DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le divorce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 00:58

L'Église Catholique a toujours condamnée le divorce, il faut pour qu'un couple puisse continuer leur propre chemin en vue de se marier et non se remarier que l'union soit déclarée nulle dès
le départ. Par-contre, l'Église orthodoxe consent au divorce, mais sous de rigoureuses conditions, comme la notion de l'adultère, car clairement exprimé par le Christ lui-même, ''Excepté
pour l'adultère'' alors que désirer une autre femme dans son coeur, commet un adultère.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 12:43

ysov a écrit:
L'Église Catholique a toujours condamnée le divorce, il faut pour qu'un couple puisse continuer leur propre chemin en vue de se marier et non se remarier que l'union soit déclarée nulle dès
le départ. Par-contre, l'Église orthodoxe consent au divorce, mais sous de rigoureuses conditions, comme la notion de l'adultère, car clairement exprimé par le Christ lui-même, ''Excepté
pour l'adultère'' alors que désirer une autre femme dans son coeur, commet un adultère.

Qu'en pensez-vous?

Ce sont les églises orthodoxes qui ont failli sous la pression d'un empereur dont j'ai oublié le nom et ils sont aussi tombé dans l'absurdité puisqu'ils acceptent qu' un homme ou femme divorce et se remarie 2 fois voir 3 fois mais surtout pas une 4eme fois ce qui est évidemment absurde . En réalité Le Christ a été clair le divorce est interdit .Et d'ailleurs saint Paul le reprend dans son enseignement dans un texte qu'on connait peu et pourtant qu'on ne peut plus clair :
Citation :
A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi-même.
9 Mais s'ils ne peuvent se contenir, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.
10 Quant aux personnes mariées, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari; -
11 si elle en est séparée, qu'elle reste sans se remarier ou qu'elle se réconcilie avec son mari; pareillement, que le mari ne répudie point sa femme.
1 Corinthians 7:10-17
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 13:01

Je penses que l'Eglise ferait bien de faire preuve d'un peu plus de souplesse pour les personnes qui ont divorcées avant d'avoir reçu la foi.
En gros, souple pour les personnes issues de mariages "tradis", le problème serait les abus que cela pourrait engendrer. Comme il est dit sur un autre fil, je penses que les athées militants sont don de Dieu face aux athées "chrétiens".
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 13:18

Raphaël a écrit:
Je penses que l'Eglise ferait bien de faire preuve d'un peu plus de souplesse pour les personnes qui ont divorcées avant d'avoir reçu la foi.
En gros, souple pour les personnes issues de mariages "tradis", le problème serait les abus que cela pourrait engendrer. Comme il est dit sur un autre fil, je penses que les athées militants sont don de Dieu face aux athées "chrétiens".

Les nullités de mariage existent mais elles ne signifient pas le divorce . Ce n'est pas à l'Eglise de faire preuve de souplesse puisque elle ne fait qu'appliquer un commandement de Jésus mais c'est aux prêtre de mieux préparer les futurs mariés quitte parfois à leur refuser le mariage s'ils sentent qu'ils n'ont pas conscience de l'acte irréversible qu'ils vont poser. En principe lorsqu'on demande un mariage à l'Eglise LIBREMENT sans la pression de la belle mère ou des parents , ou l'envie de faire une fête c'est qu'on a la foi en Dieu .Peut-etre pas la foi du curé d'Ars mais quand même la foi
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 17:55

fredsinam a écrit:
ysov a écrit:
L'Église Catholique a toujours condamnée le divorce, il faut pour qu'un couple puisse continuer leur propre chemin en vue de se marier et non se remarier que l'union soit déclarée nulle dès
le départ. Par-contre, l'Église orthodoxe consent au divorce, mais sous de rigoureuses conditions, comme la notion de l'adultère, car clairement exprimé par le Christ lui-même, ''Excepté
pour l'adultère'' alors que désirer une autre femme dans son coeur, commet un adultère.

Qu'en pensez-vous?

Ce sont les églises orthodoxes qui ont failli sous la pression d'un empereur dont j'ai oublié le nom et ils sont aussi tombé dans l'absurdité puisqu'ils acceptent qu' un homme ou femme divorce et se remarie 2 fois voir 3 fois mais surtout pas une 4eme fois ce qui est évidemment absurde . En réalité Le Christ a été clair le divorce est interdit .Et d'ailleurs saint Paul le reprend dans son enseignement dans un texte qu'on connait peu et pourtant qu'on ne peut plus clair :
Citation :
A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi-même.
9 Mais s'ils ne peuvent se contenir, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.
10 Quant aux personnes mariées, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari; -
11 si elle en est séparée, qu'elle reste sans se remarier ou qu'elle se réconcilie avec son mari; pareillement, que le mari ne répudie point sa femme.
1 Corinthians 7:10-17

C'est certain et c'est facile à prouver. Le mariage est à l'image de notre relation avec Dieu, dit saint Paul.

Or ilo est évident que dieu se cache mais ne divorce jamais de nous lorsque nous le trahissons par le péché mortel. ainsi, admettre le divorce pour adultère est un contre sens. Il fallait traduire "Sauf union NON LEGITIME"

Ex : Une personne déjà mariée ou incapable de s'engager librement (voir le code de Droit canonique latin).

Il faudra discuter ce point fondamentalement théologique avant de faire l'unité avec les orthodoxes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 22:28

Arnaud Dumouch a écrit:
fredsinam a écrit:
ysov a écrit:
L'Église Catholique a toujours condamnée le divorce, il faut pour qu'un couple puisse continuer leur propre chemin en vue de se marier et non se remarier que l'union soit déclarée nulle dès
le départ. Par-contre, l'Église orthodoxe consent au divorce, mais sous de rigoureuses conditions, comme la notion de l'adultère, car clairement exprimé par le Christ lui-même, ''Excepté
pour l'adultère'' alors que désirer une autre femme dans son coeur, commet un adultère.

Qu'en pensez-vous?

Ce sont les églises orthodoxes qui ont failli sous la pression d'un empereur dont j'ai oublié le nom et ils sont aussi tombé dans l'absurdité puisqu'ils acceptent qu' un homme ou femme divorce et se remarie 2 fois voir 3 fois mais surtout pas une 4eme fois ce qui est évidemment absurde . En réalité Le Christ a été clair le divorce est interdit .Et d'ailleurs saint Paul le reprend dans son enseignement dans un texte qu'on connait peu et pourtant qu'on ne peut plus clair :
Citation :
A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi-même.
9 Mais s'ils ne peuvent se contenir, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.
10 Quant aux personnes mariées, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari; -
11 si elle en est séparée, qu'elle reste sans se remarier ou qu'elle se réconcilie avec son mari; pareillement, que le mari ne répudie point sa femme.
1 Corinthians 7:10-17

C'est certain et c'est facile à prouver. Le mariage est à l'image de notre relation avec Dieu, dit saint Paul.

Or ilo est évident que dieu se cache mais ne divorce jamais de nous lorsque nous le trahissons par le péché mortel. ainsi, admettre le divorce pour adultère est un contre sens. Il fallait traduire "Sauf union NON LEGITIME"

Ex : Une personne déjà mariée ou incapable de s'engager librement (voir le code de Droit canonique latin).

Il faudra discuter ce point fondamentalement théologique avant de faire l'unité avec les orthodoxes.

Mais le fait que le Christ aurait dit ''sauf en cas d'adultère'' serait une mauvaise traduction?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 22:46

fredsinam a écrit:
Raphaël a écrit:
Je penses que l'Eglise ferait bien de faire preuve d'un peu plus de souplesse pour les personnes qui ont divorcées avant d'avoir reçu la foi.
En gros, souple pour les personnes issues de mariages "tradis", le problème serait les abus que cela pourrait engendrer. Comme il est dit sur un autre fil, je penses que les athées militants sont don de Dieu face aux athées "chrétiens".

Les nullités de mariage existent mais elles ne signifient pas le divorce . Ce n'est pas à l'Eglise de faire preuve de souplesse puisque elle ne fait qu'appliquer un commandement de Jésus mais c'est aux prêtre de mieux préparer les futurs mariés quitte parfois à leur refuser le mariage s'ils sentent qu'ils n'ont pas conscience de l'acte irréversible qu'ils vont poser. En principe lorsqu'on demande un mariage à l'Eglise LIBREMENT sans la pression de la belle mère ou des parents , ou l'envie de faire une fête c'est qu'on a la foi en Dieu .Peut-etre pas la foi du curé d'Ars mais quand même la foi
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 22:49

Raphaël a écrit:
fredsinam a écrit:
Raphaël a écrit:
Je penses que l'Eglise ferait bien de faire preuve d'un peu plus de souplesse pour les personnes qui ont divorcées avant d'avoir reçu la foi.
En gros, souple pour les personnes issues de mariages "tradis", le problème serait les abus que cela pourrait engendrer. Comme il est dit sur un autre fil, je penses que les athées militants sont don de Dieu face aux athées "chrétiens".

Les nullités de mariage existent mais elles ne signifient pas le divorce . Ce n'est pas à l'Eglise de faire preuve de souplesse puisque elle ne fait qu'appliquer un commandement de Jésus mais c'est aux prêtre de mieux préparer les futurs mariés quitte parfois à leur refuser le mariage s'ils sentent qu'ils n'ont pas conscience de l'acte irréversible qu'ils vont poser. En principe lorsqu'on demande un mariage à l'Eglise LIBREMENT sans la pression de la belle mère ou des parents , ou l'envie de faire une fête c'est qu'on a la foi en Dieu .Peut-etre pas la foi du curé d'Ars mais quand même la foi
thumleft

Exactement, une nullité a rien à voir avec le divorce. Le divorce est un bris alors qu'une nullité, dit bien qu'un divorce est inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le divorce   Lun 31 Jan 2011, 23:54

Il y a cette phrase de Paul dans 1 Cor. 7:

12 Quant aux autres, c'est moi qui leur dis, non le Seigneur : si un frère a une femme non croyante qui consente à cohabiter avec lui, qu'il ne la répudie pas.
13 Une femme a-t-elle un mari non croyant qui consente à cohabiter avec elle, qu'elle ne répudie pas son mari.
14 En effet le mari non croyant se trouve sanctifié par sa femme, et la femme non croyante se trouve sanctifiée par le mari croyant. Car autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu'ils sont saints !
15 Mais si la partie non croyante veut se séparer, qu'elle se sépare ; en pareil cas, le frère ou la sœur ne sont pas liés : Dieu vous a appelés à vivre en paix.

C'est un autre cas que celui de l'union non légitime
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Mar 01 Fév 2011, 06:58

ysov a écrit:


Mais le fait que le Christ aurait dit ''sauf en cas d'adultère'' serait une mauvaise traduction?

C'est certain. Le texte dit : "Sauf union illégitime". Interpréter cela par "adultère", ce n'est pas traduire. C'est interpréter.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le divorce   Mar 01 Fév 2011, 16:59

Le sens premier de se verset est que si le conjoint se prostitue, ipso facto ils ne font plus qu'une seule chair, et l'autre peut alors se remarier sans que JÉSUS voit en cela un adultère.

Néanmoins, le Sacrement du mariage est unique et unique est le couple ;
Le Christ n'a qu'une seule Épouse, et l'Église n'a qu'un seul Époux ;
et de même le Christ accomplira le mariage de notre âme à l'âme de l'Église, dont le fondement est l'âme de Jésus et celle de Marie.

Il doit donc s'agir de reprendre une épouse selon la loi de César.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Mar 01 Fév 2011, 17:10

nilamitp a écrit:
Le sens premier de se verset est que si le conjoint se prostitue, ipso facto ils ne font plus qu'une seule chair, et l'autre peut alors se remarier sans que JÉSUS voit en cela un adultère.

Ce n'est pas le sen,s premier, affirme l'Eglise catholique avec la force de son infaillibilité. Car Dieu nous reste fidèles même quand nous nous prostituons avec le péché.

La seule anulation qu'il y a, aussi pour l'entrer dans le mariage que pour l'entrée en Eglise, c'est quand il y a eu ALLIANCE NON LEGITIME.

Exemple : Baptême forcé (il n'est pas valide).

Mariage forcé de même.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Mar 01 Fév 2011, 23:40

Arnaud Dumouch a écrit:
nilamitp a écrit:
Le sens premier de se verset est que si le conjoint se prostitue, ipso facto ils ne font plus qu'une seule chair, et l'autre peut alors se remarier sans que JÉSUS voit en cela un adultère.

Ce n'est pas le sen,s premier, affirme l'Eglise catholique avec la force de son infaillibilité. Car Dieu nous reste fidèles même quand nous nous prostituons avec le péché.

La seule anulation qu'il y a, aussi pour l'entrer dans le mariage que pour l'entrée en Eglise, c'est quand il y a eu ALLIANCE NON LEGITIME.

Exemple : Baptême forcé (il n'est pas valide).

Mariage forcé de même.

Ou incapacité d'avoir un enfant, homosexualité non déclaré initialement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Mar 01 Fév 2011, 23:46

ysov a écrit:

Ou incapacité d'avoir un enfant, homosexualité non déclaré initialement.

L'incapasité d'avoir un enfant ne provoque pas une union illégitime.

Par contre, l'impuissance le fait car le sacrement de mariage est réalisé et signifié par le premier don des corps des époux.

Cependant, cette règle n'est qu'une miséricorde. Jésus et Marie furent réellement époux et épouse bien qu'ils n'aient jamais eu d'acte sexuel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Mer 02 Fév 2011, 00:03

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:


Jésus et Marie furent des époux? affraid

Citation :

Matthieu 1, 20 Alors qu'il avait formé ce dessein, voici que l'Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : "Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : car ce qui a été engendré en elle vient de l'Esprit Saint ;

Oui je comprend professeur, mais pourquoi Jésus?

Marie devait absolument être épouse qui devait être en son tour, nourricier, car justement un nouveau-né devait se poindre...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Mer 02 Fév 2011, 05:40

Oh pardon ! J'ai dit Marie et Jésus ! Very Happy

Et je ne le vois que maintenant ! Laughing Je voulais dire Marie et Joseph ! Embarassed

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le divorce   Mer 02 Fév 2011, 11:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Oh pardon ! J'ai dit Marie et Jésus ! Very Happy

Et je ne le vois que maintenant ! Laughing Je voulais dire Marie et Joseph ! Embarassed
ok j'avais pas vu la suite, pardon.

comme Dieu est notre Père, Marie notre Mère, et l'Eglise l'Epouse du Christ, j'ai cru que vous aviez encore imaginé des trucs bizarres.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le divorce   Mer 02 Fév 2011, 14:42

Citation :
Le divorce est un drame pour les enfants

L'Union des Familles en Europe publie une enquête sur le divorce et ses conséquences, après avoir interrogé 1137 adultes, enfants de divorcés. Extraits :

• Pour 74% des enquêtés, le divorces a des conséquences financières sur le niveau de vie, au point de pouvoir, dans certains cas, entraver les études. Une des causes de la crise scolaire est aussi à rechercher ici. •40% des enfants n'ont pas maintenu de liens réguliers avec le parent qui n’avait pas la garde, à savoir le plus souvent le père.
•34% des mères et 16% des pères restent seuls après la séparation.
•Le nouveau partenaire n’est pas facilement et rapidement accepté.
•Le divorce par consentement mutuel n’épargne pas les querelles sur les droits de garde ou de visites et d’hébergement. 34% des parents se querellent sur la garde, 39% sur les visites, 61% sur la pension et 30% sur l’éducation.
•A la question «Quelles leçons tirez-vous de la séparation de vos parents pour vos (éventuels futurs) enfants ?», ils répondent qu’il faut éviter le divorce pour épargner les enfants.
•Filles et garçons souffrent fortement de la séparation.
•Cette souffrance se répercute
◦sur les études (56%) : démotivation, difficultés à se concentrer, dépression ;
◦sur la vie professionnelle (41%): «je suis assistante sociale maintenant (surtout pour réparer....)», «je suis médiatrice familiale». Et puis il y a ceux qui ont des difficultés à affronter la vie professionnelle : manque de confiance, paralysie, anxiété, instabilité…
◦sur la personnalité (88%) : Certains enfants ont perdu l’espoir du bonheur à deux. D’autres ont connu dépression, anorexie ou manquent cruellement de confiance en eux.
◦Pour la moitié des enquêtés, la séparation de leurs parents rend leur engagement avec quelqu’un plus difficile.
Conclusion : ne pas banaliser le divorce et renforcer la famille.

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog

"Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni !"

On voit les conséquences de la désobéissance de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14435
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le divorce   Mer 02 Fév 2011, 15:22

Matthieu 5, 31-32 & Matthieu 19:9


Louis Segond Bible (1910)
Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, SAUF POUR CAUSE D'INFIDÉLITÉ, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.

Darby Bible (1859 / 1880)
Mais moi, je vous dis que quiconque répudiera sa femme, SI CE N'EST POUR CAUSE DE FORNICATION, la fait commettre adultère; et quiconque épousera une femme répudiée, commet adultère.

Martin Bible (1744)
Mais moi je vous dis, que quiconque aura répudié sa femme, SI CE N'EST POUR CAUSE D'ADULTÈRE, il la fait devenir adultère; et quiconque se mariera à la femme répudiée, commet un adultère.






Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le divorce   Mer 02 Fév 2011, 15:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Oh pardon ! J'ai dit Marie et Jésus ! Very Happy

Et je ne le vois que maintenant ! Laughing Je voulais dire Marie et Joseph ! Embarassed

Un psychanalyste freudien ne vous raterait pas , cher Arnaud ...
Heureusement pour vous , je ne suis pas freudien mais grofien .

Ceci dit à Simon 1976 : une majorité de divorcés n'a jamais appelé bonheur un divorce , pour qui que ce soit .
Un célèbre divorcé ( quatre fois , je pense ) , Hervé Bazin ( le neveu du grand écrivain catholique René Bazin ) disait : en chirurgie , comme en mariage , il n'est pas de bon acte , il n'est que d'acte devenu hélas indispensable .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Le divorce   Jeu 03 Fév 2011, 03:44

Bonsoir,
combien de divorcés se sentent rejetés et quittent l'Eglise à cause de cela?
Est-il mieux pour ces personnes d'être exclues par l'Eglise catholique ou de rester, et être pardonnées comme chez les Orthodoxes?
Par ailleurs quand on voit les raisons pour lesquelles les gens se marient, parfois à 20 ou 22 ans, on se demande quelle est l'institution qui a pu accorder à une telle décision un caractère irréversible et éternel!!! C'est vraiment étonnant!
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Le divorce   Jeu 03 Fév 2011, 03:46

1 couple sur 3 divorce en France. Peut-être un couple catholique sur 5. Tout ce monde-là est donc rejeté.
Quel résultat!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Jeu 03 Fév 2011, 09:23

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,
combien de divorcés se sentent rejetés et quittent l'Eglise à cause de cela?
Est-il mieux pour ces personnes d'être exclues par l'Eglise catholique ou de rester, et être pardonnées comme chez les Orthodoxes?
Par ailleurs quand on voit les raisons pour lesquelles les gens se marient, parfois à 20 ou 22 ans, on se demande quelle est l'institution qui a pu accorder à une telle décision un caractère irréversible et éternel!!! C'est vraiment étonnant!

Cher Pierre, se sentir rejeté de l'Eglise parce que l'Eglise invite à ne plus communier quand on est remarié, c'est lié à une erreur théologique : On croit que la communion, le partage du pain, est d'abord un rituel SOCIAL.

Alors que c'est d'abord la venue du Christ en nous (rituel conduisant à une MYSTIQUE).

Si on comprend cela, alors, ne pas communier devient une vraie voie de sainteté. C'est la voie du "publicain" qui fait que Jésus vient dans notre coeur encore davantage comme dans ce texte :

Citation :

Luc 18, 10 "Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l'un était Pharisien et l'autre publicain.
Luc 18, 11 Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;
Luc 18, 12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers.
Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

J'ai fait un site complet sur la spiritualité des divorcés remariés :

http://publicain1.free.fr

Il y a une video dedans qui vous expliquera tout :

http://fr.gloria.tv/?media=46991

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le divorce   Jeu 03 Fév 2011, 18:33

J'y reviens car c'est très utilisé par les évangelistes quand un adulte marié se convertit à leur obédience.

Enlui a écrit:
Il y a cette phrase de Paul dans 1 Cor. 7:

12 Quant aux autres, c'est moi qui leur dis, non le Seigneur : si un frère a une femme non croyante qui consente à cohabiter avec lui, qu'il ne la répudie pas.
13 Une femme a-t-elle un mari non croyant qui consente à cohabiter avec elle, qu'elle ne répudie pas son mari.
14 En effet le mari non croyant se trouve sanctifié par sa femme, et la femme non croyante se trouve sanctifiée par le mari croyant. Car autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu'ils sont saints !
15 Mais si la partie non croyante veut se séparer, qu'elle se sépare ; en pareil cas, le frère ou la sœur ne sont pas liés : Dieu vous a appelés à vivre en paix.

C'est un autre cas que celui de l'union non légitime

A creuser non ?
___________________________________

Nilamitp:"si le conjoint se prostitue, ipso facto ils ne font plus qu'une seule chair" scratch
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le divorce   Ven 04 Fév 2011, 02:56

Bonjour,

QUE L-HOMME NE SÉPARE PAS CE QUE DIEU A UNIT !

donc pour être valable il faut que Dieu Soit a l'origine de cette Amour et non pas simplement une cérémonie ou Il n'Est pas La Cause de la rencontre et de l'Union !

un mariage illégitime est donc un mariage d'on Dieu n'est pas l'Auteur !

se marier selon la forme ne fait pas un Mariage Selon l'Esprit c'est ce qui le rend illégitime, sinon nous ramenons notre Père et l'Esprit a une simple législation ou disons que nous retombons sous la loi !

maintenant qui est assez Lucide pour dire Le Seigneur est l'Auteur de Mon Mariage car Il est l'Auteur de mon Amour pour ma femme ou mon mari ?

la légitimité du Christ Est toujours une Réalité selon l'esprit pas selon la religion, a nous d'être Clair en dieu afin de savoir quand on trahi ou pas !

j'ai eu a divorcer et l'Église a reconnu la nullité du mariage, personnellement je n'ai jamais pu me remarier car je ne peux pas aimer 2 fois.

mon ex épouse c'est remariée et vie heureuse, je remercie Le Seigneur d'avoir fait reconnaître la nullité sinon je souffrirais grandement pour elle !

un mariage n'est pas pris devant Dieu comme Témoin, mais parce qu'IL en Est l'auteur !

Aimer c'est Aimer , Dieu Est Amour et Vérité , il nous faut accepter de reconnaitre nos fautes et erreurs !
Mais si Dieu a bâtit votre couple et que vous le cassiez sans vouloir vous repentir alors vous êtes en guerre avec Le Seigneur IL Pardonne , mais ne transigera pas sur la Vérité Révélée !

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le divorce   Ven 04 Fév 2011, 06:20

[quote]
Théodéric a écrit:
Bonjour,

QUE L-HOMME NE SÉPARE PAS CE QUE DIEU A UNIT !

donc pour être valable il faut que Dieu Soit a l'origine de cette Amour et non pas simplement une cérémonie ou Il n'Est pas La Cause de la rencontre et de l'Union !

un mariage illégitime est donc un mariage d'on Dieu n'est pas l'Auteur !

Et Dieu ne bénit pas d'abord un mariage qui n'est pas fondé sur une intention de mariage (pas amour, volonté de s'enrichir, refus des enfants).


Citation :

se marier selon la forme ne fait pas un Mariage Selon l'Esprit c'est ce qui le rend illégitime, sinon nous ramenons notre Père et l'Esprit a une simple législation ou disons que nous retombons sous la loi !

La forme sacramentelle publique n'a été imposée que pour éviter la ruse de certains hommes qui disaient : "Je me suis marié en secret avec une telle" Et la femme en question n'était même pas au courant mais se trouvait liée !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le divorce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» divorce de jean egale dece pour jean je l adorais comme un f
» Le divorce est contagieux
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» La femme du télévangéliste Benny Hinn demande le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: