DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 08:23

J'ouvre ce sujet suite aux réactions négatives de M. Arnaud Dumouch et de aroll sur un autre fil .
AD met en doute les séquelles psychologiques de la dureté à venir au monde ( il fait partie ainsi de l'immense majorité des chercheurs ) .
Aroll semblait nier le traumatisme physique . Sur ce point , il est minoritaire .
Voir entre autres nombreux articles médicaux :
" Quelle imagerie choisir dans les traumatismes crâniens obstétricaux ? par Allali N. Husson B. ,
Tammam S. , Pariente D. Hôpital Kremlin Bicêtre " , tiré de
http://www.sfip-radiopediatrie.org/SFIPoldpages/SFIPLY06/COMLYO06.HTM
Pour ceux que cela intéresse , la conclusion des auteurs est : " Le scanner cérébral reste l'examen
de choix pour éliminer une urgence chirurgicale . L'IRM est utile pour rechercher des lésions ischémiques et des pathologies associées et pour éliminer de rares diagnostics différentiels . "

Je ne garantis pas que je pourrai alimenter régulièrement le sujet .
S'il choque trop ( ce que je comprendrais très bien , d'un point de vue de psychologue amateur ) ,
il suffit de ne pas répondre ou de le supprimer .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 08:59

Cher Boudo,

Je n'irai pas jusqu'à dire que le traumatisme psychanalytique de naissance serait péché originel, mais qu'il en est une des conséquences, à mon avis :
"Tu enfanteras dans la douleur" (Genèse 3:16 )

Le bébé en est à la fois la cause et l'objet de la douleur.

Il n'est pas rare que l'accouchement dure plus longtemps que la normale, le bébé restant bien souvent "coincé" dans le "tunnel" de l'utérus ou avec le cordon ombilical enroulé autour du coup. Conséquences , il ressent un rejet : on ne veut pas qu'il vive ! Ce qui se répercutera dans sa psychologie affective.

Des études ont démontré l'existence de ce choc traumatique à la naissance.
Les psychanalystes, psychiatres et psychothérapeutes en tiennent de plus en plus comptent.

Mais peut-être suis-je à côté du sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 10:13

Bonjour.
boudo a écrit:
J'ouvre ce sujet suite aux réactions négatives de M. Arnaud Dumouch et de aroll sur un autre fil .
AD met en doute les séquelles psychologiques de la dureté à venir au monde ( il fait partie ainsi de l'immense majorité des chercheurs ) .
Aroll semblait nier le traumatisme physique . Sur ce point , il est minoritaire .
Accusation fausse et même débile, je n'ai pas nié le fait que la naissance puisse être physiquement traumatisante, j'ai contesté (et persiste) ton chiffre obligatoirement faux de 35 kg/cm² de pression (c'est physiquement impossible), et ton affirmation tout aussi inepte de production intense de chaleur par frottement (les deux, je dis bien LES DEUX protagonistes, c'est à dire le bébé, MAIS AUSSI LA MÈRE, ressentirait cette chaleur que tu décris comme très intense et douloureuse, et la mère, au moins, en témoignerait).
Il n'y a pas besoin de tout cela pour qu'un accouchement soit une épreuve difficile.

Amicalement, Alain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 10:45

Déjà rien que le titre ne veut rien dire ! De fait, gloser sur ce qui n'existe pas, ne veut rien dire non plus ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 13:35

Pour avoir pratiqué moi-même environ 80 accouchements quand j'étais externe en Obstétrique, Je peux vous dire Boudo, que le traumatisme et la difficulté sont très variables d'un nouveau-né à l'autre et il est des accouchements qui se passent comme une lettre à la poste! : on a à peine le temps de courir pour réceptionner le colis! Very Happy .

Dèjà dans les années 1980 ( ça commence à dater un peu ) on ne prenait plus guère de risques . Dans la Maternité où j'ai travaillé, toutes les femmes étaient monitorées pour surveiller le bébé et son rrythme cardiaque, l'accouchement était souvent déclenché , l'anesthésie péridurale était systématique ( faisant mentir la genèse, Horreur!) et la césarienne était très rapide en cas de souffrance foetale aigüe.

Non , je pense que votre assimilation de la naissance au PO ne correspond plus aux années 1980 déjà ...
Par contre au niveau psychanalytique , ce qui est capital c'est d'assurer un contact étroit entre le corps du bébé et sa mère après la naissance. Le bébé se nourrit autant d'amour, de paroles et de contact corporel que de lait . Il faut les couvrir de bisous et ne pas se priver ...S' il est un legs de françoise Dolto , c'est bien celui-là !
sinon , on a des traumatismes affectifs effectivement . Encore que la résilience d'un petit
d'homme soit extraordinaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 17:28

Et puis le péché originel dans l'enfant, c'est l'absence de Dieu. Il n'habite pas par sa grâce dans son âme, comme l'avaient demandé Adam et Eve pour qu'il vive libre.

C'est autre chose.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 18:31

Je ne vois aucun lien entre la naissance et le péché originel; par contre oui au fait que certains enfants subissent un traumatisme qui se répercutera tout au long de leur vie.

Dans notre cas, cela s'est très bien passé lors du premier et troisième accouchement; par contre ma deuxième est resté coincée longtemps dans le "tunnel" comme l'a dit Jeb et on n'a dû utiliser un appareil à suction pour réussir à faire passer la tête et je peux vous garantir que le médecin n'y est pas allé de main morte pour réussir à dégager la tête. Le bébé contrairement aux deux autres a pleuré sur le ventre de sa mère durant une grosse heure et n'était pas consolable.

Elle a un tempéramment plus taciturne et est plus renfermé; sans nécessairement affirmer avec certitude absolu qu'il y a un lien direct, j'ai tout de même le sentiment que c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Ven 18 Fév 2011, 21:46

Toute vie nouvelle porte en elle deux choses : le péché originel et la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Sam 19 Fév 2011, 00:36

giacomorocca a écrit:
Je ne vois aucun lien entre la naissance et le péché originel; par contre oui au fait que certains enfants subissent un traumatisme qui se répercutera tout au long de leur vie.

Dans notre cas, cela s'est très bien passé lors du premier et troisième accouchement; par contre ma deuxième est resté coincée longtemps dans le "tunnel" comme l'a dit Jeb et on n'a dû utiliser un appareil à suction pour réussir à faire passer la tête et je peux vous garantir que le médecin n'y est pas allé de main morte pour réussir à dégager la tête. Le bébé contrairement aux deux autres a pleuré sur le ventre de sa mère durant une grosse heure et n'était pas consolable.

Elle a un tempéramment plus taciturne et est plus renfermé; sans nécessairement affirmer avec certitude absolu qu'il y a un lien direct, j'ai tout de même le sentiment que c'est le cas.
Cher Giacomo,

Pour votre deuxième enfant, je peux en témoigner, il y a de très forte chance que son traumatisme à la naissance a eu de très grosses conséquences sur sa psychologie et sur sa vie affective, d'autant plus qu'un appareil a été utilisé pour la dégager, quelque chose de totalement extérieur au corps chaud de la maman et donc très agressif.

Je ne sais pas quel age a-t-elle mais dès que vous en sentirez l'occasion parlez-lui des circonstances de sa naissance ou prenez contact avec un psychothérapeute chrétien. Ce sera pour elle l'occasion de comprendre ses moments de mal-être et d'angoisse ou parfois de se sentir moins aimer ou rejeter même.

Si vous le souhaitez vous pouvez me contacter par MP à ce sujet beaucoup trop personnel pour que j'en parle sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Sam 19 Fév 2011, 07:20

Merci à tous pour l'intérêt .

A Aroll , je dirai que , paradoxalement , sa réaction épidermique me conforte dans ma folle hypothèse . Je donnerai des précisions et des références en temps utile . Mais je peux déjà dire que sa comparaison , dans l'autre fil , entre une naissance d'homme et un agnelage ne tient pas la route . Il y a plusieurs différences entre la mise bas d'un animal et une naissance humaine . La plus grande différence est l'immaturité du petit d'homme à sa naissance . Pour les différences physiques , une étude complète est nécessaire . Je suppose qu'elle a déjà été faite .

L'expérience d'Oculus m'interpelle par contre . Et je le remercie de me l'avoir exposée .

Je dois préciser que , dans ma folle hypothèse , je considère que même un accouchement réussi laisse des traces inactives dans le cerveau du nouveau-né , comme un virus qu'on n'a pas pu détruire dans une mémoire d'ordinateur mais qu'on a pu circonscrire . Hélas , dans certaines circonstances dramatiques de l'existence , ces traces peuvent se réactiver .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Sam 19 Fév 2011, 07:28

Cher Boudo, votre thèse porte sur de kl'inconscient. On peut donc tout lui faire dire. Vous soutiendriez ici que le fait d'être allaité au biberon et non au sein est source de traumatismes profonds pour la suite, personne ne pourrait vous contredire.

Il faut que vous soyez lucide de cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Sam 19 Fév 2011, 11:55

Bonjour.
boudo a écrit:
Merci à tous pour l'intérêt .

A Aroll , je dirai que , paradoxalement , sa réaction épidermique me conforte dans ma folle hypothèse .
Ma réaction n'est pas "épidermique", elle est simplement vive, et pas à cause du sujet, mais à cause de l'effarante bêtise des propos de ce "psy" (ce n'est pas la première fois avec ceux là).
Je remet l'extrait de ton message qui m'a fait réagir.
Citation :
Le bébé qui naît subit ( entre autres ) un échauffement indescriptible par frottement contre les parois vaginales avec une pression de 35kg par centimètre carré .
Et je spécifie les termes qui tuent toutes crédibilité à l'auteur de ces inepties:
-un échauffement indescriptible
-35kg par centimètre carré.
C'est absolument stupide (je l'ai montré), et comme j'ai une certaine tendance à la répulsion face au mensonge et à la c.onnerie, je réagis vivement.
Il y a par contre un point sur lequel tu as tout à fait raison: ton hypothèse est folle, mais alors là complètement folle....


boudo a écrit:
Je donnerai des précisions et des références en temps utile .
Je me marre d'avance.


boudo a écrit:
Mais je peux déjà dire que sa comparaison , dans l'autre fil , entre une naissance d'homme et un agnelage ne tient pas la route . Il y a plusieurs différences entre la mise bas d'un animal et une naissance humaine . La plus grande différence est l'immaturité du petit d'homme à sa naissance . Pour les différences physiques , une étude complète est nécessaire . Je suppose qu'elle a déjà été faite .
Merci de ne pas me prendre pour un c.on, je sais qu'il y a des différences entre une naissance humaine et un agnelage, mais ces différences ne sont pas suffisantes pour avoir "un échauffement indescriptible, et 35kg de pression par centimètre carré" d'un côté et pas 10% de cela de l'autre....
De plus, Oculus t'as donné tort sur ce point et en toute connaissance de cause, puisque c'est son rayon.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Dim 20 Fév 2011, 12:12

Jeb a écrit:
giacomorocca a écrit:
Je ne vois aucun lien entre la naissance et le péché originel; par contre oui au fait que certains enfants subissent un traumatisme qui se répercutera tout au long de leur vie.

Dans notre cas, cela s'est très bien passé lors du premier et troisième accouchement; par contre ma deuxième est resté coincée longtemps dans le "tunnel" comme l'a dit Jeb et on n'a dû utiliser un appareil à suction pour réussir à faire passer la tête et je peux vous garantir que le médecin n'y est pas allé de main morte pour réussir à dégager la tête. Le bébé contrairement aux deux autres a pleuré sur le ventre de sa mère durant une grosse heure et n'était pas consolable.

Elle a un tempéramment plus taciturne et est plus renfermé; sans nécessairement affirmer avec certitude absolu qu'il y a un lien direct, j'ai tout de même le sentiment que c'est le cas.
Cher Giacomo,

Pour votre deuxième enfant, je peux en témoigner, il y a de très forte chance que son traumatisme à la naissance a eu de très grosses conséquences sur sa psychologie et sur sa vie affective, d'autant plus qu'un appareil a été utilisé pour la dégager, quelque chose de totalement extérieur au corps chaud de la maman et donc très agressif.

Je ne sais pas quel age a-t-elle mais dès que vous en sentirez l'occasion parlez-lui des circonstances de sa naissance ou prenez contact avec un psychothérapeute chrétien. Ce sera pour elle l'occasion de comprendre ses moments de mal-être et d'angoisse ou parfois de se sentir moins aimer ou rejeter même.

Si vous le souhaitez vous pouvez me contacter par MP à ce sujet beaucoup trop personnel pour que j'en parle sur le forum.

Merci Jeb,

Ma deuxième aura neuf ans dans 2 semaines. Ce que j'ai constaté, c'est qu'elle est portée à se décourager plus facilement que les autres et à se déprécier; elle a besoin de plus d'encouragement et n'accepte aucunement d'être brusquée. Par contre, je ne voudrais pas faire croire qu'elle est un cas à part ou problématique; elle a développée d'autres qualités comme une plus grande intériorité et sensibilité.

Je prends bonne note de vos recommandations et si vous désirez développer sur le traumatisme lié à la naissance, je serais content de vous lire soit en MP ou sur ce fil si cela peut être utile à quelqu'un d'autre également.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Dim 20 Fév 2011, 16:37

Cher Giacomo,

Merci pour votre réponse et votre témoignage.

Votre fille n'ayant que neuf ans, il est sûrement trop tôt encore pour lui relater les circonstances de sa naissance comme je vous le suggérais plus haut. Et elle n'aura sans doute pas besoin que vous lui en parliez. L'attention que vous lui portez en est un des éléments garants de son équilibre affectif, parce que vous avez su très tôt être à son écoute et c'est ce qui est capital.

Ce n'est pas parce qu'elle a vécu sa naissance dans des circonstances difficiles qu'elle est ou sera de quelqu'un "à part ou à problème". Rien de cette épisode ne lui enlèvera toutes ses qualités, sa sensibilité notamment qui lui fera comprendre davantage ce que peuvent ressentir les autres et en particulier les plus vulnérables.

Votre message montre bien que vous avez parfaitement compris que c'est le climat familial d'écoute, de confiance et d'attention qui lui est nécessaire pour la rassurer.

Plus généralement, les enfants ayant vécu un choc trautamique à la naissance, et même pendant leur vie intra-utérine, et n'ayant pas eu un climat familial "porteur", sont en manque affectif. Ils développent bien souvent soit pendant l'enfance ou à l'adolescence, soit aux périodes charnières de la vie d'adulte (choix d'orientation, entre 40 et 50 ans, parfois plus tard) une "exigence" affective qui se traduit par le besoin d'être aimer avec passion. Ce qui est "dévorant" pour les parents pendant l'enfance ou l'adolescence ou le partenaire éventuel pendant la vie adulte.

Ces personnes font tout pour se faire aimer en étant gentille, attentionnée, etc. Mais le revers de la médaille est qu'elles ne sont jamais satisfaite, estimant qu'on ne les aime pas assez. De part leur caractère plutôt renfermé, elle passeront par des moments d'angoisse, voire de dépression, qu'elles n'expliquent pas elles-même.

Des études sérieuses menées par des psychothérapeutes avec quelques rares psychiatres, ont démontré que l'enfant, autant pendant sa vie intra-utérine, qu'à sa naissance, absorbe comme une "éponge" tous les évènements, bons et mauvais, vécus, soit par sa mère, soit par lui-même.

Ces psychothérapeutes ont été plus loin même que Françoise Dolto qui a beaucoup apporté de par sa médiatisation. Des psychothérapeutes chrétiens ont ouvert le champ d'étude en prenant en compte le vécu spirituel devant ce manque ressenti par un nombre croissant de chrétiens menant une vie spirituelle significative. L'erreur commise bien souvent était et est de mélanger ce qui peut être du domaine de la purification dans un cheminement spirituel et les blessures affectives dues à des traumatismes intra et extra utérins engendrant angoisse, dépression, les deux domaines s'imbriquant parfois aussi. C'est pourquoi il faut beaucoup de discernement au psychothérapeute chrétien qui ne doit pas hésiter à s'appuyer sur l'avis d'un autre confrère, voire même d'une équipe spécialisée et formée.

Je m'arrêtera là, ce sujet étant vaste, beaucoup controversé aussi par des chrétiens-même craignant, à juste titre parfois, le risque de dérapage et de manipulation.

En résumé, toutes blessures ou chocs traumatiques pendant la vie intra-utérine et à la naissance ont des conséquences reconnues et des répercussions sur la vie affective. Après, tout est dans le climat familial s'il est "porteur" ou non.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Dim 20 Fév 2011, 21:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Boudo, votre thèse porte sur de kl'inconscient. On peut donc tout lui faire dire. Vous soutiendriez ici que le fait d'être allaité au biberon et non au sein est source de traumatismes profonds pour la suite, personne ne pourrait vous contredire.

Il faut que vous soyez lucide de cela.

Je le suis , cher Arnaud , rassurez-vous . S'il est quasi impossible de prouver les motivations inconscientes , il est par contre , grâce à de sérieuses observations , possible de démonter les fausses motivations conscientes . C'est ce qu'exprime bien , entre autres , la comptine enfantine :
" Ouh ! , la menteuse , Elle est amoureuse ... " .
De même , lors d'un comportement disproportionné par rapport à ses causes , il est possible de
supposer des motivations inconscientes : pour la même insatisfaction objective , les hurlements d'un bébé n'ont pas toujours la même intensité , suivant les individus .
Je vous concéderai volontiers que l'entourage doit procéder par tâtonnements pour comprendre , sans jamais avoir la preuve formelle .

Pour en revenir au sujet , mon hypothèse suppose que la dureté indiscutable pour venir au monde
laisse immanquablement des traces psychologiques qu'en temps normal , une bonne éducation peut effacer . La question est : le foetus enregistre-t-il des événements et des sensations , particulièrement à la naissance ? Il est prouvé que le cerveau du bébé naissant est en état d'intense souffrance . Cette souffrance est-elle mémorisée ? Il faut encore le prouver , vous avez raison . Des recherches sont actuellement faites pour pouvoir lire mécaniquement les pensées d'un adulte . Peut-être un jour , réussira-t-on à lire mécaniquement les "pensées" d'un foetus et d'un nouveau-né .
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Mar 07 Aoû 2012, 03:08

Conséquence du péché originel:

- Adam a mal au ventre quand il mange des légumes.

- Adam travaille très dur à la sueur de son front pour récolter ronces et épines du sol.

- Ève a un désir pour son mari. Il est très fort et très musclé. Si elle l'approche alors qu'il est en train de jardiner, il peut facilement utiliser ses muscles et la déplacer un peu plus loin pour continuer son travail déjà douloureux.

La psychanalyse fait mention du complexe d'Oedipe. Dans la mythologie grecque, Hercule combat l'Hydre de Lerne. Cette hydre et ses têtes peut faire référence à une libido très consciente sans refoulement induit par le surmoi. Dans les travaux d'Hercule, il n'y a pas de surmoi. Seulement le ça, très conscient, représenté par l'Hydre.

Oedipe provient d'une génération. Avant lui, il y a Zeus pour l'adultère et aussi Ouranos/Cronos pour la castration. La mythologie est très riche en description de ce genre. Au tout début, il y a chaos, la nuit et eros. Donc tout commence par Eros bien avant toute structure ultérieure qui pourrait freiner ou multiplier la libido. Freud a bien dit qu'il s'adresse à un mal de son époque. Adam et Ève sont là depuis 5000 ans. Je ne sais pas pour les grecs.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Mar 07 Aoû 2012, 03:14

boudo a écrit:
J'ouvre ce sujet suite aux réactions négatives de M. Arnaud Dumouch et de aroll sur un autre fil .
AD met en doute les séquelles psychologiques de la dureté à venir au monde ( il fait partie ainsi de l'immense majorité des chercheurs ) .
Aroll semblait nier le traumatisme physique . Sur ce point , il est minoritaire .
Voir entre autres nombreux articles médicaux :
" Quelle imagerie choisir dans les traumatismes crâniens obstétricaux ? par Allali N. Husson B. ,
Tammam S. , Pariente D. Hôpital Kremlin Bicêtre " , tiré de
http://www.sfip-radiopediatrie.org/SFIPoldpages/SFIPLY06/COMLYO06.HTM
Pour ceux que cela intéresse , la conclusion des auteurs est : " Le scanner cérébral reste l'examen
de choix pour éliminer une urgence chirurgicale . L'IRM est utile pour rechercher des lésions ischémiques et des pathologies associées et pour éliminer de rares diagnostics différentiels . "

Je ne garantis pas que je pourrai alimenter régulièrement le sujet .
S'il choque trop ( ce que je comprendrais très bien , d'un point de vue de psychologue amateur ) ,
il suffit de ne pas répondre ou de le supprimer .
Ce qui est sûr c'est que s'il y a traumatisme psychologique, ce n'est pas le péché originel qui lui, est SPIRITUEL et qui consiste dans le fait que, à la demande d4Adam et Eve, Dieu ne vient pas habiter l'âme du petit enfant conçu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Mer 08 Aoû 2012, 07:42

Bien évidemment . Mais cette faute spirituelle d'origine et ses conséquences ont probablement aussi un aspect physique . Je crois que l'aménagement physique de la planète Terre était dans le plan de Dieu et réalisé par les anges et fils de Dieu . En se réservant la terre contre Dieu avec l'aide de Satan , nos premiers parents auraient provoqué des séries de catastrophes en chaînes , qui sont loin d'être terminées .

Sur le plan psychosomatique , c'est le traumatisme de naissance qui matérialiserait le choix des premiers parents , de préférer la folie sur terre à l'illumination divine et à la collaboration au plan divin pour l'aménagement constant de nouvelles planètes habitables .

Pour répondre à Oculus , tenté par le polygénisme , je dirai que j'y crois aussi mais que nos " premiers parents " ont été , dans ce polygénisme , des " appelés " par illumination divine spéciale
et qu'ils avaient pour tâche de " spiritualiser " certains autres primates .

Plusieurs textes bibliques peuvent être interprétés dans le sens de ces hypothèses .

Avec nos premiers pas dans l'espace , nous sommes un peu plus proches que les premiers chrétiens , dans la compréhension du livre de l'Apocalypse . Un quitte ou double se profile pour la planète Terre .


_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Mer 08 Aoû 2012, 08:06

Cher Boulo, il est certain que cette difficulté que nous avons à harmoniser en nous notre vie psychique est une conséquence" du péché originel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Jeu 09 Aoû 2012, 00:04

aroll a écrit:
Bonjour.
boudo a écrit:
J'ouvre ce sujet suite aux réactions négatives de M. Arnaud Dumouch et de aroll sur un autre fil .
AD met en doute les séquelles psychologiques de la dureté à venir au monde ( il fait partie ainsi de l'immense majorité des chercheurs ) .
Aroll semblait nier le traumatisme physique . Sur ce point , il est minoritaire .
Accusation fausse et même débile, je n'ai pas nié le fait que la naissance puisse être physiquement traumatisante, j'ai contesté (et persiste) ton chiffre obligatoirement faux de 35 kg/cm² de pression (c'est physiquement impossible), et ton affirmation tout aussi inepte de production intense de chaleur par frottement (les deux, je dis bien LES DEUX protagonistes, c'est à dire le bébé, MAIS AUSSI LA MÈRE, ressentirait cette chaleur que tu décris comme très intense et douloureuse, et la mère, au moins, en témoignerait).
Il n'y a pas besoin de tout cela pour qu'un accouchement soit une épreuve difficile.

Amicalement, Alain



Je peux en témoigner : ça brûle véritablement très fort et c'est très impressionnant comme découverte sur le moment ! Mais pour ça il faut avoir accouché sans péridurale pour le sentir, hors actuellement les péridurales sont plus fréquentes qu'absentes des salles de naissance. Donc peu de personnes pour le dire.


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?   Jeu 09 Aoû 2012, 06:25

Merci , Albatros . Je regrette que les quatre " matrices psychologiques " périnatales décrites par
Stanislav Grof ne soient pas mieux connues . Cet auteur estime que c'est à 4 épreuves physiques successives que le nouveau-né est généralement confronté et que la plus éprouvante pour lui
( subjectivement ) va l'influencer pour le reste de son existence .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
 
Le supposé traumatisme psychanalytique de naissance serait-il péché originel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le traumatisme
» Le traumatisme.
» Traumatisme cranio-facial
» Pourquoi dieu serait-il bonté, miséricorde …
» Traumatisme urétral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: