DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Lun 07 Fév 2011, 23:24

Le premier "bébé-médicament" français est né

Ces enfants sont conçus dans l'espoir de soigner un de leurs aînés
atteint d'une maladie rare. Une pratique autorisée depuis 2004.






C'est un garçon, et l'on imagine ses parents doublement heureux. Le
petit Umut-Talha, né le 26 janvier à l'hôpital Antoine Béclère à
Clamart, n'est pas seulement un nourrisson en «très bonne santé», pesant
3,650 kg à la naissance. Sa venue au monde doit également permettre de
soigner l'un de ses frères ou sœurs aînés atteint d'une maladie grave,
ont annoncé les professeurs René Frydman et Arnold Munnich. Comme la loi de bioéthique l'autorise
en France depuis 2004, les parents d'Umut-Talha («notre espoir» en
turc), dont les précédents enfants sont atteints d'une maladie du sang,
la bêta-thalassémie, ont décidé de concevoir un «bébé médicament», ou
«bébé du double espoir». Pour cela, ils ont eu recours à la fécondation in vitro,
assortie d'un double diagnostic préimplantatoire pour retenir un
embryon sain et génétiquement compatible avec un de leurs enfants
malades. Les médecins ont ainsi pu s'assurer que l'enfant à
naître n'aurait pas la même maladie que ses aînés et qu'il serait un
donneur compatible avec le ou les enfants à soigner. A la naissance, le sang du cordon ombilical reliant
Umut-Talha à sa mère, riche en cellules souches, a été recueilli. Ces
cellules souches, qui donnent naissance aux cellules sanguines, seront
conservées pour une greffe ultérieure à son frère ou sa sœur. Cette pratique, une première en France, reste très rare dans le monde. Elle est soumise dans l'Hexagone à l'accord de l'agence de biomédecine, qui délivre les autorisations au cas par cas.
http://www.lefigaro.fr/sante/2011/02/07/01004-20110207ARTFIG00649-le-premier-bebe-medicament-francais-est-ne.php

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Lun 07 Fév 2011, 23:31

Philippe Fabry a écrit:
Le premier "bébé-médicament" français est né

Ces enfants sont conçus dans l'espoir de soigner un de leurs aînés
atteint d'une maladie rare. Une pratique autorisée depuis 2004.






C'est un garçon, et l'on imagine ses parents doublement heureux. Le
petit Umut-Talha, né le 26 janvier à l'hôpital Antoine Béclère à
Clamart, n'est pas seulement un nourrisson en «très bonne santé», pesant
3,650 kg à la naissance. Sa venue au monde doit également permettre de
soigner l'un de ses frères ou sœurs aînés atteint d'une maladie grave,
ont annoncé les professeurs René Frydman et Arnold Munnich. Comme la loi de bioéthique l'autorise
en France depuis 2004, les parents d'Umut-Talha («notre espoir» en
turc), dont les précédents enfants sont atteints d'une maladie du sang,
la bêta-thalassémie, ont décidé de concevoir un «bébé médicament», ou
«bébé du double espoir». Pour cela, ils ont eu recours à la fécondation in vitro,
assortie d'un double diagnostic préimplantatoire pour retenir un
embryon sain et génétiquement compatible avec un de leurs enfants
malades. Les médecins ont ainsi pu s'assurer que l'enfant à
naître n'aurait pas la même maladie que ses aînés et qu'il serait un
donneur compatible avec le ou les enfants à soigner. A la naissance, le sang du cordon ombilical reliant
Umut-Talha à sa mère, riche en cellules souches, a été recueilli. Ces
cellules souches, qui donnent naissance aux cellules sanguines, seront
conservées pour une greffe ultérieure à son frère ou sa sœur. Cette pratique, une première en France, reste très rare dans le monde. Elle est soumise dans l'Hexagone à l'accord de l'agence de biomédecine, qui délivre les autorisations au cas par cas.
http://www.lefigaro.fr/sante/2011/02/07/01004-20110207ARTFIG00649-le-premier-bebe-medicament-francais-est-ne.php

Un "bébé-médicament"... scratch

Très troublant, en effet ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 05:19

Cher Philippe, à l'heure où l'on tue 200 000 bébés par an, vous comprendrez pourquoi on n'ose même plus combattre contre cela. Là au moins le bébé-médicament vit et est aussi aimé pour lui-même.

Les tueurs d'enfants n'ont pas osé faire des bébés-banque-d'organe, qu'on élève, qu'on tue pour prélever des organes. Croisons les doigts. Cela viendra. Il suffira d'une campagne de Presse avec des violons et l'idée qu'on sauve la vie d'un adulte, et vous verrez peu à peu la conscience morale s'y habituer en quelques années.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mar 08 Fév 2011, 08:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 08:43

une pratique eugénique pour soigner quelqu'un.
Confused

entre "un enfant très malade" et "deux enfants en bonne santé",
il est des coupes qui sont impossibles à boire pour les parents.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 09:18

nilamitp a écrit:
une pratique eugénique pour soigner quelqu'un.
Confused

entre "un enfant très malade" et "deux enfants en bonne santé",
il est des coupes qui sont impossibles à boire pour les parents.

Celle-ci est assez facile à boire : l'enfant médicament naît par Fécondation in vitro, ce qui signifie que plusieurs embryons partent à la poubelle (c'est toujours le cas dans les FIV).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 09:30

Philippe Fabry a écrit:


Celle-ci est assez facile à boire : l'enfant médicament naît par Fécondation in vitro, ce qui signifie que plusieurs embryons partent à la poubelle (c'est toujours le cas dans les FIV).

Absolument. Et tout cela est le fruit direct d'une unique boite de pandore issue elle-même de l'humanisme athée : l'avortement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 09:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Celle-ci est assez facile à boire : l'enfant médicament naît par Fécondation in vitro, ce qui signifie que plusieurs embryons partent à la poubelle (c'est toujours le cas dans les FIV).

Absolument. Et tout cela est le fruit direct d'une unique boite de pandore issue elle-même de l'humanisme athée : l'avortement.

Je me demande si les choses ne sont pas en sens inverse : devenir capable de bidouiller l'embryon a fait perdre à l'homme le sens du sacré de l'embryon, favorisant ainsi les pratiques abortives.

Je pense que les deux mouvements se nourrissent l'un l'autre : on peut bidouiller l'embryon, donc ce n'est pas sacré, donc on peut avorter, si on peut avorter, on peut bidouiller.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 13:58

L'Occident a condamné la barbarie nazie et voilà qu'il fait pareil ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 14:06

PARIS, 8 fév 2011 (AFP) - Bébé-médicament: Mgr Vingt-Trois parle d'"instrumentalisation" de l'humain

Le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France s'est dit "tout à fait opposé" à la conception de bébés-médicaments, considérant mardi sur LCI qu'il s'agissait de "l'instrumentalisation" d'un être humain au profit d'un autre.

"Je salue bien-sûr le prodige que constitue cette naissance", a-t-il dit, mais cela signifie qu'on va "utiliser quelqu'un au service exclusif de quelqu'un d'autre", que "cet enfant est un instrument pour essayer de guérir un autre enfant".

"Allons nous devenir des instruments? J'y suis tout à fait opposé", a ajouté le prélat.

Concernant la reprise du débat sur la révision des lois de bioéthique, il a répété l'opposition de l'église catholique à la recherche sur les embryons et rappelé que l'église contribue depuis plusieurs années au débat.

Elle propose un blog (www.bioéthique.catholique.fr) ouvert en février 2009 à l'initiative de Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque et président du groupe de travail de l'épiscopat sur la bioéthique.

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/110208113110.nm4xblp6.htm
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 16:48

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Celle-ci est assez facile à boire : l'enfant médicament naît par Fécondation in vitro, ce qui signifie que plusieurs embryons partent à la poubelle (c'est toujours le cas dans les FIV).

Absolument. Et tout cela est le fruit direct d'une unique boite de pandore issue elle-même de l'humanisme athée : l'avortement.

Je me demande si les choses ne sont pas en sens inverse : devenir capable de bidouiller l'embryon a fait perdre à l'homme le sens du sacré de l'embryon, favorisant ainsi les pratiques abortives.

Je pense que les deux mouvements se nourrissent l'un l'autre : on peut bidouiller l'embryon, donc ce n'est pas sacré, donc on peut avorter, si on peut avorter, on peut bidouiller.

Oui je le pense aussi. De même les infanticides de plus en plus nombreux sont aussi les conséquences de la perte du sacré de l'embryon?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 18:25

C'est pas ce qu'a fait Dieu ? , il me semble qu'il a envoyé son fils pour guérir les hommes. Jésus était donc le premier bébé médicament et on le distribue encore sous forme d'Hostie :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 18:41

C'est une façon de voir les choses

;)

Justement, Notre Seigneur Jésus se donne chaque jour à qui veut le recevoir (et a reçu le baptême dans l'Eglise catholique), pour guérir les hommes

Tu vois, nous en bénéfiçions chaque jour !! tu peux en bénéficier largement toi aussi, tu verras, bain de jouvence spirituel assuré !!

Il faut commencer par le médicament nommé "évangile", je vais prier pour toi, mon ami, je te souhaite de tout coeur de découvrir Dieu :hello: flower
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 18:52

julia a écrit:
C'est une façon de voir les choses

;)

Justement, Notre Seigneur Jésus se donne chaque jour à qui veut le recevoir (et a reçu le baptême dans l'Eglise catholique), pour guérir les hommes

Tu vois, nous en bénéfiçions chaque jour !! tu peux en bénéficier largement toi aussi, tu verras, bain de jouvence spirituel assuré !!

Il faut commencer par le médicament nommé "évangile", je vais prier pour toi, mon ami, je te souhaite de tout coeur de découvrir Dieu :hello: flower

Mais je l'ai déja découvert et depuis longtemps en plus !
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre
Il m'a dit que les prières sont le fait de gens qui n'acceptent pas le monde tel qu'il est... et qu'il n'écoutera que ceux qui ne se plaignent pas de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 19:36

je ne vois pas où est le mal dans l'instrumentalisation du sang du cordon de ce bébé.
Il me semble qu'à l'âge adulte il sera heureux et fier d'avoir contribué à sauver son frère
en naissant ! enfin j'imagine .
mener une vie sans maladie génétique est aussi tout le but de la médecine moderne et des thérapies géniques qui arrivent .
pas particulièrement perturbé sur ce coup là . Mais il est vrai que j'ai du mal à sacraliser
un instant particulier dans un continuum et que je me sens finalement assez proche de la position qui était celle de Thomas d'Aquin ... :angevil:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 21:46

Oculus a écrit:
je ne vois pas où est le mal dans l'instrumentalisation du sang du cordon de ce bébé.
de la pratique eugénique, et comme me l'a rappelé très justement Philippe, des embryons restants.

personne ne semble avoir de problèmes moraux liés aux cordons ombilicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 22:01

Oculus a écrit:
je ne vois pas où est le mal dans l'instrumentalisation du sang du cordon de ce bébé.
Il me semble qu'à l'âge adulte il sera heureux et fier d'avoir contribué à sauver son frère
en naissant ! enfin j'imagine .
mener une vie sans maladie génétique est aussi tout le but de la médecine moderne et des thérapies géniques qui arrivent .
pas particulièrement perturbé sur ce coup là . Mais il est vrai que j'ai du mal à sacraliser
un instant particulier dans un continuum et que je me sens finalement assez proche de la position qui était celle de Thomas d'Aquin ... :angevil:

Parce que certains pensent tout de suite qu'un jour , la nouvelle vie pourra servir de banque d'organes pour prélever un rein ou un poumon . Tant qu'il s'agit de sang de cordon ombilical , ce n'est pas grave .. encore que le fait de dire plus tard , toi on t'a conçu uniquement pour sauver ton frère ou ta soeur , c'est pas vraiment psychologiquement cool :-)
Bref , connaissant la nature humaine, il y aura forcemment des dérives... d'ou les questions d'ethiques.
Les fabricants d'armes ou les marchands de tabac font la même chose ... ils disent tous qu'ils n'ont rien fait de mal , que si le revolver était resté dans un tiroir ou la cigarette dans son paquet , il n'y aurait eu aucun problème.
De toute façon , sur terre , l'éthique est un truc qui n'existe que lorsqu'il n'y a pas de débouché commercial juteux.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 22:07

Lheureux a écrit:
julia a écrit:
C'est une façon de voir les choses

;)

Justement, Notre Seigneur Jésus se donne chaque jour à qui veut le recevoir (et a reçu le baptême dans l'Eglise catholique), pour guérir les hommes

Tu vois, nous en bénéfiçions chaque jour !! tu peux en bénéficier largement toi aussi, tu verras, bain de jouvence spirituel assuré !!

Il faut commencer par le médicament nommé "évangile", je vais prier pour toi, mon ami, je te souhaite de tout coeur de découvrir Dieu :hello: flower

Mais je l'ai déja découvert et depuis longtemps en plus !
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre
Il m'a dit que les prières sont le fait de gens qui n'acceptent pas le monde tel qu'il est... et qu'il n'écoutera que ceux qui ne se plaignent pas de la vie.

Laisse là tes certitudes..ce n'est pas la question d'être content ou non

On peut prier pour les autres (comme moi pour toi)

Dieu aime qu'on le prie I love you
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 22:25

julia a écrit:
Dieu aime qu'on le prie I love you

Est-ce que les éléphants prient ? ( titre d'un film ) est-ce que tous les autres animaux connus , c'est à dire 1.9 milliards d'êtres vivants sur terre prient ? Est ce que les plantes prient ?
Si Dieu aimait a ce point qu'on le prie , il aurait pu faire mieux non ?

La prière pour moi est l'expression d'une volonté de changement ... ou de soumission. Cela m'etonnerait que Dieu aime vraiment ça.
Je pense plutôt qu'il aime les êtres conscients qui apportent du bonheur ou de l'évolution autour d'eux. Dieu n'a pas l'air d'aimer ce qui ne change pas , ou ce qui se plaint , il aime la diversité et l'évolution .. du moins c'est ce que l'on constate en observant la vie.

Je commençerait donc à prier , le jour ou je verrais une sauterelle me montrer l'exemple.

remarque , il y a bien des mantes religieuses mais la bestiole est plutôt peu fréquentable :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 22:27

Lheureux a écrit:

De toute façon , sur terre , l'éthique est un truc qui n'existe que lorsqu'il n'y a pas de débouché commercial juteux.

Bonsoir Lheureux,

En vous lisant, je trouve parfois beaucoup de sagesse, de bon sens et d'humour... Votre affirmation ci-dessus ne manque pas de sel... à défaut d'€ ou de $ ! :beret:

Je n'avais pas encore pensé au concept de Jésus-bébé-médicament voulu par Dieu pour le bien de l'humanité, mais après tout ce concept, malgré ses limites, n'est pas si insensé que ça ! LOL

Ce qui est en effet dangereux dans ces techniques bio-médicales, ce sont les dérives eugénistes futures qui risquent d'en découler, et aussi l'indifférence aux embryons éliminés...

Concernant votre page sur le créationnisme et le darwinisme évolutionniste, elle est intéressante et semble venir d'un esprit honnête ! Toutefois je ne partage pas votre vision sur la place de l'homme dans la création, qui ne serait qu'un animal quelconque parmi beaucoup d'autres...

Connaissez-vous les vidéos d'Arnaud sur " la vie et le hasard " ? Ici : http://vieethasard.free.fr/index.html
Je sais toutefois que vous ne postulerez pas pour le prix de 25.000 €, accordé à celui qui prouverait scientifiquement que la vie proviendrait du pur hasard, puisque votre page web défend le contraire à la suite de Rémy Chauvin ! ;)

Par contre, elles compléteront peut-être votre conception personnelle sur l'apparition de la vie, en vous donnant quelques clés philosophiques et théologiques différentes...




Dernière édition par Emmanuel75 le Mar 08 Fév 2011, 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 22:39

Lheureux a écrit:

Est-ce que les éléphants prient ? ( titre d'un film ) est-ce que tous les autres animaux connus , c'est à dire 1.9 milliards d'êtres vivants sur terre prient ? Est ce que les plantes prient ?
Si Dieu aimait a ce point qu'on le prie , il aurait pu faire mieux non ?

Quant à mon compliment sur le bon sens de vos analyses, je le retire ici, car je n'avais pas encore lu votre remarque absurde ci-dessus !

En effet, ne pourrait-on pas faire l'hypothèse inverse que c'est précisément la prière, le sens mystérieux d'une transcendance, qui est le propre de l'homme, par rapport à tous les autres animaux et êtres vivants ?!



Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 22:50

Encore faudrait-il prouver que l'homme est plus proche de Dieu que les autres animaux vivant sur terre :-) Jusqu'ici c'est lui qui a désobéit ... pas les autres.
Les animaux se contentent de la nature alors que l'homme modifie son environnement naturel au mépris du reste de la création.
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:04

Lheureux a écrit:
Encore faudrait-il prouver que l'homme est plus proche de Dieu que les autres animaux vivant sur terre :-) Jusqu'ici c'est lui qui a désobéit ... pas les autres.
Les animaux se contentent de la nature alors que l'homme modifie son environnement naturel au mépris du reste de la création.

Le règne animal et végétal sont plutôt "en pilotage automatique" depuis des millénaires, malgré les réelles possibilités affectives et même intellectuelles du monde animal, quoique limitées, comme la science l'a démontré...

L'homme quant à lui dispose au fond de lui-même de cette redoutable capacité à se laisser aller cycliquement et régulièrement à ses instincts égoïstes, ses pulsions de mort et de haine contre lui-même et son prochain, et contre la création...

Mais j'observe aussi à travers des hommes remarquables, qu'il dispose aussi en lui de libre capacité à l'intelligence, à la bonté et à la vie surnaturelle (dimension mystique et de prière avec une Transcendance), dont nous parlions plus haut, et dont je postule qu'elle est son apanage, par rapport aux autres règnes de la vie...

L'homme est donc immensément laid dans le Mal et glorieusement beau dans le Bien ! Grandeur et décadence de l'homme...





Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:10

Lheureux a écrit:
Encore faudrait-il prouver que l'homme est plus proche de Dieu que les autres animaux vivant sur terre :-) Jusqu'ici c'est lui qui a désobéit ... pas les autres.
Les animaux se contentent de la nature alors que l'homme modifie son environnement naturel au mépris du reste de la création.

L'homme est plus proche de Dieu parce que son intelligence est faite pour connaître son Créateur, au contraire des animaux.

Dieu nous a établis comme intendants de la création sur Terre mais l'homme abuse et détruit l'oeuvre merveilleuse du Créateur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:11

Lheureux a écrit:
Encore faudrait-il prouver que l'homme est plus proche de Dieu que les autres animaux vivant sur terre :-) Jusqu'ici c'est lui qui a désobéit ... pas les autres.
Les animaux se contentent de la nature alors que l'homme modifie son environnement naturel au mépris du reste de la création.


bonsoir Lheureux,

J'ai pensé à toi l 'autre jour...on a découvert (apparemment) deux nouvelles salles dans la grande pyramide...c'est JP Houdin...

Date : 27 janvier 2011

Un architecte français pense avoir percé l'énigme de la construction de la pyramide de Khéops, en Egypte. Une théorie validée par d'incroyables images de synthèse.


Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:19

Merci Alexis Thumright

Même si tu es un peu Very Happy :

:offtopic:





Dernière édition par Emmanuel75 le Mer 09 Fév 2011, 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:19

Emmanuel75 a écrit:

Ce qui est en effet dangereux dans ces techniques bio-médicales, ce sont les dérives eugénistes futures qui risquent d'en découler, et aussi l'indifférence aux embryons éliminés...

Je suis d'accord avec toi, comme beaucoup sur ce forum qui pense la même chose.

Et ce bébé lorsqu'il grandira, lorsqu'il saura qu'il a été un objet trié, sélectionné pour un but, une cause, un médicament et non par amour, et dont cette porteuse, et non mère, a rejeté les autres vies en devenir, comment le vivra-t-il.?
Que deviendra-t-il?

Je ne comprends pas que l'on puisse dire ou nous le présenter comme génial, super. Quel monstre et monde d'égoîsme!!!!! Sad Sad Sad
Voilà comme on veut détourner le regard et l'action de notre Dieu sur ses créatures.
Un monde sans Dieu.
On peut s'en passer de Dieu puisque l'homme se fait dieu. Crying or Very sad

Quelle déchirure!
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:24


Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:26

"Vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal."

:evil:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mar 08 Fév 2011, 23:37

Il peut y avoir du positif,par exemple éradiquer le trafic d'organes a terme...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 05:50

Golias consacre lui aussi un article et des commentaires triés , à cette aventure médicale osée . Christian Terras appelle ce bébé en partie fabriqué : un " bébé-médecin " .
Paradoxalement , Agnès Gouinguenet , médecin athée anticléricale , dont la parole est presque toujours privilégiée par Golias , est assez réservée par rapport à cette expérimentation .

Je n'interviens plus dans Golias , ce Judas .

Pour le fond : il faudrait faire un catalogue complet de toutes les conséquences prévisibles
de l'aventure . Pour savoir si un plus grand bien pourra être tiré de ce mal , il faut essayer d'imaginer l'environnement psychologique du bébé-médicament ( ou bébé-médecin malgré lui ) lorsque la vérité lui sera révélée .
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 06:16

Simon1976 a écrit:
Lheureux a écrit:
Encore faudrait-il prouver que l'homme est plus proche de Dieu que les autres animaux vivant sur terre :-) Jusqu'ici c'est lui qui a désobéit ... pas les autres.
Les animaux se contentent de la nature alors que l'homme modifie son environnement naturel au mépris du reste de la création.

L'homme est plus proche de Dieu parce que son intelligence est faite pour connaître son Créateur, au contraire des animaux.

Dieu nous a établis comme intendants de la création sur Terre mais l'homme abuse et détruit l'oeuvre merveilleuse du Créateur...

Hé bien justement , plutot que des prières , Dieu aimerait surtout voir un peu plus de respect envers sa création ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 11:56

Mais pas seulement

La prière est une démarche d'humilité de la créature envers son créateur, qui la reçoit avec joie.
L'adoration est une manifestation d'amour pur
C'est un rapport d'affection entre père et enfant; et par ce biais, le Père peut entourer son enfant de tendresse.
[b]Dans l'évangile, on voit très souvent Notre Seigneur Jésus prier son Père [/b
]Le croyant le plus humble et le plus pauvre, par la prière, tutoie chaque jour les sommets sunny
Un simple verset de l'évangile est une source d'eau vive qui désaltère
Tu peux essayer !! fleur 6

Pour les éléphants, je dirais d'une part, que nous n'en sommes pas, et d'autre part, pour avoir vu des images sublimes de "veille" d'un éléphant auprès de son semblable mort, je ne jurerais pas qu'ils ne prient pas !! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 13:35

Lheureux a écrit:
Simon1976 a écrit:
Lheureux a écrit:
Encore faudrait-il prouver que l'homme est plus proche de Dieu que les autres animaux vivant sur terre :-) Jusqu'ici c'est lui qui a désobéit ... pas les autres.
Les animaux se contentent de la nature alors que l'homme modifie son environnement naturel au mépris du reste de la création.

L'homme est plus proche de Dieu parce que son intelligence est faite pour connaître son Créateur, au contraire des animaux.

Dieu nous a établis comme intendants de la création sur Terre mais l'homme abuse et détruit l'oeuvre merveilleuse du Créateur...

Hé bien justement , plutot que des prières , Dieu aimerait surtout voir un peu plus de respect envers sa création ...

Les deux sont valables: prier Dieu et protéger sa Création. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 15:38

julia a écrit:

Pour les éléphants, je dirais d'une part, que nous n'en sommes pas, et d'autre part, pour avoir vu des images sublimes de "veille" d'un éléphant auprès de son semblable mort, je ne jurerais pas qu'ils ne prient pas !! ;)


En effet Julia car un éléphant ça trompe énormément !!! La preuve :






:beret: :beret: :beret:




Dernière édition par Emmanuel75 le Ven 11 Fév 2011, 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 15:41

Arc-en-Ciel a écrit:

Je suis d'accord avec toi, comme beaucoup sur ce forum qui pense la même chose.

Et ce bébé lorsqu'il grandira, lorsqu'il saura qu'il a été un objet trié, sélectionné pour un but, une cause, un médicament et non par amour, et dont cette porteuse, et non mère, a rejeté les autres vies en devenir, comment le vivra-t-il.?
Que deviendra-t-il?

Je ne comprends pas que l'on puisse dire ou nous le présenter comme génial, super. Quel monstre et monde d'égoîsme!!!!! Sad Sad Sad
Voilà comme on veut détourner le regard et l'action de notre Dieu sur ses créatures.
Un monde sans Dieu.
On peut s'en passer de Dieu puisque l'homme se fait dieu. Crying or Very sad

Quelle déchirure!


Voici l'analyse très lucide de Tugdual Derville, délégué général de l’Alliance pour les Droits de la Vie :

Citation :

Communiqué de presse, Paris, le 8 février 2011

Tugdual Derville, délégué général de l’Alliance pour les Droits de la Vie, réagit à l’annonce de la naissance du premier bébé médicament français, la veille du débat parlementaire bioéthique.

« Nous ressentons un profond malaise devant ce qui reste un coup publicitaire assorti d’un habile plan de communication car on annonce évidemment cette première pour faire pression sur les parlementaires au moment même où s’engage l’examen du projet de loi.

Trois graves instrumentalisations associées à la technique du double DPI sont dissimulées :

- exploitation de la souffrance liée à la maladie : déjà dix autres familles frappées par la maladie génétique ont vécu ce processus sans succès ; pour elles, le bébé-médicament s’est soldé par un faux espoir.

- chosification de la vie humaine : il a fallu concevoir de nombreux embryons pour que naisse celui prénommé « Notre espoir ». Comment justifier le tri et la destruction de tant d’êtres humains, au motif qu’ils n’étaient pas immunologiquement « compatibles » avec leurs aînés ?

- instrumentalisation d’un nouveau-né qui porte une mission inhumaine : il a été conçu, non pas pour lui-même, mais pour un autre. C’est une grave atteinte à sa dignité avec de forts risques de séquelles psychologiques, notamment s’il déçoit.

Tout cela est d’autant plus contestable qu’il existe une alternative éthique et démocratique à ces manipulations : l’utilisation du sang de cordon puisé dans le stock français et international existant. C’est l’occasion de rappeler le retard de la France dans ce domaine alors que 820 000 naissances permettraient largement de répondre aux besoins de greffons compatibles.

Sous couvert de la louable intention de guérir un enfant, on a sélectionné un frère selon l’objectif qu’on a voulu lui assigner, et on a détruit d’autres frères et sœurs, qui n’étaient pas conformes à ce projet. C’est une forme particulièrement pernicieuse d’eugénisme. »





Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 18:55

Après ça (message ci-dessus) il ne reste plus qu'à pleurer sur les milliards de spermatozoïdes et d'ovules que la nature détruit chaque jour parce qu'ils n'ont pas eu la chance de rencontrer leur double...

Trois graves instrumentalisations associées à la technique du double DPI sont dissimulées :

- exploitation de la souffrance liée à la maladie : déjà dix autres familles frappées par la maladie génétique ont vécu ce processus sans succès ; pour elles, le bébé-médicament s’est soldé par un faux espoir.

des millions de tentatives de diversification naturelles pour en arriver à quoi? l'humain que nous sommes aujourd'hui différent de celui d'hier comme de demain. La nature procède par voie d'expérimentation et d'erreurs/réussites.

- chosification de la vie humaine : il a fallu concevoir de nombreux embryons pour que naisse celui prénommé « Notre espoir ». Comment justifier le tri et la destruction de tant d’êtres humains, au motif qu’ils n’étaient pas immunologiquement « compatibles » avec leurs aînés ?

Combien la nature fait-elle avorter d'embryons chaque jour?

- instrumentalisation d’un nouveau-né qui porte une mission inhumaine : il a été conçu, non pas pour lui-même, mais pour un autre. C’est une grave atteinte à sa dignité avec de forts risques de séquelles psychologiques, notamment s’il déçoit.


Et qu'est-ce que ce type sait lui de la souffrance des parents susceptibles de perdre leurs enfants. De celle de ces enfants atteints de maladies qui les condamnent à une mort jeune, avec des souffrances tout au long de leur vie... et le sachant.
:beurk:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 19:18

[quote]
adamev a écrit:
Après ça (message ci-dessus) il ne reste plus qu'à pleurer sur les milliards de spermatozoïdes et d'ovules que la nature détruit chaque jour parce qu'ils n'ont pas eu la chance de rencontrer leur double...

Toute la question est dans la présence de l'âme spirituelle immortelle et de la réduction de l'enfant, jusqu'à 12 semaines, à un NON-HUMAIN. Les portes d'une boite de pandore ont été ouvertes et, à partir de là, c'est le statut de tout être humain privé de liberté mentale qui a été mis en danger.



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 20:45

adamev a écrit:

Et qu'est-ce que ce type sait lui de la souffrance des parents susceptibles de perdre leurs enfants. De celle de ces enfants atteints de maladies qui les condamnent à une mort jeune, avec des souffrances tout au long de leur vie... et le sachant.

Cet argument est inopérant. C'est l'exemple type du discours émotionnel non raisonnable.
Des parents verraient probablement leur enfant mourant en attente de greffe du coeur sauvé s'ils pouvaient tuer un donneur compatible. Allez-vous justifier ce meurtre par la douleur des parents et la possibilité qui leur était offerte de sauver la vie de leur enfant. Que vaut un secours qui coûte un meurtre ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 22:56

Alexis232 a écrit:


bonsoir Lheureux,

J'ai pensé à toi l 'autre jour...on a découvert (apparemment) deux nouvelles salles dans la grande pyramide...c'est JP Houdin...


Toujours les médias avides de sensations qui annoncent comme "découverte" ce qui n'est qu'une simple hypothèse de la part de Jean-Pierre Houdin.
Jean Pierre Houdin a détourné la pierre diagnostiquée dans ma théorie au profit de la sienne mais il se plante complètement. On va bien rire le jour ou il obtiendra l'autorisation de pousser cette pierre ... voir les vidéos du site www.kheops.biz
Au passage , si tu aimes tout ce qui touche a cette pyramide , lis les chapitres consacrées aux fissures , je viens de me faire éjecter d'un forum d'égyptologues pour avoir écrit ça !
Pour le reste , c'est hors sujet dans ce débat donc si tu veux en parler , ouvre un sujet pour .
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:01

julia a écrit:
Pour les éléphants, je dirais d'une part, que nous n'en sommes pas, et d'autre part, pour avoir vu des images sublimes de "veille" d'un éléphant auprès de son semblable mort, je ne jurerais pas qu'ils ne prient pas !! ;)

Si tu as été voir les vidéos des corbeaux sur http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre , tu as pu constater que l'intelligence n'est pas seulement présente dans le cerveaux des humains.
Je pense que la seule prière possible est l'action... on ne change pas grand chose en priant !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:05

Il ne s'agit pas de changer "grand-chose"; la prière ne fait pas partie du "faire", cette grande idole :|
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:09

Lheureux a écrit:
julia a écrit:
Pour les éléphants, je dirais d'une part, que nous n'en sommes pas, et d'autre part, pour avoir vu des images sublimes de "veille" d'un éléphant auprès de son semblable mort, je ne jurerais pas qu'ils ne prient pas !! ;)

Si tu as été voir les vidéos des corbeaux sur http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre , tu as pu constater que l'intelligence n'est pas seulement présente dans le cerveaux des humains.
Je pense que la seule prière possible est l'action... on ne change pas grand chose en priant !

Eh bien moi je pensais comme toi mais un jour j'ai "testé" la prière...et la j'ai compris ! Il faut être dans l'action certes ! mais ce qui va rendre vraiment efficace tes actes c'est la prière,simple et sincère.
Demandez et vous recevrez...il faut aussi savoir demander ce que Dieu juge bon pour nous et pour le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:19

Alexis232 a écrit:
Lheureux a écrit:
julia a écrit:
Pour les éléphants, je dirais d'une part, que nous n'en sommes pas, et d'autre part, pour avoir vu des images sublimes de "veille" d'un éléphant auprès de son semblable mort, je ne jurerais pas qu'ils ne prient pas !! ;)

Si tu as été voir les vidéos des corbeaux sur http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre , tu as pu constater que l'intelligence n'est pas seulement présente dans le cerveaux des humains.
Je pense que la seule prière possible est l'action... on ne change pas grand chose en priant !

Eh bien moi je pensais comme toi mais un jour j'ai "testé" la prière...et la j'ai compris ! Il faut être dans l'action certes ! mais ce qui va rendre vraiment efficace tes actes c'est la prière,simple et sincère.
Demandez et vous recevrez...il faut aussi savoir demander ce que Dieu juge bon pour nous et le monde !

Pourquoi demanderais je quelque chose à Dieu ? cela reviendrait à lui dire ... dis donc mon pote , j'aimerais bien que tu répares un peu certains trucs merdiques que tu as fais avec la vie sur terre... ou avec moi.
Tu penses bien qu'il a autre chose à faire que d'entendre des jérémiades.
A la rigueur , il y a une phrase qui peut servir !
"Quand on ne peut pas faire en sorte qu'une chose existe ou n'existe pas ... autant l'accepter !"
La sagesse est à mon avis supérieure à la prière car la sagesse vient de toi et ne compte sur personne d'autre que toi !
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:32

Lheureux a écrit:
Alexis232 a écrit:
Lheureux a écrit:
julia a écrit:
Pour les éléphants, je dirais d'une part, que nous n'en sommes pas, et d'autre part, pour avoir vu des images sublimes de "veille" d'un éléphant auprès de son semblable mort, je ne jurerais pas qu'ils ne prient pas !! ;)

Si tu as été voir les vidéos des corbeaux sur http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1235/darwin-vs-dieu-un-partout-la-balle-au-centre , tu as pu constater que l'intelligence n'est pas seulement présente dans le cerveaux des humains.
Je pense que la seule prière possible est l'action... on ne change pas grand chose en priant !

Eh bien moi je pensais comme toi mais un jour j'ai "testé" la prière...et la j'ai compris ! Il faut être dans l'action certes ! mais ce qui va rendre vraiment efficace tes actes c'est la prière,simple et sincère.
Demandez et vous recevrez...il faut aussi savoir demander ce que Dieu juge bon pour nous et le monde !

Pourquoi demanderais je quelque chose à Dieu ? cela reviendrait à lui dire ... dis donc mon pote , j'aimerais bien que tu répares un peu certains trucs merdiques que tu as fais avec la vie sur terre... ou avec moi.
Tu penses bien qu'il a autre chose à faire que d'entendre des jérémiades.
A la rigueur , il y a une phrase qui peut servir !
"Quand on ne peut pas faire en sorte qu'une chose existe ou n'existe pas ... autant l'accepter !"
La sagesse est à mon avis supérieure à la prière car la sagesse vient de toi et ne compte sur personne d'autre que toi !


Le christianisme considère Dieu comme un père,il nous connait et sait mieux que nous ce dont nous avons besoin...la prière est un langage,un langage qui nous permet d'être "connecté" avec Lui.
Si tu n'es plus en connexion tu n'es plus en relation...imagine un petit enfant n'ayant plus de dialogue avec son père,eh bien il lui manquera un aiguillon essentiel.
La plupart de gens athées sont comme des orphelins ne sachant même pas qu'ils ont un père,une origine...ils pensnet être la sur terre par hasard Shocked
Je sais que tu n'es pas athée mais tu oublie la dimension "dialogue",connexion..tu n'es pas encore passé au mode bluetooth.
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:34

Mais tu n'es pas obligé de lui demander quelque chose, ou alors s'Il existe peut-être !!

Dieu ne dédaigne pas la question sincère d'un coeur qui cherche, et lui envoie bien vite un signe, qui lui sera tout personnel !!

Exemple :

dans ma chorale, j'ai une amie bouddhiste. Elle ne croit donc pas en Dieu, mais vient volontiers chanter lors des célébrations; juste pour le plaisir.

Un jour, Dieu lui a envoyé quelque chose, rien que pour elle : il s'agissait du baptême d'une petite EMMA (c'ést le nom de mon amie également).
A un moment, les musiciens ont joué un très bel air de clarinette, très doux, que personne ne connaissait.
Après la cérémonie, mon amie m'a dit : "j'ai été très troublée et émue tout à l'heure, car non seulement la petite portait le même prénom que moi, mais les musiciens ont joué l'air que me jouait toujours ma maman chérie quand j'étais enfant."

Voilà, c'était son petit clin d'oeil perso

Cher Lheureux, tu ne risques rien à faire un petit coucou à Dieu là-haut, il ne manquera pas de te renvoyer ton coucou, sois-en bien sûr !!! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:35

Lheureux a écrit:

A la rigueur , il y a une phrase qui peut servir !
"Quand on ne peut pas faire en sorte qu'une chose existe ou n'existe pas ... autant l'accepter !"
La sagesse est à mon avis supérieure à la prière car la sagesse vient de toi et ne compte sur personne d'autre que toi !

" Mon Dieu donne-moi la sérénité,
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence "

La Prière de la Sérénité





Dernière édition par Emmanuel75 le Jeu 10 Fév 2011, 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:38

Tout le texte ici, qui est sagesse... et aussi prière :

Citation :
La Prière de la Sérénité

Si, dans ta vie, un jour tu devais pleurer,
Te sentant bien seul, loin de ceux que tu as aimés.
Dis toi bien qu’il y aura toujours quelqu’un qui te montrera le droit chemin.

Écoute ces mots, car moi qui te les dis, je n’ai pas toujours été ce que je suis.
J’ai connu bien des pleurs, des paniques,et des misères,
Alors récite avec moi cette prière.

Mon Dieu donne-moi la sérénité,
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence.

Tu devras aussi te prendre en main,
Si tu veux changer ton destin,
Laisse de côté les choses qui te détruisent,
Tu auras alors de belles surprises.

Pour toi, chaque jour deviendra ensoleillé,
Ton coeur s’ouvrira à l’amour.
Ne vis qu’un jour à la fois si tu veux en profiter,
Et tu seras heureux pour toujours.

Mon Dieu donne-moi la sérénité,
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux changer
Et la sagesse d’en connaître la différence.

Quand ma patience est à bout, aide-moi à la retrouver.
Apprends-moi à faire face aux difficultés avec calme et sérénité.
Lorsque, je suis à court de réponses vives et d’explications intelligentes,
Permets que cesse le flot de questions, au moins pendant un court moment.

Mon Dieu donne-moi la sérénité,
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence.

Et quand j’ai l’impression que les journées sont trop brèves
pour que je puisse accomplir toutes les tâches qui m’attendent,
Fais au moins que je trouve le temps de faire le plus important,
le temps d’écouter, le temps d’aimer
et le temps de rire aussi.

Mon Dieu donne-moi la sérénité
D’accepter toutes les choses que je ne peux changer,
donne-moi le courage de changer les choses que je peux changer
Et la sagesse d’en connaître la différence.


Prière dont la composition est parfois attribuée à des moines du M.A qui se seraient inspirés de Marc Aurèle, un empereur Romain et philosophe Stoïcien (121-180) :
«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.»

Cette prière est pratiquée par les A.A ("alcooliques anonymes" aux USA)







Dernière édition par Emmanuel75 le Jeu 10 Fév 2011, 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Mer 09 Fév 2011, 23:44


Pour en revenir au topic, voici l'interview hier du Cardinal Barbarin sur RTL

http://www.rtl.fr/ecouter/invite-de-rtl-soir-mgr-barbarin-le-cardinal-archeveque-de-lyon-7658381930

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Jeu 10 Fév 2011, 07:27

Dans la rubrique " La question du jour " ( p 5 ) , La Croix du mercredi 9 février 2011 donne la parole à Stephane Viville , chef de service au centre d'assistance médicale à la procréation ( AMP ) du CHU de Strasbourg .
Après avoir rappelé l'importance du débat éthique et psychologique , ce médecin explique son point de vue technique :
" Aujourd'hui , trois centres en France sont autorisés à faire du diagnostic préimplantatoire
( DPI ), mais seul celui de Clamart s'est lancé dans la double activité DPI - typage HLA
( NDLR : pour permettre la naissance d'un bébé-médicament ) . Pour notre part , nous n'avons pas souhaité le faire , parce que cela revient à engager les couples dans une procédure lourde et contraignante , avec des chances minimes d'arriver à la grossesse .
Cette technique suppose en effet un double tri embryonnaire : il faut sélectionner un embryon indemne de la maladie mais aussi " histo-compatible " pour que le sang de son cordon soit compatible sur le plan immunologique avec le frère ou la soeur malade .
Au final , les chances de réunir ces deux critères sont seulement de 3 sur 16 . Cela explique
pourquoi le nombre d'enfants soignés grâce à cette technique reste aujourd'hui très faible dans le monde . " " recueilli par Pierre Bienvault " .

Traduction pour le cave que je suis : " Halte aux apprentis-sorciers ! " .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?   Jeu 10 Fév 2011, 08:38

[quote="adamev"]

Citation :
- chosification de la vie humaine : il a fallu concevoir de nombreux embryons pour que naisse celui prénommé « Notre espoir ». Comment justifier le tri et la destruction de tant d’êtres humains, au motif qu’ils n’étaient pas immunologiquement « compatibles » avec leurs aînés ?

Combien la nature fait-elle avorter d'embryons chaque jour?



Si c'est la nature, c'est la nature; il n'y a pas à la copier nécessairement; nous ne sommes pas des animaux; ou bien alors, parce qu'un requin bouffe les poissons, parce qu'un léopard déchire une gazelle, etc., l'homme doit lui aussi agir en prédateur?
Non, la nature n'est pas un modèle d'éthique pour l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le "bébé médicament" : il n'y a que moi que cela perturbe, ou bien ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bébé médicament
» Angoisse ( pour rien de grave ) et conseil de médicament :).
» Un médicament surveillé depuis 1995 suicide
» Médicament pour le glioblastome
» Le bébé-médicament

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: