DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus m'a guéri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Mar 15 Fév 2011, 23:06

Très interessant ce texte de Jean Pierre Schnetzler.Comme tu as du t'y retrouver!

Voir les messages dans ce forum sur le don des larmes:
http://docteurangelique.forumactif.com/t8843-le-don-des-larmes?highlight=le+don+des+larmes

et http://docteurangelique.forumactif.com/t9219-les-larmes-d-amour-de-charite?highlight=le+don+des+larmes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Sam 26 Fév 2011, 14:02

jésus m'a guéri aussi depuis que je suis retourné à la messe régulièrement
avant j'avais été dans toutes les sectes qui existent et j'en vois plein encore aujourd'hui qui sévissent même au nom de jésus
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Sam 26 Fév 2011, 17:02

Les réponses étaient dans Shrek et les conseils dans la guerre des étoiles.
ces compulsions très forte commençaient à nous pousser vers le coté obscure après nous avoir donné... la force de faire sauter de gros traumatismes que 11 ans de psychologue n'avait pas effleuré...

j'ai fini d'éplucher mon oignon de désespoir en conjurant cela par l'abandon du désir de continuer cette guérison mutuelle avec cet oignon de peur et de honte (d'enfant refoulé)... en lui laissant ses pistes de guérison.. et le choix de revenir sa peur calmée.

Je me suis aperçu après un don des larmes que la symbolique égotique touchait la thérapie elle même jusqu'au moindre symbole.

Lui bloqué par la peur de la honte (tout est honteux pour lui dans cette histoire, car sa honte d'enfant remonte)
Moi bloqué par le désespoir dans l'abandon (tout est désespoir pour moi dans cette histoire, car ma perte de la lumière à l'entrée de la vie a été l'abandon total... revécu cela)...


On arrête sur ces questions en plan: honte/peur et désespoir/abandon

Je laisse tomber tous les plans et... que la force soit avec nous..allons du bon coté..

MOI... ne plus tenir à toi et à tout ça personnellement... détachement..

Notre guérison finale n'est peut être pas mutuelle, les plans sont plus vastes que ce qu'on imagine, j'accepte aussi cette possibilité... Mais pour te laisser ce choix désintéressé de moi... j'abandonne provisoirement ton amitié et toute communication autre que technique (me prévenir d'une rencontre) pour que si ça me concerne, je sois NEUTRE.

et TOI... t'a a résoudre:

le OUI/NON
DÉCISION...
parler au téléphone (sans honte)
l'Amour entièrement avec ta copine et avec TA mémoire pardonnée

Ton mémoire de psychologie... de l'enfance... avec.. ton enfance retrouvée.

Confiance en la machination cosmique...

Quand l'un et l'autre seront prêts.. maintenant ou dans des années, toi avec moi ou non?
Puisse la lumière TE pardonner et ME consoler

à la grâce de DIEU... on se retrouvera...

À DIEU!!! (il est en toi, espèce de gros con de JÉSUS qui s'est dégonflé...)

-----------------------
bref résumé de l'histoire.
JEAN, un oignon d'abandon fait de couches de désespoir qui rencontre JÉSUS dans lequel se cache le psychologue... un oignon de honte fait de couches de peur..

CONSOLES MOI... je veux chialer dans tes bras...
6 mai 2010
PS : Pourquoi aurais-je peur ? C'est bien plus constructif que flippant.

Jean pleure sa vie dans les bras de "Jésus".

17 novembre 2010
Tu ne m'as pas défoncé dans le sens déprimé ou quoi. Juste une certaine "peur" irraisonnée de te voir, c'est assez étonnant. Même si je te trouve toujours très sympa hein !

5 février 2011
Je vois. Je l'ai lu en deux fois, mais je vois
JE me vois totalement, tu m'as mis en plein jour, tu lis en moi comme dans un livre ouvert...


En pleine lumière avec un truc AFFREUX à cacher...
Sauve qui peut!!! Shloup! .
désespoir...

En chialer.. ça m'a MYSTIFIÉ!!!

Jean Pierre Schnetzler "don des pleurs": Dans le premier cas de componction, l'âme qui soupire après Dieu est touchée par la crainte, s'afflige et verse des larmes par peur du châtiment éternel. Dans le deuxième cas, animé par l'amour des biens éternels et le désir d'en jouir elle s'afflige d'en être encore éloignée..

j'avais déjà commencé, vu ça dans des textes après... alors... autant continuer, si ça se fait.

-----------------------

Vu cela en tombant au fond..
Mystifié.. un peu plus... Et j'ai compris la phrase de Shrek..
"Les ogres c'est comme les oignons"

Au centre en effet il y a la lumière de la vérité intérieure...
La grâce de DIEU était en toi, mon cher psychologue..

la vérité intérieure est aussi la lumière ambiante... le centre est connecté à l'ambiant de la même manière que la singularité initiale est connectée à "la fin des temps". Il manque une dimension pour décrire cette structure, elle est à 4 dimension comme l'univers avec un seul pôle, sauf que la lumière se déplace ici dans l'analogue de la dimension temps...
Les êtres conscients sont fait de couches qui interfèrent avec la lumière, la révèlent mais aussi la cachent à la conscience (voiles karmiques, je crois)... on ne peut observer dans le niveau de conscience grossier alors que les couches du niveau où l'on se trouve matériellement... le monde grossier, avec cependant des petits signes, des ancrages, des "cartes mentales" des autres niveaux...L'état d'éveil est la transparence des couches, la charge traumatique est l'opacité.
l'éclairage augmente la précision des cartes, augmente les signes (qui paraissent un délire incohérent pour celui qui ne le partage pas, et les niveaux de conscience holotropique en sont la version émotive... la catharsis est la rencontre des deux: mettre les couleurs émotives sur la carte... le relief... et "résoudre"...
les traumatismes font des conflits, et les cartes fausses...
une catharsis est donc la mise à jour des cartes mentales...
(le processus de conscientisation prend 5 à 11 jours après la décharge...)

Comme le centre et la lumière ambiante sont la même chose, un traumatisme près du centre, plus profond colore de son influence sur plus de destin, plus loin dans le passé = plus influant sur le futur...
Les couches superficielles sont donc les états les plus grossiers et dans le temps les états les plus présents.
Les couches profondes sont d'autant plus influentes sur le futur qu'elles sont près du passé...
Ainsi le centre c'est le début des temps et la lumières ambiante la fin des temps, mais en fait début et fin des temps sont reliés.
Les couches représentent le potentiel accompli vu de notre réalité.
Résoudre est donc changer le destin, éclairer est donner de l'éclairage sur les autres et faciliter la conscience de changer le destin par libre arbitre.
Mais en tel cas l'égo qui est attaché à exister dans l'opacité, le coté obscur de la force de vie résiste et opère de la résistance telle qu'on observe dans toute démarche spirituelle.
De plus cette résistance peut être transpersonnele, les changements dérangent.
-----------
je vais monter au monastère aider à la cuisine...

éplucher les oignons..., par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Sam 26 Fév 2011, 23:42

Connais-tu le monde des à d'Asimov ?

Peux-tu relier ces 9 croix par 4 segments seulement ?

x x x
x x x
x x x
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Dim 27 Fév 2011, 00:47

oui, il faut sortir "du carré"

dur à dessiner là.
à d'Asimov ? non... faudra chercher..

autrement la "maladie du NON" enrichie de cette expérience est parti chez un docteur psychologie homéopathe... ça lui fera un tableau clinique. associé à une forme d'eczéma...
cette "maladie" est celle de ceux qui sont des "jésus" compulsifs... malgré eux.. et ont des déboires.
il faut les guérir, leur donner l'occas.
ils ne vont jamais en thérapie pour de la psychologie mais pour autre chose, la peau sèche aux avant bras par exemple, ou la constipation.

les "valeurs sociales" les pièges en les poussant du mauvais coté..
une grosse souffrance.

"charité bien ordonnée commence par soi même"... c'est zappé.

un court extrait d'un très long texte, (en entier il est DANGEREUX pour les défenses psychologiques..)
Citation :

... tu sens cette demande que tu ne satisfait pas, et du coup tu ne te sens pas aimé, pas aimable... coupable et honteux de ne pas assurer le service de tous ces êtres, ça entretient cette idée que être aimé vraiment est être vu comme pas aimable, car alors on te demande des choses que tu dois refuser... ce qui te rend pas aimable...... Peur de ça, peur d'une relation intime et profonde, privé d'amour, et débordé de relations qui ne sont pas intimes...


Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Dim 27 Fév 2011, 10:50

Le monde des à (non "a") d'Asimov .Un roman de science fiction fondateur.
L'idée est que nous sommes limités par la géometrie euclidienne.C'est ainsi que dans ce dessin de croix qu'il faut relier par 4 segments,nous sommes faussement amené à vouloir les délimiter par les X présentés alors que commetu dis,il faut sortir des repères et cela deux fois pour y parvenir.

Tout cela pour dire qu'une carte n'est pas le territoire réel elle n'en n'est qu'une ossature indicative.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Dim 27 Fév 2011, 13:19


je pense pour lui... et nous pensons pour lui, à ce JÉSUS compulsif

c'était même marqué... dans la bible..
T'es un Saint qui s'ignore, tu parles même leur langage et tu agis selon les préceptes religieux!
Ceux qui ont du mal en eux fuient la lumière...

"Je vois. Je l'ai lu en deux fois, mais je vois
JE me vois totalement, tu m'as mis en plein jour, tu lis en moi comme dans un livre ouvert..."
La suite c'est...
"Ha non... JE suis AFFREUSEMENT pas aimable avec ÇA!!!."

T'es MAUDIS!
En pleine lumière avec un MAL à cacher..HONTEUX. Tu retournes vers les ténèbres. LE DÉNI de toi même, tu vas au Diable... vers la non existence..
La thérapie c'est la lumière et tu le sais... On était pas loin! Tu a vu un peu plus et vu que tu étais... Affublé d'un truc MAL,

une certaine "peur"
Celle du châtiment éternel...

T'es pardonné.
c'est juste un problème de "psychologie du développement de l'enfant"..
Avec mon aide ou non, va le faire constater à ton inconscient, il deviendra conscient..
Tu existera!

Ta réalité vécue est une carte de honte en relief, adaptée à chaque personne que tu séduis.. tout ce qui concerne d'autres personnes que celle avec qui tu te trouve est teinté de HONTE... tu ne peux donc pas en parler...
Cela donne l'impression que tu respecte l'intimité des autres, mais en fait c'est que tu te sens surtout honteux avec n'importe qui de ce que tu fais avec n'importe qui d'autres.
Ta vie sociale est donc faite de déni par la honte... C'est pour cela que TU NE CONFIE RIEN
Comme les autres décident pour toi, si tu mets en relation des autres entre eux, tu sera le centre des déboires...
l'aspect négatif du manipulateur... Mais tu manipules non pas pour avoir le pouvoir... mais pour te CACHER tout en te rassurant que tu es aimable en créant une dépendance de quiconque est avec toi... Caché au fond de toi, mais aimable, t'espère qu'on t'aimera... mais là... c'est la lumière sur toi et tu te sauves.

Mystifié.. un peu plus... Et j'ai compris la phrase de Shrek..
"Les ogres c'est comme les oignons"

Ils ont... des couches?

Au centre en effet il y a la lumière de la vérité intérieure...
La grâce de DIEU était en toi. (sous les couches)


Ton ami est fou...(note bien que c'est le seul ami pour qui tu... existes en tant qu'être humain) tu l'as consolé un peu, fais le JÉSUS qui se sauve lui... puis abandonné au désespoir avant la fin.
Voilà le résultat.... t'as un mystique qui croît en Dieu.

T'en tiens une sacré, toi... de couche...
Tapes toi bien la honte... à la mesure de mon désespoir, pour te donner idée de la dose.

Ça te guérira.

Un jour t'étais JÉSUS pour un ami qui naviguait dans un monde fait de désespoir et d'abandon...

abandon provisoire mais retour de l'espoir...

et ça guérira du monde.. des autres "2" à peau sèche. ou qui ont été malades des conséquences de leur compulsion.... ils ne vont pas chez le psy, mais l'homéopathe! pour tout autre chose..
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Jésus m'a guéri   Dim 27 Fév 2011, 18:56

Tiens,lire un bout de ce chapitre:[url=http://books.google.fr/books?id=aH9zqFwMN-sC&pg=PA79&dq=le+moi+divis%C3%A9+Laing&hl=fr&ei=0I5qTc_ZOoe48gP9pdnyBw&sa=X&oi=book
_result&ct=result&resnum=10&ved=0CFkQ6AEwCQ#v=onepage&q=le%20moi%20divis%
C3%A9%20Laing&f=false]http://books.google.fr/books?id=aH9zqFwMN-sC&pg=PA79&dq=le+moi+divis%C3%A9+Laing&hl=fr&ei=0I5qTc_ZOoe48gP9pdnyBw&sa=X&oi
=book_result&ct=result&resnum=10&ved=0CFkQ6AEwCQ#v=onepage&q=le%20moi%20divis%C3%A9%20Laing&f=false[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus m'a guéri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: