DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 16:46

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, cher Alexis, sauvons le grand Guide Khadafi, persécuté par d'immondes comploteurs étyrangers. Souvenons-nous que le digne homme fut président du département de l'ONU chargé des droits de l'homme ! I love you C'est un saint.

Et un martyre !


Mais non cher Arnaud,on peut tenter de comprendre les motivations réelles de cette guerre (qui est tout sauf humanitaire) tout en ayant peu de sympathie pour Khadafi.

Dans ce cas on ne parle pas des "renégats de Benghazi".

Renégat = Personne qui a trahi sa religion ou sa patrie.

Les journalistes les appellent les "rebelles",en 40 on aurait utilisé le terme "collabos".Vous voulez employer quel terme pour les qualifier?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 16:49

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, cher Alexis, sauvons le grand Guide Khadafi, persécuté par d'immondes comploteurs étyrangers. Souvenons-nous que le digne homme fut président du département de l'ONU chargé des droits de l'homme ! I love you C'est un saint.

Et un martyre !


Mais non cher Arnaud,on peut tenter de comprendre les motivations réelles de cette guerre (qui est tout sauf humanitaire) tout en ayant peu de sympathie pour Khadafi.

Dans ce cas on ne parle pas des "renégats de Benghazi".

Renégat = Personne qui a trahi sa religion ou sa patrie.

Les journalistes les appellent les "rebelles",en 40 on aurait utilisé le terme "collabos".Vous voulez employer quel terme pour les qualifier?

Les "rebelles" ou les "insurgés" c'est neutre.
Les "renégats" sous-entend que Khadafi est un dirigeant légitime et que ceux qui s'opposent à lui sont des traîtres à la Libye.

Et je ne vois pas pourquoi on aurait employé le terme "collabos" en 1940, sauf à comparer l'OTAN aux nazis et Khadafi à De Gaulle, ce qui est un peu fort de café.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 17:12

rebelles - insurgés - renégats - collaborateurs avec l'ennemi ce sont des termes adaptés à la réalité du terrain si l'on se base du point de vue d'un citoyen libyen ou africain en général.


Souvenons nous que Khadafi était une personne écoutée en Afrique:

Réunis à Addis-Abeba, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA) ont élu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la tête de l'organisation qui compte 53 membres, en remplacement du président tanzanien Jakaya Kikwete.

http://www.france24.com/fr/20090202-kadhafi-elu-a-tete-lua-an-


Le guide libyen Mouammar Kadhafi a été élu personnalité africaine de l'année 2009 par la Coalition pour la renaissance africaine, qui comprend plus de 200 ONG, institutions traditionnelles et groupes de la société civile disséminés à travers l'Afrique.

http://afriqueredaction.over-blog.com/article-mouammar-kadhafi-elu-personnalite-africaine-de-l-annee-2009--43226437.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 17:16

Alexis232 a écrit:
rebelles - insurgés - renégats - collaborateurs avec l'ennemi ce sont des termes adaptés à la réalité du terrain si l'on se base du point de vue d'un citoyen libyen ou africain en général.


Souvenons nous que Khadafi était une personne écoutée en Afrique:

Réunis à Addis-Abeba, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA) ont élu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la tête de l'organisation qui compte 53 membres, en remplacement du président tanzanien Jakaya Kikwete.

http://www.france24.com/fr/20090202-kadhafi-elu-a-tete-lua-an-


Le guide libyen Mouammar Kadhafi a été élu personnalité africaine de l'année 2009 par la Coalition pour la renaissance africaine, qui comprend plus de 200 ONG, institutions traditionnelles et groupes de la société civile disséminés à travers l'Afrique.

http://afriqueredaction.over-blog.com/article-mouammar-kadhafi-elu-personnalite-africaine-de-l-annee-2009--43226437.html

Forcément, il utilisait la fortune de son pays pour graisser des pattes. Il s'est même fait attribuer le titre de "roi des rois d'Afrique". http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/kadhafi-roi-des-rois-d-afrique_738116.html

C'est hallucinant que, occupé à dénoncer des motivations secrètes de l'Occident, vous en passiez sous silence toutes les infâmies patentes de ce satrape.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 17:32

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
rebelles - insurgés - renégats - collaborateurs avec l'ennemi ce sont des termes adaptés à la réalité du terrain si l'on se base du point de vue d'un citoyen libyen ou africain en général.


Souvenons nous que Khadafi était une personne écoutée en Afrique:

Réunis à Addis-Abeba, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA) ont élu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la tête de l'organisation qui compte 53 membres, en remplacement du président tanzanien Jakaya Kikwete.

http://www.france24.com/fr/20090202-kadhafi-elu-a-tete-lua-an-


Le guide libyen Mouammar Kadhafi a été élu personnalité africaine de l'année 2009 par la Coalition pour la renaissance africaine, qui comprend plus de 200 ONG, institutions traditionnelles et groupes de la société civile disséminés à travers l'Afrique.

http://afriqueredaction.over-blog.com/article-mouammar-kadhafi-elu-personnalite-africaine-de-l-annee-2009--43226437.html

Forcément, il utilisait la fortune de son pays pour graisser des pattes. Il s'est même fait attribuer le titre de "roi des rois d'Afrique". http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/kadhafi-roi-des-rois-d-afrique_738116.html

C'est hallucinant que, occupé à dénoncer des motivations secrètes de l'Occident, vous en passiez sous silence toutes les infâmies patentes de ce satrape.


Ce sujet est la pour justement rééquilibrer le débat en regroupant toutes les informations susceptibles de mettre en lumières les réelles motivations de cette guerre;
Votre sujet sur la guerre en Libye ne fait pas ce travail de réinformation,on a l'impression de recevoir directement les informations de Washington D.C.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 17:40

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
rebelles - insurgés - renégats - collaborateurs avec l'ennemi ce sont des termes adaptés à la réalité du terrain si l'on se base du point de vue d'un citoyen libyen ou africain en général.


Souvenons nous que Khadafi était une personne écoutée en Afrique:

Réunis à Addis-Abeba, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA) ont élu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la tête de l'organisation qui compte 53 membres, en remplacement du président tanzanien Jakaya Kikwete.

http://www.france24.com/fr/20090202-kadhafi-elu-a-tete-lua-an-


Le guide libyen Mouammar Kadhafi a été élu personnalité africaine de l'année 2009 par la Coalition pour la renaissance africaine, qui comprend plus de 200 ONG, institutions traditionnelles et groupes de la société civile disséminés à travers l'Afrique.

http://afriqueredaction.over-blog.com/article-mouammar-kadhafi-elu-personnalite-africaine-de-l-annee-2009--43226437.html

Forcément, il utilisait la fortune de son pays pour graisser des pattes. Il s'est même fait attribuer le titre de "roi des rois d'Afrique". http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/kadhafi-roi-des-rois-d-afrique_738116.html

C'est hallucinant que, occupé à dénoncer des motivations secrètes de l'Occident, vous en passiez sous silence toutes les infâmies patentes de ce satrape.


Ce sujet est la pour justement rééquilibrer le débat en regroupant toutes les informations susceptibles de mettre en lumières les réelles motivations de cette guerre;
Votre sujet sur la guerre en Libye ne fait pas ce travail de réinformation,on a l'impression de recevoir directement les informations de Washington D.C.

Même quand vous publiez les bulletins évoquant d'éventuelles exactions des rebelles, vous ne rééquilibrez rien parce que je les publie aussi.
Tout ce que vous faites ici, c'est relayer des naïvetés du genre "Khadafi est très apprécié en Afrique et très copain avec les chefs d'Etat africain". C'est sûr que quand on connaît l'exemplarité africaine en matière de légalisme, d'état de droit, de respect des institutions et de lutte contre la corruption d'une part, et d'autre part la probité de Khadafi et son horreur de la corruption, une telle révélation sur les bonnes relations de Khadafi avec ses voisins nous prouve sans aucun doute que c'est un respectable homme d'Etat.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 18:38

Il n'est pas question de faire l'apologie de Khadafi,je disais que si l'on se met dans la peau d'un Libyen ou d'un Africain l'intervention de l'OTAN est considérée non pas comme une libération mais plutôt comme une invasion au nom de l'humanitarisme.


comme le disait Alain Jules dans son article:

"à moins de porter des œillères et d’être autiste, que c’est bel et bien une guerre de prédation injustifiée."
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 21:41

Alexis232 a écrit:
Il n'est pas question de faire l'apologie de Khadafi,je disais que si l'on se met dans la peau d'un Libyen ou d'un Africain l'intervention de l'OTAN est considérée non pas comme une libération mais plutôt comme une invasion au nom de l'humanitarisme.


comme le disait Alain Jules dans son article:

"à moins de porter des œillères et d’être autiste, que c’est bel et bien une guerre de prédation injustifiée."

A quoi on peut répondre : "a moins de porter des oeillères et d'être autiste, c'est bel et bien une opération humanitaire justifiée que la personnalité intransigeante et sanguinaire de Khadafi condamne hélas à devenir un renversement de régime".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 23:24

une opération humanitaire ??? Hum ... on distribue des armes.. non des médicaments ... des bombes ou lieu des vivres... une frontiere pro- kadhafi et anti ... au lieu d'un couloir de securité ... Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 28 Juil 2011, 23:29

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Il n'est pas question de faire l'apologie de Khadafi,je disais que si l'on se met dans la peau d'un Libyen ou d'un Africain l'intervention de l'OTAN est considérée non pas comme une libération mais plutôt comme une invasion au nom de l'humanitarisme.


comme le disait Alain Jules dans son article:

"à moins de porter des œillères et d’être autiste, que c’est bel et bien une guerre de prédation injustifiée."

A quoi on peut répondre : "a moins de porter des oeillères et d'être autiste, c'est bel et bien une opération humanitaire justifiée que la personnalité intransigeante et sanguinaire de Khadafi condamne hélas à devenir un renversement de régime".

Une opération humanitaire justifiée Shocked

Donnons la paroles à Rony Brauman:
ancien président de Médecins sans frontières France (de 1982 à 1994) et est professeur associé à l’Institut d'études politiques de Paris (1994-1997). Il est lauréat du Prix de la Fondation Henri Dunant 1997. Il est Directeur de recherches à la Fondation Médecins sans Frontières et participe aux travaux du Crash, le Centre de réflexion sur l'action et les savoirs humanitaires. Il est chroniqueur au magazine trimestriel Alternatives Internationales1.


Rony Brauman sur la Libye par matbeeno
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 00:06

L'argumentaire de Brauman est juste idiot : c'est noble, mais il ne faudrait rien faire parce qu'on ne sait pas où ça va.

L'intervention en Libye a envoyé un signal fort aux autres peuples arabes. Regardez en Syrie : la poursuite de la mobilisation a sans doute été encouragée.
Quant à la situation à Barhein, si vous suivez un peu l'actualité, malgré la repression du mouvement des réformes sont en marche, un peu comme au Maroc.

En Libye, rien à voir : Khadafi était prêt à étriller Benghazi.

Tout le reste c'est du blabla d'individus pusillanimes. Les mêmes qui pensaient que tout le peuple tchèque ne valait pas les os d'un petit soldat français.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 00:34

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 00:40

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
... si ct si évident que ca fait des mois que le problème aurait ete regler ..

Maintenant, les dès sont jetés. L'Occident doit le faire partir et je soutiens l'Assemblée Nationale Française et Belge entière, en mémoire des civils de l'Avion de Lockerby, mis à mort par une bombe de cet homme. Il est l'heure que ses crimes retombent sur lui.


Doutes

En août 2005, un ancien haut responsable de la police écossaise désirant rester anonyme, ayant participé à l'enquête, affirme que la CIA aurait « écrit le scénario » accusant la Libye. Il affirme que la pièce à conviction décisive, un fragment de circuit intégré du détonateur, a été « fabriquée » et « déposée » par des agents de la CIA qui enquêtaient sur la tragédie.
Un nouveau coup de théâtre vient conforter cette hypothèse deux ans plus tard (juillet 2007), quand l'ingénieur suisse en électronique Ulrich Lumpert reconnaît avoir fourni à la police écossaise le fragment de « retardateur », présenté comme trouvé sur les lieux du crash par la justice écossaise. Lumpert, qui travaillait pour la société fabriquant ce composant, avait également expertisé cette pièce à conviction lors du procès. Il a attendu que le délai de prescription soit passé pour minimiser les risques encourus pour faux témoignage.
En octobre 2007, on apprend que le commerçant Maltais Tony Gauci (en), principal témoin à charge, se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars, à la demande des inspecteurs chargés de l'enquête, en échange du faux témoignage ayant permis la condamnation à perpétuité d'Abdel Basset al-Megrahi7. Une révision du jugement a été accordée à Abdel Basset al-Megrahi par la commission écossaise des révisions, celle-ci reconnaissant qu'il a été victime d'une erreur judiciaire. En 2007, l'ancien diplomate britannique Patrick Haseldine (en) adresse une pétition de 80 signatures au Premier ministre, Gordon Brown, pour lui demander de soutenir auprès de l'ONU l'idée d'une enquête sur la mort du commissaire de l'ONU pour la Namibie, Bernt Carlsson (en) dans l'attentat de Lockerbie8.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_Lockerbie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 00:42

I don't want that

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 00:54

Philippe Fabry a écrit:
L'argumentaire de Brauman est juste idiot : c'est noble, mais il ne faudrait rien faire parce qu'on ne sait pas où ça va.

L'intervention en Libye a envoyé un signal fort aux autres peuples arabes. Regardez en Syrie : la poursuite de la mobilisation a sans doute été encouragée.
Quant à la situation à Barhein, si vous suivez un peu l'actualité, malgré la repression du mouvement des réformes sont en marche, un peu comme au Maroc.

En Libye, rien à voir : Khadafi était prêt à étriller Benghazi.

Tout le reste c'est du blabla d'individus pusillanimes. Les mêmes qui pensaient que tout le peuple tchèque ne valait pas les os d'un petit soldat français.


Si Brauman est juste un idiot alors le Congrès US aussi.

Libye: le Congrès US critique Obama

Plusieurs membres du Congrès américain ont exprimé leurs critiques aujourd'hui envers l'administration Obama concernant les frappes américaines en Libye, craignant le début d'un conflit interminable et de possibles représailles libyennes.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/21/97001-20110321FILWWW00693-libye-le-congres-us-critique-obama.php

Libye/Congrès: plainte contre Obama

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/06/15/97001-20110615FILWWW00498-libyecongres-us-plainte-contre-obama.php


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 01:04

Arnaud Dumouch a écrit:
I don't want that

non les doutes sont très sérieux lisez bien:


Doutes

En août 2005, un ancien haut responsable de la police écossaise désirant rester anonyme, ayant participé à l'enquête, affirme que la CIA aurait « écrit le scénario » accusant la Libye. Il affirme que la pièce à conviction décisive, un fragment de circuit intégré du détonateur, a été « fabriquée » et « déposée » par des agents de la CIA qui enquêtaient sur la tragédie.
Un nouveau coup de théâtre vient conforter cette hypothèse deux ans plus tard (juillet 2007), quand l'ingénieur suisse en électronique Ulrich Lumpert reconnaît avoir fourni à la police écossaise le fragment de « retardateur », présenté comme trouvé sur les lieux du crash par la justice écossaise. Lumpert, qui travaillait pour la société fabriquant ce composant, avait également expertisé cette pièce à conviction lors du procès. Il a attendu que le délai de prescription soit passé pour minimiser les risques encourus pour faux témoignage.
En octobre 2007, on apprend que le commerçant Maltais Tony Gauci (en), principal témoin à charge, se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars, à la demande des inspecteurs chargés de l'enquête, en échange du faux témoignage ayant permis la condamnation à perpétuité d'Abdel Basset al-Megrahi7. Une révision du jugement a été accordée à Abdel Basset al-Megrahi par la commission écossaise des révisions, celle-ci reconnaissant qu'il a été victime d'une erreur judiciaire. En 2007, l'ancien diplomate britannique Patrick Haseldine (en) adresse une pétition de 80 signatures au Premier ministre, Gordon Brown, pour lui demander de soutenir auprès de l'ONU l'idée d'une enquête sur la mort du commissaire de l'ONU pour la Namibie, Bernt Carlsson (en) dans l'attentat de Lockerbie8.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_Lockerbie
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 01:05

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
I don't want that

non les doutes sont très sérieux lisez bien:


Doutes

En août 2005, un ancien haut responsable de la police écossaise désirant rester anonyme, ayant participé à l'enquête, affirme que la CIA aurait « écrit le scénario » accusant la Libye. Il affirme que la pièce à conviction décisive, un fragment de circuit intégré du détonateur, a été « fabriquée » et « déposée » par des agents de la CIA qui enquêtaient sur la tragédie.
Un nouveau coup de théâtre vient conforter cette hypothèse deux ans plus tard (juillet 2007), quand l'ingénieur suisse en électronique Ulrich Lumpert reconnaît avoir fourni à la police écossaise le fragment de « retardateur », présenté comme trouvé sur les lieux du crash par la justice écossaise. Lumpert, qui travaillait pour la société fabriquant ce composant, avait également expertisé cette pièce à conviction lors du procès. Il a attendu que le délai de prescription soit passé pour minimiser les risques encourus pour faux témoignage.
En octobre 2007, on apprend que le commerçant Maltais Tony Gauci (en), principal témoin à charge, se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars, à la demande des inspecteurs chargés de l'enquête, en échange du faux témoignage ayant permis la condamnation à perpétuité d'Abdel Basset al-Megrahi7. Une révision du jugement a été accordée à Abdel Basset al-Megrahi par la commission écossaise des révisions, celle-ci reconnaissant qu'il a été victime d'une erreur judiciaire. En 2007, l'ancien diplomate britannique Patrick Haseldine (en) adresse une pétition de 80 signatures au Premier ministre, Gordon Brown, pour lui demander de soutenir auprès de l'ONU l'idée d'une enquête sur la mort du commissaire de l'ONU pour la Namibie, Bernt Carlsson (en) dans l'attentat de Lockerbie8.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_Lockerbie

Ouais. Juste qu'il y a un mois j'ai posté une info d'un dignitaire libyen ayant fait défection et qui confirmait que la Libye était impliquée.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 29 Juil 2011, 01:11

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
I don't want that

non les doutes sont très sérieux lisez bien:


Doutes

En août 2005, un ancien haut responsable de la police écossaise désirant rester anonyme, ayant participé à l'enquête, affirme que la CIA aurait « écrit le scénario » accusant la Libye. Il affirme que la pièce à conviction décisive, un fragment de circuit intégré du détonateur, a été « fabriquée » et « déposée » par des agents de la CIA qui enquêtaient sur la tragédie.
Un nouveau coup de théâtre vient conforter cette hypothèse deux ans plus tard (juillet 2007), quand l'ingénieur suisse en électronique Ulrich Lumpert reconnaît avoir fourni à la police écossaise le fragment de « retardateur », présenté comme trouvé sur les lieux du crash par la justice écossaise. Lumpert, qui travaillait pour la société fabriquant ce composant, avait également expertisé cette pièce à conviction lors du procès. Il a attendu que le délai de prescription soit passé pour minimiser les risques encourus pour faux témoignage.
En octobre 2007, on apprend que le commerçant Maltais Tony Gauci (en), principal témoin à charge, se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars, à la demande des inspecteurs chargés de l'enquête, en échange du faux témoignage ayant permis la condamnation à perpétuité d'Abdel Basset al-Megrahi7. Une révision du jugement a été accordée à Abdel Basset al-Megrahi par la commission écossaise des révisions, celle-ci reconnaissant qu'il a été victime d'une erreur judiciaire. En 2007, l'ancien diplomate britannique Patrick Haseldine (en) adresse une pétition de 80 signatures au Premier ministre, Gordon Brown, pour lui demander de soutenir auprès de l'ONU l'idée d'une enquête sur la mort du commissaire de l'ONU pour la Namibie, Bernt Carlsson (en) dans l'attentat de Lockerbie8.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_Lockerbie

Ouais. Juste qu'il y a un mois j'ai posté une info d'un dignitaire libyen ayant fait défection et qui confirmait que la Libye était impliquée.


Primo il a jamais donné les preuves et ensuite c'est normal car il avait fait défection il fallait bien cirer les pompes à ses nouveaux patrons....alors que les doutes (voir wiki) sont plus que réels ! un haut responsable écossais qui parle + les aveux de l'ingénieur Suisse + le faux témoignage du principal témoin ! ça fait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 31 Juil 2011, 16:19

" Le Soir " des samedi et dimanche 30 et 31 juillet 2011 annonce la mort du chef militaire de la rébellion ( p. 10 ) .

" Sale coup pour les rebelles lybiens . Leur chef d'état-major , le flamboyant général Abdel Fatah Younès , a été assassiné jeudi par des hommes armés .
Des hommes de main de Kadhafi ? Ou des rebelles censés être sous ses ordres ?
Il n'y a encore aucune certitude , mais les deux hypothèses se tiennent , et sont également embarrassantes pour le Conseil National de Transition ( CNT ) , l'organe de la rébellion ...
[ ... ]
Younès avait beaucoup d'ennemis : le camp Kadhafi le maudissait pour sa trahison , et certains rebelles digéraient mal que cet ex-proche de Kadhafi soit devenu leur chef .
[...]
Si c'est bien le camp Kadhafi qui a éliminé Younès et ses deux assistants , c'est un coup dur pour la rébellion et la preuve que le guide lybien a toujours des soutiens ou des moyens d'agir même au coeur de Benghazi , la capitale rebelle .
[...]
Mais si ce sont des militaires rebelles qui ont assassiné leur commandant en chef , c'est encore pire . Cela veut dire que la méfiance , voire la défiance règne dans les rangs .
[...]
Alors que la rébellion progresse sur le plan diplomatique mais très lentement côté militaire ,
un éclatement du mouvement rebelle serait évidemment désastreux pour lui . " .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 15:12

Libye – Vers la mort du CNT



C’est le champ du cygne pour le CNT et le retrait probable de l’Otan la queue entre les jambes…
La période estivale est un calvaire pour les sans-abris, mais aussi pour le Gouvernement français qui a honteusement misé sur un tocard en Libye. Saif el-Islam (vidéo en dessous) a nargué les soldats de l’apocalypse. Les 258 millions d’euros que Sarkozy vient d’octroyer aux renégats de Benghazi, ces islamistes assumés et traîtres à leur Nation sans contrepartie, ne serviront pas pour la guerre (paie des salaires des soldats de pacotille ou les achats d’armes). Cet argent a été donné simplement pour l’achat des consciences. Fichtre.
Depuis la mort violente du général Younès, la donne a changé sur place à Benghazi. On assiste désormais quotidiennement à des escarmouches entre les insurgés. Il y a d’abord le soulèvement de la tribu de Warfallah dont nous parlions ce matin. Ensuite, la révolte du clan Younès de la tribu surpuissante des Obeidi qui a juré de se venger de sa mort. Ce conflit interne au CNT a déjà causé la mort de pas moins de 300 personnes, sans oublier les enlèvements. A l’heure où nous bouclons ce billet, des combats sont toujours signalés à Benghazi entre les factions des galopins de Benghazi.
Ironie du sort, les victimes collatérales des heurts de Benghazi sont les Français et les Anglais. La tribu Obeidi, l’une des plus puissantes de Libye, a capturé 15 instructeurs étrangers (Français, Anglais, Qataris). Il faut donc payer des rançons pour espérer leur libération et les autorités françaises ont institué une omerta médiatique sur ces faits, de peur de courroucer l’opinion publique face à ce qui s’avère aujourd’hui comme un échec cuisant en Libye.
Ce qui est reproché aujourd’hui au CNT par ses propres membres et..l’Otan, c’est d’avoir permis son phagocytage par les islamistes d’Al Qaïda. Quand le vieux leader clamait haut et fort que ce groupuscule terroriste était derrière les fous de Benghazi, personne ne l’a cru. D’ailleurs, les responsables savaient mais, ils ont préféré s’allier à la pire racaille parce qu’il espéraient en tirer un avantage rapide. Hélas, rien ne se passe comme convenu ou espéré.
Plus de 2000 chefs de tribus ont refait allégeance à Mouammar Kadhafi, d’où la sortie triomphale de son fils Saif El-Islam hier. Il est venu remercié les Libyens, plus que jamais derrière son père. Pire, ces chefs de tribus demandent à leur tour l’arrêt immédiat des bombardements meurtriers de l’Otan qui ne peuvent plus que se concentrer sur les populations civiles ou les dépôts de nourritures. Le souhait étant que la population se soulève. Or, les autorités libyennes au courant de ce plan diabolique, ont vite réagi, pour mettre à l’abri des denrées alimentaires.
Les évènements récents à Benghazi ont démontré le degré avancé de putréfaction du nid de vipère caché derrière le CNT. Sans être devin, la dissolution, que dis-je, la dislocation du CNT arrive à la vitesse grand V. Sans jouer les Nostradamus du dimanche à l’image du duo de choc amateur Sarkozy-Cameron qui avaient misé sur une « guerre éclair » en Libye, le CNT ne survivra pas à la mort du général Younès.
La question aujourd’hui est de savoir, après l’ultimatum du clan Obeidi reçu par l’Otan d’arrêter ses bombardements sur le sol libyen, si ceux-ci vont s’exécuter. Toujours est-il que Moustapha Abdeljalil, le pseudo chef du CNT, a été rabroué par les révoltés de son camp. Personne à Benghazi n’écoute plus cet apprenti sorcier. Maintenant, songe-t-il finalement à un exil quelque part à Londres ou Paris ? C’est clair, Mouammar Kadhafi est entrain de gagner sa lutte contre la coalition impérialiste des bras cassés occidentaux…

http://allainjules.com/2011/08/02/libye-vers-la-mort-du-cnt/




Allain Jules

Polémiste décomplexé, je suis un homme amoureux de justice, partisan de la liberté totale d’expression et adepte de sport et de politique. Je suis ancien chercheur en Histoire Médiévale à l’Université Paris IV Sorbonne, et suis aussi diplômé de l’Iris (3e cycle) (Institut des relations internationales et stratégiques) Paris, cursus permettant soit d’opter pour la diplomatie, soit pour le journalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 15:17

Je ne comprends pas Alexis, votre parti pris pour Khadafi. C'est aberrant ! Personne ne peut soutenir un tel homme ! scratch

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 15:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne comprends pas Alexis, votre parti pris pour Khadafi. C'est aberrant ! Personne ne peut soutenir un tel homme ! scratch


Cher Arnaud,je n'ai aucune sympathie pour Khadafi...je veux simplement mettre en lumière les incohérences/mensonges de ces ingérences militaire hypocrites,ces impostures au nom du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 15:47

Mais bien sûr que c'est au nom du bien ! C'est indubitable ! Il annonçait son génocide ! Vouliez vous qu'il le fasse ?

j'en viens à me demander d'où vous vient votre vision cynique de l'homme et de tout ce qui est fait.

Ne vient-elle pas de ce que, dans votre propre vie, tout ce que vous avez subi était cynique ? N'avez vous jamais rencontré la droiture, l'envie sincère d'aider ? scratch

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais bien sûr que c'est au nom du bien ! C'est indubitable ! Il annonçait son génocide ! Vouliez vous qu'il le fasse ?

Vous pensez réellement qu'on est allé en Libye par peur que Khadafi fasse un génocide ? vous pensez qu'envoyer des bombes, déstabiliser entièrement un pays souverain et soutenir des Islamistes (CNT) ayant des liens (démontrés à de multiples reprises) avec Al-Qaida c'est faire preuve d'humanisme en dans le même temps aller en guerre au nom de ces même valeurs ...

j'en viens à me demander d'où vous vient votre vision cynique de l'homme et de tout ce qui est fait.

Non il y a de très belles choses dans le monde et chez les hommes,je parle de réal politique ne mélangeons pas tout Arnaud.

Ne vient-elle pas de ce que, dans votre propre vie, tout ce que vous avez subi était cynique ? N'avez vous jamais rencontré la droiture, l'envie sincère d'aider ? scratch

Personnellement (je ne voie pas le rapport mais voici une synthèse "Why not"): ma vie et mon passé sont plutôt paisible,des parents normaux une copine sympas,des voyages fréquents une situation financière plutôt bonne.Rien de cynique 8)

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:18

Alexis232 a écrit:


Personnellement (je ne voie pas le rapport mais voici une synthèse "Why not"): ma vie et mon passé sont plutôt paisible,des parents normaux une copine sympas,des voyages fréquents une situation financière plutôt bonne.Rien de cynique 8)


Dans ce cas, sachez le : les hommes politiques sont comme vous : capable de cynisme et de droiture, capables de générosité réelle et de calculs. Cessez de dire "Homme politique = gros perversquinepensequaupetrole".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:21

Le ministre des affaires étrangères est aux commandes de la diplomatie française ? apparemment ce n'est pas lui Shocked



LIBYE - Le couple infernal SARKOZY BHL enflamme... par inet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Alexis232 a écrit:


Personnellement (je ne voie pas le rapport mais voici une synthèse "Why not"): ma vie et mon passé sont plutôt paisible,des parents normaux une copine sympas,des voyages fréquents une situation financière plutôt bonne.Rien de cynique 8)


Dans ce cas, sachez le : les hommes politiques sont comme vous : capable de cynisme et de droiture, capables de générosité réelle et de calculs. Cessez de dire "Homme politique = gros perversquinepensequaupetrole".

Je pense que les interventions sur ce sujet sont un peu plus fines et complexes que: "gros perversquinepensequaupetrolec"
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:31

Alexis232 a écrit:
vous pensez qu'envoyer des bombes, déstabiliser entièrement un pays souverain et soutenir des Islamistes (CNT) ayant des liens (démontrés à de multiples reprises) avec Al-Qaida

On n'aurait jamais dû aller aider les Insurgents qui avaient des liens démontrés avec les esclavagistes du Sud.
D'ailleurs on a fait une belle biperie : la preuve ils se sont entre-massacrés 80 ans plus tard...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:37

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
vous pensez qu'envoyer des bombes, déstabiliser entièrement un pays souverain et soutenir des Islamistes (CNT) ayant des liens (démontrés à de multiples reprises) avec Al-Qaida

On n'aurait jamais dû aller aider les Insurgents qui avaient des liens démontrés avec les esclavagistes du Sud.
D'ailleurs on a fait une belle biperie : la preuve ils se sont entre-massacrés 80 ans plus tard...

Sophisme,sophisme,sophisme quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:41

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
vous pensez qu'envoyer des bombes, déstabiliser entièrement un pays souverain et soutenir des Islamistes (CNT) ayant des liens (démontrés à de multiples reprises) avec Al-Qaida

On n'aurait jamais dû aller aider les Insurgents qui avaient des liens démontrés avec les esclavagistes du Sud.
D'ailleurs on a fait une belle biperie : la preuve ils se sont entre-massacrés 80 ans plus tard...

Sophisme,sophisme,sophisme quand tu nous tiens...

C'est vous qui faites des amalgames à deux balles.
Dans les révolutions il y a toujours un tas de courants contradictoires qui se retrouvent unis en face du pouvoir en place ; cela ne permet aucunement de les mettre tous dans le même sac ou d'étendre à tout le mouvement les caractéristiques d'une composante.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:46

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
vous pensez qu'envoyer des bombes, déstabiliser entièrement un pays souverain et soutenir des Islamistes (CNT) ayant des liens (démontrés à de multiples reprises) avec Al-Qaida

On n'aurait jamais dû aller aider les Insurgents qui avaient des liens démontrés avec les esclavagistes du Sud.
D'ailleurs on a fait une belle biperie : la preuve ils se sont entre-massacrés 80 ans plus tard...

Sophisme,sophisme,sophisme quand tu nous tiens...

C'est vous qui faites des amalgames à deux balles.
Dans les révolutions il y a toujours un tas de courants contradictoires qui se retrouvent unis en face du pouvoir en place ; cela ne permet aucunement de les mettre tous dans le même sac ou d'étendre à tout le mouvement les caractéristiques d'une composante.

Mouais à la limite le liens entre Al-Qaida et le rebelles c'est secondaire,le fond du débat ce n'est pas ça...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 16:54

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
vous pensez qu'envoyer des bombes, déstabiliser entièrement un pays souverain et soutenir des Islamistes (CNT) ayant des liens (démontrés à de multiples reprises) avec Al-Qaida

On n'aurait jamais dû aller aider les Insurgents qui avaient des liens démontrés avec les esclavagistes du Sud.
D'ailleurs on a fait une belle biperie : la preuve ils se sont entre-massacrés 80 ans plus tard...

Sophisme,sophisme,sophisme quand tu nous tiens...

C'est vous qui faites des amalgames à deux balles.
Dans les révolutions il y a toujours un tas de courants contradictoires qui se retrouvent unis en face du pouvoir en place ; cela ne permet aucunement de les mettre tous dans le même sac ou d'étendre à tout le mouvement les caractéristiques d'une composante.

Mouais à la limite le liens entre Al-Qaida et le rebelles c'est secondaire,le fond du débat ce n'est pas ça...

Ben si carrément, puisque le fond de la question est de savoir s'il était légitime d'aider le CNT quand Khadafi menaçait Benghazi de massacre.
Si vous dites que le CNT est un ramassis d'islamistes d'Al Qaïda, alors effectivement on voit mal ce qu'on est allés foutre dans ce merdier.
Si vous jugez au contraire que le CNT est plus que cela, qu'il y a de l'islamisme mais aussi des "justes" et de l'espoir pour la Libye, alors l'intervention est justifiée.

C'est bien pour cette raison que cet Alain Julles que vous citez s'acharne à faire ce gros amalgame balourd : il est contre l'intervention et tente de justifier cette position par l'illégitimité, la malhonnêteté et le manque de valeur des gens qu'on est allés secourir.
Alors qu'en fait, comme tous les anti-intervention, le fond de son problème est que l'intervenant est l'OTAN, que l'OTAN c'est l'Amérique, et donc le Diable, et que n'importe quel dictateur qui est son ennemi, si ignoble soit-il, doit être sauvé comme Willy et le soldat Ryan.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 17:33

Non le fond du problème n'est pas le fait que Al Qaïda ai infiltré les rebelles,c'est un fait que beaucoup d'observateurs soulignent après coup.
Le fond du problème consiste à se demander si les motivations sont réellement humanitaires,et même si elle le sont comme le souligne Rony Brauman on n'instaure pas la democratie à coup de bombes...

Ne parlons pas du pétrole mais plutôt de géopolitique & remodèlement,le général Wesley Clark nous donne un petit cours "prémonitoire" :





Dans son livre “Gagner les guerres modernes” (page 130), le général Wesley Clark dit ceci:“Alors que je retournais au Pentagone en Novembre 2001, un des officiers supérieurs les plus expérimentés avait un peu de temps pour une discussion. Oui, nous étions toujours dans les temps pour attaquer l’Irak, dit-il. Mail il y avait plus. Ceci fut discuté comme faisant partie intégrante d’un plan de campagne quinquennal, dit-il avec une provision pour sept pays commençant avec l’Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, l’Iran la Somalie et le Soudan.” Il le dit avec reproche, avec presque incrédulité en contemplant l’ampleur de la chose. Je changeais de sujet, car ce n’était pas quelque chose que je voulais entendre; non plus quelque chose que je voulais voir arriver… Je quittais le Pentagone cette après-midi là en étant très préoccupé.”


Voir vidéo il dit la même chose que dans son livre.


Le Général Wesley Clark
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 17:46

Alexis232 a écrit:
Non le fond du problème n'est pas le fait que Al Qaïda ai infiltré les rebelles,c'est un fait que beaucoup d'observateurs soulignent après coup.
Le fond du problème consiste à se demander si les motivations sont réellement humanitaires,et même si elle le sont comme le souligne Rony Brauman on n'instaure pas la democratie à coup de bombes...

Pour la énième fois, Brauman n'est pas le Bon Dieu. Rappelons qu'on a amené la démocratie par les bombes en Amérique, en Italie, en Allemagne, au Japon, en Corée...
Et même en Irak ! (c'est un fait, même si des gros progrès restent à faire : déjà trois élections législatives libres ont eu lieu.)

Ne parlons pas du pétrole mais plutôt de géopolitique & remodèlement,le général Wesley Clark nous donne un petit cours "prémonitoire" :

Dans son livre “Gagner les guerres modernes” (page 130), le général Wesley Clark dit ceci:“Alors que je retournais au Pentagone en Novembre 2001, un des officiers supérieurs les plus expérimentés avait un peu de temps pour une discussion. Oui, nous étions toujours dans les temps pour attaquer l’Irak, dit-il. Mail il y avait plus. Ceci fut discuté comme faisant partie intégrante d’un plan de campagne quinquennal, dit-il avec une provision pour sept pays commençant avec l’Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, l’Iran la Somalie et le Soudan.” Il le dit avec reproche, avec presque incrédulité en contemplant l’ampleur de la chose. Je changeais de sujet, car ce n’était pas quelque chose que je voulais entendre; non plus quelque chose que je voulais voir arriver… Je quittais le Pentagone cette après-midi là en étant très préoccupé.”

Oui, ça doit faire vingt fois que vous postez ça. Nul doute que c'est un projet qui a pu être nourri par certains. Mais il est vraisemblablement tombé par terre, puisque, que je sache, entre 2003 et 2008 aucun autre pays n'a été envahi.
Et tout cela était nettement avant le Printemps arabe et la situation en Libye telle qu'elle était devenue en mars 2011.



_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 20:08

Non j'ai posté les propos du Général Wesley Clark une seule fois il y a de ça quelques mois.
Apparemment vous ne voulez rien entendre...un peu comme le Général:


” Il le dit avec reproche, avec presque incrédulité en contemplant l’ampleur de la chose. Je changeais de sujet, car ce n’était pas quelque chose que je voulais entendre; non plus quelque chose que je voulais voir arriver… Je quittais le Pentagone cette après-midi là en étant très préoccupé.”

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 20:59

Alexis232 a écrit:
Non j'ai posté les propos du Général Wesley Clark une seule fois il y a de ça quelques mois.
Apparemment vous ne voulez rien entendre...un peu comme le Général:


Alors c'est joker911 qui a dû la poster 2-3 fois de plus.

En tout cas cela ne change rien au fond, et au fait qu'une fois de plus vous esquivez ce à quoi vous ne pouvez répondre :
Citation :
Nul doute que c'est un projet qui a pu être nourri
par certains. Mais il est vraisemblablement tombé par terre, puisque,
que je sache, entre 2003 et 2008 aucun autre pays n'a été envahi.
Et tout cela était nettement avant le Printemps arabe et la situation en Libye telle qu'elle était devenue en mars 2011.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 21:34

Ecoutez ce sont les propos du Général Wesley Clark que nous devons prendre au sérieux,je ne pense pas qu'il fabule...vous dites "aucune invasion entre 2003 et 2008" effectivement il parle d'un plan de campagne quinquennal j'en déduis que l'agenda a changé.
En géostratégie on choisit le moment le plus favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 03 Aoû 2011, 22:29

Alexis232 a écrit:
Ecoutez ce sont les propos du Général Wesley Clark que nous devons prendre au sérieux,je ne pense pas qu'il fabule...vous dites "aucune invasion entre 2003 et 2008" effectivement il parle d'un plan de campagne quinquennal j'en déduis que l'agenda a changé.
En géostratégie on choisit le moment le plus favorable.

En géostratégie on pond des dizaines de plans afin de préparer toutes les éventualités et toutes les occasions.

Les néoconservateurs pensaient que l'Irak serait une promenade et que la démocratie s'installerait en cinq minutes et qu'ils pourraient enchaîner les campagnes du même genre tout autour.
Ils y seront resté huit ans et y auront perdu des milliers de soldats.
On enterre des projets pour moins que ça.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Dim 07 Aoû 2011, 13:14

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 08 Aoû 2011, 14:41

salut


Oui c'est le véritables casus-belli...je l’indiquais le Mer 23 Mar 2011 - 19:41...



Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Encore une fois, votre analyse est bancale. Pour garder le pétrole, tout le monde avait intérêt à garder Kadhafi.


Si je dis cela cher Arnaud ce n'est pas gratuitement,Kadafhi avait l'intention de vendre son pétrole en euro comme Chavez (une tentative de putsch a eu lieu à cette époque au Venezuela.)

Le dollar n'a de valeur que parce que le pétrole est exclusivement indexé en dollar...si des pays sortent de ce consensus le dollar n'a plus aucune valeur...

Lisez l'article (très sérieux)SVP:




La possibilité de vendre leur pétrole en euro est positivement envisagée par les producteurs d’Amérique latine, ainsi que par les compagnies pétrolières du golfe Persique, de Russie et de Chine. Téhéran déclare depuis trois ans vouloir être payé en euro pour le pétrole qu’il exporte en Asie et en Europe.

Ainsi les médias avancent avec insistance la version selon laquelle l’entrée des Etats-Unis en Irak a commencé immédiatement après que Saddam Hussein eut exigé que les calculs dans le cadre du programme « Pétrole contre nourriture » se fassent en euro et non en dollars US. En septembre 2000, il a en effet déclaré que l’Irak n’avait plus l’intention d’accepter des dollars en échange du pétrole qu’il vendait dans le cadre de ce programme et il a ordonné de convertir en euros les 10 milliards de dollars placés sur le compte que gérait l’ONU. « C’est précisément ce choix qui a décidé du sort de l’Irak, dit William Clark, expert en sécurité et auteur d’un ouvrage sur l’économie du marché du pétrole. C’était là un acte politique qui permettait d’assurer des rentrées supplémentaires du fait de la baisse inexorable du dollar. Et cela a été l’argument décisif lors de la prise de décision d’envahir l’Irak. Dès que les marines américains sont entrés dans Bagdad, le pétrole irakien a de nouveau été vendu contre des dollars ». Et ce ne sera probablement pas la dernière guerre pour tenter de stabiliser le dollar.


http://www.armees.com/info/articles/monde/Le-dollar-dans-les-contrats-petroliers,4112.html





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 21:30

Alibye Humanitaire
Un documentaire de Francesco Condemi


Une fois de plus depuis la fin de la guerre froide, une attaque militaire est conduite contre un pays souverain sous couvert humanitaire.

Clap36 sur place a pu constater les effroyables impostures existantes entre le discours médiatique véhiculé par l’Occident et la réalité beaucoup plus complexe ressentie par les populations prises en otage.

Ce film documentaire de Francesco Condemi tente de dissiper la propagande de guerre de l’OTAN et d’ouvrir des perspectives sur les enjeux triviaux de cette expédition néo-coloniale.



ALybie Humanitaire par clap36


http://www.clap36.net/index.php?option=com_content&view=article&id=114:alybie-humanitaire&catid=8:blog-note&Itemid=29


Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 21:40

Alexis232 a écrit:
Alibye Humanitaire
Un documentaire de Francesco Condemi

Une fois de plus depuis la fin de la guerre froide, une attaque militaire est conduite contre un pays souverain sous couvert humanitaire.
Clap36 sur place a pu constater les effroyables impostures existantes entre le discours médiatique véhiculé par l’Occident et la réalité beaucoup plus complexe ressentie par les populations prises en otage.
Ce film documentaire de Francesco Condemi tente de dissiper la propagande de guerre de l’OTAN et d’ouvrir des perspectives sur les enjeux triviaux de cette expédition néo-coloniale.

ALybie Humanitaire par clap36
http://www.clap36.net/index.php?option=com_content&view=article&id=114:alybie-humanitaire&catid=8:blog-note&Itemid=29
C'est amusant, mais quand vous tapez "clap36" sur un célèbre moteur de recherche, on tombe invariablement sur un nom bien connu : "Dieudonné". Est-ce un effet du hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 21:42

Non Dieudonné s'est rendu en Libye pour observer "in situ" ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 21:47

Alexis232 a écrit:
Non Dieudonné s'est rendu en Libye pour observer "in situ" ce qui se passe.
Ce n'est absolument pas le sens de mon propos : quel crédit accorder à ce genre de site ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 21:49

Aucun c'est juste une version alternative,à nous de faire notre synthèse.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 21:52

Alexis232 a écrit:
Aucun c'est juste une version alternative,à nous de faire notre synthèse.
Merci, Alexis, je n'aurais pas dit mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:14

Vous êtes militaire?
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:17

Eh oui ! Mais si ma profession vous gêne, oubliez-la, SVP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:20

Aucun problème je respecte ! (la politique est une chose et le service en est un'autre )

Bon courage ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:26

Alexis232 a écrit:
Aucun problème je respect ! (la politique est une chose et le service en est un'autre )
Bon courage ! salut
Je n'ai pas tout compris, mais sans doute était-ce pour une bonne raison ! Un militaire (non, pardon, un soldat) n'est plus possesseur de son existence. Elle appartient à une entité qui se prénomme France. C'est ma maîtresse, mais je vous rassure, ma femme est au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:37

Je voulais simplement dire que les hommes politiques ne sont pas forcément en accord total avec l'armée,il existe des différents...cependant vous êtes soumis au Président de la république qui est le chef des armées.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:44

Alexis232 a écrit:
Je voulais simplement dire que les hommes politiques ne sont pas forcément en accord total avec l'armée,il existe des différents...cependant vous êtes soumis au Président de la république qui est le chef des armées.
Permettez-moi d'avoir mes propres opinions. Et croyez bien, que si des divergences majeures venaient à survenir, je n'hésiterai pas un instant : la démission n'est pas si compliquée que cela : une simple demande suffit (pour un officier d'active, il s'entend).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mar 16 Aoû 2011, 22:52

Je suis persuadé que le combat mené par les forces de l'OTAN (organisation rejeté par De Gaulle ) est une erreur,mais votre courage & services ne sont pas nuls car votre détermination est sincère.
Revenir en haut Aller en bas
 
Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Libye: l'influent prédicateur Qatari justifie l'intervention internationale
» La Ligue arabe appelle à une zone d'exclusion aérienne en Libye
» A l'approche du Grand Avertissement
» Intervention auteur de romans policiers college
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: