DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 01:55

Le premier concile œcuménique du Vatican s'est tenu du 8 décembre 1869 au 20 octobre 1870. Convoqué par Pie IX, il définit notamment l'infaillibilité pontificale.

Les deux constitutions dogmatiques de Vatican I :

La première constitution dogmatique du Concile Vatican I, Dei Filius, est votée à l'unanimité par les Pères conciliaires et ratifiée aussitôt par le pape Pie IX le 24 avril 1870.

La deuxième constitution dogmatique Pastor Æternus concerne quant à elle l'infaillibilité pontificale et la primauté du pape.

Cette deuxième constitution dogmatique Pastor Æternus définit notamment :
Chapitre 2

La perpétuité de la primauté du bienheureux Pierre
dans les Pontifes romains


Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. " Personne ne doute, et tous les siècles savent que le saint et très bienheureux Pierre, chef et tête des Apôtres, colonne de la foi, fondement de l'Église catholique, a reçu les clés du Royaume de notre Seigneur Jésus-Christ, Sauveur et Rédempteur du genre humain : jusqu'à maintenant et toujours, c'est lui qui, dans la personne de ses successeurs ", les évêques du Saint-Siège de Rome, fondé par lui et consacré par son sang, " vit ", préside " et exerce le pouvoir de juger " [2].

Dès lors, quiconque succède à Pierre en cette chaire reçoit, de par l'institution du Christ lui-même, la primauté de Pierre sur toute l'Église. " Ainsi demeure ce qu'ordonna la vérité, et le bienheureux Pierre, gardant toujours cette solidité de pierre qu'il a reçue, n'a pas laissé le gouvernail de l'Église [3]. " Voilà pourquoi c'est vers l'Église romaine, " par suite de son origine supérieure " [4], qu'il a toujours été nécessaire que chaque Église, c'est-à-dire les fidèles de partout, se tournent, afin qu'ils ne fassent qu'un en ce Saint-Siège, d'où découlent sur tous " les droits de la vénérable communion " [5], comme des membres unis à la tête dans l'assemblage d'un seul corps.

Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, ou que le Pontife romain n'est pas le successeur du bienheureux Pierre en cette primauté, qu'il soit anathème.


[2] Concile d'Éphèse (IIIe oecuménique), 3e session (11 juillet 431), discours du prêtre Philippe

[3] LÉON LE GRAND, Sermo 4, 3 : PL 54, 164 B.

[4] IRÉNÉE DE LYON, Adversus haereses, l. 3, c. 3, 1 : PG 7, 849 A

[5] AMBROISE DE MILAN, Epist. 11, c. 4 : PL 16, 946 A.


Source : http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm#_ftn5

A bon entendeur, salut


Dernière édition par Jeb le Mar 01 Fév 2011, 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël

avatar

Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 02:11

Je me demandes ce qu'en penses ce cher Chris Prols... :wo
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8395
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 02:20

Wouih Jeb,

mais l'abus ça existe malgré une bonne dogmatique !

Pierre est là pour affermir et pas là pour tout décider et là au court du temps y a eu de l'abus au nom de Pierre !

c'est pas parce que on t'as confié une responsabilité que ça veut dire "t'es le plus beau et le meilleur " non ça veut dire "t'as une grosse responsabilité et des comptes a me rendre sur la manière d'on tu l'utilise au bénéfice de tes frères " comme la parabole de l'intendant qui doit donner a manger et des soins en temps et heure !

le problème de rome c'est de ce prendre pour un pouvoir temporel et aujourd'hui elle a du mal a se mettre a l'heure spirituelle !
pour faire court : Jésus a Manifesté le Royaume et annoncé la Vérité du Royaume = l'Evangile, l'Eglise Vit de cette réalité, mais certains n'ont vu qu'une religion et une religion c'est du monde, même si tu l'assaisonne de l'Évangile le monde te ramènera toujours a ses errances et conflits et comme l'a dit Jésus " on ne peut servir 2 maîtres a la fois, ou l'on aime l'un ou on Aime l'autre mais toujours un sera desservit !"

l'Evangile a les Ailes du Saint Esprit, comme la combe
la religion des grosses pattes de corbeau, un bec violent et un vol lugubre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 02:35

Théodéric a écrit:
Wouih Jeb,

mais l'abus ça existe malgré une bonne dogmatique !

Pierre est là pour affermir et pas là pour tout décider et là au court du temps y a eu de l'abus au nom de Pierre !
Cher Théodéric,

La question n'est pas là.
Tout le monde sait que Pierre est pécheur, comme tous ces successeurs.

Christ ne ment pas, tu le sais mieux moi :
"31 Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères
" Luc 22


"18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
" Matthieu 16

Le Saint-Esprit c'est pas du vent !
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.

avatar

Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 04:09

Raphaël a écrit:
Je me demandes ce qu'en penses ce cher Chris Prols... :wo

Effectivement, j'ai hâte de voir la nouvelle trouvaille qu'il va nous sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 07:14

Jeb a écrit:
Le premier concile œcuménique du Vatican s'est tenu du 8 décembre 1869 au 20 octobre 1870. Convoqué par Pie IX, il définit notamment l'infaillibilité pontificale.

Les deux constitutions dogmatiques de Vatican I :

La première constitution dogmatique du Concile Vatican I, Dei Filius, est votée à l'unanimité par les Pères conciliaires et ratifiée aussitôt par le pape IX le 24 avril 1870.

La deuxième constitution dogmatique Pastor Æternus concerne quant à elle l'infaillibilité pontificale et la primauté du pape.

Cette deuxième constitution dogmatique Pastor Æternus définit notamment :
Chapitre 2

La perpétuité de la primauté du bienheureux Pierre
dans les Pontifes romains


Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. " Personne ne doute, et tous les siècles savent que le saint et très bienheureux Pierre, chef et tête des Apôtres, colonne de la foi, fondement de l'Église catholique, a reçu les clés du Royaume de notre Seigneur Jésus-Christ, Sauveur et Rédempteur du genre humain : jusqu'à maintenant et toujours, c'est lui qui, dans la personne de ses successeurs ", les évêques du Saint-Siège de Rome, fondé par lui et consacré par son sang, " vit ", préside " et exerce le pouvoir de juger " [2].

Dès lors, quiconque succède à Pierre en cette chaire reçoit, de par l'institution du Christ lui-même, la primauté de Pierre sur toute l'Église. " Ainsi demeure ce qu'ordonna la vérité, et le bienheureux Pierre, gardant toujours cette solidité de pierre qu'il a reçue, n'a pas laissé le gouvernail de l'Église [3]. " Voilà pourquoi c'est vers l'Église romaine, " par suite de son origine supérieure " [4], qu'il a toujours été nécessaire que chaque Église, c'est-à-dire les fidèles de partout, se tournent, afin qu'ils ne fassent qu'un en ce Saint-Siège, d'où découlent sur tous " les droits de la vénérable communion " [5], comme des membres unis à la tête dans l'assemblage d'un seul corps.

Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, ou que le Pontife romain n'est pas le successeur du bienheureux Pierre en cette primauté, qu'il soit anathème.


[2] Concile d'Éphèse (IIIe oecuménique), 3e session (11 juillet 431), discours du prêtre Philippe

[3] LÉON LE GRAND, Sermo 4, 3 : PL 54, 164 B.

[4] IRÉNÉE DE LYON, Adversus haereses, l. 3, c. 3, 1 : PG 7, 849 A

[5] AMBROISE DE MILAN, Epist. 11, c. 4 : PL 16, 946 A.


Source : http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm#_ftn5

A bon entendeur, salut

Cher Jeb, Ce qui subsistera toujours et jusque face au dernier Antéchrist, c'est la somme des précisions dogmatiques venant de la succession des papes. Jamais un pape ne faillira sur ce point.

Mais, vers la fin du monde, Pierre sera conduit à suivre Jésus dans un martyre final.

Voici le texte :

Citation :

Jean 21, 18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais jeune, tu mettais toi-même ta ceinture, et tu allais où tu voulais ; quand tu auras vieilli, tu étendras les mains, et un autre te ceindra et te mènera où tu ne voudrais pas."
Jean 21, 19 Il signifiait, en parlant ainsi, le genre de mort par lequel Pierre devait glorifier Dieu. Ayant dit cela, il lui dit : "Suis-moi."

Et le troisième secret de Fatima semble en être la confirmation :

Citation :
« Après les deux parties que j'ai déjà exposées, nous avons vu sur le côté gauche de Notre-Dame, un peu plus en hauteur, un Ange avec une épée de feu dans la main gauche ; elle scintillait et émettait des flammes qui, semblait-il, devaient incendier le monde ; mais elles s'éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre-Dame en direction de lui ; l'Ange, indiquant la terre avec sa main droite, dit d'une voix forte : « Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! ». Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu quelque chose de semblable, à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant, à un Évêque vêtu de Blanc, nous avons eu le pressentiment que c'était le Saint-Père.
(Nous vîmes) divers autres évêques, prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s'ils étaient en chêne-liège avec leur écorce ; avant d'y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d'un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu'il trouvait sur son chemin ; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches; et de la même manière moururent les uns après les autres les évêques, les prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes.
Sous les deux bras de la Croix, il y avait deux Anges, chacun avec un arrosoir de cristal à la main, dans lequel ils recueillaient le sang des Martyrs et avec lequel ils irriguaient les âmes qui s'approchaient de Dieu.
»

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 09:26

Arnaud a écrit:
Cher Jeb, Ce qui subsistera toujours et jusque face au dernier Antéchrist, c'est la somme des précisions dogmatiques venant de la succession des papes. Jamais un pape ne faillira sur ce point.

Mais, vers la fin du monde, Pierre sera conduit à suivre Jésus dans un martyre final.
Cher Arnaud,

Tout-à-fait d'accord avec vous.
Mais pour l'instant nous n'en sommes pas encore là.

Tous les sédévacs à la fin du monde auront rejoint l'Eglise, hormis notre irréductible "mangeur de cacahuètes suédoises" qui ne pourra pas s'empêcher de s'écrier :
- Je vous l'avais bien dit que le Siège de Pierre est vacant !
What a Face clown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 09:40

de biscottes !
Revenir en haut Aller en bas
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 10:49

Hahaha!!!

Je m'amuse!

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis

Ce texte est pastoral! Il s 'appliquait en 1870!

Ce texte est plus ancien que le cathé de S. Pie X, qui est pastoral lui aussi, c'est vous dire!

Moouuuaaaahhhhh!!!!!!!

P.S. Mais je dois dire bravo à Jeb, qui pour une fois s'est secoué les neurones. Alors, Jeb, comment se sortir de cette apparente impasse? Car il y a une solution, et vous pouvez bien la trouver!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 11:22

Chris Prols a écrit:
Hahaha!!!

Je m'amuse!

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis

Ce texte est pastoral! Il s 'appliquait en 1870!

Ce texte est plus ancien que le cathé de S. Pie X, qui est pastoral lui aussi, c'est vous dire!

Moouuuaaaahhhhh!!!!!!!

P.S. Mais je dois dire bravo à Jeb, qui pour une fois s'est secoué les neurones. Alors, Jeb, comment se sortir de cette apparente impasse? Car il y a une solution, et vous pouvez bien la trouver!!!
Mwouaaaahhhhh !!! Laughing

S'est pas lire ce pauvre Chris Prols ! :opticien:

"Le premier concile œcuménique du Vatican s'est tenu du 8 décembre 1869 au 20 octobre 1870. Convoqué par Pie IX, il définit notamment l'infaillibilité pontificale.

Les deux constitutions dogmatiques de Vatican I :

La première constitution dogmatique du Concile Vatican I, Dei Filius, est votée à l'unanimité par les Pères conciliaires et ratifiée aussitôt par le pape IX le 24 avril 1870.

La deuxième constitution dogmatique Pastor Æternus concerne quant à elle l'infaillibilité pontificale et la primauté du pape.

Cette deuxième constitution dogmatique Pastor Æternus définit notamment :
Chapitre 2

La perpétuité de la primauté du bienheureux Pierre
dans les Pontifes romains
"

Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. " Personne ne doute, et tous les siècles savent que le saint et très bienheureux Pierre, chef et tête des Apôtres, colonne de la foi, fondement de l'Église catholique, a reçu les clés du Royaume de notre Seigneur Jésus-Christ, Sauveur et Rédempteur du genre humain : jusqu'à maintenant et toujours, c'est lui qui, dans la personne de ses successeurs ", les évêques du Saint-Siège de Rome, fondé par lui et consacré par son sang, " vit ", préside " et exerce le pouvoir de juger " [2].

Dès lors, quiconque succède à Pierre en cette chaire reçoit, de par l'institution du Christ lui-même, la primauté de Pierre sur toute l'Église. " Ainsi demeure ce qu'ordonna la vérité, et le bienheureux Pierre, gardant toujours cette solidité de pierre qu'il a reçue, n'a pas laissé le gouvernail de l'Église [3]. " Voilà pourquoi c'est vers l'Église romaine, " par suite de son origine supérieure " [4], qu'il a toujours été nécessaire que chaque Église, c'est-à-dire les fidèles de partout, se tournent, afin qu'ils ne fassent qu'un en ce Saint-Siège, d'où découlent sur tous " les droits de la vénérable communion " [5], comme des membres unis à la tête dans l'assemblage d'un seul corps.

Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, ou que le Pontife romain n'est pas le successeur du bienheureux Pierre en cette primauté, qu'il soit anathème.


C'est un dogme !
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca

avatar

Masculin Messages : 1306
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 11:58

Arnaud dit: "Mais, vers la fin du monde, Pierre sera conduit à suivre Jésus dans un martyre final".

Oui mais ce temps sera vraisemblablement de très courte durée, je crois que l'apocalypse parle de 3 ans et demi si je ne me trompe, le temps que s'installe le mystère de l'iniquité (l'antechrist).
Revenir en haut Aller en bas
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 12:02

Mon cher Jeb, la réponse est pourtant facile.

C'est de foi que, comme le dit Pastor Aeternus,

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles.

Et comme la vacance est constatable depuis 50 ans, c'est alors que nous sommes arrivés à la fin des siècles! WAKE UP!!!

De plus, comment expliquez-vous cette parole de NS-JC:

Citation :
Elie viendra qui rétablira toutes choses

?

Pourquoi Elie? Pourquoi s'il y a un pape, y aurait-il besoin de rétablir les choses?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 12:14

Chris Prols a écrit:
Mon cher Jeb, la réponse est pourtant facile.

C'est de foi que, comme le dit Pastor Aeternus,

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles.

Et comme la vacance est constatable depuis 50 ans, c'est alors que nous sommes arrivés à la fin des siècles! WAKE UP!!!


C'est vraiment du n'importe quoi pour vous sortir d'une impasse !

Vous décrétez de par votre autorité que nous sommes à la fin des siècles !

Plus fort que Jésus qui dit que nul ne connait ni le jour, ni l'heure !

Prostesnons-nous devant Chris Prols ! :chapeau:



Non seulement vous hérétique et schismatique mais blasphémateur invétéré ! geek
Revenir en haut Aller en bas
philippe

avatar

Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 12:27

Elie peut être une personne autre qu'Elie lui même. Dans l'Evangile, alors qu'on lui dit qu'Elie doit venir avant la venue du Messie, Jésus rétorque quElie est venu en la personne de Jean.

Pas exclu donc qu'Elie soit un futur Pape qui aura l'esprit d'Elie, tout comme Jean Baptiste.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 13:11

giacomorocca a écrit:
Arnaud dit: "Mais, vers la fin du monde, Pierre sera conduit à suivre Jésus dans un martyre final".

Oui mais ce temps sera vraisemblablement de très courte durée, je crois que l'apocalypse parle de 3 ans et demi si je ne me trompe, le temps que s'installe le mystère de l'iniquité (l'antechrist).

Ces 3 ans et demi sont un chiffre symbolique, le même que celui de la durée de la prédication du Christ. Il signifie que l'Antéchrist recevra le temps parfait qu'il lui faudra afin de donner son message en perfection au monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 13:35

Jeb a écrit:
Chris Prols a écrit:
Mon cher Jeb, la réponse est pourtant facile.

C'est de foi que, comme le dit Pastor Aeternus,

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles.

Et comme la vacance est constatable depuis 50 ans, c'est alors que nous sommes arrivés à la fin des siècles! WAKE UP!!!


C'est vraiment du n'importe quoi pour vous sortir d'une impasse !

Vous décrétez de par votre autorité que nous sommes à la fin des siècles !

Plus fort que Jésus qui dit que nul ne connait ni le jour, ni l'heure !

Prostesnons-nous devant Chris Prols ! :chapeau:



Non seulement vous hérétique et schismatique mais blasphémateur invétéré ! geek

Je m'incline devant notre Seigneur Chris Prols, qui détient toute la connaissance des choses à venir.

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9830
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 13:58

Serait pas un peu frangin, cet évêque???
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 14:04

Loup Ecossais a écrit:
Serait pas un peu frangin, cet évêque???
C'est à se poser la question en effet !

Je ne suis pas étonné qu'Adamev ne nous ait pas trouvé ce pauvre évêque, très controversé déjà dans son pays pour ses engagements politiques, pour aller dans son sens quant au dogme de l'infaillibilité pontifical. Rolling Eyes

Je lui ai déjà dit qu'il était sédévac avant l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 14:47

Simon1976 a écrit:
Jeb a écrit:
Chris Prols a écrit:
Mon cher Jeb, la réponse est pourtant facile.

C'est de foi que, comme le dit Pastor Aeternus,

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles.

Et comme la vacance est constatable depuis 50 ans, c'est alors que nous sommes arrivés à la fin des siècles! WAKE UP!!!


C'est vraiment du n'importe quoi pour vous sortir d'une impasse !

Vous décrétez de par votre autorité que nous sommes à la fin des siècles !

Plus fort que Jésus qui dit que nul ne connait ni le jour, ni l'heure !

Prostesnons-nous devant Chris Prols ! :chapeau:



Non seulement vous hérétique et schismatique mais blasphémateur invétéré ! geek

Je m'incline devant notre Seigneur Chris Prols, qui détient toute la connaissance des choses à venir.

:chapeau:

Jeb et Simon, votre persiflage ne fait que mettre en valeur votre méconnaissance de ce que vous voudriez faire accroire. De plus, vous me prenez vraiement pour un perdreau de l'année. Grossière erreur! Voyons plutôt:

Citation :
Plus fort que Jésus qui dit que nul ne connait ni le jour, ni l'heure !

Certes, il n'y a que Dieu qui connaisse le jour et l'heure. Mais NS-JC nous a indiqué des signes avant coureurs. Ces signes sont au nombre de trois principaux:

Cathéchisme du Concile de Trente a écrit:
« Trois principaux signes, nous dit la Sainte Ecriture, doivent précéder le Jugement général :

1° la prédication de l'Evangile par toute la terre,

2° l'Apostasie, et

3° l'Antéchrist.»

Cela a pour base ce verset de l'Evangile:

S. Luc, XXI, 28 a écrit:
Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche.

Et voilà réduite à néant votre inutile pique selon laquelle:

Jeb a écrit:
Vous décrétez de par votre autorité que nous sommes à la fin des siècles !

C'est donc non moi qui décrète, mais bien l'Eglise!!!

De plus, voilà ce qu'explique Saint Grégoire le Grand, Pape:

Citation :
« Voilà que des jours viennent, dit le Seigneur, et j'enverrai la faim sur la terre, non la faim du pain, ni la soif de l'eau, mais d'entendre la parole du Seigneur.» (AMOS 8,11)

« Et la disette précédera sa face.» (JOB 41,13).

En raison d'une terrible disposition cachée (de la Providence), avant que ce Léviathan (le diable) apparaisse au travers de cet homme damné (l'Antéchrist) qu'il animera, l'Eglise sera privée des signes de vertus.

En effet, la prophétie (parler avec autorité au Nom de Dieu) n'apparaîtra plus, la grâce des guérisons sera ôtée, la vertu d'abstinence sera réduite à presque rien avec empressement, la prédication de la (bonne) doctrine ne se fera plus entendre, le phénomène des miracles aura disparu.

Cependant, la disposition surnaturelle ne permettra pas que tout ceci soit totalement supprimé, mais cela n'apparaîtra plus aussi ouvertement et abondamment que dans les époques antérieures.

Néanmoins, cela relève d'une admirable disposition (de la Providence) pour manifester le caractère divin de l'accomplissement de la piété et de la justice ensemble.


Car tandis que l'Eglise, privée des signes de vertus, apparaîtra d'autant plus abattue, la récompense des bons croîtra d'autant plus qu'ils la vénèreront par espérance envers les choses célestes et non en raison de la visibilité des signes, et l'esprit des mauvais se manifestera d'autant plus vite à son encontre qu'ils négligeront de rechercher les biens invisibles qu'elle promet quand ils n'y seront plus maintenus par la visibilité des signes.

Ainsi donc, tandis que les fidèles se trouveront en état d'infériorité en raison de la disparition quasi complète du caractère manifeste et multiple des signes, par l'épreuve de cette terrible disposition cachée, s'accumuleront d'autant plus la miséricorde en faveur des bons et la juste colère à l'encontre des mauvais.»

(Saint Grégoire le Grand, Pape, "Moralium" 24,2, in Job 41,13) [/b]

Ceci (l'absence de signes visibles de l'Eglise au temps de la grande apostasie) nous a été confirmé par Léon XIII et par ND de La Salette. La Sainte Vierge et Léon XIII, deux blasphémateurs invétérés?

Enfin, voici l'explication fort juste de l'abbé Zins concernant les acceptations diverses de Fin du monde, fin des temps, consommation des siècles:

Abbé Zins a écrit:
En deux mots, avant d’y revenir plus longuement :

dans le sens même de l’Ecriture et l’explicitation qu’en font les Pères et les Saints Docteurs, l’expression :

la fin des temps, désigne le dernier état de l’histoire humaine de l’Avènement du Sauveur (promis à Adam) jusqu’à la fin du monde (C’est la dernière heure, dit Saint Jean, heure qui dure à présent depuis 2.000 ans, qui ne sont pourtant guère plus en comparaison de l’éternité) ;


la fin du monde, a une double acception :

la période finale de ce dernier état (état de grâce, après celui de nature, et celui de la Loi mosaïque) de l’histoire humaine,

et l’instant final de cette période finale :

d’où la double précision de la seconde partie de mon titre : L'Antéchrist et le temps de la fin du monde.

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=42266&sid=34dc275f2039070c23a2bc375d45c67e&mforum=micael#42266

Quant à me mettre sous les yeux Pastor Aeternus, je vous remercie, bien que je le connaisse déjà. Vous auriez pu également me sortir...le cathéchisme de S. Pie X, que vous n'avez jamais dû lire...:

Caté S. Pie X a écrit:
Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

Or, comme ni le caté S. Pie X ni Pastor Aeternus ne peuvent mentir, c'est qu'on y est à la fin des siècles!!!

Et enfin viendra la Parousie:

Abbé Zins a écrit:
Quant à la fin du monde, elle n'est pas la fin de tout et doit marquer le triomphe absolu de Notre divin Seigneur lors de sa Parousie.

Les premiers Chrétiens la désiraient ardemment ! Saint Jean s'en fait l'écho dans l'Apocalypse (22,17,20) : Veni, Domine Jesu !

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus s'en réjouissait grandement d'avance. Mais tous ces vrais Chrétiens avaient davantage à l'esprit la Vie éternelle au Ciel auprès de Notre Seigneur que la vie terrestre et ses plaisirs trompeurs et éphémères.

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=495&mforum=micael#495

Et souvenez-vous du temps de Noé, chers Simon et Jeb; à cette époque, tout le monde se moquait du Saint Patriarche: mais comment? Se mettre à construire une arche à des milliers de kilomètres du rivage?!?! Quel fou!

Et pourtant, malgré les cent ans employés à la construction de l'Arche qui furent autant de temps pour la conversion du monde qui en rigolant s'approchait de l'abîme, le Déluge a bien eu lieu, et 8 personnes seulement ont été sauvées.

Comme vous dites, Jeb: à bon entendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 15:11

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Serait pas un peu frangin, cet évêque???

J'en sais rien mais m'a tjrs paru plein de bon sens.

A Chaque Concile, il y eu des Pères pour refuser telle ou telle doctrine nouvelle. Et, à chaque Concile, il y eu ensuite un schisme. C'est normal : ce qui est nouveau ne plait pas à des hommes s'étant faite une synthèse théologique définitive que l'Esprit Saint venait secouer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 16:22

Loup Ecossais a écrit:
Serait pas un peu frangin, cet évêque???

Carrément Supérieur inconnu Grand chevalier kadosh avec ruban de soie noire et tutti quanti...

Revenir en haut Aller en bas
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 16:27

Donc, pour en finir, contrairement au titre du fil, la vacance est non seulement possible, mais prédite en tant que Mystère d'iniquité.

Non seulement dogmatiquement, mais si on suit un peu les règles de la science prophétique, on voit que toutes les interprétations de Daniel qu'en font les Saints Pères et Docteurs convergent toutes sur

1. la cessation du Saint sacrifice perpétuel, et

2. la vacance prolongée du Saint Siège.

Encore une fois, ceci est prédit, en tant que Mystère d'iniquité, mystère en partie révélé par NS-JC et S. Paul, ainsi que S. Jean.

Donc, plus que jamais,

Vive le Christ-Roi!
Vive Marie toujours Vierge!
Vive le Pape!

SEDEVACANTE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 16:32

Chris Prols a écrit:
Simon1976 a écrit:
Jeb a écrit:
Chris Prols a écrit:
Mon cher Jeb, la réponse est pourtant facile.

C'est de foi que, comme le dit Pastor Aeternus,



Et comme la vacance est constatable depuis 50 ans, c'est alors que nous sommes arrivés à la fin des siècles! WAKE UP!!!


C'est vraiment du n'importe quoi pour vous sortir d'une impasse !

Vous décrétez de par votre autorité que nous sommes à la fin des siècles !

Plus fort que Jésus qui dit que nul ne connait ni le jour, ni l'heure !

Prostesnons-nous devant Chris Prols ! :chapeau:



Non seulement vous hérétique et schismatique mais blasphémateur invétéré ! geek

Je m'incline devant notre Seigneur Chris Prols, qui détient toute la connaissance des choses à venir.

:chapeau:

Jeb et Simon, votre persiflage ne fait que mettre en valeur votre méconnaissance de ce que vous voudriez faire accroire. De plus, vous me prenez vraiement pour un perdreau de l'année. Grossière erreur! Voyons plutôt:

Citation :
Plus fort que Jésus qui dit que nul ne connait ni le jour, ni l'heure !

Certes, il n'y a que Dieu qui connaisse le jour et l'heure. Mais NS-JC nous a indiqué des signes avant coureurs. Ces signes sont au nombre de trois principaux:

Cathéchisme du Concile de Trente a écrit:
« Trois principaux signes, nous dit la Sainte Ecriture, doivent précéder le Jugement général :

1° la prédication de l'Evangile par toute la terre,

2° l'Apostasie, et

3° l'Antéchrist.»

Cela a pour base ce verset de l'Evangile:

S. Luc, XXI, 28 a écrit:
Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche.

Et voilà réduite à néant votre inutile pique selon laquelle:

Jeb a écrit:
Vous décrétez de par votre autorité que nous sommes à la fin des siècles !

C'est donc non moi qui décrète, mais bien l'Eglise!!!

De plus, voilà ce qu'explique Saint Grégoire le Grand, Pape:

Citation :
« Voilà que des jours viennent, dit le Seigneur, et j'enverrai la faim sur la terre, non la faim du pain, ni la soif de l'eau, mais d'entendre la parole du Seigneur.» (AMOS 8,11)

« Et la disette précédera sa face.» (JOB 41,13).

En raison d'une terrible disposition cachée (de la Providence), avant que ce Léviathan (le diable) apparaisse au travers de cet homme damné (l'Antéchrist) qu'il animera, l'Eglise sera privée des signes de vertus.

En effet, la prophétie (parler avec autorité au Nom de Dieu) n'apparaîtra plus, la grâce des guérisons sera ôtée, la vertu d'abstinence sera réduite à presque rien avec empressement, la prédication de la (bonne) doctrine ne se fera plus entendre, le phénomène des miracles aura disparu.

Cependant, la disposition surnaturelle ne permettra pas que tout ceci soit totalement supprimé, mais cela n'apparaîtra plus aussi ouvertement et abondamment que dans les époques antérieures.

Néanmoins, cela relève d'une admirable disposition (de la Providence) pour manifester le caractère divin de l'accomplissement de la piété et de la justice ensemble.


Car tandis que l'Eglise, privée des signes de vertus, apparaîtra d'autant plus abattue, la récompense des bons croîtra d'autant plus qu'ils la vénèreront par espérance envers les choses célestes et non en raison de la visibilité des signes, et l'esprit des mauvais se manifestera d'autant plus vite à son encontre qu'ils négligeront de rechercher les biens invisibles qu'elle promet quand ils n'y seront plus maintenus par la visibilité des signes.

Ainsi donc, tandis que les fidèles se trouveront en état d'infériorité en raison de la disparition quasi complète du caractère manifeste et multiple des signes, par l'épreuve de cette terrible disposition cachée, s'accumuleront d'autant plus la miséricorde en faveur des bons et la juste colère à l'encontre des mauvais.»

(Saint Grégoire le Grand, Pape, "Moralium" 24,2, in Job 41,13) [/b]

Ceci (l'absence de signes visibles de l'Eglise au temps de la grande apostasie) nous a été confirmé par Léon XIII et par ND de La Salette. La Sainte Vierge et Léon XIII, deux blasphémateurs invétérés?

Enfin, voici l'explication fort juste de l'abbé Zins concernant les acceptations diverses de Fin du monde, fin des temps, consommation des siècles:

Abbé Zins a écrit:
En deux mots, avant d’y revenir plus longuement :

dans le sens même de l’Ecriture et l’explicitation qu’en font les Pères et les Saints Docteurs, l’expression :

la fin des temps, désigne le dernier état de l’histoire humaine de l’Avènement du Sauveur (promis à Adam) jusqu’à la fin du monde (C’est la dernière heure, dit Saint Jean, heure qui dure à présent depuis 2.000 ans, qui ne sont pourtant guère plus en comparaison de l’éternité) ;


la fin du monde, a une double acception :

la période finale de ce dernier état (état de grâce, après celui de nature, et celui de la Loi mosaïque) de l’histoire humaine,

et l’instant final de cette période finale :

d’où la double précision de la seconde partie de mon titre : L'Antéchrist et le temps de la fin du monde.

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=42266&sid=34dc275f2039070c23a2bc375d45c67e&mforum=micael#42266

Quant à me mettre sous les yeux Pastor Aeternus, je vous remercie, bien que je le connaisse déjà. Vous auriez pu également me sortir...le cathéchisme de S. Pie X, que vous n'avez jamais dû lire...:

Caté S. Pie X a écrit:
Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

Or, comme ni le caté S. Pie X ni Pastor Aeternus ne peuvent mentir, c'est qu'on y est à la fin des siècles!!!

Et enfin viendra la Parousie:

Abbé Zins a écrit:
Quant à la fin du monde, elle n'est pas la fin de tout et doit marquer le triomphe absolu de Notre divin Seigneur lors de sa Parousie.

Les premiers Chrétiens la désiraient ardemment ! Saint Jean s'en fait l'écho dans l'Apocalypse (22,17,20) : Veni, Domine Jesu !

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus s'en réjouissait grandement d'avance. Mais tous ces vrais Chrétiens avaient davantage à l'esprit la Vie éternelle au Ciel auprès de Notre Seigneur que la vie terrestre et ses plaisirs trompeurs et éphémères.

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=495&mforum=micael#495

Et souvenez-vous du temps de Noé, chers Simon et Jeb; à cette époque, tout le monde se moquait du Saint Patriarche: mais comment? Se mettre à construire une arche à des milliers de kilomètres du rivage?!?! Quel fou!

Et pourtant, malgré les cent ans employés à la construction de l'Arche qui furent autant de temps pour la conversion du monde qui en rigolant s'approchait de l'abîme, le Déluge a bien eu lieu, et 8 personnes seulement ont été sauvées.

Comme vous dites, Jeb: à bon entendeur.

C'est votre lecture des faits. Moi, je constate qu'il y a encore un pape, que le sacrifice perpétuel est encore en vigueur et que le dernier antéchrist n'est pas encore présent. Donc, la fin du monde n'est pas pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 16:54

Chris Prols a écrit:

Caté S. Pie X a écrit:
Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

Or, comme ni le caté S. Pie X ni Pastor Aeternus ne peuvent mentir, c'est qu'on y est à la fin des siècles!!!

Vous devriez changer votre avatar...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 17:24

Chris Prols a écrit:
Donc, pour en finir, contrairement au titre du fil, la vacance est non seulement possible, mais prédite en tant que Mystère d'iniquité.

Non seulement dogmatiquement, mais si on suit un peu les règles de la science prophétique, on voit que toutes les interprétations de Daniel qu'en font les Saints Pères et Docteurs convergent toutes sur

1. la cessation du Saint sacrifice perpétuel, et

2. la vacance prolongée du Saint Siège.

Encore une fois, ceci est prédit, en tant que Mystère d'iniquité, mystère en partie révélé par NS-JC et S. Paul, ainsi que S. Jean.

Donc, plus que jamais,

Vive le Christ-Roi!
Vive Marie toujours Vierge!
Vive le Pape!

SEDEVACANTE!!!

Il y a cependant une différence entre votre interprétation Sédévacantiste qui dit que le pape actuel, bien que légitimement élu, est déchu et hérétique et les annonces de Jésus et de la vierge à Fatima :

"Le sacrifice final de Pierre sera reçu de Dieu et retombera en bénédiction sur la terre".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9830
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 17:29

Chris Prols a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Serait pas un peu frangin, cet évêque???

Carrément Supérieur inconnu Grand chevalier kadosh avec ruban de soie noire et tutti quanti...

Sombre imbécile. Il ne suffit pas d'arborer une vêture Templière, pour être "Chevalier", et pas davantage pour savoir ce qu'est qu'un chevalier Kadosh...
Revenir en haut Aller en bas
SJA

avatar

Masculin Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 17:44

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Serait pas un peu frangin, cet évêque???

J'en sais rien mais m'a tjrs paru plein de bon sens.

A Chaque Concile, il y eu des Pères pour refuser telle ou telle doctrine nouvelle. Et, à chaque Concile, il y eu ensuite un schisme. C'est normal : ce qui est nouveau ne plait pas à des hommes s'étant faite une synthèse théologique définitive que l'Esprit Saint venait secouer.

Ne pas accepter les précisions dogmatiques apporté par les conciles est le signe, ni plus ni moins, de l'absence de Foi.
Pour une raison bien simple.

La Foi en la Sainte Trinité implique que l'homme de Foi se tourne vers la Vérité alors que par définition il sait que la Vérité ne peut être appréhender en totalité.

Avoir la Foi, c'est être sûr de l'existence de la Vérité et reconnaitre en même temps qu'on ne peut l'atteindre.
Assez paradoxalement, avoir la Foi, c'est s'autoriser à penser.

Ainsi celui qui refuse les nouvelles précisions sur l'objet de la Foi apportées par les conciles montre qu'il n'a pas la Foi car il présuppose que la Vérité est parfaitement définie par le corpus dogmatique prévalent avant le concile.

Il manque l'un des éléments constituant la Foi. Donc les Schismatiques montrent leur absence de Foi.

Avoir la Foi, c'est savoir que la vérité ne peut être connue de l'homme même s'il peut tendre à s'en approcher.

Ce que l'Eglise fait à chaque Concile dogmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 17:47

C'est vrai !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA

avatar

Masculin Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 17:53

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est vrai !

Content que cela vous plaise. Embarassed

Je mets ce post dans le sujet sur la foi ouvert par "labbé" Zinh.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 17:58

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
C'est vrai !

Content que cela vous plaise. Embarassed


Car c'est Vrai.

La réaction, Sédévacantiste est prophétisée dans ce texte :

Citation :

Matthieu 8, 23 Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples.
Matthieu 8, 24 Et voici qu'une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les vagues. Lui cependant dormait.
Matthieu 8, 25 S'étant approchés, ils le réveillèrent en disant : "Au secours, Seigneur, nous périssons!"
Matthieu 8, 26 Il leur dit : "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi?" Alors, s'étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9830
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 18:04

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
C'est vrai !

Content que cela vous plaise. Embarassed


Car c'est Vrai.

La réaction, Sédévacantiste est prophétisée dans ce texte :

Citation :

Matthieu 8, 23 Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples.
Matthieu 8, 24 Et voici qu'une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les vagues. Lui cependant dormait.
Matthieu 8, 25 S'étant approchés, ils le réveillèrent en disant : "Au secours, Seigneur, nous périssons!"
Matthieu 8, 26 Il leur dit : "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi?" Alors, s'étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.

Arnaud, veux-tu dire que, dans le NT, il était prévu qu'il y aurait dissension sur les conciles du Vatican??? Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 18:08

Chris Prols a écrit:

Jeb et Simon, votre persiflage ne fait que mettre en valeur votre méconnaissance de ce que vous voudriez faire accroire. De plus, vous me prenez vraiement pour un perdreau de l'année. Grossière erreur!

Je ne reproduis pas tout votre message tellement vous vous complaisez à jouer les savants imbus et les faux prophètes.

Vous vous enferrez encore plus avec vos interprétations hors de sens.

Vous faîtes l'autruche pour ne pas reconnaitre votre entêtement dans l'erreur.


Enlevez votre habit de croisé, rasez-vous le crâne, revêtez-vous d'une bure en signe de repentance et ceignez-vous de la corde de l'humilité.

Allez ! Basta !!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 18:13

Loup Ecossais a écrit:

La réaction, Sédévacantiste est prophétisée dans ce texte :

Citation :

Matthieu 8, 23 Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples.
Matthieu 8, 24 Et voici qu'une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les vagues. Lui cependant dormait.
Matthieu 8, 25 S'étant approchés, ils le réveillèrent en disant : "Au secours, Seigneur, nous périssons!"
Matthieu 8, 26 Il leur dit : "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi?" Alors, s'étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.

Arnaud, veux-tu dire que, dans le NT, il était prévu qu'il y aurait dissension sur les conciles du Vatican??? Embarassed Embarassed Embarassed [/quote]

Non hélas ! car ce texte se réalise à chaque crise de l4Eglise. Il ne vise pas spécifiquement Vatican II.

Il vise même notre attitude quand notre vie privée est en crise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 8395
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Jeu 27 Jan 2011, 23:56

Jeb a écrit:
Théodéric a écrit:
Wouih Jeb,

mais l'abus ça existe malgré une bonne dogmatique !

Pierre est là pour affermir et pas là pour tout décider et là au court du temps y a eu de l'abus au nom de Pierre !
Cher Théodéric,

La question n'est pas là.
Tout le monde sait que Pierre est pécheur, comme tous ces successeurs.

Christ ne ment pas, tu le sais mieux moi :
"31 Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères
" Luc 22


"18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
" Matthieu 16

Le Saint-Esprit c'est pas du vent !


que Jésus sois Fidèle j'en doute pas un instant, mais par exemple cette manie de refuser que des personnes puissent être appelées a être Évêque sans passer par les mains de Pierre , ce n'est pas conforme a ce que Le Seigneur montre et fait avec Paul, puisque Paul n'est venu rencontrer les Apôtres que 8 ans après sa rencontre du Christ, Paul s'est mis a prêcher sans aller demander la permission a qui que ce soit, et les Apôtres ne l'on pas condamnés pour cela.
aujourd'hui il faut l'aval de rome , les problèmes avec l'orthodoxie sont aussi issue de cette manie de vouloir tout régenter comme ci Jésus n'avait pas repris fermement Pierre au bord du lac quand il demande au Christ " et lui que va-t-il lui advenir ?" la réponse est " que t'importe si Je veux qu'il demeure jusqu'à la fin , est ce ton affaire ? toi viens et suis Moi !" donc Pierre a un appel bien défini , non pas régner mais a s'appliquer sur ce que Le père lui a fait comprendre du Christ " Tu ES Le Fils de Dieu !" si Pierre faisait cela bien , l'Eglise irait trés bien, mais y en a qui veulent tout décider même après les remarques du Christ a Pierre du coup on ne reconnait plus l'Église dans son universalité, mais il faudrait qu'elle soit romaine, la FOI c'Est Jésus pas le romanisme en tant que dénomination !

pour moi il y a un grave abus entre ce que Jésus confie a Pierre et ce que l'on se donne comme droit au nom de Pierre; et on retrouve ces excès dans les noms que non jamais porté les 12 premiers apôtres, souverain pontife romain est issue de l'ancienne religion en place a rome (qui n'est pas une gloire devant Jésus), votre sainteté, et tout le tralala jamais vous ne lirez cela dans les evangiles que nous ont laissé le 12 Apôtres qui sont par leur Vies et Paroles les 12 fondements apostoliques de l'Eglise !

alors revenons a ce que Jésus a fondé avec la simplicité des 1é 1ers et on sera au clair et crédible, mais le temps que l'on est capable de préférer les titres et la pompe a la droiture des 1é témoins et du Christ Lui-Même je ne m'étonne de rien ni des dégâts qui réapparaissent perpétuellement !
je ne devrais pas le dire ? parceque tout le monde subit le grand lavage de cerveau institutionnel , mais si La Parole du Christ est la Mesure du Jugement ( et Elle L'Est !) alors je ne crains rien car je ne fais que redire La Vérité Ennoncé par Jésus Lui-Même !

D'accord pour l'appel de Pierre par Le Père Divin mais aussi D'Accord avec La parole du Christ sur ce que Pierre n'a pas a dire ou faire ou se targuer !
d'où vient lézard et le refus de le changer sinon des traditions humaines ? mais Jésus Est Clair " vous ne rentrez au Ciel quand faisant ce que JE vous dit et pas en M'appelant Seigneur Seigneur !" donc commençons par nous corriger et on verra Le Seigneur Bénir et ouvrir les Ecluses des Cieux !

je sais c'est dur de remettre 1700 ans de traditions en questions, mais Jésus n'a jamais accepté Le Nom de Père et nous a dit de ne pas le porter ni de le donner a Personne en ce monde, on ne peut dire que Jésus Est LE MAITRE l'Unique VERBE et Enseignant Venant du Père et pratiquer l'inverse de ce qu'Il dit en public , et ce qu'IL a dit IL l'A DIT, ce n'est pas de la lettre mais de l'Esprit !

j'ai tord mais attendu le prochain coup qui va tomber sur la religion de rome, ce que Dieu DIT ne peut être Annulé ni modifé PAR PERSONNE même pas Pierre car ce que Jésus veut de Pierre c'est qu'il confirme ses frères dans ce qu'IL a dit et pas dans une religion qui fait tout de même des choses qui n'ont absolument rien a voir avec l'Evangile !

je ne vais pas te faire la liste des reproches que l'on connait tous, mais ces choses ont étaient faite avec l'assentiment et volonté de rome !
Pierre doit Enseigner et Manifester ce que Pierre 1er a Proclamé sous inspiration du Père " TU ES LE MESSIE LE FILS UNIQUE DE DIEU !" le reste c'est de la paille au vent, le monde a besoin de Revoir et ré-entendre La Lumière de l'Evangile et pas les flonflon et défilés de mode de rome !

a plusieurs reprises on vient de voir en public un contre témoignage de l'Évangile depuis 2 noel c'est vraiment catastrophique et en plus pas grand monde ne le voit ni ne semble choqué, mais des paraboles du Christ qui condamne certaines pratiques tombe pile sur ces actes !
dois je me taire et dire a jésus ' Tu dérange rome Seigneur ils défilent !"
Revenir en haut Aller en bas
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 01:48

SJA a écrit:
Ainsi celui qui refuse les nouvelles précisions sur l'objet de la Foi apportées par les conciles montre qu'il n'a pas la Foi car il présuppose que la Vérité est parfaitement définie par le corpus dogmatique prévalent avant le concile.

Sauf que là il ne s'agit pas de nouvelles précisions, mais d'un changement total et radical, un revirement complet, le blanc qui devient noir, le oui qui devient non.

C'est quand même pas pareil...
Revenir en haut Aller en bas
christianK

avatar

Masculin Messages : 1232
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 03:01

Ce changement total n'est pas dans le texte du concile mais dans les dérives postconciliaires qui ont eu lieu à la faveur du concile. On va réparer ca. Kung c'est pas le concile. Golias non plus.
Les maladresses pastorales et gaffes ont donné l'illusion de ce que vous dites.
Voilà pourquoi les tradis raflent les vocations, proportionnellement. Ils ont été protégés des gaffes, au prix de quelques erreurs doctrinales qui ne sont pas d'une importance cruciale (l'Eglise peut vivre quand même avec la notion de Tolerantia plutot que celle de liberté religieuse - Tolerantia élargie)
Revenir en haut Aller en bas
SJA

avatar

Masculin Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 09:43

Chris Prols a écrit:
SJA a écrit:
Ainsi celui qui refuse les nouvelles précisions sur l'objet de la Foi apportées par les conciles montre qu'il n'a pas la Foi car il présuppose que la Vérité est parfaitement définie par le corpus dogmatique prévalent avant le concile.

Sauf que là il ne s'agit pas de nouvelles précisions, mais d'un changement total et radical, un revirement complet, le blanc qui devient noir, le oui qui devient non.

C'est quand même pas pareil...

Et bien si c'est pareil.

Il n'y a pas bouleversement total.

Il y a toujours cohérence, c'est la Foi qui nous le dit. Si vous l'aviez vous le sauriez.

Et c'est le travail du théologien de découvrir la cohérence.


Les systèmes théologiques doivent être revu aprés chaque concile dogmatique.

C'est lors d'un concile qu'il a été révélé que le Christ était également homme.

Avant ce concile, il y avait deux thèses Jésus Christ = Dieu, Jésus Christ = Dieu + homme.

Seule la deuxième thèse a survécu.


De même Vatican II a fait disparaitre certain modèles théologiques en montrant qu'il étaient faux; même si des Papes se sont inspirés de ces modèles éronés pour l'établissement de leur pastorale.


Revenir en haut Aller en bas
Abenader

avatar

Masculin Messages : 5888
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 15:04

Cher SJA, vous dites:

Citation :
Il n'y a pas bouleversement total.

Et pourtant si, voyez plutôt:

Sacrosantum concilium, chap. III, 4 décembre 1963 a écrit:


25. Les livres liturgiques seront révisés ....
(....)
50. Le rituel de la messe sera révisé ....
(....)
66. On révisera le double rite pour le baptême des adultes ....
(....)
67. On révisera le rite pour le baptême des enfants ....
(....)
71. Le rite de confirmation sera révisé ....
(....)
72. Le rite et les formules de la pénitence seront révisés ....
(....)
73. "L'extrême-onction" (....) : .... on composera un rituel ....
(....)
75. .... les oraisons qui appartiennent au rite de l'onction des malades seront révisées ....
(....)
76. Les rites des ordinations, (....) seront révisés.
(....)
77. Le rite de célébration du mariage (....) sera révisé ....
(....)
79. Les sacramentaux seront révisés ....
(....)
80. Le rite de la consécration des vierges (....) sera soumis à révision.
(....)
81. Le rite des funérailles devra (....) répondre mieux ....
(....)
82. Le rite de l'ensevelissement des tout-petits sera révisé ....

C'est tout de même global, non?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 17:05

Chris Prols a écrit:
Cher SJA, vous dites:

Citation :
Il n'y a pas bouleversement total.

Et pourtant si, voyez plutôt:

Sacrosantum concilium, chap. III, 4 décembre 1963 a écrit:


25. Les livres liturgiques seront révisés ....
(....)
50. Le rituel de la messe sera révisé ....
(....)
66. On révisera le double rite pour le baptême des adultes ....
(....)
67. On révisera le rite pour le baptême des enfants ....
(....)
71. Le rite de confirmation sera révisé ....
(....)
72. Le rite et les formules de la pénitence seront révisés ....
(....)
73. "L'extrême-onction" (....) : .... on composera un rituel ....
(....)
75. .... les oraisons qui appartiennent au rite de l'onction des malades seront révisées ....
(....)
76. Les rites des ordinations, (....) seront révisés.
(....)
77. Le rite de célébration du mariage (....) sera révisé ....
(....)
79. Les sacramentaux seront révisés ....
(....)
80. Le rite de la consécration des vierges (....) sera soumis à révision.
(....)
81. Le rite des funérailles devra (....) répondre mieux ....
(....)
82. Le rite de l'ensevelissement des tout-petits sera révisé ....

C'est tout de même global, non?

Ca, c'est une réforme liturgique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK

avatar

Masculin Messages : 1232
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 17:11

OUI, et la réforme qui a suivi a donné des résultats non conformes au concile, voire anticonciliaires (interdiction du latin-grégorien, interprétation fantaisiste ou dégueulasse de participation active). Des gaffes et des crimes. Souvent la liturgie FSSPX et tridentine est bien plus proche du concile.

D'autre part il est excessif ou faux de dire:

"De même Vatican II a fait disparaitre certain modèles théologiques en montrant qu'il étaient faux; même si des Papes se sont inspirés de ces modèles éronés pour l'établissement de leur pastorale."
Nulle part Vatican II ne dit que des modèles théologiques étaient faux. C'est une interprétation tendancieuse, et qui cause bien des catastrophes. C'est du au fait que la rédaction du concile est mal foutue. (la notion de participation active en liturgie est un bon exemple de stupidité manipulatrice (pastorale) entrainant des catastrophes.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 17:14

christianK a écrit:
C'est du au fait que la rédaction du concile est mal foutue. (la notion de participation active en liturgie est un bon exemple de stupidité manipulatrice (pastorale) entrainant des catastrophes.


Je ne suis pas d'accord avec cette phrase. En analysant les choses, j'ai compris que, en fait, ce sont les clercs progressistes qui ont falsifié l'interprétation des textes du Concile, qui eux sont clairs. Ils leur ont fait dire souvent L'INVERSE que ce qu'il voulait dire, selon ce qui les arrangeait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK

avatar

Masculin Messages : 1232
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Ven 28 Jan 2011, 18:37

Bien sur nous sommes dans une zone grise mais pour un exemple concret, est -il clair de dire:
-le latin est conservé et le grégorien a la 1ere place "toutes choses étant égales"
-mais la participation active doit ètre favorisée de "toutes nos forces" (summopere)

Est-ce clair? Qu'est-ce qui va sauter entre les 2 choses s'il y a conflit?
pour moi participation active reste indéfini.
Qu'en penses tu pour ta part?

PS voir le petit bouquin de M Davies, Liturgical time bombs (bombes liturgiques a retardement)
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.

avatar

Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Sam 29 Jan 2011, 02:01

Cher Chris Prols, notre valeureux templier. Nous attendons toujours une réponse valable de votre part à cet enseignement infaillible de Vatican I:

Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. " Personne ne doute, et tous les siècles savent que le saint et très bienheureux Pierre, chef et tête des Apôtres, colonne de la foi, fondement de l'Église catholique, a reçu les clés du Royaume de notre Seigneur Jésus-Christ, Sauveur et Rédempteur du genre humain : jusqu'à maintenant et toujours, c'est lui qui, dans la personne de ses successeurs ", les évêques du Saint-Siège de Rome, fondé par lui et consacré par son sang, " vit ", préside " et exerce le pouvoir de juger " [2].

Dès lors, quiconque succède à Pierre en cette chaire reçoit, de par l'institution du Christ lui-même, la primauté de Pierre sur toute l'Église. " Ainsi demeure ce qu'ordonna la vérité, et le bienheureux Pierre, gardant toujours cette solidité de pierre qu'il a reçue, n'a pas laissé le gouvernail de l'Église [3]. " Voilà pourquoi c'est vers l'Église romaine, " par suite de son origine supérieure " [4], qu'il a toujours été nécessaire que chaque Église, c'est-à-dire les fidèles de partout, se tournent, afin qu'ils ne fassent qu'un en ce Saint-Siège, d'où découlent sur tous " les droits de la vénérable communion " [5], comme des membres unis à la tête dans l'assemblage d'un seul corps.

Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, ou que le Pontife romain n'est pas le successeur du bienheureux Pierre en cette primauté, qu'il soit anathème.

Vous nous dites: c'est la fin du monde. Désolé, mais ce n'est pas très convaincant comme argument. Pourtant Pie IX dit bien : ''subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles''


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Sam 29 Jan 2011, 07:47

En s'adressant à Chris Prols, Rex Tremendae a écrit:
Vous nous dites: c'est la fin du monde. Désolé, mais ce n'est pas très convaincant comme argument. Pourtant Pie IX dit bien : ''subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles''
Cher Rex Tremendae,

Notre orgueilleux croisé, mais non pas moins aimé en Christ, est bien incapable de fournir des arguments qui tiennent la route sous peine de se désavouer.

Le dogme de Pie IX est clair pour celui qui veut bien l'entendre, mais il n'y a pas pire sourd que celui qui se bouche les oreilles !

Dévier du sujet est sa seule échappatoire. Rolling Eyes

Je suis profondément triste pour lui et ses congénères sédévacs qui se sont coupés de l'Eglise, se privant ainsi de toute vie sacramentelle, notamment du Sacrement de la Confession et de la Sainte Messe.

C'est également cette division au sein-même de l'Eglise Catholique qui fait pleurer la Très Sainte et Toujours Vierge Marie à la Salette, alors que plus que jamais en ces temps de tempêtes nous devons rester fidèles dans la Barque avec Pierre, dans la Foi chevillée au coeur en l'action de l'Esprit-Saint.


Il leur suffirait d'un acte de foi dans une démarche d'humilité pour revenir dans l'unité avec le Pape qui fait tout pour les accueillir eux aussi.

Mais je ne désespère pas qu'un jour ils fassent cette démarche. Qui aurait pu penser, il y a seulement cinq ans, que beaucoup d'Anglicans , surtout des Evêques et des pasteurs, rejoignent de façon si officielle l'Eglise Catholique, et soient admis à l'ordination sacerdotale ? C'était impensable !


P.S. : Bien que la Modération ait modifié le titre du sujet en le transformant de l'affirmation en question, pour moi il n'y a aucun doute que la vacance du Siège de Pierre reste dogmatiquement impossible. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Sam 29 Jan 2011, 08:20


Jeb a écrit:
En s'adressant à Chris Prols, Rex Tremendae a écrit:
Vous nous dites: c'est la fin du monde. Désolé, mais ce n'est pas très convaincant comme argument. Pourtant Pie IX dit bien : ''subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles''

Ce qui subsistera ferme jusqu'à la fin, c'est l'infaillibilité pontificale. C'est impossible qu'il en soit autrement car ce charisme vient du christ. D'autre part, les derniers papes imiteront probablement Pierre qui, dans sa personne et sans le vouloir, donne une prophétie de la papauté. Il a eu des faiblesses personnelles. Il a voulu fuir son martyre mais il y est allé, aidé par une apparition du Christ.




Citation :

P.S. : Bien que la Modération ait modifié le titre du sujet en le transformant de l'affirmation en question, pour moi il n'y a aucun doute que la vacance du Siège de Pierre reste dogmatiquement impossible. Very Happy

Si j'ai changé le titre c'est parce qu'il y aura un samedi saint de la papauté au temps de l'Antéchrist. La papauté subira un martyre et sera détruite. Mais, même à cette époque là, au temps de l'Antéchrist, ceux qui seront fidèles resteront fermement appuyé à la foi de Pierre, celle qui aura été définie durant plus de 2000 ans de Magistère dogmatique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Sam 29 Jan 2011, 15:11

Arnaud Dumouch a écrit:

Jeb a écrit:
En s'adressant à Chris Prols, Rex Tremendae a écrit:
Vous nous dites: c'est la fin du monde. Désolé, mais ce n'est pas très convaincant comme argument. Pourtant Pie IX dit bien : ''subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles''

Ce qui subsistera ferme jusqu'à la fin, c'est l'infaillibilité pontificale. C'est impossible qu'il en soit autrement car ce charisme vient du christ. D'autre part, les derniers papes imiteront probablement Pierre qui, dans sa personne et sans le vouloir, donne une prophétie de la papauté. Il a eu des faiblesses personnelles. Il a voulu fuir son martyre mais il y est allé, aidé par une apparition du Christ.




Citation :

P.S. : Bien que la Modération ait modifié le titre du sujet en le transformant de l'affirmation en question, pour moi il n'y a aucun doute que la vacance du Siège de Pierre reste dogmatiquement impossible. Very Happy

Si j'ai changé le titre c'est parce qu'il y aura un samedi saint de la papauté au temps de l'Antéchrist. La papauté subira un martyre et sera détruite. Mais, même à cette époque là, au temps de l'Antéchrist, ceux qui seront fidèles resteront fermement appuyé à la foi de Pierre, celle qui aura été définie durant plus de 2000 ans de Magistère dogmatique.
Cher Arnaud,

S'il y a un "samedi saint" de la papauté je pense qu'il y aura aussi le "dimanche de la Résurrection" qui suivra. L'iniquité sera à son comble et ce sera alors le Dernier Jour, le Jour de la Résurrection des Morts avec la Venue du Christ dans sa Gloire.

Mais ce n'est que mon avis, n'ayant eu aucune "lumière" à ce sujet, ni sur d'autres d'ailleurs. :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84710
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   Sam 29 Jan 2011, 15:23

thumleft Excellent avis ! Ce samedi saint est en vue du retour du Christ, accueilli par des chrétiens discret et à la sainteté semblable à celle de Marie le jour de Pâques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vacance du Siège de Pierre est-elle dogmatiquement impossible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?
» La pierre Améthyste est elle bénéfique pour ceux qui la portent?
» DESBIEZ Pierre Denis
» pierre "vivante " ???
» Et si la pierre philosophale se trouvait.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: