DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Critique contre le Chemin néo-catechuménal?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Dim 02 Avr 2006, 12:04

Aujourd'hui à la messe, j'ai distribué la Ste Eucharistie et les enfants qui se présentent avec leurs parents, tiennent les bras croisés sur la poitrine pour indiquer qu'ils ne sont pas en âge de communier, mais je suis autorisée par notre prêtre à faire un signe de croix sur le front des enfants ! c'est aussi un sacramental je pense ? :?: flower
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Dim 02 Avr 2006, 15:44

Elise a écrit:
Aujourd'hui à la messe, j'ai distribué la Ste Eucharistie et les enfants qui se présentent avec leurs parents, tiennent les bras croisés sur la poitrine pour indiquer qu'ils ne sont pas en âge de communier, mais je suis autorisée par notre prêtre à faire un signe de croix sur le front des enfants ! c'est aussi un sacramental je pense ? :?: flower

Cher Elise, c'est tout à fait un sacramental et vous en avez ressenti, je pense, le caractère sacré. Un sacramental produit son effet si on y croit et en foction de la foi de l'enfant.

C'est pourquoi il faut, après les destructions de l'époque des progressistes, en recontruire de faon à ce que le respect du sacré conduise à l'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Dim 02 Avr 2006, 18:12

Je suis toujours aussi peu calé en théologie, alors ne prenez pas mes dires pour argent comptant....mais:
UNE laïc qui distribue la Sainte communion, je trouve ça plus que moyen, mais qui en plus fait une "bénédiction"...???!.
Et après on s'étonne de la désacralisation générale.
Je ne dis pas cela pour vous offenser Elise, mais ce genre de choses sont à mon sens des abus, vous n'etes pas vraiment responsable , surement avez vous reçu ce "ministère" de votre Curé, mais il y a quelquechose qui ne va pas!
C'est comme pour les lectures, pourquoi ne forme-t-on plus des gens au lectorat (ordre mineur) pour lire les épitres ou l'AT?
Quant à l'association de Notre Dame à la rédemption est elle est chose certaine, mais comme le sont ( à un moindre niveau) les evêques et leur presbytérium.
dans ce cas tout catholique "actif" est "co-rédempteur" puisqu'il participe à la rédemption.
Eclairez moi..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Dim 02 Avr 2006, 19:37

Cher Stamper,

C'est une délégation du prêtre et elle est prévue par la liturgie. Il y a même une bénédiction qui précède. Sur la distribution de l'eucharistie, l'Eglise préfère la délégation vers un homme, sans s'opposer à une femme.

L'autorisation a été donnée récemment pour les petites filles acolytes.

C'était logique, sacramentellement, que les petites filles soient enfant de coeur. C'est vraiment dans la ligne symbolisation Christ/Eglise.

Maintenant, il est indispensable de remettre du Sacré dans cette nouvelle forme, plus familiale (repas comme à la Cène et non autel comme à la croix) de l'eucharistie voulue par Vatican II.

Remettre de la beauté, de la solennité, du respect, de l'intériorisation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Lun 03 Avr 2006, 00:53

Comme vous avez raison Arnaud, le respect du Sacré doit conduire à l'Amour I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Lun 03 Avr 2006, 01:01

Cher Arnaud,

Aujourd'hui jai été très impressionnée par la représentation de la passion à Ligny, je me suis souvenue d'un prêtre Rédemptoriste de mes amis qui disait Jésus a partagé, le pain, il a passé le plat et la coupe !

A la paroisse nous avons essayé un jeudi saint de mettre la table au mileu, le prêtre entouré des fidèles et cela a beaucoup choqué !

Pourtant le chemin néocathécuménal agit un peu dans ce sens ?

Mon ami prêtre célébrait même des eucharisties dans la cour de la ferme de sa soeur avec des jeunes, il agissaient de la même façon et vous dire il y a qq années puisqu'il est décédé !

Que pensez vous du Chemin Néocatéchuménal ? je vous pose cette question parce que je lis repas comme la cène ? Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Lun 03 Avr 2006, 01:21

Citation :
Que pensez vous du Chemin Néocatéchuménal ? je vous pose cette question parce que je lis repas comme la cène ?

Quelques petite rectifications ont été parait-il emmené par la hiérarchie. (le Père Jean-Louis vous en parlera mieux que moi: il suit cela de près).

Mais c'est tout-à-fait d'Eglise, c'est béni et cela fait du bien.

Attention: C'est adapté à des jeunes convertis, comme une première étape de leur ferveur.

C'est le même Esprit Saint qui souffle, s'adaptant à chacune des sensibilités.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Lun 03 Avr 2006, 01:26

Oui je serais heureuse que le Père Jean-Louis en parle !

je le remercie d'avance ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 00:14

Je pense connaître assez bien le Chemin Néocatéchuménal pour m'y être intéressé et l'avoir un peu cotoyé à Paris. J'ai eu la chance de parler avec le Père de Monicault, initiateur du Chemin en France, et d'assister à une prédication de Kiko Argüello, fondateur du mouvement. Ce fut pour moi une très grande grâce, et je considère réellement Kiko comme un saint. Ses paroles m'ont profondément marqué, et on voit vraiment la Foi resplendir de lui ; c'est impressionnant.

Je suis très favorable au néocatéchuménat, cet itinéraire de formation chrétienne qui fait beaucoup de bien et ramène vers l'Eglise beaucoup de personnes. Ses Eucharisties sont vraiment très belles, très vivants, on y ressent vraiment la parole de Dieu, une véritable communion entre les fidèles, et une participation de tous, et pas seulement du prêtre.
La Messe est célébrée autour d'une table recouverte de fleurs, on communie sous les deux espèces (avec du pain azyme et en buvant à la coupe) en restant assis ; à la fin de l'Eucharistie on danse autour de l'autel. Les chants sont très beaux, très joyeux, très entraînants. Même moi qui suis assez réservé je me suis "lâché" en frappant dans les mains, en chantant et en dansant Very Happy Une bonne chose est aussi que les fidèles peuvent prendre la parole lors de l'homélie, et que la prière universelle est improvisée : c'est un cri du cœur qui monte vers Dieu.

Pardon de vous contredire Arnaud, mais je ne pense pas que le néocatéchuménat soit exclusivement réservé à de jeunes convertis. Il est vrai que lors des rassemblements auxquels j'ai participé il y avait surtout des jeunes, mais cela est aussi ouvert à ceux qui désirent approfondir leur Foi ou trouver le sens de leur engagement dans l'Eglise. J'ai notamment discuté avec une dame d'environ soixante ans qui m'expliquait qu'elle était depuis quinze ans dans le Chemin. Avant cela elle allait tous les jours à la Messe, récitait quotidiennement le Rosaire, mais ne trouvait pas vraiment de sens à sa Foi. Son fils, qui venait d'entrer dans le Chemin, lui a fait connaître ce mouvement, et elle a tout de suite aimé. Elle m'a expliqué que ce qui lui avait plu était que cela était basé autant sur l'Ancien que sur le Nouveau Testament.

Après avoir vécu de si merveilleux moments et rencontré Kiko Argüello, j'ai résolu de toujours prendre position en faveur du Chemin Néocatéchuménat et de faire ce qui est en mon pouvoir pour favoriser cette sainte entreprise.
D'ailleurs, le Chemin et l'Opus Dei sont assez proches et coopérent parfois ensemble ; ce n'est pas un secret.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 00:21

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 00:51

Very Happy

Aucune objection ? ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 08:57

Cher Arnaud !

Vraiment aucune objection ! Rolling Eyes

A la paroisse il y a environ deux ans on avait célébré le jeudi-saint de cette manière telle que décrit Théophane !

Et les paroissiens ont été fort choqués, notre curé n'a pas été satisfait du diacre qui avait organisé cela et lui a dit que l'autel représentant le Christ, nous avions fait affront à Jésus et depuis l'équipe liturgique est interdite de reproduire ce genre de célébrations !

Alors je me pose un tas de questions ?

Dernièrement notre diacre nous a mis en garde contre le Chemin Néo-Catéchuménal ! quant j'ai voulu en parler il m'a arrêtée !

Ce n'est pas que je contredis Théophane, je me pose des questions, une mutitude de questions scratch

J'aime aussi les liturgies très vivantes ! Le Père rédemptoriste dont j'ai parlé dans un autre fil m'y avait habituée !

A Noel il se déguisait pour les enfants et distribuait des cadeaux il était très amusant ! santa
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 09:26

Chère Elise, depuis Vatican II, les crispations se sont fixées sur LES FORMES DE LA LITURGIE.

Le débat a tourné autours du dilemne: L'eucharistie est-elle un "SACRIFICE" ou un "REPAS"?

Cela vient typiquement du "Diabolos" = en grec celui qui divise en grec.
Car l'eucharistie est un REPAS (voir la sainte cène du jeudi saint par Jésus, ou le repas d'Emmaüs) qui rend mémoire du SACRIFICE de la croix.

Donc, voici la vraie réforme de vatican II:

- Retours à la forme du repas familial et amical (autel central, prêtre tourné vers Dieu et les fidèles) pour rendre mémoire au sacrifice (concécration eucharistique).
- Les gestes du respect sont au service des gestes d'amour tendre.


Evidemment, historiquement, les tenants du christianisme purement humaniste se sont emparés de cette réforme pour en faire un pur repas sympa, oubliant la dimension VERTICALE du sacrifice et de la vie éternelle. C'est une déviation.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Mar 04 Avr 2006, 09:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 09:48

Cher Arnaud,

Vraiment merci pour cette réponse lumineuse ! Idea alien

Je comprends d'où vient la déviation. salut


flower
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 11:45

Elise a écrit:

Ce n'est pas que je contredis Théophane, je me pose des questions, une mutitude de questions scratch
Dans l'Eglise, moins on se pose de critiques sur ce domaine du discernement mieux c'est ; le plus simple et le mieux c'est d'obéir à la voix du Pape.
Je ne vois pas comment on pourrait douter du caractère positif du néocatéchuménat puisque ce mouvement a été reconnu par Jean-Paul II, ainsi que par Benoît XVI qui l'a Lui-même introduit dans Son pays natal, en Allemagne.
Allez donc à une Eucharistie du Chemin, ou encore mieux, si vous le pouvez allez écouter Kiko, et vous serez convaincue !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 11:52

Je serais quant même contente que le Père Jean-Louis nous en parle !

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 11:59

Théophane a écrit:
Elise a écrit:

Ce n'est pas que je contredis Théophane, je me pose des questions, une mutitude de questions scratch
Dans l'Eglise, moins on se pose de questions mieux c'est ; le plus simple et le mieux c'est d'obéir à la voix du Pape.
Je ne vois pas comment on pourrait douter du caractère positif du néocatéchuménat puisque ce mouvement a été reconnu par Jean-Paul II, ainsi que par Benoît XVI qui l'a Lui-même introduit dans Son pays natal, en Allemagne.
Allez donc à une Eucharistie du Chemin, ou encore mieux, si vous le pouvez allez écouter Kiko, et vous serez convaincue !


Sauf erreur, le pape a demandé au Chemin de changer sa manière de célébrer l'Eucharistie, non ? Il me semble que si le pape émet lui-même des réserves, il est logique que nous nous posions des questions, non ? Ce serait même obéir au pape, d'ailleurs, que de ne pas assister à des Eucharistie qu'il a demandé de ne plus célébrer de cette manière, je trouve. Obéir à l'esprit... en attendant effectivement que ceux qui sont dans le Chemin obéissent enfin à la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 12:02

Il peut en parler ; du moment qu'il ne dit rien de subjectif et qu'il ne parle pas contre le Chemin, personne n'a rien à dire.
Toujours est-il que je défendrei toute ma vie le Chemin, parce qu'il fut une expérience formidable dans ma vie.
De toute façon je le répète : être défavorable au néocatéchuménat, ou à l'Opus Dei, ou aux Légionnaires du Christ, ou à quelqu'autre mouvement reconnu, c'est être contre l'Eglise, contre le Pape, et donc contre Dieu.
Celui ces mouvements est en train de détruire l'Eglise ; il n'a pas l'esprit du Christ. Ma remarque s'adresse avant tout à ceux qui diffament l'Opus Dei, mais étant catholique je considère que nous sommes tous frères, tous enfants de l'Eglise, et que c'est notre devoir de nous défendre les uns les autres. Ainsi donc je ne laissera jamais passer une seule parole de dénigrement vis-à-vis d'un mouvement catholique reconnu par le Pape, et en particulier s'il s'agit du Chemin pour lequel j'ai une très grande affection.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 12:07

Lucie je suis entièrement d'accord avec ton message ! c'est ce que le diacre et le prêtre de ma paroisse disent.

La comparaison avec l'Opus Dei m'a également déplu ! :DD

Mais nous sommes ici pour dialoguer en toute amitié ? Very Happy Mr. Green
Je ne souhaite pas contredire, mais dialoguer ! alien ni utiliser non plus un ton autoritaire. cat
Bien amicalement à tous, I love you
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 12:18

Théophane a écrit:
Il peut en parler ; du moment qu'il ne dit rien de subjectif et qu'il ne parle pas contre le Chemin, personne n'a rien à dire.
Toujours est-il que je défendrei toute ma vie le Chemin, parce qu'il fut une expérience formidable dans ma vie.
De toute façon je le répète : être défavorable au néocatéchuménat, ou à l'Opus Dei, ou aux Légionnaires du Christ, ou à quelqu'autre mouvement reconnu, c'est être contre l'Eglise, contre le Pape, et donc contre Dieu.
Celui ces mouvements est en train de détruire l'Eglise ; il n'a pas l'esprit du Christ. Ma remarque s'adresse avant tout à ceux qui diffament l'Opus Dei, mais étant catholique je considère que nous sommes tous frères, tous enfants de l'Eglise, et que c'est notre devoir de nous défendre les uns les autres. Ainsi donc je ne laissera jamais passer une seule parole de dénigrement vis-à-vis d'un mouvement catholique reconnu par le Pape, et en particulier s'il s'agit du Chemin pour lequel j'ai une très grande affection.


Personne n'a rien à dire ??? et tu ne te comptes pas dedans ???

quel rapport entre ce dont on parlait, et l'Opus Dei, les Légionnaires du Christ (je ne connais même pas), ou quoi que ce soit ???

Quelle aggressivité déplacée !!!

Comme ça, celui qui se contente de rappeler que le pape lui-même émet des objections sur certaines pratiques est tout à coup un ennemi de l'Eglise, du pape, et de Dieu ???

Mais tu te sens bien ???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 12:29

Chère Lucie,

Il y a eu des objections sur la manière de célébrer l'eucharistie dans le chemin Néo catécumnal?

Je ne savais pas. C'est donc qu'il y a du avoir des pratiques qui posaient problème. Savez-vous lesquelles?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 12:47

Cher Arnaud,

Permettez moi de vous citer un message dont je ne donne pas le nom du site par respect et discrétion, que j'ai trouvé en fouillant internet !

Citation :
À Adoramuste,
Je ne sais de qui viennent tes renseignements mais ta réponse m’attriste et comme le dit Gilles, il y a eu une demande de Benoît XVI faite au néo-catéchuménat de participer à au moins une eucharistie par mois dans le cadre de la vie paroissiale.
Tu devrais aller sur le site internet car il y a des témoignages de prélats qui sont intéressants.
Amicalement
Jacqueline


Dernière édition par le Mar 04 Avr 2006, 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 12:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie,

Il y a eu des objections sur la manière de célébrer l'eucharistie dans le chemin Néo catécumnal?

Je ne savais pas. C'est donc qu'il y a du avoir des pratiques qui posaient problème. Savez-vous lesquelles?


Je dois partir, et je n'ai pas le temps de rechercher avant.

Alors en deux mots ce dont je me souviens.

La messe dominicale doit avoir lieu le dimanche, le jour du Seigneur, et non le samedi.
Les homélies doivent être dites par des prêtres, et non des laïcs.
Et puis il leur faut se ranger aux règles liturgiques pour célébrer l'Eucharistie.

Je crois que cela doit être fait dans les deux ans qui viennent.
Mais je ne connais pas vraiment.

Je pourrais essayer de retrouver ce soir, si d'ici là personne ne l'a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 13:09

Citation :
Comme ça, celui qui se contente de rappeler que le pape lui-même émet des objections sur certaines pratiques est tout à coup un ennemi de l'Eglise, du pape, et de Dieu ???
Vous avez mal lu ce que j'ai écrit.
Le Saint-Père a demandé au Chemin Néocatéchuménal d'adopter des réformes liturgiques, ce que le Chemin fera par amour de l'Eglise et obéissance envers le Souverain Pontife.
Ce que j'ai déclaré c'est que cleui qui met en doute le fait que le Chemin est une bonne chose - et même une très bonne chose ! - n'est pas fidèle à l'Eglise. Le Pape Benoît XVI a renouvelé au Chemin tout Son soutien et toute Son approbation. Ses demandes concernant la liturgie sont - il l'a dit Lui-même - une aide qu'Il veut donner au Chemin afin de rendre plus incisive son action évangélisatrice.
Tout cela vous le trouverez dans le discours adressé par Benoît XVI au Chemin Néocatéchuménal en janvier dernier, ainsi que dans la lettre de Son Eminence le Cardinal Arinze.

Une dernière chose : un dialogue intelligent demande un minimum de respect entre les participants. En l'occurence, je ne vous ai pas autorisée à me tutoyer.

Cordialement,
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 13:22

Voici ce que j'ai trouvé sur internet ! :?: Idea

Je le transmets juste pour info !



2006-01-05

Il lui demande de suivre la pratique liturgique de l'Église

apic/imedia/ar/be

Le pape Benoît XVI a rappelé au Chemin néocatéchuménal. Dans une lettre signée le 1er décembre 2005, le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, le cardinal Francis Arinze, a communiqué aux responsables de ce mouvement certaines « décisions » de Benoît XVI concernant leurs pratiques liturgiques jugées déviantes. Cette lettre privée a été publiée sur le site internet du magazine italien l'Espresso.

Dans sa lettre de deux pages remise mi-décembre aux fondateurs et responsables du Chemin néocatéchuménal, Kiko Argüello, Carmen Hernandez et le Père Mario Pezzi, le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements leur a demandé de suivre la ligne liturgique de l'Église catholique. Le cardinal Arinze y a établi une liste de six points, correspondant aux « décisions du pape ».

Il a d'abord été demandé aux membres du mouvement catholique d'accepter et de suivre dans leurs messes « les livres liturgiques approuvés par l'Église, sans omettre ni rien ajouter ». Le célébrant devra aussi utiliser les autres prières eucharistiques contenues dans le Missel, et pas seulement la prière eucharistique numéro 2, y est-il ainsi précisé.

Le groupe néocatéchuménal doit faire partie intégrante de la paroisse

Concernant la célébration de la messe le samedi soir en petits groupes constitués par les membres du Chemin, en fonction de leur avancée dans leur parcours, la lettre rappelle que « le dimanche est le jour du Seigneur ». C'est pourquoi, le pape exige que les groupes du Néocatéchuménat participent au moins un dimanche par mois à la messe célébrée en paroisse. Il a aussi insisté sur le fait que le groupe néocatéchuménal fait partie intégrante de la paroisse, ce qu'il « doit faire ressortir ».

La lettre signée par le cardinal Arinze traite aussi de la question de l'homélie. En raison de sa nature et de son importance, celle-ci est « réservée au prêtre ou au diacre », est-il précisé. Ces derniers devront être prudents dans leur usage du « dialogue » dans l'homélie. Les monitions faites avant les lectures devront pour leur part être brèves, peut-on lire dans cette lettre. Et si « les didascalies et témoignages » sont admis, ils ne doivent pas revêtir des caractéristiques qui pourraient les faire confondre avec l'homélie.

Recevoir la communion debout ou à genou

La Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a enfin émis des réserves sur la façon dont les néocatéchumènes reçoivent actuellement la communion, c'est-à-dire assis autour d'une grande table qui remplace l'autel au centre de l'église. Ils devront désormais recevoir le corps et le sang du Christ selon « le mode déterminé dans les livres liturgiques », c'est-à-dire debout ou à genou.

Jusqu'ici, les fidèles du Chemin se partageaient une grande miche de pain et se passaient la coupe de vin de main en main. La Congrégation permet toutefois au mouvement un temps de transition mais n'allant pas au-delà de deux ans afin de s'adapter rapidement "à la façon normale pour toute l'Église de recevoir la sainte communion".

Par ailleurs, la Congrégation responsable de liturgie au Vatican a concédé un « indult » spécial (une permission, ndlr) pour le signe de la paix (poignée de main échangée au cours de la messe entre les fidèles accompagnée des paroles « la paix du Christ »). Il se fait avant l'offertoire dans les célébrations du Chemin néocatéchuménal, comme dans le rite ambrosien milanais mais pas comme dans le rite romain, où il se fait au terme de la récitation de la prière du Notre-Père, après la consécration des offrandes.

Ces corrections requises par le Saint-Siège auprès du Chemin néocatéchuménal représentent la dernière étape du processus pour l'approbation définitive des statuts du mouvement. Car si le Saint-Siège a validé le statut de ce mouvement le 29 juin 2002, il l'est ad experimentum pour cinq ans.

Mise en garde contre « les dangers » du mouvement

Jean Paul II avait ainsi rappelé aux fondateurs du mouvement le
21 septembre 2002, que les dicastères du Saint-Siège (Conseil pour les laïcs, Congrégations pour la doctrine de la foi, le clergé, la liturgie et la discipline des sacrements et l'éducation catholique, ndlr) devaient maintenant examiner le directoire catéchétique et toute la pratique catéchétique ainsi que la liturgie du Chemin. Un éditorial de la Civiltà Cattolica du 19 août 2004, relue par la Secrétairerie d'État, avait aussi mis en garde contre « les dangers » du mouvement.

Benoît XVI avait reçu les fondateurs du Chemin néocatéchuménal le 19 novembre dernier. Si une « Note » publiée quelques jours plus tard par le mouvement rapportait que le pape appréciait la pratique liturgique du Chemin néocatéchuménal, la lettre du cardinal Arinze précise que les nouvelles décisions du pape « autour de la célébration de la très sainte Eucharistie dans le Chemin néocatéchuménal » vont dans la ligne des orientations mises à jour lors de la rencontre de novembre.

S'il est conscient que 70 % des « néocatéchumènes » sont des baptisés éloignés de la pratique religieuse qui ont donc besoin d'une mystagogie (initiation, ndlr) sacramentelle particulière, comme l'expliquent les responsables du Chemin, Benoît XVI est un théologien particulièrement attentif à la liturgie et au respect de la sacralité et la beauté du rite. En tant que cardinal, il avait ainsi écrit un livre sur le sujet intitulé « L'Esprit de la liturgie ». [/quote]

Le pape apprécie cependant le mouvement dynamique fondé en Espagne en 1964 qui compte désormais 16'700 communautés dans plus de 880 diocèses, 5'000 paroisses et 100 pays, dont de nombreux territoires de mission. Il devrait aussi rencontrer 209 familles du Chemin le 12 janvier prochain, au Vatican.


Dernière édition par le Mar 04 Avr 2006, 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 13:24

Rien que l'expression "rappeler à l'ordre" est totalement déplacée. Je ne suis pas sûr que le Pape serait heureux de lire ce genre de choses et encore moins qu'Il approuverait ces personnes qui détournent Sa parole en l'utilisant pour combattre le Chemin Néocatéchuménal (qui bénéficie de toute l'approbation pontificale).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 13:41

Théophane a écrit:
Rien que l'expression "rappeler à l'ordre" est totalement déplacée. Je ne suis pas sûr que le Pape serait heureux de lire ce genre de choses et encore moins qu'Il approuverait ces personnes qui détournent Sa parole en l'utilisant pour combattre le Chemin Néocatéchuménal (qui bénéficie de toute l'approbation pontificale).

Chere Théophane, je suis d'accord avec vous: l'expression "rappeler à l'ordre" est trop forte puisqu'il s'agit simplement d'ajustements. Si les mouvements d'Eglise pouvaient avoir un dixième de la ferveur de ce mouvement !!!

Citation :
La Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a enfin émis des réserves sur la façon dont les néocatéchumènes reçoivent actuellement la communion, c'est-à-dire assis autour d'une grande table qui remplace l'autel au centre de l'église.

D'ailleurs, ce qui est amusant, c'est que la question d'eucharistie célébrées dans un repas assis a table a été un problème dès le début de l'Eglise. Les Actes des Apôtres en parlent explicitement. Et saint Paul a du sévir:

Citation :
1 Corinthiens 11, 20 Lors donc que vous vous réunissez en commun, ce n'est plus le Repas du Seigneur que vous prenez.
1 Corinthiens 11, 21 Dès qu'on est à table en effet, chacun prend d'abord son propre repas, et l'un a faim, tandis que l'autre est ivre.
1 Corinthiens 11, 22 Vous n'avez donc pas de maisons pour manger et boire? Ou bien méprisez-vous l'Eglise de Dieu, et voulez-vous faire honte à ceux qui n'ont rien? Que vous dire? Vous louer? Sur ce point, je ne vous loue pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 13:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Théophane a écrit:
Rien que l'expression "rappeler à l'ordre" est totalement déplacée. Je ne suis pas sûr que le Pape serait heureux de lire ce genre de choses et encore moins qu'Il approuverait ces personnes qui détournent Sa parole en l'utilisant pour combattre le Chemin Néocatéchuménal (qui bénéficie de toute l'approbation pontificale).

Chere Théophane, je suis d'accord avec vous: l'expression "rappeler à l'ordre" est trop forte puisqu'il s'agit simplement d'ajustements. Si les mouvements d'Eglise pouvaient avoir un dixième de la ferveur de ce mouvement !!!
Vous avez tout à fait raison ! Et je me réjouis de voir qu'un mouvement tel que le néocatéchuménat a le soutien de théologiens et de gens qui connaissent bien l'Eglise.

Avez-vous déjà assisté à une Eucharistie du Chemin Néocatéchuménal ? Si ce n'est pas encore fait je vous le recommande vraiment ! Very Happy Je pourrais résumer cela en quelques mtos : "Une expérience merveilleuse".
La Foi des communautés néocatéchuménales est une Foi vivante, vécue, joyeuse et communicative. On se sent tout de suite emporté. C'est quasiment "envoûtant". Et les chants de Kiko ! et la danse autour de l'autel ! Il faut l'avoir vécu pour comprendre.

Je crois qu'après la Messe de Jean-Paul II à Lourdes en 2004 à laquelle j'ai assisté, l'Eucharistie du Chemin a été la Messe qui m'a laissé le meilleur souvenir, la plus grand impression de la présence du Seigneur. C'est pourquoi je ne peux que rendre grâces à Yahvé d'avoir fait de si belles choses dans Son Eglise. Dernièrement, Mgr Cañizares remerciait Dieu pour l'Opus Dei et le Chemin Néocatéchuménal, "des fruits de l'Espagne" selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:00

[/quote]Personne n'a rien à dire ??? et tu ne te comptes pas dedans ???

quel rapport entre ce dont on parlait, et l'Opus Dei, les Légionnaires du Christ (je ne connais même pas), ou quoi que ce soit ???

Quelle aggressivité déplacée !!!

Comme ça, celui qui se contente de rappeler que le pape lui-même émet des objections sur certaines pratiques est tout à coup un ennemi de l'Eglise, du pape, et de Dieu ???

Mais tu te sens bien ???[/quote]


Chère Lucie, je suis on ne peut plus d'accord avec vous !!
Ce sont des propos absolument inacceptables!
Non mais sans blagues , nos frères protestants ou Orthodoxes sont contre contre le Christ , contre Dieu ?!!!!
Mais on croit rêver. Avec ce type ce discours on comprend mieux une St Barthélémy!!
Et si un catholique n'a PAS le droit de parler contre les Dogmes, il a quand comme le droit de dire ce qu'il pense sur certains mouvements.
Excusez moi Théophane mais vous décridibilez l'Opus avec de tels propos, vous prêtez le flanc à ceux qui la taxe de secte!!!
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:15

Cher Stamper,
J'ai le plus grand respect pour nos frères protestants et orthodoxes, et je suis moi-même d'origine protestante.
J'ai simplement dit qu'au sein de l'Eglise, on ne pouvait pas se revendiquer de la religion catholique si on n'est pas en accord avec le Souverain Pontife quand Il reconnaît des mouvements tels que l'Opus Dei, le Chemin Néocatéchuménal, la Légion du Christ, etc.
Nous catholiques nous devons obéir au Pape, obéir aveuglément, obéir ou s'en aller ; c'est ce que nous a appris Saint Josémaria Escriva. Cela n'a rien de sectaire. L'Eglise n'est pas un Etat démocratique où chacun a le droit d'avoir son avis, de penser ce qu'il veut ou de ne pas être d'accord.
L'Eglise catholique est une société hiérarchique parfaite gourvernée par le Pontife Romain qui est le vice-Christ sur terre. Il n'y a qu'un seul état d'esprit possible dans l'Eglise : obéir ou s'en aller.


Dernière édition par le Mar 04 Avr 2006, 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:19

Cher Stamper

Peace and Love ! clown :-

Cher Théophane,

Citation :
Nous catholiques nous devons obéir au Pape, obéir aveuglément, obéir ou s'en aller

Je crois que vous ne trouverez pas de personne plus désireuse d'obéir au pape que moi. Et pourtant, je ne dirais pas ce que vous dites.

L'obéissance au pape, en effet, à trois domaines d'exercice qui sont bien différents:

En effet, le pape est

1° Magistère intellectuel du salut: Lorsque l'infaillibilité est engagée, il faut ici une soumission totale de l'intelligence. Pas de discussions donc mais acte de foi en la protectio,n de Dieu sur Pierre.

2° grand prêtre des sacrements et de la liturgie: Dans ce domaine, il faut suivre ses directives liturgiques, mais il ne faut pas en faire une obsession comme les intégristes avec la messe de saint Pie V. La liturgie est changeante.

3° Pasteur politique des brebis. Dans ce domaine pastoral, le pape peut se tromper. cependant, il ne faut pas être hypercritique, mais se tourner l'esprit de manière positive pour comprendre les intentions du pape. exemple on peut être pour ou contre les positions du pape sur la guerre en Irak. Mais le pape est sans doute bien informé. Il faut lire son avis. C'est là que se situent les propos du Cardinal Ratzinger sur Fatima.

4° En outre, le pape peut agir comme personne privée. Là, il peut y avoir péché, faute, erreur et donc critique. ainsi ce texte des Actes:

Citation :
Galates 2, 11 Mais quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il s'était donné tort.
Galates 2, 12 En effet, avant l'arrivée de certaines gens de l'entourage de Jacques, il prenait ses repas avec les païens; mais quand ces gens arrivèrent, on le vit se dérober et se tenir à l'écart, par peur des circoncis.
Galates 2, 13 Et les autres Juifs l'imitèrent dans sa dissimulation, au point d'entraîner Barnabé lui-même à dissimuler avec eux.
Galates 2, 14 Mais quand je vis qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Evangile, je dis à Céphas devant tout le monde: "Si toi qui es Juif, tu vis comme les païens, et non à la juive, comment peux-tu contraindre les païens à judaïser?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
sousou



Messages : 511
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:21

Arnaud Dumouch a écrit:
, prêtre tourné vers Dieu et les fidèles

Où est le problème de prêtres tournés vers dieu et les fidèles ? What the fuck ?!? Dieu est partout, donc je ne vois pas de pb si le prêtre se tourne vers les fidèles...


Citation :
Il n'y a qu'un seul état d'esprit possible dans l'Eglise : obéir ou s'en aller.

Ouf ! je suis sauvé ! je ne suis pas dans l'Eglise catholique. Laughing

sinon, théophane, cool, ne te mets pas en colère. Peace and love ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:24

Cher Arnaud,
Merci beaucoup pour ces précisions.
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Cependant, mon amour et ma soumission au Pape me viennent de Saint Josémaría qui nous a appris à défendre le Souverain Pontife et L'aimer plus que tout après le Christ et la Vierge.
Je n'ai jamais contredit le Saint-Père. Le Fondateur de l'Opus Dei nous enseigne entre autres que ce serait une grave erreur de considérer le Pape comme un simple docteur privé sujet à l'erreur lorsqu'Il ne parle pas ex cathedra. Le Pape est toujours le vice-Christ sur terre, et même s'Il n'est pas infaillible à chaque instant, il y a beaucoup moins de chance que ce soit Lui qui Se trompe. Nous devons donc renoncer à ce que nous avons pu penser au départ et laisser nos idées et notre raison être vaincues par notre amour de l'Eglise et du Pape, par notre obéissance et notre docilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:30

Cher Théophane,

Je suis bien d'accord avec vous sur le fait qu'il faille obéir au Souverain Pontife.
Soyez précis , vous n'avez pas dit qu'une personne ne pouvait pas se revendiquer comme catholique si elle est était contre l'Opus ( ce qui est déja faux!), vous avez dit que si quelqu'un parlait contre une de ces institutions (néocathécuménat....) il était CONTRE LE CHRIST ET CONTRE DIEU, n'essayez pas de noyer le poisson s'il vous plait!
Mais peut-etre ne pensiez vous pas ce que vous disiez, et admetter désormais être allez trop loin!
Je ne suis ni contre l'Opus ( juste méfiant) ni pour l'ordination d'homme mariés, cependant si quelqu'un devait etre contre l'Opus et pour l'ordination d'homme mariés , il n'en serai pas moins CATHOLIQUE (s'il est fidèle aux Dogmes et au Pape lorsqu'il parle "ex cathedra")!
Qu'est ce qu'etre catholique pour vous?!
Après on peut être obéissant ou non , mais non pas moins Catholique!!
Je ne veux pas être dur avec vous Théophane, votre amour pour le Souverain Pontife est tout à fait admirable, mais je vous en prie faites attention à ce que vous dites ;)

In Christo,
Revenir en haut Aller en bas
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:32

Mon post à un peu de retard, Arnaud à déja tout dit!
Vous inquiétez pas Arnaud, je suis persuadé qu'on nous nous entendrions fort bien avec Théophane Very Happy (enfin j'espère!)

Amicalement, I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:33

Je suis désolée de l'expression "rappeler à l'ordre " ! c'est un copier/coller j'ai donc supprimé moi même cette expression !

Merci Arnaud pour toutes ces explications. salut

Mais pourquoi a la paroisse ne puis je en parler ? cela est une autre histoire ..... je suppose qu'on préfère faire du surplace ! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 14:53

Théophane a écrit:
Cher Arnaud,

Je n'ai jamais contredit le Saint-Père. Le Fondateur de l'Opus Dei nous enseigne entre autres que ce serait une grave erreur de considérer le Pape comme un simple docteur privé sujet à l'erreur lorsqu'Il ne parle pas ex cathedra. .

C'est vrai. Mais dans ce cas, c'est selon les cas qu'il parle comme PASTEUR, comme PRETRE SUPREME, ou comme PERSONNE PRIVEE.

Cela dépend donc du sujet et du ton employé.

comme PASTEUR,
le pape Pie IX voulu excommunier ceux qui lui prenaient ses Etat du Vatican. Tres respectueusement, Saint Jean Bosco vint lui dire: "Ne le faite pas. Cela vient de Dieu." Le pape ne l'écoutra pas:
Citation :
"Jean 21, 18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu auras vieilli, tu étendras les mains, et un autre te ceindra et te mènera où tu ne voudrais pas."

comme PRETRE SUPREME, le pape donné les normes sacramentelles. Il faut lui obéir sans toutefois maudire un prêtre qui prendrait quelques petites libertés. Il faut dans ce cas essayer de rectifier petit à petit, patiemment. Il n'est tout de même pas en train de conseiller l'avortement aux femmes de sa paroisse ...

Comme personne PRIVEE, il faut un respect de communion et de collaboration positive et active que nous demande Vatican II.


Citation :
Le Pape est toujours le vice-Christ sur terre, et même s'Il n'est pas infaillible à chaque instant, il y a beaucoup moins de chance que ce soit Lui qui Se trompe.

C'est vrai. Mais dès qu'on est prêt, il faut devenir un collaborateur actif PARCE QU'on JUGE ET COMPREND, plutôt qu'un OBEISSANCE AVEUGLE? Ke crois que le pape nous le demande.

Qu'en dites-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:03

Suis-je le seul à trouver étonnant (c'est un euphémisme !) qu'on permette à une femme (puisqu'Elise est une femme, je suppose...) de distribuer la communion ?

C'est là objectivement un abus liturgique qui ne devrait pas exister.

En Christ

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:05

Sur le Chemin Néocatéchuménal, je vous renvoie ici.

Théophane -que je salue- y prend vigoureusement la défense de ce mouvement.

En Christ,

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:14

Comme je fais partie d'une grande paroisse et que le prêtre ni les diacres n'y suffisent pas , tellement il y a du monde, je suis mandatée certains dimanche spécialement par Mgr l'Evêque pour distribuer la Communion !

Je fais partie du conseil paroissial de ma paroisse et de l'équipe liturgique !

Ai je assez répondu à la question ?

Si cela ne semble pas conforme, j'espère qu'Arnaud répondra à cette question !
Revenir en haut Aller en bas
Stamper



Masculin Messages : 109
Inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:14

VexillumRegis a écrit:
Suis-je le seul à trouver étonnant (c'est un euphémisme !) qu'on permette à une femme (puisqu'Elise est une femme, je suppose...) de distribuer la communion ?

C'est là objectivement un abus liturgique qui ne devrait pas exister.

En Christ

- VR -

Relisez bien TOUS les posts Mr. Green !!
Revenir en haut Aller en bas
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Maintenant, il est indispensable de remettre du Sacré dans cette nouvelle forme, plus familiale (repas comme à la Cène et non autel comme à la croix) de l'eucharistie voulue par Vatican II.
La formulation du passage en gras est très maladroite, pour ne pas dire erronée.

"Certainement, la notion de "repas" rapportée à la liturgie eucharistique n'est pas fausse en elle-même, à condition que les pasteurs fassent en sorte qu'elle soit toujours comprise de façon catholique, c'est-à-dire reliée à l'idée première de sacrifice : il serait, en effet, tout à fait erroné de ne qualifier l'Eucharistie célébrée par les premiers chrétiens de "repas". Le Seigneur a bien célébré la Cène dans le cadre du repas de la Pâque juive, mais ce qu'il nous a commandé de répéter exclusivement, c'est l'élément nouveau et spécifique du rite, et non le repas qui lui a servi de cadre. C'est pourquoi la Cène s'est très vite détachée de l'ancien contexte pour trouver sa forme spécifique, déterminée par le fait que l'Eucharistie, renvoyant directement à la crucifixion, transforme le sacrifice accompli dans le Temple en une liturgie conforme au Logos. Ainsi la liturgie juive de la Parole, renouvelée et approfondie par la perspective chrétienne, devient "Eucharistie, [c'est-à-dire] mémorial de la mort et de la résurrection du Christ, accomplissant fidèlement l'injonction de Jésus : "Faites ceci en mémoire de moi". Dans sa nouveauté et son universalité, l'Eucharistie ne pouvait guère dériver d'une repas (Cardinal Ratzinger, l'Esprit de la liturgie)". - Denis Crouan, Accueillir et célébrer l'Eucharistie dans l'esprit de Vatican II, Téqui, 2005.

En Christ,

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:45

Arnaud a écrit:
(...) prêtre tourné vers Dieu et les fidèles (...)
Le concile Vatican II n'a jamais demandé à ce que le prêtre soit tourné versus populum pour célébrer le Saint Sacrifice.

D'ailleurs, que le prêtre soit tourné vers le peuple ou soit dos au peuple est un faux problème. La question n'est pas là. La Tradition liturgique la plus ancienne demande à ce que le prêtre soit tourné vers l'Orient, symbole du Christ. Si l'abside est orienté vers l'Est, le prêtre célébrera dos au peuple ; si elle est orientée vers l'Ouest (comme à Saint Pierre ou dans la propre église que je fréquente), alors le prêtre célébrera face au peuple.

“A propos de cette insistance actuelle sur cette position de l’autel [versus populum] comme facteur d’une union plus grande entre le célébrant et l’assemblée, il peut être bon de faire voir nettement que ce précédent historique en faveur de l’orientation de l’autel est souvent fort exagéré. Les divers rites orientaux n’ont jamais favorisé la célébration de la liturgie dans cette position. Ceci mérite d’être noté, car ces rites ont, généralement, conservé les pratiques primitives traditionnelles de l’Eglise avec beaucoup de fidélité, et ont maintenu jusqu’à ce jour une participation très active et très étroite des fidèles. Le principal motif en faveur de cette manière de placer d’autel est à rechercher, comme nous l’avons déjà indiqué, dans la règle générale de l’orientation pour la prière. Avec l’abside de l’église tournée vers l’ouest, comme c’était généralement le cas à Rome, le prêtre était obligé de tourner le dos à l’abside et de regarder le peuple. Et l’on peut remarquer au passage que le peuple aussi tournait le dos au prêtre tandis qu’il se tenait ainsi pour prier. Il est donc bien possible que la disposition de l’autel dans les basiliques romaines se rattache à cette orientation dans la prière, car dans ces églises le prêtre est à même de faire face à l’autel en même temps qu’à l’orient. Mais pour le peuple, la nécessité de se détourner de l’autel était un inconvénient certain (...) Ce fut sans doute cet inconvénient qui conduisit en fin de compte à modifier le plan de construction des églises. Dès le IVè siècle, certaines églises furent construites avec l’abside vers l’est, selon ce qui devient par la suite la règle général. Désormais, le prêtre se tient à l’autel, généralement bâti en pierre, comme le guide de son peuple, et le peuple le regarde et regarde l’autel en même temps, et avec le prêtre il fait face à l’est. Désormais, toute l’assemblée constitue comme une vaste procession menée par le prêtre, et en marche vers le soleil, vers le Christ Seigneur”. (Joseph A. Jungmann, s. j., “La liturgie des premiers siècles jusqu’à l’époque de Grégoire de Grand”, Paris, Cerf, 1962, pp. 214-215).

Le cardinal Ratzinger plaide aussi pour cette orientation vers l'Est dans son ouvrage magistral L'Esprit de la liturgie.

En Christ,

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:53

VexillumRegis a écrit:
Suis-je le seul à trouver étonnant (c'est un euphémisme !) qu'on permette à une femme (puisqu'Elise est une femme, je suppose...) de distribuer la communion ?

C'est là objectivement un abus liturgique qui ne devrait pas exister.

En Christ

- VR -
Moi aussi à premier abord je ne serais pas trop pour ; mais il faut prendre en compte la décision de l'Evêque. S'il l'autorise, il n'y a aucun problème.


VexillumRegis a écrit:
Sur le Chemin Néocatéchuménal, je vous renvoie ici.

Théophane -que je salue- y prend vigoureusement la défense de ce mouvement.

En Christ,

- VR -
Je vous salue aussi cher Vexillum Regis ; vous avez bien fait d'indiquer La Cité catholique qui est également un excellent forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 16:54

Arnaud disait,

Citation :
D'ailleurs, ce qui est amusant, c'est que la question d'eucharistie célébrées dans un repas assis a table a été un problème dès le début de l'Eglise. Les Actes des Apôtres en parlent explicitement. Et saint Paul a du sévir:

Citation:
Citation :
1 Corinthiens 11, 20 Lors donc que vous vous réunissez en commun, ce n'est plus le Repas du Seigneur que vous prenez.
1 Corinthiens 11, 21 Dès qu'on est à table en effet, chacun prend d'abord son propre repas, et l'un a faim, tandis que l'autre est ivre.
1 Corinthiens 11, 22 Vous n'avez donc pas de maisons pour manger et boire? Ou bien méprisez-vous l'Eglise de Dieu, et voulez-vous faire honte à ceux qui n'ont rien? Que vous dire? Vous louer? Sur ce point, je ne vous loue pas.
Pour nous, après avoir reçu le Corps et Sang de Jésus Christ, nous sommes en communion les uns les autres par Jésus. C'est par la suite que nous faisons notre repas fraternel.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 17:03

Cher Vexillum

Citation :
Suis-je le seul à trouver étonnant (c'est un euphémisme !) qu'on permette à une femme (puisqu'Elise est une femme, je suppose...) de distribuer la communion ?

C'est là objectivement un abus liturgique qui ne devrait pas exister.


Pourtant, vous devez avoir vu cela souvent. C'est chose commune dans l'Église Catholique. Je l'ai distribué moi-même du temps que j'étais catholique. Souvent, ce sont les femmes qui allaient chercher le Ciboire dans le Tabernacle pour l'emmener au prêtre.

Citation :
D'ailleurs, que le prêtre soit tourné vers le peuple ou soit dos au peuple est un faux problème. La question n'est pas là. La Tradition liturgique la plus ancienne demande à ce que le prêtre soit tourné vers l'Orient, symbole du Christ. Si l'abside est orienté vers l'Est, le prêtre célébrera dos au peuple ; si elle est orientée vers l'Ouest (comme à Saint Pierre ou dans la propre église que je fréquente), alors le prêtre célébrera face au peuple.

Vous êtes trop imprégné d'Orthodoxie Very Happy .

Que fait le prêtre si l'Église est orientée Nord - Sud ? C'était le cas de mon ancienne Paroisse. Le prêtre célébrait face au Nord, là où le soleil ne va jamais. Donc, dans l'Église Catholique, le prêtre célèbre face au peuple et non vers l'Orient.

Il ne faut pas chercher quelque chose de semblable dans la Divines Liturgies Orthodoxe et la messe Catholique. Même le pain est différent.



Sylvie


Dernière édition par le Mar 04 Avr 2006, 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 17:15

Puisque manifestement vous estimez pour une raison que j'ai du mal à comprendre que le tutoiement est un manque de respect, je m'excuse d'avoir osé ainsi vous manquer de respect employant un "tu" de toute évidence malencontreux. Une telle outrecuidance de ma part ne se reproduira pas, ne vous en inquiétez pas.
Je m'inquiète un peu du nombre de dialogues inintelligents et irrespectueux que j'ai du tenir puisque je tutoie énormément de monde... Mais je m'en remettrai.
Pour le moment, je reformule :
Personne n'a rien à dire ??? et vous ne vous comptez pas dedans ???

quel rapport entre ce dont on parlait, et l'Opus Dei, les Légionnaires du Christ (je ne connais même pas), ou quoi que ce soit ???

Quelle aggressivité déplacée !!!

Comme ça, celui qui se contente de rappeler que le pape lui-même émet des objections sur certaines pratiques est tout à coup un ennemi de l'Eglise, du pape, et de Dieu ???

Mais vous vous sentez bien ???


Puisque de toute évidence, pour vous, que le pape demande d'adopter des changements pour se ranger aux règles de la liturgie de l'Eglise n'est pas une objection de sa part sur les pratiques qui ne respectent pas la liturgie en question, je ne peux guère que conclure qu'effectivement, je ne sais pas lire. Quel dépit !

De toute évidence également poser des questions revient pour vous à être défavorable, voire à dénigrer. Il va devenir urgent que je supprime le point d'interrogation de mon ordinateur.

Le plus surprenant de toute cette agressivité que je constate sans parvenir à la comprendre, c'est que je n'ai jamais été contre le Chemin... Je ne connais pas assez pour cela. J'aurais même pu être intéressée à tenter d'en connaitre davantage, par curiosité, par envie de savoir comment d'autres vivent leur foi.
Je répondais simplement à la légitimité du questionnement... Et je me retrouve illico cataloguée comme une ennemie de l'Eglise, du pape et de Dieu !!! Rien que ça !!! Miserere mihi.

en d'autres temps, cela m'aurait indignée. En d'autres temps, cela m'aurait catastrophée. Aujourd'hui...

Que de personnes ne peuvent selon vous se réclamer d'être catholique. Beni soit notre Seigneur, il est moins difficle que vous. Et ne vous en déplaise, je suis chrétienne, catholique, fidèle à l'Eglise. Il y a tant de façons de vivre sa foi, tant de spiritualité qui peuvent cohabiter sans s'oppposer...

Ne vous est-il pas arrivé de vous demander si votre agressivité déplacée ne risquait pas de déservir les causes auxquelles vous attachez du prix ?




Théophane a écrit:
Citation :
Comme ça, celui qui se contente de rappeler que le pape lui-même émet des objections sur certaines pratiques est tout à coup un ennemi de l'Eglise, du pape, et de Dieu ???
Vous avez mal lu ce que j'ai écrit.
Le Saint-Père a demandé au Chemin Néocatéchuménal d'adopter des réformes liturgiques, ce que le Chemin fera par amour de l'Eglise et obéissance envers le Souverain Pontife.
Ce que j'ai déclaré c'est que cleui qui met en doute le fait que le Chemin est une bonne chose - et même une très bonne chose ! - n'est pas fidèle à l'Eglise. Le Pape Benoît XVI a renouvelé au Chemin tout Son soutien et toute Son approbation. Ses demandes concernant la liturgie sont - il l'a dit Lui-même - une aide qu'Il veut donner au Chemin afin de rendre plus incisive son action évangélisatrice.
Tout cela vous le trouverez dans le discours adressé par Benoît XVI au Chemin Néocatéchuménal en janvier dernier, ainsi que dans la lettre de Son Eminence le Cardinal Arinze.

Une dernière chose : un dialogue intelligent demande un minimum de respect entre les participants. En l'occurence, je ne vous ai pas autorisée à me tutoyer.

Cordialement,
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 17:41

Elise a écrit:
Comme je fais partie d'une grande paroisse et que le prêtre ni les diacres n'y suffisent pas , tellement il y a du monde, je suis mandatée certains dimanche spécialement par Mgr l'Evêque pour distribuer la Communion !

Je fais partie du conseil paroissial de ma paroisse et de l'équipe liturgique !

Ai je assez répondu à la question ?

Si cela ne semble pas conforme, j'espère qu'Arnaud répondra à cette question !

C'est à 100% conforme. Very Happy

Et le curé aussi à ce pouvoir de délégation, selon les normes que vous dites (le besoin).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 17:49

Cher VR,

Je vous remet la forme plus précise citée plus haut.

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Elise, depuis Vatican II, les crispations se sont fixées sur LES FORMES DE LA LITURGIE.

Le débat a tourné autours du dilemne: L'eucharistie est-elle un "SACRIFICE" ou un "REPAS"?

Cela vient typiquement du "Diabolos" = en grec celui qui divise en grec.
Car l'eucharistie est un REPAS (voir la sainte cène du jeudi saint par Jésus, ou le repas d'Emmaüs) qui rend mémoire du SACRIFICE de la croix.

Donc, voici la vraie réforme de vatican II:

- Retours à la forme du repas familial et amical (autel central, prêtre tourné vers Dieu et les fidèles) pour rendre mémoire au sacrifice (concécration eucharistique).
- Les gestes du respect sont au service des gestes d'amour tendre.


Evidemment, historiquement, les tenants du christianisme purement humaniste se sont emparés de cette réforme pour en faire un pur repas sympa, oubliant la dimension VERTICALE du sacrifice et de la vie éternelle. C'est une déviation.

Pour en revenir à la question du prêtre tourné vers l'eucharistie (située devant lui) ET le peuple, tel que l'a institué Vatican II, il est important d'en comprendre le sens théologique.

Le prêtre, tel que défini par Vatican II redevient ce qu'il est depuis le début de la révélation: l'intercesseur, l'intermédiaire entre Dieu et l'homme.
Cette forme est donc adaptée. Je l'aime beaucoup car elle SIGNIFIE BIEN LA PROXIMITE DE DIEU (même si je suis parfois des messes selon le rite d'avant, signifiant davantage NOTRE HUMILITE DE CRATURE.

Qu'en dites vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Critique contre le Chemin néo-catechuménal?   Mar 04 Avr 2006, 17:51

Chère Lucie, moi tu peux me tutoyer.

Je ne vous vouvoie que pour éviter de paraître comme dans un ancien forum où le modérateur tutoyais et semblais mépriser.

C'est lié à à trauma, donc... Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Critique contre le Chemin néo-catechuménal?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» autre critique contre Arnaud sur la FIV
» Une religieuse de Chicago "accompagnatrice" de femmes qui vont se faire avorter
» kalachakra, mythes et lecture
» Plus qu'à un Pape, François ressemble à un Gourou de Greenpeace !
» NOUVEAUTE : 1813 - Seul contre tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: