DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 19:28

En Christ a écrit:
Le lobby juif est puissant il peut donner des ordres et les ministres obéissent…
mieux, il faut se convertir au judaïsme, et faire un serment d'allégeance à Israël avant d'être nommé ministre.

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 19:34

En Christ a écrit:
Au contraire les prophéties ont de forte chance de se réalise avec pour conséquence un gouvernement mondial.

Oui c'est les cas:

Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 19:41

Allez donc voir le cas "Hessel" et "Celine".
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 19:46

Paco a écrit:
De Gaulle aurait été trop orgueilleux, trop narcissique pour le reconnaître!

Tout le monde est orgueilleux sauf les Juifs ?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 20:40

A propos du lobby qui n’existe pas:

Citation :

Serge Klarsfeld est à l'origine de ce retrait. Pensez-vous, comme Alain Finkielkraut, que cela risque d'accréditer l'idée q'un " lobby juif fait la pluie et le beau temps " ?

Je n'irai pas jusque-là, mais cela accrédite l'idée qu'il y a, en France, des associations qui ont un pouvoir excessif sur les choix et les orientations des ministres. En tant que républicaine, je ne me rendrai jamais, par exemple, au dîner du CRIF. Un gouvernement qui se rend à un dîner communautaire - pour recevoir au passage des leçons de politique étrangère -, cela me choque énormément. Les politiques cèdent à cette tendance par pur clientélisme.

http://www.lepoint.fr/politique/les-camps-ont-ete-le-summum-de-la-barbarie-03-02-2011-135109_20.php
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 20:43

Citation :
Le Point : L'écrivain Céline a été retiré de la liste des célébrations nationales de 2011. Regrettez-vous cette décision ?

Marine Le Pen : Elle est absurde ! J'attends maintenant qu'on interdise ses livres à la vente. Nul n'ignore les écrits antisémites de Céline, mais nul n'ignore non plus qu'il est un des plus grands écrivains français. En prenant cette décision, Frédéric Mitterrand, ministre de la République, se soumet à une exigence communautaire. Retirer Céline de cette liste est la négation même du patrimoine littéraire français. Nous aurions pu profiter de ces commémorations pour lancer, justement, un débat sur la distinction entre un auteur et son oeuvre. Plus jeune, j'étais au lycée Florent-Schmitt, qui a été débaptisé car on l'a suspecté d'avoir eu des accointances avec les nazis. Le lycée a été rebaptisé Alexandre-Dumas... Dans notre histoire, il y a des choses glorieuses et d'autres qui le sont moins, certes, mais je trouve appauvrissant cet inventaire perpétuel au titre de la bien-pensance.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 20:55

Alexis232 a écrit:
En Christ a écrit:
Au contraire les prophéties ont de forte chance de se réalise avec pour conséquence un gouvernement mondial.

Oui c'est les cas:


Le gouvernement mondial est bien installé et n'a guère de raisons de déménager...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 20:57

En Christ a écrit:
Paco a écrit:
De Gaulle aurait été trop orgueilleux, trop narcissique pour le reconnaître!

Tout le monde est orgueilleux sauf les Juifs ?

Les Juifs sont des hommes normaux. Mais ils ont expérimenté dans leur chair la misère, l'errance, le massacre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 20:59

Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:00

Alexis232 a écrit:
Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera vraiment en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.

Jérusalem ? C'est la ville de la division et de la compétition des confessions et des races.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Alexis232 a écrit:
Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera vraiment en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.

Jérusalem ? C'est la ville de la division et de la compétition des confessions et des races.

Oui comme l'Europe à une époque pas si lointaine...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Le problème d'Alain Soral est le même que celui de Julieng : Un antijudaïsme pathologique, cyclotomique et boutonneux.

dès que le mot Juif est prononcé, la pensée d'Alain Soral, parfois intelligente, se met à bugger. théorie du complot, Judéo-maçonnerie.

D'où vient cette obsession maladive, qu'on repère aussi dans tout l'islam ?

J'aimerais que Philippe l'analyse. Il y a là quelque chose de mystérieux, qui semble sortir de toute logique et de l'Algorithme qu'il a repéré.

C'est me faire beaucoup de crédit que de penser que je peux résoudre cette lourde question de l'antisémitisme.

Je me bornerai à quelques remarques.

Tout d'abord la grande différence entre racisme et antisémitisme : l'antisémitisme n'est pas un racisme visant le juif, il est d'un autre ordre.
Le racisme est une haine de l'autre considéré comme encombrant, gênant par sa différence, on le juge inférieur à un certain standard. Le racisme est avant tout méprisant.
L'antisémitisme fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie, de l'envie : c'est sa surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à cette minorité.

Or ce problème n'est pas exclusif à la communauté juive. Jean-François Colosimo remarquait l'autre jour chez Michel Field que c'était aussi le cas de je ne sais plus quelle minorité chrétienne au Moyen Orient : interdite de la possession de la terre, cette minorité s'est massée dans les villes, où elle a été obligée de s'orienter vers des activités de service, du commerce ou des professions libérales, et de favoriser l'éducation de leurs enfants pour qu'ils trouvent leur place dans des métiers qui les classe souvent dans les "élites", et l'intelligentsia. Cela leur vaut mécaniquement une surreprésentation dans les élites de la société et les milieux qui pensent, ainsi que la constitution d'un réseau d'entraide.

Or, alors que ce sont les règles imposées par la majorité qui contraignent la minorité à se mettre dans cette situation, des membres de la majorité ont vite tendance à trouver anormale cette surreprésentation dans les élites de la société d'individus appartenant à une minorité, bien organisée.

Il me semble qu'au début du processus, on est dans du racisme : la minorité est méprisée comme inférieure et privée de certains droits.
Mais avec la mutation entraînée par ce racisme, la surreprésentation dans les élites, on arrive sur un sentiment d'envie : de l'antisémitisme (ou équivalent quand cela touche des non-juifs, même si les Juifs demeurent l'archétype de cette situation). Comme il reste du racisme le mépris de la minorité comme population inférieure, on attribue alors sa réussite à ses magouilles, et ni à son travail ni à son talent, ni à la situation dans laquelle on l'a mise et qui l'a paradoxalement favorisée en l'aiguillonnant dans ce sens de gagner en qualification, en éducation.

En réaction, il est certain que la minorité cherche à se protéger en profitant du poids qu'elle a acquis dans l'intelligentsia et en utilisant sa surreprésentation dans les élites comme un levier politique.
Réaction qui nourrit hélas les accusations de manipulation, de réseautage.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:21

Alexis232 a écrit:
Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.

Qui parle de rassembler ?
Rome n'a pas fait du charme au pourtour méditerranéen. Elle a conquis les points stratégiques et fait comprendre à ceux qui restaient qu'il ne fallait pas moufeter, que c'était comme ça et pas autrement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:23

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:25

il y a pas mal de temps j'avais ouvert un sujet sur Vladimir Soloviev voici un résumé:

Vladimir Sooviev décrit l'avénement de l'Antichrist dans son dernier livre : "court récit sur l'Antichrist".

Ce récit d'une quarataine de pages décrit, entre autre, l'avènement de l'Antichrist, ascète et philantrope qui s'impose comme nouvel Empereur romain de l'Eruope unie, s'adjoint un pontife, Appolonius, évêque catholique in partibus infedelium, grand Magicien, et entreprend de contrôler les Eglises en organisant un Concile à Jérusalem. Il se heurte à une faible minorité de chrétiens authentiques rassemblée autour de Pierre, le pontife romain, de Jean le moine orthodoxe et de Pauli, professeur luthérien de Tubinge, symbolisant à eux trois le petit reste des vrais disciples du Christ tandis que le grand nombre apostasie.
Les Juifs revenus en Israël, commencent par voir dans l'Antichrist le messie tant attendu, mais bientôt désillusionnés, ils le combattent et constituent une armée sur le Mont du Temple, qui s'apprête à affronter celle que l'Antichrist a rassemblée en Syrie avec les païens de toutes les nations. A ce moment là un gigantesque tremblement de terre sous la Mer Morte engloutit l'armée de l'Anrichrist et les juifs implorent le Dieu d'Israël lorsque le Ciel s'ouvre et le Christ apparaît dans sa gloire.

http://docteurangelique.forumactif.com/t10480-vladimir-soloviev-grand-penseur-russe-pour-une-reconciliation-entre-l-eglise-d-orient-et-d-occident?highlight=soloviev
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:28

Cher Alexis,

Le dernier Antéchrist ne pourra venir tant que les religions seront fortes et visibles. Les religions auront été réduites à presque rien quand il se manifestera;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis,

Le dernier Antéchrist ne pourra venir tant que les religions seront fortes et visibles. Les religions auront été réduites à presque rien quand il se manifestera;



Vladimir Sooviev décrit l'avénement de l'Antichrist dans son dernier livre : "court récit sur l'Antichrist".

Il se heurte à une faible minorité de chrétiens authentiques rassemblée autour de Pierre, le pontife romain, de Jean le moine orthodoxe et de Pauli, professeur luthérien de Tubinge, symbolisant à eux trois le petit reste des vrais disciples du Christ tandis que le grand nombre apostasie.
Les Juifs revenus en Israël, commencent par voir dans l'Antichrist le messie tant attendu, mais bientôt désillusionnés, ils le combattent et constituent une armée sur le Mont du Temple, qui s'apprête à affronter celle que l'Antichrist a rassemblée en Syrie avec les païens de toutes les nations. A ce moment là un gigantesque tremblement de terre sous la Mer Morte engloutit l'armée de l'Anrichrist et les juifs implorent le Dieu d'Israël lorsque le Ciel s'ouvre et le Christ apparaît dans sa gloire.


Dernière édition par Alexis232 le Mer 16 Fév 2011 - 21:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:31

Soloviev a écrit cela au milieu du XIXe siècle...et il prévoit une Europe unie et une capitale à Jérusalem...comme Attali.


Dernière édition par Alexis232 le Mer 16 Fév 2011 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:33

Citation :
1- Il annonce que le Temple de Jérusalem sera détruit Matthieu 24, 15: "En vérité, je vous le dis, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit jetée". Et le Temple sera remplacé par un temple consacré aux idoles: "Vous verrez l’Abomination de la désolation installée dans le Temple saint."
2- En second lieu, le Seigneur annonce que le peuple juif sera déporté parmi toutes les nations Luc 21, 24: "Il y aura une grande détresse sur la terre et colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations."
3- En troisième lieu, il y aura des malheurs et des massacres perpétrés contre ce peuple Luc 23, 28: "Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi. Pleurez plutôt sur vous et sur vos enfants! Car voici venir des jours où l’on dira: Heureuses les femmes stériles, les entrailles qui n’ont pas enfanté, et les seins qui n’ont pas nourri! Alors, on se mettra à dire aux montagnes: Tombez sur nous! Et aux collines, couvrez-nous."
4- En quatrième lieu, ce peuple reviendra dans la terre d’Israël et prendra de nouveau possession de la ville sainte Luc 21, 24: "Jérusalem sera foulée par les nations jusqu’à ce que soit accompli le temps des nations". Le retour du peuple d’Israël dans sa terre marquera donc la fin du temps accordé aux païens pour inaugurer un temps de grâce accordé à Israël Romains 11, 25.
5- En cinquième lieu, l’arche d’alliance sera retrouvée 2 Maccabées 2, 4-7: « Il y avait dans cet écrit qu'averti par un oracle, le prophète se fit accompagner par la tente et l'arche, lorsqu'il se rendit à la montagne où Moïse, étant monté, contempla l'héritage de Dieu. Arrivé là, Jérémie trouva une habitation en forme de grotte et il y introduisit la tente, l'arche, l'autel des parfums, puis il en obstrua l'entrée. Quelques-uns de ses compagnons, étant venus ensuite pour marquer le chemin par des signes, ne purent le retrouver. Ce qu'apprenant, Jérémie leur fit des reproches: "Ce lieu sera inconnu, dit-il, jusqu'à ce que Dieu ait opéré le rassemblement de son peuple et lui ait fait miséricorde. »
6- En sixième lieu, le Temple de Jérusalem rebâti 2 Maccabées 2, 8: « Alors le Seigneur manifestera de nouveau ces objets, la gloire du Seigneur apparaîtra ainsi que la Nuée, comme elle se montra au temps de Moïse et quand Salomon pria pour que le saint lieu fût glorieusement consacré. »
7- Enfin Jésus annonce Luc 13, 35: "Vous ne me verrez plus jusqu’à ce qu’arrive le jour où vous direz: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur". Saint Paul confirme la réalité de ce dernier signe qui accompagnera immédiatement le retour du Christ dans sa gloire: Israël se convertira et reconnaîtra Jésus comme étant le Messie Romains 11, 15. "Leur mise à l’écart de l’Alliance fut une réconciliation pour le monde. Que sera leur admission sinon une résurrection d’entre ses morts". Ces deux textes semblent lier intimement le retour du Christ et la conversion d’Israël. Cela signifie-t-il que le jour où ils accepteront le Messie, celui-ci se montrera à eux de nouveau ou l’inverse? Toute la question, au plan du signe des temps, est ici.

c'est une plaisanterie n'est -ce pas Arnaud? les prophéties du NT annoncent la destruction du temple et la dispersion...celles que invoquez pour prétendre que la création de l'Etat d'Israë relève de la volonté divine sont détournées de leur sens : puisqu'il est bien dit "Jérusalem sera foulée par les nations jusqu’à ce que soit accompli le temps des nations" or quel est le statut de Jérusalem? elle bien toujours foulée par les nations puisqu'elle est ville juive autant qu'arabe. le retour des juifs en Israël ne relève aucunement d'une volonté divine mais d'une volonté tout au contraire humaine, bassement humaine, d'un projet conduit par des apostats. par contre, je vous l'accorde, au retour du Christ, quand il révélera les objets cachés mentionnés dans les Macchabés, les juifs se réconcilieront tous avec le Chirst. mais jusqu'à ce jour, les juifs qui ne se convertissent pas, sont ennemis du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:43

Bien sûr que Jérusalem est toujours foulée par les nations ! Cette prophétie là n'est pas encore réalisée. Mais elle se réalisera, puisque Jésus l'annonce.
Citation :

le retour des juifs en Israël ne relève aucunement d'une volonté divine mais d'une volonté tout au contraire humaine, bassement humaine,

Je ne sais pas sui c'est bassement humain ou non. Tout ce que je sais, c'est que Jésus annonce cela :
Citation :

Luc 21, 24: "Jérusalem sera foulée par les nations jusqu’à ce que soit accompli le temps des nations".

je n'ai aucune opinion pour savoir si ce sera un évènement bon ou mauvais. Une choses seulement est sûre : cela se réalisera.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:44

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.

Qui parle de rassembler ?
Rome n'a pas fait du charme au pourtour méditerranéen. Elle a conquis les points stratégiques et fait comprendre à ceux qui restaient qu'il ne fallait pas moufeter, que c'était comme ça et pas autrement.

Je ne voie pas un seul instant "le peu" de religieux chrétiens musulmans et juifs accepter comme capitale Washington,ni même les personnes athées ayant de plus en plus de ressentiment envers l’Amérique.
Suite à des guerres comme cela à eu lieu en Europe et via un traité de Rome(calqué sur l’émergence d'une union européenne) , Jérusalem est la synthèse idéale;
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 21:54

Citation :
L'antisémitisme fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie, de l'envie : c'est sa surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à cette minorité.


bravo Philippe, puissante réflexion. l'essentiel des pères de l'Eglise, les plus grands docteurs, les saints et les papes, les plus puissants génies littéraires de l'occident ont été hostiles au judaïsme, y ont vu une idéologie manipulatrice et dominatrice ( De Gaulle en prenant au passage pour son grade sous votre plume) et tout ce petit monde ne serait animé que par l'envie et la jalousie. très fort Philippe, vous vous surpassez....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:01

Citation :
Mais elle se réalisera, puisque Jésus l'annonce.

elle se réalisera au jour du retour du Christ, mais jusque là : le salut est donné aux païens, afin de provoquer leur jalousie.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:01

julieng a écrit:
Citation :
L'antisémitisme fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie, de l'envie : c'est sa surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à cette minorité.


bravo Philippe, puissante réflexion. l'essentiel des pères de l'Eglise, les plus grands docteurs, les saints et les papes, les plus puissants génies littéraires de l'occident ont été hostiles au judaïsme, y ont vu une idéologie manipulatrice et dominatrice ( De Gaulle en prenant au passage pour son grade sous votre plume) et tout ce petit monde ne serait animé que par l'envie et la jalousie. très fort Philippe, vous vous surpassez....

Cher Julieng,tu es au courant que Soral a des origines juives et que sa soeur Agnès a fait carrière dans le cinéma grâce entre autre à la communauté juive?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:04

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:30

julieng a écrit:
Citation :
L'antisémitisme fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie, de l'envie : c'est sa surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à cette minorité.


bravo Philippe, puissante réflexion. l'essentiel des pères de l'Eglise, les plus grands docteurs, les saints et les papes, les plus puissants génies littéraires de l'occident ont été hostiles au judaïsme, y ont vu une idéologie manipulatrice et dominatrice ( De Gaulle en prenant au passage pour son grade sous votre plume) et tout ce petit monde ne serait animé que par l'envie et la jalousie. très fort Philippe, vous vous surpassez....

Alors déjà, je n'ai rien dit sur De Gaulle.

Ensuite, vous confirmez une énième fois qu'une tête bien faite est préférable à une tête bien pleine : j'ai rarement vu quelqu'un qui sait autant de choses sans les avoir comprises.
Alors comme ça la critique du judaïsme comme doctrine ou religion persistante après la venue du Christ est pour vous de l'antisémitisme ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:33

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.

Qui parle de rassembler ?
Rome n'a pas fait du charme au pourtour méditerranéen. Elle a conquis les points stratégiques et fait comprendre à ceux qui restaient qu'il ne fallait pas moufeter, que c'était comme ça et pas autrement.

Je ne voie pas un seul instant "le peu" de religieux chrétiens musulmans et juifs accepter comme capitale Washington,ni même les personnes athées ayant de plus en plus de ressentiment envers l’Amérique.
Suite à des guerres comme cela à eu lieu en Europe et via un traité de Rome(calqué sur l’émergence d'une union européenne) , Jérusalem est la synthèse idéale;

Quel rapport entre l'empire de Washington et la religion ? L'Europe vit déjà sous protectorat américain, vous avez l'impression que c'est sur le point de changer ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:40

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Cher Philippe,tu crois vraiment que Washington sera en mesure de rassembler toutes les confessions autour d'une gouvernance globale?
Il me semble qu'une ville comme Jérusalem est éminemment plus symbolique et susceptible de pouvoir rassembler l'Humanité.

Qui parle de rassembler ?
Rome n'a pas fait du charme au pourtour méditerranéen. Elle a conquis les points stratégiques et fait comprendre à ceux qui restaient qu'il ne fallait pas moufeter, que c'était comme ça et pas autrement.

Je ne voie pas un seul instant "le peu" de religieux chrétiens musulmans et juifs accepter comme capitale Washington,ni même les personnes athées ayant de plus en plus de ressentiment envers l’Amérique.
Suite à des guerres comme cela à eu lieu en Europe et via un traité de Rome(calqué sur l’émergence d'une union européenne) , Jérusalem est la synthèse idéale;

Quel rapport entre l'empire de Washington et la religion ? L'Europe vit déjà sous protectorat américain, vous avez l'impression que c'est sur le point de changer ?


Je crois que l’entremêlement d'Empire politique plus sa composante religieuse vous échappe complètement,l'empire global sera soutenu par une religion "d’état" et Jérusalem est le lieu idéal pour incarner cette fonction.
Tout comme l'Union européenne s'est construite (et centralisée)à travers des antagonismes religieux (entre autres) eh bien la gouvernance globale se centralisera à Jérusalem suite au choc des civilisations,(à lire Huntington entre autres)
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 22:59

Citation :
alors déjà, je n'ai rien dit sur De Gaulle.

pas ici mais dans une précédente conversation vous aviez traité De Gaulle dans les mêmes termes que Paco.

Citation :
Alors comme ça la critique du judaïsme comme doctrine ou religion persistante après la venue du Christ est pour vous de l'antisémitisme ?

jamais dit cela, par contre vous me jetez de l'antisémitisme à la tête alors que je ne me situe que d'un point de vue religieux, dans une critique du judaïsme comme idéologie manipulatrice et de domination.

Citation :
j'ai rarement vu quelqu'un qui sait autant de choses sans les avoir comprises.

pour ma part vous me semblez avoir compris énormément de choses, notamment qu'il faut bien rester dans les clous...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 23:08

julieng a écrit:

Citation :
Alors comme ça la critique du judaïsme comme doctrine ou religion persistante après la venue du Christ est pour vous de l'antisémitisme ?

jamais dit cela, par contre vous me jetez de l'antisémitisme à la tête alors que je ne me situe que d'un point de vue religieux, dans une critique du judaïsme comme idéologie manipulatrice et de domination.

Jamais dit cela ?


julieng a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
L'antisémitisme
fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie
, de l'envie : c'est sa
surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à
cette minorité.


bravo Philippe, puissante réflexion.
l'essentiel des pères de l'Eglise, les plus grands docteurs, les saints
et les papes, les plus puissants génies littéraires de l'occident ont
été hostiles au judaïsme
, y ont vu une idéologie manipulatrice et
dominatrice ( De Gaulle en prenant au passage pour son grade sous votre
plume) et tout ce petit monde ne serait animé que par l'envie et la
jalousie
. très fort Philippe, vous vous surpassez....

Voilà. Je parle antisémitisme, et vous appliquez mon propos à la critique du judaïsme portée par les Pères, en me disant que c'est moi qui m'en prend aux Pères, et à présent que je vous fait remarquer que je parlais d'antisémitisme, pas de critique du judaïsme, vous me dites "mais comment osez-vous me parler d'antisémitisme, je vous parle de critique du judaïsme". Vous avez pas l'impression d'être un peu tarte, sur ce coup ?

Citation :
j'ai rarement vu quelqu'un qui sait autant de choses sans les avoir comprises.

pour ma part vous me semblez avoir compris énormément de choses, notamment qu'il faut bien rester dans les clous...

Et j'en profite pour vous préciser que les clous ne sont pas des vis. Des fois que vous feriez aussi la confusion.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 23:12

Alexis232 a écrit:

Je crois que l’entremêlement d'Empire politique plus sa composante religieuse vous échappe complètement,l'empire global sera soutenu par une religion "d’état" et Jérusalem est le lieu idéal pour incarner cette fonction.

Et moi je crois que vous faites de la science fiction sans aucune espèce de fondement logique.

Tout comme l'Union européenne s'est construite (et centralisée)à travers des antagonismes religieux (entre autres) eh bien la gouvernance globale se centralisera à Jérusalem suite au choc des civilisations,(à lire Huntington entre autres)

L'Union européenne ne s'est pas construite à travers des antagonismes religieux, mais par une unité de civilisation et la nécessité de se regrouper après le quasi-suicide collectif des deux guerres mondiales. Tout comme la Ligue achéenne chez les grecs après la guerre du Péloponnèse et la guerre de Corinthe.
Quant à Huntington...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 23:26

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:

Je crois que l’entremêlement d'Empire politique plus sa composante religieuse vous échappe complètement,l'empire global sera soutenu par une religion "d’état" et Jérusalem est le lieu idéal pour incarner cette fonction.

Et moi je crois que vous faites de la science fiction sans aucune espèce de fondement logique.

Tout comme l'Union européenne s'est construite (et centralisée)à travers des antagonismes religieux (entre autres) eh bien la gouvernance globale se centralisera à Jérusalem suite au choc des civilisations,(à lire Huntington entre autres)

L'Union européenne ne s'est pas construite à travers des antagonismes religieux, mais par une unité de civilisation et la nécessité de se regrouper après le quasi-suicide collectif des deux guerres mondiales. Tout comme la Ligue achéenne chez les grecs après la guerre du Péloponnèse et la guerre de Corinthe.
Quant à Huntington...


ah oui? donc Arnaud fait de la science fiction à travers l'eschatologie...les antagonismes en Europe ont été religieux et ensuite politiques tout comme les antagonismes entre palestiniens et israéliens.
Donc je ne fais pas de la fiction mais de l'analogie.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Mer 16 Fév 2011 - 23:43

Citation :
Voilà. Je parle antisémitisme, et vous appliquez mon propos à la critique du judaïsme portée par les Pères, en me disant que c'est moi qui m'en prend aux Pères, et à présent que je vous fait remarquer que je parlais d'antisémitisme, pas de critique du judaïsme, vous me dites "mais comment osez-vous me parler d'antisémitisme, je vous parle de critique du judaïsme". Vous avez pas l'impression d'être un peu tarte, sur ce coup ?

l'amalgame c'est vous qui le faites, car c'est vous qui criez à l'antisémitisme quand toujours sur ce forum je m'en suis tenu à une critique du judaïsme.

voyez d'ailleurs. Arnaud vous lance sur l'anti-judaïsme "
Citation :
Le problème d'Alain Soral est le même que celui de Julieng : Un antijudaïsme pathologique, cyclotomique et boutonneux.
et vous répondez par
Citation :
C'est me faire beaucoup de crédit que de penser que je peux résoudre cette lourde question de l'antisémitisme.

c'est un peu confus dans votre esprit Philippe, vous ne trouvez pas? et après vous m'expliquez que je ne comprend pas ce que je lis, quand vous même ne comprenez pas ce que vous écrivez!!!!

au fait elle a bon goût j'espère la tarte que vous venez de vous manger dans la figure?

www.wmaker.net/eschaton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 6:59

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
De Gaulle disait déjà avec raison à propos des Juifs:

Citation :
"peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur"

Phrase pathologique car elle est la projection de De Gaule lui-même dans son sentiment, sûr et dominateur, de la grandeur suprême de la France.

...

Ce type de psychanalyse de De Gaulle n'est pas une grande découverte , cher Arnaud .
Les humoristes disaient à l'époque que la prière préférée de De Gaulle était : " Coeur Sacré de Jésus , ayez confiance en moi . " .

Mais il faut replacer la célèbre phrase dans son contexte historique : une menace de nouvelle guerre mondiale par suite d'une image fausse propagée par la propagande israëlienne : une petite terre de refuge pour un peuple écrasé par l'Histoire et persécuté par le monde arabe .
Par sa célèbre phrase , De Gaulle casse cette image , permet une certaine collaboration avec le monde arabe et retarde de quelques décennies la menace de guerre mondiale .

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 7:39

julieng a écrit:
Citation :
L'antisémitisme fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie, de l'envie : c'est sa surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à cette minorité.


bravo Philippe, puissante réflexion. l'essentiel des pères de l'Eglise, les plus grands docteurs, les saints et les papes, les plus puissants génies littéraires de l'occident ont été hostiles au judaïsme, y ont vu une idéologie manipulatrice et dominatrice ( De Gaulle en prenant au passage pour son grade sous votre plume) et tout ce petit monde ne serait animé que par l'envie et la jalousie. très fort Philippe, vous vous surpassez....

Les Pères de l'Eglise étaient en conflit, comme saint Paul, avec une religion Juive puissante. Les appeler à la rescousse pour justifier votre antijudaïsme actuel, c'est domme se servir de l'histoire de Noé et de son fils Japhet pour justifier la misère des noirs d'Afrique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 7:55

Sans vouloir épuiser le débat , il faut reconnaître que c'est le judaïsme qui a commencé la guerre contre le christianisme , dès la vie historique du Messie . Certains christianismes ont contre-attaqué , c'est certain ( dès les premiers temps ) .

La question est : faut-il mettre fin à cette guerre et , si oui , comment ?
Pas par une capitulation unilatérale , en tout cas . Ce serait trahir notre Seigneur Jésus-Christ , une nouvelle fois .
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 8:43

Citation :
Les Pères de l'Eglise étaient en conflit, comme saint Paul, avec une religion Juive puissante. Les appeler à la rescousse pour justifier votre antijudaïsme actuel, c'est domme se servir de l'histoire de Noé et de son fils Japhet pour justifier la misère des noirs d'Afrique.

bien sûr Arnaud, ils invoquent des raisons théologiques, mais ce ne sont que des écrits de circonstances. ils confondaient tous les grands enfants. d'ailleurs les évangiles aussi ne sont que des écrits de circonstance, l'expression de la foi des communautés chrétiennes, il faut bien distinguer le christ de l'histoire du christ de la foi n'est-ce pas Arnaud?
vous voilà une fois de plus condamné à tomber dans la caricature, signe que vous êtes à cours d'argument.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 8:52

julieng a écrit:
Citation :
Voilà. Je parle antisémitisme, et vous appliquez mon propos à la critique du judaïsme portée par les Pères, en me disant que c'est moi qui m'en prend aux Pères, et à présent que je vous fait remarquer que je parlais d'antisémitisme, pas de critique du judaïsme, vous me dites "mais comment osez-vous me parler d'antisémitisme, je vous parle de critique du judaïsme". Vous avez pas l'impression d'être un peu tarte, sur ce coup ?

l'amalgame c'est vous qui le faites, car c'est vous qui criez à l'antisémitisme quand toujours sur ce forum je m'en suis tenu à une critique du judaïsme.

voyez d'ailleurs. Arnaud vous lance sur l'anti-judaïsme "
Citation :
Le problème d'Alain Soral est le même que celui de Julieng : Un antijudaïsme pathologique, cyclotomique et boutonneux.
et vous répondez par
Citation :
C'est me faire beaucoup de crédit que de penser que je peux résoudre cette lourde question de l'antisémitisme.

c'est un peu confus dans votre esprit Philippe, vous ne trouvez pas? et après vous m'expliquez que je ne comprend pas ce que je lis, quand vous même ne comprenez pas ce que vous écrivez!!!!

au fait elle a bon goût j'espère la tarte que vous venez de vous manger dans la figure?

www.wmaker.net/eschaton

J'ai seulement répondu à une question d'Arnaud sur le mécanisme de l'antisémitisme, en particulier celui de Soral, auquel vous vous associez en l'approuvant, qui n'a rien à voir avec de la critique théologique mais reprend de vieux standards complotistes.
Voilà justement une occasion de vous demander si votre position critique vis-à-vis de la religion judaïque vous oblige vraiment à faire votre les convictions de Soral sur le peuple juif.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 8:58

Alexis232 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:

Je crois que l’entremêlement d'Empire politique plus sa composante religieuse vous échappe complètement,l'empire global sera soutenu par une religion "d’état" et Jérusalem est le lieu idéal pour incarner cette fonction.

Et moi je crois que vous faites de la science fiction sans aucune espèce de fondement logique.

Tout comme l'Union européenne s'est construite (et centralisée)à travers des antagonismes religieux (entre autres) eh bien la gouvernance globale se centralisera à Jérusalem suite au choc des civilisations,(à lire Huntington entre autres)

L'Union européenne ne s'est pas construite à travers des antagonismes religieux, mais par une unité de civilisation et la nécessité de se regrouper après le quasi-suicide collectif des deux guerres mondiales. Tout comme la Ligue achéenne chez les grecs après la guerre du Péloponnèse et la guerre de Corinthe.
Quant à Huntington...


ah oui? donc Arnaud fait de la science fiction à travers l'eschatologie...les antagonismes en Europe ont été religieux et ensuite politiques tout comme les antagonismes entre palestiniens et israéliens.
Donc je ne fais pas de la fiction mais de l'analogie.

Non, les antagonismes en Europe étaient politiques bien avant d'être religieux, et je dirai même plus : les antagonismes religieux se sont cristallisés à la faveur des antagonismes politiques, dans un mouvement déjà connu des cités grecques de différenciation identitaire.

Pour ce qui est de l'eschatologie, je ne crois pas qu'elle doive guider la prospective, pour la simple et bonne raison qu'on ne sait pas quand la fin du monde arrivera. On n'a même par une fourchette : dans cent ans ? Mille ? Dix mille ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 10:35

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Paco a écrit:
De Gaulle aurait été trop orgueilleux, trop narcissique pour le reconnaître!

Tout le monde est orgueilleux sauf les Juifs ?

Les Juifs sont des hommes normaux. Mais ils ont expérimenté dans leur chair la misère, l'errance, le massacre.

Comme beaucoup d’autres peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 14:47

Philippe Fabry a écrit:
(...) Tout d'abord la grande différence entre racisme et antisémitisme : l'antisémitisme n'est pas un racisme visant le juif, il est d'un autre ordre.
Le racisme est une haine de l'autre considéré comme encombrant, gênant par sa différence, on le juge inférieur à un certain standard. Le racisme est avant tout méprisant.
L'antisémitisme fonctionne plus sur le mécanisme de la jalousie, de l'envie : c'est sa surreprésentation dans les élites de la société qui attire la haine à cette minorité. (...)
C’est parce que tu prends une mauvaise définition du racisme : une définition à sens unique, celle de la majorité méprisante contre la minorité, c’est un biais que ta société t’a inculqué.

Le racisme est dans tous les sens.

Prenons un exemple. Par exemple en France, une personne noire et raciste, sera dans le même cas (ou sens) que ton « antisémitisme », il fonctionnera par jalousie, l’envie, jusqu’à la haine. Et il sera conforté dans sa position par les discours des associations dites « anti-racistes », les « autres », c’est-à-dire les « blancs », le méprisent systématiquement et le discrimine parce qu’il est noir.

Ainsi le racisme fonctionne dans ces deux sens, par mépris et sentiment de supériorité, et par jalousie et sentiment d’infériorité refoulé, et dans les deux cas bien sûr, jusqu’à la paranoïa.

Comme tu l'as décrit, l'individu passe de l'un à l'autre (jalousie puis mépris etc...) sans même sans rendre compte, et ne reste pas forcément « collé » à un seul sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 15:36

En Christ a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Paco a écrit:
De Gaulle aurait été trop orgueilleux, trop narcissique pour le reconnaître!

Tout le monde est orgueilleux sauf les Juifs ?

Les Juifs sont des hommes normaux. Mais ils ont expérimenté dans leur chair la misère, l'errance, le massacre.

Comme beaucoup d’autres peuples.

Seuls les Juifs ont été les seuls à avoir l'outil intellectuel pour PENSER CE DRAME, et pour le mettre face à l'humanité qui, du coup, a réfléchi et s'est réformée.

Demandez vous pourquoi les millions de morts des Goulags ne crient pas. C'est parce que ce ne sont pas des morts juifs, capables de crier depuis leur tombe à la face de l'humanité.

Voici pourquoi le peuple Juif reste le levain dans la pâte de l'humanité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 15:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Demandez vous pourquoi les millions de morts des Goulags ne crient pas. C'est parce que ce ne sont pas des morts juifs, capables de crier depuis leur tombe à la face de l'humanité.
QUOI ? What the fuck ?!?






parce que l'Occident a été traumatisé par la Shoah, c'est-à-dire la composante juive du génocide de la dernière guerre.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 15:57

C'est sûr un Juif ne vaut pas un Africain qui meurt de soif et de faim et contaminé par le SIDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 16:00

tu es toujours aussi répugnant "en christ".

ton antisémistisme et tes procès d'intention de ce genre contre la société me font gerber.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 16:05

nilamitp a écrit:
tu es toujours aussi répugnant "en christ".

ton antisémistisme et tes procès d'intention de ce genre contre la société me font gerber.

Et j'ai dit quoi ? j'ai répondu à Arnaud Dumouch ce qu'il pensait...

Je n'ai rien dit d'antisémite...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 16:21

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Paco a écrit:
De Gaulle aurait été trop orgueilleux, trop narcissique pour le reconnaître!

Tout le monde est orgueilleux sauf les Juifs ?

Les Juifs sont des hommes normaux. Mais ils ont expérimenté dans leur chair la misère, l'errance, le massacre.

Comme beaucoup d’autres peuples.

Seuls les Juifs ont été les seuls à avoir l'outil intellectuel pour PENSER CE DRAME, et pour le mettre face à l'humanité qui, du coup, a réfléchi et s'est réformée.

Demandez vous pourquoi les millions de morts des Goulags ne crient pas. C'est parce que ce ne sont pas des morts juifs, capables de crier depuis leur tombe à la face de l'humanité.

Voici pourquoi le peuple Juif reste le levain dans la pâte de l'humanité.

Je ne suis pas d'accord.
Les morts juifs n'ont pas "crié" parce que juifs, mais parce que leurs bourreaux étaient censés appartenir aux nations les plus civilisées du monde. Ce qui a fait le scandale de la Shoah, ce n'est pas le massacre de masse, c'est l'extermination gratuite d'un peuple par des nations qui se voulaient civilisées.

La raison pour laquelle les morts du Goulag ne crient pas est double :
- la banalité du crime : ils sont morts car ennemis politiques (réels ou supposés) d'un régime. Or tous les régimes n'étant pas des états de droit ont toujours tué leurs opposants. Le crime soviétique ne se distingue que par l'ampleur.
- l'identité des bourreaux : le Russes ne sont pas considérés comme des gens civilisés. L'Europe n'a jamais considéré (à raison) la Russie comme faisant partie de sa civilisation. Le fait que des barbares se conduisent en barbares constitue encore un second degré de banalité aux crimes soviétiques.

Quant à la différence de traitement entre le génocide des Juifs et celui des Tziganes, elle vient seulement de ce que les tziganes étaient en marge de la société, alors que les Juifs y participaient pleinement et souvent avec un talent exceptionnel. Par conséquent le massacre des juifs est encore plus scandaleux, tout comme le meurtre d'un notable scandalisera toujours plus (c'est ainsi) que celui d'un clochard, bien qu'ils soient tous deux également innocents.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 16:25

Tout le monde a souffert et souffre sur terre à titre collectif comme individuel !... Hiérarchiser les souffrances a donné Dieudonné, antisémite notoire.
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 16:33

Philippe Fabry a écrit:

La raison pour laquelle les morts du Goulag ne crient pas est double :
- la banalité du crime : ils sont morts car ennemis politiques (réels ou supposés) d'un régime. Or tous les régimes n'étant pas des états de droit ont toujours tué leurs opposants. Le crime soviétique ne se distingue que par l'ampleur.
- l'identité des bourreaux : le Russes ne sont pas considérés comme des gens civilisés. L'Europe n'a jamais considéré (à raison) la Russie comme faisant partie de sa civilisation. Le fait que des barbares se conduisent en barbares constitue encore un second degré de banalité aux crimes soviétiques.
.

Et ne vous ne pensez pas que cela vient aussi du fait qu' en France on se couche face à tout ce qui est d'origine communiste? Vous le savez bien que dans notre pays il y a une condescendance vis à vis du communisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 16:38

Paco a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

La raison pour laquelle les morts du Goulag ne crient pas est double :
- la banalité du crime : ils sont morts car ennemis politiques (réels ou supposés) d'un régime. Or tous les régimes n'étant pas des états de droit ont toujours tué leurs opposants. Le crime soviétique ne se distingue que par l'ampleur.
- l'identité des bourreaux : le Russes ne sont pas considérés comme des gens civilisés. L'Europe n'a jamais considéré (à raison) la Russie comme faisant partie de sa civilisation. Le fait que des barbares se conduisent en barbares constitue encore un second degré de banalité aux crimes soviétiques.
.

Et ne vous ne pensez pas que cela vient aussi du fait qu' en France on se couche face à tout ce qui est d'origine communiste? Vous le savez bien que dans notre pays il y a une condescendance vis à vis du communisme.

Cela n'aide pas, c'est certain. Mais je ne pense pas que ce soit la racine du problème.
Il y a aussi qu'en France, on a subi la déportation des juifs (et hélas Vichy y a participé) alors que la Russie et le goulag, c'est loin.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 17:31

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Paco a écrit:
De Gaulle aurait été trop orgueilleux, trop narcissique pour le reconnaître!

Tout le monde est orgueilleux sauf les Juifs ?

Les Juifs sont des hommes normaux. Mais ils ont expérimenté dans leur chair la misère, l'errance, le massacre.

Comme beaucoup d’autres peuples.

Seuls les Juifs ont été les seuls à avoir l'outil intellectuel pour PENSER CE DRAME, et pour le mettre face à l'humanité qui, du coup, a réfléchi et s'est réformée.

Demandez vous pourquoi les millions de morts des Goulags ne crient pas. C'est parce que ce ne sont pas des morts juifs, capables de crier depuis leur tombe à la face de l'humanité.

Voici pourquoi le peuple Juif reste le levain dans la pâte de l'humanité.

Je ne suis pas d'accord.
Les morts juifs n'ont pas "crié" parce que juifs, mais parce que leurs bourreaux étaient censés appartenir aux nations les plus civilisées du monde. Ce qui a fait le scandale de la Shoah, ce n'est pas le massacre de masse, c'est l'extermination gratuite d'un peuple par des nations qui se voulaient civilisées.

La raison pour laquelle les morts du Goulag ne crient pas est double :
- la banalité du crime : ils sont morts car ennemis politiques (réels ou supposés) d'un régime. Or tous les régimes n'étant pas des états de droit ont toujours tué leurs opposants. Le crime soviétique ne se distingue que par l'ampleur.
- l'identité des bourreaux : le Russes ne sont pas considérés comme des gens civilisés. L'Europe n'a jamais considéré (à raison) la Russie comme faisant partie de sa civilisation. Le fait que des barbares se conduisent en barbares constitue encore un second degré de banalité aux crimes soviétiques.

Quant à la différence de traitement entre le génocide des Juifs et celui des Tziganes, elle vient seulement de ce que les tziganes étaient en marge de la société, alors que les Juifs y participaient pleinement et souvent avec un talent exceptionnel. Par conséquent le massacre des juifs est encore plus scandaleux, tout comme le meurtre d'un notable scandalisera toujours plus (c'est ainsi) que celui d'un clochard, bien qu'ils soient tous deux également innocents.

Les Arméniens, les Indiens d'Amérique n'ont des morts qui crient autant car seuls les Juifs savent exprimer avec des mots forts, et ce depuis 4000 ans, leur humanité. Ils sont le peuple du verbe (et aujourd'hui du cinéma).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 17:43

Arnaud Dumouch a écrit:

Les Arméniens, les Indiens d'Amérique n'ont des morts qui crient autant car seuls les Juifs savent exprimer avec des mots forts, et ce depuis 4000 ans, leur humanité. Ils sont le peuple du verbe (et aujourd'hui du cinéma).

Les Arméniens : victimes des turcs qui ne sont pas des européens, et que les européens considèrent donc comme non-civilisés.
Les Amérindiens : un peuple arriéré qui a disparu à la grande époque de la colonisation européenne.

Je le répète : il ne faut pas oublier cette chose très importante qui est en première page du dictionnaire des idées reçues européennes : "Europe : première civilisation du monde".
Ce qui est choquant dans la Shoah, c'est que des Européens ont exterminé des européens : les Juifs très intégrés dans leur société.

De la même façon pourquoi crois-tu que les gens sont scandalisés de la peine de mort aux USA mais pas en Chine ? Parce que les USA sont considérés comme civilisés, alors que les Chinois, après tout, ce sont des asiatiques cruels, qu'attendre d'eux mis à part de tuer des gens froidement ?

L'Europe est imprégnée par ces préjugés coloniaux et la certitude de l'écrasante supériorité de sa civilisation, y compris (surtout ?) les anticolonialistes européens les plus forcenés : c'est pour cette raison qu'ils n'évoquent que la traite négrière européenne et jamais la traite musulmane, parce qu'après tout, les musulmans, ils ne sont pas civilisés. Mais nous, européens, Premier Peuple du Monde, c'est indigne !

Que les juifs soient plus à même d'écrire l'histoire de leur malheur que nombre d'autres victimes, soit.
Mais les oreilles occidentales sont particulièrement enclines à les écouter pour les raisons que j'ai évoquées.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II   Jeu 17 Fév 2011 - 17:43

Citation :
Les Arméniens, les Indiens d'Amérique n'ont des morts qui crient autant car seuls les Juifs savent exprimer avec des mots forts, et ce depuis 4000 ans, leur humanité. Ils sont le peuple du verbe (et aujourd'hui du cinéma).

Les Juifs sont comme tout le monde, laissez donc leur tranquille…
Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Soral, Jean Paul II et Vatican II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Beatification de Jean-Paul II dernieres infos
» Le Pape Jean-Paul II croyait en GARABANDAL !!!!
» Le 3e secret de Fatima selon Jean Paul II
» Les plus belles images de Jean-Paul II sur Youtube et Facebook
» Les plus belles images de Jean-Paul II sur YouTube et Facebook !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: