DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 22 Mar 2011, 09:48

Bonjour.
boudo a écrit:
Et cet avenir-là ne deviendra possible que si nous osons combattre les lobbyistes de la fission . Je suis maintenant convaincu qu'ils ont tout fait pour bloquer les recherches sur la fusion propre et directe . Tôt ou tard , nous devrons leur dire : " Vous êtes des assassins :
assassins d'hommes , assassins de la science . " .
Les exploitants des centrales à fission deviendront des exploitants de centrales à fusion dès que celle-ci sera prête, ce sont des entrepreneur et des buisness man, il n'ont que foutre de la fission en tant que telle, il produisent et vendent de l'énergie avec les techniques existantes sans préférences aucune du moment que ça rapporte.
Ils savent que les réservent d'uranium sont loin d'être éternelles, et qu'il faudra un jour changer, et il vaut mieux ne pas être le dernier à s'engager dans une nouvelle technologie, c'est le B.A. BA de l'économie.
Si demain, une nouvelle technologie permet de produire de l'électricité par fusion et qu'elle est rentable, les industriels du nucléaire actuel s'y engouffreront immédiatement de peur d'être doublé par d'autres, et de perdre ainsi un marché d'avenir.

Si tu avais déjà ouvert un bouquin de physique tu comprendrais que le problème est un peu plus compliqué que ce que JPP tente de faire croire dans son délire paranoïaco-complotiste.

Il ne soutient cette théorie complotiste que parce qu'il a un jour affirmé avec force que les américains maîtrisaient parfaitement la propulsion MHD.
Pour ne pas passer pour un idiot, il lui alors fallu trouver des sources d'énergie extrêmement puissantes (c'est trèèèèèèès gourmand la MHD), mais néanmoins compactes et légères (les engins volant n'aiment pas le surpoids), que les américains sont supposés maîtriser parfaitement justifier de cette affirmation plus que téméraire.
À d'autres moments, il n'a pas hésité à affirmer aussi qu'ils maîtrisaient la production industrielle d'anti-matière..................Rien que ça!!

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 22 Mar 2011, 09:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Boudo, la fusion nucléaire ne sera probablement pas utilisée de notre vivant et non à cause d'un complot, mais à cause d'immenses difficultés techniques : il faut arriver à trouver une sorte de boite magnétique où un plasma d'un million de degré puisses brûler sans brûler la boite en question.

Sortez des théories du complot. Vivez ! drunken
Il faut que ce soit encore plus chaud.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 22 Mar 2011, 09:55

boudo a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Boudo, la fusion nucléaire ne sera probablement pas utilisée de notre vivant et non à cause d'un complot, mais à cause d'immenses difficultés techniques : il faut arriver à trouver une sorte de boite magnétique où un plasma d'un million de degré puisses brûler sans brûler la boite en question.

Sortez des théories du complot. Vivez ! drunken

Exact , cher Arnaud . Mais ne cherche-t-on pas dans la mauvaise direction en voulant à tout prix
une température CONSTANTE de centaines de millions de degrés ? Si on peut obtenir cette température pendant une fraction infime de seconde et répéter l'opération , il devient possible
d'envisager la fusion nucléaire sans danger . L'être humain rechigne à imaginer que l'impulsionnel puisse être supérieur au continu . C'est pourtant souvent le cas .
Faux, les recherches en matière de fusion ne se cantonnent pas au confinement magnétique (ITER), c'est seulement plus connu parce que plus médiatisé, il y a aussi des recherches avec confinement inertiel (laser, entre autre), et donc un fonctionnement par impulsion, mais encore une fois les choses ne sont pas aussi simples que tu l'affirmes.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 22 Mar 2011, 10:41

Les choses sont techniquement complexes. Et, à court terme et sans complot, aucune solution n'est en vue. La solution par laser n'en est pas rendue à l'aspect expérimental, comme pour ITER.

L'essentiel est qu'il n'y a pas de complot.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 22 Mar 2011, 11:31

Radioactivité dans l’eau de mer: appels à des contrôles sur le poisson

OSAKA (Japon) – Les autorités japonaises ont appelé mardi à renforcer les contrôles sur les poissons et fruits de mer après la découverte de niveaux anormalement élevés de substances radioactives dans l’eau de mer près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Le ministère de la Santé a demandé aux préfectures de Chiba et Ibaraki, à l’est de Tokyo, de renforcer le contrôle et les programmes d’inspection des produits pêchés le long des côtes.

« Habituellement, le Bureau de la santé publique effectue des prélèvements et analyse certains éléments pour garantir la sécurité alimentaire », a indiqué une responsable du ministère.

Des taux d’iode 131 et de césium 134 respectivement 126,7 fois et 24,8 fois plus élevés que les normes fixées par le gouvernement ont été mesurés dans l’eau de mer près de la centrale nucléaire de Fukushima (250 km au nord de Tokyo), a indiqué mardi la firme Tokyo Electric Power (Tepco).

Le taux de césium 137 était également 16,5 fois plus élevé que la normale, tandis qu’en revanche celui de cobalt 58 était inférieur à la norme, a indiqué un responsable de Tepco, Naoki Tsunoda, assurant que ces niveaux de radioactivité ne constituaient pas une menace pour la santé humaine.

Les substances radioactives ont été détectées dans des échantillons d’eau de mer prélevés lundi à environ 100 mètres au sud de la centrale de Fukushima Daiichi (N°1), selon Tepco.

L’Agence des pêches a relevé de son côté que les infrastructures locales avaient été en grande partie détruites sur la côte nord-est par l’énorme tsunami déclenché par le séisme de magnitude 9, et que les pêcheurs n’avaient pas pu encore reprendre le travail.

« L’industrie de la pêche a été dévastée entre Aomori (nord) et Chiba, en particulier dans les préfectures d’Iwate, de Miyagi, de Fukushima et d’Ibaraki. Nous ne sommes donc pas dans une situation où la pêche est pratiquée et des produits expédiés. Nous ne prévoyons pas de mettre en place des mesures pour le moment », a indiqué Hajima Kawamura, responsable à l’agence gouvernementale des pêches.

« Si la pêche reprend, nous demanderons aux municipalités de pratiquer des tests de radioactivité pour garantir la sûreté des produits », a-t-il ajouté.

TOKYO ELECTRIC POWER

(©AFP / 22 mars 2011 09h33)

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 23 Mar 2011, 18:00

aroll a écrit:
Théodéric a écrit:

Aroll bonjour,

tu peux sourire mais pour le coup des poissons électrique c'était de l'humour (faut bien malgré tout), par contre le coup de l'eau radio active qui s'écoule par ecntaines de M3 on ne sait trop où (ou trop bien où !) tu m'excuse mais personne n'en parle parce que l'eau repart a la mer ou dans les nappes !
et coté flemme tu te poses là t'as raison ! car si tu te rassure du baratin officiel relis ce que disent les Russes sur la manière d'on ils ont gérés la radio activité dans l'atmosphère !! et comment nos états ont tout nié, et toi la bouche grande ouverte aujourd'hui tu gobe encore Shocked

cela fait 8 jours qu'ils nous disent tout et son contraire , " ça va on gère , on est loin d'un Tchernobyl, y a pas de radioactivité dans atmosphère, le probléme ne concerne qu'un réacteur, puis 2 puis 3 et 4 et du mox " puis barré vous a 30bornes a la ronde c'est dangereux !

mais Aroll c'est la petite bête bien docile de la démocratie et république " fait le beau t'aura de l'iode !" dwarf
tu crois qu'ils vont nous dire la vérité , tu rêves les risque financier a cause des réactions qu'ils ne pourraient maitriser sont trop grand alors comme au Japon "tout va bien y a un peu de poudre dans l'air mais rien de grave !" t'aurais pas entendu cela y a quelques décennies ?
le rien de grave mais y en a déjà dans l'eau a Tokyo et dans les légumes et je doute que les poissons du secteur soit consommable !
tiens encore une bonne nouvelle, le nuage radioactif qui part en vacance au USA (ha la réputation de la Californie ça attire !) il a contourné Hawaï et va pas trop en direction des lieux habité il sera dissout et donc plus dangereux pour la santé ! " HO QUE C'EST BEAU ! drunken confused I don't want that " on se croirait presque en France en 1986 votre naïveté (ou trouille inconciente ?) m'émeut , la radioactivité une fois passé par le réseau d'information c'est devenu flower fleur 6 fleur 6 :bisou: ; y manque plus que le père Noel en voiture électrique (ou fauteuil roulant suivant la dose ! Mr.Red

si ça ne marche pas ils mettent tout de même du sable et un sarkofage, ça démontre comment on domine la question ! Question reste que le truc prendra l'eau par le fond et où ira la radioactivité ? et dernier détail qu'est dans l'air du temps, en cas de nouveau tremblement terre et tsunami on en fait quoi de la trouvaille :evil:
si ça c'est de la gestion , qu'est ce que c'est que l'improvisation Arrow :no

allez on attend le tour de la France et je vous parie que l'on est capable de faire pire encore ! Basketball
Théodéric, tu me montres simplement l'effroyable profondeur de l'abîme de ton ignorance sur le sujet.
Inutile de vouloir t'expliquer, il y aurait trop à faire, mais je constate encore une fois que le déficit terrible d'éducation scientifique d'une bonne partie de la population lié à un certain type d'orgueil entraîne toujours le même genre de réaction: la recherche et l'adhésion aux explications simplistes qui laissent croire que si l'on a jamais compris certains sujets, ce n'est pas parce qu'ils nous dépassent, ou qu'on ne les pas étudiés, mais seulement parce que des méchants nous mentent.
L'ex chef des CCC a dit une chose juste (peut-être la seule depuis des décennies): la théorie du complot est la providence des imbéciles, car elles donnent des réponses simples aux problèmes complexes.

Amicalement, Alain


Ho Grand AROLL prière

ta profonde science prend l'eau !! tu as vu qu'ils commencent a constater que la radio activité bien lavée ne se dilue pas bien dans l'apéritif Japonnais et que les poissons risquent de mal le digérer ?
Tokyo on la rassure aussi bien que nous avec Tchernobyl, "pas de problème a ce dosage vous pouvez boire et manger c'est pas dangereux !" j'imagine d'ailleurs que Aroll et Arnaud se font importer du Japon nourriture et boisson pour soutenir le verbiage officiel !! dommage 76% des Français ne font pas confiance au blabla gouvernemental et autant de Japonnais qui se trouvent un rien concernés

4 réacteurs brulent ou explosent ça fume ça s'envole autour de toute la terre, on arrose ça s'écoule en mer et dans les nappes, et Aroll et Mister Arnaud suivent aussi la version officielle !

j'attends la suite de vos commentaires avec impatience, j'aime voir l'efficacité du lavage de cerveau sur des personnes convaincues que leur niveau d'étude est une garantie de discernement !
en 1914 les sages envoyées la chair a canon courir avec une densité supérieure a celle que peut tirer une mitrailleuse et on reprend la tranchée, Youpie ! ( faut juste rester derrière le feuille de calcul mais pas aller a la tranchée c'est tout) !
en 1940 les intelligent ne s'imaginaient pas une horreur comme les camps (parce qu'ils font la guerre avec la peau des autres et aussi sur le papier) , alors c'est avec dévouement que l'on pactise et signe les envoient de train de Juifs vers des destinations inconnues, (mais certainement fort agréable, vu la bonté connue d'hitler, ce devais être au bord de mer ? ha les études ça éclaire !) !
l'histoire déborde de sages qui gobent l'histoire parce qu'elle permet de fuir le réel !
dernier en date Tchernobyl, " tout va bien pas de pollution extrême ça passe a coté !" des sages y on cru c'était aussi bien commode de ne pas tenir tête et risquer des problèmes détournés (puisque l'on ne fusille plus en place public on a d'autres moyens)
et aujourd'hui le Japon "c'est rien on gère voyez nos savants calculs dormez tranquille on veille , maintenant on sait !"
et Aroll applaudit !! :pompom:

réveilles toi mon vieux , ils te racontent ce qu'ils veulent que tu crois, certainement tu as été un gamin obéissant, mais ils ne sont pa stes parents t'es pas obligé de dire " Woui" a tout leur baratin !

les médecins et les pharmaciens constatent une envolée énorme de traitement de la thyroïde en France; mais le gouvernement nie sinon va falloir juger qui a mentit !

pour les médecins c'est simple , l'ordre des médecins a une version officielle et chacun sait que si il ne veut pas d'ennui dans le futur mais le soutient , il la ferme et c'est bien ! et les bons toutous font comme cela ( ils ont fait des études pour réussir leur vie ils vont pas prendre de risque , hein ils sont sages trop a perdre ! )

peut être ne sommes nous pas encore au taux de Tchernobyl, mais nous raconter que tout va bien, il faut s'appeler Aroll ou Arnaud pour le gober !
il n'est pas besoin qu'une centrale explose a 5000 dans l'atmosphère pour être une saleté ! la radio activité qui s'échappe depuis si longtemps et qui a déja des effets partout repérable , tu ne me feras pas gober que c'est rien !
la nature n'en produit pas en quantité modifier ce qui est présent ne peut pas être sans conséquence on le réalisera mais certainement plus sur nos enfants et petit enfants !
alors arrête de te rassurer a bon compte et de laisser les savants jouer a la roulette avec la vie de ceux que tu aimes, ils arrangent les choses car économiquement on ne peut plus se permettre de déstabilisation, mais de là a tout gober ? ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 23 Mar 2011, 18:09

Cher Theodéric, on vous sent saliver de joie et d'envie à l'idée que, ENFIN, une catastrophe mondiale (celle que vous annoncez) arrive.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 24 Mar 2011, 08:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Theodéric, on vous sent saliver de joie et d'envie à l'idée que, ENFIN, une catastrophe mondiale (celle que vous annoncez) arrive.

N'est-ce pas là un procès d'intention , cher Arnaud ? Comme 75 % des gens , Théodéric a le droit d'avoir peur et de se défier des mensonges d'Etat .
Ceci dit , en tant qu'amateur de psychanalyse rankienne , je vous concéderai que l'être humain est fasciné par les catastrophes , parce que le vécu de sa naissance s'imprime comme une mémoire de catastrophe dans son inconscient .

Quelqu'un qui ne peut pas être suspecté de catastrophisme , c'est ce vieil habitant de Hiroshima , vu à la RTBF , qui y vivait déjà en 1945 , qui a connu toutes les catastrophes du Japon depuis et qui ne comprenait pas la politique industrielle de son gouvernement , qui est encore en train de construire une centrale nucléaire en bord de mer .


D'après Wikileaks , les diplomates américains en poste au Japon informaient depuis des années
leur gouvernement sur les risques vraiment excessifs que prenait le gouvernement japonais en
installant systématiquement ses centrales à fission en bord de mer .


Dernière édition par boudo le Ven 25 Mar 2011, 07:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Jeu 24 Mar 2011, 13:15

Théodéric a écrit:

Ho Grand AROLL prière

ta profonde science prend l'eau !! tu as vu qu'ils commencent a constater que la radio activité bien lavée ne se dilue pas bien dans l'apéritif Japonnais et que les poissons risquent de mal le digérer ?
Tokyo on la rassure aussi bien que nous avec Tchernobyl, "pas de problème a ce dosage vous pouvez boire et manger c'est pas dangereux !" j'imagine d'ailleurs que Aroll et Arnaud se font importer du Japon nourriture et boisson pour soutenir le verbiage officiel !! dommage 76% des Français ne font pas confiance au blabla gouvernemental et autant de Japonnais qui se trouvent un rien concernés

4 réacteurs brulent ou explosent ça fume ça s'envole autour de toute la terre, on arrose ça s'écoule en mer et dans les nappes, et Aroll et Mister Arnaud suivent aussi la version officielle !

j'attends la suite de vos commentaires avec impatience, j'aime voir l'efficacité du lavage de cerveau sur des personnes convaincues que leur niveau d'étude est une garantie de discernement !
en 1914 les sages envoyées la chair a canon courir avec une densité supérieure a celle que peut tirer une mitrailleuse et on reprend la tranchée, Youpie ! ( faut juste rester derrière le feuille de calcul mais pas aller a la tranchée c'est tout) !
en 1940 les intelligent ne s'imaginaient pas une horreur comme les camps (parce qu'ils font la guerre avec la peau des autres et aussi sur le papier) , alors c'est avec dévouement que l'on pactise et signe les envoient de train de Juifs vers des destinations inconnues, (mais certainement fort agréable, vu la bonté connue d'hitler, ce devais être au bord de mer ? ha les études ça éclaire !) !
l'histoire déborde de sages qui gobent l'histoire parce qu'elle permet de fuir le réel !
dernier en date Tchernobyl, " tout va bien pas de pollution extrême ça passe a coté !" des sages y on cru c'était aussi bien commode de ne pas tenir tête et risquer des problèmes détournés (puisque l'on ne fusille plus en place public on a d'autres moyens)
et aujourd'hui le Japon "c'est rien on gère voyez nos savants calculs dormez tranquille on veille , maintenant on sait !"
et Aroll applaudit !! :pompom:

réveilles toi mon vieux , ils te racontent ce qu'ils veulent que tu crois, certainement tu as été un gamin obéissant, mais ils ne sont pa stes parents t'es pas obligé de dire " Woui" a tout leur baratin !

les médecins et les pharmaciens constatent une envolée énorme de traitement de la thyroïde en France; mais le gouvernement nie sinon va falloir juger qui a mentit !

pour les médecins c'est simple , l'ordre des médecins a une version officielle et chacun sait que si il ne veut pas d'ennui dans le futur mais le soutient , il la ferme et c'est bien ! et les bons toutous font comme cela ( ils ont fait des études pour réussir leur vie ils vont pas prendre de risque , hein ils sont sages trop a perdre ! )

peut être ne sommes nous pas encore au taux de Tchernobyl, mais nous raconter que tout va bien, il faut s'appeler Aroll ou Arnaud pour le gober !
il n'est pas besoin qu'une centrale explose a 5000 dans l'atmosphère pour être une saleté ! la radio activité qui s'échappe depuis si longtemps et qui a déja des effets partout repérable , tu ne me feras pas gober que c'est rien !
la nature n'en produit pas en quantité modifier ce qui est présent ne peut pas être sans conséquence on le réalisera mais certainement plus sur nos enfants et petit enfants !
alors arrête de te rassurer a bon compte et de laisser les savants jouer a la roulette avec la vie de ceux que tu aimes, ils arrangent les choses car économiquement on ne peut plus se permettre de déstabilisation, mais de là a tout gober ? ! salut
Cette fois, tu as complètement sombré dans le ridicule, décidément, l'ignorance et la bêtise sont de grandes forces.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 25 Mar 2011, 07:48

Les media viennent d'annoncer les 3 premières maladies graves parmi le personnel de la centrale de Fukushima . Il est probable que ce chiffre soit minoré et ne constitue malheureusement que le début d'une longue série .

J'ai connu en Belgique la catastrophe minière du Bois du Cazier à Marcinelle ( Charleroi )
et l'incendie du magasin l'Innovation à Bruxelles . Dans les deux cas , on se moquait de moi
parce que je ne croyais pas aux premiers chiffres officiels du nombre de victimes .
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 25 Mar 2011, 07:58

vous avez raison d'être dubitatif : à ecouter les autorités françaises, il n'y a pas d'augmentation dangereuse de la radioactivité. A écouter mon dosimetre, que j'ai acheté il y a quelques années (en ce moment, je suis certain qu'il y a rupture de stock...inutile d'essayer), il y a une augmentation de l'ordre de quelques dizaines de nano Sv par heure. On est encore loin en dessous des doses dangereuses, et peut être ne les atteindra t on jamais. Mais on peut juger de la limite du blabla officiel. La verité - tres relative - de mon appareil peu sensible, indique bien une augmentation sans danger, mais une augmentation tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Ven 25 Mar 2011, 16:04



TEPCO avoue enfin,mais on le savait déjà,que le coeur du réacteur n°3 serait en fusion! Ils ont juste attendus 10 jours avant de nous le dire!

« L’état du réacteur 3 de la centrale de Fukushima est critique. Un responsable de l’opérateur Tepco a déclaré à l’AFP : « Il est possible que la cuve contenant les barres de combustible dans le réacteur soit endommagée ».
Hier, trois d’entre eux chaussés seulement de bottines en caoutchouc ont été sévèrement irradiés par une flaque d’eau très fortement radioactive. Ils intervenaient dans la turbine située derrière le réacteur 3. Deux d’entre eux ont dû être hospitalisés avec des brûlures aux pieds. Depuis le 11 mars, ce sont 17 techniciens qui ont été irradiés au dessus de la limite autorisée. »
- Le taux de radiation à cet endroit est 10 000 fois plus élevé que la normale!
- Le pire serait que le coeur du réacteur ait fondu,qu’il ait traversé les fondations et contaminait la nappe fréatique,contaminant ainsi l’eau et les sols.
Comme les fuites radioactives dans l’environnement continuent à Fukushima , sa production totale radioactive peut encore dépasser celle de Tchernobyl. Il y a certainement beaucoup de combustible à Fukushima qu’il n’y a jamais eu à Tchernobyl: 1.760 tonnes de combustible nucléaire contre seulement 180 tonnes de Tchernobyl.
Fukushima possède donc dix fois le montant de combustible usé et frais par rapport à Tchernobyl.
D’autre part:
A la vue de ce que l’on vient de lire,il était évident que la radioactivité allait toucher l’eau,les légumes et autres nourritures à des distances relativement importantes:
Radioactivité détectée dans des légumes provenant de Tokyo
Un niveau anormalement élevé de radioactivité a été détecté pour la première fois dans des légumes provenant de Tokyo.
Du césium radioactif, à un niveau excédant la limite légale, a été découvert jeudi dans un légume à feuilles vertes, le komatsuna, cultivé dans un centre de recherche d’Edogawa, à la périphérie de Tokyo et à 250 km de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, a précisé la chaîne publique NHK. Du césium radioactif a été mesuré à 890 becquerels par kilo, soit au-delà de la limite de 500 becquerels par kilogramme.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 26 Mar 2011, 09:39

Mesures et graphiques de la radioactivité au Japon

Par ici les mesures relevées par les civils japonais eux-même:
- http://fleep.com/earthquake/
Et par ici les cartes de relevés sur les niveaux de radioactivité en direct suivant la densité de population au
Japon, par préfectures, dont la source est le ministère de l’environnement japonais en nGy/h, dont les villes de Miyagi et Fukushima censurées (Ishikawa est louche aussi ).

- Aller directement sur le site pour promener votre curseur et cliquer sur la carte associée aux tableaux interactifs:

http://www.targetmap.com/viewer.aspx?reportId=4870

- Dont les données proviennent directement du ministère japonais par ici leur carte:

http://www.bousai.ne.jp/eng/

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Sam 26 Mar 2011, 13:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Theodéric, on vous sent saliver de joie et d'envie à l'idée que, ENFIN, une catastrophe mondiale (celle que vous annoncez) arrive.

Bonjour Arnaud,

tu peux interpréter ma pensé comme tu le veux, elle ne sera que l'image de la tienne !

je ne me réjouis pas un instant de cela, simplement toi et Aroll vous chantez avec la version officielle de la science que " ça va bien dans le fond !"
désolé mais il y a 4 cocotte minutes nucléaire qui ont soient explosées soit soit brulées a l'air libre et elles font depuis une quainzaine de jour de la fumigation a la terre entière, d'aprés vous c'est sans risque ou peu, ce serait infime !

mais ce que je dis ce réalise a chaque fois dans les jours qui suivent, je n'ai pas de prétention a la science nucléaire, simplement j'ai des yeux pour voir et je ne me fais pas manipuler par des gens qui m'annonce du haut de leurs sciences (qui viens encore une fois de nous péter dans les gencives) qu'entre gens de science instruit et raisonnable on va se rassurer !
4 centrales qui fumes et rependent dans l'eau de la radio activité pendant des semaines cela ne peut pas être peut contrairement au baratin officiel !
les quantités infimes sur la durée cela s'appelle une intoxication et c'est presque pire a long terme que le boom de Tchernobyl !

attendons parce que ce qui brule en ce moment cela ne peut rien n'être d'autre que le cœur des réacteurs (au moins un !) si il perce le fond (on voit mal ce qu'y l'en empêcherait depuis qu'il fond ?) il descendra jusqu'à l'eau et là le danger augmente en grand en tout domaine !
le Japon devra soit dire la vérité dramatique de pollution sur des étendues très importante en comparaison pour cette ile, soit nier et empoisonner sa population en silence !

la piscine au plutonium on peut raconter ce que l'on veut c'est la &ere qui fait cela et les dégats on les saura dans 20ans !

j'imagine que pécher dans les eaux du secteur va devenir un sport a haut risque où il faudra un compteur pour la radio activité avant de prendre le poisson a la main et la flore va apprécier (les algues étant un aliment de cuisine du pays !) ; mais la version doses infime va encore faire un tabac !

seulement des doses infimes on en a déjà pris pas mal depuis quelques décennies, entre essais nucléaire connus et cachés , rejets et fuite de centrale et autres qui en utilise dans des règles pas suivi (genre ceux qui polluaient depuis 20ans une nappe d'eau potable en France !) puis la centrale Américaine qui a fuit, puis Tchernobyl qui a arrosée la terre, puis aujourd'hui le petit rien au japon, et aussi les quelques système de satelite qui sont retombés a l'eau lors de mauvais lancement et ceux que l'on nous a pas dit !!

ce sont des quantités infime d'après les sages !

soutenir cela me semble relevé de la plus simple inconscience ; désolé si je ne suis pas aimable, n'avez vous pas de famille d'enfants et de petits enfants ? j'espère qu'ils ne feront pas le constat inverse de vos doux propos , comme on constate a quelle point l'époque industrielle a envahi la terre de pollution , seulement la radioactivité ces dégâts vont jusque dans l'ADN et une nappe d'eau irradiée ne se purifie pas en 20 ans !

alors arrêtons d'agir en pensant que c'est pas grave, nous sommes Chrétien et encore une fois ne rien dire avec la pensé de ce monde de ténèbres, nos descendant et autres chrétiens nous regarderons pour les plus grands imbéciles qui soit parce que nous avons nié les évidences pour notre confort !

la coupe amère on se la sert nous même " et les hommes ne renieront pas les œuvres de leurs mains, rendant un culte a leurs œuvres, ne se repentant pas du mal qu'ils font ! ils détruiront la terre la mer et l'air "

je sais que c'est ce que l'on fait on est devant des faits et toi et Aroll vous voudriez nous convaincre que les œuvres de nos mains sont belles ; j'ai le choix ou dire comme vous ou dire comme L'Ange du Christ l'a dit a Jean !

Je Crois en Jésus, arrêtons de rêver nos enfants payerons a cause de notre refus de reconnaître la Vérité !
allez rejetons le fardeau du christ et continuons a nous rassurer !? :twisted:

moi j'en suis pas c'est pour nous que c'est écrit je ne le nierais pas ! :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 27 Mar 2011, 10:40

un des réacteurs de Fukushima





Un taux 10 millions de fois plus élevé que la normale a été détecté dans le réacteur 2. Le Japon est «encore loin d'avoir surmonté l'accident», affirme le directeur de l'Agence internationale pour l'énergie atomique.


Les opérations de pompage des nappes d'eau contaminées à Fukushima sont reportées. Dimanche, un taux de radioactivité «10 millions de fois supérieur au niveau habituel», atteignant 1000 millisieverts par heure, a été détecté dans une nappe d'eau de la salle des turbines du deuxième réacteur de la centrale nucléaire, entraînant l'évacuation immédiate du personnel.
«Nous avons détecté dans les échantillons d'eau des taux élevés de césium et d'autres substances qui ne se trouvent généralement pas dans l'eau du réacteur», a indiqué à la suite de ce relevé un porte-parole de la société Tepco, qui exploite le site. «Il existe une forte probabilité pour que les barres de combustible aient été endommagées» lors d'un début de fusion survenu juste après le séisme et le tsunami du 11 mars, a-t-il précisé.

Des taux de radioactivité de plusieurs centaines de millisieverts par heure avaient déjà été détectés autour des réacteurs endommagés de la centrale, provoquant des évacuations. Jeudi, trois ouvriers, chaussés seulement de bottines en caoutchouc, ont été irradiés lors d'une intervention dans la salle de la turbine du réacteur 3, où le niveau de radiation était de 180 millisieverts par heure. Deux ont dû être hospitalisés avec des brûlures aux pieds.
Le Japon «encore loin d'avoir surmonté l'accident»



Dimanche, le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, a reconnu que les opérations d'urgence sur le site étaient particulièrement laborieuses et admis l'absence de réels progrès face à cette catastrophe. «Nous aimerions pouvoir donner un programme clair sur quand cela va être résolu, et ceux qui travaillent sur le site pensent la même chose», a-t-il déclaré à la télévision. «Mais je ne peux pas être plus optimiste que la réalité.»
Selon le directeur général de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA), le Japon est «encore loin d'avoir surmonté l'accident» nucléaire. Les autorités japonaises ne savent toujours pas avec certitude si les cœurs des réacteurs et le combustible nucléaire épuisé sont recouverts de l'eau nécessaire à leur refroidissement, estime Yukiya Amano. Selon lui, l'alerte nucléaire pourrait encore durer des semaines, voire des mois, étant donné les énormes dommages subis par la centrale.

Pour éviter une détérioration désastreuse de la situation, les techniciens, pompiers et militaires déployés sur place doivent absolument parvenir à faire baisser la température des réacteurs. Cela impose la remise en marche du circuit de refroidissement. Pendant près de deux semaines, les installations ont été arrosées avec de l'eau de mer, à l'aide de canons à eau et de pompes électriques dirigées par des grues géantes. Étant donné les risques de corrosion dus au sel, Tepco a décidé d'utiliser désormais de l'eau douce.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 27 Mar 2011, 23:05

C'est horrible ce qui se passe là bas. pale

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Dim 27 Mar 2011, 23:46

Oui . Une catastrophe planétaire a pu être évitée à Tchernobyl par le courage de 500.000
personnes . Mais cette fois , je ne vois vraiment pas ce qui pourrait encore l'arrêter , en-dehors
d'un miracle .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 07:31

boudo a écrit:
Oui . Une catastrophe planétaire a pu être évitée à Tchernobyl par le courage de 500.000
personnes . Mais cette fois , je ne vois vraiment pas ce qui pourrait encore l'arrêter , en-dehors
d'un miracle .
L'apport régulier d'eau qui refroidit le carburant peut arrêter en partie la catastrophe et faire qu'elle ne soit pas plus grave qu'actuellement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 12:56

bonjour,

on nous raconte que ça va pas si mal ,sauf si cela s'emballe !! que certains ne s'imagine pas que je m'en réjouis, simplement je tente de dire ce que l'on refuse de dire et voir en face ! car depuis que l'on nous dis ça peut être pire on ne fait que nier ce que l'on reconnait le lendemain !

il y a tout de même 4 réacteurs (une piscine de mox au plutonium) qui brulent a l'air libre ! si cela c'est peu alors on se demande pourquoi on tente de faire des enceintes étanches ?

ça devait résister a presque tout , pan ça prend un tremblement de terre et un raz de marée qui était prévu dés avant la construction ; mais ça résiste pas au problèmes, puis faut pas s'inquiéter ça résiste aux explosions, manque de pot ça résiste pas ??
mais pas d'inquiétude , puis on évacue a 30Km (l'air de rien ça fait une circonférence de 60KM sauf que 3à sont en mer, mais en France cela ferait un sacré trou invivable !!) ! puis ils arrosent sans dire l'évidente vérité, quand tu arrose du radio actif ça va s'écouler quelque part ! bonjour les poissons , (mais c'est pas grave ça va se diluer , allez donc a la soupe !)
actuellement qu'est-ce que l'on ne nous dis pas ?
simplement qu'il y a plusieurs jours que le cœur est en fusion et in-arétable désormais, car arrêtons de rêver, un système nucléaire qui n'est pas suffisamment refroidit, quand il s'emballe plus rien ne le refroidit sauf la combustion entière de son auto combustion !
on a sous les yeux 4 réacteurs qui brulent et rejette dans la nature ce que d'habitude on s'applique a fimltrer quand c'est 1000 ou 10000 fois moins radioactif !
maintenant ils sont entrain de percer (si c'est pas déja fait pour certains) le fond des enceintes, ils vont descendre dans le sol puis la nappe d'eau ou s'infiltrer dans l'eau de mer , et là on va tous s'en payer encore une louche !
comment voulez vous arrêter une fusion immaitrisée depuis 15jours ? avec quoi l'extraire c'est devenu un magma , ils étaient en fusion a 30% dés les 1ers jours, maintenant ils sont a plus de 70%, voir totalement pour un des 4 ce qui explique les taux énorme de radioactivité qui au passage dérange car on passe de 1 Million de fois la dose maxi a 100 100000 fois histoire de ralentir la prise de conscience, mais au rayon clownerie ils font au TOP ! car entre 1 Million de fois et 100 000fois j'imagine que la cuisson n'est que plus rapide que de quelques secondes si t'es dans le champs mais le résultat est le même ! mais ça fait moins catastrophe et plus précis dit ainsi ! Mr.Red

le risque est donc que si l'un arrive dans l'eau ou explose il va entrainer un effet sur les autres pus proche, le réacteur qui dégage le plus de radio activité si il pète , la piscine a mox s'envole a sa suite et là Tchernobyl perd sa vedette dans les faits historiques !

la coupe amer est servit et bien servie , même si cela n'explose pas, on va en avaler de la radio activité, ho on va nous bassiner " a petites doses c'est pas grave et ça ce dilue !"
ben tiens donc c'est comme l'huile de vidange dans mélangé par les mafia Russes dans la vente d'huile de tournesol aux grosses boites de l'agroalimentaire européennes, 10% d'huile de vidange !
alors l'agroalimentaire en ayant acheter de milliers d'hectolitres après s'être fait tombé dessus par l'hygiène , a trouvé un arrangement on re-dilue l'huile pour arriver a un taux de a peine 1% et c'est passé comme cela ! car a petites doses c'est pas dangereux l'huile de vidange auto camion bateau ect ect !! un peu de dioxine c'est pas mauvais puisque c'est a petite dose (sauf ce que vous avalez déjà sans le savoir) Question ça fait en moyenne 4 a 5 cuillères a soupe d'huile de vidange par an par personne HUMM Miam miam cyclops

allez tout va bien sa brule que voulez vous que fasse d'autre un emballement nucléaire qui a explosé fendu et fondu ses protections ?

si vous aimez vos gosses faite un peu de provisions pas encore radio actives, mieux vaut passer pour un imbécile avant, qu'un sage qui a tord aprés comme on le voit avec tout les gars qui nous garantissent de^puis le début ça va c'est pas si grave que cela !

Grenn Peace qui acceptait de se taire depuis le début, a fait des analyses plus loin que les lieux reconnu a risques et les résultats sont tout autre que ceux annoncé dans la version officielle (et encore ils se limitent !) !
diriger c'est prévoir ! eux ils dirigent et ne prévoit que de nier , aimer c'est servir servez les votre avant après c'est trop tard on pleurera comme le Japonnais pleurent les leurs !
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 14:37

Arnaud Dumouch a écrit:
boudo a écrit:
Oui . Une catastrophe planétaire a pu être évitée à Tchernobyl par le courage de 500.000
personnes . Mais cette fois , je ne vois vraiment pas ce qui pourrait encore l'arrêter , en-dehors
d'un miracle .
L'apport régulier d'eau qui refroidit le carburant peut arrêter en partie la catastrophe et faire qu'elle ne soit pas plus grave qu'actuellement.

souf que toute cette eau radioactif retombe dans l'ocean ...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 15:14

Bonjour,
si la cuve fond et que la lave radioactive s'enfonce dans le sol, qu'arrivera-t-il? Il paraît qu'à un moment elle rencontrera nécessairement une nappa phréatique et cela fera une explosion, dispersant une dose de radioactivité intense alentour (et détruisant une partie de l'île??).
Quelle surface du Japon sera pétrifiée?
L'île sera-t-elle encore vivable?
Merci si vous avez des précisions là-dessus!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 15:25

Pierre75 a écrit:
Bonjour,
si la cuve fond et que la lave radioactive s'enfonce dans le sol, qu'arrivera-t-il? Il paraît qu'à un moment elle rencontrera nécessairement une nappa phréatique et cela fera une explosion, dispersant une dose de radioactivité intense alentour (et détruisant une partie de l'île??).
Quelle surface du Japon sera pétrifiée?
L'île sera-t-elle encore vivable?
Merci si vous avez des précisions là-dessus!

Personne n'en sait rien.

Tout ce qu'on vous demande c'est d'aller bosser, de faire des crédits et de continuer à louer l'homme glorieux.

Pour les réponses, vous repasserez plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 16:20

joker911 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
boudo a écrit:
Oui . Une catastrophe planétaire a pu être évitée à Tchernobyl par le courage de 500.000
personnes . Mais cette fois , je ne vois vraiment pas ce qui pourrait encore l'arrêter , en-dehors
d'un miracle .
L'apport régulier d'eau qui refroidit le carburant peut arrêter en partie la catastrophe et faire qu'elle ne soit pas plus grave qu'actuellement.

souf que toute cette eau radioactif retombe dans l'ocean ...

Est dangereuse dans un rayon de trente kilomètres puis se dilue dans l'immensité jusqu'à devenir négligeable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 16:24

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
boudo a écrit:
Oui . Une catastrophe planétaire a pu être évitée à Tchernobyl par le courage de 500.000
personnes . Mais cette fois , je ne vois vraiment pas ce qui pourrait encore l'arrêter , en-dehors
d'un miracle .
L'apport régulier d'eau qui refroidit le carburant peut arrêter en partie la catastrophe et faire qu'elle ne soit pas plus grave qu'actuellement.

souf que toute cette eau radioactif retombe dans l'ocean ...

Est dangereuse dans un rayon de trente kilomètres puis se dilue dans l'immensité jusqu'à devenir négligeable.

Peut-on en être sur ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 16:29

On en a la preuve : dans les années 50, il y eu plus de cent cinquante essais nucléaires en plein air (bombes à uranium et bombes H). Cela a contaminé le monde entier et on en retrouve les traces dans les glaces du Groenland. Et pourtant, ça s'est dilué !

La terre est immense.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 16:33

Arnaud Dumouch a écrit:
On en a la preuve : dans les années 50, il y eu plus de cent cinquante essais nucléaires en plein air (bombes à uranium et bombes H). Cela a contaminé le monde entier et on en retrouve les traces dans les glaces du Groenland. Et pourtant, ça s'est dilué !

La terre est immense.

oui mais il foudra du temps , beaucoup de temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 16:37

Tout dépend des vents, des courants marins. Mais cela se fait assez vite à partir dui moment où la centrale n'émet plus.

Les Soviétiques ont créé une pollution nucléaire bien pire là où gisent leurs épaves et vieux réacteurs de sous-marin nucléaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 16:54

Pierre75 a écrit:
Bonjour,
si la cuve fond et que la lave radioactive s'enfonce dans le sol, qu'arrivera-t-il?
Il y a plusieurs possibilités, la pire étant ce que l'on nomme le syndrome chinois (enfoncement jusqu'à la nappe phréatique, et rééjection sous l'effet de la pression de vapeur d'eau).
Mais, pour l'instant cette éventualité n'est sans doute pas à craindre.



Pierre75 a écrit:
Il paraît qu'à un moment elle rencontrera nécessairement une nappa phréatique
Non, pas NÉCESSAIREMENT justement. Il y a plusieurs conditions à remplir et rien ne dit que ce soit possible ici.

Pierre75 a écrit:
et cela fera une explosion,
Plutôt une production brutale de vapeur sous pression capable d'expulser le coeur fondu (par le canal qu'il aura lui même creusé en descendant et qui fera office de canon) à une certaine altitude et ainsi répandre de très grande quantité de matières radioactives dans l'atmosphère


Pierre75 a écrit:
dispersant une dose de radioactivité intense alentour
Oui.



Pierre75 a écrit:
(et détruisant une partie de l'île??).
Non, pas le moins du monde, ce n'est pas une explosion, encore moins nucléaire.


Pierre75 a écrit:
Quelle surface du Japon sera pétrifiée?
PÉTRIFIÉE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ouuuuh quelle horreur!!
Non, absolument aucun risque, je le répète ce n'est PAS une explosion nucléaire.

Pierre75 a écrit:
L'île sera-t-elle encore vivable?
Oui, mais dans l'éventualité de ce scénario le plus catastrophique certaines région ne le seront plus pour quelques temps (longs).

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 17:36

Bonjour Alain,
merci pour vos réponses précises.
Néanmoins vous semblez douter du scénario le pire. Or si le coeur du réacteur ne peut pas être calmé, qu'est-ce qui ferait que la lave radioactive ne fonde pas et ne rencontre pas de nappe phréatique?
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 20:05

OSAKA (Japon) – Du plutonium a été détecté dans le sol à cinq endroits de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi (N°1), dans le nord-est du Japon, a annoncé lundi l’opérateur du site, cité par l’agence de presse Kyodo.
La société Tokyo Electric Power (Tepco) pense que le plutonium provient du combustible d’un des réacteurs qui ont été endommagés par le puissant séisme du 11 mars et par l’énorme tsunami qui a suivi, a ajouté l’agence.
Lundi, de l’eau fortement radioactive a été découverte dans les tunnels passant sous les bâtiments des réacteurs 1, 2 et 3, et débouchant à l’extérieur.
(©AFP / 28 mars 2011 17h23)
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 21:46

Evidemment .
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Lun 28 Mar 2011, 22:49

L'uranium est d'origine naturelle; il a été extrait de la terre puis concentré. La dispersion à l'échelle de la planète inverse, en quelque sorte, ce processus et restaure la situation naturelle.

Ce constat ne règle rien du danger que constitue l'uranium à forte concentration, dans les zones polluées.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 10:14

L'uranium " naturel " est faiblement radioactif . Il subit un traitement pour le devenir très fort et en cas de fusion du coeur du réacteur , la radioactivité est extrême .

Inutile de se rassurer à bon compte .
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 11:49

Oh la la !!! Quel catastrophisme tout de même. N'ayez pas peur voyons, Arnaud nous explique avec force détails, que l'arrosage suffit à diminuer les émanations, que le vent dilue tout en un rien de temps etc. etc. Et d'ailleurs, pourquoi ne voulez-vous pas croire à la version officielle. Tout le monde sait que les états disent toujours toute la vérité, non? Tenons-nous à ce que dit le spécialiste ès qualité de tout sur tout, Arnaud Dumouch... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 12:53

Loup Ecossais a écrit:
Oh la la !!! Quel catastrophisme tout de même. N'ayez pas peur voyons, Arnaud nous explique avec force détails, que l'arrosage suffit à diminuer les émanations, que le vent dilue tout en un rien de temps etc. etc. Et d'ailleurs, pourquoi ne voulez-vous pas croire à la version officielle. Tout le monde sait que les états disent toujours toute la vérité, non? Tenons-nous à ce que dit le spécialiste ès qualité de tout sur tout, Arnaud Dumouch... :beret:
Cher Loup Ecossais,

Quel est le nombre de morts par an de l'extraction du charbon ?

Quel est le nombre de morts par ans du nucléaire civil ?

Avez vous des chiffres ? pirat

Cette exagération dans la peur, pour nous ici en Europe, des émanation d'une centrale à l'autre bout du monde, m'étonne.

Ca me fait penser à la peur des ondes de téléphone qui a surgi brusquement il y a 15 ans puis a disparu...

Les Japonais, EUX, ont des raisons d'avoir peur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 13:52

Arnaud, tu compares des choses incomparables. Certes, la mine a beaucoup tué, trop, et j'en sais quelque chose, puisque je suis passé pas loin (pris dans un éboulement en 1982, (8 mois d'arrêt, sans compter de multiples blessures plus ou moins graves avant et après)).
Les dangers du nucléaire sont sans commune mesure avec tout autre risque de métier. Le nucléaire se compose d'atomes dont la période de vie se compte en milliards d'année, pour les plus longues. Et effectivement, les japonais étant au premier rang, ont davantage de raisons d'être inquiets, que nous. Mais voilà, nous avons eu Tchernobyl, avec un nuage arrêté à la frontière par des super douaniers mandatés par l'état. Le résultat??? Toute la France, pas seulement certes, en a subi les retombées. Ce qui a multiplié par 20, voire plus, les cancers de la thyroïde et autres, même si les spécialistes??? prétendent le contraire, comme à leur habitude. Alors excuse-moi Arnaud, mais ta confiance "infantile" dans les déclarations officielles me laissent pantois. Il y a trop de précédents pour accorder un quelconque crédit à l'homo politicus...
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 14:04

[quote="Arnaud Dumouch"]
Cette exagération dans la peur, pour nous ici en Europe, des émanation d'une centrale à l'autre bout du monde, m'étonne.

quote]

C'est de l'angoisse au fond Arnaud. L'Europe ne sait plus qui elle est , d'où elle vient et où elle va! Angoissée comme un enfant dans le noir et dès qu'il y a un grincement de bois affraid !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 15:09

Bonjour.
Pierre75 a écrit:
Bonjour Alain,
merci pour vos réponses précises.
Néanmoins vous semblez douter du scénario le pire. Or si le coeur du réacteur ne peut pas être calmé, qu'est-ce qui ferait que la lave radioactive ne fonde pas et ne rencontre pas de nappe phréatique?
Ce que tu appelles la "lave radioactive", c'est ce qu'on appelle le corium.
1)Le corium peut ne pas être suffisamment chaud pour percer le fond de l'enceinte de confinement ou le sous sol.
2)Le corium peut avoir été assez chaud pour commencer à s'enfoncer, puis parce qu'il a perdu un peu d'activité, ou parce qu'il s'est mélangé avec les matériaux qu'il traverse et s'est ainsi 'dilué" quelque peu et donc refroidi, il n'a pas pu continuer sa descente.
3)Il peut ne pas y avoir de nappe Phréatique à cet endroit.

Enfin, il peut rencontrer la nappe et se "contenter" de la polluer sans répandre sa radioactivité partout si des fissures dans le sous sol, une déformation et/ou élargissement du "trou" que le corium a ouvert en arrivant dans la nappe, ou encore autre chose permet à la pression de vapeur de s'évacuer sans avoir besoin d'expulser le corium.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 15:25

boudo a écrit:
L'uranium " naturel " est faiblement radioactif . Il subit un traitement pour le devenir très fort et en cas de fusion du coeur du réacteur , la radioactivité est extrême .

Inutile de se rassurer à bon compte .
Non, il ne subit pas un traitement, il n'est pas modifié, il est seulement concentré en sa partie NATURELLEMENT la plus active (U235). Si ensuite on le redilue suffisamment, il retrouve un taux de radioactivité "normale".
À ce propos, les océans représentent 1,3 milliards de kilomètres cube d'eau pour plus d'un milliard de milliards de tonnes, et la totalité des produits radioactifs naturellement présents dans ces océans représentent une chiée de fois ce que contiennent ces réacteurs.
L'atmosphère, c'est 5 millions de milliards de tonnes, c'est beaucoup moins que les océans, mais c'est pas mal non plus.
Les effets de la dilutions se voient bien lorsque l'on réfléchit au fait que l'éruption du volcan islandais il y a quelques mois a rejeté bien plus de particules radioactives (naturellement) que les centrales japonaises....

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 15:34

Loup Ecossais a écrit:

Les dangers du nucléaire sont sans commune mesure avec tout autre risque de métier. Le nucléaire se compose d'atomes dont la période de vie se compte en milliards d'année, pour les plus longues.
Et si la période est longue, alors l'activité est faible et la dangerosité aussi.


Loup Ecossais a écrit:
Et effectivement, les japonais étant au premier rang, ont davantage de raisons d'être inquiets, que nous. Mais voilà, nous avons eu Tchernobyl, avec un nuage arrêté à la frontière par des super douaniers mandatés par l'état. Le résultat??? Toute la France, pas seulement certes, en a subi les retombées. Ce qui a multiplié par 20, voire plus, les cancers de la thyroïde et autres, même si les spécialistes??? prétendent le contraire,
Les spécialistes, les méchants scientifiques, et les hommes politiques ne sont pas anti-radiations, eux aussi ils risquent leur santé voir leur vie en cas de contamination, ils n'ont donc aucun intérêt à tout cacher, édulcorer comme à l'époque de Tchernobyl peut-être,, quoique c'était tellement bête que ça ne se fera plus, mais vraiment tout cacher non. D'ailleurs, il n'y a cette fois pas de différences sensibles entre le discours en France et dans les autres pays.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 16:07

Pierre75 a écrit:
Bonjour,
si la cuve fond et que la lave radioactive s'enfonce dans le sol, qu'arrivera-t-il? Il paraît qu'à un moment elle rencontrera nécessairement une nappa phréatique et cela fera une explosion, dispersant une dose de radioactivité intense alentour (et détruisant une partie de l'île??).
Quelle surface du Japon sera pétrifiée?
L'île sera-t-elle encore vivable?
Merci si vous avez des précisions là-dessus!

Pierre75 bonjour,

après toutes les rassurantes et comiques versions officielles et celles de leurs soutiens (agents secrets en action sur le site Mr. Green ) je te propose un voyage au Japon ou alentour ou simplement Tchernobyl et rencontre avec des populations malades a qui on a aussi garantis qu'ils étaient hors de portés et que leurs maladies n'a rien mais absolument rien a voir avec Tchernobyl !
et puis peut être peux tu comme certains attendre assis tranquillement dans ton fauteuil avec ta bière, de voir la suite des aventure de " Mr Atome fait son Show au Japon !" car quoi qu'en dise les inconditionnels du "tout va bien ça se disperse un peu partout et partout et petit peu" (pour parodier Coluche) on devrait assez vite savoir la suite, car désormais ça chauffe ça fond ça fume ça radio-active au delà des espérances infantilisantes de nos chers officiels et si c'est en état de produire un clash on devrait trés prochainement savoir !

mais Aroll et Arnaud viennent très gentillement de passer 15 jours a nier ce que l'on a sous le nez , mais qui se dilue a bon compte sur la tête de tous humain, animal, végétal, et le reste de la création a cette heure : seulement les faits leurs donne tord, mais c'est pas grave la science SAIT , d'ailleurs tu vois bien le résultat , quelle science de pointe arroser des réacteurs qui fument a l'air libre avec des lance de pompiers , ça mon vieux c'est de la science de pointe pas laissée a l'improvisation du moment !

et le coup du " ça se disperse !" je trouve en cela la réponse la plus irresponsable que l'on puisse tenir ! désolé pour son auteur, mais on a déja entendu cela et depuis le nombre de cancer grimpe en flèche , mais bien sûr y a pas de preuve !
alors Pierre75 si tes enfants et petits enfants ont tous des maladies bizarre en nombre croissant ne vas surtout pas t'imaginer que c'est la radioactivité dispersée, t'as pas de preuve ! sinon que l'on refuse de donner la version officielle des rapports pointus !

je te souhaite une bonne fumigation a la Japonaise car c'est pas demain la veille que cela va finir ! il te suffira juste de dire a tes petits enfants " on a pas de preuve que c'est nos co,nnerie nucléaires" et tu pourras dormir sur tes 2 oreilles officielles I don't want that ; sauf bien entendu si ça pète , mais là encore ça va se disperser ! drunken

et puis ça tue moins que l'auto mobile et les mines de charbon ou que la guerre des tranchées alors a quoi bon s'inquiéter puisque aprés nous le déluge ! :bienmal: scratch
on est là pour faire la fête la vie est trop courte pour penser a la vérité qui dérange cheers
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 18:03

Théodéric a écrit:
Pierre75 a écrit:
Bonjour,
si la cuve fond et que la lave radioactive s'enfonce dans le sol, qu'arrivera-t-il? Il paraît qu'à un moment elle rencontrera nécessairement une nappa phréatique et cela fera une explosion, dispersant une dose de radioactivité intense alentour (et détruisant une partie de l'île??).
Quelle surface du Japon sera pétrifiée?
L'île sera-t-elle encore vivable?
Merci si vous avez des précisions là-dessus!

Pierre75 bonjour,

après toutes les rassurantes et comiques versions officielles et celles de leurs soutiens (agents secrets en action sur le site Mr. Green ) je te propose un voyage au Japon ou alentour ou simplement Tchernobyl et rencontre avec des populations malades a qui on a aussi garantis qu'ils étaient hors de portés et que leurs maladies n'a rien mais absolument rien a voir avec Tchernobyl !
et puis peut être peux tu comme certains attendre assis tranquillement dans ton fauteuil avec ta bière, de voir la suite des aventure de " Mr Atome fait son Show au Japon !" car quoi qu'en dise les inconditionnels du "tout va bien ça se disperse un peu partout et partout et petit peu" (pour parodier Coluche) on devrait assez vite savoir la suite, car désormais ça chauffe ça fond ça fume ça radio-active au delà des espérances infantilisantes de nos chers officiels et si c'est en état de produire un clash on devrait trés prochainement savoir !

mais Aroll et Arnaud viennent très gentillement de passer 15 jours a nier ce que l'on a sous le nez , mais qui se dilue a bon compte sur la tête de tous humain, animal, végétal, et le reste de la création a cette heure : seulement les faits leurs donne tord, mais c'est pas grave la science SAIT , d'ailleurs tu vois bien le résultat , quelle science de pointe arroser des réacteurs qui fument a l'air libre avec des lance de pompiers , ça mon vieux c'est de la science de pointe pas laissée a l'improvisation du moment !

et le coup du " ça se disperse !" je trouve en cela la réponse la plus irresponsable que l'on puisse tenir ! désolé pour son auteur, mais on a déja entendu cela et depuis le nombre de cancer grimpe en flèche , mais bien sûr y a pas de preuve !
alors Pierre75 si tes enfants et petits enfants ont tous des maladies bizarre en nombre croissant ne vas surtout pas t'imaginer que c'est la radioactivité dispersée, t'as pas de preuve ! sinon que l'on refuse de donner la version officielle des rapports pointus !

je te souhaite une bonne fumigation a la Japonaise car c'est pas demain la veille que cela va finir ! il te suffira juste de dire a tes petits enfants " on a pas de preuve que c'est nos co,nnerie nucléaires" et tu pourras dormir sur tes 2 oreilles officielles I don't want that ; sauf bien entendu si ça pète , mais là encore ça va se disperser ! drunken

et puis ça tue moins que l'auto mobile et les mines de charbon ou que la guerre des tranchées alors a quoi bon s'inquiéter puisque aprés nous le déluge ! :bienmal: scratch
on est là pour faire la fête la vie est trop courte pour penser a la vérité qui dérange cheers
Quel concentré d'inepties, Théodéric!!!
En plus tu essayes de faire croire que j'aurais laisser sous entendre qu'à cause de la dispersion, c'est comme s'il ne se passait rien.
Je n'ai JAMAIS dit une chose pareille, simplement CE N'EST PAS LA FIN DU MONDE, ET ON NE VA PAS TOUS MOURIR DANS D'ATROCES SOUFFRANCES!!!!!!!!.
Alors, pour être précis:
Pour la région, c'est un cataclysme total.
Pour le Japon, c'est une très grosse catastrophe.
Pour cette zone du monde, c'est un problème grave.
Pour nous, c'est un problème sanitaire assez secondaire, et un problème économique bien plus sérieux.

Enfin, ça peut encore s'aggraver, mais les prévisions sont toujours difficiles, surtout quand elles concernent..... l'avenir!!

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 21:16

[quote="Paco"]
Arnaud Dumouch a écrit:

Cette exagération dans la peur, pour nous ici en Europe, des émanation d'une centrale à l'autre bout du monde, m'étonne.

quote]

C'est de l'angoisse au fond Arnaud. L'Europe ne sait plus qui elle est , d'où elle vient et où elle va! Angoissée comme un enfant dans le noir et dès qu'il y a un grincement de bois affraid !

Excellente analyse de la cause profonde. salut

La position d'Aroll sur les faits est équilibrée et rationnelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mar 29 Mar 2011, 22:44

Sur le site Lemonde.fr, un entrevue avec Pierre Le Hir, journaliste scientifique, qui donne une bonne mise au point de la situation actuelle:

Fukushima : "La menace nucléaire perdurera sur le long terme"

Dans un chat sur Lemonde.fr, Pierre Le Hir, journaliste au "Monde", l'accident de Fukushima est déjà une catastrophe nucléaire, dont l'impact environnemental et sanitaire pourrait encore s'accroître dans les prochaines semaines.

Samira : Peut-on qualifier l'accident de Fukushima de catastrophe nucléaire ?

JFV : Fukushima ne devrait-il pas désormais être classé niveau 7 ?

Pierre Le Hir : A l'évidence, l'accident de Fukushima est déjà une catastrophe nucléaire, et la gravité de cette catastrophe, c'est-à-dire son impact environnemental et sanitaire, pourrait encore s'accroître dans les prochaines semaines.

Au départ, les autorités japonaises avaient minimisé l'accident en le classant au niveau 4 sur une échelle internationale qui comprend 7 degrés de gravité. L'Autorité de sûreté nucléaire française a très rapidement considéré que c'était en réalité un accident de niveau au moins 5, c'est-à-dire l'accident de Three Mile Island en 1979 aux Etats-Unis, et plus probablement de niveau 6, c'est-à-dire juste en dessous de l'accident de Tchernobyl en 1986, qui a été classé au niveau 7.

Depuis, il n'y a pas eu de reclassement, mais on peut très certainement considérer que l'accident de Fukushima est de même ampleur que celui de Tchernobyl.

Hector : Pouvez-vous faire le point de la situation actuelle sur le site de la centrale ?

Hervé : Quelles informations avons-nous ? N'a-t-on pas dépassé le point de non-retour ?

Miaski : La catastrophe est-elle aussi grave que ce qu'on veut nous dire ?

Les informations sont très parcellaires et souvent contradictoires. Sur le site de Fukushima-Daiichi, il y a six réacteurs nucléaires, dont trois étaient à l'arrêt avant le séisme et le tsunami.

Les trois autres ont été mis en arrêt d'urgence lors du séisme et du tsunami. Depuis, faute d'alimentation électrique, les circuits habituels de refroidissement ne fonctionnent pas, donc sur les réacteurs 1, 2 et 3, le cœur des réacteurs, c'est-à-dire le combustible nucléaire, s'est très fortement dégradé, c'est-à-dire qu'il a fondu.

Rien ne permet de savoir quel est le niveau exact de fusion. Il est probable que les enceintes de confinement de plusieurs réacteurs ne sont plus étanches et il est également possible que les cuves de certains réacteurs, où se trouve le combustible nucléaire, soient elles aussi endommagées. A cette situation s'ajoute le fait que, pour refroidir les installations, des milliers de mètres cubes d'eau ont été déversés. Cette eau s'est accumulée et il y a maintenant des "flaques" qui peuvent atteindre un mètre de haut et qui sont extrêmement radioactives, et qu'il faut donc évacuer d'une façon ou d'une autre.

Apparemment, le point de non-retour, c'est-à-dire celui où le cœur de tous les réacteurs fondrait et où la situation échapperait totalement à l'exploitant, Tepco, n'est pas encore atteint. Mais manifestement, Tepco est dépassé par la situation.

Oui, la situation est extrêmement grave. Tout dépend ensuite des critères que l'on considère. On peut pondérer la gravité de l'accident nucléaire en pensant aux 17 000 victimes du séisme et du tsunami. Mais la menace nucléaire perdurera sur le long terme.

Berlioz : EDF, Areva et le Commissariat à l'énergie atomique ont été appelé à la rescousse par les Japonais. Que peuvent apporter les Français dans la résolution des problèmes de la centrale de Fukushima ?

A ce jour, Areva, EDF et le CEA ont indiqué qu'ils voulaient surtout apporter une expertise, plutôt que du matériel. Ils avaient tous les trois déjà proposé le 18 mars de livrer au Japon des robots capables d'intervenir dans des milieux très contaminés à la place de l'homme. Le Japon avait décliné cette offre.

Il faut savoir que même si ces engins robotisés sont capables d'intervenir dans des milieux hostiles, par exemple de réaliser des mesures de radioactivité, de prélever des échantillons, voire de réaliser des opérations simples comme de la découpe, ils ont néanmoins besoin d'être commandés à distance, ce qui suppose de repérer à l'avance le terrain d'intervention, et ils ne sont pas la panacée.

Areva et EDF ont par ailleurs déjà livré au Japon un très grand nombre de matériels et d'équipements individuels, comme des combinaisons de protection, des masques, des gants, des dosimètres, etc.

Tous ces matériels sont très utiles. Sur la gestion de la crise proprement dite, il est douteux que les experts français du nucléaire aient des solutions alternatives à proposer.

MAdministrateurK1 : Pouvons nous craindre une explosion de la centrale ?

Alcatol : Peut-on craindre une explosion de vapeur, c'est-à-dire la vaporisation d'une partie du corium dans l'atmosphère ? Quelles sont les mesures prises pour l'éviter ?

Une explosion de la centrale, non. Encore une fois, tous les réacteurs sont aujourd'hui à l'arrêt et il n'y a donc pas de risque d'emballement d'une réaction en chaîne. En revanche, des explosions d'hydrogène, oui. Il y en a déjà eu plusieurs fois au premier jour de l'accident, et ce sont ces explosions qui ont soufflé une partie des bâtiments où sont installés les réacteurs.

Il peut aussi se produire des explosions d'hydrogène liées à la fusion du coeur. Lorsqu'il atteint des températures élevées faute de refroidissement, le combustible nucléaire se transforme en un magma très irradiant, le corium, dans lequel on trouve également les gaines métalliques des combustibles nucléaires, ainsi que des éléments de structure interne des cuves des réacteurs.

Ce corium peut provoquer de nouvelles explosions d'hydrogène qui pourraient disperser dans l'atmosphère des radioéléments. Mais avec la fusion du cœur, le risque principal est que la cuve soit percée, que le corium s'en échappe, qu'il attaque la dalle de béton qui se trouve sous le bâtiment du réacteur, et, éventuellement, que des matières radioactives se dispersent dans le sous-sol et ruissellent jusqu'à l'océan.

Radiguet : Pourquoi ne fabrique-t-on pas un sarcophage, ou plusieurs, comme lors de l'accident de Tchernobyl ?

C'est une option qui semble avoir été et peut-être être toujours envisagée, mais c'est une opération qui demande du temps. Dans l'immédiat, il y a toujours urgence à continuer de refroidir les cœurs des réacteurs, mais aussi à maintenir un niveau d'eau suffisant dans les piscines de combustibles usés qui se trouvent dans chacun des bâtiments des réacteurs.

Le combustible présent dans ces bassins, s'il n'est pas assez refroidi, peut lui aussi fondre et provoquer un phénomène identique à celui du cœur des réacteurs.

Harold : Que ce passerait-il si le point de "non-retour" était franchi ?

Qu'appelle-t-on le point de non-retour ? Imaginons que le niveau de radioactivité sur le site soit tel qu'il ne soit plus possible, humainement, d'y intervenir. A ce moment-là, tous les cœurs de réacteur fondraient, et, selon le processus décrit plus haut, s'échapperaient et se retrouveraient au contact du béton.

Ensuite, c'est l'inconnu. Un tel accident ne s'est jamais produit. On sait que le corium dont on parlait plus haut est à une température de l'ordre de 2 000 à 2 500 °C et que le béton fond typiquement à une température de 700°. Mais tout dépend de la composition de ce béton, et tout dépend aussi de la façon dont le corium pourra s'étaler ou non, c'est-à-dire refroidir plus ou moins vite.

Au pire, toute la matière radioactive traverserait le béton et se retrouverait au contact de la roche sur laquelle est installée la centrale de Fukushima. C'est une roche magmatique, de granite, mais on ignore s'il y a des fracturations ou non, s'il y a des écoulements d'eau, et donc, personne n'est en mesure de dire si les matières radioactives seraient contenues par ce socle rocheux ou si elles migreraient dans le sous-sol et, éventuellement, dans l'océan, les côtes étant tout à côté de la centrale.

François : La situation est-elle en train de s'aggraver ou au contraire de s'améliorer ?

Elle semble en train de s'aggraver dans la mesure où Tepco est aujourd'hui confronté à deux nécessités contradictoires : d'une part, continuer à refroidir les réacteurs et les piscines de combustible en y injectant et en y déversant de l'eau ; d'autre part, évacuer cette eau qui est très contaminée et qui empêche de remettre en marche les systèmes normaux.

La semaine dernière, plusieurs éléments positifs étaient intervenus, notamment le fait qu'une connexion électrique avait été rétablie sur tous les réacteurs et également le fait que ce n'était plus de l'eau de mer corrosive qui était injectée dans les cuves, mais de l'eau douce.

Ces nouvelles positives sont depuis contrariées par le bourbier radioactif qu'est devenue la centrale.

Gossip : En cas de fusion du combustible, la réaction en chaîne ne se relance-t-elle pas ?

Selon les experts, non, sauf si le combustible se retrouve dans un bain d'eau alimenté en permanence. S'il s'agit uniquement d'eau résiduelle, celle-ci sera vaporisée, et la réaction en chaîne ne pourra pas être entretenue.

Pierre : Y a-t-il un risque que la radioactivité atteigne des niveaux critiques, à Tokyo, dans les jours ou les semaines à venir ?

Elle a déjà atteint, la semaine dernière par exemple, des niveaux critiques dans l'eau de consommation courante à Tokyo. La limite maximale autorisée en césium 137 pour l'eau potable est de 200 becquerels par litre pour les adultes, et de 100 becquerels par litre pour les enfants. La limite de 200 becquerels par litre avait été dépassée.

De même, dans certains légumes, à une centaine de kilomètres de la centrale de Fukushima, les niveaux autorisés de becquerels ont été très largement dépassés. Exemple : dans des lots d'épinards, le niveau atteignait 54 000 becquerels par kilo, alors que la limite est de 2 000 becquerels par kilo.

A distance du site, notamment à Tokyo, la contamination vient en fait des panaches de vapeur radioactive qui sont émis par la centrale, qui sont poussés par les vents et précipités au sol par les pluies. Donc la situation varie de jour en jour.

Florent : Le corium peut-il passer au travers du manteau terrestre ? Si oui, quels seraient les risques ?

Non. Il existe une théorie, qui s'appelle le "syndrome chinois", selon laquelle du corium émanant d'un réacteur américain traverserait la Terre de bout en bout. C'est un scénario de science-fiction. Le corium, s'il atteint le sous-sol, restera dans les couches superficielles de la croûte terrestre, ce qui n'empêche pas qu'il puisse y avoir une migration des radionucléides, par exemple vers une nappe phréatique.

Emmanuel : Quels peuvent être les risques pour la chaîne alimentaire et surtout, pour l'écosystème marin très proche de la centrale et des six réacteurs ?

On a déjà mesuré, par exemple le 26 mars à 300 mètres au large de la centrale, des taux d'iode 131 près de 2 000 fois plus élevés que la valeur normale. On peut craindre également que d'autres radioéléments comme le plutonium souillent le milieu marin.

Ces éléments vont se diluer dans l'océan, mais ils y subsisteront sur le long terme, en tout cas pour le plutonium, puisque l'iode, lui, a une dure de vie très courte.

Le risque principal est que ces radioéléments soient concentrés par les algues, auquel cas les concentrations peuvent être multipliées par un facteur 1 000, puis que ces algues (dont les Japonais sont de grands consommateurs) soient elles-mêmes mangées par des crustacés – homards, crabes –, ce qui provoquera une nouvelle concentration et, de ce fait, la chaîne alimentaire peut être gravement contaminée.

Cédric : Si la matière radioactive se retrouve en dehors de la centrale à l'air libre : quelle contamination ? Sur quelle zone ? Pendant combien d'années ?

Jusqu'à présent, la contamination radioactive est venue principalement de ce qu'on appelle les "produits de fission", c'est-à-dire les cendres résultant de la combustion nucléaire.

Ces produits de fission sont des aérosols qui ont été relâchés dans l'atmosphère. Les plus pénalisants à court terme sont l'iode 131 et le césium 137. L'iode 131 peut se fixer sur la thyroïde et provoquer un cancer de cette glande. Le césium 137, lui, peut générer des cancers digestifs et pulmonaires ou des leucémies.

En cas de forte dégradation du combustible – et celle-ci semble en cours –, d'autres produits peuvent être relâchés. Le plus inquiétant d'entre eux est le plutonium, car c'est une substance très toxique à la fois sur le plan chimique (ses effets sont comparables à ceux de l'arsenic) et sur le plan radiologique.

S'il est inhalé ou ingéré, le plutonium peut provoquer des cancers. Seule chance : c'est un métal lourd qui est donc peu mobile dans l'environnement, c'est-à-dire qu'il a tendance à se disperser très difficilement.

A Tchernobyl, où il y avait eu une très violente explosion qui avait projeté au loin différentes matières radioactives, la zone contaminée par du plutonium a été d'un rayon d'une trentaine de kilomètres.

Kévin: Combien de temps cette catastrophe peut-elle durer ?

D'ores et déjà, l'Autorité de sûreté nucléaire française, par exemple, indique que la contamination dans la zone de 20 ou 30 kilomètres où la population a été évacuée ou mise à l'abri va durer pendant des années, et plus probablement des décennies.

Cet ordre de grandeur de plusieurs décennies ne changera pas fondamentalement si la situation empire. Quant à l'accident de Fukushima proprement dit, les autorités japonaises elles-mêmes annoncent qu'il pourrait durer plusieurs mois, voire une année ou même davantage.

Myriam : Quels sont les risques sanitaires de présence de plutonium dans les fonds marins ?

Comme je l'ai dit, le risque n'est pas tant pour les fonds marins, où le plutonium va se diluer, que pour la chaîne alimentaire. Et dans l'immédiat, le risque, notamment pour les "liquidateurs" qui se relaient sur le site de la centrale ne vient pas du plutonium (jusqu'à présent, on n'en a décelé que des traces), mais des produits de fission, donc l'iode et le césium radioactifs, mais aussi d'autres radioéléments comme le strontium, le ruthénium, etc.

Diane : On ne nous parle plus de nuage radioactif. Cela veut-il dire qu'il n'y a plus d'émanations radioactives voyageant avec les vents ?

Non. Il y en a très certainement encore. Au premier jour de l'accident, Tepco a procédé à des dégazages volontaires pour éviter la surpression à l'intérieur des enceintes de confinement ; ces lâchers de vapeur d'eau ont entraîné une dispersion dans l'atmosphère de produits radioactifs.

Au cours des derniers jours, il n'y a apparemment plus eu de lâcher de vapeur volontaire. En revanche, plusieurs enceintes de confinement ne sont probablement plus étanches et des radionucléides continuent donc à s'échapper, mais cette fois, de façon incontrôlée.

Miaski : La présence du plutonium dans le sol n'annonce-t-elle pas déjà une catastrophe écologique ?

C'est déjà une catastrophe écologique. Il va y avoir autour de Fukushima, dans un périmètre qu'il est aujourd'hui difficile de définir mais qui sera probablement de l'ordre de 30 km de rayon, une sorte de zone interdite comme à Tchernobyl.

A ce stade, la détection de plutonium n'est pas le signe d'une aggravation. Si des quantités plus importantes de plutonium étaient décelées, cela signifierait que le combustible est en cours d'achèvement de fusion, et surtout, qu'il a trouvé une issue pour sortir des cuves, c'est-à-dire que celles-ci ne sont plus intègres, et l'on retombe sur le scénario décrit plus haut.

Juan : Est-on techniquement capables d'arrêter une fusion de cœur de réacteur ?

C'est un accident qui n'avait jamais été pris en compte avant Three Mile Island, donc rien n'est véritablement prévu pour l'empêcher. Sur l'EPR, dont quatre exemplaires sont en construction en Finlande, à Flamanville en France et en Chine, un dispositif de sécurité est spécifiquement prévu pour recevoir le corium en cas de fusion du cœur, lui permettre de s'étaler, avec un gros réservoir d'eau qui se déverserait automatiquement sur le corium fondu.

Est-ce pour autant la parade absolue à cet accident ? L'histoire du nucléaire montre que les systèmes de sécurité prévus sont toujours pris en défaut par ce qui est, par définition, imprévisible.

Chat modéré par Olivier Biffaud
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 01:23

Cela fait penser à la sécurité aérienne : chaque accident d'avion provoque un grand émoi du public qui réclame avec raison des règles de sécurité drastiques.

Pourtant lorsqu'on regarde les chiffres, l'aérien cause moins de morts et est relativement sur comparé à d'autres modes de transport comme l'auto ou la moto.

Cette distorsion psychologique dans notre perception des risques n'est pas tout à fait rationnelle.

L'exigence de sécurité du public est bien plus grande pour l'avion : on ne tolèrerait pas qu'une compagnie autorise les pilotes à boire un coup avant un vol, à piloter en état de fatigue, s'affranchir de diverses limites de sécurité ou ne pas respecter les rigoureux calendriers de maintenance. Un directeur de compagnie aérienne convaincu de tels abus serait considéré comme un criminel en puissance. Pourtant c'est ce que nous tolérons bien aisément de nous-memes et de nos amis, lorsqu'il s'agit de prendre le volant. Avec les conséquences que l'on sait.

Nous voulons, collectivement, une sécurité maximale lorsque, comme pour l'avion et plus encore le nucléaire:
1- la technologie est avancée ou incompréhensible
2- les conséquences de chaque accident (par accident pas en cumul) sont catastrophiques
3- le cout de la sécurité est dilué

A l'inverse, nous sommes plus cools pour
- les barrages hydrauliques (point 1 absent : technologie semble concrète et compréhensible par tous)
- l'exploitation de mines (points 1 et 2)
- la sécurité routière (points 1, 2 et 3)

Si nous acceptions pour nous-memes des règles de sécurité sur la route comparables à celles que nous imposons au transport aérien (boites noires embarquées, radars partout, contrôleurs omniprésents, formation poussée, visites médicales, procédures...), plus de 3000 morts par an seraient évités en France et plus de 10 000 blessés graves. Plusieurs centaines de milliers de victimes sauvées chaque année à l'échelle du monde développé. C'est sans commune mesure avec les morts liés au nucléaire ou à l'aérien. Cette évolution se fera d'ailleurs, très progressivement, sur le long terme.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 10:36

AntoineG a écrit:
Cela fait penser à la sécurité aérienne : chaque accident d'avion provoque un grand émoi du public qui réclame avec raison des règles de sécurité drastiques.

Pourtant lorsqu'on regarde les chiffres, l'aérien cause moins de morts et est relativement sur comparé à d'autres modes de transport comme l'auto ou la moto.

Cette distorsion psychologique dans notre perception des risques n'est pas tout à fait rationnelle.




_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 11:37

aroll a écrit:
Théodéric a écrit:
Pierre75 a écrit:
Bonjour,
si la cuve fond et que la lave radioactive s'enfonce dans le sol, qu'arrivera-t-il? Il paraît qu'à un moment elle rencontrera nécessairement une nappa phréatique et cela fera une explosion, dispersant une dose de radioactivité intense alentour (et détruisant une partie de l'île??).
Quelle surface du Japon sera pétrifiée?
L'île sera-t-elle encore vivable?
Merci si vous avez des précisions là-dessus!

Pierre75 bonjour,

après toutes les rassurantes et comiques versions officielles et celles de leurs soutiens (agents secrets en action sur le site Mr. Green ) je te propose un voyage au Japon ou alentour ou simplement Tchernobyl et rencontre avec des populations malades a qui on a aussi garantis qu'ils étaient hors de portés et que leurs maladies n'a rien mais absolument rien a voir avec Tchernobyl !
et puis peut être peux tu comme certains attendre assis tranquillement dans ton fauteuil avec ta bière, de voir la suite des aventure de " Mr Atome fait son Show au Japon !" car quoi qu'en dise les inconditionnels du "tout va bien ça se disperse un peu partout et partout et petit peu" (pour parodier Coluche) on devrait assez vite savoir la suite, car désormais ça chauffe ça fond ça fume ça radio-active au delà des espérances infantilisantes de nos chers officiels et si c'est en état de produire un clash on devrait trés prochainement savoir !

mais Aroll et Arnaud viennent très gentillement de passer 15 jours a nier ce que l'on a sous le nez , mais qui se dilue a bon compte sur la tête de tous humain, animal, végétal, et le reste de la création a cette heure : seulement les faits leurs donne tord, mais c'est pas grave la science SAIT , d'ailleurs tu vois bien le résultat , quelle science de pointe arroser des réacteurs qui fument a l'air libre avec des lance de pompiers , ça mon vieux c'est de la science de pointe pas laissée a l'improvisation du moment !

et le coup du " ça se disperse !" je trouve en cela la réponse la plus irresponsable que l'on puisse tenir ! désolé pour son auteur, mais on a déja entendu cela et depuis le nombre de cancer grimpe en flèche , mais bien sûr y a pas de preuve !
alors Pierre75 si tes enfants et petits enfants ont tous des maladies bizarre en nombre croissant ne vas surtout pas t'imaginer que c'est la radioactivité dispersée, t'as pas de preuve ! sinon que l'on refuse de donner la version officielle des rapports pointus !

je te souhaite une bonne fumigation a la Japonaise car c'est pas demain la veille que cela va finir ! il te suffira juste de dire a tes petits enfants " on a pas de preuve que c'est nos co,nnerie nucléaires" et tu pourras dormir sur tes 2 oreilles officielles I don't want that ; sauf bien entendu si ça pète , mais là encore ça va se disperser ! drunken

et puis ça tue moins que l'auto mobile et les mines de charbon ou que la guerre des tranchées alors a quoi bon s'inquiéter puisque aprés nous le déluge ! :bienmal: scratch
on est là pour faire la fête la vie est trop courte pour penser a la vérité qui dérange cheers
Quel concentré d'inepties, Théodéric!!!
En plus tu essayes de faire croire que j'aurais laisser sous entendre qu'à cause de la dispersion, c'est comme s'il ne se passait rien.
Je n'ai JAMAIS dit une chose pareille, simplement CE N'EST PAS LA FIN DU MONDE, ET ON NE VA PAS TOUS MOURIR DANS D'ATROCES SOUFFRANCES!!!!!!!!.
Alors, pour être précis:
Pour la région, c'est un cataclysme total.
Pour le Japon, c'est une très grosse catastrophe.
Pour cette zone du monde, c'est un problème grave.
Pour nous, c'est un problème sanitaire assez secondaire, et un problème économique bien plus sérieux.

Enfin, ça peut encore s'aggraver, mais les prévisions sont toujours difficiles, surtout quand elles concernent..... l'avenir!!

Amicalement, Alain


Salut Aroll ,

ils sont tous de plus en plus de ton avis ou presque mais c'est pas grave ça se dilue, tes petits enfants te remercieront d'avoir été lucide et d'aimer passivement la façon dés-engageante de la version officielle du genre ; Tchernobyl Bis !
:bravo: Mr. Green

La communauté internationale doit agir au plus vite afin d'empêcher l'évaporation en quantité immense de particules radioactives de la centrale de Fukushima.


L'heure est très grave. Un scénario mettant en cause l'intégrité à moyen terme de l'humanité ne peut plus être exclu. Si les cuves ou les piscines stockant les combustibles irradiés des réacteurs de Fukushima cèdent sous l'effet de la chaleur, d'une explosion ou d'une réplique sismique, on verra se dégager, sous forme liquide ou gazeuse, dans la mer, dans l'air ou en sous-sol, des quantités immenses de matériaux radioactifs. Et même, s'il s'agit de l'enceinte de confinement du troisième réacteur, des quantités considérables de plutonium. Avec, alors, des conséquences certaines sur la contamination d'une partie du Japon, devenant largement inhabitable; et avec d'autres implications, moins certaines, sur la contamination de la planète entière.

Tout cela parce que les autorités nucléaires japonaises ont, pour des raisons de pure rentabilité financière, construit cette centrale là où il ne le fallait pas et refusé d'y installer toutes les sécurités qui leur avaient été proposées. Et parce que, depuis le début de la catastrophe, ces mêmes autorités ont accumulé erreur sur erreur dans la gestion des secours, laissant des jours durant les réacteurs sans refroidissement, causant des dommages irréparables aux systèmes de protection encore intacts et, par un mélange d'orgueil et de goût du secret, refusant longtemps l'aide internationale et ne communiquant pas la réalité de ce qu'ils savaient sans doute être, depuis le début, une catastrophe méritant une mobilisation planétaire.

En agissant ainsi, ces autorités ont d'abord mis en danger le magnifique peuple japonais, qu'ils ont sous-informé; et en particulier des travailleurs, mal payés, employés à des tâches extrêmement dangereuses, pour lesquelles ils n'étaient pas formés. Désormais, afin de ne pas avouer qu'ils ont menti, ces mêmes responsables refusent la coopération des spécialistes étrangers; et c'est la planète tout entière qu'ils mettent en danger.

Il est ahurissant que la "communauté internationale", désormais (et c'est heureux) si prompte à réagir, à s'indigner à la moindre violation des droits de l'homme, reste, dans ce cas, totalement impavide: on demande poliment aux responsables japonais ce qu'ils font; on n'insiste pas lorsqu'ils refusent notre aide; on évacue nos ressortissants; on fait des communiqués lénifiants. Pour ne pas paniquer les populations. Pour sauver l'industrie nucléaire. Pour dormir encore quelques jours tranquilles.

Tout cela est absurde. L'industrie nucléaire ne pourra être, éventuellement, sauvée que si cette catastrophe est enrayée au plus vite. Il faut donc d'urgence mettre en place un consortium mondial de toutes les compétences. Il faut que nos amis japonais acceptent au plus vite la venue sur place des meilleurs spécialistes mondiaux de la gestion de l'après-accident. Ce qui sera, d'ailleurs, le seul moyen de savoir ce qui se passe vraiment à l'intérieur de cette centrale. Sans attendre les conclusions de ces spécialistes, il faut, d'ores et déjà, envoyer sur place, par avion, tous les hélicoptères, lances à incendie, robots, bétonneuses qu'on pourra trouver pour organiser un confinement efficace de ces réacteurs et mettre fin à ce désastre. Il n'est plus temps de s'interroger sur le droit ou le devoir d'ingérence. Mais d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 11:54

Théodéric a écrit:

Salut Aroll ,

ils sont tous de plus en plus de ton avis ou presque mais c'est pas grave ça se dilue, tes petits enfants te remercieront d'avoir été lucide et d'aimer passivement la façon dés-engageante de la version officielle du genre ; Tchernobyl Bis !
:bravo: Mr. Green

La communauté internationale doit agir au plus vite afin d'empêcher l'évaporation en quantité immense de particules radioactives de la centrale de Fukushima.


L'heure est très grave. Un scénario mettant en cause l'intégrité à moyen terme de l'humanité ne peut plus être exclu. Si les cuves ou les piscines stockant les combustibles irradiés des réacteurs de Fukushima cèdent sous l'effet de la chaleur, d'une explosion ou d'une réplique sismique, on verra se dégager, sous forme liquide ou gazeuse, dans la mer, dans l'air ou en sous-sol, des quantités immenses de matériaux radioactifs. Et même, s'il s'agit de l'enceinte de confinement du troisième réacteur, des quantités considérables de plutonium. Avec, alors, des conséquences certaines sur la contamination d'une partie du Japon, devenant largement inhabitable; et avec d'autres implications, moins certaines, sur la contamination de la planète entière.

Tout cela parce que les autorités nucléaires japonaises ont, pour des raisons de pure rentabilité financière, construit cette centrale là où il ne le fallait pas et refusé d'y installer toutes les sécurités qui leur avaient été proposées. Et parce que, depuis le début de la catastrophe, ces mêmes autorités ont accumulé erreur sur erreur dans la gestion des secours, laissant des jours durant les réacteurs sans refroidissement, causant des dommages irréparables aux systèmes de protection encore intacts et, par un mélange d'orgueil et de goût du secret, refusant longtemps l'aide internationale et ne communiquant pas la réalité de ce qu'ils savaient sans doute être, depuis le début, une catastrophe méritant une mobilisation planétaire.

En agissant ainsi, ces autorités ont d'abord mis en danger le magnifique peuple japonais, qu'ils ont sous-informé; et en particulier des travailleurs, mal payés, employés à des tâches extrêmement dangereuses, pour lesquelles ils n'étaient pas formés. Désormais, afin de ne pas avouer qu'ils ont menti, ces mêmes responsables refusent la coopération des spécialistes étrangers; et c'est la planète tout entière qu'ils mettent en danger.

Il est ahurissant que la "communauté internationale", désormais (et c'est heureux) si prompte à réagir, à s'indigner à la moindre violation des droits de l'homme, reste, dans ce cas, totalement impavide: on demande poliment aux responsables japonais ce qu'ils font; on n'insiste pas lorsqu'ils refusent notre aide; on évacue nos ressortissants; on fait des communiqués lénifiants. Pour ne pas paniquer les populations. Pour sauver l'industrie nucléaire. Pour dormir encore quelques jours tranquilles.

Tout cela est absurde. L'industrie nucléaire ne pourra être, éventuellement, sauvée que si cette catastrophe est enrayée au plus vite. Il faut donc d'urgence mettre en place un consortium mondial de toutes les compétences. Il faut que nos amis japonais acceptent au plus vite la venue sur place des meilleurs spécialistes mondiaux de la gestion de l'après-accident. Ce qui sera, d'ailleurs, le seul moyen de savoir ce qui se passe vraiment à l'intérieur de cette centrale. Sans attendre les conclusions de ces spécialistes, il faut, d'ores et déjà, envoyer sur place, par avion, tous les hélicoptères, lances à incendie, robots, bétonneuses qu'on pourra trouver pour organiser un confinement efficace de ces réacteurs et mettre fin à ce désastre. Il n'est plus temps de s'interroger sur le droit ou le devoir d'ingérence. Mais d'agir.
Oooooh mon Dieu! on va tous mourir!!!! affraid lol! :mdr: :fullgreen:

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 12:15

Ceux qui vont mourir sont déjà des morts de trop .
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 13:00

Théodéric a écrit:

Il faut que nos amis japonais acceptent au plus vite la venue sur place des meilleurs spécialistes mondiaux de la gestion de l'après-accident. Ce qui sera, d'ailleurs, le seul moyen de savoir ce qui se passe vraiment à l'intérieur de cette centrale.

Oui

Citation :

Sans attendre les conclusions de ces spécialistes, il faut, d'ores et déjà, envoyer sur place, par avion, tous les hélicoptères, lances à incendie, robots, bétonneuses qu'on pourra trouver pour organiser un confinement efficace de ces réacteurs et mettre fin à ce désastre.

Contradictoire avec votre propos cité plus haut. Ou bien vous êtes vous-même un spécialiste, le meilleur au monde, capable d'affirmer à distance qu'il faut immédiatement bétonner le site ? Ce serait peut-être une énorme bêtise qui n'empêcherait en rien la pollution par le sous-sol tout en interdisant les pistes d'intervention 'par le haut'. Un peu comme en médecine, ou le réflexe de panique (colmater une hémorragie en l'empêchant de s'écouler hors du corps) est parfois le meilleur moyen de tuer le patient (l'hémorragie se poursuit en interne) - laissons les chirurgiens en décider.

Je vous rejoins tout à fait sur la nécessité de mobiliser sans attendre les meilleurs spécialistes mondiaux - et pas seulement japonais.

Au risque d'ailleurs pour les autorités d'avoir à arbitrer entre des avis divergents.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima   Mer 30 Mar 2011, 15:22

beranger a écrit:
on ne peut pas nous faire croire que la capitale japonaise n'a pas reçu sa dose de particules alpha
Tu sais..... ça va pas très loin des rayonnements alpha....
Vraiment pas très loin. Renseigne toi.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Japon : explosion à la centrale nucléaire de Fukushima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Japon: Explosion de la centrale nucléaire, 12 mars
» centrale nucléaire au Japon
» Ovni au-dessus d'une centrale nucléaire - Cherbourg.
» "ils habitent à côté d'une centrale nucléaire"
» Nouvelle centrale nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: