DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le jugement général, c'est l'éternité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 16:59

Citation :
Nous discutions un jour avec Priscillia de la vie éternelle. Elle avait 17 ans en 2006 et me racontait tout de sa vie. Elle me demanda un jour :

- Se souviendra-t-on de nos péchés pardonnés au moment du jugement général ?

Je répondis, très théoricien :
- Souvent, on entend enseigner: Non, il seront oubliés, comme s'ils n'avaient jamais existé. Selon moi, dans un tel enseignement, il y a confusion entre pardon et oubli. Et je soupçonne ceux qui disent cela d'espérer secrètement, en fin de compte, paraître aux yeux des autres avoir été des non-pécheurs durant leur vie terrestre (orgueil?).

Mais elle me répondit :
- J’ai beaucoup de péchés secrets. J’aurais trop honte si on les voit. Moi je pense que, lorsqu’on se confesse, tout est effacé, à jamais. Personne ne les retrouvera plus.

Mais j’insistais :
- Le Pardon n'oublie jamais mais fonde justement le nouvel amour qu'il suscite sur un passé assumé, confessé, contrit et réparé. D'ailleurs, c'est justement cette qualité de pécheurs pardonnés qui fera que, au Ciel, nous aimerons Dieu avec intensité et reconnaissance.
Cette parole de Jésus l'enseigne (Luc 7, 47) : « A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour." Puis il dit à la femme: "Tes péchés sont remis." »




Mais ce n'était qu'un avis...


Je suis mort quelques années plus tard. Et Priscillia m’a rejoint. Au moment de la fin du monde, nous sommes ressuscités et si l’on devait compter en temps cosmique, nous sommes dans la vie éternelle depuis un million d’années.
Un million d’années de béatitude. Chaque seconde, Dieu est nouveau. Il devance mes désirs. C’est comme une source jaillissante qui me rajeunit, et mon âme lui appartient. Il prend soin de moi. Rien ne me manque. Il a créé pour moi un monde de merveilles qui ravis mes sens et il nous a confié de grandes missions pour les nouveaux enfants qu’il prépare, sur un nouveau monde, pour la joie éternelle.


J’ai rencontré Priscillia ce matin. Je l’ai regardée et j’ai vu en un regard toute son âme, toute sa vie. Nous nous sommes souvenus de cette conversation ancienne et nous avons souris ensemble. Nous avons notre réponse. Elle avait raison et j’avais aussi raison. Tout est simple là haut.

- Priscillia avait raison car je n’ai pas vue le détail de ses péchés passés. La honte de certaines situations concrètes, nous est épargnée.
- Mais j’ai vu dans son âme claire que, comme moi, elle a tout commis, au moins en pensées, je veux dire toutes les espèces d’égoïsme. J’ai vu qu’elle n’a jamais trompé son mari… sauf en pensées. Et j’ai vu qu’elle pensait comme Jésus que c’était pareil, qu’elle ne valait pas mieux que la femme adultère parce que (Matthieu 5, 28) « Quiconque regarde un homme pour le désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec lui. » J’ai vu que Priscillia avait plu à Dieu toute jeune car elle lui confessait son péché en secret, le soir …


Le jugement général, c’est la substance de notre éternité. Nous voyons tout en Dieu. Il ne nous cache rien. Et sans cesse, c’est objet de joie : comme il s’est bien occupé de nous ! Même lorsqu’il a paru nous abandonner, comme il nous sauvait bien.

Et je ne peux vous en dire plus. Vous verrez bien vous-mêmes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 17:16

Arnaud Dumouch a écrit:
- Priscillia avait raison car je n’ai pas vue le détail de ses péchés passés. La honte de certaines situations concrètes, nous est épargnée.

Et heureusement, sinon on aurait des milliers de films pornographiques à visionner au fond de plusieurs âmes, à faire palir de jalousie Ricco siffredi ou des hardeuses. Laughing

Sinon, on verra bien... Que dit ton magistère sur ce point là ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 18:03

sousou a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
- Priscillia avait raison car je n’ai pas vue le détail de ses péchés passés. La honte de certaines situations concrètes, nous est épargnée.

Et heureusement, sinon on aurait des milliers de films pornographiques à visionner au fond de plusieurs âmes, à faire palir de jalousie Ricco siffredi ou des hardeuses. Laughing

Sinon, on verra bien... Que dit ton magistère sur ce point là ?

Laughing :oops: pig

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 18:20

:twisted:

Code:
Le jugement général, c’est la substance de notre éternité. Nous voyons tout en Dieu.

On peut rapprocher cette définition de ce que dit Hubert Reeves :

« J’ai l’espoir, qu’en franchissant cette frontière (la mort), nous comprendrons. »

Que peut-on dire de plus ?

Si on s'aventure plus loin, on en arrive à des questions aussi saugrenues que celle de savoir si nous aurons à visionner des films pornos.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 18:35

Arnaud, ne faut-il pas quand même faire une différence de gravité (en degré) entre une personne qui commet un péché ( pas forcément contre le sixième commandement) en pensée et en acte ?
Ex: je suis CRS, je rêve (volontairement pas inconsciemment) de tabasser un manifestant qui m'a insulté toute la journée, mais ayant une conscience professionelle irréprochable, je me retiens et l'interpelle de la manière la plus "pro" qu'il soit!
Qu'en est-il ? Ce policier ne vaut il pas mieux que ce manifestant qui a caillassé et insulté les forces de l'ordre sans répis avec l'intention volontaire de les blessés (moralement et surtout physiquement!) ?
(Mas question va au dela du débat pro , non pro, juste de la pensée de faire quelque chose et le faire réellement!).
Merci d'avance pour vos lumières.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 19:05

Effectivement, entre un péché rêvé et un péché accompli, il y a une différence de gravité.

Mais au fond, quelle importance ?

Nous arriverons devant Dieu les bras chargés de péchés, des grands, des petits, etc... Pour Dieu, c'est pareil : en quelque sorte, devant Dieu, il n'y a que des péchés. Peu importe leur gravité.

Un homme de grande vertu pourra se retrouver en enfer. Une femme de petite vertu pourra se retrouver au paradis.

Ce n'est pas la gravité du péché qui compte. La seule chose qui compte, c'est de laisser la lumière luire dans les ténèbres, c'est de laisser le feu consumer la paille. Etablir une hiérarchie entre les pécheur (lui il est meilleur que l'autre), c'est sympa, mais ça ne mène pas bien loin.

Sur le péché en pensée, d'ailleurs, Jésus n'y va pas par quatre chemins. Pour Lui, regarder une femme avec un mauvais désir, c'est commettre un adultère. Pas un demi-adultère, pas un adultère spécial, allégé. Non : c'est un adultère, point barre. Peu importe qu'il ne soit que rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 19:31

Cher Stamper,

Olivier dit tout:

Pour résumer:
- Humainement et sur terre, le péché en pensée est moins grave que le même en parole, et moins grave que le même en acte.

- C'est face à l'infinie pureté de Dieu que tout homme tombe à genoux et se reconnaît pécheur. Car un grain de riz et une montagne sont comparables devant la mesure de l'infini.

Donc ce que dit Jésus sur l'adultère dans son coeur est une parole MYSTIQUE et non de justice humaine.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Mer 05 Avr 2006, 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 19:38

Merci Arnaud, même si Olivier a tout dit, là c'est quand même plus clair. (sauf votre respect Olivier) Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Mer 05 Avr 2006, 20:01

:DD :DD :DD
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le jugement général, c'est l'éternité.   Jeu 06 Avr 2006, 07:43


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le jugement général, c'est l'éternité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jugement général, c'est l'éternité.
» Exercice sur le jugement (Geneen Roth)
» Le baptême et l'heure du jugement
» Une vision du jugement dernier
» Jugement d'un délit de jeunesse chez un majeur SVP !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: