DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 14:35

Karl a écrit:
ce que je sais, c'est que le postulat initial de non-intervention au sol se révèle stupide comme on pouvait s'y attendre: de même qu'il n'y a pas de guerre navale qui ne se termine avec succès sans un débarquement chez l'ennemi (le Japon l'a évité en 1945, au prix de la Bombe...), de même pour la guerre aérienne (Hitler a perdu la guerre en 1940, faute de pouvoir -ou de se donner les moyens de- débarquer en Angleterre).
L'Occident ne fera pas l'économie d'une intervention au sol, on y vient doucement.

Je ne suis pas du tout d'accord. La situation n'est comparable ni avec Hitler, ni avec le Japon : on était alors en guerre contre des pays, pas contre un tyran contre lequel la majorité du peuple s'est dressée.
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 14:45

Alexis232 a écrit:


« Le Général Pinocchio s’en va- t’en- guerre », par Jean-Marie Le Pen.

Vous avez décidément de drôles de références...
JMLP utilise le terme de "rebelles" pour justifier sa diatribe alors que le terme juste serait "insurgés".

On est rebelle a un ordre juste alors qu'on s'insurge contre un ordre injuste. Et qui oserait prétendre, à par le facho de JMLP et le sulfureux Vergès, que le régime kadafien soit un ordre juste (même s'il est aux yeux du droit strict légitime). Quel clown

Quant à la zozoteuse elle s'affiche derrière son discours soft comme clairement kadafiste... elle viendra apès ça nous expliquer qu'elle est une démocrate... clown
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 15:26

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:
ce que je sais, c'est que le postulat initial de non-intervention au sol se révèle stupide comme on pouvait s'y attendre: de même qu'il n'y a pas de guerre navale qui ne se termine avec succès sans un débarquement chez l'ennemi (le Japon l'a évité en 1945, au prix de la Bombe...), de même pour la guerre aérienne (Hitler a perdu la guerre en 1940, faute de pouvoir -ou de se donner les moyens de- débarquer en Angleterre).
L'Occident ne fera pas l'économie d'une intervention au sol, on y vient doucement.

Je ne suis pas du tout d'accord. La situation n'est comparable ni avec Hitler, ni avec le Japon : on était alors en guerre contre des pays, pas contre un tyran contre lequel la majorité du peuple s'est dressée.
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.

Bien sûr que la situation stratégique n'est pas comparable avec mes exemples. La présence d'une rébellion est un levier sur lequel on s'appuie, précisément pour limiter l'intervention aux frappes aériennes; mais si cette rébellion ne l'emporte pas, si la situation militaire sur le terrain stagne -et ce ne peut être indéfiniment-, il faut s'engager davantage (hélicos de combat rapproché), ou se démettre, ou encore accepter son pourrissement.

Contrairement à une guerre totale comme la WWII l'Occident n'utilise pas -et de loin- tous les moyens possibles: beau joueur, il s'autolimite en fonction des moyens de l'adversaire et pour cantonner ce conflit à l'échelon local, pour limiter aussi les "dommages colatéraux"; ce faisant il s'oblige à l'incertitude quant à la durée du conflit, et donc à son coût financier.

Je crois aussi que Kadhafi partira, mais ce sera tard.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 15:33

[quote]
adamev a écrit:
Alexis232 a écrit:


« Le Général Pinocchio s’en va- t’en- guerre », par Jean-Marie Le Pen.

Vous avez décidément de drôles de références...
JMLP utilise le terme de "rebelles" pour justifier sa diatribe alors que le terme juste serait "insurgés".

à part la préposition qui suit, la différence est faible.


Citation :
On est rebelle a un ordre juste alors qu'on s'insurge contre un ordre injuste. Et qui oserait prétendre, à par le facho de JMLP et le sulfureux Vergès, que le régime kadafien soit un ordre juste (même s'il est aux yeux du droit strict légitime). Quel

Kadhafi a du sang sur les mains, libyen, tchadien, français, us, etc.
Mais il a mis en place u régime laic, où les femmes peuvent étudier, exercer des métiers, etc. Son bilan n'est pas totalement négatif; JMLP se démarque de l'ensemble du monde politique par sa position, estimant que Nicolas Sarkozy agit plus par démagogie que par souci des "insurgés" ou "rebelles".


Citation :
Quant à la zozoteuse elle s'affiche derrière son discours soft comme clairement kadafiste... elle viendra apès ça nous expliquer qu'elle est une démocrate...

Je ne vois pas en quoi se prononcer contre l'intervention occidentale en Libye revient à s'afficher pro- Kadhafi; à ce compte, M. Chirac était saddamiste, M. Mitterrand était pro-serbe, etc. Diriez-vous d'eux qu'ils n'étaient pas "démocrates"?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 15:53

Philippe Fabry a écrit:
...
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.

Les envoyés spéciaux du journal " La Croix " ont acquis sur place la conviction inverse :
les rebelles manquent d'art militaire et de coordination .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 15:55

Karl a écrit:
Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:
ce que je sais, c'est que le postulat initial de non-intervention au sol se révèle stupide comme on pouvait s'y attendre: de même qu'il n'y a pas de guerre navale qui ne se termine avec succès sans un débarquement chez l'ennemi (le Japon l'a évité en 1945, au prix de la Bombe...), de même pour la guerre aérienne (Hitler a perdu la guerre en 1940, faute de pouvoir -ou de se donner les moyens de- débarquer en Angleterre).
L'Occident ne fera pas l'économie d'une intervention au sol, on y vient doucement.

Je ne suis pas du tout d'accord. La situation n'est comparable ni avec Hitler, ni avec le Japon : on était alors en guerre contre des pays, pas contre un tyran contre lequel la majorité du peuple s'est dressée.
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.

Bien sûr que la situation stratégique n'est pas comparable avec mes exemples. La présence d'une rébellion est un levier sur lequel on s'appuie, précisément pour limiter l'intervention aux frappes aériennes; mais si cette rébellion ne l'emporte pas, si la situation militaire sur le terrain stagne -et ce ne peut être indéfiniment-, il faut s'engager davantage (hélicos de combat rapproché), ou se démettre, ou encore accepter son pourrissement.

La rébellion est plus qu'un levier. Les insurgés apprennent à se battre, et alors que Khadafi perd progressivement tous ses moyens de combat lourd et de coordination, les forces au sol s'équilibrent.
Je vous parie qu'avant l'automne, Khadafi sera tombé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 15:56

boudo a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.

Les envoyés spéciaux du journal " La Croix " ont acquis sur place la conviction inverse :
les rebelles manquent d'art militaire et de coordination .

Toutes choses qui s'acquièrent, en particulier quand on a pour alliés des maîtres de l'art militaire.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 16:05

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
boudo a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.

Les envoyés spéciaux du journal " La Croix " ont acquis sur place la conviction inverse :
les rebelles manquent d'art militaire et de coordination .

Toutes choses qui s'acquièrent, en particulier quand on a pour alliés des maîtres de l'art militaire.

Qui ne sont utiles qu'à condition d'enseigner ledit art: cela s'appelle des "conseillers militaires", et ils ne peuvent être à l'oeuvre que sur le terrain, pas dans un cockpit. Il parait qu'il y en a déjà.Le jour où l'un d'eux sera tué -si ce n'est déjà arrivé-, ce sera le premier mort de l'intervention au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 16:10

Karl a écrit:
Citation :
Philippe Fabry a écrit:
boudo a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...
Les rebelles finiront par triompher. Pas besoin d'intervention au sol.

Les envoyés spéciaux du journal " La Croix " ont acquis sur place la conviction inverse :
les rebelles manquent d'art militaire et de coordination .

Toutes choses qui s'acquièrent, en particulier quand on a pour alliés des maîtres de l'art militaire.

Qui ne sont utiles qu'à condition d'enseigner ledit art: cela s'appelle des "conseillers militaires", et ils ne peuvent être à l'oeuvre que sur le terrain, pas dans un cockpit. Il parait qu'il y en a déjà.Le jour où l'un d'eux sera tué -si ce n'est déjà arrivé-, ce sera le premier mort de l'intervention au sol.

En général ils doivent être bien tranquillement dans les environs de Benghazi, où ils forment dans des camps les rebelles au combat.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 16:17

adamev a écrit:
Alexis232 a écrit:


« Le Général Pinocchio s’en va- t’en- guerre », par Jean-Marie Le Pen.

Vous avez décidément de drôles de références...
JMLP utilise le terme de "rebelles" pour justifier sa diatribe alors que le terme juste serait "insurgés".

Allez dire ça au Figaro,Le Monde,TF1,Francesoir,Le point... :

Libye: importante victoire des rebelles à Misrata, Kadhafi montré ...
12 mai 2011 ... La rébellion a remporté mercredi une victoire importante en ...
www.francesoir.fr/.../libye-rebelles-ont-encercle-troupes-loyalistes-l-aeroport-misrata-100390.html - En cache
Plus de résultats de francesoir.fr
Le Figaro - Flash Actu : Libye/rebelles: envoi d'armes par la GB?
30 mars 2011 ... La Grande-Bretagne "n'exclut pas" de fournir des armes aux rebelles libyens, mais "n'a pas encore pris la décision de le faire", ...
www.lefigaro.fr/.../97001-20110330FILWWW00572-libyerebelles-envoi-d-armes-par-la-gb.php
Les rebelles libyens gagnent du terrain - Le Point
26 mars 2011 ... L'opposition libyenne a repris Ajdabiya, une ville stratégique située à 160 kilomètres au sud de Benghazi, fief de l'opposition.
www.lepoint.fr/.../les-rebelles-libyens-gagnent-du-terrain-26-03-2011-1311624_24.php - En cache
En Libye, les rebelles se retranchent à Benghazi - LeMonde.fr
15 mars 2011 ... Le Monde.fr - Au 29e jour d'une insurrection sanglante, les troupes fidèles à Mouammar Kadhafi ont effectué une avancée déterminante.
www.lemonde.fr ›

On est rebelle a un ordre juste alors qu'on s'insurge contre un ordre injuste. Et qui oserait prétendre, à par le facho de JMLP et le sulfureux Vergès, que le régime kadafien soit un ordre juste (même s'il est aux yeux du droit strict légitime). Quel clown

Quant à la zozoteuse elle s'affiche derrière son discours soft comme clairement kadafiste... elle viendra apès ça nous expliquer qu'elle est une démocrate... clown

Il ne faut avoir une lutte fasciste de retard...et comme le disait à juste titre Lionel Jospin : « L’anti-fascisme n’était que du théâtre »
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 16:36

Cette situation de pourrissement n'est-elle pas en fait le souhait secret des puissances alliées ? Les marchands d'armes , en tout cas , se frottent les mains .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 17:11

boudo a écrit:
Cette situation de pourrissement n'est-elle pas en fait le souhait secret des puissances alliées ? Les marchands d'armes , en tout cas , se frottent les mains .


Ce qui est certain c'est que cette guerre est tout sauf humanitaire,Rony Brauman l'ancien président de Médecins sans frontières ne cesse de le répéter...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 17:13

Alexis232 a écrit:
boudo a écrit:
Cette situation de pourrissement n'est-elle pas en fait le souhait secret des puissances alliées ? Les marchands d'armes , en tout cas , se frottent les mains .


Ce qui est certain c'est que cette guerre est tout sauf humanitaire,Rony Brauman l'ancien président de Médecins sans frontières ne cesse de le répéter...

Encore une autorité incontestable, je présume ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 18:27

Alexis232 a écrit:
boudo a écrit:
Cette situation de pourrissement n'est-elle pas en fait le souhait secret des puissances alliées ? Les marchands d'armes , en tout cas , se frottent les mains .
Ce qui est certain c'est que cette guerre est tout sauf humanitaire,Rony Brauman l'ancien président de Médecins sans frontières ne cesse de le répéter...

Dans cet article =>, Rony Bauman soutient la réalisation d'un massacre immédiat pour éviter un massacre hypothétique ultérieur.

En effet, il est patent que les loyalistes ont commis des crimes de guerre, c'est la raison de l'inculpation au TPI. Selon ce Monsieur, il faut donc laisser faire pour éviter des massacres hypothétiques ultérieurs.

Dois-je dire, cyniquement, qu'il a raison, car si on massacre tout le monde, tout de suite, il ne reste personne pour la suite ?

Pour le reste, je lui donne raison : "On ne va pas faire la révolution à la place des Libyens, nous ne sommes pas Dieu, nous ne sommes pas tout-puissants", conclut-il.

Quant à privilégier "la diplomatie et le renseignement", je rigole : à chacun son métier, à lui le bistouri, à l'Otan la chute des tyrans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 19:11

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
boudo a écrit:
Cette situation de pourrissement n'est-elle pas en fait le souhait secret des puissances alliées ? Les marchands d'armes , en tout cas , se frottent les mains .


Ce qui est certain c'est que cette guerre est tout sauf humanitaire,Rony Brauman l'ancien président de Médecins sans frontières ne cesse de le répéter...

Encore une autorité incontestable, je présume ?

Il est loin d'être la seule autorité morale et compétente à le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 19:31

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
boudo a écrit:
Cette situation de pourrissement n'est-elle pas en fait le souhait secret des puissances alliées ? Les marchands d'armes , en tout cas , se frottent les mains .


Ce qui est certain c'est que cette guerre est tout sauf humanitaire,Rony Brauman l'ancien président de Médecins sans frontières ne cesse de le répéter...

Encore une autorité incontestable, je présume ?

Il est loin d'être la seule autorité morale et compétente à le dire...

L'argument d'autorité est le plus faible de tous, dois-je vous le rappeler ?

En outre, comme le dit Valtortiste, Brauman n'a aucune compétence reconnue en géopolitique, il est censé s'occuper des malades, pas des régimes politiques.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 19:46

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:



Ce qui est certain c'est que cette guerre est tout sauf humanitaire,Rony Brauman l'ancien président de Médecins sans frontières ne cesse de le répéter...

Encore une autorité incontestable, je présume ?

Il est loin d'être la seule autorité morale et compétente à le dire...

L'argument d'autorité est le plus faible de tous, dois-je vous le rappeler ?

En outre, comme le dit Valtortiste, Brauman n'a aucune compétence reconnue en géopolitique, il est censé s'occuper des malades, pas des régimes politiques.

Il était président de Médecins sans frontières et le casus belli de cette guerre est avant tout humanitaire,Rony Brauman est donc plus que compétent pour dire si oui ou non cette intervention est légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 27 Mai 2011, 19:59

Alexis232 a écrit:

Il était président de Médecins sans frontières et le casus belli de cette guerre est avant tout humanitaire,Rony Brauman est donc plus que compétent pour dire si oui ou non cette intervention est légitime.

Non, lui il est compétent pour savoir si on garde la jambe ou si on l'ampute, pas pour savoir si Khadafi a les moyens et l"intention de massacrer son peuple.
J'ai déjà démonté sur ce forum point par point l'argumentaire de Brauman, qui tient purement et simplement du comportement de péteux.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 11:49

Libye : ils vont déposer plainte contre Sarkozy pour "crimes contre l'humanité"

"Au nom des familles libyennes", deux avocats français, l'ex ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français.

http://lci.tf1.fr/monde/afrique/libye-ils-vont-deposer-plainte-contre-sarkozy-pour-crimes-contre-6509614.html

Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 12:54

Alexis232 a écrit:
..."Au nom des familles libyennes", deux avocats français, l'ex ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 13:02

Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
..."Au nom des familles libyennes", deux avocats français, l'ex ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français.

Very Happy

Je signe. Roland Dumas et Jacques Vergès vieillissent

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 13:17

Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
..."Au nom des familles libyennes", deux avocats français, l'ex ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français.

Very Happy

ahurissant!!! Alors qu' Obama a reconnu que cette intervention avait évité un massacre!!! Je trouve çà dingue, plutôt que de louer le courage du président français sur ce dossier on le descend. De toute façon s'il n'était pas intervenu on l'aurait descendu aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 13:41

Paco a écrit:
...ahurissant!!! Alors qu' Obama a reconnu que cette intervention avait évité un massacre!!! Je trouve çà dingue, plutôt que de louer le courage du président français sur ce dossier on le descend. De toute façon s'il n'était pas intervenu on l'aurait descendu aussi...
Les papis font de la résistance ...

Dumas et Vergès manifestent leur indignation devant l'Elysée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 13:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
..."Au nom des familles libyennes", deux avocats français, l'ex ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français.

Very Happy

Je signe. Roland Dumas et Jacques Vergès vieillissent


Apparemment la vieillesse rend lucide...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 14:41

Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
..."Au nom des familles libyennes", deux avocats français, l'ex ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français.

Very Happy

Je signe. Roland Dumas et Jacques Vergès vieillissent


Apparemment la vieillesse rend lucide...

Vu que vous avez l'air d'accord avec eux, je ne peux qu'admettre que ce n'est pas une question d'âge.

Le temps ne fait rien à l'affaire...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 19:02

et ca dure et ca dure ... et pendant ce temps ... la crise (économique) continue ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 21:54

joker911 a écrit:
et ca dure et ca dure ... et pendant ce temps ... la crise (économique) continue ...

De nombreux indicateurs signalent au contraire la reprise.
En France, l'OCDE a revu les prévisions de croissance pour 2011 de 1,6 % à 2,2 %. Une croissance à plus de 2%, ce n'est plus la crise.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Lun 30 Mai 2011, 22:37

Philippe Fabry a écrit:
joker911 a écrit:
et ca dure et ca dure ... et pendant ce temps ... la crise (économique) continue ...

De nombreux indicateurs signalent au contraire la reprise.
En France, l'OCDE a revu les prévisions de croissance pour 2011 de 1,6 % à 2,2 %. Une croissance à plus de 2%, ce n'est plus la crise.

ce n'est que du bla-bla ... les matieres premieres, or, argent augmentent les indices sont realimenté par la dette ...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 01 Juin 2011, 07:46

Source : La Figaro

La France accuse Kadhafi d'avoir tué 10.000 Libyens

Arrestations massives, rafles nocturnes, pillages, exécutions sommaires en pleine rue, consignes de viols données à haut niveau, disparitions en grand nombre, fosses communes: en l'absence de témoins étrangers, c'est un véritable drame humanitaire à huis clos qui serait en train de se jouer à Tripoli.

Confronté à une pression internationale accrue, Mouammar Kadhafi s'est lancé dans une fuite en avant, instaurant dans la capitale et sa région un climat de terreur qui ne cesse de se renforcer, selon diverses sources. Des «informations parcellaires mais concordantes» ont en effet été obtenues en ce sens, notamment auprès de personnes ayant fui le régime, par des organisations des droits de l'homme, des diplomates et des services de renseignements occidentaux. «C'est une politique de la terre brûlée, visant à maintenir l'effroi dans la capitale et à empêcher tout soulèvement dans la capitale», souligne-t-on à Paris, où l'on ne cache pas une «forte inquiétude».....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Mer 01 Juin 2011, 07:55

Kadahafi a fait une seule erreur : Il a dit à la TV ce qu'il allait faire. Il a dit "Je vais tous vous tuer", en s'adressant à son peuple. Il a provoqué immédiatement en Europe le réflexe traumatique : "Génocide".




Les Syriens ont été plus habiles. Ils se sont tus et ont agi pour tuer silencieusement.

Et ces gouvernements disaient : "Israël est un monstre. Nous sommes des victimes". Et ils étaient à la tête des commissions des droits de l'homme à l'ONU.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 04 Juin 2011, 14:34

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 04 Juin 2011, 14:41

Le vicaire apostolique de Tripoli s’insurge contre les bombardements de l’Otan
« Les bombes sont en train de devenir notre calvaire. Pour détruire Kadhafi, l’Otan tue des dizaines d’innocents. » C’est en ces termes très vifs que Mgr Giovanni Innocenzo Martinelli, vicaire apostolique de Tripoli a tenu à dénoncer, à nouveau, le 1er juin, les bombardements alliés sur la Libye.

« L’Otan reste fidèle aux bombes, a-t-il souligné, parce qu’elle ne cherche aucun autre chemin. Il semble que personne ne cherche une solution pacifique. Notre futur est incertain. L’unique force qui nous reste est celle de la foi pour comprendre le mystère de cette souffrance. »

Le samedi 28 mai, Mgr Martinelli avait été reçu à Rome par Benoît XVI. À cette occasion, il avait déclaré : « Le Saint-Père a tenu à me dire : ‘Ne vous sentez pas seuls. L’Église vous soutient par sa prière’». Mgr Martinelli avait ajouté : « Le pape a compris la souffrance vécue par l’Église en Libye et par le peuple libyen ».

SOLIDARITÉ DU PAPE AVEC L’ÉGLISE EN LIBYE
Le vicaire apostolique a également rencontré, à cette occasion, le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, et Mgr Dominique Mamberti, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États. Tous, a-t-il affirmé, « m’ont assuré de leurs prières, manifestant ainsi l’unité et la communion de l’Église ».

Le 15 mai, Benoît XVI avait lancé un « appel pressant » en faveur de la Libye, pour que « la voie du dialogue et de la négociation prévale sur celle de la violence, avec l’aide des organisations internationales qui recherchent une solution à la crise. »

Le pape avait également manifesté publiquement sa solidarité avec l’Église catholique présente en Libye, soulignant « son engagement dans l’aide aux populations, notamment par la présence des personnes consacrées dans les hôpitaux ».

Frédéric Mounier, à Rome
http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/Le-vicaire-apostolique-de-Tripoli-s-insurge-contre-les-bombardements-de-l-Otan-_NP_-2011-06-03-621365
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 04 Juin 2011, 15:40

les francais et les bretaniques intervenant par helicopters ...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Sam 04 Juin 2011, 16:19

Ces hélicoptères sont le sonotone de Khadafi : à son âge il est sourd d'oreilles et n'a pas compris que tout le monde lui crie : dehors !.
La vieillesse est un naufrage, disait le Général de Gaulle.

Quand à Mgr Giovanni Innocenzo Martinelli, dès qu'il pourra sortir de Tripoli, il commencera à compter les morts provoquées par saint Mouammar : 10.000 disait l'ONU, voire plus. Russie et Chine ne s'y sont pas trompés : ils ont tournés casaque.

Ceci dit, je compatis : les bombardements incessants sont une dure épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 09 Juin 2011, 18:51

Où sont les preuves des crimes de guerre de Kadhafi en Libye? (express.be)


La Résolution 1973 des Nations Unies votée le 17 mars autorise-t-elle à pilonner Tripoli comme cela a été le cas mardi dernier ? C’est ce que se demande Alexander Cockburn, dans les colonnes du First Post. Nous avons reçu des témoignages de répression de plusieurs pays du Moyen Orient, notamment la Syrie, le Yémen, ou l’Arabie Saoudite, étayés par des reportages épouvantables. Certains de ces reportages concernaient même Bahreïn, bien que les Etats Unis semblent avoir tout mis en œuvre pour les étouffer. Or, en ce qui concerne la Libye, depuis le 3 mars, la Cour Pénale Internationale a été saisie sur la base d’allégations de massacres, et les rapports de l’enquête qui a été diligentée à la mi-mars ne contiennent aucune allusion à des crimes contre l’humanité, alors que cette présomption était citée dans la Résolution 1973.

Pour Alexander Cockburn, une machine de guerre s’est mise en branle sur l’instigation des Nations Unies et avec la complicité de la presse complaisante, pour éliminer Kadhafi et son régime.

Celui-ci faisait face à une insurrection armée établie à Benghazi, et pas à une manifestation pacifique demandant plus de démocratie, précise-t-il, lorsque la Résolution 1973 de l’ONU lui a signifié que ses atteintes pour mettre fin à cette insurrection justifieraient une intervention armée de l’OTAN.

Le 6 juin, le Groupe de Crise International indépendant a émis un rapport intitulé « Making Sense of Libya », affirmant carrément que l’OTAN cherchait à changer le régime, et critiquant les refus de l’OTAN à toute proposition de négociation et de cessez-le-feu. Concernant les crimes de guerre de Kadhafi aurait fait commettre, ce rapport mentionne des comptes rendus de viols commis en masse par les forces gouvernementales, mais explique en même temps que la couverture de la presse des évènements en Libye est partiale. La presse présente les rebelles comme un mouvement totalement pacifique et a continuellement suggéré que les forces du régime ont massacré sans explication des manifestants qui ne présentaient aucun danger pour la sécurité. « Cette version semble ignorer les preuves que le mouvement rebelle a manifesté de la violence très tôt… Il y a aussi des preuves que, comme l’affirmait le régime, des manifestations étaient infiltrées par des éléments violents. De même, on peut se poser la question concernant les rapports les plus sensationnels selon lesquels le régime utilisait sa force aérienne pour assassiner les manifestants, sans parler de s’engager dans quoi que ce soit qui justifie de loin à utiliser le terme de « génocide ».

En d’autres termes, écrit-il, le seul défi sérieux de Kadhafi est une coalition pirate des forces de l’OTAN opérant sans le moindre mandat légal international, actuellement en train de bombarder une capitale, Tripoli alors que des civils y vivent.

Ironiquement, dans le même temps, The Guardian rapporte que des journalistes étrangers à Tripoli ont été invités à l’hôpital pour voir une petite fille inconsciente de sept mois, et que leurs hôtes leur ont expliqué que la petite Nasib avait été blessée par une bombe qui avait explosé dans un champ à proximité de chez elle. Mais un membre du personnel de l’hôpital a glissé discrètement une note à l’un d’entre eux, disant que la petite fille avait été victime d’un accident de voiture. Par la suite, les journalistes mirent en évidence qu’il y avait bien eu une tentative de manipulation de la presse par les autorités libyennes…

http://www.express.be/joker/fr/world/ou-sont-les-preuves-des-crimes-de-guerre-de-kadhafi-en-libye/147418.htm
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 09 Juin 2011, 20:58

Alexis232 a écrit:
Où sont les preuves des crimes de guerre de Kadhafi en Libye? (express.be)
La Résolution 1973 des Nations Unies votée le 17 mars autorise-t-elle à pilonner Tripoli comme cela a été le cas mardi dernier ? C’est ce que se demande Alexander Cockburn, dans les colonnes du First Post. Nous avons reçu des témoignages de répression de plusieurs pays du Moyen Orient, notamment la Syrie, le Yémen, ou l’Arabie Saoudite, étayés par des reportages épouvantables. Certains de ces reportages concernaient même Bahreïn, bien que les Etats Unis semblent avoir tout mis en œuvre pour les étouffer. Or, en ce qui concerne la Libye, depuis le 3 mars, la Cour Pénale Internationale a été saisie sur la base d’allégations de massacres, et les rapports de l’enquête qui a été diligentée à la mi-mars ne contiennent aucune allusion à des crimes contre l’humanité, alors que cette présomption était citée dans la Résolution 1973.

Pour Alexander Cockburn, une machine de guerre s’est mise en branle sur l’instigation des Nations Unies et avec la complicité de la presse complaisante, pour éliminer Kadhafi et son régime.

Celui-ci faisait face à une insurrection armée établie à Benghazi, et pas à une manifestation pacifique demandant plus de démocratie, précise-t-il, lorsque la Résolution 1973 de l’ONU lui a signifié que ses atteintes pour mettre fin à cette insurrection justifieraient une intervention armée de l’OTAN.

Le 6 juin, le Groupe de Crise International indépendant a émis un rapport intitulé « Making Sense of Libya », affirmant carrément que l’OTAN cherchait à changer le régime, et critiquant les refus de l’OTAN à toute proposition de négociation et de cessez-le-feu. Concernant les crimes de guerre de Kadhafi aurait fait commettre, ce rapport mentionne des comptes rendus de viols commis en masse par les forces gouvernementales, mais explique en même temps que la couverture de la presse des évènements en Libye est partiale. La presse présente les rebelles comme un mouvement totalement pacifique et a continuellement suggéré que les forces du régime ont massacré sans explication des manifestants qui ne présentaient aucun danger pour la sécurité. « Cette version semble ignorer les preuves que le mouvement rebelle a manifesté de la violence très tôt… Il y a aussi des preuves que, comme l’affirmait le régime, des manifestations étaient infiltrées par des éléments violents. De même, on peut se poser la question concernant les rapports les plus sensationnels selon lesquels le régime utilisait sa force aérienne pour assassiner les manifestants, sans parler de s’engager dans quoi que ce soit qui justifie de loin à utiliser le terme de « génocide ».

En d’autres termes, écrit-il, le seul défi sérieux de Kadhafi est une coalition pirate des forces de l’OTAN opérant sans le moindre mandat légal international, actuellement en train de bombarder une capitale, Tripoli alors que des civils y vivent.

Ironiquement, dans le même temps, The Guardian rapporte que des journalistes étrangers à Tripoli ont été invités à l’hôpital pour voir une petite fille inconsciente de sept mois, et que leurs hôtes leur ont expliqué que la petite Nasib avait été blessée par une bombe qui avait explosé dans un champ à proximité de chez elle. Mais un membre du personnel de l’hôpital a glissé discrètement une note à l’un d’entre eux, disant que la petite fille avait été victime d’un accident de voiture. Par la suite, les journalistes mirent en évidence qu’il y avait bien eu une tentative de manipulation de la presse par les autorités libyennes…

http://www.express.be/joker/fr/world/ou-sont-les-preuves-des-crimes-de-guerre-de-kadhafi-en-libye/147418.htm
Vous me donnez une envie de vomir !
Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 09 Juin 2011, 21:08

Pour diverses raisons je suis opposé à cette guerre,je suis loin d'être le seul.
Être opposé à une guerre et relayer de l'information vous donne envie de "vomir"...mouais
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 09 Juin 2011, 21:14

Moi, je pense à ces Pilotes d'avions, d'hélicoptères Français .... Ils risquent leurs vie, pas vous ! Pas moi !
Un peu de respect serait le bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 09 Juin 2011, 21:19

Poisson a écrit:
Moi, je pense à ces Pilotes d'avions, d'hélicoptères Français .... Ils risquent leurs vie, pas vous ! Pas moi !
Un peu de respect serait le bienvenu !

Je respecte les militaires qui eux ne font que exécuter leur mission,le débat porte sur la légitimité ou illégitimité de cette guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Jeu 09 Juin 2011, 21:21

[quote="Alexis232)
Moi, je ne meurs pas pour n'importe quoi ! Péché d’orgueil sans doute !
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 08:19

Alexis232 a écrit:
Pour diverses raisons je suis opposé à cette guerre,je suis loin d'être le seul.
Être opposé à une guerre et relayer de l'information vous donne envie de "vomir"...mouais
Le problème, cher Alexis232, c'est que dans ce cas, comme dans d'autres, être contre l'intervention en Lybie, c'est être pour Khadafi. Vous cautionnez indirectement tout ce qu'il fait.

La Chine, la Russie, pourtant non interventionnistes, ont tournés casaque. Des membres éminents de l'UA les ont suivis. Cela vaut mieux en effet que d'être comptable des crimes contre l'humanité qui se révèlent.

Tout finit par se savoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 09:25

Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
Pour diverses raisons je suis opposé à cette guerre,je suis loin d'être le seul.
Être opposé à une guerre et relayer de l'information vous donne envie de "vomir"...mouais
Le problème, cher Alexis232, c'est que dans ce cas, comme dans d'autres, être contre l'intervention en Lybie, c'est être pour Khadafi. Vous cautionnez indirectement tout ce qu'il fait.

La Chine, la Russie, pourtant non interventionnistes, ont tournés casaque. Des membres éminents de l'UA les ont suivis. Cela vaut mieux en effet que d'être comptable des crimes contre l'humanité qui se révèlent.

Tout finit par se savoir.

En début de semaine, Khadafi a fait distribué du viagra à ces soldats pour qu'ils violent les femmes afin de punir l'insurrection. Cet homme est d'une cruauté sans limites, seul la force et les armes auront raison de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 12:29

Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
Pour diverses raisons je suis opposé à cette guerre,je suis loin d'être le seul.
Être opposé à une guerre et relayer de l'information vous donne envie de "vomir"...mouais
Le problème, cher Alexis232, c'est que dans ce cas, comme dans d'autres, être contre l'intervention en Lybie, c'est être pour Khadafi. Vous cautionnez indirectement tout ce qu'il fait.

La Chine, la Russie, pourtant non interventionnistes, ont tournés casaque. Des membres éminents de l'UA les ont suivis. Cela vaut mieux en effet que d'être comptable des crimes contre l'humanité qui se révèlent.

Tout finit par se savoir.

Avec votre raisonnement on peut aussi dire : "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait"... drunken I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 12:38

Alexis232 a écrit:
...Avec votre raisonnement on peut aussi dire : "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait"... drunken I don't want that

Effectivement la chute de ce dictateur ne doit rien à la France.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 12:39

Alexis232 a écrit:
Avec votre raisonnement on peut aussi dire : "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait"... drunken I don't want that

Ca, c'est mon avis. Il y avait de sombres intérêts qui n'ont pas du tout été expliqués dans la presse française, des contrats juteux menacés, de la corruption. De fait, la France a voulu sauver Saddam Hussein et diviser le camp occidental, et elle a tout perdu.

Mais la Lybie, en dépit des apparences, est un problème qui n'a absolument rien à voir avec l'Irak.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 12:40

« Printemps arabe », disent-ils…


« Parmi tous les discours ineptes qu’on a pu en­tendre lors du récent G8 à Deauville, le plus grotesque a été celui concernant le printemps arabe.
Les dirigeants politiques réunis voient donc un printemps ? Ils doivent abuser d’euphorisants pour parvenir à de telles conclusions.

Je l’ai déjà écrit : en Tunisie, il y a eu un coup d’État mené par l’armée, avec l’aval des États-Unis et de divers dirigeants européens. En Égypte, il y a eu un coup d’État, également mené par l’armée. Des élections auront lieu en Tunisie en octobre : elles se traduiront vraisemblablement par une poussée du parti islamiste En-nadha. Les élections en Égypte auront lieu en septembre, mais, dès aujourd’hui, on voit les Frères musulmans venir s’emparer des leviers de contrôle du pays, avec l’assentiment des militaires. Un printemps, tout cela ?

L’économie tunisienne est sinistrée et l’économie égyptienne est dans un naufrage tel que des professeurs d’université – qui ne reçoivent plus leur salaire – se proposent de faire le guide pour les rares touristes en échange de quelques dollars. Le printemps ?

Entre la Tunisie et l’Égypte, on trouve la Libye où une équipée militaire menée n’importe comment, sous le prétexte mensonger de protéger des « civils », provoque un cataclysme humanitaire et cherche à chasser un dictateur, le colonel Kadhafi, pour le remplacer par une sorte de junte où se mêlent officiers déserteurs, islamistes et membres d’al Qaïda. Le printemps ?

Au Sud de l’Arabie, il y a le Yémen où un autre dictateur est en train de perdre le pouvoir au profit d’islamistes. Au Liban, le Hezbollah est en position d‘hé­gémonie sur le pays, et prête main-forte à la dictature de Bachar al Assad, en Syrie, pour massacrer une population qui ne semble pas bénéficier des mêmes faveurs que les Libyens et ne pas pouvoir bénéficier de la protection des civils.

En fait de printemps, on trouve une poussée islamiste très forte, un remplacement de dictatures par d’autres dictatures, des signes de chaos et d’effondrement prometteurs de famines et de désagrégation de sociétés entières. L’argent promis au G8 au nom du « printemps » sera vite englouti et gaspillé inutilement au service de gens détestant le monde occidental. Les sommes ainsi données ressemblent à un tribut versé par des politiciens qui tremblent de peur à des groupes dont ils savent que ce sont des ennemis, mais dont ils espèrent un peu de mansuétude. Les ennemis n’accorderont, bien sûr, aucune mansuétude.

Ce qui pourra sauver le monde occidental, ce ne sera pas le tribut versé, mais le chaos et l’effondrement dont on n’ose pas parler. Ce chaos et cet effondrement en sont à leur commencement, tout l’indique.

Le printemps, c’est la saison des jeunes pousses et des arbres en fleurs : ce qui vient dans le monde arabe, c’est la désertification, la stérilisation, l’inverse du printemps. Les pays de la région qui ont une chance d’éviter le désastre sont les monarchies du Golfe arabo-persique qui se regroupent autour de l’Arabie saoudite et que rejoignent la Jordanie et le Maroc : et tous ces pays cherchent à s’immuniser contre un « printemps » dans lequel ils voient, plutôt, des hordes barbares.

Un autre pays de la région évitera le désastre : Israël, dont l’économie est la seule à être prospère dans la région, et dont l’armée est supérieure en moyens et en technologies. Outre le tribut versé au nom du « printemps », les pays du G8, à l’honorable exception du Canada, se sont évertués à jeter Israël aux chiens…

C’est la preuve d’une intelligence remarquable de la part des dirigeants du G8 de traiter comme un bouc émissaire le seul pays de la région qui ait un avenir prometteur.

On peut gager que, lorsque de prochaines émeutes auront lieu dans le monde arabe, les mêmes dirigeants se réuniront et diront que l’odeur qui se dégage d’immeubles et de camions en flamme est très printanière et mérite quelques milliards de plus.

Pas un mot ne sera dit, bien sûr, concernant le sort des Juifs de Tunisie. Pas un mot ne sera dit des Coptes d’Égypte ou des autres Chrétiens qu’à la faveur du « printemps », on persécute plus que jamais dans tout le monde arabe. Ne parlez pas de Juifs ou de Chrétiens aux dirigeants du G 8 : ils veulent tellement être certains que c’est le « printemps »… »

http://www.les4verites.com/-Printemps-arabe-disent-ils-3791.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 12:50

Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
...Avec votre raisonnement on peut aussi dire : "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait"... drunken I don't want that

Effectivement la chute de ce dictateur ne doit rien à la France.


Je disais que selon votre raisonnement "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait" donc selon ce raisonnement non seulement la France n'y est pour rien dans la chute de ce dictateur mais en plus de ça elle a cautionné tous ses crimes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 12:55

Dromaeosaurus a écrit:
Alexis232 a écrit:
Avec votre raisonnement on peut aussi dire : "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait"... drunken I don't want that

Ca, c'est mon avis. Il y avait de sombres intérêts qui n'ont pas du tout été expliqués dans la presse française, des contrats juteux menacés, de la corruption. De fait, la France a voulu sauver Saddam Hussein et diviser le camp occidental, et elle a tout perdu.

Mais la Lybie, en dépit des apparences, est un problème qui n'a absolument rien à voir avec l'Irak.


Oui c'est vrai que la France avait des intérêts à préserver en Irak... nous savions aussi que les bombes à destruction massives n'existaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 13:24

Alexis232 a écrit:
...Je disais que selon votre raisonnement "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait" donc selon ce raisonnement non seulement la France n'y est pour rien dans la chute de ce dictateur mais en plus de ça elle a cautionné tous ses crimes.

Non, les crimes se seraient perpétrés avec sa complicité passive si d'autres n'étaient pas intervenus. La non intervention est une lâcheté en général (non assistance à personne en danger sur le plan du droit et parabole du samaritain selon la foi), mais l'opposition à l'intervention est une complicité avec l'auteur des délits (l'omerta, non dénonciation, en est un exemple).

Ici être contre l'intervention en Lybie, c'est dire qu'il ne s'y commet rien de répréhensible susceptible d'être arrêté par la force. C'est votre cas : vous voyez la bombe et êtes aveugle au crime contre l'humanité.

De plus, votre parti-pris est (si je me le rappelles) dicté par des considérations intérieures : faut surtout pas que Sarko puisse en tirer avantage. Si ma mémoire est bonne, cette considération est supérieure, pour le FN, aux crimes qui s'y commettent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 17:09

Valtortiste91 a écrit:
Alexis232 a écrit:
...Je disais que selon votre raisonnement "en 2003 Chirac & Dominique de Villepin se sont opposés à la guerre en Irak donc ils étaient pour Saddam Hussein et cautionnaient indirectement tout ce qu'il a fait" donc selon ce raisonnement non seulement la France n'y est pour rien dans la chute de ce dictateur mais en plus de ça elle a cautionné tous ses crimes.

Non, les crimes se seraient perpétrés avec sa complicité passive si d'autres n'étaient pas intervenus. La non intervention est une lâcheté en général (non assistance à personne en danger sur le plan du droit et parabole du samaritain selon la foi), mais l'opposition à l'intervention est une complicité avec l'auteur des délits (l'omerta, non dénonciation, en est un exemple).

Ici être contre l'intervention en Lybie, c'est dire qu'il ne s'y commet rien de répréhensible susceptible d'être arrêté par la force. C'est votre cas : vous voyez la bombe et êtes aveugle au crime contre l'humanité.

De plus, votre parti-pris est (si je me le rappelles) dicté par des considérations intérieures : faut surtout pas que Sarko puisse en tirer avantage. Si ma mémoire est bonne, cette considération est supérieure, pour le FN, aux crimes qui s'y commettent.

Vous pensez que nous sommes en Libye pour des raisons humanitaires ? vous savez combien de pays auraient besoin d'aide et nous ne faisons rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 17:16

La guerre en Libye aura été d’abord une vraie attaque de l’Otan contre des intérêts chinois et russes en Afrique. Khadafi a été attaqué parce qu’il envisageait des partenariats étroits avec la Chine et la Russie.
De plus il envisageait de ne plus vendre son pétrole en dollars ce qui risquait d’entraîner d'autres pays sur cette voie,Saddam a voulu faire pareil et il a été attaqué ,Chavez pareil en 2002 via un coup d’État avorté... (toujours à cause de la volonté de vendre le pétrole sous un'autre devise)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 17:19

Alexis232 a écrit:


Vous pensez que nous sommes en Libye pour des raisons humanitaires ? vous savez combien de pays auraient besoin d'aide et nous ne faisons rien...

Blablabla, blablabla, blablabla...

Si la France de Marine est une France qui laisse les gens se faire massacrer sur l'autre rive sans rien faire, alors je suis d'autant plus heureux de faire partie d'une autre France qu'elle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée   Ven 10 Juin 2011, 17:19

Alexis232 a écrit:

Vous pensez que nous sommes en Libye pour des raisons humanitaires ? vous savez combien de pays auraient besoin d'aide et nous ne faisons rien...
Combien d'hommes meurent dans la rue en France ? Et pourtant, vous ne vous révoltez pas !
Revenir en haut Aller en bas
 
Libye - L'approche des opposants à l'intervention alliée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Libye: l'influent prédicateur Qatari justifie l'intervention internationale
» La Ligue arabe appelle à une zone d'exclusion aérienne en Libye
» A l'approche du Grand Avertissement
» Intervention auteur de romans policiers college
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: