DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le carême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 14:40

Tant qu'un pape légitimement élu succédera à Pierre, il sera revêtu de l'infaillibilité dans la proclamation du vrai et du faux concernant le salut. Voilà la foi catholique.

Voici enh quoi votre foi a failli.

ERt vous avez trébuché sur un point précis : le "CATHOLICISME" de la foi !

Non, vous ne croyez pas que Dieu proposera son salut à tout homme (Gaudium et Spes 22, 5) ni que les autres hommes reçoivent de leur religion des préparations au salut qui leur sera proposé par le Christ;
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 14:53

Chris Prols a écrit:
Mais mon cher Arnaud, j'ai passé des heures à vous expliquer en vain que ces cinq-là n'étaient pas papes... Que vous ne soyez pas d'accord, je peux l'admettre, mais au moins je suis logique (en plus de catholique): s'ils ne sont pas papes, je ne suis nullement en schisme avec eux, ni n'ai aucune obligation de leur être soumis. Est-ce clair?

De plus, si ces cinq-là disent le contraire que les 260 vrais qui les ont précédés, c'est qu'alors vous êtes schismatiques avec les vrais, en acceptant les faux, non?

Mais ce fil concerne le Carême, et nous nous éloignons en hors sujet.

Rediscutons de cela sur un autre fil...

Les sédévacantistes ne reconnaissent pas les 5 derniers papes mais ils sont incapables de s'entendre pour en élire un:

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9d%C3%A9vacantisme#Liste_des_principaux_papes_selon_les_courants_conclavistes

:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 15:03

Simon1976 a écrit:
Chris Prols a écrit:
Mais mon cher Arnaud, j'ai passé des heures à vous expliquer en vain que ces cinq-là n'étaient pas papes... Que vous ne soyez pas d'accord, je peux l'admettre, mais au moins je suis logique (en plus de catholique): s'ils ne sont pas papes, je ne suis nullement en schisme avec eux, ni n'ai aucune obligation de leur être soumis. Est-ce clair?

De plus, si ces cinq-là disent le contraire que les 260 vrais qui les ont précédés, c'est qu'alors vous êtes schismatiques avec les vrais, en acceptant les faux, non?

Mais ce fil concerne le Carême, et nous nous éloignons en hors sujet.

Rediscutons de cela sur un autre fil...

Les sédévacantistes ne reconnaissent pas les 5 derniers papes mais ils sont incapables de s'entendre pour en élire un:

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9d%C3%A9vacantisme#Liste_des_principaux_papes_selon_les_courants_conclavistes

:mdr:


Grégoire XVII (ou Jean-Grégoire XVII) Jean-Gaston Tremblay, Ce canadien, né en 1928 se proclame le successeur de Clément XV en 1968. Installé à Sainte-Jovite au Québec. A nommé son successeur qui sera une femme, Grégoria XVIII.


Grégoria, comme c'est mignon !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 15:06


Question à Chris Prols: qui, parmi ces joyeux lurons, est le pape légitime ? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 15:30

Le meilleur, c'est celui-ci :
Citation :

Pierre II (William Kamm, allemand né en 1950, vivant en Australie). La Vierge Marie lui aurait directement conseillé de sélectionner pour épouses 12 reines et 72 princesses, qui lui permettraient de redévelopper la race humaine après sa destruction par une boule de feu. Condamné à 10 ans de prison pour agression sexuelle.

Il a trouvé le filon ! pig

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 16:26


Avec autant d'épouses, il ferait un bon pape musulman. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 17:02

Racontez-moi votre téchouvah(repentance) en cette période de car^me?
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 17:30


Que désirez-vous connaître exactement cher Mister be? Car ce qui est de l'ordre spirituel et surtout mystique doit rester secret, dans le fond de nos chambres intérieurs. Ensuite, pour ce qui est d'extérieur, cela ne revêt aucun intérêt pour autrui, ce me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 17:37

Ainsi le jeûne permet de retirer les scories de notre âme pour mieux laisser passer la Lumière du monde et m'inonder?
Pardon si ma curiosité semble indiscrète!
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 17:45

Mister be a écrit:
Ainsi le jeûne permet de retirer les scories de notre âme pour mieux laisser passer la Lumière du monde et m'inonder?
Pardon si ma curiosité semble indiscrète!

Désolé de ne pouvoir répondre cher Mister be, mais j'en ai ma claque d'être grassement et gratuitement insulté sur d'autres fils. Aussi, je ferme la porte en secouant la poussière de mes souliers.
Que Dieu vous garde au plus près de son Coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 17:51

Le sac et les cendres sur la tête comme rites viennent-ils du livre d'Esther où Mardochée fit la même chose?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 17:54

Christian a écrit:
Mister be a écrit:
Ainsi le jeûne permet de retirer les scories de notre âme pour mieux laisser passer la Lumière du monde et m'inonder?
Pardon si ma curiosité semble indiscrète!

Désolé de ne pouvoir répondre cher Mister be, mais j'en ai ma claque d'être grassement et gratuitement insulté sur d'autres fils. Aussi, je ferme la porte en secouant la poussière de mes souliers.
Que Dieu vous garde au plus près de son Coeur.

Je suis triste pour vous,Christian et sachez que vous avez toute ma compassion et mon amitié en Yéshoua ainsi que vous tous!
Je suis un peu euphorique après le shabbat!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 18:19

Christian a écrit:
Mister be a écrit:
Ainsi le jeûne permet de retirer les scories de notre âme pour mieux laisser passer la Lumière du monde et m'inonder?
Pardon si ma curiosité semble indiscrète!

Désolé de ne pouvoir répondre cher Mister be, mais j'en ai ma claque d'être grassement et gratuitement insulté sur d'autres fils. Aussi, je ferme la porte en secouant la poussière de mes souliers.
Que Dieu vous garde au plus près de son Coeur.

Disons que vous avez été repris un peu vertement pour avoir violemment méprisé la spiritualité des petites gens.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 12 Mar - 18:38


Non pas du tout. Je parle d'insultes sur insultes. Mais vous ne voulez pas voir. Ouvrez les yeux et voyez !! Dernier et définitif post.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 3:29

Mister be a écrit:
Christian a écrit:
Mister be a écrit:
Ainsi le jeûne permet de retirer les scories de notre âme pour mieux laisser passer la Lumière du monde et m'inonder?
Pardon si ma curiosité semble indiscrète!

Désolé de ne pouvoir répondre cher Mister be, mais j'en ai ma claque d'être grassement et gratuitement insulté sur d'autres fils. Aussi, je ferme la porte en secouant la poussière de mes souliers.
Que Dieu vous garde au plus près de son Coeur.

Je suis triste pour vous,Christian et sachez que vous avez toute ma compassion et mon amitié en Yéshoua ainsi que vous tous!
Je suis un peu euphorique après le shabbat!

Cher Mister be

Je reviens pour vous (avec grand plaisir), pour parler de choses sérieuses ; le 1er dimanche de Carême étant passé, celui de la 1ère Tentation de Jésus par Satan lui-même, dans le désert ayant été vécu, voici ce que notre Saint Père, place Saint Pierre, a enseigné simplement sur la signification du Carême, qui je pense satisfera votre demande.

« Il s'agit en substance de suivre Jésus qui se dirige résolument vers la Croix, sommet de sa mission de salut ».
« Si nous nous demandons : pourquoi le Carême ? pourquoi la Croix ?, la réponse, en termes radicaux, est celle-ci : parce que le mal existe, et même le péché qui, selon les Ecritures, est la cause profonde de tout mal ».
« Le sens du péché - qui est très différent du « sentiment de culpabilité » comme l'entend la psychologie - s'acquiert en retrouvant le sens de Dieu », a rappelé le pape avant d'expliquer que Dieu, « face au mal moral », cherche à « s'opposer au péché » et à « sauver le pécheur ».
« Dieu ne tolère pas le mal parce qu'il est Amour, Justice, Fidélité ; c'est justement pour cela qu'il ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive », a-t-il observé. « L'esclavage le plus grave et le plus profond » est « celui du péché ».
Le pape a enfin expliqué que Dieu avait envoyé son Fils unique dans le monde « pour libérer les hommes de la domination de Satan, ‘origine et cause de tout péché' ». « Le Diable s'est opposé de toutes ses forces contre ce plan de salut définitif et universel, comme le démontre en particulier l'Evangile des tentations de Jésus dans le désert ».
Entrer en Carême signifie donc « se mettre du côté du Christ contre le péché, affronter - comme individu ou comme Eglise - le combat spirituel contre l'esprit du Mal ».
En s'adressant aux pèlerins francophones à l'issue de la prière de l'Angélus, le pape a enfin invité à reconnaître « humblement nos tentations » et à apprendre de Jésus « comment y résister, par la prière, le jeûne et le partage ». « Sorti vainqueur de cette lutte, le Christ ouvre notre cœur à l'espérance. Il nous conduit à la victoire sur les séductions du Mal et à la liberté qui est obéissance à sa Parole », a-t-il conclu."

Bonne semaine (déjà commencée pour vous et pour nous) dans le doux et tendre Coeur de la Mère du Fils de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 6:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Christian a écrit:
Mister be a écrit:
Ainsi le jeûne permet de retirer les scories de notre âme pour mieux laisser passer la Lumière du monde et m'inonder?
Pardon si ma curiosité semble indiscrète!

Désolé de ne pouvoir répondre cher Mister be, mais j'en ai ma claque d'être grassement et gratuitement insulté sur d'autres fils. Aussi, je ferme la porte en secouant la poussière de mes souliers.
Que Dieu vous garde au plus près de son Coeur.

Disons que vous avez été repris un peu vertement pour avoir violemment méprisé la spiritualité des petites gens.

Dîtes-moi, cher Arnaud, vous êtes 5 modérateurs sur ce forum et même 6, si je ne m'abuse : à quoi servent donc ces modérateurs ? À compter les points? Si c'est cela, j'ai perdu et c'est tant mieux.

"Vertement" ? Vous avez une drôle d'idée du vocabulaire français ! Vous pourriez au moins admettre qu'il y a des procédés qui devraient être bannis sur un forum se disant catholique et se réclamant, de plus, du grand Saint Thomas d'Aquin.
Mais bon, tout le monde aura compris, car tout le monde sait lire.

"Violemment" méprisé la spiritualité de taupes dans l'Église ? Et cela, vous le savez très certainement, sinon, regardez sur le net qui est ce monsieur.

Nous sommes en plein Carême, et tout cela n'est pas innocent. Vous avez donc perdu la notion du péché ? Reprendre ses frères sur les Évangiles (par le Rosaire médité entre autre, donc par la vie elle-même de la Très Sainte Vierge Marie) serait pour vous être "violent" ? Alors oui, dans ce cas, et dans ce cas seulement, je le suis, pour ma Mère, pour son Fils, pour mon Père, pour l'Esprit Saint qui habite en mon coeur.

Que Dieu vous garde et vous éclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 8:11

Merci Christian de m'accorder du temps et je suis heureux de ce que vous écrivez et je ne dirai que ceci: suivez votre guide spirituel,c'est un très bon enseignement!
La guerre spirituelle a commencé avec la tentation au désert de Yéshoua!
Etes-vous allé,vous tous, dans votre désert personnel combattre vos tentations?
2è round, la transfiguration...pourquoi la transfiguration?Est-ce le corps glorieux que nous aurons après la résurrection?
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 8:32


Oui, cher Mister be, j'ai vécu cela. Très fortement il y a quelques années (6 ou 7) et ce fut très, très gratifiant spirituellement. Mais vous savez, à chaque Carême, et je l'ai constaté pour beaucoup d'amis dans la Foi brûlante, les croix arrivent et montent sans cesse jusqu'à la résurection de Notre Seigneur, jusqu'à Pâques. Et là ! C'est la délivrance !! Le Carême est donc véritablement une sorte d'épuration et une montée d'un tout petit cran spirituellement. Cette année ne diffère pas des autres.

Oui, la "guerre spirituelle a commencé", vous avez trouvé la bonne et belle formule. Mais tandis qu'Adam est passé du Paradis au désert, N.S.J.C., le nouvel Adam, est passé du désert au Paradis et nous veut à sa suite dans son sillage. C'est tout notre programme.

Pour la transfiguration : non, il s'agit en fait de la béatifique vision, de la "plongée" radicale corps et âme en Dieu Amour. C'est ainsi que le corps change, qu'ils se transfigure. Celui de Jésus ne fut que feu ardent d'Amour, donc de Lumière.
Cela peut se résumer par cette petite formule inspirée il y a longtemps (cela concerne la sainte Trinité, le signe de la Croix etc... mais s'applique parfaitement au déroulement mystique de la Transfiguration de Notre Seigneur :
La Puissance nous a donné
La Lumière de Connaissance par
L'Opération du Saint Esprit



C'est donc cela que Jésus Homme vivant a vécu lors de sa Transfiguration.

Mais cela est bien entendu une péfiguration de notre résurrection, mais juste une préfiguration, pas autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Perrine



Féminin Messages : 69
Inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 8:52

Bonjour Mister Be,

Et merci, car grâce à votre exemple, j'ai réussi à ne pas utiliser mon ordinateur hier, dimanche ! Comme vous le faites pour le Shabbat.

En tant que Juif Messianique, je sais que vous êtes nombreux de par le monde, mais j'aimerais savoir, si cela n'est pas indiscret, quelle est votre liturgie ? Avez-vous comme nous, les chrétiens, l'Ancien Testament (vos textes) et le Nouveau Testament ?

D'autre part, savez-vous que les Protestants qui semblent si pointilleux sur l'Ecriture, n'ont pas exactement les mêmes textes que nous ? Lorsque j'ai voulu prier avec une voisine protestante, nous n'avions pas la même version de Bible, dans le chapitre 3 de Daniel, ils n'ont que 30 versets, ils ont supprimé tout "le cantique des trois enfants dans la fournaise" (il y a 100 versets dans la Bible catholique).

Pour ce qui est de la Transfiguration, nous aurons un corps glorieux si nous allons au Ciel, après la Résurrection (une fois que le Seigneur Jésus sera revenu, cette fois dans Sa Gloire, pour trier les brebis et les boucs). (cf. : Evangile Selon Saint Matthieu, chap. 25, v. 31)
Épître aux Philippiens, Chap 3, verset 20 : "Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses."
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 9:06

Perrine a écrit:
...D'autre part, savez-vous que les Protestants qui semblent si pointilleux sur l'Ecriture, n'ont pas exactement les mêmes textes que nous ? Lorsque j'ai voulu prier avec une voisine protestante, nous n'avions pas la même version de Bible, dans le chapitre 3 de Daniel, ils n'ont que 30 versets, ils ont supprimé tout "le cantique des trois enfants dans la fournaise" (il y a 100 versets dans la Bible catholique)...
La tradition protestante et anglicane se réfère au canon de la Vulgate et à St Jérôme de Stridon. Il avait écarté différents textes.
La tradition orthodoxe et protestante se réfère à la LXX (septante) et à St Augustin.
La petite dizaine de textes qui sépare l'une et l'autre traduction est dite : Apocryphe par les protestants et deutérocanonique par les catholiques (devenus canoniques sur le tard).
La traduction oécuménique de la Bible, commune aux deux confessions reprend la totalité des textes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 9:48

Christian a écrit:


"Violemment" méprisé la spiritualité de taupes dans l'Église ? Et cela, vous le savez très certainement, sinon, regardez sur le net qui est ce monsieur..

C'est plus fort que vous ! Avez-vous une si piètre opinion des pèlerins de Medjugorje que vous les qualifiiez de "taupes" ?

Vous voyez, la violence n'est pas du côté que de Valtortiste. Vous êtes donc tout à fait capable de vous défendre sans les modérateurs! Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 9:56


Un "petit" qui écrit des bouquins, qui fait de la politique, qui voyage dans le monde entier !! hihihi cheers Génial !!
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 9:57


D'autre part, la Confession ça existe et ce n'est pas fait pour les chiens.

Alors, au fait si pas besoin de modérateur, pourquoi intervenez-vous sans cesse contre moi qui ne prononce aucune injure aucun blasphème, ... pourquoi ? Accord? Désaccord ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 10:56

Perrine a écrit:
Bonjour Mister Be,

Et merci, car grâce à votre exemple, j'ai réussi à ne pas utiliser mon ordinateur hier, dimanche ! Comme vous le faites pour le Shabbat.

En tant que Juif Messianique, je sais que vous êtes nombreux de par le monde, mais j'aimerais savoir, si cela n'est pas indiscret, quelle est votre liturgie ? Avez-vous comme nous, les chrétiens, l'Ancien Testament (vos textes) et le Nouveau Testament ?

D'autre part, savez-vous que les Protestants qui semblent si pointilleux sur l'Ecriture, n'ont pas exactement les mêmes textes que nous ? Lorsque j'ai voulu prier avec une voisine protestante, nous n'avions pas la même version de Bible, dans le chapitre 3 de Daniel, ils n'ont que 30 versets, ils ont supprimé tout "le cantique des trois enfants dans la fournaise" (il y a 100 versets dans la Bible catholique).

Pour ce qui est de la Transfiguration, nous aurons un corps glorieux si nous allons au Ciel, après la Résurrection (une fois que le Seigneur Jésus sera revenu, cette fois dans Sa Gloire, pour trier les brebis et les boucs). (cf. : Evangile Selon Saint Matthieu, chap. 25, v. 31)
Épître aux Philippiens, Chap 3, verset 20 : "Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses."

Bonjour Perrine,

L'ordinateur est un magnifiquement instrument de communication mais peut être aussi d'isolement!
Or le carême que vous pratiquez si je comprends bien doit être aussi un rapprochement envers le prochain et envers D.ieu!
Nous pratiquons une sorte de carême mais pas à Pessah mais à Kippour
Tout comme le Shabbat chez nous qui est tourné sur l'adoration d'AdonaI selon le commandement mais aussi sur la famille et les amis.
Non on n'est pas si nombreux que ça! A peine 500.000 dans le monde!
La Bible que nous lisons est la Darby mais généralement nous utilisons plusieurs bibles:Louis Segond,Chouraqui et La Bible de Jérusalem pour ma part!
Oui nous essayons de comprendre la Brit hadasha(nouveau testament) à la lumière de la Tanach(Ancien testament).
Quant au canon je crois que c'est le même que la Bible hébraïque et que la protestante.
L'important n'est-il pas le message chritique et messianique que distile la Bible en filigrane soit l' Amour de D.ieu et le Salut!
Merci pour votre explication concernant la transfiguration qui complète ma croyance
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 11:27

Mister be a écrit:
...La Bible que nous lisons est la Darby mais généralement nous utilisons plusieurs bibles:Louis Segond,Chouraqui et La Bible de Jérusalem pour ma part!...

Plusieurs traductions de la Bible semble nécessaire pour parfois saisir le sens des textes. On les trouve presque toutes en ligne. Je regrette pour ma part de ne pas y trouver la Bible Osty qui est une référence de travail.

Je regrette aussi de ne pas vraiment connaître le Judaïsme ni l'hébreu. Dans les études que je poursuis sur les écrits de Maria Valtorta, il est nécessaire de pénétrer ces connaissances, faute de quoi des mots et des situations demeurent inconnus.
En effet, Maria Valtorta est supposée rapporter des scènes de l’Évangile.

Pour le Judaïsme il y a quelques livres, mais pour l'hébreu on ne peut recourir à l'auto-apprentissage.

Ainsi je vous pose deux énigmes au cas où vous pourriez m'éclairer :

Que peut être le "Sciemanflorasc" sachant que Maria Valtorta transcrit phonétiquement les mots, parfois déformés. Dans le contexte il semble que ce soit un instrument de divination.

Quel est le mot français pour Caroseth : c'est l'aliment traditionnel du repas pascal : herbes amères trempées dans de l'eau salée. Ce terme est utilisé en anglais et en italien. Je n'ai pas trouvé l'équivalent français.

Au cas où...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 12:26

Valto a écrit:
Plusieurs traductions de la Bible semble nécessaire pour parfois saisir le sens des textes

Ah bon?!? Ce n'est pas tellement ce que dit S. Pie X...

Valto a écrit:
Je regrette aussi de ne pas vraiment connaître le Judaïsme ni l'hébreu

ni même le catéchisme...

Valto a écrit:
Quel est le mot français pour Caroseth

Et le mot latin pour "convertir"?

Mais au fait, bonjour cher Valtortiste!
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 13:25

Chris Prols a écrit:
...Mais au fait, bonjour cher Valtortiste!
Cela raisonne toujours le vide dans le casque à ce que je lis !
Je ne vous posais heureusement pas la question.

Mais je vais vous poser une devinette :

Sachant que pendant un millénaire, l'Eglise catholique s'est référée à la Vulgate, unique canon retenu aujourd'hui par les protestants, comment a-telle pu générer de grands docteur(e)s de l'Eglise et comment a-t-elle pu éviter les hérésies puisque cela est selon vous chez les prots ?

C'est un peu compliqué, mais en mobilisant un deuxième neurone, vous saurez y répondre.
Bises :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 14:19

Valtortiste91 a écrit:
Mister be a écrit:
...La Bible que nous lisons est la Darby mais généralement nous utilisons plusieurs bibles:Louis Segond,Chouraqui et La Bible de Jérusalem pour ma part!...

Plusieurs traductions de la Bible semble nécessaire pour parfois saisir le sens des textes. On les trouve presque toutes en ligne. Je regrette pour ma part de ne pas y trouver la Bible Osty qui est une référence de travail.

Oui les nuances sont subtiles parfois et je trouve qu'il faut faire un minimum confiance aux exégètes:traducteurs,aux historiens,aux linguistes,aux ethnologues...et surtout à l' hermaneutique biblique qui est une science selon moi sans pour autant trop s'écarter de l'écritcar la lettre tue mais l'esprit vivifie!
Je regrette aussi de ne pas vraiment connaître le Judaïsme ni l'hébreu. Dans les études que je poursuis sur les écrits de Maria Valtorta, il est nécessaire de pénétrer ces connaissances, faute de quoi des mots et des situations demeurent inconnus.
En effet, Maria Valtorta est supposée rapporter des scènes de l’Évangile.

Bah ce ne sont pas mes quelques mots d'hébreu qui me sauveront!
Certains mots résonnent en moi au point de faire partie de moi mais ce n'est pas la panacée!
Quant au Judaïsme ça permet de comprendre comment Yéshoua a vécu et le sens que les Juifs accordent à leurs fêtes et à leurs traditions...
C'est pas facile pour l'esprit occidental de comprendre le fonctionnement de l'esprit oriental et l'inverse est vrai aussi

Pour le Judaïsme il y a quelques livres, mais pour l'hébreu on ne peut recourir à l'auto-apprentissage.

L'hebreu est considéré comme une langue sacrée (hiéroglyphe= (יהוה) changer le Yod de place et sa devient l'épée car chaque lettre de l'alphabeth renferme en elle les forces divines de la création et a une signification numérique importante(ex:666.6)Ainsi je vous pose deux énigmes au cas où vous pourriez m'éclairer :

Que peut être le "Sciemanflorasc" sachant que Maria Valtorta transcrit phonétiquement les mots, parfois déformés. Dans le contexte il semble que ce soit un instrument de divination.

Quel est le mot français pour Caroseth : c'est l'aliment traditionnel du repas pascal : herbes amères trempées dans de l'eau salée. Ce terme est utilisé en anglais et en italien. Je n'ai pas trouvé l'équivalent français.

Au cas où...


Faudrait un peu plus d'éléments" sciemanflorasc",tandis que MAROR : Des herbes amères; en général on utilise du raifort ou de la laitue.
- ‘HAZÉRETH - MAROR
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 14:27

Valto a écrit:
Sachant que pendant un millénaire, l'Eglise catholique s'est référée à la Vulgate, unique canon retenu aujourd'hui par les protestants, comment a-telle pu générer de grands docteur(e)s de l'Eglise et comment a-t-elle pu éviter les hérésies puisque cela est selon vous chez les prots ?

Tout simplement parce que c'est l'Eglise qui donne sens et autorité aux Saintes Ecritures.

Comme le disait S. Augustin, je ne crois aux Ecritures que parce que l'Eglise me le commande.

De plus, la Tradition parfois prime sur l'Evangile. Le Credo, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 15:50

Chris Prols a écrit:
Valto a écrit:
Sachant que pendant un millénaire, l'Eglise catholique s'est référée à la Vulgate, unique canon retenu aujourd'hui par les protestants, comment a-telle pu générer de grands docteur(e)s de l'Eglise et comment a-t-elle pu éviter les hérésies puisque cela est selon vous chez les prots ?

Tout simplement parce que c'est l'Eglise qui donne sens et autorité aux Saintes Ecritures. Comme le disait S. Augustin, je ne crois aux Ecritures que parce que l'Eglise me le commande.
...
Bien répondu, cher heaume, ainsi quand l'Eglise déclare que la Vulgate est le canon des Ecritures, nul ne peut déclarer ce canon hérétique. Les protestants sont donc dans une tradition millénaire.
Quand l'Eglise enrichit ce canon des livres écartés primitivement par St Jérôme, elle fait bien.
Quand l'Eglise restaure la lecture de la Bible, notamment de l'Ancien Testament, elle fait encore mieux.
Enfin quand elle développe une traduction commune à tous les chrétiens des saintes Ecritures, elle parachève son rôle prophétique.
Pourquoi ? "Tout simplement parce que c'est l'Eglise qui donne sens et autorité aux Saintes Ecritures".

Par contre pour le credo supérieur à l'Evangile, il faudra développer la thèse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 15:52

Mister be a écrit:
..Faudrait un peu plus d'éléments" sciemanflorasc",tandis que MAROR : Des herbes amères; en général on utilise du raifort ou de la laitue.
- ‘HAZÉRETH - MAROR
Désolé pour "Sciemanflorasc", je n'ai pas d'autres éléments. Pour le reste, merci, cela va me permettre d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 14 Mar - 16:03

Valto a écrit:
Enfin quand elle développe une traduction commune à tous les chrétiens des saintes Ecritures, elle parachève son rôle prophétique.

Sauf que là, ce n'est pas l'Eglise, mais les intrus qui l'ont fait.

Un p'tit rappel du caté S. Pie X?

Citation :
Par contre pour le credo supérieur à l'Evangile, il faudra développer la thèse.

Ben, par exemple, alors qu'il n'y avait pas encore d'Evangile sous forme écrite, le Credo était déjà professé par les chrétiens des temps apostoliques. De même, il ne pourrait y avoir une interprétation de l'Ecriture qui contredirait un ou plusieurs article du Credo.

Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5064
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Mar 15 Mar - 4:51

Chris Prols a écrit:
Valto a écrit:
Enfin quand elle développe une traduction commune à tous les chrétiens des saintes Ecritures, elle parachève son rôle prophétique.
Sauf que là, ce n'est pas l'Eglise, mais les intrus qui l'ont fait.
Voilà où je voulais en venir :
Reprendre cet argument à l'encontre des protestants, c'est exactement reprendre les arguments de la Réforme à l'encontre de l'Eglise catholique. En les condamnant, vous vous condamnez vous-même.
Vous pouvez jouer ici l'autisme spirituel sans crainte de représailles humaines. C'est un jeu intellectuel. Mais c'est une autre réalité que vous affronterez quand vous serez jugé à l'aulne de votre propre jugement. Car à cette réalité est spirituelle, nul ne peut échapper.

Chris Prols a écrit:
Ben, par exemple, alors qu'il n'y avait pas encore d'Evangile sous forme écrite, le Credo était déjà professé par les chrétiens des temps apostoliques. De même, il ne pourrait y avoir une interprétation de l'Ecriture qui contredirait un ou plusieurs article du Credo.

L’Évangile existait sous forme orale et sous forme écrite dès la vie publique. Ecrite, oui, car pour les exégètes il existe les logia, ou notes prises par les témoins des paroles de Jésus. Aujourd'hui perdues mais dont la trace est patente.
Le credo, dans sa forme actuelle, est postérieur à l'Ascension (symboles des apôtres), et encore plus vieux (symbole de Nicée). Pour ce dernier cas, les évangiles étaient déjà transmis sous forme rédigée.

Pour le reste qu'une interprétation s'oppose au Credo, n'est pas surprenant. Certains exégètes ne voeint pas dans les Ecritures la divinité du Christ, d'autres si.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 14:44

Mister be a écrit:
A kippour mon rabbin m'avait demandé de faire un geste envers mon ennemi juré, un condisciple que je ne pouvais saquer!
Face au rabbin je m'adresse à ce condisciple et lui dis: "je te souhaite la même chose que tu me souhaites" et ce condisciple se retourne vers le Rabbin en disant:
"Vous voyez, il recommence...!"
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 14:47

Avant cette année je ne le faisait pas pour moi le carême je savais qu'on le pratiqué mais j'avais jamais tenté de le faire et pour moi étant la première fois j'essaie de faire un maximum de choses selon les "règles " du carême
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 14:50

L'important, c'est l'intention qui vient du coeur, sinon, c'est du vent.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 15:03

Vous savez sans les conseilles du Forum je me serais déjà perdue ^^

Alors merci a vous ! cheers

Que Dieu vous bénisse tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 15:49

Le Carême a un sens...à toi de le découvrir en étudiant les Ecritures!
Fais toi aider par ta communauté!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 22:21

La période du carême est un recentrage sur soi-même, un bilan annuel de la foi.

Retraite en ligne avec les Dominicains de Lille.

http://www.retraitedanslaville.org/

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 25 Fév - 23:13

Mister be a écrit:
Merci Christian de m'accorder du temps et je suis heureux de ce que vous écrivez et je ne dirai que ceci: suivez votre guide spirituel,c'est un très bon enseignement!
La guerre spirituelle a commencé avec la tentation au désert de Yéshoua!
Etes-vous allé,vous tous, dans votre désert personnel combattre vos tentations?
2è round, la transfiguration...pourquoi la transfiguration?Est-ce le corps glorieux que nous aurons après la résurrection?

Voilà comment j'ai entammé le combat. D'abord j'ai ouvert la porte à tous ceux qui parlent d'Évangile. Je les ai tous écoutés, afin de m'en nourrir. Des catholiques, des charismatiques, des baptistes et des témoins de jehovah. Ces derniers pendant 3 ans. J'ai tout reçu de leur petit livre "qu'enseigne réellement la Bible?".

Un surveillant de congrégations (jehovah) un jour est passé chez moi. Il a été très surpris. Il voyait que je connaissais de très bonne mémoire beaucoup sur le contenu de la Bible. Je lui ai dit que je n'ai presque rien lu mais simplement humblement écouté parlé les chrétiens.

"Tu te nourriras de toute parole qui sort de la bouche de Dieu". Donc on parle d'écoute et pas seulement de lecture.

Ensuite, à 2 reprises, j'ai pensé à m'enlever la vie. Je n'ai rien fait, c'était une pensée, pendant un moment de dépression. Je savais que Dieu était avec moi. Comme dirait Paul: "Je suis pressé de 2 côtés ... mais je dois rester à cause de vous". Donc l'amour de Dieu est plus fort mais je suis toujours là avec vous.

Pour la dernière tentation, à ce que je sache, je ne suis pas Saddam Hussein et je ne règne pas par la terreur sur un peuple.

J'en ai parlé avec ma mère et elle est d'accord pour dire que j'ai parfaitement traversé le désert.

Un jour je suis allé à l'église. Il y avait des petits pains de la parole. Un bout de papier qu'on pige pour recevoir un verset de la Bible au hasard. Celui que j'ai obtenu était:

"Le Seigneur a veillé sur ta marche à travers le désert." Deutéronome 2:7

Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Le carême   Dim 26 Fév - 3:24

Mister be a écrit:
Le Carême a un sens...à toi de le découvrir en étudiant les Ecritures!
Fais toi aider par ta communauté!

Mon cher Mister Be vous êtes ma communauté et me faisant aidé je sens que je dois rendre cette aide que l'on m'apporte

Je commence a comprendre ce sens dont vous parlez

Je le découvre mais j'ai encore besoin d'aide

Je me recentre je ne prend que le bon en moi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Dim 26 Fév - 4:59

Sanctus Germanus a écrit:
Mister be a écrit:
Merci Christian de m'accorder du temps et je suis heureux de ce que vous écrivez et je ne dirai que ceci: suivez votre guide spirituel,c'est un très bon enseignement!
La guerre spirituelle a commencé avec la tentation au désert de Yéshoua!
Etes-vous allé,vous tous, dans votre désert personnel combattre vos tentations?
2è round, la transfiguration...pourquoi la transfiguration?Est-ce le corps glorieux que nous aurons après la résurrection?

Voilà comment j'ai entammé le combat. D'abord j'ai ouvert la porte à tous ceux qui parlent d'Évangile. Je les ai tous écoutés, afin de m'en nourrir. Des catholiques, des charismatiques, des baptistes et des témoins de jehovah. Ces derniers pendant 3 ans. J'ai tout reçu de leur petit livre "qu'enseigne réellement la Bible?".

Un surveillant de congrégations (jehovah) un jour est passé chez moi. Il a été très surpris. Il voyait que je connaissais de très bonne mémoire beaucoup sur le contenu de la Bible. Je lui ai dit que je n'ai presque rien lu mais simplement humblement écouté parlé les chrétiens.

"Tu te nourriras de toute parole qui sort de la bouche de Dieu". Donc on parle d'écoute et pas seulement de lecture.

Ensuite, à 2 reprises, j'ai pensé à m'enlever la vie. Je n'ai rien fait, c'était une pensée, pendant un moment de dépression. Je savais que Dieu était avec moi. Comme dirait Paul: "Je suis pressé de 2 côtés ... mais je dois rester à cause de vous". Donc l'amour de Dieu est plus fort mais je suis toujours là avec vous.

Pour la dernière tentation, à ce que je sache, je ne suis pas Saddam Hussein et je ne règne pas par la terreur sur un peuple.

J'en ai parlé avec ma mère et elle est d'accord pour dire que j'ai parfaitement traversé le désert.

Un jour je suis allé à l'église. Il y avait des petits pains de la parole. Un bout de papier qu'on pige pour recevoir un verset de la Bible au hasard. Celui que j'ai obtenu était:

"Le Seigneur a veillé sur ta marche à travers le désert." Deutéronome 2:7


Merci pour ce beau témoignage et oui il convient plus d'écouter (sh'ma Israël...)que de voir,bien qu'il est dit que le Peuple élu voyait les voix au Sinaï...

Il y a une concordance entre le carême et le désert.
A la suite de Jésus, nous sommes appelés à cette expérience fondamentale: Seigneur avec toi nous irons au désert...poussés comme toi par l' Esprit.(Chant catholique très beau)
"Nous irons au désert our guérir...pour prier...vers la croix...Et nous fêterons notre Pâque au désert".
La Pâque est l' expérience fondatrice de nos vies de chrétiens.Le mystère central de notre foi est bien l' événement de la mort et de la résurrection.
Ce n' est pas un choix contingent, mais une nécessité qui s' impose à nous.La Pâque est le passage de la mort à la résurrection, le dynamisme fondamental de notre baptême au nom du Christ mort et ressuscité.
La fête de la Pâque s' enracine dans l' expérience des Hébreux, qui ont traversé la mer Rouge pour être délivrés de la poursuite des Egyptiens, et qui ont traversé le Jourdain pour entrer en terre promise:Les Juifs n' ont pas cessé depuis lors de fêter cet événement fondateur.Entre ces deux traversées se trouvent quarante ans de marche dans le désert.
Le désert un lieu de passage comme le souligne Charles de Foucauld, où l' on vit en nomade, sans se sédentariser.
Mais dans cette existence de passage, l' homme peut accueillir de merveilleuses révélations, comme le don de la Loi.Toute la spiritualité du peuple juif s' enracine à ces événements:la fête de la Pâque célèbre la traversée de la mer Rouge où le peuple reconnaît Dieu d' Abraham, d' Isaac et de Jacob comme Dieu sauveur.
Pour nous chrétiens, nous nous inscrivons dans ce sillage;nous faisons mémoire de cette tradition juive.
Jésus, était lui-même juif et il a célébré la Pâque avec son peuple.Mais l'événement de sa mort et de sa résirrection submerge les événements précédents.
Pour passer de ce monde au Père, il a choisi la route de Jérusalem;pour nous chrétiens, la référence fondamentale de notre vie de foi est l' événement de la mort et de la résurrection du Christ.

Viendriez-vous avec moi "fêter Pâque au désert"?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 27 Fév - 14:50

Le carême, pour rejeter ce qui conduit loin de Dieu

Allocution de Benoît XVI en français


ROME, dimanche 26 février 2012 (ZENIT.org) – « Sachons rejeter tout ce qui peut nous conduire loin de Dieu », demande Benoît XVI aux catholiques francophones, les invitant au « courage » de la « prière ».

Après l’angélus de ce dimanche 26 février, premier dimanche de carême, présidée par le pape depuis la fenêtre de son bureau qui donne place Saint-Pierre, en présence de milliers de visiteurs - et d'auditeurs de radios ou de téléspectateurs -, celui-ci a expliqué le sens du carême en commentant l'Evangile des tentations de Jésus au désert.

« Le temps du Carême est exigeant car il nous invite à revenir vers Dieu, a dit le pape. Jésus après son baptême, au début de sa mission, est conduit au désert. Avec Lui, expérimentons ce temps de désert et de solitude ».

C’est pourquoi il invite à ce discernement : « Sachons rejeter tout ce qui peut nous conduire loin de Dieu et profitons de ce Carême pour revenir vers Lui ».

Il indique le moyen de la prière et rappelle le thème de son message de carême: « Prenons avec courage les chemins de la prière. Redécouvrons l’importance de notre relation à Dieu et « faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les œuvres bonnes » (He10,24). »

« Que la Vierge Marie nous aide à faire totalement la volonté de notre Dieu ! Bon Carême à tous ! », a conclu le pape.

Des jeunes – de l’Institut Saint-Dominique de Rome - ont alors chanté sous les fenêtres du pape, en brandissant un drapeau français. « Merci ! », a répondu Benoît XVI.

Anita Bourdin

http://www.zenit.org/article-30259?l=french
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Le carême   Lun 27 Fév - 14:58

Citation :
: « Sachons rejeter tout ce qui peut nous conduire loin de Dieu et profitons de ce Carême pour revenir vers Lui ».

C'est ratzinger qui va être content car je suis ses conseils et j'essaie de me rendre meilleur durant ce carême

J'esaie aussi de proclamer la parole de Dieu autour de moi en clair je change

C'est pas beau ça ? Smile

Béni soit Benoit 16 !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le carême   Jeu 8 Mar - 15:44

Bonsoir,

Un site intéressant en ce temps de carême :


Avec Claire et François d'Assise, vivez ce temps de préparation à Pâques dans une joyeuse simplicité.

La simplicité libère. Un mode de vie en pauvreté, en nous désencombrant, nous rend plus légers et plus libres, plus disponibles aux autres.


3e semaine de Carême

Citation :
Cette semaine nous parlerons de la nature, si chère à François et à Claire d'Assisse. Claire sait voir dans la beauté de la nature l'oeuvre de Dieu et exhorte ses soeurs à le louer par sa création. Quant à François, il se servait de tout l'univers comme d'une échelle pour "se hausser jusqu'au trône de Dieu"

http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=2467652&rubId=58502
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le carême   Mar 27 Mar - 16:37

Bonsoir,

Message du pape pour le carême 2012 : 1/2



Frères et sœurs,



Le Carême nous offre encore une fois l’opportunité de réfléchir sur ce qui est au cœur de la vie chrétienne : la charité. En effet, c’est un temps favorable pour renouveler, à l’aide de la Parole de Dieu et des Sacrements, notre itinéraire de foi, aussi bien personnel que communautaire. C’est un cheminement marqué par la prière et le partage, par le silence et le jeûne, dans l’attente de vivre la joie pascale.

Cette année, je désire proposer quelques réflexions à la lumière d’un bref texte biblique tiré de la Lettre aux Hébreux : « Faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les œuvres bonnes » (10, 24). Cette phrase fait partie d’une péricope dans laquelle l’écrivain sacré exhorte à faire confiance à Jésus Christ comme Grand prêtre qui nous a obtenu le pardon et l’accès à Dieu.

Le fruit de notre accueil du Christ est une vie selon les trois vertus théologales : il s’agit de nous approcher du Seigneur « avec un cœur sincère et dans la plénitude de la foi » (v. 22), de garder indéfectible « la confession de l’espérance » (v. 23) en faisant constamment attention à exercer avec nos frères « la charité et les œuvres bonnes » (v. 24).

Pour étayer cette conduite évangélique – est-il également affirmé –, il est important de participer aux rencontres liturgiques et de prière de la communauté, en tenant compte du but eschatologique : la pleine communion en Dieu (v. 25). Je m’arrête sur le verset 24 qui, en quelques mots, offre un enseignement précieux et toujours actuel sur trois aspects de la vie chrétienne : l’attention à l’autre, la réciprocité et la sainteté personnelle.



1. « Faisons attention » : la responsabilité envers le frère

Le premier élément est l’invitation à « faire attention » : le verbe grec utilisé est katanoein, qui signifie bien observer, être attentifs, regarder en étant conscient, se rendre compte d’une réalité. Nous le trouvons dans l’Évangile, lorsque Jésus invite les disciples à « observer » les oiseaux du ciel qui, bien qu’ils ne s’inquiètent pas, sont l’objet de l’empressement et de l’attention de la Providence divine (cf. Lc 12, 24), et à « se rendre compte » de la poutre qui se trouve dans leur œil avant de regarder la paille dans l’œil de leur frère (cf. Lc 6, 41).

Nous trouvons aussi cet élément dans un autre passage de la même Lettre aux Hébreux, comme invitation à « prêter attention à Jésus » (3, 1), l’apôtre et le grand prêtre de notre foi. Ensuite, le verbe qui ouvre notre exhortation invite à fixer le regard sur l’autre, tout d’abord sur Jésus, et à être attentifs les uns envers les autres, à ne pas se montrer étrangers, indifférents au destin des frères. Souvent, au contraire, l’attitude inverse prédomine : l’indifférence, le désintérêt qui naissent de l’égoïsme dissimulé derrière une apparence de respect pour la « sphère privée ».

Aujourd’hui aussi, la voix du Seigneur résonne avec force, appelant chacun de nous à prendre soin de l’autre. Aujourd’hui aussi, Dieu nous demande d’être les « gardiens » de nos frères (cf. Gn 4, 9), d’instaurer des relations caractérisées par un empressement réciproque, par une attention au bien de l’autre et à tout son bien. Le grand commandement de l’amour du prochain exige et sollicite d’être conscients d’avoir une responsabilité envers celui qui, comme moi, est une créature et un enfant de Dieu : le fait d’être frères en humanité et, dans bien des cas, aussi dans la foi, doit nous amener à voir dans l’autre un véritable alter ego, aimé infiniment par le Seigneur. Si nous cultivons ce regard de fraternité, la solidarité, la justice ainsi que la miséricorde et la compassion jailliront naturellement de notre cœur.

Le Serviteur de Dieu Paul VI affirmait qu’aujourd’hui le monde souffre surtout d’un manque de fraternité : « Le monde est malade. Son mal réside moins dans la stérilisation des ressources ou dans leur accaparement par quelques-uns, que dans le manque de fraternité entre les hommes et entre les peuples » (Lett. enc. Populorum progressio [26 mars 1967], n. 66).



Quand on ne voit pas la souffrance de l’autre

L’attention à l’autre comporte que l’on désire pour lui ou pour elle le bien, sous tous ses aspects : physique, moral et spirituel. La culture contemporaine semble avoir perdu le sens du bien et du mal, tandis qu’il est nécessaire de répéter avec force que le bien existe et triomphe, parce que Dieu est « le bon, le bienfaisant » (Ps 119, 68). Le bien est ce qui suscite, protège et promeut la vie, la fraternité et la communion. La responsabilité envers le prochain signifie alors vouloir et faire le bien de l’autre, désirant qu’il s’ouvre lui aussi à la logique du bien ; s’intéresser au frère veut dire ouvrir les yeux sur ses nécessités.

L’Écriture Sainte met en garde contre le danger d’avoir le cœur endurci par une sorte d’« anesthésie spirituelle » qui rend aveugles aux souffrances des autres. L’évangéliste Luc rapporte deux paraboles de Jésus dans lesquelles sont indiqués deux exemples de cette situation qui peut se créer dans le cœur de l’homme. Dans celle du bon Samaritain, le prêtre et le lévite « passent outre », avec indifférence, devant l’homme dépouillé et roué de coups par les brigands (cf. Lc 10, 30-32), et dans la parabole du mauvais riche, cet homme repu de biens ne s’aperçoit pas de la condition du pauvre Lazare qui meurt de faim devant sa porte (cf. Lc 16, 19). Dans les deux cas, nous avons au contraire à « prêter attention », à regarder avec amour et compassion.

Qu’est-ce qui empêche ce regard humain et affectueux envers le frère ? Ce sont souvent la richesse matérielle et la satiété, mais c’est aussi le fait de faire passer avant tout nos intérêts et nos préoccupations personnels. Jamais, nous ne devons nous montrer incapables de « faire preuve de miséricorde » à l’égard de celui qui souffre ; jamais notre cœur ne doit être pris par nos propres intérêts et par nos problèmes au point d’être sourds au cri du pauvre. À l’inverse, c’est l’humilité de cœur et l’expérience personnelle de la souffrance qui peuvent se révéler source d’un éveil intérieur à la compassion et à l’empathie : « Le juste connaît la cause des faibles, le méchant n’a pas l’intelligence de la connaître » (Pr 29, 7). Nous comprenons ainsi la béatitude de « ceux qui sont affligés » (Mt 5, 4), c’est-à-dire de ceux qui sont en mesure de sortir d’eux-mêmes pour se laisser apitoyer par la souffrance des autres. Rencontrer l’autre et ouvrir son cœur à ce dont il a besoin sont une occasion de salut et de béatitude.



Une correction fraternelle trop oubliée

« Prêter attention » au frère comporte aussi la sollicitude pour son bien spirituel. Je désire rappeler ici un aspect de la vie chrétienne qui me semble être tombé en désuétude : la correction fraternelle en vue du salut éternel. En général, aujourd’hui, on est très sensible au thème des soins et de la charité à prodiguer pour le bien physique et matériel des autres, mais on ne parle pour ainsi dire pas de notre responsabilité spirituelle envers les frères. Il n’en est pas ainsi dans l’Église des premiers temps, ni dans les communautés vraiment mûres dans leur foi, où on se soucie non seulement de la santé corporelle du frère, mais aussi de celle de son âme en vue de son destin ultime. Dans l’Écriture sainte, nous lisons : « Reprends le sage, il t’aimera. Donne au sage : il deviendra plus sage encore ; instruis le juste, il accroîtra son acquis » (Pr 9, 8s).

Le Christ lui-même nous commande de reprendre le frère qui commet un péché (cf. Mt 18, 15). Le verbe utilisé pour définir la correction fraternelle – elenchein – est le même que celui qui indique la mission prophétique de la dénonciation propre aux chrétiens envers une génération qui s’adonne au mal (cf. Ép 5, 11). La tradition de l’Église a compté parmi les œuvres de miséricorde spirituelle celle d’« admonester les pécheurs ». Il est important de récupérer cette dimension de la charité chrétienne. Il ne faut pas se taire face au mal. Je pense ici à l’attitude de ces chrétiens qui, par respect humain ou par simple commodité, s’adaptent à la mentalité commune au lieu de mettre en garde leurs frères contre des manières de penser et d’agir qui sont contraires à la vérité, et ne suivent pas le chemin du bien.

Toutefois le reproche chrétien n’est jamais fait dans un esprit de condamnation ou de récrimination. Il est toujours animé par l’amour et par la miséricorde et il naît de la véritable sollicitude pour le bien du frère.

Benoît XVI

Source :
http://www.famillechretienne.fr/celebrer/paques-careme/message-de-benoit-xvi-pour-le-careme-2012-faisons-attention-les-uns-aux-autres-_t12_s83_d64036.html

Suite :
http://www.famillechretienne.fr/celebrer/paques-careme/message-de-benoit-xvi-pour-le-careme-2012-22_t12_s83_d64037.html[b]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Mar 27 Mar - 16:39

Il est à peu près temps on arrive à la fin...



Dernière édition par Mister be le Dim 1 Avr - 3:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le carême   Sam 31 Mar - 21:59


Vive le roi ! Vive la sainteté !


La parole de Dieu


« Pousse des cris de joie, Jérusalem ! Voici que ton Roi s’avance vers toi. Il est juste et victorieux, humble, monté sur un petit âne tout jeune. » Livre de Zacharie, chapitre 9, verset 9

La méditation


Quel drôle de roi que ce Jésus !

Quand il entre dans sa capitale, Jérusalem, pas de cortège officiel, mais un petit âne. Pas de motards ni de police, juste une petite foule modeste qui agite en signe de joie des branches vertes et qui crie : « Vive notre roi, le descendant du Roi David ! », au risque de se faire arrêter par les soldats de l’occupant romain. Oui, quel drôle de roi - rien à voir avec la reine d’Angleterre, le roi du Maroc, ou le Président de la République.
Nous entrons aujourd’hui dans ce qu’on appelle la « Semaine Sainte » : une semaine pour essayer de mieux comprendre ce qu’est la sainteté, la vraie. Pas celle que nous imaginons avoir été celle des saints « officiels ». Pas un effort de perfection morale. Simplement une façon de vivre au quotidien qui nous fasse de plus en plus ressembler à Dieu, car c’est lui « le Saint ». Et cela va se situer avant tout dans la rencontre : la sainteté de Dieu, c’est sa façon d’entrer en relation.
L’âne, être monté sur un petit âne : voilà un premier trait pour ressembler à Dieu. A l’époque les grands chefs entraient dans les villes sur un cheval magnifique, le même qu’ils chevauchaient pour conduire leur armée à la bataille. Lui, Jésus, c’est sur un âne : il veut faire comprendre qu’il ne fera pas la guerre, même aux Romains, car il est Prince de la Paix. Il ne veut rien de prestigieux, il ne veut surtout pas regarder les gens de haut en bas, car il est humble et doux. Au contraire, il aime s’asseoir à table avec les gens simples et même avec ceux et celles qui ont mauvaise réputation. Car il ne regarde pas l’apparence, ni la situation des gens, ni leur compte en banque - il regarde leur cœur.
Sur son petit âne, Jésus nous montre l’humilité de Dieu, la simplicité de Dieu avec nous. Le Dieu qu’il nous fait découvrir là ne veut pas être pour nous le « tout-puissant ». Une façon de nous dire : Dieu est heureux avec les gens simples, car ils lui ressemblent.
La sainteté, c’est alors une façon de regarder les autres pas de haut, mais avec un regard amical et bienveillant. Jésus-roi ne vient pas prendre le pouvoir, il vient changer les cœurs, tout en respectant la liberté de chacun. La sainteté, c’est une façon de ne pas se mettre au-dessus des autres, de ne pas prendre le pouvoir sur eux. La responsabilité envers les autres, oui, le pouvoir sur eux, non. C’est un chemin de liberté par rapport à mon orgueil, à ma suffisance, à ma vanité.
Les rameaux verts : deuxième indice pour cette « semaine sainte », pour comprendre ce qu’est la sainteté. Les branches d’arbre, avec les premières feuilles du printemps, et les palmes vertes que les gens agitent au passage de Jésus sont le signe de la vie qui renaît après l’hiver. Ce roi-là, il vient pour que nous ayons la vie et que nous l’ayons en surabondance. Tout ce qu’il a fait jusque-là, tout ce qu’il a dit, c’est pour que nous soyons des vivants. Pour nous inviter à vivre. Car la volonté de Dieu (celle dont nous parlons quand nous disons « que ta volonté soit faite »), c’est que nous vivions. Pas que nous acceptions les tuiles qui nous tombent dessus, mais que sans cesse, y compris au sein de toutes sortes de difficultés, nous trouvions le chemin d’une vraie vie.
Une vie plus forte même que la mort.
C’est pourquoi, le dimanche des Rameaux, aujourd’hui encore, des gens tiennent à porter un rameau béni sur les tombes de leurs proches. C’est une façon de leur transmettre cette bénédiction de vie, plus forte que la mort.
Les rameaux : mis dans notre maison, ils nous inviteront, toute cette semaine et au-delà, à être saint c’est-à-dire à vivre nos relations de façon qu’elles donnent la vie. De façon qu’elles transmettent la vie, fassent naître et grandir la vie autour de nous. Laisser monter en nous la sève de Dieu pour porter des feuilles, des fleurs et des fruits, pour retrouver la vraie verdeur de la vie. Avoir la main verte, pour aider à ce que cette sève de Dieu monte dans ceux qui nous entourent. Spécialement pour réconforter ceux qui n’en peuvent plus.
De quelle façon, durant cette semaine « sainte », allons-nous avoir des relations pour la vie ? De quelle façon allons-nous avoir la main verte pour que les autres soient plus vivants ?
Béni soit celui qui vient au nom du Dieu Vivant !

(Retraite dans la ville)







_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le carême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le carême avant-Noël
» le carême
» Message de Carême de SS Benoît XVI: l'aumône
» Pour mieux vivre le caréme
» Internet Chrétien (Carême)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: