DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 17:18

Philippe Fabry a écrit:
Citation :


ALERTE - Libye: démission du ministre de la Justice en protestation



LE CAIRE - Le ministre libyen de la Justice Moustapha Abdel Jalil a
démissionné de son poste "pour protester contre l'usage excessif de la
force" contre les manifestants en Libye, a rapporté lundi un journal
libyen dans son édition en ligne.(©AFP / 21 février 2011 15h28)


Les rats quittent le navire.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 17:41

Divers hauts fonctionnaires du régime ont semble-t-il fait défection.

Le contrôle pris par les manifestants dans de grandes villes serait lié à des défections dans l'armée, des chars seraient aux mains de civils.

A bas Khadafi, ce vieux djihadiste alcoolique qui s'est tant permis d'offenser la France !
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 17:59

Citation :

Kadhafi pourrait être en route vers le Venezuela



BRUXELLES - Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pourrait avoir quitté
son pays et être en route vers Caracas, au Venezuela, a déclaré lundi le
ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, en marge
d'une réunion de l'UE à Bruxelles."Vous m'avez demandé si le
colonel Kadhafi est au Venezuela, je n'ai pas d'information me
permettant de dire qu'il y est" mais "j'ai vu des informations qui
suggèrent qu'il est en route" pour ce pays, a-t-il déclaré aux
journalistes en marge d'une rencontre avec ses homologues européens.M. Hague n'a pas élaboré davantage sur l'origine de ces informations.Un
porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a
indiqué pour sa part ne "pas avoir d'information" à ce sujet. Il s'agit
à ce stade "de rumeurs infondées", a-t-il ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 18:11

L'ignoble fils du dictateur :



Affalé dans son fauteuil, levant un doigt menaçant, lançant les avertissements avec arrogance, m'a rappelé une phrase de Léonard de Vinci :

"Les menaces sont les seules armes des menaçants : quand on veut faire du mal et qu'on le peut, on ne menace pas".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 18:50

Si le peuple Libyen chasse Kadhafi, alors TOUT est possible !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:01

Bonsoir,
sur Bivouac-id j'ai vu des images d'un grand prêche islamiste, acclamé par des millions d'égyptiens... Images inquiétantes, et étonnamment les médias français ne parlent plus de l'Egypte.
Quelqu'un a-t-il d'autres infos, car Bivouac est vraiment trop orienté contre l'islam ?

http://www.bivouac-id.com/billets/egypte-deux-millions-de-va-t-en-guerre-pour-le-djihad-sur-la-place-tahrir/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:16

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,
sur Bivouac-id j'ai vu des images d'un grand prêche islamiste, acclamé par des millions d'égyptiens... Images inquiétantes, et étonnamment les médias français ne parlent plus de l'Egypte.
Quelqu'un a-t-il d'autres infos, car Bivouac est vraiment trop orienté contre l'islam ?

http://www.bivouac-id.com/billets/egypte-deux-millions-de-va-t-en-guerre-pour-le-djihad-sur-la-place-tahrir/

Bonsoir,

Ces fameux islamistes ont été une des composantes parmi d'autres pour faire levier sur le gouvernement de Moubarak afin de le faire tomber,étape suivante les Islamistes seront écartés par les ballets diplomatiques qui ont lieu actuellement au Caire.
Morale de l'histoire les islamistes sont des "idiots utiles" pour faire chuter les régimes et ensuite ils sont évincés par la voie diplomatique des puissances occidentales.


Ballet diplomatique au Caire
Le Premier ministre britannique David Cameron est arrivé lundi pour une visite officielle. Le diplomate américain William Burns est lui aussi sur place et Catherine Ashton, Haute Représentante pour la politique extérieure de l'Union européenne, est attendue mardi.

http://lci.tf1.fr/monde/afrique/ballet-diplomatique-au-caire-6285823.html
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:36

Philippe Fabry a écrit:
Ces derniers temps, j'ai beaucoup parlé de la théorie d'Arnaud sur le parcours identique du judaïsme antique et de l'Islam, en pensant que la grande guerre Islam/Occident arriverait pour tuer l'islamisme comme la guerre Judéo-romaine a mis fin au fanatisme juif des zélotes.

Mais l'exemple tunisien et l'avis de nombreux commentateurs sur le vraie nature du mouvement en Egypte et dans les autres pays arabes me font de plus en plus penser que nous assistons déjà à la fin de l'islamisme, à ce rejet massif de la jeune génération que prédisait Arnaud au terme des violences.

Alors je me demande : est-il possible que la guerre se soit limitée à l'Afghanistan, à l'Irak et à la mise en échec du terrorisme, et que cela ait suffi pour casser la force de conviction de l'islamisme et laisser parler, dans les pays arabes, d'autres forces plus "occidentalisées" dans leurs aspirations ? En bref : la guerre islamo-américaine est-elle en train de s'achever ?

J'ai mis en tête cet exemple, qui me paraît frappant, de la Tunisie : on y laissait Ben Ali comme "rempart" contre l'islamisme, et voici que le peuple en colère qui l'a viré manifeste aujourd'hui pour la laïcité, y compris un mouvement "islamique", en réaction aux exactions d'authentiques fanatiques musulmans (meurtre du prêtre et incendie de la rue des prostituées) !

Je ne pense pas que l'islamisme partira aussi longtemps que ces pays seront d'une part pauvre et que d'autre part le conflit israelo palestinien demeurera puisque L'islamisme se nourrit de ces deux aspect là .
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:38

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:

La crise nous a fait entrer dans un système cahotique, les prévisions deviennent impossible.

Pourtant la crise obéissait parfaitement au cycle Kondratieff. Simplement la crise économique a concordé avec une grosse crise financière parce que les marchés n'avaient pas anticipé le ralentissement.
Cela ne signifie absolument pas que les choses ont changé, ou que désormais l'avenir est incertain.

Si.

Il y a des choses qui sont trés différentes pour l'humanité d'aujourd'hui et qui changent la donne.

Par exemple, l'espérance de vie.

C'est parce que l'espérance de vie a augmenté en occident qu'il a fallut trouver de nouvelles sources de financement.

Le système financier a été maintenu en survie artificielle mais les besoins en financement découlant de l'augmentation de l'espérance de vie n'ont pas cessé, bien au contraire.

La pyramide des ages des périodes qu'a étudié Kondratieff n'ont rien en commun avec celle d'aujourd'hui et à venir.

Toute chose n'étant donc pas égales par ailleurs, le cycle de Kondritieff n'est plas aussi pertinant pour envisager le futur.



Vous voyez, c'est comme les marées. Elles répondent à des cycles qui se répètent. Et pourtant un jour la falaise finit pas s'écrouler lors d'un cycle parfaitement identique aux précédents.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Si le peuple Libyen chasse Kadhafi, alors TOUT est possible !

C'est à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:41

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Si le peuple Libyen chasse Kadhafi, alors TOUT est possible !

C'est à dire ?

On peut chasser tous les tyrans parce que celui-là est le plus coriace du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 19:53

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:

La crise nous a fait entrer dans un système cahotique, les prévisions deviennent impossible.

Pourtant la crise obéissait parfaitement au cycle Kondratieff. Simplement la crise économique a concordé avec une grosse crise financière parce que les marchés n'avaient pas anticipé le ralentissement.
Cela ne signifie absolument pas que les choses ont changé, ou que désormais l'avenir est incertain.

Si.

Il y a des choses qui sont trés différentes pour l'humanité d'aujourd'hui et qui changent la donne.

Par exemple, l'espérance de vie.

C'est parce que l'espérance de vie a augmenté en occident qu'il a fallut trouver de nouvelles sources de financement.

Le système financier a été maintenu en survie artificielle mais les besoins en financement découlant de l'augmentation de l'espérance de vie n'ont pas cessé, bien au contraire.

La pyramide des ages des périodes qu'a étudié Kondratieff n'ont rien en commun avec celle d'aujourd'hui et à venir.

Toute chose n'étant donc pas égales par ailleurs, le cycle de Kondritieff n'est plas aussi pertinant pour envisager le futur.



Vous voyez, c'est comme les marées. Elles répondent à des cycles qui se répètent. Et pourtant un jour la falaise finit pas s'écrouler lors d'un cycle parfaitement identique aux précédents.


Je pense que vous pourriez avoir raison si l'innovation était en panne. Or, je l'ai déjà dit maintes fois, il y a un tas de petites révolutions technologiques en gestation en ce moment, dont la mise sur le marché pourra porter la croissance pour deux décennies.

En outre l'augmentation de l'espérance de vie demande seulement à travailler plus longtemps pour conserver le même rapport entre espérance de vie/temps de travail.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 23:13

Citation :


Kadhafi est en Libye, "faisant face à la situation", selon le Venezuela



CARACAS - Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi se trouve à Tripoli, où
il continue à "exercer ses pouvoirs" et à "faire face à la situation", a
déclaré lundi le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Nicolas
Maduro, après avoir parlé à son homologue libyen, Moussa Koussa.Ce
dernier a indiqué à M. Maduro que le colonel Kadhafi se trouvait "à
Tripoli, exerçant les pouvoirs octroyés par l'Etat et faisant face à la
situation que traverse le pays, démentant ainsi les commentaires faits à
la presse de manière irresponsable par le chef de la diplomatie du
Royaume-Uni, William Hague", souligne le ministère vénézuélien des
Affaires étrangères dans un communiqué.William Hague avait
déclaré lundi en marge d'une réunion à Bruxelles que le colonel Kadhafi
pourrait avoir fui son pays et être en route vers le Venezuela.Le
président du Venezuela, Hugo Chavez, est le principal allié
latino-américain du colonel Kadhafi. Les deux hommes lancent
régulièrement des appels communs à lutter contre "l'impérialisme"
américain et se sont rendus visite à plusieurs reprises ces dernières
années.Dans son communiqué, le ministère vénézuélien des Affaires
étrangères souligne d'ailleurs "l'amitié historique" entre les peuples
libyen et vénézuélien.Nicolas Maduro a par ailleurs exprimé à
Moussa Koussa son désir que "le peuple libyen trouve une solution
pacifique à ses difficultés, dans l'exercice de sa souveraineté", selon
le ministère.Il a en outre espéré que ce processus arrive à son
terme "sans l'ingérence de l'impérialisme, dont les intérêts dans la
région ont été touchés ces derniers temps".Lorsque la révolte en
Egypte s'est soldée par le départ du président Hosni Moubarak, M. Chavez
avait déclaré avoir téléphoné à Kadhafi et au président syrien Bachar
Al-Assad, afin d'obtenir de plus amples informations sur les événements.Lundi,
le dirigeant libyen, au pouvoir depuis 42 ans, a déclenché une violente
répression pour tenter de mettre un terme aux manifestations contre son
régime.Selon différentes ONG, de 200 à 400 personnes ont péri en Libye depuis le début de la révolte, il y a six jours.(©AFP / 21 février 2011 22h28)


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 23:14

Citation :


Libye : fatwa d'un influent prédicateur arabe pour l'assasinat de Kadhafi



DOHA - Le très influent théologien qatari d'origine égyptienne cheikh
Youssef Al-Qardaoui a émis lundi une fatwa, appelant sur la chaîne
Al-Jazira l'armée libyenne à assassiner Mouammar Kadhafi, pour "en
débarrasser la Libye"."Que celui qui dans l'armée libyenne peut
tirer une balle sur Mouammar Kadhafi pour en débarrasser la Libye, le
fasse", a-t-il déclaré.Il a également demandé à l'armée libyenne
de "ne pas obéir à celui qui lui ordonne de frapper son propre peuple"
et a appelé les ambassadeurs libyens à se dissocier du régime.Malgré
son grand âge, cheikh Qardaoui, 85 ans, connaît une audience
considérable dans le monde arabe, qui s'est encore accentuée à travers
les divers programmes qu'il anime à partir du Qatar sur diverses chaînes
de télévision, notamment al-Jazira.Le 29 janvier, il avait
appelé le président égyptien Hosni Moubarak à démissionner pour le bien
de son pays. "Président Moubarak, je vous conseille de partir (...) Il
n'y a pas d'autre solution", avait-il lancé.Le 18 février, une
semaine après la chute du président Moubarak, cheikh Qardaoui avait
appelé les dirigeants arabes à écouter leur peuple et à engager un
"dialogue constructif", dans un prêche sur la place Tahrir au Caire
devant des centaines de milliers d'Egyptiens."Je m'adresse aux
dirigeants arabes : n'arrêtez pas l'Histoire. Le monde a changé, le
monde avance et le monde arabe a changé de l'intérieur", avait-il dit,
en les invitant à engager "avec les peuples un dialogue constructif".(©AFP / 21 février 2011 22h32)



















_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mar 22 Fév 2011, 23:36

Philippe Fabry a écrit:

En outre l'augmentation de l'espérance de vie demande seulement à travailler plus longtemps pour conserver le même rapport entre espérance de vie/temps de travail.

Je le sais, vous le savez.

Qui nous écoute ?

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 01:57

Mécréant-LV a écrit:
J'abandonne.

Trop c'est trop Idea

il faut 1000 fois remettre son ouvrage sur le métier et ré apprendre a chaque fois a débuter !

que c'est chi,nt hein mon coyote :

mais je te remercie bien bas de l'info, personnellement je ne doute guère que c'est l'entrée dans la catastrophe, peut être pas demain mais on viens de passer en première vitesse !

pourquoi et comment entreraient ils en démocratie ? d'un seul coup on renverse tout et on se dit démocrate ; moi je veux bien mais c'est pas vraiment la culture du pays ni la suite de l'expression de leur religion, de plus ils n'ont rien et je doute que vue la mouise dans la quelle on est on aille leur verser du travail et des sous , donc s'ils ne se ressaisissent pas vite ils sont mûr pour tomber dans les mains des islamistes qui sont des dirigeants qui bottent le c,l de tout le monde et au moins ça maintient un semblant d'ordre !
et puis ne soyons pas naïfs, quand on voit les liens avec nos dirigeants qui grand copain de ponce pilate s'enfuit en disant " ha ben non nous on les connait pas , ha j'ai pris leur avion ? j'ai mangé avec eux ? j'ai passé mes vacances là-bas ? ha c'est cela : je me disait bien mais c'est pas Lille par ici !!" bref vu comment on les traite on va se ramasser encore de la haine, de plus je l'ai dis ailleurs "on a le profile du hot-dog devant un régiment d'affamés !"
on a trafiqués avec tous les despotes qui hier étaient encore en place, qui faisait encore des pieds et des mains récemment pour vendre une centrale nucléaire a Kadafi nous jurant qu'il avait changé que c'était la transfiguration et la rédemption ! donc si des fanatiques prennent le pouvoir faudra pas s'étonner d'être haï !
en théorie rien de ce qui se fait dans une démocratie ne se fait sans l'avale du Oui du peuple ! on récolte ce que l'on sème !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 02:03

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Si le peuple Libyen chasse Kadhafi, alors TOUT est possible !

C'est à dire ?

On peut chasser tous les tyrans parce que celui-là est le plus coriace du monde.

Ha NON ce serait dommage nos bons politiciens lui avait presque vendu une centrale et 2 stations de dessalement , faudrait pas nuire a nos affaires Arnaud avec vos rêves de démoncrasseux y a pas que la liberté dans la vie, y a aussi le commerce rambo
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 02:11

Philippe Fabry a écrit:
Divers hauts fonctionnaires du régime ont semble-t-il fait défection.

Le contrôle pris par les manifestants dans de grandes villes serait lié à des défections dans l'armée, des chars seraient aux mains de civils.

A bas Khadafi, ce vieux djihadiste alcoolique qui s'est tant permis d'offenser la France !

c'est vrai cela Philippe,

pour qui il se prend ? il a envahi la France y a pas longtemps, il c'est installé de force sur la pelouse de l'Élysée avec sa tente de Bédouin et ses 50 Amazones, ça y est les arabes ont passés Poitier ils sont a Paris !affraid mais ça va nos ministres ont eu leurs revanches, ils sont tous allés là bas les envahir pendant leurs vacances , OUF heureusement que l'on a des héros capable de ne reculer devant rien pour défendre l'honneur sinon j'aurais honte , pas toi ?
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 05:11

Théodéric a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Si le peuple Libyen chasse Kadhafi, alors TOUT est possible !

C'est à dire ?

On peut chasser tous les tyrans parce que celui-là est le plus coriace du monde.

Ha NON ce serait dommage nos bons politiciens lui avait presque vendu une centrale et 2 stations de dessalement , faudrait pas nuire a nos affaires Arnaud avec vos rêves de démoncrasseux y a pas que la liberté dans la vie, y a aussi le commerce rambo
Argument non valide. Ne n'est pas son statut de tyran qui fait qu'il achète.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 09:08

Théodéric a écrit:
il faut 1000 fois remettre son ouvrage sur le métier et ré apprendre a chaque fois a débuter !

que c'est chi,nt hein mon coyote :

mais je te remercie bien bas de l'info, personnellement je ne doute guère que c'est l'entrée dans la catastrophe, peut être pas demain mais on viens de passer en première vitesse !

pourquoi et comment entreraient ils en démocratie ? d'un seul coup on renverse tout et on se dit démocrate ; moi je veux bien mais c'est pas vraiment la culture du pays ni la suite de l'expression de leur religion, de plus ils n'ont rien et je doute que vue la mouise dans la quelle on est on aille leur verser du travail et des sous , donc s'ils ne se ressaisissent pas vite ils sont mûr pour tomber dans les mains des islamistes qui sont des dirigeants qui bottent le c,l de tout le monde et au moins ça maintient un semblant d'ordre !
et puis ne soyons pas naïfs, quand on voit les liens avec nos dirigeants qui grand copain de ponce pilate s'enfuit en disant " ha ben non nous on les connait pas , ha j'ai pris leur avion ? j'ai mangé avec eux ? j'ai passé mes vacances là-bas ? ha c'est cela : je me disait bien mais c'est pas Lille par ici !!" bref vu comment on les traite on va se ramasser encore de la haine, de plus je l'ai dis ailleurs "on a le profile du hot-dog devant un régiment d'affamés !"
on a trafiqués avec tous les despotes qui hier étaient encore en place, qui faisait encore des pieds et des mains récemment pour vendre une centrale nucléaire a Kadafi nous jurant qu'il avait changé que c'était la transfiguration et la rédemption ! donc si des fanatiques prennent le pouvoir faudra pas s'étonner d'être haï !
en théorie rien de ce qui se fait dans une démocratie ne se fait sans l'avale du Oui du peuple ! on récolte ce que l'on sème !
en politique, et dans le commerce, tu choisis pas les gens avec qui tu dois traiter. ("tu trafiques")

le pire, c'est que tu dois croire que t'es vraiment un type bien, que toi si t'étais patati patata..., tu dénoncerais haut et fort patati patata... tu ne "trafiquerais" pas patati patata...

ben non, c'est juste que tu connais rien à la réalité du monde. C'est facile -par exemple- d'appartenir par exemple à une association droit-de-lhommiste, ne représentant personne, aucun ressortissant étranger, sinon soi-même, n'ayant aucune responsabilité politique et/ou économique, et de crier haut et fort "untel est un tyran et dois dégager, untel est un despote et il faut l'ignorer etc..." etc... ça, individuellement, tout le monde est d'accord et tout le monde sait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 10:35

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

En outre l'augmentation de l'espérance de vie demande seulement à travailler plus longtemps pour conserver le même rapport entre espérance de vie/temps de travail.

Je le sais, vous le savez.

Qui nous écoute ?


On est d'accord, le message passe difficilement en France.

Il n'en va pas de même pour le reste de l'Occident : les Anglais ont montré qu'ils sont capables de sacrifices sans trop broncher, les Allemands aussi pour garder leur compétitivité. Les USA n'en parlons pas.

Bref il n'y a guère qu'en France qu'on a un problème avec le travail. On ne peut pas prendre l'exemple de notre pays pour anticiper l'avenir de l'économie libérale.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 17:11


Libye: Al-Qaïda a établi un émirat islamique à Derna (information contestée sur place)



TRIPOLI - Le vice-ministre libyen aux Affaires étrangères, Khaled Kaïm, a
affirmé mercredi qu'Al-Qaïda avait établi un émirat islamique à Derna
(est), dirigé par un ancien détenu de Guantanamo, au cours d'une réunion
avec les ambassadeurs des pays de l'Union européenne."Al-Qaïda a
établi un émirat à Derna, dirigé par Abdelkarim Al-Hasadi, un ancien
détenu (du centre de détention américain) de Guantanamo", a déclaré M.
Kaïm, affirmant qu'Al-Qaïda envisageait un scénario "à la taliban" en
Libye.Il a précisé qu'Abdelkarim Al-Hasadi avait un "adjoint"
établi à Al-Baïda, "membre aussi d'Al-Qaïda et s'appelle Kheirallah
Barâassi"."Maintenant, ils disposent d'une radio FM et commencent
à imposer la Burqa", a-t-il affirmé, ajoutant que ces islamistes
avaient "exécuté des personnes parce qu'elles refusaient de coopérer".Des
habitants de Derna ont déclaré à des journalistes sur place que ces
propos sur l'instauration d'un émirat dans la ville étaient faux, même
s'il y avait une présence islamiste.Selon un habitant, les
allégations sur une présence d'Al-Qaïda "visent à faire peur à
l'Europe". D'autres affirment que la région est connue pour sa ferveur
religieuse et que les rumeurs sur l'établissement d'un émirat sont
diffusées depuis mardi par la radio publique.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 17:42

Le « printemps arabe », par le père Samir Khalil Samir

ROME, Mercredi 23 février 2011 (ZENIT.org) - En Libye comme dans plusieurs pays d'Afrique du Nord et du monde arabe, les populations qui ont connu des régimes autoritaires semblent désormais unies dans une sorte de « printemps arabe ».

C'est ce qu'affirme sur les ondes de Radio Vatican le père jésuite Samir Khalil Samir, spécialiste de l'islam, professeur d'histoire de culture arabe et d'islamologie à l'université Saint-Joseph de Beyrouth. Il rappelle aussi l'importance d'Internet et des réseaux sociaux dans ce mouvement.

Dans cette interview, le père Samir affirme que « le monde arabe est en train de vivre son ‘printemps arabe' ». « Les gens sont fatigués des règnes ou des républiques qui durent depuis des décennies, qui ne laissent pas de place à la démocratie, à la liberté, à l'égalité, au partage des décisions et surtout dans une situation économique et sociale où beaucoup se trouvent mal à l'aise », explique-t-il.

« C'est un mouvement qu'on ne peut désormais plus arrêter. En particulier grâce à Internet, Youtube, Facebook, Twitter, la communication instantanée arrive en une minute dans le monde entier, dans toutes les agences », affirme-t-il.

« La globalisation, pour moi, c'est cela : la mondialisation des idées, des désirs, des attentes du peuple passent à travers Internet ». Nos populations « trouvent normal qu'il nous arrive ce qui est arrivé ailleurs. Peut-être ne savent-elles rien de ce qui s'est passé en Europe de l'est dans les années 1980, mais tous savent désormais qu'ils ont le droit d'avoir les mêmes droits humains que tous ».

En Tunisie, en Egypte, en Libye, les mouvements populaires disent qu'ils ne veulent plus de ces gouvernements et réclament la liberté. « Mais comment se concrétisera-t-elle ? Voilà la question. Il manque un leader dans ces pays », affirme-t-il.

Le père Samir évoque alors « la peur de l'Occident » : celle de savoir « qui prendra la tête de ces mouvements ? Les extrémistes musulmans ? ».

« Je ne pense pas que cela soit possible, justement parce que ce ‘printemps', cette révolution est contre tous ce qui nous accable. 90 % de la population se dit musulmane, mais les gens ne veulent pas être musulmans à la manière islamique de tel ou tel groupe. Ils préfèrent dire : que chacun suive sa propre conscience », explique-t-il.

Le père Samir rappelle que jusqu'à maintenant, aucun de ces mouvements ne s'est élevé contre l'étranger. « Le problème est interne. Nous voulons le résoudre entre musulmans ».

« L'Occident peut nous aider en encourageant la justice, la démocratie, sans peur et sans intervenir parce que c'est un aspect détesté : l'ingérence dans les affaires locales », affirme-t-il. Il invite enfin à se souvenir « des principes qui sont aussi à la base de l'Europe et de l'Occident pour démontrer qu'il s'agit d'un mouvement mondial et que nous sommes à la recherche d'un monde plus juste ».

Marine Soreau

http://www.zenit.org/article-27077?l=french
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mer 23 Fév 2011, 18:27

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

En outre l'augmentation de l'espérance de vie demande seulement à travailler plus longtemps pour conserver le même rapport entre espérance de vie/temps de travail.

Je le sais, vous le savez.

Qui nous écoute ?


On est d'accord, le message passe difficilement en France.

Il n'en va pas de même pour le reste de l'Occident : les Anglais ont montré qu'ils sont capables de sacrifices sans trop broncher, les Allemands aussi pour garder leur compétitivité. Les USA n'en parlons pas.

Bref il n'y a guère qu'en France qu'on a un problème avec le travail. On ne peut pas prendre l'exemple de notre pays pour anticiper l'avenir de l'économie libérale.

Les autres pays occidentaux bricolent mieux que nous mais je crois que l'occident en général en rejetant la doctrine du Péché Originel rejete l'idée qu'on est condamné à travailler pour vivre.

Je dis "on" parce qu'il est possible d'imaginer que certains ne travaillent pas. Mais pour manger 100, il faut produire 100. Si 60 % de la population produit 100, et que les 100 sont partagés, il y a 40 % des gens qui mangent le fruit du travail des autres.

Si les 40% qui ne travaillent pas profitent du travail des autres 60 % en fournissant un effort (par la violence par exemple) cela peut marcher.

Mais si les 40 % ponctionnent les 60 % restant, au seul motif que la vie est possible sans travailler, le système ne peut durer longtemps.

Le noeud du problème en France et peut être en occident en général c'est l'idée que la vie est possible sans travailler. Alors que pour manger 100, il faut produire 100. Cette règle est immuable.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Jeu 24 Fév 2011, 01:57

nilamitp a écrit:
Théodéric a écrit:
il faut 1000 fois remettre son ouvrage sur le métier et ré apprendre a chaque fois a débuter !

que c'est chi,nt hein mon coyote :

mais je te remercie bien bas de l'info, personnellement je ne doute guère que c'est l'entrée dans la catastrophe, peut être pas demain mais on viens de passer en première vitesse !

pourquoi et comment entreraient ils en démocratie ? d'un seul coup on renverse tout et on se dit démocrate ; moi je veux bien mais c'est pas vraiment la culture du pays ni la suite de l'expression de leur religion, de plus ils n'ont rien et je doute que vue la mouise dans la quelle on est on aille leur verser du travail et des sous , donc s'ils ne se ressaisissent pas vite ils sont mûr pour tomber dans les mains des islamistes qui sont des dirigeants qui bottent le c,l de tout le monde et au moins ça maintient un semblant d'ordre !
et puis ne soyons pas naïfs, quand on voit les liens avec nos dirigeants qui grand copain de ponce pilate s'enfuit en disant " ha ben non nous on les connait pas , ha j'ai pris leur avion ? j'ai mangé avec eux ? j'ai passé mes vacances là-bas ? ha c'est cela : je me disait bien mais c'est pas Lille par ici !!" bref vu comment on les traite on va se ramasser encore de la haine, de plus je l'ai dis ailleurs "on a le profile du hot-dog devant un régiment d'affamés !"
on a trafiqués avec tous les despotes qui hier étaient encore en place, qui faisait encore des pieds et des mains récemment pour vendre une centrale nucléaire a Kadafi nous jurant qu'il avait changé que c'était la transfiguration et la rédemption ! donc si des fanatiques prennent le pouvoir faudra pas s'étonner d'être haï !
en théorie rien de ce qui se fait dans une démocratie ne se fait sans l'avale du Oui du peuple ! on récolte ce que l'on sème !
en politique, et dans le commerce, tu choisis pas les gens avec qui tu dois traiter. ("tu trafiques")

le pire, c'est que tu dois croire que t'es vraiment un type bien, que toi si t'étais patati patata..., tu dénoncerais haut et fort patati patata... tu ne "trafiquerais" pas patati patata...

ben non, c'est juste que tu connais rien à la réalité du monde. C'est facile -par exemple- d'appartenir par exemple à une association droit-de-lhommiste, ne représentant personne, aucun ressortissant étranger, sinon soi-même, n'ayant aucune responsabilité politique et/ou économique, et de crier haut et fort "untel est un tyran et dois dégager, untel est un despote et il faut l'ignorer etc..." etc... ça, individuellement, tout le monde est d'accord et tout le monde sait faire.

bonsoir nilamitp,


je crois que vous êtes nombreux a être tièdes malgré le respect que je vous dois !


il y a longtemps que l'aspect commerciale l'emporte sur le sens morale sinon nos nations iraient encore bien, et puis être chef c'est décider et affermir, c'est dire " par là y a plus de fric mais on trahi la Vérité alors on va pas faire cela !" mais tu entend cela toi ?

de plus je crois que Celui qui a fait écrire l'Apocalypse en disant "écrit cela mettra en garde les hommes qui chercheront" Il n'est pas un Âne ! et le jugement de Babylonne est pour nous, je nne vois pas pourquoi je devrais donner raison au système actuel, on a tout renié !
a force de faire des statut quo de rechercher le consensus a fin de sauver l'essentiel, on a perdu l'essentiel on la vendu avec le reste et la vérité nous em, ,, quiquine et on va sauter par dessus afin de continuer nos bonnes affaires !

je sais ce que c'est que de décider quand les autres ne sont pas d'accord j'ai été fils de patron et chef d'équipe, mais si tu veux pas de la place personne ne t'oblige a la prendre , ceux qui viennent soit disant guider nos nations, n'ont qu'a pratiquer ce que l'on prétend être , ou ne pas venir !
le pragmatisme réaliste n'est qu'un cynisme qui refuse de dire son nom, je ne m'agenouille ni devant lui ni devant mamoune certes c'est pas du gâteau, mais cite moi un passage où Jésus a dit que Le suivre aller être une partie de plaisir ?
notre sarko il est chanoine les autres autour de lui sont pour beaucoup baptisé, crois tu que l'esprit saint ne leurs a pas dit qu'il y avait d'autres moyens de faire , crois tu que leurs anges gardien ne travaillent pas ? mais on s'en brosse alors les tirans vont bien, et nous on est mou comme des chics , on a pleuré nos dizaines de millions de morts parce que on a pas voulu être chrétiens , et aujourd'hui on reprend nos mouchoirs pour pleurer encore des gens puisque là encore on est chrétien au rabais !

mais allons faut faire notre commerce et pas de reproches surtout " A QUI LE TOUR POUR LE PROCHAIN MASSACRE ?" ça vous étonne que Jésus ai dû faire écrire l'Apocalypse ? on refuse de voir !


Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Jeu 24 Fév 2011, 02:15

voila ce qu'ils font en niant qu'il le font et nous on bêle, du fric contre du sang et on voudrais que Dieu bénisse nos nations ?

Libye : « La France a vendu des armes à un fou »

La répression a fait plusieurs centaines de morts en Libye. Face à cette révolution, une fois de plus, la France est restée aveugle. Le soutien sans faille aux dictateurs de la région, la collusion nous rendent maintenant muets. Notre ministre des Affaires étrangères plombée par les affaires ne s'exprime ni sur la Tunisie, ni sur l'Egypte, ni sur la Libye.

Les tentatives de réhabilitation de Kadhafi, illustrées par sa visite d'Etat en France en 2007, ont fait long feu. A l'époque, Nicolas Sarkozy n'hésitait pas à se réjouir des importants contrats signés avec la dictature libyenne. Le Président évoquait une dizaine de milliards d'euros de contrats.

Un accord nucléaire étudiant la possibilité d'installer un réacteur nucléaire en Libye pour fournir l'énergie à la désalinisation de l'eau de mer était alors sérieusement envisagé par la France. Comme à Osirak, la France était prête à nucléariser une dictature sanglante…

Dans le lot des contrats promis en décembre 2007, figuraient des contrats d'armements. La présidence évoquait une négociation exclusive concernant près de 4,5 milliards d'euros. A l'époque, Dassault espérait même vendre son invendable Rafale à la dictature libyenne, mais la Libye a préféré se tourner vers les Russes.

Cette coopération se traduisait également par une demande de l'Europe que la Libye empêche strictement le départ de migrants vers l'Europe.
Des exportations interrompues en urgence

Ce type d'accord a pu reprendre fin 2004 quand l'embargo de l'Union européenne sur les ventes d'armes a été levé et les relations entre la Libye, la France et la Grande-Bretagne normalisées.

Fin 2006, Michèle Alliot Marie avalise un contrat d'une centaine de millions d'euros pour la remise en vol de douze de ces quarante Mirage F1. Ce sont ces Mirage, achetés par la Libye dans les années 70, qui ont bombardé les manifestants cette semaine.

Le rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France en 2009.Mais, au final, les contrats promis se révéleront être des mirages, loin des 4,5 milliards évoqués. Parmi les contrats signés, des missiles antichars Milan et un réseau de communication sécurisé Tetra pour la police. 300 millions d'euros au total. La Commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre a autorisé pour 30,5 millions d'exportation en 2009. (Voir le rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France en 2009)

Mais la France ne désespérait pas de vendre plus d'armes à la dictature libyenne. Selon le journaliste du Point Jean Guisnel, d'autres contrats pour plus de deux milliards d'euros, étaient en discussion : hélicoptères, radars, rénovation de vedettes, missile, chars… Les exportations ont finalement été interrompues dans l'urgence, il y a une semaine.
La France, complice des massacres en cours

Le gouvernement français doit s'expliquer sur ces ventes d'armes et ces négociations. Pourquoi s'est il précipité pour réhabiliter un dictateur sanguinaire, quitte à renforcer son pouvoir ? Comment a-t-on agréé toutes ces livraisons d'armes ? Quelle fut exactement la teneur des discussions avec la dictature libyenne ?

En vendant aveuglément des armes à un fou, la France s'est rendue complice des massacres en cours.

Le 13 novembre 2007, quelques jours avant de recevoir Kadhafi, Nicolas Sarkozy déclarait :

« Tous ceux qui ont fait l'expérience de renoncer à la défense des droits de l'homme au bénéfice de contrats, n'ont pas eu les contrats, et ont perdu sur le terrain des valeurs. »

On ne saurait mieux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Jeu 24 Fév 2011, 09:12

Théodéric a écrit:
bonsoir nilamitp,

je crois que vous êtes nombreux a être tièdes malgré le respect que je vous dois !

il y a longtemps que l'aspect commerciale l'emporte sur le sens morale sinon nos nations iraient encore bien, et puis être chef c'est décider et affermir, c'est dire " par là y a plus de fric mais on trahi la Vérité alors on va pas faire cela !" mais tu entend cela toi ?

de plus je crois que Celui qui a fait écrire l'Apocalypse en disant "écrit cela mettra en garde les hommes qui chercheront" Il n'est pas un Âne ! et le jugement de Babylonne est pour nous, je nne vois pas pourquoi je devrais donner raison au système actuel, on a tout renié !
a force de faire des statut quo de rechercher le consensus a fin de sauver l'essentiel, on a perdu l'essentiel on la vendu avec le reste et la vérité nous em, ,, quiquine et on va sauter par dessus afin de continuer nos bonnes affaires !

je sais ce que c'est que de décider quand les autres ne sont pas d'accord j'ai été fils de patron et chef d'équipe, mais si tu veux pas de la place personne ne t'oblige a la prendre , ceux qui viennent soit disant guider nos nations, n'ont qu'a pratiquer ce que l'on prétend être , ou ne pas venir !
le pragmatisme réaliste n'est qu'un cynisme qui refuse de dire son nom, je ne m'agenouille ni devant lui ni devant mamoune certes c'est pas du gâteau, mais cite moi un passage où Jésus a dit que Le suivre aller être une partie de plaisir ?
notre sarko il est chanoine les autres autour de lui sont pour beaucoup baptisé, crois tu que l'esprit saint ne leurs a pas dit qu'il y avait d'autres moyens de faire , crois tu que leurs anges gardien ne travaillent pas ? mais on s'en brosse alors les tirans vont bien, et nous on est mou comme des chics , on a pleuré nos dizaines de millions de morts parce que on a pas voulu être chrétiens , et aujourd'hui on reprend nos mouchoirs pour pleurer encore des gens puisque là encore on est chrétien au rabais !

mais allons faut faire notre commerce et pas de reproches surtout " A QUI LE TOUR POUR LE PROCHAIN MASSACRE ?" ça vous étonne que Jésus ai dû faire écrire l'Apocalypse ? on refuse de voir !
de quoi tu parles ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Ven 25 Fév 2011, 18:26

Un intervenant chez Calvi vient de dire qu'aujourd'hui les Egyptiens avaient décidé qu'il n'y aurait pas de prière collective place Tahrir, que ceux qui veulent prier devraient prier chez eux et venir manifester seulement ensuite.

C'est semble-t-il un signe important de ce que cherchent (et de ce que veulent éviter) les révolutionnaires.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Ven 25 Fév 2011, 18:35

A noter également que les révolutionnaires lybiens rejettent le drapeau vert, couleur de l'Islam, pour l'ancien drapeau de l'indépendance.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 13:43

La haine de l'Amérique, autre moteur des révoltes ?

Alain Chevalérias pointe dans l'Homme nouveau une autre cause aux révolutions arabes, la haine des Américains :

"Autrefois, les communistes et leurs amis nassériens ou bassistes, épousant la colère arabe, récupéraient la cause palestinienne. Aujourd’hui, ce sont les organisations islamistes sunnites ou chiites, d’Al-Qaïda aux Frères musulmans, qui s’en font les champions. L’Iran intégriste n’a pas manqué de faire remarquer la coïncidence entre la date de la chute de Moubarak et l’anniversaire du renversement du Chah, le 11 février 1979. En quête d’un leadership de l’islam, Ahmadinejad en profitait pour prophétiser : «On verra bientôt un nouveau Proche-Orient, sans les Américains et sans le régime sioniste…». Al-Qaïda ne dit pas autre chose et les Frères musulmans, sur un ton plus politique, tiennent le même langage. Alors, quand certains analystes veulent nous faire croire que l’islamisme est en perte de vitesse, nous sourions. Il est bien là, prêt à s’emparer du pouvoir à la suite des émeutiers et se servant à son tour de la cause palestinienne.

Les Juifs présents au Moyen-Orient risquent d’être les premières victimes expiatoires de la colère arabe. Sentant le vent tourner, beaucoup de ceux qui vivaient en Tunisie ont quitté ce pays pour Israël au lendemain du départ de Ben Ali. Du Maroc au Yémen, de passage ou installés à demeure, ils sont de plus en plus en danger. Quant à nous, plus nous sommes associés aux turpitudes moyen-orientales des Américains, plus nous nous exposons à la colère arabe. Il est encore temps de choisir : ou la servilité dans le camp trop souvent injuste des Américains, ou l’honneur et la justice en redevenant Français. Dans le premier cas, nous prenons le risque de mourir pour Israël, dans le second, nous nous offrons la chance de vivre dans un monde meilleur."

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 13:57

La haine n'est un moteur que parce qu'un amour la précède. Et cet amour, c'est le sens de leur propre supériorité accompagné de la constatation de leur échec.

Ils en déduisent donc un complot : Les Juifs, les USA.

Une démocratie dans un tel climat peut donner un Hitler.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 15:13

Je me permets de m'inscrire totalement en faux contre cet article de Janva.

Dans toutes les manifestations, les commentateurs notent généralement qu'il n'y a eu aucune référence à Israël ou aux USA : on n'a pas brûlé de drapeau américain.

Il fait le lien entre révolution islamique d'Iran et révolution arabe, mais la jeunesse qui se révolte dans le monde arabe porte au contraire les mêmes valeurs que celle qui se révolte contre le régime islamique en Iran.

Les jeunes qui se révoltent aujourd'hui (les 15- 25 ans représentent en gros 30% de la population de chacun des pays concernés : c'est beaucoup) ne sont ni marqués par le nationalisme arabe de leurs grands-parents, ni par l'islamisme de leurs parents : ce qu'ils veulent c'est la liberté, la dignité dans leur propre pays, pas aux yeux du monde, mais face à leur propre gouvernement.

Plus je regarde ce qui se passe, et plus je suis justement convaincu que la "colère arabe", c'est du passé. La guerre a eu lieu. Le 11 septembre, c'était déjà il y a dix ans. Les jeunes qui se révoltent aujourd'hui étaient des gamins quand cela a eu lieu. Les spécialistes disent qu'Al-Qaïda a été cassé en tant qu'organisation par les guerres d''Afghanistan et d'Irak, qui les ont décimés et les ont forcés à se battre chez eux.
Le panarabisme a foiré, l'islamisme a foiré. Aujourd'hui ces jeunes cherchent une troisième voie. Les américains l'ont compris, c'est pourquoi ils ne luttent pas contre ce qui se passe.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 15:18

Arnaud Dumouch a écrit:
La haine n'est un moteur que parce qu'un amour la précède. Et cet amour, c'est le sens de leur propre supériorité accompagné de la constatation de leur échec.

Ils en déduisent donc un complot : Les Juifs, les USA.

Une démocratie dans un tel climat peut donner un Hitler.

Hitler est arrivé au pouvoir dans une démocratie née de l'humiliation d'une défaite, pas dans l'enthousiasme d'un soulèvement populaire quasi unanime et, il faut le noter, largement "pacifique" (à l'exception notable de la Libye, mais son cas est particulier).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 15:25

Cher Philippe, Merci pour ces messages. Je prie pour que vous ayez raison. Mais j'ai encore des doutes. Lorsqu'ils auront expérimenté une liberté sans espoir, quelle solution à votre avis n'a pas encore été essayée dans le sunnisme si ce n'est la théocratie agressive ? Espérons.

en tout cas, c'est un pari et on ne sait vers quel point va basculer l'avenir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 15:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, Merci pour ces messages. Je prie pour que vous ayez raison. Mais j'ai encore des doutes. Lorsqu'ils auront expérimenté une liberté sans espoir, quelle solution à votre avis n'a pas encore été essayée dans le sunnisme si ce n'est la théocratie agressive ? Espérons.

en tout cas, c'est un pari et on ne sait vers quel point va basculer l'avenir.

Tu connais mieux que moi la comparaison avec les Juifs du premier siècle, puisque tu l'as initiée. N'oublie pas l'élément central : les zélotes étaient peu nombreux. Ils ont pu entraîner dans la guerre nombre de juifs qui ne voulaient pas. Et d'autres, comme Josèphe, ont même rapidement changé d'avis en voyant que la guerre ne mènerait nulle part.
Je pense que beaucoup ont déjà vu que l'islamisme ne menait nulle part : cela fait dix ans qu'Al Qaïda se fait écraser et ne tue pratiquement que des musulmans !

Ces jours-ci, je suis à 90% sûr que l'islamisme va perdre en virulence.
Mais je peux toujours me tromper.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 15:32

salut


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 16:46

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, Merci pour ces messages. Je prie pour que vous ayez raison. Mais j'ai encore des doutes. Lorsqu'ils auront expérimenté une liberté sans espoir, quelle solution à votre avis n'a pas encore été essayée dans le sunnisme si ce n'est la théocratie agressive ? Espérons.

en tout cas, c'est un pari et on ne sait vers quel point va basculer l'avenir.

Tu connais mieux que moi la comparaison avec les Juifs du premier siècle, puisque tu l'as initiée. N'oublie pas l'élément central : les zélotes étaient peu nombreux. Ils ont pu entraîner dans la guerre nombre de juifs qui ne voulaient pas. Et d'autres, comme Josèphe, ont même rapidement changé d'avis en voyant que la guerre ne mènerait nulle part.
Je pense que beaucoup ont déjà vu que l'islamisme ne menait nulle part : cela fait dix ans qu'Al Qaïda se fait écraser et ne tue pratiquement que des musulmans !

Ces jours-ci, je suis à 90% sûr que l'islamisme va perdre en virulence.
Mais je peux toujours me tromper.

Espérons que tu aies raison.

La société musulmane est sans doute comme la nôtre, c'est-à-dire composée de musulmans croyants sincères et qui rejettent la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 19:34

J'espère que Philippe a raison, mais je trouve les conclusions très rapides, même si a priori et en apparence, beaucoup de signes lui donne raison. Au jour d'aujourd'hui démocratie et liberté sont les moteurs des révoltes d'une grande partie, c'est évident. Néanmoins, l'islamisme est là, et Israël est dans toutes les consciences.

Il faudra voir ce que ça a donné dans dix ans.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 26 Fév 2011, 21:24

En tous les cas, pour reprendre un morceau que je postais il y a peu : "News has a kind of mystery".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 28 Fév 2011, 23:44


Les Etats-Unis envoient des forces armées autour de la Libye



WASHINGTON - L'armée américaine positionne des forces navales et
aériennes autour de la Libye, a indiqué lundi le Pentagone, au moment où
les puissances occidentales envisagent différentes options contre le
régime du colonel Mouammar Kadhafi."Nous avons des planificateurs
qui étudient plusieurs plans possibles et je pense que l'on peut dire à
coup sûr qu'au vu de cela nous sommes en train de repositionner des
forces afin d'avoir la flexibilité nécessaire une fois que les décisions
auront été prises", a indiqué à des journalistes le porte-parole du
Pentagone, Dave Lapan.Le redéploiement de "forces navales et
aériennes" permettra au président américain Barack Obama d'avoir à sa
disposition tout un éventail d'options face à la crise en Libye, a
ajouté le porte-parole, sans spécifier quels types de navires ou
d'avions étaient concernés par ce redéploiement ni quel était le type
d'action envisagé.Les Etats-Unis et leurs alliés européens et de
l'Otan ont débattu lundi à Genève, en marge du Conseil des droits de
l'homme de l'ONU, des moyens de mettre fin aux violences en Libye et de
hâter le départ du pouvoir du colonel Kadhafi.Un exil de Kadhafi
est "une possibilité" pour mettre fin à la révolte sans précédent qui
secoue la Libye, a estimé lundi le porte-parole de la Maison Blanche,
selon qui les Etats-Unis "étudient" l'éventuelle imposition d'une zone
d'exclusion aérienne dans ce pays.Pour mener une offensive
aérienne, les responsables militaires américains pourraient s'appuyer
sur le porte-avion USS Enterprise, qui se trouve actuellement dans la
mer Rouge, et sur le porte-hélicoptères transport de chalands de
débarquement USS Kearsarge qui emporte une flotte d'hélicoptères et
quelque 2.000 marins à son bord.L'USS Enterprise a commencé lundi
à se déplacer vers le nord de la mer Rouge, près du canal de Suez,
selon le site internet de la Marine américaine.L'administration
Obama a aussi évoqué la possibilité que l'armée américaine s'attaque aux
moyens de communications en Libye pour empêcher le colonel Kadhafi de
s'adresser à la population, a indiqué le New York Times.Les bases
des Etats-Unis et de l'Otan pourraient servir de point de départ pour
toute action en Libye, et notamment la sixième flotte américaine située
près de Naples.L'armée américaine travaille sur plusieurs options
mais aucune d'entre elles n'a encore été retenue, a indiqué à l'AFP un
responsable militaire sous couvert d'anonymat.Le secrétaire de la
défense américain, Robert Gates, avait pour sa part déclaré la semaine
dernière que la France et l'Italie pourraient aider à mettre en place
une zone d'exclusion aérienne. "Les Français --je ne sais pas ce
que les Britanniques ont dans la région-- mais les Français et
potentiellement les Italiens, je suppose, pourraient déplacer les moyens
nécessaires sur place rapidement", a-t-il dit dans une interview au
Weekly Standard magazine.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mar 01 Mar 2011, 01:10



personnellement je ne crois pas a la paix, parce que on est trop en rapport avec l'avant guerre et la ruien économique, dans ce cas une guerre simplifie la situation.

mais la guerre a qui ?
vu ce qui ce passe et notre passé avec eux , ils pensent qu'on leurs a tout volé et que ce sera ou on leur rend ou ils viennent le chercher ! la méditerranée n'est pas large -juste profonde par endroit) !
les avoir seront ils rendu entièrement aux peuples ? vu les trous dans nos caisses ça risque d'être tentant !?
de plus ils rêvent, ils n'ont rien ils veulent être démocrates ? je leurs souhaite mais ça impose de réfléchir autrement qu'ils n'en on l'habitude et la culture et ils ont peu de temps avant de se trouver dans la famine !
ils viennent déjà par bateaux entiers, s'ils souffrent et qu'on les repoussent alors les fanatiques auront avec eux des alliés !

je doute que ces révoltes soient totalement spontanées, certainement il faut un changement mais qu'il ai pu être volontairement téléguidé me semble assez faisable, une fois déclenché tu laisse courir et tu compte les points !

de plus le pétrole est toujours derrière cela, on se soucis bien plus du cas Libye comme de tous les pays qui ont du pétrole sous les pieds !

Kadafi est un fou ? Ha ben tiens y a pas longtemps il campait sur le gazon de l'Élysée avec ses Amazones !

si l'euro dérange encore les puissances financières a la tête de l'Amérique (y a longtemps que c'est plus le peuple qui dirige) et qu'il faut mettre l'Europe au pas des USA, afin qu'il n'y ai que 2 gros bloc Chine USA (Russie) et ceux qui leurs sont soumis , l'Europe a donc besoin d'être brisée , ils récupèrent les pays pétroliers tenant encore la chine pour un moment, et ramassent a la petite cuillère, au moins l'Europe latine ! les autres suivront .

c'est pas la théorie du complot, c'est juste les affaires qui tournes en utilisant les situations propices !
Ford avait bien des Usine en Allemagne et les Américains se sont demandés si Musolinie n'était pas une très bonne solution pour un modèle même chez eux car les affaires tournaient bien !

on saura dans quelques temps, de plus comme la spéculation sur agro alimentaire rapporte énormément (faut bien se refaire après la crise mon brave) on va affamer le monde qui ne pourra pas payer et là c'est la garantis des migration.
c'est pas grave on fera un mea-culpa ensuite "si on avait vu plus tôt on l'aurait pas fait , ho ben non pas nous !"

Vive les démocrates de la banque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mar 01 Mar 2011, 16:49


Printemps arabe : le président du Yémen accuse les Etats-Unis et Israël

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh, contesté par des manifestations populaires depuis le 27 janvier, a accusé ce mardi Israël et les Etats-Unis d'orchestrer la révolte arabe. "Les soulèvements qui agitent le monde arabe (...) sont une tempête orchestrée depuis Tel-Aviv, sous la supervision de Washington", a affirmé le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 32 ans.

Il a ajouté que les protestations au Yémen, où l'opposition organisait mardi une manifestation massive à Sanaa, "ne sont qu'une tentative d'imiter" les soulèvements dans les autres pays arabes, assurant que "le Yémen n'est pas la Tunisie ni l'Egypte, et le peuple yéménite est différent".

Ali Abdallah Saleh est considéré comme un allié de Washington dans la lutte contre le terrorisme et Al-Qaïda.

http://lci.tf1.fr/filnews/monde/printemps-arabe-le-president-du-yemen-accuse-les-etats-unis-et-6295757.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mar 01 Mar 2011, 17:38

Alexis232 a écrit:

Printemps arabe : le président du Yémen accuse les Etats-Unis et Israël

Réaction typique d'un gars qui ne comprend absolument rien à ce qui se passe : les jeunes qui se soulèvent dans tous les pays arabes ne réagissent justement plus au discours anti-israëlien et anti-américain qui faisait recette auprès de leurs parents. Eux s'en moquent, ils veulent une société plus libre et une citoyenneté plus digne.

Saleh passera sans doute à la trappe dans les semaines qui viennent.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Mar 01 Mar 2011, 17:40

« Nous assistons à un printemps dans le monde arabe » (I)

Entretien avec le père Samir Khalil Samir


ROME, Mardi 1er mars 2011 (ZENIT.org) - L'étincelle est partie le 4 janvier dernier. Un jeune tunisien de 27 ans, Mohamed Bouazizi, vendeur ambulant de fruits et légumes a décidé de se donner la mort en s'immolant publiquement après que la police lui eut confisqué sa marchandise, sa seule source de subsistance.

Les protestations qui ont suivi et passeront à l'histoire sous le nom de « Révolution du jasmin », ont provoqué la fin du régime de Zine El Abidine Ben Ali, contraint à quitter son pays.

Le mouvement s'est rapidement étendu à l'Egypte, où un million de personnes ont manifesté pendant des jours sur la place Tahrir, au Caire (la « Révolution des jeunes »), obligeant, le 11 février, le président Hosni Mubarak à quitter ses fonctions.

Les protestations se sont poursuivies, réprimées plus ou moins violemment, au Maroc, en Algérie, au Yémen, en Iran, puis en Libye où le régime de Kadhafi en est venu aux armes pour étouffer les manifestations.

Pour le père Samir Khalil Samir, Jésuite originaire d'Egypte, professeur de théologie et d'islamologie à l'université pontificale orientale et un des grands experts internationaux de dialogue entre chrétiens et musulmans, ce mouvement représente un « printemps » dans le monde arabe, un autre pas vers la démocratisation des pays de la région.

Voici la première partie de l'entretien que le père Samir a accordé à ZENIT sur le sujet :

ZENIT : Quelle lecture faites-vous des manifestations qui ont renversé le régime de Moubarak, mais aussi celles qui ont eu lieu en Tunisie, en Algérie et, ces derniers jours, en Iran et en Libye pour demander la fin des vieux régimes ?

P. Samir Khalil Samir : Ces mouvements sont plus ou moins nés de manière spontanée. Ce que l'on remarque c'est qu'il y a une majorité de jeunes, qu'il n'y a ni partis politiques ni groupes organisés. C'est une réaction de masse, du peuple.

Le second point commun à tous ces mouvements c'est qu'ils sont dirigés contre des régimes qui durent depuis des décennies, comme en Tunisie (21 ans), en Egypte (presque 30 ans), en Libye (42 ans), au Yémen (21 ans) etc...Cela signifie que presque partout les gens en ont assez, qu'ils veulent un changement et ils le manifestent en disant : « Va-t-en! ». On peut lire en arabe sur les affiches irhal (ارحل), qui signifie « Va-t-en ! », comme pour dire « ça suffit, maintenant ». D'ailleurs le nom arabe du mouvement d'opposition à Moubarak est « kefaya! » qui veut dire « ça suffit ».

Le troisième aspect qui me frappe est que la motivation de fond est la même pour tous ces pays : trouver un emploi, fonder une famille et vivre dans un minimum de décence. Dans le cas de la Tunisie tout est parti de ce jeune tunisien [Mohamed Bouazizi, qui s'est immolé le 4 janvier 2011, n.d.r.] qui avait étudié mais ne trouvait pas de travail et qui décide finalement d'acheter, avec ses quelques économies, un peu de légumes pour les vendre dans la rue. Mais voilà que la police arrive, lui dit « tu n'as pas de permis » et lui prend toutes ses affaires. Sa vie est brisée d'un coup, comme ça, alors qu'il lutte pour vivre. Alors il s'immole, déclenchant un fort mouvement de protestation en Tunisie.

En Egypte, près de 30 millions d'égyptiens vivent avec moins de deux dollars par jour. Un chiffre qui ne permet même pas de vivre simplement. Une situation que l'on retrouve un peu partout. En cela, il y a un contraste très fort avec les responsables, les gouvernants, qui n'ont pas de problèmes dans la vie. Ils mènent au contraire une vie luxueuse. Ils sont très riches. Ils ne possèdent pas des millions mais des milliards de dollars.

Jusqu'ici tout cela a été accepté, mais maintenant les gens réagissent : on ne peut pas, ce n'est pas juste.

Et puis il y a un quatrième aspect qui m'a frappé : le fait qu'il n'y ait pas eu d'agressivité, comme cela arrivait d'habitude, contre personne. Je veux dire par là que l'Amérique n'a pas été attaquée, qu'il n'y a pas eu de drapeau américain ou israélien piétiné. Les gens s'inquiétaient concrètement de leur sort. Et ils n'ont pas tenté de tuer ou de jeter en prison les chefs de gouvernement : ils les condamnent mais les laissent partir. Il ne s'agit pas d'un mouvement dirigé contre quelqu'un mais pour la vie, pour une vie plus décente, plus digne.

Tout cela me fait dire qu'un vrai printemps s'annonce pour le monde arabe et que ce printemps, nous le souhaitons, fera naître quelque chose de positif.

ZENIT : Est-ce le début d'une marche vers la démocratisation ou cela pourrait-il plutôt conduire les radicaux à prendre le pouvoir?

P. Samir Khalil Samir : J'aurais plutôt tendance à dire que nous allons vers une plus grande démocratie. En voyant les photos et les vidéos il est clair que les jeunes ne sont pas des jeunes manipulés par des mouvements radicaux, par des extrémistes. En Égypte c'était assez clair, par exemple musulmans et chrétiens étaient main dans la main, et les extrémistes n'ont pas réussi à les opposer les uns contre les autres. Les politiques n'y sont pas parvenus et ont disparu. Ils ont tenté une contre-révolution, puis ils sont partis. Ce ne sont, en aucun cas, des extrémistes radicaux.

Il y avait même presque une atmosphère de fête. Ce qu'ils souhaitent, me semble-t-il, c'est plus de démocratie. Il y a quelque chose en Europe, en Occident, qu'on ne dit pas, c'est-à-dire que le monde arabe va très mal et que les gens en sont conscients. On peut le lire tous les jours. Le sentiment prévaut d'être devenus parmi les pires du monde. Ce sentiment est très répandu parmi les intellectuels : qu'avons-nous produit pour le bien de l'humanité ? Et il y a une aspiration à pouvoir vivre comme dans les autres pays.

Les gens connaissent bien l'Europe, le monde arabe est très proche de l'Europe. Tous ont de la famille qui vit en France, en Allemagne, en Italie, en Belgique, en Allemagne, en Angleterre, etc, et ils savent que la vie ici est différente. Ils savent qu'ici, malgré toutes les difficultés économiques, il y a plus de justice, que si quelqu'un a besoin d'aller à l'hôpital pour une intervention, il peut y aller même s'il est pauvre : le système démocratique européen le permet, même s'il ne peut pas payer. Il sait qu'il sera défendu par un avocat, même s'il ne peut pas payer... La justice fonctionne pour les pauvres comme pour les riches, ou presque!

Tout ceci nous le savons par les amis, par Internet que les personnes utilisent de plus en plus, ou alors en en entendant parler par d'autres amis. Cela crée un appel très fort à la démocratie. C'est pourquoi je pense que les mouvements radicaux (qu'ils soient religieux, ou bien communistes, ou autres) ne sont pas représentatifs dans cette révolution. Et ils ne sont pas représentés.

ZENIT : Le document Imam et intellectuels égyptiens : Rénover l'Islam vers la modernité a suscité beaucoup d'intérêt sur Internet. En un seul jour celui-ci a été publié par plus de 12.400 sites arabes. Dans ce document, on parle de séparation entre religion et État, de redimensionner le rôle des femmes, entre autres nouveautés. Ce document reflète-t-il l'esprit qui anime les manifestations ?

P. Samir Khalil Samir : Ce document dont vous parlez, cité par Asianews , c'est moi qui l'ai envoyé: Il est sorti le 24 janvier, soit un jour avant cette révolution. Il n'y avait aucun calcul derrière. Il a suscité, comme vous le soulignez, un grand intérêt : en quelques heures je l'ai retrouvé sur 12.400 sites arabes, suscitant plus de 160 réponses sur le forum de la revue hebdomadaire.

Puis la révolution s'est focalisée sur d'autres choses. Si bien que depuis le 25 il n'y a plus que quelques interventions sur ces sites, notre esprit est occupé à d'autres choses.

Mais dans ces mouvements, la séparation entre religion et État apparaît de nouveau. Ce thème n'apparaît pas seulement dans le document articulé en 22 points. C'est une demande générale ! J‘étais prècisement en train de lire un forum tunisien sur la laïcité, et dans la plupart des interventions on lit « je suis favorable à une vraie laïcité en Tunisie ». Certains répondent « mais la Tunisie est suffisamment laïque », et la réponse est : « Oui, mais sur certains points elle n'est pas laïque, ne donne pas la liberté de ne pas pratiquer la religion ouvertement », « dans les questions d'héritages filles et garçons ne sont pas traités de manière égale», et d'autres choses de ce genre.

Je tiens à dire que ce désir de distinction entre le religieux et l'Etat est un sentiment commun. La religion est une bonne chose en soi et nous ne voulons pas lui créer d'obstacles, pourvu qu'elle demeure dans sa sphère, comme une chose plutôt privée, qui n'entre pas dans les lois de l'État. Par contre les droits de l'homme, eux oui ! Les gens commencent à faire la distinction entre la religion, qui a des principes éthiques, et les droits qui sont la base fondamentale de la vie, tant pour l'individu que pour la communauté. Nous ne pouvons renoncer aux droits humains, disent-ils ici. Et si la loi religieuse va contre les droits humains, alors nous préférons les droits humains à la sharia.

Un aspect sur lequel les gens s'expriment de plus en plus. Je pense que cette prise de conscience est plus généralisée sur les droits de l'homme, sur la vraie démocratie et sur la liberté.

http://www.zenit.org/article-27136?l=french
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Jeu 10 Mar 2011, 11:16

A écouter : l'analyse du philosophe musulman Abdennour Bidhar et du toujours intelligent Malek Boutih du phénomène en cours dans le monde arabe.

C dans l'air d'hier soir, vers la 30eme minute.

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1663

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 13 Mar 2011, 22:07

Liban: marée humaine à Beyrouth contre l'arsenal du Hezbollah



Des dizaines de milliers de Libanais ont manifesté
dimanche à Beyrouth contre l'arsenal du Hezbollah, à l'occasion du 6e
anniversaire de la "Révolution du Cèdre" déclenchée après le meurtre de
Rafic Hariri. Le puissant parti chiite s'attend à être mis en cause.

"Le peuple veut faire tomber les armes (du Hezbollah)", scandait la
foule, rassemblée sous haute sécurité sur la place des Martyrs au
centre-ville, en écho au slogan des révoltes arabes. Elle portait des
pancartes proclamant "Non à l'oppression", "Non aux assassinats", "Non
au diktat des armes".

"Il est impossible que l'arsenal (du Hezbollah) continue d'être
brandi face à la volonté démocratique du peuple, face à la justice et
face à la vérité", a déclaré à la tribune le premier ministre en
exercice Saad Hariri, fils du dirigeant assassiné, qui avait appelé à ce
rassemblement monstre.

Seul mouvement libanais à ne pas avoir déposé les armes après la
guerre civile (1975-1990), le Hezbollah, qui prône la lutte contre
Israël, estime que son arsenal est nécessaire pour défendre le pays. Le
camp Hariri estime au contraire que c'est l'Etat qui doit détenir le
monopole des armes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Mar 2011, 18:57


Syrie/manifestations: palais de justice et autres bâtiments en feu à Deraa



DERAA (Syrie) - Des centaines de manifestants ont mis le feu dimanche au
palais de justice et à d'autres bâtiments et voitures dans la ville de
Deraa, dans le sud de la Syrie, en proie à de violentes protestations
contre le pouvoir depuis vendredi, selon une correspondante de l'AFP sur
place.Des locaux de téléphonie mobile MTN et Syriatel étaient également en feu dans cette ville située à 120 km au sud de Damas.Les
manifestants ont également tenté de marcher vers la maison du
gouverneur mais ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre qui
ont tiré en l'air des balles réelles et des gaz lacrymogènes.Selon
un militant des droits de l'Homme, présent à Deraa, les forces de
sécurité syriennes ont dispersé dans la journée à tirs de gaz
lacrymogènes et de balles réelles des milliers de manifestants faisant
un mort et plus de 100 blessés.(©AFP / 20 mars 2011 18h44)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Mar 2011, 19:00


Egypte/référendum: le "oui" remporte 77% des voix



LE CAIRE - Le "oui" a remporté 77% des voix lors du référendum qui s'est
tenu samedi sur la révision de la constitution égyptienne et la
participation a atteint 41%, a annoncé dimanche la commission chargée de
l'organisation du scrutin.Plus de 14 millions d'Egyptiens, soit
77,2% des électeurs, ont dit "oui" aux amendements proposés à la
Constitution, plus de quatre millions (22,8%) ont dit "non", a affirmé
le président de la commission Mohammed Attiya lors d'une conférence de
presse.Près de 18,5 millions de personnes se sont rendues aux
urnes, a-t-il ajouté, soit 41% des 45 millions d'Egyptiens en âge de
voter.Les partisans de cette réforme limitée assurent qu'elle
suffit pour organiser le retour à un pouvoir civil sous quelques mois
après des élections législatives et présidentielle, conformément aux
plans de l'armée qui assure la direction du pays depuis le départ de
Hosni Moubarak.(©AFP / 20 mars 2011 18h56)

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Mar 2011, 19:27

Philippe Fabry a écrit:

Syrie/manifestations: palais de justice et autres bâtiments en feu à Deraa



DERAA (Syrie) - Des centaines de manifestants ont mis le feu dimanche au
palais de justice et à d'autres bâtiments et voitures dans la ville de
Deraa, dans le sud de la Syrie, en proie à de violentes protestations
contre le pouvoir depuis vendredi, selon une correspondante de l'AFP sur
place.Des locaux de téléphonie mobile MTN et Syriatel étaient également en feu dans cette ville située à 120 km au sud de Damas.Les
manifestants ont également tenté de marcher vers la maison du
gouverneur mais ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre qui
ont tiré en l'air des balles réelles et des gaz lacrymogènes.Selon
un militant des droits de l'Homme, présent à Deraa, les forces de
sécurité syriennes ont dispersé dans la journée à tirs de gaz
lacrymogènes et de balles réelles des milliers de manifestants faisant
un mort et plus de 100 blessés.(©AFP / 20 mars 2011 18h44)

Il est clair que les dictateurs tremblent et vacillent. Et ils vont hésiter à tirer à l'avion de chasse sur leurs peuples maintenant...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Mar 2011, 19:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

Syrie/manifestations: palais de justice et autres bâtiments en feu à Deraa



DERAA (Syrie) - Des centaines de manifestants ont mis le feu dimanche au
palais de justice et à d'autres bâtiments et voitures dans la ville de
Deraa, dans le sud de la Syrie, en proie à de violentes protestations
contre le pouvoir depuis vendredi, selon une correspondante de l'AFP sur
place.Des locaux de téléphonie mobile MTN et Syriatel étaient également en feu dans cette ville située à 120 km au sud de Damas.Les
manifestants ont également tenté de marcher vers la maison du
gouverneur mais ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre qui
ont tiré en l'air des balles réelles et des gaz lacrymogènes.Selon
un militant des droits de l'Homme, présent à Deraa, les forces de
sécurité syriennes ont dispersé dans la journée à tirs de gaz
lacrymogènes et de balles réelles des milliers de manifestants faisant
un mort et plus de 100 blessés.(©AFP / 20 mars 2011 18h44)

Il est clair que les dictateurs tremblent et vacillent. Et ils vont hésiter à tirer à l'avion de chasse sur leurs peuples maintenant...

C'est clair,mais malheureusement c'est d'autres personnes qui vont s'en charger.
J'ai une question Arnaud ?quand la France a voté contre l'invasion en Irak vous étiez d'accord avec la position française?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Mar 2011, 19:34

Alexis232 a écrit:

C'est clair,mais malheureusement c'est d'autres personnes qui vont s'en charger.
J'ai une question Arnaud ?quand la France a voté contre l'invasion en Irak vous étiez d'accord avec la position française?

Moi j'étais contre.
Et je m'en suis voulu quand j'ai vu les Irakiens piétiner la statue de Saddam.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Mar 2011, 19:39

Alexis232 a écrit:


C'est clair,mais malheureusement c'est d'autres personnes qui vont s'en charger.
J'ai une question Arnaud ?quand la France a voté contre l'invasion en Irak vous étiez d'accord avec la position française?

Non. Je voulais qu'on chasse Saddam Hussein. Cet homme était le Staline de l'Orient et ses victimes se comptaient par millions.
Et l'expérience des erreurs en Irak permettra de ne pas faire ces erreurs en Libye.

Avais-je tort ? Je pense qu'il est encore trop tôt pour le dire.

Ex : on ne peut juger que de nos jours de la pertinence de la guerre du Vietnam. Cette guerre a-t-elle arrêté l'extension du communisme ? Certains le disent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'après révolution dans les pays arabes
» Le ''printemps arabe'' accélère le génocide des chrétiens dans les pays musulmans ( vidéo )
» Réaction des pays arabes et du Maghreb à l'attentat contre Charlie Hebdo
» Video N°12 :1er partie la haine wahabiite dans nos pays
» « Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: