vierge Marie : Le monde a été mis sens dessus dessous par le paganisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: