DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Christian



Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 07:44

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Christian a écrit:

Si, je comprends parfaitement. Comment oser vouloir réduire Dieu Lui-même à un simple support ?

Personne ne réduit Dieu à un simple support.

ce qui est un simple support passager, c'est sa présence SOUS FORME DE PAIN ET VIN.


Citation :

"Je resterai avec vous jusqu'à la fin" ... par un support ? reprenez raison !

L'eucharistie ne restera pas jusqu'à la fin hélas :

Marc 13, 14 "Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation installée là où elle ne doit pas être (que le lecteur comprenne!) alors que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes,
Marc 13, 15 que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas pour rentrer dans sa maison et prendre ses affaires ;


Daniel 12, 10 Beaucoup seront lavés, blanchis et purifiés ; les méchants feront le mal, les méchants ne comprendront point ; les doctes comprendront.
Daniel 12, 11 A compter du moment où sera aboli le sacrifice perpétuel et posée l'abomination de la désolation : 1.290 jours.
Daniel 12, 12 Heureux celui qui tiendra et qui atteindra 1.335 jours.



Citation :

Il est évident pour tous, surtout pour les petits enfants que Dieu est en Tout, partout, et surtout dans son trône qu'est le centre de nos âmes. mais faire de l'Eucharistie un simple support, c'est faire de toute la Passion (qui est moindre que l'Eucharistie) qu'une simple historiette sans importance.
Votre théologie est froide, cher Arnaud, elle n'est pas de Coeur. Elle n'est pas à genoux comme se doit de l'être tout théologien. Une théologie froide, donc sans apport mystique est vide de sens, car en dehors de la vraie science.

Votre pratique et votre fréquentation amoureuse du Seigneur est exclusivement eucharistique salut . Mais cessez de dire que celui qui dit que Dieu se fait eucharistie en vue de l'inhabitation amoureuse par l'oraison qui dure bien après la disparition de l'hostie a une théologie "froide et sans coeur".

Bien entendu que non, elle n'a pas d'exclusivité et vous savez très bien qu'elle est basée ma relmation amoureuse, sur la Croix en exclusivité. Mais l'Euicharistie nous a été donnée pour ce temps terrestre et exclusivement pour ce temps terrestre, ensuite, si nous le voulons, nous pouvons oserdire que nous serons Eucharistie. mais nous serons Eucharisties si nous avons osé, dés cette terre, vivre de l'Euicharistie.
Je vous prie de m'excuser pour ma formulation, cela m'a troublé ensuite, j'aurai dû écrire, "cette théologie est froide" et non "votre théologie estfroide". Pardon, de vous avoir blessé.

Lorsque la spiritualité sacerdotale mêne à juger et à condamner, où va-t-on ? !!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 09:38

Christian a écrit:
j'aurai dû écrire, "cette théologie est froide" et non "votre théologie estfroide".

Même cela indique que vous n'avez pas compris la théologie de sainte Thérèse d'Avila. Certes, elle ne parle presque jamais de l'eucharistie, mais ce n'est pas pour la nier ou la mépriser. C'est parce qu'elle parle de ce qui donne sens et de ce qui est le but de toute la vie chrétienne : l'union à Dieu, douce et forte, par la prière : "Il me parle et je lui parle".
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 11:21

Arnaud a écrit:
Cher Nilamipt,

Je reprends votre texte et je le présente autrement :


Ignace d'Antioche aux Ephésiens a écrit:
Citation :
XX. Si JÉSUS-CHRIST m'en rend digne grâce à vos prières, et si c'est la volonté de Dieu, je vous expliquerai dans le second livret que je dois vous écrire l'économie dont j'ai commencé à vous parler, concernant l'homme nouveau, JÉSUS-CHRIST. Elle consiste dans la foi en lui et dans l'amour pour lui, dans sa souffrance et sa résurrection. Surtout si le Seigneur me révèle que chacun en particulier et tous ensemble, dans la race qui vient de son nom, vous vous réunissez dans une même foi, et en JÉSUS-CHRIST "de la race de David selon la chair", fils de l'homme et fils de Dieu, pour obéir à l'évêque et au presbyterium, dans une concorde sans tiraillements, rompant un même pain qui est remède d'immortalité, antidote pour ne pas mourir, mais pour vivre en JÉSUS-CHRIST pour toujours.


tout d'un coup, cela change tout. On met en gras un bout de texte et voilà qu'il dit autre chose. L'amour de Dieu devient l'essence de la vie chrétienne, l'évêque en étant le serviteur et l'eucharistie sacramentelle la manière par laquelle Jésus se donne à travers son culte nouveau.

Mais je mets devant tous les membres de ce forum les trois questions suivantes :

Est-ce que l'union à Dieu par la charité est le résumé de tout le message de Jésus et ce pour l'éternité ?

Loin d'opposer l'union à Dieu par la charité à l'eucharistie, ai-je raison de dire que Jésus ne se fait eucharistie (ce sacrement où il est réellement présent) que dans le but de s'unir à nous dans le coeur à coeur de la charité, même au delà de la disparition de l'hostie, et pour l'éternité quand l'hostie n'existera plus ?

Ai je raison de dire que l'eucharistie est le moyen le plus merveilleux qu'a inventé Dieu pour s'unir à notre âme, mais que ce moyen est au service de l'union amoureuse tout au long de la journée (que les saints appellent l'oraison du coeur) ?


Que chacun se fasse une réponse.

La position de Nilamipt et de Fredsisam est celle de la spiritualité sacerdotale (Cardinal de Bérulle).
L'interprétation que j'en fais est la position de sainte Thérèse d'Avila et de saint Jean de la croix.

Dans le premier cas, on aura une spiritualité essentiellement centrée sur l'adoration eucharistique.

Dans le second cas, on aura une spiritualité essentiellement centrée sur l'union à Dieu par tous les actes de la vie, l'oraison du coeur en étant l'acte même, l'adoration et la communion eucharistique en étant le plus grand moyen, la musique, le silence, le désert, le pèlerinage, les temps forts, la vie religieuse et le mariage en étant toutes sortes d'autres moyens.

A chacun de choisir sa spiritualité.
Cher Arnaud,

Je vous rejoins en tous points.

Notre propension est bien souvent de découper en "tranches" la vie spirituelle et d'en isoler certains aspects et certaines formes alors que c'est un tout.

Certes, chacun a son cheminement où l'accent sera mis sur tel ou tel aspect de la spiritualité comme la partie émergée d'un iceberg, mais il ne faut pas oublier toute la partie immergée.

Et votre théologie est loin d'être froide. Vous nous parlez sans cesse de kénose (Amour et humilité) et de la relation avec Dieu comme d'un mariage d'Amour Agapè.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 13:10

Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 14:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais je mets devant tous les membres de ce forum les trois questions suivantes :
les sens données ne sont pas inexacts, mais vous oubliez le Mystère de l'Eucharistie, donc c'est forcément faux.

L'Eucharistie est un Mystère qui s'accomplit dans l'éternité.

Il s'agit de l'Offrande, le Corps et le Sang de son Fils bien-aimé, offrande seule digne d'être agréée et digne de plaire à Dieu.

Le Christ s'offre à nous, pour être en nous, et nous en lui, afin que l'on devienne le Christ. Je crois que ce Sacrement s'accomplit parfaitement dans la mort -sauf cas de damnation bien entendu-.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 18:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Christian a écrit:
j'aurai dû écrire, "cette théologie est froide" et non "votre théologie estfroide".

Même cela indique que vous n'avez pas compris la théologie de sainte Thérèse d'Avila. Certes, elle ne parle presque jamais de l'eucharistie, mais ce n'est pas pour la nier ou la mépriser. C'est parce qu'elle parle de ce qui donne sens et de ce qui est le but de toute la vie chrétienne : l'union à Dieu, douce et forte, par la prière : "Il me parle et je lui parle".

La vie d'un chrétien forme un tout, dont le centre unique se situue très exactement au croisement des deux bras de la Croix (c'est là, que Dieu peut nous prendre dans ses bras, réellement) qui est, comme vous le savez, l'inhabitation (pour nous déchus) de Dieu sur terre . Et comme vous le savez l'inhabitation de Dieu Trine se trouve très exactement dans ce petit pain sans levain qu'est l'Eucharistie. mais peu importe. Si Ste Th d'Avila n'en parlait pas, c'est que cela coule de source.
Je pourai vous citer quelques références, mais à quoi bon, pourquoi ne pas commencer par la Grande Conchita Cabrera ?

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 18:48

Cher Christian, Personne étant catholique ne peut dire l'inverse : Jésus est présent réellement dans l'eucharistie.

Ce qu'on vous reproche, c'est d'exalter ce mode eucharistique au point de ne plus voir que lui, et de parler de théologie froide, sans amour, dès qu'un saint (comme saint Jean de la Croix) sort de vos rails et ose parler de la présence de Jésus, centre de tout, par l'acte d'oraison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 18:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Christian, Personne étant catholique ne peut dire l'inverse : Jésus est présent réellement dans l'eucharistie.

Ce qu'on vous reproche, c'est d'exalter ce mode eucharistique au point de ne plus voir que lui, et de parler de théologie froide, sans amour, dès qu'un saint (comme saint Jean de la Croix) sort de vos rails et ose parler de la présence de Jésus, centre de tout, par l'acte d'oraison.

Je n'ai pas de rail (je ne suis pas non plus cheminot Laughing ). Je veux juste défendre ce qui est attaqué à l'arme lourde tous azimuts, dans tous les milieux cathos du monde.

Mon intention se limite à cela. Pour ce qui est de ma vie eucharistique elle ne concerne que moi et ne peut faire l'objet de débat. mais Notre Seigneir a posé des actes pour nous tous et non pour la parade.

Alors, lisez les Pères de l'Église (mais vous les connaissez, bien entendu), lisez tous les écrits de tous les saints et saintes qui ont et existeront, ils vous diront tous la même chose. Ensuite, libre à vous de penser ce que vous désirez, mais ne le posez pas comme théologie. Car cela n'est pas de la théologie et ne le sera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 19:43

Christian a écrit:

Alors, lisez les Pères de l'Église (mais vous les connaissez, bien entendu), lisez tous les écrits de tous les saints et saintes qui ont et existeront, ils vous diront tous la même chose. Ensuite, libre à vous de penser ce que vous désirez, mais ne le posez pas comme théologie. Car cela n'est pas de la théologie et ne le sera jamais.

Trouvez moi un seul père de l'Eglise qui dise que la relation intime à Jésus n'est pas le but de toute la vie chrétienne, y compris de l'eucharistie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 21:00

nilamitp a écrit:


L'Eucharistie est un Mystère qui s'accomplit dans l'éternité.

Il s'agit de l'Offrande, le Corps et le Sang de son Fils bien-aimé, offrande seule digne d'être agréée et digne de plaire à Dieu.

Le Christ s'offre à nous, pour être en nous, et nous en lui, afin que l'on devienne le Christ. Je crois que ce Sacrement s'accomplit parfaitement dans la mort .

Très beau, nilamitp, merci...

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 21:31

L'eucharistie est relation intime à Jésus.Oui et la relation intime à Jésus est eucharistie,communion à sa chair et à son sang, par l'Esprit.

He 10:10 (...) nous sommes sanctifiés par l'oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes.

He 10:19 Ayant donc, frères, l'assurance voulue pour l'accès au sanctuaire par le sang de Jésus,
20 par cette voie qu'il a inaugurée pour nous, récente et vivante, à travers le voile - c'est-à-dire sa chair -,
21 et un prêtre souverain à la tête de la maison de Dieu,
22 approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs nettoyés de toutes les souillures d'une conscience mauvaise et le corps lavé d'une eau pure.

1 Jean 1: 7 Mais si nous marchons dans la lumière comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.

Revenir en haut Aller en bas
Père Elia



Masculin Messages : 344
Inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Lun 21 Fév 2011, 23:06

J'avais écrit:
le pain de vie que tu reçois est le support sous la forme d'une hostie.

Je voulais en fait écrire le Pain de Vie à recevoir prend comme support le voile d'une hostie.
Une manière de dire: les apparence sont du pain, mais la réalité est le corps du Christ.

Pardonnez-moi mon manque de précision et le trouble insinué par cela dans la discussion qui est devenue très vite animée.

Mais nous sommes bien d'accord, pour ne pas réduire l'hostie à un support: c'est Vraiment Jésus avec son corps et son âme, sa divinité et son humanité qui se rend présent...
OUF

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 12:27

Père Elia a écrit:
J'avais écrit:
le pain de vie que tu reçois est le support sous la forme d'une hostie.

Je voulais en fait écrire le Pain de Vie à recevoir prend comme support le voile d'une hostie.
Une manière de dire: les apparence sont du pain, mais la réalité est le corps du Christ.

Pardonnez-moi mon manque de précision et le trouble insinué par cela dans la discussion qui est devenue très vite animée.

Mais nous sommes bien d'accord, pour ne pas réduire l'hostie à un support: c'est Vraiment Jésus avec son corps et son âme, sa divinité et son humanité qui se rend présent...
OUF

Bonjour Père Elia.
Merci d'être là. sunny
Sans l'oraison du coeur à coeur, c'est laisser la Vie même en cette Adorable présence dans le tabernacle de notre âme.
En n'y descendant pas, en n'ouvrant pas cette porte, celui de notre tabernacle, le Christ ne peut prendre chair en notre chair, en se révélant même si cela est derrière un voile, mais un voile transparent.
C'est un Trésor enfoui que notre coeur n'a pas encore trouvé.
On peut communier au Corps et au Sang du Christ, mais sans l'oraison, cette communion peut rester comme une manne alors qu'elle doit être une vanne ouverte.
Tout comme nous pouvons communier au Corps et au Sang du Christ, dans l'oraison.

J'aime beaucoup le psaume de ce jour, c'est mon préféré. Il y a, dans ce psaume, l'école de l'oraison du coeur (Eucharistique) : source et sommet de la vie chrétienne.

01 Le SEIGNEUR est mon Berger : je ne manque de rien.
02 Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer.
Il me mène vers les eaux tranquilles


03 et me fait revivre ; il me conduit par le juste Chemin pour l'honneur de son Nom.
04 Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton Bâton me guide et me rassure.

05 Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.


06 Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la Maison du SEIGNEUR pour la durée de mes jours.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 13:31

Chère Arc-en-Ciel,
pouvez-vous dire le sens de ce qui n'est pas en caractères gras, est-ce cela qui est plus spécifiquement le fruit de l'oraison : "tu es avec moi"
"Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la Maison du SEIGNEUR pour la durée de mes jours"....
je veux dire par là : est-ce que vous soulignez ce qui est en gras, ou au contraire tout était en gras et vous vouliez souligner ce qui ne l'est plus ?

Bien fraternellement

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Père Elia



Masculin Messages : 344
Inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 14:43

Citation :
Je vous prie de m'excuser pour ma formulation, cela m'a troublé ensuite, j'aurai dû écrire, "cette théologie est froide" et non "votre théologie estfroide". Pardon, de vous avoir blessé.

[/color]Lorsque la spiritualité sacerdotale mêne à juger et à condamner, où va-t-on ? !!
Bravo Christian pour cette parole qui rétablit plus positivement votre communication entre nous.
merci aussi.
Vous savez, la théologie; fondamentalement c'est la sainteté du témoignage baptismal.
Tous les saints sont théologiens, seuls les saints sont théologiens écrivait mon ami le Père Léthel, qui sera le prédicateur au Vatican cette année: prions pour lui et la centaines de retraitants, dont notre pape.

Il est urgent d'inviter les chrétiens à communier en théologien, dans ce sens.
Il est urgent d'inviter les chrétiens à la charité qui déborde de notre relation avec Jésus-Eucharistie.

On est bien d'accord.

Ce que nous offre Arc-en-ciel est si bien résumé, avec ce choix de psaume, aussi.

Je pars adorer tout de suite et je vous retrouverai ce soir sans doute sur le forum: je prie avec vous Christian, comme avec Arc-en-Ciel et tous les autres d'ailleurs: quelle grâce nos échanges à propos du trésor des trésors qu'est la communion eucharistique: Dieu vous bénisse.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 18:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Christian a écrit:

Alors, lisez les Pères de l'Église (mais vous les connaissez, bien entendu), lisez tous les écrits de tous les saints et saintes qui ont et existeront, ils vous diront tous la même chose. Ensuite, libre à vous de penser ce que vous désirez, mais ne le posez pas comme théologie. Car cela n'est pas de la théologie et ne le sera jamais.

Trouvez moi un seul père de l'Eglise qui dise que la relation intime à Jésus n'est pas le but de toute la vie chrétienne, y compris de l'eucharistie.

Pas de vie intime avec Dieu ?? Gloupsss ! Alors, avec qui grand Dieu !!
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 19:08

Père Elia a écrit:
Citation :
Je vous prie de m'excuser pour ma formulation, cela m'a troublé ensuite, j'aurai dû écrire, "cette théologie est froide" et non "votre théologie estfroide". Pardon, de vous avoir blessé.

[/color]Lorsque la spiritualité sacerdotale mêne à juger et à condamner, où va-t-on ? !!
Bravo Christian pour cette parole qui rétablit plus positivement votre communication entre nous.
merci aussi.
Vous savez, la théologie; fondamentalement c'est la sainteté du témoignage baptismal.
Tous les saints sont théologiens, seuls les saints sont théologiens écrivait mon ami le Père Léthel, qui sera le prédicateur au Vatican cette année: prions pour lui et la centaines de retraitants, dont notre pape.

Il est urgent d'inviter les chrétiens à communier en théologien, dans ce sens.
Il est urgent d'inviter les chrétiens à la charité qui déborde de notre relation avec Jésus-Eucharistie.

On est bien d'accord.

Ce que nous offre Arc-en-ciel est si bien résumé, avec ce choix de psaume, aussi.

Je pars adorer tout de suite et je vous retrouverai ce soir sans doute sur le forum: je prie avec vous Christian, comme avec Arc-en-Ciel et tous les autres d'ailleurs: quelle grâce nos échanges à propos du trésor des trésors qu'est la communion eucharistique: Dieu vous bénisse.

Merci cher père Elia,

Je partage parfaitement ce que vous venez d'écrire et vous prie de me pardonner pour ma non- compréhension mais par écrit, c'est un exercice fort difficile. Et ce que je comprenais était aux antipodes de l'appel à la vocation sacerdotale.
Don acte.
Même si avec un peu de retard, je suis en communion avec vous pour l'adoration (et cela nous manque bien à Lourdes, l'adoration perpétuelle; bien que certains laïcs semblent vouloir s'y heureusement engager).
Vous savez, un théologien non à genoux, n'est pour moi qu'un poseur de théorie ni plus ni moins. Qu'un philosophe.
Et un théologien à genoux est, forcément, à genoux devant notre Seigneur et Maître, et fort donc, devant le Tabernacle et devant Jésus hostie.
Comme par exemple, hier, nous sommes restés plusieurs heures à échanger spirituellement avec un diacre, furtur prêtre, (dans quelques mois). prêtre à genoux, qui de suite a attiré nos âmes. Échanges en grande partie sur l'Eucharistie, bien entendu qui confirme nos ressentis, et nos vécus.
Mais, vous êtes prêtre, aussi lorsque vous consacrez, ne ressentez-vous pas, parfois (ou souvent?) "les baisers de Sa Bouche" de la Bouche de Dieu Trine, s'entend ? (pour plagier le Cantique des Cantiques).

En ce moment, je suis très occupé et donc ne viens pas trop sur le forum., mais reste en communion de prière.

Merci Arc-en-Ciel pour toutes ces citations qui vont parfaitement dans ce sens. Avez-vous lu les écrits fantstiques sur l'Eucharistie de Conchita Cabrera ?

En UDP
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 19:17

Christian a écrit:


Trouvez moi un seul père de l'Eglise qui dise que la relation intime à Jésus n'est pas le but de toute la vie chrétienne, y compris de l'eucharistie.

Pas de vie intime avec Dieu ?? Gloupsss ! Alors, avec qui grand Dieu !![/quote]

Ok ! Je vois. Votre réponse étant absolument hors sujet et suggérant que je nie qu'il y ait une vie intime avec Dieu par la phrase ci-dessus, je constate qu'en fait vous ne débattez pas pour chercher la vérité mais pour faire mine que votre interlocuteur dit n'importe quoi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 19:44

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Christian a écrit:


Trouvez moi un seul père de l'Eglise qui dise que la relation intime à Jésus n'est pas le but de toute la vie chrétienne, y compris de l'eucharistie.

Pas de vie intime avec Dieu ?? Gloupsss ! Alors, avec qui grand Dieu !!

Ok ! Je vois. Votre réponse étant absolument hors sujet et suggérant que je nie qu'il y ait une vie intime avec Dieu par la phrase ci-dessus, je constate qu'en fait vous ne débattez pas pour chercher la vérité mais pour faire mine que votre interlocuteur dit n'importe quoi.
[/quote]

Je ne vous comprends pas cher Arnaud !! Pourtant, nous nous connaissons depuis assez lontemps.
Mais cete discussion semble stérile, aussi, autant la cesser. Nous parlons de la vie intime de l'Eucharistie, que Jésus Christ a institué jusqu'à la fin des temps ici, pour nous tous, et pas d'autre chose. Nous parlons de la vie mystique (au sens noble) que tout chrétien doit vivre dans et par l'eucharistie.
Bon, il vaut mieux laisser reposer cela quelques temps. Je ne prétends rien vous concernant, mais essaye juste de vous comprendre, car vous semblez dire une chose et son contraire. Relisez-vous avec des yeux extérieurs et vous le saisirez facilement.

En UDP
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 20:12

Ce qui est stérile, c'est ce genre de phrase :

Je vous dis :

Citation :

Trouvez moi un seul père de l'Eglise qui dise que la relation intime à Jésus n'est pas le but de toute la vie chrétienne, y compris de l'eucharistie.

vous répondez :


Christian a écrit:
Pas de vie intime avec Dieu ?? Gloupsss ! Alors, avec qui grand Dieu !!

Expliquez moi le rapport. Et c'est comme cela depuis le début de ce sujet.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 21:05

Cher Christian, que feras-tu, lorsque le signe sensible et physique, en sa Présence réelle te sera retiré?



Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 21:17

Christophore a écrit:
Chère Arc-en-Ciel,
pouvez-vous dire le sens de ce qui n'est pas en caractères gras, est-ce cela qui est plus spécifiquement le fruit de l'oraison : "tu es avec moi"
"Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la Maison du SEIGNEUR pour la durée de mes jours"....
je veux dire par là : est-ce que vous soulignez ce qui est en gras, ou au contraire tout était en gras et vous vouliez souligner ce qui ne l'est plus ?

Bien fraternellement

I love you
Cher Christophore, je ne sais que répondre.
Je vous remercie pour ces questions soulevées et je vais les méditer.

Bien à vous en Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 21:48

Arnaud Dumouch a écrit:


Ce n'est ni l'eucharistie ni l'oraison qui est la source et le sommet de la vie chrétien,ne, c'est le Christ.

Quant à l'eucharistie, vu qu'elle ne produit son effet dans le coeur que si on a déjà la charité (et donc une fréqiuentation du Seigneur par la prière), et qu'elle vise à nourrir cette vie de charité, concluez.


Citation :

Si L'oraison est la réponse de notre communion sacramentale l'Eucharistie est la source ,le moyen (le viatique ) et la fin de notre vie Chrétienne .On n'a pas droit de changer les paroles du concile et du saint Père pour les tourner à notre faveur mais nous devons essayer de les comprendre et les expliciter dans l'herméneutique du concile et des papes . C'est dans ce sens là qu'on peut se demander en quoi l'Eucharistie est source et sommet de notre vie chrétienne et non l'oraison .
Et nous trouvons la réponse dans les textes du concile et plus précisement dans le décret "Presbyterorum ordinis " :« La très sainte Eucharistie contient en effet l'ensemble des biens spirituels de l'Église, à savoir le Christ lui-même, notre Pâque, le pain vivant, qui par sa chair, vivifiée par l'Esprit Saint et vivifiante, procure la vie aux hommes ».

L'eucharistie est certainement la source et le sommet de la vie ecclésiale SACRAMENTELLE. Et le problème est que vous avez compris : toute la vie chrétienne est sacramentelle.
Citation :


Nous ne pouvons être des hommes et des femmes d'oraison que dans la mesure où nous vivons profondément de l'Eucharistie.

C'est clair ! si le Christ a inventé l'eucharistie, c'est justement dans ce but (faire de nos des hommes d'oraison). Le problème est que, comme la plupart des gens, vous réduisez la pratique de l'eucharistie à ce que vous en comprenez ACTUELLEMENT, là où vous en êtes dans votre croissance spirituelle, et vous vous rendez incapable de comprendre à quel point ce rapport à l'eucharistie peut changer au cours de la vie chrétienne, de sa croissance et de ses épreuves.



C'est clairement dit. Quand toute joie, vie, amour, travail, santé, amitié nous vient de Christ, qu'on comprend que tout vient de lui et pas de nous, que notre corps, intelligence, moyen de survie, tout nous est donné gratuitement car on s'est rendu compte qu'on peut tout perdre du jour au lendemain sans qu'on aie fait quoi que ce soit pour mériter cela, ça remet les choses à leur place! C'est là pour moi l'humilité, la vraie. On ne mérite rien de ce qu'il nous donne, cela ne vient pas de ce qu'on pourrait dire ou faire, nous ne sommes rien du tout. Même nos désirs et émotions de joie, force, énergie, goût de la vie, les gens qu'on aime, tout peut disparaître ... et que devient-on alors?
Mais on crie intérieurement pour qu'il vienne, nous console, nous relève, nous redonne vie à nous comme aux autres comme un petit enfant... et il vient, toujours, parfois après avoir cru qu'on était morte. Parfois seulement après qu'on ait pardonné aux autres. Pas qu'on ait demandé pardon pour soi, on n'arrêterait jamais et on ne mériterait jamais rien si il fallait être parfait (même si on essaye de faire de son mieux quand même). Mais si on a pardonné alors il nous pardonne aussi............. Embarassed

Quand à l'eucharistie, je n'ai pas toujours le temps et l'énergie d'y aller, mais jamais je n'oublierais de prier et d'implorer que le Christ continue à me donner tout ce qui me rend heureuse et en vie, de me garder sur le chemin de vie, de sa miséricorde, son amour, du bien, pour moi c'est impossible, pour lui tout est possible, il fait des merveilles... j'aurais trop peur que tout s'arrête, disparaisse sans lui.......... c'est du vécu, c'est devenu impossible pour moi de vivre encore sans lui après avoir poutant perdu la foi longtemps.


Dernière édition par Petiteminuit le Sam 26 Fév 2011, 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 22:10

I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mar 22 Fév 2011, 23:17

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 01:09

Merci Petiteminuit. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 01:16

Petiteminuit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Ce n'est ni l'eucharistie ni l'oraison qui est la source et le sommet de la vie chrétien,ne, c'est le Christ.

Quant à l'eucharistie, vu qu'elle ne produit son effet dans le coeur que si on a déjà la charité (et donc une fréqiuentation du Seigneur par la prière), et qu'elle vise à nourrir cette vie de charité, concluez.


Citation :

Si L'oraison est la réponse de notre communion sacramentale l'Eucharistie est la source ,le moyen (le viatique ) et la fin de notre vie Chrétienne .On n'a pas droit de changer les paroles du concile et du saint Père pour les tourner à notre faveur mais nous devons essayer de les comprendre et les expliciter dans l'herméneutique du concile et des papes . C'est dans ce sens là qu'on peut se demander en quoi l'Eucharistie est source et sommet de notre vie chrétienne et non l'oraison .
Et nous trouvons la réponse dans les textes du concile et plus précisement dans le décret "Presbyterorum ordinis " :« La très sainte Eucharistie contient en effet l'ensemble des biens spirituels de l'Église, à savoir le Christ lui-même, notre Pâque, le pain vivant, qui par sa chair, vivifiée par l'Esprit Saint et vivifiante, procure la vie aux hommes ».

L'eucharistie est certainement la source et le sommet de la vie ecclésiale SACRAMENTELLE. Et le problème est que vous avez compris : toute la vie chrétienne est sacramentelle.
Citation :


Nous ne pouvons être des hommes et des femmes d'oraison que dans la mesure où nous vivons profondément de l'Eucharistie.

C'est clair ! si le Christ a inventé l'eucharistie, c'est justement dans ce but (faire de nos des hommes d'oraison). Le problème est que, comme la plupart des gens, vous réduisez la pratique de l'eucharistie à ce que vous en comprenez ACTUELLEMENT, là où vous en êtes dans votre croissance spirituelle, et vous vous rendez incapable de comprendre à quel point ce rapport à l'eucharistie peut changer au cours de la vie chrétienne, de sa croissance et de ses épreuves.



C'est clairement dit. Quand toute joie, vie, amour, travail, santé, amitié nous vient de Christ, qu'on comprend que tout vient de lui et pas de nous, que notre corps, intelligence, moyen de survie, tout nous est donné gratuitement car on s'est rendu compte qu'on peut tout perdre du jour au lendemain sans qu'on aie fait quoi que ce soit pour mériter cela, ça remet les choses à leur place! C'est là pour moi l'humilité, la vraie. On ne mérite rien pour tout de ce qu'il nous donne, cela ne vient pas de ce qu'on pourrait dire ou faire, nous ne sommes rien du tout. Même nos désirs et émotions de joie, force, énergie, goût de la vie, les gens qu'on aime, tout peut disparaître ... et que devient-on alors?
Mais on crie intérieurement pour qu'il vienne, nous console, nous relève, nous redonne vie à nous comme aux autres comme un petit enfant... et il vient, toujours, parfois après avoir cru qu'on était morte. Parfois seulement après qu'on ait pardonné aux autres. Pas qu'on ait demandé pardon pour soi, on n'arrêterait jamais et on ne mériterait jamais rien si il fallait être parfait (même si on essaye de faire de son mieux quand même). Mais si on a pardonné alors il nous pardonne aussi............. Embarassed

Quand à l'eucharistie, je n'ai pas toujours le temps et l'énergie d'y aller, mais jamais je n'oublierais de prier et d'implorer que le Christ continue à me donner tout ce qui me rend heureuse et en vie, de me garder sur le chemin de vie, de sa miséricorde, son amour, du bien, pour moi c'est impossible, pour lui tout est possible, il fait des merveilles... j'aurais trop peur que tout s'arrête, disparaisse sans lui.......... c'est du vécu, c'est devenu impossible pour moi de vivre encore sans lui après avoir poutant perdu la foi longtemps.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Père Elia



Masculin Messages : 344
Inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 09:34

En réponse à Christian:

"cela nous manque bien à Lourdes, l'adoration perpétuelle; bien que certains laïcs semblent vouloir s'y heureusement engager..."

De mon côté je reviens de fêter à Lourdes le 11 février
A lourdes, nous assistons à une perte en qualité de l'accueil spirituel:
Il n'y a plus de confessions proposées au départ du chemin de croix: à la place, cet espace est organisé comme chapelle d'adoration bien trop petite, sans aucune fenêtre. On s'y sent mal, et les soeurs "Figlie della Chiesa" (que je connais depuis 1992 sur Rome) sont désolées de cette nouvelle orientation. Les horaires d'ouverture sont très réduits. Et les confessions ont lieu désormais en bas; mais là aussi à des horaires réduits. Deux hommes de notre groupe y sont revenus déçus: ils se sont confessé en à peine trois minutes; le confesseur restant debout, comprenant mal qu'ils se mettent à genoux...

En parlant fortuitement avec un chapelain, nous apprenons que la décision de ne plus faire l'adoration à la crypte vient du fait que les gens qui venaient ne respectaient pas le silence et dérangeaient l'Adoration.

Cet argument est fragile. En effet, beaucoup de gens viennent en curieux en cette crypte, mais le témoignage de silence, de recueillement des adorateurs était comme "une mission à appeler à l'intériorité" les gens de passage. C'était pour eux un grand message à recevoir par la charité de ceux qui supportaient leur présence trop bruyante. Et les adorateurs accrocs au silence qui le voulaient pouvaient aussi aller dans la plaine sous la tente d'adoration prévue à cet effet, où le silence est beaucoup plus respecté. En plus ce lieu de la chrypte était proche du lieu des confessions: le lien avec le pardon et la confession était facile.

On m'avait parlé d'hommes d'affaire qui autrefois, venaient en avion faire une halte à la crypte pour repartir dans leur périple ensuite.

A mon avis, ces "messieurs" chapelains qui ont imposé cette décision "pastorale" sans l'avis et même contre l'avis des soeurs adoratrices mandatées pour ce lieu, ont passé très peu de temps eux-mêmes en adoration. Sinon, ils auraient fait l'expérience du don de silence que Jésus offre dans de telles situations d'adoration, où la présence des fidèles à l'adoration cherchant à regarder Jésus interpelle les passants.

Et puis l'idée d'avoir deux lieux de confession à Lourdes : en haut des sanctuaires comme autrefois et en bas plus récemment (facilitant l'accès aux fauteuil roulants et aux handicapés), ainsi que deux lieux d'adoration eucharistique (dans la crypte et proche des passages vers la grotte), crée comme "les deux battants d'une porte d'entrée" dans la grâce de Lourdes; à condition aussi que les adorateurs et les prêtres disponibles pour confesser n'aient pas un horaire trop limité.

Un lieu comme Lourdes devrait s'inspirer de "SOS-Ecoute" et pouvoir accueillir "non-stop," pour l"écoute ou la confession; ou alors avec une seule pause de minuit à 5h du matin maximum.

Quand à votre question sur la consécration, j'y réponds plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 09:43

Arc-en-Ciel a écrit:
Christophore a écrit:
Chère Arc-en-Ciel,
pouvez-vous dire le sens de ce qui n'est pas en caractères gras, est-ce cela qui est plus spécifiquement le fruit de l'oraison : "tu es avec moi"
"Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la Maison du SEIGNEUR pour la durée de mes jours"....
je veux dire par là : est-ce que vous soulignez ce qui est en gras, ou au contraire tout était en gras et vous vouliez souligner ce qui ne l'est plus ?

Bien fraternellement

I love you
Cher Christophore, je ne sais que répondre.
Je vous remercie pour ces questions soulevées et je vais les méditer.

Bien à vous en Marie.

Chère Arc-en-Ciel,
c'est moi qui me suis exprimé avec peu de clarté car la question est simple.
Ce psaume, moi aussi je le médite souvent. Et vous avez raison de souligner qu'il peut conduire à l'oraison ou en montrer les fruits.
Ma question porte simplement sur la typographie de votre citation est-ce que l'original était en gras, et alors avez-vous souligné en enlevant, ou au contraire vous souligniez vous-même les textes que vous vouliez montrer en mettant vous-même en caractère gras ?
flower
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 10:32

Père Elia a écrit:
En réponse à Christian:

"cela nous manque bien à Lourdes, l'adoration perpétuelle; bien que certains laïcs semblent vouloir s'y heureusement engager..."

De mon côté je reviens de fêter à Lourdes le 11 février
A lourdes, nous assistons à une perte en qualité de l'accueil spirituel:
Il n'y a plus de confessions proposées au départ du chemin de croix: à la place, cet espace est organisé comme chapelle d'adoration bien trop petite, sans aucune fenêtre. On s'y sent mal, et les soeurs "Figlie della Chiesa" (que je connais depuis 1992 sur Rome) sont désolées de cette nouvelle orientation. Les horaires d'ouverture sont très réduits. Et les confessions ont lieu désormais en bas; mais là aussi à des horaires réduits. Deux hommes de notre groupe y sont revenus déçus: ils se sont confessé en à peine trois minutes; le confesseur restant debout, comprenant mal qu'ils se mettent à genoux...

En parlant fortuitement avec un chapelain, nous apprenons que la décision de ne plus faire l'adoration à la crypte vient du fait que les gens qui venaient ne respectaient pas le silence et dérangeaient l'Adoration.

Cet argument est fragile. En effet, beaucoup de gens viennent en curieux en cette crypte, mais le témoignage de silence, de recueillement des adorateurs était comme "une mission à appeler à l'intériorité" les gens de passage. C'était pour eux un grand message à recevoir par la charité de ceux qui supportaient leur présence trop bruyante. Et les adorateurs accrocs au silence qui le voulaient pouvaient aussi aller dans la plaine sous la tente d'adoration prévue à cet effet, où le silence est beaucoup plus respecté. En plus ce lieu de la chrypte était proche du lieu des confessions: le lien avec le pardon et la confession était facile.

On m'avait parlé d'hommes d'affaire qui autrefois, venaient en avion faire une halte à la crypte pour repartir dans leur périple ensuite.

A mon avis, ces "messieurs" chapelains qui ont imposé cette décision "pastorale" sans l'avis et même contre l'avis des soeurs adoratrices mandatées pour ce lieu, ont passé très peu de temps eux-mêmes en adoration. Sinon, ils auraient fait l'expérience du don de silence que Jésus offre dans de telles situations d'adoration, où la présence des fidèles à l'adoration cherchant à regarder Jésus interpelle les passants.

Et puis l'idée d'avoir deux lieux de confession à Lourdes : en haut des sanctuaires comme autrefois et en bas plus récemment (facilitant l'accès aux fauteuil roulants et aux handicapés), ainsi que deux lieux d'adoration eucharistique (dans la crypte et proche des passages vers la grotte), crée comme "les deux battants d'une porte d'entrée" dans la grâce de Lourdes; à condition aussi que les adorateurs et les prêtres disponibles pour confesser n'aient pas un horaire trop limité.

Un lieu comme Lourdes devrait s'inspirer de "SOS-Ecoute" et pouvoir accueillir "non-stop," pour l"écoute ou la confession; ou alors avec une seule pause de minuit à 5h du matin maximum.

Quand à votre question sur la consécration, j'y réponds plus tard.

En effet, cher père Élia,

Mais d'après moults et moults témoignages, la Sainte Vierge s'occupe de cela et semble (réellement) opérer un renouvellement radical de la population de Lourdes (je ne parle pas des pélerins).
Se confesser aux sanctuaires est réellement souvent décevant, cela dépend en fait des prêtres qui s'y trouvent. Avec l'habitude, nous savons qui il ne faut pas aller voir et quels prêtres sont plus "aptes" que d'autres. Nous avons aujourd'hui les Passionistes à Lourdes et ceux-ci font partie des bons confesseurs (l'un de ceux-ci, le père Christian) est chapelain aux sanctuaires.

Nous étions donc ensemble le 11 février à la basilique souterraine !! Nous étions 25 000, avec des dizaines ou centaines de prêtres et des chantres au plus haut de leur forme vocale.

Mais notre évêque devrait prendre sa retraite dans le courant de cette année et cela changera la donne, c'est à espérer, car le recteur des sanctuaires, de son côté, semble très très bien et les prêtres de la paroisse viennent d'être renouvelés (et dans le bon sens). Notre évêque mise tout sur la pastorale délaisant tout le côté spirituel et accompagnement spirituel, laissant ainsi en friche de grands pans de l'église ; simple exemple, Tarasteix (nord de Tarbes) où Hermann Cohen fut ermite quelques années qui devrait refleurir ensuite et devenir un centre spirituel important, grâce à un prêtre qui me semble héroïque.

Mais bon, Lourdes demeure le centre du monde malgré tout et le lieu le plus agréable à vivre aussi bien en tant que petite ville que haut lieu spirituel. C'est vrai que les "soeurs de l'Église" sont quelque peu mises de côté; heureusement qu'elles s'occupent également du Cachot. Espérons et prions, pour que leur mission soit de nouveau reconnue.

Quant à l'adoration à la crypte, il est vrai que c'est trop exigü et que les pélerins, surtout italiens et espagnols (mais les français à l'étranger se comportent pareillement) se comportent très très mal, pour ne pas dire plus. Mais qui, aujourd'hui, se met à genoux devant Jésus ? Qui respecte avec un stricte minima son Dieu ? 0,10 % ? ou moins encore... Alors la décision pastorale des sanctuaires ne fait qu'entériner l'existant, en définitive. Qui, sait que Dieu est là présent à attendre nos hommages et notre Amour ? Qui, sait que Dieu Trine souffre de cela ? Et qu'un comportement importun, sans gêne et insultant fait terriblement souffrir Jésus dans sa Si Sainte Eucharistie.
Alors, déplacer l'adoration en un lieu plus serein, plus calme et plus propre à l'oraison et l'Amour semble le mieux dans le contexte actuel ; vous savez, pas mal de gens viennent à Lourdes, y compris aux messes pour tout autre chose que Jésus et Marie, si vous voyez ce que je veux exprimer.
C'est donc une question délicate que le lieu de l'Adoration. En fait, il faudrait pouvoir définir deux lieux différents; un dans la crypte, par exemple, et l'autre dans une chapelle comme "Mater Dolorosa" par exemple.

En UDP
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 12:24

Merci Arc-en-ciel, Arnaud, Enlui, Simon1976 I love you !
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 12:30

Il me laisse encore malvoyante depuis 20 ans, j'ai déjà été voir le renouveau et prie tous les jours sans résultat ... mais je ne désespère pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire   Mer 23 Fév 2011, 13:12

Petiteminuit a écrit:
Merci Arc-en-ciel, Arnaud, Enlui, Simon1976 I love you !

I love you fleur 6 :hello:
Revenir en haut Aller en bas
 
Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quatre cas où ne pas communier à l'eucharistie est possible voire nécessaire
» Célébration oecuménique sans Eucharistie ??
» Bienheureuse l'âme qui sait trouver Jésus dans l'Eucharistie!
» l'eucharistie dans l'eglise
» Les protestants peuvent-ils communier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: