DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Caractère et aspects des personnages bibliques...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 23 Fév 2011, 18:31


Pierre (Simon, fils de Jonas)

le premier pontife Pierre


Petit et trapu[/b]. Voix un peu rauque (2.58), cheveux grisonnants qui se hérissent plutôt qu'ils ne frisent. Les yeux un peu bovins, mais expressifs (8.38) "un grand vieux bambin" (2.19) Courtes et grosses mains aux veines saillantes .Terre-à-terre mais au cœur généreux (2.12) Petit et râblé, déjà âgé. Franc et vif : "ce que je pense, je le dis, ce que j'ai sur le cœur, je l'ai sur les lèvres." (2.62).

Son instinct paternel souffre de n’avoir pas d’enfant. Il se réjouit donc lors qu’il devient père adoptif de Margziam. De même il joue volontiers le "papa-gâteaux" avec Marie et Mathias de Chouza.

Pierre a un tempérament volubile et assez facilement sanguin et impulsif : il ne sait se maîtriser qu'au prix de gros efforts sur lui-même, notamment envers Judas qui a le don de l’énerver (6.92). Son esprit de répartie va jusqu’à l’impertinence (par exemple 2.90).

Autoritaire (3.13). Il a des commis pêcheurs. "Simon est bon, mais pas doux. C'est un impulsif et un intransigeant". (3.60) "Pierre aussi... est bon. Plus dur parce que plus âgé, mais franc et convaincu" dit de lui Marie à qui Jésus demande ses premières impressions (2.66).

De la sympathie pour Jean qu’il appelle affectueusement "garçon" et des accrochages avec Judas qu’il trouve trop "du Temple". Il prend de plus en plus sur lui pour le supporter (6.92).

Curieux comme un pipelette ce qui amuse parfois Jésus : Et pourquoi es-tu si curieux?" "Maître, sois bon... Dis-moi tout". Franc : Ah ! Non ! pas de secret pour le Maître. Je me suis trompé, je mérite le reproche et tout de suite. (6.133).

Marie, à la fin de sa vie, le définira comme :"ayant toujours été l’homme, et l’homme franc et impétueux" (10.35). Pour sa part souligne ses qualités : son métier de pêcheur lui a donné des qualités dont Jésus se servira pour le faire "pêcheur d'hommes" : la constance, le courage, la vigilance, la force. "Et ça te paraît peu, Simon Pierre ? Tu as tout ce qu'il faut pour être ma "pierre". Il n'y a rien à ajouter, rien à enlever. Tu seras le pilote éternel, Simon. (2.99). De même, il reconnaît son dévouement : "Que de sacrifices, n'est-ce pas, Simon ? - Sacrifices ? Lesquels ? - Sacrifices de ne pas questionner, de ne pas parler, de supporter Judas... d'être loin de ton lac... Mais Dieu te donnera une compensation pour tout." (8.5)
http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Pierre.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Jeu 24 Fév 2011, 06:20




André

Fils de Jonas, l’apôtre,le frère de Pierre.


Doux yeux châtains (2.104). Plutôt petit, timide, sensible et réservé, rougissant facilement, mais priant. Il est complexé par le caractère exubérant de son frère qui le rabroue volontiers. "Tout seul et en parlant seul à seul, je sais encore m'y prendre Un tout petit peu, Mais, si les autres le savent, et Simon surtout, et s'il veut venir ... moi, je ne sais plus rien faire... Et Toi non plus ne viens pas... parce que j'ai honte de parler devant Toi." (2.100) "Lui est vraiment ordonné. Un pas après l'autre, silencieux, calme dit de lui Pierre son frère (2.106).

Lors de la prière qui précède le don de l'Esprit pour l'élection de Mathias, on le voit "visage voilé par son humilité qui le fait rester les yeux presque clos, un peu penché (10.24). Marie, à la fin de sa vie, le décrira comme : "étant silencieux et timide autant que (Pierre) ne l’était pas" (10.35). Cependant Jésus lui prédit : "Si je te dis que si différent au début, tu seras parfaitement égal à Pierre à la fin de ta mission, le croiras-tu ?"
http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Andre.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Ven 25 Fév 2011, 07:02



Jean, fils de Zébédée

L'apôtre et évangéliste, surnommé fils du tonnerre (Boanerguès)
Son portrait est dressé dans le chapitre 7.157.

Jean est un être de pureté, de douceur et de franchise [/b]qu'accentue sa jeunesse. "C'est un ange" dit de lui en résumé Marie (2.66)

"Jean avec son regard pur et rieur dans son charmant visage juvénile qui paraît celui d'une jeune fille. On lui donne, plus ou moins, vingt ans et sur ses joues roses, on ne remarque rien qu'un duvet blond qui paraît un voile d'or." (2.7)

"[Jean] est tout à fait jeunet. Un visage rose et imberbe d'homme à peine formé et blond par dessus le marché. Aussi, pas trace de moustache ou de barbe, mais seulement le teint rose des joues lisses et des lèvres rouges et la joyeuse lumière de son beau sourire et de son regard pur, non pas tant pour la couleur de turquoise foncée de ses yeux que pour la limpidité de l'âme vierge qui y transparaît. Ses cheveux, blonds châtains, longs et soyeux". (2.10)

"J'ai toujours remarqué la clarté qui semble s'allumer là où est Jean. Son sourire si doux, si franc, d'enfant, son œil limpide et riant comme un beau ciel d'avril, sa voix joyeuse quand il salue affectueusement ses compagnons, sont comme un rayon de soleil ou un arc-en-ciel de paix. (8.14)

Ce portrait angélique n’empêche pas Jean d’être[b] impétueux
: Il reçoit de Jésus le surnom de "Fils du tonnerre" pour sa véhémence contre ses adversaires, notamment en voulant aider son frère Jacques à régler son compte à Judas et à tous les opposants. (5.18)

Il le prouve de nouveau lorsque, chassé d'un village samaritain, il propose avec son frère de faire descendre le feu du ciel sur le village rebelle (8.36)

Ce tempérament qui sait se montrer bouillonnant aura une autre occasion de se manifester : Au retour de l'embaumement du Christ, Elchias le synhédriste, profère des injures à l'encontre de Marie. Jean le saisit à la gorge : d'un saut de panthère s'élance et le terrasse. Il le presse avec ses genoux, lui met les mains autour du cou et lui dit : "Demande-lui pardon ou bien je t'étrangle, démon." (9.31)

Blond comme il vient d'être rappelé et aux cheveux longs selon la mode galiléenne, Jean est plutôt petit :Jésus le dépasse "de la tête et du cou" (9.9). Il devait donc mesurer 1,60 m environ.

Au passage, Maria Valtorta croque une de ses attitudes envers la Vierge Marie : "un peu courbé selon son habitude et le visage levé pour regarder Celle à laquelle il parle…" (8.29 - p. 273)

Lors de l'élection de Mathias, Maria Valtorta s'attarde à décrire les différents apôtres et qualifie Jean d'une expression sereine et rêveuse (10.24)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JeanZebedee.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Sam 26 Fév 2011, 07:03



Jacques, fils de Zébédée,frère de Jean.

dit le majeur, surnommé fils du tonnerre (Boanerguès)

[/b]Ressemble physiquement à son père Zébédée (2.27). De tempérament fougueux, il reçoit de Jésus le surnom de "Fils du tonnerre" pour sa véhémence contre ses adversaires, notamment en voulant, en compagnie de son frère Jean, régler son compte à Judas et à tous les opposants. (5.18). Impulsif et frémissant (10.24). Ce que confirme Marie dans le portrait qu'à la fin de sa vie, elle dresse de lui : "l’impulsif, au point que Jésus l’a appelé le fils du tonnerre" (10.35)

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JacquesZebedee.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Dim 27 Fév 2011, 06:01



Philippe

L'apôtre
Plutôt âgé (plus que Matthieu), ce qui laisse supposé qu'il a la cinquantaine passée et qu'il se situe dans les mêmes zones que Pierre son condisciple à l'école. Philippe est présenté comme bien équilibré et fidèle. "André m'a parlé de Toi :Tu es un Israélite d'intention droite. C'est pour cela que je me manifeste à toi" lui dira Jésus lors de leur première rencontre (2.12)

C'est un grand ami de Nathanaël et leur deux femmes sont inséparables. Visage déjà marqué par les années, bien qu’encore dans l’âge viril (10.24). Lui et Nathanaël sont les traditionalistes parmi les apôtres, comme le confirme Marie (10.35)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/PhilippeApotre.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mar 01 Mar 2011, 06:53



Nathanaël

dit Barthélemy, l’apôtre
C'est un homme plutôt riche (7.185) et cultivé.
Le plus âgé des apôtres
(10.15). "maigre et âgé" avec des yeux profonds (7.195). C'est un sage "bon et très sage". Un visage effilé mais sévère. Visage de penseur (10.24)

Jésus dresse lui-même son portrait : "Voici un vrai Israélite en qui il n'y a pas de fraude." Et plus loin : "Ton honnêteté, ta bonne foi, ta générosité, ton sincère amour. Pourrais-je douter de mon sage Barthélemy ? Tu es un maître si sage, tu sais exprimer avec simplicité les pensées les plus élevées." Ce portrait n’est pas sans défauts : "Barthélemy est très attaché aux... formules" dit Philippe pour l'excuser. "C'est son unique défaut" observe Jésus. Il l'avouera lui-même au jeune Jean de Zébédée : "Tu fais, par instinct spirituel, ce que j'accomplis péniblement par réflexion mentale : notre transformation d'Israélites en chrétiens..." (7.196)


Généreux, il contracte un emprunt pour offrir au grand-père de Margziam une sépulture décente. Il minime son geste : "Mon nom est connu et il m'était facile de trouver quelqu'un qui me fasse une avance d'argent. De Bethsaïda, je m'occuperai du remboursement de la petite dette, insignifiante au fond..." (6.136). Une bonne âme de père de famille qui prend en charge la tristesse des orphelins (8.15). C'est, avec son inséparable Philippe, l'un des deux traditionalistes des apôtres, comme le confirme Marie à la fin de sa vie (10.35).

Élevé dans la culture de son temps, avec tous ses préjugés, il doit faire de grands efforts pour admettre d’autres vérités comme par exemple la place des femmes ou la façon de prier (4.125) Il fait cependant des efforts méritoires pour se transformer.
Marié à Anne de Cana.

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Nathanael.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Jeu 03 Mar 2011, 08:06



Thomas

surnommé le Didyme, l'apôtre

Orfèvre de métier
et fils d’orfèvre réputé (Joseph d’Arimathie le connaît bien), il pratique occasionnellement ce métier.

Il assiste, comme Judas, à l’épisode des marchands chassés du Temple ce qui le décide à suivre Jésus. Il entraîne de ce fait Judas, ce qu'il regrettera plus tard (7.217). A peine accueilli, il est envoyé en mission auprès de Simon le zélote et des autres lépreux de Jérusalem pour annoncer l’espérance, ce qui marquera sa vocation d'évangélisation des délaissés.
Un homme dans les 38 ans au rire jovial. De caractère gai (8.5) et pacifique et d’apparence grassouillette à la voix forte de basse ou de baryton (3.56).
Assez volontiers le cuisinier du groupe apostolique et doté d’un fier appétit. Débonnaire. Visage plein de vivacité () et volontiers volubile (8.5)

Sensible et cultivé, il sait tourner les compliments comme lorsqu’il offre des broches à Marie et à Aurea (6.133).

"Thomas aussi sait parler ... on dirait quelqu'un qui fait de la réclame au marché... pour vendre sa marchandise, mais il arrive à parler" dit de lui Simon-Pierre (2.99)

C’est une âme d’artiste. "Tu es un poète, un poète qui chante dans le métal ce que chante un autre en écrivant sur le parchemin. " - "Oui. En effet l'orfèvre est un poète qui inscrit sur le métal les beautés de la nature". "Ce Thomas ! C'est vraiment un artiste. Avec un rien il a orné la pièce comme pour un repas de noces. Allez voir." (8.27). Le pacifique, selon Marie (10.35)

C'est lui qui, avec André, va chercher l'ânon pour l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem (9.9). Errant après la mort de Jésus, il est retrouvé par le berger Elie qui le ramène aux apôtres réunis au Cénacle. Secoué apres les évènements, il ne veut pas croire à la Résurrection de Jésus (10.14) qui lui apparaîtra.


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Thomas.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Sam 05 Mar 2011, 07:36



Jacques, fils d'Alphée

dit le mineur, l'apôtre cousin de Jésus, premier évêque de Jérusalem


Très proche de Jésus avec qui il a partagé sa jeunesse sous les enseignements de la Vierge Marie.
C'est le premier évêque de Jérusalem, un des tous premiers personnages de l'Église naissante (10.27) et un de ses grands martyrs.

Légèrement plus âgé que Jésus, il ressemble physiquement et moralement beaucoup à son oncle Joseph, le père putatif de Jésus (8.38) dont il a le visage légèrement brun, les yeux et les cheveux châtains (2.64). . Il possède une voix de baryton (3.56).

D'un caractère toujours doux (8.38), d'une douceur ascétique même (10.24). Sa douceur contraste avec le caractère aristocratique et dominateur de son frère Jude. Cette douceur, doublée d'une tendance contemplative, un peu "ailleurs", son attitude : "patient et secret en ses pensées. Toujours peu bavard", évoquent le caractère de son oncle Joseph (8.38).

Il est connu sous le triple vocable de Jacques, fils d'Alphée, de Jacques le mineur (devenu apôtre après Jacques "le majeur", le fils de Zébédée) ou Jacques le Juste en raison de sa réputation de sainteté comme évêque de Jérusalem pendant plus de trente ans
.

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JacquesAlphee.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Dim 06 Mar 2011, 04:59



Jude, fils d'Alphée

dit le Thaddée (plein de cœur) - l’apôtre cousin de Jésus


Jude est le cousin germain de Jésus à qui d’ailleurs il ressemble. Il est de même âge que Jésus, mais légèrement plus vieux.Il a un visage aristocratique avec une dignité qui toujours en impose. (7.233).
Son caractère est fougueux et sévère."Contrairement à son habitude, rit de bon cœur" (5.32). Voix de baryton (3.56). Caractère fougueux. Grand et sévère. Regarde quels traits de roi. (7.222).

Jude ne supporte pas son homonyme Judas, "d'une répulsion irraisonnée car elle s'est produite à la première rencontre" C'est le "compagnon d’enfance et de jeunesse", selon Jésus.
Jude a un tempérament entier . Il fera très bien là où s’agit d’abattre le paganisme.

Il prophétise son destin d'évangélisateur fougueux, lié à Simon le Zélote.

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JudeAlphee.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mar 08 Mar 2011, 16:15



Simon le zélote

L'apôtre qui a souffert jusqu'à la sagesse.


Lépreux (atteint d’un serpigo héréditaire) guéri par Jésus (2.17), en son corps et en son âme.
Son père, sans descendance a eu Simon d’une esclave cananéenne. "Il a dilapidé le patrimoine. Il était vicieux, cruel, sans cœur, sans affection.Cet enfant sevré d'affection, souffrant de sa bâtardise, de son métissage et de sa déchéance sociale, se révolte. Il devient un activiste traqué avant de devenir lépreux.

Simon ne conserve, pour tout bien qu'un serviteur fidèle et une maison à Béthanie, proche de celle de Lazare dont il est l’ami (2.21) s'étant connus par leur pères respectifs (2.33). Redevenu sain, par la grâce de Jésus, il recouvre le reste de ses biens, il les vend sous réserve que son fidèle serviteur y ait une demeure. Simon s’est entièrement dépouillé pour suivre Jésus pour le secours des malheureux.
L'âge et la souffrance l’ont mûri comme un sage (2.49)

Visage grêlé, voix grave, teint brunâtre. Une figure laide et honnête... yeux plutôt bovins ... bouche aux lèvres épaisses et presque violettes... C'est un homme laid, décidément.
Mais il a un regard si bon que sa laideur disparaît (2.47). "Il est grand et maigre.Un des plus âgés parmi les apôtres.Sa sagesse, acquise au prix de l'épreuve, servira dans les temps tragiques de la dispersion des apôtres après la mort de Jésus. C'est lui qui ira les rechercher pour les réunir.

Le prudent, selon Marie.

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/SimonZelote.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Jeu 10 Mar 2011, 06:26





Matthieu
Le publicain, apôtre et évangéliste.


C'est un bambocheur et un exploiteur de par sa fonction que Jésus recrute.Il se laisse progressivement toucher par l’enseignement de Jésus prêchant souvent à Capharnaüm. Il commence par envoyer à Jésus, de façon anonyme par l’intermédiaire du petit Jacques, des bourses pour le secours des pauvres. Il entend Jésus prêcher le repentir et la miséricorde (2.59) puis le bon usage des richesses (2.60). Tout ceci précédera le brusque "viens et suis-moi" de Jésus qui sera suivi d’un effet immédiat.

C'est à genoux qu'il demande pardon aux apôtres : Je vous ai injustement taxés. Mais, voici que je m'agenouille devant vous tous et que je vous dis : ne me chassez pas ! Lui m'a accueilli. Ne soyez pas plus sévères que Lui.
Le premier véritable échange entre Jésus et Matthieu, a lieu devant le comptoir des impôts (2.60). Prélude à un appel définitif qui ne tardera plus. C'est un homme de petite taille, trapu, et déjà âgé, à peu près comme Pierre, soit la quarantaine passée, qui se lève au son de la voix de Jésus et lui présente "un visage fatigué de jouisseur" (2.60

Il démontre un caractère ferme pour avoir voulu se convertir et y parvenir (3.76).

Marie résumera son portrait ainsi : "l’humble qui, se souvenant de son passé, cherchait à passer inaperçu.
C'est un des quatre évangélistes.
.

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Matthieu.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Ven 11 Mar 2011, 06:24




Judas
dit l’Iscariote, l’apôtre qui trahit Jésus.


Fils unique
de Simon et de Marie, c'est un jeune homme ambitieux et avide qui tient une hérédité d'orgueil : "Sa mère est bonne. Son père n'était pas mauvais.
Il est un instant fiancé à Joanne, une fille de Kériot. Il la délaisse, et elle en mourra, pour tenter d’épouser une riche héritière de Jérusalem. Il s’engage alors au Temple. Ses relations et son penchant pour la puissance temporelle et les séductions du monde l'entraîneront inexorablement vers l'insatanisation, le déicide puis le désespoir conclus par son suicide.

Brun de cheveux et de teint (8.28) avec les yeux noirs et les cheveux frisés (2.42) de haute taille comme Jésus, c’est un enfant "gâté" sujet à des caprices selon sa mère (3.76). Ténor (3.56) doué d'une voix d'une puissance et d'une beauté peu communes (3.34 - p.188).
Il ment (7.208) sans changer de couleur. Il est fourbe plus qu'un renard, fermé plus qu'un rocher.Il est ambitieux, avide et vicieux, dira de lui Marie. Il est fait pour être le courtisan d'un roi de la terre plutôt que ton apôtre, mon Fils. Il me fait peur ! [...] L'orgueil accapare toujours davantage sa vieille âme vilaine." (2.66)

"Il est douloureux pour une mère de devoir dire "crains mon fils, il est avide, il a le cœur dur, c’est un vicieux, un orgueilleux, un instable" (3.76). "C'était un traître qui, je le répète, nous fallait. Il était dissimulé, rusé, avide, luxurieux, voleur, mais d'autre part, intelligent et plus cultivé que le autres, il avait su s'imposer à tous. Audacieux, il m'aplanissait le chemin, même quand il était difficile. Ce qui lui plaisait plus que tout, c'était de sortir du rang et de faire valoir sa place de confiance auprès de Moi... Cela lui permettait aussi de garder la bourse et d'approcher des femmes. C'était deux choses qu'il aimait effrénément avec une troisième, sa charge privilégiée." (2.67) repris en (9.2)

Doué mais retord : "Tu possèdes l'intelligence, la hardiesse, l'instruction, la promptitude, la prestance. Tu as tant et tant d'avantages. Mais tout cela est sauvagement disposé en toi et tu laisses tout en cet état. Regarde : tu as besoin d'un travail patient et constant sur toi-même pour mettre de l'ordre. Cet ordre devient ensuite une force, au milieu de tes qualités, de façon que lorsque survient la tempête des tentations le bien qui est en toi ne devienne pas un mal pour toi et pour les autres." (2.106) "Il m'empoisonne avec tant d'art que je pense être ici comme un traître pour Toi et pour moi" dira Samuel le saphorim converti, réfugié à Éphraïm. Jésus rajoutera : "Tu es un démon. Tu as dérobé au Serpent sa prérogative de séduire et de tromper pour détacher de Dieu". (8.26). Même Maria Valtorta s'interroge : Judas est un être tellement spécial, qu'il est impossible de le déchiffrer (7.178)

Sujet à de brusques revirement de comportements dès lors que deux forces contraires se font jour : " je suis un démon, je suis un démon. Sauve-moi, Maître, comme tu sauves tant de possédés, sauve-moi ! Sauve-moi !" (6.113), exclamation reprise en 7.214. Jésus le renvoie à sa volonté. Judas de Kériot, même dans ses meilleures heures, est toujours violent et autoritaire (8.38)

Judas parle souvent seul à haute voix quand il est troublé. Il porte du mépris au fond de son cœur pour la Vierge Marie : "sa stupide colombe de belle-sœur... Elle, je suis sûr de... l'embobiner à mon gré. Elle est lente à comprendre comme une brebis... Elle confond vertu et sottise. Telle la Mère, telle Fils... " (6.134)

Son tempérament, qu'il ne saura pas canaliser, l'amènera à succomber aux séductions du monde : "L'or est ta ruine. A cause de l'or tu es devenu luxurieux et traître..." (8.28)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JudasKeriot.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Dim 13 Mar 2011, 16:51



Marie Salomé

La mère des apôtres Jean et Jacques


Galiléenne de Bethsaïda, mariée à Zébédée, un patron pêcheur du lac de Tibériade relativement aisé puisqu'il commerce avec les grands prêtres. Marie Salomé est la mère des apôtres Jean et de Jacques ainsi que d'autres enfants. Sa foi en Jésus ne l'empêche pas d'avoir de l'ambition pour ses fils : "Sa mère aussi est pleine d'égards pour moi et pour Toi, dit la Vierge Marie. Elle espère, il est vrai, une place privilégiée pour ses fils. C'est une femme et c'est une maman, Jésus. Il faut l'excuser" (2.73). C'est elle qui ira d'ailleurs demander directement à Jésus, en route pour sa Passion, que ses deux enfants siègent l'un à sa droite, l'autre à sa gauche (8.38).

C'est une femme de 60 ans mariée depuis 40 ans à Zébédée (3.12). Ils forment un couple uni et heureux (8.44). Salomé est une femme probablement d'origine modeste "qui ne connaît pas les livres" (8.44) mais qui a le cœur simple et droit doublé d'un sens des affaires.

Elle fait partie des femmes-disciples qui suivent Jésus et qui se retrouveront au pied de la croix. Elle sera donc témoin de la Passion et de la Résurrection. "Tes fils, selon le livre qui te plaît tant (les Proverbes), te proclameront bienheureuse, et ton mari te louera dans la Patrie des justes. Va tranquille. Va en paix. Sois heureuse." lui dira Jésus (8.44).

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/MarieSalome.htm

Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mar 15 Mar 2011, 05:53

Marie, femme d'Alphée (dite de Cléophas)
La tante de Jésus


Elle a épousé Alphée, frère de saint-Joseph, et comme lui de souche royale.
Témoin de la Résurrection et de l'Ascension

Déchirée entre ses deux fils qui suivent Jésus et les deux qui sont hostiles, elle subit une nouvelle épreuve : elle devient veuve lors de la première année de vie publique. Libre désormais, et selon son profond désir que retranscrit pour elle la Vierge Marie (3.10 - p.41) elle devient une des femmes-disciples qui suivent Jésus (3.12), "la première des femmes disciples dans l'ordre du temps". On la voit présente dans de nombreux évènements. Elle souffre et œuvre pour la conversion de tous ses enfants.

Robuste et d'allure populaire, Marie d’Alphée doit avoir 70 ans environ

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Alphée, fils de Jacob
L'oncle de Jésus


Époux de Marie de Cléophas et père de Joseph, Simon, Jude (l’apôtre) et Jacques (l’apôtre).
Autoritaire et obstiné dans ses idées. La maladie le rend acariâtre (il a 80 ans). Il a donc une différence de quinze ans environ avec son frère Joseph.

Il est opposé comme ses fils aînés Joseph et Simon, à Jésus qu’il prend pour un fou. Ce qui torture sa femme (2.60). Il oscille entre malédiction et reconnaissance rendant la vie impossible à son entourage (2.65). C’est l’occasion de mesurer le dévouement de la Vierge Marie et la compassion de Jésus. Il meurt au mois d’août de la première année. "Alphée est mort en m’appelant" dit Jésus à ses cousins apôtres angoissés par l'hostilité que leur père manifestait à Jésus (4.116)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/AlpheeJacob.htm#EnSavoirPlus
http://www.maria-valtorta.org/Personnages/MarieAlphee.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Jeu 17 Mar 2011, 16:40

Joseph, fils d'Alphée

L'aîné des cousins de Jésus


de Nazareth. C'est un des cousins de Jésus et de lignée royale comme lui. Fils de Marie de Cléophas et d’Alphée, l'oncle de Jésus. Frère aîné de Simon, de Jude (l’apôtre), de Jacques (l’apôtre), dont il devient le chef de famille après la mort de son père. C'est à ce titre d'ailleurs qu'il est inquiété par des membres du Sanhédrin ne pouvant s'en prendre directement à Jésus réfugié aux frontières de la Samarie dans une propriété de Lazare (2.100). Marié avec des enfants (9.15)

Âgé de 57 ans environ, c'est un homme autoritaire et obstiné dans ses idées comme l'était son père, à qui il ressemble d'ailleurs physiquement. Imbu de son rôle de chef de famille, il veut absolument donner des conseils à Jésus sur la manière de s’y prendre avec les puissants et de conquérir le pouvoir (6.152). Parler lent et hautain (8.23).

D’abord hostile à Jésus qui lui semble un objet de scandale et qui probablement un peu "illuminé" : "Tu veux te perdre ! Tu es la cause de notre ruine et de la tienne !". Le sentiment de son rôle l’amène à fréquenter les pharisiens, qui savent user de sa naïveté. Il participe même au premier complot contre lui (4.127). Cependant son fond le pousse progressivement à s’interroger sur la véritable nature de Jésus. Il va demander à Marie de lui expliquer les Écritures "comme toi et ton Fils vous les comprenez". Expliquer les Écritures à la lumière de la Vérité !... C'est difficile quand celui qui écoute est un Joseph d’Alphée, c'est-à-dire quelqu'un qui croit fermement au règne temporel du Messie, à sa naissance royale (à celle du Messie et à la sienne) et à tant d'autres choses ! Mais progressivement le chemin intérieur se fraye et Joseph se libère, lentement toutefois, des pièges des pharisiens (7.173 – 7.186).

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Simon, fils d'Alphée

L'un des cousins de Jésus


de Nazareth. cousin germain de Jésus, c'est le frère de Joseph, ainsi que de Jude et de Jacques, les apôtres. C'est donc l'un des fils de Marie de Cléophas et d’Alphée, le frère de saint Joseph. Marié à Salomé dont il a plusieurs enfants (5.1) dont le petit Alphée, guéri par Jésus (4.174).

D’abord dubitatif, puis hostile à Jésus qu’il prend pour un illuminé, il n’offre pourtant pas un cœur fermé comme en témoignent les retrouvailles avec Jésus après la mort du patriarche Alphée (2.71 et 2.72). Il défend même Jésus lorsque celui-ci est attaqué à la synagogue de Nazareth (2.73). Il reste cependant dubitatif allant jusqu’à être réceptif aux propos ambigus de Judas.

Son engagement discret se fera cependant de plus en plus affirmé.La cinquantaine,ou moins,plutôt timide
Il ne se convertira vraiment qu’à partir de la guérison de son fils, non sans timidité : Simon pas très courageux dans sa profession de foi, dominé comme il l'est par l'aîné des frères (Joseph). Il confessera cependant Jésus jusqu’au martyre 2.72) "Après le Sacrifice (la Passion), il sut y marcher (sur la bonne voie) de plus en plus assuré, jusqu'au point de me confesser par le martyre".

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/SimonAlphee.htm
http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JosephAlphee.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 23 Mar 2011, 05:55

Porphyrée

Femme de Simon-Pierre, l'apôtre

Pas belle, si ce n’est sa chevelure", mais aimée par son mari et par Jésus.

Épouse aimée de Pierre son mari : "mon épouse n’est pas belle, mais sa bonté la rend précieuse … Et moi, je l'ai aimée parce qu'elle est paisible, chaste, silencieuse. Trois vertus... hé ! elles ne sont pas faciles à trouver ! Je l'avais remarquée alors qu'elle n'était qu'une petite fille. Je descendais à Capharnaüm avec le poisson et je la voyais travailler silencieusement aux filets, ou à la fontaine, ou dans le jardin de la maison. Ce n'était pas le papillon volage qui va ici et là, ni non plus la poulette étourdie qui se retourne à chaque cocorico du coq. Elle ne levait jamais la tête, même si elle entendait des voix d'hommes et quand moi, énamouré de sa bonté et de ses magnifiques tresses, c'était tout ce qu'elle avait de bien, et aussi... oui, et aussi apitoyé par sa condition d'esclave dans sa famille, je lui ai adressé mes premières salutations - elle avait alors seize ans - elle a à peine répondu, en descendant davantage son voile et en restant davantage à la maison. Hé ! il m'en a fallu du temps pour comprendre si elle ne me prenait pas pour un ogre et pour envoyer le paranymphe !... Mais je ne m'en repens pas. Je pouvais faire le tour de la terre, mais une autre comme elle, je ne l'aurais pas trouvée. N'est-ce pas, Maître, qu'elle est bonne ?" (3.76 - p.460).

Disciple appréciée par Jésus : "une disciple bonne et silencieuse, active dans son obéissance plus que beaucoup d’autres" (4.103). Son cœur ne sait donner que douceur… "Une disciple bonne et silencieuse, active dans son obéissance plus que beaucoup d'autres" (4.103 – p.87). Tu es une brave femme et une bonne disciple. Je t'ai beaucoup aimée depuis que je te connais et c'est avec une grande joie que je t'ai accueillie comme disciple et que je t'ai confié l'enfant. Je sais que tu es prudente et vertueuse comme il y en a peu. Et je sais que tu sais te taire, vertu très rare chez les femmes. (7.158)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Porphyree.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Marie
femme de Philippe l'apôtre


Philippe est un des rares apôtres à être marié comme Pierre et Barthélemy, De sa femme, Marie, il a deux filles, dont l'une s'appelle Marianne (8.27).
qui deviendront successivement vierges consacrées
[/b]: l’aînée d’abord (4.104 - p.91) puis la seconde (5.60 – p.433) ce qui causera à leur père, toute à la fois honneur et douleur.
Marie est une amie de Anne, la femme de Nathanaël.



Doit-on suivre Jésus comme le font les femmes-disciples ? : "Et la mienne non plus, avec ses filles. Elles restent à la maison, mais toujours prêtes à offrir l'hospitalité, comme elles l'ont fait hier." dit Philippe. (3.13)

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/MariePhilippe.htm
http://www.maria-valtorta.org/Personnages/FillesPhilippe.htm

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Anne
La femme de Barthélemy (Nathanaël)


de Cana - Femme de l’apôtre Nathanaël. Amie de Marie de Philippe, femme de l'autre apôtre


Doit-on suivre Jésus comme font les femmes-disciples ? "Hé ! non. Alors mon épouse aussi croit au Maître et ne suit pas l'exemple des autres." dit Barthélemy.



http://www.maria-valtorta.org/Personnages/AnneBarthelemy.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Sam 26 Mar 2011, 05:20

Marie (de Kériot)

La mère martyre de Judas


Mère de Judas, son fils unique. Veuve de Simon. De condition apparemment très aisée, elle possède une maison de campagne dans les faubourgs de Kériot, où elle aime se retirer dans ses vignes, et dans la ville même. Cette mère malheureuse aura un destin tragique causé par son fils.

Jésus ressuscité viendra en personne la consoler. Il lui demandera d'associer sa grande douleur à celle de sa Passion, jusqu'à sa mort prochaine (10.18/2).

Une femme forte qui tempère son autorité par une grande douceur. Cinquantaine, plutôt grande avec les yeux noirs et les cheveux frisés de son fils. (2.42)


Témoin de la Résurrection
Disciple, comme de nombreux habitants de Kériot. Elle souffre beaucoup de voir son fils se dévoyer. Judas la saigne à blanc pour entretenir son train de vie secret. Sa vie dissolue la torture jusqu'au pathétique : "Oh ! mon Seigneur, il y en a donc un autre qui comme mon Judas est perfide et criminel à ton égard ? Oh ! ce n'est pas possible ! Lui, qui te possède, s'est livré à des pratiques immondes. Lui, qui respire ton haleine, est luxurieux et voleur, peut-être il deviendra homicide. Lui... Oh ! Sa pensée est mensonge ! Sa vie est une fièvre. Fais-le mourir, Seigneur ! Par pitié ! Fais-le mourir !" (5.60).

Cette situation l'angoisse pour son propre salut : "Et si quelqu'une ne réussit pas (à convertir) malgré son désir ? Quel sera son sort ?" - "Celui que son âme mérite par sa bonté."

Mère martyre par son fils, elle trouvera refuge, après la Passion, chez Anne de Kériot, son amie brouillée à la suite du mariage annulé de Judas avec Joanne. Jésus confie à Anne le destin terrible de Marie : "Cette mère sera la victime de son fils traître, meurtrier de Dieu, sacrilège, maudit, elle ne pourra supporter un regard d'homme, car tout regard sera comme une pierre pour la lapider, et en toute voix d'homme, en toute parole, il lui semblera entendre une malédiction, une injure, et elle ne trouvera pas de refuge sur la Terre, jamais, jusqu'à sa mort, jusqu'à ce que Dieu qui est juste prenne avec Lui la martyre, en lui faisant oublier qu'elle est la mère du meurtrier de Dieu, en lui donnant la possession de Dieu... N'est-ce pas la plus grande douleur celle de cette mère ?..."

Pour réduire sa douleur, Jésus lui demande de ne pas être à Jérusalem pour la Pâque de sa Passion : "Le Maître m'a dit de ne pas être à Jérusalem au printemps. J'obéis, mais j'ai voulu, avant l'époque de son retour, monter au Temple. J'ai tant besoin de Dieu". Et elle a dit une étrange parole... Elle a dit : "Je suis innocente, mais j'ai l'enfer en moi, et j'y suis tellement torturée"..." (8.27)

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/MarieKeriot.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Simon (de Kériot)

Le père de Judas


Père décédé de Judas de Kériot. Marié à Marie, il n'a que ce fils unique qu'il gâte
. "Il m'aimait beaucoup. J'étais son orgueil." (2.35). "Le rêve de mon père était de faire de moi un grand du monde et il m'a séparé bien vite et trop profondément de ma mère..." (2.106).

Cette éducation explique en partie le caractère de Judas qui le conduira au destin que l'on connaît comme témoigne Jésus : "son cœur (celui de Simon) ne manquait pas d'orgueil. C'est pour cela qu'il a éloigné le fils de sa mère trop tôt, et qu'il a contribué, lui aussi, à développer l'hérédité morale, qu'il avait donnée à son fils, en l'envoyant à Jérusalem. Il est douloureux de le dire, mais certainement le Temple n'est pas un endroit où l'orgueil héréditaire soit susceptible de diminuer…" (8.28)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/SimonKeriot.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 30 Mar 2011, 03:32

Margziam (Martial)

Jabé, le jeune disciple prodige

Petit-fils d’un des paysans de Doras de Doras (3.52) qui le cache dans les bois et le confie à Jésus. Orphelin, a eu ses parents (Jean et Marie) et ses frères tués dans un éboulement de terrain près d’Emmaüs (3.59) au mois de décembre précédent. De son nom d’origine Jabé (Yabesh), il reçoit de la Vierge Marie , le nouveau nom de Margziam (3.59) ce qui est le nom de Mariam écrit dans l’ancienne langue (3.60). Fils adoptif de Pierre et Porphyrée.

Douze ans lors de sa rencontre avec Jésus (3.52) mais d’apparence chétive. Margziam sait se faire à tous. C'est une vertu difficile et si nécessaire pour sa future mission. Volontaire, il prend les moyens de sa décision. Il en est ainsi quand il décide un jeûne pour obtenir des grâces (4.176) ou quand il décide de racheter son grand-père, paysan exploité de Giocana : Porphyrée me disait qu'il faisait des sacrifices de toutes sortes pour pouvoir mettre de l'argent de côté. Il a travaillé dans les champs, il a fait des fagots pour les fours, il a pêché, il s'est privé des fromages pour les vendre; du miel pour le vendre... (6.135)

Témoin de la Résurrection et de l'Ascension, mais pas de la Passion que Jésus lui évite (8.27)
C’est en compagnie de son père adoptif et de Joseph d’Arimathie, son "parrain", qu’il est reçu comme fils de la Loi (3.62). Il suit désormais les disciples dont il fait partie. À la première multiplication des pains, il est le premier à prendre un panier et voir se réaliser le miracle. Instruit avec beaucoup de soin et d’affection par Jean d’Endor qu’il affectionne aussi et par Jésus. Il réalise sa première prédiction et obtient son premier miracle à Cana (4.175) Malgré son jeune âge, il s’avère un prédicateur et un futur prêtre assuré, mettant en pratique, sans hésiter, les enseignements de Jésus. Après l’exil de Jean d’Endor, son précepteur, il note pour lui les enseignements de Jésus. Particulièrement éprouvé par les deuils (ses parents, son grand-père) et les séparations (Jean d’Endor), il en est affecté (7.158) mais garde courage.

Il est écarté de la Pâque où se jouera la Passion et Jésus ne lui apparaît pas comme aux autres disciples. Il a l'impression d'être entré en disgrâce. Aussi Jésus ressuscité qu'il rencontre au Thabor, est obligé de le consoler : "Mais, mon bien-aimé entre tous les disciples, tu ne réfléchis pas que je suis allé affermir les fois vacillantes. Quel besoin y avait-il de venir vers toi, enfant, dont la foi, l’espérance, la charité, dont la volonté et l’obéissance me sont connues ?" (10.20)

Il prend enfin le nom de Martial en souvenir d'un petit romain martyrisé : "Et ce nom, ô Martial, t’indique ton futur destin : sois apôtre en des terres barbares et conquiers-les à ton Seigneur comme mon amour a conquis le jeune romain pour le Ciel." (10.23). Il deviendra martyr : Un jour viendra où Simon Pierre se réjouira en sachant emprisonné, frappé, flagellé, mis en péril de mort son Margziam, et où il aurait le courage de l'étendre de sa main sur le gibet pour le revêtir de la pourpre des Cieux et pour féconder la terre de son sang de martyr, enviant son sort et souffrant pour un seul motif : de n'être pas à la place de son fils (5.35). Margziam, devenu Martial, suivra en effet Pierre (10.35)



http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Margziam.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 30 Mar 2011, 14:20

C'est très joli.

Les Evangiles aussi ont été écrits sur révélation, après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 30 Mar 2011, 19:22

Jésus Christ est mon pote a écrit:
C'est très joli.

Les Evangiles aussi ont été écrits sur révélation, après tout...
Oui,pas juste joli mais vrai.J'ai lu à 2 reprises les 10 volumes de Maria Valtorta,et je vous le suggère très fortement.
Beaucoup de trésors spirituels dans ces évangiles.
Pour ceux qui veulent connaître Jésus,c'est ce qu'il y a de mieux et de plus simple.
Un gros MERCI à Valtortiste pour tout ce beau travail....
http://www.maria-valtorta.org/
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 30 Mar 2011, 20:22

Sur quels critères distinguez-vous une révélation d'une imagination ?
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 30 Mar 2011, 21:45

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Sur quels critères distinguez-vous une révélation d'une imagination ?
J'ignore votre prénom,j'aimerais bien vous appeller par ce dernier.
Maria Valtorta est une mystique chrétienne qui a beaucoup souffert,cloué sur un lit d'hôpital et qui a donné sa vie à Dieu sans réserve.
Il est impossible pour un humain d'écrire avec autant d'exactitudes la vie de Jésus.L'imagination,n'a pas sa place dans cette oeuvre.
Pour vraiment comprendre,il faut lire l'oeuvre soit les 10 volumes,
"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

De plus,je ne suis pas le seul à l'avoir lu.Comme j'ai dit plus haut,si vous voulez connaître Jésus,je vous le suggère fortement.


Liste des personnes approuvant l’œuvre de Maria Valtorta


Pie XII

Jean XXIII

Paul VI

Jean Paul II

Padre Pio

Mère Teresa

Père Gabriel ROSHINI osm. (1900-1977) Prof. A l’université de Latran, philosophe, théologien, hagiographe , mariologue de grande renommée. Bras droit du Pape.Auteur de plus de 125 livres , dont : » la Vierge Marie dans l’œuvre de Maria Voltorta. Il affirme : « Les Saintes Ecritures et la tradition de L’Eglise, se doit de puiser à la Mariologie Valtortienne. »

L’Archevêque Carinci ancien préfet de la congrégation pour les rites Sacrés, mort en 1970.
« Cette œuvre pourrait porter beaucoup d’âmes au Seigneur »

Cardinal Béa. Direct. De l’institut Biblique Pontifical et confesseur de Pie XII
« Une Œuvre aussi intéressante qu’édifiante »

Monseigneur Lattanzi (Prof. A l’université de Latran)

Monseigneur Ottavio Michelini.
« L’œuvre de Maria Valtorta fera les délices de l’ Eglise renouvelée »

Vénérable Gabriel Allegra (1907-1976) trad. De la Bible en Chinois
« …l’évangile tel qu’il m’a été révélé de Maria Valtorta, vient de l’Esprit de Jésus »

Père Yannik Bonnet ( Sanctuaire de St Joseph de Bonespoir. 43000 ESPALY
« …continuez à la lire… »

Monseigneur John Chang Yik de Corée
« …permet de rencontrer la personne de Jésus… »

René LAURENTIN
« …elle émerge et se recommande à bien des titres.. ; »



LES SCIENTIFIQUES :

Jean AULAGNIER
« Ces écrits sont d’origine Divine directe… »

Père Dreyfus (Archéologue à Jérusalem)
« …(Je suis)…impressionné par la présence de noms de lieux où Jésus est passé, qui ne sont connus que par les spécialistes «

Olivier Bonnassies, polytechnicien, Directeur de l’Association Marie de Nazareth.
« Elle est un don de Dieu trop méconnue…elle mérite certainement qu’on la lise davantage »
Jean François Lavère, Ingénieur IGC ( qui a dernièrement expertisé les données matérielles de l’œuvre durant 10 ans)

« Maria Valtorta regorge de données exactes du point de vue historique, topographique, architectural, géographique, ethnologique, chronologique, etc. De plus, Maria Valtorta fournit souvent des précisions connues seulement de quelques érudits, voire même dans certains cas totalement inconnues au moment de leur rédaction et que l’archéologie, l’histoire ou la science ont confirmés depuis. »


Page 3 de Famille Chrétienne ( Source Vaticanne) ; L’index de L’Eglise Catholique fut abrogé en 1966. Le Cardinal Gagnon spécialiste de la censure des livres jugeait donc comme étant tout à fait conforme aux exigences du Droit Canonique, « Le Genre d’imprimatur accordé par le Saint-Père en 1948 devant témoins »

EXTRAITS du MENSUEL « CHRETIENS MAGAZINE » n°21 du 15 mars 2009



Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 30 Mar 2011, 23:24

Michael a écrit:
Il est impossible pour un humain d'écrire avec autant d'exactitudes la vie de Jésus.L'imagination,n'a pas sa place dans cette oeuvre.

Y étiez-vous pour dire que ce récit est exact ?
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Jeu 31 Mar 2011, 00:18





Lazare (de Béthanie)

Le disciple ressuscité


Lazare, dont le nom signifie Dieu vient en aide, est un homme de la haute société juive, fils d'un syrien, Théophile, gouverneur local de la Province et d'Euchérie, une judéenne de lignée royale. Cela explique la protection dont lui et ses propriétés, bénéficient de la part des autorités romaines.

Car Lazare, par héritage, est "puissamment riche. Une bonne partie de la ville (de Jérusalem) lui appartient ainsi que beaucoup de terres de Palestine." Il possède notamment :

- le Cénacle,

- une propriété à Jérusalem hors les murs, près du Cédron (Tome 2, chapitre 83, page 470),

- le Gethsémani, à l'extérieur de la ville, sur le Mont des Oliviers;

- un riche palais à Jérusalem, gardé par Lévi, qu'il déserte tant que dure l'inconduite de sa sœur, Marie de Magdala;

- Béthanie où il se réfugie auprès de son autre sœur Marthe;

- des propriétés à Antioche de Syrie (Tome 8, chapitre 47), bases futures d'une communauté chrétienne florissante (Actes 11,19-26);

- des vergers près de Gaza; une propriété aux confins de la Samarie premier refuge de Jésus.

Cette énumération montre combien nombre de propriétés de Lazare servent d'appui à l'évangélisation.

Comment Jésus "qui n'a même pas une pierre pour reposer sa tête" (Matthieu 8,20 – Luc 9,58) peut-il avoir un ami aussi riche et puissant ? Jésus s'en explique :

"… Lazare est une exception parmi les riches. Lazare est arrivé à cette vertu qu'il est très difficile de trouver sur la terre et encore plus difficile à pratiquer pour l'enseigner à autrui. La vertu de la liberté à l'égard des richesses
" (Tome 3, chapitre 68, page 400).

Lazare est "Affable, distingué et plein d'assurance comme tous les hommes de grande naissance …" la petite trentaine, environ 1,65 m, il n'a rien d'imposant : "Toujours maigre et pâle, avec des cheveux courts, peu épais et sans boucles, rasé jusqu'au menton, seulement habillé de lin très blanc" (Tome 8, chapitre 27).

Quand Simon le zélote, l'apôtre de Béthanie, lui présente son voisin Lazare, Jésus découvre un personnage très cultivé, empreint de la culture hellénisante détestée par les dirigeants d'Israël : "Celui qui initie son fils dans la science des grecs ressemble à celui qui élève des porcs" dit le Talmud (Bara Kama f 82 b). Jésus l'encourage au contraire dans ces lectures profanes : "Cela te servira à connaître le monde païen… Continue". Cette remarque anodine est à rapprocher de la tradition qui fait de Lazare l'évangélisateur de la ville grecque de Massalia (Marseille).

Les tourments causés par l'inconduite de sa sœur s'ajoutent aux ennuis de santé de Lazare. Mais les souffrances et les mortifications servent à la conversion tant attendue de Marie de Magdala : "Réjouis-toi car, pour t'avoir, Lazare t'a arrachée au démon..." (Tome 5, chapitre 66).

La joie de cette conversion atténue un moment la maladie qui continue cependant sa progression inexorable. Les jambes de Lazare se putréfient en dégageant une odeur nauséabonde que tentent de supporter courageusement ses sœurs qui le soignent. "Je ne saurais pas moi non plus y résister, dit Maria Valtorta, tant sont effrayantes et répugnantes les plaies qui se sont formées le long des varices des jambes" (Tome 7, chapitre 216). D’abord révolté par l’idée de mourir, il en vient à comprendre le sens du sacrifice et à le désirer (Tome 6, chapitre 104).

Malgré la supplication de Marthe et de Marie, Jésus semble impuissant à sauver son ami de la mort : Lazare meurt au terme d'une terrible agonie (Tome 8, chapitre 4). "Seigneur, il sent" dit Marthe à Jésus revenu trop tard à Béthanie.

Sa mort déplace le "Tout Jérusalem" (Jean 11,18-19), ce qu'expliquent la richesse et la puissance du défunt : "La maison de Lazare est une grande maison, et nos usages comportent que l'on donne ces honneurs à un homme puissant qui meurt" glisse perfidement un synhédriste (Tome 8, chapitre 5). Le Sanhédrin est en effet venu surtout pour jouir de l'impuissance manifeste de Jésus à sauver son ami. L'imposture est démasquée. Certains demandent même à voir le corps pour être sûr qu'il n'y aura pas de supercherie.

Mais c'est bien un corps en décomposition que Jésus ressuscite publiquement (Tome 8, chapitre 8 : "Lazare ! vient dehors !" (Jean 11, 43).

Le sens de sa résurrection lui est donné plus tard par Jésus : "Toi qui es nouvellement né, … Tu es un homme et tu es un enfant. Tu es homme pour l'âge, tu es enfant pour la pureté du cœur. Tu as sur les enfants l'avantage de connaître déjà le Bien et le Mal, et d'avoir déjà su choisir le Bien. Tu as été plongé dans les flammes allumées par l'amour. Tu dois être "amour", pour ne plus jamais connaître autre chose que l'étreinte amoureuse de Dieu." - "Et en agissant ainsi, j'accomplirai la mission pour laquelle tu m'as ressuscité ?" - "En agissant ainsi, tu l'accompliras." (Tome 8, chapitre 11)

Lazare, une fois ressuscité, se montre un peu partout et "jusqu'en Syrie". Il suscite partout curiosité et appréhension mais manifeste en même temps publiquement la puissance de Jésus (Tome 8, chapitre 27).

Après le dernier repas que Jésus prend à Béthanie (Jean 12, 1-8, il prend à part Lazare, lui annonce sa Passion imminente et lui ordonne formellement de ne pas quitter Béthanie à l'heure de la tourmente qui s'approche. Il doit accueillir les apôtres désorientés :

"... où iront-ils dans leur désarroi? Chez Lazare. … Rassemble-les. Rends leur courage. Dis-leur que je leur pardonne. Je te confie mon pardon pour eux. Ils n'auront pas de paix à cause de leur fuite. Dis-leur de ne pas tomber dans un plus grand péché en désespérant de mon pardon." (Tome 9, chapitre 6, page 29)

Lors de l'Ascension il est appelé au plus près de Jésus :"Toi, Lazare, mon ami. Toi, Joseph, et toi, Nicodème, pleins de pitié pour le Christ quand cela pouvait être un grand danger" (Tome 10, chapitre 23).

Avec les persécutions naissantes Lazare, comme la famille de Béthanie, s'expatrie :

"On ne peut certainement pas se dire que Lazare, Marie et Marthe ont été des créatures craintives. Tu vois pourtant que, bien qu’avec une extrême douleur, ils se sont éloignés d’ici pour porter ailleurs la Parole divine qui ici aurait été étouffée par les juifs" (Tome 10, chapitre 34). Ce qui corrobore la tradition de leur exil en Gaule.


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Lazare.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 06 Avr 2011, 07:24


Marie "de Magdala"

Marie-Madeleine, la disciple passionnée


De Béthanie. Sœur de Marthe et de Lazare. Fille de Théophile, prosélyte syrien, gouverneur de Syrie et d’Euchérie, sa femme. Élevée dans une culture hellénisante, elle mène alors une vie dissolue dans sa propriété de Magdala sur le lac de Tibériade. Elle y rencontre Jésus (2.63).

Différentes circonstances dramatiques, sa conscience, toujours éveillée, et son caractère trempé, l’amèneront à se convertir et à devenir un des piliers de l’évangélisation. Elle se dévoue entièrement à Jésus qu’elle appelle du nom affectueux de "Rabbouni". Après "l'onction de Béthanie" où elle verse d'avance parfum et larmes sur le Christ qui va mourir (8.47), elle est la première à aller au tombeau le jour de la Résurrection (10.1) et la seconde à voir, après la Vierge Marie, Jésus glorieux (10.5 ). ------------

De caractère passionné, Grande, cheveux d’or, blonde avec des "tresses grosses comme le bras, descendant jusqu’aux genoux". "Il y a dix ans qu'elle fait parler d'elle. A peine pubère elle s'est montrée légère.

Son caractère trempé se manifeste en de multiples occasions. Ainsi, lorsqu'elle soigne son frère atteint de plaies purulentes, elle n'hésite pas à aller étudier les lépreux pour savoir si son frère est atteint de ce mal. (7.216) - Fille d'une très riche famille, elle vivra par la suite la radicalité d'une vie d'ermite dépouillée de tout : "Mais Moi, je vous dis ce que vous ne savez pas : que tous les biens personnels de Marie de Lazare sont pour les serviteurs de Dieu et pour les pauvres du Christ". (4.140 – p.366)

Sa physionomie rappelle celle de sa mère, une sainte (2.63). Une voix pleine, chaude de contralto, une voix passionnée. Un regard très vif, des yeux splendides (2.63). Des mains "splendides".

Témoin de la Résurrection et de l'Ascension.
"C'est la plus grande ressuscitée de mon Évangile. Âmes qui avez erré, apprenez d'elle la Science qui prépare au Ciel". Portrait spirituel en 5.67

La première vraie rencontre, après celle, furtive, du lac (2.63), a lieu au cours du Sermon sur la montagne (3.34). Progressivement elle se convertit au terme de luttes internes intenses (4.92). La parabole de la brebis perdue et retrouvée est pour elle. Son chemin de conversion est décrit par Jésus dans son commentaire de 4.95 et dans différents commentaires. Dans la flamme de sa conversion, se jette au pied de Jésus lors d’un dîner chez Simon le pharisien (Luc 7,36-50). Bouleversée elle se réfugie à Nazareth chez Marie (4.100) Dont elle revient pour rejoindre le groupes des disciples : elle fera désormais partie des femmes qui suivront Jésus. Marie de Magdala revivra douloureusement son passé, comme une dernière purification, lors de l'agonie de son frère Lazare : son délire fait resurgir un passé honteux devant une Marie effondrée. (8.4). "Tu es une des âmes que Satan hait le plus, mais tu es aussi une des plus aimées de Dieu" lui dit Jésus (7.180).

"Sais-tu qui, parmi mes plus intimes, confieras Jésus à Lazare, a su changer sa nature pour devenir du Christ, comme le Christ le veut ? Une seule : ta sœur Marie. Elle est partie d'une animalité complète et pervertie pour atteindre une spiritualité angélique. Et cela par l'unique force de l'amour." (9.6)

Elle sera la première à voir le tombeau vide. - "Marie-Magdeleine, la ressuscitée à la Grâce, a la première vision de la Grâce Ressuscitée". (10.6)

Elle est aussi une des premières personnes à aller vénérer le Golgotha après la Passion de Jésus : “J’y suis mort. Et je l’ai sanctifié pour toujours. En vérité je vous dis que jusqu’à la fin des siècles il n’y aura pas de lieu plus saint que celui-là, et il attirera les foules de toute la Terre et de toutes les époques pour baiser cette poussière. Et il y a déjà quelqu’un qui vous y a précédés, sans craindre les moqueries et les vengeances, sans craindre de se contaminer. Et pourtant qui vous a précédés avait une double raison de craindre cela.” dira Jésus à ses apôtres craintifs (10.16)


http://www.maria-valtorta.org/Personnages/MarieMagdala.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 27 Avr 2011, 06:33


Marthe de Béthanie, la disciple.

Judéo-syrienne de Béthanie, de la race de David par sa mère. Sœur de Lazare et de Marie (de Magdala). Deuxième enfant de Théophile, un prosélyte syrien, gouverneur d’Antioche, et d’Euchérie.

Elle subit les contrecoups de la vie dissolue de sa sœur.Elle espère la conversion de Marie de Magdala et sera la première à recevoir cette bonne nouvelle.

C'est une excellente maîtresse de maison. "Elle possède le génie pratique et intelligent de l'organisation. Elle est faite pour la maison, et pour être le réconfort physique et spirituel de ceux qui l'habitent." (2.84). Fait particulièrement important quand on songe que Béthanie est une base importante de l'évangélisation tant par la proximité de Jérusalem que par la protection qu'offre les romains à la famille de Béthanie.

"Elle n'est pas grande comme sa sœur, mais grande pourtant. Elle est brune alors que l'autre est blonde et rose. C'est pourtant une belle jeune fille, aux formes harmonieuses. Une chevelure, couleur de jais et dessous un front légèrement brun et uni. Les yeux, qui respirent la douceur, sont noirs, grands, veloutés, encadrés par des cils foncés.

Ses dispositions à être une excellente maîtresse de maison donnent lieu à la fameuse interpellation de Jésus en 5.67 : "Marthe, Marthe ! Tu te soucies pour beaucoup de choses. Marie (de Magdala) a choisi la meilleure part. Celle qui ne lui sera jamais ôtée". (Luc 10,38-42)

Témoin de la Résurrection de son frère Lazare puis de celle du Christ et de l'Ascension.

Disciple en même temps que son frère Lazare, elle rejoint le groupe des femmes qui suivent Jésus dans un apostolat spécifique, les femmes disciples (3.17). Elle a, comme son frère, une grande espérance dans la conversion de sa sœur, Marie de Magdala. Active dans cet appel à la conversion, elle a la joie de recevoir les premiers signes de cette conversion (4.96).

Marthe se révèle lors de la mort de son frère Lazare. Son esprit pratique, son sens du réconfort, mais aussi sa foi, y donnent toute leur plénitude. C'est elle qui fait prévenir Jésus, malgré ses instructions, de l'agonie de Lazare et qui espère, jusqu'à sa mort puis au-delà, au miracle. (8.4)




http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Marthe.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Dim 08 Mai 2011, 23:22




Joseph (d'Arimathie)

dit Joseph l’ancien, synhédriste et disciple

Membre du Sanhédrin, ami de Gamaliel et lié à son collègue Nicodème. C’est aussi un ami de Lazare, malgré l’opprobre qui pèse sur lui à cause de l’inconduite de sa sœur.

Rencontré au Temple, lors de la première Pâque quand Jésus chasse les marchands. Aux pharisiens de Galilée qui viennent dénoncer Jésus, il répond : "Celui qui fait des miracles, a Dieu avec lui. Qui a Dieu avec lui ne peut être dans le péché. Mais, au contraire, il ne peut être que quelqu'un que Dieu aime".

Joseph d'Arimathie connaît la famille de Thomas Didyme, les bijoutiers, ainsi que Simon le Zélote, gamin d’alors qu’aimait bien son père. Par fidélité, Joseph défendra devant le Sanhédrin la propriété du réprouvé (2.81 - p.453)

Il prendra aussi sous sa protection le jeune Martial, jeune orphelin romain recueilli par Joseph de Sephoris, et réprouvé de par l'origine de sa naissance (8.11)

Son surnom d'Ancien indique sa fonction honorifique au sanhédrin et non son âge, bien qu'il soit âgé (7.207). C'est plutôt un homme d'âge mûr qu'un vieillard. Homme généreux et croyant, c'est un caractère affirmé. Il ordonne de distribuer sans compter à des nécessiteux les fruits de sa moisson. À un serviteur qui récrimine sur l’imprudence, "Oui, maître. Mais le nombre, c'est le nombre..." Il répond par la foi "Mais la foi, c'est la foi. Et moi, pour te montrer que la foi peut tout. j'ordonne de doubler la mesure déjà donnée aux premiers". Le miracle se produira. (6.97)

Ce caractère déterminé se retrouve dans sa vie publique. Il affiche sans détours sa foi en plein Sanhédrin, même dans des situations difficiles : "Il(Jésus) est Dieu. Si j'avais encore des doutes..." dit-il lors du assemblée agitée par la résurrection de Lazare (8.10).

Témoin de la Passion, de la Résurrection, de l'Ascension où il est placé à côté de Jésus : "Toi, Lazare, mon ami. Toi, Joseph, et toi, Nicodème, pleins de pitié pour le Christ quand cela pouvait être un grand danger" (10.23).

C’est un disciple des toutes première heures. Malgré sa position sociale, il n’hésite pas à recevoir ouvertement Jésus chez lui à Arimathie. Il l’informe de ce que l’on trame contre lui (quand on ne le tient pas à l’écart). Ainsi, il n’hésite pas à faire lire les résumés des débats du Sanhédrin (2.81 - p.453) Il fait partie du groupe des "puissants" (avec Lazare, Nicodème, Chouza) que Jésus imagine pour évangéliser la Judée des puissants (2.83 - p.471) Il devient le "parrain" du jeune Margziam lors de sa réception comme fils de la Loi (Bar-Mitzva), puis invite le groupe apostolique dans sa maison de Bézéta dans Jérusalem. Il défend, comme Nicodème et Éléazar le synhédriste, la justice lors du procès d’Éléazar le fils d’Anna, violeur et meurtrier (5.66).

De même il tente de déjouer le piège qui s'est nouer autour de Jésus, avec la complicité de Judas, pour faire accuser Jésus de guérison patente pendant le sabbat à l'occasion de la guérison de l'aveugle-né. (7.207)

C’est lui qui ira demander à Pilate, avec Nicodème, le corps du Crucifié et fournira son tombeau neuf pour ensevelir Jésus. (9.29 à 9.31) après avoir marqué publiquement sa rupture "À partir de ce moment, sache que Joseph l'Ancien est ennemi du Sanhédrin et ami du Christ." (9.22). Comme Lazare pour le Gethsémani Joseph clôturera la pommeraie où est le Tombeau afin de conserver ce lieu hautement sanctifié (10.17)

http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JosephArimathie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Mer 13 Juin 2012, 06:40


Gamaliel
Le grand docteur d’Israël, synhédriste et disciple tardif


Présentation générale

Le grand Rabbi d’Israël, petit-fils de Hillel lui-même figure éminente, jouissant au temps de Jésus, d'une grande renommée dans le peuple comme en témoigne le Talmud. Parmi ses disciples, on trouve Étienne (le futur martyr), Hermas et Saül (le futur apôtre Paul), Joseph dit Barnabé son compagnon, Philippe de Canata, le jeune homme riche.

Hillel, qui mourra peu après, et Gamaliel font partie des docteurs qui écoutent le jeune Jésus au Temple. Gamaliel a hérité de l'ouverture d'esprit de son grand-père, fondateur de l'école rabbinique pharisienne la plus libérale. Son père, comme son fils, portent le même nom : Siméon. Ce dernier siège aussi au Sanhédrin. Il n'a pas cependant le charisme de ses ascendants.

Gamaliel réside habituellement à Gamala de Judée (8.31). Ce lieu, identifié à Kefar Gamala (Jammāla), est aujourd'hui localisé à 11 km à l'ouest de Ramallah, au nord de Jérusalem.

Caractère et aspect

"Les paupières presque abaissées sur des yeux sévères et, quand il les lève, ses yeux très foncés, profonds et pleins de pensée se découvrent, dans toute leur sévère beauté, de chaque côté d'un nez allongé et fin et sous le front un peu dégarni d'un homme âgé, haut, marqué de trois rides parallèles et où une grosse veine bleuâtre dessine un V au milieu de la tempe droite." (3.20)

"Pharisien et docteur jusqu'à la moelle des os, mais aussi honnête et juste". "Yeux profonds sombres et sévères" (2.81)

Gamaliel grand, à l’aspect noble, beau, aux traits fortement sémitiques, un front haut, des yeux très noirs, intelligents, pénétrants, longs et très enfoncés sous les sourcils épais et droits, aux côtés d’un nez droit, long et fin qui rappelle un peu celui de Jésus. La couleur de la peau, aussi, la bouche aux lèvres fines, rappellent celles du Christ. Seulement les moustaches et la barbe de Gamaliel, autrefois très noires, sont maintenant grisonnantes et plus longues. (10.30)

Souvent vêtu de blanc.

Parcours apostolique

Il fait partie des docteurs qui se fascinent pour le jeune Jésus lors de son examen au Temple à l'âge de douze ans révolus (Bar Mitzva). À cette occasion Jésus lui prédit un signe qu’il attendra désormais : "au son de ma voix, les pierres trembleront…" (1.68)

Retrouvant Jésus adulte et ne faisant pas le lien avec l'enfant qui l'avait fasciné, il demeure sceptique mais pas hostile :"Ce ne seront pas les miracles d'un homme de Dieu qui m'enlèveront l'aiguillon que je porte au cœur de ces trois questions qui restent sans réponse : Le Messie est-il vivant ? Était-ce celui-là ? Est-ce celui-ci ?" (2.81 - p.458). "Je suis pour Toi un ami, Jésus. Je ne te crois pas inférieur à moi, mais plus grand" (3.20). Il n’arrivera à se décider pour la conversion qu’au pied de la croix.

Cette attitude ambiguë n'est pas dénuée de gestes à l'encontre de Jésus : il le renseigne indirectement sur les complots tramés contre Lui. Esprit droit, il est scandalisé lorsqu’au procès pour viol d’Eléazar le fils d’Anna, celui-ci est disculpé alors que son accusateur, parent de la victime, est condamné (5.66) : "Que vienne vite le nouveau Samson pour faire périr les philistins corrompus". Son indépendance d'esprit se manifeste lors de la séance houleuse du Sanhédrin qui sut la résurrection de Lazare : "Moi-même je le reconnais pour le plus grand Rabbi d'Israël. Et je m'honore d'être... détrôné par Lui." dit-il publiquement de Jésus (8.10). La polémique se poursuivant, Gamaliel confesse même, un bref instant, sa divinité : "Il est Celui qui est." Mais avoue : "Tant qu'a duré la lumière du Très-Haut, je l'ai vu tel", car son esprit s'obscurcit à nouveau sans partager la haine du Sanhédrin (8.10 – p. 82).

Au procès de Jésus, il se lève scandalisé : "Il n'est pas permis de procéder comme nous procédons, et j'en ferai une accusation publique." (9.22). Mais c'est "allongé par terre, au pied de la Croix" (10.31), quand la terre aura tremblé au dernier soupir de Jésus, qu'il se précipitera pour reconnaître le Messie (9.29). Bouleversé, vieilli, il se terre dans sa maison et remets en cause tous les fondements de sa science (10.18/11). Dès lors sa conversion est en route : il fréquente la maison de Nicodème " il cherche maintenant, avec angoisse, la vérité, la lumière, le pardon, la vie" (10.29)

Lors du procès d'Étienne, il répond à Saül fanatisé qui lui demande s'il n'est pas disciple du "malfaiteur" Jésus : "Je ne le suis pas encore. Mais si Lui était ce qu’il disait, et en vérité beaucoup de choses tendent à prouver qu’il l’était, je prie Dieu de le devenir." (10.30). Ce n'est pourtant qu'une dizaine d'années plus tard que, devenu aveugle, il ira trouver Jean et la Vierge Marie au Gethsémani pour recevoir définitivement, non la vue des yeux, mais la vue de l'esprit (10.33).

Selon des sources historiques, il mourra cinq ans plus tard. Soit à l'âge de 75 ans
environ.
http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Gamaliel.htm

Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Caractère et aspects des personnages bibliques...   Jeu 14 Juin 2012, 02:25

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
 
Caractère et aspects des personnages bibliques...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poésie 6eme: personnages bibliques et mythologiques comme source d'inspiration
» conseil progression 6ème
» Devinette biblique pour l'été
» Personnages île au trésor
» Le pape explique les aspects positifs/négatifs des Lumières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: