DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 15:22

beranger a écrit:
on ne peut pas nous faire croire que la capitale japonaise n'a pas reçu sa dose de particules alpha
Tu sais..... ça va pas très loin des rayonnements alpha....
Vraiment pas très loin. Renseigne toi.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 16:39

beranger a écrit:
aroll a écrit:
beranger a écrit:
on ne peut pas nous faire croire que la capitale japonaise n'a pas reçu sa dose de particules alpha
Tu sais..... ça va pas très loin des rayonnements alpha....
Vraiment pas très loin. Renseigne toi.

Amicalement, Alain

J'ai écouté une émission ou un atomiste expliquait que l'on pouvait trouver suite à l'explosion d'un des réacteurs des particules alpha à quelques centaines de kilomètres immédiatement après l'explosion, ce qui est déjà pas mal et donc beaucoup trop et que par conséquent des millions de Japonais ont pu ingérer ces particules, ça lui paraissait plausible, ce qui est effrayant, en revanche, ces particules ne pouvaient se trouver dans des nuages dits radioactifs dans la stratosphère et polluer plus loin en traversant terres et océans. C'est ce que j'ai compris ou cru comprendre.

Si ce scénario est vrai, c'est quand même une énorme catastrophe pour le Japon.
Oouuuh lààà, tu as du mal comprendre, les particules alpha sont des noyaux d'hélium, elle ne sont ni radioactive, ni toxiques, elles sont chargées positivement, ce qui leur confère une capacité ionisante, mais elles sont arrêtées par une feuille de papier, ou même quelques centimètres d'air.................

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 22:39

Et pour le globe .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 07:06

AP -TOKYO – L’eau de mer en dehors de la centrale nucléaire dans le nord du Japon a été trouvée contenir 3.335 fois le montant normal de l’iode radioactif, signe que de l’eau contaminée a fait son chemin dans l’océan, ont indiqué des responsables mercredi.
La quantité d’iode-131 trouvé en mer près de 300 yards (mètres) au sud des côtesde la centrale de Fukushima Dai-ichi ne constitue pas une menace immédiate pour la santé humaine, mais est une « préoccupation », a déclaré Hidehiko Nishiyama, une sûreté nucléaire et industrielle de l’Agence officielle. Il a dit qu’il n’y avait pas de pêche dans la région.
----------------------------------

ETATS-UNIS : Pennsylvanie – L’EPA (Environmental Protection Agency) aux Etats-Unis aurait relevé des niveaux élevés de radioactivité dans l’eau de pluie … La quantité d’iode-131 relevée dans un échantillon d’eau de pluie en Pennsylvanie est de 3300% supérieure à la norme fédérale américaine pour l’eau potable…
La Pennsylvanie est située au nord-est des Etats-Unis, pas très loin de New York mais très loin du Japon … La radioactivité « made in Japan » ne cesse de tourner dans un circuit infernal autour de la planète, elle ne s’arrête ni aux frontières ni au-dessus des océans…

En France, aucun problème, le » mur anti-Tchernobyl » nous protège …

EPA: Radioactive Iodine-131 levels in PA & MA rainwater “exceed maximum contaminant level permitted in drinking water”
March 29th, 2011 at 07:56 PM
Radioactive Iodine-131 in Pennsylvania rainwater sample 3300% above federal drinking water standard
March 29th, 2011 at 10:11 PM
Source : http://enenews.com/alert-epa-radioactive-iodine-131-levels-in-rainwater-exceed-maximum-contaminant-level-permitted-in-drinking-water

Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 09:33

Bonjour.
beranger a écrit:
aroll a écrit:
beranger a écrit:
aroll a écrit:
Tu sais..... ça va pas très loin des rayonnements alpha....
Vraiment pas très loin. Renseigne toi.

Amicalement, Alain

J'ai écouté une émission ou un atomiste expliquait que l'on pouvait trouver suite à l'explosion d'un des réacteurs des particules alpha à quelques centaines de kilomètres immédiatement après l'explosion, ce qui est déjà pas mal et donc beaucoup trop et que par conséquent des millions de Japonais ont pu ingérer ces particules, ça lui paraissait plausible, ce qui est effrayant, en revanche, ces particules ne pouvaient se trouver dans des nuages dits radioactifs dans la stratosphère et polluer plus loin en traversant terres et océans. C'est ce que j'ai compris ou cru comprendre.

Si ce scénario est vrai, c'est quand même une énorme catastrophe pour le Japon.
Oouuuh lààà, tu as du mal comprendre, les particules alpha sont des noyaux d'hélium, elle ne sont ni radioactive, ni toxiques, elles sont chargées positivement, ce qui leur confère une capacité ionisante, mais elles sont arrêtées par une feuille de papier, ou même quelques centimètres d'air.................

Amicalement, Alain

J'avais donc bien compris et il avait très bien précisé que du "matériel radioactif" contenant des particules alpha peuvent se détecter à de longues distances d'une explosion ayant propulsé ce "matériel radioactif" et Tokyo pouvait avoir été atteint par de tels déchets dus à l'explosion.

Concernant la feuille de papier, pour cet atomiste, c'est de la biperie colportée à la base par les militaires américains, de toutes façons, nos tissus ne sont pas en papier, et il suffit d'inhaler quelques particules alpha pour être très gravement contaminées car ce sont les plus dangereuses pour le corps humain.

Comme quoi, rien de rassurant de constater qu'il n'y a pas consensus en matière scientifique, on a vu par le passé les buts des discours par trop tranquillisant, donc ...

Bon: Tu as écrit:
Citation :
J'ai écouté une émission ou un atomiste expliquait que l'on pouvait trouver suite à l'explosion d'un des réacteurs des particules alpha à quelques centaines de kilomètres immédiatement après l'explosion,
Puis tu as corrigé pour:
Citation :
"matériel radioactif" contenant des particules alpha peuvent se détecter à de longues distances d'une explosion ayant propulsé ce "matériel radioactif"
Alors premièrement RIEN ne peut arriver jusqu'à Tokyo (donc à 350 kilomètres de la centrale) IMMÉDIATEMENT après l'explosion, simplement parce qu'il faudrait pour cela que ces éléments radioactifs est été propulsé à une vitesse de plusieurs centaines de milliers de kilomètres à l'heure.....
Même une explosion thermonucléaire ne peut envoyer de matériel radioactif à une telle distance presque immédiatement, et on a tous vu l'explosion, c'était trèèèèèèès loin d'un explosion nucléaire.........
Si une explosion nucléaire se produisait à 350 kilomètres de toi, et si elle était suffisamment puissante pour que tu en ressentes quand même des effets (et à part la tsar bomba, donc la super 3F des russes, il n'existe aucune bombe susceptible d'une telle prouesse), tu verrais le flash de l'explosion et recevraient ses émissions thermique et gammas presque immédiatement (1 millième de seconde), puis tu recevrais l'onde de choc (fortement amoindrie) au bout de....................... presque 17 minutes, puis le souffle (éventuellement), encore plus tard. Les particules radioactives se feraient encore attendre un temps variable............. selon les vents.

Tu as dit:
Citation :
Concernant la feuille de papier, pour cet atomiste, c'est de la biperie colportée à la base par les militaires américains,
Jamais je n'ai lu quelque chose d'aussi stupide, n'importe quel étudiant en physique dans n'importe quelle université peut étudier le rayonnement alpha (entre autres) en laboratoire sans avoir un agent de la CIA derrière lui, dans n'importe quel pays, même ennemi juré des USA, n'importe quel physiciens, même peu doué peut vérifier ce fait.
Alors, penses tu que TOUS les physiciens du monde sont des cons et ne connaissent pas du tout les rayonnements alpha, sauf les méchants militaires américains qui cachent la vérité au monde sauf à toi, ou penses-tu que tous les physiciens du monde de tous les pays, de toutes les opinions politiques ou religieuses participent tous à un complot organisé par les méchants militaires américains.......
Enfin, sache que les rayonnemenst alpha (comme les beta et gamma d'ailleurs) sont connu depuis les époux Curie et Ernest Rutherford, et ils n'ont pas attendu les militaires américains et tes élucubrations complotistes pour en connaître les particularités.


Tu as dit:
Citation :
de toutes façons, nos tissus ne sont pas en papier, et il suffit d'inhaler quelques particules alpha pour être très gravement contaminées car ce sont les plus dangereuses pour le corps humain.
Non ,nos tissus ne sont pas en papier alors, je vais te dire ce que cela donnerait si tu es en contact avec une source de rayonnement alpha (je dis en contacte, parce que comme ces rayonnement ne peuvent parcourir que quelques centimètres dans l'air il vaut mieux être très près si on veut les recevoir): ils ne pénétreront ta peau que sur l'épaisseur de quelques cellules....

Les rayonnements alpha sont composés de particules qui ne sont rien d'autre que des noyaux d'hélium (c'est de l'hélium sans ses électrons, si tu préfères), et ils ne sont pas les plus nocifs, loin s'en faut, ils n'ont d'ailleurs presque aucune influence par inhalation.
Parmi les rayonnements dus à la radioactivité, il y a aussi les rayonnements beta. Ils sont, eux aussi, composés de particules; mais ce sont des électrons et des positrons (des anti-électrons) cette fois, ils sont plus pénétrants mais toujours pas de manière exceptionnelle (Ils sont arrêtés par quelques mètres d'air, ou par une feuille d'aluminium*).
(*) Fait connu depuis les origines (donc les époux Curie et Rutherford), pas par les méchants militaires américains....
Enfin, il y a aussi les rayonnements gamma qui sont de nature électromagnétique (ce sont donc des ondes, pas des particules) et qui sont vraiment très dangereux, très pénétrants (plusieurs mètres de beton), très énergétiques.

Conclusion: soit tu n'as pas compris UN MOT de ce que racontait cet atomiste (pour reprendre ton expression complètement dépassée), soit ce type est un imbécile absolu.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 10:03

aroll a écrit:
Tu as dit:
Citation :
de toutes façons, nos tissus ne sont pas en papier, et il suffit d'inhaler quelques particules alpha pour être très gravement contaminées car ce sont les plus dangereuses pour le corps humain.
Non ,nos tissus ne sont pas en papier alors, je vais te dire ce que cela donnerait si tu es en contact avec une source de rayonnement alpha (je dis en contacte, parce que comme ces rayonnement ne peuvent parcourir que quelques centimètres dans l'air il vaut mieux être très près si on veut les recevoir): ils ne pénétreront ta peau que sur l'épaisseur de quelques cellules....

Les rayonnements alpha sont composés de particules qui ne sont rien d'autre que des noyaux d'hélium (c'est de l'hélium sans ses électrons, si tu préfères), et ils ne sont pas les plus nocifs, loin s'en faut, ils n'ont d'ailleurs presque aucune influence par inhalation.
Parmi les rayonnements dus à la radioactivité, il y a aussi les rayonnements beta. Ils sont, eux aussi, composés de particules; mais ce sont des électrons et des positrons (des anti-électrons) cette fois, ils sont plus pénétrants mais toujours pas de manière exceptionnelle (Ils sont arrêtés par quelques mètres d'air, ou par une feuille d'aluminium*).
(*) Fait connu depuis les origines (donc les époux Curie et Rutherford), pas par les méchants militaires américains....
Enfin, il y a aussi les rayonnements gamma qui sont de nature électromagnétique (ce sont donc des ondes, pas des particules) et qui sont vraiment très dangereux, très pénétrants (plusieurs mètres de beton), très énergétiques.

Conclusion: soit tu n'as pas compris UN MOT de ce que racontait cet atomiste (pour reprendre ton expression complètement dépassée), soit ce type est un imbécile absolu.

Amicalement, Alain
Effectivement les alpha sont très peu pénétrants.
Mais il a écrit "INHALER".

Rectifions la phrase : "s'il l'on inhale des poussières, contenant des radionucléides émetteurs alpha"

Effectivement, là c'est plus grave (que si ils émettaient que des photons), car ça va rester dans ton corps et rayonner dans les tissus à proximité pendant X temps. En ce cas, effectivement le "facteur de pondération" pour calculer la dose est plus grand pour les alpha que pour des beta, lui-même plus grand que pour des gamma. En gros, c'est "plus dangereux", ou, leur "capacité" à ioniser, voire détruire, les cellules à proximité sera plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 10:19

Le CRII-RAD a lancé une pétition en ligne pour exiger la publication des mesures de radioactivité .

Téléchargement possible par :

http://94.23.16.204/criirad_telechargement_pdf/11-03-25_petition.pdf


( source : MesOpinions.com ) .

Les résultats d'analyses effectuées par le CRII-RAD lui-même sont disponibles sur le site
www.jp-petit.org
et
http://balisescriirad.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 11:36

L'IRSN se casse le c... depuis des années à mettre en ligne le maximum de données pour que se soit accessible à tous.

http://sws.irsn.fr/sws/

par exemple je te mets ci-dessous, le débit de dose qu'on trouve à Lyon ces derniers mois dans l'air ambiant, ainsi que les mesures significatives d'iode 131 en 2010 dans les eaux douces. Bref, c'est très rigolo, choisit ta région et ton radionucléide préféré et amuse-toi bien ! Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 11:51

Mr.Red scratch

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 14:05


Bonjour encore quelqu'un de terrain qui donne tord aux version très officielles et la réalité nous rattrape !

Monde 19/03/2011 à 00h00
«La leçon de Tchernobyl n’a pas été apprise»
interview

Svetlana Alexievitch, écrivaine biélorusse, revient pour «Libération» sur une croyance aveugle.

En avril 1986, Tchernobyl bouleverse le monde. Svetlana Alexievitch, l’auteure de l’insoutenable mais essentiel Supplication Tchernobyl, chroniques du monde après l’apocalypse, s’interroge sur les avertissements de l’histoire restés sans effet. Elle se confie à Libération.
«J’avais parfois l’impression de noter l’avenir», écriviez-vous. Cet avenir est-il advenu ?

Dans Rêves d’Akira Kurosawa [1990, ndlr], toutes les centrales atomiques japonaises explosent. Les gens continuent leur vie, boivent du thé, mais sont déjà condamnés. Cette mort invisible est déjà en train de s’immiscer dans leur sang, leur corps. Ce film est devenu une prophétie. Nous payons un prix trop élevé pour le progrès, pour une civilisation bâtie sur le confort et l’aisance de l’homme. La haute technologie est au service de la faiblesse humaine. Mais cette civilisation de la consommation ne peut pas être éternelle, elle ne peut que se terminer tragiquement. C’est intéressant, presque mystique : le jour de la tragédie, au Japon, les gens attendaient, hystériques, toute la nuit, pour acheter un nouveau gadget qu’Apple venait de lancer. Et pendant ce temps avait lieu ce terrible accident. Il rappelle que l’ancien système de valeurs ne fonctionne plus. Nous sommes sur la voie de l’autodestruction. J’ai eu immédiatement des images de Tchernobyl devant les yeux, les routes goudronnées, les câbles électriques qui ne mènent nulle part. Ne restait que l’herbe, les arbres, la nature.
Vous vous étiez posé la question de savoir si les liquidateurs, à Tchernobyl, étaient des héros ou des suicidaires. Qu’en pensez-vous, à l’aune de la culture japonaise ?

Là aussi, je vois beaucoup de ressemblance avec ce qui s’est passé chez nous. La culture japonaise est fondée sur le collectif, elle aussi. L’individu en tant que tel n’existe pas vraiment, mais se reconnaît comme une partie d’un tout. La Seconde Guerre mondiale était déjà loin, mais j’ai eu l’impression, lors de mes visites au Japon, que si le besoin surgissait, chacun s’oublierait soi-même, et serait prêt à mourir. Exactement comme les Russes. J’étais présente dans la zone, à Tchernobyl, quand le sarcophage était édifié. On disait, de manière totalement pragmatique : cette opération coûtera tant de vies humaines, cette autre en coûtera tant. C’était un calcul professionnel.
Avons-nous tiré les leçons de Tchernobyl ?

Je me suis rendue sur l’île Hokkaido, au Japon, dans la centrale nucléaire de Tomari. Je l’avais d’abord vue le matin de la fenêtre de mon hôtel. C’était une vision fantastique, un site cosmique futuriste au bord de l’océan. J’ai rencontré des employés de la centrale, qui m’ont demandé de raconter Tchernobyl. Pendant mon récit, ils avaient des sourires polis, manifestaient de la compassion. «Bien sûr, c’est terrible pour les gens, mais c’est la faute au totalitarisme. Chez nous, cela n’arrivera jamais. Notre centrale est la plus exemplaire, la plus sûre, tout est parfaitement étudié.» Face à cet orgueil technogène de l’homme, l’idée d’un pouvoir sur la nature, j’ai compris que la leçon de Tchernobyl n’avait pas été apprise par l’humanité.
Pourquoi ?

On a dit que c’était la faute au laisser-aller des Russes, à la mentalité soviétique, au totalitarisme. Les Russes ont tout volé, tout était mal construit… Mais voilà la deuxième leçon atomique, quand tout se passe dans le pays le plus développé techniquement, dans les centrales les plus sécurisées… Ce n’est pas une tragédie que pour le Japon, mais pour toute l’humanité. Nous avons atteint cette frontière où, très clairement, nous ne pouvons plus accuser personne, ni le soviétisme ni le totalitarisme. L’homme doit reconnaître le caractère limité de ses possibilités. La nature est plus puissante, elle commence à se venger dans un combat inégal. J’ai entendu la même chose à Grenoble, lors d’une rencontre avec des spécialistes français. «Chez nous, c’est impossible. Chez vous, à l’Est, où la vie tangue entre le bordel et le baraquement…» Avant l’explosion à Tchernobyl, l’académicien Anatoli Alexandrov avait déclaré que les centrales soviétiques étaient tellement sûres que nous pouvions les construire sur la place Rouge. Etonnant comme cette arrogance des savants atomistes a pu survivre si longtemps.
Cette fois, le monde se posera peut-être les bonnes questions ?

Rien ne change. Je viens d’arriver à Minsk pour apprendre qu’il y a deux jours, un accord a été signé pour que la Russie construise une centrale nucléaire en Biélorussie, à Ostrovets, une zone dépeuplée depuis un tremblement de terre de magnitude 7, en 1909. Pendant que le monde entier est vissé aux écrans de télévision pour suivre le désastre au Japon, les journaux de Minsk se félicitent du deal avec la Russie, de la future centrale qui sera «la plus sûre du monde». Ironie du sort, la Biélorussie, qui a le plus souffert de Tchernobyl, est en train de se lancer dans le nucléaire. Mieux : le chef de l’agence fédérale Rossatom, Sergueï Kirienko, se vente de voir la Russie construire des centrales nucléaires offshore, pour les vendre à l’Indonésie, au Vietnam. Imaginez, dans l’océan, quelques dizaines de petites Hiroshima flottantes…
Tchernobyl était une sorte de mystère. Aujourd’hui, le monde entier regarde Fukushima en temps réel…

Mes amis japonais m’écrivent qu’ils ont l’impression qu’on ne leur dit pas tout. Le pouvoir craint la panique. Le problème, c’est moins la dissimulation que le désarroi. Gorbatchev ne comprenait pas ce qui se passait. Il a rassemblé les meilleurs scientifiques de l’atome et les a envoyés à Tchernobyl. Ils s’y promenaient en bras de chemise, sans se protéger. Les premiers pompiers sont arrivés sans protection non plus, et sont morts dès les premiers jours. En URSS, tu devais sacrifier ta vie pour la patrie. Sans l’Etat totalitaire, la catastrophe de Tchernobyl aurait aussi recouvert l’Europe. Il n’y aurait pas eu ces ressources humaines gigantesques, une telle armée de liquidateurs. Dans l’espace post-soviétique, l’Ukraine, séparée de la Biélorussie et de la Russie, ne s’en serait pas sortie. Et ces gens prêts à intervenir à mains nues n’existent plus. L’homme accorde de la valeur à sa vie. En plus, ce n’était pas la première fois que le totalitarisme sauvait le monde. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le totalitarisme soviétique s’est avéré plus solide que l’allemand. La vie humaine ne coûtait rien et grâce à ça, Hitler a été vaincu et Tchernobyl a été colmatée. Au Japon, il y a le même élément de désarroi. Même si les plus grands cerveaux du monde travaillent au problème de Fukushima, ils se heurtent à des difficultés que l’homme et la science ne peuvent pas résoudre aujourd’hui. L’homme n’a jamais voulu prendre en compte la modicité de ses moyens. Cette énergie qu’il a débridée, il ne la contrôle pas complètement. Nous ne savons toujours pas ce qui se passe vraiment sous le sarcophage de Tchernobyl. Seuls 3% des éléments contenus dans le réacteur se sont dissous dans l’air. 97% y sont encore. Désormais, le régime politique - totalitarisme ou libéralisme comme au Japon - n’a plus grande importance. Ce qui en a, ce sont les relations entre l’homme et les hautes technologies dont dispose la société.
C’est le 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. L’histoire est-elle ironique ?

Le monde n’a pas tenu compte de la première leçon atomique. La recherche sur les sources d’énergie alternative est encore l’apanage de gens qu’on ne prend pas au sérieux, alors qu’elle doit être l’affaire de tous. Le rationalisme est dans une impasse. D’où un sentiment suicidaire. Dans le film de Kurosawa, personne ne sait rien. Seuls quelques scientifiques de l’atome connaissent la vérité. L’un d’entre eux est tellement désespéré qu’il saisit son cartable et s’en va dans l’océan pour se suicider, de repentir. Il comprend que son cartable ne contient pas des plans d’avenir, mais des vieux manuscrits, la destruction du monde. Le tsunami au Japon a transformé le progrès en cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 14:15

On propose d mettre un sarcophage sur le réacteur , mais regardait ce que propose la France pour le réacteur ?

y mettre un Sarkozy , "ON VOTE POUR OU CONTRE " a jeter depuis un hélicoptère ? Mr. Green

Selon l'autorité de sûreté japonaise, la radioactivité en mer, près de la centrale, est 4385 fois supérieure à la normale. Lire la suite l'article
Articles liés

* Fukushima: Areva va renforcer son aide
* Radiations au Japon : des cellules souches congelées pour soigner les malades ?
* Nicolas Sarkozy propose une réunion des autorités nucléaires lors du G-20 à Paris
* Plus d'articles sur : Nucléaire

Discussion: Nucléaire

La visite de Nicolas Sarkozy

Le président français Nicolas Sarkozy, qui était en visite en Chine mercredi et jeudi, a rencontré le premier ministre japonais ce jeudi. Il y a notamment parler sécurité nucléaire.

La participation d'Areva renforcée

Anne Lauvergeon, présidente du directoire d'Areva, qui est arrivée mercredi au Japon avec trois experts afin d'évaluer l'aide que le groupe français pourrait apporter à Tokyo Electric Power (Tepco), l'exploitant de la centrale endommagée. L'envoi de 20 experts supplémentaires a été acté.

"On intervient auprès de Tepco comme support et nous répondons à leurs demandes, qui ont tendance à augmenter", a expliqué Rémy Autebert, le président d'Areva Japan. "Cela va nécessiter un peu de temps, mais nos actions en réponse à ces demandes vont sans doute prendre de l'ampleur."

Radioactivité record en pleine mer

Alors que des photos haute résolution de la centrale de centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi ont été diffusées sur internet, la radioactivité dans l'eau de mer à 300 m des bâtiments la dépassait 4 385 fois la limite admise ce jeudi. Il s'agit du taux le plus élevé d'iode radioactif relevé en mer depuis le tsunami du 11 mars. Mercredi déjà, l'agence de sûreté nucléaire parlait d'une radioactivité au même endroit 3 355 fois supérieure à la limite admise.

De là à en conclure que des substances radioactives s'écoulent en permanence dans la mer... "c'est une possibilité", a reconnu le directeur général adjoint l'Agence de sûreté nucléaire japonaise, Hidehiko Nishiyama, en ajoutant qu'il ignorait où pouvaient se produire les fuites radioactives.

Appel à élargir la zone d'évacuation

L'agence de sureté nucléairec a suggéré au gouvernement d'envisager d'étendre la zone d'évacuation décrétée autour de la centrale accidentée.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 14:46

nilamitp a écrit:
aroll a écrit:
Tu as dit:
Citation :
de toutes façons, nos tissus ne sont pas en papier, et il suffit d'inhaler quelques particules alpha pour être très gravement contaminées car ce sont les plus dangereuses pour le corps humain.
Non ,nos tissus ne sont pas en papier alors, je vais te dire ce que cela donnerait si tu es en contact avec une source de rayonnement alpha (je dis en contacte, parce que comme ces rayonnement ne peuvent parcourir que quelques centimètres dans l'air il vaut mieux être très près si on veut les recevoir): ils ne pénétreront ta peau que sur l'épaisseur de quelques cellules....

Les rayonnements alpha sont composés de particules qui ne sont rien d'autre que des noyaux d'hélium (c'est de l'hélium sans ses électrons, si tu préfères), et ils ne sont pas les plus nocifs, loin s'en faut, ils n'ont d'ailleurs presque aucune influence par inhalation.
Parmi les rayonnements dus à la radioactivité, il y a aussi les rayonnements beta. Ils sont, eux aussi, composés de particules; mais ce sont des électrons et des positrons (des anti-électrons) cette fois, ils sont plus pénétrants mais toujours pas de manière exceptionnelle (Ils sont arrêtés par quelques mètres d'air, ou par une feuille d'aluminium*).
(*) Fait connu depuis les origines (donc les époux Curie et Rutherford), pas par les méchants militaires américains....
Enfin, il y a aussi les rayonnements gamma qui sont de nature électromagnétique (ce sont donc des ondes, pas des particules) et qui sont vraiment très dangereux, très pénétrants (plusieurs mètres de beton), très énergétiques.

Conclusion: soit tu n'as pas compris UN MOT de ce que racontait cet atomiste (pour reprendre ton expression complètement dépassée), soit ce type est un imbécile absolu.

Amicalement, Alain
Effectivement les alpha sont très peu pénétrants.
Mais il a écrit "INHALER".

Rectifions la phrase : "s'il l'on inhale des poussières, contenant des radionucléides émetteurs alpha"

Effectivement, là c'est plus grave (que si ils émettaient que des photons), car ça va rester dans ton corps et rayonner dans les tissus à proximité pendant X temps. En ce cas, effectivement le "facteur de pondération" pour calculer la dose est plus grand pour les alpha que pour des beta, lui-même plus grand que pour des gamma. En gros, c'est "plus dangereux", ou, leur "capacité" à ioniser, voire détruire, les cellules à proximité sera plus grande.
Ouais, mais il a spécifiquement écrit: Inhaler quelques particules alpha, pas inhaler des poussières contenant des radionucléïdes émetteurs alpha.
Ce n'est pas que je veuille absolument pinailler, mais je rappelle qu'il est prétend rapporter les propos d'un physicien nucléaire (ou tout au moins d'un ingénieur en nucléaire), puisqu'il utilise le terme de: "atomiste".
Enfin, il n'en reste pas moins qu'il est IMPOSSIBLE à ces radionicléïdes de faire le chemin jusqu'à Tokyo en un instant (il a même dit immédiatement).

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 15:01

Ce que cette catastrophe met en exergue, ce n'est pas tellement son fait. Elle sera de toute façon pas pire que Tchernobyl.

Le vrai risque est celui de la guerre. Je ne veux même pas imaginer une attaque de missiles intercontinentaux sur la totalité des centrales nucléaires françaises. C'est pourtant une chose possible, vue la folie des hommes.

C'est le seul argument (et non pas les prophéties de Cassandre de Théodéric) qui peut me convaincre de la nécessité de trouver un jour une autre énergie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 15:12

Le nucléaire, c'est dangereux.

Mais les gens ne se rendent pas souvent compte de la dangerosité des usines chimiques.

A un kilomètre à vol d'oiseau de chez mes parents, il y avait l'usine AZF. En 2001, à l'époque de l'explosion, je vivais là. Pour donner une idée, presque toutes les vitres de la maison ont explosé avec le souffle.
Si les tubes de phosgène (un composant du carburant des fusées Ariane) avaient été touchées par l'explosion, la dispersion des gaz dans l'air auraient pu décimer la population toulousaine, faire des dizaines (voire des centaines) de milliers de morts (c'est un gaz qui brûle les poumons). A l'époque, on nous avait demandé de nous calfeutrer juste après l'explosion, le temps de vérifier que le phosgène n'était pas touché et ne se dispersait pas.
Et pour le coup, l'explosion n'aurait pas laissé le temps d'évacuer dans un rayon de 20 kms.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 16:12

Philippe Fabry a écrit:
Le nucléaire, c'est dangereux.

Mais les gens ne se rendent pas souvent compte de la dangerosité des usines chimiques.

A un kilomètre à vol d'oiseau de chez mes parents, il y avait l'usine AZF. En 2001, à l'époque de l'explosion, je vivais là. Pour donner une idée, presque toutes les vitres de la maison ont explosé avec le souffle.
Si les tubes de phosgène (un composant du carburant des fusées Ariane) avaient été touchées par l'explosion, la dispersion des gaz dans l'air auraient pu décimer la population toulousaine, faire des dizaines (voire des centaines) de milliers de morts (c'est un gaz qui brûle les poumons). A l'époque, on nous avait demandé de nous calfeutrer juste après l'explosion, le temps de vérifier que le phosgène n'était pas touché et ne se dispersait pas.
Et pour le coup, l'explosion n'aurait pas laissé le temps d'évacuer dans un rayon de 20 kms.

Oui mais les nouveaux toulousains aurait pu faire pousser des haricots blancs (pour le cassoulet) sur les terres autour de l'usine.

Alors qu'autour d'une centrale ...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 16:20

ca me parrai bizzare qu'il y a eu aucune reaction sur mon poste de ce matin, cette article a souscité beaucoup de question ctte article a fait l'affiche de "time" mercredi ..

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 17:55

Alex en direct du Japon nous dit ce matin qu’un village est évacué parce que les niveaux de radiations sont 2 fois plus élevés que les standards d’évacuation!

Alex, qui vit au Japon, nous présente sa quatrième vidéo ce matin pour faire le point sur les plus récentes annonces concernant la catastrophe nucléaire.

Ce matin, l’Agence de sécurité nucléaire a annoncé l’évacuation d’un village. Pourtant, la semaine dernière, on disait que le niveau de radiations n’était pas dangereux et maintenant, on évacue parce que le taux est deux fois plus élevé que les standards d’évacuation!

Alex nous dit que ceux et celles qui ne s’opposent pas au nucléaire, qui ferment les yeux, qui ne se sentent pas concernés parce que le problème n’est pas chez eux, sont des criminels. Il invite tous les peuples à lever leurs voix, à dénoncer les dangers des centrales nucléaires, à prendre conscience que le nucléaire est une puissance de destruction de l’humanité.



Une autre info qui pourrait confirmer que le taux de radiation est relativement important à certains endroits:

http://english.kyodonews.jp/news/2011/03/82200.html

Les autorités n’ont pu intervenir dans la zone d’évacuation des 20 Kilométres autour des centrales afin de récupérer les corps sans vie d’au moins 1000 personnes,en cause,un taux trop élevé de radiations.

Dernière minute:

Une substance radioactive 10 000 fois supèrieur à la normale dans les eaux soutéraines autour de la centrale n°1!

Pas d’info sur la substance?!!!

http://english.kyodonews.jp/news/2011/04/82382.html

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 18:31

beranger a écrit:

Il me semble que l'Atomiste que j'ai écouté en savait juste un peu plus que vous,
Je réitère ce que j'ai dit, soit tu n'as RIEN compris à ce qu'il a dit, soit c'est lui qui est un guignol, parce que les affirmations que tu as écrites dans tes messages sont totalement fausses, voir délirantes.

beranger a écrit:
Sur ce, je sors....
Fais donc cela....

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 22:09

Je ne veux pas être oiseau de mauvais augure mais le pire scenario reste à considérer :
que le réacteur fou occupé à creuser son syndrome chinois , débouche " par hasard " dans une grotte souterraine où , par sa température , il convertira les eaux présentes en un mélange d'hydrogène et d'oxygène , hautement explosif .
L'explosion serait énorme et " sale " , projetant des débris et des déchets radioactifs à plus de 100 kilomètres .
D'autres centrales nucléaires pourraient elles-mêmes être touchées et devenir folles à leur tour . Et ainsi de suite ...

Seigneur , prends pitié .

Par ailleurs , je ne suis pas d'accord avec Svetlana Alexeievitch . C'est le nucléaire qui est la solution , mais par FUSION , pas par FISSION !
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 31 Mar 2011, 22:39

Mise à jour n°129 (jeudi 19h47)

La situation n’est en rien stabilisée. Il se confirme que la centrale contamine très gravement son environnement, sans que rien puisse être fait pour le stopper, l’origine des fuites n’étant pas décelée.

La présence d’iode 131 à un taux 10.000 fois supérieur à la normale a été mesuré dans une nappe d’eau phréatique sous la centrale. Aucun des nouveaux expédients qui ont été envisagés – stockage de l’eau contaminée dans un tanker, bâchage des réacteurs et projection de résine sur le sol et les débris des explosions – n’a encore pu être mis en place.

Ces mesures ne régleraient en rien les ruissellements d’eau contaminée, qui continuent d’être alimentés par les injections d’eau dans les réacteurs.

Rien n’est par ailleurs dit sur la présence encore plus inquiétante d’autres radio-éléments, dont le césium 137 (période de 30 ans).

Tiré du Blog de Paul Jorion
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 01 Avr 2011, 07:57

beranger a écrit:
aroll a écrit:
beranger a écrit:

Il me semble que l'Atomiste que j'ai écouté en savait juste un peu plus que vous,
Je réitère ce que j'ai dit, soit tu n'as RIEN compris à ce qu'il a dit, soit c'est lui qui est un guignol, parce que les affirmations que tu as écrites dans tes messages sont totalement fausses, voir délirantes.

beranger a écrit:
Sur ce, je sors....
Fais donc cela....

Amicalement, Alain

Je pense que l'atomiste est plus intelligent que vous, cher Aroll, par exemple, vous faites confusion entre particules alpha et matériel radioactif.. Vous semblez ignorer que les pire particules (alpha) le sont parce qu'ont peu les inhaler, les explosions, ça fait des poussières, etc ... etc... Et cessez de traiter les gens de guignol ou de mal comprenant, c'est pas gentil la manière dont vous vous exprimez, désolé,

Amicalement, Beranger,
Je ne fais aucune confusion, c'est hallucinant de lire de telles débilités, mes messages sont pourtant clairs, à aucun moment je ne mélange les deux justement.
Je réessaye....
Les particules alpha sont des noyaux d'hélium (deux protons et deux neutrons), elle n'ont qu'une très très faible pénétrabilité (elles sont arrêtées par une simple feuille de papier ou l'épaisseur de quelques cellules de peau), et ne parcourent pas plus de QUELQUES CENTIMÈTRES dans l'air.

Les matériaux radioactifs peuvent émettre des particules alpha et le danger peut provenir de l'inhalation de SUBSTANCES RADIOACTIVES ÉMETTANT DES PARTICULES ALPHA, mais pas de l'inhalation DIRECTE de ces particules puisque elles ne vont pas bien loin.

SAUF QUE les substances radioactives susceptibles d'émettre ces particules alpha n'ont pas le temps de faire le trajet depuis la centrale jusqu'à Tokyo en quelques instants comme tu le prétends, elles sont emportées par le vent et leur arrivée sur Tokyo dépend donc de l'orientation et de la vitesses du vent.

Tiens renseigne toi un peu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Radioactivité
http://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_alpha
http://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_bêta
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_gamma

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 02 Avr 2011, 12:50

Fukushima: fissure sur le réacteur n°2



Par FTV (avec agences)
Le premier ministre japonais (3e en partant de la droite) rend hommage aux victimes dans le village de RikuzentakataAFP - YASUYOSHI CHIBA

Une fissure a été découverte sur une structure en béton du réacteur n°2 de la centrale de Fukushima

De l'eau radioactive s'écoule en mer, a annoncé l'opérateur de la centrale nucléaire dévastée lors du séisme et du tsunami qui se sont produits le 11 mars dernier.

Dans le même temps, pour la première fois en trois semaines de catastrophe, Naoto Kan s'est rendu dans cette région sinistrée du nord-du Japon.




Fissure sur le réacteur n°2 de Fukushima
La fissure signalée par l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi (Tokyo Electric Power (Tepco) pourrait être à l'origine des récentes radioactivités mesurées au large de la côte nord-est du Japon où se trouve la centrale accidentée.

On ignore en revanche si l'eau contaminée provient du réacteur lui-même. De même, l'importance de la fuite - et donc la quantité d'eau radioactive rejetée en mer - reste à déterminer. L'Agence de sûreté nucléaire et industrielle du Japon (Nisa) a indiqué de son côté que l'opérateur de la centrale s'apprêtait à injecter du béton pour colmater la fuite.

La situation dans la centrale de Fukuhima "reste très grave", a estimé vendredi l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Les autorités japonaise peinent à écarter le risque d'une catastrophe nucléaire, alors que se poursuivent des rejets radioactifs. Lesquels font craindre une pollution durable et étendue de l'environnement.

La visite du premier ministre japonais
Naoto Kan s'est rendu samedi pour la première fois samedi dans la région du nord-est du Japon, successivement ravagée depuis le 11 mars par un très violence séisme, un tsunami puis une catastrophe nucléaire. Le bilan officiel provisoire de la catastrophe du 11 mars est de plus de 27.000 morts et disparus, dont 2.300 pour le seul petit port de pêche de Rikuzentakata (préfecture d'Iwate), où M. Kan s'est déplacé samedi par hélicoptère depuis Tokyo.

Cette ville de quelque 24.500 habitants, avant le désastre, et connue pour sa forêt pittoresque et ses belles plages a été quasiment rayée de la carte. Seuls quelques immeubles de béton sont restés debout. A Rikuzentakata, le chef du gouvernement a rencontré des pompiers volontaires et des sinistrés qu'il a promis d'"aider jusqu'au bout". Il est aussi passé par une école maternelle accueillant des rescapés.

M. Kan a annoncé que le gouvernement envisageait de soutenir l'industrie aquacole touchée de plein fouet par le tsunami géant, comme les éleveurs de coquilles Saint-Jacques ou les fermes ostréicoles.

Il s'est ensuite rendu sur un vaste complexe footballistique, situé à une vingtaine de kilomètres de la centrale nucléaire accidentée Fukushima Daiichi (Fukushima 1) et réquisitionné par les autorités pour servir de base arrière pour les opérations sur la centrale nucléaire. Il y a rencontré des employés de Tepco, des pompiers et des soldats qui luttent pour refroidir quatre des six réacteurs et empêcher une catastrophe nucléaire.
"Je vous remercie pour votre travail formidable. Nous devons à tout prix contenir (toute propagation) et tenir bon jusqu'à ce que nous puissions montrer que notre pays a surmonté le séisme et le tsunami", leur a déclaré le chef du gouvernement, cité par l'agence de presse Jiji.

Le 12 mars, Naoto Kan, déjà très bas dans les sondages avant la catastrophe, avait survolé en hélicoptère la centrale accidentée pour se rendre compte des dommages. Il avait été critiqué par des parlementaires: selon eux, ce survol aurait retardé des opérations d'urgence cruciales. Mardi, Naoto Kan avait défendu l'importance de son voyage en affirmant qu'il n'avait fait prendre aucun retard aux secours.

Après son survol en hélicoptère, le Premier ministre avait annulé une première visite sur place à cause du mauvais temps.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 02 Avr 2011, 21:25

aux naïfs de service !!

Voila pourquoi entre autre je ne leurs fait pas un instant confiance, car quand tu es en mesure de faire cela a ton prochain tu es un beau sal,opard ! et là encore c'était quand tout allez bien (faut être pourrit tout de même !) mais maintenant qui peut encore attendre d'eux un gramme de vérité ? !

Bien que les centrales possèdent leurs propres employés, environ 80% des travailleurs du nucléaire au Japon sont en fait des sous-traitants.

REUTERS
80% des travailleurs du nucléaire au Japon sont en fait des sous-traitants, recrutés parmi les couches les plus paupérisées de la population japonaise. Enquête sur les "gitans du nucléaire".


En plus d'une forte radioactivité qui les condamne à mort à brève échéance, les quelques 500 liquidateurs de Fukushima doivent travailler dans des conditions atroces et inhumaines. Ils recevraient seulement deux repas par jour, des biscuits le matin et du riz le soir, un maximum d'un litre et demi d'eau par personne, et dormiraient sur des nattes de plomb, à même le sol. Dans ces conditions, un patron confiait au journal Asahi qu'il ne pensait plus "pouvoir trouver d'autres salariés qu'y accepteraient d'y aller." Dans le journal tokyoïte Tokyo Shimbun, un ancien travailleur sous-traitant de Fukushima Daiichi ne cache pas sa colère au sujet des trois ouvriers contaminés aux jambes. Sur les trois irradiés, deux n'étaient même pas chaussés de bottes. Qui sont ces travailleurs du nucléaire et comment sont-ils recrutés?

Bien que les centrales possèdent leurs propres employés, environ 80% des travailleurs du nucléaire au Japon sont en fait des sous-traitants, recrutés parmi les couches les plus paupérisées de la population japonaise. Ces travailleurs pauvres et non qualifiés effectuent pour quelques jours, parfois quelques semaines, les tâches les plus dangereuses au coeur des centrales nucléaires. Parce qu'ils se déplacent de centrale en centrale, on les appelle au Japon les "gitans du nucléaire" (genpatsu jipushi), du nom d'un livre de Kunio Horie publié en 1984.
Le rem
Acronyme de l'anglais "Röntgen Equivalent Man", le rem est une ancienne unité de mesure de dose de radiation absorbée par un organisme vivant. Il est remplacé de nos jours par le sievert (1rem équivaut à 0,01 sievert)

En France, où la sous-traitance dans le nucléaire est en plein développement, l'expression utilisée dans le jargon des employés d'EDF pour les désigner est moins poétique mais plus explicite: la "viande à rems". Sur le modèle de Toyota, les entreprises nippones ont recours depuis très longtemps à la sous-traitance, notamment dans la construction. Et les intermédiaires servant au recrutement des travailleurs journaliers sont bien souvent les yakuzas.

Sur le site de l'ANPE japonaise "Hello Work", on trouve aisément diverses offres d'emploi de ce type, comme une offre par exemple pour travailler à la centrale de Fukushima Daiichi et Daini pour trois mois, du 3 février au 30 avril 2011. Le descriptif des travaux à effectuer est sommaire: tâches d'inspection, d'électricité et de soudure. "Aucun diplôme, aucune qualification ni aucune expérience n'est exigé", est-il précisé. L'embauche est faite au nom d'une petite entreprise de sous-traitance spécialisé dans la maintenance de centrale nucléaire. Le salaire: 10 000 yens par jour, soit 83 euros.

Un reportage d'El Mundo révélait en 2003 que la centrale de Fukushima Daiichi allait jusqu'à recruter des sans-abris dans les parcs de Tôkyô. Depuis la récession au début des années 1990, tous les parcs des grandes villes se sont transformés en véritable campement, avec de multiples abris de fortune faits de bâches bleues. C'est ici que les sociétés de sous-traitance souvent détenues par des yakuzas, envoient leurs recruteurs à la recherche de travailleurs journaliers. Dans le cas de la centrale de Fukushima Daiichi, on expliquait à ces travailleurs pauvres qu'il s'agissait d'un emploi de "nettoyeurs". Puis envoyés à 200 km de Tokyo, ils réalisaient au dernier moment qu'il s'agissait de travailler au coeur d'un réacteur nucléaire.
En France

Les "bagnards du nucléaire"

Depuis, des panneaux d'avertissements ont été installés dans les parcs à Tokyo: "N'accepte pas ce travail, il te tuera!". Mais en trente ans, ce sont des milliers de travailleurs pauvres, de travailleurs immigrés et de sans-abris qui se sont relayés dans ces centrales, au péril de leur vie. Certains tentent de faire reconnaître leurs maladies dues à l'exposition à la radioactivité. La famille Shimahashi fut la première à gagner un procès pour maladie professionnelle: leur fils, Nobuki, après 8 huit ans de travail dans la centrale nucléaire d'Hamaoka était mort à 29 ans d'une leucémie. Ce cas pourrait être l'arbre qui cache la forêt: d'après un rapport du docteur Fujita, professeur de physique de l'université de Keiô, il y aurait entre 700 et 1000 "gitans du nucléaire" qui seraient déjà morts et des milliers atteint de cancers. Dans ces conditions, les liquidateurs supposés "volontaires" de Fukushima, dont on souligne volontiers le courage, pourraient être des "héros" bien malgré eux du désastre nucléaire
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 02 Avr 2011, 21:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce que cette catastrophe met en exergue, ce n'est pas tellement son fait. Elle sera de toute façon pas pire que Tchernobyl.

Le vrai risque est celui de la guerre. Je ne veux même pas imaginer une attaque de missiles intercontinentaux sur la totalité des centrales nucléaires françaises. C'est pourtant une chose possible, vue la folie des hommes.

C'est le seul argument (et non pas les prophéties de Cassandre de Théodéric) qui peut me convaincre de la nécessité de trouver un jour une autre énergie.

Bonjour Arnaud,

cassandre ne t'en veut pas mais le message du dessus devrait t'ouvrir un peu les yeux ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 02 Avr 2011, 21:29

[quote]
Théodéric a écrit:
aux naïfs de service !!

Quand une catastrophe comme celle-ci se produit, on fait appel à toutes les forces capables de se relayer sur place, sans accumuler trop de doses de radioactivité.

C'est tout à fait cohérent.

Vous voulez démontrer quoi ?

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Sam 02 Avr 2011, 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 02 Avr 2011, 21:32

Théodéric a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce que cette catastrophe met en exergue, ce n'est pas tellement son fait. Elle sera de toute façon pas pire que Tchernobyl.

Le vrai risque est celui de la guerre. Je ne veux même pas imaginer une attaque de missiles intercontinentaux sur la totalité des centrales nucléaires françaises. C'est pourtant une chose possible, vue la folie des hommes.

C'est le seul argument (et non pas les prophéties de Cassandre de Théodéric) qui peut me convaincre de la nécessité de trouver un jour une autre énergie.

Bonjour Arnaud,

cassandre ne t'en veut pas mais le message du dessus devrait t'ouvrir un peu les yeux ! Very Happy

Il m'ouvre les yeux encore une fois sur votre esprit qui n'aspire qu'au ricanement, qui juge tout par le cynisme car il n'est inspiré que par le cynisme.

Quand verra-t-on apparaître un Théodéric empli de l'Esprit du Christ qui regarde les choses d'abord avec compassion.

Sortez de cette esprit noir qui inspire tous vos écrits et entrez enfin dans l'Esprit Saint :

Citation :

1 Corinthiens 13, 4 La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n'est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ;
1 Corinthiens 13, 5 elle ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas compte du mal ;
1 Corinthiens 13, 6 elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais elle met sa joie dans la vérité.
1 Corinthiens 13, 7 Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 03 Avr 2011, 20:14

Mais enfin , cher Arnaud , des documentaires sérieux ont déjà été publiés sur ce scandale
social qu'est l'exploitation des ouvriers qui doivent pénétrer au coeur des réacteurs .
France 2 a diffusé récemment le documentaire " Les invisibles du nucléaire " ( équivalent des gitans du nucléaire japonais ) . Les employés et ouvriers à demeure dans les centrales
n'ont pas le temps de se lier d'amitié avec eux parce qu'ils parcourent des milliers de kilomètres et ne font que des apparitions fugitives dans les centrales , pour un salaire à peine supérieur au SMIC .
Mais ces gens commencent à se rendre compte de l'exploitation dont ils sont victimes et deviennent de plus en plus réticents à effectuer ces travaux extrêmement dangereux .
Ils s'irritent aussi qu'on les oblige à réécrire dans un sens mensonger les observations qu'ils consignent lorsqu'ils remarquent une anomalie .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 03 Avr 2011, 20:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Théodéric a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce que cette catastrophe met en exergue, ce n'est pas tellement son fait. Elle sera de toute façon pas pire que Tchernobyl.

Le vrai risque est celui de la guerre. Je ne veux même pas imaginer une attaque de missiles intercontinentaux sur la totalité des centrales nucléaires françaises. C'est pourtant une chose possible, vue la folie des hommes.

C'est le seul argument (et non pas les prophéties de Cassandre de Théodéric) qui peut me convaincre de la nécessité de trouver un jour une autre énergie.

Bonjour Arnaud,

cassandre ne t'en veut pas mais le message du dessus devrait t'ouvrir un peu les yeux ! Very Happy

Il m'ouvre les yeux encore une fois sur votre esprit qui n'aspire qu'au ricanement, qui juge tout par le cynisme car il n'est inspiré que par le cynisme.

Quand verra-t-on apparaître un Théodéric empli de l'Esprit du Christ qui regarde les choses d'abord avec compassion.

Sortez de cette esprit noir qui inspire tous vos écrits et entrez enfin dans l'Esprit Saint :

Citation :

1 Corinthiens 13, 4 La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n'est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ;
1 Corinthiens 13, 5 elle ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas compte du mal ;
1 Corinthiens 13, 6 elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais elle met sa joie dans la vérité.
1 Corinthiens 13, 7 Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.

Arnaud bonjour ,

hé bien alors je te souhaite de pratiquer ce que tu as surligné en GRAS , car la Vérité c'est que l'on a tué des hommes pour entretenir les centrales a un prix moins cher et que l'on continu a le faire comme l'indique l'article que j'ai passé !
donc je ne souris pas ni ne me réjouis, je dénonce l'hypocrisie le crime de ces gens qui te bourrent le crane et que tu suis tranquillement quand ils nous repassent des infos tronqués et que tu nous dis , qu'ils ne sont pas mal honnête !

tu m'excuse s'ils sont capable de tuer les gens qu'ils voient je ne doute pas qu'ils n'hésitent ^pas a nous mentir a nous qu'ils ne voient pas et nos (responsables font de même Tchernobyl n'est qu'un exemple parmi d'autres ) certes je dois aimer mon prochain , mais pas en être le complice !

tu as l'art de détourner un sujet malgré les évidences ça c'est pas très honnête !

si je suis ironique c'est que devant tant de malhonnêtetés accumules, il y en a qui sont encore a leurs faire confiance parce que c'est la version officielle et que ces gens du système ne reculeront devant rien car les risques financiers sont énormes !

Babylone prend l'eau comme ces réacteurs que cela plaise ou pas c'est ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 03 Avr 2011, 20:40

boudo a écrit:
Mais enfin , cher Arnaud , des documentaires sérieux ont déjà été publiés sur ce scandale
social qu'est l'exploitation des ouvriers qui doivent pénétrer au coeur des réacteurs .
France 2 a diffusé récemment le documentaire " Les invisibles du nucléaire " ( équivalent des gitans du nucléaire japonais ) . Les employés et ouvriers à demeure dans les centrales
n'ont pas le temps de se lier d'amitié avec eux parce qu'ils parcourent des milliers de kilomètres et ne font que des apparitions fugitives dans les centrales , pour un salaire à peine supérieur au SMIC .
Mais ces gens commencent à se rendre compte de l'exploitation dont ils sont victimes et deviennent de plus en plus réticents à effectuer ces travaux extrêmement dangereux .
Ils s'irritent aussi qu'on les oblige à réécrire dans un sens mensonger les observations qu'ils consignent lorsqu'ils remarquent une anomalie .

Leur apparition FUGITIVE n'est pas pour les humilier. C'est à cause du DOSIMETRE. nul ne doit recevoir plus de tant de Becherel en radiation.

Parfois, un intervenant ne peut intervenir qu'une fois et 20 minutes pas plus. Il doit ensuite retourner dans sa région.

Pas de scandale là dessous mais une nécessité du à la radioactivité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 03 Avr 2011, 21:44

Le réalisateur du documentaire , dans un débat télévisé récent , faisait une comparaison très parlante : " Accepteriez-vous de confier la vérification de votre voiture , avant un voyage périlleux dans une région montagneuse , à un garage dont les ouvriers sont démoralisés , paraissent épuisés et en veulent à leur patron ? On en est là dans le domaine du nucléaire . " .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 04 Avr 2011, 11:49

Dans un grand billet d'humeur intitulé " Fusion et confusion " dans " La Croix " des samedi 2 et dimanche 3 avril 2011 , Bruno Frappat ose :

" ...
On peut désormais se demander si Fukushima ne signe pas l'arrêt de mort de l'énergie nucléaire , son entrée en lente agonie .
Deuil difficile à admettre pour ceux qui ne furent pas des opposants , pour ceux , dont nous sommes , qui ont longtemps considéré cette source d'énergie comme la plus " propre "
par rapport à l'effet de serre . Mais dès lors que , par trois fois en une seule génération
( Three Miles Island , Tchernobyl , Fukushima ) , des centrales ont répandu la terreur , faut-il persister ? Pourra-t-on tenir longtemps dans les affres de cette loterie ?

La question est sérieusement posée . Elle contraint les partisans du nucléaire à faire " profil bas " , tant que Fukushima continue d'émettre ses ondes d'incertitude . On comprend qu'ils aient du mal à admettre qu'un cap a été franchi . On ne se détache pas si aisément de ce à quoi l'on a si longtemps cru . Et pour peu que des intérêts mercantiles , industriels , financiers ou d'orgueil national poussent à défendre le " quand même " d'une perpétuation ,
on devine que le débat durera . La fin de ce film d'horreur n'est pas connue mais , déjà ,
l'on sent bien que rien ne sera plus comme avant . C'est exactement ce que l'on disait en 2001 après la tragédie des tours de New-York . " ... . "


La fin du billet est un hymne à la Foi .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 04 Avr 2011, 12:04

pas d'inquiétude cela ce dilue très bien, avec le reste , comme les fuites de puits de pétroles et les poubelles mondiales qui flottent a plusieurs endroits sur d'immenses surfaces !
allez GO c'est pas grave, qui ne s'attendait pas a s'entendre dire cela ? le fait de pomper l'eau radioactive dans de grandes barges citernes impliquaient de fait le rejet de ces eaux, car enfin c'est si peu par rapport a la mer ! et puis qui en veut ? alors servons l'apéro aux poissons !
et puis juré sur la tête du réacteur, ce ne sont pas des eaux fortement radio actives, "ho ben on vous mentirait pas , ho pas nous ! ":angebig:

L'exploitant de la centrale de Fukushima espère libérer de l'espace pour de l'eau beaucoup plus contaminée. Lire la suite l'article

L'opérateur de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, Tepco, a annoncé lundi qu'il allait rejeter dans la mer 11 500 tonnes d'eau radioactive qui s'est accumulée dans les installations accidentées.

Un porte-parole de la société Tokyo Electric Power (Tepco) a précisé que "quelque 10 000 tonnes d'eau stockées dans des cuves et 1 500 tonnes actuellement dans les réacteurs 5 et 6" allaient être déversées dans l'océan Pacifique. Il a souligné qu'il s'agissait d'eau faiblement radioactive.

"Nous n'avons pas d'autre choix que de rejeter cette eau contaminée dans l'océan comme mesure de sécurité", a dit le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, à la télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 04 Avr 2011, 12:09

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Théodéric a écrit:
aux naïfs de service !!

Quand une catastrophe comme celle-ci se produit, on fait appel à toutes les forces capables de se relayer sur place, sans accumuler trop de doses de radioactivité.

C'est tout à fait cohérent.

Vous voulez démontrer quoi ?

bonjour Arnaud , j'espère que t'as réponse vient du fait que tu n'avais pas lu l'article jusqu'au bout , je te colle donc la fin qui démontre que bien avant la catastrophe la méthode de ces gens là étaient d'envoyer des hommes se faire irradier et mourir car c'était économique, donc leurs mentalité de pourrit est bien démontrée !
alors aujourd'hui je ne prendrais pas le risque de leurs faire confiance , car quand cela gagnait bien ils faisaient cela a leur prochain, alors aujourd'hui que la ruine les menaces et qu'il faut improviser dans l'urgence a quoi s'attendre ! quel méprit de toute justice et respect !

Un reportage d'El Mundo révélait en 2003 que la centrale de Fukushima Daiichi allait jusqu'à recruter des sans-abris dans les parcs de Tôkyô. Depuis la récession au début des années 1990, tous les parcs des grandes villes se sont transformés en véritable campement, avec de multiples abris de fortune faits de bâches bleues. C'est ici que les sociétés de sous-traitance souvent détenues par des yakuzas, envoient leurs recruteurs à la recherche de travailleurs journaliers. Dans le cas de la centrale de Fukushima Daiichi, on expliquait à ces travailleurs pauvres qu'il s'agissait d'un emploi de "nettoyeurs". Puis envoyés à 200 km de Tokyo, ils réalisaient au dernier moment qu'il s'agissait de travailler au coeur d'un réacteur nucléaire.
En France

Les "bagnards du nucléaire"

Depuis, des panneaux d'avertissements ont été installés dans les parcs à Tokyo: "N'accepte pas ce travail, il te tuera!". Mais en trente ans, ce sont des milliers de travailleurs pauvres, de travailleurs immigrés et de sans-abris qui se sont relayés dans ces centrales, au péril de leur vie. Certains tentent de faire reconnaître leurs maladies dues à l'exposition à la radioactivité. La famille Shimahashi fut la première à gagner un procès pour maladie professionnelle: leur fils, Nobuki, après 8 huit ans de travail dans la centrale nucléaire d'Hamaoka était mort à 29 ans d'une leucémie. Ce cas pourrait être l'arbre qui cache la forêt: d'après un rapport du docteur Fujita, professeur de physique de l'université de Keiô, il y aurait entre 700 et 1000 "gitans du nucléaire" qui seraient déjà morts et des milliers atteint de cancers. Dans ces conditions, les liquidateurs supposés "volontaires" de Fukushima, dont on souligne volontiers le courage, pourraient être des "héros" bien malgré eux du désastre nucléaire
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 05 Avr 2011, 06:18

L'idée se propage au Japon , que tout le pays va devenir une sorte de laboratoire de populations vivant avec des taux de radiation inédits dans l'histoire de l'humanité .
Des taux excessifs sont déjà détectés à 100 km de la centrale condamnée et cela s'étend .
Expérimentation aussi de déversement en continu , dans le Pacifique , d'eaux chargées de particules radioactives .
La catastrophe planétaire commence à se profiler .

Le dirigeant de Tepco serait très malade ( tentative de suicide ? ) .
Des directives de censure sont suggérées aux media japonais .
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 05 Avr 2011, 18:38

aller voir le site de la CRIIRAD : les detecteurs installés en France ont commencé à dectecter l'iode 131.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 06 Avr 2011, 00:42

Lu sur le site de Radio-Canada:

Dernière heure Japon: L'opérateur de la centrale de Fukushima annonce que la fuite d'eau radioactive venant du réacteur 2 a été colmatée.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 06 Avr 2011, 20:37

AFP 06/04/2011

L'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima , Tepco , envisage d'injecter de l'azote dans le réacteur 1 afin d'éviter une possible explosion provoquée par l'accumulation d'hydrogène , a-t-il annoncé aujourd'hui .

( source : http://paul-keirn.over-blog.com )
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 07 Avr 2011, 18:38

tremblement de terre de magnitude 7.4 et a nouveau un risque de tsunami au japon.


http://videos.tf1.fr/infos/2011/fort-seisme-dans-le-nord-est-du-japon-les-images-6373580.html
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 07 Avr 2011, 22:24

Signalé par un lecteur du site de Jean-Pierre Petit , résidant au Japon :

http://fukushimaleaks.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 10 Avr 2011, 22:35

Outre la centrale nucléaire de Fukushima en perdition , une autre centrale située à 10 km de là , a été touchée par le dernier séisme et la centrale d'Onagawa connaît de graves difficultés , probablement minimisées par le gouvernement japonais .

De l'iode131 en provenance du Japon aurait été détecté dans le lait de vaches européennes .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 13 Avr 2011, 09:49

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 13 Avr 2011, 12:12


Bonjour a tous les actifs et radioactif qui s'ignorent Confused

a lire les article récent il faudrait croire que tout va mal !
allons allons les enfants ! les scientifiques et la version officielle vous garantissent que ça gaz (sans jeu de mot ou très peu) ! ils ont juste remonté le taux de gravité de l'accident de 5 a 7, c'est a dire identique a Tchernobyl !
mais n'allez pas vous alarmer pour rien, là c'est du light, car Tchernobyl ça a explosé et propulsé dans l'atmosphère alors que là ça s'évapore doucement en suivant les embruns doux et voluptueux du bord de mer et de la marée, bercé par le tranquille va et viens de la vague qui lèche avec délicatesse la roche heureuse de tant de tendresse. donc vous voyez pas de panique !
Rimbaud pourrait faire de la poésie sur ce petit incident tellement c'est banal ! mais jamais Zola ne pourrait écrire l'équivalent d'un " J'Accuse !" tellement tout est clair !

et puis de l'iode 131 dans le lait de vache e la salade, c'est d'un banal ! ça atteint même pas le niveau d'alerte ni le seuil de dangerosité , alors pourquoi vous inquiété ? bon c'ets vrai que l'on est entrain de remettre en cause des tas de produits et de taux qui avec de sérieux contrôles se sont montré toxique bien en dessous des seuils d'alertes autorisés et communément admis, mais faudrait pas en déduire que c'est valable pour l'iode 131 et quelques autres bricoles nucléaire qui prennent l'air en ce moment ! faut pas être parano croiriez vous qu'ils vous mentirez ? Non ben alors un peu de sérieux ! Mr.Red

au fait pourquoi remonter le taut de graviter maintenant alors que l'on dit que la situation c'est grandement améliorée par rapport au dernières semaines ? alors c'était quoi le taux quand ça pétait brulé et explosé et fuyait en mer ?
donc y a belle lurette que le cœur (les cœurs) est fondu et entrain de percé (c'est fait) le fond des cocottes et prendre un bain de mer !

le nucléaire c'est merveilleux car y a rien a voir alors c'est transparent coté info !
attendons encore quelques mois que les langues se délient et vous verrez c'est la plus grande catastrophe nucléaire de tous les temps (record a battre !) certes moins violent que Tchernobyl bien que cela reste a prouver, mais question dégâts c'est bien supérieur et coté destruction du pays ils ne peuvent que nier , c'est une ile où iraient-ils se déplacer ?? par contre on va voir dans l'avenir la santé de ces gens là !

mais sommes nous au bout des secousses ? et plus encore on attend qu'a force de déplacement cela implique la coté Américaine qui elle aussi bénéficie de quelques merveilles de la technologie nucléaire qui est incassable !
ironie du sort une est bâtie sur un site qui s'appelle la vallée (ou canyon) de l'enfer !!

restons calme c'est pa sen France que cela peu arriver, nos centrales sont battis mieux qu'ailleurs et en plus capable de résister aux tremblement de terres historique connu soit plus 6 ! donc a 9 on est bien avec nos 58 joujoux qui s'appuient sur des références datant de 1600 !
les Français ont l'exception culturelle ne l'oubliez pas :beret:

moi ironique ? pouffpff :no ange1
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 15 Avr 2011, 14:05

ASAHI SHINBUN
1 – La température du réacteur de l’Unité 3 de la centrale nucléaire de Fukushima augmente pour une raison inconnue.
L’Agence de Sûreté Nucléaire et Industrielle du Ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie a annoncé
le 14 avril une augmentation de la température dans le réacteur de l’Unité 3 de la centrale nucléaire à Fukushima Daiichi.
Inconnue avant, la valeur était d’environ 170 degrés le 12 avril, mais d’environ 200 degrés le 13, puis elle est passée à environ 250 degrés le 14 avril.
Bien que ces valeurs ne soient pas avec certitudes exactes parce que les équipements d’instrumentation peuvent être endommagés par le tremblement de terre, cette élévation de température est considéré tout de même comme certaine, elles caractérisent une dégradation, ce qui nécessite pour l’avenir leurs abaissements en ajustant la quantité d’injection d’eau dans le système de refroidissement.
LE SHUGOKU SHIMBUN
2 – Des employés de TEPCO irradiés jusqu’à 198 mSv.
C’est la première fois qu’un employé de TEPCO parle de son irradiation dans une interview.
Il a été parmi les premiers travailleurs après l’accident nucléaire, il a réalisé des injections d’eau dans le confinement de la piscine du combustible usé près du réacteur 4, il a révélé sa dose cumulative qui est de 198,24 mSv dans une interview à l’Agence de la Sûreté Nucléaire et Industrielle, le METI.
Selon le CSRN et TEPCO, cet employé travaille maintenant déjà loin.
Face à l’augmentation générale et massive des radiations environnementales sur certaines zones, le Ministère de la Santé Japonais a été obligé de changer les normes maximales critiques qui passent de 100 mSv à 250 mSv.
Beaucoup d’employés de TEPCO et d’autres personnes ont été exposées à 150 mSv ou plus encore, ce qui démontre que les conditions de travail deviennent maintenant de plus en plus difficiles a gérer et que les temps de travaux se rétrécissent.
Selon le CSRN, les travailleurs dépassant la limite conventionnelle de 100 mSv en montée jusqu’à 13 à 28 personnes, dont 25 employés TEPCO.
Les trois autres employés (ndlr: médiatisé) par le sous-traitant Kandenko Co., Ltd par la TEPCO ont été exposé dans le sous-sol du bâtiment de la turbine de l’unité 3 en mars à la dose d’exposition externe de 173 mSv à 180 mSv.
Cette augmentation de la limite maximale de la dose d’irradiation a été promulguée pour permettre d’étendre le temps de travail total. Beaucoup d’entreprises qui adhèrent aux normes conventionnelles devront donc appliquer les nouvelles normes de 250 mSv que TEPCO a décidé d’appliquer en ce qui la concerne pour une dose qui ne doit pas dépasser 200 mSv.
Sur cette dose d’exposition des travailleurs, le ministère a conscience d’avoir atteint la dose maximale « physique possible », le sous-ministre du Travail Hiroko Atsushi du comité de la Santé de la Chambre des Représentants a déclaré le 13 avril que les analyses sanguines, notamment celles « de la réduction des globules blancs nécessiteront un suivi constant sur le long terme », y compris après la vie de travail, il a rajouté qu’il a l’intention de créer un système de suivi permanent de la santé des travailleurs du nucléaire.
TEPCO
3 – La radioactivité des eaux de la nappe souterraine autour de la centrale de Fukushima a augmenté de 17 fois en une semaine
TEPCO a déclaré le 14 avril que la radioactivité contenue dans la nappe phréatique autour du Fukushima Daiichi notamment autour de l’unité 2 est devenu 17 fois plus concentrée que la semaine précédente.
L’Agence de Sûreté nucléaire et industrielle placée sous la direction du futur (ndlr : ?) ministère de l’Economie, demande une renforcement de la vigilance et que soit effectué des mesures 3 fois par semaine.
L’analyse réalisée par TEPCO le 13 avril dans les 6 puits de collectes autour de l’unité a donné le résultats suivant pour l’ode-131 : valeur 610 becquerels par 1cc, ce qui est un facteur d’augmentation de 17 fois par rapport à la précédente valeur, pour les autres puits les valeurs trouvées sont de 400 becquerels par 1cc soit 400.000 Bq/Kg ou L.
(ndlr : Décroissance de l’activité d’une source (Période radioactive) pour l’iode 131 : T=1/2 en 8 jours, c’est à dire que l’activité initiale de la source a diminué d’un facteur 2 au bout de 8 jours, etc … la décroissance de l’activité suit une courbe exponentielle)
TEPCO a expliqué que « le sous-sol noyé dans l’eau aurait perdu son étanchéité d’enveloppement » ou que les pluies ont favorisé des infiltrations de concentration de radioactivité du sol.
http://noxmail.us/Syl20Jonathan/
http://www.cartoradiations.fr/
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 22 Avr 2011, 00:34

En somme , TEPCO est complètement dépassé par les événements et personne ne peut dire comment vont évoluer ces désastres . A Tchernobyl , les scientifiques avaient réagi vigoureusement , en sacrifiant de nombreuses vies humaines . A Fukushima , c'est la politique du chien crevé au fil de l'eau et on le cache ( mal ) à la population .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 26 Avr 2011, 00:41

M. Jean-Pierre Petit renvoie à quelques sites d'information , dont France2 :

http://info.france2.fr/complement-denquete

Cliquer ensuite sur " à revoir en intégralité " pour obtenir l'émission du 18.4.2011
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 13 Mai 2011, 01:03

Monsieur Jean-Pierre Petit est un des rares francophones à analyser en profondeur les événements de Fukushima . Toutes ses études sont à lire sur son site .

Pour ce qui est de la menace de catastrophe , la LECON DE FUKUSHIMA est la suivante :

" ... épée de Damoclès suspendue au-dessus de 1480 réacteurs du monde entier :

- Mise hors service des unités de pompage , y compris des unités de secours
- Montée en température de l'eau dans les réacteurs
- Obligation de relâcher la vapeur pour éviter l'explosion
- Baisse de l'eau dans les réacteurs , mise à nu de la partie supérieure du coeur ( 70 %
dans l'unité 3 de Fukushima )
- Production du mélange explosif hydrogène plus oxygène par décomposition de la molécule
d'eau au contact des tubes de zirconium , portés à plus de 1000 ° C
- A 2500 ° C , éclatement des gaines , libération de leur contenu " .


A Fukushima , on se contente ( faute de mieux ) de renouveler l'eau de refroidissement
qui , chargée radioactivement , s'évapore ou fuit par les fissures . Combien de temps cette manoeuvre mortelle va-t-elle devoir durer ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Japon: Explosion de la centrale nucléaire, 12 mars
» centrale nucléaire au Japon
» Ovni au-dessus d'une centrale nucléaire - Cherbourg.
» "ils habitent à côté d'une centrale nucléaire"
» Nouvelle centrale nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: