DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 13:41

Le meurtre d'un prêtre condamné, des Tunisiens manifestent pour la laïcité



Manifestation en faveur d'une Tunisie laïque, le 19 février 2011 à Tunis
© AFP Fethi Belaid
TUNIS (AFP) - Le gouvernement tunisien et le principal mouvement
islamiste, Ennahda, ont vivement condamné samedi le meurtre d'un prêtre
catholique polonais près de Tunis, où plusieurs centaines de
manifestants ont défilé pour réclamer une "Tunisie laïque" et dire "non"
au "fanatisme".

Confronté à une vague de violences depuis la
chute de Ben Ali le 14 janvier, le gouvernement a condamné ce meurtre,
appelant "tous les hommes de religion et la société civile" à agir "avec
détermination pour éviter que de tels actes ne se reproduisent"

Marek
Rybinski, 34 ans, a été retrouvé mort égorgé vendredi dans le hangar
d'une école privée à Manouba, près de Tunis. Il s'agit du premier
meurtre d'un religieux et d'un étranger depuis le départ de Zine El
Abidine Ben Ali sous la pression de la rue.

Le directeur de
l'école a affirmé à l'AFP qu'il avait reçu le 30 janvier une lettre de
menace adressée au "juifs" et qu'une plainte avait été déposée.

"Tuer
un catholique en Tunisie est une chose anormale et commettre ce crime
dans ces circonstances est anormale. Ces (...) indices nous montrent
qu'il s'agit d'un crime commis par des extrémistes", a estimé une source
officielle.

Police et armée "combattront rigoureusement et sans
hésitation tout agissement à l'encontre de toute religion" car "c'est
l'image de la Tunisie qui est en jeu", a ajouté cette source.

Redoutant
"des amalgames", le principal mouvement islamiste Ennahda a "vivement
condamné" le meurtre du prêtre, y voyant "une manoeuvre pour détourner
les Tunisiens des objectifs de la révolution".

"Nous dénonçons ce
qui s'est passé et nous condamnons tous ceux qui sont derrière", a
déclaré à l'AFP le président de l'assemblée fondatrice d'Ennahda
(Renaissance) Ali El-Aryath.

Ennadha a également dénoncé la
manifestation d'islamistes qui ont tenté de mettre le feu dans une rue
où travaillent des prostituées, dans le coeur de Tunis.

"Nous
refusons et dénonçons fortement le recours à (...) toutes formes
d'agissements violents et menaces contres des personnes", a dit le
responsable d'Ennahda, dont la formation était interdite sous Ben Ali.

Refusant
que le pays ne tombe aux mains des fanatiques, des centaines de
Tunisiens ont manifesté samedi dans la capitale "pour une Tunisie
laïque".

"Arrêtez vos actes extrémistes", "Pour une Tunisie
laïque", "Laïcité = liberté et tolérance", pouvait-on lire sur des
panneaux brandis dans la foule mobilisée après un appel sur Facebook.

"Il
y a une montée des islamistes qui ont manifesté pour faire fermer les
maisons closes et devant la synagogue", s'est inquiété un étudiant de 19
ans, Amine Zidi. Le 11 février, juste avant le début de shabbat, un
groupe d'hommes avait scandé des slogans antisémites devant la Grande
synagogue de Tunis. La police était alors déployée près des
manifestants.

Plusieurs manifestants ont estimé que le meurtre du
prêtre polonais devait sans doute être le fait de personnes restées
fidèles à Ben Ali. "Egorger, ce n'est pas dans l'habitude des Tunisiens.
Cela ressemble à une manipulation des +bénalistes+ pour semer la
zizanie, à une propagande pour montrer que la nouvelle Tunisie n'est pas
tolérante", jugeait Kaouther, 42 ans.

Le régime autoritaire de
Ben Ali, qui avait fait arrêter des milliers d'islamistes durant les
années 90, se présentait comme un rempart au fanatisme.

Des
centaines d'autres Tunisiens ont manifesté samedi devant l'ambassade de
France à Tunis pour réclamer le départ du nouvel ambassadeur français
Boris Boillon, dénonçant "son manque de diplomatie" et "son agressivité"
lors d'une première rencontre avec la presse jeudi.

Le nouvel
ambassadeur de France en Tunisie "est dans l'action, pas dans la
polémique", a réagi le ministère français des Affaires étrangères.

Enfin,
comme promis par le gouvernement de transition quelques jours après la
chute de l'ancien régime, l'amnistie générale pour les prisonniers
politiques est entrée en vigueur samedi après promulgation du premier
décret-loi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 13:46

Ces derniers temps, j'ai beaucoup parlé de la théorie d'Arnaud sur le parcours identique du judaïsme antique et de l'Islam, en pensant que la grande guerre Islam/Occident arriverait pour tuer l'islamisme comme la guerre Judéo-romaine a mis fin au fanatisme juif des zélotes.

Mais l'exemple tunisien et l'avis de nombreux commentateurs sur le vraie nature du mouvement en Egypte et dans les autres pays arabes me font de plus en plus penser que nous assistons déjà à la fin de l'islamisme, à ce rejet massif de la jeune génération que prédisait Arnaud au terme des violences.

Alors je me demande : est-il possible que la guerre se soit limitée à l'Afghanistan, à l'Irak et à la mise en échec du terrorisme, et que cela ait suffi pour casser la force de conviction de l'islamisme et laisser parler, dans les pays arabes, d'autres forces plus "occidentalisées" dans leurs aspirations ? En bref : la guerre islamo-américaine est-elle en train de s'achever ?

J'ai mis en tête cet exemple, qui me paraît frappant, de la Tunisie : on y laissait Ben Ali comme "rempart" contre l'islamisme, et voici que le peuple en colère qui l'a viré manifeste aujourd'hui pour la laïcité, y compris un mouvement "islamique", en réaction aux exactions d'authentiques fanatiques musulmans (meurtre du prêtre et incendie de la rue des prostituées) !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 14:20

Il est encore trop tôt pour savoir dans quel sens le vent va tourner. Les deux options sont possibles, comme je le disais la semaine dernière après les événements d'Egypte: un parti islamique démocratique conforme à l'exemple turc ou la victoire des extrémistes comme à Gaza ou en Iran. En fait, je crois que le sens dans lequel tournera le vent dépend en partie de notre attitude à nous, occidentaux. Si nous tenons un discours du type George Bush (conflit de civilisations patati patata), nous allons créer ce que nous feignons de redouter. Si nous tenons un discours ouvert à une évolution démocratique de l'Islam conforme, je crois, au voeu de la plupart de ses fidèles, et si nous prions pour cela, alors il y a une chance que le pire soit derrière nous (enfin de notre point de vue ici, pas du point de vue des Lybiens ou des Iraniens actuellement...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 14:23

Ouah, tu tires des conclusions un peu vite Philippe.
c'est évidemment ce qu'on peut constater aujourd'hui dans beaucoup de pays musulmans, mais il faudra attendre quelques années pour essayer d'en tirer quelques conclusions.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 14:24

La gestion de la crise des réfugiés tunésiens, en Italie, montrera très rapidement comment l'Europe va se positionner et donc donnera une indication sur la suite des événements Je crois qu'il faut fermer la frontière et renvoyer les Tunésiens chez eux, mais avec des primes de réinsertion au titre de l'aide au développement. Refuser à tout prix la paranoia de l'invasion islamique de l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 14:56

nilamitp a écrit:
Ouah, tu tires des conclusions un peu vite Philippe.
c'est évidemment ce qu'on peut constater aujourd'hui dans beaucoup de pays musulmans, mais il faudra attendre quelques années pour essayer d'en tirer quelques conclusions.

Je ne tire aucune conclusion, je pose des questions.

Comme j'avais beaucoup argumenté dans l'autre sens ces derniers jours, j'essaie de tenir compte de ce contre-exemple frappant.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Sam 19 Fév 2011, 15:51

L'émergence de mouvements laïcs marginalisera les extrémistes. Espérons-le, en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 06:48

Distinguer islam et islamisme est une grave erreur. Il n'existe qu'un seul islam et il sera toujours violent et en guerre contre les juifs, chrétiens et non-musulmans.

C'est dans le Coran, et tant qu'il sera considéré comme "incréé" ça ne changera jamais. Il faut bien comprendre qu'il y a une sacralisation du Coran par Lui-même.

La seule alternative possible pour arrêter la violence islamique c'est l'apostasie de la part des musulmans, ou la conversion à une autre religion.

Et l'apostasie est punie par la peine de mort dans la charia !


Dernière édition par Louis le Dim 20 Fév 2011, 08:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 06:53

Louis a écrit:
Distinguer islam et islamisme est une grave erreur.
Exact. Tant que l'islam de tous les pays où il y a une proportion significative de musulmans n'aura pas créé une distinction entre islam et islamisme, réelle et qui tient le coup sur la durée ; nous ne devons pas en faire et continuer à dire que l'islamisme est une partie de l'islam, et qu'il n'y a pas lieu à faire de distinction. Ce serait une faute d'appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 06:58

Egypte : L’armée offre le Square Tahrir au radical islamisme pour y prêcher le Jihad

DEBKAfile Reportage spécial 19 février 2011, 9:52 PM (GMT+02:00)

Adapté par Marc Brzustowski

Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

http://www.debka.com/article/20688/

Pour leur première semaine au pouvoir, les nouveaux dirigeants militaires de l’Egypte ont franchi deux caps qui n’ont strictement rien à voir avec la réforme démocratique. Ils ont autorisé Yousouf al-Qaradawi, le prédicateur radical sunnite, exilé par Hosni Moubarak, à revenir au pays et à y tenir un meeting triomphant, Square Tahrir, vendredi 17 au soir, marqué par son appel à marcher sur Al Aqsa à Jérusalem. Depuis le Qatar, al-Qaradawi justifiait déjà les attentats-suicide contre les Israéliens, de façon obsessionnelle jusqu’à l’hallucination. Leur seconde décision a consisté à donner leur permission à deux navires de guerre iraniens de transiter par le Canal de Suez.

Des voix dans l’Administration Obama ont commenté, depuis que Moubarak a été renversé, que les Frères Musulmans prenant part à une transition politique en Egypte ne devraient pas à être une mauvaise chose. Les responsables américains de la sécurité qui ont fait leurs exposés au Congrès n’ont pas précisément brillé par leur connaissance en profondeur au sujet de la confrérie.

En parfait contraste, le Premier Ministre Benyamin Netanyahou a averti que le rôle d’une forte présence musulmane dans le gouvernement mettrait le traité de paix israélo-égyptien en danger.

Vendredi soir, les évènements au Caire et dans d’autres villes égyptiennes – et l’éclairage qu’ils apportent sur les intentions des dirigeants de l’armée- ont conduit la plupart des observateurs à s’assoir et à y regarder à deux fois quant aux débouchés escomptés de cette révolution populaire.

Jeudi 17 février, les Frères Musulmans ont été autorisés à prendre la responsabilité des manifestations de l’opposition sur l’emblématique Square Tahrir, et ont obtenu la permission de construire une plateforme, alors que les autres partis de l’opposition s'y sont vus interdits. En prévision du grand évènement de vendredi soir, les soldats se sont retirés de l’esplanade du square, et le bras des puissantes brigades des Frères Musulmans ont pris place. Les dirigeants de l’opposition qui ont tenté d’escalader la plateforme aux côtés des porte-parole des Frères Musulmans ont été refoulés et évincés manu-militari du Square sans que l’armée interfère.

En employant ces moyens, les dirigeants du Conseil militaire ont réalisé deux objectifs : laisser les masses d’adhérents, dans le Square, réduire le rôle joué par les autres factions durant le soulèvement de 18 jours ; et deuxièmement, ceci a envoyé un signal d’avertissement à l’Administration Obama, l’incitant à cesser de pousser à une transition rapide vers la démocratie, parce que cela ne pourrait conduire qu’à une prise du pouvoir au gouvernement et au parlement par les Frères Musulmans.

Le sermon prêché par Qaradawi, une personnalité respectée dans beaucoup de cercles sunnites, n’a rien en commun avec les objectifs de liberté, de droits civiques, de réformes, d’une vie meilleure, pour lesquels le peuple a manifesté durant 18 jours sur le Square Tahrir. Non seulement, d’après Qaradawi, le peuple égyptien devrait partir en guerre et conquérir Al Aqsa, mais le Caire devrait ouvrir la frontière égyptienne avec Gaza à « nos frères », du Hamas palestinien. Il a martelé à domicile, des exigences qui renverraient l’Egypte bien au-delà du simple abandon du traité de paix de 1979 avec Israël et ouvrirait la voie au Jihad.

Pour donner toute l’ampleur nécessaire à son discours, les dirigeants de l’armée égyptienne ont offert au prêcheur radical une audience nationale, à travers les écrans de la télévision nationale.

Les sources de Debkafile au Moyen-Orient pensent que l’attitude des généraux à l’égard d’un radical de notoriété publique peut prendre sens dans des termes régionaux : depuis trois décennies, en vivant au Qatar, Qaradawi a apporté une légitimité aux dirigeants de la dynastie Al-Thanis, aux yeux des cercles islamistes. Le régime militaire au Caire espère que sa présence en Egypte contribuera à leur acceptation par la confrérie musulmane.

Le Square Tahrir de ce vendredi était, par conséquent, le terrain d’expérience en vue d’une coopération future [entre l’armée et les Frères Musulmans]. S’il continue de travailler de manière lissée, Youssouf al-Qaradawi apparaîtra, parmi les têtes de l’opposition comme le plus proéminent des candidats civils au pouvoir dans le pays, disposant de la plus vaste influence sur la chaîne de décision du Conseil suprême de l’armée. Un autre secteur de la politique extérieure de Moubarak dont les Généraux ont fait un axe de renversement, durant leur première semaine au pouvoir, concerne l’Iran. Pour la première fois en trois décennies, des navires de guerre iraniens ont reçu la permission de transiter par le Canal de Suez, sur leur route vers la Méditerranée et la Syrie, et à retourner vers la Mer Rouge et leurs bases au pays par la même route.

Les dirigeants militaires doivent avoir réalisé qu’ils offraient à Téhéran la possibilité d’avancer d’une longueur supplémentaire dans ses aspirations expansionnistes et de renforcer l’alliance conduite par l’Iran, avec la Turquie, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas. Tous ces alliés possèdent des ports en Méditerranée.

Tout comme l’Arabie Saoudite a accueilli ces mêmes navires de guerre iraniens à Jeddah, pour faire comprendre à l’Administration Obama que Riyad tournait ses regards vers Téhéran et loin de Washington, ainsi fait le régime militaire au Caire, signalant à Washington et Jérusalem que la politique de Moubarak consistant à boycotter l’Iran et à maintenir les révolutionnaires chi’ites de Téhéran à bonne distance de l’Egypte, du Sinaï et du Canal de Suez, est de l’histoire ancienne.

http://lessakele.over-blog.fr/article-egypte-l-armee-offre-le-square-tahrir-au-radical-islamisme-pour-y-precher-le-jihad-67606483.html

Tout va bien, "la révolution démocratique est en marche" Rolling Eyes




« Tout au long de l’histoire, Allah a voulu imposer aux Juifs des hommes pour les punir de leur corruption. La dernière punition fut infligée par Hitler (…) il réussit à les remettre à leur place. Ce fut une punition divine pour eux. Le souhait d’Allah est d’amener la prochaine [punition] par la main des croyants (…) Si Allah m’en donne la force, je voudrais aller sur la terre du Jihad et de la résistance, fut-ce en fauteuil roulant, et je tirerai sur les ennemis d’Allah, les Juifs ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 07:01

Citation :
Distinguer islam et islamisme est une grave erreur.

Il y a beaucoup de braves gens musulmans qui n’ont rien avoir avec l’islamisme…
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 07:07

J'abandonne.

Trop c'est trop Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 07:39

Mécréant-LV a écrit:
J'abandonne.

Trop c'est trop Idea
Very Happy

Sommes-nous si naïfs que ça ?
ou es-tu si coyote que ça ?

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 08:07

En Christ a écrit:
Citation :
Distinguer islam et islamisme est une grave erreur.
Il y a beaucoup de braves gens musulmans qui n’ont rien avoir avec l’islamisme…
Oui, ça je n'en doute pas. Mais c'est parce qu'ils ne mettent pas en pratique les prescriptions de l'islam.

Mais c'est souvent la pression familiale et culturelle qui les empêche de quitter cette religion même s'ils n'ont pas la foi. On les oblige à penser et à croire d'une certaine façon, sinon ils sont reniés (parfois assassinés) par leur communauté, même en France et en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 08:33

nilamitp a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
J'abandonne.

Trop c'est trop Idea
Very Happy

Sommes-nous si naïfs que ça ?
ou es-tu si coyote que ça ?

Smile

Non, juste une immense lassitude face à l'aveuglement de certains Rolling Eyes

Ca fait des années que ce débat est ouvert, ici, et que nous en sommes toujours au même point :|
Bref, perte de temps, donc j'arrête les frais Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 08:40

Louis a écrit:
En Christ a écrit:
Citation :
Distinguer islam et islamisme est une grave erreur.
Il y a beaucoup de braves gens musulmans qui n’ont rien avoir avec l’islamisme…
Oui, ça je n'en doute pas. Mais c'est parce qu'ils ne mettent pas en pratique les prescriptions de l'islam.

Mais c'est souvent la pression familiale et culturelle qui les empêche de quitter cette religion même s'ils n'ont pas la foi. On les oblige à penser et à croire d'une certaine façon, sinon ils sont reniés (parfois assassinés) par leur communauté, même en France et en Europe.

Ca existe mais existe aussi des musulmans qui boivent de l'alcool et qui vont voir les p*** vous savez.
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 10:26

Philippe Fabry a écrit:
Ces derniers temps, j'ai beaucoup parlé de la théorie d'Arnaud sur le parcours identique du judaïsme antique et de l'Islam, en pensant que la grande guerre Islam/Occident arriverait pour tuer l'islamisme comme la guerre Judéo-romaine a mis fin au fanatisme juif des zélotes.

Mais l'exemple tunisien et l'avis de nombreux commentateurs sur le vraie nature du mouvement en Egypte et dans les autres pays arabes me font de plus en plus penser que nous assistons déjà à la fin de l'islamisme, à ce rejet massif de la jeune génération que prédisait Arnaud au terme des violences.

Alors je me demande : est-il possible que la guerre se soit limitée à l'Afghanistan, à l'Irak et à la mise en échec du terrorisme, et que cela ait suffi pour casser la force de conviction de l'islamisme et laisser parler, dans les pays arabes, d'autres forces plus "occidentalisées" dans leurs aspirations ? En bref : la guerre islamo-américaine est-elle en train de s'achever ?

J'ai mis en tête cet exemple, qui me paraît frappant, de la Tunisie : on y laissait Ben Ali comme "rempart" contre l'islamisme, et voici que le peuple en colère qui l'a viré manifeste aujourd'hui pour la laïcité, y compris un mouvement "islamique", en réaction aux exactions d'authentiques fanatiques musulmans (meurtre du prêtre et incendie de la rue des prostituées) !

Plus il y aura d'actes anti chrétiens, anti-juifs, anti-occidentaux, de la part des islamistes plus cela se retournera définitivement contre eux. En ce qui concerne le rejet de la jeune génération cela va continuer les islamistes mettent de côté l'influence que peut avoir les réseaux sociaux sur internet. Maintenant est ce que c'est une bonne chose que le monde arabe copie le modèle occidental? Est ce un bon modèle?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 11:41

Philippe Fabry a écrit:
Ces derniers temps, j'ai beaucoup parlé de la théorie d'Arnaud sur le parcours identique du judaïsme antique et de l'Islam, en pensant que la grande guerre Islam/Occident arriverait pour tuer l'islamisme comme la guerre Judéo-romaine a mis fin au fanatisme juif des zélotes.

Mais l'exemple tunisien et l'avis de nombreux commentateurs sur le vraie nature du mouvement en Egypte et dans les autres pays arabes me font de plus en plus penser que nous assistons déjà à la fin de l'islamisme, à ce rejet massif de la jeune génération que prédisait Arnaud au terme des violences.

Alors je me demande : est-il possible que la guerre se soit limitée à l'Afghanistan, à l'Irak et à la mise en échec du terrorisme, et que cela ait suffi pour casser la force de conviction de l'islamisme et laisser parler, dans les pays arabes, d'autres forces plus "occidentalisées" dans leurs aspirations ? En bref : la guerre islamo-américaine est-elle en train de s'achever ?

J'ai mis en tête cet exemple, qui me paraît frappant, de la Tunisie : on y laissait Ben Ali comme "rempart" contre l'islamisme, et voici que le peuple en colère qui l'a viré manifeste aujourd'hui pour la laïcité, y compris un mouvement "islamique", en réaction aux exactions d'authentiques fanatiques musulmans (meurtre du prêtre et incendie de la rue des prostituées) !

Ce serait merveilleux !

Mais hélas, tout n'est pas si simple.

Après la révolution, même laïque et démocratique, que viendra-t-il ? Il faut prévoir une continuité stable de la crise économique et de la corruption dans ces pays à la mentalité peu moderne et habitué à fonctionner avec une chape de peur au dessus d'eux. Regardez les banlieues française et l'effet de la liberté tolérante sur ces peuples.

Quel espoir se présentera alors à ces peuples devenus démocratiques fiers et humiliés par leur propre échec ?

Fierté et échec, vous vous rappelez ? C'est le cocktail d'où naît la théorie du complot contre les Juifs. Le reste suit.

C'est un autre scénario et je prie pour que la jeune génération n'y tombe pas;


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 12:39

Bah ! les lendemains n'ont parfois rien à voir ; et vu qu’il est déjà difficile de tirer des conclusions sur le jour d'aujourd'hui...

évidemment tout est vrai : il y a des manifestations à cause de la montée des prix des denrées alimentaires, pour la démocratie et la liberté, avec en toile de fond il y a le décalage entre des dictateurs qui ont une politique réaliste et tempérée avec Israël, et le peuple resté orgueilleux face à ces propres échecs et haineux envers Israël.

Après les pseudo-révolutions tunisienne et égyptienne, qui ont fait chuter l'homme de tête, mais dont on ne sait où pour l'instant ça va aller avec l'armée,

je crois que c'est le cas de la LIBYE qui va trancher ce débat :

l'homme est en effet connu et reconnu pour son aura particulièrement raciste antioccidentale et sa haine viscérale d'Israël.

Alors je crois que c'est le peuple libyen qui va trancher en faisant, ou non, une révolution, et nous dire par là-même si ce mouvement de fond arabo-nord-africain est singulièrement une "petite révolution" en faveur de la démocratie, de la liberté d'expression et des droits de l'hommme ou NON.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 14:15

Il n'y a rien à distinguer. Les musulmans foutent le bordel en France. Il est temps que ça cesse. Mais pour ça, il faut avoir des c.ouilles, descendre dans la rue et affirmer notre christianisme, haut et fort...

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 15:28

nilamitp a écrit:
Bah ! les lendemains n'ont parfois rien à voir ; et vu qu’il est déjà difficile de tirer des conclusions sur le jour d'aujourd'hui...

évidemment tout est vrai : il y a des manifestations à cause de la montée des prix des denrées alimentaires, pour la démocratie et la liberté, avec en toile de fond il y a le décalage entre des dictateurs qui ont une politique réaliste et tempérée avec Israël, et le peuple resté orgueilleux face à ces propres échecs et haineux envers Israël.

Après les pseudo-révolutions tunisienne et égyptienne, qui ont fait chuter l'homme de tête, mais dont on ne sait où pour l'instant ça va aller avec l'armée,

je crois que c'est le cas de la LIBYE qui va trancher ce débat :

l'homme est en effet connu et reconnu pour son aura particulièrement raciste antioccidentale et sa haine viscérale d'Israël.

Alors je crois que c'est le peuple libyen qui va trancher en faisant, ou non, une révolution, et nous dire par là-même si ce mouvement de fond arabo-nord-africain est singulièrement une "petite révolution" en faveur de la démocratie, de la liberté d'expression et des droits de l'hommme ou NON.

Possible pour la Lybie.

Une remarque tout de même : l'autre soir sur C dans l'air, les commentateurs semblent s'accorder sur un rôle fort des USA de soutien en sous-main des mouvements, ce qui indiquerait que les Américains jugent que le mouvement n'est pas islamiste.

Obama (ou plutôt les think tanks dépassant les présidences) serait-il en train de réaliser le "Grand Moyen Orient" dont rêvait W. Bush ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 15:32

Citation :


Le représentant libyen à la Ligue arabe démissionne, rejoint la "révolution"



LE CAIRE - Le représentant permanent de la Libye auprès de la Ligue
arabe, Abdel Moneim al-Honi, a annoncé dimanche à des journalistes qu'il
démissionnait de son poste pour rejoindre "la révolution" et protester
contre la "violence contre les manifestants" dans son pays."J'ai
présenté ma démission pour protester contre les actes de répression et
de violence contre les manifestants et je rejoins les rangs de la
révolution", a-t-il affirmé.Le mouvement de contestation,
violemment réprimé en Libye, a fait au moins 173 morts depuis son début
le 15 février, selon l'ONG Human Rights Watch.(©AFP / 20 février 2011 20h54)


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 15:40

Philippe Fabry a écrit:
nilamitp a écrit:
Bah ! les lendemains n'ont parfois rien à voir ; et vu qu’il est déjà difficile de tirer des conclusions sur le jour d'aujourd'hui...

évidemment tout est vrai : il y a des manifestations à cause de la montée des prix des denrées alimentaires, pour la démocratie et la liberté, avec en toile de fond il y a le décalage entre des dictateurs qui ont une politique réaliste et tempérée avec Israël, et le peuple resté orgueilleux face à ces propres échecs et haineux envers Israël.

Après les pseudo-révolutions tunisienne et égyptienne, qui ont fait chuter l'homme de tête, mais dont on ne sait où pour l'instant ça va aller avec l'armée,

je crois que c'est le cas de la LIBYE qui va trancher ce débat :

l'homme est en effet connu et reconnu pour son aura particulièrement raciste antioccidentale et sa haine viscérale d'Israël.

Alors je crois que c'est le peuple libyen qui va trancher en faisant, ou non, une révolution, et nous dire par là-même si ce mouvement de fond arabo-nord-africain est singulièrement une "petite révolution" en faveur de la démocratie, de la liberté d'expression et des droits de l'hommme ou NON.

Possible pour la Lybie.

Une remarque tout de même : l'autre soir sur C dans l'air, les commentateurs semblent s'accorder sur un rôle fort des USA de soutien en sous-main des mouvements, ce qui indiquerait que les Américains jugent que le mouvement n'est pas islamiste.

Obama (ou plutôt les think tanks dépassant les présidences) serait-il en train de réaliser le "Grand Moyen Orient" dont rêvait W. Bush ?


Bah ça ressemble à mon analyse du 25 janvier !! alors seul la Tunisie débutait sa révolution...on ne savait pas que l'Egypte et les autres pays arabes allaient faire de même. je m'auto félicite de mon analyse :-)


Mar 25 Jan 2011

La Révolution de Jasmin en Tunisie est apparemment pilotée par les USA à la façon des révolutions oranges en Ukraine...cela va avoir pour effet de créer des soulèvement dans beaucoup de pays musulmans pour ensuite positionner des gouvernements pros US,voir le Shah en Iran à une certaine époque.
C'est révolutions sont artificiellement provoquées...

Actuellement beaucoup de gouvernement arabes craignent une contagion incontrolée et spontanée voir Kadhafi par exemple.

http://docteurangelique.forumactif.com/search?search_current=Alexis232&search_id=789517632&start=200
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 15:46

Alexis232 a écrit:

Mar 25 Jan 2011

La Révolution de Jasmin en Tunisie est apparemment pilotée par les USA à la façon des révolutions oranges en Ukraine...cela va avoir pour effet de créer des soulèvement dans beaucoup de pays musulmans pour ensuite positionner des gouvernements pros US,voir le Shah en Iran à une certaine époque.
C'est révolutions sont artificiellement provoquées...

Actuellement beaucoup de gouvernement arabes craignent une contagion incontrolée et spontanée voir Kadhafi par exemple.

http://docteurangelique.forumactif.com/search?search_current=Alexis232&search_id=789517632&start=200

Si c'est bien le cas, c'est effectivement bien vu.

Cependant je ne dirais pas vraiment que ces révolution sont "artificielles". Les USA se contentent, je pense, d'accompagner un mouvement existant, en donnant surtout un coup de pouce dans la mise en réseau des opposants et leur financement.
Mais on ne peut pas faire une révolution sans un tas de prérequis qui ne dépendent pas des américains.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 16:17

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:

Mar 25 Jan 2011

La Révolution de Jasmin en Tunisie est apparemment pilotée par les USA à la façon des révolutions oranges en Ukraine...cela va avoir pour effet de créer des soulèvement dans beaucoup de pays musulmans pour ensuite positionner des gouvernements pros US,voir le Shah en Iran à une certaine époque.
C'est révolutions sont artificiellement provoquées...

Actuellement beaucoup de gouvernement arabes craignent une contagion incontrolée et spontanée voir Kadhafi par exemple.

http://docteurangelique.forumactif.com/search?search_current=Alexis232&search_id=789517632&start=200

Si c'est bien le cas, c'est effectivement bien vu.

Cependant je ne dirais pas vraiment que ces révolution sont "artificielles". Les USA se contentent, je pense, d'accompagner un mouvement existant, en donnant surtout un coup de pouce dans la mise en réseau des opposants et leur financement.
Mais on ne peut pas faire une révolution sans un tas de prérequis qui ne dépendent pas des américains.


Nuance je ne dis pas qu'elles sont artificielles mais artificiellement provoquées...cela peut avoir lieu seulement si il existe déjà au sein du peuple un climat ou une "fermentation",mot utilisé par Joseph de Maistre dans "Les Soirées de Saint-Pétersbourg".

Par exemple beaucoup d'historiens admettent que mai 68 a pu avoir lieu grâce à un climat propice mais aussi par l'étincelle des services américains hostiles à De Gaulle...c'est le même phénomène au pays du Maghreb;ils font leur mai 68...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 18:49

Citation :

La Libye au bord de la guerre civile, selon le fils de Kadhafi



LE CAIRE - Seïf al-Islam Kadhafi (bien Seïf al-Islam), le fils du
dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a affirmé que la Libye était au bord
de la guerre civile et était la cible d'un complot étranger, lors d'une
allocution télévisée lundi.Seïf al-Islam Kadhafi a reconnu que
plusieurs villes du pays, dont Benghazi, étaient la proie de violents
combats et que les émeutiers s'étaient emparés d'armes militaires.Selon
lui, les affrontements sont provoqués par des éléments visant à
détruire l'unité du pays et instaurer une république islamiste, selon
ces déclarations retransmises par la télévision libyenne.Il a promis une constitution et de nouvelles lois libérales.

Pourquoi dénoncer un complot islamiste alors qu'il semble plus facile de dresser la population contre les américains ? scratch

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Dim 20 Fév 2011, 21:26

Si l'on prends ces déclarations comme étant véridique l'on peut très bien faire un parallèle avec l'Afghanistan à l'époque soviétique mais aussi avec la Tchétchénie.
Ces deux régions ont été et sont "islamisées" (et armées) par les USA pour déstabiliser la Russie.
On peut très bien imaginer que les USA soutiennent les islamistes dans un premier temps pour déstabiliser les gouvernement du moyen-orient,les faire tomber,et par la suite soutenir non plus les islamistes mais des nouveaux gouvernements favorables aux projets de "l'empire".

P.S. pourquoi Mitterrand avait favorisé l’émergence du Front National en 1988 ?non pas pour que le Front arrive au pouvoir mais pour abattre la "droite parlementaire"...c'est le même principe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 00:59

Philippe Fabry a écrit:
Citation :

La Libye au bord de la guerre civile, selon le fils de Kadhafi



LE CAIRE - Seïf al-Islam Kadhafi (bien Seïf al-Islam), le fils du
dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a affirmé que la Libye était au bord
de la guerre civile et était la cible d'un complot étranger, lors d'une
allocution télévisée lundi.Seïf al-Islam Kadhafi a reconnu que
plusieurs villes du pays, dont Benghazi, étaient la proie de violents
combats et que les émeutiers s'étaient emparés d'armes militaires.Selon
lui, les affrontements sont provoqués par des éléments visant à
détruire l'unité du pays et instaurer une république islamiste, selon
ces déclarations retransmises par la télévision libyenne.Il a promis une constitution et de nouvelles lois libérales.

Pourquoi dénoncer un complot islamiste alors qu'il semble plus facile de dresser la population contre les américains ? scratch

Seïf al-Islam a une éducation occidentale et s'adresse aux occidentaux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 03:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Ces derniers temps, j'ai beaucoup parlé de la théorie d'Arnaud sur le parcours identique du judaïsme antique et de l'Islam, en pensant que la grande guerre Islam/Occident arriverait pour tuer l'islamisme comme la guerre Judéo-romaine a mis fin au fanatisme juif des zélotes.

Mais l'exemple tunisien et l'avis de nombreux commentateurs sur le vraie nature du mouvement en Egypte et dans les autres pays arabes me font de plus en plus penser que nous assistons déjà à la fin de l'islamisme, à ce rejet massif de la jeune génération que prédisait Arnaud au terme des violences.

Alors je me demande : est-il possible que la guerre se soit limitée à l'Afghanistan, à l'Irak et à la mise en échec du terrorisme, et que cela ait suffi pour casser la force de conviction de l'islamisme et laisser parler, dans les pays arabes, d'autres forces plus "occidentalisées" dans leurs aspirations ? En bref : la guerre islamo-américaine est-elle en train de s'achever ?

J'ai mis en tête cet exemple, qui me paraît frappant, de la Tunisie : on y laissait Ben Ali comme "rempart" contre l'islamisme, et voici que le peuple en colère qui l'a viré manifeste aujourd'hui pour la laïcité, y compris un mouvement "islamique", en réaction aux exactions d'authentiques fanatiques musulmans (meurtre du prêtre et incendie de la rue des prostituées) !

Ce serait merveilleux !

Mais hélas, tout n'est pas si simple.

Après la révolution, même laïque et démocratique, que viendra-t-il ? Il faut prévoir une continuité stable de la crise économique et de la corruption dans ces pays à la mentalité peu moderne et habitué à fonctionner avec une chape de peur au dessus d'eux. Regardez les banlieues française et l'effet de la liberté tolérante sur ces peuples.

Quel espoir se présentera alors à ces peuples devenus démocratiques fiers et humiliés par leur propre échec ?

Fierté et échec, vous vous rappelez ? C'est le cocktail d'où naît la théorie du complot contre les Juifs. Le reste suit.

C'est un autre scénario et je prie pour que la jeune génération n'y tombe pas;


"Une continuité stable."

Trés bon !

Comme on disait sur le TITANIC: "le bâteau coule normalement." Laughing


Le danger est bien évidemment la permanence de la crise économique qui est à l'origine de ces révolutions.

Déjà en 2007 les investisseurs fuyaient les actifs financiers et c'étaient rués sur les matières premières et le pétrole. (2007 pétrole au dessus des 100 $, 2008 Lehmann ; 2011pétrole au dessus des 100 $, 2012 .?.)

Aujourd'hui, cette période du cycle est de retour avec ses dégats collatéraux dans le monde arabo-musulman.

Les Etats Unis feignent de suivre et placent leurs billes.

La suite bien malin qui pourra le dire.

Un nouveau choc financier est trés possible étant donné les choix actuels des investisseurs.
Comment les pays en révolutions vont réagir à ce choc ?

Quels seront les moyens américains alors ?

La crise nous a fait entrer dans un système cahotique, les prévisions deviennent impossibles.






Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 03:49

Alexis232 a écrit:
Si l'on prends ces déclarations comme étant véridique l'on peut très bien faire un parallèle avec l'Afghanistan à l'époque soviétique mais aussi avec la Tchétchénie.
Ces deux régions ont été et sont "islamisées" (et armées) par les USA pour déstabiliser la Russie.
On peut très bien imaginer que les USA soutiennent les islamistes dans un premier temps pour déstabiliser les gouvernement du moyen-orient,les faire tomber,et par la suite soutenir non plus les islamistes mais des nouveaux gouvernements favorables aux projets de "l'empire".

Non c'est complètement aberrant. Les USA favorisaient jadis les islamistes pour contrer le communisme, or l'ennemi d'aujourd'hui c'est l'islamisme, ce serait idiot de le favoriser en espérant le maîtriser !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 03:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Citation :

La Libye au bord de la guerre civile, selon le fils de Kadhafi



LE CAIRE - Seïf al-Islam Kadhafi (bien Seïf al-Islam), le fils du
dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a affirmé que la Libye était au bord
de la guerre civile et était la cible d'un complot étranger, lors d'une
allocution télévisée lundi.Seïf al-Islam Kadhafi a reconnu que
plusieurs villes du pays, dont Benghazi, étaient la proie de violents
combats et que les émeutiers s'étaient emparés d'armes militaires.Selon
lui, les affrontements sont provoqués par des éléments visant à
détruire l'unité du pays et instaurer une république islamiste, selon
ces déclarations retransmises par la télévision libyenne.Il a promis une constitution et de nouvelles lois libérales.

Pourquoi dénoncer un complot islamiste alors qu'il semble plus facile de dresser la population contre les américains ? scratch

Seïf al-Islam a une éducation occidentale et s'adresse aux occidentaux.

Oui, après avoir vu son intervention à la télé ce matin, il me semble que tu as raison : il a prononcé une menace du genre "Adieu au pétrole et au gaz", ce qui paraît destiné à l'Europe.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 03:53

SJA a écrit:

La crise nous a fait entrer dans un système cahotique, les prévisions deviennent impossible.

Pourtant la crise obéissait parfaitement au cycle Kondratieff. Simplement la crise économique a concordé avec une grosse crise financière parce que les marchés n'avaient pas anticipé le ralentissement.
Cela ne signifie absolument pas que les choses ont changé, ou que désormais l'avenir est incertain.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 03:54

Philippe Fabry a écrit:



Oui, après avoir vu son intervention à la télé ce matin, il me semble que tu as raison : il a prononcé une menace du genre "Adieu au pétrole et au gaz", ce qui paraît destiné à l'Europe.

De cette manière, il peut faire tirer à la mitrailleuse sur les foules sans que l'Occident réagisse autrement que :

"Nous regrettons l'usage disproportionné de la force".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 03:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:



Oui, après avoir vu son intervention à la télé ce matin, il me semble que tu as raison : il a prononcé une menace du genre "Adieu au pétrole et au gaz", ce qui paraît destiné à l'Europe.

De cette manière, il peut faire tirer à la mitrailleuse sur les foules sans que l'Occident réagisse autrement que :

"Nous regrettons l'usage disproportionné de la force".

En tout cas c'est ce qu'il espère.

Mais je pense que personne ne marchera à une manoeuvre aussi grotesque.

Accuser de complot islamique quand on a un président qui appelait il y a un an au Djihad contre la Suisse, faut en avoir des comme ac !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 04:02

Ce qui est sûr, c'est que chasser Kadhafi et s clique va être une autre affaire que de chasser Ben Ali. Ce type n'a absolument aucun scrupule et, sauf si l'armée le lâche (on n'est pas mieux trahi que par son général en chef, qui, chez lui, doit être sûr comme un cousin), il préfèrera tuer 100 000 hommes que de céder sa place et celle de ses fils.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 06:39

Je le crains, en effet.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 07:25

Et il y a le risque, comme dans les autres pays en ébullition, de tomber dans les mains des islamistes. pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 07:48

Philippe Fabry a écrit:
En tout cas c'est ce qu'il espère.

Mais je pense que personne ne marchera à une manoeuvre aussi grotesque.

Accuser de complot islamique quand on a un président qui appelait il y a un an au Djihad contre la Suisse, faut en avoir des comme ac !
1) l'islam est spécialiste des guerres intestines

2) la racaille khadafi aime bien lancer des insultes et des menaces (genre djihad) contre "les occidentaux"

donc tout est possible : justifier la violence devant le monde en prétextant l'islamisme, des révoltes avec des éléments islamistes proche d'al qaida ou autres, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 07:57

[quote="Philippe Fabry"]
Alexis232 a écrit:
Si l'on prends ces déclarations comme étant véridique l'on peut très bien faire un parallèle avec l'Afghanistan à l'époque soviétique mais aussi avec la Tchétchénie.
Ces deux régions ont été et sont "islamisées" (et armées) par les USA pour déstabiliser la Russie.
On peut très bien imaginer que les USA soutiennent les islamistes dans un premier temps pour déstabiliser les gouvernement du moyen-orient,les faire tomber,et par la suite soutenir non plus les islamistes mais des nouveaux gouvernements favorables aux projets de "l'empire".

Non c'est complètement aberrant. Les USA favorisaient jadis les islamistes pour contrer le communisme, or l'ennemi d'aujourd'hui c'est l'islamisme, ce serait idiot de le favoriser en espérant le maîtriser !

pourquoi Mitterrand avait favorisé l’émergence du Front National en 1988 ?non pas pour que le Front arrive au pouvoir mais pour abattre la "droite parlementaire"...c'est le même principe.


Il n'y a pas de bloc islamiste comme jadis le communisme ,dire "l'ennemi aujourd’hui c'est les islamiste" c'est vraiment petit comme analyse...les USA utilisent et alimentent parfois les tensions via les islamistes pour faire tomber des gouvernement.


[
/quote]



Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 08:15

[quote="Alexis232"]
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Si l'on prends ces déclarations comme étant véridique l'on peut très bien faire un parallèle avec l'Afghanistan à l'époque soviétique mais aussi avec la Tchétchénie.
Ces deux régions ont été et sont "islamisées" (et armées) par les USA pour déstabiliser la Russie.
On peut très bien imaginer que les USA soutiennent les islamistes dans un premier temps pour déstabiliser les gouvernement du moyen-orient,les faire tomber,et par la suite soutenir non plus les islamistes mais des nouveaux gouvernements favorables aux projets de "l'empire".

Non c'est complètement aberrant. Les USA favorisaient jadis les islamistes pour contrer le communisme, or l'ennemi d'aujourd'hui c'est l'islamisme, ce serait idiot de le favoriser en espérant le maîtriser !

pourquoi Mitterrand avait favorisé l’émergence du Front National en 1988 ?non pas pour que le Front arrive au pouvoir mais pour abattre la "droite parlementaire"...c'est le même principe.

Cela n'a absolument rien à voir. Mitterand pouvait favoriser le FN parce qu'il savait que ce n'était pas dangereux pour lui. En revanche les USA n'ont rien à gagner à installer partout des talibans alors qu'ils ont déjà des difficultés à réduire ceux d'Afghanistan.
Ni Ben Ali ni Moubarak ne gênaient les USA. Moubarak était même acheté par eux depuis 30 ans.


Il n'y a pas de bloc islamiste comme jadis le communisme ,dire "l'ennemi aujourd’hui c'est les islamiste" c'est vraiment petit comme analyse...les USA utilisent et alimentent parfois les tensions via les islamistes pour faire tomber des gouvernement.

Non, ce n'est pas petit comme analyse : les USA n'ont aucun intérêt à voir se multiplier les régimes islamistes, même concurrents entre eux. Que les USA tentent de jour un islamiste contre un autre quand ils sont déjà là, ok. Mais de là à les créer exprès, cela me paraît absurde.

PS : Le communisme n'était pas un bloc non plus.
[
/quote]




_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 08:15

Citation :


ALERTE - Libye: plusieurs villes dont Benghazi, aux mains des manifestants



PARIS - Plusieurs villes libyennes dont Benghazi et Syrte, sont tombées
aux mains des manifestants à la suite de défections dans l'armée, a
affirmé lundi la Fédération internationale des ligues de droits de
l'homme (FIDH) qui avance un bilan de 300 à 400 morts depuis le début du
soulèvement.(©AFP / 21 février 2011 14h02)


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 08:27

[quote="Philippe Fabry"]
Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Si l'on prends ces déclarations comme étant véridique l'on peut très bien faire un parallèle avec l'Afghanistan à l'époque soviétique mais aussi avec la Tchétchénie.
Ces deux régions ont été et sont "islamisées" (et armées) par les USA pour déstabiliser la Russie.
On peut très bien imaginer que les USA soutiennent les islamistes dans un premier temps pour déstabiliser les gouvernement du moyen-orient,les faire tomber,et par la suite soutenir non plus les islamistes mais des nouveaux gouvernements favorables aux projets de "l'empire".

Non c'est complètement aberrant. Les USA favorisaient jadis les islamistes pour contrer le communisme, or l'ennemi d'aujourd'hui c'est l'islamisme, ce serait idiot de le favoriser en espérant le maîtriser !

pourquoi Mitterrand avait favorisé l’émergence du Front National en 1988 ?non pas pour que le Front arrive au pouvoir mais pour abattre la "droite parlementaire"...c'est le même principe.

Cela n'a absolument rien à voir. Mitterand pouvait favoriser le FN parce qu'il savait que ce n'était pas dangereux pour lui. En revanche les USA n'ont rien à gagner à installer partout des talibans alors qu'ils ont déjà des difficultés à réduire ceux d'Afghanistan.
Ni Ben Ali ni Moubarak ne gênaient les USA. Moubarak était même acheté par eux depuis 30 ans.


Le coup de Mitterrand c'est le même principe POUR IMAGER...autrement il ne s'agit pas d'installer des talibans partout mais d'utiliser des PETITES factions islamistes pour déstabiliser certains gouvernement,ça fait partie de la tactique et non de la stratégie...c'est largement documenté et prouvé par l'histoire des 20 dernières années

Il n'y a pas de bloc islamiste comme jadis le communisme ,dire "l'ennemi aujourd’hui c'est les islamiste" c'est vraiment petit comme analyse...les USA utilisent et alimentent parfois les tensions via les islamistes pour faire tomber des gouvernement.

Non, ce n'est pas petit comme analyse : les USA n'ont aucun intérêt à voir se multiplier les régimes islamistes, même concurrents entre eux. Que les USA tentent de jour un islamiste contre un autre quand ils sont déjà là, ok. Mais de là à les créer exprès, cela me paraît absurde.

Encore une fois c'est des petites factions qui ne sont pas crées mais seulement soutenues un TEMPS pour déstabiliser...

PS : Le communisme n'était pas un bloc non plus.

L'URSS était un bloc et les autres pays des satellites...

[
/quote]



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 08:49

Pour étayer un petit peu ce que je dis car ce n'est pas le fruit de mon imagination voici un article du géopolitologue Alexandre del Valle:

Essayiste, Géopolitologue, co-fondateur de l’Observatoire géopolitique de la Méditerranée (basé à Chypre) ; Membre du Conseil de Rédaction de la Revue française de Géopolitique Outre Terre, Alexandre Del Valle inscrit toutes ses études, interventions et écrits dans le cadre de la démarche géopolitique qui consiste à étudier « les rivalités de pouvoirs autour des territoires ou ressources », ainsi que les « représentations » développées par les acteurs en lice.

Article:

Comme nous l'avions montré dans plusieurs écrits géopolitiques consacrés aux relations entre les Etats-Unis et le monde islamique, les Etats-Unis ont, depuis le début des années 30 jusqu'à une date fort récente, soutenu, directement ou indirectement, maints mouvements islamistes de par le monde, principalement sunnites, et parfois même impliqués dans le terrorisme anti-occidental.

http://blog.alexandredelvalle.com/archives/31-De-la-strategie-pro-islamiste-des-Etats-Unis-au-paradigme-du-11-septembre-,-chronique-dune-liaison-dangereuse-annoncee.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 09:08

[quote="Alexis232"]
Philippe Fabry a écrit:

Cela n'a absolument rien à voir. Mitterand pouvait favoriser le FN parce qu'il savait que ce n'était pas dangereux pour lui. En revanche les USA n'ont rien à gagner à installer partout des talibans alors qu'ils ont déjà des difficultés à réduire ceux d'Afghanistan.
Ni Ben Ali ni Moubarak ne gênaient les USA. Moubarak était même acheté par eux depuis 30 ans.


Le coup de Mitterrand c'est le même principe POUR IMAGER...autrement il ne s'agit pas d'installer des talibans partout mais d'utiliser des PETITES factions islamistes pour déstabiliser certains gouvernement,ça fait partie de la tactique et non de la stratégie...c'est largement documenté et prouvé par l'histoire des 20 dernières années

Utiliser pour déstabiliser, je suis d'accord. Mais pas fomenter une révolution islamiste complète, car on voit mal en quoi cela arrangerait les affaires des USA de se retrouver avec des régimes islamistes supplémentaires.

Non, ce n'est pas petit comme analyse : les USA n'ont aucun intérêt à voir se multiplier les régimes islamistes, même concurrents entre eux. Que les USA tentent de jour un islamiste contre un autre quand ils sont déjà là, ok. Mais de là à les créer exprès, cela me paraît absurde.

Encore une fois c'est des petites factions qui ne sont pas crées mais seulement soutenues un TEMPS pour déstabiliser...

Si vous voulez juste parler d'utilisation pour déstabiliser ou aiguillonner, je suis d'accord. Je croyais que vous disiez que les USA finançaient des révolutions islamiques pour installer des régimes de type iranien, et du coup je voyais pas trop l'intérêt pour les Américains de faire ça.


PS : Le communisme n'était pas un bloc non plus.

L'URSS était un bloc et les autres pays des satellites...

Et la Chine ?

[
/quote]




_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 09:08

Citation :

ALERTE - Libye: des témoins démentent la chute de Syrte aux mains des manifestants



TRIPOLI - Des témoins à Syrte ont démenti lundi auprès de l'AFP la chute
de cette ville libyenne aux mains des manifestants anti-Kadhafi, comme
l'avait affirmé la Fédération internationale des ligues de droits de
l'Homme.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 09:33

Citation :


ALERTE - Libye: démission du ministre de la Justice en protestation



LE CAIRE - Le ministre libyen de la Justice Moustapha Abdel Jalil a
démissionné de son poste "pour protester contre l'usage excessif de la
force" contre les manifestants en Libye, a rapporté lundi un journal
libyen dans son édition en ligne.(©AFP / 21 février 2011 15h28)


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 09:53

Ca sent le roussi par là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 11:18

Philippe Fabry a écrit:
Citation :


ALERTE - Libye: démission du ministre de la Justice en protestation



LE CAIRE - Le ministre libyen de la Justice Moustapha Abdel Jalil a
démissionné de son poste "pour protester contre l'usage excessif de la
force" contre les manifestants en Libye, a rapporté lundi un journal
libyen dans son édition en ligne.(©AFP / 21 février 2011 15h28)


Les rats quittent le navire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 11:41

Divers hauts fonctionnaires du régime ont semble-t-il fait défection.

Le contrôle pris par les manifestants dans de grandes villes serait lié à des défections dans l'armée, des chars seraient aux mains de civils.

A bas Khadafi, ce vieux djihadiste alcoolique qui s'est tant permis d'offenser la France !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?   Lun 21 Fév 2011, 11:59

Citation :

Kadhafi pourrait être en route vers le Venezuela



BRUXELLES - Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pourrait avoir quitté
son pays et être en route vers Caracas, au Venezuela, a déclaré lundi le
ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, en marge
d'une réunion de l'UE à Bruxelles."Vous m'avez demandé si le
colonel Kadhafi est au Venezuela, je n'ai pas d'information me
permettant de dire qu'il y est" mais "j'ai vu des informations qui
suggèrent qu'il est en route" pour ce pays, a-t-il déclaré aux
journalistes en marge d'une rencontre avec ses homologues européens.M. Hague n'a pas élaboré davantage sur l'origine de ces informations.Un
porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a
indiqué pour sa part ne "pas avoir d'information" à ce sujet. Il s'agit
à ce stade "de rumeurs infondées", a-t-il ajouté.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Mouvement de révolution dans les pays arabes : et si c'était la fin de l'islamisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'après révolution dans les pays arabes
» Le ''printemps arabe'' accélère le génocide des chrétiens dans les pays musulmans ( vidéo )
» Réaction des pays arabes et du Maghreb à l'attentat contre Charlie Hebdo
» Video N°12 :1er partie la haine wahabiite dans nos pays
» « Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: