DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 24 Aoû 2011, 15:28

Total, le grand gagnant de la guerre en Libye

S’il y en a un qui doit se réjouir de l’issue de la guerre, c’est bien le géant pétrolier français qui est bien placé pour faire main basse sur une belle part de l’or noir libyen.

Qui était parmi les tous premiers Français à venir début mars à Benghazi encourager les insurgés libyens ? Un représentant de Total. Et l’entreprise peut aujourd’hui se frotter les mains : l’empressement de l’Elysée à reconnaître le CNT, comme à défendre l’intervention militaire a fait rentrer le groupe dans les bonnes grâces du futur régime.
Car si les insurgés libyens sont sur un champ de ruines politique, ils ont déjà réorganisé une filière du pétrole avec l’entreprise AGOCO. Celle-ci vient d’annoncer que les pays qui n’ont pas activement soutenu la rébellion se verraient certainement privés du marché pétrolier libyen. A savoir la Russie, qui se dit résignée à y perdre ses intérêts, la Chine, qui proteste déjà vigoureusement pour tenter de sauver ses 50 projets et 36000 emplois, et le Brésil. A l’inverse, AGOCO aurait promis une part conséquente du gâteau à Total.

Avant la guerre, la compagnie pétrolière française n’exploitait qu’une part marginale de la production libyenne : 3 % des 1,6 millions de barils par jour extraits dans le pays. C’est une victoire très importante pour Total, d’autant plus que la Libye dispose de réserves très importantes. Ce que les marchés financiers ont très bien compris puisque avec l’entrée des insurgés à Tripoli, l’action du groupe a bondit de plus de 4 % dès lundi. Autre signe des négociations en cours, l’inquiétude d’Eni, qui a préféré ne pas attendre la fin de la guerre pour revenir en Libye et tenter de préserver ses intérêts qui y sont très importants.

Autre acteur français qui pourrait bien bénéficier de l’engagement militaire français en Libye : GDF-Suez. Le pays contient d’importantes ressources en gaz également, et le groupe français y est totalement absent. Pour l’instant, puisque des négociations seraient en cours. Ce que GDF refuse de commenter, mais si qui ne trompe pas, l’action du groupe a elle aussi bénéficié grandement de la victoire de Tripoli (+ 5%).
Cette guerre du pétrole reste risquée. Le CNT est profondément divisé et il est fort probable qu’il peine à maintenir la paix, une fois la guerre terminée, ce qui n’est pas encore fait. On peut en ce cas parier que la France devrait trouver un prétexte pour maintenir des troupes dans la région, même si c’est contraire à la résolution de l’ONU.

http://www.humanite.fr/monde/total-le-grand-gagnant-de-la-guerre-en-libye-478162
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 25 Aoû 2011, 15:43

(article le nouvel observateur)


Après Kadhafi, qui profitera du pétrole libyen ?

LIBYE. La guerre contre le régime Kadhafi n'est pas encore terminée mais déjà, les principaux acteurs mondiaux du secteur pétrolier scrutent la Libye, qui dispose des plus grandes réserves d'or noir d'Afrique. Qui sera le mieux servi ?

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/185673;apres-kadhafi-qui-profitera-du-petrole-libyen.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 25 Aoû 2011, 16:47

Les révélations de Yves Bonnet, ancien patron de la DST, sur le dossier libyen



http://mediabenews.wordpress.com/2011/08/25/les-revelations-de-yves-bonnet-ancien-patron-de-la-dst-sur-le-dossier-libyen/
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 25 Aoû 2011, 22:44

Alexis232 a écrit:
Les révélations de Yves Bonnet, ancien patron de la DST, sur le dossier libyen



http://mediabenews.wordpress.com/2011/08/25/les-revelations-de-yves-bonnet-ancien-patron-de-la-dst-sur-le-dossier-libyen/

Citation :
Yves Bonnet : Je n’ai pas d’information sur la situation ni sur ce qui
se passe sue le terrain
, mais j’ai été franchement surpris du rapide
retournement militaire, le CNT n’a pas autant de force pour entrer à
Tripoli, mais nous avons subitement vu qu’ils y étaient parvenus. Je
pense donc
qu’il y a eu un soutien extérieur à l’opposition pour qu’elle
puisse prendre Zaouia puis la capitale Tripoli.

Alors là on tombe dans le prodigieux.

En gros : "je n'ai aucune information, mais je pense qu'il y a machination". Balèze.

S'il s'était juste contenté de lire les dépêches AFP depuis quatre mois (je les ai postées sur ce forum, elles sont dispos) il aurait vu qu'il n'y a pas eu de "rapide retournement". On a juste assisté à une accélération des évènements une fois un équilibre militaire rompu, ce que l'on voit dans toutes les guerres, parole d'historien.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 00:51

Plus de 20.000 morts depuis le début du conflit. Moustapha Abdeljalil, le chef du Conseil de transition libyen, a annoncé que le conflit en Libye avait fait "plus de 20.000 morts" depuis le début du soulèvement contre le régime de Kadhafi mi-février.


http://lci.tf1.fr/monde/afrique/les-rebelles-pensent-avoir-localise-kadhafi-6660296.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 02:45

Des forces spéciales aideraient les insurgés libyens à Tripoli

25 août 2011 – 16:04

Quel rôle les forces spéciales françaises, birtanniques, voire américaines ont-elles joué dans la progression des rebelles libyens vers Tripoli? Officiellement, aucun. Ainsi, à Paris, le président Sarkozy a assuré, le 24 août, à l’issue d’un entretien avec le numéro deux des rebelles, qu’aucun homme du Commandement des Opérations spéciales (COS) n’avait été envoyé en Libye. La veille, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, avait admis la présence de « quelques instructeurs qui ont permis d’encadrer et de former les troupes du CNT (Conseil national de transition, ndlr).

Pour l’Etat-majors des armées (EMA), à Paris, « il n’y a pas d’intervention française au sol. Nous avons des équipes de conseillers militaires » placées auprès d’Antoine Sivan, l’envoyé spécial français à Benghazi, « qui assurent la liaison pour les affaires militaires avec le CNT ». Il doit en fait s’agir des officiers envoyés dans le bastion des insurgés et dont la présence avait été annoncée, en avril, par le philosophe Bernard-Henri Levy dans les colonnes du quotidien Le Monde.

Les Britanniques, également en pointe dans l’affaire libyenne, en ont fait autant puisque le chef du Foreign Office, William Hague, avait annoncé l’envoi d’une équipe de « militaires expérimentés » avec la mission de « conseiller le CNT sur la façon d’améliorer ses structures d’organisations militaires, ses communications et sa logistique ».

Depuis le début des opérations en Libye, Paris a toujours nié avoir déployé des forces au sol car cela n’entrait pas dans le mandat de la résolution 1973 des Nations unies, comme l’avait fait valoir le ministre de la Défense, Gérard Longuet, en avril. Cependant, ce dernier avait mis en avant le texte de l’ONU pour indiquer, le 31 mars, qu’il n’était pas à l’ordre du jour de livrer des armes aux rebelles libyens. Et quelques semaines plus tard, ceux du Djebel Nefousa, à l’ouest de Tripoli, en ont reçu de la part de l’armée française…

Pourtant, l’envoi de forces spéciales en Libye fait sens, ne serait-ce que pour désigner les cibles à frapper et guider les avions de l’Otan, comme savent le faire les hommes du CPA 10 de l’armée de l’Air (mission d’observation et de destruction de sites par l’arme aérienne – ODESSAA) ou encore pour entraîner des combattants qui jusqu’alors n’étaient pas formés au maniement des armes et à la tactique militaire.

D’ailleurs, même si cela n’a jamais été officiellement reconnu, le Royaume-Uni a déployé des commandos SAS (Special Air Service) en Libye. L’information a filtré par voie de presse dès le début des opérations, notamment par le Daily Mail. « Ce qui est exclu (ndlr, par la résolution 1973)?, c’est une invasion. Ce qui n’est pas exclu? Tout le reste » avait alors expliqué un responsable du ministère britannique de la Défense (MoD) au quotidien, lequel croyait aussi savoir que les forces spéciales d’outre-Manche n’étaient pas les seules à opérer en territoire libyen.

Selon le New York Times du 24 août, citant une source officielle de l’Otan, des commandos français et britanniques assurent, aux côtés des rebelles, une « importante coordination avec quelques moyens aériens pour disposer d’un ciblage spécifique sur les restes du régime de Kadhafi ». Ces hommes appartiennent-ils à des forces spéciales ou bien sont-ils d’anciens militaires employés par des sociétés militaires privées (SMP), à qui il a été confié, d’après un article du Guardian publié en juin, la mission de renseigner le commandement de l’opération Unified Protector sur les mouvements des troupes loyalistes?

Pour un autre journal britannique, The Daily Telegraph, il s’agirait bel et bien de commandos SAS. « Pour la première fois, des sources au ministère de la Défense ont confirmé que des forces spéciales SAS ont été déployées en Libye depuis plusieurs semaines et ont joué un rôle clé dans la coordination de la bataille de Tripoli » est-il écrit dans l’édition de ce jour du quotidien. Ce dernier précise même que ces hommes, armés comme les rebelles et habillés en civils, participent aux recherches visant à mettre la main sur le colonel Kadhafi, dont la tête a été mise à prix pour 1,7 million de dollars par la rébellion.

Le ministre britannique de la Défense, Liam Fox, n’a pas confirmé les informations du Daily Telegraph. Mais il a indiqué que l’Otan fournit aux rebelles « des renseignements et des équipements de reconnaissance » afin de les aider à traquer le colonel Kadhafi. Quant à la présence supposée de commandos SAS sur le terrain, le MoD s’est borné à répondre qu’il ne peut « faire aucun commentaire sur les forces spéciales pour le moment ».

Par ailleurs, un journaliste de l’Agence France Presse (AFP) a pu constater la présence de Français et de Britanniques près d’un centre de commandement rebelle, situé à l’intérieur de la raffinerie de Zuwaytinah, à 150 km de Benghazi, et à partir duquel les opérations à Brega ont été planifiées. Ces hommes, habillés en civils ou en tenue camouflée, occupent deux conteneurs en bord de mer. Installés près du PC de Fawzi Boukatif, le commandant insurgé pour le secteur, ils disposent de moyens de communication, de cartes et de photos satellites. A quelle formation appartiennent-ils? Service action d’une centrale de renseignement, comme la DGSE et le MI6? Société militaire privée? Forces spéciales?

Addendum [25.08.2011 - 20.47] : Les Français vus à Zuwaytinah auprès du QG des forces rebelles dans l’est de la Libye n’appartiennent pas au Commandement des Opérations Spéciales (COS), ni à la DGSE. Selon l’Etat-major des armées, ils sont issus de différentes unités spécialisées (brigade du renseignement de l’armée de Terre par exemple).

http://www.opex360.com/2011/08/25/des-forces-speciales-aideraient-les-insurges-libyens-a-tripoli/
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 11:09

la preuve du mensonge intégral de la propagande médiatique: [dailymotion] La chute de Tripoli : M. Abdeljalil avoue le... par General_resistant[/dailymotion]

la manipulation est totale. les salopards de l'Otan ont massacré des centaines de civiles, des forces spéciales ont été débarquées. victoire du droit et de la justice, mon c... que les aveugles ouvrent leurs yeux les raclures Obama, Cameron et Sarkozy sont des satanistes de la pire espèce. ils ne savent que mentir. bientôt ce sera le tour de la Syrie et finaelement de l'Iran. vous l'aurez, les atlanto-sionistes, votre beau choc des civilisations, Gog et Magog. cela viendra, les mondialistes qui tirent les ficelles la veulent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 11:18

drunken

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 11:39

ils ne savent que mentir, sont prêts à provoquer le massacre de centaines de milliers d'hommes. ils vous ont farci la tête au point que vous les prenez pour les champions de la liberté, de la dignité humaine. vous êtes leurs pions entre leurs mains. Cette opération en Libye pue à un tel degré ! C’est une démonstration de force des moyens dont disposent les mondialistes : moyens militaires, médiatiques, politiques. Mais tous ces moyens ne seraient rien sans le décervelage idéologique dont est victime l’essentiel du personnel médiatique et des intellectuels ayant pignon sur rue. La force des mondialistes c’est qu’ils peuvent compter sur l’aveuglement idéologique de l’essentiel des rédactions, sur des bataillons d’ « idiots utiles » qui relaient consciencieusement leur propagande. Preuve est désormais faite que l’essentiel du personnel médiatique a perdu toute crédibilité.

Dans la vidéo ci-dessous vous pourrez également vous rendre compte que les médias dominants sont des canaux de désinformation, de purs instruments de manipulation.

[dailymotion]
Regardez Comment les Médias Nous Manipulent par Matricecensuree[/dailymotion]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 11:46

Komplot ! La maladie du Komplot.
Notre pauvre Kahadafi est victime d'un Komplot ! C'était couru d'avance !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 12:04

évidemment, parce que vous croyez encore que Sadam Hussein a été pendu, que l'Irak a été plongé dans le chaos parce que le méchant moustachu détenait des armes de destruction massive, parce que vous croyez encore que la Yougoslavie a été copieusement bombardés parcequ'un génocide faisant des centaines de milliers de morts ( titre du monde) se déroulait au Kosovo, parce que vous croyez encore que l'Afghanistan a été envahi par ce que les terribles talibans avait creusé dans les montages des cachettes ppur Al Quadia ( création us)encore plus sophistiquées que le réduit alpin suisse?
quand donc comprendrez-vous que le monde est entre les griffes du mensonge, que les politiques et les médias ne sont que ses valets. serait temps de grandir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 12:24

Oui. Ce qui ne m'empêche pas de savoir que, en politique, il y a des motivations connexes et secondaires.

Par exemple, il est net que, au Kosovo, l'Europe voulait le pétrole ! :beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 13:55


Cette guerre "humanitaire" a déjà fait 20 000 morts...et le chaos s'installe malheureusement.

Libye : prisonniers, les fidèles de Kadhafi subissent la loi des rebelles

Entre rumeurs et désorganisation, une forme d'anarchie règne dans les rues de Tripoli. Les fidèles à Kadhafi sont faits prisonniers et subissent la colère, et parfois la brutalité des rebelles.

http://videos.tf1.fr/infos/2011/libye-prisonniers-les-fideles-de-kadhafi-subissent-la-loi-des-6660839.html




Plus de 20.000 morts depuis le début du conflit. Moustapha Abdeljalil, le chef du Conseil de transition libyen, a annoncé que le conflit en Libye avait fait "plus de 20.000 morts" depuis le début du soulèvement contre le régime de Kadhafi mi-février.


http://lci.tf1.fr/monde/afrique/les-rebelles-pensent-avoir-localise-kadhafi-6660296.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 15:25

Les mensonges de l'OTAN

L'Otan a fait une mise au point sur son rôle en Libye. Le porte-parole de l'Alliance a assuré jeudi 25 août 2011 que Mouammar Kadhafi n'est pas visé et qu'il n'y a pas de coordination militaire avec les rebelles. Par ailleurs, le chef de la diplomatie française Alain Juppé estime que le déblocage à l'ONU des avoirs libyens gelés pourrait intervenir assez vite. Sur le terrain, les insurgés tentent d'atteindre la ville de Syrte, bastion du Guide, mais ils font face à la résistance des pro Kadhafi.

http://www.rfi.fr/node/312901/tab/last_24h


cependant



Libye : des avions britanniques ont bombardé un QG de Kadhafi à Syrte



Le ministère de la Défense britannique a annoncé, vendredi, que certains de ses avions avaient bombardé un QG de Kadhafi à Syrte, la ville natale du dirigeant libyen, dans la nuit de jeudi à vendredi. L'aéroport de Tripoli était lui bombardé par les forces loyalistes.

Les rebelles aidés par les Anglais pour capturer Kadhafi ?

Suite:
http://lci.tf1.fr/monde/afrique/libye-les-rebelles-s-installent-a-tripoli-mais-butent-sur-kadhafi-6660685.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 18:13

Sarkozy, Kadhafi et les documents Takkiedine



L’émissaire du clan Sarkozy en Libye a été secrètement rétribué par Total. Takieddine a reçu 7 millions de la firme pétrolière « avec l’appui de l’Elysée »


Il fallait payer un ticket d’entrée. Et c’est l’introducteur de Nicolas Sarkozy en Libye, l’intermédiaire du clan du président français auprès du dictateur Mouammar Kadhafi, qui l’a encaissé. Le groupe Total a versé, à l’automne 2009, 9,8 millions de dollars (6,9M€) à l’homme d’affaires Ziad Takieddine, avec l’appui de l’Elysée, selon de nombreux documents confidentiels réunis par Mediapart.

Le paiement de Total, réalisé dans le plus grand secret, et supervisé par le directeur général du groupe, Christophe de Margerie, s’est effectué en marge d’un contrat gazier conclu avec le régime libyen. La signature de cet accord par Total avait bénéficié, en août 2009, d’un coup de pouce de Claude Guéant, alors secrétaire général de la présidence de la République.

http://www.jforum.fr/forum/france/article/sarkozy-kadhafi-et-les-documents?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter%20du%2025/08/2011
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 26 Aoû 2011, 20:52

Le nouveau gouverneur militaire de Tripoli est l’un des fondateurs d’un groupe terroriste islamiste

26 août 2011 – 18:13

Il n’y a rien d’étonnant à ce que des militants islamistes se retouvent aux côtés des rebelles libyens, étant donné qu’ils ont toujours cherché à renverser le colonel Kadhafi et que le successeur d’Oussama Ben Laden, l’Egyption Ayman al-Zawahiri les avait encouragés à le faire en 2007.

D’ailleurs, la présence de combattants islamistes dans les rangs insurgés est connue depuis le début de l’intervention de la coalition internationale en Libye. Voire même avant. Le pays abrite, à l’est, un foyer radical, précisément à Derna. Cette ville, qui subit l’influence de jihadistes passés par l’Afghanistan, a même été un « vivier de combattant libyens » pour l’Irak, avait indiqué un câble diplomatique américain récemment dévoilé par WikiLeaks.

Alors que l’on s’interroge sur l’avenir de la Libye maintenant que le colonel Kadhafi est en mauvaise posture, ainsi que sur la composition exacte du Conseil National de Transition (CNT), l’organe politique de l’insurrection libyenne, le quotidien Libération indique, dans son édition de ce jour, que le nouveau gouverneur militaire de Tripoli ne serait autre qu’Abdelhakim Belhaj, alias Abou Abdallah al-Sadek, qui fut l’un des fondateurs du Groupe islamique combattant libyen (GICL).

Ce mouvement a disposé d’au moins deux camps d’entraînement en Afghanistan, sous le patronnage d’al-Qaïda. Quant à Belhaj, il a été arrêté par la CIA en Malaisie, en 2003, puis remis aux services secrets libyens un an plus tard. Il a finalement été libéré en 2009, dans le cadre de la politique de réconciliation menée par Saïf al-Islam, le dauphin du colonel Kadhafi. On retrouve sa trace cette année, lorsqu’il prend la tête de rebelles dans l’ouest de la Libye et qu’il est à la manoeuvre, avec l’aide de l’Otan, pour faire tomber Tripoli du côté de l’insurrection.

En juillet, le New York Times avait rapporté les propos d’un responsable d’un service de renseignement arabe, selon lesquels les Américains et les Européens s’inquiétaient « de l’influence d’anciens membres » du GICL sur l’insurrection libyenne. « Il est facile de changer de nom et de dire ‘nous n’appartenons pas à al-Qaïda’, mais la vraie question est de savoir s’ils ont changé d’idéologie » avait-il confié. D’ailleurs, c’est ce qui explique, sans doute et en partie (mais en partie seulement), la réticence d’Alger à reconnaître le CNT, tant que ce dernier ne se sera pas engagé à lutter contre al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Enfin, cette influence de ces anciens du GICL est peut-être la clé de l’assassinat du général Younès, alors chef militaire de l’insurrection, qui traqua, à la tête des forces spéciales libyennes, les éléments liés aux jihadistes libyens dans les années 1990. Le CNT a assuré connaître les auteurs de ce meurtre mais refuse, pour le moment, de communiquer leur identité.

http://www.opex360.com/2011/08/26/le-nouveau-gouverneur-militaire-de-tripoli-est-lun-des-fondateurs-dun-groupe-terroriste-islamiste/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 13:42

Pourquoi les Libyens aiment le colonel Kadhafi

Nombre d’observateurs en Occident totalement (auto)-intoxiqués par la propagande anti-Kadhafi ne parviennent pas à comprendre comment le dirigeant libyen conserve toujours l’appui de sa population malgré une campagne inique de bombardements menée par l’OTAN depuis mars 2011.(1) Comment les Libyens ne soutiennent-ils pas plus les “courageux” insurgés du CNT ? (2)

La lecture de l’article intitulé “Quelques vérités sur la Libye” rédigé par Helen Shelestiuk et publié dans le n°165 du mois de mai 2011 de la revue B.I (ex-Balkans Infos) aurait très probablement éclairé leur lanterne.
Que dit Helen Shelestiuk : “Lorsqu’on a demandé à l’ex-ambassadeur russe en Libye, Vladimir Chamov, si Kadhafi opprimait ses concitoyens, il a répondu : “Quelle oppression ? Les Libyens bénéficiaient d’un crédit de 20 ans sans intérêts pour construire leurs maisons, un litre d’essence coûte environ 14 cents, la nourriture est gratuite, et on peut acheter une jeep KIA sud-coréenne neuve pour 7500 dollars“.
Et Helen Shelestiuk de poursuivre : “Quels sont les autres faits et chiffres que nous connaissons de la Libye et de son leader ?
Le PIB est de 14192 dollars. Chaque membre d’une famille reçoit une subvention de 1000 dollars par an. Les chômeurs sont payés 730 euros par mois. Le salaire d’une infirmière d’hôpital est de 1000 dollars. Pour chaque nouveau-né, on reçoit 7000 dollars. Les nouveaux mariés reçoivent 64000 dollars pour acheter un appartement. Pour créer une affaire privée, on bénéficie d’une aide financière de 20000 dollars. Les taxes et impôts lourds sont interdits.
L’éducation et la médecine sont gratuites. L’éducation et la formation médicale à l’étranger sont payés par le gouvernement. Il y a des supermarchés pour les familles nombreuses avec des prix symboliques pour l’alimentation de base. La vente des produits au-delà de leur date de consommation est punie de fortes amendes, parfois même de prison. Beaucoup de pharmacies offrent des fournitures gratuites. Diffuser de faux médicaments est un crime majeur. La population ne paie pas l’électricité. La vente et la consommation d’alcool sont interdites, la “prohibition” est une loi. Les prêts d’achats d’une voiture ou d’un appartement sont accordés sans intérêts. Les affaires immobilières sont interdites. Si quelqu’un veut acheter une voiture, jusqu’à 50% du prix est réglé par l’État, 65% pour les miliciens de la garde. L’essence est moins chère que l’eau. Un litre coûte 0,14 dollar. Les bénéfices de la vente du pétrole sont consacrés au bien-être de la population et à l’amélioration des conditions de vie. Beaucoup d’argent a été dépensé pour irriguer le pays avec l’eau des aquifères souterrains. Par son échelle, le système a été appelé “la huitième merveille du monde”. Il fournit cinq millions de mètres-cube par jour à travers le désert et a considérablement augmenté le territoire irrigué. 4000 Kms de pipelines sont profondément enterrés pour les protéger de la chaleur. Tout ce qui a été nécessaire au projet a été accompli par la seule Libye.”
Et Helen Shelestiuk vante également les mérites de la “réelle démocratie” libyenne : “La propagande occidentale a diabolisé Muammar Kadhafi en le décrivant comme un tyran pathologique et un ennemi implacable des aspirations démocratiques de son peuple. Ce n’est pas vrai. Il existe en Libye des mécanismes de contrôle populaire et de démocratie : des conseils élus de citoyens et des communautés autonomes (communes). Tout cela sans une nomenklatura de parti de style soviétique, sans bureaucratie pléthorique, mais avec un haut niveau de vie et de sécurité sociale pour les citoyens. Une sorte de société qui par beaucoup d’aspects ressemble au communisme.”
Question pertinente d’Helen Shelestiuk : “Est-ce pour cela que la Libye a été diabolisée et attaquée par les vieilles puissances impérialistes?”
Et cette dernière de conclure : “Permettez-moi de citer un passage de l’article de Sigizmund Mironin “Pourquoi la Libye est-elle bombardée?” : La Libye, qu’on décrit comme une dictature militaire de Kadhafi est en réalité l’Etat le plus démocratique du monde. En 1977 y a été proclamée la Jamhiriya qui est une forme élevée de démocratie où les institutions traditionnelles du gouvernement sont abolies, et où le pouvoir appartient directement au peuple à travers ses comités et congrès. L’État est divisé en de nombreuses communautés qui sont des “mini-États autonomes” dans un État ayant autorité sur leur district, y compris l’allocation des fonds budgétaires. Récemment Kadhafi a émis des idées encore plus démocratiques : distribuer les revenus du budget directement et de façon égalitaire aux citoyens… Ces mesures selon le leader de la révolution libyenne, devant éliminer la corruption et la bureaucratie parasite.”
Il n’est évidemment guère étonnant que les média dominants ne fournissent au public aucune de ces données extrêmement révélatrices sur la nature réelle du régime libyen car il est probable que tous les “indignés” à travers l’Europe réclameraient des avancées sociales calquées sur la Libye du colonel Kadhafi.
Ce qui serait pour le moins embarrassant pour les si “brillants” et si “compétents” dirigeants du Vieux Continent.
Maurice Gendre
(1) La diabolisation du colonel Kadhafi en Occident a pris une nouvelle dimension après les attentats de Lockerbie et du DC-10 d’UTA.
L’Occident continue d’accuser la Libye d’avoir perpétré ces attaques terroristes, alors que l’excellent journaliste Pierre Péan a définitivement démonté cette fable.
(2) Les Libyens n’ignorent pas que le CNT est composé d’islamistes ayant servi en Irak, de personnages tels que Mahmoud Jibril connu des lecteurs de Wikileaks comme l’un des interlocuteurs favoris des Etats-Unis, de nostalgiques de la monarchie, des Senussi, ainsi que des membres de la tribu Harabi, une tribu connue pour sa déloyauté vis-à-vis de Tripoli et pour sa négrophobie.

http://www.enquete-debat.fr/archives/pourquoi-les-libyens-aiment-le-colonel-kadhafi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 13:53


Exécutions sommaires, tortures et violences. D'après Amnesty International, après six mois de combats acharnés, les rebelles comme les pro-Kadhafi pratiquent tortures et mauvais traitements. L'ONG a aussi fait état d'exécutions sommaires de "nombreux prisonniers" dans deux camps près de Tripoli utilisés par la brigade dirigée par l'un des fils Kadhafi, Khamis. Selon un responsable militaire de la rébellion, des gardes ont tué à la grenade plus de 150 prisonniers avant de s'enfuir du QG de Mouammar Kadhafi tombé mardi. Parallèlement, 17 patients ont été évacués d'un hôpital de Tripoli, où au moins 80 personnes sont décédées apparemment faute de soins parce que des pro-Kadhafi avaient pris l'établissement et tenu le personnel soignant à distance pendant six jours. Dans le quartier d'Abou Salim, des cadavres de combattants pro-Kadhafi pourrissaient au soleil, dont plusieurs ligotés, tués par balle dans le dos. Des exécutions sommaires, ont confirmé des rebelles. Des journalistes de l'AFP ont assisté à des tabassages d'une violence extrême de partisans présumés du régime qui n'ont dû leur survie, peut-être temporaire, qu'à la présence des médias.


L'Union africaine ignore le CNT. Sur le plan diplomatique, le CNT, qui a installé son gouvernement à Tripoli, a reçu de nouveaux soutiens. Mais l'Union africaine refuse toujours de reconnaître sa légitimité. "Il y a encore des combats (...). Donc nous ne pouvons pas dire que (le CNT) est la force qui est légitime maintenant", a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma, s'exprimant au nom de l'UA qui a appelé à un "gouvernement de transition incluant toutes les parties". Pour le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, la victoire des rebelles ne sera acquise que "lorsque toute menace de violence contre les populations civiles aura été écartée et lorsque Kadhafi aura été neutralisé".


http://lci.tf1.fr/monde/afrique/libye-les-rebelles-gagnent-du-terrain-kadhafi-en-algerie-6662240.html





L’Afrique du Sud, qui refuse toujours de reconnaître la rébellion libyenne et critique l’action de l’OTAN, redoute une situation à l’irakienne en Libye et martèle sa volonté de voir l’Afrique régler elle-même, pacifiquement si possible, les problèmes africains.

La condamnation des bombardements de l’OTAN – l’alliance militaire nord-atlantique – est venue des rangs de l’intelligentsia dénonçant une «recolonisation de l’Afrique», et de la Ligue de Jeunesse de l’ANC, le parti au pouvoir, mais aussi des plus hauts sommets de l’Etat.
Le Conseil national de transition (CNT) ne représente pas encore le pouvoir «légitime» car les combats se poursuivent dans le pays, a estimé vendredi 26 août le président sud-africain Jacob Zuma, s’exprimant au nom de l’Union Africaine (UA).
Notoirement divisée sur le sort de Kadhafi, l’UA a appelé à la formation en Libye d’un «gouvernement de transition incluant toutes les parties, qui serait le bienvenu pour occuper un siège à l’Union africaine». Mais elle n’a pas mentionné le CNT dans un communiqué, à l’issue d’un mini-sommet sur la Libye à Addis Abeba.
Jacob Zuma a aussi reproché à l’OTAN cette semaine d’avoir sapé les efforts de médiation de l’UA, estimant qu’on «aurait pu éviter beaucoup de pertes humaines». Le vice-président Kgalema Motlanthe a jugé pour sa part que la Cour pénale internationale (CPI) serait en droit de réclamer des comptes à l’Alliance atlantique.
Pretoria, sous la pression des Etats-Unis, a accepté in extremis à l’ONU le dégel des avoirs libyens. Mais a fait ôter toute référence au CNT rebelle.
L’opposition sud-africaine, l’Alliance démocratique (DA, libéral) estime quant à elle que le gouvernement et l’ANC n’avaient «jamais envisagé l’avenir sans Kadhafi», qu’ils ont « mal évalué et mal géré.

http://r974.com/journal/1317/pretoria-critique-lotan-en-libye/


Dernière édition par Alexis232 le Sam 27 Aoû 2011, 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 14:07

La population Lybienne aime e regrettent leur Kadhafi chéri ? Ca alors. vous m'en direz tant ! Qui sont ces foules qui se réjouissent de son départ ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 14:11

Libye : Al-Qaida derrière la victoire de Tripoli ? (Le Monde)


Et si Al-Qaida faisait son retour à l'occasion de l'insurrection en Libye ? C'est en tout cas ce qu'affirme ce vendredi 26 août le quotidien Libération (article payant). Abdelhakim Belhaj, l'un des chefs militaires rebelles, aujourd'hui gouverneur militaire de Tripoli, serait un djihadiste bien connu des services secrets américains. Une information déjà évoquée dans la presse arabe. "Nous avons remporté la bataille militaire. Ils ont fui comme des rats", assurait-il mercredi.

Plus connu de la CIA sous le nom d'Abou Abdallah Al-Sadek, "il est l'un des fondateurs et même l'émir du Groupe islamique combattant (GIC) libyen, une petite formation ultraradicale qui, dans les années précédant le 11 septembre, possédait, au moins deux camps d'entraînement secrets en Afghanistan", rapporte Libération.

Arrêté par la CIA en 2003, il sera enfermé par le régime de Kadhafi puis relâché après avoir officiellement renoncé à la guerre sainte en Libye. Mais d'après le quotidien, il est difficile de dire à quel point il a pris ses distances avec Al-Qaida.

QUID DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION ?

A plusieurs reprises, la presse a évoqué les liens de membres du Conseil national de transition avec le réseau islamiste. Libération rappelle que "ce sont les anciens du GIC qui occupent aujourd'hui les postes militaires de premier plan. (...) Au sein du Conseil de transition, on trouve Ali Salabi."

L'une des raisons sans doute pour laquelle, par exemple, l'Algérie n'a toujours pas reconnu le CNT. Le pouvoir algérien a en effet fait savoir qu'il souhaitait que celui-ci s'engage avec vigueur contre Al-Qaida au Maghreb islamique.

Dans un entretien à La Croix, Kader Abderrahim, chercheur à l'IRIS, s'interroge sur la capacité qu'auront "les Occidentaux (à) négocier avec les islamistes, fort peu mis en avant par le CNT, mais pourtant une composante incontournable et la seule crédible auprès de la population, car ils incarnent historiquement l'opposition. Or une part d'entre eux nourrit l'islamisme le plus radical. On retrouvait le GICL libyen dans toutes les cellules d'Al-Qaida, celui-ci était très présent sur le terrain en Irak en 2003 au moment de l'invasion américaine".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 14:13

Arnaud Dumouch a écrit:
La population Lybienne aime e regrettent leur Kadhafi chéri ? Ca alors. vous m'en direz tant ! Qui sont ces foules qui se réjouissent de son départ ?


En ce moment des massacres ont lieu,entre loyalistes et rebelles...une guerre civile.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 14:28

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La population Lybienne aime e regrettent leur Kadhafi chéri ? Ca alors. vous m'en direz tant ! Qui sont ces foules qui se réjouissent de son départ ?


En ce moment des massacres ont lieu,entre loyalistes et rebelles...une guerre civile.

Ca c'est sûr, les vaincu comme les vainqueurs ne sont pas civilisés et cela rappelle 1944 en France et l'épuration...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 14:31

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La population Lybienne aime e regrettent leur Kadhafi chéri ? Ca alors. vous m'en direz tant ! Qui sont ces foules qui se réjouissent de son départ ?


En ce moment des massacres ont lieu,entre loyalistes et rebelles...une guerre civile.
Comme chez nous après la guerre, où l'on faisait la chasse aux collabos...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 14:39

Cela n'a rien avoir,le CNT n'est pas comparable à la résistance,vous lisez les informations ?

Si l'on veut faire une comparaison avec la WWII les loyalistes sont les résistants et le CNT des collabos,l'OTAN l'axe Berlin-Rome.



L’Afrique du Sud, qui refuse toujours de reconnaître la rébellion libyenne et critique l’action de l’OTAN, redoute une situation à l’irakienne en Libye et martèle sa volonté de voir l’Afrique régler elle-même, pacifiquement si possible, les problèmes africains.


http://r974.com/journal/1317/pretoria-critique-lotan-en-libye/


Libye : Al-Qaida derrière la victoire de Tripoli ? (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/08/26/le-spectre-d-al-qaida-plane-sur-la-victoire-de-tripoli_1563800_1496980.html
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:01

Je ne parle pas de calquer les deux conflits voyons.
Je parle du mécanisme de chasse aux sorcières qui est toujours le même !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:08

spidle33 a écrit:
Je ne parle pas de calquer les deux conflits voyons.
Je parle du mécanisme de chasse aux sorcières qui est toujours le même !

Malheureusement ce "mécanisme" risque de prendre des proportions énormes dans un pays tribal comme la Libye.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:22

Paul Watson, vers l'occupation humanitaire de la Libye S/T


Paul Watson, vers l'occupation humanitaire de... par hussardelamort
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:44

Vous n'avez pas honte de relayer encore des vidéos d'Alex Jones ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:45

Alexis232 a écrit:
Cela n'a rien avoir,le CNT n'est pas comparable à la résistance,vous lisez les informations ?

Si l'on veut faire une comparaison avec la WWII les loyalistes sont les résistants et le CNT des collabos,l'OTAN l'axe Berlin-Rome.

On a touché le fond là, non ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:50

Philippe Fabry a écrit:
Vous n'avez pas honte de relayer encore des vidéos d'Alex Jones ?

Alex Jones ne me fait pas honte tout comme les info TF1 Le Monde Express réseau voltaire etc etc c'est un melting pot d'infos...et via notre logiciel d’exploitation le cerveau on discerne.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 15:57

Alexis232 a écrit:
on discerne.
ou pas... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 16:05

spidle33 a écrit:
Alexis232 a écrit:
on discerne.
ou pas... Rolling Eyes

vous qui êtes souverainiste...

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 16:08

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Vous n'avez pas honte de relayer encore des vidéos d'Alex Jones ?

Alex Jones ne me fait pas honte tout comme les info TF1 Le Monde Express réseau voltaire etc etc c'est un melting pot d'infos...et via notre logiciel d’exploitation le cerveau on discerne.

Vous semblez avoir oublié d'installer l'antivirus.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 16:14

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Vous n'avez pas honte de relayer encore des vidéos d'Alex Jones ?

Alex Jones ne me fait pas honte tout comme les info TF1 Le Monde Express réseau voltaire etc etc c'est un melting pot d'infos...et via notre logiciel d’exploitation le cerveau on discerne.

Vous semblez avoir oublié d'installer l'antivirus.


Et vous l'anti-spam,propagande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 16:35

julieng a écrit:
ils ne savent que mentir, sont prêts à provoquer le massacre de centaines de milliers d'hommes. ils vous ont farci la tête au point que vous les prenez pour les champions de la liberté, de la dignité humaine. vous êtes leurs pions entre leurs mains. Cette opération en Libye pue à un tel degré ! C’est une démonstration de force des moyens dont disposent les mondialistes : moyens militaires, médiatiques, politiques. Mais tous ces moyens ne seraient rien sans le décervelage idéologique dont est victime l’essentiel du personnel médiatique et des intellectuels ayant pignon sur rue. La force des mondialistes c’est qu’ils peuvent compter sur l’aveuglement idéologique de l’essentiel des rédactions, sur des bataillons d’ « idiots utiles » qui relaient consciencieusement leur propagande. Preuve est désormais faite que l’essentiel du personnel médiatique a perdu toute crédibilité.

Dans la vidéo ci-dessous vous pourrez également vous rendre compte que les médias dominants sont des canaux de désinformation, de purs instruments de manipulation.

[dailymotion]
Regardez Comment les Médias Nous Manipulent par Matricecensuree[/dailymotion]


Le problème est que la plupart des journalistes ou géopolitologues ont peur de perdre leur emploi ou de freiner leur carrière ...Aymeric Chauprade a été évincé mais il continu à faire un travail remarquable !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 16:47

Donc, cher Alexis, selon le VRAI journalisme, Kadhafi était aimé de son peuple.

Ceux qui l'ont renversé sont l'OTAN allié aux islamistes.
Le peuple n'y est pour rien.
Et aujourd'hui, ce même peuple est massacré par centaines de milliers.



Intéressant. clown

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 27 Aoû 2011, 16:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Donc, cher Alexis, selon le VRAI journalisme, Kadhafi était aimé de son peuple.

Ceux qui l'ont renversé sont l'OTAN allié aux islamistes.
Le peuple n'y est pour rien.
Et aujourd'hui, ce même peuple est massacré par centaines de milliers.



Intéressant. clown


Le FMI n'était pas loin de dire ce que vous dites:

Le FMI et la Libye de Kadhafi

En 18 novembre 2008, l'ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, qui avait rencontré Mouammar Kadhafi, conclut : « les entretiens que nous avons eu ont témoigné de notre unité de vues sur les réalisations de la Libye et sur les principaux défis auxquels elle est confrontée. Les réformes ambitieuses des dernières années ont produit une croissance forte (…) Le défi principal est de maintenir le rythme des réformes en cours visant entre autres à réduire la taille de l'État. »61

Le 15 février 2011, un rapport du FMI, résumé par son directeur, loue la bonne gestion par le colonel Kadhafi, l'encourage à « continuer d'améliorer l'économie », mentionnant son « ambitieux agenda de réformes »6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 13:56

Comment l’Otan va s’y prendre pour cacher les actes de terreur…

Peu à peu se confirme l’horrible vérité. Que signalaient depuis avril - mais en vain - diverses missions internationales d’enquête : les troupes de choc des « rebelles démocrates » n’ont cessé de commettre des atrocités, des viols barbares, des pillages, des lynchages racistes et des crimes de guerre. Quand ils ne se tuent pas entre eux.

Nous recevons de nombreux témoignages de là-bas : ce n’est pas la liberté qu’ils font régner à Tripoli, c’est la terreur. Ce ne sont pas eux qui ont tué les forces de défense libyenne, ce sont les armes sophistiquées de l’Otan. Les pays les plus puissants de la Terre écrasent la petite armée d’un pays de cinq millions, après avoir privé la population d’eau, de nourriture et d’électricité et ils appellent ça une « libération ».

Le dernier exploit des « rebelles » racistes a consisté à menotter des dizaines de civils noirs, à les torturer et à les exécuter. Nous avons montré les images. Bien sûr, on va les présenter comme des « mercenaires de Kadhafi », mais c’est entièrement faux, nous avions parlé récemment avec ces personnes qui ont été massacrées, vous avez pu voir les images sur michelcollon.info et vous pouvez lire bientôt l’interview que nous avions réalisée.

La « gestion des mauvaises nouvelles »

Alors, aujourd’hui et dans les jours qui viennent comment l’Otan et ses agents de désinformation vont-ils s’y prendre pour neutraliser l’effet de ces révélations ? Comment vont-ils « travailler » l’opinion pour l’anesthésier ? C’est simple, nous avons déjà étudié ces méthodes du Pentagone pour « gérer les mauvaises nouvelles » dans notre livre « Attention, médias ! » (1991). Elles avaient en effet été révélées par le colonel de l’US Air Force Darryl Henderson.

Le premier jour, on va temporiser. Dire qu’on ne sait pas quel camp a commis cet acte, qu’on va vérifier. En fait, on le sait très bien, mais ça permet de semer la confusion et de gagner du temps.

Le deuxième jour, on reconnaîtra que ce sont bien des rebelles qui l’ont fait, mais avec beaucoup de flou et on prétendra « qu’une enquête est en cours ». On gagne encore du temps. En même temps, pour faire diversion, on présentera un « massacre » attribué à Kadhafi. Ce sera démenti par la suite, mais le démenti viendra trop tard, sera discret et l’effet voulu aura été produit. Ca s’appelle noyer le poisson.

Le troisième jour, on annoncera qu’une procédure est en cours pour retrouver et punir les coupables, bien évidemment cette procédure prendra du temps.

« Gérer les mauvaises nouvelles », c’est gagner du temps, semer la confusion, noyer le poisson et faire diversion.

Après, il faut se poser une question : les Etats-Unis qui se sont alliés à la section libyenne d’al-Qaida, sont-ils vraiment surpris et embarrassés par ces atrocités ? Ou bien le chaos et les prochains affrontements entre rebelles leur seront-ils « utiles » pour imposer leur présence ? En « travaillant » l’opinion, on peut tout faire passer…

http://www.michelcollon.info/Comment-l-Otan-va-s-y-prendre-pour.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 13:58

Les rebelles épurent le quartier d'Abou Slim à Tripoli


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 14:03

Libye - Le Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen - 26.08.2011 - N°241


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 18:48

en relation avec l'article du nouvelobs

(article le nouvel observateur)


Après Kadhafi, qui profitera du pétrole libyen ?

LIBYE. La guerre contre le régime Kadhafi n'est pas encore terminée mais déjà, les principaux acteurs mondiaux du secteur pétrolier scrutent la Libye, qui dispose des plus grandes réserves d'or noir d'Afrique. Qui sera le mieux servi ?

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/185673;apres-kadhafi-qui-profitera-du-petrole-libyen.html








Un document authentifié le prouve: Le CNT a cédé le pétrole libyen

Un document authentique stipulant l’acceptation par le CNT du pillage des ressources pétrolières libyennes, à hauteur de 35 % au profit de la France, serait entre les mains des autorités algériennes.


LES AGRESSIONS RÉCENTES QUI L’ONT VISÉE L’Y AURONT OBLIGÉE…

Ce qui n’était qu’une rumeur ou une lecture anticipant sur l’après-Kadhafi devient réalité avec probablement plus de gravité que la polémique ne sait en produire. Les rebelles libyens ont bel et bien négocié l’aide militaro politique qui leur a été fournie pour tenter de renverser le colonel, aux commandes du pays depuis plus de quatre décennies. Une copie du document prouvant le marchandage du CNT avec la France serait donc en possession des autorités algériennes qui l’auraient authentifiée.

Il s’agirait, selon notre source, d’une missive datant du mois de mars dernier et adressée aux dirigeants du Qatar, des Emirats arabes unis ainsi qu’à Amr Moussa, à l’époque secrétaire général de la Ligue arabe. Le texte explique, aux complices du Moyen-Orient, comment le CNT a monnayé l’appui français en s’engageant à céder 35 % du pétrole brut libyen à Paris en cas de réussite de «la révolution». Ce chiffre, consacrant aux Français un tiers des réserves en hydrocarbures de la Libye, rebondissait sur Internet sans qu’on ait pu vérifier sa pertinence inscrite dans ledit document.

Pétrole contre fourniture d’armes dont la nature et les quantités ont été précisées par la rébellion, lit-on dans la correspondance. Les rebelles confirment ainsi la part généreuse promise à un pays étranger, à l’insu de compatriotes que les révolutionnaires ont déjà commencé à tromper en leur cachant la transaction honteuse.

Cependant, notre source nous apprend que de graves dissensions sont apparues au sein des cercles influents du CNT à propos de cet engagement officiel et l’on peut imaginer que la fuite organisée d’une copie en direction de l’Algérie, clairement reconnue comme un rempart contre l’ingérence dans la région, s’expliquerait par la volonté chez certains rebelles de dénoncer fortement le deal compromettant qu’ils refusent de cautionner.

UN JOKER FATAL ENTRE LES MAINS D’ALGER

Or, si les autorités algériennes n’ont, pour l’instant, pas rendu compte publiquement de l’existence de ce marché de dupes, c’est forcément en respect du principe de non intervention dans les affaires internes aux frères libyens. Pourtant, après les incessantes attaques du CNT et de ses commanditaires qui ont visé notre pays, aggravées de violences contre notre représentation diplomatique à Tripoli, la divulgation du contrat de trahison pourrait mettre fin, par l’abattement d’un joker fatal, au feuilleton propagandiste narrant la gentille mobilisation subite de l’OTAN et de la France contre la dictature vieille de 40 ans.

L’opinion publique internationale se demandera ensuite quelle quote-part ont réclamée l’Italie, les Etats-Unis et consorts, qui ont bien voulu bombarder le pays de leurs alliés rebelles, des semaines durant. Les Libyens, eux, pourront alors s’interroger sur ce qu’il leur restera comme ressources à gérer souverainement.

En guise de réponse, le CNT et ses soutiens de l’Elysée auront-ils l’audace de démentir la forfaiture en prenant le risque d’en annuler conséquemment les clauses face à un peuple qui s’intéressera de plus près à la face cachée des amours entre Tripoli et Paris ?

Ou réussiront-ils à déguiser le crime politico financier et le bradage de la sécurité alimentaire de plusieurs générations, en une simple promesse de coopération économique relative à la reconstruction de ce qui a été abusivement détruit ? D’aucuns susurrent qu’un retour de manivelle viendra frapper la tête des rebelles manipulateurs.

Des opposants à la dictature aussi disposés à vendre sous cape les intérêts de l’Eldorado libyen qu’à dénigrer la vigilance algérienne devant la menace d’asservissement moderne du continent qui s’opère sous le prétexte d’une démocratisation aux forceps.

Aujourd’hui, l’Algérie qui détient la preuve d’un acte de trahison menaçant la région a mille raison de ne pas s’emballer à reconnaître, par un vilain mimétisme, l’autorité des maquignons du CNT malgré le positionnement suspect de la Ligue arabe qui vient de reconnaître le CNT. A Alger, on préfèrera peut-être attendre un sursaut libyen qui rendra toute sa souveraineté à la Jamahiriya…


http://www.presse-dz.com/revue-de-presse/19323-un-document-authentifie-le-prouve-le-cnt-a-cede-le-petrole-libyen.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 19:54

J'espère bien que la France profitera du pétrole libyen et sera payé grassement en retour pour sa précieuse aide.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:05

Arnaud Dumouch a écrit:
J'espère bien que la France profitera du pétrole libyen et sera payé grassement en retour pour sa précieuse aide.


20 000 morts depuis l'intervention,un pays en ruine à reconstruire,une guerre tribale interminable qui se profile,les islamistes à la tête du CNT la main mise sur le pétrole etc etc Tout cela à cause d'une répression possible sur des manifestants manipulés comme ce le fut pour De Gaulle à l'époque.
Très fines vos analyses concernant la Libye Arnaud...je ne parle pas de "votre" théologie qui globalement me convaincs.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:09

20 000 morts ? Vous tenez les chiffres de Kadhafi ? Mr.Red

Et combien sur ces 20 000 morts, lui en attribuez vous ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:10

Alexis232 a écrit:

une guerre tribale interminable qui se profile,les islamistes à la tête du CNT
Très fines vos analyses concernant la Libye Arnaud...

Parce que la votre est fine, d'analyse ?

La guerre interminable qui se "profile" n'a même pas commencé : on n'a pas encore vu les rebelles se taper dessus entre eux.
De même que "les islamistes", ce n'est pas fin comme analyse : il y a des tas de tendances différentes chez les islamistes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:11

Arnaud Dumouch a écrit:
20 000 morts ? Vous tenez les chiffres de Kadhafi ? Mr.Red

Et combien sur ces 20 000 morts, lui en attribuez vous ?




Plus de 20.000 morts depuis le début du conflit. Moustapha Abdeljalil, le chef du Conseil de transition libyen, a annoncé que le conflit en Libye avait fait "plus de 20.000 morts" depuis le début du soulèvement contre le régime de Kadhafi mi-février.


http://lci.tf1.fr/monde/afrique/les-rebelles-pensent-avoir-localise-kadhafi-6660296.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:14

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:

une guerre tribale interminable qui se profile,les islamistes à la tête du CNT
Très fines vos analyses concernant la Libye Arnaud...

Parce que la votre est fine, d'analyse ?

La guerre interminable qui se "profile" n'a même pas commencé : on n'a pas encore vu les rebelles se taper dessus entre eux.
De même que "les islamistes", ce n'est pas fin comme analyse : il y a des tas de tendances différentes chez les islamistes.


et ça c'est quoi ?de la comédie ?vous suivez les informations?



Exécutions sommaires, tortures et violences. D'après Amnesty International, après six mois de combats acharnés, les rebelles comme les pro-Kadhafi pratiquent tortures et mauvais traitements. L'ONG a aussi fait état d'exécutions sommaires de "nombreux prisonniers" dans deux camps près de Tripoli utilisés par la brigade dirigée par l'un des fils Kadhafi, Khamis. Selon un responsable militaire de la rébellion, des gardes ont tué à la grenade plus de 150 prisonniers avant de s'enfuir du QG de Mouammar Kadhafi tombé mardi. Parallèlement, 17 patients ont été évacués d'un hôpital de Tripoli, où au moins 80 personnes sont décédées apparemment faute de soins parce que des pro-Kadhafi avaient pris l'établissement et tenu le personnel soignant à distance pendant six jours. Dans le quartier d'Abou Salim, des cadavres de combattants pro-Kadhafi pourrissaient au soleil, dont plusieurs ligotés, tués par balle dans le dos. Des exécutions sommaires, ont confirmé des rebelles. Des journalistes de l'AFP ont assisté à des tabassages d'une violence extrême de partisans présumés du régime qui n'ont dû leur survie, peut-être temporaire, qu'à la présence des médias.


L'Union africaine ignore le CNT. Sur le plan diplomatique, le CNT, qui a installé son gouvernement à Tripoli, a reçu de nouveaux soutiens. Mais l'Union africaine refuse toujours de reconnaître sa légitimité. "Il y a encore des combats (...). Donc nous ne pouvons pas dire que (le CNT) est la force qui est légitime maintenant", a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma, s'exprimant au nom de l'UA qui a appelé à un "gouvernement de transition incluant toutes les parties". Pour le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, la victoire des rebelles ne sera acquise que "lorsque toute menace de violence contre les populations civiles aura été écartée et lorsque Kadhafi aura été neutralisé".


http://lci.tf1.fr/monde/afrique/libye-les-rebelles-gagnent-du-terrain-kadhafi-en-algerie-6662240.html



Le nouveau gouverneur militaire de Tripoli est l’un des fondateurs d’un groupe terroriste islamiste

26 août 2011 – 18:13


http://www.opex360.com/2011/08/26/le-nouveau-gouverneur-militaire-de-tripoli-est-lun-des-fondateurs-dun-groupe-terroriste-islamiste/



Dernière édition par Alexis232 le Dim 28 Aoû 2011, 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:25

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:

une guerre tribale interminable qui se profile,les islamistes à la tête du CNT
Très fines vos analyses concernant la Libye Arnaud...

Parce que la votre est fine, d'analyse ?

La guerre interminable qui se "profile" n'a même pas commencé : on n'a pas encore vu les rebelles se taper dessus entre eux.
De même que "les islamistes", ce n'est pas fin comme analyse : il y a des tas de tendances différentes chez les islamistes.


et ça c'est quoi ?de la comédie ?vous suivez les informations?

Oui, je les suis.

Exécutions sommaires, tortures et violences. D'après Amnesty International, après six mois de combats acharnés, les rebelles comme les pro-Kadhafi pratiquent tortures et mauvais traitements. L'ONG a aussi fait état d'exécutions sommaires de "nombreux prisonniers" dans deux camps près de Tripoli utilisés par la brigade dirigée par l'un des fils Kadhafi, Khamis. Selon un responsable militaire de la rébellion, des gardes ont tué à la grenade plus de 150 prisonniers avant de s'enfuir du QG de Mouammar Kadhafi tombé mardi. Parallèlement, 17 patients ont été évacués d'un hôpital de Tripoli, où au moins 80 personnes sont décédées apparemment faute de soins parce que des pro-Kadhafi avaient pris l'établissement et tenu le personnel soignant à distance pendant six jours. Dans le quartier d'Abou Salim, des cadavres de combattants pro-Kadhafi pourrissaient au soleil, dont plusieurs ligotés, tués par balle dans le dos. Des exécutions sommaires, ont confirmé des rebelles. Des journalistes de l'AFP ont assisté à des tabassages d'une violence extrême de partisans présumés du régime qui n'ont dû leur survie, peut-être temporaire, qu'à la présence des médias.

Les rebelles et les pro-Khadafi ne se font pas de cadeaux. C'est regrettable, mais cela n'annonce pas une intermibale guerre civile : les rebelles victorieux ne se tapent pas dessus entre eux. Pas encore, en tout cas.


L'Union africaine ignore le CNT. Sur le plan diplomatique, le CNT, qui a installé son gouvernement à Tripoli, a reçu de nouveaux soutiens. Mais l'Union africaine refuse toujours de reconnaître sa légitimité. "Il y a encore des combats (...). Donc nous ne pouvons pas dire que (le CNT) est la force qui est légitime maintenant", a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma, s'exprimant au nom de l'UA qui a appelé à un "gouvernement de transition incluant toutes les parties". Pour le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, la victoire des rebelles ne sera acquise que "lorsque toute menace de violence contre les populations civiles aura été écartée et lorsque Kadhafi aura été neutralisé".

La plupart des dirigeants de l'UA :
1) étaient achetés par Khadafi
2) ont peur d'un regain de colonialisme occidental.




_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 20:30

Je dois y aller en attendant décryptez cette information ci-dessous dont vous ne parlez pas ...ce que vous dites plus haut fait "pschitt" de la soupe rien de concret,du verbiage..

Le nouveau gouverneur militaire de Tripoli est l’un des fondateurs d’un groupe terroriste islamiste

26 août 2011 – 18:13


http://www.opex360.com/2011/08/26/le-nouveau-gouverneur-militaire-de-tripoli-est-lun-des-fondateurs-dun-groupe-terroriste-islamiste/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 28 Aoû 2011, 23:18

A Tripoli, la vie quotidienne bouleversée

Résumé :
Depuis l'arrivée des insurgés dans la capitale libyenne, les habitants sont partagés entre l'espoir d'un pays libre et la crainte des affrontements au coeur de la ville. D'importants besoins en eau, en nourriture et en électricité se font également sentir.

http://videos.tf1.fr/jt-we/a-tripoli-la-vie-quotidienne-bouleversee-6662666.html
Revenir en haut Aller en bas
mohameddddd



Messages : 260
Inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 29 Aoû 2011, 04:52

Le nouveau gouverneur militaire de Tripoli est l’un des fondateurs d’un groupe terroriste islamiste

la seule action qu'il a entreprit est une tentative d'assassinat du bouffon kadafi, en suite il s'est fait dissoudre,
Une partie des membres a rejoint la GIA en Algérie, mais ils ont désavoué la GIA suite aux attentats aveugles et aux massacres des innocents (ce qui n’empêche nullement la manipulation du service secret algérien, eux aussi ont commit des meurtres qu'ils ont ensuite attribué aux islamistes)
Et une partie a rejoint Al-Qaïda en Afghanistan

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 30 Aoû 2011, 01:06


Anti-guerre : manif à Paris + pétition Intal

Alors que les bombardements ne cessent de ravager la capitale libyenne peuplée de presque 2 millions d'habitants, que des troupes spéciales camouflées en « rebelles » sont envoyés au sol, il est plus que nécessaire de montrer cette opposition à cette guerre.


Rassemblement le 3 septembre à 14h00 -

place de la République à Paris

http://www.michelcollon.info/Anti-guerre-manif-a-Paris-petition.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 30 Aoû 2011, 01:08

L’Algérie ferme ses frontière avec la Libye et offre refuge à la famille Khadafi, la mèche est allumée avec le CNT


L’Etat algérien vient de prendre la décision unilatérale de fermer ses frontières avec la Libye, a révélé El Watan sur son site internet. C’est l’alerte générale aux frontières Algéro-Libyenne. Un communiqué devait être adressé d’un moment à un autre aux différentes administrations intervenant sur les frontières telles que l’armée nationale populaire (ANP), la gendarmerie garde-frontières (GGF), la police des frontières et les douanes algériennes pour mettre en exécution cette décision, précise la même source.

Quelques heures auparavant, le ministère des Affaires étrangères algérien annonçait l’arrivée des membre de la famille de Kahdhafi (l’épouse de Mouammar El Gueddafi, Safia, sa fille Aicha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants) en Algérie, alors que Syrte, la ville natale du colonel déchu subie l’assaut des rebelles du Conseil national de transition (CNT) où Kadhafi se serait replié dans un bunker.

Depuis le début du conflit Libyen, les relations entre Alger et le CNT sont tendues pour ne pas dire inamicales. Les rebelles ont accusé plusieurs fois, sans apporter de preuve, l’Algérie de soutenir militairement Kadhafi. Des accusations démenties chaque fois par Alger.

Il y a quelques jours, le porte parole militaire des insurgés, a déclaré dans une conférence de presse à Benghazi, à propos des pays qui n’ont pas encore reconnu le CNT libyen comme représentant légitime des libyens, “qu’un jour viendra où ils (ces pays dont l’Algérie, ndrl) devront répondre de leur attitude vis-à-vis des révolutionnaires libyens”.

En décidant de fermer ses frontière avec la Libye et accueillir la famille de Kadhafi sur son sol, l’Algérie montre clairement son intention de ne pas reconnaître le CNT, voire pire, elle semble l’identifier désormais comme son ennemi.

Rédaction Algerie-Focus.com

http://www.algerie-focus.com/2011/08/29/lalgerie-ferme-ses-frontiere-avec-la-lybie/
Revenir en haut Aller en bas
 
Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Libye: l'influent prédicateur Qatari justifie l'intervention internationale
» La Ligue arabe appelle à une zone d'exclusion aérienne en Libye
» A l'approche du Grand Avertissement
» Intervention auteur de romans policiers college
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: