DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Débat sur une intervention en Libye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Ven 11 Mar 2011, 20:20

nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
Bah alors selon votre logique notre Président Nicolas Sarkozy et rejeté par 80% de la populations française étant donné que sa côte de popularité est à 20%...
Donc on peut venir "balayer" N. Sarkozy vue que le peuple le réprouve...
Non mais quel raisonnement...
Oui, tu auras le droit de "dézinguer" Sarkozy, s'il annule les présidentielles de 2012 et reste au pouvoir.

Ce sont les urnes qui ont donné démocratiquement le pouvoir à Sarkozy pour 5 ans, et a priori pas un jour de moins ou de plus. Et ce ne sont pas les sondages d'opinion qui font la démocratie.

arrête de t'enfoncer. khadaf ça fait plus 30 ans qu'il règne sans partage. tout en assurant que sa "révolution populaire" est un summum de démocratie.


Je ne suis pas un partisan de Khadafi,je tente d'exprimer un point de vue non interventionniste comme c'est le cas entre Israël et Gaza.

Si vous êtes interventionniste et que vous défendez l'idée d’ingérence au nom des peuples opprimés faites le aussi pour la Palestine...c'est pas mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Ven 11 Mar 2011, 20:37

Quel rapport entre khadaf et l'opposition populaire lybienne

et

le gouvernement Israélien en guerre contre le Hamas

???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Ven 11 Mar 2011, 20:45

nilamitp a écrit:
Quel rapport entre khadaf et l'opposition populaire lybienne

et

le gouvernement Israélien en guerre contre le Hamas

???


mouais...le rapport est évident,vous défendez une intervention en Libye au nom de la défense d'un peuple opprimé,le rapprochement avec la Palestine est évident.
Tout comme Arnaud a parlé du Kosovo en parlant de l'affaire Libyenne ou de l'Irak...
Vous ne comprenez pas que votre logique interventionniste devrait logiquement vous faire appliquer le même processus (de frappe chirurgicale) sur Tel Aviv...
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Ven 11 Mar 2011, 21:20

prenez la peine de lire le preambule de la constitution américaine. C'est tres interessant.
Il dit, en resumé, quand une dictature est en place, ceux qui peuvent faire quelque chose contre, ont le devoir d'agir.
On peut reprocher ce que l'on veut à Sarko 1er, d'être maladroit ou incompetent ou pire, mais pas d'être rester les bras croisés. Des autres, on ne peut pas en dire autant.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Ven 11 Mar 2011, 21:59

Un avis qui n'engage que moi : lorsque vous dites à un Arabe que vous allez faire quelque chose, il faut s'y tenir, sinon vous allez au devant de grandes déceptions. Peu importe que votre décision première soit inepte : lui ne retiendra que vous n'êtes pas un homme de parole, ce qui, en terre d'Islam, est un « péché mortel » (même s'ils n'appliquent pas systématiquement ce même principe à eux-mêmes. De plus, une promesse à un Chrétien n'a pas une grande valeur à leurs yeux).
Ce dont je suis sûr, c'est que maintenant que la France a reconnu un « gouvernement » (même fantoche), ne rien faire est le plus sûr moyen de nous tirer une balle dans le pied. Tous les gouvernements arabes nous regarderont alors comme des lâches ou des parjures. Je me demande si les conseillers de notre président ont, un jour, quitté leurs bureaux dorés pour ne pas connaître cette règle, j'ose dire cette évidence !
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Ven 11 Mar 2011, 22:50

Alexis232 a écrit:
nilamitp a écrit:
Quel rapport entre khadaf et l'opposition populaire lybienne

et

le gouvernement Israélien en guerre contre le Hamas

???


mouais...le rapport est évident,vous défendez une intervention en Libye au nom de la défense d'un peuple opprimé,le rapprochement avec la Palestine est évident.

Les Palestiniens ne sont pas un peuple opprimé. Israël n'a jamais prétendu qu'ils soient sous son pouvoir.
Vous avez beau, de votre propre aveu, être un défenseur d'Israël, votre cotoiement des "antisionistes" d'Egalité et Réconciliation a sérieusement biaisé votre approche du conflit israëlo-palestinien : vous en parlez comme un trotskiste.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 03:57

Pour résumer la situation diplomatique : si la France a vraiment reconnu un gouvernement de transition en Lybie , elle doit maintenant déclarer la guerre au gouvernement de Khadafi , qui a quand même une légitimité internationalement reconnue .
Mais peut-elle encore déclarer une guerre unilatéralement ? Elle est tenue par l'ONU et dans une moindre mesure l'OTAN . Le président Sarkozy a d'ailleurs , au lendemain de sa rencontre avec le gouvernement provisoire rebelle , annoncé que les frappes anglo-françaises éventuelles ne se feraient qu'avec l'accord de l'ONU .

Il est à noter que lors de la crise yougoslave , aucune déclaration de guerre n'a été faite au gouvernement yougoslave reconnu par l'ONU , ce qui a constitué un précédent lamentable
( et qui m'avait indigné à l'époque ) .


Dernière édition par boudo le Ven 18 Mar 2011, 07:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 10:58

boudo a écrit:
Pour résumer la situation diplomatique : si la France a vraiment reconnu un gouvernement de transition en Lybie , elle doit maintenant déclarer la guerre au gouvernement de Khadafi , qui a quand même une légitimité internationalement reconnue .

Sarkozy a énoncé un certain nombre de conditions en parlant de frappes ciblées : emploi d'armes chimiques ou bombardement d'une population civile se contentant de manifester, demande de l'opposition libyenne et accord de la Ligue arabe. Bref rien de trop téméraire.


PS : Les Allemands qui nous critiquent aujourd'hui étaient moins réticents à aller en Libye en 1941...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 11:03

J'ai dit du mal de la Ligue arabe. Je m'en repents.

Citation :

Moussa, chef de la Ligue arabe, prône une zone d'exclusion aérienne en Libye



BERLIN - Le secrétaire général de la Ligue Arabe, Amr Moussa, a plaidé
pour une zone d'exclusion aérienne en Libye et souhaite que la Ligue
Arabe "joue un rôle" dans sa mise en place, dans une interview à
l'hebdomadaire allemand Der Spiegel diffusée avant parution samedi."Je
ne sais pas comment ni qui va imposer cette zone, nous allons voir
cela. La Ligue arabe peut elle aussi jouer un rôle, c'est ce que je
préconiserais", a déclaré Amr Moussa dans cette interview, à paraître
lundi."Je parle d'une action humanitaire. Il s'agit, avec une
zone d'exclusion aérienne, de soutenir le peuple libyen dans sa lutte
pour la liberté et contre un régime de plus en plus dédaigneux", a dit
M. Moussa.Quant à savoir qui doit assumer la direction d'une
telle zone, M. Moussa estime que "cela dépend de la décision du Conseil
de sécurité (de l'ONU). L'ONU, la Ligue arabe, l'Union africaine, les
Européens - tous devraient participer".Les ministres arabes des Affaires étrangères devaient tenir une réunion de crise samedi au Caire sur le sujet.La
Ligue arabe a fait savoir qu'elle s'opposait à une intervention
militaire en Libye mais pourrait soutenir la mise en place d'une zone
d'exclusion aérienne.L'établissement d'une zone d'exclusion
aérienne revient à interdire le survol aérien d'une zone déterminée,
dans le but d'empêcher les avions libyens de réprimer les civils.Vendredi,
les dirigeants européens ont accru la pression sur le régime libyen en
acceptant de dialoguer avec l'opposition et en évoquant prudemment
l'option militaire pour protéger les civils, qui ne fait cependant pas
l'unanimité.Ils ont décidé lors d'une réunion à Bruxelles que "la
sécurité de la population (libyenne) doit être garantie par tous les
moyens nécessaires" et qu'il faut étudier "toutes les options"
possibles, dans une allusion à une éventuelle intervention militaire,
mais en précisant qu'il faudrait "une nécessité démontrée, une base
juridique claire et le soutien de la région" - donc au premier chef de
la Ligue arabe.L'Allemagne, notamment, craint que l'Europe ne
s'embarque "dans une guerre" interminable. La France et la
Grande-Bretagne poussent elles dans l'autre sens et tentent d'obtenir
l'accord du Conseil de sécurité de l'ONU.Pour Amr Moussa, "il
manque à Kadhafi la prise de conscience dont le président Ben Ali en
Tunisie et le chef d'Etat égyptien Moubarak ont fait preuve en
démissionnant".M. Moussa croit en "un effet domino" dans le monde
arabe et à la chute d'autres dirigeants autocrates: "ce n'est que le
début", dit-il, jugeant notamment "extrêmement tendue" la situation du
Yemen."La région (du Proche-Orient) est sur le point de changer
radicalement en très peu de temps. Ce que nous vivons, c'est la
découverte par le monde arabe de la vraie démocratie", a jugé M. Moussa,
"c'est une chance unique".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 17:31

Philippe Fabry a écrit:
Sarkozy a énoncé un certain nombre de conditions en parlant de frappes ciblées : emploi d'armes chimiques ou bombardement d'une population civile se contentant de manifester, demande de l'opposition libyenne et accord de la Ligue arabe.
et si la météo est favorable.

Citation :
PS : Les Allemands qui nous critiquent aujourd'hui étaient moins réticents à aller en Libye en 1941...
ça c'est un coup bas.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 20:51

nilamitp a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Sarkozy a énoncé un certain nombre de conditions en parlant de frappes ciblées : emploi d'armes chimiques ou bombardement d'une population civile se contentant de manifester, demande de l'opposition libyenne et accord de la Ligue arabe.
et si la météo est favorable.

Y a de ça. Cela dit, les deux derniers critères semblent remplis.


Citation :
PS : Les Allemands qui nous critiquent aujourd'hui étaient moins réticents à aller en Libye en 1941...
ça c'est un coup bas.

Pas pu résister. What a Face

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 20:56


Le régime libyen a perdu sa légitimité, soutien à une zone aérienne



LE CAIRE - La Ligue arabe a affirmé samedi que le régime libyen avait
"perdu sa légitimité" du fait des "violations dangereuses" commises
contre son peuple, et appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à autoriser
la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne en Libye.Les
ministres des Affaires étrangères et représentants des membres de la
Ligue arabe, réunis au Caire, ont également jugé nécessaire de coopérer
avec le Conseil national de transition regroupant l'opposition libyenne,
et d'assurer la protection du peuple libyen, dans un communiqué au
terme de leur rencontre.Ils ont appelé "le Conseil de sécurité à
assumer ses responsabilités face à la détérioration de la situation en
Libye et à prendre les mesures nécessaires pour l'instauration immédiate
d'une zone d'exclusion aérienne (visant) le trafic aérien militaire
libyen", selon le texte.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 21:35

Philippe Fabry a écrit:

Le régime libyen a perdu sa légitimité, soutien à une zone aérienne



LE CAIRE - La Ligue arabe a affirmé samedi que le régime libyen avait
"perdu sa légitimité" du fait des "violations dangereuses" commises
contre son peuple, et appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à autoriser
la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne en Libye.Les
ministres des Affaires étrangères et représentants des membres de la
Ligue arabe, réunis au Caire, ont également jugé nécessaire de coopérer
avec le Conseil national de transition regroupant l'opposition libyenne,
et d'assurer la protection du peuple libyen, dans un communiqué au
terme de leur rencontre.Ils ont appelé "le Conseil de sécurité à
assumer ses responsabilités face à la détérioration de la situation en
Libye et à prendre les mesures nécessaires pour l'instauration immédiate
d'une zone d'exclusion aérienne (visant) le trafic aérien militaire
libyen", selon le texte.

Vite vite ! Avant que Khadafi ne massacre ceux qui se sont opposés à lui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 21:43


Les USA saluent la position de la Ligue arabe sur la Libye



WASHINGTON - Les Etats-Unis ont "salué" samedi l'appel de la Ligue arabe
en faveur de la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus
de la Libye, soulignant que la communauté internationale était "unie"
dans son appel à l'arrêt des violences."Nous saluons cette
avancée importante de la Ligue arabe, qui renforce la pression
internationale sur Kadhafi et le soutien au peuple libyen", a déclaré
dans un communiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.La
Ligue arabe a appelé samedi le Conseil de sécurité de l'ONU à autoriser
la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne en Libye, estimant que
le régime de Mouammar Kadhafi avait "perdu sa légitimité" du fait des
"violations dangereuses" commises contre son peuple.Réunis au
Caire, les ministres des Affaires étrangères et représentants des
membres de la Ligue arabe ont également jugé nécessaire de coopérer avec
le Conseil national de transition (CNT) créé par l'opposition libyenne,
et d'assurer la protection du peuple libyen.La Ligue arabe compte 22 membres mais la Libye a été exclue des réunions après la répression de l'insurrection."La
communauté internationale est unie pour envoyer un message clair
appelant à l'arrêt des violences en Libye et à ce que le régime de
Kadhafi en soit tenu responsable", poursuit le porte-parole de la Maison
Blanche."Les Etats-Unis continueront leurs efforts pour faire
pression sur Kadhafi, pour soutenir l'opposition libyenne et pour se
préparer à toute éventualité, en étroite coordination avec (leurs)
partenaires internationaux", ajoute-t-il.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Sam 12 Mar 2011, 23:21

J.M. le Pen:


Nicolas Sarkozy "viole les règles les plus élémentaires de la diplomatie en reconnaissant comme gouvernement le Conseil national de transition libyen constitué à Benghazi, estime Jean-Marie Le Pen, dans un communiqué jeudi. Le président d'honneur du Front national critique également le projet du chef de l'Etat, dont il fustige le "tempérament primesautier", d'établir avec les insurgés "un échange d'ambassadeurs". Jean-Marie Le Pen insiste sur le fait que "la situation en Libye est loin d'être stabilisée" et que le gouvernement en place, celui du colonel Kadhafi, "qu'il recevait il y a peu sous sa tente à l'Elysée, est encore en place, représentant officiel de l'Etat libyen".

http://www.europe1.fr/Politique/Libye-Le-Pen-critique-Sarkozy-448511/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Dim 13 Mar 2011, 15:12

khadaf était reçu, il est vrai avec beaucoup trop d'honneur,
mais parce qu'il avait changé au niveau des relations internationales (terrorisme, infirmière etc...),
donc il fallait "normaliser" quelques relations avec la Libye.

Maintenant il n'a pas changé quant à sa personnalité, et son peuple veut le dégager.

Donc, il y a des fois, comme ça, où il faut violer les règles élémentaires de la diplomatie.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Dim 13 Mar 2011, 15:58

Non . Jamais . Ou il y a des retours de bâton 100 ans plus tard .
Il faut déclarer une guerre en bonne et due forme .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Dim 13 Mar 2011, 16:22

Les USA sont moins pressés d'envahir la Libye qu'en Irak. Confused
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Dim 13 Mar 2011, 17:05

Khadafi a des participations importantes dans de nombreux complexes industriels et financiers occidentaux .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Dim 13 Mar 2011, 18:04

boudo a écrit:
Khadafi a des participations importantes dans de nombreux complexes industriels et financiers occidentaux .

L'avantage d'un mec internationalement réprouvé, c'est qu'on peut tout lui saisir.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Dim 13 Mar 2011, 19:14

Pas tout , d'après les journalistes spécialisés .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 08:56

Citation :
Poisson a écrit:
Un avis qui n'engage que moi : lorsque vous dites à un Arabe que vous allez faire quelque chose, il faut s'y tenir, sinon vous allez au devant de grandes déceptions. Peu importe que votre décision première soit inepte : lui ne retiendra que vous n'êtes pas un homme de parole, ce qui, en terre d'Islam, est un « péché mortel » (même s'ils n'appliquent pas systématiquement ce même principe à eux-mêmes. De plus, une promesse à un Chrétien n'a pas une grande valeur à leurs yeux).
Ce dont je suis sûr, c'est que maintenant que la France a reconnu un « gouvernement » (même fantoche), ne rien faire est le plus sûr moyen de nous tirer une balle dans le pied. Tous les gouvernements arabes nous regarderont alors comme des lâches ou des parjures. Je me demande si les conseillers de notre président ont, un jour, quitté leurs bureaux dorés pour ne pas connaître cette règle, j'ose dire cette évidence !
Bonne soirée


C'est ce que j'ai dit au début de ce fil; et pourtant je ne suis pas favorable à une intervention en Libye. salut
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 09:01

boudo a écrit:
Pour résumer la situation diplomatique : si la France a vraiment reconnu un gouvernement de transition en Lybie , elle doit maintenant déclarer la guerre au gouvernement de Khadafi , qui a quand même une légitimité internationalement reconnue .
Mais peut-elle encore déclarer une guerre unilatéralement ? Elle est tenue par l'ONU et dans une moindre mesure l'OTAN . Le président Sarkozy a d'ailleurs , au lendemain de sa rencontre avec le gouvernement provisoire rebelle , annoncé que les frappes anglo-françaises éventuelles ne se feraient qu'avec l'accord de l'ONU .

Il est à noter que lors de la crise yougoslave , aucune déclaration de guerre n'a été faite au gouvernement yougoslave reconnu par l'ONU , ce qui a constitué un précédent lamentable
( et qui m'avait indigné à l'époque )
.


Je n'ai pas souvenir de ça, mais c'est à ajouter au panier -lourdement chargé- de nos lâchetés, compromissions et contradictions ds cette affaire.
Autant en Serbie, nous avions quelque chose à faire, parce que c'était un pays ami, chrétien, européen (quoique crypto-communiste...), autant nous n'avons rien à faire en Libye; les italiens pê...?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 09:07

Philippe Fabry a écrit:


PS : Les Allemands qui nous critiquent aujourd'hui étaient moins réticents à aller en Libye en 1941...


pirat
Ils ont donné!... Mais ce serait amusant de voir une coalition de franco-britto-germains en foutre sur la gueule à Kadhafi, sur le terrain où 70 ans avant ils se sont entre-déchirés...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 09:16

Aujourd'hui, les pro-Khadafi sont aux portes de Benghazi... Si on tergiverse encore, il n'y aura plus de territoire de l'opposition à protéger, ni de frappes aériennes utiles... Khadafi, même délégitimé, sera tjrs au pouvoir (d'autres, comme Castro ou le nord-coréen) y sont tjrs, qui n'ont guère plus la sympathie du reste du monde...
Et nous n'aurons, nous occidentaux, une fois de plus, fait que des rodomontades.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 10:24

Libye: Paris reçoit le G8 pour la poursuite de la concertation internationale



Alain Juppé le 12 mars 2011 à Gododllo en Hongrie
© AFP/Archives Attila Kisbenedek
PARIS (AFP) - Les Occidentaux et les Russes poursuivent lundi les
concertations internationales sur la Libye, lors d'une réunion des
ministres des Affaires étrangères du G8, pressés par la progression des
troupes loyales à Mouammar Kadhafi et les appels en faveur d'une zone
d'exclusion aérienne.

Les ministres des Affaires étrangères des
Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Canada
et Japon, ont rendez-vous en début de soirée à Paris pour un entretien à
l'Elysée avec le président Nicolas Sarkozy. Ils doivent ensuite
poursuivre leurs discussions lors d'un dîner de travail, avant une
nouvelle session mardi matin.

Le chef de la diplomatie française
Alain Juppé a appelé dimanche à une accélération des efforts
internationaux pour répondre à un appel de la Ligue arabe à
l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne, afin d'empêcher le
colonel Kadhafi d'utiliser son aviation. "Afin de remplir ces objectifs,
la France va accélérer, au cours des prochaines heures, ses efforts, en
concertation avec ses partenaires de l'UE, de la Ligue des Etats
arabes, du Conseil de sécurité des Nations unies et du Conseil national
libyen de transition", a déclaré Alain Juppé, précisant que la question
serait au coeur des débats du G8 à Paris.

Les troupes du colonel
Kadhafi progressent rapidement vers l'Est du pays, après avoir repris
plusieurs villes aux rebelles, dont le fief, Benghazi, pourrait être
assez vite menacé.

Pour la France, la nécessité d'une action
urgente contre le colonel Kadhafi est d'autant plus grande qu'elle est
le seul pays à avoir formellement reconnu le Conseil national de
transition (CNT), instance représentative de l'insurrection installée à
Benghazi. L'UE s'est limitée à le considérer comme "un interlocuteur
politique légitime".

Attendue à Paris en début de journée, la
secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton prévoit d'avoir un contact à
Paris avec un de ses représentants, Mahmoud Jibril, chargé des affaires
internationales par le CNT.

Le séisme au Japon et ses
conséquences nucléaires ainsi que plusieurs autres questions
internationales, comme la Côte d'Ivoire ou le Proche-Orient, seront
également à l'ordre du jour de ces discussions prévues lundi soir et
mardi. Elles doivent s'achever mardi par plusieurs conférences de
presse.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 13:51

Ils se réunissent et, comme un monstre à 30 têtes et sans direction, ils ne font rien. Puis le tsunami fera oublier les choses et Khadafi fera comme il a dit : il massacrera ses opposants jusque dans leurs maisons.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 13:59

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Ils se réunissent et, comme un monstre à 30 têtes et sans direction, ils ne font rien. Puis le tsunami fera oublier les choses et Khadafi fera comme il a dit : il massacrera ses opposants jusque dans leurs maisons.


Voilà! faute d'avoir agi assez vite (et plus aucun pays en Occident, ne le peut ou ne le veut, sauf les EU et Israel), nous perdons la face, après avoir reconnu officiellement les opposants libyens.
Il fallait s'abstenir de chant du départ, quand on n'est pas prêt à partir ni certain de pouvoir le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 14:36

Karl a écrit:

Voilà! faute d'avoir agi assez vite (et plus aucun pays en Occident, ne le peut ou ne le veut, sauf les EU et Israel), nous perdons la face, après avoir reconnu officiellement les opposants libyens.
Il fallait s'abstenir de chant du départ, quand on n'est pas prêt à partir ni certain de pouvoir le faire.

Je veux croire que le fait d'avoir ainsi brûlé ses vaisseaux poussera notre président à faire tout le possible pour sauver les opposants libyens.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 15:45

Je veux croire aussi, sinon nous perdons ce qui nous reste de crédibilité; mais en avions-nous encore?
C'est difficile, maintenant qu'on est en plein combat, proche de Benghazi...

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Lun 14 Mar 2011, 21:58


Libye: l'idée d'une zone d'exclusion aérienne divise le Conseil de sécurité



NEW YORK (Nations unies) - Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est divisé
lundi autour de l'idée franco-britannique de zone d'exclusion aérienne
en Libye, la Russie estimant que des "questions fondamentales" restaient
à régler avant de mettre en oeuvre cette proposition.Les pays
arabes et certains pays européens soutiennent l'instauration d'une telle
zone afin d'empêcher les forces fidèles à Mouammar Kadhafi d'accroître
leur pression sur les rebelles qui ont pris le contrôle de l'est du
pays. Mais la Chine et la Russie sont traditionnellement hostiles à tout
empiètement de la souveraineté des Etats et les discussions risquent de
durer plusieurs jours, ont indiqué des diplomates à l'issue d'une
réunion du Conseil. Et les Etats-Unis comme l'Allemagne semblent
réservés.La Grande-Bretagne et la France travaillent actuellement
à un projet de résolution qu'elles entendent soumettre au Conseil et
qui soutient l'idée de faire de la Libye une zone interdite de survol.
La Ligue arabe a appelé samedi le Conseil à autoriser la mise en place
d'une telle zone, qui faisait également l'objet lundi de discussions à
Paris au niveau des ministres des Affaires étrangères du G8 (USA, Russie
et grands pays européens). Mais pour l'ambassadeur de Russie
auprès de l'ONU, Vitali Tchourkine, "il y a des questions fondamentales
qui doivent être réglées" avant d'envisager de clouer au sol l'aviation
du colonel Kadhafi.Ces questions portent "non seulement sur ce
que nous devons faire, mais également sur comment nous devons le faire",
a ajouté l'ambassadeur devant la presse au siège de l'ONU à New York."S'il
y a une zone d'exclusion aérienne", a-t-il ajouté, il faudra déterminer
"par qui" et "comment" elle sera mise en oeuvre. "Sans réponses à ces
questions, il est très difficile de prendre une décision responsable", a
tranché l'ambassadeur.M. Tchourkine s'est montré critique envers la proposition franco-britannique."Nous
n'avons pas reçu suffisamment d'informations. Dire qu'il faut agir
rapidement ou le plus vite possible sans fournir les réponses à ces
questions fondamentales ne sert pas à grand chose. C'est du vent", a
déclaré le représentant de Moscou.M. Tchourkine a cependant
assuré que son pays était "ouvert" à l'idée de zones d'exclusion
aérienne et à d'autres propositions pour mettre fin à la violence.L'Allemagne
a également fait part de ses réserves. "Certaines questions n'ont pas
reçu de réponse", a déclaré l'ambassadeur Peter Wittig, qui a plaidé
pour accentuer la pression sur le dictateur libyen par des sanctions
politiques et économiques.L'ambassadeur de France, Gérard Araud, s'est cependant dit confiant quant aux chances d'aboutir à une résolution cette semaine."Il
n'y a pas eu de refus catégorique", a-t-il dit. "Il y a eu des
inquiétudes, des questions, mais je pense que nous avançons", a déclaré
le représentant français."Le problème est que nous sommes dans
l'urgence. Comme vous le savez, les forces de Kadhafi avancent, donc
nous souhaiterions agir le plus vite possible", a expliqué M. Araud.L'ambassadeur
a relevé que le Conseil de sécurité avait autorisé une zone d'exclusion
aérienne au-dessus de la Bosnie dans les années 1990 sans spécifier qui
aurait la responsabilité de la faire respecter ni par quel moyen. Il
suffit que le Conseil donne "une autorisation politique", a-t-il fait
valoir."Nous allons travailler cet après-midi pour tenter de
parvenir à un texte le plus vite possible. Nous aurons une autorisation
totale, après quoi les Etats qui voudront faire partie d'une coalition
se manifesteront", a ajouté le représentant de Paris.M. Araud
s'est réjoui du soutien de la Ligue arabe à une zone d'exclusion
aérienne, espérant que cela "change la donne" auprès des membres du
Conseil de sécurité.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Mer 16 Mar 2011, 23:03

Je viens de déposer ce texte sur le blog d'Alain Juppé,ministre de la Défense,à la suite de son texte du 16 mars! Il ne suffit pas de discuter entre nous.Il faut savoir s'engager un peu plus!


Si la France attend un mandat de l'ONU,il sera sans doute trop tard pour agir.
Il faut frapper le plus vite possible et détruire de manière simultanée les avions,hélicoptères et pièces d'artillerie lourde utilisés par Kadhafi.
Si les frappes doivent être ciblées,elles doivent être néanmoins suffisament nombreuses et simultanées pour produire un effet psychologique capable de renverser la situation!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Mer 16 Mar 2011, 23:36

Pendant que les dirigeants palabrent, les forces pro-Kadhafi reprennent les villes tombées dans les mains de l'opposition. Et quand il aura repris le contrôle du pays en entier, la répression sera sanglante...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 08:32

... Et pour les libyens révoltés, nous aurons perdu la face, et ils auront quelque raison de nous qualifier de "chiens de chrétiens"!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 11:48

Karl a écrit:
... Et pour les libyens révoltés, nous aurons perdu la face, et ils auront quelque raison de nous qualifier de "chiens de chrétiens"!

Et de s'amuser en se vengeant : lâchage de l'immigration, attentats, bombes dans les avions. L'attitude des occidentaux est tout simplement folle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 17:06


Washington redoute un retour de Kadhafi au terrorisme



WASHINGTON - Les Etats-Unis redoutent que le colonel Kadhafi "renoue
avec le terrorisme et l'extrémisme violent" s'il l'emporte sur le
terrain face aux rebelles libyens, a affirmé un haut responsable
américain jeudi."Il y a un danger bien réel, si Kadhafi l'emporte
sur le terrain, qu'il renoue lui même avec le terrorisme et
l'extrémisme violent", a affirmé au Sénat américain William Burns, le
directeur politique du département d'Etat.M. Burns a souligné que le dictateur libyen pourrait être tenté de "contribuer au désordre ailleurs dans la région".Le
régime Kadhafi a notamment été condamné pour un attentat contre un
avion de ligne américain en Ecosse en 1988. Les relations entre Tripoli
et les Etats-Unis s'étaient provisoirement normalisées à partir de 2003
et la renonciation du colonel Kadhafi aux armes nucléaires.M. Burns a par ailleurs reconnu "la possibilité que des groupes extrémistes" profitent de la rébellion en cours en Libye.
http://www.romandie.com/ats/news/110317153719.4fxwxzil.asp

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 17:08

Le tyran pourrait aussi (il le fera sans doute) chercher à déstabiliser, à coups de pétrodollars, les pays en restructuration politique que sont la Tunisie et l'Egypte, et faire capoter le printemps arabe.
Et bien sûr, s'il s'en sort, il montre au monde des dictateurs que la violence aveugle paye.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 17:49


Libye: le projet à l'ONU prévoit toutes mesures hors occupation



NEW YORK (Nations unies) - Le nouveau projet de résolution au Conseil de
sécurité de l'ONU sur la Libye prévoit "toutes les mesures nécessaires"
pour protéger les civils, sauf une force d'occupation du pays, a
indiqué jeudi un diplomate.Le projet de résolution, qui devrait
être soumis au vote dans la journée, n'est cependant pas figé et peut
évoluer au gré des négociations des ambassadeurs à l'ONU, a ajouté ce
diplomate.A Washington, William Burns, le directeur politique du
département d'Etat, a évoqué au Sénat des initiatives excluant seulement
"la présence physique sur le terrain"."Nous sommes en quête,
avec les Libanais, les Britanniques, les Français et d'autres
partenaires au Conseil, de mesures comprenant une zone d'exclusion
aérienne mais pourraient aller au-delà", a-t-il expliqué, soulignant que
l'exclusion aérienne pourrait avoir "un effet important, positif et
concret" mais devrait sans doute être complétée par d'autres mesures.Le
chef de la diplomatie française, Alain Juppé, se rend jeudi à New York
pour "obtenir le plus rapidement possible" le vote d'une résolution qui
permettra de recourir à la force contre les troupes de Mouammar Kadhafi,
a annoncé son ministère."Le projet que nous avons distribué aux
autres membres du Conseil de sécurité exige un cessez-le-feu immédiat en
Libye et autorise les Etats à prendre les mesures nécessaires pour
protéger les populations civiles menacées, en particulier à Benghazi", a
souligné le ministère."Ces dispositions répondent en particulier
à une demande de la Ligue arabe de protéger les populations libyennes
et excluent toute force d'occupation du pays. Ce texte prévoit aussi la
mise en place d'une zone d'exclusion aérienne et de nouvelles sanctions
contre le régime de Kadhafi", a indiqué le ministère.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 18:08

Philippe Fabry a écrit:

Washington redoute un retour de Kadhafi au terrorisme



WASHINGTON - Les Etats-Unis redoutent que le colonel Kadhafi "renoue
avec le terrorisme et l'extrémisme violent" s'il l'emporte sur le
terrain face aux rebelles libyens, a affirmé un haut responsable
américain jeudi."Il y a un danger bien réel, si Kadhafi l'emporte
sur le terrain, qu'il renoue lui même avec le terrorisme et
l'extrémisme violent", a affirmé au Sénat américain William Burns, le
directeur politique du département d'Etat.M. Burns a souligné que le dictateur libyen pourrait être tenté de "contribuer au désordre ailleurs dans la région".Le
régime Kadhafi a notamment été condamné pour un attentat contre un
avion de ligne américain en Ecosse en 1988. Les relations entre Tripoli
et les Etats-Unis s'étaient provisoirement normalisées à partir de 2003
et la renonciation du colonel Kadhafi aux armes nucléaires.M. Burns a par ailleurs reconnu "la possibilité que des groupes extrémistes" profitent de la rébellion en cours en Libye.
http://www.romandie.com/ats/news/110317153719.4fxwxzil.asp

Si on avait aidé l'opposition dès le début, on n'en serait pas à redouter que Kadhafi revienne au terrorisme...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 20:22

Libye - Kadhafi monte le ton
Benghazi frappée dès ce soir?

Première publication 17 mars 2011 à 15h13

TVA Nouvelles selon AFP Le colonel Mouammar Kadhafi a affirmé que ses forces attaqueront Benghazi dès jeudi soir, quartier général des insurgés libyens.

Le contesté dirigeant en a fait l'annonce à la télévision libyenne.

«La décision a été prise. Préparez-vous, nous arrivons dès ce soir», a-t-il déclaré aux habitants de la ville, la deuxième plus grande de Libye.

«Nous allons chasser les traîtres de Benghazi», a-t-il ajouté.

Depuis la mi-février, le colonel est aux prises avec la plus importante rébellion qu'il a affrontée en près de 42 ans de pouvoir.

Le Comité national de transition, le groupe décisionnel mis en place par les insurgés, est situé à Benghazi, une des premières villes qui se sont affranchies du régime en place.

Depuis une semaine, les pro-Kadhafi n'ont cessé de gagner du terrain, reprenant plusieurs villes de l'est du pays qui étaient tombées aux mains des rebelles.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se prononcer jeudi sur une résolution qui autoriserait à «prendre toutes les mesures nécessaires» pour protéger les civils libyens.

La résolution prévoit également la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne.

Deux pays qui possèdent un droit de veto au sein du conseil, la Russie et la Chine, pourraient toutefois bloquer l'adoption du texte.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2011/03/20110317-151358.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 21:04


ALERTE - Libye: Paris souhaite une action militaire dès le feu vert de l'ONU



PARIS - Le Premier ministre français François Fillon a souligné jeudi
soir que la France souhaitait une action militaire dans les toutes
prochaines heures en cas d'adoption de la résolution sur la Libye par le
Conseil de sécurité de l'ONU.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 21:12


Libye/ONU: Paris et ses partenaires prêts à agir dès la résolution



NEW YORK (Nations unies) - La France et ses partenaires se préparent à
agir militairement dès que la résolution sur la Libye sera adoptée par
le Conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré jeudi le ministre français
des Affaires étrangères Alain Juppé.Alors qu'on lui demandait à
la porte du Conseil si Paris entendait participer à des frappes
aériennes en Libye, M. Juppé a assuré que "la France est disponible avec
d'autres pour mettre en oeuvre la résolution du Conseil de sécurité, y
compris dans ce domaine"."J'espère que dans quelques heures, le
Conseil de sécurité va adopter la résolution que nous avons préparée
avec nos alliés, spécialement les délégations britanniques et
libanaises", a ajouté le ministre, venu à New York pour tenter d'obtenir
le vote d'un texte autorisant "tous les moyens nécessaires", hormis une
occupation, pour enrayer l'avance des troupes fidèles au colonel
Kadhafi."Nous travaillons main dans la main avec nos amis
britanniques. Nous sommes aussi en liaison avec des pays arabes. Il est
très important qu'il y ait des pays arabes dans l'intervention quand
elle aura lieu, nos amis américains également", a estimé M. Juppé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 21:14

L'ONU doit voter à 22h GMT, soit 23 h heure française.

Khadafi a lancé l'offensive sur Benghazi ce soir.

C'est une course contre la montre. Espérons que les Chinois et les Russes n'opposeront pas leur veto.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 21:15

salut C'est ça ou comme disait Chrurchill, le désohonneur, et la guerre tout de même, tôt ou tard, avec des attentats avant venant de la vengeance de Khadafi.

L'erreur de Khadafi semble être (hélas pour la morale de cette histoire) liée au pétrole : il a dit vouloir livrer aux chinois et aux Russes l'exploitation des puits !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 21:17

Apparemment le vote de la Russie serait acquis, de même que l'abstention chinoise :

Citation :

Le colonel Kadhafi a annoncé, dans un message audio diffusée à la télévision libyenne, que les forces qui le soutenaient allaient mener une offensive sur Benghazi "dès ce soir".
Les
événements semblent se précipiter puisque, selon Marc Semo, l'ONU
s'apprêterait à voter une résolution franco-britannique qui envisage des frappes aériennes pour protéger les populations civiles. Le journaliste de Libération indique
que le texte serait avalisé par la Russie étant entendu qu'il intègre
un appel immédiat au cessez-le-feu. La Chine s'abstiendrait pour ne pas
rester isolée.
Le ministre des Affaires étrangères
Alain Juppé est à New York pour tenter de convaincre l'ensemble de ses
interlocuteurs, aux premiers rangs desquels les Américains. La Ligue
Arabe soutiendrait son initiative.
De son côté, le pouvoir libyen a anticipé cette éventualité en menaçant de prendre pour cible des bateaux et des avions, civils ou militaires, en cas d'intervention militaire. Le Figaro.fr rapporte des propos d'un porte-parole du ministère de la Défense libyen qui met en garde : "le bassin méditerranéen sera exposé à un grave danger non seulement à court terme mais aussi à long terme".

http://www.atlantico.fr/pepites/libye-face-destin-57993.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 21:34

Citation :

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE



Lettre à Mesdames et Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement
des États membres du Conseil de sécurité des Nations Unies.


Le
12 mars, le Conseil des Ministres de la Ligue des États arabes, réuni
en session extraordinaire au Caire, a adopté une résolution qui appelle,
en termes solennels et pressants, le Conseil de sécurité des Nations
Unies à assumer toutes ses responsabilités face aux événements de Libye.

Il
a affirmé la nécessité de respecter le droit international humanitaire
et demandé « l’arrêt des crimes et exactions perpétrés contre le peuple
libyen, notamment le recours aux avions de combats et aux armes lourdes
contre les manifestants ».

Il
a demandé que les troupes de Kadhafi « se retirent des villes et
régions dans lesquelles elles sont entrées par la force et que soient
garantis les droits du peuple libyen à réaliser ses aspirations et à
bâtir son avenir et ses institutions dans un cadre démocratique ».

Le
Conseil de la Ligue arabe a demandé en particulier au Conseil de
sécurité des Nations Unies « de prendre toutes les mesures nécessaires
pour imposer immédiatement une zone d’exclusion aérienne à l’encontre
des appareils militaires libyens » et « les mesures préventives qui
permettent de fournir une protection aux populations libyennes ou
résidentes en Libye ou ressortissantes de différentes nationalités ». Dans
sa résolution 1970 du 26 février, le Conseil de sécurité estimait déjà
que « les attaques systématiques et généralisées actuellement commises
contre la population civile pourraient constituer des crimes contre
l’humanité ».
Par
cette résolution, le Conseil « exigeait qu’il soit immédiatement mis
fin à la violence et demandait que des mesures soient prises pour
satisfaire les revendications légitimes de la population ».

Depuis
le 26 février, le régime libyen n’a tenu aucun compte des demandes
unanimes du Conseil. Il a poursuivi ses actions meurtrières contre son
peuple.

Il
est plus que temps pour la communauté internationale, à travers le
Conseil de sécurité, de se rassembler pour tirer les conséquences de
cette situation et répondre sans délai à l’appel pressant de la Ligue
des États arabes. Dans cet objectif, le Liban a diffusé un projet de
résolution.

La
France appelle solennellement tous les membres du Conseil de sécurité à
prendre pleinement leurs responsabilités et à soutenir cette
initiative.

Ensemble
sauvons le peuple libyen martyrisé ! Le temps se compte maintenant en
jours, voire en heures. Le pire serait que l’appel de la Ligue arabe et
les décisions du Conseil de Sécurité soient mis en échec par la force
des armes.


Nicolas SARKOZY

salut

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 22:19

bonjour a tous

je suis content de voire une réflexion sur l'Afrique est ces problèmes .je me demande en dehors du rôle jouer par le guide libyen dans les différents rébellion qui ont sillonné l'Afrique ,que reproches le peuple libyen a son guide?j'avais cru entendre de l'Afrique avais une part minime dans le développement de pays Europe ,comment comprendre cet important apport dans le capital de certaine société occidental ? est ce que ce n'est pas l'Afrique qui fait vivre l ' occident a l'insu de leur opinion publique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 22:25

vieux a écrit:
bonjour a tous

je suis content de voire une réflexion sur l'Afrique est ces problèmes .je me demande en dehors du rôle jouer par le guide libyen dans les différents rébellion qui ont sillonné l'Afrique ,que reproches le peuple libyen a son guide?j'avais cru entendre de l'Afrique avais une part minime dans le développement de pays Europe ,comment comprendre cet important apport dans le capital de certaine société occidental ? est ce que ce n'est pas l'Afrique qui fait vivre l ' occident a l'insu de leur opinion publique ?

Non.
La Libye est un cas particulier : beaucoup de pétrole. Et la plus grande partie de cet argent va dans les caisses de l'Etat libyen, c'est-à-dire dans les poches de Khadafi.
Ce que le peuple lui reproche, c'est d'être un dictateur (en soi répréhensible), d'avoir dilapidé l'argent du pétrole pendant 42 ans pour acheter des armes qu'il n'entretient pas (les pilotes ont peur que leurs armes explosent s'ils tirent) et pour financer le terrorisme international et d'autres dictateurs au lieu de donner cet argent au peuple libyen et de développer le pays.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 22:27









Romandie News Texte
.ejs_mv3_styl_scroll { font-size: 12px; font-family: Verdana; color: rgb(0, 0, 0); text-decoration: none; }



Libye: frappes aériennes après la résolution de l'ONU



NEW YORK (Nations unies) - Il y aura des frappes aériennes sur la Libye
après l'adoption d'une résolution par le Conseil de sécurité de l'ONU, a
indiqué jeudi le ministre français des Affaires étrangères, Alain
Juppé."J'ai déjà dit que nous mettrions en oeuvre la résolution,
et la résolution prévoit la possibilité, pour les Etats membres qui le
souhaitent, d'utiliser des moyens militaires", a déclaré le ministre à
un groupe de journalistes, à quelques heures du vote de la résolution."Il
n'est pas question de faire quelque chose au sol. C'est très clair.
L'alternative, elle coule de source: c'est effectivement l'utilisation
de la force aérienne", a ajouté M. Juppé, venu à New York pour tenter de
convaincre les pays membres du Conseil de sécurité d'autoriser un
recours à la force contre l'armée du colonel Kadhafi.Les 15 pays
membres du Conseil devaient voter à 22H00 GMT sur ce texte, qui pourrait
être bloqué par la Russie et la Chine, détentrices d'un droit de veto."J'aurais
souhaité aller beaucoup plus vite" mais "je pense qu'il n'est jamais
trop tard pour protéger des populations", a encore indiqué M. Juppé,
alors que les troupes fidèles au dictateur libyen avançaient en
direction de la deuxième ville du pays, Benghazi, tenue par les
rebelles."Nous avons d'excellentes raisons de penser qu'il y aura
une participation des pays arabes" aux opérations contre l'armée de
Mouammar Kadhafi, a prédit M. Juppé. "C'est une opération en coalition,
nous sommes avec d'autres, nous ne sommes pas seuls. Ce n'est pas une
opération française, c'est une opération internationale", a-t-il
souligné."Oui", il y aura une participation américaine aux
opérations militaires, a encore indiqué le ministre. "C'est un moment
pour la crédibilité des Nations unies, le signal surtout donné au peuple
arabe dont nous saluons tous l'aspiration à la liberté et à la
démocratie"."Si nous laissions un dictateur rétablir son régime
d'opression en utilisant la violence et en déclenchant un bain de sang,
comment pourrions-nous ensuite dire + allez-y, engagez-vous dans un
processus de démocratie pour reconquérir votre liberté+? Quelle serait
notre crédibilité?", a-t-il conclu.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 22:45

Si il y a intervention militaire en Libye c'est pour le pétrole et rien d'autre, désolé pour les naïfs
Loin de défendre Khadafi voici le bilan...la politique économique est modifiée en profondeur à compter de 1977 par la mise en pratique des théories énoncées par Kadhafi dans le deuxième tome de son Livre vert. L'objectif des mesures qui vont être prises est de favoriser une distribution équitable des revenus et d'interdire l'accumulation des richesses privées.:


-Niveau de vie par habitant le plus riche d'Afrique
-En 2007, la Libye est le pays le plus développé d'Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840.
Loin d'apparaître idéale, la condition des femmes a connu depuis la révolution un certain nombre d'améliorations qui classent le pays devant bien d'autres pays d'Afrique du Nord de ce point de vue. À la fin des années 1960, moins de 10 000 d'entre elles avaient atteint un niveau d'éducation supérieur, les femmes étant soumises à un système patriarcal depuis des siècles.
-À partir de 1969, le colonel Kadhafi fait de leur statut l'un des piliers de la transformation de la société : scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans, autorisation du mariage portée à 18 puis à 20 ans, éducation mixte jusqu'au secondaire. En 2008, les Libyennes sont majoritaires dans les universités nationales.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 22:46

Philippe Fabry a écrit:








Romandie News Texte
.ejs_mv3_styl_scroll { font-size: 12px; font-family: Verdana; color: rgb(0, 0, 0); text-decoration: none; }



Libye: frappes aériennes après la résolution de l'ONU



NEW YORK (Nations unies) - Il y aura des frappes aériennes sur la Libye
après l'adoption d'une résolution par le Conseil de sécurité de l'ONU, a
indiqué jeudi le ministre français des Affaires étrangères, Alain
Juppé."J'ai déjà dit que nous mettrions en oeuvre la résolution,
et la résolution prévoit la possibilité, pour les Etats membres qui le
souhaitent, d'utiliser des moyens militaires", a déclaré le ministre à
un groupe de journalistes, à quelques heures du vote de la résolution."Il
n'est pas question de faire quelque chose au sol. C'est très clair.
L'alternative, elle coule de source: c'est effectivement l'utilisation
de la force aérienne", a ajouté M. Juppé, venu à New York pour tenter de
convaincre les pays membres du Conseil de sécurité d'autoriser un
recours à la force contre l'armée du colonel Kadhafi.Les 15 pays
membres du Conseil devaient voter à 22H00 GMT sur ce texte, qui pourrait
être bloqué par la Russie et la Chine, détentrices d'un droit de veto."J'aurais
souhaité aller beaucoup plus vite" mais "je pense qu'il n'est jamais
trop tard pour protéger des populations", a encore indiqué M. Juppé,
alors que les troupes fidèles au dictateur libyen avançaient en
direction de la deuxième ville du pays, Benghazi, tenue par les
rebelles."Nous avons d'excellentes raisons de penser qu'il y aura
une participation des pays arabes" aux opérations contre l'armée de
Mouammar Kadhafi, a prédit M. Juppé. "C'est une opération en coalition,
nous sommes avec d'autres, nous ne sommes pas seuls. Ce n'est pas une
opération française, c'est une opération internationale", a-t-il
souligné."Oui", il y aura une participation américaine aux
opérations militaires, a encore indiqué le ministre. "C'est un moment
pour la crédibilité des Nations unies, le signal surtout donné au peuple
arabe dont nous saluons tous l'aspiration à la liberté et à la
démocratie"."Si nous laissions un dictateur rétablir son régime
d'opression en utilisant la violence et en déclenchant un bain de sang,
comment pourrions-nous ensuite dire + allez-y, engagez-vous dans un
processus de démocratie pour reconquérir votre liberté+? Quelle serait
notre crédibilité?", a-t-il conclu.
est ce normal que les pays dit démocratique décide de la vie ou de la d'un peuple sans la présence de ce peuple là? a l'onu par exp. les frape chirurgical Alleur n'ont pas épargné le peuple il me semble .est ce l'occident ne va pas s'embourbé définitivement dans toute ces brèches qui s'ouvre de part et d'autre? depuis les attenta sur les tours que j'ai comme l'impression que les conflits s'accumulent sans apporté des solutions. est ce que ces frapes programmés apporterons une solution en Libye
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 23:05

Alexis232 a écrit:
Si il y a intervention militaire en Libye c'est pour le pétrole et rien d'autre, désolé pour les naïfs

Simpliste, comme d'habitude.

Il y a des tas d'autres choses en jeu : les pays occidentaux savent très bien ce dont Khadafi est capable. Il peut utiliser son argent pour déstabiliser gravement la région, en particulier des pays qui sont en pleine transition comme la Tunisie et la Libye. Ce serait laisser passer une chance historique de voir les pays arabes se démocratiser, l'islam se moderniser et par conséquent tout un tas de problème géopolitiques dûs à l'islam radical sinon disparaître, du moins s'apaiser.
En outre, contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'Occident n'a jamais oublié les affronts de Khadafi et son rôle dans les attentats qui l'ont frappé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur une intervention en Libye   Jeu 17 Mar 2011, 23:14

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Si il y a intervention militaire en Libye c'est pour le pétrole et rien d'autre, désolé pour les naïfs

Simpliste, comme d'habitude.

Il y a des tas d'autres choses en jeu : les pays occidentaux savent très bien ce dont Khadafi est capable. Il peut utiliser son argent pour déstabiliser gravement la région, en particulier des pays qui sont en pleine transition comme la Tunisie et la Libye. Ce serait laisser passer une chance historique de voir les pays arabes se démocratiser, l'islam se moderniser et par conséquent tout un tas de problème géopolitiques dûs à l'islam radical sinon disparaître, du moins s'apaiser.
En outre, contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'Occident n'a jamais oublié les affronts de Khadafi et son rôle dans les attentats qui l'ont frappé.


Oui vous avez raison...le dernier rempart à l'empire ce sont des tyrans (malheureusement) comme Khadafi mais aussi un certain Islam chiite (pas les terroristes hein...) donc il faut instaurer la démocratie (bidon) pour ainsi contrôler et remodeler la région.
Le pétrole c'est la cerise sur le gâteau et la carotte.
Si vous n'avez pas le niveau pour comprendre cela ce n'est pas de ma faute.
Salut.


la politique économique est modifiée en profondeur à compter de 1977 par la mise en pratique des théories énoncées par Kadhafi dans le deuxième tome de son Livre vert. L'objectif des mesures qui vont être prises est de favoriser une distribution équitable des revenus et d'interdire l'accumulation des richesses privées.:


-Niveau de vie par habitant le plus riche d'Afrique
-En 2007, la Libye est le pays le plus développé d'Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840.
Loin d'apparaître idéale, la condition des femmes a connu depuis la révolution un certain nombre d'améliorations qui classent le pays devant bien d'autres pays d'Afrique du Nord de ce point de vue. À la fin des années 1960, moins de 10 000 d'entre elles avaient atteint un niveau d'éducation supérieur, les femmes étant soumises à un système patriarcal depuis des siècles.
-À partir de 1969, le colonel Kadhafi fait de leur statut l'un des piliers de la transformation de la société : scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans, autorisation du mariage portée à 18 puis à 20 ans, éducation mixte jusqu'au secondaire. En 2008, les Libyennes sont majoritaires dans les universités nationales.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye
Revenir en haut Aller en bas
 
Débat sur une intervention en Libye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Ligue arabe appelle à une zone d'exclusion aérienne en Libye
» Libye: l'influent prédicateur Qatari justifie l'intervention internationale
» Intervention auteur de romans policiers college
» Pour la Culture générale intervention Albert Jacquard ... peut etre H.S.
» Intervention de l'AWIPH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: