DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les lourdes conséquences de la pornographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Ven 23 Mar 2012, 13:09

Cher Denis, pour le moment, je parle d'une proposition EXPLICITE, de personne à, personne, face à face.

Vous verrez DE VOS YEUX votre Sauveur.

Sur terre, le salut n'est proposé et reçu que de quelques uns, ceux qui ont reçu la foi.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sanctus Germanus



Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Ven 23 Mar 2012, 13:49

J'ai lu récemment que 2,000,000,000 d'individus sont connectés à l'internet. Ensuite, j'ai lu que 90% du contenu consommé est de la pornographie. Je suis étonné.

Il y a quinze ans, quand l'internet a commencé, je m'attendais à l'autoroute de l'information. Il y a peu de temps que Wikipedia est apparu. J'admire leur travail. Elle est enfin arrivé, cette autoroute de l'information. Et aussi très utile.

Serait-il possible que la pornographie crée une hypnose collective? Il y a pas longtemps, les gens étaient des fermiers illettrés.

À propos du sujet: "Les lourdes conséquences de la pornographie", je commence à être saisi d'étonnement. Et je pense à Saint Jean. Devant la mystère de la grande babylone, l'ange a dit: "Pourquoi t'es-tu étonné?"

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 26 Mar 2012, 22:23

Sanctus Germanus a écrit:
J'ai lu récemment que 2,000,000,000 d'individus sont connectés à l'internet. Ensuite, j'ai lu que 90% du contenu consommé est de la pornographie. Je suis étonné.

...

J'ai lu au contraire que le sujet le plus consulté était les recettes de cuisine .
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 26 Mar 2012, 23:17

boulo a écrit:
Sanctus Germanus a écrit:
J'ai lu récemment que 2,000,000,000 d'individus sont connectés à l'internet. Ensuite, j'ai lu que 90% du contenu consommé est de la pornographie. Je suis étonné.

...

J'ai lu au contraire que le sujet le plus consulté était les recettes de cuisine .

J'espère et ça me rassure.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 27 Mar 2012, 11:32

Mais je dois vous décevoir aussi vite : d'après l'article que j'avais lu , le deuxième sujet le plus populaire sur le net était ... la pornographie . Un officier de police suisse se disait stupéfait de voir l'influence de la pornographie sur le jugement de jeunes violeurs : ces prévenus racontaient avec aisance les détails de leur viol mais se sentaient très coupables d'avoir volé les bouteilles d'alcool qui leur avaient donné l'humeur violeuse .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Dim 20 Mai 2012, 17:26

Question que soulève la pornographie:

Tout ce que l'on voit sur internet dans les films, c'est exactement le contenu de l'inconscient de Freud. Or, chez Freud, cela doit rester inconscient et ne jamais être assouvi. Donc d'un coup, toute la théorie de Freud tombe en désuétude. Ce qui était considéré inconscient est devenu la norme. Il est normal d'être hétérosexuel et d'avoir une relation anale avec sa femme. Et d'avoir plusieurs fellations dans une journée. Et je ne parle pas de films mais des gens que je connais.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 01:31

Je viens de faire une lecture étonnante:

Les actrices américaines ont un salaire de 200,000$ par année. Les acteurs, seulement 40,000$ C'est déjà beaucoup. Ici, au Canada, 200,000$ c'est le salaire d'un médecin.

Est-ce un signe du luxe insolent de la Grande Babylone? Mes yeux sortent de leur globe et je suis, effectivement, saisi d'étonnement, comme Jean.

Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 03:08

Lheureux a écrit:
Et les lourdes conséquences de l'abstinence sexuelle ... personne n'y pense ? A aller contre mère nature on obtient aussi en général de beaux détraqués bien pervers et parfois un beau cancer de la prostate.
Bref ... l'exès en tout est un défaut !

L'abstinence n'est pas spécialement cause du cancer de la prostate.

Le cancer de la prostate est dû à un jugement contradictoire intériorisé comme tous les cancers.
Dans ce cas il s'agit d'un jugement sur la sexualité.
Par exemple un abstinent qui juge qu'il se prive beaucoup et se morfond aura un cancer de la prostate comme celui qui a une vie sexuelle débridée en se disant qu'il ne devrait pas.
Celui qui vit sereinement sa vie sexuelle, abstinente ou active mais intègre, n'aura pas cette maladie.

Le péché originel, juger le bien et le mal est la racine de tous les maux.

Le cancer du rein à ceci de particulier qu'il est un jugement sur le jugement.
Je juge à tort et à travers, en mal bien entendu, mais je sais que j'ai tort de juger alors je n'extériorise pas mes jugements, mes humeurs ruminent, et paf cancer du rein.

Le cancer du sein, un jugement contradictoire sur la féminité, le cancer du poumon, un jugement contradictoire sur la vie (le souffle) etc.
Pour qu'il y ait contradiction il faut d'une part qu'il y ait appropriation et d'autre part jugement en mal intériorisé.

Je m'approprie ma vie et pourtant je juge la vie mauvaise, la mienne et celle de autres, l'un ne va pas sans l'autre.
En réalité je n'ai jugé la vie mauvaise que parce que je me suis approprié ma vie au lieu de la donner aux autres.
Et paf cancer du poumon.
Revenir en haut Aller en bas
tobie



Masculin Messages : 187
Inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 07:00

Renaud a écrit:
Lheureux a écrit:
Et les lourdes conséquences de l'abstinence sexuelle ... personne n'y pense ? A aller contre mère nature on obtient aussi en général de beaux détraqués bien pervers et parfois un beau cancer de la prostate.
Bref ... l'exès en tout est un défaut !

L'abstinence n'est pas spécialement cause du cancer de la prostate.

Le cancer de la prostate est dû à un jugement contradictoire intériorisé comme tous les cancers.
Dans ce cas il s'agit d'un jugement sur la sexualité.
Par exemple un abstinent qui juge qu'il se prive beaucoup et se morfond aura un cancer de la prostate comme celui qui a une vie sexuelle débridée en se disant qu'il ne devrait pas.
Celui qui vit sereinement sa vie sexuelle, abstinente ou active mais intègre, n'aura pas cette maladie.

Le péché originel, juger le bien et le mal est la racine de tous les maux.

Le cancer du rein à ceci de particulier qu'il est un jugement sur le jugement.
Je juge à tort et à travers, en mal bien entendu, mais je sais que j'ai tort de juger alors je n'extériorise pas mes jugements, mes humeurs ruminent, et paf cancer du rein.

Le cancer du sein, un jugement contradictoire sur la féminité, le cancer du poumon, un jugement contradictoire sur la vie (le souffle) etc.
Pour qu'il y ait contradiction il faut d'une part qu'il y ait appropriation et d'autre part jugement en mal intériorisé.

Je m'approprie ma vie et pourtant je juge la vie mauvaise, la mienne et celle de autres, l'un ne va pas sans l'autre.
En réalité je n'ai jugé la vie mauvaise que parce que je me suis approprié ma vie au lieu de la donner aux autres.
Et paf cancer du poumon.

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 07:35

Renaud a écrit:
...

Je m'approprie ma vie et pourtant je juge la vie mauvaise, la mienne et celle de autres, l'un ne va pas sans l'autre.
En réalité je n'ai jugé la vie mauvaise que parce que je me suis approprié ma vie au lieu de la donner aux autres.
Et paf cancer du poumon.

Mon père était un sage et presque un saint ( très généreux en tout cas ) . Il est pourtant mort du cancer du poumon .
Il faut dire qu'il a arrêté de fumer trop tardivement . Comme beaucoup d'entre nous , il avait été abusé par les études " scientifiques " achetées par l'industrie du tabac .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 11:32

boulo a écrit:
Renaud a écrit:
...

Je m'approprie ma vie et pourtant je juge la vie mauvaise, la mienne et celle de autres, l'un ne va pas sans l'autre.
En réalité je n'ai jugé la vie mauvaise que parce que je me suis approprié ma vie au lieu de la donner aux autres.
Et paf cancer du poumon.
Mon père était un sage et presque un saint ( très généreux en tout cas ) . Il est pourtant mort du cancer du poumon .
Il faut dire qu'il a arrêté de fumer trop tardivement . Comme beaucoup d'entre nous , il avait été abusé par les études " scientifiques " achetées par l'industrie du tabac .

Le cancer est une maladie de moraliste, une calamité corporelle et un bienfait spirituel.
Les personnes qui ont une morale exigeante sont plus touchées par le cancer.
Sans doute votre père avait-il un jugement trop sévère sur lui-même, une dureté envers lui-même.
La maladie est venue lui montrer son erreur pour le sauver.
Car c'est le salut qui est important et non la santé physique.
La vie comme les médecins soignent le mal par le mal.
La dureté de cette maladie a certainement fini par casser sa prétention à juger la vie et il a dû finir doux comme un agneau dans le manteau du Christ.

Le fait de fumer favorise bien évidemment le cancer du poumon.
Fumer est symptomatique d'une attitude par rapport à la vie.
Symboliquement aspirer la fumée c'est vouloir remplir le vide de l'existence au lieu de l'accepter.


Dernière édition par Renaud le Lun 09 Juil 2012, 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 14:05

Renaud a écrit:
Lheureux a écrit:
Et les lourdes conséquences de l'abstinence sexuelle ... personne n'y pense ? A aller contre mère nature on obtient aussi en général de beaux détraqués bien pervers et parfois un beau cancer de la prostate.
Bref ... l'exès en tout est un défaut !

L'abstinence n'est pas spécialement cause du cancer de la prostate.

Le cancer de la prostate est dû à un jugement contradictoire intériorisé comme tous les cancers.
Dans ce cas il s'agit d'un jugement sur la sexualité.
Par exemple un abstinent qui juge qu'il se prive beaucoup et se morfond aura un cancer de la prostate comme celui qui a une vie sexuelle débridée en se disant qu'il ne devrait pas.
Celui qui vit sereinement sa vie sexuelle, abstinente ou active mais intègre, n'aura pas cette maladie .

...

Intéressant . A quand les vérifications statistiques ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 14:11

Renaud a écrit:
...
...Celui qui vit sereinement sa vie sexuelle, abstinente ou active mais intègre, n'aura pas cette maladie...

...Le cancer du rein à ceci de particulier qu'il est un jugement sur le jugement.
Je juge à tort et à travers, en mal bien entendu, mais je sais que j'ai tort de juger alors je n'extériorise pas mes jugements, mes humeurs ruminent, et paf cancer du rein...

...Le cancer du sein, un jugement contradictoire sur la féminité, le cancer du poumon, un jugement contradictoire sur la vie (le souffle) etc....



C'est d'un réductionnisme à faire peur. Si c'était aussi simple et mécanique, ça se saurait. Ce que vous dites se résume à un sentiment de frustration...

Le côté pervers d'une telle croyance est que pour ne pas se sentir frustré et rester intègre avec soi-même, le seul moyen serait d'assouvir ses besoins et ses pulsions afin d'éviter d'avoir un pseudo cancer.

Encore pire, la foi est déconseillée car elle peut aller à l'encontre de nos désirs intimes et créer un conflit intérieur néfaste pour notre corps.

Pas terrible comme théorie...

Par contre, l'angoisse et la peur peuvent causer des dégâts au corps, ça c'est connu, mais ces dégâts vont se localiser sur les points faibles de chacun. Pour une même angoisse, certains auront des problèmes de gorge, d'autres d'estomac et d'autres d'intestin...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 14:24

Renaud a écrit:

...Le péché originel, juger le bien et le mal est la racine de tous les maux.

....

Renaud, vous racontez n'importe quoi.

On arrête de juger lorsque notre jugement est en Vérité. Pour que cela advienne, il faut affiner notre perception et nos ressentis en passant par l'expérience personnelle.

Renaud, réfléchissez bien à cela: Si nous n'étions que des anges ou des esprits possédant une connaissance parfaite théorique, nous serions semblables à des robots remplis d'informations et vides de ressentis. Il n'y a pas de péché originel, l'esprit n'a pas d'autres choix que d'acquérir les ressentis ici bas.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 15:35

boulo a écrit:
Intéressant . A quand les vérifications statistiques ?
Une attitude spirituelle n'est pas quantifiable.
Il ne peut donc pas y avoir de vérification scientifique.
Cependant quand on connait une personne et qu'on voit le cancer qu'elle a, c'est une évidence.
A condition de connaitre la personne derrière le masque qu'elle porte.
J'ai vérifié cette théorie sur les personnes que je connais qui ont eu des cancers.
C'est évident à postériori mais beaucoup moins évident en préventif.
Une fois que le cancer est là, cela peut certainement aider à la guérison d'orienter la personne vers le type d'erreur qu'elle fait.
Une personne malade est si désemparée qu'elle est souvent prête à entendre ce qu'elle a refusé d'entendre jusque là.
De toute façon, une personne qui guérit d'un cancer comprend plus ou moins clairement l'erreur qu'elle a faite.
Les attaques de la médecine contre son corps, chimie, rayons, chirurgie, sont des moyens barbares mais efficaces d'amener cette compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 15:53

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
...Le péché originel, juger le bien et le mal est la racine de tous les maux. ....
Renaud, vous racontez n'importe quoi.

On arrête de juger lorsque notre jugement est en Vérité. Pour que cela advienne, il faut affiner notre perception et nos ressentis en passant par l'expérience personnelle.

Renaud, réfléchissez bien à cela: Si nous n'étions que des anges ou des esprits possédant une connaissance parfaite théorique, nous serions semblables à des robots remplis d'informations et vides de ressentis. Il n'y a pas de péché originel, l'esprit n'a pas d'autres choix que d'acquérir les ressentis ici bas.
Seul Dieu peut juger en vérité. Nous pouvons seulement nous abstenir de juger. Affiner la perception et les ressentis c'est cesser de juger. Nous ne pouvons acquérir les ressentis, nous pouvons les laisser nous traverser. La connaissance est effectivement basée sur l'affectif mais l'affectif est déformé par le jugement. L'affectif pur est accueil de tous les êtres sans jugement. La connaissance se développe pour autant que le jugement cesse. La connaissance pure est affectif pur.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 16:30

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:
...Le péché originel, juger le bien et le mal est la racine de tous les maux. ....
Renaud, vous racontez n'importe quoi.

On arrête de juger lorsque notre jugement est en Vérité. Pour que cela advienne, il faut affiner notre perception et nos ressentis en passant par l'expérience personnelle.

Renaud, réfléchissez bien à cela: Si nous n'étions que des anges ou des esprits possédant une connaissance parfaite théorique, nous serions semblables à des robots remplis d'informations et vides de ressentis. Il n'y a pas de péché originel, l'esprit n'a pas d'autres choix que d'acquérir les ressentis ici bas.
Seul Dieu peut juger en vérité. Nous pouvons seulement nous abstenir de juger. Affiner la perception et les ressentis c'est cesser de juger. Nous ne pouvons acquérir les ressentis, nous pouvons les laisser nous traverser. La connaissance est effectivement basée sur l'affectif mais l'affectif est déformé par le jugement. L'affectif pur est accueil de tous les êtres sans jugement. La connaissance se développe pour autant que le jugement cesse. La connaissance pure est affectif pur.

Comme d'habitude vous avez toujours un raisonnement en tout noir ou tout blanc.
Nous pouvons nous abstenir de juger, comme nous pouvons ne pas nous abstenir de juger, tout comme... nous pouvons nous abstenir ou pas nous abstenir d'une manière relative et évolutive! Donc, affiner la perception et les ressentis c'est relativement cesser de juger.

Bien sûr que les ressentis s'acquièrent. Ce n'est pas forcément une question d'affectif. Comment pouvons-nous savoir si tel ou tel concept est juste ou faux si nous n'en avons pas la juste perception? Et comment pouvons-nous percevoir juste si nous ne ressentons pas juste? Seule l'expérience nous permet d'acquérir le juste ressenti.

Pendant que la connaissance vraie se développe progressivement, le jugement s'amoindrit. Il s'agit donc toujours de la connaissance en vérité RELATIVE et du jugement RELATIF!

Je précise que la relativité de la connaissance n'implique pas l'annulation des niveaux de connaissance (les frontières entre chaque niveau étant bien sûr très floues et difficiles à déterminer).

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 17:00

A vous lire Tania, je comprends les créationnistes que l'évolutionnisme indispose !
A toujours vouloir tout relativiser la vie va vous relativiser jusqu'à ce que ça devienne insupportable et que vous lâchiez prise.
Si vous vous fixez des limites elles deviennent par principe inaccessibles.
A moins d'un lâcher prise extrême vous n'allez pas tomber dans un abyme sans fond, quoiqu'on ne puisse rien vous souhaiter de meilleur.
Un petit lâcher prise de principe ce serait déjà un saut créatif qui vous montrerait que la vie est faite de petites morts à soi-même, de renoncements à soi qui sont la seule façon de grandir.

Evoluer c'est tourner en rond comme un astre sur son orbite, vous avez l'impression de bouger mais rien ne change.
Grandir c'est changer d'orbite, brusquement.
Grandir vraiment c'est abandonner toute orbite rassurante, s'affranchir de la gravité, s'alléger des identifications et faire confiance à l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 20:14

Renaud a écrit :
Citation :
Le cancer est une maladie de moraliste, une calamité corporelle et un bienfait spirituel.

Il semble que les magiciens-chimistes de la cour du Pharaon ou de Nabuchodonosor l'ont compris
Je veux parler des lobbies industriels et pharmaceutiques et ceux qui nous gouvernent qui n'ont de cesse d'instiller toujours plus de morale, de diktats sécuritaires à tous les étages, et dans tous les domaines, vrillant jour après jour notre cerveau de nouveaux désirs accompagné du sentiment de culpabilité qui leur correspondent.
Ne pas le comprendre, c'est la maladie physique ou psychique au bout du compte (les plaies d'Egypte et celles de l'Apocalypse)

L'histoire du peuple élu se poursuit toujours.
Dieu endurcit le coeur des dirigeants pour faire muter son peuple, car il n'y a pas d'autre passage que celui du Golgotha.
Je crois qu'à cette heure avancée de la nuit (spirituelle), il est bon d'être lucide.
Malheureusement, les églises actuelles ont peur de le claironner et maintiennent les fidèles dans la ouate bienheureuse....



Tania, connais-tu ce film ?
http://www.dailymotion.com/video/x1ykxn_un-jour-sans-fin-b-a_shortfilms
Il revit toujours le même jour, jusqu'à la perfection !
;)
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 09 Juil 2012, 20:56

C'est surtout l'idéologie du bien-être qui fait des ravages parce que plus personne ne veut renoncer à quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 10 Juil 2012, 09:53

Renaud a écrit:
A vous lire Tania, je comprends les créationnistes que l'évolutionnisme indispose !

Pour qu'il y ait création il faut qu'il y ait évolution et pour qu'il y ait évolution il faut qu'il y ait création...

En fait, au contraire, vous ne comprenez rien, mais c'est pas grave, vous êtes dans le processus logique de la vie... En vivant libre dans nos convictions on subit les effets des causes que nous avons librement misent en oeuvre...

Renaud a écrit:

A toujours vouloir tout relativiser la vie va vous relativiser jusqu'à ce que ça devienne insupportable et que vous lâchiez prise.

Nous lâcherons tous prise un jour, mais ce sera pour s'approprier quelque chose d'autres...

Renaud a écrit:

Si vous vous fixez des limites elles deviennent par principe inaccessibles.

Il est bien là le point, contrairement à vous, je ne me fixe aucune limite.

Renaud a écrit:

...la vie est faite de petites morts à soi-même, de renoncements à soi qui sont la seule façon de grandir.

Ben oui, personne n'échappe à la règle, même pas vous! Curieux que vous me parliez maintenant de "grandir". Lorsque je parle de "connaissance" vous vous méprenez sur le sens que je lui donne.

Renaud a écrit:
Evoluer c'est tourner en rond comme un astre sur son orbite, vous avez l'impression de bouger mais rien ne change.
Grandir c'est changer d'orbite, brusquement.
Grandir vraiment c'est abandonner toute orbite rassurante, s'affranchir de la gravité, s'alléger des identifications et faire confiance à l'infini.

Et... Grandir vraiment c'est évoluer. On ne peut brûler les étapes, cher Renaud.

Il n'y a pas de bonheur, d'Amour, d'humilité, de conscience absolus à atteindre. L'Amour grandit avec la conscience et la conscience grandit avec l'Amour. Il existe d'innombrables états de conscience atteignables par étapes successives, chacun d'eux devient un idéal au moment où il est vécu comme tel. Ce n'est pas l'idéologie qui fait des ravages, bien au contraire, mais l'idéologie fixe. Mais les lois spirituelles interdisent à l'idéologie de rester fixe car elle a cette particularité d'engendrer des causes qui permettent d'évoluer

Peut-être pourrions-nous ouvrir un sujet sur la représentation que chacun se fait de la vie éternelle? Tous les choix sont possibles, que ce soit l'action ou l'inaction (le travail, le repos, voire même le divertissement). Cependant, la particularité de la vie est que, justement, quel que soit le choix aucun ne demeurera fixe (même s'il est vécu fixe au moment où il est vécu).


Bref, nous sommes respectivement chacun dans une phase particulière et avons raison les deux (en tout cas moi j'en suis consciente, vous je ne sais pas).

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 10 Juil 2012, 18:44

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
A vous lire Tania, je comprends les créationnistes que l'évolutionnisme indispose !
Pour qu'il y ait création il faut qu'il y ait évolution et pour qu'il y ait évolution il faut qu'il y ait création...

En fait, au contraire, vous ne comprenez rien, mais c'est pas grave, vous êtes dans le processus logique de la vie... En vivant libre dans nos convictions on subit les effets des causes que nous avons librement misent en oeuvre...
L'évolution concerne les choses du monde et ce n'est pas censé être le sujet qui nous intéresse.
Il y a effectivement dans le monde de la création et de l'évolution et les matérialistes ne veulent voir que de l'évolution.
Il ne s'agit pas de nier l'évolution mais de voir qu'elle est sans intérêt pour celui qui cherche Dieu.
Si l'évolution avait un quelconque intérêt il serait fort regrettable de mourir avant d'avoir connu la téléportation, les voyages dans d'autres galaxies, l'unité des religions dans leur diversité, la paix sur la terre etc. Tout cela existe déjà en Dieu en vérité.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
A toujours vouloir tout relativiser la vie va vous relativiser jusqu'à ce que ça devienne insupportable et que vous lâchiez prise.
Nous lâcherons tous prise un jour, mais ce sera pour s'approprier quelque chose d'autres...
Lâcher quelque chose pour s'approprier quelque chose de plus élevé n'est que chuter plus gravement.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Si vous vous fixez des limites elles deviennent par principe inaccessibles.
Il est bien là le point, contrairement à vous, je ne me fixe aucune limite.
C'est ambigu. Si vous ne fixez aucune limite à votre égo vous vous effondrerez sur vous-même comme un trou noir.
Si vous ne fixez aucune limite à l'abandon de vous-même vous connaitrez Dieu.
L'inflation du moi guette tout aventurier de l'absolu.
La seule identification à un petit ange de rien du tout peut suffire à un effondrement sur soi-même pour celui qui ne voudrait pas lâcher l'ange.
L'effondrement sur soi-même est également ambigu.
Il peut vous amener à la vérité, ou à la folie...

Tania a écrit:
Renaud a écrit:

...la vie est faite de petites morts à soi-même, de renoncements à soi qui sont la seule façon de grandir.
Ben oui, personne n'échappe à la règle, même pas vous! Curieux que vous me parliez maintenant de "grandir". Lorsque je parle de "connaissance" vous vous méprenez sur le sens que je lui donne.
C'est que le mot "grandir" est encore ambigu.
Grandir c'est diminuer. Grandir vraiment c'est disparaitre, éternellement.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Evoluer c'est tourner en rond comme un astre sur son orbite, vous avez l'impression de bouger mais rien ne change. Grandir c'est changer d'orbite, brusquement. Grandir vraiment c'est abandonner toute orbite rassurante, s'affranchir de la gravité, s'alléger des identifications et faire confiance à l'infini.
Et... Grandir vraiment c'est évoluer. On ne peut brûler les étapes, cher Renaud.
Quand vous en aurez assez de tourner en rond...

Tania a écrit:
Il n'y a pas de bonheur, d'Amour, d'humilité, de conscience absolus à atteindre. L'Amour grandit avec la conscience et la conscience grandit avec l'Amour. Il existe d'innombrables états de conscience atteignables par étapes successives, chacun d'eux devient un idéal au moment où il est vécu comme tel. Ce n'est pas l'idéologie qui fait des ravages, bien au contraire, mais l'idéologie fixe. Mais les lois spirituelles interdisent à l'idéologie de rester fixe car elle a cette particularité d'engendrer des causes qui permettent d'évoluer
L'absolu est accessible en n'étant plus rien, ce qui est à la portée de chacun, sans aucun besoin d'évolutions spirituelles de haute volée et interminables.

L'absolu est inaccessible par le développement, l'approfondissement, l'affinement et tout autre méthode évolutive.

Tania a écrit:
Peut-être pourrions-nous ouvrir un sujet sur la représentation que chacun se fait de la vie éternelle? Tous les choix sont possibles, que ce soit l'action ou l'inaction (le travail, le repos, voire même le divertissement). Cependant, la particularité de la vie est que, justement, quel que soit le choix aucun ne demeure fixe.
La vie éternelle consiste à mourir éternellement pour que l'autre vive. Ce qui est une souffrance dans le monde est la joie éternelle en Dieu.
Le seul acte réel est mourir à soi-même. C'est le seul mouvement qui soit un mouvement. Le mouvement des astres les uns autour des autres n'est pas un mouvement dans l'absolu. Dans l'absolu tous les astres courent vers la lumière.
Tout autre acte que mourir est temporel et n'a pas de réalité ultime.

Tania a écrit:
Bref, nous sommes respectivement chacun dans une phase particulière et avons raison les deux (en tout cas moi j'en suis consciente, vous je ne sais pas).
Intellectuellement parlant, je suis dans une acceptation de principe et vous tergiversez.
En ce qui concerne la réalité de notre mouvement, seul Dieu en est juge.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1410
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 10 Juil 2012, 19:15

oui le but de la vie c'est de donner ce que l'on est aux autres.Renoncer à soi.Tfaçon tu ne peux pas évoluer sans Dieu tout ce que tu évolues en amour c'est avec Dieu seul tu peux rien il suffit de tout donner à Dieu et de renoncer à soi.Seule tu arrives à rien et tu vois souvent que les véritables raison de tes gestes altruiste etait pour toi c'est qu'avec son amour qu'on arrive à changer .Si on avait pas son amour dans notre coeur ,si la vie avait pas son amour,alors on serait rien plus ni moins que des démons des etres sans vie,le véritable oublie de soi passe par Dieu soi meme on arrive à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 10 Juil 2012, 20:07

Tout à fait Sonia, et si vous mettez deux "n" à chrétienne (Religion: plus chrétiene je cherche encore) la haine tuera la haine et rien ne tuera jamais l'amour. Il n'y a pas d'opposition entre le bien et le mal. Le mal s'autodétruit et l'amour demeure éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mer 11 Juil 2012, 14:11

Renaud a écrit:
...Grandir c'est diminuer. Grandir vraiment c'est disparaitre, éternellement...

...L'absolu est accessible en n'étant plus rien, ce qui est à la portée de chacun, sans aucun besoin d'évolutions spirituelles de haute volée et interminables.

...L'absolu est inaccessible par le développement, l'approfondissement, l'affinement et tout autre méthode évolutive.

...La vie éternelle consiste à mourir éternellement pour que l'autre vive.
...Le seul acte réel est mourir à soi-même.

...Tout autre acte que mourir est temporel et n'a pas de réalité ultime


"Grandir spirituellement" c'est à la fois accroître la capacité à aimer, accroître l'humilité et mourir à soi-même. Pendant que d'un côté il y a croissance, de l'autre il y a mort. C'est le chemin pour parvenir à ces états d'être que j'appelle évolution (rien à voir avec l'évolution biologique Rolling Eyes ).

Il me semble que nous sommes à peu près d'accord sur ce point, oui ou non? Si nous le sommes pourquoi encore en discuter? Si nous ne le sommes pas, dites-moi clairement pourquoi et arrêtez (vous, pas moi) de tergiverser.

Là où il me semble qu'il y a désaccord c'est la manière d'y parvenir. On ne décide pas comme ça du jour au lendemain: "je suis mort à moi-même", et comme pas enchantement nous mourrons à nous-mêmes seulement par la force de la pensée et parce qu'on l'a décidé.

D'autre part, là où je pense également que vous faites erreur, c'est que, à moins de devenir Dieu, nous ne pourrons jamais être mort à nous-mêmes, aimer et être humble d'une manière absolue. Donc, quelle que soit l'option (grandir en connaissance intellectuelle dans l'erreur ou grandir en connaissance spirituelle en Vérité), l'évolution est en théorie éternelle.

Tania

Question subsidiaire:
Si vous avez des chats ou des chiens vous avez pu constater que certains sont dociles, dépendants et affectueux, pendant que d'autres sont sauvages, indépendants et agressifs. Quelle différence y a t'il entre un bon chien ou un bon chat et un bon être humain?







Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mer 11 Juil 2012, 19:04

Tania a écrit:
"Grandir spirituellement" c'est à la fois accroître la capacité à aimer, accroître l'humilité et mourir à soi-même. Pendant que d'un côté il y a croissance, de l'autre il y a mort. C'est le chemin pour parvenir à ces états d'être que j'appelle évolution (rien à voir avec l'évolution biologique Rolling Eyes ).
La capacité à aimer ne peut être accrue mais seulement dévoilée par des renoncements à soi en acte.
Accroitre l'humilité serait tout de même antinomique ! Moi j'ai une immense humilité dirait l'idiot.
Deux idiots se querelleraient : moi j'ai moins d'égo que toi ! Pas du tout, c'est moi qui ait moins d'égo. Ridicule...
Ni on ne se débarrasse de l'égo ni on ne l'acquiert, c'est une illusion. Combattre son égo revient au combat de don Quichotte contre les moulins.

Quand vous vivez un état d'être vous croyez que le plein d'être est le commentaire mental alors que c'est le contraire, moins il y a de commentaire mental et plus il y a d'être. Quand il n'y a plus du tout de commentaire, quand il n'y a plus la pensée de quelque chose, l'être est pleinement là et la pensée infinie.

Tania a écrit:
Il me semble que nous sommes à peu près d'accord sur ce point, oui ou non? Si nous le sommes pourquoi encore en discuter? Si nous ne le sommes pas, dites-moi clairement pourquoi et arrêtez (vous, pas moi) de tergiverser.

Là où il me semble qu'il y a désaccord c'est la manière d'y parvenir. On ne décide pas comme ça du jour au lendemain: "je suis mort à moi-même", et comme pas enchantement nous mourrons à nous-mêmes seulement par la force de la pensée et parce qu'on l'a décidé.
Il n'y a pas à décider, il y a à constater que je tue ce que je m'approprie. Je ne peux posséder que des choses mortes. Si je ne m'approprie rien tout reste vivant.

Tania a écrit:
D'autre part, là où je pense également que vous faites erreur, c'est que, à moins de devenir Dieu, nous ne pourrons jamais être mort à nous-mêmes, aimer et être humble d'une manière absolue. Donc, quelle que soit l'option (grandir en connaissance intellectuelle dans l'erreur ou grandir en connaissance spirituelle en Vérité), l'évolution est en théorie éternelle.

C'est parce que vous confondez le plein et le vide. Notre esprit est un vase que l'on peut remplir de choses mortes et ainsi se croire plein alors qu'on est vide. Un riche accumule des biens et plus il accumule plus il se sent vide. Il en est de même pour l'esprit.

Quand les péchés sont pardonnés les choses mortes tombent à terre.
Il n'est plus jamais besoin de mettre quelque chose dans le vase.
Il devient une cloche où peut résonner pleinement l'esprit.

Tania a écrit:
Question subsidiaire:
Si vous avez des chats ou des chiens vous avez pu constater que certains sont dociles, dépendants et affectueux, pendant que d'autres sont sauvages, indépendants et agressifs. Quelle différence y a t'il entre un bon chien ou un bon chat et un bon être humain?
Le tempérament n'a rien à voir avec le salut.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mer 11 Juil 2012, 19:37

Renaud a écrit:

... rien... vide...
Suis-je bête il m'arrive parfois d'oublier que je suis en train de discuter avec D (d)ieu...

Je suis bien sûr en désaccord avec une bonne partie de votre discours, mais je vous laisse vous dépatouiller dans votre rien et votre vide sidéral. Bonne chance, après tout, l'important c'est d'être heureux.

Renaud a écrit:
Le tempérament n'a rien à voir avec le salut.

Tiens donc? Et qu'est-ce qu'un homme doté d'un bon tempérament a de plus ou de moins qu'un chat ou un chien?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Jeu 12 Juil 2012, 10:41

Bonjour Renaud,

Je viens de jeter un oeil sur la "kénose est-elle compatible avec la connaissance" et je m'aperçois que tout a été dit à ce propos.

Je suppose que vous n'avez pas d'enfants (en tout cas je l'espère), car vos théories sont destructrices et ne donnent absolument aucun espoir à la jeunesse actuelle. Elles ne s'adaptent qu'à une rare élite et sont loin de correspondre à une Vérité universelle. Aujourd'hui, les jeunes tentent de mener leur vie du mieux qu'ils peuvent, mais un minimum de valorisation de leur "moi" et du sentiment d'exister est indispensable. L'important, dans un premier temps, est de leur faire comprendre que leur "moi" doit être au service des autres (contrairement à votre comparaison avec le riche qui cumule pour lui-même). Personne ne peut passer outre les processus évolutifs spirituels, même pas vous...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Jeu 12 Juil 2012, 15:04

Il ne peut pas y voir un chemin de dépouillement pour une élite et un chemin inverse d'accumulation pour les autres.

Les jeunes n'ont pas besoin de notre autorisation pour penser la vie et la mort et quand vous discutez avec eux vous êtes étonné de leur maturité spirituelle.

Si l'église catholique continue à édulcorer son discours, peut être n'y aura-t-il bientôt en son sein ceux qui croient échapper à la mort et ainsi l'apostasie sera complète.

C'est visible dans les cercles traditionalistes et cela continuera à s'accentuer tant que le discours se voudra rassurant, en partie sectaire et n'offrira pas une vision philosophiquement crédible. Le temps est fini où on pouvait prendre les gens pour des imbéciles. La désaffection envers la pratique le montre.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Jeu 12 Juil 2012, 15:40

Renaud a écrit:
Il ne peut pas y voir un chemin de dépouillement pour une élite et un chemin inverse d'accumulation pour les autres.

Les jeunes n'ont pas besoin de notre autorisation pour penser la vie et la mort et quand vous discutez avec eux vous êtes étonné de leur maturité spirituelle.

Si l'église catholique continue à édulcorer son discours, peut être n'y aura-t-il bientôt en son sein ceux qui croient échapper à la mort et ainsi l'apostasie sera complète.

C'est visible dans les cercles traditionalistes et cela continuera à s'accentuer tant que le discours se voudra rassurant, en partie sectaire et n'offrira pas une vision philosophiquement crédible. Le temps est fini où on pouvait prendre les gens pour des imbéciles. La désaffection envers la pratique le montre.

Renaud, désolé de vous l'apprendre, mais vous êtes un intégriste qui se méconnait!

Si votre discours se veut, en ultime analyse, "philosophiquement crédible", il est très très loin d'une Vérité universelle s'adressant à tous. Oui, le temps est effectivement fini où on pouvait prendre les gens pour des imbéciles. Mais ce sont vos discours absolutistes prônant "la mort absolue du moi", ainsi que les discours des intégristes de votre style, qui les prennent pour des imbéciles. Vous ne vous rendez pas compte à quel point, avec ce genre de discours, vous faites du mal et vous contribuez à l'apostasie des religions.

J'ai cumulé un matériel inédit énorme et je vous garantis que je vais tout tenter pour mettre de l'ordre dans toutes ces croyances sectaires et absurdes.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Jeu 12 Juil 2012, 16:25

La mort à soi-même n'est pas une doctrine mais un constat de ce qui est : l'inexistence d'un "moi-même".
C'est une expérience personnelle et cela ne peut donc pas être un intégrisme.

Je ne vous dis pas que vous devez absolument croire à l'inexistence d'un vous-même, je vous suggère de le constater.

La croyance en l'inexistence du Père Noël n'est pas une croyance, c'est un constat que fait l'enfant à un certain âge et qui lui permet de comprendre ce que représente réellement le Père Noël.

Avec votre expression "la mort absolue du moi" vous vous faites peur toute seule car quelque chose qui n'a jamais existé ne peut pas mourir.

Je veux bien vous accorder que le fait d'argumenter sur des idées est une forme d'intégrisme.
Que ferez vous d'autre en mettant "de l'ordre dans toutes ces croyances sectaires et absurdes" comme vous dites?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Jeu 12 Juil 2012, 16:58

Renaud a écrit:
La mort à soi-même n'est pas une doctrine mais un constat de ce qui est : l'inexistence d'un "moi-même".
C'est une expérience personnelle et cela ne peut donc pas être un intégrisme.

Je ne vous dis pas que vous devez absolument croire à l'inexistence d'un vous-même, je vous suggère de le constater.

La croyance en l'inexistence du Père Noël n'est pas une croyance, c'est un constat que fait l'enfant à un certain âge et qui lui permet de comprendre ce que représente réellement le Père Noël.

Avec votre expression "la mort absolue du moi" vous vous faites peur toute seule car quelque chose qui n'a jamais existé ne peut pas mourir.

Je veux bien vous accorder que le fait d'argumenter sur des idées est une forme d'intégrisme.
Que ferez vous d'autre en mettant "de l'ordre dans toutes ces croyances sectaires et absurdes" comme vous dites?

Ce n'est pas le concept de "mort à soi-même" que je conteste, mais la manière d'y accéder.

Nous pouvons tous argumenter sur des idées, mais ce qui est sectaire, intégriste et dangereux, c'est de parler de notions absolues. Tout discours absolutiste est discours d'intégriste.

Nous vivons tous une réalité personnelle dépendante de notre niveau de perception et de nos ressentis. Seule une doctrine qui prend en compte les réalités de chacun peut se proclamer universelle. Chacun doit pouvoir trouver son équilibre par rapport à la réalité qu'il ressent. Il ne sert absolument à rien de s'obstiner à enseigner la "mort à soi-même absolue" à des personnes qui ne sont pas encore prêtes à entendre de telles théories. Évidemment, pour qu'un jour nous soyons prêt à entendre une vérité supérieure, il faut que l'équilibre momentanément trouvé évolue.

Si on prenait à la lettre ce que vous dites, avec tout son savoir, ses vidéos et sa volonté d'augmenter sa connaissance, Arnaud serait en définitive un immense pêcheur.

Tania




Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Ven 13 Juil 2012, 23:20

Si vous voulez. La connaissance cela doit être une technique pour se piéger soi-même et non pour se conforter dans ses petites illusions. La philosophie, la théologie ce sont des détours pour esprit tortueux et indocile.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Sam 14 Juil 2012, 00:09

Renaud a écrit:
Si vous voulez. La connaissance cela doit être une technique pour se piéger soi-même et non pour se conforter dans ses petites illusions. La philosophie, la théologie ce sont des détours pour esprit tortueux et indocile.

Si je vous suis bien, il suffit d'être bon, docile, "simple d'esprit" et suffisamment intelligent pour s'estimer être rien, pour être sauvé? C'est cela que vous voulez dire? L'intelligence nous servirait donc, paradoxalement, qu'à comprendre qu'en fait elle nous est parfaitement inutile?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Sam 14 Juil 2012, 16:09

Oui, être docile à Dieu n'est possible que si je ne suis rien. Si je suis quelque chose, je suis cette chose qui s'oppose à Dieu. Si je ne suis rien, Dieu peut agir en moi comme bon lui semble sans que je m'y oppose.

L'intelligence de l'homme l'amène à ce constat. L'animal n'a pas besoin de ce détour par l'intelligence puisqu'il est, sans se prendre pour quelque chose.

Dieu a fait l'homme à son image car il lui a donné la liberté d'être quelque chose pour lui-même ou de n'être rien pour lui-même.

Or Dieu n'est rien pour lui-même et il est tout pour nous.
Ainsi l'homme doit être à l'imitation de Dieu, à l'imitation du Christ, tout pour l'autre et rien pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Dim 15 Juil 2012, 13:50

Renaud a écrit:
Oui, être docile à Dieu n'est possible que si je ne suis rien. Si je suis quelque chose, je suis cette chose qui s'oppose à Dieu. Si je ne suis rien, Dieu peut agir en moi comme bon lui semble sans que je m'y oppose.

Encore vos raisonnements tautologiques insensés...

A partir du moment ou vous écrivez "sans qu'on s'y oppose" le "on" est quelque chose et pas rien. Nous ne pouvons pas être rien et laisser agir Dieu "comme bon lui semble" sans qu'on s'y oppose puisque ce qui est rien ne peut s'opposer à quoi que ce soit. Vous allez me rétorquer: "Oui, mais c'est le but". Ben non, ou on est réellement rien et Dieu ne peut se manifester à travers nous, ou on est quelque chose et Dieu peut se manifester à travers nous.

Renaud a écrit:

L'intelligence de l'homme l'amène à ce constat. L'animal n'a pas besoin de ce détour par l'intelligence puisqu'il est, sans se prendre pour quelque chose.

Oui, alors je réitère ma question: A quoi sert l'intelligence si elle ne sert qu'à comprendre qu'on est rien? Dieu aurait besoin de se manifester à travers une âme intelligente? Mais se manifester de quelle manière? En utilisant quelle intelligence, la sienne propre ou celle de l'âme en question? S'il s'agit de l'intelligence de l'âme, c'est que cette âme n'est pas rien, s'il s'agit de son intelligence propre, à quoi lui sert cette âme etc... etc...

Votre discours ne résiste pas deux minutes à une vulgaire analyse philosophique de bas niveau.

Renaud a écrit:

Dieu a fait l'homme à son image car il lui a donné la liberté d'être quelque chose pour lui-même ou de n'être rien pour lui-même.

Or Dieu n'est rien pour lui-même et il est tout pour nous.
Ainsi l'homme doit être à l'imitation de Dieu, à l'imitation du Christ, tout pour l'autre et rien pour lui-même.

Ben oui, Dieu est tout pour nous! Ce qui veut dire que Dieu n'est pas rien. Il y a une différence entre être rien pour soi-même et être rien tout court. C'est ce que je dis depuis le début: nous pouvons être quelque chose pour les autres.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Lun 16 Juil 2012, 20:07

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Oui, être docile à Dieu n'est possible que si je ne suis rien. Si je suis quelque chose, je suis cette chose qui s'oppose à Dieu. Si je ne suis rien, Dieu peut agir en moi comme bon lui semble sans que je m'y oppose.
Encore vos raisonnements tautologiques insensés...

A partir du moment ou vous écrivez "sans qu'on s'y oppose" le "on" est quelque chose et pas rien. Nous ne pouvons pas être rien et laisser agir Dieu "comme bon lui semble" sans qu'on s'y oppose puisque ce qui est rien ne peut s'opposer à quoi que ce soit. Vous allez me rétorquer: "Oui, mais c'est le but". Ben non, ou on est réellement rien et Dieu ne peut se manifester à travers nous, ou on est quelque chose et Dieu peut se manifester à travers nous.
La vérité absolue est nécessairement tautologique.
Dieu est celui qui est.
"On" est celui qui est car il n'y a pas plusieurs être mais un être unique.
Si "on" s'oppose à Dieu ça ne peut être que de façon illusoire car rien ne peut s'opposer réellement à Dieu.
Si une image dans un miroir semble s'opposer à la personne qu'elle reflète, ce n'est pas une opposition réelle.
L'image ne peut rien changer à l'original.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:

L'intelligence de l'homme l'amène à ce constat. L'animal n'a pas besoin de ce détour par l'intelligence puisqu'il est, sans se prendre pour quelque chose.
Oui, alors je réitère ma question: A quoi sert l'intelligence si elle ne sert qu'à comprendre qu'on est rien? Dieu aurait besoin de se manifester à travers une âme intelligente? Mais se manifester de quelle manière? En utilisant quelle intelligence, la sienne propre ou celle de l'âme en question? S'il s'agit de l'intelligence de l'âme, c'est que cette âme n'est pas rien, s'il s'agit de son intelligence propre, à quoi lui sert cette âme etc... etc...

Votre discours ne résiste pas deux minutes à une vulgaire analyse philosophique de bas niveau.
L'intelligence de l'homme réfléchit l'intelligence de Dieu.
L'homme ne crée pas l'intelligence, il la réfléchit.
De la même façon que je disais que l'homme ne possède pas d'esprit et que c'est l'Esprit qui résonne dans l'homme.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:

Dieu a fait l'homme à son image car il lui a donné la liberté d'être quelque chose pour lui-même ou de n'être rien pour lui-même.
Or Dieu n'est rien pour lui-même et il est tout pour nous.
Ainsi l'homme doit être à l'imitation de Dieu, à l'imitation du Christ, tout pour l'autre et rien pour lui-même.
Ben oui, Dieu est tout pour nous! Ce qui veut dire que Dieu n'est pas rien. Il y a une différence entre être rien pour soi-même et être rien tout court. C'est ce que je dis depuis le début: nous pouvons être quelque chose pour les autres.
C'est comme dans la physique quantique, il n'y a pas réellement de particule "solide" indépendante et cependant il y a quelque chose.
Deux particules qui ont interagi restent corrélées instantanément.
Il en est ainsi pour toutes les particules de l'univers mais les corrélations ne nous apparaissent qu'à la vitesse de la lumière et ainsi l'illusion de l'espace-temps apparait mais en réalité tout est dans l'absolu, dans l'éternité, immuable.
L'univers est un vaste jeu de miroirs où Dieu se réfléchit.
Dieu n'est pas ailleurs que dans l'univers et Dieu n'est pas la somme des choses de l'univers.
Dieu est la réalité de toute chose.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 17 Juil 2012, 00:29

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Oui, être docile à Dieu n'est possible que si je ne suis rien. Si je suis quelque chose, je suis cette chose qui s'oppose à Dieu. Si je ne suis rien, Dieu peut agir en moi comme bon lui semble sans que je m'y oppose.
Encore vos raisonnements tautologiques insensés...

A partir du moment ou vous écrivez "sans qu'on s'y oppose" le "on" est quelque chose et pas rien. Nous ne pouvons pas être rien et laisser agir Dieu "comme bon lui semble" sans qu'on s'y oppose puisque ce qui est rien ne peut s'opposer à quoi que ce soit. Vous allez me rétorquer: "Oui, mais c'est le but". Ben non, ou on est réellement rien et Dieu ne peut se manifester à travers nous, ou on est quelque chose et Dieu peut se manifester à travers nous.
La vérité absolue est nécessairement tautologique.
Dieu est celui qui est.
"On" est celui qui est car il n'y a pas plusieurs être mais un être unique.
Si "on" s'oppose à Dieu ça ne peut être que de façon illusoire car rien ne peut s'opposer réellement à Dieu.
Si une image dans un miroir semble s'opposer à la personne qu'elle reflète, ce n'est pas une opposition réelle.
L'image ne peut rien changer à l'original.

ça y est, on est reparti avec la vérité absolue et l'être unique. Smile

Ha mon pauvre Renaud, quand un jour vous allez vous retrouver avec vous-mêmes, ça va faire mal...

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:

L'intelligence de l'homme l'amène à ce constat. L'animal n'a pas besoin de ce détour par l'intelligence puisqu'il est, sans se prendre pour quelque chose.
Oui, alors je réitère ma question: A quoi sert l'intelligence si elle ne sert qu'à comprendre qu'on est rien? Dieu aurait besoin de se manifester à travers une âme intelligente? Mais se manifester de quelle manière? En utilisant quelle intelligence, la sienne propre ou celle de l'âme en question? S'il s'agit de l'intelligence de l'âme, c'est que cette âme n'est pas rien, s'il s'agit de son intelligence propre, à quoi lui sert cette âme etc... etc...

Votre discours ne résiste pas deux minutes à une vulgaire analyse philosophique de bas niveau.
L'intelligence de l'homme réfléchit l'intelligence de Dieu.
L'homme ne crée pas l'intelligence, il la réfléchit.
De la même façon que je disais que l'homme ne possède pas d'esprit et que c'est l'Esprit qui résonne dans l'homme..

Réfléchir dans quel sens? Comme un miroir? Smile Quoi qu'il en soit, l'homme doit découvrir l'intelligence de Dieu, et ça lui prend une éternité (quelle que soit la nature de cette intelligence: même si l'homme doit devenir tout Amour et toute humilité).

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:

Dieu a fait l'homme à son image car il lui a donné la liberté d'être quelque chose pour lui-même ou de n'être rien pour lui-même.
Or Dieu n'est rien pour lui-même et il est tout pour nous.
Ainsi l'homme doit être à l'imitation de Dieu, à l'imitation du Christ, tout pour l'autre et rien pour lui-même.
Ben oui, Dieu est tout pour nous! Ce qui veut dire que Dieu n'est pas rien. Il y a une différence entre être rien pour soi-même et être rien tout court. C'est ce que je dis depuis le début: nous pouvons être quelque chose pour les autres.
C'est comme dans la physique quantique, il n'y a pas réellement de particule "solide" indépendante et cependant il y a quelque chose.
Deux particules qui ont interagi restent corrélées instantanément.
Il en est ainsi pour toutes les particules de l'univers mais les corrélations ne nous apparaissent qu'à la vitesse de la lumière et ainsi l'illusion de l'espace-temps apparait mais en réalité tout est dans l'absolu, dans l'éternité, immuable.
L'univers est un vaste jeu de miroirs où Dieu se réfléchit.
Dieu n'est pas ailleurs que dans l'univers et Dieu n'est pas la somme des choses de l'univers.
Dieu est la réalité de toute chose.

Il ne s'agit pas de Dieu, mais de notre misérable personne. Vous avez honte de parler de vous-même? Je répète, si Dieu est tout pour nous c'est que nous sommes quelque chose, sinon ce pauvre Jésus serait venu se sacrifier pour rien, pour du vide, de l'illusion.

Tania


Dernière édition par Tania le Mar 17 Juil 2012, 01:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 17 Juil 2012, 01:23

C'est surtout l'internet qui fait des ravages et en particulier faceboock.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 17 Juil 2012, 04:39

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Oui, être docile à Dieu n'est possible que si je ne suis rien. Si je suis quelque chose, je suis cette chose qui s'oppose à Dieu. Si je ne suis rien, Dieu peut agir en moi comme bon lui semble sans que je m'y oppose.
Encore vos raisonnements tautologiques insensés...

A partir du moment ou vous écrivez "sans qu'on s'y oppose" le "on" est quelque chose et pas rien. Nous ne pouvons pas être rien et laisser agir Dieu "comme bon lui semble" sans qu'on s'y oppose puisque ce qui est rien ne peut s'opposer à quoi que ce soit. Vous allez me rétorquer: "Oui, mais c'est le but". Ben non, ou on est réellement rien et Dieu ne peut se manifester à travers nous, ou on est quelque chose et Dieu peut se manifester à travers nous.
La vérité absolue est nécessairement tautologique.
Dieu est celui qui est.
"On" est celui qui est car il n'y a pas plusieurs être mais un être unique.
Si "on" s'oppose à Dieu ça ne peut être que de façon illusoire car rien ne peut s'opposer réellement à Dieu.
Si une image dans un miroir semble s'opposer à la personne qu'elle reflète, ce n'est pas une opposition réelle.
L'image ne peut rien changer à l'original.
ça y est, on est reparti avec la vérité absolue et l'être unique. Smile
Ha mon pauvre Renaud, quand un jour vous allez vous retrouver avec vous-mêmes, ça va faire mal...
Que voulez vous dire? Encore une projection je suppose.

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:

L'intelligence de l'homme l'amène à ce constat. L'animal n'a pas besoin de ce détour par l'intelligence puisqu'il est, sans se prendre pour quelque chose.
Oui, alors je réitère ma question: A quoi sert l'intelligence si elle ne sert qu'à comprendre qu'on est rien? Dieu aurait besoin de se manifester à travers une âme intelligente? Mais se manifester de quelle manière? En utilisant quelle intelligence, la sienne propre ou celle de l'âme en question? S'il s'agit de l'intelligence de l'âme, c'est que cette âme n'est pas rien, s'il s'agit de son intelligence propre, à quoi lui sert cette âme etc... etc...

Votre discours ne résiste pas deux minutes à une vulgaire analyse philosophique de bas niveau.
L'intelligence de l'homme réfléchit l'intelligence de Dieu.
L'homme ne crée pas l'intelligence, il la réfléchit.
De la même façon que je disais que l'homme ne possède pas d'esprit et que c'est l'Esprit qui résonne dans l'homme..
Réfléchir dans quel sens? Comme un miroir? Smile Quoi qu'il en soit, l'homme doit découvrir l'intelligence de Dieu, et ça lui prend une éternité (quelle que soit la nature de cette intelligence: même si l'homme doit devenir tout Amour et toute humilité).
Réfléchir l'esprit c'est encore trop intervenir. Etre transparent à l'esprit est le but. Même avec une éternité vous ne découvrirez pas l'intelligence de Dieu si vous voulez la construire, la saisir ou la réfléchir. Ce que vous réfléchissez, ce que vous saisissez, ce que vous construisez c'est toujours l'intelligence de Dieu mais appauvrie, déformée par votre intervention. Plus vous construisez, plus vous déformez et plus vous divisez n'atteindrez donc jamais votre but. L'intelligence, l'esprit est là quand "on" n'est plus là. L'esprit est simple. Ce n'est pas la complexité qui contient la simplicité mais la simplicité qui contient la complexité.


Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:

Dieu a fait l'homme à son image car il lui a donné la liberté d'être quelque chose pour lui-même ou de n'être rien pour lui-même.
Or Dieu n'est rien pour lui-même et il est tout pour nous.
Ainsi l'homme doit être à l'imitation de Dieu, à l'imitation du Christ, tout pour l'autre et rien pour lui-même.
Ben oui, Dieu est tout pour nous! Ce qui veut dire que Dieu n'est pas rien. Il y a une différence entre être rien pour soi-même et être rien tout court. C'est ce que je dis depuis le début: nous pouvons être quelque chose pour les autres.
C'est comme dans la physique quantique, il n'y a pas réellement de particule "solide" indépendante et cependant il y a quelque chose.
Deux particules qui ont interagi restent corrélées instantanément.
Il en est ainsi pour toutes les particules de l'univers mais les corrélations ne nous apparaissent qu'à la vitesse de la lumière et ainsi l'illusion de l'espace-temps apparait mais en réalité tout est dans l'absolu, dans l'éternité, immuable.
L'univers est un vaste jeu de miroirs où Dieu se réfléchit.
Dieu n'est pas ailleurs que dans l'univers et Dieu n'est pas la somme des choses de l'univers.
Dieu est la réalité de toute chose.

Il ne s'agit pas de Dieu, mais de notre misérable personne. Vous avez honte de parler de vous-même? Je répète, si Dieu est tout pour nous c'est que nous sommes quelque chose, sinon ce pauvre Jésus serait venu se sacrifier pour rien, pour du vide, de l'illusion.
Notre misérable personne, puisque vous l'appelez ainsi, n'est présente que si elle est absente. Jésus vous le voyez, vous l'avez vu? Il est infiniment présent parce qu'il est l'absence. Dieu merci les ridicules apparitions de Jésus en costume folklorique ont perdu la cote depuis que la psychanalyse est passée par là. Renversez votre façon de voir. Jésus est présent parce qu'il est absent, parce qu'il est mort. Vous ne pouvez voir que si vous êtes aveugle et qu'ainsi vous ne cherchez plus à voir. Vous ne pouvez comprendre que si vous ne cherchez plus à comprendre.
Abandonnez l'idée du "plein", l'idée de remplir le vide par du plein. Même la science n'y croit plus.
Il n'y a pas de différence entre le plein et le vide, pas de différence entre l'être et le non-être.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 17 Juil 2012, 09:45

Renaud a écrit:
Tania a écrit:

ça y est, on est reparti avec la vérité absolue et l'être unique. Smile
Ha mon pauvre Renaud, quand un jour vous allez vous retrouver avec vous-mêmes, ça va faire mal...
Que voulez vous dire? Encore une projection je suppose....

Une projection? Smile Vous me faites bien rire, Renaud. Ce que vous êtes, votre Être, ne peut être le fruit d'un exercice mental. De répéter quotidiennement votre mantra "je suis rien", "je suis rien", ne vous annulera pas pour autant. J'espère pour vous que vous ne vous en apercevrai pas trop tard, sinon vous aurez gâché votre vie...

Renaud a écrit:

Réfléchir l'esprit c'est encore trop intervenir. Etre transparent à l'esprit est le but. Même avec une éternité vous ne découvrirez pas l'intelligence de Dieu si vous voulez la construire, la saisir ou la réfléchir. Ce que vous réfléchissez, ce que vous saisissez, ce que vous construisez c'est toujours l'intelligence de Dieu mais appauvrie, déformée par votre intervention. Plus vous construisez, plus vous déformez et plus vous divisez n'atteindrez donc jamais votre but. L'intelligence, l'esprit est là quand "on" n'est plus là. L'esprit est simple. Ce n'est pas la complexité qui contient la simplicité mais la simplicité qui contient la complexité.....

Vos petites phrases toutes faites ne peuvent impressioner qu'un ado, cher Renaud. J'ai bien peur que pour que "vous ne soyez plus là" ça vous prenne une éternité! Smile Oui, l'esprit est simple, mais il est tout Amour! Et je peux vous dire que même la simplicité est complexe. C'est d'ailleurs ce que vous "semblez" dire aussi, alors...

J'aimerai que vous compreniez une bonne fois pour toute que la connaissance dont je parle peut se limiter qu'à être Amour et humilité. Les petites (ou grandes) connaissances philosophiques ou théologiques ne sont effectivement qu'un moyen et non une fin.

Je suis musicienne et j'ai appris beaucoup avec l'art. C'est en me concentrant sur la beauté et en oubliant la technique que je suis parvenu à être vraiment créatrice. Mais avec cela j'ai aussi compris une grande vérité: La beauté simple est autant complexe à créer que la beauté technique. J'espère que vous allez enfin saisir le parallèle et arrêter de vous méprendre sur ce que je considère qui doit évoluer et grandir en nous.

Si vous faites le vide de votre égo et que votre esprit est vide (ou faible, peu lumineux), vous n'arriverez qu'à du vide. Il est également conseillé de faire le vide pour bien créer en art, mais lorsque votre esprit est vide, il n'en sort rien!

Renaud a écrit:

... Jésus est présent parce qu'il est absent, parce qu'il est mort.

Oui, mais avant d'être mort, il était vivant. Il est venu faire quoi sur terre, sauver du vide?

Renaud a écrit:

Vous ne pouvez voir que si vous êtes aveugle et qu'ainsi vous ne cherchez plus à voir. Vous ne pouvez comprendre que si vous ne cherchez plus à comprendre.
Abandonnez l'idée du "plein", l'idée de remplir le vide par du plein. Même la science n'y croit plus.
Il n'y a pas de différence entre le plein et le vide, pas de différence entre l'être et le non-être.

Ha oui? Et la conscience c'est quoi? Non seulement la conscience d'exister, mais la conscience de savoir, la conscience d'être Amour ou haine, d'être bon ou mauvais, de reconnaitre le beau du laid etc... c'est quoi tout ça? Du vide? Rien?

Vous ne vous rendez pas compte qu'avec votre théorie du vide et du rien vous vous parlez à vous-même (même en discutant avec moi car je ne suis que votre reflet, je ne fais que répondre à vos stimuli). Il n'y a pas plus stérile et égoïste qu'une théorie qui ne s'applique qu'à soi-même ou à une élite.

Tania

PS:Et je rajouterais même qu'une belle oeuvre non technique, donnant une forte émotion, est beaucoup plus complexe à créer qu'une oeuvre très technique à la beauté douteuse et donnant peu d'émotion. L'Amour (la Capacité à aimer) fonctionne de la même manière. Vous pouvez connaitre les évangiles par coeur et être incapable d'aimer. Et c'est ça que j'appelle un "esprit vide". lorsque l'esprit est vide, il est vide, même si vous faites taire vos neurones, rien ne raisonnera de toute manière dans le cerveau. Je pense que cette fois-ci j'ai été suffisamment claire.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Dim 29 Juil 2012, 12:10

Les conséquences je les connais par coeur on me mes a rabâché pendant vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les lourdes conséquences de la pornographie   Mar 31 Juil 2012, 06:47

Et quelles sont-elles ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
 
Les lourdes conséquences de la pornographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» Les 18 Apparitions de la Vierge à Bernadette en 1858 et prière à Notre-Dame de Lourdes
» Les apparitions de Marie à Lourdes (II)
» Aumoneries à Lourdes
» Du nouveau sur le prodige eucharistique de Lourdes de 1999

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: