DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Mar 01 Fév 2011, 12:23

Salut à tous,

J'avais posté cette vidéo il y a quelques jours et je me suis souvenu qu'au tout début de la vidéo le Rav Dynovisz " Rav populaire" PARLE justement de la féminisation de Dieu...
On est d'accord ou pas peu importe c'est juste pour avoir un point de vue Juif sur la question.
http://www.ravdynovisz.tv/



Le Génocide de la race blanche en cours ?
envoyé par Wuotan. - L'info internationale vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Mar 01 Fév 2011, 14:00

Emmanuel75 a écrit:
Arnaud a écrit :
Citation :
En conséquence, l'homme a tendance à exprimer son amour par son efficacité extérieure. (Marthe).
La femme par son intériorité d'amour. (Marie).


Bonjour Arnaud,

Ne soyons donc pas jusqu'au-boutiste dans cette disputatio, car nous en deviendrions ridicules, quoique pour qu'il y ait un vrai débat, il soit peut-être bon de durcir un peu, de temps en temps, les positions personnelles respectives …

Concernant votre mise en minorité dans ce sujet (malgré le ralliement tardif d'Arc-en-Ciel pour cause d'admirable miséricorde... « féminine », ;) en rappelant que ce mot vient de l'hébreu « raham » : utérus...) ,
Merci Arnaud d'offrir à travers votre Forum un espace de débat vivifiant...


Mon ralliement que tu appelles tardif et dû à mon "admirable miséricorde féminine" ;) ne vient que de ce que j'ai intériorisé petitement et médité petitement avec mon esprit qui est très lent.
Je suppose que ta réflexion était humoristique et non ironique scratch

Sur ce fil, sur ce sujet, il y a une évidence qui ressort, c'est celle d'une réflexion intérieure à discerner bien au-delà de ce que l'on pense ou l'on voit, à approfondir et à laquelle ont est invité à entrer pour la comprendre. Je le dis sans aucune prétention, ni en donneuse de leçon. J'ai compris, et cela me suffit. Na! :vexe: :pompom:

Ici, sur le seul forum de discussions ou je suis inscrite, par ce que j'appelle un "coup" de la Providence-Marie, (Et oui, je suis du genre solitaire et je ne sais pas débattre avec des mots) mais je lis tous les sujets et chaques mots.
Sauf ceux qui sont exprimés avec des mots trop scientifiques, où je pige que dalle.

Je plussoie souvent dans ma tête mais ne l'exprime pas souvent ou ne sais pas l'exprimer.

Et je reconnais que bien souvent je tombe dans le ridicule dans mes argumentations qui n'en sont pas.

Ce forum est une bénédiction de par les enseignements d'Arnaud et les débats très enrichissants.

Il n'y a qu'une chose où je bute dans ma petite tête, où la pillule ne passe pas c'est la théologie sur l'Islam Mr.Red



Excusez-moi, mes frères, je suis hors sujet.
Là, je suis bavarde. dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Mar 01 Fév 2011, 17:29

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
yacoub



Masculin Messages : 266
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Mar 01 Fév 2011, 20:47

Arnaud Dumouch a écrit:

Un jour, Dieu affinera ces deux religions afin qu'elle deviennent vraiment comme deux témoins de lui, et non deux objets pathologiques, marqués du péché originel.
Mahomet n'a jamais cru au péché originel cependant il a ce hadith
N'eut Ève, jamais aucune femme n'aurait trompé son mari.
Revenir en haut Aller en bas
http://yacoub.eklablog.com/
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Mer 02 Fév 2011, 23:12


Arc-en-Ciel a dit :

Citation :
Mon ralliement que tu appelles tardif et dû à mon "admirable miséricorde féminine" ;) ne vient que de ce que j'ai intériorisé petitement et médité petitement avec mon esprit qui est très lent.
Je suppose que ta réflexion était humoristique et non ironique scratch

Même pas. J'ai tenté de trouver une raison à ton retournement rapide d'opinion, et je me suis dit que ton "coeur" compatissant de femme devait y être inconsciemment pour quelque chose (être au pied de la Croix et ne pas laisser tout seul Arnaud agoniser !... Laughing ). Mais je constate que tu m'en donnes une autre explication, laquelle je respecte...


Citation :

Sur ce fil, sur ce sujet, il y a une évidence qui ressort, c'est celle d'une réflexion intérieure à discerner bien au-delà de ce que l'on pense ou l'on voit, à approfondir et à laquelle ont est invité à entrer pour la comprendre. Je le dis sans aucune prétention, ni en donneuse de leçon. J'ai compris, et cela me suffit. Na! :vexe: :pompom:


Si l'analogie d'Arnaud (christianisme=féminité= Hénoch=Marie et islam=masculin=Elie=Marthe) revêt le même caractère d'évidence et de limpidité que celui de ta phrase ci-dessus, alors je suis plutôt rassuré de ne toujours pas entrer dans sa compréhension ! :mdr:


Citation :
Et je reconnais que bien souvent je tombe dans le ridicule dans mes argumentations qui n'en sont pas.

Ne sous-estime pas la qualité de tes commentaires chère Arc-en-Ciel. De mon côté j'apprécie souvent leur pertinence, leur tendresse et leur humour ! Thumright

Cela dit, qui parmi nous peut s'estimer au-dessus de tout ridicule parfois ? Personne, et c'est très bien comme ça ! Nous sommes parfois tellement pétris de contradictions et de limites dans nos raisonnements et partis-pris... Efforçons-nous simplement de cheminer humblement ensemble, à la suite de notre bien-aimé théologien-administrateur, vers la Vérité, qui est Lumière mais surtout Amour Miséricordieux...


Citation :
Il n'y a qu'une chose où je bute dans ma petite tête, où la pillule ne passe pas c'est la théologie sur l'Islam Mr.Red


Vous n'êtes pas la seule. Moi aussi, intuitivement, je pressens qu'Arnaud accorde trop d'importance à l'islam dans sa théologie et son eschatologie.

Je crois en fait que l'islam ayant "le vers dans le fruit" dès son origine, tout ce qu'il peut contenir encore de vérité en lui, n'empêchera pas sa destruction progressive et probablement brutale, à l'heure favorable...

Autant les promesses divines vis-à-vis d'Israël étaient éternelles car selon l'Esprit (en la personne d'Isaac), aboutissant à terme à la venue de Jésus-Messie , autant celles vis-à-vis de la descendance d'Ismaël étaient selon la chair, avec leur avatar religieux qu'est l'islam, et n'étaient donc selon moi que provisoires, et seulement ordonnées à être intégrer au moment favorable, dès cette terre, aux promesses selon l'Esprit, liées à la descendance de Jésus-Christ, l'Eglise chrétienne.

Ce qui est Esprit est appelé à demeurer. Ce qui est charnel est provisoire et destiné à mourir...

Autrement dit, je crois que l'islam subira à un moment une "implosion-destruction" brutale (apostasie massive), en raison de ses fondations pourries, (et cela en dehors de tout contexte eschatologique de l'apostasie finale, qui elle concernera la Foi en Christ), et que ses anciens coreligionnaires se diviseront en deux familles : ceux qui garderont la foi religieuse mais en adhérant au Christ-Jésus dans l'Eglise, et ceux qui apostasieront toute foi religieuse en tombant dans le matérialisme athée...

C'est pourquoi, je ne crois pas à la thèse d'Arnaud des deux témoins des temps de la Fin en Apocalypse : Élie (Islam) et Hénoch (christianisme).

Car le christianisme supplantera selon moi à un moment l'islam. Élie serait donc pour moi, à la venue du dernier antéchrist, le témoignage de l'esprit de zèle apostolique enflammé de toute l'Eglise. Et Hénoch la manifestation de l'esprit de charité, de douceur et de miséricorde envers tous les hommes...

Mais cela n'est que mon avis théologique. Il pourrait d'ailleurs faire sortir Arnaud de ses gonds et susciter un débat enflammé ! Ce ne serait pas pour me déplaire...


Citation :
Là, je suis bavarde. dwarf

Il fallait bien que se vérifie mon propos machiste plus haut ! Merci donc Arc-en-Ciel de t'être prêtée au jeu...

lol!




Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 00:23

Alexis232 a écrit:
Salut à tous,

J'avais posté cette vidéo il y a quelques jours et je me suis souvenu qu'au tout début de la vidéo le Rav Dynovisz " Rav populaire" PARLE justement de la féminisation de Dieu...
On est d'accord ou pas peu importe c'est juste pour avoir un point de vue Juif sur la question. http://www.ravdynovisz.tv/



Bonsoir Alexis,


Même si je trouve que le propos du Rav est excessif, il n'en demeure pas moins intéressant.

Je pense comme lui que l'Occident et particulièrement l'Europe, est atteint du syndrome de la haine de soi (en plus du matérialisme hédoniste). Cela se vérifie dans sa démographie et aussi dans sa culture résultant des 2 dernières guerres mondiales, de la décolonisation et de la révolution libertaire des années 60.

Cette culture est marquée en effet par le rejet de l'autorité et du sentiment de fierté de son identité civilisationnelle. La "boucherie" effroyable du 20ème siècle a accouché d'une doxa gauchisante, anti-raciste et droit-de-l'hommiste. Avec un sentimentalisme universaliste et cosmopolite.

Les valeurs plus masculines d'autorité, de fierté et d'ordre, caricaturées aux siècles précédents, ont été supplantées , en vertu de la triste loi humaine du balancier (passage d'une extrême à l'autre), par celles plus féminines de l'ouverture, de la tolérance, du sentiment, du désir etc. , mais sous une expression radicale.

Ce qui a entrainé un affaiblissement des repères civilisationnels, avec une forme de masochisme identitaire, un sentiment de culpabilité historique sans fin, un vague et profond mal-être. Tout ceci contribuant à affaiblir le système immunitaire de notre identité culturelle, ethnique, et religieuse...

Une société est saine selon moi quand elle valorise dans ses fondations l'autorité, la Loi et la confiance primordiale du pôle masculin, tout en s'inspirant du "souffle" féminin de l'amour, de l'écoute et de la tendresse...

Oui, l'homme blanc n'en finit pas d'expier son sentiment de culpabilité. Pourtant Dieu sait que ses ancêtres ont aussi accompli de nobles réalisations ! Il faudrait que cela cesse rapidement sous peine de suicide programmé...

Europe, qu'as-tu fait de ton baptême ? Crying or Very sad





Dernière édition par Emmanuel75 le Jeu 03 Fév 2011, 17:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 01:19

Emmanuel75 a écrit:
Alexis232 a écrit:
Salut à tous,

J'avais posté cette vidéo il y a quelques jours et je me suis souvenu qu'au tout début de la vidéo le Rav Dynovisz " Rav populaire" PARLE justement de la féminisation de Dieu...
On est d'accord ou pas peu importe c'est juste pour avoir un point de vue Juif sur la question. http://www.ravdynovisz.tv/



Bonsoir Alexis,


Même si je trouve que le propos du Rav est excessif, il n'en demeure pas moins intéressant.

Je pense comme lui que l'Occident et particulièrement l'Europe, est atteint du symptôme morbide de la haine de soi (en plus du matérialisme hédoniste). Cela se vérifie dans sa démographie et aussi dans sa culture résultant des 2 dernières guerres mondiales, de la décolonisation et de la révolution libertaire des années 60.

Cette culture est marquée en effet par le rejet de l'autorité et du sentiment de fierté de son identité civilisationnelle. La "boucherie" effroyable du 20ème siècle a accouché d'une doxa gauchisante, anti-raciste et droit-de-l'hommiste. Avec un sentimentalisme universaliste et cosmopolite.

Les valeurs plus masculines d'autorité, de fierté et d'ordre, caricaturées aux siècles précédents, ont été supplantées , en vertu de la triste loi humaine du balancier (passage d'une extrême à l'autre), par celles plus féminines de l'ouverture, de la tolérance, du sentiment, du désir etc. , mais sous une expression radicale.

Ce qui a entrainé un affaiblissement des repères civilisationnels, avec une forme de masochisme identitaire, un sentiment de culpabilité historique sans fin, un vague et profond mal-être. Tout ceci contribuant à affaiblir le système immunitaire de notre identité culturelle, ethnique, et religieuse...

Une société est saine selon moi quand elle valorise dans ses fondations l'autorité et la confiance primordiale du pôle masculin, tout en s'inspirant du "souffle" féminin de l'amour, de l'écoute et de la tendresse...

Oui, l'homme blanc n'en finit pas d'expier son sentiment de culpabilité. Pourtant Dieu sait que ses ancêtres ont aussi accompli de nobles réalisations ! Il faudrait que cela cesse rapidement sous peine de suicide programmé...

Europe, qu'as-tu fait de ton baptême ? Crying or Very sad





Bonsoir Emmanuel,

Il me semble que le Rav est lucide à propos de l'immigration de peuplement qui a été organisée volontairement pour de multiples raisons économiques mais aussi idéologiques,ironie de l'histoire ce sont des juifs comme Zemmour,le Rav Ron Chaya ou le Rav Dynovisz qui osent hausser la voix et dénoncer ce suicide identitaire & civilisationnel ...alors que quelques décennies en arrière les juifs étaient accusés d'être les promoteurs du multiculturalisme...

La communauté juive française a changé de position,de façon radicale...à cause de l'antisémitisme/antisionisme d'un grand nombre de musulmans sur le sol français.
Je pense que les français de confession juive sont devenus le fer de lance face à une éventuelle islamisation de la France c'est d’ailleurs pour cela que de façon surprenante beaucoup apprécient Marine Le Pen est souvent la soutienne.("alliance" improbable avec son père & Gollnisch)

Ceci-dit ma préoccupation première est plus centrée sur le décryptage et la dénonciation du mondialisme,idéologie comparable au communise et au fascisme,une synthèse des deux idéologies à terme...paradoxalement l'islam est un rempart de taille face au mondialisme.
C'est tout un paradoxe....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 07:46

Cher Alexis, il faut cesserr de chercher une position "des Juifs". Les juifs sont un peuple comme les autres : avec des opinions diverses et contradictoire. Tant que vous n'aurez pas intégré cela ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 08:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, il faut cesserr de chercher une position "des Juifs". Les juifs sont un peuple comme les autres : avec des opinions diverses et contradictoire. Tant que vous n'aurez pas intégré cela ...
Oui,

mais comme d'une part cette communauté est sensible au racisme de rue, et a plus de facilité (pour tout un tas de raison, historique, idéologique, propagandiste...) à le dénoncer qu'un européen dit "de souche" et non juif,

et que d'autre part ils comportent des intellectuels et hommes influents,

plusieurs "juifs", intelligents et bienveillants envers notre patrie, commencent à donner l'alarme, le salut viendra-t-il donc encore des Juifs !?

Mais on a vu d'autres "juifs", fourbes, égoïstes et égocentrés sur leur communauté, lutter pour la communautarisation, c'est-à-dire la libanisation à terme de notre pays, et tous les grands malheurs qui s'ensuivent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 09:08

nilamitp a écrit:


Mais on a vu d'autres "juifs", fourbes, égoïstes et égocentrés sur leur communauté, lutter pour la communautarisation, c'est-à-dire la libanisation à terme de notre pays, et tous les grands malheurs qui s'ensuivent.

Vous n'en sortirez pas ! Tout juif qui analyse autrement que vous est fourbe, auto-centré. Ce n'est pas un bon signe. Le peuple Juif est pour chacun de nous un "orgueilomètre".


Ils ne sont pas fourbes. Ils croient sincèrement (comme toute une génération française de mai 68) que l'avenir est dans l'ouverture et la diversité. Et cela marche SAUF AVEC UNE CULTURE (on est obligé de le reconnaître).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 11:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, il faut cesserr de chercher une position "des Juifs". Les juifs sont un peuple comme les autres : avec des opinions diverses et contradictoire. Tant que vous n'aurez pas intégré cela ...

Je m’intéresse à toutes les communautés et a leurs sociologie,par exemple nous savons que 80% des français musulmans votent PS.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 11:47

Mais nous savons que 80% des musulmans français ne votent pas du tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 12:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais nous savons que 80% des musulmans français ne votent pas du tout.


Ce n'est pas le nombre de votant qui est intéressant mais plutôt le "réflexe communautaire"...par exemple aux USA il est bien connu que les "Latinos" et Noirs américains votent en masse en faveur des démocrates...eh bien la communauté juive de France a toujours voté à gauche mais récemment à cause des vagues d’antisémitisme ("musulman")même le FN est devenu sympathique.
8)
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 15:24


A ce propos, vient de sortir le livre de Gilles-William Goldnadel, avocat juif et intellectuel : “Reflexions sur la question blanche", qui semble développer nos réflexions ...



Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 15:29


Cher Arnaud,

Dans ma réponse à Arc-en-Ciel plus haut, j'ai développé ma thèse sur les 2 témoins de l'Apocalypse et l'islam, laquelle diffère de la vôtre. Est-elle contradictoire avec l'enseignement de l'Église ou avec les Écritures Saintes ? Ou mérite-t-elle la même considération que la vôtre en tant que piste possible ?

Je la recite :

Citation :
Citation :
Il n'y a qu'une chose où je bute dans ma petite tête, où la pillule ne passe pas c'est la théologie sur l'Islam Mr.Red


Vous n'êtes pas la seule. Moi aussi, intuitivement, je pressens qu'Arnaud accorde trop d'importance à l'islam dans sa théologie et son eschatologie.

Je crois en fait que l'islam ayant "le vers dans le fruit" dès son origine, tout ce qu'il peut contenir encore de vérité en lui, n'empêchera pas sa destruction progressive et probablement brutale, à l'heure favorable...

Autant les promesses divines vis-à-vis d'Israël étaient éternelles car selon l'Esprit (en la personne d'Isaac), aboutissant à terme à la venue de Jésus-Messie , autant celles vis-à-vis de la descendance d'Ismaël étaient selon la chair, avec leur avatar religieux qu'est l'islam, et n'étaient donc selon moi que provisoires, et seulement ordonnées à être intégrer au moment favorable, dès cette terre, aux promesses selon l'Esprit, liées à la descendance de Jésus-Christ, l'Eglise chrétienne.

Ce qui est Esprit est appelé à demeurer. Ce qui est charnel est provisoire et destiné à mourir...

Autrement dit, je crois que l'islam subira à un moment une "implosion-destruction" brutale (apostasie massive), en raison de ses fondations pourries, (et cela en dehors de tout contexte eschatologique de l'apostasie finale, qui elle concernera la Foi en Christ), et que ses anciens coreligionnaires se diviseront en deux familles : ceux qui garderont la foi religieuse mais en adhérant au Christ-Jésus dans l'Eglise, et ceux qui apostasieront toute foi religieuse en tombant dans le matérialisme athée...

C'est pourquoi, je ne crois pas à la thèse d'Arnaud des deux témoins des temps de la Fin en Apocalypse : Élie (Islam) et Hénoch (christianisme).

Car le christianisme supplantera selon moi à un moment l'islam. Élie serait donc pour moi, à la venue du dernier antéchrist, le témoignage de l'esprit de zèle apostolique enflammé de toute l'Eglise. Et Hénoch la manifestation de l'esprit de charité, de douceur et de miséricorde envers tous les hommes...

Mais cela n'est que mon avis théologique. Il pourrait d'ailleurs faire sortir Arnaud de ses gonds et susciter un débat enflammé ! Ce ne serait pas pour me déplaire...


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 17:02

Cher Emmanuel,

Je ne pense pas que votre approche soit en contradiction avec la foi de l'Eglise. En effet, l'Eglise reste très discrète et ne s'est jamais prononcée sur le mystère de la réussite de l'islam.

Bref, la discussion reste parfaitement libre sur ce point,; à condition de garder à l'esprit quelques repères anciens (l'islam est une hérésie et ne peut venir de Dieu. Mohamed ne peut être reconnu comme prophète par un chrétien) et quelques repères nouveaux de Vatican II (l'islam possède en lui des vérités qui préparent au salut qui sera donné par le Christ seul, vrai Dieu et vrai homme).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 17:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Emmanuel,

Je ne pense pas que votre approche soit en contradiction avec la foi de l'Eglise. En effet, l'Eglise reste très discrète et ne s'est jamais prononcée sur le mystère de la réussite de l'islam.

Bref, la discussion reste parfaitement libre sur ce point,; à condition de garder à l'esprit quelques repères anciens (l'islam est une hérésie et ne peut venir de Dieu. Mohamed ne peut être reconnu comme prophète par un chrétien) et quelques repères nouveaux de Vatican II (l'islam possède en lui des vérités qui préparent au salut qui sera donné par le Christ seul, vrai Dieu et vrai homme).

Le hic, Arnaud, c'est que l'Islam semble "posséder des vérités qui préparent au salut...", oui, mais. Oui mais, car cela ressemnle plutôt à un pompage des Évangiles que tout autre chose. Les auteurs du Coran ont manifestement pompé, en réécrivant à leur sauce piquante, les lIvres Saints A.T. et N.T.
Par contre, il y a, ou il y aurait (je n'y connais rien à ce sujet) des mystiques musulmans, soufis etc...) qu'en est-il ? Est-ce diabolique ? Cela vient-il de Dieu Trine ?
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 17:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Emmanuel,

Je ne pense pas que votre approche soit en contradiction avec la foi de l'Eglise. En effet, l'Eglise reste très discrète et ne s'est jamais prononcée sur le mystère de la réussite de l'islam.

Bref, la discussion reste parfaitement libre sur ce point,; à condition de garder à l'esprit quelques repères anciens (l'islam est une hérésie et ne peut venir de Dieu. Mohamed ne peut être reconnu comme prophète par un chrétien) et quelques repères nouveaux de Vatican II (l'islam possède en lui des vérités qui préparent au salut qui sera donné par le Christ seul, vrai Dieu et vrai homme).

Merci Arnaud pour votre réponse, marquée au coin de l'humilité et de la bienveillance...



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 18:02

[quote]
Christian a écrit:

Le hic, Arnaud, c'est que l'Islam semble "posséder des vérités qui préparent au salut...", oui, mais. Oui mais, car cela ressemnle plutôt à un pompage des Évangiles que tout autre chose. Les auteurs du Coran ont manifestement pompé, en réécrivant à leur sauce piquante, les lIvres Saints A.T. et N.T.

L'origine humaine, terrestre, du Coran est claire et s'imposera vite aux musulmans eux-mêmes au fur et à mesure de leur progrès culturel et critique.

Citation :

Par contre, il y a, ou il y aurait (je n'y connais rien à ce sujet) des mystiques musulmans, soufis etc...) qu'en est-il ? Est-ce diabolique ? Cela vient-il de Dieu Trine ?

Les soufis sont des chrétiens déguisés en musulmans ou des musulmans nourris du Christ. En effet, ils lisent les évangiles de Jésus et appuient leur relation à Dieu sur ces textes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 18:48

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Christian a écrit:

Le hic, Arnaud, c'est que l'Islam semble "posséder des vérités qui préparent au salut...", oui, mais. Oui mais, car cela ressemnle plutôt à un pompage des Évangiles que tout autre chose. Les auteurs du Coran ont manifestement pompé, en réécrivant à leur sauce piquante, les lIvres Saints A.T. et N.T.

L'origine humaine, terrestre, du Coran est claire et s'imposera vite aux musulmans eux-mêmes au fur et à mesure de leur progrès culturel et critique.

Citation :

Par contre, il y a, ou il y aurait (je n'y connais rien à ce sujet) des mystiques musulmans, soufis etc...) qu'en est-il ? Est-ce diabolique ? Cela vient-il de Dieu Trine ?

Les soufis sont des chrétiens déguisés en musulmans ou des musulmans nourris du Christ. En effet, ils lisent les évangiles de Jésus et appuient leur relation à Dieu sur ces textes.

Merci. Il faut donc différencier les soufis et les musulmans qui n'ont rien à voir. Les musulmans semblent de temps en temps les mettre en avant pour se donner une justification. Qu'en pensez-vous ?
Et donc, votre théorie doit le préciser également, vous ne trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 18:55

Les soufis sont des musulmans que les musulmans considèrent comme hérétiques.

Mais comme ils lisent Jésus dans le texte alors, comme pour les TJ qui ne croient pas en la divinité de Jésus, la grâce agit tout de même et certains entre dans une vraie relation de charité avec Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 21:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Les soufis sont des musulmans que les musulmans considèrent comme hérétiques.

Mais comme ils lisent Jésus dans le texte alors, comme pour les TJ qui ne croient pas en la divinité de Jésus, la grâce agit tout de même et certains entre dans une vraie relation de charité avec Dieu.


Oui, je pensais bien qu'ils pouvaient avoir ce lien de charité avec Dieu Trine. Mais alors, pourquoi ne travaille-t-on pas ce talon d'Achille de l'Islam?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 21:26

Ils sont peu nombreux et considérés comme hérétiques. Un de leurs mystiques (Halaj) a même été crucifié.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 21:43

Emmanuel75 a écrit:

A ce propos, vient de sortir le livre de Gilles-William Goldnadel, avocat juif et intellectuel : “Reflexions sur la question blanche", qui semble développer nos réflexions ...




Intéressant...de plus en plus d'intellectuels Juifs élèvent le "débat d'idée" et c'est très bien !je vais me procurer ce livre,j'ai trouvé une présentation de son ouvrage sur http://www.franceisraeljeunes.com/?p=490
Merci Emmanuel !


Un ouvrage de Gilles-William GOLDNADEL, président de notre association.
Parution le 20 janvier 2011



Un brûlot sur les nouvelles formes de racisme contemporain Pourquoi le simple fait de faire allusion à la race est-il scabreux ? Pourquoi est-il de mauvais goût de faire allusion à la traite esclavagiste arabe ? Au terrorisme du FLN ? À l’irrédentisme du peuple palestinien ? Pourquoi seulement douter que l’immigration serait « une chance pour la France », est de nature à être placé sur une liste noire ? A-t-on le droit de dire du mal des Juifs ? Pourquoi peut-on être taxé de raciste ou de « facho » sans avoir, pourtant, le moindre préjugé racial et comment peut-on encourir ainsi les foudres de la classe médiatique ? Après Conversation sur les sujets qui fâchent avec l’historien Alexandre Adler, Gilles-William Goldnadel poursuit son analyse implacable du terrorisme intellectuel inhérent à l’idéologie victimaire.
Il s’attaque aujourd’hui au tabou des tabous : la détestation que subirait l’homme blanc occidental jusque dans la manifestation de son identité sociale ou nationale.
Sur un sujet qui relevait jusqu’alors, littéralement, de l’indicible, Gilles-William
Goldnadel, sans complexe, explique les causes – qui remontent, selon lui, à la Shoah, et en décrit les dramatiques conséquences. Toutes les querelles modernes sont revisitées sans fard : l’identité raciale et nationale, le racisme antiblanc, l’antiracisme confisqué par le militantisme d’extrême gauche, les crimes et la détestation de l’Occident appliqués à la lecture du conflit proche-oriental.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 21:51

Alexis232 a écrit:
explique les causes – qui remontent, selon lui, à la Shoah, et en décrit les dramatiques conséquences.
Ouah, merci alex.

c'est exactement ce que je pense aussi : tout vient du traumatisme de la 2nde guerre mondiale, puis de son instrumentalisation par l'extrême gauche de certains sujets.

il faudra que je lise ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Jeu 03 Fév 2011, 22:10

nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
explique les causes – qui remontent, selon lui, à la Shoah, et en décrit les dramatiques conséquences.
Ouah, merci alex.

c'est exactement ce que je pense aussi : tout vient du traumatisme de la 2nde guerre mondiale, puis de son instrumentalisation par l'extrême gauche de certains sujets.

il faudra que je lise ce livre.

C'est Emmanuel l'indicateur
Very Happy

J'ajouterai que la prophétie de: "la fin du temps des nations" a débuté avec le traité de Rome suite à la seconde guerre mondiale ainsi que la renaissance d’Israël, tel un phénix.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Ven 04 Fév 2011, 00:29

Alexis232 a écrit:


C'est Emmanuel l'indicateur
Very Happy

Merci Alexis ! Rendons à Emmanuel le mérite qui lui revient... ;)

C'est en effet un livre dont la thèse est audacieuse et sans tabou, où un Juif ose relier l'origine de la haine du blanc et de l'immigrationisme, au traumatisme de la Shoah et à sa récupération par des mouvements anti-racistes de gauche influencés par beaucoup de Juifs !


J'ajouterai que la prophétie de: "la fin du temps des nations" a débuté avec le traité de Rome suite à la seconde guerre mondiale ainsi que la renaissance d’Israël, tel un phénix.


Intéressant...




Revenir en haut Aller en bas
Telecaster



Messages : 9
Inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Masculin- féminin .   Ven 18 Fév 2011, 00:12

J'ai eu trois expériences spirituelles très fortes au cours desquelles j'ai été traversé par une énergie colossale . Cette énergie m'a paru présenter quatre caractères :
1) Une grande autorité .
2) Une grande intensité .
3) Une polarité clairement masculine .
4) Une qualité d'amour indiscutable .

J'ai senti au bout de quelques instants que cette énergie n'était autre que Le Christ . On pourrait dire j'ai été pendant ces expériences un récipient, un vase rempli par une sorte de foudre . Donc, moi qui suis un homme j'étais le féminin passif qui recevais le masculin divin actif.

D'autre part, si je ressens au quotidien la présence puissante de Yeshoua, je n'ai jamais encore ressenti celle de Marie que je prie pourtant également .
Voilà pour mon expérience, je n'ai pas de compétence sur le plan théologique .

Pace e salute .
Revenir en haut Aller en bas
Telecaster



Messages : 9
Inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Ven 18 Fév 2011, 15:14

Le christianisme est-il féminin ?

Trois expériences spirituelles très fortes me font affirmer le contraire .
Par trois fois, avec trois femmes différentes qui m'ont prodigué ce qu'on pourrait appeler un soin énergétique , j'ai ressenti une énergie qui m'a paru présenter quatre caractères :
1) Une puissance colossale .
2) Une autorité impressionnante .
3) Une pureté et un respect indubitables .
4) Une polarité clairement masculine .
L'énergie qui m'a traversé et rempli le corps m'est apparue comme pas autre chose que l'Amour de Yahvé et de son Fils Le Christ . Moi qui suis un homme éprouvais la sensation d'être un récipient passif et de recevoir une énergie active . Le féminin, c'était moi ,la créature .

Depuis, je ressens au quotidien la présence puissante et douce de Yeshoua . Je n'ai pas encore ressenti la présence de Marie que je prie pourtant . J'aimerais tant la rencontrer aussi . Pour moi donc , Yeshoua n'est ni faible ni mièvre ni émasculé . Yeshoua est la force même . L'Amour dont parle les Evangiles n'inclut-il pas à la fois la force, la douceur, la justice, le respect ? N'est-ce pas là justement la spécificité qui fait la grandeur du christianisme ?

Pace e salute,
Telecaster .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Ven 18 Fév 2011, 16:47

Cher Telecaster,

Etre féminin veut dire insister sur la puissance de l'amour et de l'humilité.

Etre masculin veut dire insister sur la puissance du droit, de la vérité et de la force s'il le faut.

Il y a donc évidement une dimension masculine essentielle dans le christianisme. Mais sa meilleure part est féminine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Père Elia



Masculin Messages : 344
Inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Sam 19 Fév 2011, 21:19

Décidément Christian m'épate toujours: il est inutile de m'investir sur ce file, sa théologie est celles des Béatitudes (comme celle d'Arnaud)

Oui Jésus et Marie sont l'accomplissement de l'Homme à l'image et ressemblance de Dieu
C'est un nouveau coule un nouveau départ pour une nouvelle humanité pour un monde Nouveau;

Marie est toute humaine, créée et Jésus et Dieu créateur: leur alliance donne à l'humanité toute sa dignité.
Il manquerait à Dieu la féminité si l'Incarnation du Verbe dans la masculinité n'était pas accompagnée par le fiat de Marie au coeur douloureux et Immaculé.

Quand à l'Islam, plus nous l'aborderons dans l'humilité et la délicatesse plus nous aiderons les musulmans de bonne volonté à devenir des ponts entres les deux rives de la Méditerranée. Aimons nos frères: c'est la seule réponse capable d'ouvrir nos coeurs à une relation porteuse d'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?
» Origine païenne du sacerdoce féminin
» La notion de salut dans le bouddhisme et le christianisme
» Christianisme cathare, bogomilisme, paulicianisme et marcionisme
» Prostitution et Christianisme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: