DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 10:51

Arnaud Dumouch a écrit:


3° Ainsi, à l'époque de saint Paul, c'étaient la religion de type masculine (Judaïsme) et la religion de type féminine (christianisme), avec ses valeurs de douceur, d'amour.


Cher Arnaud, vous poussez à l'extrême vos analogies avec ce 3°) .

Le christianisme est certes la religion de l'amour, jusqu'à ses propres ennemis, et de la douceur etc.

Mais quelle est votre anthropologie qui vous fait considérer que l'amour et la douceur seraient par nature des vertus féminines ?

Et que d'autre part ces vertus seraient implicitement opposées à l'ordre et à la Loi ?

Grossière conception anthropologique , influencée peut-être inconsciemment par une certaine science humaine contemporaine !

Sauf votre respect, l'image que vous avez du Christ et du christianisme n'est-elle pas entachée par des conceptions psychologiques toutes personnelles inconscientes ?

Ainsi, votre Christ ne ressemble-t-il pas à celui de Dostoïevski, qui écrivait :
Citation :

“Il n’est rien de plus beau, de plus profond, de plus sympathique, plus viril et plus parfait que le Christ et non seulement il n’est rien - je me le dis avec un amour jaloux - mais il ne peut rien être”.

Certes, l'homme mâle blessé par le péché originel a en général de fortes tendances à la dureté psychique et son aptitude à la tendresse reste limitée. Mais le Christ est venu justement le restaurer dans ces capacités originelles à la douceur et l'amour, comme il est venu restauré la femme dans ses capacités à la Raison et à la confiance sereine primordiale (elle qui est plutôt anxieuse et complexée par nature)...

Ainsi grâce au renouvellement accompli en Christ par sa Croix et sa Résurrection , l'homme et la femme peuvent retrouver pleinement leur vocation de prêtre prophète et roi, perdue par la Chute originelle...

La douceur, l'intelligence, l'amour, l'autorité etc. ne sont donc plus en Christ des exclusives masculines ou féminines, mais sont autant de belles vertus et qualités qui pourront s'exercer par les deux genres de manière spécifique. La douceur d'un homme donc, quand elle existe heureusement, ne ressemble pas tout à fait à la douceur d'une femme...

Je me suis permis de vous apporter la contradiction sur ce point car j'estime ici que votre conception anthropologique et théologique du christianisme est erronée, et prête malheureusement à le considérer avec les juifs, les musulmans et d'autres, comme une "religion de femme" manquant de virilité et opposée à la Loi de Dieu.

NON NON ET NON !!! spiderman

Bon dimanche !



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 10:56

[quote]
Emmanuel75 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


3° Ainsi, à l'époque de saint Paul, c'étaient la religion de type masculine (Judaïsme) et la religion de type féminine (christianisme), avec ses valeurs de douceur, d'amour.


Cher Arnaud, vous poussez à l'extrême vos analogies avec ce 3°) .

Le christianisme est certes la religion de l'amour, jusqu'à ses propres ennemis, et de la douceur etc.

Mais quelle est votre anthropologie qui vous fait considérer que l'amour et la douceur seraient par nature des vertus féminines ?

Ce ne sont pas PAR NATURE des vertus féminines. Ce sont des vertus plutôt attribuées à la féminité, selon ce shéma qui date du néolithique chinois :



Vous le constatez, ce schéma dit tout car il est souple. Tout est dans la souplesse. Si on le durcit, on le rend ridicule. Si on comprend que certaines femmes et certains hommes peuvent même être totalement étrangers à cela, on entre dans une voie de vérité. Ce qui est sûr, c'est que "la majorité" des femmes manifestent leur force dans la patience et des hommes dans l'attaque.


Et c'est avec cette même souplesse qu'il faut lire la figure d'Hénoch comme "féminine", contemplative, douce, silencieuse, patiente (Marie soeur de Lazare) :
Citation :

Genèse 5, 24 Hénok marcha avec Dieu, puis il disparut, car Dieu l'enleva.

Et celle d'Elie comme masculine, combattante, forte, zélée (Marthe soeur de Lazare) :
Citation :
1 Rois 19, 10 Il répondit : "Je suis rempli d'un zèle jaloux pour Yahvé Sabaot, parce que les Israélites ont abandonné ton alliance, qu'ils ont abattu tes autels et tué tes prophètes par l'épée. Je suis resté moi seul et ils cherchent à m'enlever la vie."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 11:11


Je comprends votre raisonnement mais je persiste à penser que votre analogie entre christianisme et féminité est très très maladroite et erronée, avec des conséquences théologiques et pastorales évidentes.

Vous donnez raison à ceux qui accusent le christianisme d'avoir contribué à castrer le mâle.

D'autre part, l'esprit d'Élie bien compris n'est pas le propre d'une religion comme l'islam. Beaucoup de saints ont manifesté cet esprit de zèle jaloux pour le Royaume du Christ !

Ne mélangeons pas tout...




Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 11:19

Emmanuel75 a écrit:

Je comprends votre raisonnement mais je persiste à penser que votre analogie entre christianisme et féminité est très très maladroite et erronée, avec des conséquences théologiques et pastorales évidentes.

Vous donnez raison à ceux qui accusent le christianisme d'avoir contribué à castrer le mâle.

D'autre part, l'esprit d'Élie bien compris n'est pas le propre d'une religion comme l'islam. Beaucoup de saints ont manifesté cet esprit de zèle jaloux pour le Royaume du Christ !




C'est parce que vous avez une approche non souple et post-soixantehuitarde (= durcie, caricaturée) de la complémentarité et altérité homme/femme, forece/douceur, Intériorité/extériorité, Yin / Yang.

Ecoutez ceci (je l'enseignais bien avant lui):


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 11:34

Le Christianisme est parfait, il y a donc une complémentarité homme/femme, et des traits que l'on peut qualifier de masculin et de féminin.

Par contre la Religion n'est pas une religion de pédales (autant citer des mots qui résument bien), ça c'est ce qu'essaierait de vendre l'esprit moderne qui a sabrer la MOITIE de la Religion, et dont la première conséquence est en fait d'adorer dieu leur Mère.

Soit, et bien comme disait Momo : "A eux leur religion, à nous la nôtre".

Je suis tout-à-fait d'accord avec Emmanuel :
Citation :
Je me suis permis de vous apporter la contradiction sur ce point car j'estime ici que votre conception anthropologique et théologique du christianisme est erronée, et prête malheureusement à le considérer avec les juifs, les musulmans et d'autres, comme une "religion de femme" manquant de virilité et opposée à la Loi de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 11:50

Cher Nilamipt,

Les valeurs féminines ne sont pas des valeurs de pédales. Se taire, ne pas ouvrir la bouche sur la croix alors qu'on a le pouvoir de désintégrer ceux qui se moquent implique une force bien plus grande que de prendre l'épée; Et pourtant, ce silence est une valeur féminine, bien que vous ayez envie d'attribuer tout ce qui est "force" à l'homme et tout ce qui est "faiblesse" à la femme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 12:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Nilamipt,

Les valeurs féminines ne sont pas des valeurs de pédales. Se taire, ne pas ouvrir la bouche sur la croix alors qu'on a le pouvoir de désintégrer ceux qui se moquent implique une force bien plus grande que de prendre l'épée; Et pourtant, ce silence est une valeur féminine, bien que vous ayez envie d'attribuer tout ce qui est "force" à l'homme et tout ce qui est "faiblesse" à la femme.

Votre Christ serait-il féminin ou du moins androgyne cher Arnaud ?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 12:14

Emmanuel75 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Nilamipt,

Les valeurs féminines ne sont pas des valeurs de pédales. Se taire, ne pas ouvrir la bouche sur la croix alors qu'on a le pouvoir de désintégrer ceux qui se moquent implique une force bien plus grande que de prendre l'épée; Et pourtant, ce silence est une valeur féminine, bien que vous ayez envie d'attribuer tout ce qui est "force" à l'homme et tout ce qui est "faiblesse" à la femme.

Votre Christ serait-il féminin ou du moins androgyne cher Arnaud ?


Le christ représente l'homme, fort de sa force d'homme, et ayant montré que la plus grande force est celle de la douceur et du silence.

Ces valeurs féminines, plus fortes que tout, sont le secret du christianisme qui, du coup, sacralise des valeurs d'une grande spiritualité féminine comme la monogamie, la parole plutôt que les armes etc.

C'est aussi pour cette raison que, au Ciel, la personne qui (en dehors de Dieu) dirige tout, est une femme : Marie. Et c'est sur cette idée folle que Lucifer se révolta.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 12:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Nilamipt,

Les valeurs féminines ne sont pas des valeurs de pédales. Se taire, ne pas ouvrir la bouche sur la croix alors qu'on a le pouvoir de désintégrer ceux qui se moquent implique une force bien plus grande que de prendre l'épée; Et pourtant, ce silence est une valeur féminine, bien que vous ayez envie d'attribuer tout ce qui est "force" à l'homme et tout ce qui est "faiblesse" à la femme.
Il n'y a pas que ça. A de nombreux moment, le Christ s'oppose frontalement, de manière virile, aux hommes, s'oppose au Temple, parle d'hypocrisie, de destruction, d'épée*, de la Justice de Dieu...
On sent bien ses adversaires grincer des dents et fourbir une "vengeance".

Dieu n'est pas "Mère", Dieu est "Père et Seigneur", et la différence est abyssale.

* certes, il ne faut pas l'entendre de manière sanglante, mais ce n'est en aucun cas "féminin".

Dans la Religion il y a la Rédemption par son sang, et il y a la Justice.

et l'on peut se poser la question : est-ce le cas dans le catholicisme romain d'aujourd'hui ?
« Oui »
ou « Oui mais on a mis de côté pour le moment »
ou « Oui mais c’est allégorique »
ou « Non »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 12:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Ces valeurs féminines, plus fortes que tout, sont le secret du christianisme qui, du coup, sacralise des valeurs d'une grande spiritualité féminine comme la monogamie, la parole plutôt que les armes etc.
pour la monogamie, c'est très vrai,

pour la "parole plutôt que les armes", ce n'est pas féminin mais quelque chose de sensé.

A noter en revanche qu'en politique "la parole plutôt que les armes envers et contre tout" est la pire des dictatures, le plus abominable des diktats, et celle qui se révèle la plus folle, meurtrière et sanglante que toute autre politique.

De manière générale, on voit toujours que pour arriver à ses fins, il y a toujours et de manière systématique:
- d'une part "instrumentalisation du sentimentalisme"
- et d'autre part "déni de réalité et des souffrances engendrées"

évidemment, il faut une bonne dose d'endoctrinement idéologique, mais plus souvent de cynisme, pour en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 12:53

Le sommet de la révélation ne parle pas de Dieu sous la seule image du "Père".

L'image parfaite de Dieu est l'union de Jésus et de Marie, tel que le montre la médaille miraculeuse en unissant les deux coeurs :



C'est finalement une redécouverte de ce qui fut révélé dès le départ :

Citation :
Genèse 1, 27 Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.

Et ceci n'empêche absolument pas que Jésus soit un homme et agisse en homme. Il faut juste comprendre que Jésus ne peut épuiser l'image de Dieu comme homme (masculin).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 12:56

[quote]
nilamitp a écrit:


A noter en revanche qu'en politique "la parole plutôt que les armes envers et contre tout" est la pire des dictatures, le plus abominable des diktats, et celle qui se révèle la plus folle, meurtrière et sanglante que toute autre politique.

HOMME ET FEMME, cher Nilamipt.

Pas FEMME contre homme.

Ni HOMME contre femme.

Assouplissez votre vision. sortez de l'opposition ce que Dieu a uni.



Citation :

De manière générale, on voit toujours que pour arriver à ses fins, il y a toujours et de manière systématique:
- d'une part "instrumentalisation du sentimentalisme"

Vous voyez : pour vous la femme c'est le sentimentalisme ! Vous êtes englué dans la vision post péché originel. Vous voulez comprendre la force de la femme ? Regardez Marie DEBOUT au pied de la croix, ou votre femme veillant votre enfant malade.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 13:00

Mais vous parlez ici de la TOUTE fin de la finalité, l'union de l'âme avec Dieu. Il n'y a pas "que ça" et d'abord ceci :

Dieu est Père, Fils et Saint Esprit, ce sont les trois noms des trois personnes de la trinité.

il n'est en aucun cas "Père et Mère" ou "Mère".

Qu'est-ce que cela veut dire ?

Et bien, cela signifie l'autorité, la justice, et même la sévérité.

Bref, ça veut dire que tu vas "souffrir" pendant ta vie et devoir t'incliner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 13:03

Citation :
HOMME ET FEMME, cher Nilamipt.
Qu'est-ce qui est "homme et femme" ?

Dieu n'est ni HOMME ni FEMME, ni masculin ni féminin.

Il se révèle avec l'autorité du PÈRE et la bienveillance du PAPA. C'est tout. EN AUCUN CAS UNE MAMAN. ET MARIE N'EST PAS DIEU.

Par contre, il est vrai qu'entre l'union de l'âme à Dieu, du Christ-Tête et de notre Mère l'Eglise, il y a l'image de la femme et de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 13:18

Citation :
HOMME ET FEMME, cher Nilamipt.
Qu'est-ce qui est "homme et femme" ?

Dieu n'est ni HOMME ni FEMME, ni masculin ni féminin.

Il se révèle avec l'autorité du PÈRE et la bienveillance du PAPA. C'est tout. EN AUCUN CAS UNE MAMAN. ET MARIE N'EST PAS DIEU.

Par contre, il est vrai qu'entre l'union de l'âme à Dieu, du Christ-Tête et de notre Mère l'Église, il y a l'image de la femme et de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 13:21

L'hérésie moderne veille à nier une facette de la relation entre Dieu et les hommes, à savoir, cette facette virile.

Et l'on retrouve cette facette dans la société français, ou européenne : nier certaine virilité nécessaire dans les relations humaines. Vouloir nous "castrer" comme ils ont "castré" le Christianisme, avec la complaisance de V2 et de la très grande majorité du protestantisme encore plus progressiste et libérale.

ça ne marche pas sur moi.
Star Wars a écrit:
Non mais, tu te prends pour un Jedi à faire des passes avec les mains comme ça ? ça ne marche pas sur moi, seulement l'argent !
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 13:36

A. Dumouch ne nie pas la virilité du Christ, mais il dit qu’il y a une complémentarité avec Marie comme le Yin et le Yang.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 14:34

nilamitp a écrit:
Citation :
HOMME ET FEMME, cher Nilamipt.
Qu'est-ce qui est "homme et femme" ?

Dieu n'est ni HOMME ni FEMME, ni masculin ni féminin.

Il se révèle avec l'autorité du PÈRE et la bienveillance du PAPA. C'est tout. EN AUCUN CAS UNE MAMAN. ET MARIE N'EST PAS DIEU.

Par contre, il est vrai qu'entre l'union de l'âme à Dieu, du Christ-Tête et de notre Mère l'Église, il y a l'image de la femme et de l'homme.

Jésus seul est Dieu.

Mais l'image parfaite de Dieu est HOMME ET FEMME, Jésus ET Marie. que celui qui ne veut pas comprendre ne comprenne pas le verso de la médaille miraculeuse et les deux coeurs unis :




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: mmm   Dim 30 Jan 2011, 14:39

nilamitp a écrit:
Citation :
HOMME ET FEMME, cher Nilamipt.
Qu'est-ce qui est "homme et femme" ?

Dieu n'est ni HOMME ni FEMME, ni masculin ni féminin.

Il se révèle avec l'autorité du PÈRE et la bienveillance du PAPA. C'est tout. EN AUCUN CAS UNE MAMAN. ET MARIE N'EST PAS DIEU.

Par contre, il est vrai qu'entre l'union de l'âme à Dieu, du Christ-Tête et de notre Mère l'Eglise, il y a l'image de la femme et de l'homme.

Dieu n'est ni homme ni femme. Mais si vous voulez comprendre l'union indissociable de ses qualités "masculines (force, puissance, intelligence, création) et "féminines" (douceur, patience, amour), ikl vous faut regarder l'image de Dieu qui est comme ceci :
Citation :

Genèse 1, 27 Dieu créa l'humain à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.

Il faudra cesser de séparer ce que Dieu a uni.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:03

Le christianisme est-il féminin ?
A cette question, la réponse du musulman est oui, trois fois oui.
Le christianisme est féminin et masochiste.
L'islam est viril et sadique.
Les églises sont remplies de femmes
Les mosquées d'hommes.

Le statut de dhimmis en terre d'islam renforcent le sentiment de supériorité
des musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:03

Moi je vous comprends très bien, c'est vous qui ne me comprenez pas.

Citation :
l'image parfaite de Dieu est HOMME ET FEMME
Plus précisément :
l'image la plus parfaite que l'on donner de l'union en (et avec) Dieu, (à des hommes (et donc forcément anthropomorphique), est celle de l'homme et de la femme.

je suis parfaitement d'accord, et je l'ai même écrit à peu près 200 fois sur ce forum.

Nous traitons ici d'une TOUTE AUTRE question.
Dieu, par rapport à nous est « Père » et non « Maman ».

« OUI » ou « NON » ?!?

Désolé de me répéter, mais c'est important, comme avec la JUSTICE et avec le SACRIFICE, vous faites un « étrange blocage silencieux ». Si c'est à cause d'une RE-découverte de Vatican 2, dites-le clairement et on se comprendra.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:17




Non seulement, comme le dit Arnaud, Seule Marie est restée debout au pied de la Crox, mais encore seule, elle a acquis le titre de Mère Douloureuse, avant celui d'Immaculée. Car Immaculée, elle l'a acquis avant sa naissance, par Volonté expresses de Dieu Lui-même, mais Douloureuse, c'est de sa propre volonté, de ses propres vertus qu'elle a acquis ce titre. C'est pourqquoi, NSJC a demandé à Berthe Petit (en Belgique) de prier Marie ains (de mémoire) "Oh Douloureuse et Imaculée Marie, Mère de Dieu, priez pour nous quo avons recours à vous". marie est donc la première femme virile. Marie conjugue donc hamonieusement et amoureusement le titre de Homme et le titre de femme dans toute sa pleinitude.
Aucun homme (viril) n'a tenu 5 minutes d'affilé, durant toute la Passion ; seul saint Jean s'en est approché, mais saint Jean, le pure, presque Immaculé, était comme un yng/yang à lui tout seul.
Ceci montre d'ailleurs la supériorité (impensable pour l'époque) de la Femme sur l'Homme qui n'était (et encore énormément) que barbarie, veulerie etc.... la Femme enfante à l'image de Dieu, l'homme enfante, malheureusement encore trop souvent (voir les islamismes extrémistes ou les nazis et Cie) à l'image de Lucifer, en pleine révolte contre l'Amour, contre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:20

Christian a écrit:
la Femme enfante à l'image de Dieu, l'homme enfante, malheureusement encore trop souvent à l'image de Lucifer, en pleine révolte contre l'Amour, contre Dieu.
ça c'est du féminisme, pas du christianisme. faut pas se tromper de religion.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:20

Le "Père" n’est ni homme ni femme mais le "Fils" est Dieu fait homme selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:22

En Christ a écrit:
Le "Père" n’est ni homme ni femme mais le "Fils" est Dieu fait homme selon moi.
OK, je crois que tout le monde est d'accord avec ça.

je vais te poser la question aussi:
Dieu par rapport à toi est « Père » et non « Maman », oui ou non ?


Dernière édition par nilamitp le Dim 30 Jan 2011, 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:22

Christian a écrit:
la Femme enfante à l'image de Dieu, l'homme enfante, malheureusement encore trop souvent à l'image de Lucifer, en pleine révolte contre l'Amour, contre Dieu.
ça c'est du féminisme, pas du christianisme. faut pas se tromper de religion.


Vous le savez bien, le féminisme refuse d'enfanter, tout simplement. Sa Mayeutique est stérile, seule la jouissance immédiate a de l'interêt; tout fonctionne autour de cela
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:24

Christian a écrit:
Vous le savez bien, le féminisme refuse d'enfanter
cela est la conséquence. Le féminisme c'est :
prétendre vouloir l'égalité homme-femme en gommant leurs différences, et ainsi, créer l'inégalité homme-femme en faisant de la femme un être supérieur à l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:29

Et oui. Et dans le christianisme il n'y a absolument aucune égaleté homme/femme, mais complémentarité. C'est ainsi qu'est Dieu. Nous ne parlons pas de la femme en tant que tombeuse d'homme, mais de son esprit, de sa spiritualité.
L'égalité, est une notion révolutionnaire (celle des sans-Dieu, qui nient Dieu), en Église il n'y a aucune démocratie, aucun de ces passe-droits, mais également d'âme et d'esprit devant Dieu, du moins, dans les limites assignées par Dieu Lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:30

nilamitp a écrit:
En Christ a écrit:
Le "Père" n’est ni homme ni femme mais le "Fils" est Dieu fait homme selon moi.
OK, je crois que tout le monde est d'accord avec ça.

je vais te poser la question aussi:
Dieu par rapport à toi est « Père » et non « Maman », oui ou non ?

Dieu n'est pas divisé contre lui-même, il est force et douceur à l'image du Christ et de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:41

nilamitp a écrit:

Dieu, par rapport à nous est « Père » et non « Maman ».

« OUI » ou « NON » ?!?

Désolé de me répéter, mais c'est important, comme avec la JUSTICE et avec le SACRIFICE, vous faites un « étrange blocage silencieux ». Si c'est à cause d'une RE-découverte de Vatican 2, dites-le clairement et on se comprendra.

Il est les deux ! Dieu est douceur et force, main de fer et gant de velours, miséricorde et justice! Et pour vous en convaincre, lisez :

Dieu se compare même à une mère poule, c'est-à-dire à la plus attentive des mères.
Citation :

Luc 13, 34 "Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble sa couvée sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu!
Mais il ne peut le faire trop. Ses enfants ont toujours ricané lorsque Dieu révélait son coeur. Alors il l'a caché. Que celui qui peut comprendre comprenne, ajoutait Jésus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 15:43

yacoub a écrit:
Le christianisme est-il féminin ?
A cette question, la réponse du musulman est oui, trois fois oui.
Le christianisme est féminin et masochiste.
L'islam est viril et sadique.
Les églises sont remplies de femmes
Les mosquées d'hommes.

Le statut de dhimmis en terre d'islam renforcent le sentiment de supériorité
des musulmans.

Un jour, Dieu affinera ces deux religions afin qu'elle deviennent vraiment comme deux témoins de lui, et non deux objets pathologiques, marqués du péché originel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:00

En Christ a écrit:
Dieu n'est pas divisé contre lui-même, il est force et douceur à l'image du Christ et de sa mère.
ça s'appelle une réponse de Normand.

Arnaud Dumouch a écrit:
Il est les deux !
Très bien.

Est-ce que cette Re-découverte c'est faite avec Vatican 2 ?


Dernière édition par nilamitp le Dim 30 Jan 2011, 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:01


Cher Arnaud,

Si je vous comprends maintenant, vous osez l'analogie entre la féminin et le christianisme, ainsi qu'entre la masculin et l'islam, seulement dans le cadre des faiblesses et blessures de deux religions marquées à leur manière par le péché originel ?

Ainsi, le christianisme hériterait, dans sa nature dominante et le témoignage des chrétiens, des défauts et qualités de la féminité blessée par le péché originel. De même, l'islam hériterait de ceux de la masculinité...

Il est vrai que le christianisme a indirectement hérité récemment des défauts du féminin, suite à l'influence de l'idéologie moderne de la primauté des sentiments et désirs sur la Loi. (après du reste avoir hérité de ceux des hommes dans les périodes de conquêtes guerrières...)

Mais dans son essence, cela n'a jamais été le cas à preuve du contraire. Il a plutôt perpétué au cours des siècles jusqu'à récemment, la tradition patriarcale.

A ce propos, je n'ai pas bien compris pourquoi vous me répondiez avec une vidéo de Zemmour vs Fourest, puisque je ne m'identifie à aucune de leurs deux visions. De votre côté, vous semblez par contre d'accord avec Zemmour : « le christianisme est féminin », comme l'énonce d'ailleurs le sujet de ce fil...

Le christianisme est pourtant le fruit de l'Homme parfait masculin, Jésus Fils Éternel fait chair, et du « fiat » de la femme « parfaite » restaurée et glorifiée dans sa splendeur, Marie.

La grâce baptismale ne peut donc en soi que contribuer à rendre les hommes et les femmes chrétiens aux qualités harmonieuses de leur nature originelle.

Nous ne voyons donc pas en quoi le christianisme peut revêtir le caractère féminin que vous lui attribuez, puisqu'en lui « il n'y a plus ni homme ni femme : vous n'êtes tous qu'une personne dans le Christ Jésus." (Galates 3, 27-28 )

Ce dernier passage en éclaire un autre, celui en Genèse 1, 27
« Dieu créa l'humain à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. »

En effet, pour un chrétien, son identité d'enfant du Père Éternel (dans le Fils Verbe Eternel, communiant dans l'amour du Saint-Esprit), transcende les catégories masculin/féminin , et leur donne même un sens ultime : réaliser la communion d'amour dans la différence sexuée...

A cet égard, votre réduction analogique du christianisme à la catégorie du féminin, peut sembler maladroite, car elle contredit selon moi l'anthropologie centrale et spécifique du christianisme, qui se veut une réconciliation du féminin et du masculin dans le Christ Jésus.

Par exemple, le Christ dans son amour extrême, son silence, son humilité, sa douceur, son zèle etc. manifeste d'une façon selon moi très « virile » sa sainteté de Fils du Père.

Je ne vois pas en quoi Jésus serait « féminin » dans son attitude de silence et sa douceur face à Pilate ? Au contraire, il révèle aux hommes mâles que la virilité et la force ne doivent plus s'exprimer par la violence et la vengeance, sous l'influence de l'Esprit. De même dans le domaine de la sexualité avec les exigences de la monogamie et de la fidélité etc.

Vous semblez donc faire une confusion ontologique, et mélanger les catégories sexuelles avec les catégories morales, et cela dans le contexte d'une nature humaine déchue...

De même, comme christian l'a rappelé, Marie au pied de la Croix fait montre d'une force et d'une virilité immenses dans l'Esprit-Saint, sans que cela la transforme en mâle... Les femmes peuvent ainsi exercer leur force différemment que les hommes et réciproquement. Pareillement pour la faiblesse et la lâcheté...

Et si Marie a été glorifiée au Ciel, ce n'est pas avant tout pour sa qualité de femme, mais pour sa très grande humilité obéissante... Bien que je reconnaisse que l'orgueil soit une disposition naturelle plus masculine que féminine depuis la Chute. A tel point que j'ai du mal à concevoir que beaucoup de femmes puissent se damner, alors que pour les hommes... !

Bref Arnaud, le christianisme n'est pas plus féminin que masculin. Si vous le pensez, c'est parce que vous êtes influencé par l'état de nature issu de la Chute en Genèse, où l'homme domine sur sa femme avec un coeur endurci...

Christ Jésus a pourtant ouvert une autre voie dans la perception du féminin et du masculin en revivifiant, glorifiant et réharmonisant la nature humaine. Pourquoi alors en rester aux vieux schémas ?

P.S Je note non sans malice que Yacoub a relevé que les musulmans, à votre exemple, considèrent le christianisme comme ultra-féminin... Vous leur donnez donc raison ? Mr.Red





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:12

Vous voyez bien M. Dumouch, vous dites faire la synthèse de tous les dogmes catholiques à la lumière de Vatican 2. Déjà, c'est quelque chose d'extraordinaire.

Mais pourtant quand on pousse un peu on découvre 3 hérésies majeures vis-à-vis du Christianisme :
- pas de Justice
- pas de Rédemption par son sang
- Dieu est Maman

Or, il s'avère, sauf erreur de ma part, que ces trois hérésies majeures ne peuvent venir que de Vatican 2, ou de son interprétation, ou de l'air du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:22

[quote]
Emmanuel75 a écrit:

Cher Arnaud,

Si je vous comprends maintenant, vous osez l'analogie entre la féminin et le christianisme, ainsi qu'entre la masculin et l'islam, seulement dans le cadre des faiblesses et blessures de deux religions marquées à leur manière par le péché originel ?

Ainsi, le christianisme hériterait, dans sa nature dominante et le témoignage des chrétiens, des défauts et qualités de la féminité blessée par le péché originel. De même, l'islam hériterait de ceux de la masculinité...

Pas du tout ! Ces travers existent chez les chrétiens et chez les musulmans déviants . Le christianisme libéral (émasculé et gentillet) est une tentation du démon comme l'islamisme hyper viril et violent.
Le christianisme vrai est fort, même si sa force est "féminine", faite d'humilité et d'amour. Cependant, n'oubliez pas le schéma Yin et Yang. En cas de nécessité, un catholique doit savoir se battre.



Citation :

Nous ne voyons donc pas en quoi le christianisme peut revêtir le caractère féminin que vous lui attribuez, puisqu'en lui « il n'y a plus ni homme ni femme : vous n'êtes tous qu'une personne dans le Christ Jésus." (Galates 3, 27-28 )

On dirait que vous continuez de chosifier les choses et que vous ne saisissez pas la souplesse de Yin et Yang qui ne sont en aucun cas une négation de la masculinité ou de la féminité.



_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 30 Jan 2011, 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:25

Dieu n'est ni féminin, ni masculin, il est Dieu. Il est AMOUR et pas autre chose. L'Homme a été fait à son image, mais l'Homme (avec une majuscule) comprend l'homme et la femme. Aussi, à vue humaine, bassement terrestre, Dieu est homme et femme, puisque ces derniers sont un pâle reflet de son image (totalement défigurée depuis le Faute Originelle).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:30

nilamitp a écrit:
Vous voyez bien M. Dumouch, vous dites faire la synthèse de tous les dogmes catholiques à la lumière de Vatican 2. Déjà, c'est quelque chose d'extraordinaire.

Mais pourtant quand on pousse un peu on découvre 3 hérésies majeures vis-à-vis du Christianisme :
- pas de Justice
- pas de Rédemption par son sang
- Dieu est Maman

Or, il s'avère, sauf erreur de ma part, que ces trois hérésies majeures ne peuvent venir que de Vatican 2, ou de son interprétation, ou de l'air du temps.

Vous opposez ce que Dieu unit. C'est cela au sens étymologique, l'"hérésie" (= le choix en grec).

Voici la vérité selon Vatican II :

- La justice de Dieu est identique à son amour et à sa vérité. Elle n'a rien à voir avec celle de ce kapo de l'enfer se vengeant de ceux qui l'ont refusé.
- Il a sauvé le monde par son par son sang !!!
- Dieu est Père (Vérité, force, lumière) et Maman (douceur, humilité, abaissement de soi vers nous). Il est les deux à la fois et Jésus a révélé le secret ultime du coeur de Dieu :
Citation :

Luc 13, 34 "Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble sa couvée sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu!

Lorsque les deux religions auront été purifiées, il se peut que les hommes ayant votre spiritualité préfèrent l'islam, plus viril, moins profondément "kénose".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:32

Christian a écrit:
Dieu n'est ni féminin, ni masculin, il est Dieu.

Chjer Christian, c'est évident. Parler de féminité et masculinité de Dieu est une analogie que dieu donne de lui-même.

Mais, avant votre entrée dans la vision béatifique, si vous ne passez pas par l'image non faite de main d'homme que dieu a donné de lui à travers Jésus ET Marie, vous ne connaîtrez rien de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:36

Lorsque les deux religions auront été purifiées, il se peut que les hommes ayant votre spiritualité préfèrent l'islam, plus viril, moins profondément "kénose". [/quote]

L'islam est bien un fléau de Dieu, tout comme le bolchevisme, le nazisme etc... in fine, pas trop de différences), mais cela n'est aucunement une religion (sinon, il faut aussi prétendre que le nazisme soit une religion, tout comme le bolchevisme).
L'islam disparaitra comme toutes sectes. Mais pour cela il lui faudra mordre la poussière, toute la poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:39

nilamitp a écrit:
En Christ a écrit:
Dieu n'est pas divisé contre lui-même, il est force et douceur à l'image du Christ et de sa mère.
ça s'appelle une réponse de Normand.

Arnaud Dumouch a écrit:
Il est les deux !
Très bien.

Est-ce que cette Re-découverte c'est faite avec Vatican 2 ?

Bien avant Vatican II, saint Maximilien Kolbe (1930) en parle et bien avant saint Maximilien Kolbe, la médaille de la rue du bac (1830) le manifestait dans ses symboles dérangeant où le coeur de Jésus et celui de Marie ont la même taille.

Le Concile Vatican II ne parle pas de ce mystère. C'est trop profond. C'est sans doute réservé au adeptes de saint Louis Marie Grignon de Montfort (1730) et de son "secret de Marie".

De même, Jésus avait réservé Marie à Jean, le disciple qu'il aimait (an 33). Mais celui qui veut bien comprendre que c'est le testament ultime du Christ, en tire les conséquences :

Citation :

Jean 19, 26 Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d'elle, le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : "Femme, voici ton fils."
Jean 19, 27 Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:41

Christian a écrit:


L'islam est bien un fléau de Dieu, tout comme le bolchevisme, le nazisme etc... in fine, pas trop de différences), mais cela n'est aucunement une religion (sinon, il faut aussi prétendre que le nazisme soit une religion, tout comme le bolchevisme).
L'islam disparaitra comme toutes sectes. Mais pour cela il lui faudra mordre la poussière, toute la poussière.
Comme il est dur de faire confiance à Dieu qui parle par son Eglise !

Confused


Vatican II, et ses textes sur l'islam :
Citation :

16 Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18 ). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rom. 9, 4-5 ), peuple très aimé du point de vue de l'élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rom. 11, 28-29 ). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.



La religion musulmane

Citation :
3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:43

Bonsoir,

Je connais bien les idées de Zemmour lequel a pillé énormément d'analyses faites par Alain Soral notamment en ce qui concerne la féminisation de la société et son corollaire moderniste concernant l'église catholique.

Ceci-dit je trouve que Arnaud a raison quand il parle des attributs de Dieu,il ne "fémminise" pas Dieu & le christianisme au contraire à travers les analogies faites avec le caractére féminin et masculin à la fois il élargie notre compréhension sur les différentes "facettes" de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:48

Je trouve les analyses d'Alain Soral polluées par une séries d’obsessions paranoïdes (complot Juif, complot US etc.) Tout d'un coup, ses obsessions complotistes le reprennent et c'est comme si l'oeil fou s'ouvrait en lui

Eric Zémour a simplement fait oeuvre d'observateur philosophique du réel, reprenant AVEC SOUPLESSE (donc intelligence) ces distinction éternelles de la complémentarité des deux genres, des deux moitiés de l'humanité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:49

"C'est trop profond. C'est sans doute réservé au adeptes de saint Louis Marie Grignon de Montfort (1730) et de son "secret de Marie". "

Je tiens de source, plus qu'avisée, d'un montfortain spécialiste de saint L.M.G. de Montfort, (à saint Laurent sur Sèvres) que le secret de Marie a été écrit en totale extase (dixit, Marthe Robin) ce qui a eu pour effet radical, de parfaire l'humilité de ce merveilleux saint.
C'est donc Dieu Lui-même qui a voulu cette dévotion pour notre fin des temps, conforme à tous les écrits divins, dont l'Apocalypse (livre des révélations) "je vis la Jérusalem Céleste descendre..." etc.. et si vous avez lu l'oeuvre intégrale de la "Citée mystique" de la vénérable Marie d'Agréda (corps incorrompu, magnifique !!), vous savez que c'est de Marie qu'il est question. Celle au Coeur Douloureux et Immaculé.
Ce n'est d'une part pas réservé à des adpetes de la sainte Vierge Marie, mais demande directe de Dieu pour notre fin des temps.

Et si, à la rue du Bac, les deux Coeurs ont la même taille, c'est bien qu'ils ont vécu les mêmes degrés de Passions. C'est la Couronne personnelle de Marie elle-même, "un gliave te transpercera le Coeur".

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:53

Christian a écrit:
Ce n'est d'une part pas réservé à des adpetes de la sainte Vierge Marie, mais demande directe de Dieu pour notre fin des temps.[/color][/color]

[/color]

De toute façon, si je regarde la croix de Jésus et ceux qui étaient présents, je pense que vers la fin du monde, lors de la passion de l'Eglise, seuls ceux qui auront pris Marie chez eux seront debout et présents. Car, face au martyre et au ridicule final, l'homme ne tient pas. Seule la force ""féminine", celle qui assiste à, l'exécution du fils, peut tenir.
Cette FORCE FEMININE est bien plus forte que les viriles armées rangées en bataille !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:58

Cher Arnaud

Vatican II, et ses textes sur l'islam :

Citation:


16 Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18 ). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rom. 9, 4-5 ), peuple très aimé du point de vue de l'élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rom. 11, 28-29 ). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.


Il est écrit noir sur blanc, qu'ils ne croient en Dieu Trine! Donc, ils sont en dehors de la religion, ils ne sont pas unis, au sens litteral, à Dieu.
La religion musulmane

Citation:
3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.


On croirait lire René Guénon, qui prétendait que seul l'Islam connaissait la vraie vie spirituelle, les vrais mystiques en ce XXème siècle (je résume sa théorie et la raison qui l'a fait se convertir à l'Islam; pour lui, n'existaient plus de chrétiens dignes de ce nom)
Alors, si le concile a pu écrire cela, ce n'est pas vérité d'Évangile, pas parole de Dieu, mais volonté de sauver tout homme, y compris ceux de la secte musulmane. Le résultat on le voit aujourd'hui !! Ce n'est pas bonne tactic, ce n'est pas ainsi que l'Église a converti les peuples païens !! tout du long de son histoire ! Mais en disant la vérité. (d'ailleurs, les nouveaux convertis, venant de l'islam, le sont grâce à cette Vérité et non pas des préchi-précha de salons d'ambassadeurs)

Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 19:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Christian a écrit:
Ce n'est d'une part pas réservé à des adpetes de la sainte Vierge Marie, mais demande directe de Dieu pour notre fin des temps.[/color][/color]

[/color]

De toute façon, si je regarde la croix de Jésus et ceux qui étaient présents, je pense que vers la fin du monde, lors de la passion de l'Eglise, seuls ceux qui auront pris Marie chez eux seront debout et présents. Car, face au martyre et au ridicule final, l'homme ne tient pas. Seule la force ""féminine", celle qui assiste à, l'exécution du fils, peut tenir.
Cette FORCE FEMININE est bien plus forte que les viriles armées rangées en bataille !

Entièrement d'accord, Arnaud !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 20:08

On peut aussi pousser plus loin l’analogie en imaginant une complémentarité entre l'église et Israël.
Israël incarne la dimension combattante alors que l'église incarne une force plus féminine basée sur l’endurance et la douceur.



Dernière édition par Alexis232 le Dim 30 Jan 2011, 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 20:08

Arnaud Dumouch a écrit:
De même, Jésus avait réservé Marie à Jean, le disciple qu'il aimait (an 33). Mais celui qui veut bien comprendre que c'est le testament ultime du Christ, en tire les conséquences :

Citation :
Jean 19, 26 Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d'elle, le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : "Femme, voici ton fils."
Jean 19, 27 Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne.
AAAAAAhhhh !

mais c'est l'ÉGLISE, c'est l'ÉGLISE notre MÈRE.

car l'Église
est à l'image des épousailles,
de l'union de l'âme avec Dieu,
de l'union hypostatique où Dieu a épousé la nature humaine, de la chair de Marie.


Dernière édition par nilamitp le Dim 30 Jan 2011, 20:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?   Dim 30 Jan 2011, 20:14

Christian a écrit:


On croirait lire René Guénon, qui prétendait que seul l'Islam connaissait la vraie vie spirituelle, les vrais mystiques en ce XXème siècle (je résume sa théorie et la raison qui l'a fait se convertir à l'Islam; pour lui, n'existaient plus de chrétiens dignes de ce nom)
Alors, si le concile a pu écrire cela, ce n'est pas vérité d'Évangile, pas parole de Dieu, mais volonté de sauver tout homme, y compris ceux de la secte musulmane. Le résultat on le voit aujourd'hui !! Ce n'est pas bonne tactic, ce n'est pas ainsi que l'Église a converti les peuples païens !! tout du long de son histoire ! Mais en disant la vérité. (d'ailleurs, les nouveaux convertis, venant de l'islam, le sont grâce à cette Vérité et non pas des préchi-précha de salons d'ambassadeurs)

[/td][/tr][/table]

CROYEZ ! croire, c'est adhérer à quelque chose de "pas évident". Si vous n'adhérez par votre foi qu'à ce qui vous agrée, où est votre foi ?


Il s'agit du texte d'un Concile oecuménique et d'un appel de l'Esprit Saint à regarder AUSSI ce qui est positif. Car il y a des semences venant de l'Esprit saint dans l'islam, bien que cette religion ne sauve pas (comme le judaïsme ne sauvait pas).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le christianisme est-il féminin (Eric Zémour) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Origine païenne du sacerdoce féminin
» Qui est le fondateur du Christianisme
» Christianisme et alévisme
» clonage et christianisme
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: