DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 pardonner et oublier !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 11:39

On entend toujours "on pardonne mais on n'oublie pas"...
J'en sais quelque chose !
J'ai mis longtemps à pardonner à mon frère mais je n'arrive pas à oublier et je ne suis pas encore prête non plus à le revoir. Maintenant 10 ans que ça dure !
Ce n'est pas très chrétien, mais comment faire ? prier pour lui ? il ne changera pas pour autant non plus de comportement.
Merci de m'aider à voir clair.
Revenir en haut Aller en bas
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 12:47

Pardonner est une chose facile à dire !!!! Mais bien plus difficile à realiser !!!!
Si vous n'arrivez pas à oublier, c'est que vous n'avais pas reelement pardonné à votre frere.

Jesus nous dit qu'il faut pardonner, meme à ses ennemies. Il dit que si l'on vous frappe sur la joue gauche, tandez l'autre joue.

Je n'ai jamais adéré à ce principe. Surtout quand on sait que Jesus durant sa vie terreste c'est mis plusieurs fois en colere (les marchants du temple ext...).

Je pense que au contraire, dans la vie il faut se "battre" et s'affirmer !!! La vie n'est pas une partie de plaisir et l'on est confronté à toutes sorte de personnes.
Des personnes avec des fonds foncierement mechants.
Si vous montrer une honce de faiblesse à ce genre de personnes (dont le pardon), alors elles abuseront de vous.

Et comment pardonner à des violeurs d'enfants ???!!!! IMPOSSIBLE !!!!

Pour ce qui est de votre cas, vous avez à faire à un etre de votre famille; votre frere. Ce qui est un peu different d'une "brouille" avec un ami, un collegue ext... C'est quand meme votre frere.
Apres biensur tout depend de ce qu'il vous a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 12:51

Merci de votre réponse Malawik et je suis bien d'accord avec ce que vous dites.
Ce qu'a fait mon frère ? voler nos parents, sa fille (avec qui je suis en bonnes relations) et ne même pas me prévenir du décès de notre père, m'insulter ensuite. Et j'en passe !!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 13:27

Pardonner, c'est renoncer à la vengeance mais on n'oublie pas le mal qu'on nous a fait. Les souvenirs sont enfouis sous d'autres événements qui s'accumulent tout le long de notre vie et peuvent ressurgir à tout moment mais notre mémoire n'est pas comme celle d'un ordinateur, même si notre cerveau est une machine extraordinaire, oeuvre du Créateur.
Revenir en haut Aller en bas
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 13:43

En effet, cela est assez important !!!! C'est à vous de voir et uniquement à vous.
Meme si je vous conseillerais de renouer le dialogue avec lui et de le revoir.

Puis comme vous le dites, prier pour lui.

"Simon" je ne suis pas tout a fait d'accord avec vous !!!
On n'oublie jamais quelque chose de vraiment tres important dans une vie.
En revanche je suis d'accord avec vous que "Pardonner, c'est renoncer à la vengeance"

C'est vrai qu'il faut eviter le plus possible de se venger sur une personne qui nous a fait du mal !! Mais malheureusement, il y a des personnes qui font vraiment du mal gratuitement et dont la vengance est neccessaire !!!!

Je pense que Dieu desfois à travers du mal que l'on peut faire à une personne mechante accomplie sa providence.

Puis en condamnant la vengence systematiquement ne condamnont t-on pas la Justice ???? Je veux dire que quand une peine est prenoncé dans un tribunal vis à vis d'un malfaiteur (ex : un cambrioleur d'un propietaire d'une maison) n'y a t-il pas ici une sorte de vengence pour le propietaire de la maison ??!!! Pour moi, il est clair que si. A travers de la peine que va subir le delinquant (prison, amande...) il y a vengence !!!! Ce qui est tout a fait legitime.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 13:51

Simon, Malawik,
J'ai renoncé à la vengeance, je me suis protégée car j'ai eu peur de "représailles" après le décès de papa.
Maintenant, je ne renouerai pas le dialogue, à moins que je tombe avec lui quelque part et qu'il me fasse un geste... amical ...
ce qui n'était pas le cas la dernière fois que je l'ai vu, puisqu'il m'a craché au visage...

Pour ce qui est des peines, j'ai été juré d'Assise et j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à "condamner" même si c'était évident (viols, vols)
Et vous avez raison Malawik, cela soulageait les victimes et, justement, je me demandais s'ils arrivaient ensuite à pardonner : ce n'est pas sûr !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 15:19

Espérance a écrit:
On entend toujours "on pardonne mais on n'oublie pas"...
J'en sais quelque chose !
J'ai mis longtemps à pardonner à mon frère mais je n'arrive pas à oublier et je ne suis pas encore prête non plus à le revoir. Maintenant 10 ans que ça dure !
Ce n'est pas très chrétien, mais comment faire ? prier pour lui ? il ne changera pas pour autant non plus de comportement.
Merci de m'aider à voir clair.

chère Espérance,

Vous ne pouvez pas PARDONNER à votre frère tant que lui-même n'a pas fait un pas vers vous. Vous devez par contre ÊTRE PRÊT A LUI PARDONNER au cas où un jour il veuille une réconciliation.

On se trompe souvent sur le pardon. Dieu lui-même ne pardonne pas si nous allons à la confession SANS REPENTIR.

Le PARDON, c'est le rétablissement d'une confiance. C'est donc un acte impliquant DEUX VOLONTES DE SE RECONCILIER.

Voilà pourquoi vous ne pouvez OUBLIER. Car vous sentez dans votre coeur que le pardon n'esty pas fait. Et vous avez raison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 15:55

malawik a écrit:


Jésus nous dit qu'il faut pardonner, même à ses ennemies. Il dit que si l'on vous frappe sur la joue gauche, tendez l'autre joue.

Je n'ai jamais adhéré à ce principe. Surtout quand on sait que Jésus durant sa vie terrestre c'est mis plusieurs fois en colère (les marchants du temple etc...).
Gare à bien savoir différencier la colère contre son frère de la colère pour lui. Et à ne pas garder de rancune.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 16:36

Arnaud Dumouch a écrit:

chère Espérance,

Vous ne pouvez pas PARDONNER à votre frère tant que lui-même n'a pas fait un pas vers vous. Vous devez par contre ÊTRE PRÊT A LUI PARDONNER au cas où un jour il veuille une réconciliation.
Arnaud, tu te souviens?
"Père! Pardonnes-leurs... Ils ne savent pas ce qu'ils font!"
Et non pas:
"Père! Tiens-toi prêt à leur pardonner pour le jour où ils voudront une réconciliation."
Mr. Green

Comparer aussi au pardon d'Étienne.
Pardonner, c'est tout remettre à Dieu, ne rien garder pour soi. Contrairement à ce que croit Malawick, c'est une force, et non une faiblesse, et les paroles du Seigneur ont la même difficulté d'être entendues aujourd'hui qu'à l'époque.

Matthieu était un "infâme" publicain qui dépouillais son peuple, les pauvres y compris, de leurs biens pour les donner à l'ennemi, les romains. Et c'est à ce "collabo" du temps du Christ vers qui ce dernier s'est approché pour lui dire: "Suis-moi". C'est à lui que Jésus a donné d'être Évangéliste.

Saul de Tarse était un assassin qui partait à Damas pour emprisonner des chrétiens. Et c'est vers lui que Jésus s'est révélé dans la lumière, et qu'il a dit: "Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?" C'est à lui que Jésus a donné d'être un grand apôtre.

Personne ne peut juger son frère, car seul le Seigneur connait les cœurs. C'est lui qui fera justice, et qui rendra tout à sa juste mesure. Nous, on ne peut que s'en remettre à Dieu et à sa miséricorde; qui sait si un jour, au moment favorable, certaines personnes ne croiront pas et se repentirons?
Si on garde la parole de Jésus, personne n'aura à nous reprocher d'avoir fui le champ de bataille. C'est pour la paix que nous devons nous battre, et non pour la vengeance!

"Pardonnes nous comme nous pardonnons"


Espérance, j'imagine combien il doit être difficile de pardonner à votre frère, mais même si c'est très difficile, ne renoncez jamais . Renoncer au pardon, c'est se condamner. Je vous conseilles de dire le chapelet de la miséricorde divine pour lui, afin que la miséricorde du Seigneur passe par vous, vous emplisse et vous libère du poids de l'offense.
Mais pas besoin de vouloir renouer le dialogue à tout prix, vous donnez votre pardon en risquant de ne pas le recevoir en retour.
Revenir en haut Aller en bas
malawik



Masculin Messages : 240
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 17:21

"Raphaël", je suis desolé, mais tout sa ce sont de belles paroles !!!!!!

Et-si je me condamne à ne pas pardonner comme vous le dite et bien soit que je soit condamné !!!!!

Le pardon est pour moi quelque chose qui se merite.
On ne pardonne pas à n'importe qui.

Comme je l'ai dit pour exemple : Peut ton pardonner à un violeur et assassin d'enfant ??!!! Biensur que NON, en tous cas moi je le peu pas.

Peut etre cela est du que je soit Chretien mais non pratiquant.
La bible est un bon moyen pour savoir ce que Dieu attend de nous sur cette terre. Mais ce n'est pas une reference absolue !!! Tout du moin pas pour moi !!!

La vie reel peut etre bien cruel pour certaine personne. Et le pardon dans certains cas est loin d'etre force !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 17:53

malawik a écrit:
"Raphaël", je suis desolé, mais tout sa ce sont de belles paroles !!!!!!

Et-si je me condamne à ne pas pardonner comme vous le dite et bien soit que je soit condamné !!!!!

Le pardon est pour moi quelque chose qui se merite.
On ne pardonne pas à n'importe qui.

Comme je l'ai dit pour exemple : Peut ton pardonner à un violeur et assassin d'enfant ??!!! Biensur que NON, en tous cas moi je le peu pas.

Peut etre cela est du que je soit Chretien mais non pratiquant.
La bible est un bon moyen pour savoir ce que Dieu attend de nous sur cette terre. Mais ce n'est pas une reference absolue !!! Tout du moin pas pour moi !!!

La vie reel peut etre bien cruel pour certaine personne. Et le pardon dans certains cas est loin d'etre force !!!!

On ne pardonne pas à n'importe qui ? Jésus a bien pardonné à ses bourreaux.

Maintenant, faut-il pardonner à un tueur d'enfants ou à un violeur ? On pardonne facilement des offenses moins graves mais ça semble impossible pour des crimes plus graves. Ça semble impossible pour nous mais ce n'est pas impossible pour Dieu car rien ne lui est impossible. Évidemment, on ne pardonne pas toujours tout de suite à celui qui a violé ou tué un enfant, mais je crois qu'il faut laisser le temps faire les choses et demander l'aide de Dieu. C'est un effort surhumain que de pardonner mais je crois que c'est nécessaire si nous voulons libérer notre âme de ce qui l'alourdit, dont la rancoeur.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 18:08

Raphaël a écrit:

Arnaud, tu te souviens?
"Père! Pardonnes-leurs... Ils ne savent pas ce qu'ils font!"
Et non pas:
"Père! Tiens-toi prêt à leur pardonner pour le jour où ils voudront une réconciliation."
Mr. Green

Lorsqu'on ne sait pas ce qu'on fait, il n'y a pas de péché.

Citation :

Comparer aussi au pardon d'Étienne.
Pardonner, c'est tout remettre à Dieu, ne rien garder pour soi. Contrairement à ce que croit Malawick, c'est une force, et non une faiblesse, et les paroles du Seigneur ont la même difficulté d'être entendues aujourd'hui qu'à l'époque.

Si votre femme vous trompe et que vous pardonnez sans attendre ce que le Seigneur attend lui-même de nous avant de nous donner l'absolution sacramentelle (confession, contrition, volonté de ne pas recommencer et réparation), votre couple n'ira pas loin. A cause de cette erreur théologique que le Seigneur lui-même nous invite à ne pas faire par son sacrement, bien des femmes se sont perdues elles-mêmes (par ignorance) et ont perrdu leur mari en croyant qu'elles devaient TOUT TOLERER, y compris les pires adultères et trahisons.




Etre prêt à pardonner, c'est être prêt à rétablir l'alliance. Voilà ce qui est demandé.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 18:53

Pour le pardon, on a eu un "modèle" récent : le Pape Jean-Paul II, mais il était pape !!!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 27 Fév 2011, 18:57

Espérance a écrit:
Pour le pardon, on a eu un "modèle" récent : le Pape Jean-Paul II, mais il était pape !!!

Il a toujours proposé son pardon. Et son assassin a fini par lui demander pardon. Alors le pardon était donné.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 00:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Raphaël a écrit:

Arnaud, tu te souviens?
"Père! Pardonnes-leurs... Ils ne savent pas ce qu'ils font!"
Et non pas:
"Père! Tiens-toi prêt à leur pardonner pour le jour où ils voudront une réconciliation."
Mr. Green

Lorsqu'on ne sait pas ce qu'on fait, il n'y a pas de péché.


Citation :

Comparer aussi au pardon d'Étienne.
Pardonner, c'est tout remettre à Dieu, ne rien garder pour soi. Contrairement à ce que croit Malawick, c'est une force, et non une faiblesse, et les paroles du Seigneur ont la même difficulté d'être entendues aujourd'hui qu'à l'époque.

Si votre femme vous trompe et que vous pardonnez sans attendre ce que le Seigneur attend lui-même de nous avant de nous donner l'absolution sacramentelle (confession, contrition, volonté de ne pas recommencer et réparation), votre couple n'ira pas loin. A cause de cette erreur théologique que le Seigneur lui-même nous invite à ne pas faire par son sacrement, bien des femmes se sont perdues elles-mêmes (par ignorance) et ont perdu leur mari en croyant qu'elles devaient TOUT TOLERER, y compris les pires adultères et trahisons.

Je suis d'accord. Je voulais surtout souligner qu'il ne faut pas non plus attendre que l'autre fasse le premier pas.* On peut se mettre en colère de façon constructive, sans haine ni rancœur.
Mais il ne faut pas fermer la porte du pardon, ni même donner cette impression. Jésus allait vers les pécheurs avant même qu'ils ne se repentent.
Et c'est une charité de reprendre son frère. Même vivement. Jésus appelait Pierre "satan" car il s'opposait à ce qu'Il aille à sa Passion.

On ne peut pas non plus forcer quelqu'un à recevoir son pardon, cela va de soi. Mais on doit le donner tout de même, si la personne en est digne, elle sera pardonnée, sinon, le pardon reviendra vers nous. Mais il faut savoir différencier le pardon de la passivité.

* Je trouves d'ailleurs l'exemple de Jean-Paul II tout à fait approprié à ce qui a été dit.




Être prêt à pardonner, c'est être prêt à rétablir l'alliance. Voilà ce qui est demandé.

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 00:43

malawik a écrit:
"Raphaël", je suis desolé, mais tout sa ce sont de belles paroles !!!!!!

Des belles paroles?

Mat. 6 : 12"Et libère-nous de nos dettes, comme nous avons rendu libres ceux qui sont en dette envers nous."

Mat. 18 : 34 - "Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il ait payé tout ce qu'il devait.
C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur."

Et aussi :

Marc 11 : 25 - "Et,
lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque
chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les
cieux vous pardonne aussi vos offenses.

Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses."


Et-si je me condamne à ne pas pardonner comme vous le dite et bien soit que je soit condamné !!!!!

Nous serons jugés de la mesure dont nous jugeons. Si vous préférez être condamné plutôt que de pardonner, c'est votre choix. Mais vous risquez un jour de le regretter..
.

Le pardon est pour moi quelque chose qui se merite.
On ne pardonne pas à n'importe qui.

Qui a mérité celui de Dieu? Qui a mérité que son fils meurt pour nous?
Le disciple n'est pas plus grand que son maître; s'Il nous a pardonnés, Lui qui est Saint, à plus forte raison nous devons nous pardonner nos fautes entre nous, pécheurs que nous somes.

"Et moi je vous dit: bénissez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous maudissent! Si en effet vous ne bénissez que ceux qui vous sont chers, quel gré vous en fera-t-on? Les Païens et les publicains n'en font-ils pas de même?"

Comme je l'ai dit pour exemple : Peut ton pardonner à un violeur et assassin d'enfant ??!!! Biensur que NON, en tous cas moi je le peu pas.

Il faut pourtant le faire, sans pour autant accorder sa confiance de nouveau.


Peut etre cela est du que je soit Chretien mais non pratiquant.

Une religion ne se pratique pas, elle se vit. Et la définition du Christianisme est de vivre pleinement sa vie avec Jésus Christ. Si vous pensez que c'est juste un livre de sagesse et un rituel une fois tous les dimanches matins, vous vous trompez; Jésus est toujours présent avec celui qui recherche sa présence. Mais je me doutes que vous ne limitez pas votre foi à cela, puisque vous êtes sur un forum Chrétien. Je vous invite donc à consacrer plus de temps à Jésus, même rien qu'en lui confiant votre journée ou en faisant des efforts de pardon ou de charité. Vous ne pourrez que mieux vous porter si vous le cherchez de tout votre cœur, et Lui aussi! Wink


La bible est un bon moyen pour savoir ce que Dieu attend de nous sur cette terre. Mais ce n'est pas une référence absolue !!! Tout du moins pas pour moi !!!

La Bible est beaucoup, beaucoup plus qu'un simple recueil de doctrines morales; c'est une Parole, la Parole de Dieu accomplie par son Fils Jésus Christ.
Jésus est le chemin, la vérité et la vie; le chemin, car on ne vient au père que par Lui, en suivant son exemple, en s'abandonnant sans cesse à Lui.
La Vérité (absolue), car il n'y a qu'Un Dieu, et il ne peut y avoir qu'Une Vérité le concernant. Vous pourrez lire la Bible bien des fois, chaque passage à une porté absolue.
La Vie, car sans Lui, c'est la mort de l'esprit, et sans esprit, on n'est que poussière. Il nous vivifie par son Esprit, et le jour où vous le sentirez jaillir en vous, vous serez comblé: Vérité absolue, débordement de joie, votre âme tressaillira!!! cheers
La Bible est donc bien LA référence absolue, car elle témoigne de Jésus, Dieu, l'Absolu. Cherchez et vous trouverez.


Plus qu'un enseignement, c'est une rencontre.

La vie reel peut etre bien cruel pour certaine personne. Et le pardon dans certains cas est loin d'etre force !!!!

Vous vous trompez. Une personne qui a vécu une terrible persécution, des humiliations, etc, vivra mieux si elle pardonne que si elle reste enflammée de haine envers ses ennemis. Le pardon est plus porteur de fruits pour la personne qui le donne plutôt que pour celle qui le reçoit. Il nous libère de nos rancœurs, de notre orgueil, et fait de nous des fils de Dieu.


Dernière édition par Raphaël le Lun 28 Fév 2011, 00:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 00:49

Raphaël a écrit:
La Bible est beaucoup, beaucoup plus qu'un simple recueil de doctrines morales; c'est une Parole, la Parole de Dieu accomplie par son Fils Jésus Christ.
Jésus est le chemin, la vérité et la vie; le chemin, car on ne vient au père que par Lui, en suivant son exemple, en s'abandonnant sans cesse à Lui.
La Vérité (absolue), car il n'y a qu'Un Dieu, et il ne peut y avoir qu'Une Vérité le concernant. Vous pourrez lire la Bible bien des fois, chaque passage à une porté absolue.
La Vie, car sans Lui, c'est la mort de l'esprit, et sans esprit, on n'est que poussière. Il nous vivifie par son Esprit, et le jour où vous le sentirez jaillir en vous, vous serez comblé: Vérité absolue, débordement de joie, votre âme tressaillira!!! cheers
La Bible est donc bien LA référence absolue, car elle témoigne de Jésus, Dieu, l'Absolu. Cherchez et vous trouverez.

salut Thumright study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 00:56

L'oubli est impossible ! Pardonner, c'est permettre à l'offenseur de vivre avec le mal commis, comme pour l'offensé, de vivre avec le mal reçu !

Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 03:07

Espérance a écrit:
On entend toujours "on pardonne mais on n'oublie pas"...
J'en sais quelque chose !
J'ai mis longtemps à pardonner à mon frère mais je n'arrive pas à oublier et je ne suis pas encore prête non plus à le revoir. Maintenant 10 ans que ça dure !
Ce n'est pas très chrétien, mais comment faire ? prier pour lui ? il ne changera pas pour autant non plus de comportement.
Merci de m'aider à voir clair.
Bonjour Espérance,je vous suggère de lire ce qui suit,ca devrait vous aider à démêler tout ça.
Union de prières.



Pardonner : un acte libérateur

Tu ressens une colère dont tu ne peux pas te débarrasser, tu es stressé, énervé ? Est-ce que tu t'es déjà demandé si tu avais à pardonner quelqu'un ? Ou même à te faire pardonner ? C'est la réponse qu'avancent de nombreux sociologues et psychologues contemporains à nombre de nos maux.

Selon certains psychologues, il y aurait 2 fois moins de monde en hôpital psychiatrique si les gens se savaient pardonnés. Le pardon, celui qu'on donne et celui qu'on reçoit, est au cœur de la santé mentale de l'homme.

Au Canada, les protestants ont proposé que, lors d'un procès en justice, l'offenseur rencontre la victime et qu'il y ait un échange entre eux jusqu'au moment où ils pourraient en arriver au pardon. Voici un exemple : un chauffard avait tué le fils d'une femme; le pasteur a demandé au juge qu'avant la sentence soit organisée une rencontre entre le conducteur et cette dame endeuillée de son fils. La mère a accepté de voir le chauffard. Cela s'est fait de manière très graduelle, tout d'abord à travers des vidéo-cassettes et un jour, dans une même salle, cette mère de famille éplorée a rencontré le chauffard. Lorsque l'homme a compris la peine qu'il avait causée à cette femme, il a fondu en larmes. La mère a été prise de sympathie pour cet offenseur et elle a demandé qu'on réduise la sentence, ce qui a été accordé par le juge.

Imaginez ce qui arriverait si, dans notre système judiciaire, on arrivait à introduire le pardon. Punir seulement les personnes ne les guérit pas, ne les aide pas à se réhabiliter, ni ne les aide à revenir dans la société. Souvent les prisonniers à leur sortie du pénitencier sont ulcérés et prêts à récidiver.

Aux Etats-Unis, un groupe de chercheurs a découvert qu'une « éducation du pardon » pouvait aider des étudiants qui avaient manqué d'attention et d'amour de la part de leurs parents et qui en souffraient psychologiquement. La valeur de soi, l'espoir, augmentaient, alors que diminuait leur anxiété.

En Afrique du Sud, il y a eu une commission "Vérité et Réconciliation" devant laquelle environ 15.000 victimes se sont présentées devant leurs bourreaux pour parler des injustices et des tortures qu'elles avaient subies. Plus de 5.000 tortionnaires étaient présents. Ils ont admis leurs crimes et ont été amnistiés. C'est la première fois dans l'Histoire que le pardon a été établi à un niveau national. Il y a là quelque chose d'extraordinaire. C'était l'évêque Desmond Tutu qui était derrière cette initiative. Il est convaincu que si on ne se pardonne pas, on va se détruire mutuellement et c'en sera la fin de l'existence humaine.

Le pardon devrait être l'acte par excellence du chrétien, à cause de l'insistance avec laquelle le Christ en a parlé. Dans d'autres religions, on va parler de pardon, mais jamais avec un tel radicalisme. Lorsque Pierre a demandé à Jésus : "est-ce qu'on doit pardonner jusqu'à sept fois ?", Jésus ne dit pas sept fois mais soixante-dix fois sept fois (Evangile de Matthieu ch. 18 v. 21-22). Est-ce que ça veut dire qu'il faudrait calculer 490 fois ? Non. Jésus n'avait pas en vue une comptabilité précise. Par ce chiffre symbolique, il voulait nous inviter à développer une attitude de pardon continuelle, qu'on en arrive à ce que ce soit notre première réaction devant une blessure, une offense qui nous a été faite.

Les effets du non-pardon

Quelles sont nos options si nous ne pardonnons pas ?


La première option qui se présente, c'est la vengeance. La vengeance est quelque chose de très naturel car elle vient d'une sorte d'instinct de justice. Tu m'as fait mal ; je vais te faire mal de la même façon. Les Juifs ont voulu qu'il y ait une sorte de modération dans la vengeance et ils ont créé la loi du talion : oeil pour oeil, dent pour dent. Si tu me crèves un oeil, je vais devoir te crever un oeil, mais je n'irai pas plus loin. C'est la loi des équivalences pour ne pas aller dans l'exagération de la vengeance.

Le danger de la vengeance, c'est la spirale de violence qu'elle engendre. On se demande pourquoi certains peuples se battent depuis parfois des siècles. La réalité c'est qu'un peuple a attaqué un autre et l'a humilié. Il existe alors ce qu'on appelle une mémoire collective. On se raconte de génération en génération les outrages faits par les "ennemis" et l'on entretient la haine. Parfois même l'identité nationale est basée sur les tortures, les humiliations, les guerres qui ont été faites.

Il y a des personnes qui disent " je ne me vengerai pas, mais je n'oublierai jamais !". Elles développent en elles une sorte de ressentiment. Ressentir, c'est sentir deux fois. Elles se rappellent l'offense et elles sentent toute l'agressivité qu'elles ont dans leur intérieur. Certains peuvent entretenir une rancune pendant plusieurs années. Mais sous couvert d'être plus acceptable cette attitude n'est qu'un autre type de vengeance : une vengeance passive, dont on parle peu. Souvent en effet, quand on parle de vengeance, on pense à quelque chose d'actif : faire mal à l'autre. Mais arrêter de faire en sorte que les autres soient heureux, arrêter de créer de la vie, c'est une manière de se venger des autres.

Si l'on ne pardonne pas et si l'on maintient en soi un ressentiment, on vit un stress continuel. Le ressentiment, c'est le pire sentiment que vous pouvez vivre. Il peut être à l'origine de l'hypertension, de l'arthrite et même de certains cancers. C'est tellement vrai qu'il y a une clinique de cancérologie aux Etats-Unis où les médecins se sont aperçus que les traitements de chimiothérapie ne marchaient pas, parce que les malades concernés avaient de la rancœur. Donc, avant de faire la chimiothérapie, ils demandèrent aux malades de pardonner. Et ça marchait mieux, pour ceux qui acceptaient !

Beaucoup de dépressions viennent aussi de l'amertume. La blessure a été enfouie ; on croit être passé par dessus. Mais on a un mal de vivre dont on ne connaît pas la cause. On ne sait plus vivre le présent et l'on n'a plus de projets d'avenir. En réalité, ce qui ne va pas, c'est notre blessure non guérie : inconsciemment, notre perception du monde passe toujours par cette blessure.

Les professionnels qui travaillent sur le pardon se sont aperçus que les personnes blessées qui n'ont pu pardonner sont parfois des personnes "fragmentées". Qu'est-ce que ça signifie ? Lorsque quelqu'un agresse de façon violente une autre personne, cette dernière a très peur (comme dans un viol par exemple). À ce moment-là, il peut se produire un phénomène très curieux qu'on appelle l'identification à l'agresseur. Par ce qui semble être une tentative de survie, lorsqu'une personne a été blessée profondément, elle peut en arriver à s'identifier à l'agresseur. C'est comme s'il "entrait" en elle en quelque sorte. La personne se sent contaminée par l'agresseur, se perçoit comme lui (sale, violent, nul...). Elle devient double, victime et bourreau et continue de s'agresser intérieurement. Lorsqu'elle est fatiguée de s'agresser, elle peut devenir à son tour agresseur d'autres. On a remarqué que les personnes qui violent ou battent des jeunes ont souvent été abusées, elles aussi, dans leur enfance, et elles vont faire sur d'autres ce qu'on leur a fait.

Toutes ces choses (vengeance, ressentiment, dépression...) arrivent lorsqu'on ne fait pas face à notre blessure et qu'on ne la traite pas par le pardon. Mais ce sont des impasses, pas des passages obligés ! Le travail qu'on a à faire c'est d'aller chercher l'agression enfouie en nous, de la guérir et de la transformer. Toi, que vis-tu ? Es-tu heureux(se) ?



Ce que le pardon n'est pas

Il est crucial de savoir ce qu'est ou n'est pas le pardon. Il y a tellement d'erreurs ou d'ignorance propagées sur cette question que plusieurs personnes se privent de pardonner ou sont empêchées de donner le pardon parce qu'elles ne comprennent pas sa véritable nature.


* Le pardon n'est pas l'oubli.

Souvent les gens disent : "Allez, trace un trait, tourne la page, dans peu de temps tu ne t'en souviendras plus. Ce n'est pas si important. Laisse tomber.". Les professionnels de la psychothérapie savent combien on n'oublie jamais. Les blessures dites "oubliées" ont été enfouies dans l'inconscient et elles continuent de travailler les personnes. On est obligé de les faire émerger à nouveau pour être capable de les traiter. Le pardon ne veut pas dire oublier, mais notre mémoire émotionnelle va se cicatriser. On va se souvenir de l'événement et l'on n'aura plus de ressentiment intérieur. C'est un peu comme une cicatrice dans la chair. Quand on touche une cicatrice, elle ne fait plus mal. C'est ce qui arrive lorsqu'on pardonne : on ne souffre plus. Christ est ressuscité avec la marque des clous dans ses mains. Il ne souffre plus, mais son corps a été marqué à jamais.


* Le pardon n'est pas seulement un acte de la volonté.


On entend aussi souvent dire : "si tu n'es pas rancunier, tu lui pardonneras tout de suite". Les chrétiens, qui veulent bien faire, croient souvent que cela doit se passer ainsi. Ils culpabilisent quand ils ressentent encore de la colère ou culpabilisent les autres qui ne pardonnent pas instantanément. Mais le pardon n'est pas un acte héroïque de la volonté dans lequel on bride ses émotions. Il engage tout notre être, demande toutes nos facultés : cœur, intelligence, et même notre physiologie. Vouloir brûler les étapes de la gestion des émotions et de la guérison, c'est recoudre une plaie infectée. Elle finira par développer du pus. Il faut prendre le temps nécessaire pour pardonner, il ne faut pas brusquer ce qui se passe en nous. Il faut prendre le temps de guérir.

La colère est une émotion saine que Dieu nous a donnée pour être capables de défendre notre intégrité. Ce n'est pas un péché ; c'est la haine qui en est un. Ressentir sa colère fait partie d'une démarche de pardon. La plupart des gens ont peur de passer à l'acte s'ils laissent monter en eux des désirs de vengeance, c'est-à-dire de justice :" je souhaiterais que tu aies mal comme tu m'as fait mal". Mais il y a une grande distinction entre des désirs, des souhaits de justice que la colère manifeste, et passer à l'acte, c'est-à-dire se faire justice soi-même. Il faut prendre une décision dans sa vie, celle de ne pas se venger. Se venger est inutile et dévastateur mais nos goûts de justice, il faut les accueillir intérieurement. Sinon la guérison est impossible. Tant que votre pardon n'arrive pas à une sorte de paix intérieure, de paix émotionnelle, le pardon n'est pas complet. Dans le pardon intégral, il y a un élément de guérison.


* Le pardon ne signifie pas excuser.

Excuser, cela veut dire qu'on ne tient pas l'offenseur pour responsable de ses actes. Quelqu'un qui nous fait mal involontairement, sans le savoir, n'a pas à nous demander pardon, mais doit nous présenter ses excuses. Mais s'il nous blesse volontairement, il a voulu nous faire mal. Il n'est pas question de l'excuser. On a tendance à excuser l'offenseur en lui trouvant des circonstances atténuantes. On explique son geste ou ses paroles par la connaissance de sa vie. Mais une faute n'est pas excusable, quand bien même on peut l'expliquer. Une faute nécessite le pardon. Dieu se présente à Moïse comme celui qui est miséricordieux, celui qui pardonne, mais qui ne tient pas le coupable pour innocent (Exode ch. 34 v. 5-7).


* Le pardon n'est pas synonyme de réconciliation.

Encore une fausse idée ! S'il y a nécessité du pardon, c'est qu'il y a faute, c'est-à-dire rupture de la relation. Or qu'est-ce qui établit et maintient une relation ? La confiance mutuelle. Si la confiance est trahie, elle ne peut revenir par simple décision de la volonté. La confiance se gagne, se mérite, se construit, en l'occurrence doit se reconstruire. Deux amis qui se blessent sévèrement ne peuvent pas décider que tout va continuer comme avant, d'un claquement de doigt. Réconciliation et pardon ne sont pas identiques. La réconciliation est une suite du pardon, à souhaiter, mais ce n'est pas systématique. À la suite d'une blessure, il faut décider : est-ce que je continue cette relation ? Est-ce que je peux l'approfondir ? Sinon, elle s'arrêtera, tout simplement.

"S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes", nous dit l'apôtre Paul (Epître aux Romains ch. 12 v. 18). La paix, c'est ne pas se venger (activement ou passivement, cf. Ier article), mais ce n'est pas forcément une amitié. Les hommes souhaitent la paix sur la terre entre les peuples. On entend parler de réconciliation, mais personne ne parle de pardon. Si jamais quelqu'un de courageux ose mentionner le pardon, il en est beaucoup qui l'en empêchent, disant : "tais-toi, ne réveille pas le passé !". Mais les hommes ne parviendront jamais à la réconciliation tant qu'ils ne passeront pas par le pardon et la reconnaissance des souffrances qu'ils se sont infligés les uns aux autres. Il faut que la vérité soit dite. On ne peut pas taire la vérité et vouloir se réconcilier. La réconciliation implique le pardon qui implique la vérité parlée.


* Le pardon ne s'impose pas

Le pardon est un acte d'amour : "par don". La personne qui pardonne doit demeurer libre de son choix. Obliger quelqu'un à nous pardonner, c'est lui dire : "je veux que tu m'aimes malgré les vacheries que je t'ai faites.". On peut le souhaiter. On ne peut contraindre l'autre à le faire. Sinon ce n'est plus un pardon. On peut commander à quelqu'un des gestes extérieurs, mais on ne peut pas commander l'attitude intérieure. On peut juste l'inspirer par son exemple, on peut la demander (je te demande pardon), mais on ne peut pas l'exiger. Quand le Christ nous demande de nous pardonner, c'est une invitation. C'est comme s'il disait : "Si tu veux être mon disciple, si tu veux être le fils ou la fille du Père, voici comment mon Père fait, voici ses mœurs.". Il nous invite à l'imiter, par amour. "Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés " veut dire : "Apprends-nous à pardonner comme toi, tu pardonnes". 95% des chrétiens qui récitent le Notre Père ont l'impression que s'ils pardonnent, Dieu va leur pardonner, alors que c'est l'inverse. C'est plutôt : "Pardonne-nous afin que nous qui sommes en train de pardonner, nous en ayons la force". L'amour de Dieu est premier. Celui qui a connu le pardon de Dieu pour lui, sait pardonner aux autres.


* Le pardon n'est pas une démission de ses droits.

Le pardon ne vient pas éliminer la justice. Un voleur pardonné n'est pas dispensé de rendre son bien à autrui. Le pardon n'enlève pas non plus les conséquences d'un acte ou d'une parole malheureuse. Pardonner un meurtrier ne ramène pas à la vie la victime. Le pardon n'est pas un acte de justice. C'est une démarche d'amour pour la réhabilitation de l'offenseur, de son être. C'est le dissocier du mal qui l'habite et qui l'a conduit à mal agir, et ne pas le condamner avec. À la croix, Dieu a condamné le péché qui nous habite. Il a rendu justice. Mais il ne nous a pas condamnés avec.


* Le pardon ne change pas l'autre.

Quand on pardonne, quelque chose d'extraordinaire se passe, qui fait qu'éventuellement l'offenseur peut prendre conscience de sa conduite et changer de comportement et d'attitude intérieure. Mais on n'a pas de pouvoir sur l'autre. On a le pouvoir sur nous, le pouvoir de nous guérir et celui de nous libérer, d'avoir la paix et le pouvoir de prier pour l'autre personne. Mais il ne faut pas pardonner en pensant que c'est ce qui va faire changer l'autre.


Comment pardonner ?

Pardonner, c'est, selon le dictionnaire, tenir une offense pour non avenue, renoncer à tirer vengeance. Voici 5 étapes claires qui décrivent la démarche à faire pour pardonner vraiment. Tout le monde peut pardonner, mais le croyant reconnaît qu'il y a deux éléments dans le pardon : une part humaine et un don de Dieu. Il va arriver un moment dans la démarche de pardon, où quels que soient nos efforts humains, le pardon va nous venir de Dieu. C'est particulièrement vrai pour les blessures graves et profondes. On a besoin de Dieu. Dieu est toujours prêt à nous pardonner et toujours prêt à nous donner son amour inconditionnel. La difficulté ne vient pas de Dieu, mais elle vient de notre part, de notre incapacité à nous laisser aimer. Comment va-t-on ouvrir notre cœur pour recevoir le pardon de Dieu ?



* 1ère étape : prendre la bonne décision.

Le pardon ne va pas venir seul. Il faut décider de ne pas prendre le chemin de la vengeance pour régler une situation d'injures, de blessures, de trahison. C'est très important que cette décision soit prise avant que l'offense arrive. Lorsque le mal arrive, si cette décision n'est pas prise, vous allez penser immédiatement à vous venger et vous allez passer à l'acte.

Il est aussi très important d'essayer de faire cesser l'offense. Le pardon est difficile et ne tient pas longtemps tant qu'une personne perpétue son offense sur nous. Il faut décider de discuter avec cette personne pour lui demander de cesser de nous blesser. Cela demande du courage. Souvent certains cachent leur manque de courage derrière la belle façade d'un pardon donné gratuitement. Mais la vérité est que la plupart des gens ne peuvent réellement pardonner dans les conditions d'une offense continuelle. Ils étouffent leurs sentiments parce que ça leur est plus confortable. Faire savoir qu'on est blessé ne veut pas dire se mettre en colère contre l'autre. Jésus-Christ nous montre comment pratiquer la non-violence pour faire face à une injustice qui nous est faite.


* 2ème étape : reconnaître qu'on a été blessé.

Lorsqu'on a souffert d'une injustice, d'une trahison, lorsqu'on a été insulté, on a parfois tendance à vouloir tout d'abord excuser l'autre, à vouloir oublier ou minimiser la faute. Parfois c'est même l'offensé qui se sent coupable (dans les cas d'abus sexuels d'enfants, ce sont les enfants qui se sentent souvent coupables). Il faut redresser cette situation-là et rentrer en contact avec sa blessure intérieure. Ce n'est pas facile. Nous avons des mécanismes de défense qui nous empêchent de vouloir trop souffrir. On a peur aussi de rencontrer notre colère. On fait toutes sortes de manœuvres pour ne pas entrer en contact avec nos émotions. On essaye d'excuser l'autre, on va lui pardonner rapidement, beaucoup trop rapidement. Beaucoup de gens pardonnent trop vite sans respecter ce qui se passe à l'intérieur d'eux-mêmes. Mais s'il n'y a pas une purgation des différentes émotions (douleur, tristesse, colère, frustration), on ne guérira pas. Pardonner demande du courage.

Reconnaître qu'on a été blessé veut aussi dire identifier ce qui a été touché en nous. Ce n'est pas jouer à la victime et se lamenter sur soi-même d'une façon générale. C'est important de savoir exactement ce qu'on a perdu, par rapport à nous et également par rapport à l'autre. Dans tout pardon, il y a un "deuil" à faire par rapport aux attentes que l'on avait vis-à-vis de quelqu'un. Quand on peut ainsi repérer ce qui a été touché en nous (notre honnêteté, notre fidélité, notre compétence...), notre agressivité commence à fondre parce qu'on pensait auparavant que c'était toute notre personnalité qui avait été atteinte.


* 3ème étape : dire sa souffrance.

Il faut extérioriser sa douleur pour pouvoir en faire quelque chose, la gérer, guérir. Ecrire dans un cahier, parler à quelqu'un de confiance nous libère du poids de la blessure. Attention, il ne s'agit pas de parler pour se venger, dire du mal de l'autre. On a décidé de ne pas se venger. Il s'agit de parler de sa souffrance et de décrire des faits, pas d'interpréter des intentions. Il faut aussi trouver une personne assez mûre pour écouter nos doléances sans que cette personne en vienne à mépriser celui qui nous a fait du mal ni qu'elle aille répandre partout la nouvelle. De cette mauvaise tendance et de la mauvaise compréhension du processus de pardon naît notre solitude. Il y a des personnes qui meurent de ne pas pouvoir parler de leur souffrance, ne pas être capables de s'exprimer. Nous les chrétiens, devrions être capables d'offrir cette écoute compatissante aux autres. Parler à quelqu'un permet d'y voir clair en nous et d'identifier ce qui a été touché.


* 4ème étape : recevoir la guérison.

Le pardon total n'est pas possible si notre être intérieur n'a pas été guéri. La plupart du temps parler à quelqu'un permet à la guérison de se faire en nous, avec le temps. Nous avons en nous une capacité intérieure réparatrice.


Pour le croyant, c'est là qu'intervient Dieu. Un ami, un psychothérapeute peuvent nous aider à cheminer vers cette 4ème étape, mais ils ne peuvent nous guérir. Quand la blessure est trop profonde ou très ancienne, le moi intérieur n'a plus la force de réparer les dégâts. Il y a besoin de Dieu. Si vous êtes croyant, si vous croyez à l'Esprit de Jésus, vous allez être capable de demander à l'Esprit-Saint qui est en vous de vous guérir, de vous réunifier, de recoller les morceaux et d'estomper la douleur. C'est là une promesse de Jésus : "L'Esprit du Seigneur l'Eternel est sur moi. Le Seigneur m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux . Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé..." (Evangile de Luc ch.4 v. 16-21).


* 5ème étape : s'ouvrir au pardon.

Une fois la guérison enclenchée, on peut dire : "mon cœur est ouvert pour recevoir le don du pardon". En effet, on ne pardonne pas aux autres, on se laisse prendre par le pardon. Le pardon ne nous appartient pas. Le croire fait naître en nous un sentiment de supériorité. Le pardon n'est pas une vertu morale, c'est une vertu théologale. Cela veut dire que c'est Dieu qui nous l'inspire, c'est Dieu qui en est l'agent et c'est Dieu qui en est l'objet. C'est pour cela que lorsqu'on rentre dans une dynamique de pardon, on met sa volonté dans les premières étapes, mais une fois rendu à cette étape finale, il s'agit de devenir accueillant, réceptif à l'amour de Dieu. Cela veut-il dire que si je ne suis pas chrétien je ne suis pas capable de vrai pardon ? Non. La grâce de Dieu n'est pas limitée au christianisme. La grâce de Dieu vient sur toute personne bonne dont le cœur est ouvert. Ce qui est important, c'est de savoir qu'on ne donne pas le pardon, mais qu'on le reçoit.

Le vrai moteur pour le pardon, c'est de se savoir aimé profondément, inconditionnellement de Dieu. Si vous vous sentez aimé(e) profondément, vous allez être capable de pardonner. Quelqu'un qui ne se sent pas aimé, peut-il aimer pleinement les autres ? Si vous avez l'impression qu'on ne vous a rien pardonné dans votre vie, allez-vous être capable de pardonner à d'autres ? En même temps, il n'y a rien de plus difficile que de recevoir quelque chose d'une manière gratuite. On a toujours l'arrière-pensée qu'il y aura quelque chose à payer. Quand vous entrez dans le monde du pardon, vous entrez dans un monde d'abondance, de générosité, LA générosité gratuite de Dieu. Il n'y a pas de rationalité possible là-dedans.


* après le pardon : que faire de la relation avec l'offenseur ?

On a le choix. Est-ce que je me réconcilie avec la personne ou pas ? Si tu te réconcilies avec la personne, la relation ne peut plus revenir comme avant. Lorsqu'il y a eu une blessure entre deux personnes, le seul chemin positif, c'est l'approfondissement de l'amour entre ces deux personnes, décidé d'un commun accord. Quand on peut souffrir ensemble et accepter cette souffrance-là, il y a une sorte d'approfondissement. Un amour qui n'a pas souffert est un amour qui manque de profondeur. On le voit chez les couples. Toutefois, dans certaines situations, il est mieux qu'il n'y ait pas de réconciliation physique, si la personne n'a pas changé par exemple, si elle peut nous agresser, nous faire du mal.



http://www.atoi2voir.com/atoi/visu_article.php?id_art=79&n1=1&n2=46&n3=12
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 07:28

Raphaël a écrit:

Mais il ne faut pas fermer la porte du pardon, ni même donner cette impression.

salut

Excellent ! Ne pas fermer la porte au pardon.

Mais ne pas pardonner tant que les conditions de la réconciliation ne soient là.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 17:44

Quand quelqu'un vous fera du mal , ne pensez
ni à vous ni à lui : il se fait du mal à lui-même , il fait du mal à
Jésus qui est en lui .

Vous devez apprendre à pardonner .
Vous devez apprendre que nous avons besoin de pardon . Lui , il le comprendra plus tard .

Mère Thérèsa.



Quand
nous nous rendrons compte que nous sommes des pécheurs , que nous avons
besoin de pardon , il nous sera plus facile de pardonner aux autres .

Tant que je ne comprendra pas cela , il m'en coûtera beaucoup de dire je te pardonne à toute personne qui s'adressera à moi .

Mère Thérèsa.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 19:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Espérance a écrit:
On entend toujours "on pardonne mais on n'oublie pas"...
J'en sais quelque chose !
J'ai mis longtemps à pardonner à mon frère mais je n'arrive pas à oublier et je ne suis pas encore prête non plus à le revoir. Maintenant 10 ans que ça dure !
Ce n'est pas très chrétien, mais comment faire ? prier pour lui ? il ne changera pas pour autant non plus de comportement.
Merci de m'aider à voir clair.

chère Espérance,

Vous ne pouvez pas PARDONNER à votre frère tant que lui-même n'a pas fait un pas vers vous. Vous devez par contre ÊTRE PRÊT A LUI PARDONNER au cas où un jour il veuille une réconciliation.

On se trompe souvent sur le pardon. Dieu lui-même ne pardonne pas si nous allons à la confession SANS REPENTIR.

Le PARDON, c'est le rétablissement d'une confiance. C'est donc un acte impliquant DEUX VOLONTES DE SE RECONCILIER.

Voilà pourquoi vous ne pouvez OUBLIER. Car vous sentez dans votre coeur que le pardon n'esty pas fait. Et vous avez raison.

Arnaud je comprend ce que tu veux dire mais je crois que tu l'exprime mal . Le pardon ce n'est pas un acte qui implique deux personne c'est la réconciliation qui implique deux personne . Le pardon précède toujours la réconciliation .Autrement dit On donne son pardon et lorsqu'autre l'accepte il y a alors réconciliation .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 19:41

Je dis bien "le pardon". On ne peut pas pardonner à une personne qui ricane de notre pardon.

Mais on doit être prêt à lui pardonner dès maintenant et à lui pardonner en acte dès qu'elle présente les 4 conditions qui aboutiront à la réconciliation (confession, contrition, décision de changer zet réparation)

Un simple exemple vous suffira à le comprendre :

Imaginez que votre femme vous trompe et vous retrompe. Si vous lui pardonnez, comme cela, elle n'aura que mépris pour vous et vous reretrompera. Elle se perdra et vous vous perdrez vous-même car votre comportement est anti-humain et anti-divin. Dieu lui-même, dans son sacrement, ne pardonne pas (pas d'absolution) à une personne qui n'a pas de contrition.

Si vous êtes prêt à lui pardonner, mais agissez avec honneur et fermeté, sans haine ni violence, en vous éloignant d'elle, elle aura du respect pour vous et, peut-être, réfléchira à son changhement.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 19:45

"Si ton frère vient à pécher, réprimande-le, et s'il se repent, pardonne-lui. Et quand il pécherait contre toi sept fois le jour, et que sept fois il revienne à toi, disant: " Je me repens, " tu lui pardonneras. " - Luc 17, 3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 21:09

On dit que quand nous faisons un pas vers Dieu, Dieu en a deja fait milles vers nous.

Peut'on dire que Dieu nous a déja pardonné mais qu'il attend que l'on fasse ce fameux pas pour que le pardon soit effectif?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 21:12

louis74 a écrit:
On dit que quand nous faisons un pas vers Dieu, Dieu en a deja fait milles vers nous.

Peut'on dire que Dieu nous a déja pardonné mais qu'il attend que l'on fasse ce fameux pas pour que le pardon soit effectif?

Dieu en lui-même ne change pas. Mais c'est par rapport à nous que les effets de son comportement sont exprimés. Ainsi, il ne rend pas sa grâce tant que l'homme n'entre pas dans une attitude de repentir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 21:21

Arnaud Dumouch a écrit:
louis74 a écrit:
On dit que quand nous faisons un pas vers Dieu, Dieu en a deja fait milles vers nous.

Peut'on dire que Dieu nous a déja pardonné mais qu'il attend que l'on fasse ce fameux pas pour que le pardon soit effectif?

Dieu en lui-même ne change pas. Mais c'est par rapport à nous que les effets de son comportement sont exprimés. Ainsi, il ne rend pas sa grâce tant que l'homme n'entre pas dans une attitude de repentir.

D'accord avec vous Arnaud, mais quand c'est celui qui a blessé qui n'a pas une attitude repentir, on n'y peut rien :x
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 21:23

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
louis74 a écrit:
On dit que quand nous faisons un pas vers Dieu, Dieu en a deja fait milles vers nous.

Peut'on dire que Dieu nous a déja pardonné mais qu'il attend que l'on fasse ce fameux pas pour que le pardon soit effectif?

Dieu en lui-même ne change pas. Mais c'est par rapport à nous que les effets de son comportement sont exprimés. Ainsi, il ne rend pas sa grâce tant que l'homme n'entre pas dans une attitude de repentir.

D'accord avec vous Arnaud, mais quand c'est celui qui a blessé qui n'a pas une attitude repentir, on n'y peut rien :x

Dans son cas, sa dernière planche de salut sera le Christ à l'heure de sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 28 Fév 2011, 23:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Je dis bien "le pardon". On ne peut pas pardonner à une personne qui ricane de notre pardon.

Mais on doit être prêt à lui pardonner dès maintenant et à lui pardonner en acte dès qu'elle présente les 4 conditions qui aboutiront à la réconciliation (confession, contrition, décision de changer zet réparation)

Un simple exemple vous suffira à le comprendre :

Imaginez que votre femme vous trompe et vous retrompe. Si vous lui pardonnez, comme cela, elle n'aura que mépris pour vous et vous reretrompera. Elle se perdra et vous vous perdrez vous-même car votre comportement est anti-humain et anti-divin. Dieu lui-même, dans son sacrement, ne pardonne pas (pas d'absolution) à une personne qui n'a pas de contrition.

Si vous êtes prêt à lui pardonner, mais agissez avec honneur et fermeté, sans haine ni violence, en vous éloignant d'elle, elle aura du respect pour vous et, peut-être, réfléchira à son changhement.


Je vois ce que tu veux dire ...le pardon nécessite une repentance sincère de celui qu'on pardonne . A condition de dire que la repentance ne conditionne pas le fait d'avoir un coeur ouvert au pardon
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 01:13

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
louis74 a écrit:
On dit que quand nous faisons un pas vers Dieu, Dieu en a deja fait milles vers nous.

Peut'on dire que Dieu nous a déja pardonné mais qu'il attend que l'on fasse ce fameux pas pour que le pardon soit effectif?

Dieu en lui-même ne change pas. Mais c'est par rapport à nous que les effets de son comportement sont exprimés. Ainsi, il ne rend pas sa grâce tant que l'homme n'entre pas dans une attitude de repentir.

D'accord avec vous Arnaud, mais quand c'est celui qui a blessé qui n'a pas une attitude repentir, on n'y peut rien :x
Remettez tout à Dieu, et ne vous tourmentez plus.

"Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul
et montre-lui sa faute. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes
afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou
trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à la
communauté de l'Église; s'il refuse encore d'écouter
l'Église, considère-le comme un païen et un publicain. "
Matt 18, 15-19

Il recevra le très juste salaire de ses actes, si personne ne peut le raisonner, tout ce que vous pouvez faire, c'est prier pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 07:40

fredsinam a écrit:


Je vois ce que tu veux dire ...le pardon nécessite une repentance sincère de celui qu'on pardonne . A condition de dire que la repentance ne conditionne pas le fait d'avoir un coeur ouvert au pardon[/quote] salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 13:10

En fait, je penses que le malaise vient de la mauvaise compréhension du pardon.
A la femme adultère, qui ne s'était pas repentie, Jésus ne lui dit pas: "Je te pardonnes", mais "Je ne te condamne pas".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 13:19

Raphaël a écrit:
En fait, je penses que le malaise vient de la mauvaise compréhension du pardon.
A la femme adultère, qui ne s'était pas repentie, Jésus ne lui dit pas: "Je te pardonnes", mais "Je ne te condamne pas".

Elle n'en est pas encore dans la phase du repentir. Elle en est à la phase de la terreur.

Mais ensuite, sa reconnaissance sera éperdue :

Citation :

Luc 7, 37 Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Ayant appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un vase de parfum.
Luc 7, 38 Et se plaçant par derrière, à ses pieds, tout en pleurs, elle se mit à lui arroser les pieds de ses larmes ; et elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers, les oignait de parfum.
Luc 7, 39 A cette vue, le Pharisien qui l'avait convié se dit en lui-même : "Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse!"
Luc 7, 44 Et, se tournant vers la femme : "Tu vois cette femme? Dit-il à Simon. Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds ; elle, au contraire, m'a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.
Luc 7, 45 Tu ne m'as pas donné de baiser ; elle, au contraire, depuis que je suis entré, n'a cessé de me couvrir les pieds de baisers.
Luc 7, 46 Tu n'as pas répandu d'huile sur ma tête ; elle, au contraire, a répandu du parfum sur mes pieds.
Luc 7, 47 A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 13:38

C'était la même???? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 13:45

"Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre..."
Où donc était Marie ce jour là? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 14:37

Raphaël a écrit:
En fait, je penses que le malaise vient de la mauvaise compréhension du pardon.
A la femme adultère, qui ne s'était pas repentie, Jésus ne lui dit pas: "Je te pardonnes", mais "Je ne te condamne pas".

qu'en sais-tu qu'elle ne se soit pas repentie ? L'évangile ne le dit pas !

L'évangile nous donne, justement, la réalité d'un proche avenir qui est : 'Va et ne pèche plus' !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 16:46

Raphaël a écrit:
"Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre..."
Où donc était Marie ce jour là? Mr.Red

elle se croyait pécheresse ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mar 01 Mar 2011, 18:08

doris60 a écrit:
Raphaël a écrit:
En fait, je penses que le malaise vient de la mauvaise compréhension du pardon.
A la femme adultère, qui ne s'était pas repentie, Jésus ne lui dit pas: "Je te pardonnes", mais "Je ne te condamne pas".

qu'en sais-tu qu'elle ne se soit pas repentie ? L'évangile ne le dit pas !

L'évangile nous donne, justement, la réalité d'un proche avenir qui est : 'Va et ne pèche plus' !

Non, elle n'a pas demandé pardon durant toute la durée de l'accusation, sinon Jésus aurait employer le therme "Je te pardonne" plutôt que celui de "Je ne te condamne pas". Et puis, je pense que cela nous aurait été rapporté dans l'évangile. Mais elle ne devait pas non plus persister dans sa faute, puisqu'on ne lit pas non plus qu'elle ne cherche à se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 06 Mar 2011, 15:35

Michael a écrit:


Ce que le pardon n'est pas

Il est crucial de savoir ce qu'est ou n'est pas le pardon. Il y a tellement d'erreurs ou d'ignorance propagées sur cette question que plusieurs personnes se privent de pardonner ou sont empêchées de donner le pardon parce qu'elles ne comprennent pas sa véritable nature.


* Le pardon n'est pas l'oubli.

Souvent les gens disent : "Allez, trace un trait, tourne la page, dans peu de temps tu ne t'en souviendras plus. Ce n'est pas si important. Laisse tomber.". Les professionnels de la psychothérapie savent combien on n'oublie jamais. Les blessures dites "oubliées" ont été enfouies dans l'inconscient et elles continuent de travailler les personnes. On est obligé de les faire émerger à nouveau pour être capable de les traiter. Le pardon ne veut pas dire oublier, mais notre mémoire émotionnelle va se cicatriser. On va se souvenir de l'événement et l'on n'aura plus de ressentiment intérieur. C'est un peu comme une cicatrice dans la chair. Quand on touche une cicatrice, elle ne fait plus mal. C'est ce qui arrive lorsqu'on pardonne : on ne souffre plus. Christ est ressuscité avec la marque des clous dans ses mains. Il ne souffre plus, mais son corps a été marqué à jamais.


* Le pardon n'est pas seulement un acte de la volonté.


On entend aussi souvent dire : "si tu n'es pas rancunier, tu lui pardonneras tout de suite". Les chrétiens, qui veulent bien faire, croient souvent que cela doit se passer ainsi. Ils culpabilisent quand ils ressentent encore de la colère ou culpabilisent les autres qui ne pardonnent pas instantanément. Mais le pardon n'est pas un acte héroïque de la volonté dans lequel on bride ses émotions. Il engage tout notre être, demande toutes nos facultés : cœur, intelligence, et même notre physiologie. Vouloir brûler les étapes de la gestion des émotions et de la guérison, c'est recoudre une plaie infectée. Elle finira par développer du pus. Il faut prendre le temps nécessaire pour pardonner, il ne faut pas brusquer ce qui se passe en nous. Il faut prendre le temps de guérir.

La colère est une émotion saine que Dieu nous a donnée pour être capables de défendre notre intégrité. Ce n'est pas un péché ; c'est la haine qui en est un. Ressentir sa colère fait partie d'une démarche de pardon. La plupart des gens ont peur de passer à l'acte s'ils laissent monter en eux des désirs de vengeance, c'est-à-dire de justice :" je souhaiterais que tu aies mal comme tu m'as fait mal". Mais il y a une grande distinction entre des désirs, des souhaits de justice que la colère manifeste, et passer à l'acte, c'est-à-dire se faire justice soi-même. Il faut prendre une décision dans sa vie, celle de ne pas se venger. Se venger est inutile et dévastateur mais nos goûts de justice, il faut les accueillir intérieurement. Sinon la guérison est impossible. Tant que votre pardon n'arrive pas à une sorte de paix intérieure, de paix émotionnelle, le pardon n'est pas complet. Dans le pardon intégral, il y a un élément de guérison.


* Le pardon ne signifie pas excuser.

Excuser, cela veut dire qu'on ne tient pas l'offenseur pour responsable de ses actes. Quelqu'un qui nous fait mal involontairement, sans le savoir, n'a pas à nous demander pardon, mais doit nous présenter ses excuses. Mais s'il nous blesse volontairement, il a voulu nous faire mal. Il n'est pas question de l'excuser. On a tendance à excuser l'offenseur en lui trouvant des circonstances atténuantes. On explique son geste ou ses paroles par la connaissance de sa vie. Mais une faute n'est pas excusable, quand bien même on peut l'expliquer. Une faute nécessite le pardon. Dieu se présente à Moïse comme celui qui est miséricordieux, celui qui pardonne, mais qui ne tient pas le coupable pour innocent (Exode ch. 34 v. 5-7).


* Le pardon n'est pas synonyme de réconciliation.

Encore une fausse idée ! S'il y a nécessité du pardon, c'est qu'il y a faute, c'est-à-dire rupture de la relation. Or qu'est-ce qui établit et maintient une relation ? La confiance mutuelle. Si la confiance est trahie, elle ne peut revenir par simple décision de la volonté. La confiance se gagne, se mérite, se construit, en l'occurrence doit se reconstruire. Deux amis qui se blessent sévèrement ne peuvent pas décider que tout va continuer comme avant, d'un claquement de doigt. Réconciliation et pardon ne sont pas identiques. La réconciliation est une suite du pardon, à souhaiter, mais ce n'est pas systématique. À la suite d'une blessure, il faut décider : est-ce que je continue cette relation ? Est-ce que je peux l'approfondir ? Sinon, elle s'arrêtera, tout simplement.

"S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes", nous dit l'apôtre Paul (Epître aux Romains ch. 12 v. 18). La paix, c'est ne pas se venger (activement ou passivement, cf. Ier article), mais ce n'est pas forcément une amitié. Les hommes souhaitent la paix sur la terre entre les peuples. On entend parler de réconciliation, mais personne ne parle de pardon. Si jamais quelqu'un de courageux ose mentionner le pardon, il en est beaucoup qui l'en empêchent, disant : "tais-toi, ne réveille pas le passé !". Mais les hommes ne parviendront jamais à la réconciliation tant qu'ils ne passeront pas par le pardon et la reconnaissance des souffrances qu'ils se sont infligés les uns aux autres. Il faut que la vérité soit dite. On ne peut pas taire la vérité et vouloir se réconcilier. La réconciliation implique le pardon qui implique la vérité parlée.


* Le pardon ne s'impose pas

Le pardon est un acte d'amour : "par don". La personne qui pardonne doit demeurer libre de son choix. Obliger quelqu'un à nous pardonner, c'est lui dire : "je veux que tu m'aimes malgré les vacheries que je t'ai faites.". On peut le souhaiter. On ne peut contraindre l'autre à le faire. Sinon ce n'est plus un pardon. On peut commander à quelqu'un des gestes extérieurs, mais on ne peut pas commander l'attitude intérieure. On peut juste l'inspirer par son exemple, on peut la demander (je te demande pardon), mais on ne peut pas l'exiger. Quand le Christ nous demande de nous pardonner, c'est une invitation. C'est comme s'il disait : "Si tu veux être mon disciple, si tu veux être le fils ou la fille du Père, voici comment mon Père fait, voici ses mœurs.". Il nous invite à l'imiter, par amour. "Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés " veut dire : "Apprends-nous à pardonner comme toi, tu pardonnes". 95% des chrétiens qui récitent le Notre Père ont l'impression que s'ils pardonnent, Dieu va leur pardonner, alors que c'est l'inverse. C'est plutôt : "Pardonne-nous afin que nous qui sommes en train de pardonner, nous en ayons la force". L'amour de Dieu est premier. Celui qui a connu le pardon de Dieu pour lui, sait pardonner aux autres.


* Le pardon n'est pas une démission de ses droits.

Le pardon ne vient pas éliminer la justice. Un voleur pardonné n'est pas dispensé de rendre son bien à autrui. Le pardon n'enlève pas non plus les conséquences d'un acte ou d'une parole malheureuse. Pardonner un meurtrier ne ramène pas à la vie la victime. Le pardon n'est pas un acte de justice. C'est une démarche d'amour pour la réhabilitation de l'offenseur, de son être. C'est le dissocier du mal qui l'habite et qui l'a conduit à mal agir, et ne pas le condamner avec. À la croix, Dieu a condamné le péché qui nous habite. Il a rendu justice. Mais il ne nous a pas condamnés avec.


* Le pardon ne change pas l'autre.

Quand on pardonne, quelque chose d'extraordinaire se passe, qui fait qu'éventuellement l'offenseur peut prendre conscience de sa conduite et changer de comportement et d'attitude intérieure. Mais on n'a pas de pouvoir sur l'autre. On a le pouvoir sur nous, le pouvoir de nous guérir et celui de nous libérer, d'avoir la paix et le pouvoir de prier pour l'autre personne. Mais il ne faut pas pardonner en pensant que c'est ce qui va faire changer l'autre.



C'est un bon résumé pour distinguer le vrai pardon chrétien! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
marc83



Messages : 1
Inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Sam 30 Juil 2011, 09:53

pas mal le message de mickael Smile

par contre tu es sérieux(se) doris60 quand tu dis :
"L'oubli est impossible ! Pardonner, c'est permettre à l'offenseur de vivre avec le mal commis, comme pour l'offensé, de vivre avec le mal reçu !"


l'oublie ca vient avec le temps, il faut que ca cicatrise ! c'est pas facile parfois !!! mais grace à l'aide de dieu ....
il faut pardonner ! c'est l'un des plus grands commandements de dieu : marc 12: 28-31
(j'essaye de toujours citer la bible Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Sam 30 Juil 2011, 10:12

Cher Marc, l'oubli peut venir au bout d'un certains temps pour les fautes lers moins graves, celles de la faiblesse humaine.

Mais pour ce qui est de la vraie faute mortelle, de la trahison qui détruit votre confiance en votre ami, ou votre vie, c'est le pardon qui peut venir. Il ne faut pas compter sur l'oubli.

Pour le comprendre, prenez l'exemple suivant : imaginez que vous soyez le papa de la petite fille violée et tuée, par mort de faim, par Marc Dutroux. Vous comprenez bien qu'il n'y a pas là de place à l'oubli !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Sam 30 Juil 2011, 22:14

Tout cela me fait rappeler un doc

Les mystères de la foi.

Le journaliste frappé par le pardon qu'un père chrétien donné au meutrier de son fils, a fait un documentaire de 1H45 sur des chrétiens.

C'est à voir. Je ne sais pas si on l'a deja mis sur le forum.
Je mets le lien, je n'arrive pas à mettre la vidéo direct sur le forum.

Dans les yeux d'Olivier Les mystères de la foi
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Sam 30 Juil 2011, 22:54

J'ai vécu de multiples traumatismes étant enfant et jeune adulte dans ma famille.
Devenu Chrétien, j'ai évité ma famille du mieux que j'ai pu. Je les ai quasiment oublié pour me reconstruire avec ma femme et ma belle famille.
Ca a bien marché.

Et puis le Seigneur m'a montré qu'il y avait des fêlures dans ma personnalité qui résidaient dans mon enfance.
J'ai prié pour être capable de pardonner.
Cet été je suis allé les voir.
Je les ai tous vu, mais avec la grâce du Seigneur, j'ai pu parler avec eux, et les prendre dans mes bras, leur dire que je leur pardonnais et que je leur demandais aussi pardon de mon manque d'amour, de ma rancune.

Je pense que j'ai complétement pardonné grâce à Dieu, et je crois sincèrement que ce que j'ai fait a brisé un cercle vicieux de conséquences mauvaises dans ma famille.
Je sais que d'autres se sont demandés pardon après mon départ.

Je ne pense pas que nous devions attendre qu'on nous demande pardon. Nous sommes capable par notre action, de changer profondément les choses, ne ratons pas une occasion d'être un instrument de paix.
Si nous ne pouvons pardonner, prions pour que Dieu nous en donne la possibilité, car la rancœur ronge de l'intérieur, et faire peser un non-pardon sur quelqu'un, c'est une malédiction. Nous sommes appelé à bénir et non maudire.


Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Sam 30 Juil 2011, 23:29

Fox,
As-tu ressenti une immense Joie qui a explosé la rancoeur pour toujours ? Smile




Arnaud,
Si on n'oublie pas tout à fait, c'est quand on sait qu'une deuxième fois pourrait se reproduire, et qu'on est pas sûr de pouvoir pardonner 77x7 fois Smile







Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 31 Juil 2011, 01:06

Non, dans le cas d'une VRAIE trahison, une seule fois suffit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 31 Juil 2011, 23:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Non, dans le cas d'une VRAIE trahison, une seule fois suffit.

Mais on doit pardonner à chaque fois si l'autre demande pardon ? Et s'il recommence tout de meme ?

Re- pardonner ?

N'y a t'il aucune limite ? c'est à dire le doute que peut etre un jour véritablement la personne ne recommencera pas ?

Comment savoir

Toutes ces femmes trahies dont vous parlez plus haut, qu'auraient elles du faire ? Quitter leur mari ?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Dim 31 Juil 2011, 23:44

Chère Albatros, c'est comme cela qu'agit Dieu avec nous : mille fois nous allons nous confesser des mêmes péchés, des mêmes paresses, des mêmes démissions et 1000 fois il nous pardonne.

Cependant, cet appel est trop grand pour nous. Il est clair que je ne pardonnerais pas forcement 7 x 77 fois une vraie trahison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Lun 01 Aoû 2011, 10:23

outreneuve a écrit:
Fox,
As-tu ressenti une immense Joie qui a explosé la rancoeur pour toujours ? Smile

Nope, en fait pour ma part j'avais déja pardonné avant donc...
Par contre j'avais besoin que ce soit dit pour je puisse demander au seigneur de guérir les "fêlures" en profondeur.

Par contre, je pense que cela les a soulagé, eux. Et puis cela a déclenché une vague de pardon entre eux aussi.

Les vacances ont été très fatigantes émotionnellement, mais je ne regrette pas le mauvais temps qui a permis tous cela.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Mer 03 Aoû 2011, 10:51

Hé bien, dans le concrêt, pas plus tard qu'hier, j'étais avec les amis et l'on a parlé de mon frère... qui eux, le voient de temps en temps.
Ils m'ont dit qu'il était toujours faché contre moi pour les raison évidentes que je connais, parce que je l'ai surpris faisant ce qu'il ne devait pas faire.

Je pensais ma colère apaisée, mais je me suis rendu compte qu'elle ne l'était pas ! je suis encore et toujours "en rage", donc pas sur le point de lui pardonner et lui, reste sur ses positions, se donnant le beau rôle pour qui ne connait pas l'histoire.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: pardonner et oublier !!!   Ven 05 Aoû 2011, 02:15

Espérance a écrit:
On entend toujours "on pardonne mais on n'oublie pas"...
J'en sais quelque chose !
J'ai mis longtemps à pardonner à mon frère mais je n'arrive pas à oublier et je ne suis pas encore prête non plus à le revoir. Maintenant 10 ans que ça dure !
Ce n'est pas très chrétien, mais comment faire ? prier pour lui ? il ne changera pas pour autant non plus de comportement.
Merci de m'aider à voir clair.

Bonjour Espérance,

Jésus dit "en dehors de MOI vous ne pouvez rien faire !" donc croire pouvoir pardonner avec notre nature humaine et son affection est impossible, il faut trouver le Pardon en Christ et c'Est le Rôle de l'Esprit Saint pour les Baptiser de Prendre EN Christ et de nous LE Donner !
Le Seigneur PAR NATURE EST AMOUR ET VÉRITÉ, donc par Le Bien de l'Esprit nous Vivons l'Amour en Vérité et non par notre gentillesse humaine !
Lorsque l'on réalise ce que Jésus a enduré sur la Croix ce qu'IL a Vécu pour nous pendant 3 jours et qu'IL SE FAIT Péché pour nous en demandant Au Père Divin " PARDONNE LEURS ILS NE SAVENT PAS CE QU ILS FONT !" alors on peut croire que LUI SAIT PARDONNER en VÉRITÉ !

se laisser renouveller c'est cesser de croire que nos morales sont une solution, mais que Seulement Le Renouvellement de nos Êtres par l'Esprit du Christ EST LA SOLUTION !
nous pouvons espérer pardonner, mais cela ne peut se Réaliser qu'En Christ Notre Vie !

ton frère te demandera peut être pardon un jour ou jamais, mais toi ton pardon doit déjà lui être acquis en Jésus ! si ton frère a péché contre toi son pardon existe pleinement Déja en Jésus depuis la Croix Va Au Christ Ressuscité !

nous Vivons tous du Pardon du Père en Jésus Christ, alors allons En Christ recevoir se pardon , et sois certaine que cela aura un retentissement Spirituel dans le cœur de ton Frère !

si un seul homme avait jamais pu pardonner a son frére cet homme aurait été un Christ, mais il nous a fallu l'Incarnation du Verbe Divin=Jésus car nul n'y était parvenu !

comme dit Jésus 'Passons sur l'autre rive !" sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
 
pardonner et oublier !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pardonner et oublier !!!
» Pardonner n’est pas oublier
» Pardonner 70 fois 7 fois (Mardi 3ème semaine du Carême)
» (1)-Pour alimenter notre désir d'aimer et de pardonner...
» pardonner pour se libérer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: